Obono contre Valeurs actuelles : une France de moins en moins Charlie

L’actualité a parfois ce ton ironique qui démontre de lui-même le grotesque des postures de certains de nos députés : avec ce qui devient doucement « l’affaire Obono » d’un côté et, de l’autre, le procès des assassins terroristes de la rédaction de Charlie Hebdo, on a véritablement une magnifique illustration de l’état réel de la liberté d’expression dans le pays…

Comme bien souvent, la collision d’actualité commence avec un micro-événement qui n’aurait jamais dû devenir un fait de société : ici, il s’agit de la parution, dans Valeurs Actuelles, d’un article de fiction dépeignant en esclave du XVIIIème Siècle Danièle Obono, une députée du parti d’extrême-gauche La France Insoumise.

Comme l’explique la rédaction, il s’agit d’un texte produit dans le cadre d’une série de fictions replaçant une personnalité contemporaine dans une période du passé « afin de faire resurgir par contraste certaines inepties de notre époque ». Celui de lundi 31 août présentait donc en esclave au XVIIIème Siècle cette Danièle Obono, qui participe selon Valeurs Actuelles, « par ses prises de position répétées, à une entreprise idéologique de falsification de l’Histoire » imputant la traite esclavagiste aux seuls Européens, alors qu’elle fut aussi le fait clairement documenté d’Africains entre eux.

Mais voilà : rappeler ainsi que la traite esclavagiste a été largement entreprise sur le continent africain par des Africains eux-mêmes, qu’elle n’est donc pas du seul fait des Européens, et, pire encore, dépeindre la député dans une fiction comme une victime de cette traite, c’en fut vraiment trop : une enquête préliminaire a été ouverte avec forte diligence par le Parquet de Paris pour « injures à caractère raciste », ce qui montre qu’au contraire de certaines investigations, la justice sait aller très vite quand il s’agit de vraies atteintes à la personne : après tout, lorsqu’un député est attaqué (surtout de la France Insoumichon !), c’est toute la France qu’on attaque.

Pardon. C’est toute « la France qu’on nique », pour reprendre le vocable utilisé en 2012 par une pétition de soutien au rappeur Saïdou, pétition justement signée des deux mains par Danièle Obono et ses coreligionnaires néo-collectivistes au sein d’une tribune qui, c’est cocasse, soutenait alors la liberté d’expression et la « tradition pamphlétaire » française.

Tradition pamphlétaire certes, mais qui doit, semble-t-il, s’arrêter brutalement lorsqu’il s’agit de la petite personne de Danièle Obono dont l’émotivité est directement proportionnelle au bénéfice médiatique qu’elle pourra retirer de cette polémique…

Polémique qui déclenchera sans mal l’indignation de tout ce que la République peut compter de girouettes de la liberté d’expression, qui s’empressent toujours de monter au créneau pour que leurs protégés conservent le droit de cracher sur leurs têtes de Turc cibles préférées (depuis le clergé, et spécifiquement le catholique, jusqu’aux conservateurs en passant par les libéraux et même les plus modérés qui ont l’impudence d’utiliser cette liberté pour rappeler l’État à ses devoirs régaliens, les impudents) mais qui, tout fripés de courroux, s’empressent d’enfiler les procès afin de faire taire ceux, dans leurs victimes habituelles, qui auraient l’insolence inouïe de leur faire goûter de leur propre médecine.

On entend beaucoup froufrouter les plumes de ces petits coqs lorsqu’il s’agit de rappeler l’indispensable liberté d’expression, mais c’est surtout leurs caquètements de contentement qu’on perçoit lorsque des Dieudonné, Soral, ou Zemmour se font traîner au tribunal pour avoir émis des opinions qui choquaient leurs convictions. C’est surtout leur silence qui détone lorsque se met en place la Cancel Culture qu’ils affectionnent en réalité… Dans leurs bouches, et dans celle d’Obono, cette indispensable liberté est en réalité celle d’émettre des expressions strictement validées par eux, et la météo, mais pas plus.

Tout indique en réalité que la vraie liberté d’expression, celle qui aboutit inévitablement à devoir supporter des opinions adverses et notamment l’expression de philosophies qui leurs sont diamétralement opposées, cette liberté d’expression-là a un coût, celui de la tolérance pour la bêtise, pour l’outrage, pour la caricature, et ce d’où qu’ils viennent.

Ce coût, sur le papier, en principe et dans l’idée et aussi élevé soit-il, est non négociable.

Mais ce coût est trop élevé pour ces gens-là : laisser d’autres exposer des idées si violemment contraires aux leurs, prendre ainsi le risque de se retrouver caricaturé ou seulement dépeint dans une situation désagréable (comme Obono dans les illustrations de Valeurs Actuelles), d’être ridiculisé alors qu’on s’estime si important, ou, pire que tout, prendre le risque de voir ses slogans réduits en pièce, ses postures dénoncées pour ce quelles sont, ses manœuvres rhétoriques partir en quenouilles et ses raisonnements se faire démonter parce qu’ils ne tiennent pas debout ou sont, tout simplement, moqués par la réalité (impitoyable, elle), tout ceci est un risque et un coût insupportables qu’il convient de réduire et de contenir au maximum.

