Le retour des « solutions » qui ne marchent pas

Quand un problème revient et que la précédente solution n’a pas fonctionné, les hommes d’état et de gouvernement se rassemblent, en discutent et trouvent immédiatement ce qu’il va falloir faire : exactement la même chose, encore plus fort. Parce que cette fois, c’est sûr, ça va marcher.

Grand classique du socialisme en particulier, du collectivisme en général et de la gestion de la pénurie à la petite semaine par la fine fleur de l’énarchie moyenne française, le principe de gestion dit « à l’aspirine » est employé de façon maintenant quasi-caricaturale en France à chaque fois que nos gouvernants le peuvent. En somme, si ça ne marche pas, c’est qu’on n’y a pas été suffisamment à fond :

parabole de l'aspirine (c) Maître Du Monde

C’est donc absolument sans surprise que le port du masque à l’extérieur a été réinstauré dans plusieurs départements français depuis quelques jours à mesure que de nouveaux cas de covid se déclarent. Les Français ne sont pas plus malades comme en témoigne le réseau Sentinelles, mais à la faveur du décompte des cas, le gouvernement peut donc choisir de faire paniquer les foules.

Ce port du masque est typique de cette « gestion à l’aspirine » : on sait pertinemment que ça ne sert absolument à rien, on le savait avant la crise, on en a eu une confirmation éclatante depuis l’observation de différents États qui l’ont imposé en comparaison avec leurs voisins qui ne l’ont pas fait, avec toujours la même conclusion, à savoir que se mettre un bout de tissus sur le pif en extérieur n’a aucun effet.

Mais voilà, pour l’énarque français, pour le préfet moyen, imposer un truc idiot n’a pas d’importance. Pour un gouvernement, qu’il soit local ou national, il s’agit seulement de montrer qu’on agit, qu’on fait des trucs, des choses, des machins et qu’on se trémousse pour sauver la situation. Appliquant un raisonnement Shadock en diable dans lequel il vaut mieux continuer de pomper quitte à ce qu’il ne se passe rien plutôt qu’arrêter et découvrir potentiellement une situation pire (jamais observée, comme en Suède par exemple), l’Occupant intérieur et la petite caste de névrosés qui décide ces abrutissantes mesures battent des bras et bougent leur bouche en feignant d’être indispensable.

Au final, le masque à l’extérieur ne rassure au mieux que les benêts et les pervers qui y trouvent là un moyen de pression sur leurs congénères. Et pour l’administration devenue folle, cela lui permet de rappeler qui décide, arbitrairement, par l’affichage d’un signe visible de sa présence dans tous les esprits, quitte à distribuer de la prune si l’incitation n’est pas assez forte.

L’aigreur de son incompétence réelle tourne maintenant au sadisme à mesure qu’elle constate l’apathie des réactions.

Bien évidemment, cet échec de l’esprit cartésien et de la science, cet abandon pur et simple de la bienveillance et du simple bon sens ne s’arrête pas là.

Comme des courbes (sans intérêt) remontent, les petits marquis de l’État frétillent : d’autres mesures sont à mettre en place, d’autres éléments doivent être sortis de leurs cartons d’ici la fin du mois, et moyennant les titres putassiers d’une presse dégoulinante d’obséquiosité pour un pouvoir de plus en plus déconnecté du peuple, on présentera le déploiement du retour des vexations stupides comme de nouvelles panacées finement ouvragées aux maux qui nous poursuivent, si si, puisqu’on vous le dit sur tous les tons : le gouvernement compte sauver les fêtes de fin d’années !

Et voilà, c’est (encore) la guerre et, sans le moindre sens de la proportion ni du ridicule, après avoir prétendu sauver le soldat Ryan sous les bombes le service public hospitalier sous les malades en réanimation, à présent il faut « sauver les fêtes de fin d’année ». Et pour cela, rien de tel que de ressortir des cartons le couvre-feu, les masques, le durcissement du pass et bien évidemment la picousolâtrie indépassable qui permet de ficher tout ce beau monde, du vieillard au bambin.

Tout ceci est une totale surprise !

Les couvre-feux n’ont servi à rien, les masques, on l’a vu, non plus, le pass est aussi inutile que grotesque, quand à la troisième dose, elle s’appuie sur une telle cohorte d’études scientifiques solides qu’on sait déjà qu’elle va apporter un succès foudroyant à l’ensemble de l’opération. Bonus pour ceux qui ont tenté des cocktails entre Moderna, Pfizer et Janssen.

On peut se demander ce qu’aurait donné, a contrario, le retrait du pass sanitaire, le test systématique des symptomatiques (et seulement ceux-là), porter les efforts de vaccination sur les personnes à risques et ceux qui le veulent, après sérologie, le tout couronné d’un rappel des soignants et d’une réouverture des lits actuellement fermés faute de personnel…

Oubliez cela : le risque est bien trop grand que cela pourrait calmer la société française et, pire encore, porter ses fruits en matière de gestion sanitaire.

