Le gouvernement micromanage avec succès

Actuellement, et si l’on s’en tient aux déclarations des politiciens, avidement relayées par des journalistes au petit doigt sur la couture, l’État peut tout, et c’est même à ça qu’on le reconnaît : il peut rendre obligatoires des masques dont il s’est assuré la pénurie par des réquisitions idiotes ; il peut, comme pour le gel alcoolique, garantir le prix d’un produit après en avoir fusillé le marché, l’approvisionnement et la distribution. Il peut tout, vous dis-je : guérir des maladies, rappeler l’être aimé et même démarrer des motos russes, même les jours fériés.

Dr Albert, medium, fait démarrer les motos russes

Et cette omnipotence se traduit très concrètement par son intervention à tous les niveaux, du plus haut de l’échelon jusqu’au plus bas, au point que tout l’appareil d’État est maintenant mobilisé pour déterminer avec précision ce qu’il est possible de faire sur les chemins (arborés ou non), dans les parcs, dans les rues, dans les commerces (les petits, les moyens, les grands), jusque sur les plages où le nombre de fesses posées sur le sable sera méticuleusement calculé et vérifié par une horde d’agents assermentés permettant que ces milliers de lois, de décrets, de circulaires soient correctement appliqués. Au pragmatisme intelligent sera substitué un respect scrupuleux du principe de précaution et des procédures administratives, dûment évaluées, certifiées et tamponnées par de zélés bureaucrates sans lesquels, c’est évident, le pays s’effondrerait.

Et pendant que la maréchaussée choisira d’occuper son temps à compter des muscles glutéaux sur les plages de France plutôt que risquer les siens dans certaines cités trop émotives, notre élite politique s’est aussi mobilisée pour que continue à son niveau aussi le micro-management de la Nation.

C’est ainsi qu’Élisabeth Borne, ce ministre en pleine transition écologique, s’est fendue d’une lettre destinée à quelque 90 grands patrons. Son but ? Les pousser (lire : leur intimer l’ordre d’aller) vers « une relance verte » dont les minutieux détails seront longuement débattus en juin prochain, puis collationnés dans d’inextricables rapports de plusieurs centaines de pages pour baliser le parcours de transition des entreprises concernées.

Rien ne sera laissé au hasard ou – pire encore – à l’initiative privée : du repas dans les cantines (qui devront offrir des alternatives végétariennes, à l’instar des cantines scolaires, déjà passées en novembre à cette obligation) jusqu’au mode de déplacement des salariés – qui pourront réclamer jusqu’à 400 euros de prime pour pédaler joyeusement sur les routes de France, tout est prévu pour que l’industrie française, déjà lourdement empesée des normes officielles, des contraintes sociales, fiscales et bureaucratiques nationales, soit durablement handicapée par une nouvelle bordée d’astreintes Gaïa-compatibles qui permettront à sa productivité et sa compétitivité d’explorer de nouveaux abysses.

Signalons au passage la remise sur le tapis (encore, encore et encore une fois !) des dons d’invendus aux associations, magnifique arlésienne gouvernementale démontrant à elle seule l’inculture économique (distribuer un invendu, c’est tordre un marché et introduire des dizaines d’effets pervers dangereux pour les entreprises et l’emploi) et l’inculture fiscale (le don est sévèrement puni en France) de nos dirigeants. Gageons que Borne saura se montrer à la hauteur dans ce domaine et produira donc les mêmes prouts mentaux que ses congénères politiciens qui sont déjà passés par là.

Et puisqu’il s’agit de produire des règles et de finement tarauder les anus citoyens par mille et une normes, Bruno Le Maire a évidemment répondu présent avec cette gourmandise que seuls les cuistres et les incompétents peuvent afficher lorsqu’ils vont déclencher une catastrophe en tentant de réparer un désastre : comme l’État (dont il est représentant) a décidé de fusiller complètement l’économie en fermant autoritairement toutes les entreprises, l’État va aussi se charger d’achever les survivants en se mêlant avidement de leurs affaires, à tous les niveaux.

Épaulé en cela par un Président de la République à la vigueur véritablement stupéfiante en ces temps de crise et qui va jusqu’à relancer lui-même le marché de l’occasion automobile par le truchement d’une inhabituelle distribution de pognon gratuit des autres sous forme de primes, l’actuel ministre de l’Économie s’est retroussé les manches pour (encore une fois !) sauver le pays.

Ainsi, quand le Bruno de Bercy ne s’occupe pas de faciliter le transit fiscal, il s’occupe de tripoter les dates des soldes d’été : en effet, que serait un État s’il ne décidait pas, à la place de chacun, ce qui est bon pour tous ? Comment douter qu’une période unique de soldes ne sera pas parfaite pour tous et que chaque commerçant y trouvera son compte ? Après tout, comme c’est mis en place par l’État et réclamé à cors et à cris par certains lobbies, c’est forcément une idée géniale !

Mais décider de la prochaine date des soldes n’est pas, loin s’en faut, un travail à temps plein pour Bruno Le Rigolo : entre deux parapheurs remplis de décrets idiots à signer d’une main ferme, il reste toujours quelques minutes pour glisser quelques importantes leçons de vie destinées à ces industriels décidément pas assez brillants pour relever le pays. Après tout, Bruno s’est engagé sur un prêt à hauteur de 5 milliards d’euros gratuits des autres pour aider le constructeur automobile Renault et ce prêt ne viendra pas sans conditions : on savait depuis quelques jours que ce prêt s’entendait à condition que Renault recentre sa production vers les voiturettes de golf plutôt que les automobiles à essence. Apprenant que le constructeur accumule les difficultés et envisage de fermer certaines usines, Bruno a depuis précisé qu’il n’entendrait pas laisser faire ces restructurations sans y mettre son grain de sel.

Eh oui : non content d’économiser comme un cador en économie, non content de ministrer son ministère de façon inouïe, Bruno entend aussi expliquer aux industriels comment industrier, aux ouvriers comment ouvrager, aux ingénieurs comment s’ingénier et aux commerciaux comment commercer. Il est ministre. Il sait.

Vous voyez : aussi profonde cette crise peut-elle paraître, rien n’empêchera l’État et ses sbires d’agir au niveau le plus fin, le plus précis, le plus pointu pour définir ce qu’il faut faire, ce qui est interdit, ce qui doit absolument changer et ce qui doit, coûte que coûte, rester inchangé.

Bien évidemment, tout comme le mage Yao Kouadio qui ne fait pas démarrer des motos russes gratuitement, cet État aussi ventripotent qu’omnipotent ne peut garantir ses effets sans un petit financement correctement planifié : le succès n’est garanti que si on pousse le petit billet dans la petite enveloppe, c’est certain.

Ce qui ne pousse qu’à une seule conclusion : contribuables, à vos chéquiers !

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires328

  1. Le Gnôme

    Ma Clio a 20 ans, 118.000 km et je ne l’échangerais pas contre une moto russe.

    Le pognon du tribuable va payer les salaires slovènes, turcs, marocains et autres pays exotiques. Je suis bien content pour eux, mais je suis désolé que ce soit avec mes impôts.

    1. Calvin

      Il fut une époque où les voitures électriques achetées en France avec de belles subventions étaient illico presto revendue en Norvège ou Suède.
      Nos impôts ont permis à des nordiques de s’équiper à moindre frais…

    2. Higgins

      La prime devrait monter à 8.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique (j’ai même entendu 12.000 euros). Le CO2 rend con, c’est évident. Ça fait la tonne de CO2 à 270 euros!!!

  2. Infraniouzes

    La question est: Avant le suicide de cette République en marche vers la soviétisation définitive et inéluctable de la France, il nous reste combien de temps pour freiner le bulldozer et essayer d’inverser la course folle du mastodonte ?

    1. frwstar2

      C’est trop tard.

      Depuis le 17 mars 2020 ce pays est officiellement devenu la République Populaire Démocratique Inclusive Non-binaire et Socialiste de France.

        1. frwstar2

          La France réussira admirablement à échouer. Pour que les choses changent dans ce pays, qui depuis 40 ans se complaît dans le socialisme est une faillite. Un pays cher à l’un des éminents contributeurs ce blogue nous montre la voie. Le peu de graisse qui reste va fondre cet été.

  3. douar

    Macron aurait dû montrer l’exemple en allant au Touquet: y aller en Zoé aurait eu de la gueule.
    tandis que là, en avion, c’est pas trop ça, à moins que c’était un aéroplane électrique?

    1. Higgins

      Ça fait juste l’autonomie de la chose aller et retour (pas de clim, pas de radio, 80 km/h max). C’est donc jouable.

  4. Higgins

    Ce gouvernement a une caractéristique, c’est son immense nullité. Il persiste à faire tout le contraire que ce qu’il faudrait faire. Le billet en fait la preuve. Lorsque je j’entends les dernières déclarations du mamamouchi en chef sur l’industrie automobile ( https://www.bfmtv.com/economie/plan-automobile-emmanuel-macron-vise-la-production-d-un-million-de-voitures-propres-en-france-d-ici-2025-1921033.html ), je suis un tantinet inquiet (peut être fait-il lui indiquer que les batteries électriques, c’est très sale). Si j’étais salarié de l’industrie automobile (pas nécessairement les grandes marques), je trahirai des inquiétudes comme disait Coluche.

    Maintenant, ça pousse au portillon. S’il est une chose que cette crise a révélé, c’est l’insondable connerie d’une bonne partie du monde politique ou assimilé : « Une vingtaine de syndicats et d’associations publient un document détaillé de 24 pages avec 34 propositions pour répondre aux enjeux sanitaires, sociaux, économiques et écologiques. » ( http://www.leparisien.fr/economie/attac-greenpeace-la-cgt-et-une-vingtaine-d-organisations-signent-un-plan-de-sortie-de-crise-26-05-2020-8323428.php ).

    Même pas peur : « Décliné en 34 mesures, le plan entend faire « la démonstration qu’il y a des alternatives au capitalisme néolibéral, productiviste et autoritaire, et que ces alternatives sont crédibles, désirables et réalisables, à condition que les moyens politiques soient mis au service des objectifs de transformation sociale et de préservation de l’environnement. » » Je pense que ça devrait valoir un billet.

    Ce pays est vraiment foutu. En déplacement dans la capitale les deux derniers jours, je suis revenu dans ma province attéré parce que j’y ai vu.

    1. hub

      par ce que j’y ai vu, mon Major. Et la mention de la rue de Rivoli, intégralement piétonne ? Ca a de la gueule, non ? Il est évident que la rue de Rivoli piétonne constitue un rempart contre le covid !

    2. P&C

      ça pourrait marcher avec :
      – un réseau électrique capable de faire tourner le parc actuel en électrique… et avec du renouvelable s’il vous plait !
      – un moyen de réserver le marché aux véhicules électriques (je sens venir les taxes), idéalement faits en France.
      – que ce soit utilisable par le français lambda.
      – que le français lambda ait la thune pour les acheter.
      – que les concurrents ne fassent pas mieux pour moins cher.

      Aucune de ces conditions n’est réunie (et ne sera jamais réunie). Donc, ce plan est naze.