Il faut le dire – tant que la liberté d’expression le permet encore et avant que la censure ne s’abatte définitivement dans le pays : Obono et sa clique, en usant du procès, ne sont que l’étape précédant la violence physique. C’est, conceptuellement au moins, la version policée, civilisée de la fusillade de Charlie Hebdo : on use du tribunal et des moyens que la France fournit (cette France qu’on niquait quelques années plus tôt) pour faire tribune, puis on utilise cette tribune pour médiatiser sa haine et son opposition pour enterrer ses adversaires dans les vagues de protestations plus ou moins artificielles de tous les bien-pensants.

Oh certes, l’idée n’est pas de tuer physiquement les vilains racistes / fascistes / ultra-conservateur / turbolibéraux / etc, mais en tout cas l’idée est clairement de les faire taire, de les faire disparaître du paysage audio-visuel, du monde des idées et des conversations autorisées en ville. C’est plus soft, mais c’est finalement le même procédé qui est en place : « je ne suis pas d’accord avec ce que vous écrivez, et je me battrai jusqu’à votre mort s’il le faut pour que vous n’ayez pas le droit de le faire ! »

Car ne vous y trompez pas : découper ainsi la liberté d’expression, la réduire à ces seules opinions qu’on autorise, c’est toujours le préalable pour endormir les foules, faire monter le populisme – ce qu’on constate maintenant largement en France – et enfin offrir un boulevard au collectivisme et aux pires exactions qu’il entraîne immanquablement.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires149

    1. cyprus ill

      Tout cela est déplorable et démontre une chose : lorsqu’on en arrive à devoir faire taire l’opinion d’autrui pour faire passer la sienne, c’est qu’elle ne vaut pas tripette.

      1. Gosseyn

        Ça, c’est fondamental ! Cela démontre aussi une absence de scrupules assez conséquente, chez les violeurs de la liberté d’expression !

  1. Le Gnôme

    Il y a le camp du bien autoproclamé et les autres, qui ne peuvent être que le mal absolu. Le mal doit disparaître et tous les moyens sont bons, surtout avec une justice qui a une vision fort réductrice de la liberté d’expression.

    Pour avoir lu l’article de VA, je doute que la plainte de la dépitée aboutisse, maios soyons certain que son échec ne sera pas relayé à grand coup de trompe.

    1. Aloux

      Je pense qu’on a dépassé le stade de l’hypocrisie, on est davantage dans une logique tribale, les miens ont raison peu importe ce qu’ils font ou disent, ceux d’en face ont toujours tort. Donc un rappeur qui baise la France, il a le droit c’est la liberté d’expression, par contre un mec de droite qui caricature l’une des nôtres c’est un horrible crime raciste. Je pense vraiment qu’il ne faut pas beaucoup chercher plus loin, et c’est déjà assez grave quand ces personnages bénéficient d’une telle bienveillance médiatique.

        1. René-Pierre Alié

          Les progressistes applaudissent tout ce qui divise, quand ils ne sont pas eux-mêmes les diviseurs. Qu’importe pour eux la déhumanisation de l’homme, pourvu qu’on avance vers le mondialisme, qui est la gouvernance d’une oligarchie d’alpha + sur un troupeau soigneusement décérébré, mais tranquille.

          1. Blondin

            @Le Gnome
            Justement ça va être intéressant de voir si la plainte aboutit.
            Effectivement l’article n’est pas raciste. Mais la 17° chambre nous a habitué à des interprétations pour le moins changeantes.
            VA c’est le camp du mal.

            1. Pheldge

              La plainte va aboutir et il se trouvera bien un juge pour condamner VA à une lourde amende, parce que Macron, ses ministres se sont trop impliqués et que le monde des bien pensants l’exige, et qu’il faut flatter son électorat.
              Comme d’habitude, ça sera nettement réduit voire annulé en appel 4 ou 5 ans plus tard…

              1. Courtin

                La France colonisé part une population irrespectueux qui vient que pour développer la misaire et la haine l’insécurité la loi des armes. Qui peut sauver la France ?? Quelle tristesse.

  2. Calvin

    Quelle hypocrisie de la part de la France Indigente d’Obono…
    Comme le disait l’humoriste belge Walter, se faire caricaturer en victime est préférable à se faire caricaturer en bourreau.
    Une tempête dans un verre d’eau mais qui aura permis de rappeler les propos infâmes de la « députée » (il y a encore des gens en 2030 pour voter pour ce genre de nullité comme JLM, Corbières, etc) au moment des attentats de CH et de l’hyper-casher.

    Perso, je l’aurais dépeinte en esclavagiste comme cela aurait pu être le cas.

      1. dg

        Je le demande si ce n’est pas en train de se retourner contre elle et ce triste sire de Mechancon. Les gens n’ont pas oublié les ignominies qu’elle a racontées.
        Ce qui est malheureux c est que tout le monde s’est debiné, journalopes et politichiens, a l’exception de zemmour, son sorget, zineb el razoui, js ferjou et elisabethe levy

    1. Pencilivy

      En effet, j’ai même appris par cette affaire que c’est la même Danièle Obono qui prenait la défense de Mohamed Merah et organisait des réunions interdites aux Blancs. Voilà qu’elle a mal à sa République, la pauvre petite…

      Tout comme on peut en effet apprécier la diligence à ouvrir des enquêtes contre Mila ou Valeurs Actuelles (dont très peu de personnes en lu l’article en question), mais alors le reste des personnes qui ont un réel préjudice… Il y a des combats prioritaires, braves citoyens !

