On n’est tout de même pas arrivé là par hasard

Intéressante période que celle que nous vivons actuellement et qui, à défaut d’offrir de réjouissantes perspectives pour les prochains mois, permet de réfléchir un peu sur l’état général du pays.

Et lorsqu’on se penche sur sa situation, difficile d’être véritablement surpris par ces mouvements de foule de moins en moins contrôlés.

Pour commencer – et ces colonnes en attestent depuis des lustres – le train de vie de l’État français n’a jamais été aussi dispendieux. Non seulement, ce patapouf obèse a pris une ampleur invraisemblable, mais en plus l’a-t-il fait aussi bien sur le dos des générations courantes que des générations futures, avec une dette qui explose maintenant tous les plafonds.

Il suffit de ressortir quelques graphiques édifiants pour bien comprendre que non, décidément, rien de tout ce qui se passe en ce moment n’était imprévisible.

Ainsi, la pression fiscale n’a cessé d’augmenter pour atteindre maintenant des seuils invraisemblables au point que la France est maintenant le leader incontesté des enfers fiscaux de la planète. Oh, bien sûr, les indécrottables collectivistes argueront que ces niveaux de prélèvement sont amplement justifiés par nos belles infrastructures et nos magnifiques services publics, en oubliant qu’avec 10 à 20 points de prélèvements de moins comme en Allemagne ou en Suisse, les services dispensés et les infrastructures présentes y sont pourtant meilleurs.

Il faut être sacrément aveugle ou très solidement endoctriné pour ne pas voir la corrélation étroite entre la pression fiscale d’un côté et les capacités de croissance d’un pays. Pour la France, là encore, cela se traduit par un fort joli graphique dont on n’entend que rarement l’analyse ou la simple mention dans nos journaux conscientisés, nos plateaux télés pleins comme un œuf d’experts tous plus affirmatifs les uns que les autres sur les bonnes solutions à appliquer.

De la même façon, il faut faire preuve d’un optimisme d’airain ou, plus probablement, d’un entêtement absurde pour persister à penser que les solutions appliquées jusqu’à présent en matière de lutte pour l’emploi, contre le chômage et la précarité ont été d’une quelconque utilité. Tout indique au contraire que tous les efforts gouvernementaux se sont traduits au mieux par des résultats microscopiques, au pire ont été parfaitement contre-productifs.

Bien joué la France !

Pas étonnant non plus dans ce contexte que le moral des Français soit en chute libre : plus ces derniers s’échinent à produire (au point d’avoir une productivité record), plus ils font preuve de souplesse pour s’adapter à des horaires étendus, à des emplois éloignés de chez eux ou à des salaires minimalistes, plus la situation économique se dégrade et moins l’État leur laisse de marge financière.

Pire encore : les élus semblent se passer le mot pour concerter leurs efforts en vue de pourrir encore plus la vie de leurs concitoyens.

Outre la multiplication invraisemblable de règles toujours plus complexes, outre l’imposition de normes toujours idiotement supérieures aux normes européennes (donnant à nos voisins de nombreux avantages concurrentiels) dans le seul but de frimer (ou pour favoriser d’énièmes connivences), outre la prolifération de vexations routières diverses pour bien faire comprendre que posséder de voiture est une honte ultime, outre tous ces éléments, les mêmes élus se relaient pourtant, nuit et jour, dès qu’ils le peuvent, pour inventer une nouvelle taxe, une nouvelle interdiction, une norme, une règle ou une contrainte supplémentaire : alors que la fronde des Gilets Jaunes bat son plein, alors que la France crève de n’avoir pas assez d’emplois créés, de ne pas assez attirer les entreprises sur son sol, Bruno Le Maire relève le défi de le rendre encore moins attractif, encore plus fiscalement dangereux d’y faire du business en revenant à la charge (EncoOÔOore une fois !) avec une « nouvelle » proposition de taxe sur les GAFA. Et quand ce n’est pas les GAFA, c’est (roulement de tambours) le reste des entreprises.

On en vient à se demander si leur cogner vigoureusement sur le museau ne serait pas, finalement, la seule façon de calmer leurs compulsions taxatoires rabiques et tenter de faire rentrer cette réalité pourtant simple : jamais une Nation n’est devenue riche en se taxant à mort. Jamais.

Parallèlement, dans une sorte d’ironie mordante que seule peut nous offrir la vie courante, réelle et loin des cirques politiques artificiels, on apprend que la fiscalité française est tellement confiscatoire que même l’État français cherche lui aussi à y échapper : Engie (ex GDF-Suez), dont l’actionnaire principal n’est autre que l’État français lui-même, aurait ainsi transféré au Luxembourg une partie de ses capitaux (27 milliards tout de même) pour réduire sa facture fiscale.

En somme, alors que Macron prétendait réformer le pays et que la petite troupe de ses suiveurs l’a élu pour ça, tous les indicateurs pointent dans le même sens : les gabegies continuent, les dépenses ne se sont jamais aussi bien porté et de façon générale, non seulement le gouvernement actuel ne fait pas mieux que le précédent sous Hollande, mais tout indique qu’il a même accéléré la tendance.

Soit, il a bénéficié d’un terreau favorable à ses expérimentations fiscales déchaînées : après 40 ou 50 années de propagande anti-capitaliste et d’enseignement indigent de l’entreprise, de l’économie et du marché, le peuple est mûr pour n’y plus rien comprendre et s’enfoncer mollement dans la facilité des slogans tout faits (et tout faux) sur une fumeuse justice sociale et la nécessité de taxer les riches pour aider les pauvres, alors que la seule justice fiscale se résume fort simplement à une baisse globale de tous les impôts, pour tous, et à une baisse, logique et conséquente, de la présence de l’État partout dans nos existences.

Non, décidément, rien de tout ce qu’on observe actuellement, rien de ce mouvement des Gilets Jaunes n’est fortuit. Il n’est que le strict aboutissement d’une bastonnade de plus en plus vigoureuse du peuple sur lui-même, après son découpage en tranches plus ou moins fines pour opposer les unes aux autres dans une application d’un « diviser pour mieux régner » à la hauteur des petits machiavels poudrés de l’administration qui ont pris le pouvoir depuis plus de 40 ans.

Je crains qu’on ne soit à présent arrivé au bout de cette tactique.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires366

  1. Aristarkke

    « une dette qui explose maintenant tous les plafonds. »
    Meuh non ! Il y a des pays encore davantage endettés que nous (Japon, Italie, etc…) qui ne se sont pas (encore) écroulés.
    Le bal peut donc continuer…
    A moins que des GJ s’en mêlent…. [rêvons un peu]

      1. Aristarkke

        Je n’en sais rien. Ce doit être probable pour l’Italie mais elle est depuis longtemps à largement plus du PIB.
        Pour le Japon, son sytème de retraites de base est géré par l’Etat mais je n’ai pas trouvé si c’est un système par répartition ou par capitalisation.

          1. lafayette

            Oui mais il faut bien reconnaître que l’histoire de france vire au style des colonels grecs sur font de crise, c’est très approprié.

            Avec ça 2 ans de diète de tourisme, il est couillu micron. Il fait payer cher son style.

    1. Gerldam

      Oui, mais la différence est que cette dette est, très majoritairement, détenue par les citoyens de ces pays. Contrairement à la France.

    2. plutarque

      Eh oui, mais la dette du Japon (au hasard) est très majoritairement détenue par… des japonais !
      La dette française par… on ne sait pas qui, mais pas des français.

        1. plutarque

          Merci pour ce lien. Cette information est cependant connue mais ne répond pas à la question QUI.
          De plus, les OPCVM sont des instruments : les fonds placés en gestion peuvent l’être par des personnes non françaises.

        1. MCA

          @Bon 9 décembre 2018, 0 h 37 min

          Si, Si, ça change qq chose,

          Si l’état en faillite en arrive à ne plus honorer tout ou partie de sa (notre?) dette, les créanciers seront rincés et m’est avis qu’en ce qui concerne les créanciers français le tendance serait à leur en accorder la primeur.

          En pareil cas ça risquerait de chauffer dans les rues et dans ce sens, les évènements actuels ont au moins pour vertu de donner aux politiques un avant-goût de l’ambiance à laquelle ils seraient confrontés en pareil cas; ce qui n’est pas pour me déplaire.

      1. Citoyen

        C’est très pratique pour emmancher les contribuables encore plus profondément, avec leur consentement …

        1. goufio

          Surtout que les nationaux qui souscrivent avec leur propre épargne réclament des intérêts (coupons) qui sont payés par leurs impôts. Pas idiot non ! Les français détenant des assurance vie en euros sont dans ce même cas et font les malins depuis des décennies, ils n »e savent même pas que l’état ne les remboursera jamais il a même prévu des lois pour ça, la dernière la loi dite « Sapin 2 » de son illustre ministre de l’économie socialiste très attaché au peuple comme on le sait puisque c’est lui qui le dit

          1. MCA

            @goufio 8 décembre 2018, 8 h 58 min

            Delamarche l’explique très bien : tout est dette!

            Ceux qui ont placé leurs économies en assurance vie et autres produits ne le savent pas forcément mais en réalité ils sont essentiellement positionnés en emprunts d’état français.

            Que cet état pris à la gorge décide de bloquer les remboursements et les voilà ruinés, mêmes si officiellement ils sont toujours propriétaires des fonds; son propre argent n’ayant de valeur que si on peut y accéder librement.
            A l’image de l’emprunt russe, leurs arrière petits enfants hériteront d’un chèque tout juste bon à acheter…. une patinette.

            Et c’est bien pour cela que bon nombre d’économistes avertissent leurs lecteurs en leur conseillant de se débancariser au maximum au profit de biens tangibles car nous sommes confrontés à deux dangers cumulatifs :

            – Un état en faillite auquel nous avons confié nos fonds principaux (voir Charles Gaves, les Econoclastes etc…),

            – Des banques en faillites auxquelles nous avons confié ce qui restait (voir Jean-Pierre Chevallier).

            Pour ceux qui auraient encore le doute ou n’auraient pas compris la situation, rappelez vous les paroles de Christine Lagarde évoquant un « grand reset », et cela à l’occasion d’un funeste week-end.

            Il s’agissait du « grand reset »…. de nos avoirs!

            Et je pense qu’un des bienfaits collatéraux, involontaire mais néanmoins réel, des évènements actuels est de tempérer au niveau politique les velléités de « chyprage » de nos avoirs.

            1. albundy17

              « ils sont essentiellement positionnés en emprunts d’état français. »

              Il y a aussi, très drôle également, (le nom technique m’échappe, mais bon) les placements garantis au capital des banques, les établissements concernés en ont fourgués vraiment un gros paquet, sur de très petits montant en général.

