La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte les mains

Une nouvelle page du quinquennat Macron est donc en train de s’écrire sous nos yeux pas du tout ébahis : comme prévu depuis plusieurs mois (il suffit de relire quelques titres de la presse people pour s’en souvenir), Ed l’épicier est donc reparti dans son Havre. Le remplaçant est exactement à la hauteur de ce qu’on pouvait prévoir.

Ici, je me contenterai de constater ce que beaucoup d’autres ont déjà noté depuis vendredi : Jean Castex, c’est l’exemple type de l’exécutant, le bureaucrate de l’ombre qui ne risque pas, sur le papier du moins, de prendre un peu trop de cette lumière que le président Macron recherche toujours avec gourmandise.

Le choix de Philippe comme précédent Premier ministre correspondait d’ailleurs aux mêmes critères, et ce dernier doit plus que probablement son départ à la bonne popularité dont il a joui ces dernières semaines malgré la gestion absolument calamiteuse de la crise sanitaire. Au passage, ceci illustre le pouvoir des médias au mieux pour façonner l’opinion, au pire pour leur capacité à déformer la réalité au point de conférer une popularité à cet homme falot dont les performances furent objectivement nulles.

Dans ce cadre, Castex ne dépare donc pas : selon que la presse le prendra en grippe ou non, peut-être assistera-t-on à une amusante bataille de popularité entre lui et le président, ce qui ne manquerait pas de sel dans une vie politique qui en est d’autant dépourvue qu’elle est de plus en plus peuplée de gamélards, d’imbéciles et d’incompétents dont les crises, qui se succèdent maintenant à un rythme soutenu, mettent en exergue les défauts les plus saillants pour la consternation renouvelée de la partie la plus contribuable du peuple français…

En effet, au-delà des considérations quasi-pipolesques sur le nouveau Premier ministre, force est de constater que les « ténors » politiques actuels sont d’une extraordinaire homogénéité. Pour citer les plus en vue actuellement, notons que Philippe sort – étonnement !- de SciencePo et l’ENA, après avoir pantouflé chez Areva, que Bruno Le Maire, qui a lui aussi fait – surprise !- SciencePo et l’ENA, n’a jamais travaillé dans une entreprise privée, que Macron lui-même, sorti lui aussi – coïncidence !- de SciencePo et l’ENA, a pantouflé chez Rothschild, et que notre brave Castex sort – c’est original !- de SciencePo et l’ENA et, comme Bruno Le Maire, n’a jamais bossé dans le privé (ce qui ne l’a pas empêché d’encaisser jusqu’à présent de coquettes rémunérations, même si le passage par Matignon va amoindrir ses émoluments).

Ceci indique assez clairement qu’on poursuit avec application la tendance, déjà entamée depuis plusieurs années, de recruter toujours dans le même vivier d’approximatifs coûteux et surtout d’individus dont le formatage intellectuel à l’étatisme centralisateur est total. Il n’a d’ailleurs pas fallu attendre longtemps pour que Castex confirme la tendance dans laquelle toute solution proposée passera d’abord et avant tout par l’État : apparemment, la crise sanitaire trouvera son dénouement grâce à l’État (vu l’historique, merci du cadeau !) et en ce qui concerne la crise économique, que même le Président Macron envisage maintenant comme « très dure » dans les prochains mois, l’État sera indispensable pour la surmonter ; apparemment, les étincelles qu’il a faites les dernières années justifient amplement de continuer à lui faire confiance. Vous allez voir, ça va super bien se passer, mais prévoyez tout de même un peu de vaseline, ça pourrait aider.

Et si officiellement, la mission du Premier ministre consistera donc à accompagner les Français dans le calvaire qui les attend, il n’en reste pas moins qu’on devine aussi sa mission officieuse : en choisissant ainsi un tel bureaucrate, avec une telle formation, de tels faits d’armes passés et, déjà, de telles première déclarations, il ne fait aucun doute que le but inavouable mais parfaitement clair de Castex sera de conserver, par tous les moyens, la mainmise de l’administration sur le pays ; l’Occupant intérieur veut continuer à toucher ses rentes. Les privilèges ne seront pas modifiés, les petites habitudes ne changeront surtout pas, la mise en coupe réglée continue.

Certes, on conviendra qu’on ne devait pas s’attendre, compte-tenu des derniers événements politiques, à un soudain virage libéral voire une baisse (même modeste) des impôts ou un vent de liberté dans le pays : tout a été fait, ces six derniers mois, pour au contraire augmenter les impôts courants et futurs avec une explosion de la dette publique et réduire nos libertés en invoquant la crise sanitaire afin d’assigner plusieurs dizaines de millions de Français à résidence.