      1. dg

        C est aussi, o surprise, une grande copine de H Boutelja, vous savez cette grande defenseuse des minorités (mais surtout mahometanes) qui deteste les juifs et les blancs
        Mais bon cepapareil, elles, elles sont racisees, elles ont le droit

      2. Aristarkke

        Très peu de personnes avaient lu l’article avant la polémique. Mais avec l’effet Streisand, il est probable que ce nombre a du sérieusement augmenter…

  3. Cepatoufau

    Superbe analyse.
    Toutes ces gesticulations parfaitement décrites alimentent cette destruction de la république soutenue et voulue par Mélenchon et sa clique (tous les moyens de déstabilisation sont bons), et … alimente l’ego surdimensionné et le besoin de la lumière des caméras des protagonistes : Mélenchon, Obono, …
    Il serait temps que des hommes/femmes politiques courageux et compétents (RN est peut-être courageux, mais certainement pas compétent) soient visibles et projetés par les médias.

  4. René-Pierre Alié

    Il faut du courage pour oser citer Soral ou Dieudonné comme victimes de la censure. J’apprécie. Du courage, nous allons en avoir de plus en plus besoin, à l’allure où vont les choses.

  5. Theo31

    C’est marrant tous ces antiracistes qui définissent la couleur de la peau comme le signe d’une appartenance à une race.

    Obono racollait récemment sur le trottoir pour un maroquin d’argent gratuit des autres. Doit on en conclure qu’elle est une pute ?

  6. Aristarkke

    « la petite personne de Danièle Obono dont l’émotivité est directement proportionnelle au bénéfice médiatique qu’elle pourra retirer de cette polémique »
    Que voulez-vous ? Elle est mordante, n’est-ce pas ?

  7. Aristarkke

    « celle d’émettre des expressions strictement validées par eux, et la météo, mais pas plus. »
    Pour la météo, quand il y a des Bretons dans le coup, je ne suis pas vraiment sûr de la liberté accordée alors… 😛

    1. Jacques Huse de Royaumont

      La météo, et encore : a-t-on encore le droit de dire qu’il fait froid pour la saison ? Ça s’assimile à du climato-négationnisme !

    2. toto17

      Concernant la météo, j’ai (honnêtement) de plus en plus de doute.
      En effet, à la belle saison, il ne vaut mieux pas raconter qu’il va faire moche dans les 10 prochains jours sur une bonne partie de la France, au risque de voir les touristes et leurs portefeuilles migrer sous des cieux plus ensoleillés (au hasard Espagne ou Italie)
      Cette année, pas la peine, le virus a fait le boulot.

  8. Mildred

    Ne dirait-on pas que le chef de l’État a encore perdu une occasion de se taire ?
    Il paraît qu’il va parler aujourd’hui à l’occasion du 150ème anniversaire de la République.
    Je me demande s’il va nous expliquer que si Monsieur Thiers a finalement été élu Président de cette IIIème République c’est parce qu’il avait si bien noyé Paris dans le sang des Communards ?

    1. Le Gnôme

      Il a écrasé la Commune avec l’assentiment tacite de toute la province qui commençait à en avoir marre des foucades parisiennes. Il a fallu l’avènement du socialisme pour magnifier ce mouvement qui a fini dans l’anarchie et la vinasse.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Les communards avaient allègrement massacré tous ceux qui ne leur plaisaient pas et détruit ce qui les gênait (Tuilleries, Hotel de ville, etc…). Sans leur extrémisme, la semaine sanglante n’aurait pas eu lieu.

      2. Aloux

        Je suis en train de me remettre à niveau sur l’histoire de la révolution. Hallucinant de voir à quel point Paris vivait déjà comme un parasite sur le dos du reste du pays dès la fin du XVIIIe.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Tu peux remonter jusqu’à François 1er, voire Philippe le Bel. En fait, dès que l’administration centrale, installée à Paris, a supplanté les autorités locales, la ville a prospéré grâce aux impôts collectés partout et dépensés ici.

          1. Le Gnôme

            Entre la révolte des Maillotins, les émeutes cabochiennes, la Ligue et la Fronde, il y avait une longue tradition parisienne de soulèvements en tout genre.

          1. Bernard Faure

            Oh, je dirais que ça a commencé avec Louis XIII et Richelieu qui ont mis au pas la haute noblesse et Louis XIV qui a continué le travail… La victoire des Jacobins ensuite et l’Empire ont entériné la centralisation

        1. Jacques Huse de Royaumont

          nano, nano, c’est vite dit, il semble plus giga que nano, au moins pour le tour de taille…

          Au fait, il est encore vivant ?

  9. Higgins

    Trouvé chez Régis de Castelnau (https:/ /www.vududroit.com/2020/09/affaire-obono-racisme-ou-pas/):
    « Qu’est-ce que le racisme ?
    On en peut donner une définition assez simple. Dans le racisme, il s’agit :
    1) de classer les humains en grandes catégories selon des critères phénotypiques arbitraires (couleur de la peau, forme du crâne…)
    2) d’attribuer à ces prétendues « races » des traits de caractère généraux et relevant du pur préjugé.
    3) d’utiliser ces préjugés comme justifications pour engager des actions en faveur de certaines prétendues races (suprématisme, par exemple, qui existe en plusieurs versions) ou en leur défaveur (discriminations, par exemple) ou même pouvant aller jusqu’à l’extermination (cas des génocides). »