              Les souscripteurs de ce genre de dispositifs se retrouvent contractuellement solidaires, au prorata, d’une éventuelle faillite de la dite banque, exit le dispositif de protection des comptes (même si celui ci n’est qu’une fumisterie) et risquent fort de se voir demander des espèces de margin call…

                1. albundy17

                  Négatif, autre chose, la CE m’avait bien pressuré pour en prendre pour quelques milliers d’euros il y a 1 ou 2 ans, une sorte de prise de participation ds leur banque, pas de l’action. La mémoire m’échappe sur le terme employé, ça se rapproche de la Neu CP, mais pas encore ça

              1. MCA

                Je sais, c’est le cas du Crédit Mutuel avec ses parts sociétaires.

                J’avais calculé il y a longtemps et ce serait à réactualiser 1 part possédée = 1500E de responsabilité de ma poche en cas de faillite.

                Récemment ils m’ont proposé de charger un max en parts sociétaires…

                Humour LOL ^10 .. :o))))

                1. albundy17

                  A la caisse d’épargne c’était du même ordre, avec la part sociétaire devant tourner aux alentours d’une vingtaine d’euros, mais je peux me tromper

  2. Aristarkke

    les services dispensés et les infrastructures présentes y sont pourtant meilleuRS.
    [Monseigneur, profitons qu’en syntaxe, au moins, le masculin domine encore le féminin]…

        1. Aristarkke

          😆
          Resterez-vous aussi prévenant après révélation qu’il y a *deux* notaires dans ma famille (certes par alliances) dont un fils de papa notaire (donc trois, à une époque) ??? 😛

            1. Tess

              Les avocats sont très bons pour la santé mais les avocats politicards très mauvais pour les finances publiques.

  3. Le Gnôme

    Je me rends une ou deux fois par an en Allemagne où j’ai quelques amis et ce depuis quarante ans. Je constate année après année notre décrochage et combien l’atmosphère de la France devient pesante et délétère. Il était inévitable que ça pète à un moment ou à un autre.

        1. MCA

          Etant ̶s̶u̶r̶ ̶l̶e̶s̶ ̶b̶a̶r̶r̶i̶c̶a̶d̶e̶s̶ au restau à Strasbourg demain midi je serai par conséquent le grand absent de la manif parisienne; je compte sur toi pour défendre la flamme ̶d̶u̶ ̶s̶o̶l̶d̶a̶t̶ ̶i̶n̶c̶o̶n̶n̶u̶ de la révolte.

          C’est très amusant car les GJ sont assez subtils et taquins pour ne pas mettre les pattes dans les pièges grossiers qui leur sont tendus, dénotant pour l’occasion que les c*ns ne sont pas forcément là où on aurait imaginé.

          Ils s’évertuent avec l’obstination d’une mule à ne pas être là où les « gouvernants » (qui d’ailleurs ont plus l’air de patauger que de gouverner qq chose) aimeraient qu’ils soient.

          1. MarieA

            MCA quelle déception!!! Les Gilets Jaunes ont besoin de votre soutien!

            Êtes-vous en contact avec d’autres Gilets Jaunes (via des groupes Facebook ou autre) ?

            Si oui, pourriez-vous leur transmettre ces deux liens, s’il vous plaît ?
            Demandez-leur également de transmettre l’information au plus de gens possible.
            Cela concerne une partie des dispositifs policiers de demain.

            https://i.4cdn.org/pol/1544214243350.png
            https://my.mixtape.moe/oylcdd.pdf

            Merci beaucoup!

            1. plutarque

              Bump pour le post de MarieA (Marie… sur 4Chan, et /pol en plus… Mon dieu… le femme de mes rêves!)

              ^^

  4. Aristarkke

    Lors de la création d’Airbus, la Grance aurait bien voulu que le siège social soit à Paris, histoire de standing et parce qu’il n’était pas question que ce soit Francfort (en cas d’invasion russe, on aurait été mal, voyons)…
    Las, les Allemands ont transigé pour la Batavie, fort accueillante techniquement et fiscalement pour les multinationales.

    Dans la fusion « entre égaux » de Lafarge et Holcim, c’est le plus égal qui a dû céder et aller se domicilier en Helvétie…
    Et ainsi de suite…

    1. Pythagore

      A ma connaissance, le siège a d’abord été à Toulouse avant qu’EADS soit créé et le siège transféré en Hollande. (Même l’état francais fait de l’optimisation fiscale 🙂 ).

  5. Aristarkke

    et ces colonnes en attestent depuis des lustres

    Déjà plus de deux lustres accomplis et le troisième en bonne voie d’accomplissement.
    Merci, Monseigneur de Cèze, pour votre opiniâtreté qui nous réjouit grandement et l’entretien d’un phare libéral dans ce monde obscurci de socialisme plus ou moins débridé et de tous bords…

  6. pabizou

    « leur taper sur le museau… »vous êtes d’une magnanimité que j’ai de plus en plus de mal à partager . Rouvrir la corderie de Rochefort redynamiserait l’emploi local et éviterait que les prochains refassent les mêmes erreurs pendant qq temps

    1. Aristarkke

      Si on vous suit, les actuels auront peu de chance de faire partie des suivants, n’est-ce-pas???
      Je pense qu’il faudra éviter de poser cette question si on hésite devant la réponse à recevoir pourtant de plus en plus entendue tellement elle est pensée fortement…

  7. Val

    Bravo H16 simple sobre efficace , devrait être punaisé dans toutes les salles de classes et à la face de tous ces boucs

    1. Stéphane B

      Oui, clair et net avec une simplicité qui rend le message encore plus douloureux pour ceux rêvant de davantage de collectivisme. A faire tourner !

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Trop de lois, trop de taxes, trop d’état.
      Le constat est bien posé, la réponse coule de source : remettre chacun face à ses responsabilités individuelles sans que l’état se mêle de tout.
      Simple.
      Mais ceux qui ont confisqué les leviers de décision à leur profit accepteront-ils de les lâcher de leur plein gré ?

      1. Gosseyn

        Ils lâcheront avec empressement les pouvoirs dont ils abusent, après une bonne bastonnade, une fois les gardes-fous et mobiles franchis …

        Étant la démocratie bafouée, cela ne peut plus se faire par les urnes. Encore que des coups d’urne peuvent donner à réfléchir !

      2. Pheldge

        à mon sens, le problème n’est pas tant les élites, mais leurs clientèle, ceux qu’ils ont habitués à dépendre de l’état, qui n’accepteront jamais de se serre la ceinture/se mettre/remettre au travail/perdre leur revenu d’assistance

        mais de toutes façons on sit très bien qu’on ne pourra qu’y aller avec prudence, comme quand on réveille un comateux et qu’on lui réapprend à marcher et à manger de lui-même …

        1. Val

          @Pheldge PTDR 😀 ! voila quelqu’un qui parle d’expérience ! Où en est ton/mon île ? ils n’ont pas mis le feu au piton des fois ?

  8. caussan

    En tout cas ce qui est certain c’est que B.Lemaire balise , cette semaine, je contacte mon Député pour gueuler contre la taxe sur les impôts, oui vous ne rêvez pas, il s’agit d’une taxe de 15€ si vous payez vos impôts par chèque. Ici dans le Gers la population est âgée et ne paye pas par internet, donc tout le monde ou presque a été pénalisé par cette « sanction » . Après deux courriers au député, réponse hier, m’indiquant qu’il avait remonté l’info au Ministre de l’économie qui a immédiatement annulé cette mesure. Le pouvoir est donc clairement en mode panique, si vous avez des revendications c’est le moment !

    1. douar

      Tiens, je me suis fait avoir de la même manière: 15 €..
      Ils auraient pu être un peu plus intelligents s’ils (les impôts) avaient annoncé la couleur, votre taxe c’est 1000 €, 985 € si vous ne payez pas par chèque.

      1. MCA

        J’avais mieux à suggérer,

        Parmi ceux qui paient l’IRPP (par pour les autres il faut pas exagérer quand même!) une tombola et trois heureux zélus* qui seraient remboursés 10 fois la mise sur la base de l’IRPP payé uniquement par internet.

        De nombreux avantages :

        – Tout le monde va exiger de payer l’IRPP, même ceux qui actuellement font tout pour y échapper,

        – Au diable les niches fiscales qui auraient pour fâcheuse conséquence de réduire les gains,

        – Même dans les contrées reculées, Papy et Mamie se mettraient à payer par internet

        -Une incitation à payer spontanément autant voir même plus d’impôt pour toucher le super pactole.

        Pour le poste de ministre, merci de contacter H16 qui transmettra.

        1. Aristarkke

          Un candidat ministre des finances adepte de la « dépense fiscale », je ne sais pas si cela va bien le faire dans ce pays???

        2. Pheldge

          tu rêves … on te répondra que comme y’a que les riches (des salauds) qui paient les impôts, il est indécent de leur faire encore des cadeaux ! une tombola, et puis quoi encore !

          1. albundy17

            ça rendrait l’impôt festif, il y a déjà 4 milliards de benef rien qu’avec des volontaires au loto, l’idée est marrante, j’approuve MCA

            1. MCA

              Sans rire, je suis persuadé que ça marcherait, mais bon on ne peut pas demander au château d’avoir le sens de l’humour en ce moment.. :o))).

              Je suis sûr que même chez l’ADP ils trouveraient du flouze pour participer! :o))))

  9. Aristarkke

    les dépenses ne se sont jamais aussi bien portéES
    Merci de corriger ces deux seules erreurs de votre texte pour qu’il soit élevé au niveau de référence. 😛

      1. Le Gnôme

        L’Etat fait des conneries et c’est aux entreprises de venir à la rescousse. C’est du même tonneau que la proposition du dépité LREM de faire un impôt exceptionnel sur les grandes entreprises pour combler le mankagagné de l’abandon des taxes pétrolières.

          1. Val

            @higgins oh je crois qu’il comprend très bien, au contraire 😉 , dans la série « il y a ceux qui ont un pistolet et ceux qui creusent » et bien sûr nous on creuse … mais depuis quelques temps ceux qui ont une pelle sont en train de se dire qu’ils pourraient l’utiliser pour filer des grand coups dans la nuque de ceux qui ont un pistolet mais n’ont pas le droit de l’utiliser . Ca corse l’issue du différend.

    1. MadeInCH

      Hé Oh!
      Romandie.com, c’est Hell-vétique, ça!
      C’est ma chasse gardée à moi!
      Depuis quant des frouzes vont-ils se renseigner dur des vrai sites d’informations?
      .
      Bon, c’est vrai que, comme pendant l’Occupation, les français devaient chercher des infos à l’extérieur.

    2. Pheldge

      c’est ce qu’annonçait Darmanin hier, je l’avais signalé dans le billet du jour, aujourd’hui c’est une confirmation, ces gens là n’ont aucune décence !

