Encore une belle semaine pour la liberté d’expression en France

La liberté d’expression en France est totale, à condition de ne parler que de la pluie et du beau temps et si c’est pour constater qu’il fait de plus en plus chaud. Pour le reste, force est de constater que l’érosion de cette liberté est non seulement galopante, mais qu’elle subit un assaut bien plus pervers que tout ce qu’un législateur, un censeur ou un état ouvertement totalitaire pourrait faire.

Oh bien sûr, on compte déjà plusieurs lois iniques, depuis les mémorielles jusqu’à l’encadrement de plus en plus strict de tout ce qui tombe dans le vocable de l’incitation aux haines diverses et variées. Mais ces lois n’ont qu’un pouvoir limité comparé à l’effet complètement asphyxiant de la myriade de groupes de pression qui sont apparus ces dernières années, quasiment d’un coup comme autant de champignons vénéneux dans notre société.

Et les derniers jours qui viennent de s’écouler illustrent à quel point sont puissants les efforts déployés pour bâillonner tout adversaire idéologique du Camp du Bien dont l’extension politique, sémantique et sociétale est telle qu’il en vient, de façon comiquement macabre, à se déchirer lui-même.

On pourrait illustrer les délires liberticides des infatigables combattants de la justice sociale en prenant exemple d’un récent débat (pathétique) entre Finkielkraut et Taddéi d’un côté, contre une Caroline de Haas et une Maboula Soumahoro remontés comme des coucous de l’autre, qui permet de bien apprécier la volonté maintenant exacerbée et tout à fait officielle de vouloir faire taire toute dissidence et toute opinion contraire, par la force s’il le faut.

Dans ce contexte, les harpies ont un véritable boulevard puisqu’elles s’appuient sur cette masse d’individus de plus en plus nombreux issus de la génération récente où la moindre contrariété, la moindre péniblerie et la moindre opinion adverse sont vécues comme un outrage, une attaque quasi-physique provoquant une douleur d’autant plus insoutenable que chacun de ses membres se déclare toujours multi-traumatisé par un peu tout et son contraire.

Cette génération, rivée derrière ses nombreux écrans et toujours en butte aux mille et une difficultés de la vie auxquelles leurs parents se sont bien gardés de les préparer (l’État devant y pourvoir, pardi !), constitue maintenant le gros des troupes frémissantes de ces armées qui réclament l’amour, l’inclusivité, le droit à la différence, la solidarité et l’entraide sociale moelleuse tout en semant haine, dissension, appels aux boycotts et autres fatwas.

Cette génération arrive maintenant à l’âge où l’on fricote dans les facs, où l’on se conscientise et où l’on militantise en refaisant le monde. Et sans surprise, c’est dans les facs qu’on retrouve les attaques les plus virulentes contre la liberté d’expression.

Faits nouveaux : s’il est maintenant entendu et même plus qu’admis puisque considéré comme normal qu’un tenant du Camp du Mal (celui qui n’est pas inclusif, solidaire, moelleux, en un mot, de gauche) ne devra jamais plus avoir la parole, ni sur un plateau télé, ni en radio, ni dans une tribune d’un média plus ou moins officiel, et donc certainement pas sur l’estrade d’un amphithéâtre universitaire, il semble maintenant clair que cette interdiction sinon légale au moins informelle mais stricte s’étend à présent aussi aux tenants d’un Camp du Bien un peu trop pastel pour nos Justiciers Sociaux de la République du Bisounoursland.

C’est ainsi que, dans le mois écoulé, on a vu Sylviane Agacinski, pourtant tout à fait officiellement compagne d’un ancien premier ministre pas du tout à droite, se faire interdire une conférence par les milices du progrès à l’université de Bordeaux au motif qu’elle a une opinion non conforme à la doxa, à savoir opposante à la gestation pour autrui.

De la même façon, on a vu le président de la Sorbonne annuler courageusement un colloque sur l’islamisme suite à des pressions exercées par des « associations communautaires ». Ce même président de cette même faculté avait d’ailleurs, quelques temps plus tôt, suspendu sa formation de prévention à la radicalisation, jugeant sans doute que les travaux pratiques étaient déjà fort bien entamés.

On n’est donc qu’à moitié surpris lorsqu’on apprend que François Hollande, pourtant parangon de mollesse, de compromis et de rien du tout monté en neige, pourtant lui aussi estampillé Camp du Bien, se trouve lui aussi interdit de conférence à l’université de Lille, alors que de véritables milices d’étudiants surexcités y ont détruit plusieurs cartons de sa production littéraire (dont les ventes peinent à décoller) aux cris vengeurs d’ « Assassin ». Ironie de l’histoire : Hollande entendait discuter de la crise de la démocratie ainsi illustrée avec brio par ces troupes d’illettrés dont on soulignera qu’ils n’ont pas été trop gênés par les enseignants dont certains ont même soutenu leur action.

Si l’on ajoute à ce contexte particulièrement gratiné la récente combustion spontanée (mais imparfaite) d’un étudiant à Lyon pour des motifs politiques consternants, on a bien du mal à ne pas voir l’effondrement intellectuel complet de l’université française : à l’indigence de la pensée moyenne qui y règne et favorise ainsi la tenue de discours aussi caricaturaux qu’imbéciles, il faut y ajouter le climat maintenant particulièrement délétère de sectarisme, d’intolérance et de chasse aux sorcières permanente d’une minorité de ces « étudiants », devenus aussi militants que dangereux et qui font régner un véritable terrorisme intellectuel qui abolit complètement toute liberté d’expression.

On retrouve d’ailleurs cette même ambiance abominable devant les cinémas lorsqu’il s’agit pour certains d’empêcher le public d’accéder à « J’accuse », la dernière production cinématographique de Polanski. Le réalisateur du film étant actuellement empêtré dans des accusations de viol, il semble indispensable de censurer sa production. Et si l’on ne peut pas (encore ?) le censurer officiellement – c’est-à-dire en utilisant la force de l’État plutôt que celle de militants hystériques – on peut en tout cas appeler à son boycott, pour faire bonne mesure : la sénatrice Laurence Rossignol (habituée de ces colonnes) estime commodément qu’il est impossible de détacher l’artiste de sa production, ce qui, si l’on devait appliquer son raisonnement boiteux partout, enverrait probablement 80% de la production culturelle des 2000 dernières années au broyeur médiatique de nos ligues de vertu et autres milices anti-tout forcenée.

Si les années passées ont amplement prouvé que la France est sur une fort mauvaise pente en matière de liberté d’expression, ces dernières semaines montrent une accélération réellement inquiétante de la frénésie de censure castratrice d’une frange d’extrémistes de gauche de plus en plus violente.

Pénétrée de surcroît d’une idéologie islamiste maintenant patente (la dernière manifestation ne laissant aucun doute sur les compromissions électorales auxquelles ces factions sont prêtes pour s’assurer une miette de pouvoir), l’extrême-gauche a complètement ruiné l’université française et à peu près entièrement muselé la liberté d’expression dans le pays.

Certaines fins ne sont pas heureuses... (Not everything can end well)

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires393

  1. Le Gnôme

    N’y a t-il personne pour casser la gueule à ses trublions histoire de laisser s’exprimer ceux qui ne sont pas d’accord avec eux ?

    1. Boutros

      Gnôme, certains ont essayé (Montpellier par exemple) avant d’aller visiter une chambre correctionnelle quelconque et faire des stages chez polampoi.

      1. Gosseyn

        C’est tout ? Ces gauchiasses n’ont pas encore ouvert de camps de  »rééducation » ? Juste la mort sociale pour les ennemis du totalitarisme ? Alors, attendons-nous au pire …

  2. Stéphane B

    Si on devait supprimer toutes les œuvres (ou bides) d’artistes, écrivains, poètes ou peintres qui ont eu un comportement répréhensible, il ne resterait pas grand chose dans ce qui s’appelle aujourd’hui la culture.

    1. Le Gnôme

      De Villon qui failli finir pendu à Verlaine et sa fée verte en passant par Ronsard qui rêvait de tringler une mignonne à peine pubère, il ne resterait plus grand monde.

      1. Opale

        J’ai du mal à comparer Ronsard et Polanski.

        Autre temps, autres mœurs.

        Aujourd’hui, le comportement de Polanski est répréhensible par la loi, (C’est pas pour rien qu’il fuit les USA hein) et donc il devrait s’y soumettre et être condamné s’il est coupable. Étant condamné, il ne devrait plus être en mesure de produire quoi que ce soit. On ne jetterait pas ses précédentes œuvres, puisqu’elles existent, mais on ne pourrait louer ses ex-futures œuvres.
        Sinon, autant republier le livre de recettes maison de Pol Pot, qui soi-disant étaient fantastiques, demander à Marc Dutroux ses bons plans Voyages en Europe, ou encore la peinture de Vous-savez-qui, qui a tout de même fait une école d’art.

        1. Vous savez que Mein Kampf est disponible partout, hein ?
          On est dans l’approximation et le n’importe quoi, mélangeant ainsi PolPot (un artiste, môssieu) avec Dutroux ou Polanski. C’est génial. Tout est dans tout et inversement, youpi.

          1. Opale

            Et sinon, en dehors de la provoc’ de la moitié inférieure du commentaire, on peut revenir à la moitié supérieure, celle où je dis que Polanski est attendu pour être jugé, qu’il fuit la justice de son pays, et que c’est ça le fond du problème ?
            Je n’ai pas le sentiment que sa situation soit comparable au refus de conférence de Hollande.

            1. durru

              C’est donc le tribunal populaire en France qui doit se substituer au tribunal amerloc qu’il fuit, c’est ça le message ? Super !
              Nous sommes d’accord, autre époque, autres moeurs.

              1. Opale

                Ai-je cautionné le « tribunal populaire français « ? Non. Le NAME AND SHAME est suffisamment nocif pour le cautionner. Mais sachant que le gars fuit son pays depuis plus de 30ans (on se demande pourquoi, s’il n’a rien à se reprocher), on pourrait peut-être arrêter de le protéger en France, tout simplement, et accorder l’extradition. La justice américaine ferait son travail, et s’il n’est pas coupable et pas condamné, Polanski continuerait de faire ses films. Ça reste mon avis.

                1. durru

                  Il était question, il me semble, de la censure de ses oeuvres, lesquelles, s’il se trouvait à être condamné, n’auraient plus existé.
                  Sérieux, condamnation aux US ? Un peu comme DSK, non ?
                  Tout ce barnum n’est qu’un moyen (facile !) pour les accusatrices de se faire de la pub et pour les protestataires professionnels de se trouver un sujet de protestation. Point. Ces indignations à la commande me laissent de marbre. Même pas du mépris. Juste la plus absolue indifférence.

                  1. Stéphane B

                    « Tout ce barnum n’est qu’un moyen (facile !) pour les accusatrices de se faire de la pub et pour les protestataires professionnels de se trouver un sujet de protestation. »

                    et à moindre risque !

                    1. theo31

                      « pour les protestataires professionnels de se trouver un sujet de protestation. »

                      Et surtout de quémander du pognon des autres avant les élections. Allo Marlène, le mignon poudré t’a promis un milliard. On en veut une partie en échange on votera bien. Aucune honte ces salopes (et ces salauds également). Quand une femme blanche se fait violer par un blanc, il y a du monde pour brailler. Quand il s’agit d’une Afghane violée par des migrants à calais, personne. Et encore moins quand des hommes se font violer.

                      Le viol est devenu un business juteux et putassier et ça ne choque pas grand monde.

                  2. Opale

                    Oui, il y a toujours des cinglés pour demander la censure des œuvres, comme pour Mickael Jackson ou Kevin Spacey…. C’est débilissime.
                    En revanche, réduire les accusatrices à de simples vénales ça ne me va pas vraiment ; ok il y en a certainement, mais ce n’est pas le cas de toutes les femmes, ni de toutes les femmes dénonçant des viols. Autre temps, autres mœurs, veut aussi dire qu’il y a 30 ans, aucune femme n’aurait osé dénoncé un baron du cinéma ; cela veut-il pour autant dire qu’il ne s’est rien passé ? C’est vraiment faire peu de cas de toutes ces femmes. Alors oui, certaines ont dû se coucher pour tourner, certaines volontairement, d’autres moins volontairement, et d’autres ont subi des violences injustifiées ; il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, et jeter le bébé avec l’eau du bain.
                    Surtout quand manifestement, il s’agit aussi de mineures (pour l’époque où elles ont été agressées).

                    1. durru

                      Surtout qu’on évite soigneusement de (se) rappeler que, dans la plupart (sinon dans la totalité) des cas il s’est agi à l’époque d’une « vente » de ces filles par leurs propres mères, qui ne subissent strictement aucune vindicte populaire, même si sans leur participation (et même, je pourrais dire, incitation) rien de tout ça ne serait arrivé.
                      Trop facile l’indignation sur commande.
                      Trop facile le tribunal populaire qui n’a besoin ni de lois, ni d’avocats, ni de faits, même, à la limite…

                      Quant aux « vénales », tout serait plus simple si, parmi les victimes de ces tribunaux ad-hoc ne seraient aussi des gens totalement innocents. Et comme je préfère le vieux principe de « présumé innocent » au nouveau, de « présumé coupable », je mets tout le monde dans le même sac, en attendant mieux. Voilà.

                2. sam player

                  Opale 11h33

                  « Mais sachant que le gars fuit son pays depuis plus de 30ans (on se demande pourquoi, s’il n’a rien à se reprocher)»

                  Continue comme ça, tu es en route pour un award…

                  Personne n’a relevé, je suis étonné, le blog s’embourgeoise !
                  Mais bon je perçois pourquoi, j’y reviendrais…

                  sam player : je n’ai rien à me reprocher, mais je veux que personne ne le sache

                  1. Nemrod

                    Si, si moi mais j’étais en vacances.
                    Effectivement, n’avoir rien à se reprocher, si c’est encore possible vu l’inflation des lois, ne dispense pas d’avoir peur de l’ Ajustice de son pays .