    Je trouve parfaitement réversible ces trois points . Nous sommes donc face à une personne qui utilise des préjugés (point 3 : l’homme blanc est naturellement mauvais) pour pour engager des actions en faveur de certaines populations (en l’occurrence les populations noires et arabes). Elle classe donc bien les populations en grandes catégories (point 1) et elle leur attribue bien des traits de caractères généraux (point 2).
    Nous sommes donc face à un sophisme de haut niveau visant à imposer une vision politique et idéologique à la société. Il est parafitement illustré par les propos que tenait Salvador Allende dans un entretien avec Régis Debray : « Non, nous comprenons très bien que les gens cultivés, formés par cette société n’ont rien à voir avec ce que nous appelons « l’homme nouveau ». Il est évident que ce que nous appelons « l’homme nouveau » surgira et vivra dans la société nouvelle. Actuellement nous devons réaliser un travail de pédagogie pour éveiller peu à peu, dans la conscience des masses, l’intérêt de constituer une société nouvelle et pour montrer ce que sera l’image de ses composantes, « les hommes nouveaux ». […] [L]’homme nouveau va surgir dans la société nouvelle. » (https:/ /www.contrepoints.org/2020/09/04/379436-salvador-allende-ou-lechec-dune-revolution).
    Jean-François Revel avait parfaitement identifié le problème posé par des individus comme Allende : « Toute révolution socialiste a pour objectif d’abolir les structures politiques, économiques, sociales, culturelles existantes et de les remplacer par d’autres ; elle se propose même de substituer à l’Homme « ancien » un « Homme nouveau ». Bien évidemment, le passage au socialisme est beaucoup plus qu’une simple alternance, sur laquelle on pourrait revenir par une autre simple alternance, de sens contraire : ce retour devient irréalisable, puisque les matériaux de base en ont justement été détruits ». S’il était encore de ce monde, il aurait peu de sympathie pour le Mignon poudré et sa bande. Car si le mot socialiste n’apparait pas dans la rhétorique macronnienne, il en est bien le fondement profond. Il n’a qu’à voir la nature des textes enregistrés par l’ersatz de parlement depuis trois ans à commencer par cette autorisation de tuer un enfant au 9ème mois de grossesse. A cela s’ajoute la ridicule gestion de la crise du COVID 19 comme le rappelle Patrick de Casanove dans ce billet : « Nos politiciens ont beau mettre en œuvre des politiques néfastes (chômage structurel, déficits abyssaux, faillite de l’éducation, mal logés, sans logis, acculturation, communautarisation, conflits etc.), la dernière étant la gestion calamiteuse de l’épidémie, ils sont dangereux mais pas stupides. Ils y ont un intérêt. L’enjeu est d’étendre et asseoir leur pouvoir absolu. » (https:/ /www.contrepoints.org/2020/09/04/379484-covid-pretexte-pour-mettre-les-francais-sous-tutelle-1).

    1. Jacques Huse de Royaumont

      L’homme nouveau n’existe pas, ce n’est que l’homme éternel aliéné de sa liberté sous la pression de la terreur.

  10. panchovilla

    imaginez une personne originaire du Gabon et dotée d’un minimum d’intelligence.
    Elle ne peut que constater que malgré un sous sol très riche, un sol fertile, l’absence de conflits armés, son pays reste désespérément un pays du tiers monde. Elle ne peut aussi que constater la corruption endémique et une absence de démocratie telle que des opposants sont obligés de trouver refuge en France, qui les accueille et leur offre le gîte, le couvert, l’éducation des enfants, etc…
    Si cette personne a de plus connu l’exil forcé, bénéficié de la générosité de la France jusqu’à obtenir la nationalité, un emploi public, des diplômes universitaires et un siège au parlement, elle ne pourra que s’écrier « nique le Gabon ». Elle pourra même l’écrire et le diffuser largement, pour montrer à son pays d’origine toute son incapacité à assurer le bien être de ses habitants.
    Si après un tel tableau la personne en question crie au contraire « nique la France » et passe son temps à « pourrir » les français et leur pays, alors c’est qu’elle n’a pas le minimum d’intelligence évoqué plus haut.

    1. Gosseyn

      C’est cela. Elle est surtout fortement dirigée par les mantras progressistes et a su en retenir l’essentiel, ce qui lui a grand ouvert des portes autrement infranchissables.

      D’autre part, la nature profonde de cet entrisme oblige à mettre en doute la qualité de la carte de visite dont se parent si facilement les membres de cette caste.

      Sauf que ces agitateurs sont promus et soutenus par ceux qui les dirigent, quelle qu’en soit la manière. Ce qui est éclairé par leur suffisance et leurs outrecuidances.

    2. Dr Slump

      Je ne serais pas surpris qu’Obono soit tout à fait convaincue de la réalité des mensonges entretenus à propos du colonialisme et de l’esclavage. Le fait est que le ressentiment anti-colonial est très fort au Gabon. Pour y avoir passé un mois, les regards de haine, les gestes et commentaires racistes que j’ai encaissés avec surprise sont sans équivoque. Tous les gabonais ne sont pas ainsi, mais c’est suffisamment fréquent pour indiquer une tendance.
      On peut supposer que ce ressentiment soit entretenu par les corrompus qui gouvernent le pays, mais je ne serais pas étonné que ce soit également attisé par des puissances étrangères. Il y a de nombreuses églises évangéliques influencées par les américains, mais ça m’étonnerait que ça vienne de là. Par contre, la Chine… elle achète des pans de forêts, passe des contrats d’exploitation des ressources, et communique savamment sur sa coopération vertueuse avec les pays africains, dont elle respecte a dignité à la différence des européens qui.. blabla…

      1. Aristarkke

        Lesdits Africains expérimenteront la tolérance chinoise dans sa vraie dimension le jour où ils décideront de se passer de leur coopération.