      1. Al Bundy

         » que le français lambda ait la thune pour les acheter. »

        faut d’abord qu’il paie les taxes pour que les csp+ s’offrent des subventions à bagnole elec, c’est comme l’accès à la culture, 80 % du budget est claqué à Paris, payé par les bouseux illettrés et alcooliques (pis consanguins)

        1. P&C

          Pareil pour les transports parisiens. La moitié du financement vient de la province, bien sur pas utilisatrice de ces transports.

      2. pabizou

        Il me semble que l’essentiel est peut-être, d’abord, de se demander si les français en veulent de ces V.E , non? Ce n’est pas à l’état de décider, une fois de plus, à la place de ceux qui paieront de toutes façon la facture finale . Surtout pour des bouses incapables d’offrir les mêmes avantages que les véhicules thermiques .

        1. Higgins

          Surtout que lorsque la bise sera venue ils découvriront les joies du chauffage électrique dans un véhicule à l’autonomie très limitée. Et ce n’est pas les pubs idiotes pour les recharges rapides en 15 mn qui changeront grand chose. Je rappelle que les génies de l’AN ont voté la fin des moteurs thermiques en 2040. Ce qu’ils sont intelligents*.
          *loi Avia

  5. hub

    Je ne voudrais pas manquer d’évoquer les décrets et cerfas de la pétoche en milieu scolaire. Pour finir (?) l’année, pas moins de deux cents recommandations sanitaires pour chaque établissement. Et, ivres et déboussolés, les chefs d’établissements interrogent les professeurs pour savoir s’ils n’ont pas des idées en rab. Quelque chose me dit que, en septembre, la rentrée se fera sous les mêmes auspices, achevant la dégringolade absolue du niveau et des connaissances.

    1. Higgins

      « Les « raisons » pour lesquelles un certain nombre d’enseignants se font actuellement porter pâles, ou ne reprennent le chemin de l’école qu’à tout petits pas, en marche arrière, ou imposent via les Conseils d’administration des règles de « distanciation sociale » si contraignantes qu’elles rendent impossible tout travail réel, ces raisons sont nombreuses, et je m’en voudrais de les confondre.
      Bien sûr, il y a la part incompressible de paresseux et de trouillards, voire de trouillards paresseux. Entre les enseignants qui se sont inventé des arythmies cardiaques de dernière minute, et ceux qui contestent les masques fournis par l’administration sous prétexte que l’on peut éteindre une bougie en soufflant à travers — un jeu de scène apparemment très fréquent dans leurs classes —, cela fait près de 50% d’un corps professoral peu motivé.
      S’ajoutent à cette catégorie de traîne-savates ceux qui ont le sentiment, dans la débâcle de l’Ecole de la République, qu’ils ne doivent rien à un système qui a ignoré leur travail, parfois leur calvaire, et qui s’est ingénié à descendre le niveau pendant qu’ils ramaient à contre-courant. » ( https://blog.causeur.fr/bonnetdane/enseigner-quand-meme-003149 )

      1. hub

        Brighelli (qui est un « antilibéral anticapitaliste » car il n’a rien compris à l’économie) oublie dans son billet d’évoquer la lourdeur administrative démentielle désormais. Le mammouth à côté faisait figure de pangolin. Maintenant, la machine est devenue folle.
        Certes, les profs ne sont pas des fanatiques de l’effort, ne sont pas des plus courageux, et ils sont aimablement sacrifiés par toute leur hiérarchie. Au mieux, ils font désormais du gardiennage

        1. Higgins

          Ça reste un prof mais son analyse de l’Ed Nat est juste. En fait, c’est un libéral qui s’ignore mais il redoute tellement ce que ce constat impose qu’il le refuse. Ça ne l’empêche pas de réclamer de la responsabilité, de l’autonomie et de la liberté. C’est un exemple parfait de dissonance cognitive. Idem pour Onfray, Castelnau, etc… la liste est longue.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Leur discours est parfois agaçant, ils ne tirent pas les conséquences logiques de leur constats souvent pertinents. Mais c’est tout de même encourageant, cela signifie que le « progressisme » n’a plus beaucoup de défenseurs valables. Ses militants sont toujours au pouvoir, mais n’ont plus ni crédibilité, ni soutien, ni véritable projet.

            1. Pheldge

              faudrait être sourd et aveugle pour ne pas faire les bons constats, Malgré cela, ils n’assument surtout pas leur responsabilité dans la mise en place des Mitterrand, Jospin, Hollande pour qui ils ont massivement voté, donc des politiques menées 40 ans ! ils sont le premier électorat des socialistes ! et … ah non, aucun regret !

              1. bibi

                Soyons sérieux deux minutes, ce qui se passe à l’EdNat comme dans bon nombre d’administrations française depuis 1974 n’a strictement rien à voir avec le résultat d’une élection.
                Les deux derniers ministres qui ont tenté d’infléchir la courbe de l’EdNat sont Devaquet et Allègre (l’un de droite, l’autre de gauche), mais qui ont comme par hasard le point commun d’être docteur es science.
                Le problème ce n’est pas tant pour qui les profs votent mais le fait qu’à chaque réforme de bon sens tentant d’infléchir la direction prise par les pédagogistes, ils se mobilisent contre et mobilisent aussi leurs élèves, parce que ce qu’ils veulent c’est une école faite pour les profs et non pour les élèves, mais maintenant que cela se retourne contre eux, on en voit de plus en plus qui viennent se mettre à pleurer, contre les conséquences de ce qu’ils chérissent.

                1. Pheldge

                  bien sûr bibi que ça a commencé sous Giscard avec la réforme Haby, mais Chevènement, Jospin ont enfoncé des spits d’égalitarisme dans le cercueil de l’EdNat, avec la bénédiction des profs .. Et aujourd’hui ils semblent en découvrir les effets, comme une révélation !.

          2. RV

            Ce qui leur manque, c’est de la concurrence.
            J’adore les brancher là-dessus, systématiquement cette idée leur est absolument insupportable; pourtant ils sont très forts comme emmerdeurs et se délectent de « faire marcher la concurrence » quand ça les arrange.
            Parlez leur du chèque éducation, de mise en concurrence des écoles-collèges-lycées et de marché de l’enseignement avec liberté de pratiquer comme ils veulent, l’état se limitant à l’examen final.
            L’idée qu’ils puissent se retrouver à devoir se mettre au boulot, à risquer de se faire virer et à considérer les parents comme des clients… Nenni, les fonctionnariat est bien trop confortable, surtout que leurs pu*bip* de syndicats ont tout pouvoir (ou tous pouvoirs).

      2. Calvin

        Je connais une personne qui est dans cette deuxième catégorie : consciencieuse, investie mais dégoûtée par le pédagogisme qui a détruit l’enseignement. Reprendre en septembre sera dur…

          1. Theo31

            On m’a parlé de profs nouvellement affectés qui ont démissionné dès la première semaine. Le rectorat leur a écrit pour reconsidérer leur décision. Hallucinant cette manie de prendre les gens pour incapables de décider ce qui est bon pour eux.

            Je me demande comment les bons profs arrivent à faire leur job au milieu de ces crétins.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      L’éducation nationale a profité du confinement pour polir quelques innovations dont elle a le secret. Plus de culture, de sport, de numérique et de pédagogie expérimentale, voilà ce qui est prévu pour la rentrée. Ce qui tient encore debout va être dézingué au gros calibre.

      1. Higgins

        Je ne suis plus concerné mais j’ai cru comprendre que de nombreux parents se sont rendus compte de l’inanité des programmes officiels à l’occasion de ce confinement. Je pense que quelques uns des lecteurs de ce blog ont pu s’en rendre compte. Des commentaires?

        1. Aleph

          Je viens d’envoyer à ma soeur 8 kg 500 de livres de classe sérieux, alors qu’elle avait toujours méprisé comme « réacs » mes avis sur l’instruction publique.

          J’ai été prof moi-même, mais je me suis fâché avec l’administration et l’inspection pendant le stage (en ZEP) et n’ait jamais été titularisé dans des conditions grotesques. Les syndicats m’ont dissuadé d’entamer une procédure au motif que tout ce que je gagnerais, c’est d’être évincé dans les formes. Je regrette de ne l’avoir pas fait ; je détenais la preuve de mensonges de l’inspection. Mais il faut dire que la justice administrative est ne fait pas son travail.

          A l’époque, l’état d’esprit de plusieurs collègues avec lesquels je m’entendais bien était clairement la résistance face à un monstre, en essayant de sauver le maximum d’élèves dans une ingratitude affreuse. Pas du tout prêts à faire du zèle pour des bêtises ni à coller des gommettes pour la gloire du « pédagogisme ».

          Bonne journée.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Le simple fait d’employer le terme « instruction publique » peut te valoir le bûcher…
            Avec la logique du « pas de vague », tu aurais pu être titularisé, mais l’administration te l’aurais fait payer par la suite. Dans les ZEP, les enseignants ont plus de bon sens qu’ailleurs, mais le pédagogisme finit toujours par passer en force.

        1. P&C

          Si c’est vrai, c’est affligeant. Quelle fac ? Quelles sections ?

          Littéraires et sciences humaines je parie. Je vois mal les profs de physique résister à l’envie de mettre des sales notes.

          1. Higgins

            https:/ /www.valeursactuelles.com/societe/des-syndicats-approuvent-linterdiction-de-notes-inferieures-10-la-sorbonne-119759

            1. Higgins

              Et dire que, globalement, ces syndicats méprisent les écoles privées au prétexte qu’on y achète avant tout son diplôme et que c’est donc réservé aux « riches »!!!

          1. Calvin

            Oui, demandé par l’Unef suite à la covid19, refusé par des enseignants, accepté par la justice et confirmé en appel.
            Le gouvernement soutiendrait les enseignants en cas de cassation, mais je ne sais pas si ça ira jusque-là. A quoi bon avoir avoir une justice si elle rend des jugements de sales aumônes…

            1. Higgins

              Le tribunal administratif de Paris a entériné cette mesure le 20 mai dernier (https:/ /www.lemonde.fr/campus/article/2020/05/22/coronavirus-a-paris-i-la-justice-enterine-la-neutralisation-des-notes-inferieures-a-10_6040405_4401467.html). Je n’ai pas réussi à savoir si un appel avait été fait de cette décision.

              1. Higgins

                Argument du TA: « ….les circonstances liées à l’épidémie ne permettent pas l’organisation d’examens à distance dès lors que « seuls 73 % des étudiants disposent d’un équipement informatique personnel et que 40 % ne s’estiment pas en mesure de subir des épreuves à distance en un temps réduit » » (https:/ /www.lepoint.fr/education/pantheon-sorbonne-l-unef-et-vidal-s-echarpent-sur-l-annulation-des-notes-inferieures-a-10–26-05-2020-2377094_3584.php)

                L’interprétation faite par la fine fleur de l’intelligence française œuvrant au cœur des syndicats d’étudiants courageux et mal compris* me parait quelque peu abusive : « … l’annulation des notes en dessous de la moyenne sert à « éviter un échec de masse, et éviter les inégalités, notamment pour les étudiants n’ayant pas accès à un ordinateur ou à Internet ». »

                *je me méfie de la loi Avia, je prends donc des précautions.