              2. Pythagore

                D’après wiki anglais, Polanski avait passé un deal avec la partie plaignante à l’époque et avait reconnu un des 6 chefs d’accusation (relation sexuelles avec une mineur). Le juge avait apparemment d’abord accepter le deal puis s’est ravisé. C’est en apprenant par relation que le juge s’était ravisé que Polanski a décidé de fuir. Depuis il est poursuivi, et les plaignants de demandent rien.
                https://en.wikipedia.org/wiki/Roman_Polanski#Legal_history

                1. LaurentaLA

                  oui c’est ce que j’avais lu. Le juge a apparemment utilize l’attaque contre Polanski pour se taire un nom, et il a refuse de classer l’affaire alors que meme la victime le demandait.

                2. Val

                  @Pythagore Pheldge Nemrod ce que vous dites est exact . Maintenant le type est une merde . Il a fait un deal avec sa plaignante comme il est légal de le faire aux US (en France non) et c’est son droit et aussi celui de la victime . Bizarrement je n’entends pas ici Huss sur le thème de la mollesse, de la connivence et de l opportunisme de la victime 😉 , moi je ne juge pas , elle fait ce qu’elle veut c’est son droit et sa liberté. Une fois dit ça je le répète Polanski est une merde un merde qui fait des film de génie mais une merde qui plastronne à la manière de Conh Bendit , honte de rien et fier de l’être. On rêverait que comme le Lord Jim de Conrad, ils aillent se planquer dans un trou à Tataouine ou ailleurs, mais non mais non jamais jamais ça fait partie du profil : ça plastronne . Alors que faire ? perso je vais quand même voir ses films. Mais je comprends la nausée des victimes et qu’elles se lâchent . Et si les désignés coupables ont un problème avec ça, qu’ils attaquent en justice leur victimes .. ou qu’ils payent puisque c’est leur truc.

                  1. sam player

                    Val : ce que cherche une victime tout d’abord c’est que son agresseur soit reconnue coupable, soit condamné et obtienne réparation.
                    Ici, au terme d’un accord, elle a tout ça alors qu’un procès ne lui aurait p-e pas donné satisfaction sur tous ces plans.
                    Il a fait une connerie, il a payé.
                    Tu veux quoi de plus ?
                    Qu’il soit fouetté en place publique ?

                    1. Val

                      @sam tu es dans la tête des victimes ? 😉 je ne veux personnellement rien de plus et la victime d’origine non plus, la justice américaine apparemment si . Mais visiblement il y a d’autres victimes qui lui en veulent, c’est leur droit le plus strict de le faire savoir, non ? liberté d’expression etc … sujet du jour … les coupables sont ils seuls à pouvoir la ramener ? et pour sa part il a la justice de son pays sur le dos … je dis ça je dis rien …

                    2. sam player

                      Val, je n’ai fait qu’énoncer ce que veulent les victimes en général et uniquement ce à quoi elles ont droit, d’où ma question en fin de mon com’ (fouetté en place publique ?).
                      Les victimes qui se déclarent tardivement n’auront non seulement aucune réparation mais en plus auront plus à souffrir plus d’inconvénients que d’avantages, avantages que je peine à trouver pour la part.

                      Bon, maintenant il y en a qui aiment bien se faire fouetter… je suis dispo si besoin 😉 appelle moi !

                  2. durru

                    « les désignés coupables »
                    Val, c’est justement là que le bât blesse. Ce concept était propre aux « démocraties populaires », très friandes de « tribunaux populaires ». Dans les démocraties non-populaires, c’est plutôt le concept de « présumé innocent » qui prévaut, à priori.
                    Et le glissement tranquille, dans la joie et la bonne humeur, vers le concept coco, sans se poser des questions, n’est pas sans m’inquiéter. Et je suppose ne pas être tout à fait le seul dans cette situation.

                    Pour finir, je me répète : et la mère, qui s’est muée en maquerelle ? Aucune indignation ? Aucune demande pour qu’elle subisse elle aussi les affres de la justice ? Ou là, « cépapareil » ?

                    1. Val

                      @durru les victimes se font entendre, c’est leur liberté d’expression et leur droit le plus strict. Si le concerné n’est pas heureux qu’il attaque en diffamation. Je ne demande aucun jugement populaire , il est vrai que dans nos société médiatisées ça fait du dégât sur la personne visée et c’est épouvantables lorsqu’une personne est visée par de la calomnie pure . Concernant le passif de l’ami Polanski je trouve que ce qui lui arrive est le coup du gars qui crache en l’air. Le coup de la mère n’a rien à voir avec le sujet . C’est peut être aussi une merde et c’est à sa fille de régler ou pas le problème.

                    2. durru

                      @Val
                      On parlait tout de même des effets des actions des indigné.e.s de profession. Faire semblant d’ignorer les effets « tribunal populaire » me semble assez gonflé, quand c’est la cause même de notre échange.
                      Comme le dit Sam (et pas que), il y avait un accord. Si c’est à la fille de régler le problème avec sa mère, pourquoi ça marche pas avec l’agresseur ?
                      Quant aux autres plaignantes, qu’en savez vous ? A part le tribunal médiatique, bien sûr, qui tient de nos jours le rôle des tribunaux populaires bien aimés.
                      On tourne en boucle. La justice est OK seulement si elle va dans le sens souhaité, sinon… non.

                    3. Val

                      @durru OK, moi je parle des victimes pas des excitées professionnelles qui comme le dit très bien Opale sont nuisibles aux victimes (tout comme LGBT est nuisible aux homos et tout comme les salafistes et frères musulmans sont nuisibles aux musulmans , tout comme les cathos Mgr Lefevre sont nuisibles aux cathos etc mais la presse veut que ça saigne car ces gens font le buzz alors on ne montre qu’eux). Encore une fois pour la victime de Polanski elle a fait un deal c’est son choix , elle n’a pas attaqué sa mère c’est son choix . La justice américaine en juge autrement c’est la loi américaine . Et Durru c’est quoi votre truc avec Polanski ? Ce type a eu un comportement à la Lavrenti Beria pour rappel : à l’âge de 44 ans il a emprunté la villa de son pote Nicholson pour soit disant prendre en photo une gamine de 13, il l a fait boire , la drogue et lui fait tout ce qui lui passait par la tête . Elle attaque en justice et les parties concluent par un deal sonnant et trébuchant. Prenant en compte le contexte , la justice américaine se ravise et continue de le poursuivre . Bon , vous êtes spécialisé en défense des types comme lui ? Et l’ami Cohn Bendit vous songez aussi à le défendre ? Poursuivrez-vous les victimes quand elles seront décidées à parler ? Ou alors êtes vous comme certains à géométrie variable selon les opinions ? Polanski est un genie du ciné alors que Cohn Bendit un gauchiste ? Perso je les mets tous dans le même sac : des merdes de pédos et abuseurs avérés qui ont la justice de leur pays aux fesses et qui refusent de s’y soumettre. Hey Durru , pourquoi diable défendez vous Polanski ?

                    4. durru

                      Je ne défends pas Polanski.
                      Mais la façon de l’attaquer est ignoble et très dangereuse. Je répète : nous échangeons ici sur ce sujet seulement parce qu’il y a des excité.e.s qui ont ressorti cette affaire des placards et en pavanent. Si vous trouvez ça normal, libre à vous. Pas moi.

                      Je hais les tribunaux populaires et à chaque fois que l’occasion se présente je défends leurs victimes, peu importe leur nom et leur potentielle culpabilité.
                      Et de ce point de vue, mettre Polanski et DCB dans le même sac, faut le faire…

                    5. Val

                      @durru « je ne défend pas Polanski » heuuu ça y resemble cf votre post du 15 novembre 2019, 12 h 38 min. Perso je pense qu’il se reçoit en pleine figure ce qu’il a semé . Je ne participerai pas à la curée ni ne l’encouragerai mais je ne lèverai pas un petit doigt pour le défendre quoi qu’il lui arrive : Ponce Pilate je m’en lave les mains, ou la bible « Désormais, tu es maudit, chassé loin du sol qui s’est entrouvert pour boire le sang de ton frère versé par ta main.
                      Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus toutes ses ressources. Tu seras errant et vagabond sur la terre.»
                      Caïn dit à l’Eternel: «Ma peine est trop grande pour être supportée.
                      Voici que tu me chasses aujourd’hui de cette terre. Je serai caché loin de toi, je serai errant et vagabond sur la terre, et toute personne qui me trouvera pourra me tuer.»
                      L’Eternel lui dit: «Si quelqu’un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois» et l’Eternel mit un signe sur Caïn afin que ceux qui le trouveraient ne le tuent pas » ou le grand Victor (lui même pas clair sur le plan c*l, il savait de quoi il parlait) poetica.fr/poeme-49/victor-hugo-la-conscience/
                      cheers bonne lecture

                    6. durru

                      @Val
                      Sérieux ? Mon 15/11, 12h38, ressemble à une défense de Polanski ? Quand je ne fais que défendre le principe de la présomption d’innocence ? Trop fort.

                    7. Val

                      @durru je maintiens . Tu détournes le sujet sur la mère , dont on se fout car ce n’est pas le débat . Peu importe comment cette petite s’est retrouvée dans les pattes de Polanski Dutroux , sa mère ou le Pape , seul compte ce qu’il a fait et ce qu’il a fait est factuel . Il n’est pas présumé innocent les faits qui lui sont reprochés sont tangibles et il a plaidé coupable . Et tu continues encore et encore …

                    8. durru

                      Punaise, l’accord passé avec la victime n’est pas factuel, lui aussi ? La volonté de la victime de passer à autre chose non plus ? Les réalités à géométrie variable, j’adore.

                    9. durru

                      @Val
                      « les victimes se font entendre »
                      Et là, plus besoin de procès, donc ma défense de la présomption d’innocence n’a plus aucune utilité, c’est une défense de Polanski.
                      Et lorsque j’évoque les tribunaux populaires, il n’y a personne.

                    10. Val

                      @durru et la poursuite de la justice américaine ? et les demandes d’extradition ? elles ne sont pas factuelles ? décidément quand ça veut pas ça veut pas 🙂 ce serait à se tordre de rire si ce n’était si tragique …

                    11. durru

                      Justement, le voilà le rapport avec la mère.
                      Pourquoi la justice s’acharne-t-elle sur Polanski, malgré l’accord ? Et pourquoi pas sur la mère aussi, tout aussi coupable ?
                      Autre question : Epstein. Car la comparaison avec Danny le Rouge était foireuse, j’en fais une autre.

                    12. Al Bundy

                      « et la poursuite de la justice américaine ? et les demandes d’extradition ? »

                      Coucou Val :mrgreen:

                      Je ne connaissais pas trop la filmographie de Popolanski, j’ai donc jeté un oeil, il est clair que je suis pas un fan, pas de biais de ce coté.

                      Il a reconnu sa culpabilité en contrepartie d’un deal avec la maman, la justice américaine vaut ce qu’elle vaut, mais elle est ainsi, il a payé, fait une peine de prison ridicule.

                      Et tout le monde est content.

                      Sauf quelques médias, un refus d’ITW ? Enfin ils le mettent à l’index, facile vu son nom et origines, un juge suis le mouvement, Popol se tire ailleurs, crime de lèse majesté.

                      Beaucoup moins regardant avec mickel klaxon, nan ?

                      La plaignante souhaite que tout ça soit arrêté ? Rien à foutre, le juge américain continue. Sa raison de vivre sans doute.

                      Les autres plaignantes à son sujet, c’est du lourd. Une prostituée à 13-14 ans, une qui affirme que Polanski vénère Satan, ou encore une autre indiquant qu’elle a été emmenée pour des prélèvements d’organes… Toutes ces accusations fondées sur leurs mémoires passablement fondues apparemment.

                      Dernier point, la maman ayant envoyé sa fille de 13 ans pour une séance photo de nuit chez un mec de 40 balais, hein…

                      Bon, en fait c’est marrant, je ne m’étais jamais renseigné sur le cas polanski, et je trouvais ça dégueulasse qu’il soit protégé ainsi.

                      Grace à toi je pense maintenant qu’il subit un acharnement injustifié.

                    13. durru

                      PTDR Al, tu défends Polanski toi aussi ?
                      Les autres, TOUS les autres (juge, mère, accusatrices) sont au-dessus de tout soupçon, il n’y a que lui qui est pourri jusqu’à la moelle et qui mérite notre colère toute prolétaire.

                    14. Val

                      @Al & Durru bon vous n’avez rien contre Polanski, ok c’est votre droit le plus strict . Alors vous n’avez rien contre un type qui a fait ce qu’il a fait et qui a payé pour s’en sortir , à la bonne vieille façon des indulgences d’autrefois. Ok c’est noté . Perso vous me faites gerber, so long guys.

                    15. Al Bundy

                      Tu te trompes Val, j’en ai autant pour lui que pour michel jackson par ex, et le point n’est pas là: Ce n’est pas à la rue de rendre justice en fonction de la gueule du client.

                      Et les exemples deviennent de plus en plus nombreux. Westein n’a pas encore été jugé, il est déjà mort.

                      SI demain je lance un papier bien crado au sujet de ton mari et qu’il se fait lyncher ds la rue, tu comprendrais sans doute

                    16. durru

                      Très bien, Val.
                      Au-delà des considérations d’Al (qui pourraient être les miennes), est-ce que le fait que les MEMES qui mettent Polanski au pilori soient les meilleurs amis des Danny, Jack ou autres Fred te fait également gerber ? Est-ce que les innocents qui ont été mis au ban de la société au profit des délires metoo te touchent ?