  10. hub

    Le pire est que les médias, totalement hors sol, puisque les journalistes ont suivi les mêmes écoles que nos « élites », en rajoutent une couche dans la connerie. Ainsi du Point qui titre que le train de vie de l’état n’est pas aussi dispendieux qu’on le dit, mais non voyons, c’est du populisme….
    Comme il ne reste plus que quelques blogs comme celui de H16 pour s’informer en connaissance de cause, le foutage de gueule est total entre politiques et médias. Résultat, les gilets jaunes se laisseront manipuler

      1. douar

        Pfff, Guillaume Meurisse et la Charlotte V., archétypes des bobos n’hésitant pas insulter les pauvres couillons qui ont besoin de leur voiture et qui ne pensent pas comme eux. En plus, Meurisse est végan, le revendique, c’est à quel point il est atteint grave…

      1. albundy17

        Théo, si cela t’es rédhibitoire, il est probable que se faire enculer par un marocain leurs soit plutôt une récompense, je suis plutôt, donc, partisan de la fourchette pour hérétiques.

        Au fait, tes vacances en Grèce, c’est déjà fini ? 🙄

  11. Gerldam

    L’exécution du budget 2019 risque d’être du grand n’importe quoi. Comme l’ours obèse qui croit nous diriger ne veut pas maigrir d’un seul gramme, on va tout droit vers taxer encore un peu plus ceux qui ne votent pas car pas encore nés, le comble de l’irresponsabilité.

    1. Aristarkke

      Sans compter qu’il reste, au départ et dès avant 2019, à combler l’écart entre la prévision de recettes 2018 et sa réalisation alors que les dépenses prévues ont, elle, été soigneusement engagées (dura lex sed lex, n’est-ce-pas?)
      Curieusement, nous n’avons toujours pas entendu la prévision avancée du 4me trimestre, celui qui doit faire du +1,2% pour être raccord…
      Et comme ce n’est pas le monvement GJ qui contribue à l’augmentation immédiate du PIB, ce n’est pas bon signe qu’il pétera le niveau requis…

      1. Stéphane B

        Sans compter qu’il ne fait pas vraiment froid, donc l’énergie n’est pas un facteur d’espoir.

          1. Aristarkke

            Vi, vi, mais cet été, il y a des fontes de banquise au pôle Nord… Heureusement que pendant ce même été, les glaces du pôle Sud ont augmenté de volume et de superficie !!!

        1. albundy17

          Sans compter qu’il ne fait pas vraiment froid,  »

          un poêle plus froid que la moyenne des 19 dernières années.

          Ari, la prévision PIB 4éme est de .4, entendu sur rtl il y a quelques temps

          1. Aristarkke

            Alors, nous taperons un petit +1,2% au lieu de 2,0, voire 2,1% qu’on devait faire fingers in the nose.
            Encore un paquet de Md€ à trouver dans les poches déjà bien raclées par le chalut fiscal…

            1. albundy17

              « déjà bien raclées par le chalut fiscal… »

              :mrgreen:

              Image bien parlante pour les ceusses ayant pu voir la chose à poissons en action ^^

              Je te rappelle tout de même qu’il reste encore à exploiter les chaluts électrique, il y a donc toujours une bonne marge de récalcitrants à presser.

              Pour notre self défense, un scénario à la Bugaled Breizh serait il envisageable ? 😀

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Avec toutes ces vitrines brisées, ça va être bon pour l’activité des vitriers et donc rejaillir sur le PIB. On va être riiiiiches.

        (toute ressemblance avec un sophisme bien connu n’est absolument pas fortuite)

        1. Gosseyn

          Ah mais, camarade, vous n’avez encore pas compris que les vitres sont à l’origine de l’oppression du peuple ? 🙂

        2. BDC

          Vitrines brisées ET vitrines et bureaux barricadés. Ça va augmenter les ventes et le cours des tasseaux et plaques d’agglo toussa … Au boulot on nous a même demandé de partir avec nos ordis, et de fermer nos caissons à clé, au cas où les casseurs pénétreraient l’immeuble. Impensable !

          1. Sémaphore

            Je ne dis rien mais si vos caissons de bureaux sont du niveau de ceux que j’ai eu lors de ma période « bureau », un tournevis fort suffira à les ouvrir…

              1. val

                @Al & MCA a la fois je doute que le tournevis le trombone et la lime à ongle soient l’outil fétiche des casseurs … j’imagine le dialogue :- hey moul*ud chouf c robu ya surment des truc ta pas un trombone ?
                – ci quoi un trombone ? une meuf ?

    2. Grosminet

      Celui de 2019 peut-être, mais regardez bien le graphique de l’article des échos en lien du billet de ce jour, où la dette publique en % du PIB commence a baisser à partir de 2020… Si, si et d’ailleurs si on vous le dit…

  12. pabizou

    @Aristarkke,bonjour, je n’ai pas de boule de cristal, mais je pense que la situation va encore se dégrader . 2022, les taux seront sans doute remontés et la fête du slip continuera jusque là . Meluche et la poissoniére beaucoup plus démonetisés qu’aujourd’hui ne péseront plus aussi lourd . La colère ne retombera pas, elle est trop profonde . Il ne reste plus qu’à esperer qu’un mouvement émergera du foutoir d’aujourd’hui sinon on est cuit et pour Mykonos… suivez la flèche

      1. ashvseviletax

        la liste des doléances est lancée …en direct à la télé !

        Sinon : bienvenu.e dans le club de ceux.elles qui se font iech au boulot 🙂
        Je suis prof.esseure de math.es et grossomerdo , je fais maths pas pour des nuls mais pour des très beaucoup nuls 🙂 🙂

        J’ai 20% de S 50% de Es et le reste de gens qui savent pas compter ;
        Résultat : 30% qui se font iech, 40% qui s’en foutent et le reste sait pas compter ( mais ça ça fait 70 % )

        J’adore l’inclusif : mes collègues nous abreuvent de cette daube , et puis ça gonfle adolf ( adolf je hais l’inclusif )

        Tiens idée pour les espe : créer l’inclusif mathématique ! On inclut dans le théorème le fait que certains sont des tocards et on en profite pour faire de l’objet

        Exemple :
        t = new theorème (tocart);
        system.out.println(t.theoreme));
        donne:
         » Théorème qui marche toujours :
        f dérivable et c’est toujours le cas pour vous => f continue et c’est toujours vrai
        Donc comme tout est toujours vrai vous oubliez le théorème et vous pouvez dire continu dérivable  »

        Avec pour con-structeur du theorème de la classe étudiant

        theoreme ( type étudiant ) {
        this.etudiant = etudiant;
        if this.etudiant = Tocard {
        this.theoreme= new String( new (Theoreme pour Tocard) ))
        }
        else{
        this.theorem = new String ( new ( Vrai Theoreme) )
        }
        }

        @ bibi : j’ai perdu sa trace !
        Les chiffres du tableau disent au contraire que j’ai raison, j’ai fait les calculs et la hausse de doctorat en maths-info est + forte sur les étrangers que les locaux Et il n’y pas le détail sur les locaux : us green card ou pas ! Donc ce n’est pas aussi clair

        1. P&C

          J’ai des 1eres ES…

          Punaise, et dire que ça va faire des écoles de co…

          1H par groupe, 2 classes… soit 4 heures. Tu sentais qu’ils n’en avaient rien à f*utre (coef 2 la physique chimie, le vendredi aprem dernière heure…).
          Bon, ils ne savaient pas compter le nombre de neutrons dans un atome…

          lol

          Pour le chapitre développement durable, j’ai tenté de faire un exo à la Janco. Je leur fait aussi manier quelques unités (kw.h, TEP, etc…).

          re lol.

          Quitte à être sadique, radioactivité, et exo sur comment je peux passer de U95 à Pb82…

          re re lol

          J’en ai même eu un, une vraie tête à claques, qui est partie faire intermittent du spectacle !

          Je pense que la filière ES sert à recycler ceux qui n’ont pu aller en S…

          1. Stéphane B

            Ben tu vois, la grande de madame ne glandait rien en seconde. Elle est allée en ES car la prof d’éco savait intéresser ses élèves. Et là, découverte d’une autre gamine qui a fini à l’EGC, car elle veut vite rentrer dans le monde du travail;

            Pour certains, je suis d’accord mais pas pour tous. Et quand je lis la réforme de la blanquette, les gros LOL arrivent. Déjà qu’il est difficile d’aller dans des cursus intéressants aujourd’hui à cause du faible niveau (et de l’absence de math en 1er et terminale pour certains voulant des écoles sup en Suisse), j’ai bien peur de rire jaune avec les prochains bacs et leurs débouchés.

          2. plutarque

            @P&WC

            « Je pense que la filière ES sert à recycler ceux qui n’ont pu aller en S… »

            ES, c’est bien le nouveau nom de B ? Si c’est ça, je confirme.
            ^^

        2. bibi

          C’est exactement ce que j’ai dit :
          « La tendance ne va pas dans votre sens le nombre d’étudiants US en science augmente mais il augmente moins vite que celui des étrangers. »
          Je rappelle que le point de départ était :
          « Combien d’américains nés aux usa sont scientifiques ? 0 ! Ils sont tous en droit ,… rentabilité financière oblige ! »

      2. petit-chat

        Z&C, l’abolition des privilèges n’a pas été un bien pour le Peuple, contrairement aux idioties professées par l’EdNat.
        Lorsque une province était rattachée au Royaume de France, le Roi s’obligeait à respecter les coutumes de gestion de la dite province, sans en imposer de nouvelles (en plus ou en remplacement). C’était une manière de respecter la liberté de la population, sans ajouter d’autre contrainte que celle de faire parti du Royaume.

        1. P&C

          Je sais bien, je connais mes classiques.
          D’ailleurs, bon nombre de privilèges correspondaient à ce que sont aujourd’hui les conventions collectives…

          Quand je parle de privilèges, je parle de ceux de nos chers zélus.

          pourquoi Z&C ? Zorglub et Chatons ?

        2. Sémaphore

          Y’en a eu des qui ont été raccourcis sous la Terreur pour avoir oser constater et surtout dit un peu trop publiquement que, sous le Tyran, l’oppression permettait quand même de bénéficier d’un jour de repos après six de taf alors que sous le glorieux nouveau régime de libertés très théoriques, il fallait s’envoyer neuf jours de nage pour en avoir un de repos…
          C’est là qu’on mesure combien le calendrier révolutionnaire avait été élaboré par des gusses qui ne devaient pas beaucoup s’esquinter à bosser…

          1. P&C

            Y a eu le même débat sous Henri VIII… les protestants étaient souvent issus des couches favorisées de la société. Les paysans ont gueulé…

            Pas pour rien que personne ne pouvait blairer les calvinistes…

            1. Higgins

              Et pourtant, la supériorité du catholicisme sur le protestantisme est manifeste (pardon aux parpaillots qui nous lisent). La preuve: essayez de trouver un fromage avec une tête de protestant sur l’étiquette!