                1. Pheldge

                  Major, d’un autre côté, il faut bien que le cycle se poursuive … regarde le Bac de cette année, les concours, médecine … De toutes façons, ceux qui n’ont pas le niveau mais passent quand même se planteront l’an prochain alors …

                  1. pabizou

                    Alors? Tout le monde est perdant avec cette vision débile . L’étudiant qui va passer pour mieux chuter l’année d’après, et toi, dont les impôts serviront à financer sa chute . Youpi, encore une mission réussie!!

                    1. Astazou

                      Aabaoui.
                      Mais l' »ed. nat. » a farpaitement rempli sa mission. La preuve, le Pignon Moudré a été brillamment élu.

      2. Léo C

        Derrière cette grandiloquence dont seule la gauche a le secret, nous voici donc avec de la « pédagogie expérimentale ».

        Dans le milieu aéronautique des essais en vol, je me souviens du terme « ouverture de domaine », où le pilote du prototype à valider et certifier explorait des caractéristiques de vol encore inconnues (paramètres inédits, valeurs atteintes..)

        Ça pue l’ouverture de domaine à la con, comme seule l’EN en est capable afin de formater les jeunes esprits au lieu de les éveiller.

        On peut s’attendre au pire avec Pignole et son compagnon Chibron.

    3. douar

      La reprise du travail est poussive pour certains-beaucoup-?
      Mais, quand dans la boîte (grosse) de mon fiston, on ne perd que 40 €/semaine (ou par mois, je ne sais pas trop) en restant le vendredi chez soit, il n’y a aucune incitation à aller bosser.
      La semaine des 32 h, ils y sont déjà, et pas mal sont contents de leur sort, surtout les plus anciens. les jeunes avec un plus petit salaire + enfants + loyer/maison trouvent ça plus compliqué.
      La paresse est devenue institutionnelle dans ce pays, tant que ce sont les autres qui payent.

      1. Christiane

        Mon fiston en chômage partiel pendant le confinement a calculé qu’il ne perdait que 30 euros par mois. Ceci dit dès qu’il a pu retravailler il a été ravi de le faire parce que tourner en rond chez lui – même en s’occupant comme il pouvait (il s’est remis au violon entre autres) – il en avait ras le bol.

  6. Opale

    Comme posté sur le précédent billet, sur la plage de la Grande-Motte il n’ont pas mis le sens de circulation sur le sable, entre les enclos : ce n’est pas ce que j’appelle du travail consciencieux. Peut mieux faire.

    1. Higgins

      Dès que les municipalités concernées auront pris les bonnes dispositions (changement d’eau et de sable deux fois par jour), les restrictions seront levées.

  7. Batistouta

    Étrange idée ou formulation ici :
    « Et cette omnipotence se traduit très concrètement par son intervention (l’intervention de l’État) à tous les niveaux, du plus haut de l’échelon jusqu’au plus bas […] »

    Puisque que l’État, composé d’échelons haut à bas (sous-entendus échelons hiérarchiques/de décision), interviennent justement à tous les échelons, est son principe de fonctionnement. Au-delà du fait qu’intervenir sur soi-même n’a pas de sens ici et peut encore moins être qualifié d' »omnipotence » (à moins de considérer comme exceptionnel le fait pour un État d’être capable de mobiliser tous ses fonctionnaires qui en temps normal tireraient à hue et à dia).
    On ne peut pas non plus admettre que cette histoire d’échelons haut et bas désigne la représentation métaphorique de l’organisation de la société puisque les rapports entre individus sont d’égal à égal, et donc excluent toute idée de supériorité et d’infériorité, et donc ne permettent pas d’utiliser la métaphore des échelons.

    1. Calvin

      Attends, l’application, on n’est pas obligé de l’installer, non ?
      Si oui, on n’est pas obligé d’allumer le smartphone pour sortir dans les lieux publics, non ?

      1. Dr Slump

        Oui. Et ces questions sont tellement évidentes que ça m’interroge d’autant plus sur les intentions réelles de l’état. Y’a anguille sous roche. De quoi devenir parano :I

        1. RV

          Contrôle social. le salaud d’ultra-néo-libéral réactionnaire qui ne s’y pliera pas sera la dernière des merdes inciviques.
          …Et ce sera mon cas. Je leur pisse au cul, à grand jet, en cascade et en clé de sol.

      2. Al Bundy

        « Attends, l’application, on n’est pas obligé de l’installer, non ? »

        Le nombre de téléchargements va être assez révélateur de l’acceptation

  8. Dr Slump

    Mais tout ça c’est que des racontars de salops de capitalistes assoiffés d’argent public, même que Pénicaud nous rassure: il n’y a pas de vague massive de licenciements. Ce qui est vrai. Pour le moment. Et l’état va agir, c’est sûr, grâce à lui, les entreprises auront interdiction de licencier, voilà, nananère!

    http://www.leparisien.fr/economie/muriel-penicaud-il-n-y-a-pas-de-vague-massive-de-licenciements-en-france-27-04-2020-8307027.php

    Et Richard Ferrand, toujours aussi grandiose, établit le vrai et le juste: « les français ont le sentiment qu’une élite éclairée s’occupe du pays » nous dit-il.

    https://www.google.com/amp/s/www.lexpress.fr/actualite/politique/richard-ferrand-les-francais-ont-le-sentiment-qu-une-elite-eclairee-s-occupe-du-pays_2126714.amp.html

    Je pense qu’il a pris des cours d’éloquence auprès de ces grands leaders démocrates que sont Maduro et Castro. Et ce qui est sûr, c’est que l’Express a vite supprimé cette déclaration en en-tête de son article. Je me demande pourquoi, c’était pourtant tellement beau! Le titre est maintenant: « L’heure est à des transformations radicalement apaisantes ».
    Lecteur, sauras-tu dire en quoi cette affirmation est un non-sens? Analyse l’élément de langage, et en quoi il peut induire une sidération hypnotique dans le citoyen non vacciné contre les discours politiques.

    Bon, je crois que je vais aller me resservir un café. Quoique. P’t’être une bière?

        1. Husskarl

          Le contribuable risque de perdre une série de slips grâce à l’état, c’est bien le souci.
          Ca commence déjà à se gripper sur le marché de l’emploi et moi même je m’interroge, j’ai une proposition de boulot mais je n’aime pas bien cette marée basse, ce faux calme…

          1. Dr Slump

            Perso j’avais un projet de formation-reconversion, mais vu l’état du marché de l’emploi, je continue de chercher un poste, et si j’ai une proposition intéressante je prends. Je n’ai jamais vu une telle tension, et une telle pression mise sur les candidats.

    1. Dr Slump

      Et le BHL de service ajoute le foutage de gueule intersidéral à l’insulte à l’intelligence des français qui ont porté plainte contre le gvt:

      https ://fr.sputniknews.com/france/202005271043846943-pour-bhl-les-poseurs-de-plaintes-contre-le-gouvernement-sont-autant-de-poseurs-de-bombes-contre-la/

      Donc si j’en crois son raisonnement, des « poseurs » de plaintes contre le clergé seraient autant de poseurs de bombes contre la religion. Porter plainte contre des voyous de banlieue serait poser des bombes contre la diversité et le vivrensemble.
      BHL, t’es vraiment un intellectuel, tu dis que des conneries!

        1. Pythagore

          Faudrait surtout obliger BHL à vivre pendant 3 ans avec ses vrais amours dont il nous dit tant de bien. Genre 3 ans dans une barre d’immeuble dans les quartiers nords de marseille, sans le sous, bien sûr, à lui de se demerder pour trouver un job comme les autres.

          1. P&C

            @Pythagore

            Tu files un mauvais coton… bientôt, tu diras que le programme de rééducation de Polpot n’était pas si mal…

          2. RV

            Excellente idée. C’est un peu ce qu’on se disait pas plus tard qu’hier soir pour les Micron, Castamère, Ed, Véreux et consorts. Pas de lynchage, on n’est pas des sauvages; pas de taule, ça coûte; mais RAZ du patrimoine pour financer leurs conneries en leur laissant juste des fringues sur le dos et une carte d’identité. Allez chercher un taf sur le trottoir d’en face, cadors comme vous êtes vous allez vite vous refaire.

            1. taisson

              D’accord avec l’idée… avec, en plus , logement de fonction dans uns cité émotive !! Mais vu le niveau de servilité de leurs copains patrons bien pensants, la plupart seraient rapidement tirés d’affaire !!
              En cas de dictature militaire, ou de communisme, on les retrouverait rapidement officiers, ou secrétaires de cellule du parti…
              L’absence de colonne vertébrale et la hontectomie permettrait au plus grand nombre de s’en tirer, et de venir quelques années après expliquer qu’ils ont toujours étés du bon côté !!

              Ça c’est déjà vu !! Seuls les disparus ne récidivent pas…

            2. Husskarl

              Trop de copains-coquins pour que ça fonctionne. Ils n’iront pas faire le trottoir mais toquer chez l’ami pour un renvoi d’ascenseur.

  9. Mildred
  10. Pierre 82

    Il n’y a plus qu’un espoir, mais très ténu: que l’Allemagne quitte le bateau de l’euro, et laisse tomber la France en perdition en cessant de financer nos bizarreries. Du coup, le nouveau bolivar prendrait cours en France, avec un petit taux de dévaluation de 80% chaque mois.
    Ça donnerait peut-être une toute petite chance pour que les Français ruinés se réveillent et arrêtent de porter Macron et sa troupe aux nues et les flanque dehors. Comme il y a peu de chances qu’ils obtempèrent au premier coup de semonce, cette histoire finira forcément en guerre civile.
    Deux problèmes cependant:
    – Il n’est pas dit du tout que les Allemands laissent tomber l’euro.
    – Il n’est pas dit que même ruinés et bâillonnés, les Français ne continuent pas de soutenir ces politiciens débiles par peur de perdre leurs maigres ressources restantes.

    Quand on voit la facilité avec laquelle ils ont supprimé les libertés individuelles, y compris celle la plus élémentaire, celle de se déplacer, la moutonnerie de mes contemporains faisant la file devant chaque magasin (on croirait la Pologne des années 80), la trouille et l’esprit de délation… quand j’entends autour de moi des gens qui trouvent qu’ils ont bien travaillé, j’ai juste envie de gerber.
    A moins d’un miracle, les entrepreneurs continueront à se barrer à vitesse grand V, et le pays continuera à s’enfoncer dans le soviétisme.
    Au fond, Zemmour avait raison: la France a décidé de se suicider.
    J’ai un coup de blues, là.

    1. Higgins

      Bruxelles s’en inquiète (le départ des allemands de l’euro) avec l’arrêt rendu par la cour de Karlsruhe (https:/ /www.franceculture.fr/economie/cour-de-karlsruhe-contre-bce-un-combat-politique-plus-que-monetaire. NB: au passage, notons que la distanciation sociale est bien respectée en Allemagne). L’espoir fait vivre.

    2. Le Gnôme

      Tout parallèle avec le parcours de l’Argentine depuis 1945 n’est pas interdit. Plus ils coulent, plus ils élisent des péronistes qui les ont mené à la faillite.