                    17. Val

                      @durru tu raisonnes vraiment comme un tambour Durru une fois de plus tu dérapes du sujet . Le sujet du post précédent c’est toi et Al et vous me faites gerber . Maintenant pour te répondre je n’ai pas non plus grande estime pour les excitées dont tu parles qui s’indignent à géométrie variable selon la couleur politique ou religion et si tu avais pris la peine de me lire plus haut tu saurais ce que je pense des metoo . Maintenant il faudrait que je discute avec une d’elles ici pour savoir si elle me fait gerber. Et vois tu je n’en ai pas vu, je n en ai pas vu malgré les expériences partagées ici même … alors Al et toi avez si je puis dire l exclusivité de ma gerbe . Sur ce je vous quitte

                    18. Al Bundy

                      Ok val, je vois ce que c’est, t’es bloquée sur un point qui n’est pas mon propos, une variante du mode de fonctionnement des gauchos ayant pour seul réponse spece de facho quand il comprennent rien.

                      Pour être en adéquation avec tes idées, et vu le projet de l’église catho d’offrir un forfait dédommagement pour les victimes des curés pédo, j’espère que tu t’es mise à boycoter leurs lieux de culte

                    19. Flag

                      @Al 18h09
                      « Il a reconnu sa culpabilité en contrepartie d’un deal avec la maman, la justice américaine vaut ce qu’elle vaut, mais elle est ainsi, il a payé, fait une peine de prison ridicule.

                      Sauf quelques médias, un refus d’ITW ? Enfin ils le mettent à l’index, facile vu son nom et origines, un juge suis le mouvement, Popol se tire ailleurs, crime de lèse majesté. »

                      Dans la plupart des systèmes judiciaire ce n’est pas la victime qui décide de l’arrêt des poursuites c’est le magistrat ou l’État.
                      En l’occurrence, les USA ont demandé cette année l’extradition de Polanski à la Pologne.

            2. bibi

              Les mêmes qui aujourd’hui s’attaquent à Polanski trouvaient très bien que Battisti fuit la justice de son pays.
              Mais il faut quand même reconnaître que l’un est un salopard de violeur présumé et l’autre un gentil terroriste condamné.

              1. Tess

                Si Polanski était aussi blanc comme neige comme vous le dites pourquoi s’est il enfui en france sachant qu’il ne pouvait être extradé ? Vous ne connaissez apparemment pas tout de la vie de Polanski.

                  1. Tess

                    Il est parti en Suisse ! effectivement ! Mais il n’y a pas une victime de Polanski mais 12 mineures violées. On parle que de la première mais pas des autres ! Hein ! Certains vont même inventer une conspiration contre Polanski car il est juif ! Je me marre !

                    1. Tess

                      Je vous invite à vous intéresser au Dr Alfred KINSEY instigateur de la loi sur la libération sexuelle aux EU et les expériences qu’il faisait sur des enfants de 3 mois à 4 ans. L’UNICEF ce grand organisme Onusien créé pour les « droits de l’enfant » et qui a une commission KINSEY en son sein ne laisse rien de présager de bon pour les enfants. Vous avez crowley, et les écoles Steiner fortes intéressantes aussi.Des tas d’étrangers en france commettent des viols sur mineurs et des femmes mais ne sont absolument pas inquiétés car ils « ne connaissent pas la culture Européenne » et donc sont relaxés. Il y a des cas croustillants ou le ou la mineurs de 11 ans n’a pas exprimée au moment du viol son non consentement à la relation sexuelle. Donc on peut considérer qu’une femme qui ne manifestement le non consentement (droguée, bourrée, ou en phase de sidération….) devra se flageller après le viol , l’état d’ébriété ou droguée ne pourra rien contre son violeur.
                      Je n’ai jamais été de ma vie féministe car quand on voit les gauchiasses féministes et frustrées soutenir les musulmans et tous les gauchistes violeurs (l’UNEF cas de viols mais Caroline de HAAS qui a dirigé ce syndicat n’a rien vu). Bon elle a peut-être participé à des partouzes et du coup le viol elle connait pas.
                      On est dirigé par des malades sexuels, pervers, incompétents, corrompus jusqu’au trognon. Nos élites nous ponctionnent pour mieux vivre entre eux.
                      Le Meetoo est un écran de fumée pour juste créer une polémique qui ne fait qu’attiser la haine des femmes vis à vis des hommes. C’est bien tenté mais ne résolvera pas le problème de fond sur la sexualité humaine et ses dérives orchestrées par les Elites. En gros les élites font la partition et nous la musique.

                1. durru

                  L’explication se trouve dans le 18h36 de Pythagore ci-dessus.

                  Le problème avec la plupart des #MeToo, c’est qu’il ne s’agit pas de viols, car relations consenties avec avantage explicite à la clé. Mais ça fait du bien de tout mélanger et d’obtenir le soutien inconditionnel de la gent féminine, surtout si un vrai viol fait partie de l’histoire perso, comme dans votre cas…

                  Comprenez moi bien, je ne minimise rien du tout, au contraire, j’essaie de ne pas tout mélanger.

                  1. Opale

                    C’est ce que je disais, la faute aux Metoo qui amalgament tout sous le terme « viol ». Tout est agression, tout est sexuellement dirigé, c’est fatigant.
                    Je ne cautionne pas du tout cette vague qui est allée trop loin, trop n »importe comment. Pourtant, l’idée de libérer la parole était importante. Mais maintenant, le résultat est visible : la parole est brouillée par ces parasites, et va séparer le bon grain de l’ivraie…

                    1. durru

                      « Libérer la parole » ? Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer… Ce sont les mêmes qui n’ont rien à dire qui ont la « parole libérée », je suis désolé. Quand je verrai des gens normaux, et pas les parasites des médias et du showbiz, venir en parler, je changerai certainement d’avis. En attendant, je n’ai aucune envie de cautionner ce cirque qui relève du même topo de relativisme absolu et de détournement du sens des mots que toutes ces autres tentatives pré-totalitaires.

              2. Citoyen

                Eh oui, bibi, c’est un parallèle intéressant … Mais Battisti était de la gôche extrême, et donc œuvrait pour la cause … ce qui pouvait justifier, pour la frange au service de la cause, une forme d’indulgence, ou de pardon …

                  1. sam player

                    Mauvaise connaissance du sujet Flag.
                    La france n’extrade pas ses ressortissants.
                    D’ailleurs, si ça tombe, les USA ne l’ont même pas demandé.

                    Comparer Battisti et Polanski… euh comment dire !

                    1. Flag

                      Les USA ont demandé son extradition à la Pologne cette année. Pour une fois que les polonais ne s’opposent aux américains…

                    2. sam player

                      Flag, à côté de la plaque… à moins que tu sois polonais vu le « on » de ton message de 9h41.

                    3. Flag

                      « D’ailleurs, si ça tombe, les USA ne l’ont même pas demandé. »
                      Réponse : « Les USA ont demandé son extradition à la Pologne cette année. »
                      A côté de la plaque?

        2. Boutros

          Opale s’il ne s’agit que de tribunaux et de condamnation, Baudelaire (entre bien d’autres) aurait envisagé une autre carrière et, au moins, les élèves modernes qui disposent d’un bagage linguistique de 32 mots pourraient étudier sereinement Booba dans le texte.

          1. Opale

            Pourquoi persister à me comparer la situation avec des auteurs morts de plus d’un siècle ? Ça ne peut l’être car la société, les mœurs, les lois et les coutumes étaient diffé

            1. Opale

              fausse manip’.
              *les lois et les coutumes étaient différentes, on n’y peut plus rien et on n’y changera rien. (Heureusement, sinon on réécrit sans cesse l’histoire comme elle devrait nous convenir.)

              1. Le Gnôme

                Attendre 45 ans pour dénoncer un viol, c’est inique. La personne sait pertinemment que les faits sont prescrits depuis Mathusalem, et que le seul but est de pourrir la vie du violeur présumé, qui est censé être innocent jusqu’à ce que la justice le condamne.

                Mais désormais, il y a les rézosocios, on y condamne plus vite, sans preuve et sans appel.

                1. Opale

                  Je pense que vous connaissez mal les arcanes de la psychologie et des effets traumatiques d’un viol. Dénoncer au bout de tant d’années, c’est souvent parce qu’avant, on n’en a pas été capable. Plusieurs raisons peuvent coexister : honte, peur du jugement, peur de passer pour une menteuse, peur de se l’avouer à soi-même, dégoût de soi, le pire étant la peur de la réaction des gens proches que l’on aime (acceptation ou rejet?).
                  Personnellement, si je n’ai jamais rien dit à mon père, c’est que j’étais terrifiée à l’idée qu’il aille directement tuer le gars (ce qu’il aurait fait, sans nul doute, parce qu’avec deux fusils et une carabine au coin du lit, il avait le choix). Et j’aurais ainsi en plus été privée de mon père. Je ne vous dis pas cela pour me faire plaindre (je ne le suis pas), parce que je n’ai pas besoin de la pitié des autres. Je dis ça juste pour que vous compreniez que cela arrive beaucoup plus souvent que l’on croie, peut-être même autour de vous sans que vous le sachiez, et qu’il faut cesser de minimiser l’aveu des femmes, même quand il arrive tard (tout en gardant en tête que parfois, oui, ça arrive au bon moment, et je suis d’accord comme dit précédemment sur le name and shame et la vitesse des réseaux, nocive). Parce qu’on ne sait pas ce qui se passe dans leurs têtes, et que chacune réagit différemment, avec son propre schéma.

                  Maxime tandonnet a dit une chose très juste (Merci Major pour le lien) :
                  « Chez une femme, c’est une souffrance, un traumatisme épouvantable et j’ai beaucoup de mal à supporter les commentaires vaguement condescendants, suspicieux, désinvoltes ou ironiques à ce sujet, y compris de la part de femmes. »
                  Je ne peux que valider l’intégralité.

                  1. Tess

                    Je compatis, j’ai vécu la même chose ! J’ai eu la même peur que vous ! j’aurais dit cela à mon père, il sortait son fusil de suite (peut-être pas mais j’avais très peur qu’il réagisse dans ce sens). Je m’en suis remise petit à petit mais le choc est tel que sur le moment on se rappelle pas des détails. Perso, je n’avais que des flashs rien de précis. Aller porter plainte lorsque vosu n’avez pas grand chose à raconter à part des flashs très vagues.L’Etat de sidération vécu lors du viol est tel que la mémoire efface tout ou presque tellement le traumatisme est énorme. C’est un moyen de défense du cerveau qui squizze de la mémoire le traumatisme. On sait que lors de séance d’hypnose les personnes peut se remémorer le traumatisme que le cerveau a volontairement mis dans une case bien à part et découvre la cause de leur mal -être.

                    1. Opale

                      Je me demandais (à peine) pourquoi j’étais la seule femme à commenter… 🙁
                      Je me suis souvenu de tout, en détail, quand j’en ai parlé la première fois à un homme, mon mari, 12 ans après, et tout est revenu d’un coup, car mon cerveau avait caché les infos. Bref…

                      Tout ça pour dire que ce sujet est vraiment tabou, et vilipender les femmes qui commencent à en parler sérieusement dans les médias, n’arrange pas la situation des milliers qui ne disent rien parce qu’elles sont terrifiées.

                  2. Tess

                    Le sujet est tabou mais la seule façon d’aider les femmes s’est d’en parler. A l’époque j’ai pas porté plainte mais je m’en suis voulu ne serais-ce pour mettre hors de nuire cette raclure. J’ai la chance d’avoir un tempérament combatif et avec beaucoup de ressources psychologiques. Grâce à cela, j’ai continué ma vie tout en taisant cette expérience douloureuse sans en parler à personne. Mon cas est particulier mais je comprends la détresse et le traumatisme qui peut perdurer toute une vie. Ce qui me révolte le plus sont les viols d’enfants et je peux vous dire pour étudier le sujet c’est qu’il y a de sacrés raclures qui s’occupent des enfants. Une vraie mafia organisée par les élites tout comme la drogue, la traite humaine et tutti quanti l Quand on regarde les associations qui « défendent les enfants » et quand on regarde d’ou viennent les financements……..Ah mazette !!!! que des pédos ou proches de pédos…..!

                    1. Husskarl

                      En ne portant pas plainte, en n’optant pas pour l’option plomb durci, vous laissez le criminel en liberté. C’est un raisonnement que je ne comprends pas.

                    2. durru

                      Bah, du coup je vais apporter ma pierre à l’édifice.
                      A peu près le même souci c’est qu’on a dévié le débat du terrain logique vers le terrain émotionnel.
                      Et après on se demande pourquoi la société part en… « couilles ». Tout baigne.

                    3. Tess

                      Hussard ! même les hommes chez les homosexuels ne portent pas plainte. Et des viols il y en a ! Ne pas comprendre que des femmes ou des hommes ne portent pas plainte, c’est juste que vous n’avez pas été confronté à la situation. C’est facile de dire derrière son écran ! Ben je ne comprends pas ? C’est normal on comprends ce que l’on connait !

                    4. sam player

                      « C’est normal on comprends ce que l’on connait ! »

                      Raisonnement alakon pour disqualifier l’autre dans le débat…

                      Et d’ailleurs si on te diagnostique un cancer, demande bien au médecin qui va essayer de te soigner s’il en a eu un lui-même, sinon passe ton chemin…

                  3. sam player

                    Les filles (Opale et Tess), c’est « sympa » vos témoignages, mais heureusement que ce ne sont pas les victimes qui font les lois et vos témoignages restent des témoignages et ne vous donnent pas plus de légitimité dans le débat, surtout qu’ils le plombent comme on le voit dans la suite.

                    Que pour d’obscures raisons des femmes ne portent pas plainte dans les délais impartis, délais qui de mon avis ont été dernièrement excessivement rallongés, c’est un problème d’elles-mêmes avec elles-mêmes, surtout que c’est souvent le résultat d’un calcul : denonciation-impact, calcul que vous validez d’ailleurs toutes les 2.
                    Conclusion : un traumatisme qui n’empêche pas de calculer n’est pas si grave que cela et encore moins un déni comme on l’entend trop souvent (le coup du traumatisme découvert sous hypnose on évite svp)

                    Merci de m’éviter le « oui ben toi on voudrait t’y voir »

                    Bon je vais pas me faire des copines… arghhh

                    1. durru

                      « heureusement que ce ne sont pas les victimes qui font les lois »
                      T’es sûr que c’est toujours le cas ?