Ici et d’évidence, Castex jouera donc les prolongations… Sur du velours parce que les Français, en réalité, semblent assez manifestement d’accord pour cet agenda : il suffit de voir les sondages s’empiler qui indiquent tous, avec une belle cohérence, cet amour inaltéré de l’interventionnisme d’État pour comprendre que l’accroissement permanent de ses prérogatives ne les gêne pas. L’inculture économique étant maintenant distillée avec application dès les âges les plus jeunes à chaque petit Français, il n’est pas étonnant qu’aucune connexion n’ait été faite entre l’appauvrissement global de ceux-ci et l’augmentation parallèle de la place de l’État et de ses ponctions toujours plus grandes pour un résultat, lui, toujours plus médiocre : dès lors, si la situation s’aggrave de mois en mois dans le pays, c’est évidemment qu’il n’y a pas assez d’État, pardi !

Dans ce contexte, le nouveau Premier ministre n’aura donc aucun mal à continuer l’oeuvre de ses prédécesseurs. Les impôts, prélèvements, taxes, interdictions, obligations, contraintes, formulaires et vexations administratives de tous ordres continueront donc de s’abattre sur le peuple qui, à la prochaine crise, constatera la nullité (voire la létalité) des services qu’il paye pourtant fort cher… Ce qui lui permettra d’en vouloir encore plus, dans un cercle vicieux que l’Occupant intérieur ne pourra que trouver tout à son avantage.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires156

  1. Le Gnôme

    On prend les mêmes et on recommence, encore et toujours, les noms sont interchangeables, les cursus toujours identiques. Faire du neuf avec du très vieux est une vue de l’esprit.

        1. Pheldge

          je précise pour les djeun’s : « le changement dans la continuité », c’était un des slogans de Giscard (que les vers le rongent) en 1974, avec aussi « Giscard à la barre » …

        1. Lafayette

          Retour vers le futur version française. On cherche, on cherche et on trouve toujours les mêmes. D un autre coté maire d une petite commune au pouvoir. C est comme un pissoire devenu un fleuve.

        1. ~~Tribuliste~~

          Non je parlais des attentes qu ils suscitaient et surtout pour macron une idéologie sociale effrayante. Pour le reste par contre je vous rejoins, l’agonie sera moins longue.

    1. Theo31

      Vivement la chypriation des comptes en banque pour qu’une étincelle allume le cerveau des Français. Vu le pays de cons qu’est devenu ce territoire du tiers monde, ça fera pschhhhh.

      1. ~~Tribuliste~~

        Cette action ne concernerait pas les masses actives ou promptes à la ramener. Avec un appui des médias démontrant que seuls les vilains riches trinquent et que c’est nécessaire ça ne fera que peu de vagues.
        Les intéressés ont je pense pris les devants et diversifié leurs actifs.
        Les épargnants à l’ancienne se feront spolier logiquement, mais hormis l’excuse de l’âge la plupart paieront le prix d’années d’attentisme et de fainéantise électorale. On a ce qu’on mérite quelque part.

            1. Yves

              Le slogan idiot des politiques sera alors TROP d’Etat c’est TROP bon. La France s’enfonce dans une crise grecque. Tous les discours à Paris sont sans intérêt, tournons nous vers Berlin et Karlsruhe pour comprendre les scénarii possible à venir.

  2. Stéphane B

    Nous sommes vraiment dans la définition de la folie comme déclarée par Einstein.
    Je comprends mieux pourquoi le temps est pourri.

    1. durru

      C’est ce que je comprends aussi du billet du Patron. Et c’est ce qu’on constate tous les jours, en fait.
      Je me joins par ailleurs à d’autres commentateurs qui avaient remarqué que la « lente décomposition » dans le sous-titre du blog n’est plus vraiment de mise.

  3. Gerldam

    Tout, y compris les pires escroqueries pour sa ré-élection: telle est la devise du mignon de l’Elysée.
    Au sujet de ceux qui dirigent la France, voire « Les Intouchables » de Vincent Jauvert. Ex-journaliste à l’Obs, ce qui n’est vraiment pas une référence, mais le sujet n’en est pas moins édifiant.

  4. ~~Tribuliste~~

    CasteX…digne d’un bon film de boules ou mieux d’un thriller sur une société secrète.
    Science po /ena, vite une chasse aux sorcières et éradiquer ce fléau.
    Sinon c’est lundi pour les normaux qui cravachent, bonne semaine à tous:)