              1. plutarque

                Je refuse de répondre aux provocations d’un papiste !

                Je suis certain qu’en cherchant bien, on doit pouvoir trouver du fromage de chèvre affichant fièrement une tête de protestant (l’homme, pas la chèvre). Genre Pélardon, pour ceux qui connaissent.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              De plus, les calvinistes n’ont pas le même intérêt que les catholiques pour les saints. Ils ont donc supprimés tous les jours fériés qui y étaient liés. Sous l’ancien régime, ça représentait tout de même presque 2 jours par mois.
              Ils ne se sont pas fait des copains, avec cette pratique, et ça a pesé lourd dans la querelle. Beaucoup plus que les débats d’experts entre consubstantiation ou transsubstantiation, auxquels personne n’a jamais rien compris.

  13. panchovilla

    première économie : ramener le gouvernement à 6 ministres, pas plus (36 aujourd’hui).

    – ministre de la défense NATIONALE
    – ministre de l’intérieur
    – ministre de la justice
    – ministre de l’instruction publique
    – ministre de l’économie et des finances
    – Premier ministre.

    Disparition du ministère de la culture qui devient une direction du ministère de l’instruction publique : la culture n’est subventionnée que si elle a un apport pédagogique ou didactique (musées, etc….).
    l’agriculture, l’industrie, la santé sont des secteurs économiques, ils relèvent du ministère du même nom.
    L’intérieur gère aussi l’aménagement du territoire et donc les grands travaux.

    etc…

    Interdiction de recrutement externe pour les collectivités territoriales : tous les emplois à pourvoir doivent être attribués aux fonctionnaires devenus excédentaires à l’État (marre des fonctionnaires territoriaux recrutés sans concours et à tours de bras et qui au final sont des incompétents patentés).

    Les prestations sociales réservées aux nationaux (comme au japon), et suppression de la double nationalité, outil utilisé par la France pour permettre à des africains et arabes de s’installer partout en Europe avec les mêmes droits que les nationaux.

    Simplification de l’impôt : flat tax à 10 % pour tous, y compris sur le RSA des punks à chiens.

    Suppression du régime des intermittents

    etc…

    1. Nemrod

      Mais qui qui vont d’venir les seuces qui servent à rien, qu’à nous pourrir la vie ?
      Vous voulez quand même pas qu’ils aillent remplir un rayon chez Carrouf ?
      Tiendrons jamais !

      Méchant, sans coeur, bouffeur de chatons communistes !

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Les collèges de l’EdNat manque de personnel pour nettoyer les toilettes. La reconversion des directeurs de cabinet est toute trouvée.

        1. Nemrod

          Hou là !
          Dejà que ça va pas fort à la déséducation nationale…si en plus dans un mois les chiottes sont bouchées…

    2. Vassinhac

      Pourquoi un ministre de l’instruction et un ministre de l’économie ?

      Proposition qui n’est pas anarcho-libérale mais qui ferait déjà du bien :

      Ma liste idéale après phase de transition (pas de PM, qui fait doublon avec le PR) :
      – ministre des Armées ;
      – ministre de l’Intérieur ;
      – ministre des Affaires étrangères ;
      – ministre de la Justice (organisation matérielle des juridictions et exécution des peines, mais la magistrature – dont le parquet – n’est pas sous ses ordres) ;
      – ministre du Budget et de la fonction publique (=DAF de l’Etat) ;
      – secrétaire d’Etat aux Transports : je sais que ça ne plait pas à tous les libéraux mais je plaide pour un petit ministère qui assure les concessions autoroutières ou le pilotage des autorités de type contrôle aérien (les infrastructures détenues en propre sont toutes vendues, mises en concession ou transférées aux départements : ports, aéroports, routes nationales) ;
      – secrétaire d’Etat à la Santé et aux Retraites : pour piloter les agences type médicament car je n’aime pas les agences indépendantes, c’est-à-dire sans comptes à rendre à des électeurs ; ou encore valider les systèmes par capitalisation – voir le Chili ; veiller à la couverture maladie minimale des plus pauvres ; les hôpitaux étant privatisés, ce n’est plus du ressort du gouvernement ;
      – secrétaire d’Etat aux Relations avec les Départements autonomes : au passage, véritables autonomie des Départements, qui ont la taille d’un canton suisse moyen, donc tout à fait capables de se gérer ;
      – secrétaire d’Etat au Patrimoine : gestion des collections de l’Etat, préservation des Monuments historiques (les monuments historiques pourraient cela dit passer aux départements) ;
      – secrétaire d’Etat à l’Enseignement : examens nationaux, recensement et contrôle des établissements d’enseignement (transférable à terme aux départements) ;
      – secrétaire d’Etat à l’Industrie : agrément et contrôle des ICPE notamment (mais ça pourrait être utilement transféré aux départements).

      Et dans mes rêves les plus fous, le gouvernement ne ferait pas des lois (boulot du Parlement) mais se contenterait d’expédier les affaires courantes comme cela aurait toujours dû être depuis Montesquieu.

      Avec en plus pendant la transition :
      – ministre de la Libération scolaire (gestion de la privatisation des établissements) ;
      – ministre de la Libération agricole (gestion en extinction de la PAC notamment – voir la NZ) ;
      – ministre de la Libération sociale (libération des « assurances » sociale, privatisation et mise en concurrence des CPAM et autres systèmes) ;
      – ministre de la réforme de la fonction publique (=DRH qui a du boulot pour gérer le dégraissage suite à la suppression du statut de fonctionnaire – le statut militaire étant le seul à être différent des contrats de droit privé).

      Certains ministères peuvent disparaître sans transition car n’ont pas d’affaires courantes à gérer en extinction :
      – ministère du Logement ;
      – ministère de l’Ecologie ;
      – ministère du Travail ;
      – ministère des Sports (ce n’est pas une blague, ça existe bien) ;
      – ministère de l’Economie ;

      1. Pythagore

        Si les ministères étaient constitutionellement fixés, il serait possible d’élire les ministres individuellement au suffrage directe. Ca pourrait être interessant comme alternative démocratique au président jupiterien et à l’homme providentiel.

          1. Gosseyn

            Ah, voici un des points clés d’une démocratie réelle ! Élire les magistrats au suffrage universel direct. Intéresser les électeurs à l’importance de ce vote. Autoriser toute liberté d’expression de la vérité, à l’encontre de la magistrature. Sanctionner immédiatement tout magistrat s’opposant à l’application de la loi et le révoquer à vie.
            .
            Tiens, je dispose justement d’une longue liste de ces délinquants, souillant leur corporation avec l’assentiment des autorités judiciaires et de la Chancellerie ! Robes noires et hermine moralement pleines de crasse, abusant sans scrupules de leurs prérogatives, telle une mafia ayant fait main basse sur l’institution judiciaire !

            1. MarieA

              Si je peux me permettre, pas un des points clés mais, l’aspect le plus primordial d’une démocratie.
              C’est d’ailleurs un des énormes problèmes de la France, la Justice n’existe pas, puisque selon le profil de l’accusé (personne physique ou morale) les mêmes faits sont jugés tout à fait différemment.
              Les Français ne sont pas satisfaits de la Justice qui est rendue en leur nom, mais au lieu de modifier la façon dont est rendue la Justice, les professionnels de ce secteur préfèrent cracher sur le Peuple Français et déclarer qu’il faut « éduquer » ces débiles mentaux.
              C’est fascinant de voir qu’en France, quasiment tous les problèmes rencontrés sont une question d' »éducation », enfin, selon les personnes responsables…

              J’aime beaucoup lire la rubrique « Coup de barre » du Canard Enchaîné, toujours des grands mots, des grandes paroles des Juges, et puis, des petites condamnations misérables à la fin. Pitoyable.

              Récemment, j’ai fait la connaissance d’une personne qui compte dans ses amies une juge d’instruction. Quand elle m’en a dressé le portrait, j’en ai eu des frissons dans le dos. Cette juge est en arrêt maladie depuis plus de deux ans pour dépression. 🙂 Elle passe son temps à : -pleurer dans son appartement défoncée aux antidépresseurs, -errer sur des sites de rencontre, -exiger des pauvres malheureux qui croisent son chemin virtuel une rencontre dans les plus brefs délais, -être déçue de ces rencontres sur internet organisées tout de suite après « Salut, ça va? », -se laisser dicter sa tenue vestimentaire pour aller aux dits rendez-vous, car Madame, à 50 ans, n’est toujours pas capable de choisir ses vêtements toute seule pour aller au restaurant avec un Monsieur.
              Bref…

              Le peuple doit pouvoir dégager dans les plus brefs délais qui il veut.

              1. Gosseyn

                J’ai fais état ici de la procédure-bâillon qui m’échoit, du fait de ces si indépendants magistrats : http://h16free.com/2018/11/12/62233-darmanin-et-son-joli-big-brother-des-familles
                Indépendants de l’idée même de justice, qui ne peut relever pour eux que d’une forme de coercition à l’égard de la population, mais aussi d’une discrimination légitimée à leurs yeux par leur idéologie politique, et autres allégeances ; sans oublier leur intérêt de carriéristes, qui devient en ce cas une forme aboutie de corruption…
                Il faut aussi préciser qu’elle s’accompagne souvent d’une violation de la loi, voire de la Constitution, contrairement à l’idée commune d’une simple manipulation des faits ressortant dans leurs attendus.
                Ce qui, en théorie et par la loi, et pour cause d’atteintes pénales alors commises dans l’exercice de leurs fonction, leur vaudrait une révocation immédiate, avec perte et fracas associés.
                Ce qui est impossible en pratique, dans la mesure où cette corporation s’est soustraite aux lois qui l’incrimineraient, avec comme maîtres es-corruption et protecteurs le C.S.M. et la Chancellerie, ces organes dont peu savent le dévoiement.
                Effectivement, si le peuple français en était instruit et comprenait à quel point tous en sont victimes, tous ces mafieux auraient besoin de la protection policière de leurs parrains de fait !
                Cette juge d’instruction se retrouve-t-elle dans cet état parce que sa conscience se serait remise en branle ? Son déficit sanitaire auto-entretenu pourrait avoir cette origine.
                Celui auquel j’ai eu affaire s’est contenté de refuser d’instruire ma plainte au pénal. D’accord, un notaire était visé et ses malversations impliquaient sa corporation… Alors et face à mes recours, il a ensuite bénéficié de l’appui de toute la clique, de la chambre de l’instruction à celle criminelle de la Cour de cassation !  »L’État de droit », qu’ils disent …
                C’est donc aussi le fait que ces magistrats ne révèlent jamais rien de ce qu’il ont commis ou constaté d’illégalités se faisant dans leurs palais, qui pose question. Leur serment ne les liant pas à taire ce genre de choses, surtout lors de leur retraite et dans la production de leurs mémoires. Faut-il qu’ils soient vils, lâches et pervers à un point inouï, pour garder par devers eux toute cette ignominie !