                    2. Opale

                      T’as raison. Expliquer un truc aussi intime au milieu de toutes ces couilles c’était idiot et vain.

                    3. Dr Slump

                      @Opale: never explain,never complain.
                      Mais pour aller dans le sens de sam, pourquoi s’inquiéter de ce que pourrais faire votre père? C’est lui-même, vous n’êtes pas responsable de ses actes. Vous avez fait un choix, puis vous avez refoulé, mécanisme psy très courant. On peut le regretter, c’est comme ça.

                      Et de plus rendre ça public sur les médias ou les rézosocio 20 ans après, c’est juste stupide. Si on est dans la démarche sincère de demander réparation légale, on le fait en déposant plainte. Mais ces rombières qui braillent sur les réseaux, ne font qu’étaler leurs émotions et se disqualifient d’emblée. C’est d’ailleurs ce que n’a PAS fait la femme victime de Polanski, et si elle s’est exprimée, c’est parce qu’elle en avait marre d’entendre tout le monde dire des conneries à son sujet, alors qu’elle voulait juste passer à autre chose.

                    4. Flag

                      @SP
                      Opale a expliqué à 18h59 mais manifestement tu n’as pas compris.
                      On lisant vos réactions on comprend mieux que certaines se taisent d’ailleurs.

                    5. sam player

                      Flag fait du Flag
                      Si on n’est pas d’accord c’est qu’on n’a pas compris ooooh Flag, grand maître de la compréhension…
                      Et accessoirement, après c’est de notre faute si elles ne disent rien : t’as pas l’impression, tout comme elles, d’être dans un raisonnement circulaire ?

                    6. Pythagore

                      @Opale, 8h25. Il n’y a pas que Sam sur ce blog.
                      Pour moi la question fondamentale est de savoir pourquoi les femmes portent peu plainte. Cela n’empêche pas le mal, mais peu empêcher la propagation.
                      Vous y apportez votre réponse à laquelle je n’aurais pas pensé alors merci pour ce témoignage.
                      C’est en ce sens que je trouve le débat meetoo sur les starlettes en ébats foncièrement toxique, car cette question a été complètement occultée, alors que pour moi c’est la principale. Comment faire en sorte que les femmes portent systématiquement plainte ?

                    7. sam player

                      @ Pythagore

                      Ah bah tu remarqueras qu’à l’insu de ton plein gré tu avais été inclus dans les couilles.

                      C’est marrant, de la part de qqune qui s’offusque qu’on globalise, de globaliser à son tour…

                      Sans dec’ tu n’avais pas pensé à cette raison… tu devrais regarder plus souvent Law and Order Special Victims Unit… je crois qu’ils ont épuisé toutes les raisons, ca tourne en boucle maintenant… ou alors tu voulais faire de la lèche et je te laisse alors en bonne compagnie..

                    8. Opale

                      @Pythagore
                      « C’est en ce sens que je trouve le débat meetoo sur les starlettes en ébats foncièrement toxique, car cette question a été complètement occultée, alors que pour moi c’est la principale. Comment faire en sorte que les femmes portent systématiquement plainte ? »
                      Impossible pour une femme lambda de se retrouver dans Metoo, je le redis. Ces harpies desservent toutes les femmes.

                      Comment faire en sorte que les femmes portent plainte ? Personnellement je n’ai pas de solution (mais sam doit les connaître), parce que ça dépend vraiment sur qui tu tombes à la gendarmerie, en plus. Les exemples de « dédramatisation » de la part des agents (et mêmes des agentes !! Ces connasses) ne manquent pas. Mais ça peut bien se passer aussi, le plus important c’est de donner confiance, pour qu’elles fassent le chemin nécessaire. Quand on a subi une agression, on n’est plus en situation de maîtrise et de confiance en soi.
                      Ça passerait je pense par l’éducation parentale (on devrait pouvoir tout dire à ses parents/ à ses enfants sans tabou >> combien de fois des parents n’ont pas cru leurs enfants qui mentionnaient un attouchement (a minima) d’un grand-père, d’une tante, du cousin machin ? Je ne parle pas d’affaires médiatiques, mais de ce que je connais/sais autour de moi) ; le suivi gynéco aussi, mine de rien. J’ai pas mal de filles autour de moi qui fuient le gynéco, alors qu’il peut être d’une aide précieuse, et détecter éventuellement une anomalie comportementale. La communication enfin, entre ami(e)s, conjoints, pour délier les langues et faire prendre conscience que ce n’est pas anecdotique, et qu’il ne faut pas laisser passer.
                      Et comme le souligne Théo plus bas (ou plus haut), les hommes aussi se font violer. Et je me demande si c’est pas encore plus difficile pour eux de l’avouer.

                    9. sam player

                      @ Opale
                      (je m’adresse à toi directement, pas comme toi… p’tete que tu sais pas comment faire là aussi ?)

                      « Comment faire en sorte que les femmes portent plainte ? Personnellement je n’ai pas de solution (mais sam doit les connaître),… »

                      Bah par contre elles n’ont pas de problèmes pour le faire 20 ans après… et de façon très peu orthodoxe… en profitant d’être noyée dans la meute…

                      Et si on appelait ça simplement un manque de courage ?

                    10. Al Bundy

                      A leurs décharge si je puis dire, il doit y avoir une composante de honte que l’on ne maîtrise pas, un peu comme quand on s’est pris une branlée par le nabot de la classe (ce con m’avais pas dit qu’il faisait du judo !)

                      Mais bon, avec les années ça se digère comme elles le disent en général ds les témoignages.

                      C’est le sentiment d’impuissance qui est dur à avaler, je crois, plutôt que le viol en lui même

                    11. sam player

                      Oui Al, ne voulant pas rentrer dans le détail – si je puis dire – j’inclus tout ça dans le manque de courage… le manque de courage ce n’est pas une insulte et ça ne remet pas en cause l’honneur ou la dignité…

                    12. Val

                      @sam débat très intéressant . Merci à tess et opale . Sam un élément que tu ne connais pas est qu en matière de viol, d abus c est parole contre parole et sauf a ce que la victime ait l age suffisant, le cran le courage et le sang-froid de filer tt de suite chez les flics les preuves s envolent. Ceci explique que ds la plupart des cas le type s en sort . Et la victime, en plus du déballage pdt toute la procédure perd le procès. Double peine. Alors souvent la victime ferme sa gueule. Et puis un jour à force de voir le coupable honte de rien fanfaronner comme le font ces ordures la goutte d eau déborde et elle parle . Et la on lui dit : ben pourquoi si tard ? Ou la la tu aurais dû le dire avant tu te rends compte pour les futures victimes ou bien on lui dit qu elle ment ou qu elle se fait de la pub ou qu elle était consentante. Bref la victime a tort . C est fort non ?
                      Comprends tu mieux ? C est mignon cette question encore et toujours « pourquoi se taisent t ils ? » question fabuleuse qui permet sans coup férir de trier immédiatement qui est passé à travers les gouttes … ou pas

                    13. sam player

                      @ Val

                      « Sam un élément que tu ne connais pas est qu en matière de viol, d abus c est parole contre parole et sauf a ce que la victime ait l age suffisant, le cran le courage et le sang-froid de filer tt de suite chez les flics les preuves s envolent. »

                      Désolé, tu es en plein délire, c’est comme tout crime, il y a des preuves, et plus vite il est dénoncé plus il est facile de les mettre en évidence ces preuves.
                      1 mois après c’est même pas la peine.

                      Et donc ce ne serait pas parole contre parole : début du raisonnement erroné.

                      Et à partir de là tu pars dans un raisonnement circulaire : elles parlent trop tard et on ne les croit pas, pas de preuves c’est logique… et donc elles ne parlent pas parce sinon ne va pas les croire… sauf que tu zappes ce que tu as toi même écrit, et moi aussi là au-dessus, c’est le courage qui leur a manqué sur le coup… point barre.

                      Si courage alors preuves, et pas besoin de partir dans des élucubrations… c’est aussi simple que cela…

                    14. Val

                      @sam 17 novembre 2019, 0 h 06 min « délire » ? non je dis ce qui se passe dans la plupart des cas.  » « courage » : pas seulement , sang froid , recul, aide de la famille . Je vais prendre un autre exemple que le viol : ma grand mère d’est fait tuer par un chauffard multi récidiviste qui roulait bourré à 110 en ville sous les yeux de mon grand père . Mon grand père pourtant grand combatif d’ordinaire ne voulait pas attaquer le type, il était trop sonné, et pleurer sa femme était son état d’esprit pas de se lancer dans un douloureux procès qui ne la ramènerait pas . C’est ma mère et ma tante qui l’ont poussé et il lui a fallu qq semaines pour être capable d etre d’accord et de le faire. Dans ce cas pas de problème : les flics ont été appelés dès l’accident , toutes les preuves avaient été relevées . Donc le type a perdu . En cas de viol c’est tout de suite , en état de choc ou bien pire ( un copine a ramassé une femme de 60 ans récemment : violée , bras et côtes cassées , pommette fracturée et à moitié étranglée par un étranger de 25 ans ….. devine d’où ) qu’il faut filer chez à la police . Sans l’aide de ma copine cette femme n’aurait pas trouvé la force de le faire. Une chose aussi que tu occultes : les gens veulent tourner la page, le procès ne leur rendra rien , le procès c’est pour de se dire que le type ne recommencera pas, et sous le choc , la seule chose à laquelle les gens pensent c’est se reconstruire , le procès ils ‘en foutent voir même ils le redoutent : as tu vu des procès ? moi oui beaucoup , c’était mon passe temps quand je n’avais pas cours au college et lycée . Un procès te fait revivre par le menu toute la scène , revoir ton abuseur/violeur IRL et entendre la « glorieuse » plaidoirie de son avocat. Si ça se passe mal -souvent en cas de viol- tu assistes à sa relaxe et donc sous tes yeux ébahis à son triomphe. Bon et là on parle d’adultes , et pour les mômes …. tu penses aussi qu’ils manquent de courage ?

                    15. sam player

                      Val 10h10

                      Mais c’est qu’il s’en passe des choses dans ta vie et ton environnement… j’avais cru il y a quelque temps que tu vivais sur une autre planète.

                      Quel est donc ce pays où on peut tuer quelqu’un avec sa voiture sans encourir les foudres de la puissance publique se substituant au mort pour les poursuites ?…; ce pays où on peut envoyer quelqu’un à l’hôpital sans souffrir l’application de l’article 226-14 du code pénal ?
                      Bon, si la victime s’oppose aux poursuites avec sang froid… bullshit…

                      Pour celui/celle qui ne veut pas, tout est impossible et il est facile de trouver les bonnes excuses…

                    16. Val

                      @sam 13h32 pas bien compris ton point . Surtout que dans les deux cas cités les victimes : mon grand père et la violée ont porté plainte . Mon point était de dire que ce n’est pas facile de se porter partie civile et donc que je ne juge pas ceux ou celles qui ne le font pas . J’ai bien compris que tu portais un jugement défavorable « manque de courage » , c’est ton droit le plus strict et moi je ne porte pas de jugement et c’est le mien. Les victimes ont le droit de ne pas porter plainte, ont le droit de se taire et ont le droit de parler, même tard , au nom de la liberté d’expression et tant pis pour les coupables . S’ils ne le sont pas libres à eux d’attaquer en justice pour diffamation.

                    17. Al Bundy

                      Pas besoin de te déplacer pour la bagnole, il y a un article:

                      20minutes.fr/faits_divers/2655795-20191120-nantes-voiture-transpercee-arbre-signee-royal-luxe-incendiee-bellevue

                  4. Val

                    @opale +1 mais Tandonnet devrait inclure les hommes car comme vous l avez dit ça leur arrive malheureusement aussi et ils se taisent aussi bien entendu et plus encore que les femmes. Pour rappel pour les enfants c est : 1 fille sur 8 et un garçon sur 10 . En fait si ça se trouve tout le monde y passe tôt ou tard mais comme tout le monde ferme sa gueule … 😉 . A ce propos j avais lu l excellent « la fin de l homme rouge » le viol était quasi systématique lors du service militaire en urss.

                    1. Husskarl

                      @val

                      coupable de ne pas porter plainte ou dérouiller simplement le coupable. Ne rien dire et ne rien faire, c’est de la mollesse, et une mollesse coupable pour les autres potentielles victimes.

                    2. Val

                      @huss curieuse inversion de valeurs , d’où sortez vous cela ? cela ne figure dans aucune loi . Vous subissez quelque chose rien ni personne ne vous force à porter plainte . C’est votre liberté .

                    3. Husskarl

                      @Val

                      Je ne me réfère pas aux lois pour construire ma vie mais à la morale et à mes autres valeurs.
                      Ma réflexion peut sembler curieuse au premier abord mais si on y réfléchit, on comprend rapidement que laisser un criminel en liberté, c’est laisser d’autres potentielles victimes.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Il me semble que Jean Genêt était en prison quand ses œuvres ont été encensées par les critiques (de gauche…). Que Polanski ait à répondre devant les tribunaux est une chose, que son oeuvre doive être effacé en est une autre.
              Sa condamnation éventuelle relève de la loi et de la justice, donc d’une décision publique, le rejet de son oeuvre en conséquence relève de la morale, donc privée.
              Confondre justice et morale est l’apanage du totalitarisme, ne tombons pas dans ce piège.