  5. philos

    le nouveau maire de Marseille: un médecin! super! enfin un politique qui ne sort pas direct de la fonction publique.
    Oui mais elle était médecin à la Sécu. Les bras m’en tombent… Marseille 2ème ville de France gérée par un médecin de la Sécu… Voilà où on en est.
    Le fini/parti chez les éboueurs a de beaux jours encore devant lui.
    Quand à l’augmentation annoncée des impôts, quelque part c’est rassurant car il commençait à être flippant de voir tout ce pognon sortir et rien rentrer.
    (et à mon avis ils commencent tout juste à s’en rendre compte mais ya plus rien qui rentre: effondrement immédiat des recettes TVA, TIPP, charges sociales etc etc etc)
    Dans un ménage ou un entreprise on aurait déjà explosé (ou collapsé comme on veut) depuis longtemps.
    Bon, y avait peut être une autre solution: c’est de serrer les boulons, mais là faut pas rêver…

    1. Calvin

      Pour la connaître, la nouvelle maire est assez peu indiquée pour le poste…
      Mais bon, vu qu’elle a fait sa campagne en arrêt maladie, elle peut bien être en arrêt total pour diriger ce bourbier qu’est Marseille.

  6. Higgins

    Jean Castex, au vu de son CV, apparaît comme étant le parfait grand commis de l’Etat. Ces derniers sont plus nombreux qu’on le croit et, si on peut leur reprocher de mettre en œuvre des politiques douteuses aux conséquences délétères (mais leur première fonction est d’être aux ordres des politiques), je crois qu’on ne peut pas leur reprocher la sincérité et la profondeur de leur engagement.
    Le choix des membres du gouvernement sera un indicateur précieux de ce qui nous attend dans les deux années à venir. C’est une démarche très politique mais j’ose espérer que les canards boiteux, dont par charité je tairai les noms, seront promptement éliminés. Il en va de la médiocre crédibilité qui entoure de nombreux ministères. Éric Verhaeghe dans son dernier billet (https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/07/06/renouveler-les-hauts-fonctionnaires-ce-vrai-remaniement-que-macron-rate/), soulève un vrai problème. Tous les pays développés ont besoin de haut fonctionnaire de qualité mais chez nous, ces derniers ont pris indubitablement une place par trop importante qui explique en partie les graves problèmes que la France connait.
    Charles Sannat soulève par ailleurs un autre problème dans un de ses billets du jour. On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, c’est bien connu. Dans le cas de notre nouveau premier ministre, disons qu’il semble avoir été attrapé plutôt avec du Château Yquem : https:/ /insolentiae.com/jean-castex-le-1er-ministre-qui-valait-208-000-euros-et-des-brouettes-mais-qui-connait-le-coronavirus/. Voilà quelqu’un qui arrive à cumuler un poste de maire, un poste de conseiller départemental et des postes importants au plus haut niveau de la machine étatique ce qui prouve qu’il a une tête bien faite (d’ailleurs, élu du midi, rentre-t-il chez lui en avion ou en TGV?). Maintenant qu’il est premier ministre, il serait bon qu’il fasse un choix clair quant à ses engagements et, bien qu’il en ait été un heureux bénéficiaire, qu’il mette enfin fin à ce mélange des genres entre engagement public (élection) et conservation d’une sinécure bien confortable et très protégée. Il y a quelque chose de malsain à cumuler un très confortable salaire (que je ne remets aucunement en cause) et les indemnités d’élu surtout lorsqu’on cumule deux mandats en particulier pour des personnes qui produisent peu de valeur ajoutée (ce n’est pas là leur fonction principale). Vu l’élection de maréchal dont il a été l’objet à Prades (https:/ /election-municipale.linternaute.com/resultats/prades/ville-66149), M. Castex est probablement un excellent maire. Qui plus est, élu d’une petite ville de province, on peut espérer qu’il est vraiment à l’écoute de la base et qu’il n’imposera pas, à l’instar de son funeste prédécesseur, des mesures aussi imbéciles que les 80 km/h.

    1. Dr Slump

      Nathalie MP fait un bon portrait de Castex:
      leblogdenathaliemp.com/2020/07/05/macron-enfin-seul-enfin-roi/

      Mais se fier à la « sincérité » et la profondeur de l’engagement ne me paraît franchement pas un critère pertinent d’évaluation, parce que la sincérité relève des bonnes intentions, et tout le monde sait de quoi est pavé le chemin qui mène à l’enfer.

    2. ~~Tribuliste~~

      Joli pamphlet mais je crains que sa nomination ne trahisse une forme d’asservissement. Il fera ce que macron attend de lui. Jouer l’apaisement social et faire tourner les sprincklers à pognon en vue des élections. Par ailleurs son ministère sera ampli de chèvres aop dont la traçabilité ne laisse guere de doute sur leur capacité à brouter et de jeunes arrivistes idéologues parés à enchainer les bourdes.
      Ce sera toutefois compliqué de faire pire que les précédents ^^

      1. durru

        « Ce sera toutefois compliqué de faire pire que les précédents »
        Les « précédents », justement, n’en ont eu aucun mal. Einstein toujours (ça doit être sa journée aujourd’hui), disait qu’il y a deux choses infinies, mais il n’était pas certain pour l’Univers…
        Bref, je ne me fais aucun souci pour eux, ils vont relever le défi avec brio.