On préfèrera le retour des « solutions » en carton qui sont authentiquement vues, par la fine équipe au pouvoir, comme un effort pour éviter le pire et non comme un pur sabotage de la période actuelle, et ce d’autant plus que le pire, annoncé – couiné même – par le porte-parole prépubère ne survient jamais (grâce à cet effort, pardi !). On se souviendra d’ailleurs des centaines de milliers de morts annoncés par un Macron grandiloquent l’année dernière, et qui ne se sont heureusement jamais matérialisés, malgré la brochette de mesures débilissimes entreprises alors avec le même entrain gourmand que les clowns gouvernementaux actuels.

Bref, l’hiver 2021-2022 se place encore une fois sous le signe des restrictions, des lois idiotes et des interdictions alors qu’elles ne servent absolument à rien, et alors qu’à présent tout le monde le sait et que seul une petite poignée de pervers sadiques et de psychotiques fragiles les réclament à cors et à cris.

Il est maintenant évident qu’au-delà de quelques abrutis vocaux et quelques pitres obséquieux qui réclament sur toutes les ondes à la fois un zéro covid aussi idiot que chimérique et un durcissement de ce pass sanitaire pire que nul, contre-productif, ségrégationniste et complètement transparent au virus, tous les autres, les Français normaux, les individus avec deux sous de bon sens en ont maintenant plus que soupé de cette situation ubuesque où les petits excités télévisuels et politiques tentent à tout prix d’imposer leur « nouvelle société » immonde.

Cependant, ces sinistres individus ne perdent rien pour attendre. La situation actuelle pourra certes empirer (ils font tout pour) mais elle ne pourra certainement pas durer indéfiniment : plus vite ils poussent le peuple dans ses retranchements, plus vite il leur criera « assez » et se retournera brutalement contre eux.

Ils le savent et le sentent ; c’est la panique qui les gagne qui les force, menteurs compulsifs, à redoubler leurs manigances mais quoi qu’il arrive, dans un mois, dans un an, peut-être plus mais pas beaucoup, une facture leur sera présentée et elle sera salée.

Et elle sera absolument inévitable.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires515

  1. Yanka

    Complètement HS, mais instructif. Cette nuit, j’ai cherché une citation exacte d’un auteur dont je connais le nom. Sûr de la seconde partie de la citation, un peu moins de la première, j’ai tapé la seconde partie dans Google et le nom complet de l’auteur. Rien. J’ai fait ainsi plusieurs pages : rien. Or, je sais que la citation se trouve sur Internet. J’essaie DuckDuckGo, Ecosia, Bing et même Yandex. Nada. Je risque le coup avec Yahoo ! et bingo : les deux premiers résultats me donnent la citation complète. Qui l’eût cru ?

  2. MCA

    Communication de la part de Major Higgins qui m’a contacté à cet effet pour la manip.

    Extrait rapport ANSM 8 novembre 2021 – 4 pages

    Association entre la péricardite et les vaccins à ARN messager en fonction de l’âge et du sexe




    1. durru

      Il y a une grosse contradiction entre réglementation et libéralisme 😀
      Si j’avais une option disponible pour faire disparaître des réglementations, je le ferais volontiers. Mais, comme pour le GIEC (par exemple), ça doit pas faire partie du logiciel.

      1. dg

        @H16
        Oui, probablement, mais comme vous l’imaginez bien, ce type de papier n’aura aucun impact sur les convaincus. Qui représentent l’immense majorité de ma profession.
        Même si je ne suis que moyennement surpris, nous (et quelques autres, il y a quand même des médecins hospitaliers qui ne sont pas lobotomisés) sommes atterrés. Les AVC et les myocardites? ah, mais il y en a aussi chez les jeunes! Les sportifs qui tombent comme des mouches, ben c’est normal, ils sont dopés, ça arrive tout le temps. Voilà.

        1. Nemrod

          Oui…le corps médical se couvre pas de gloire…
          Je vous rassure le corps pharmaceutique non plus.
          Quand j evoque la tolérance très très moyenne du vaccin…qui crève les yeux…ça baisse les yeux et rase les murs.
          Par contre ils osent même pas me contredire sauf un ou deux timidement…ben oui suis pas trop facile.
          Ils me dégoûtent.

          1. Nemrod

            Ceci dit j’ai arrêté il y a 3 mois.
            Je ne fais plus part de mes doutes que dans un entourage très restreint et jamais en présence d’un inconnu.
            Je pense que nous en sommes là.
            Et c’est surement déjà trop tardif.

            1. Pierre 82

              Je pense qu’on est plus nombreux qu’on ne pense, à raser les murs.
              Des réflexes ataviques, à n’en pas douter. Certains appellent ça instinct de survie. En milieu hostile, je ne me fais plus remarquer.

              Parfois, une petite réflexion au boulot, mais c’est plus pour mettre les gens mal à l’aise. Ex: hier, je dis à un collègue qui vient de se marier, qu’une de mes filles ne veut pas se faire vacciner parce qu’elle voudrait avoir des enfants et qu’elle espère tomber enceinte rapidement. Le malaise était palpable. J’ai changé de sujet immédiatement, mais c’est dit. De toutes façons, c’est un con, lui, qui fait chier son monde avec le port du masque, à longueur de journée. Petite vengeance, ce n’est pas bien, je sais.