      1. Pierre 82

        Assez pertinent, la comparaison avec l’Argentine. Ça fait froid dans le dos, et ça n’arrange pas le blues, qui décidément, n’a pas grand chose à voir avec une quelconque montée de sève, hélas…

    3. Al Bundy

      « en cessant de financer nos bizarreries. »

      L’Allemagne n’a jamais financé nos bizarreries, z’ont vendu à crédit, les cons ^^

      Le blues, c’est normal, c’est la montée de sève

    4. Gabizos

      On peut pousser le raisonnement plus loin

      Les frontières étant fermées, les entrepreneurs ne pourront plus quitter le navire. Donc faillite ou dékoulakisation financière.

      L’avantage de la pologne et la russie, c’est que le marché noir faisait vivoter le pays et que les élites avaient, parfois, une petite lueur d’intelligence en autorisant Volodia à cultiver 50 ares de patates et de choux pour éviter la famine.

      En Grance vous vous prenez un contrôle par la DSV sur dénonciation du voisin pour avoir osé tuer un porc pour auto-consommation (c’est du vécu, pourtant c’est encore légal).

    5. bob razovski

      Putain, y’en a marre que toute ébauche d’espoir en france viennent forcément de l’hypothétique action d’un pays tiers.

  11. NicolasPimprenelle

    Bonjour,
    Je vous lis depuis plus d’une décennie maintenant, toujours avec autant de plaisir.
    A ce titre je vous remercie pour votre énorme travail d’analyse et de restitution avec cette pointe d’humour qui fait votre empreinte et participe à notre plaisir de lecture.
    Toutefois, il me semble, sans vouloir vous offenser, que votre prisme de lecture de ce système clownesque est toujours celui de l’incompétence de notre élite.
    Si, par le passé, le bénéfice du doute pouvait leur faire encore cette excuse (ils font ce qu’ils peuvent avec leur intelligence et leurs connaissances), à mon humble avis cela est de plus en plus difficile maintenant.
    On sait tous que des enfants à leur place feraient beaucoup mieux.
    Il ne s’agit plus là d’incompétence mais malheureusement et tristement, je pense que tout ce cirque est bel et bien délibéré.
    Ce n’est que mon avis et je ne cherche pas à l’imposer mais n’est-il pas temps maintenant de prendre de la hauteur sur ce qui se trame, c’est-à-dire la mise en esclavage des populations, la France précurseur ?
    Pour moi, ils ne sont compétents que dans un seul domaine : leur capacité à faire croire qu’ils font ce qu’ils peuvent (avec leur leur fragilité et leurs faiblesses) à gérer des crises comme celle que nous traversons actuellement.
    Je crains que si vous ne changez pas de prisme, vous irez encore et toujours au devant de graves déconvenues. L’avenir proche nous le dira.
    Bien à vous.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      A l’origine du mal se trouve la croyance jamais mise en cause de la toute-puissance de l’état. Tous pensent qu’il peut tout, tout savoir, tout contrôler, tout régenter, tout décider et tout réaliser. Il est d’ailleurs intéressant de constater que les partisans du tout état comme ses opposants se rejoignent dans cette croyance.

      Or, à mon avis, c’est faux. Mais comme nos dirigeants le croient, ils agissent en fonction de ce postulat, ce qui ne peut mener qu’à un échec systématique.

      1. Pythagore

        « Mais comme nos dirigeants le croient »
        Je crois surtout qu’ils n’ont aucune compétence managériale et qu’ils font se qu’ils savent, c’est à dire du directif en se disant que vu leur position, tout va se plier à leur volonté.
        Il y a plusieurs façon de manager, et chaque façon ou combinaison de façons est adapté à des situations et des gens. Ces gens ne connaissent que le directif. Ils n’ont aucune capacité ni connaissance pour faire évoluer un groupe.
        .
        Une chose qu’ils font bien est offrir une vision (techniquement parlant), sauf que cette vision se focalise sur le sociétal, non sur le régalien et va à l’encontre de la nature (progressisme) ou de la réalité (énergie « verte »).

    2. Il y a deux choses :
      – l’utilisation de la crise pour les manigances personnelles des élites (qui est évidente, avérée) ; ceci demande des compétences qu’elles déploient sans mal.
      – gérer un pays, essayer d’améliorer la situation des populations ; ceci demande d’autres compétences, complètement différentes, qu’elles n’ont pas.
      On peut très bien avoir ces deux éléments : une incompétence crasse de la plupart des sujets, une compétence aigüe pour d’autres, plus pointus, mais nettement moins avouables.

      En terme de déconvenues, comme je m’attends au pire (i.e. au pays qui sombre de plus en plus vite économiquement et politiquement pour finir comme une sorte de Venezuela européen), je pense qu’on aura du mal à me surprendre.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        « je pense qu’on aura du mal à me surprendre. » N’oublie pas que tu as affaire à des champions du monde. Pour leur tour de chauffe, BLM a décidé de financer avec de l’argent qui n’existe pas, des voitures électriques qui ne se vendront pas mais qui profiteront à l’industrie chinoise.

  12. Pythagore

    Petite chronique d’un pays en perdition. Qd un ministre qui n’a jamais rien fait de sa vie, sait mieux que ts les autres, « expliquer aux industriels comment industrier, aux ouvriers comment ouvrager, aux ingénieurs comment s’ingénier et aux commerciaux comment commercer. »
    Excellente et triste énumération.
    Il serait tps de remettre chacun à sa place, ce qui donnerait déjà de l’air. Que les industriels industrient, que les ingénieurs ingénient, que les médecins médecinent, que les enseignants enseignent, et konleurfoutelapaix !

    1. RV

      Théorème de Madelin : « Entre le machiavélisme du pouvoir et la connerie, considérez toujours que la connerie est l’hypothèse la plus probable »

      1. bob razovski

        Faire passer ses actions pour accentuer son pouvoir comme étant de la connerie, c’est ça qui est machiavélique.

  13. RV

    Théorème de Madelin : « Entre le machiavélisme du pouvoir et la connerie, considérez toujours que la connerie est l’hypothèse la plus probable »

  14. Singedupommier

    Bonjour
    HS de chez HS
    S’IL VOUS PLAIT , demandez à notre ami Gogole : Lancet May 22 2020
    trouvez l’article sur l’expérimentation hydroxychloroquin(e)
    vous trouverez (certes en anglais) que cette étude porte sur:
    « patients avec détresse respiratoire aigüe « , pour lesquels le Professeur Raoult a
    toujours dit que son traitement était inutile ou néfaste. Il est impératif de traiter vite, avant ce stade.
    Cette publication confirme ce qu’il avait dit.
    Bizarrement , je ne lis pas ça dans les journaux
    Mais personne n’a lu l’article?
    In hydroxychloroquin we trust !

    1. Higgins

      C’est malheureusement vrai. C’est comme ce titre : « https:/ /www.bfmtv.com/sante/coronavirus-abrogation-du-decret-autorisant-l-hydroxychloroquine-1921284.html »
      En fait, ce serait plutôt l’utilisation de ce produit sur des patients gravement atteints qui serait concernée : « Depuis fin mars, l’hydroxychloroquine – médicament dérivé de l’anti-paludéen chloroquine – pouvait être prescrite à titre dérogatoire à l’hôpital et uniquement pour les patients gravement atteints, sur décision collégiale des médecins. Promu par le controversé Pr Raoult, elle ne peut désormais plus être administrée en France contre le coronavirus à des patients gravement atteints. »
      Mais un mensonge reste un mensonge qu’il soit par action ou par omission.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Le mensonge par omission est très utilisé en ce moment par les media pour oublier ce qui les dérange. Si on n’en parle pas, ça n’existe pas.

    2. Aloux

      C’est quand même hallucinant cette cristallisation du débat autour de l’hydroxychloroquine, mais j’imagine que ça permet de ne pas parler de là où Raoult avait indubitablement raison (il fallait tester plus, plus tôt, confiner tout le monde ne servait à rien) ou très probablement raison (personne ne l’attaque sur l’Arithromycine, pourquoi ?).
      Franchement l’hydroxychloroquine marche peut-être, un peu, ou pas du tout, en tout cas ça n’a pas l’air de faire de mal, je n’en sais rien je ne suis pas médecin j’ai autre chose à faire, mais il est devenu totalement impossible d’avoir une discussion rationnelle sur ce sujet.
      C’est à se demander si le symptôme principal du Covid n’est pas une psychose collective plutôt qu’une affection respiratoire.

      1. dg

        Avec une seroprevalence de 5% je crains que l’on ne puisse impliquer le coronavirus dans ce delire collectif 🙂
        Les gens sont justes cingles ou complètement idiots

      2. Nemrod

        Un relai actif de LREM que je côtoie me glissé il y a peu que l’Azithromycine pour les plus de 60 ans « ne le choquait pas »…
        Laisser sans traitement chez eux avec une pneumonie ne les choquait pas non plus d’ailleurs …
        Comme c’est la voix de son maître je suppose que le « en même temps » est passé par là et que la ligne rouge est le chloroquine et ses dérivés.

      3. Pierre 82

        Exactement. L’hydroxychloroquine n’est qu’un des aspect du traitement Raoult, qui se complète d’un antibiotique, et si nécessaire d’anticoagulant et de zinc si j’ai bien compris.

        1. Higgins

          Je viens de voir son long interview sur LCI par Pujadas. Ce dernier a, de mon point de vue, pris une leçon. Le fleuret de Raoult était moucheté mais toutes les touches ont laissé une marque.

        2. Higgins

          Je viens de visionner le long interview de Raoult par Pujadas sur LCI. Ce dernier a pris, je pense, une petite leçon de journalisme. Le fleuret de Raoult etait moucheté mais chaque touche était bien porté et laissait une marque bien visible. C’est là : https:/ /www.lci.fr/amp/sante/suivez-l-interview-du-pr-didier-raoult-invite-exceptionnel-de-david-pujadas-ce-mardi-sur-lci-hydroxychloroquine-covid-19-coronavirus-2154695.html

          1. Higgins

            Pour ceux qui ont visionné cet interview et qui ont compris la nature des propos tenus par Raoult, ils ne peuvent que saluer la performance en malhonnêteté intellectuelle sise dans cette info publiée par LCI : https://www.lci.fr/amp/sante/hydroxychloroquine-covid-19-pandemie-coronavirus-le-professeur-didier-raoult-persiste-et-presente-de-nouveaux-resultats-de-sa-propre-etude-2154965.html

            L’exercice de désinformation est magistralement mené et pour le lecteur lambda, Raoult est au mieux un doux illuminé si ce n’est un fou dangereux qui bafoue ouvertement les sains préceptes de nos maîtres. Pourtant, « l’étude » publiée par la revue de « référence » suscite quelques remous comme le rappelle justement Franck Boizard :
            http://fboizard.blogspot.com/2020/05/allo-pital-on-probleme.html?m=1

            1. Al Bundy

              Raoult est un hérétique, ce colossal ignorant ne se réfère qu’aux stats et aux chiffres ce qui lui donne une fausse vision de la réalité, il est de plus pour les mêmes raisons climato réaliste

            2. taisson

              Totalement d’accord…Même si le traitement Raoult n’est pas démontré à 100% par des statistiques, il avait le mérite d’exister..