    3. durru

      Tout comme le Dr, je crains le sens donné à la « sincérité » et à l’ « engagement ».
      On parle là d’une caste complètement déconnectée du pays, du réel et des citoyens qu’ils sont censés représenter. Leur action est donc « sincère », mais dans le seul intérêt de leur caste, et ce même pas par calcul, mais tout simplement parce que c’est la seule échelle de valeurs qu’ils connaissent.
      Pour les espoirs du Major, je crois qu’elles vont être très vite douchées. Il ne connaît visiblement pas le Midi 😉

    4. Passim

      Deux choses font marcher les hommes : l’argent et la peur.
      La peur est bien plus efficace. Le jour où les dirigeants sauront qu’ils risquent leur tête en cas d’échec, il deviendront beaucoup moins coûteux et bien plus consciencieux.
      La combinaison des deux donnerait des résultats optimum : couvert d’or en cas de réussite, la corde en cas de faute.
      Renouons avec les bonnes vieilles méthodes !

        1. Passim

          L’argent et le pouvoir procurent le sexe. Je parlais de ce avec quoi on tient les hommes. Mais il est vrai que le sexe est « la plus grande force magique de la nature », comme disait Julius Evola. Surtout chez des érotomanes comme DSK, ce grand foutreur.

    5. Bol

      Généralement, les gars « serviteurs de l’Etat », ça sent mauvais…l’Etat n’est plus au service du peuple, mais de lui même. Ce genre de gars veut tout faire rentrer dans le scope de l’Etat, l’Etat doit grossir toujours plus. Et leur salaire avec vu qu’ils ont plus de responsabilités!

      Petit aparté : le seul énarque avec qui j’ai bossé sur un temps prolongé était un yakafokon de première. Il ne manageait rien, faisait du yakafokon, aux troupes de se débrouiller pour suivre ses exigences. Troupes auxquelles il ne laissait pas une feuille de laurier. Il faut dire qu’à force de passer son temps à améliorer son carnet d’adresse, il n’avait plus trop de temps…sur le papier le mec est un bosseur fini. Dans les faits, il ne tient qu’à cause de l’autorité hiérarchique démesurée dans le public.

      Malheureusement (et c’est juste un ressenti), Castex me fait penser à lui. Si c’est le cas, les dégâts seront monstrueux., car ce genre de personne est absolument incapable de comprendre les effets de bord de ce qu’il fait. J’espère vraiment me tromper.

        1. Pierre 82

          Le plus simple, c’est de ne jamais rien attendre de positif de la part de l’état. Moi, par exemple, je ne suis jamais déçu…

      1. John John

        Lorsque l’état prend plus de 50% du PIB alors oui, on travaille plus pour lui que pour nous. Actuelle, c’est 57% du PIB, 47% réel + 10% financé par la dette.

        Donc oui, nous sommes à son service et non l’inverse. Cela signifie donc qu’il n’a plus besoin de nous convaincre avant les élections.

        En gros, plus on vous prend les fruits de votre travail, que vous soyez pauvre ou riche, et plus on vous prend votre responsabilité.

        L’état possède 57% de la responsabilité de chacun de ses citoyens. Notez que les étrangers, quelque soit la régularité de leur situation, ont de responsabilité … haha, je rigole de ce concept.

        Et plus on vous prend de votre responsabilité moins vous allez voter car vous savez que cela ne change rien: de toute manière, l’état à plus de responsabilité sur vous que vous-même.

        Bref.

  7. Ben

    Né en 82, je constate une sorte de convergence, élections après élections, vers ce truc tout mou étatique où la moindre tâche sera dictée par des personne n’ayant aucun savoir faire. Exemple, le Castex qui a engendré la tache a l’acte dans les hôpitaux, mettant en burn out l’ensemble du personnel qui y a perdu toute latitude de soin optimal pour le patient. C’est la standardisation à outrance, laissant l’innovation et le savoir faire aux autres…..
    De Giscard, à Miterrand/Chirac puis Sarkozy puis Hollande puis Macron, la société française est écrasée par le marteau et l’enclume engendrant, à chaque coup, une épaisseur de lame de plus en plus fine de ce qu’il reste de liberté, transférant la matière au marteau et à l’enclume qui ne cessent de grossir.
    Nous sommes coincés entre un capitalisme de connivence injuste qui détient les moyens de communication (médias) et les moyens de pression de création de fausse monnaie pour lui même, et l’enclume qui absorbe plus de la moitié de la valeur ajoutée crée du pays.
    Il n’y a plus rien à espérer

    1. Jeanne ère

      Il est clair qu’en temps que PH retraitée, ayant connu la mise en place de la tache à l’acte (connue sous le nom de T2A), ce monsieur CastréX (pardon Castex) part avec un sérieux handicap.
      Je n’ai aucune confiance en ce type

  8. jb²o

    La popularité de Philippe ne tient pas tant à son bilan qu’à sa sobriété, à mon avis. Il ne sort pas une boulette à chaque interview, ne cherche pas des polémiques à deux balles sur les couleur, les sexes, les inégalités, etc. C’est reposant, peut-être aussi nul que les autres mais reposant.