              1. Opale

                Je n’y tombe pas, puisque je dis plus haut que son œuvre doit être respectée.
                Néanmoins, pour répondre au Gnôme, je ne parle pas vraiment de la dernière accusation en date, qui arrive très tardivement, mais de la *cascade* d’accusations, (y a t-il de la fumée sans feu?) dont certaines datent d’avant les années 80. A partir de là, il fuit son pays et sa justice, et c’est là que je m’insurge.

                1. Pascale

                  Il a certainement fui son pays car il savait y être traite de maniere injuste. Le juge ne tient pas compte de la position de la victime et s’acharne de manière iraisonnee contre Polanski.

                  1. Dr Slump

                    Je suis d’accord avec Tandonnet, à 200 %. Si l’on veut pouvoir exprimer ses idées et débattre de façon constructive, il faut boycotter les médias d’état. Aller débattre à la télé, c’est comme espérer avoir une conversation raisonnable avec un troll débile sur un forum de jeux vidéo. Boycott total, maintenant on trouve des structures médiatiques de grande audience sur le web.

        1. Le Gnôme

          Ronsard n’a pas créé de religion, que je sache.

          Donc, si vous me croyez, mignonne,
          Tandis que vostre âge fleuronne
          En sa plus verte nouveauté,
          Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
          Comme à ceste fleur la vieillesse
          Fera ternir vostre beauté.

          1. cherea

            c’est bien ce que je dis…pourquoi ne pas effacer la production d’un prophète qui aurait tringlé une prépubère au même motif de ne pas aller voir l’oeuvre de Polanski…je dissocie tout à fait l’oeuvre et l’artiste…
            D’ailleurs il me semble qu’il y avait eu une polémique sur l’oeuvre de Ronsard en stigmatisant je ne sais qui….

  3. Aelil

    Je positive: C’est déjà suffisament caricatural pour qu’ils s’en prennent les uns aux autres, du coup ils vont s’épuiser entre eux…
    Mais ça va quand même être chiant.

    1. Theo31

      C’est ça qui est marrant avec ces sacs à merde. Même entée eux, ils passent leur temps à se disputer. Il faut bien vérifier que la secte n’est pas contaminée par des éléments impurs. L’eugénisme est indissociable du socialisme.

      1. WorldTour73

        Comme en 1789, les meilleurs potes se sont entre tuées parce qu’à chaque fois l’un reprochait à l’autre de ne pas etre assez patriote et vertueux.

    1. Aristarkke

      Elle a fait état récemment qu’elle se sentait en forme pour 2022.
      Un tir d’avertissement pour lui faire envisager sa retraite ne mange guère de pain.

      1. theo31

        Dans 48 heures, elle expliquera que c’est un coup du château pour empêcher sa candidature car le mignon veut pouvoir se taper Marine. Cette grosse tanche est irrécupérable. Qui en veut d’ailleurs ?

    2. Opale

      Selon elle, c’est calomnies, méchancetés et petits beurres au glyphosate parce qu’elle est en tête des sondages (euh quels sondages?) et qu’on est tous des vilains jaloux. Bon sang mais c’est bien sûr !

      https ://www.nouvelobs.com/politique/20191115.OBS21133/epinglee-par-radio-france-royal-replique-ca-derange-que-je-sois-en-tete-des-sondages.html#modal-msg

      « Ségogole, concernant les élections présid. ?
      -J’y crois encoooooohoooore….. »

    1. Boutros

      Correctif : ce n’est pas l’article (que j’ai parcouru d’un derrière distrait) que je voulais envoyer mais le 1er dessin de Marsault dans le texte.
      Parfaite illustration d’ailleurs.

  4. Infraniouzes

    Madame Laurence Rossignol a raison quand elle dit qu’on ne peut séparer l’artiste de sa production. Il en va de même d’un haut dignitaire de l’Etat dont on ne peut séparer l’activité brouillonne et confuse d’un passé où il fut sous la domination d’une mante religieuse pédophile. Comme d’habitude ceci explique cela et réciproquement.

    1. Dr Slump

      C’est à dire que quand l’artiste expose, en guise d’oeuvre, de gros étrons ou plugs anal dans des hauts lieux d’art et d’histoire, alors oui, j’ai tendance à être d’accord avec elle: ces artistes sont des merdes.
      Et comme les politiciens de son acabit ont eux aussi tendance à susciter la merde partout où ils oeuvrent, alors on ne peut les séparer de leur production.

  5. Pythagore

    « chacun de ses membres se déclare toujours multi-traumatisé ! »
    Ben voilà et du coup les urgences des hôpitaux débordent !
    J’adore ce paragraphe, victime dès la naissance que sont ces gens.

  6. Opale

    La hargne de ces étudiants est sans limite. Elle s’auto-alimente et grossit de jour en jour. La grande mode maintenant, sur les réseaux, c’est de répondre, à quelqu’un qui met en difficulté les arguments de boutonneux, « OK boomer ». Simple, efficace, ne demande pas trop d’efforts pour contre-carrer, englobe tout une partie des commentateurs sous un sobriquet qui ne la concerne pas, et détourne le « débat » efficacement car cela suscite les ricanements des autres boutonneux. C’est désespérant.
    Ayant discuté avec des étudiants sur le sujet du grand brûlé, la finalité du débat se résumait à « vu le niveau, on devrait vous interdire de parler, vous comprenez rien ». Magistral.

      1. Pythagore

        Entendu parlé de la fac de Nice je crois, où les redoublants de 1ère année de médecine mettaient le boxon en amphi pour empêcher les nouveaux arrivants d’étudier. Les profs ont refusé de faire cours et les nouveaux recevaient les polycopiers des profs et devaient s’en contenter….

    1. Dr Slump

      Oui, c’est ce qu’on appelle la fanatisation. Les appels à la raison n’ont aucun effet et aucune chance d’aboutir devant le fanatisme, devant l’emploi de la violence aveugle on ne peut qu’opposer la force, et c’est là que ça devient risqué.

    1. Aristarkke

      Ben alors, il va devoir remettre en lice sa place chaudement acquise par tirage au sort de juré du climat.
      C’est tellement le réchauffement que ce jour, de la neige fondante tombe drue sur l’Essonne…

  7. Jacques Huse de Royaumont

    A leur yeux, même Guimauve 1er devient suspect. Suspect de quoi d’ailleurs ? Je m’y perd dans ce maquis de revendications non formulées et contradictoires. Quelqu’un peut me faire un schéma directeur ?

    1. Dr Slump

      Il n’y a pas de schéma rationnel à faire, parce que tous ces jeunes militants modernes SJW sont juste, d’une part, des névrosés égocentrés, et d’autre part, des incultes élevés dans l’idée que l’état doit pourvoir à tous leurs besoins.

      C’est comme cela qu’ils prennent leurs angoisses et leurs petits traumatismes pour des causes mondiales que l’état doit impérativement régler, angoisses et frustrations qui peuvent prendre les formes les plus variées. En résumé, c’est tout bêtement du GI->GO.

      1. Aristarkke

        La pasionaria qui revendiquait un poil moins que le smic pour étudier, vient de voir les photos de ses jolies vacances étalées sur Twitter…
        Au vu des destinations visitées, on comprend que ses fins de mois, hors sugar daddy, doivent être rudes…

        1. Dr Slump

          Oui j’ai vu, ça a fait le tour des intertubes à la vitesse de l’éclair. C’est une qualité du web: tu ne peux pas nier ce que tu as déjà rendu public, j’aurais presque envie de dire que ça inciterait les gens à tourner leur langue dans leur bouche 7 fois avant de parler, mais nan… parce qu’il y a un inconvénient: les nouvelles générations ont de plus en plus une mémoire de carpe.

  8. P&C

    C’est bizarre, mais les positions défendues par cette ultra gauche anti capitalisto machin chouette sont souvent les mêmes que celles promues par le big business et la bande à Soros…
    Genre anti brexit, pro GPA, pro migrants, green washing, anti nationalistes, etc…

        1. baretous

          le mouvement écolo eelv ici dans les terres de jean lassalle se présente comme « the new deal of europe » ….oh ilh de pute dit jeannot.. 🙂

          il faut dire que ça va faire très couleur locale dans les vallées…..

          1. Citoyen

             » ici  » ? … baretous ?..
            Vous seriez un local du Jeannot ?
            D’ailleurs la maitrise du patois local le confirme !…
            Le Jeannot, ce parlementaire ayant osé arborer, dès le départ, un Gj à l’AN ! … Un fait d’arme , qui fait de lui un homme éminemment respectable !
            Stéphane B, a aussi des origines dans le quartier …

    1. Gosseyn

      Cette  »ultra-gauche » qui ne serait en fait que l’expression de fils de bourgeois voulant se parer d’une virginité morale de circonstance, avant de reprendre les affaires et la voie de papa et maman.

      Ce qui en fait des donneurs de leçons avant l’âge, puis de redoutable pervers, une fois arrivé dans leurs fonctions professionnelles. Car se former à l’amoralité est pour ces gens un critère de sélection sociale qui les distingue des manants.

  9. Kazar

    A noter sur l’étudiant der Lyon : apparemment, son militantisme avait largement pris le pas sur ses études, puisqu’il TRIPLAIT sa deuxième année et que c’est justement à cause de ça qu’il a perdu qu’il a son logement au CROUS, en vertu tout simplement de l’application des règles en la matière. Quand à s’immoler au nom du socialisme, sans commentaire, si ce n’est que tous les communistes et socialistes de ce pays devraient prendre exemple sur lui.

      1. Stéphane B

        et qui a dit :
        «  » La condition des étudiants, ce n’est plus possible, on étudie pour faire marcher l’économie du pays ( … ) Je fais une journée d’étudiante normale de 8 heures à 18 heures mais moi après je dois aller travailler jusqu’à 2 heures du mat et le lendemain je dois me lever à 6 heures. Comment voulez-vous que j’ingurgite correctement toutes les informations qu’on me donne pour pouvoir réussir ma vie ? »
        « Je demande pas qu’on me donne un SMIC, juste qu’on me donne les besoins nécessaires pour étudier dans des conditions favorables »

        Une étudiante qui a passé des vacances à Cancun !
        https://www.ladepeche.fr/2019/11/14/letudiante-qui-milite-contre-la-precarite-epinglee-sur-les-reseaux-sociaux-pour-son-train-de-vie,8541608.php

        1. Aelil

          A une époque pas si lointaine j’appelais ça le théorème du téléphone: Les gens qui se plaignaient des conditions de vie difficiles avaient tous un téléphone plus récent que le mien (quand ce n’était pas le dernier iPhone)…
          Après je suis peut-être l’extrême inverse puisque je n’ai eu mon premier smartphone qu’en 2017…

          1. Husskarl

            Ca commence tôt, je constatais déjà la chose au collège, ceux qui criaient a la pauvreté avaient des téléphones (chose rare a l’époque) avec un forfait conséquent et des vêtements de marque…

              1. Val

                Ou bien mode Théo ON mais mon mari en a une plus grosse que le sien mode Théo OFF , c’ était juste pour être raccord avec le sujet du weekend et je sors

                    1. Aristarkke

                      C’est de la pure diplomatie, connaissant parfaitement la susceptibilité du genre deux avec cette question.

    1. vieux rat

      Les socialistes et autres collectivistes intolérants en herbe devraient en effet s’inspirer de l’ordre du temple solaire. ça nous offrirait une belle purification vertueuse du pays…
      Seul inconvénient : un dégagement de fumée produisant du CO². Mais on peut tolérer cette horrible atteinte à Gaïa vu le bénéfice attendu. 🙂

      1. Pythagore

        @vieux rat, il devrait y avoir plus de gens comme vous sur cette planète, soucieux de l’environnement et du respect de notre terre commune à tous.
        Fort opportunément ils existent des méthodes alternatives bcp plus respectueuses de Gaïa, voir e.g. le film Fargo.
        ATTENTION âmes sensibles s’abstenir: https:/ /www.youtube.com/watch?v=LyPhsD1vHGk

        1. Al Bundy

          A propos de Fargo, la série vaut son pesant de cacahuète, surtout lorsque l’on garde à l’esprit que tout s’est vraiment passé, la réalité dépasse les fictions

  10. Mildred

    Je me demande si, emporté par une fougue vengeresse, vous n’exagériez pas un petit peu ? En effet je n’ai pas entendu dire que « l’atelier littéraire » devant être animé par l’islamiste Marwan Muhammad, le 23 novembre à Magnanville, ville où un couple de policiers a été assassiné sous les yeux de leur enfant âgé de trois ans, ait été annulé. Donc, quoi que vous en pensiez, tout baigne !

  11. Flag

    « Faits nouveaux : s’il est maintenant entendu et même plus qu’admis puisque considéré comme normal qu’un tenant du Camp du Mal (celui qui n’est pas inclusif, solidaire, moelleux, en un mot, de gauche) ne devra jamais plus avoir la parole, ni sur un plateau télé, ni en radio, ni dans une tribune d’un média plus ou moins officiel »
    Rien n’est plus faux. Pour se limiter à Zemmour et Finkielkraut, ils sont absolument partout tout comme leurs « œuvres ». A tel point qu’ils ont chacun leur émission dont l’un sur le service public.
    Ils rejoignent ici encore Le Pen qui traduit politiquement leurs idées foireuses : ce sont des gens qui vous expliquent sur toutes les chaines de TV, sur toutes les stations de radio et sur l’ensemble du oueb qu' »on en peut plus rien dire ». Paradoxal.

    1. « Rien n’est plus faux. « 
      Ah pardon, mais en citant Finkie et Zemmour, vous citez en fait deux personnages qui ne sont pas subversifs, et qui sont faciles à détester. Ceux-là ont encore droit de cité, mais des types qui vont vraiment contre le politiquement correct, vous ne les entendez pas.

        1. taisson

          Flag,
          Croire ce que l’on raconte, c’est assez normal, mais s’étonner que d’autres n’y croient pas, la c’est grave.

          Quand on zape sur les médias TV ou autres, la probabilité de tomber sur une émission de propagande du « camp de bien » est quasi de 100% !!