              Dans la vraie vie, j’ ai eu maintes fois l’occasion de constater que, dans l’action, technique ou autre, les « bricoleurs » ( j’entends par la des gens compétents dans le domaine, mais souvent un peu hors procédure) obtiennent toujours des résultats bien plus rapidement, et immédiatement utilisables, par rapport aux procéduriers, la plupart du temps sans imagination, qui arrivent avec l’extincteur quand tout est fini et que tout à brûlé !

              La validité du traitement, ils s’en foutent !
              Tout n’est que prétexte…
              Les études statistiques démontrent juste ce que veut démontrer leurs auteurs, et ne sont qu’un argument dont le sens est prévu et construit à l’avance.

              Raoult doit être démoli, simplement parce qu’en tant que représentant de la vraie « élite », il n’est pas dans la bien-pensence.
              C’est ce que je pensais depuis le début….

              Hier, un zapping sur une émission de propagande en clair de canal + , dirigée par un ancien émotif grassouillet, me l’a confirmé.
              L’intervenant, du genre petit prof gauchiste, expliquait que Raoult se situait dans une approche populiste façon Lepen ou mélanchon…
              J’ai rezzappé !!

              En attendant, avec le doliprane, 28000 morts…
              C’est quand l’interdiction ?
              Déjà qu’ils avaient déconseillé fortement l’aspirine…J’avais fait un petit stock sitôt cette annonce!

              1. Nemrod

                +1.
                De ce qui est de mon domaine…l’approvisionnement de mes clients en masques, j’ai agis hors des procédures et ai pu fournir les besoins les plus pressants…cancéreux, immunodéprimés etc…
                Mes confrères bien obéissants …ben n’ont fournit personne.

                Pour ce qui est de Raoult, il a eu le mérité d’essayer de soigner pendant que pas mal de ses confrères renvoyaient chez eux des malades sans suivi ni traitement…
                 » rappelez moi dans 7 jours si vous pouvez… »
                Lamentable.

              2. Pythagore

                « Raoult doit être démoli »
                Comme il l’explique ds ses vidéos, son truc, c’est d’étudier des vieilles molécules et de voir si elles ne pourraient pas servir à traiter d’autres choses. Par ailleurs, il explique que dans l’avenir, il n’y aura plus bcp de découvertes de nouvelles molécules, qu’on a ce qu’il nous faut, et qu’il faut l’utiliser.
                Il est évident qu’avec une telle approche, il ne peut que se mettre à dos ts les gros labo dont le modèle économique est basé sur la découverte de nouvelles molécules, brevetées et vendues ensuite très chers (aussi à cause du coût de la validation).
                Il annonce en qq sorte la mort des grosses entreprises phamaceutiques, ca ne peut pas leur plaire.

              1. Passim

                Patron, vous n’ignorez pas la «loi du bullshit»
                Pour réfuter une connerie, il faut consacrer dix fois plus d’énergie qu’il aura été nécessaire pour la pondre.

                1. Pheldge

                  exactement … et vu le battage qui a été fait, et aujourd’hui la Karine Lacombe qui en rajoute une couche sur « c’est une bonne chose que d’abandonner la HCQ », c’est une fusée malfaisante à plusieurs étages, cette histoire ! Impossible de rétablir un semblant de raison, quant à la vérité …

              2. dg

                Ce papier n’est pas terrible. Ça sent un bon petit copinage entre médecins et éditeurs du Lancet (qui, comme le NEJM, publie parfois des trucs….dont la validité est un peu douteuse, on dira).Mais je me trompe peut-être.
                Personnellement, je trouve qu’il n’y a toujours, pour le moment, dans la littérature, aucune donnée réellement solide pour dire que le traitement proposé par Raoult est efficace (le tenter ou pas est une autre question).
                C’est assez dingue d’ailleurs, d’en être arrivé là, car répondre a la question n’était probablement pas super difficile. Mais comme je l’avais écrit dans un précédent post, on est sorti de la science (avec toute ses imperfections) pour rentrer dans le religieux.

                1. dg

                  @Higgins
                  Merci pour le lien, je n’avais pas vu. Ben voilà, ça confirme que l’un des effets les plus amusants de cette épidémie était qu’elle avait permis de faire un concours a celui qui raconterait les plus grosses conneries.Pour tout dire, j’avoue avoir un peu lâché l’affaire avec le coronavirus.
                  D’abord, j’espère bien que l’épidémie va disparaitre comme elle est venue, selon le pattern classique déjà bien connu en Infectieux et que la deuxième vague c’est du pipeau destiné a effrayer le peuple (et accessoirement a mieux le contrôler). Et que ce ne sera plus qu’un lointain et très mauvais souvenir;
                  Ensuite, parce que j’en ai raz le bol de lire des tombereaux de conneries dans les journaux scientifiques et médicaux. J’ai pas que ça a faire, il y a pleins d’autres sujets interessants, pleins de projets en cours… Bref.

                2. Pheldge

                  « Il est midi et le Figaro n’a toujours pas signalé que 4 Etats (Espagne, Algérie, Maroc, Australie) ont contesté l’étude du Lancet ayant justifié l’interdiction express de la chloroquine en France (l’Australie a carrément porté plainte), que le Lancet fait marche arrière et que l’auteur principal reconnait des « problèmes ». Oui, et pendant ce temps là comme je l’ai signalé on en rajoute une couche avec le conseil scientifique -avec un nom pareil ils peuvent pas se tromper! – et sa Karine Lacombe …

                  1. Al Bundy

                    t’as signalé quoi ? j’ai pas compris.

                    Karine la fausse blonde était sur rtl il y a quelques minutes, et on va tous mourir

                    1. Al Bundy

                      haha, je viens de voir une image d’elle à coté de blanquette, on dirait Fétide et Mercredi ^^

                    2. Al Bundy

                      « Elle pourrait pas donner l »exemple ? »

                      Elle a pris de l’HCQ a titre préventif mais chuuut ^^

              3. Astazou

                 » Je pense que l’étude du Lancet va devoir être retirée. Elle est truffée d’erreurs.  »

                D’ac, vénéré Patron, mais l’excellent Monsieur Lyssenko a l’air de se réincarner dans nombre de nos Excellences.

                C’est pas gagné.

            1. Higgins

              https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/05/28/etude-du-lancet-sur-lhydroxychloroquine-partout-dans-le-monde-sauf-en-france-des-officiels-doutent-de-son-serieux/

      4. Pheldge

        la cristallisation du débat sur la chloroquine et donc la mise en accusation de Raoult, permet de détourner l’attention des vraies questions de responsabilité de nos gouvernants. Et donc, bouclez misère 😉

  15. Nemrod

    Je suis de ceux qui n’ont pas arrêté de bosser et je suis complètement en décalage avec mes contemporains…cad encore plus que d’habitude…
    A part les petits entrepreneurs et les quelques bosseurs, l’objectif est de tirer au flanc jusqu’aux vacances d’été, dans le public c’est entendu mais aussi pour les salariés du privé.
    Le résultat de 40 années de socialisme décourageant vas nous exploser à la gueule.
    La lente décompostion s’accélère et le cadavre commence à puer très fort.

    1. seb

      Comme vous, tout le monde en ce moment propose des sorties en semaine. Chomage partiel, ils s’ennuient. J’ai juste envie de partir, marre de payer pour les autres

    2. Jacques Huse de Royaumont

      De mon coté, le télétravail n’a pas allégé les journées, bien au contraire. Ce sont malheureusement les tâches inutiles qui ont pris le plus d’ampleur.

      1. Pythagore

        Tiens, c’est amusant, même expérience. De plus en plus d’administratif débile, 10 niveaux de contrôle, des gens après qui il faut courir sans fin pour avoir un accord, qu’il faut rappeler 3x pour les avoir, email, chat, portable, rien n’y fait, 2x pour qu’ils réagissent, je tourne bourrique.

    3. Aristarkke

      Dans ma commune, les employés municipaux des espaces verts ont tout juste repris le travail depuis cette semaine. Je ne te vous dis pas l’aspect savane ou llanos qu’ils ont, sans soins depuis deux mois. Heureusement qu’il n’a pas plu suffisamment pour activer la pousse au delà de toute idée. Travailler en p l e i n a i r représentait un danger immense, à l’évidence.

      1. Pierre 82

        Bizarre. Dans ma commune, ils ont continué à bosser pendant le confinement, même si les massifs de fleurs n’ont été refaits qu’au minimum, mais c’est raisonnablement entretenu…

    4. Pheldge

      @ Nemrod : « Le résultat de 40 années de socialisme décourageant vas nous exploser à la gueule » non, ça ne va pas péter, jamais : « ça » va nous trépaner le fion comme jamais, comme dirait Theo ! Tant que les bénéficiaires des largesses étatiques sont rassasiés, ils soutiendront le système qui les nourrit voire les gave …

        1. taisson

          « Irma » à raison !!

          Ceux qui sont clients du système sont largement majoritaires, et détiennent toutes les commandes, idéologiques, et forces armées..

          Et si ça pète, les mécontents iront plus certainement casser la gueule au « riche » plombier, boulanger, agriculteur, ou patron local, voir retraité, qu’au haut fonctionnaire ou au magistrat pourri qui vit ailleurs bien protégé !
          Croire à une explosion interne salutaire est un rêve d’adolescent.
          Si explosion il y à, elle aboutira a une dictature collectiviste, qui arrivera simplement plus vite par ce moyen que par sa route actuelle.

          Il y aura des chocs et des affrontements sporadiques, mais ils ne seront pas salutaires du tout, et les Français qui veulent simplement vivre le mieux possible, avec leur travail et leur patrimoine seront perdants, parce que numériquement minoritaires, et moralement et physiquement désarmés.

          Le travail de la propagande, réseaux sociaux et médias,est simplement de leur faire accepter l’idée de la légitimité de la disparition du mode de vie ancestral et naturel, ou l’amélioration générale progressive était incluse.

          Ce type de pensée doit être marquée comme populiste et facho, et on doit en avoir honte!

          En dépit de l’indigence totale de l’idéologie de remplacement, complètement floue, ou le socio écolo bobo ne fait pas le poids face à l’islam qu’elle essaie de masquer, ça marche très bien !!

          Et voila pourquoi Irma à raison ce coup ci !!

        2. Pheldge

          Voilà, le Camarade Taisson, a parfaitement expliqué les choses. Ajoutons que ça fait un bons siècle et demi que de façon récurrente, on s’attend à « ce que ça pète » … et ça ne pète pas ! Il y en a plein la littérature de ces ambiances de fin de régime.

          1. Al Bundy

            Quand ça pete, ce n’est jamais profitable, à qui que se soit.

            Affirmer que jamais les civilisations s’éteignent, c’est juste une grosse connerie.