      2. Arthourr

        « ressentiment anti-colonial » ???
        Frustration anté-déluvienne de jalousie des « disants » envers les « faisants », plutôt.
        Quiconque dira quoi que ce soit qui correspond -même de très très loin- avec ce qu’ils éprouvent, sera toujours mieux considéré que celui qui, par ses actes, montre que oui, « c’était faisable ».
        Les peuples qui restent assis le cul par terre sont condamnés à haïr le reste de l’humanité qui avance sans eux.

  11. Marie

    Oui à la liberté d’expression. Cependant, je comprends que certains souhaiteraient parfois une édulcoration des messages sur la forme. Peut-être manque-t-il de temps en temps la notion de respect qui permet de tout dire en restant poli… Mais ceci est un autre débat !
    Affaire Obono : J’ai vu l’image et pas l’article (pas pu le trouver). Sans le contexte, difficile de se faire une opinion. Si c’était une volonté de souligner que les africains étaient tout aussi responsables de l’esclavagisme, je pense que c’est réussi : Désormais, Mme Obono doit broyer du noir…

    1. RV

      Bien joué, la dernière phrase. Encore une expression à éradiquer. Le concours est ouvert pour dégoter la formule novlangue politiquement correcte !

  12. taisson

    La liberté de pensée, et son expression n’existent pratiquement plus dans ce pays, depuis que ceux qui s’en revendiquaient le plus ont totalement gagné leur combat idéologique !
    Ils l’on gagné pour eux et pas pour les autres.

    Ce que l’on appelle encore « gauche », est la seule idéologie permise, et tous ceux qui prétendre penser un peu différemment doivent se taire.

    Derrière ce combat gagné, il reste les habitudes « révolutionnaires », de l’agit/prop…

    Les LFI, et les autres cliques (le spectre est large) s’emploient uniquement à déstabiliser ce pays, n’hésitant pas à utiliser pour ça les infiltrés de la classe dirigeante Africaine, dont le désir de vengeance éternelle n’est plus à démontrer, et musulmans de préférence (qui eux sont toujours, de par leur dogme, contre tout ce qui n’est pas eux ), comme (dangereux…) alliés!

    Ce n’est plus l’espionnage entre pays en guerre, c’est de l’entrisme, et au plus haut niveau !!
    Pour l’administration, le citoyen n’y peut pas grand chose, mais la obono à été naturalisée et élue !!
    Il y un paquet de traîtres derrière tout ça !!

    La haine n’est pas du côté ou les bien pensants la voient;
    Ils sont en guerre contre le monde occidental, et en face les Français lobotomisés et castrés moralement leur font des sourires à chaque attaque !!

    Quand un chef de guerre noir dit aux gens VA qu’il va leur arracher les bras, comme il font dans leurs pays d’origine, aucun membre du camp du bien ne trouve ça un peu fort !!
    Rien ne peut leur ouvrir les yeux !

    12/15 millions d’individus qui ont dans l’idée de se venger des autres populations plus anciennes, a peu près autant de traîtres et de collabos, la guerre civile est perdue d’avance….
    Mais, je radote, j’avais déjà parlé de baroud d’honneur…
    Mais,le concept d’honneur existera t’il encore aux environ de 2050 ?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Ce matin, j’entendais à la radio, à propos du tour de France, l’interview des potiches décoratives chargées de remettre les récompenses sur le podium. Désormais Ken accompagne Barbie dans cet exercice. Leur propos étaient désolants et me rappelaient les sportifs du bloc de l’est autrefois : surtout rester dans les bornes du politiquement correct le plus strict, ne rien dire qui puisse entraîner des représailles, choisir la vacuité.
      A son corps défendant, Ken a cependant dit une chose intéressante : « Désormais, on mélange tout », à propos des rôles et identités respectives des hommes et des femmes. C’est très vrai, la confusion règne en maître.

      1. P&C

        De l’honneur, il n’y en a déjà plus dans les entreprises.

        Rappel d’un cas emblématique : la boite dans laquelle bosse ma cousine doit licencier 1 employé. Le patron vire ma cousine au lieu d’un niktamer f*uteur de m*rde.
        Sa réponse ? Elle est française, elle ne se vengera pas.

        Ce mec est un étr*n.

  13. Pythagore

    « faire monter le populisme » ah ben Macron il est là pour nous sauver du populisme, comme le président précédent, comme le président précédent, comme le président précédant,…., zut, encore raté.

  14. Mais Oui

    « Emmanuel Macron a estimé mardi soir qu’un «président de la République en France n’a jamais à qualifier le choix éditorial» d’un journal. » (Le Fig) Il a aussi confirmé la liberté de blasphémer. (bien entendu seulement a l egard de certaines religions seulement).

    Tout est donc clair pour le Premier Ministre. « Pour le Premier ministre, Jean Castex, « cette publication révoltante appelle une condamnation sans ambiguïté » « FranceInfo

      1. douar

        Il y a eu une BD, « La Présidente », racontant MLP arrivant au pouvoir.
        Je n’ai pas vu grand’monde s’émouvoir du contenu du scénario.
        Etonnant non?