      2. sam player

        P’tain mais c’est pas possible, vous faites un concours ici, vous êtes nominé pour le ministère de la connerie… (attention, y a de la concurrence)

    3. bibi

      Il y a déjà trop de ministres 5 suffisent le premier ministre plus les 4 fonctions régaliennes :
      – Premier ministre et ministre du budget
      – ministre de la défense nationale
      – ministre de l’intérieur
      – ministre de la justice
      – ministre des affaires étrangères et européennes (qui deviendra ministre des affaires étrangères dès que le royaume de France aura quitté l’UE).

      Il n’y a pas besoin de ministre de l’économie, et pour le budget c’est le rôle du premier ministre que de tenir les cordons de la bourse, il n’y a pas non plus besoin d’un ministre de l’instruction publique, il faut licencier tout le personnel de l’éducation nationale et instaurer le chèque instruction.

      1. Vassinhac

        Comme il faut une administration qui gère le chèque instruction et contrôler sa bonne utilisation, je prévois un secrétaire d’état pour cela.

        En effet pour le budget, si l’on conserve un premier ministre ça peut entrer dans ses attributions.

            1. sam player

              Bah en fait Vassinhac, je vois pas trop comment tu pourrais résoudre des problèmes dont manifestement tu n’as pas saisi les causes.
              Et d’une, les aides, quelles qu’elles soient, solvabilisent des demandes et font monter les prix… de tous : ceux qui ont l’aide et ceux qui ne l’ont pas. Et vu que ce sont ceux qui n’ont pas l’aide qui financent ceux qui l’ont… ils financent l’augmentation du prix qu’ils paient (j’me comprends)
              Et de deux, les critères d’attribution génèrent de la bureaucratie qui évapore une bonne partie du budget de l’aide et très souvent indirectement : la bureaucratie n’est pas payée par le budget de l’aide et on ne fait pas directement le lien… et c’est comme ça que l’on finit avec 5 ou 6 millions de fonctionnaires auxquels on va tous leur trouver une utilité.
              Et je te passe les biais introduits par les aides, la démotivation induite et les détournements d’objectif.
              Le chèque instruction/éducation est une solution libérale alakon.

              1. albundy17

                « qui évapore une bonne partie du budget de l’aide »

                Je me demande à combien ils margent ça doit être du 40 a 50 % ^^

                1. sam player

                  À 3.5ME le ponctionnaire pour 30 années de bons et loyaux sévices ça nous fait 120KE l’année de sévices… et pour 3ME de ponctionnaires en trop (fourchette basse) ça nous fait un coût de 360 Mds à l’année et vu les plus de 1000Mds de prélèvements obligatoires… ça nous fait du 36%… s’ils restaient chez eux… mais vu qu’en plus il faut les loger et les chauffer dans leur bureau, leur fournir du PQ, des bons de vacances, des stylos pour la rentrée…. etc… ta fourchette est bonne…

      2. albundy17

        Le PM ne sert à rien, c’est juste un fusible avec trop de prérogatives. Justice, je croyais que la justice était indépendante.

        Pas de chèques instruction

        1. bibi

          Mais vu qu’on a un Roi à la place du président je met un premier ministre.
          En quoi le fait d’avoir une justice indépendante est-il incompatible avec le fait d’avoir un ministre de la justice?
          Quel ministère selon-vous doit avoir en charge la gestion des prisons et de l’exécution des peines?

          1. albundy17

            heuuu, peut être une justice indépendante ? Celle ci serait peut être au courant des besoins en geôles ?

            Si on a un Roi, pas besoin de PM, ou alors, on garde le pm, et on vire le roi, y’en a un de trop de toute manières

  14. douar

    Hasard du calendrier, je viens de recevoir le journal du Conseil Départemental du 44.
    Dans le genre hors sol, en local, nous savons le faire.
    Le titre de la majorité, de gauche, c’est « L’urgence climatique, notre responsabilité est collective! » avec en préambule, « Conscient.e.s de l’urgence… ».
    L’opposition demande de faire des économies sur le budget en demandant au Département, d’appliquer la loi sur les …35 heures, qui permettrait d’économiser 8 M€ par an.
    Bon, quand vous reviendrez au pouvoir, chiche?

    1. Nemrod

      Je propose que ce torchon soit supprimé comme tout ses avatars.
      Ca ne dégradera pas le service à la population et ça sera « bonpourlaplanet »

      Vais en trouver du pognon, moi !

      1. MarieA

        +1 Oui, c’est étonnant que les pouvoirs publics qui nous rackettent sans fin pour protéger l’environnement ne s’interdise jamais de polluer quand ça sert leurs ambitions.

        Lire ces torchons (attention 1 torchon par « niveau » administratif, mairie, conseil régional, communauté des communes, etc…) c’est l’occasion de travailler ses abdos.

        On ne finit jamais de rire quand on lit la mairie nous dire que l’emploi va être relancé grâce à l’ampoule du lampadaire de la rue pétaouchnok qui a enfin été changée et deux poubelles publiques repeintes en vert fluo.
        Et les photos pleine page des tordus de la mairie tous fiers de leur œuvre. Beuuurk!

        1. Passim

          Ces torchons sont très utiles.
          Ils servent à racketter les petites entreprises, qui en passant des pages de pub se mettent dans les petits papiers de la mairie.
          Des boites externes à la mairie engrangent le grisbi, qui peut revenir alimenter des fonds dont l’équipe municipale a besoin pour des buts électoraux.

  15. Laure Fritte

    Excellent article. Tout est dit (une fois de plus) re : « Je crains qu’on ne soit à présent arrivé au bout de cette tactique. » je suggère de remplacer « tactique » par « stratégie ».
    De meme qu’une invasion n’a pas besoin d’etre belliqueuse pour etre une invasion (vous savez de quoi je parle), une stratégie n’a pas besoin d’etre pensée pour en etre une. Il suffit qu’il y ait coordination et objectifs a long terme.

    La coordination peut etre auto-organise, et c’est ce qui s’est passé en France avec la combinaison des objectifs messianiques, la centralisation, la politique etrangere et la bureaucratisation.

    L’assistanat, le paternalisme d’Etat et la déseducation ne sont pas des objectifs ou des causes, ce sont des moyens.

    1. Dr Slump

      Pour avoir une stratégie à l’échelle d’un pays, il faut être capable de penser à long terme, ce que notre état n’a jamais fait au delà de l’objectif des prochaines élections. Le terme de tactique, au champ plus restreint et à effet de court-terme, me semble donc plus approprié pour qualifier les méthodes des pieds nickelés qui nous gouvernent, et dont la devise républicaine devrait être « Combines, Magouilles, Manipulations ».

        1. Dr Slump

          ils ne reçoivent pas de « consignes », genre les maîtres du monde qui manipulent les pauvres chefs d’état comme des marionnettes et toussa, lol!
          Ils font ce qu’ils veulent et savent très bien refuser de faire ce qu’ils ne veulent pas faire. Et ils ne veulent définitivement pas lâcher tous les leviers de commande, de pouvoir et de taxation qu’ils se sont eux-mêmes attribués. Et c’est ainsi que tout très bien se passer.

    2. plutarque

      @Laure

      Remplacement de « tactique » par « stratégie » : judicieuse remarque. Clausewitz approuverait ; De mémoire « tactique = menée de l’engagement; stratégie = utilisation de l’engagement ».

      Bien vu !

  16. Thierry

    L’Allemagne (comme les USA du reste) rencontre pas mal de difficultés avec ses infrastructures en raison d’un manque important d’investissements depuis des années (le dogme d’un budget sans dette n’est pas forcément bon non plus à long terme).
    Par ailleurs l’idée que les USA sont en plein emploi me rebute fortement: au sens formel des statistiques oui (j’oserais même au sens « Churchillien » de par son appréciation de la véracité des statistiques), mais si l’on regarde la « big picture » (taux de participation de la population à l’emploi, règles de comptage des sans emplois, volume des food stamps, etc.) ce n’est pas vrai. Et pour le Japon (comme l’Allemagne) un taux de chômage en baisse peut aussi s’expliquer par une population en âge de travailler en baisse: moins de main d’oeuvre disponible mais toujours autant de besoins. Donc même si je suis souvent d’accord avec les thèses avancées ici, il faut quand même garder de l’objectivité sinon on perd en crédibilité.

    1. Mais où diable voyez vous qu’on parle des USA en plein emploi dans le billet ? On peut critiquer, mais il faut lire avant, sinon on perd en crédibilité.

      Pour la saillie concernant le vieillissement de la population, on ne peut pas garder le gâteau et le manger : d’une, le chômage est bien plus faible qu’en France scrogneugneu et malgré tout, et de deux, il baisse pour l’Allemagne malgré l’import de millions de migrants (qui entraînent certes des problèmes, mais pas ceux-là, zut). Le fait est que les réformes libérales de Schröder ont porté leurs fruits et qu’il n’y a eu aucune réforme en France ce qui la met dans le sac.

      1. Thierry

        Graphique « A decade of jobs growth »: les USA y sont bien et je le relie au discours habituel des commentateurs sur le soit disant plein emploi aux USA, fruit de statistiques biaisées à mon sens. Je suis certain qu’en appliquant la même définition de « sans emploi » en France le taux de chômage rejoindrait rapidement le peloton des pays de l’OCDE.
        Pour le reste il est évident que la France n’a pas fait les ajustements qui sont nécessaires et je vous rejoins là-dessus. Je dis juste que les autres pays ne sont pas pour autant des paradis économiques pour une grande part de ceux qui y travaillent (les jobs issus des réformes Schröder justement en Allemagne).
        Enfin oui l’économie Allemande a besoin de beaucoup de bras (et elle a toujours du mal à en trouver) malgré l’import de migrants, bien sûr. Ce besoin vient à la fois d’une économie en bonne santé ET d’une baisse de population. Les causes sont toujours multiples et s’attarder sur une seule pour des raisons oratoires égratigne quand même un peu l’honnêteté, non?

        1. « je le relie au discours truc machin » : ah oui. Donc ça, c’est du procès d’intention, et une interprétation trèèèèèèèès large du billet qui ne mentionne ni les US ni leur niveau de chômage.

          « égratigne quand même un peu l’honnêteté, non? » : mais non. C’est vous qui prétendez que la baisse de population serait à ce point prédominante que l’oublier devient coupable. Moi, je note que non, ce vieillissement n’est pas déterminant et que le premier facteur, et de loin, de la réussite allemande provient des réformes. Du reste, l’étude des autres pays européens confirme : le Portugal par exemple (population vieillissante, pas de migrants) voit aussi son taux de chômage baisser suite aux réformes. Coïncidence ? Je ne crois pas.