          Et cela inclus toutes les emissions, politiques ou non, ou il y à presque toujours la petite phrase, le plus souvent parfaitement déplacée, pour inciter à « bien penser »…Ne pas vouloir s’en apercevoir, c’est faire partie de la combine !

          Quand par hasard quelqu’un qui semble ne pas en faire partie est la, c’est pour servir de repoussoir afin de faire passer le message…

          Les attitudes méprisantes du genre yeux au ciel et autre mimiques de ceux qui devraient au moins faire semblant d’être impartiaux dans les débats sont monnaie courante.
          Bref, tous les trucs de dialectique de la comédie, pour faire pencher le débat et ainsi instruire le peuple dans le bon sens !

          Quand à juger en bloc toutes les idées des autres comme foireuses, interrogez vous donc vous même, avec comme base de raisonnement les magnifiques résultats obtenus par la mise en application de celles de vos amis…Ne serait ce que Vs la liberté d’expression !

          1. Flag

            « Quand on zape sur les médias TV ou autres, la probabilité de tomber sur une émission de propagande du « camp de bien » est quasi de 100% !! »
            Non. Voir mon commentaire de 9h55.

            1. taisson

              Flag,
              la phrase citée fait partie de ma réponse…au dit commentaire !!
              Inutile d’ergoter sur les »quasi 100% », Même si, en fait, ce n’était que 90% ou moins, c’est déjà beaucoup trop pour faire croire à quiconque qu’il existe encore un débat, avec un peu d’objectivité!

                1. taisson

                  « Alors zappez ou éteignez »
                  Merci pas besoin de me le dire !!
                  Mais j’aimerais aussi zapper la redevance…

                  « Des émissions sans audience sont supprimées tous les ans. »

                  Ça, c’est pour les médias « privés »…qui savent mettre ce qu’il faut pour vendre leur salade…En véritables pros, il n’est pas besoin de leur demander dans quel sens il faut aller… Et donnent un bel exemple d’auto censure !

                  Quand on ne veut p

                  1. taisson

                    Suite: incident de frappe…je reprends:
                    Mais, France Culture/musique/ et autre ont des audiences misérables, et on ne supprime rien !
                    Idem pour toutes ces radios locales ne fonctionnant qu’a coups de subventions plus ou moins déguisées.
                    Quand on ne veut pas voir on ne voit pas !
                    On ne peut pas nier que la coupure est de plus en plus large entre la parole des classes autorisées à s’exprimer, qui délivrent le message du « bien », et les autres…

                    Lesquels autres sont donc invités à « éteindre », ou à approuver la doctrine !

                    Si ce n’est pas du totalitarisme, ça y ressemble beaucoup !

                    1. Theo31

                      Normal, Finkie est un idiot utile en plus d’être le Juif de service avec Zemmour. « Vous voyez, à gauche, on n’est pas antisémite, on invite ces deux youpins à la télé. .

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Oh que oui…
            Entre la fin du journal et le début de l’émission en prime time (entre 20h45 et 21h), vous pouvez zapper tant que vous voulez, vous aurez droit à un couplet écolo-conscientisé. Dans ma tentative de fuite, sur 6 chaines, j’ai eu 5 prêches écolo. Le 6ème, c’était une pub pour une voiture hybride.
            Ça m’apprendra à vouloir allumer la télé.

          1. pl00tarke

            lol, j’ai posté les mêmes noms que toi, mais mon « commentaire est en attente de validation »

            Probablement un complot du grand capital apatride levantin !

          2. Flag

            Patrick le Lay?
            Ryssen si vous achetez ses bouquins il sera invité. Après je doute que « L’Antisémitisme, sans complexe ni tabou : Plaidoyer pour la liberté d’expression » fasse un carton sur Amazon.

            1. pl00tarke

              Je plussoie, cher Flag. Patrick Le Lay, sous les dehors innocents d’une bonhommie bourgeoise fleurant bon le terroir breton, est coupable de l’extrémisme le plus incandescent, à faire passer son homonyme réfugié au Levant pour un Drucker sous Prozac.

      1. Higgins

        Je pense que, indépendamment de leurs qualités intellectuelles qui sont grandes, ce genre d’individus a développé un côté narcissique qui les pousse dans les émissions casse-gueules comme celle de cette semaine où ils n’ont que des coups à prendre.
        L’émission de Finkie sur France-Culture est, de mon point de vue, un modèle d’intelligence. Son heure de diffusion, 9h00 le samedi matin, limite de fait son audience. Les sujets abordés sont d’intérêts forcément inégaux mais les dialogues sont réels et ne se limitent heureusement pas à un échange d’anathème comme c’est hélas trop souvent le cas. On y apprend beaucoup de choses. Zemmour est du même acabit mais il ne dipose pas d’une tribune du même niveau. Les deux sont trop intelligents pour ne pas comprendre la nature des pièges qui leur sont tendus mais leur nature profonde les attire inexorablement vers eux. En face, des personnes dont la maitrise de la dialectique est une colonne vertébrale très solide tissent leur toile avec la complicité active ou non des « zanimateurs ». Toute phrase, tout écrit sera nécessairement sorti de son contexte et sera pris au premier degré de manière maligne ou non. On peut être absolument certain que la gente journalope en fera son régal alors que nos dirigeants en feront leur miel. Franck Boizard le dit très bien dans son dernier opus et je partage son point de vue : http:/ /fboizard.blogspot.com/2019/11/affaire-finkielkraut-helas-il-ny-pas-de.html
        La fabrique du crétin peut ainsi constater de visu les retombées de l’action initiée il y a bientôt 40 ans.

    2. Pythagore

      2 contre tous, ca fait pas bcp.
      Là pour justifier que non c’est pas vrai, toutes les idées ont le droit de cité ?
      Obertone n’est jamais invité ds les média (à l’exception d’une interview) et pourtant ses propos sont très mesurés comparé à finkymour.

        1. Pythagore

          Si vous avez écouté l’interview de sud radio, lui même dit que c’est sa première.
          C’est cet interview qui me fait dire qu’il a, somme toute, des propos mesurés, et il semble très bien informé.
          De même que Ségolène, elle aussi a des propos très mesurés et est très bien informée, c’est pour ca qu’on l’a vue sur toutes les chaines, radio et media à la rentrée, pendant une semaine, elle était omni-présente, comme Obertone.
          (rayez les mentions qui ne conviennent pas dans la phrase)
          Vous ne voyez pas la différence de traitement ?

          1. Flag

            Vous voulez que les gens qui vous intéressent passent plus souvent. A mon avis ce n’est pas l’approche adéquate puisque personne n’a de droit à passer à la TV. Mieux vaut acheter les bouquins d’Obertone, les chaînes l’inviteront. Et si ce n’est pas le cas ce n’est pas un drame, il arrive à faire connaître ses idées sans cela.

  12. kelevra

    le camp du bien socialiste a trouve un camp du bien encore plus extremiste, que agacinski , et hollande se fasse demonter, franchement, j en ai rien a foutre, et meme je plussoie, et d ailleurs comme vous pouvez le constater tout le monde trouve ca parfaitement normal, mais que n aurait t on entendu, si ces memes extremistes avaient ete de droite, les heures les plus sombres etc etc.
    qu un jeune trou du cul (qui a triple son annee de fac !!!!!!) se fasse griller a l essence n’est pas tres eco conscient mais bon je suis pret a offrir le carburant pour tous les autres qui voudraient nous debarasser de leur presence polluante sur terre.
    au meme titre que pour les feministes et islamistes en manque de braquemard, car la est le probleme de ces deux populations, ceux sont des refoules

  13. Kazar

    Ayant regardé le débat sur la liberté d’expression, j’ai failli tomber de ma chaise en entendant cette Maboula Soumahoro déclarer qu’elle n’avait aucun gratitude à avoir pour son pays. Il suffit cependant d’aller lire sa fiche wikipédia pour comprendre : c’est une franco-ivoirienne qui est une raciste anti-blancs patentée, elle a d’ailleurs participé au camp décolonial interdit aux blancs, et est copine avec Houria Boutedlja du parti des indigènes de la République (de vrais racistes anti-blancs eux aussi). Et le mieux dans tout ça : elle vit sur le dos du contribuable, étant maître de conférences à l’université de Tours. Donc aucune gratitude pour la France, mais pour le pognon, là c’est différent. Niveau zéro de l’intelligence comparée à un Finkielkraut, d’ailleurs. Forcément, ça va bien se finir à force de cracher sur la France et les Français. Étant d’un naturel calme et sympathique, je propose donc qu’elle aille enseigner en Côte d’Ivoire, puisque là-bas les vilains Blancs n’oppressent pas les femmes, les Noirs, les LGTB, les petits, les gros, les non genrés, les poussins, etc, etc.

    1. P&C

      c’est maître de conf, ça ?
      Pourquoi, pour passer le concours, faut être qualifié ce qui exige 5 publis 1er auteur dans des journaux internationaux à comité de lecture… et encore, ça dépend de votre discipline (un de mes collègues de thèse, un cador pourtant, a été recalé sous prétexte que son champ d’expertise, les nanocristaux de cellulose, était trop restrictif…).

      1. Pheldge

        P&C tu sais bien que la fac ça marche à l’entrisme au copinage et à la cooptation … tu veux y réussir ? va dans le sens du vent, inscris toi au parti en vogue, au syndicat majoritaire, va cirer les godasses des mandarins, ou plus …

        1. Al Bundy

          Le plus terrible c’est que cette maboule a raison, les dès sont jetés et la démographie va finir le boulot, d’ici à quelques générations le blanc va disparaître.

          Et là, ils se retrouveront ds des pays dans le même état que tout les précédents pays ayant déchus les blancs de leurs biens et moyens de production, la ruine, la famine, et les meurtres de masse.

  14. Méléagant

    On aurait aussi pu mentionner la récente agression de militants de la Cocarde étudiante par des antifas sur le campus de Nanterre, témoignage de valeurs hautement démocratiques

  15. BIP

    Je suis heureux. Oui heureux de lire ces mots si bien assemblés pour matérialiser mes pensées confuses devant les réactions pavloviennes des bien penseurs. Oui Finkelkraut a raison de les exciter. Oui il faut les faire hurler. Il en va de notre santé.

        1. sam player

          Bah il peut te dire Accident Cardio Vasculaire…
          Avec le nombre de maladies qui traînent, tu prends 3 lettres au hazard et t’as bon !

  16. cherea

    On est tous d’accord sur le constat mais nuance, oui il y a beaucoup de fragiles parmi les étudiants, mais pas tous, et les discours de certains jeunes sont plutôt rassurants, faire des bonnes études et prendre des thunes…en revanche c’est sûr que les fragiles sont très bruyants sur les réseaux sociaux, à la tv, ils ont la culture, les médias et la justice…mais à la limite on s’en fout, les réseaux sociaux c’est FB et Twitter qui sont en train de crever…D’ailleurs, h16, quand ouvres-tu ta chaîne telegram? Les médias et la culture, ça se retourne par le pognon, quand les milliardaires et le contribuable ne pourront plus les subventionner…ce sera fini.
    Alors que faire? leur laisser leur terrain d’expression où ils jouent ensemble, qui s’en fout de la tv quand il y a YT…l’université, ils ont Vincennes, qu’on leur laisse le reste qui va péricliter…les autres iront dans les écoles supérieures privées et dans les filières sélectives…leur laisser ces terres qu’ils brûleront eux-même et qu’on pourra récupérer à moindre frais.
    J’ajoute aussi une de mes rengaines, la parole en France est de plus en plus comme comme dans l’urss, un discours officiel camp du bien sur les différentes plateformes et le discours opposé en privé…ce discours est bien là, il est juste discret…

        1. Opale

          Cette petite conne décrédibilise d’un seul coup tous les étudiants de bonne foi qui auraient peut-être voulu s’exprimer. Comme d’hab.

          1. Theo31

            Ce sont souvent les mômes des classes moyennes qui vont en fac pour se faire payer les études par les pecnos et ceux qui n’y mettront jamais les pieds. Les plaindre, c’est pas le genre de la maison. Il y en a plein qui bossent à côté et qui n’en sont pas morts.

            1. Opale

              Je ne plains personne, surtout pas les bébés de ce genre ; moi aussi j’ai bossé en parallèle, j’ai fait de la coloc (mais la coloc’ c’est pour les pauvres, les autres il leur faut le 30m² pour eux tout seul payé avec les APL), j’ai laissé tomber la fac quand j’ai vu que ça me correspondait pas, bref j’étais pas une branleuse comme certains que j’ai vu à l’œuvre. Ma belle-mère ayant bossé à la fac, elle a vu tous les profils aussi défiler pour les bourses, surtout ceux qui veulent glander et essaient chaque année une nouvelle filière…
              Pourtant, certains jeunes sont vraiment en galère, et ces abrutis de bobo-gauchistes desservent tous ceux qui se sortent les doigts du cul au quotidien, avec leurs revendications de fragiles, et font passer tous les étudiants pour des tire-au-flan.

              1. durru

                En fait, le problème est ailleurs.
                Il n’y a qu’en France que les bourses sont (presque) exclusivement sociales. Enfin, encore un petit effort et on pourra effacer le « presque ».
                Dans un monde normal, le glandeur n’a strictement rien à y faire, et encore moins avec l’argent des autres.
                Dans les démocraties populaires, c’était encore mieux : c’était même pas les revenus des parents qui étaient pris en compte, mais leur « origine ». Il reste donc du progrès à faire.
                Heureusement, il reste encore des pays où les bourses d’études sont accordées suivant d’autres critères. Et, ô mystère, de plus en plus de jeunes Français prometteurs y vont…

                1. vieux rat

                  Vous ne voudriez tout de même pas que les bourses soient accordées au mérite, aux meilleurs étudiants qui font de gros efforts, travaillent dur et veulent réussir en gagnant plein d’argent ?
                  Espèces de fascistes, ennemis du peuple et du socialisme !