  15. simine

    Perso, l’indignation médiatique et tous azimuts me semble souvent plus « malaisante » pour l’offensé(e) que l’éventuelle offense…

    En passant, rappelons le distinguo vice/crime.

  16. Blondin

    « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » La Fontaine.
    Il suffit de remplacer puissant par gauche et misérable par droite.

  17. René-Pierre Alié

    Je viens d’écouter Obono avec Bourdin… enfin la moitié, je n’ai pas tenu plus longtemps. Je pense qu’elle a un bel avenir devant elle, si j’en crois Chamfort qui disait : « si les singes avaient le talent des perroquets, on en ferait volontiers des ministres ».

  18. MCA

    « imputant la traite esclavagiste aux seuls Européens, alors qu’elle fut aussi le fait clairement documenté d’Africains entre eux. »

    Pour faire bon poids, ne pas oublier également la traite arabo-musulmane.

    1. dg

      Dans la traite arabo-mulsumane, on pense évidemment à la traite négrière mais il ne faut pas non plus oublier que les « barbaresques » comme on les appelait alors, ont razzié et réduit en esclavages des millions d’européens. Côte méditerranéenne, Corse, Sicile, Sardaigne….Sans parler de la piraterie.
      Je ne sais pas si vous le savez mais historiquement l’US Navy a été initialement créée notamment afin de lutter contre la piraterie en Méditerranée qui menaçait le commerce avec l’Europe.

      1. durru

        En fait, une des premières sources d’approvisionnement en esclaves, et pas que pour les musulmans, ont été les côtes (surtout N) de la Mer Noire, il paraît que c’était une « tradition » depuis les Grecs – les cités italiennes (Gênes, notamment) en ayant fait un commerce très lucratif, dont les musulmans se sont largement inspirés.
        Une autre source « ancienne » c’est la Nubie, en remontant le Nil. C’est là que les Arabes ont pris goût à la chose, ancêtre des caravanes trans-sahariennes.

        Pour les US, il s’agit de leur toute première guerre hors de l’Amérique 🙂

        1. Higgins

          Surtout que la traite arabo-musulmane existe toujours quoique très discrète. Pas sûr qu’Hergé puisse sortir aujourd’hui « Coke en stock » et qui plus est dans un périodique jeunesse.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        L’opération contre Alger en 1830 était motivé par la volonté de mettre au pas un repère de pirate et de trafiquants d’esclaves

        1. Marcello Biondi

          « Dans la mémoire collective, le Noir est arrivé en Afrique du Nord asservi, les chaînes aux pieds, chose que certains compatriotes nous crachent à la figure au moment où nous nous y attendons le moins. On sous-entend ceci : « Quoi que vous fassiez, n’oubliez surtout pas que vous êtes arrivés ici en tant qu’esclaves, que nous achetions pour quelques pièces. » »

          https:/ /www.lemonde.fr/afrique/article/2018/12/29/racisme-la-tunisie-doit-proclamer-son-africanite_5403434_3212.html

      1. Marcello Biondi

        Néanmoins ils arrivent quand même à être racistes entre eux. Mais là, silence radio. Je n’entend aucune bonne âme s’en offusquer.
        https:/ /www.francetvinfo.fr/monde/afrique/tunisie/rassurez-vous-on-va-quitter-la-tunisie-la-peur-des-subsahariens-victimes-dagressions-racistes-a-tunis_3129423.html

      2. Pheldge

        Pour les arabes, africain=kahlouch … et vu que le kahlouch vaut encore moins que la femme, et à peine plus que le chien, faut pas trop les pousser sur ce sujet délicat ! 😉

    1. MCA

      La vie s’est passée de l’humanité pendant la majeure partie de son temps.

      Ce devait être différent mais de là à dire que c’était pire…

  19. Citoyen

    Eh oui, H16, … en résumé : Tout ça pour ça ! … Tout ce pataquès, pour une conne d’extrême-gôche qui veut se faire mousser, est pour le moins cocasse …
    Je n’ai pas suivi le détail de cette affaire, ni lu l’article de VA, mais ce qui est surtout intéressant dans le contexte, est de voir toute la racaille merdiatique de ce pays tomber sur le dos de VA, comme une nuée de criquets ayant besoin de se repaitre … Alors que, semble-t-il, ils n’ont rien compris à l’article … Mais « en même temps », leur problème n’était pas de comprendre, puisque, avançant masqués, leurs intentions étaient très loin du sujet développé …

  20. John John

    Toujours est-il que lorsque vous regardez le cours de bourse de la société générale a baissé de 57.3% …. hallucinant depuis le 2 janvier.

    Bizarrement, personne n’en parle … depuis 2008, la performance est de …
    -90%.

    Personne pour en parler. En gros, la société générale est en faillite. Je vous laisse soigneusement supputer de l’avantage covid.

    1. Higgins

      Rien de surprenant quand on voit l’évolution de son ratio endettement/fonds propres (59 au deuxième trimestre 2020 au lieu de… 10).
      Sinon, pour l’esclavage, Bernard Lugan vient de sortir un livre qui rétablit quelques vérités : https:/ /chevallier.biz/esclavage-lhistoire-a-lendroit-par-bernard-lugan/

      1. MCA

        https:/ /www.tvlibertes.com/actus/polemique-obono-valeurs-actuelles-parce-que-ce-ne-sont-pas-des-negriers-noirs-qui-ont-vendu-leurs-freres-noirs-aux-negriers-blancs-bernard-lugan

    2. bibi

      La DB depuis sont plus haut du 11 mai 2007 à 112.22€ a perdu près de 92.77% pour être aujourd’hui à 8.12€.
      La SG depuis sont plus haut du 04 mai 2007 à 158.42€ a perdu près de 91.35% pour être aujourd’hui à 13.70€.