          1. Thierry

            « je le relie au discours truc machin » : ah oui. Donc ça, c’est du procès d’intention, et une interprétation trèèèèèèèès large du billet qui ne mentionne pas les US ou leur niveau de chômage.
            => ah bon, pardon, mais le sous-titre du graphique est bien « unemployment rate », non? Vous l’utilisez pour illustrer l’échec (réel) des mesures françaises de lutte contre le chômage en comparant le résultat à d’autres pays. Ce n’est donc pas une interprétation « trèèèèèèèès » large de ma part que de réagir à certaines informations de ce graphique qui vous servent d’arguments.
            Pour le vieillissement c’est une question de point de vue. Je ne quantifie pas son importance, je dis que c’est un autre facteur expliquant le taux de chômage, parmi d’autres.

            1. Il n’y a aucune mention d’un plein emploi aux US ni dans le billet, ni même dans le graphique. Vous avez choisi de relever ce pays alors qu’il y aussi le Canada ou la Grande Bretagne par exemple. C’est bien votre choix, c’est bien votre commentaire, c’est bien vos termes.

              « Je ne quantifie pas son importance » : bah si assez précisément puisque leur importance justifie que le discours ne serait plus objectif (vos termes) auquel je réponds en disant que cette importance est justement faible (au regard des autres pays).

              1. Thierry

                Le terme « plein emploi » est habituellement utilisé quand le taux de chômage descend à moins de 5% (BIT). Ce ne sont pas mes termes, mais le vocabulaire en usage.
                Grande Bretagne, Japon, Allemagne sont dans ce cas aussi, pas le Canada (d’ailleurs pour ce dernier les perspectives seraient plutôt à l’augmentation dans les années à venir). En Grande Bretagne tous les titulaires de contrats « zéro heure » pourraient certainement témoigner de la bonne santé de l’économie, tout comme le « peuple de base » habitant hors des grandes villes.
                Je pourrais aussi aborder les taux de pauvreté en Europe (après transferts sociaux pour illustrer un des bénéfices des dépenses publiques) où l’on constate qu’il vaut mieux vivre en France qu’en Allemagne ou en Grande Bretagne (sans parler des USA ou même du Canada).
                Bref tout cela pour dire que la dépense publique n’est pas un mal en soi, à condition de la doser et de l’orienter là où il faut, ce qui n’est plus fait correctement en France.

                1. « Ce ne sont pas mes termes »
                  Mais c’est vous qui l’introduisez, au forceps, pour tenter de rattraper le fait que vous teniez mordicus à mettre sur la table les USA que ni le billet, ni personne ici n’a évoqué.

                  Et de façon générale, la dépense publique en dehors du régalien ne mène *jamais* à une amélioration du service (question de logique de base).

                  1. Thierry

                    Pas mes termes au sens où je ne les invente pas, c’est tout. Après je ne veux pas passer la journée à débattre des USA suite à votre billet: je les évoque CAR ils figurent dans le graphique que vous utilisez à titre d’argument et dont le sujet EST le taux de chômage, je ne les aurais pas évoqués autrement.
                    Et juste pour finir: le régalien ne couvre pas la santé (me semble-t-il en tout cas) et pourtant c’est un domaine où la dépense publique présente tout de même des avantages (et je devance vos objections: je sais que la France gère mal ce secteur depuis de nombreuses années avec une déresponsabilisation des patients).
                    Bonne journée et bon WE.

                    1. Non, la santé n’est pas dans le régalien et non, il n’y a pas d’avantage à avoir une dépense publique. Le seul domaine où on peut admettre les pertes / frictions / écarts provoqués par la dépense publique est le régalien et seulement lui parce que ces frictions sont à peu près compensées par les économies d’échelles sur un pays. Ce n’est pas le cas dans la santé ou le reste : le privé permet de mettre en relation l’offre et la demande sans intermédiaire. Donc même en admettant que le public fasse aussi bien, l’introduction d’un tiers (l’État) entre l’offre et la demande et qui prendra forcément sa part entraînera ou bien une hausse des prix, ou un amoindrissement des services rendus ou de la qualité à prix fixé. Ce qui est constaté partout, tout le temps.

                2. Pythagore

                  « la dépense publique n’est pas un mal en soi »
                  L’assistanat est un mal en soi, une personne en age et en mesure de travailler ne devrait jamais pouvoir compter sur un assistanat permanent. Qq chose de temporaire en cas de coup dur, OK, pas plus.
                  Ca me rappele un collègue canadien, éffaré par les assurances chômage en europe. Au canada, c’est max. 45 semaines, après tu te débrouilles.

                3. Val

                  @Thierry « où l’on constate qu’il vaut mieux vivre en France » j’adore cette conclusion . Vous raisonnez sur des chiffres globaux et puis pouf vous sautez sur le particulier « il vaut mieux vivre en France » … raisonnement spécieux typique . Ce n’est pas parce que globalement la situation serait meilleure en France qu’elle le serait nécessairement pour chacun des individus en présence . Elle l’est peut être pour vous mais ce n’est pas le cas pour d’autres .
                  Une de mes amies science po parlant des gilets jaune :  » de quoi se plaignent -ils , nous avons le pays qui a les meilleurs transferts sociaux » eh bien peut être mais ceux qui défilent sont les payeurs, pas ceux qui en bénéficient .

          2. Sémaphore

            « le Portugal par exemple (population vieillissante, pas de migrants) »
            Et nos vaillants retraités qui vont la peupler, comptent-ils pour du beurre malgré leur argent du beurre??? 😛

            1. Pheldge

              justement, puisque tu en parles, le Camarade RPS a découvert une nouvelle friandise, dont il raffole, depuis son arrivée sur l’île, pas l’ananas Victoria, ni le letchi dont la saison commence, mais … la célèbre banane réunionnaise ! 😉

                1. Pheldge

                  Al, tu as l’esprit vraiment déformé espèce de pervers lubrique charentais 😉 ! le RPS, il a eu l’habitude, comme tous las marins, de bouffer des oranges et des bananes … et il y a une variété locale qui mérite le détour !

                  1. albundy17

                    ça ne vaut pas la lakatan, à mon goût, mais bon duraille d’en trouver avec ces saloperies de caven-dish

      2. P&C

        La mentalité du peuple allemand et le fait qu’ils ont in fine retirés les fruits de la méthode Schroder y est pour beaucoup.
        Essayez de faire pareil en France, avec un peuple habitué à voir ses politiciens mentir et trahir…

      3. Sémaphore

        « Le fait est que les réformes libérales de Schröder ont porté leurs fruits  »
        Sur le coup, ses réformes sont mal passées dans l’opinion puisqu’il a perdu les élections de façon tellement sévère qu’il a laissé tomber la politique.
        Et Mutti, qui lui avait beaucoup savonné la planche, a cependant soigneusement évité d’y mettre son grain de sel dans lesdites réformes, ce qui lui a permis d’en tirer une gloire usurpée…
        Un peu comme Tony Blair qui s’est bien gardé de changer quoi que ce soit d’important aux réformes Thatcher…

        1. Higgins

          Ou comme au Chili. Les pouvoirs qui se sont succédés après le départ de Pinochet ont peu touché à ses réformes. Bilan, dans l’océan de marasme économique qu’est l’Amérique du sud, le Chili est un eldorado.

        2. Hum et donc ?
          Mon point : il fallait des réformes libérales, elles ont été faites en Allemagne et pas en France. Voilà. Le reste est périphérique sauf à constater qu’en plus d’alimenter une dépense publique invraisemblable, la France est peuplée de peigne-couilles qui, une fois élus, n’en branlent pas une.

          1. Sémaphore

            Mais mon commentaire ne vous est pas opposé sur le fond.
            J’ai simplement constaté que Schröder avait « payé » électoralement ses réformes (douloureuses sur le moment mais éminemment bénéfiques ensuite) qui étaient si peu opportunes que Mutti n’a surtout rien fait en rectification alors qu’elle avait été élue en réaction contre icelles.
            Nous en revenons au dilemme politique classique que des réformes importantes doivent être entreprises *immédiatement* de façon à produire des effets AVANT de devoir revenir devant les électeurs…

            Réélu chancelier de justesse en 2002, Schröder s’attelle (dos au mur devant la situation allemande d’alors) de 2003 à 2005 à son agenda 2010, (bloc des réformes). Les premiers effets étant négatifs, il tente de se sauver en convoquant des élections anticipées qu’il perdra à la mi-2005.

              1. Sémaphore

                Je vous ai imaginé déçu que je reste court dans une entame de démonstration (que je ne faisais pourtant pas) ou que vous n’aviez pas saisi l’ironie que ces réformes étaient tellement désastreuses pour que Mutti reste coite pendant tout ce temps là, façon Blair suite de Thatcher…

        3. lxy

          Les Français travaillent « légalement » 20% de moins que les pays voisins », ils ont plus de congés et partent plus tôt en retraite,et pour certains d’entre eux encore plus tôt , Est-ce que c’est étonnant qu’ils produisent moins ?
          Proposons cet exercice niveau CM1:
          « Sachant que le travailleur du pays A travaille 47 semaines à raison de 35 h par semaine et que celui du pays B travaille 49 semaines à raison de 40 heures, combien produit, en plus ou en moins chaque année, le travailleur du pays B ?

          D’ou découle cette proposition géniale de sortie de crise :passer de 35 à 40 h par semaine et de 5 semaines de congés annuels à 3 et simultanément augmenter tous les salaires de 20%. Tout le monde sera satisfait (? !?!!)

          1. bibi

            Un magnifique exercice communiste ou le travailleur A peut être remplacé par le travailleur B.
            Le seul secteur ou l’on peut passer autoritairement de 35h à 40h payés 40 (car on est passé de 40h à 39h payé 40 et de 39h à 35h payé 39h) c’est la fonction publique pour le secteur privé le salarié et l’employeur sont capables de s’entendre sur la durée de travail sans avoir besoin de la loi pour les contraindre.

        4. Pythagore

          Schröder a surtout été piraté par l’aile gauche de son propre parti, qui s’est lancée dans la surenchère socialiste. Si son parti était resté uni derrière lui, il aurait probablement gagné l’élection. C’est la division du SPD qui a favorisée le passage de Merkel.

    2. Pythagore

      @Thierry, où avez vous vu que l’Allemagne a des difficultés importantes avec ses infrastructures, lesquels ?
      Les Allemands travaillent jusqu’à 65 ans et bientôt 67, avez-vous des chiffres qui démontrent une population en âge de travailler en baisse ?