            Tout aussi stupide, comme le soulignait durru, que les murs ne s’effondrent pas, et j’ajoutais également que la chute de l’union soviétique n’est pas du tout un roman

            1. Pheldge

              où ai-je « affirmé que jamais les civilisations s’éteignent » où ? et on ne parle pas de civilisation, on parle de notre système politique ! ça fait 50 ans qu’on entend parler de crise économique, de chômage de mouvements sociaux … et grâce entre autres à des saupoudrages de pognon, grâce à la soupape des élections présidentielles, qui nous annoncent un nouveau messie tous les cinq ans, avec remise à zéro, genre on oublie tout, le système tient bon.

              1. Al Bundy

                Pheldge, c’est pasque tu regardes par le petit bout de ta petite lorgnette, et oui, tu as affirmé que jamais ça craquera. Si besoin, relis tes interventions.

                50 ans, c’est rien du tout, ne rapporte pas ça à ta courte vie, et pour mémoire on en est à la 5 eme république, ça te donne une idée de la longévité d’un système politique.

                Pour le messie politique, ben t’es dans les derniers à y croire encore ici, excepté les quelques huns votant pour plus de communisme via le pen

                1. durru

                  Ahem… Ça me fait penser, si on compte largement, le régime le plus longévif a été la IIIème, moins de 70. On en approche également.

                  Quant au vote FN, on va pa re-re-re-commencer, le but n’étant pas (pour l’énorme majorité des votants) d’avoir un régime coco national. Fais plutôt la différence entre Macron élu avec 66% et 67% d’exprimés ou avec 80% des 52% (par exemple)…

                2. Pheldge

                  et je maintiens que la situation actuelle peut durer très longtemps : tant qu’il y aura du pognon à redistribuer. On croyais être arrivé à l’os ? et voilà la BCE qui en crée ex-nihilo ! c’est reparti pour un tour !
                  Et ne déforme pas mes propos : je dis que la grand messe électorale de tous les cinq ans, efface les mémoires d’un coup, remet les compteurs à zéro … et si je parle de messie, c’est parce que le système présidentiel taillé sur mesure pour de Gaulle, a gardé cette idée de l’homme providentiel, rapport à son rôle pendant la WW II.

                  1. durru

                    BCE ? Faut pas vendre la peau de l’ours… C’est d’ailleurs précisément parce que c’est loin d’être gagné que tous les bénéficiaires font comme si c’était acquis.
                    Quant à l’homme providentiel, c’est pas pour rien qu’on parle de plus en plus de « sixième république », et pas que chez Merluchon… Le concept est bien éculé, encore un signe.

                  2. Al Bundy

                     » je maintiens que la situation actuelle peut durer très longtemps »

                    Merde, le JAMAIS s’est transformé en quelques postillons ^^

                    1. Pheldge

                      et ça y est, t’es reparti pour faire ton petit professeur … tu recommence à faire ton pénible, le répit aura été bref !
                      Tu saisis parfaitement le sens de ce que je dis, mais il te faut absolument avoir le dernier mot, alors tu reprends un détail.
                      Bien sûr toi tu te place à l’échelle des civilisations, les républiques dont nous parlons, en étant un exemple parfait comme on sait ! Je te laisse, amuse-toi bien.

                    2. Al Bundy

                      « ça y est, t’es reparti pour faire ton petit professeur … tu recommence à faire ton pénible, le répit aura été bref ! »

                      pas d’orthographe ou de grammaire comme ton habitude à mon égard, charité bien ordonnée etc n’étant visiblement que pour les autres que toi même…

                      Ce n’est pas un point de détail, ton discours habituel, le système est d’après toi immuable et ne changera jamais, (cf tout tes post récents) permets moi de ne pas être d’accord, et également de ne pas penser nez ds le guidon, peut être que d’avoir fait des gamins m’oblige à penser au dela de mon insignifiante vie, une vision visiblement plus large que celle que tu entretiens.

                      Tes histoires d’avoir le dernier mot, suis désolé pour toi, mais j’ai largement passé l’âge de la maternelle, je n’arrive pas à comprendre comment tu en fais encore un argument.

                      Na, et prout.

                      J’ai bon ? ^^

                    3. Pheldge

                      tu aimes vraiment déformer les pensées ! je n’affirme pas que le système est immuable, je constate une situation qui perdure, et dont je ne vois pas l’issue, hormis une révolte de ceux qui créent la richesse, et croulent sous le poids des impôts et taxes.
                      Or elle me semble très improbable, vu la diversité des intérêts de cette population : les cadres sup, les indépendants, les agris, les commerçants ne sont pas unis. Donc je ne vois pas comment ce soulèvement, ce renversement du système peut se produire. Mais ça me désole de faire ce constat, parce que ça ne laisse aucun espoir de ce côté là. Si toi tu sais, alors éclaire moi …

                    4. Al Bundy

                      « tu aimes vraiment déformer les pensées !  »

                      Absolument pas, il n’y a pas 36 façon d’interpréter le terme jamais.

                      Il n’y a pas eu de révolte en union soviétique

                    5. Pheldge

                      tu vois bien que tu cherches absolument à avoir le dernier mot … tu t’accroches à ton interprétation du mot « jamais » que j’ai écrit, et dont je t’ai expliqué le sens « je ne vois pas comment ça pourrait se produire » . Je t’ai gentiment demandé de m’éclairer, et je n’ai aucune réponse !

                      Concernant l’URSS, je n’avais pas le souvenir que ça se soit passé dans le sang, aussi je suis allé vérifier : je te conseille de lire et de t’instruire un peu la dislocation de l’URSS a commencé par des revendication nationalistes des républiques Baltes … les violences en Azerbaïdjan et Arménie également.
                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Dislocation_de_l%27URSS

            2. Theo31

              L’URSS s’est effondrée bien plus vite que ses conséquences : le parti communiste est le parti le plus populaire de Sibérie.

              1. durru

                Comme dans (presque) tous les coins où la pauvreté est encore de mise, où les gens sont sous la coupe de barons locaux puissants et autoritaires, où le marché libre n’a jamais pointé son nez, en Russie et ailleurs…

              2. Al Bundy

                « le parti communiste est le parti le plus populaire de Sibérie. »

                Tu m’étonnes, le pognon gratuit a cessé d’affluer, tout ces emplois perdus de gardiens de Goulag, quelle horreur !

            1. Pheldge

              y’a pas eu de soulèvement contre le régime en place à ma connaissance. Mais comme tu étais aux premières loges, tu as certainement des infos de première bourre 😉

      1. durru

        Je re-re-re-pose la même question : qui, en 1988, pensait que le mur de Berlin allait disparaître l’année suivante ? Et surtout le symbole qu’il y avait derrière ?

        1. Al Bundy

          Mode Pheldge ON:

          Ca n’arrivera JAMAIS !

          pareil pour la fin de l’union soviétique, du départ des WW y compris la troisième, de la disparition des empires Romain, aztèques, égyptien, etc..

          « Mode Pelage OFF »

          1. MCA

            « Mode Pelage OFF » ?

            T’as raison, il a bien besoin d’une séance de coiffeur après 2 mois de confinement.

            Moi j’ai trouvé la solution, je vais chez le coiffeur du Pr Raoult, les tarifs sont imbattables et il non-coupe* les cheveux H24/7.

      2. Aristarkke

        Les bénéficiaires des largesses étatiques se manifesteront contre la main qui les nourrit, oubliera de le faire par incapacité de continuer à le faire. Comme ils ne savent pas faire autre chose pour vivre, leur patience sera vite à bout.

          1. Al Bundy

            Tu t’emberlificotes tout seule le vioque, tente de causer normal il n’y a pas de Goncourt de blog.

            Les directives pour la sauvegarde de notre santé sont assouplies, tu vas passer chercher cette bagnole ?

  16. bok

    En résumé, le monde d’après en France, c’est plus de contraintes et plus de pognon gratuit des autres. J’espère au moins que Le Maire et Borne n’ont pas fait un rejeton ensemble. Il faudra le noyer sinon.

  17. deres

    Vu que les batteries sont produites en Chine, soit plus de la moitié du prix, on finance la relance de l’économie chinoise …

  18. Deres

    Le problème c’est que la voiture électrique polyvalente capable de faire les vacances (donc 500+ km d’autonomie) est à 50 000 euros et des patates. Pas vraiment à portée du pékin moyen. Et pour la deuxième voiture où l’électrique à sa logique, la ZOE est à 32 000 euros avec batteries en entrée de gamme, soit un chouilla plus cher qu’un Clio …

    Croire que le français moyen vivant au Smic va pouvoir payer des suppléments de prix supérieur au SMIC brut annuel est pour le moins vivre dans un monde de licorne pétant des arc-en-ciel.

    En plus, ils subventionne d’abord les véhicules mais réfléchissent toujours à la production de batteries en Europe et au réseau de recharge. Comme on sait que ce genre de projet où il ne suffit pas de lâcher du pognon vont (à nouveau) échouer lamentablement, on va voir le désastre sur la balance commerciale et els voitures inutilisables.

    1. Husskarl

      Ces gens pensent que les pauvres sont ceux qui ne peuvent pas se payer un « Repas à 200 euros (sans le vin) »… Leur compréhension de la réalité est de 0.

      1. Passim

        Vivre de l’abondance de l’argent des autres fait perdre le contact avec la réalité. Un stage de quelques mois dans la vraie vie les ramènerait peut-être à une plus juste vision des choses. Pol Pot abusait, sans doute, mais l’idée n’était pas complètement idiote.

  19. deres

    Je crois qu’en Inde, la Chloroquinine est distribué de base à tout le personnel soignant et les forces de l’ordre qui sont asymptomatiques.

    En tout cas, noté bien que Macron va voir Raoult d’un côté mais d’un autre ne fait rien contre la cabale en cours. C’est sa méthode habituelle pour être capable de dire à ses interlocuteurs qu’il est de leur côté quelque soit leur opinion. Et pour l’économie, c’est pareil. Tout autant il prend certaines mesures nécessaires, tout autant il continue sur les pentes glissantes en parallèle, histoire de satisfaire tout le monde « en même temps » suivant son motto. On a bien vu ce que cela a donné quand il faut vraiment prendre des décisions et gérer les crises.

  20. deres

    Au niveau des masques, ce qui était prévu est en train d’arriver. Après la disette, cela va être l’orgie de masques.

    Nous nous sommes cousus suffisamment de masques dans notre coin comme des grands. Puis après la bataille, on a reçu ceux de la mairie, ceux du département, ceux de la région, ceux de nos entreprises, … Maintenant on a deux fois trop de masques. Je sens que les hypermarchés vont bientôt se plaindre de leurs invendus … C’est pour cela que l’on commence à voir que els gens els jettent dans tous les sens.

    1. Nemrod

      Moi j’en ai 2000 du stock d’état…population du bled 500 habitants.
      Vais devoir faire une extension pour les stocker.
      A noter que je n’ai pas la main sur les commandes…mais que je donne mon stock à l’ARS qui m’en envoie quand même impertubablement.

      Heureusement que pendant la phase initiale de l’épidémie, je me suis démerdé tout seul pour au moins fournir les pros de santé…

      1. pabizou

        Espérons qu’ils s’en servent et ne refusent le chantage du politiquement correct des euro-béats . C’est pas gagné d’avance….