    1. Calvin

      Sans être un foudre de guerre, EP était le moins mauvais ministres des derniers gouvernements (en incluant ceux de F. hollande et Sarko).

      1. durru

        Pour avoir enclenché, avec son entêtement complètement irrationnel sur les 80 km/h, et sur les taxes ensuite, les Gilles et John, j’ai comme un doute. Des imbéciles heureux, voire des pitres ou des incapables (il y en a eu, bien sûr, aussi bien du temps de Sarko que de Hollande), n’ont pas eu ce genre de résultats.

  9. Mildred

    Gardons à l’esprit cette « Commission pour la libération de la croissance française » autrement appelée « Commission Attali », mise en place par Sarkozy en 2007, qui dans son rapport (page 20) prévoyait :

    « L’essentiel de ces réformes devraient être engagées selon le calendrier proposé à la fin de ce rapport entre avril 2008 et juin 2009. ELLES DEVRONT ÊTRE POURSUIVIES AVEC TÉNACITÉ,PENDANT PLUSIEURS MANDATS, QUELLES QUE SOIENT LES MAJORITÉS. »

    Est-ce assez clair ?
    A toutes fins utiles, rappelons qu’Emmanuel Macron avait été nommé rapporteur général de cette Commission en 2010, avant d’être porté à la présidence de la République en 2017 !

    1. Pheldge

      « Commission pour la libération de la croissance » ? à coups de trique de contraintes, la libération alors. je comprends mieux pourquoi on nous bassine avec « Macron le libéral » …

  10. cherea

    Tout peut être assimilé à une technologie, du moins tout ce qui se met à jour…L’Administration française est une technologie, est un code tellement mal conçu qu’il faut ceux qui l’ont conçue pour tenter de s’y retrouver mais ils ajoutent une couche (2nd layer) de complexité ce qui rend cette technologie encore plus complexe.
    L’ADMINISTRATION FRANÇAISE EST COMME LE SKYNET DE TERMINATOR, une technologie devenue trop complexe, qui s’affranchit de ses concepteurs et dont le but est de détruire le Français.
    Faut détruire ce machin-là avant qu’il nous détruise…
    ça va être une lutte á mort et peu de Français en sont conscients…

    1. P&C

      Plus simple : sécession des élites.

      Le haut de la pyramide s’est détachée de sa base, et ne vise que son auto préservation. Cela passe par l’extraction de rentes, donc du contrôle du pays et de la taxation.
      Voilà pourquoi l’administration gonfle sans arrêt.

    1. Pheldge

      … de lubrifiant ? pas de soucis car la rentrer sera « à pot catalytique », si j’ai bien compris … on risque ensuite de ne pas sentir l’arrose, à force de pèts et de contrepets 😉

  11. Reddef

    Tout ceci n’ arrive pas par hasard. L’ état n’ a plus le sou donc naturellement il se retourne vers les groupes financiers qui vont nous essoré par l’ impôt c’ est un duo d’ enfer nous n’ en sommes qu’ au purgatoire.

    1. Le Gnôme

      C’est de la faute au libéralisme qui veut faire payer les pauvres. Les transports gratuits éviteront les incidents de ce genre.

    2. Stéphane B

      Je cite car tout est dit
      « L’enquête, confiée au commissariat de Bayonne, n’a pas tardé à porter ses fruits. Selon eux, le profil des agresseurs, connus des services de police, ne fait pas de doute : «Il s’agit de personnes en marge de la société, de marginaux/sans-abri. Alcooliques, ce sont des consommateurs réguliers de drogues en tout genre», confie notre source policière. «On a affaire à ces gens depuis 20 ans», ajoute-t-elle. »

      Vive le laxisme. Et ça continue encore et encore
      Quelque chose vient de tomber
      Sur les lames de ton plancher
      C’est toujours le même film qui passe

  12. Cerf d

    [HS mais pas trop]
    Il semblerait qu’un petit malin (Le Drian ?) ait fait une blague à Ségolène en lui disant qu’elle pouvait avoir sa place dans le nouveau gouvernement.

    Et la dinde du Poitou d’expliquer avec sérieux que si on suit ses exigences elle acceptera de faire bénéficier le gouvernement de ses services ….