    1. Husskarl

      « Cette aide n’est cependant pas apportée aux personnes retirant leur véhicule au profit de l’acquisition d’un vélo, d’un vélo à assistance électrique, ou encore d’une trottinette (électrique ou non). »

      1. Val

        @huss vu hier sur les boulevards extérieurs à paris : un type en trotinette électrique qui zigzagait comme une fleur au beau milieu des voitures , pas de casque pas d indications pour tourner. . A mon avis il va être recyclé rapidement. … les vélos étaient déjà cinglés mais là. …

        1. Sémaphore

          Cela change des patineurs qui se laissent tracter par les bus ou les camions (qui ont des carrosseries offrant des prises extérieures en nombre).
          L’écrémage darwinien va entrer en scène, effectivement.

  17. MarieA

    Merci, merci, MERCI H16 !!!!!

    Article parfait!!!

    Pays avec le plus de taxes, d’impôts etc… Et dans lequel le droit de propriété n’est pas respecté. Effectivement, ça ne donne ni envie d’investir ni envie de travailler.

    Cet article doit être diffusé partout.

  18. Westworld

    Nos politocards oublient un principe physique pourtant simple : à force de marcher sur les dents du râteau, on finit invariablement par prendre le manche dans la gueule.
    Si on remplace « dents du râteau » par « peuple », cela marche aussi.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      RT est parfois dans le coeur du sujet :

      francais.rt.com/opinions/56264-eradiquer-causes-dont-gilets-jaunes-ne-sont-qu-une-consequence-revenir-aux-nations

      1. Stéphane B

        J’aurais pu souscrire à ces propos si la dette avait été évoqué en d’autres termes que « ces bouts de papiers » qui n’existent pas au final. Pourtant, actuellement, sans recourir à la dette, nous ne pouvons plus vivre, du moins l’Etat et les personnes qui vivent à ses crochets, c’est-à-dire beaucoup de personnes: fonx, RSAïstes, chômeurs, assos, … Alors oui je suis contre le trop d’Etat, il y a trop de « parasitisme » mais actuellement, la dette ne représente pas que de simples bouts de papier.

        Si les banques se plantent, on verra alors s’il s’agit réellement de simples bouts de papier.

        Pas un mot non plus sur l’Etat en obésité mortelle.

  19. Guillaume_rc

    « Jamais une Nation n’est devenue riche en se taxant à mort. Jamais. »

    C’est exactement le fond du problème.

    Tous ces abrutis de politiciens, journalistes, « experts » et autres syndicalistes n’ont toujours pas compris que pour que le niveau de vie de chacun augmente, il faut que le pays soit riche (ouh le vilain mot !).

    1. raph2106

      Le problème est surtout qu’ils veulent à tout prix « réduire les inégalités », au lieu justement de faire en sorte que le niveau de vie augmente pour tous.
      Pour cela, il faut bien sûr « redistribuer les richesses », et comme tout le monde le sait ici, la « vertu » inhérente à ce collectivisme consiste en une égale répartition de la pauvreté pour tous.

  20. Aristarkke

    Bref, si Flop joene veut passer dans l’Histoire autrement que comme une catastrophe (peut même plus dire industrielle, vu ce qu’il en reste dans l’Hexagone), il peut tenter le coup du tandem LANGE/DOUGLAS de Nouvelle Zélande, qui, tout travaillstes pur sucre qu’ils étaient (et donc élus comme tels avec un tout autre programme), se sont lancés dans les années 80, dans un programme libéral complètement inattendu de leur part.
    Précision toutefois qu’ils n’avaient plus le choix économique de continuer as usual…
    Même leurs successeurs « conservateurs » n’ont pas osé revenir dessus ainsi que ne manque jamais de le faire une droite honteuse de n’être pas soce…
    La NZ monter sur le podium des pays les plus libéraux, ce n’etait pas évident il y a 35 ans…

    1. Citoyen

       » passer dans l’Histoire autrement que comme une catastrophe  »
      C’est trop tard. Il s’est lui-même taillé un costume à sa mesure, qui lui colle définitivement à la peau …

  21. Aristarkke

    La prochaine fois que nous enverrons des gendarmes à un congrés à New York, il faudra remettre à jour le manuel et remplacer « my taylor is rich » par « my taxcollector is rich ».
    L’enseignement de l’anglais 2.0 vaut bien cette mise à niveau…

  22. taisson

    Bravo Patron !!
    Encore un article ou il n’y a rien à ajouter…A diffuser partout !!
    Et en dépit de mon statut de vieux à éliminer, je me trouve d’accord avec l’agressive « petite Marie » !!
    (bisous pour elle…De temps en temps elle me rajeunit !)

    Mais, le seul bon sens suffit pour comprendre, et il semble une fois de plus que seuls les très « éduqués » en sont devenus parfaitement incapables..
    Ils ont remplacé la réflexion personnelle par les grilles de décodage idéologiques apprises par cœur.
    Bref, article à expédier à tous les « penseurs » des G.J.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      J’aime bien les gilets jaunes, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers.

  23. Le Gnôme

    Quelque soit le cas de figure, j’ai l’impression que le quinquennat de Macron est terminé, et que s’il reste en place, ce sera pour expédier les affaires courantes.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Attends de voir ce qui se passera demain. Je crois qu’il ne faut être affirmatif sur rien en ce moment, prédire ce qui va se passer est plus qu’hasardeux.
      Macron est en posture délicate, certes, mais il a une carte maîtresse : il n’y a personne de crédible à mettre à sa place.

      1. Nemrod

        Au fait, il est ou ?
        Je veux bien que ça soit tactique son silence mais bon…ça m’intrigue !

        Je vous rappelle qu’il avait tout les symptômes de la dépression suivant un épisode maniaque.

    2. Guillaume_rc

      Après Chirac qui avait inventé le septennat de deux ans (dissolution de l’assemblée), Macron invente le quinquennat de 18 mois…

  24. Jacques Huse de Royaumont

    Blague du jour.
    Ségolène Royal : « La France n’aurait pas subi ça si j’avais été aux responsabilités ».

    Ça lui vaudra bien une nomination aux Gérards de l’humour politique.

    1. Guillaume_rc

      Elle ne manque pas de souffle quand même.
      Et je n’entends jamais un journaliste lui rappeler ses brillantes réussites (à la Région Poitou Charentes noramment).

      Quand au Poussah Grotesque, le simple fait qu’il s’imagine pouvoir revenir défie l’imagination !

      1. Le Gnôme

        En tête des personnalités qui doivent jouer un rôle dans les mois et les années qui viennent, le sondage du Fig mag de ce jour nous donne dans l’ordre suivant:

        Hulot
        Mélanchon
        Royal
        Hamon
        Aubry
        Bayrou
        Juppé

        Autant dire que nous ne sommes pas dans la mouise.

          1. Citoyen

            Faut prendre un peu de recul tout de même, pour ne se pas se faire balader. Quand un sondage est publié, il est bon de regarder qui en est le commendataire, pour se faire une idée sur le résultat attendu …

          1. Vassinhac

            Ne désespérez pas il peut y avoir des surprises.
            Personne n’attendait ni Hollande ni Macron à 3 ans de leurs élections respectives. Un frère musulman peut encore sortir du chapeau.

        1. Aristarkke

          Ceux qui rêvent de Méremptoire ne l’ont visiblement jamais subie comme simple maire ou présidente de communauté urbaine. Quand à son épisode ministériel, il a été si peu glorieux qu’elle même ne l’évoque plus guère, du moins en public.

        2. petit-chat

          « Ils » ont essayé le beau mec -dont on dit tant de mal aujourd’hui- (ce qui explique peut-être l’absence de l’Arbrisseau transi).
          Je verrai bien Marion en candidate imposée car elle a tous les bons critères.

    2. albundy17

      Ma ségo a également sorti que le mouvement des gilettes jaunes était dû peu ou prou au manque de représentativité du genre 1 au sénat, cc, et tout le reste.

      Je ne retrouve plus, une vidéo ds laquelle elle quémandait un poste à l’arsouille, a deux doigts de se mettre à genou et dégrafer le pantalon du sieur juste devenu présigland.

      Nemrod, je le pense aussi, bien qu’il prend du plomb ds l’aile

      1. Nemrod

        Certe mais je vous rappelle que l’élection est à un tour…
        Et qu’au deuxième il aura l’appui de tous les autres…même les ancien RPR genre Juppé…
        La seule chose qui peut l’empêcher est l’arrivée d’une météorite genre Trump

  25. PR CALGUÈS

     » Je crains qu’on ne soit à présent arrivé au bout de cette tactique »…
    Et que, conséquemment, les réverbères servent à éclairer,certes, mais à autre chose aussi !.

      1. Pythagore

        OOOuuuu, produire de l’électricité pour des besoins personnels à partir de lampadaires publiques, ce serait du détournement d’argent publique, le PNF guette.

  26. Gloubi

    M. De Seize a mis le doigt depuis longtemps sur un souci qui n’est que rarement abordé: l’avalanche de lois « sur le comportement et les pensées ». Il y a les 80, mais pas que: les différentes taxes sur différentes produits « pas bons », les interdictions d’utiliser tel ou tel produit, obligations d’utiliser tel ou tel autre, obligation de déclarer tel ou tel truc, multiplication des « lois mémorielles »…Au delà des problèmes financiers, je pense que ce désir d’absolument tout régenter dans la vie des gens et de les forcer à être « des gens biens » selon la définition de certains a eu un grand rôle, et à grandement contribué à ce sentiment de déconnexion pouvoir/ »peuple ». La blague dit qu’ils en seront bientôt à règlementer la couleur du slip, c’est un peu ça quand même ces dernières années (surtout depuis Hollande). Le « peuple » est privé de libertés « pour son bien », avec sanctions financières, et injonctions contradictoires (type diesel). Il est surveillé dans ce qu’il dit, dans ce qu’il fait, dans ce qu’il pense. Des mecs comme les Inconnus ou Coluche seraient aujourd’hui mis au ban, juste pour la forme d’humour qu’ils employaient.

    De quoi rendre fou…

    Une simple augmentation d’impôts/taxes n’aurait sans doute pas provoqué autant de violence, c’est le couple augmentation/engueulade parce que vous vous comportez mal qui a rendu fou à mon avis, notamment en touchant à la sphère très privée. L’explosion a eu lieu sur « les beaufs qui clopent en roulent en diesel », mais les nombreuses interdictions touchant à la sphère privée n’ont sans doute pas fait de bien (difficile de dire « je suis contre l’interdiction de la fessée, laissez moi en coller une à mon mioche quand il dépasse les bornes », plus facile de dire « laissez-moi rouler en diesel, il y a dix ans vous disiez que c’était le plus écolo »).

    1. Nemrod

      Bien vu.
      Moraline à deux balles par des nouveaux Curés nous faisant les poches tout en nous demandant de sourire à la caméra.
      Ca provoque ce genre de réaction épidermique.
      En gros on a envie très fort de leur tarter la tronche…

    2. Oui, tout à fait.
      A force d’injonctions paradoxales, on rend les gens fous, aliénés par eux-mêmes, les autres et le contrôle social qui intime l’ordre de faire tout, son contraire et l’opposé en même temps.