                    1. durru

                      Je crois qu’en théorie ça existe encore. En théorie, hein…
                      Mais comme c’est totalement contraire à l’égalité, ça va pas survivre longtemps, même pour la théorie. Parce que pour la pratique…

                    2. Al Bundy

                      « Je crois qu’en théorie ça existe encore. »

                      Un de mes garçon, en récompense de sa mention au bac touche 100 euros par mois pendant 3 ans

                    3. durru

                      Oui, bon, je parlas de vraies bourses, qui permettent d’en vivre. Et suivant les résultats au jour le jour.
                      Pour encourager l’effort continu, car c’est à priori le but.

              2. P&C

                +1
                J’ai fait de la coloc jusqu’à mes 33 ans, j’en suis pas mort.
                A la fac, j’ai aussi connu les 9m2 du crous avec chiottes et cuisine collectifs, rats inclus.

                Mais comprenez, la coloc vous disqualifie aux yeux des filles (coloc = pas de thunes), vous pouvez pas faire la fête (ben oui, votre coloc est crevé après le boulot, il veut dormir…), etc…

                1. Al Bundy

                  « la coloc vous disqualifie aux yeux des filles »

                  Ha ouais ? ^^

                  A Valenciennes on s’était mis à 5 pour louer une baraque, je rentrai le week end chez ma mère pour me reposer la bite et dormir un peu ^^

                  1. Dr Slump

                    « je rentrai le week end chez ma mère pour me reposer la bite et dormir un peu »
                    T’as raison, la branlette faut arrêter de temps en temps.

  17. hub

    H16 remarque avec raison deux phénomènes : l’extension et l’intensité de la censure.
    Que la censure soit exercée par le pouvoir c’est, disons, traditionnel ; qu’elle le soit par les médias dans leur majorité est relativement nouveau ; qu’elle envahisse l’Université n’est pas absolument nouveau (je me souviens de mes années de fac) ; ce qui est inquiétant ce sont ses formes et sa violence. Il ya maintenant quasi des appels au meurtre par le kampdubien…..

  18. Passim

    Quatre remarques, cher hôte…
    1 – Toutes ces c… hystériques nous font lourdement ch…
    2- Vous tombez dans le sexisme le plus évident en employant le mot « harpie », qui selon Rossignol (toujours elle) est un « mot sexiste, puisqu’il n’existe qu’au féminin ».
    3 – L' »inclusif, solidaire, moelleux » évoque la gauche, certes, mais surtout la tyrannie du féminin qui impose le doux, le mou et le saindoux…
    4 – Les interdits du camp du bien ne sont que la partie visible des atteintes à la liberté d’expression. Plus grave est la censure invisible, celle qui porte sur la circulation des idées, en contrôlant l’accès à la conscience alors que la censure proprement dite contrôle l’accès au public. La première détermine le type de curiosité que l’homme n’aura pas.»
    (d’après Alain de Benoist, Le crime parfait de la censure, Jules Monnerot entre Freud et Pareto)

  19. durru

    Rappel :
    « Quand par hasard quelqu’un qui semble ne pas en faire partie est la, c’est pour servir de repoussoir afin de faire passer le message… »

  20. glot

    Le CNC ne pourra plus tenir à bout de bras le cinéma français (à grands coups de subventions)
    Après le désengagement de Canal+ de la production de films français, l’exception culturelle française est plombée, d’autant plus que l’association des distributeurs et des exploitants de salles font le constat alarmant suivant :
    (qui se résume à : Les jeunes générations ne veulent plus payer une place de ciné pour visionner une grosse bouse made in France)
    ————-
    – Pour les moins de 25 ans, sur les cinq films par an qu’ils vont voir, quatre sont des blockbusters américains dont trois Disney.
    – Le public des séries françaises est en moyenne beaucoup plus âgé que celui des séries américaines.
    – Le niveau élevé de la fréquentation ne doit pas masquer le fait que les films français font moins d’entrées qu’avant.
    – Chaque semaine, 5 ou 6 films n’ont aucune chance d’être vus.

    1. Calvin

      « Chaque semaine, 5 ou 6 films n’ont aucune chance d’être vus »
      Quelle mauvaise foi, glot !
      Les projectionnistes sont obligés de regarder si le film est bien lancé, au moins une bonne minute.

      Pour tout le reste, tu as raison.

        1. Val

          @higgins bientôt l etat va payer les spectateurs ! Quel monde fascinant que le communisme je ne m en lasse pas . On traverse le miroir , les valeurs s inversent .

      1. glot

        Attention ce n’est pas moi qui l’écrit.
        J’ai fait un simple copier/coller d’un extrait des conclusions d’une réunion avec le CNC des exploitants de salles et des distributeurs, publié par une revue spécialisée (Bellefaye)

    2. P&C

      Et encore, les block busters sont objectivement devenus de la m*rde.

      Véganisme avec Chewbacca, Terminator dark skin, des Marie Sue, de la diversité qui sert à rien en veux-tu en voilà, des débauches de FX qui ne cachant pas la vacuité des scénars, créativité aux abonnés absents.

        1. P&C

          Terminator dark skin car :
          – on vire les bancs pour mettre du mexicain
          – on vire les hommes pour mettre des femmes
          – on repompe le 2, le 3, même genesis…
          – on tue john connors comme une m*rde
          – on fait que le terminator t800 torche des mômes (mexicain, forcément)

          De la bouse. Comme star wars 7 et 8. Pour les mêmes raisons : ce sont des films SJW.

            1. P&C

              Non : ces films sont objectivement nuls.

              Compare Star wars 8 au jeu vidéo Star Wars the Old Republic (sorti en 2011 !) : c’est simple, dans le jeu, tout est mieux !

              A 20 min
              https://www.youtube.com/watch?v=-_eLtsUhlF8

              Dans le cas de terminator dark fate, James Cameron, sénescent, nous a pondu un film avec message politique consistant en « bouh le mur de Trump c’est méchant ! »

    3. Opale

       » Les jeunes générations ne veulent plus payer une place de ciné pour visionner une grosse bouse made in France » sans déconner ! Vu le prix moyen d’une place de ciné, (hors réduc et tarifs CE) déjà en y allant à deux tu as payé plus cher que le prix du dvd ! Beaucoup trop cher.
      En plus, voir des bouses avec toujours les mêmes gueules (le quarté gagnant pour moi : Omar Sy, Dujardin, Seigner et ses avatars, G.Canet), les scénarios poussifs voire pitoyables… merci mais non merci.

      Quant aux films Disney (3 sur 5 vus par an), cela augure du bon pour la future plateforme du studio qui se frotte bien les mains.

      Je trouve que Netflix fait du bon boulot côté séries : ils proposent un large choix de styles, font une ou deux saisons, si l’audience ne suit pas, poubelle. Des fois ça fait chier, mais c’est le jeu, et ça permet un sacré renouvellement.

      1. Tess

        Pour les très grands cinéphiles il faut prendre un abonnement au mois ! Plus tu vas au cinéma et plus tu amortis ton abonnement ! Les cinémas dans les grandes sont très chers. Dans les petites villes la séance de ciné est à 6,50 voir 7 euros.
        J’ai été une grands cinéphile à une époque mais maintenant je ne vais jamais au cinéma. Entre ceux qui sont au téléphone, ceux qui bouffent leur pop corns en faisant du bruit ca m’énerve. Sans compter sur les Daubes cinématographiques qu’on nous sert, non merci ! La plupart des films se regardent à la téloche.Surtout que nous avons maintenant des télés grands écrans. De plus, dans les grandes villes, faut payer le cinéma hors de prix et le parking hors de prix !
        Perso je ne vais plus au cinéma, les gens me gonflent, je préfère la VOD chez moi tranquille.

    4. Elie

      Je ne fais pas partie de la jeune génération, et je n’ai pas envie non plus de payer un prix ridiculement élevé pour des bouses, qu’elles soient françaises ou américaines (Marvel et cie). Leur seul intérêt est de m’aider à m’endormir rapidement quand je les regarde à la télé. Les seuls trucs encore valables sont des séries de plateformes payantes. Regardez « the Boys », sa vision de la pourriture profonde du camdubien est plus qu’intéressante. La série est excellente, elle propose du vraiment subversif avec une idée de base toute simple.
      Pour ce qui est de la fac, je n’ai pas connu cette infiltration nocive actuelle quand j’y étais (fin des années 90), peut-être en raison du sujet que j’y étudiais, peut-être aussi parce que j’ai passéen prépa mes années de DEUG.

  21. François

    Malheureusement sur ce sujet le problème touche plusieurs pays, Etats-Unis en tête.

    Les SJW de tous les pays sont pris d’une hystérie totalitaire très inquiétante, les quelques rares individus qui ne s’auto-censurent pas, pardon qui ne deviennent pas « self aware », se prennent les retours de feu d’une police de la pensée que plus personne ne semble déplorer, au contraire.

    Bref, cette planète est foutue.

  22. Calvin

    Avant, la réussite était au mérite, maintenant, ce sera inversement proportionnel à la fragilité.
    Au final, rien ne va vraiment changer.
    Une idée que les médiocres et les fainéants d’hier ont juste été renommés en fragiles.
    Ce qui est inquiétant, c’est leur nombre.

    1. prolobo

      « De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins ! »

      K.Marx

      Du reste, travailler à l’école pour avoir un métier qui rapporte est maintenant assimilé sur les rs à un « délire d’extrême droite » (???), car « on peut tous avoir des problèmes dans la vie »..

      1. P&C

        « Les conseillers ne sont jamais les payeurs » surtout dans le cas des gauchistes : ils peuvent être trotsko anarcho CNT, mais n’oublient pas de préparer leur reconversion en allant faire une école de co ou de com.

  23. Blondin

    Ce qui est quand même croquignolet dans ces histoires de conférences ou formations censurées à la fac, c’est une fois de plus la confusion hallucinante quant au rôle de l’Etat.
    On a en France un Etat qui fourre ses gros doigts mous partout (culture, pseudo-écologie, etc.).
    Mais qui, en l’occurrence ne fait pas LA chose qui justifie son existence : faire respecter la sécurité et la liberté de chacun.
    Tous les trous du cul qui empêchent les autres de s’exprimer et/ou qui détruisent en public des livres (ce qu’on n’a pas vu depuis l’Occupation) devraient être poursuivis….

    1. Calvin

      « Les abrutis de marcheurs au pas de l’oie que vous êtes devraient lire les livres au lieu de les brûler. »

      (Pr Henry Jones Sr in Indiana Jones et la dernière croisade)

  24. Blondin

    Quant au courage magnifique des présidents d’Université (et de l’ensemble du corps professoral) :
    « Aucune vie, aucune brutalité sur terre n’a fait verser autant de sang que la lâcheté humaine. » – Stefan Zweig

      1. Higgins

        Ils se sont couchés (c’était on ne plus prévisible) : https:/ /mobile.francetvinfo.fr/economie/automobile/essence/apres-un-second-vote-les-deputes-retirent-finalement-l-huile-de-palme-de-la-liste-des-biocarburants-qui-beneficient-d-un-regime-fiscal-favorable_3704903.amp

  25. Calvin

    Et tout va s’arranger pour le mieux.
    D. Ernotte (la caution qui sert de Directrice chez France2 ou FranceTV) :
    « Nous incluons désormais dans l’ensemble de nos contrats de production une clause de diversité qui exige des sociétés de production, que leurs équipes de tournage, d’écriture et artistiques reflètent la diversité de la société française. »

    Chic, on va savoir enfin si la France n’est composée que de gauchistes ou pas.
    Évidemment, je n’ose imaginer que la tête d’Erlinotte parle de diversité ethnique…

    1. Aristarkke

      Tu as la chance d’avoir moins de 50ans, ce qui fait de toi un mâle blanc encore admissible. Évidemment, pour le Papet à l’âge canonique, c’est une autre aune qui s’applique.

    2. Le Gnôme

      Autant dire qu’un remake des Rois Maudits devient impossible, les Noirs sont inexistants dans le Royaume de France de l’époque, le Sarrasin aussi, d’ailleurs.

      1. vieux rat

        Bien sûr que si ! Nos réalisateurs gauchistes-militants sont « imaginatifs » ! 🙂

        Dans la nouvelle version des Rois Maudits, Jacques de Molay deviendra Jacqueline de Molay, interprétée par une beurette (symbole de l’oppression par le mâââle blanc, toussa).
        On veillera à ce que Robert d’Artois soit bien blanc, car c’est le salaud de service.

        En République du Bisounoursland, on aime les fictions ! Il suffit de veiller à ce que les critères idéologiques soient bien respectés.
        J’attends d’ailleurs avec impatience un film sur Mahomet, en version black et bisexuel.
        Mais il semblerait que le courage des gauchistes atteigne vite ses limites quand cela concerne certaines minorités trop visibles… 😉

        1. Higgins

          Il faudra sérieusement revoir l’intrigue en la simplifiant pour la rendre compréhensible vu le niveau obtenu maintenant par l’EdNat. Bannir les mots de plus de trois syllabes et les phrases trop longues. Au delà de ça, la dramatique de 1972 reste à mon avis le meilleur moyen de comprendre les causes de’la guerre de 100 ans. Ca me fait penser que le mignon poudré ferait un parfait Louis X le Hutin.

  26. Reddef

    C’ est les adultes les coupables tous de gauche mais portefeuille à droite. Ils n’ont aucune culture pour analyser et comprendre le monde dans sa globalité et aucun respect pour les autres personnes sauf ceux qui sont loin et qui les émeuvent mais qu’ils ne prendraient pas en charge eux même. Des c..s qui ont engendrés des plus bêtes qu’ eux.

  27. Laurent

    Ceux qui écoute France inter savent que la privation de liberté d’expression ne précède que de peu la privation de liberté tout court. Les écolos gauchistes sont sur les startingblocks pour lancer la création du monde nouveau et de l’homme nouveau qui va avec, celui qui n’est qu’un rouage dispensable de la machine sociale communautaire.