        1. P&C

          Le problème est que s’ils refusent, l’euro va exploser.
          Le torchon brûle, est il est clair que jamais les pays du sud n’arriveront pas à aligner leur compétitivité sur celle de l’Allemagne.
          Au pire, l’Italie du Nord pourrait… à condition de larguer tout le sud.

          Je ne parle même pas de la France : jamais le cœur du problème, l’état obèse, ne se réformera… car ils y perdrait du pouvoir.
          Soit ils dévaluent la monnaie, soit ils baissent drastiquement les salaires, soit ils coulent. Et ce ne sera pas beau à voir.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            « L’euro va exploser ». En quoi est-ce un problème ? A part ceux qui s’en servent comme d’un levier de pouvoir, c’est à dire une poignée de caciques de l’UE, qui a intérêt à conserver l’euro ? L’Allemagne ? Même pas, elle a compris que la ruine de ses rivaux la prive de clients solvables.

            1. pabizou

              D’autant plus que la lex monetae s’applique et que les dettes se retrouvent libellées dans la nouvelle monnaie nationale . Les seuls vrais perdants seraient d’abord les Allemands, m’étonnerait que Merkel accepte ça sans grincer des dents

          1. Nemrod

            A moins qu’ils se rendent compte de l’arnaque mais j’en doute.
            Ils ont leurs ODS aussi qui ont trop a perdre et qui n’en ont pas plus à foutre des intérêts de leur pays que les nôtres.

                  1. Husskarl

                    Ce qui donne du X^3 a la fin …
                    Mis c’est pas cher c’est la planche a billet qui paiera, l’argent magique et gratuit.

      2. bibi

        Même si des états membres s’opposent au plan de relance, les BCE imprimera quand même 750G€, car violer les traités n’a jamais été un problème.

              1. bibi

                Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne
                Article 123 :
                Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées «banques centrales nationales», d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite.

                Article 124 :
                Est interdite toute mesure, ne reposant pas sur des considérations d’ordre prudentiel, qui établit un accès privilégié des institutions, organes ou organismes de l’Union, des administrations centrales, des autorités régionales ou locales, des autres autorités publiques ou d’autres organismes ou entreprises publics des États membres aux institutions financières.

                eur-lex.europa.eu/resource.html?uri=cellar:88f94461-564b-4b75-aef7-c957de8e339d.0010.01/DOC_3&format=PDF

                Tout rachat de dettes publiques par la BCE violent le traité.

                1. Pheldge

                  il y a sans doutes des dispositions qui permettent de contourner cet obstacle … si c’était aussi évident, la politique de rachat de dettes de la BCE ne faisant pas k’unanimité, il y a des états membres qui auraient sauté sur l’occasion, non ?

                  1. bibi

                    Si il est légal de contourner techniquement la loi en violant son esprit c’est alors que le traité est sans valeur, et que le droit ne s’applique pas à l’UE mais que l’UE applique son droit, la rendant de fait totalement illégitime.

                    1. Husskarl

                      L’esprit de la loi, quelle poilade, ce n’est que du subjectif. C’est juste que c’est contournable car mal foutu, c’est tout.

                    2. bibi

                      L’esprit de la loi ce n’est qu’une poilade dans un pays ou s’applique le droit de l’état.

                    3. Husskarl

                      L’esprit de la loi n’est que le plongement artificielle de celle-ci par le droit du plus fort, de son bon vouloir. Si loi est mal foutue et se contourne, c’est entièrement de la faute du législateur.

    1. bibi

      Reprendre je veux bien, mais pourquoi?
      Nous sommes la dernière semaine de mai, qui marque la fin de l’année scolaire dans le secondaire.

  21. deres

    Hourra, les restaurants vont pouvoir ouvrir à nouveau ! Le gouvernement a réussi à accoucher dans la douleur des 10 pages de règles nécessaires !!!

    Après les 45 pages de règles pour les masques grand publics, les 36 pages pour la réouverture des entreprises, les 24 pages sur les transports en commun, les 17 pages sur les commerces et bien entendu les 9 pages de directives sur les plages, nous voyons bien que l’Etat travaille d’arrache pied à notre bonheur.

    Je m’en vais de ce pas lire avec délectation ce nouveau document contenant c’est certain une nouvelle définition administrative de la surface ouverte au public tenant compte des paillassons et pots de fleurs permettant de calculer le nombre de clients protégés du COVID.

    1. Higgins

      Hier sur Paris, j’ai pu constater de visu l’excellence des mesures gouvernementales. Les parcs étant rigoureusement interdits (et donc fermés) au public, la moindre parcelle de vert était littéralement couverte de personnes, généralement jeunes mais pas que, s’ébrouant joyeusement dans un respect des gestes barrières qui mettait du baume au cœur. C’était par exemple le cas en haut des allées de Meudon. Il est à noter que la forêt du même nom était en libre accès. Admirateur inconditionnel de ce gouvernement*, j’applaudis chaudement à cette belle cohérence étatique.

      *loi Avia oblige

        1. dg

          Depuis le début de cette histoire , tout ce qu’ils font est, au mieux, de la m…
          Vous croyez qu’ils vont s’arrêter en si bon chemin?

          1. MCA

            C’est terrifiant de ne pas parvenir à trouver la moindre cohérence dans leurs choix qui engagent nos vies.

            A force de me poser la question je crois avoir trouvé la réponse :

            Il faut se rendre à l’évidence, il n’y a aucune cohérence;

            ces gens sont donc soit perdus, soit cinglés ou alors ils se shootent.

            1. durru

              Désolé, mais pour moi il y a bien une cohérence : à chaque fois qu’il y a un choix à faire, une décision à prendre, c’est la variante la plus pourrie, la plus emmerdante pour le citoyen lambda et celle avec le moins d’efficacité sur le plan pratique qui a leurs faveurs.
              Sinon, pour l’énumération à la fin, les « soit » ne sont pas à leur place, c’est des « et » qu’il fallait mettre.

  22. baretous

    j’ai appris un truc marrant. Il parait que pendant le confinement les brigades de gendarmerie s’échangeaient à distance importante des équipes entre elles pour éviter qu’ils soient cools avec les gens du cru qu’ils connaissaient forcément, genre chez nous la mémé qui s’est pris 135 euros dans le village à pied……

    1. Aristarkke

      J’ai l’impression que des primes succulentes ont dû être promises aux FdO si elles coinçaient du téléphone au volant. Cela fait deux fois sur trois jours que des fourgons de police roulent sur la troisième file de l’A6 (en IDF) avec le flic sur la place passager qui en est presque à sortir la tête, pour ne pas dire le torse, hors de l’habitacle pour mieux zieuter ce qui se passe dans les tutures…

  23. MCA

    Ce qui me fait toujours rigoler dans la (tentative de) relance des ventes automobiles c’est que ce sont toujours ceux qui n’en ont pas les moyens qui sont incités à acheter des voitures neuves ou occasions récentes à coup de primes diverses et variées.

    Ces génies de l’économie n’ont toujours pas compris que prime ou pas, en ce qui concerne le complément à sortir, quand on n’a pas un rond on n’a pas un rond !
    et… ça ne prend pas le tournure pour s’arranger…

    Alors, fort de cette remarque de bon sens (ADP inside) je lance un appel longue distance à Bruno :

    Bruno,
    si tu veux vraiment écluser ton stock de voitures invendues, tant qu’à verser une prime, fait-le aux classes moyennes, elles se feront un plaisir de changer de modèle de voiture car elles, elles peuvent se permettre de mettre le complément.

      1. Le Gnôme

        Le plus simple est que les constructeurs cassent les prix pour vendre leurs voitures. D’un côté ils touchent les subsides pour renflouer leur trésorerie, de l’autre ils vendent plein pot, c’est open-bar. Car pourquoi faire des ristournes quand c’est l’Etat qui paye ?

        1. Aristarkke

          À en croire les publicités automobiles de ces dernières années, le prix catalogue est très éloigné du prix réel de vente. Donc remise, il y a.

          1. MCA

            J’en sais qq chose car je n’achète mes voitures neuves que chez les mandataires avec minimum 25% de remise sur le prix catalogue; en dessous ils se les gardent.

            L’avant dernier concessionnaire qui m’a livré la voiture (achetée via un mandataire) m’a avoué qu’il ne gagnait pas un rond sur le véhicule qu’il me livrait.

            J’ai dû prendre sur moi et j’ai eu du mal à ne pas fondre en sanglots :o))).

            Je suis allé pour le fun chez un concessionnaire FIAT pour lui demander ses tarifs, quand je lui ai dit à quel prix j’achetais ses voitures, le vendeur était fou de rage, je lui ai donc donné le site internet où j’avais trouvé la bonne affaire; après vérif il m’a confié qu’il ne parvenait pas à les avoir le même tarif chez FIAT… MDR :o))))

            Ce monde est cruel.

            1. Pheldge

              j’ai entendu à la radio, une émissaire gouvernementale faisant la promo des mesures auto, déclarer qu’en France on achète sa première voiture neuve après 50 ans … sous développés, ça y est putain c’est officiel !

    1. bibi

      Lors de la crise de 2008 et suite au plan de relance du secteur automobile une étude aux USA, avait montré que pour chaque véhicule qui n’aurait pas été vendu sans les aides le montant total des aides versées était supérieur au prix de la voiture.

      Si tu veux vraiment écluser le stock de voitures invendues, tant qu’à dépenser de l’argent public achète les directement.

    2. Aristarkke

      Dans ta solution, cela aurait trop de succès et coûterait une blinde que le gouvernement ne peut pas ou plus se permettre. Mais là, on fait du social à bon compte avec tout dans l’annonce pour peu en réalisation.

      1. MCA

        La supercherie est là,

        donner l’impression de faire du social à des gens qui ne pourront pas mettre le complément nécessaire pour acheter un nouveau véhicule et dire ensuite aux constructeurs que les gens ne veulent pas profiter de l’effort que l’état consent; donc… qu’ils se débrouillent avec leurs bagnoles invendues.

        Il est certain que si demain ils disent que la prime n’est plus fonction des revenus, les voitures en stock vont être vendues.

    3. Pheldge

      dois-je comprendre que tu oses insinuer qu’il faudrait que je change ma C3 encore quasi neuve de 14 ans et 210 000 km ? Inquiète toi pas, je rajoute à la longue liste des méfaits dont il te sera demandé compte à ton arrivée sur l’île ! 😉

      1. Aristarkke

        Ou un équipement de nageur de combat où les gaz expirés sont récupérés par l’équipement pour limiter la facilité de repérage.

    1. Nemrod

      Un copain a un cancer de la prostate…ça fait 3 mois qu’on le balade et son opération est encore repoussée au 20 juillet avec test Covid négatif obligatoire de – de 48 h… y a eu 30 morts dans mon departement et le dernier positif remonte à 3 semaines…mais qu’est ce que c’est que ce bordel !
      Je ne sais pas si on va se casser la gueule maintenant ou dans 5 ans mais ça sera pas volé !

      1. Al Bundy

        Le covid est infiniment moins mortel que le battage médiatique qui en a été fait, et les réactions de primates en ayant découlé.

        Tu vas pouvoir préparer des stocks de psychotropes, les affaires seront florissantes.