      1. Nemrod

        Voilà.
        En plus on leur dit que ce qu’ils voient n’existe pas.

        En fait nous sommes victime d’un complot reptilien qui teste une méthode pour rendre un peuple fou.
        Ca marche.

              1. Aristarkke

                Surtout que nous n’en sommes pas en manque de fonx!
                Mais ce programme sent vraiment la récup soce à plein nez…

    3. bibi

      Le socialisme ne va pas sans l’avènement d’un Homme nouveau, et cet Homme nouveau qu’a échoué a créer le système concentrationnaire socialiste, a tenté d’être créer de manière plus soft, mais encore une fois sapristi ça ne marche pas!.

      1. Iskanderkul

        Où est la plus grosse de toute, la TVA ? preuve supplémentaire que cette taxe est magique : personne ne la voit, ni pour la lister, ni dans la vie. Une invention française, Cocorico ! Payez, cochons.
        Et dans les charges, on ne parle pas de la « politique de la ville », quelques 100 milliards dénoncé par la Cour des Comptes, dont on ne sait pas très bien à quoi cela a servi. Il y a quand même des gisements d’économies faciles à trouver, avant l’essence ; mais non, nos énarques ont fait un autre choix.

      2. lxy

        A mettre en face de cette liste celle des « aides » établie par Eric Brunet(VA du 7 Juin 2018)qui remplit une page du magazine mais « il pourrait en noircir cinquante ». Elle commence par « Dispositif J’apprends à nager gratuit ». Dans notre pays magique de France on peut bénéficier d’une aide pour apprendre à nager …sans commentaires !!!

  27. lxy

    Pour faire baisser la température de 1 ou 2 degrés dans 50 ans -et encore on en est pas sûr – et en plus moi j’aime bien la chaleur- on emmerde chaque jour aujourd’hui tous les Français et notamment les plus précaires (dans mon quotidien régional les journalistes « localiers » -rien à voir avec les journalistes mondains – donnent des témoignages poignants de ces français qui ont des boulots de merde dans des patelins où tous les commerces ferment les uns après les autres, où aucun avenir « décent » n’est envisageable et on leur pompe l’air avec l’avenir de la planéte menacé dans 50 ans alors qu’eux mêmes n’ont déjà aucun avenir pour demain).

  28. Tess

    Darmpamalin avait prédit janvier 2017 que « l’élection de Macron provoquerait la france dans l’instabilité institutionnelle ». Cela a été sa dernière phrase sensée.

      1. albundy17

        Non, il a aussi récemment dit que les GJ voulaient moins de taxes et plus d’état.

        Il a une bonne tête de jonathan daval.

        A sa décharge, il a ravi la mairie de tourcoing, en se présentant de droite ^^

  29. Citoyen

     » – et ces colonnes en attestent depuis des lustres – le train de vie de l’État français n’a jamais été aussi dispendieux.  »
    Moi-même, cela fait déjà des lustres et des lustres, donc en fait, plus de deux décennies, que je claironne, que les contribuables se trainent un boulet accroché à la patte, de plus de 2 millions de ponctionnaires de trop (et encore je suis modeste, l’IREF trouve que c’est 3 millions) … Et depuis, je n’ai pas entrevu le moindre changement …
    Et donc, la situation dans laquelle ce pays patauge, n’est en rien surprenante.
    C’est le contraire qui serait étonnant …
    Dans la mesure où ceux qui devraient apporter une solution, sont ceux qui constituent le problème, difficile d’entrevoir une issue …

    Bien le dernier dessin, avec l’état qui se goinfre de miel …
    Finalement oui, c’est peut être quand l’ours se goinfre, qu’il faut en profiter pour lui cogner vigoureusement sur le museau …

  30. Sylvielg1

    Il paraît que France 2 prépare un « Rendez-vous en terre inconnue  » pour emmener Emmanuel Macron dans un Lidl de province.

    1. Sémaphore

      Si encore c’est celui de Le Touquet (à Cucq, avenue d’Etaples) ou celui d’Etaples, le choc lui sera supportable… 😛

  31. Sylvielg1

    Il paraît que France 2 prépare un  » Rendez-vous en terre inconnue  » pour Emmanuel Macron dans un Lidl de province.

  32. Aristarkke

    « non seulement le gouvernement actuel ne fait pas mieux que le précédent sous Hollande, mais tout indique qu’il a même accéléré la tendance. »

    Sous-entendriez-vous que Flop Joene était barré alors dans ses délires dépensiers par Peak de la Faribole ???
    Non, quand même pas !
    Si ??? 😥

    A moins bien sûr que vous indiquiez que l’élève a dépassé le maître…

  33. albundy17

    HS, mais c’est noel: Ari, quand tu iras à Lille, pense à prendre une ou deux bouteille de bière fermentée aux bactéries de foufoune, ça devrait plaire à l’adp ^^

    20minutes.fr/lille/2390127-20181207-lille-biere-fermentee-aide-bacteries-vaginales

    1. BDC

      Heureusement qu’il reste des gens pour mettre les femmes en valeur. Parce qu’on est en train de perdre du terrain face aux hommes. On ne peut pas lutter face aux transsexuels, la concurrence est trop rude même dans nos bastions comme les concours de beauté (miss Espagne). Idem dans les sports, il n’y aura bientôt plus de sportives nées femmes. Et tout ça encouragé par les féministes, well done !

  34. albundy17

    J’espère que les gilets jaunes n’auront pas l’idée de brûler l’ Alpha Roméo 156 GTA d’un de mes client indélicat au 208 rue Furstemberg dans le 6 eme arrondissement (elle est noire, intérieur cuir).
    Il a dit que c’était des gros enculés mais je suis sûr qu’il ne le pensait pas vraiment.

    1. Citoyen

      Oh, que c’est pas bien les coups bas … ça sent la dénonciation …
      En même temps la vengeance est un plat qui se mange froid …

  35. albundy17

    lol, je viens d’apprendre que la plus grosse cloche de notre dame de Paris, le bourdon, donc, s’appelle Emmanuel.

  36. Citoyen

    Avec toutes ces fumées dans la capitale, l’hidaldingue doit être dans tous ses états … C’est pas bon pour les statistiques de pollution à Paris.
    Les Parisiens vont lui en tenir rigueur dans les urnes …
    Elle va devoir prendre un arrêté pour interdire l’usage des grenades dans sa ville …. Et porter plainte contre Rantanplan, comme plus gros pollueur de Paris.

    1. petit-chat

      Pas d’inquiétude pour l’ânehilaldingue, en ce moment elle respire l’air de la Palestine occupée…

  37. Citoyen

    D’ailleurs s’agissant des voitures cramées, des locaux qui ont eu le maladresse de les laisser là, les casseurs manquent de la plus élémentaire jugeote ….
    En effet, si, au lieu de cramer des voitures de gens qui ne leur ont rien fait, et par ces forfaits, d’attiser la rancœur des propriétaires envers eux, il leur prenait l’idée de chercher les voitures équipées de machines à sous pour faire du racket sur les routes, et de les cramer, … non seulement ils éviteraient cette rancœur, mais en plus ils s’assureraient la sympathie de l’ensemble de la population, pour agir dans leur intérêt …. Faut croire que ce sont de vrais abrutis, pour ne pas y penser …

    1. Calvin

      Malheureusement, je ne pense pas que ces véhicules stationnent dans les rues publiques, avec une localisation visible sur Google Maps.

      1. Citoyen

        C’est sur qu’ils ne les laissent pas dans les rues … Mais elles sont bien remisées quelque part, à distance raisonnable des lieux où elles sont utilisées …

        1. albundy17

          Ha tiens, MCA, toi qui est du coté des casques à pointes, Strasbourg, l’établissement Crocodile à été décerné meilleur restaurant du monde (par des consommateurs ^^).

          1. MCA

            Je ne connaissais pas,

            par contre je te recommande la Maison des Tanneurs autant pour le décor que pour l’assiette.

    2. Higgins

      Si j’étais le gouvernement, je ferais attention avec ces joujoux. Je lisais l’autre jour que dans un département où ces voitures-racket oeuvraient, le racket explosait. C’est d’ailleurs là la seule fonction de ces objets. Quelques soient les résultats de cette journée, le pouvoir en sortira vaincu. Les radars automatiques paient déjà un lourd tribu à la colère actuelle. Quand celle-ci se retournera contre ces modernes moyens d’extorsion car tout le monde sera touché, leurs chauffeurs n’auront pas beaucoup de temps pour quitter leur véhicule. Là aussi, nos clowns officiels feraient bien de réfléchir avant d’agir.

      1. Citoyen

        Pour ce qui est des joujoux, oui, vu le prix de l’équipement, c’est bien des joujoux …
        A ma connaissance, il existe pour l’instant deux modèles différents :
        Ceux utilisés par les flics qui font du racket en circulation, et à l’arrêt (les flics sont habilités pour faire les réglages manuels). Qui sont peu utilisés, et certainement garés dans les gendarmeries.
        Ceux délégués au privé, qui eux ne peuvent faire que du racket en circulation en mode automatique (8h/jour). Garés … ?

    1. Stéphane B

      Certes, le tweet est comique, mais ce qui l’est davantage réside dans les commentaires. De ces derniers, je ne retiendrais que celui-là: « Scandaleux, Ruffin représente donc bien une menace. »

    1. Citoyen

      Comme avec les comptages officiels, ils ont une fâcheuse tendance à minimiser le nombre de manifestants, et maximiser le nombre d’arrestations, il faut faire gaffe, parc qu’à un moment donné, les courbes peuvent se croiser … ça la fout mal …

      1. albundy17

        bon, c’est monté à 1400 interpellations, noel avant l’heure, si ça se déroule bien, j’aurais pas même à aller ds la belle famille pour les fêtes de fin d’année

          1. MarieA

            Aujourd’hui à 8h30, l’Intérieur communique de nouveaux chiffres par rapport à hier : un total de 1723 interpellations dont 1220 gardes à vue en France.

        1. Husskarl

          Heureusement que ce n’était pas en russiR, on aurait eu une semaine larmoyante sur la dictature poutinienne…

  38. Fara Onik

    Ce gouvernement ne comprend toujours rien à la situation. A aucun moment dans l’article, n’est évoquée l’option d’économies de la dépense étatique. Tout tourne, comme d’hab’, autour de l’ajustement des recettes à la dépense prévue comme totalement indispensable et intouchable…

    https://www.bfmtv.com/economie/gilets-jaunes-ou-le-gouvernement-va-t-il-trouver-l-argent-pour-financer-les-mesures-annoncees-1583790.html#utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1544277187

Les commentaires sont fermés.