      1. Pheldge

        ça fait longtemps qu’elle n’a pas « tourné » … faut comprendre. Désormais elle « tire » en catégorie « granny » … keko avait d’ailleurs des projets pour elle 😉

        1. kekoresin

          Ho que oui, j’avais envisagé à l’époque un relooking complet de l’intérieur de la dite dinde avec assez de marrons pour lui faire exploser son petit nuage de printemps écolo.

          Ainsi fourbu par tant d’attentions barbares, la vilaine at vite rendu les armes non létales de ses convictions molles, abandonnée, souillée, comblée, sa cheminée en ruine avec le foyer béant, éventrée d’inserts de particules moyennement fines.

          Aux dernières nouvelles, elle a rejoint un groupe des amis de Gaïa pour parfaire son éducation verte…

          https://youtu.be/EzqMMZmbpWQ

  13. Nemrod

    This will not end well…

    Peu de gens en sont conscients, ne voyant pas plus loin que le camping safe-covid du moi d’août.
    Même ceux qui ont des descendants.
    Je ne sais pas qui sur ce blog à cité une phrase de Flaubert parlant d’une qualité pitoyable que de voir la bêtise et de ne point la supporter.

    Tragiquement d’actualité.

          1. Pheldge

            ah, non, on ne touche pas, c’est une citation : pour répondre à rené, je suis allé fissa, regarder les titres de films X rigolos, et j’ai trouvé ce truc, qui restait dans le ton de son commentaire … J’aurais pu broder sur « flot vert » ou « dufflot vert », mais tu me connais, tout dans le subtil et la délicatesse !
            Il y avait également « Suzanne, ouvre-toi ! » qui m’a bien fait rire 😀

  14. Bol

    HS: https: //www.liberation.fr/france/2020/07/05/covid-19-des-malades-arrivant-d-algerie-font-craindre-une-recrudescence-de-cas_1793355

    Jusqu’à quel point peut-on faire n’importe quoi? Quant-on voit des trucs pareils, comment ne pas se demander si ce n’est pas volontaire?

    1. taisson

      Voyons, l’Algérie, c’est sacré !!
      Comment Libération ose désigner à la haine raciste des fascistes Français tous ces braves gens qui les enrichissent…
      Vite, une enquête et des excuses !!

      1. Bol

        Il semble que le problème ne soit pas l’Algerie…

        Un français disait avoir été rapatrié des USA il y a peu de temps. Aucun contrôle à l’arrivée, aucune prise de contact, aucune quarantaine. Il semble y avoir le cas avec des guyanais aussi.

        En gros, une personne venant d’un endroit même reconnu comme ayant un fort taux de contamination n’a aucun contrôle. Le seul moment où elle peut être détectée, si elle est malade, c’est si elle va à l’hôpital. De mémoire c’est environ 10% des cas qui sont hospitalisés (1% pour les moins de 30 ans). Là on parle de 20 personnes en quelques jours, à l’hôpital, ça fait en gros au moins 200 qui se baladent tranquilou. Ça juste en région parisienne. Et juste pour les personnes revenant d’Algerie. C’est hallucinant!

        1. Flag

          Il y en a eu des âneries lors de cette crise mais la gestion des arrivées dans les aéroports internationaux, c’est le giga pompon.

        2. Deres

          Et ces 200 personnes ont immédiatement contaminés leurs proches donc compte sur 1000 cas a court terme.

          Pire, il faut imaginer que les gens malades qui le peuve préfère revenir en France pour y aller a l’hôpital qui est globalement gratuit.

      2. Pheldge

        Taisson, pour les excuses c’est d’actualité :
        lepoint.fr/monde/colonisation-l-algerie-attend-des-excuses-de-la-france-05-07-2020-2383051_24.php

        1. P&C

          C’est bizarre que l’Algérie n’en demande pas aux Turcs…
          A oui, c’est vrai, ce sont des frères en Islam, pas des mécréants.

          Je propose qu’en contrepartie Algérie dédommage la France pour tous les dégâts qu’ont causé les pirates barbaresques, et pour les 1.5 millions de personnes qui ont transité via ses marchés aux esclaves.
          Je propose également qu’elle reprenne tous ses ressortissants vivant en France.

          1. Pheldge

            P&C, les pirates barbaresques, c’était pas l’Algérie, c’était avant … pour les Turcs je pense qu’on doit pouvoir trouver une excuse du même tonneau.

  15. John John

    Bonjour,

    HS mais je partage:

    https://www.lopinion.fr/edition/economie/logement-cinq-propositions-choc-d-note-direction-tresor-219727?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=barre-partage-site

    « Et si on osait aller plus loin ? « La fiscalité pourrait favoriser les opérations de renouvellement urbain ou les opérations en zones déjà urbanisées, en taxant davantage la rétention foncière », propose l’auteur, comme avant lui l’économiste libéral Robin Rivaton. »

    « l’économiste libéral Robin Rivaton », les mecs pondent des trucs socialistes, collectivistes, mais ils sont libéraux.