    3. MCA

      @John John 4 septembre 2020, 16 h 28 min

      Elles en sont toutes peu ou prou au même point.

      Seules les banques US respectent le ratio édicté par JP Chevallier.

  21. Theo31

    Les Juifs étant intouchables, les mâles blancs de plus de 50 ans vont devenir les ennemis officiels de certaines minorités. Il s’agira en premier lieu de leur voler leur pognon et leurs biens.

  22. baretous

    Comme avait dit Desproges: « quand un noir dit d’un blanc qu’i est con c’est que le blanc est con. A l’inverse si un blanc dit d’un noir qu’il est con, le blanc est raciste »

  23. Aristarkke

    Avec tout cela, il y a une marque de café qui va peut-être songer à revoir l’adjectif de couleur qui la compose. Perso, j’apprécierais qu’elle n’en rien fît…

      1. kekoresin

        Je suis allé aux champignons et j’ai ramassé un plein panier de têtes de nègres… J’emmerde la novlangue et les brosses à couilles qui tentent d’imposer leur minable petit dictionnaire à l’usage des descendants de marchands de pygmées.

        C’est marrant comme on se doit d’oublier les exactions bolcheviques ou germaniques, tout en continuant de se flageller pour le commerce triangulaire!

        1. Dr Slump

          Bon alors faut que j’aille dans ton coin, parce que par chez moi c’est trop sec, pas la moindre tête qui pousse, même pas d’amanites encule-mouche!

  24. Aloux

    Je viens de lire le lien vers les agressions de personnes âgées à Brétigny-sur-Orge. La honte sur l’état français, sa police et sa justice, pour tout le mépris avec lequel ils traitent ceux qui les nourrissent en payant des impôts dont le montant confiscatoire devient de plus en plus difficile à justifier, mais surtout la honte sur les Français de tolérer tout ça sans avoir encore coupé quelques têtes pour remettre les pendules à l’heure.

  25. glot

    La France apaisée
    ——————————-
    Jeudi, vers 19h30,à Orly, «quatre personnes sont montées dans un bus et se sont installées à l’arrière», a expliqué une source à l’AFP.
    Ensuite, une dizaine de jeunes, «vêtus de foncé» et visages dissimulés, ont «brisé la vitre arrière» du bus. «Ils ont fait sortir deux jeunes et en ont enlevé un», a-t-elle ajouté.
    Selon » Le Parisien », le jeune homme a été placé de force dans une voiture qui a pris la fuite.
    La police judiciaire du Val-de-Marne est en charge de l’enquête.

    1. Pythagore

      Malgré le désastre, il vaut mieux encore être victime en Grance d’un virus que de délinquants. A lire cet article, on se croirait dans une série policière. En Avril, c’était la débandade, maintenant, attention, ca rigole plus, on a nos commando éradicateurs de clusters, les américains ont leur Criminal Investigation Service (CIS), nous, on a nos Cluster Investigation Services.
      Si notre administration pistait la délinquance avec la même efficacité, elle serait éradiquée en 6 mois.
      https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/221955-coronavirus-444-clusters-en-cours-d-investigation-en-france-ce-4-septembre-2020

      1. glot

        Selon Zemmour (sur Cnews) les règlements de comptes de plus en plus violents, auxquels on assiste, ont pour cause le trafic de drogue qui est aux mains des maghrébins depuis une bonne quinzaine d’années.Le pouvoir politique ne s’attaque pas à la racine du mal car il a peur en privant de ressources des quartiers entiers, de déclencher des émeutes urbaines comme en 2005.
        En 2005, selon Zemmour, ce sont les premières directives du ministère de l’intérieur pour démanteler les réseaux de trafiquants qui ont déclenché des émeutes sur l’ensemble de la France.Officiellement, on a dit que c’était la mort accidentelle de Ziad et Bouna mais c’est un mensonge d’état.
        Des contre-ordres ont été donné pour cesser la lutte anti-drogue et ainsi retrouver le calme et rétablir l’ordre

          1. Aristarkke

            Je me fais l’écho d’un fait divers récent où un conducteur de ce type d’engin arrive à distancer les FdO lancées à sa poursuite. Sauf que ce véhicule étant très rare et de plus couleur vert flashy, la Police le localise facilement au pied d’un immeuble dans un quartier bien connu de Corbeil-Essonnes… Et aucune question indiscrète «  information sur l’identité du délinquant routier, pour ne pas stigmatiser, bien sûr..

            1. P&C

              C’est très simple…
              Prenons le cas d’une mère célibataire. Elle a le choix entre bosser pour un SDM, toucher les allocs… ou accepter que son appart serve de planque de dope pour x milliers d’euros par mois (souvent, entre 2 et 3K).

  26. Alex

    Mais, mais, me trompe-je où M.H16 a repris une modification de la phrase prêtée à Voltaire que j’avais volontairement détournée ?