        Ce matin intervention chez un directeur d’une caisse locale grosse banque, 45 ans, 2 mètres de distance a respecter, pas de binouze.

        Du coup je lui ai facturé

        1. baretous

          chez l’ophtalmo ce matin, masque et tout le toutim mais il fallait aussi pour regler avec la carte avec contact faire le code avec l’angle de la carte vitale………. 🙂

          1. Nemrod

            Putain le délire…
            J ‘ai bossé et j’ai servi quelques covid + sans le choper pour l’instant.
            Masque, gel et eau de javel sur les point de contact plus gel à l’entrée…c’est tout.

    2. MCA

      @l Bundy 28 mai 2020, 13 h 13 min
      lol: mesure anti covid 19, il faudra porter un bonnet pour aller à la piscine.

      Encore un exemple d’incohérence qui reboucle sur ce que j’écrivais plus haut,

      « ou ils sont perdus, ou ils sont cinglés ou ils se shootent ».

  24. MCA

    Tiens,

    ce matin même je suis allé faire un tour sur ma plage « dynamique » favorite (10km de long , 200 m de large), pas un rat à l’horizon sauf…

    Une famille de contrevenants; (honte à eux!) un petit enfant je suppose d’un an qui tentait maladroitement et comme il pouvait de faire des pâtés avec son seau et sa pelle, sa maman, la grand-mère et circonstance aggravante… assis sur le sable.

    Statiques, quelle horreur!!!

    Le temps d’une balade et au retour plus personne ; la crainte et la mauvaise conscience avaient dû enfin convaincre ces irresponsables de cesser de bafouer la loi et les recommandations du « comité scientifique » et de plier les gaules.

    Quelle inconscience.

    1. baretous

      dans les pyrénées atlantiques va passer un décret autorisant le demi statique sur les plages ….ne me demandez pas comment.. par bonds successifs ? Je l’ignore…

      1. Higgins

        Après les euro bonds, les basque bonds. Je préfère poser un masque pudique sur ces pratiques (ce dernier pourrait devenir obligatoire sur les plages et dans les parcs et jardins publics).
        Soyons heureux, la Liberté redevient la règle (sauf sur la route. Restons entre individus sérieux) : ttps://maximetandonnet.wordpress.com/2020/05/29/la-france-sen-remettra-t-elle/

        Réponse à la question posée : non.

        1. Husskarl

           » Nous pensions qu’elle avait une valeur au moins équivalente à celle de la vie humaine et c’est pourquoi des millions de jeunes Français (14-18, 40-45) ont donné sans rechigner leur vie pour elle. »

          L’auteur à le sens de l’humour.

  25. Le Gnôme

    843.000 entrées chez Popol Employ pour avril, record battu pour un mois, et ce n’est que le début.

    Je crois que le confinement va précipiter la chute et faire tomber le pays vers un destin vénézuélien. Ceux qui ont fait des réserves de PQ et de nouilles ont peut être eu raison.

    1. Nemrod

      Meuh non c’est un transfert des catégorie b et c…cad ceussent qui cherchent à moitié du boulot ou des moitiés de boulot vers la catégorie a …ceussent qui cherche un boulot entier…rapport au covid tout ça..
      si qqun a compris le truc, je suis preneur.

      1. bibi

        La première vague de licenciements concerne essentiellement des employés en CDD ou des intérimaires à temps partiels qui n’ont pas été renouvelés.

        1. Nemrod

          Et ils passent en catégorie A ?
          S’ils bossaient, ils étaient quand même à Pasdemploi ?
          Remarques au royaume du père UBU c’est possible…

          1. bibi

            Les catégories B et C sont les salariés à temps partiel B moins de 78h et C plus de 78h par mois qui cherchent un emploi à temps plein et une bonne partie est indemnisé puisque sans cela il gagnerait plus à ne rien faire qu’à travailler.
            La catégorie A sont les chômeurs recherchant un emplois et n’ayant aucune activité.
            Pour les deux dernières catégories D et E ce sont les chômeurs dispensés de recherche d’emplois ceux en formation, et ceux ayant créer une entreprise.

            1. durru

              En particulier pour les intérimaires, le temps travaillé tous les mois reste assez aléatoire, donc rester inscrit chez Paul est tout à fait « normal », sans que cela implique une quelconque indemnisation par la suite (catégories B et C, donc). D’ailleurs, j’ai entendu dire qu’ils ont (encore) changé les règles pour mieux encourager les gens à ne pas travailler du tout plutôt qu’à trouver du travail à temps partiel (càd plus d’indemnisation au-delà d’un certain palier d’heures travaillées par mois). J’avoue ne pas avoir vérifié en détail…

              1. bibi

                Ce la ne dépend du nombre d’heure travailler mais du montant de votre salaire et du montant de votre ARE.
                Pole emploi retranche de votre ARE 70% de votre salaire, si bien que vous gagnez toujours plus à temps partiel qu’au chômage.
                Si vous touchez 1200€ de chômage et que vous avez 600€ de salaire vous toucherez 780€ d’ARE (1200-600*0.7) ce qui au final vous fait 180€ de plus par mois, ce qui fait que vous allez travaillé pour 2.36€ de l’heure si vous êtes à mi-temps.

                1. durru

                  Oui, donc si pour gagner les 600€ je dois dépenser 180€ (pour le transport, les repas, etc), j’ai juste gagné de la socialisation. Faut vraiment être motivé pour bosser dans ce pays !
                  Et je pense qu’avec des chiffres légèrement différents on a des résultats encore meilleurs…

                  1. bibi

                    Vous gagnez aussi le droit de ne pas avoir d’entretien avec un conseiller un pole emploi ce qui peut être très important pour la santé mentale.

                    1. durru

                      Ah, ça… On active le mode Kéko 😀
                      Sérieux, y’en a plein qui font tout pour ne pas vous voir, ou alors vous parler de la météo…

                2. Aristarkke

                  Habituellement, aller travailler implique des frais de transport. Donc les 180€ de votre exemple sont écornés de ces frais faisant que vous travaillez pour encore moins cher que les 2,36€/heure.

                  1. Husskarl

                    Je connaissais une personne dans ce cas, en gros son équation revenait à travailler littéralement pour zéro. Elle a attendu que ses droits au chomdu baissent pour se mettre en recherche, ça n’avait aucun sens.

  26. Pheldge

    Sauf vot’ respectueux respect, vot’ patronale Grandeur, pour être un de vos lecteurs consommant le plus de riz, je me permets de disconvenir courtoisement, mais fermement -si j’ose dire – 😉

    1. Al Bundy

      Le problème est ailleurs, le riz est bien connu pour ses « vertus » constipatrices.

      Par ailleurs, j’entendais hier sur une onde que l’humain était le seul animal à se salir quand il chie, et avec un peu de re-cul c’est peut être la quête du PQ qui aurait mené l’humanité là ou elle en est maintenant ?

  27. pabizou

    Je viens de voir le noeud volant qui nous sert de 1er ministre, il parait que la liberté va redevenir la règle . Après le décret sur les armes, la loi avia, l’appli Covid19 ce FdP n’a pas froid aux yeux, tout juste s’il faudrait pas le remercier . J’ai arrêté là c’était largement assez pour aujourd’hui .

    1. bibi

      Ceci est un message de prévention contre la haine sur internet.
      Nous vous prions respectueusement, avant de lourdes sanctions, de cesser votre discours de haine envers les péripatéticiennes qui font un noble un métier, et qui donnent beaucoup en échange de peu contrairement à notre premier ministre.

      1. Le Gnôme

        D’ailleurs, l’école péripatéticienne se trouvait au Lycée…

        Dans la Grèce antique, bien sûr. Nos lycées n’ont pas le même niveau.

        1. pabizou

          Toutes mes excuses pour avoir été injuste envers ses respectables personnes . Je vous propose donc de rmodifier ma phrase par: ce bâtard n’a pas froid aux yeux … Mes salutations aux censeurs

          1. pabizou

            Et hop, pendant que le covid tient les unes, un petit amendement discret pour interdire les  » coyotte » et autres wase . Tout va bien, la liberté est de retour en fanfare . Je sens revenir l’heureux temps des CB .

              1. MCA

                Là Cépapareil,

                le smartphone lui va être utilisable pour « stop covid » donc on ne peut l’interdire, à moins qu’ils se donnent aussi le droit d’aller fouiller dedans pour y déceler les applications interdites.

              1. pabizou

                Un amendement déposé dans la loi mobilité, donc pas encore votée . Je viens de recevoir un mail de la lige des conducteurs

            1. MCA

              Une pensée émue pour toutes les boites magiques qui vont partir en fumée…. faut dire aussi qu’il n’y a plus un rond dans les caisses et que ça presse d’en récupérer.

              1. pabizou

                Ouaip… et grâce à leur connerie, ce trimestre Bercy va faire la gueule . Entre les taxes carburant, la TVA, et autres joyeusetés qui ont dues bien maigrir les Raptout vont tirer une triste figure .

                1. Aristarkke

                  Il doit y avoir un creux historique (« en temps de paix ») parmi les versements mensuels des taxes en tous genres, au titre du mois d’avril. Mais pourquoi diantre s’inquiéter ?
                  Dardmalin avant de se retirer sur l’aventin, heu, à Tourcoing nous a assurés que les phynances de la Grance étaient mieux que saines…
                  Il n’aurait quand même pas osé nous raconter des bobards,

                  1. Al Bundy

                    Elles sont saines, c’est juste que la suite va rendre les tiennes un ptit peu moins joyeuses, tu comprends, faut faire quelques efforts…

            1. P&C

              +1
              Mes parents ont eu de nombreux chiens. Le seul qui a causé des problèmes était un pur race, un dalmatien.
              Tous les autres étaient des bâtards récupérés à la SPA à max 2 ans, et ils ont tous été de bons chiens. Même l’épagneul breton croisé je ne sais quoi qui prenait un air innocent alors que ses poils maculaient le canapé.

                1. Aristarkke

                  Il devait avoir l’interdiction théorique d’aller se vautrer sur le canapé.
                  Ce fieffé Maurice de poisson rouge exagère vraiment !

  28. Al Bundy

    Arghhh, guy bedos est mort, y’a mon coté catho qui tient à me supprimer ce sentiment naturel de l’intérieur de moi

        1. Pheldge

          ça c’est des taquineries habituelles, ça passe sans problème. C’est quand il faut échanger des arguments que ça se complique … et chaque semaine il y a une nouvelle tête de Turc. T’inquiète, depuis le temps, je suis vacciné 😉

          1. Al Bundy

            « C’est quand il faut échanger des arguments que ça se complique … »

            Oui, en effet, peut être qu’un jour tu en auras un !

    1. Dr Slump

      Lol, j’avoue aussi m’être dit: ah, débarrassé de ce connard! puis j’ai pensé à son fils, et j’ai perdu espoir :mrgreen:

  29. Al Bundy

    « Selon Le Point, le vote du député Jean-François Cesarini (LREM) a été comptabilisé parmi les 286 votes favorables à l’instauration de la controversée Loi #Avia. Seul problème : il est décédé 6 semaines avant le vote. »

    TGCM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.