  28. Reddef

    Nous avons à la tête de les’ état des parvenus, des opportunistes qui ont compris qu’ il fallait prendre le pouvoir démocratiquement pour influencer l’ histoire et comme il facile de farcir la tête de millions de crétins écervelés…ça va mal finir.

  29. Alix

    « La liberté d’expression en France est totale, à condition de ne parler que de la pluie et du beau temps et si c’est pour constater qu’il fait de plus en plus chaud » … sauf qu’il faut éviter de parler de ciel « voilé »… ça agace certains…

    1. Makalioka

      Vouaip, bien trop souvent je me demande ce que je fi… encore dans ce pays, pays qui était le mien (notez l’emploi de l’imparfait); habitude, inertie, manque de courage, âge… pas glop, pas glop!

      1. vieux rat

        Songez quand même sérieusement à votre départ, comme tous ici, avant que la situation pourrisse vraiment.
        Ce n’est d’ailleurs pas faute de le répéter, CE PAYS EST FOUTU !

        1. MCA

          On se pose tous la question mais la réponse n’est pas évidente.

          Age, travail, famille, lieu, cultures, nourriture, logement, mode de vie, attache dans le pays de départ etc…

          J’en connais qui sont partis avec armes, bagages et famille pour le Québec et qui ne reviendraient sous aucun prétexte.

          D’après leurs dires tout y est plus facile pour ceux qui sont entreprenants, veulent se remuer au lieu de tendre la main et possèdent une qualification recherchée.

          Une de mes filles et sa famille vont les rejoindre en août 2020 dans le cadre d’une visite de tourisme, vont-ils succomber aux attraits de ce pays?

          1. Makalioka

            @vieux rat – 4h55’
            Viii, vous avez probablement raison, après, à mon niveau, c’est de la réflexion à la prise de décision que cela patine en diable…
            @MCA – 9h46’
            Voilà, vous avez tout résumé!
            Et en prenant des carats, notre univers personnel a parfois tendance à se cristalliser;
            ajouter à cela des défenses psychologiques moins bien fourbies, le tour de la question est rapidement fait.
            Comme dirait peut-être le patron: « abavala, nous ne sommes pas sortis du bac à sable! »
            Par ailleurs, il sera intéressant d’avoir l’été prochain le retour d’information de votre fille par rapport au Québec.

            1. MCA

              J’en parlais à mon épouse qui m’a avoué penser la même chose que moi.

              Nous avons le préssentiment qu’ils vont mettre les voiles.

              Bon, ça nous donnera l’occasion de retourner chez nos cousins plus souvent avec les gros navions tueurs d’oursons mignons.

    1. Citoyen

      Pheldge, merci pour le divertissement … Voila des « gratteux » plaisants à écouter !
      Il y a un abruti dégénéré d’imam (je crois que c’est celui de Brest), qui avait sorti, qu’écouter de la musique, transformait en singe ou en porc !…
      En fait, s’agissant du RAP, pas de doute, il a certainement raison … Mais dans ce cas, il aurait dû préciser, pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté …
      Sinon, il devrait écouter le genre de musique proposé là … il parait que ça adoucit les meurs, et rend moins con …

  30. Ribus

    Depuis très longtemps la Gauche a instauré la censure dans l’Université il est vrai de manière plus discrète. Par exemple, en 2008, Sylvain GOUGHENHEIM, professeur à l’ENS de Lyon, avait publié un livre «  Aristote au Mont Saint-Michel, les racines grecques de l’Europe chrétienne ». Des dizaines de professeurs et intellectuels s’étaient insurgés contre cette vision de l’Histoire ; une pétition contre lui avait même circulé. Résultat : ce livre n’a jamais été réédité.

    1. prolobo

      Oui, souvenez vous de Aaron qui devait donne ses vrais cours chez lui, à des étudiants choisis, vu l’ostracisme qu’il subissait à l’univ pour avoir écrit « l’Opium des intellectuels ».

      Le peuple de gauche est de la merde, rien d’autre. Inutile de discuter, négocier, parler avec cette vermine. L’Histoire nous apprend que ceux qui tentent ce genre de compromis avec ces déchets humain ont finis aux fours.

        1. Aristarkke

          Il en reste plein d’autres comme les deux harpies, Caroline et Maboula, toutes deux du genre un, qui devraient donc être remontéEs comme des coucous helvétiques

  31. glot

    Au sujet de la liberté d’expression en France et de la pluralité d’expression dans ce pays, j’éprouve un petit plaisir sadique à demander à la responsable de la médiathèque d’une ville gérée par le PCF en Ile de France, si elle pourrait commander le dernier livre d’Obertone ou le dernier Zemmour. Bien entendu la dame prend un petit air horrifié et sa réponse, totalement formatée par 40 années de socialie, tombe inexorablement: « Non monsieur, nous n’avons pas l’intention de commander ce genre d’ouvrage ». Circulez y a rien à voir !
    D’un autre côté elle va commander des tas de bouquins sur la socialie , le vivre ensemble, Louis Aragon ou les réseaux de résistants communistes durant l’occupation que personne ne lit jamais.
    Les pleutres de l’opposition municipale (LR) ne sont même pas foutus de l’obliger à commander (avec les impots des contribuables) des best-sellers de librairie qui dérangent les gauchiasses..

      1. MCA

        Non,

        Il faut se le commander et aller le placer dans leur bibliothèque à leur insu, puis aller faire la publicité de ce que l’on trouve dans les rayonnages.

        1. Makalioka

          Bien vu!
          Voui, le bouquin à Dodolphe et 2/3 autres du même tonneau, voire du c… bien gras;
          histoire de flanquer indignation, sueurs froides et urticaire à ceusses de la bibliothèque!
          Je sais, cela ne fait pas tellement avancer le schmilblick, mais cela soulage…

          1. MCA

            Ca me rappelle les blagues potaches de ma jeunesse à l’époque naissante des micro-ordinateurs.

            J’étais allé au stand des micros-ordinateurs d’un grand magasin parisien et vite fait bien fait avais écrit sur un des ordis à disposition un petit programme à déclenchement retardé qui affichait en plein écran clignotant « C’EST MOINS CHER AILLEURS ».

            Je n’ai pas assisté à la panique du responsable du stand quand l’affichage s’est mis en route, j’étais déjà loin… :o)))

    1. Dr Slump

      Pareil dans les Fnac, où il est fréquent que les présentoirs de livres soient exclusivement orientés vers les thèmes chers à la gôche engagée et ses combats de pointe. Dernièrement, je regardais les bouquins mis en avant au coin des sujets de société et d’économie, à la Fnac de lyon Bellecour: Piketty, Stiglitz, Piketty, Plenel, etc. Dans les rayons, UN seul livre orienté libéral au milieu des autres, celui de Simone Wapler. Y’en a qui s’amusent à reconfigurer ces présentoirs, ils les remplacent par des livres orientés libéral, droite, conservateur, ils prennent la photo et ils postent sur facebook ^^

      1. Al Bundy

        Ca va très loin….

        La FNAC ne cherche donc même plus à gagner du fric en mettant en présentoir leurs plus grosses ventes, mais oriente le chaland vers leur graal gôche, quitte à perdre du pognon ^^

        Heureusement que y’en a des qui remettent de l’ordre pour leur publication facebook, ce doit faire le buzz :mrgreen:

        1. Dr Slump

          Bah non, ça se vend bien Piketty, ils ne parlent que de lui dans les journaux. Et tant pis pour Obertone, pour les libraires, Ring c’est la maison de satan, vade retro!

  32. glot

    C’est vraiment une médiathèque de m….Ils proposent toujours l’Huma et font des expos sur Allende dont tout le monde se fout ! Et se font voler la plupart des CDs de rap au bout d’une semaine mais continuent d’en acheter au nom de la « paix sociale » .
    Une caricature de la KULTURE en Socialie.

    1. vieux rat

      Ah, l’Huma, le grand journal d’information objective, généreusement subventionné avec VOTRE pognon…
      Le film à la gloire de Staline pour son 70e anniversaire est un modèle du genre !
      A visionner en songeant aux types d’hommes que la gauche bien pensante adore tant…

      https://youtu.be/H0xVtBLuQIw

  33. Al Bundy

    Average cash in wallet, 2016

    Germany: €103
    Luxembourg: €102
    Austria: €89
    Greece: €80
    Ireland: €69
    Italy: €69
    Belgium: €58
    Slovenia: €57
    Spain: €50
    Netherlands: €44
    France: €32
    Portugal: €29

    (ECB, Deutsche Bundesbank and De Nederlandsche Bank)

    1. sam player

      Wah… j’exhorte les gens à payer en cash pour le sauvegarder, mais depuis le sans contact c’est de pire en pire… même pour 20 ou 30 balles (déplacement pour devis) ils doivent aller au distributeur… ils creusent leur tombe en chantant…

      1. Aristarkke

        Le nombre de gens, chez mon boulanger favori, qui paient deux baguettes avec une CB sans contact…
        C’est vrai qu’on leur a dit que les frais de garde du pognon en compte que commencent certaines banques à prélever ne concernent que les riches à un million d’euros de cash et que toute l’histoire fiscale de ce type de seuil indique qu’il est invariant.

        1. sam player

          Et souvent ils s’esclaffent devant cette pseudo merveille technologique « chic oui le sans contact et c’est bête que ce soit limité »… se faire enculer en chantant… mode theo off

    2. lxy

      C’est la région corse qui bat tous les records d’usage de l’argent liquide. On se demande bien pourquoi ? Mais les statisticiens officiels trouvent de leur côté que c’est la région la plus pauvre, Une contre-vérité sur laquelle embrayent tous les « politiques » insulaires de tout bord. Une remarque inspirée par le tres bon classement de la Gréce !

      1. Citoyen

        Au moins sur ce sujet, les corses sont visionnaires …
        C’est une religion que je pratique depuis belle lurette …
        En fait, au début des années 90, un député du ch’nord s’est fait gauler en voulant servir d’alibi à Tapie, dans ses affaires foireuses de foot, …
        Le malheureux avait payé un péage avec sa CB ! … Et ça lui est retourné direct dans la gueule, puisque c’etait la preuve d’un faux alibi !…. pas de bol, le pauvre ….
        Dès lors, j’ai compris combien il pouvait être dangereux, de laisser des traces avec des paiements électroniques … D’où, la religion du liquide …

        1. Aelil

          « Dès lors, j’ai compris combien il pouvait être dangereux, de laisser des traces avec des paiements électroniques … D’où, la religion du liquide … »
          D’un autre côté tu peux faire en sorte que ta carte fasse une dépense là ou tu n’es pas et c’est tout autant une preuve :p

  34. Makalioka

    Cela me rappelle une situation récente:
    une jeune femme avait commandé un caoua et une pâtisserie à un stand, genre total 5,50 roros, puis désirait payer avec son phone, après avoir crédité en ligne son compte, style 10 roros.
    Manque de pot, l’opération était à chaque fois annulée, car le compte de la fille n’était pas crédité comme prévu.
    Après 4/5 tentatives, et pas mal de papier déroulé, le vendeur a pris des couleurs et a dit: « écoutez Mademoiselle, vous êtes bien sympa, mais je n’ai pas que ça à faire, et les gens attendent derrière vous;
    alors la fille a pris la tangente, et le caoua a fini dans l’évier, simple et efficient, non?

    1. Makalioka

      Name of the pipe, la réponse ci-dessus devait faire écho à celle de sam 9h06’;
      désolé pour l’erreur d’aiguillage, dont je ne me souviens plus du nom spécifique.

  35. Elie

    Etant totalement inculte en matière d’économie, et n’ayant jamais de monnaie sur moi, je suis curieuse de comprendre en quoi cela est préjudiciable pour mes finances sur le long terme. Une référence de lecture me suffirait si l’explication est trop longue ici. Merci d’avance !

    1. Aristarkke

      Si demain, BLM décrète que vous ne pouvez dépenser par jour que trente euros, les CB demandant systématiquement une autorisation de débit, comment ferez-vous ?
      Nota : les Grecs ont expérimenté ce système ainsi que les Chypriotes.

      1. sam player

        … ou que épargnes trop (taxe sur le solde bancaire) ou que tu ne consommes pas assez ou pas assez bien.

        A ce sujet, ce que nous consommons, j’ai été scotché le jour où, ayant besoin pour une garantie, d’un ticket de caisse que j’avais perdu, je me suis rendu à l’hypermarché qui m’a sorti tout ce que j’avais acheté avec ma carte bleue depuis des années… et les intitulés n’étaient pas comme abrégés sur le ticket de caisse, mais en clair !

      2. durru

        Nota au Nota : « des » Grecs, svp. Ceux qui fonctionnent dans l’économie « légale », c’est à dire pas franchement une majorité par là-bas 😉

  36. Rick Enbacker

    Les professionnels de l’indignation ne savent plus où donner de la tête :

    https:/ /www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/affaire-polanski-pascal-legitimus-des-inconnus-compare-pedophilie-et-homosexualite_3707029.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

    Et l’autre couillon qui s’excuse. N’est pas Pivot qui veut…

  37. Citoyen

     » Ironie de l’histoire : Hollande entendait discuter de la crise de la démocratie ainsi illustrée avec brio par ces troupes d’illettrés dont on soulignera qu’ils n’ont pas été trop gênés par les enseignants dont certains ont même soutenu leur action.  »
    Ben, faut peut être y voir un retour de boomerang …
    Si ces étudiants ont la cervelle en compote, le pépère n’y est pas totalement étranger …
    Sur ce coup, il ne fait que récolter les fruits, de ce qu’il a semé quelques années plus tôt !
    Par son action, et celles de ses sbires, il a largement participé à la décomposition de ces cervelles …
    Y aurait une justice immanente ?… Les faits auraient tendance à le confirmer …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.