    En fait je viens de comprendre: dès que l’on parle d’économie, au sens large du terme, alors on est libéral; un économiste est forcément libéral.

    Cordialement,

  16. Higgins

    Elle en a des bonnes idées, la haute administration (du Trésor). Qu’on en juge plutôt : https:/ /www.lopinion.fr/edition/economie/logement-cinq-propositions-choc-d-note-direction-tresor-219727?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=barre-partage-site

    1. Aloux

      1. taxer
      2. Limiter (interdire)
      3. pénaliser
      4. supprimer les aides fiscales (ça à la limite c’est plutôt une bonne chose, mais malgré tout in fine c’est taxer plus)
      5. imposer (contraindre)

  17. Lorelei

    Je crois que même Ed L’Epicier (le vrai), en a marre des discours versatiles de l’Etat. Au cours de son interview d’hier, il est resté très poli, mais il parlait des injonctions incessantes et contradictoires de l’Etat envers les patrons, en demandant une ligne claire et définie à suivre. Par ex., magasins aux centre-ville mais pas de voitures qui y circulent, panneaux solaires sur les toits mais refus d’autorisation par les pompiers….

    1. Passim

      C’est fou comme ils se réveillent, une fois sortis de leur fauteuil… Pas un mot sur les 80 kmh?
      Starting bocks pour 20022. Encu…!

      1. WorldTour73

        Ce triste sire a retrouvé son honnêteté qui était partie il y a fort longtemps, ou à moins que l’appétit pour l’érect…euh l’élection en 2022 l’ait poussé à dire ces choses.

  18. Léo C

    Ah ben on vient de se reprendre une belle brochette 2.0.

    On rempile avec BLM et Blanquer aux mêmes postes où ils étincelaient.

    Darmanin et Schiappa à l’intérieur. Là je ne sais que dire..

    Ils ont viré Siconne, le seul point pas trop négatif.

    1. durru

      BLM va faire, en plus de ce qu’il faisait déjà, de la « Relance ». Nous sommes gâtés.
      Très curieux de voir où vont atterrir les Rantanplan et autres Sibêtes. C’est pas que je m’inquiète, loin de là…

      1. Dr Slump

        Curieusement, il a tout récemment retiré sa plainte contre le PNF, concernant l’affaire des écoutes téléphoniques des magistrats…
        On l’a mis là pour mieux le contrôler, amha.

          1. Pheldge

            « Éric Dupond-Moretti est la surprise qui masque le conformisme du nouvel exécutif, dont la composition est loin de la « réinvention » promise. »
            lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-gouvernement-l-avocat-qui-cache-la-foret-07-07-2020-2383271_2134.php

          2. Pheldge

            Darmanin sera marqué à la culotte : « Le chef de cabinet d’Emmanuel Macron transféré place Beauvau. Le préfet François-Xavier Lauch rejoint Gérald Darmanin comme directeur de cabinet adjoint. »
            lepoint.fr/politique/info-le-point-le-chef-de-cabinet-d-emmanuel-macron-transfere-place-beauvau-07-07-2020-2383278_20.php

      2. Higgins

        https:/ /www.bfmtv.com/amp/politique/pourquoi-la-nomination-d-eric-dupond-moretti-a-la-justice-suscite-la-colere-des-magistrats_AN-202007070037.html

        Le papier souligne bien les contradictions qui entourent le personnage.

        1. Pheldge

          ah, enfin un peu d’animation ! que les magistrats fassent dans leur culotte est loin de me déplaire … après de longues décennies d’entre-soi, ça devrait les stimuler un peu !

        2. Pythagore

          Je trouve tjs surprenant que la magistrature vote pour des gens (de gauche) qui passent leur tps à leur raboter les budgets, préférant investir, au hasard, ds la (in)culture et d’autres joyeusetés.
          Syndrôme de Stockholm probablement.

          1. durru

            Ce sont les mêmes qui libèrent des multi-récidivistes ou qui leur réduisent les peines, ils sont cohérents n’empêche, leur priorité est le chaos.

      3. Jacques Huse de Royaumont

        Je ne le connais que de nom, donc j’attends de voir. Cependant, les avocats sont en principe assez soucieux du respect des libertés individuelles. De ce point de vue, c’est plutôt un bon signal.

    2. Vodkaman

      Un truc semble révélateur de tous ces nouveaux suce-boules.

      Pour remercier les seconds couteaux de leur loyauté, ils ne sont plus secrétaires d’Etat mais ministre auprès du ministre….

      No comment

  19. Opale

    Minus et Castex, le nouveau duo qui veut tenter de conquérir l’univers.