    Si ce n’est pas le cas, je pense que je dois me réjouir d’une telle coïncidence 🙂

    1. Rick Enbacker

      Bien vu !
      C’est gabonais blanc et blanc gabonais…
      Tiens, le comble c’est qu’il y a également une marche blanche de prévue !
      Comme toujours le black est d’équerre…

  27. Calc80

    Dans le même genre, pour rester sur les méthodes qu’expérimentent nos extrême-gauchistes, et pour savoir ce qui va nous arriver, il est intéressant (et effrayant) de regarder ce qui se passe de l’autre côté de l’atlantique.

    Mathieu Bock-Côté: «La violence de l’extrême gauche américaine»
    CHRONIQUE – Il s’agit d’imposer un climat de révolution permanente qui se concrétise dans une occupation de l’espace public, prochaine étape après la destruction des statues
    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/mathieu-bock-cote-la-violence-de-l-extreme-gauche-americaine-20200904
    (abonné)

  28. lxy

    J’ai un cousin noir américain (originaire d’ Haiti) qui habite Atlanta. Il a une bonne situation,ses enfants font de bonnes études, il fréquente assidument une Eglise locale avec ses nombreuses oeuvres caritatives.Son fils a fait West Point Il n’a rien de commun avec les Black Matters.Je parierai qu’il vote Trump.La couleur de peau n’est pas un déterminant principal.

    En France les assassins de Charlie Hebdo , les deux fréres Couachi avaient été abandonnés à la Das qui les a pris en charge dés le plus jeune âge jusqu’a l’âge 16 ans où ils ont été a lâché dans la nature. Coulibaly le tueur de l’Hper Casher avait purement et simplement été abandonné par son père reparti vivre en Afrique. de  » l’argent-braguette »

    Ces 3 cas n’étaient pas plus musulmans que moi boudhiste.

    Je veux dire par là que la personnalité d’un individu est la composante de multiples facteurs. Et que l’intégration par la famille joue un rôle plus essentiel que la couleur de peau ou la religion.Sans structure familiale, sans structure sociale, sans structure par l’école on lâche dans la société au mieux des délinquants multi- récidivistes au pire des assassins.

    1. Husskarl

      Un contre exemple ne fait pas le printemps. La statistique est plus efficace, et le fait est que les africains votent démocrate (90%). Tout le reste c’est du blabla, on peut évidemment trouver des contre exemples à tout, mais ce qui reste, c’est la stat.

      pewresearch.org/fact-tank/2018/11/08/the-2018-midterm-vote-divisions-by-race-gender-education/

      1. lxy

        90% c’est énorme et cela prouve que ces électeurs Afro-Américains sont complétement intégrés dans le jeu démocratique. C’est ce que veux démontrer..Et que les BLM ne sont qu’une une minorité d’activistes actifs non représentatifs.Que pése réellement Mme Traoré. Rapporté à la population francaise noire, c’est peanut.Et Mme Obono ?
        Ce qui est la caractéristique commune des tueurs de Charlie Hebdo ce n’est pas leur religion, mais qu’ils sont nés « sans famille ».
        L’immigration non contrôlée est le vrai probléme de la France, ce n’est pas l’immigration (ou la religion islamique..).c’est l’a-culturation (qui frappe tout autant les Français de souche.)

        1. Husskarl

          Ca veut dire une seule chose: que vous êtes dans le faux en écrivant « La couleur de peau n’est pas un déterminant principal. ».

          Le reste c’est un autre morceau de flûte.

      2. Pythagore

        Je cite: « Deux nouveaux sondages montrent que le président Trump a plus que doublé son soutien parmi les Afro-Américains, passant de 8 % en 2016 à 19 % aujourd’hui, malgré cinq années consécutives où les médias l’ont dénoncé comme raciste.
        « Le fait qu’Emerson et le Democracy Institute montrent tous deux un soutien noir de 19 % pour Trump confirme que ce dernier pourrait se diriger vers un soutien important ici. Trump a reçu 8 % des votes des Noirs en 2016 », a tweeté PollWatch. »
        https:/ /leblogalupus.com/2020/09/02/elections-us-deux-sondages-montrent-que-le-soutien-des-noirs-a-trump-a-plus-que-double-depuis-2016/

  29. kekoresin

    Attention, ce commentaire n’est pas un commentaire sur le cyclimse et contient des insertions éminemment racistes (sous couvert d’études éthologiques). Cependant, ayant moi-même un très bon ami noir (bonjour Nadine) et les races n’existant pas, j’ai un joker imparable.

    « Les bonobos résolvent les conflits avec le sexe, d’où la confusion possible lorsqu’ils clament « nique la France ». Ce qu’ils souhaitent avant tout c’est d’apaiser les tensions en sodomisant un maximum de leurs congénères, convaincre les cons vaincus et étouffer les opinions qui dix verges sous des tonnes de câlins appuyés.

    Madame Bonobo a largement les moyens de retourner aux sources de l’Afrique de l’ouest où tout n’est qu’ordre et beauté. Elle pourra constater qu’il y existe encore l’esclavagisme de la pire espèce sans aucun casque colonial en vue. Bien sûr elle pourra toujours arguer que le vilain capitalisme est à l’oeuvre et que la solution réside dans ses idéaux rougissants, les Kmers rouges n’ayant jamais pratiqués l’exploitation du chimpanzé par le bonobo, ou est-ce l’inverse?

    Cette débile et sa clique de tyrans en phase embryonnaire est douloureusement pénible et si elle a mal a sa France colonialiste moi j’ai mal au zob. J’attends un soulagement buccal pour apaiser mon conflit intérieur, si possible prodigué par la langue experte d’une esclave simiesque à tête plate. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.