    Minus : « Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?»
    Cortex : « La même chose que chaque nuit, Minus : tenter de conquérir le monde !»

    1. John John

      Ducon Moretti n’aime pas internet qu’il n’utilise que peu d’ailleurs. Si l’on écoute l’ancien dealer des stars, le mec rackett la cok de ses clients … vrai ou pas, à voir, si c’est vrai, vu la trogne … je ne suis pas étonné.

      1. Dr Slump

        Je ne prête pas plus de crédit aux propos d’un dealer qu’à ceux d’un politicard, et Dupont Moretti étant fumeur, amateur de vin, et bien rémunéré, il n’a probablement pas besoin de racketter la coke de ses clients.
        Je ne dis pas ça pour venir en défense du personnage, qui m’indiffère, mais en critique de ces ragots de bas étage.

        1. Le Gnôme

          Un amateur de bonne chère qui est un bon vivant, qui aime la chasse et déteste les bouffeurs de quinoa ainsi que les réseaux sociaux ne peut être entièrement mauvais. Il a en tout cas un foutu caractère qui change du ron-ron des communicants habituels.

          Quant à savoir s’il est bon ou mauvais, c’est là un autre débat.

          1. taisson

            « Un amateur de bonne chère qui est un bon vivant, qui aime la chasse et déteste les bouffeurs de quinoa ainsi que les réseaux sociaux ne peut être entièrement mauvais. »
            A priori, cette constatation relève du bon sens !

            Mais, maintenant, la sincérité d’un avocat… Admettons qu’il ait plusieurs facettes,
            Pour moi, qui ne le connais pas, je constate qu’il faisait son boulot sans état d’âme quand il s’agissait de défendre les pires crapules, mais les retrouvait vite quand qu’il n’hésitait pas à réclamer la dissolution du seul parti d’opposition non communiste légal ,la seule façon restante de se montrer pour le peuple ordinaire de ce qui fut une vraie nation…
            On voit bien ou vont ses préférences.
            Les cris d’orfraie de syndicat de la magistrature me plaisent assez, mais j’ai bien peur que ce soit simplement la crainte d’être doublés par un ministre de tutelle plus à gauche qu’eux, et qui n’aurait pas peur de mettre le nez dans leurs petites combines !!
            Le personnage semble imprévisible, et nul ne sait quel effet le rôle de ministre aura sur lui.
            S’il joue l’iconoclaste dans cette caste sclérosée et assez nuisible, bravo! Mais il ne faut pas rêver.
            La probabilité d’un coup de com du président, qui visiblement se moque des résultats autre que sa réélection, reste le plus probable !

            1. Higgins

              L’USM n’est pas à gauche, plutôt centre droit. C’est le SM qui est ouvertement de gauche. C’est le premier qui parle de déclaration de guerre. Curieusement ou pas, le second est moins conflictuel : https:/ /amp.ouest-france.fr/societe/justice/dupond-moretti-a-la-justice-une-declaration-de-guerre-pour-le-principal-syndicat-de-magistrats-6896654

          1. P&C

            La Schiappa, par la thune alléchée, s’est déshonorée.

            En même temps, il en va des macroniens comme des tatars. ‘Ils n’ont point d’honneur » comme disait Genghis K.

  20. Gosseyn

    @ Higgins 7 juillet 2020, 11 h 31 min :

    C’est l’institution judiciaire entière qui est aux prises avec ses contradictions.

    Dont une bonne partie est due à ses manquements à la loi.

    Cela, vous ne pouvez valablement le contester.

    Ce qui ne vous autorise toujours pas à vous montrer insultant.

  21. André Chenet

    Je découvre votre site et je dois dire que vous êtes très bon.Prix d’excellence.Je ris à gorge déployée en vous lisant alors que depuis quelque temps il n(y a plus de quoi rire. Mes amis et moi transmettrons quelques un de vos articles sur les pages d’info de Désobeissance civivile (16 ans d’âge) du magazine Danger Poésie. Merci pour cette rigolade dont nous avons plus que jamais besoin avant de fourbir nos armes et faire tomber des têtes. Salutations et Fraternités. Gaêl Hadey
    https://libertesconquises.blogspot.com

  22. panchovilla

    encore un gouvernement de 30 gugusses (plus de 50 avec les remplaçants…)

    Vous ne me croirez jamais : il paraît que pile poil sur notre territoire il y aurait eu un pays de 30 millions d’habitants, avec 6 ministres et 500 000 fonctionnaires seulement, et qui était la première puissance mondiale ! si ! je vous jure !

    Pour mémoire : un pays, c’est ce qu’il y avait avant que les journalistes d’info et de météo n’utilisent plus que le mot « territoire », et ça s’appelait « la France ».
    La France avait un gouvernement, avant que les journalistes d’info et de météo n’utilisent plus que le mot « exécutif ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.