                1. Pierre 82

                  C’est exactement le sentiment un peu jouissif que j’avais. L’air de ne pas y toucher, ou pire, de ne pas l’avoir fait exprès – j’aurais mêlme dû lui présenter mes excuses, l’effet aurait été encore plus désastreux… style: Oh, désolé…

      2. Nemrod

        Le AHA rétropédale et prend ses distances avec le papier qui n’est qu’un extrait de Conférence et l’auteur serait sulfureux et le test discuté…
        Bon.
        A suivre

  3. Pierre 82

    Trouvé ceci.
    C’est à la fois tellement plausible et tellement grotesque qu’on en rirait:
    « La presse british explique pourquoi le nom « Omicron » pour le nouveau variant. Ils ont du sauter 2 lettres pour éviter Xi »

    https:/ /twitter.com/AldoSterone111/status/1464578747974230016

    1. pabizou

      Ouaip, surtout que la nissan Z c’est un bon gros V6 qui crache grave, et tout sur la propulsion, à ne pas mettre entre toutes les mains .

  4. kekoresin

    Qu’ils font bon usage du « ? » (500.000 morts?) et du conditionnel « sans le vax il y aurait… » La domestication est en marche, peu importe le virus, peu importe la casse chez les gueux, peu importe le consentement à la niaiserie crasse. Le gaulois réfractaire s’avère être un caniche de salon qui couine en pissant de trouille sur le tapis à la simple évocation de la liberté.

    Il y aurait trop de sang à faire couler pour châtier les coupables tant ils sont innombrables. Petits vendus à l’autorité, ces pleutres malfaisants grouillent dans les hémicycles, dans les médias, dans la bureaucratie sanitaire et autre. Si un jour l’heure des comptes survient, ce dont je doute fortement, nous auront droit à des torrents de pleurniche républicaine digne des heures sombres de la médiocrité larvesque. « Je n’ai fait qu’obéir aux ordres pour nourrir ma progéniture. J’ai juste ouvert les portes du wagon. J’ai juste conduit le train. J’ai juste ouvert une vanne… »

    Quand tout le monde est coupable, personne ne l’est. A part quelques putains trop zélées, personne ne sera tondu et la dictature molle pourra perdurer avec son lot de vexations ordinaires pour le troupeau et d’exécutions sociales pour les rares comptables d’une once de justice qui déploreront un peu au delà des ultrasons, les milliers de morts et de détraqués psychologiques qu’aura entraîné cette arnaque de petits tyrans en charentaises et leur cortège de profiteurs.

    Pour avoir une idée de la dite arnaque, une bonne synthèse d’un épidémiologiste courageux: https:/ /youtu.be/7a27tkDuNdA

    Si ces merdes cosmiques déclarent la guerre, c’est avec un ennemi à la mesure de leur courage: microscopique. En 1915 ceux qui voulaient sauver Noël dans les tranchées mettaient un masque à l’extérieur, mais c’était alors la grande guerre avec de vrais combattants, pas des fiottes soumises prêtes à subir des levrettes à répétition pour pouvoir siroter du café hors de prix sur une terrasse loundge avec leurs congénères boboïdes!

    1. LeSubversif

      Ainsi va la nature humaine mon pauvre…l’histoire bégaie… Il te reste plus qu’une seule chose à faire Au fait tu préfère des blanches ou des rouges? 🙂

  5. Nemrod

    Toute façon c’est trop tard.
    Ils ont brûlés leur vaisseaux et sont obligés de fuir en avant et de faire n’ importe quoi pour allumer des contre contre-feu partout.
    Je pronostique une merde noire.

      1. Nemrod

        Ah ben c’est simple, ils vont durcir et il m’étonnerait beaucoup que ce qui reste de liberté d’expression perdure.
        Il va être économiquement risqué de critiquer maintenant tout de suite.
        Je pense que ça va devenir physiquement risqué d’être sceptique d’ici maximum 2 mois.
        Ce que non faisons ici est déjà un gros risque.
        Faut se mettre en mode sous radars très vite.

        1. pabizou

          Je ne sais pas, il n’y a jamais rien d’écrit, le propre des grains de sable c’est d’arriver lorsque rien ne permet de les voir venir . Quand au fait que ce que ce que nous faisons ici soit déjà un gros risque, de 2 choses l’une, ou c’est déjà trop tard et sans doute depuis longtemps ou ils s’en foutent complètement tant que ce n’est pas un obstacle à leurs projets et pour le moment c’est le cas .

          1. Nemrod

            Ah suis d’accord.
            Mais il faut être un grain de sable intelligent.
            Pas la peine de balancer la poignée devant la Kommandantur.
            Resistance passive et invisible.

          2. Alex

            Vu les retours que j’ai, c’est plutôt mitigé, chez les deux doses ça couine un peu, pour ceux qui n’étaient pas très enthousiastes à la base et d’autres sont complétement acharnés, a faire piquer leurs gosses alors que ça toussent à la mort qui te postillonnent dessus et te reprochent de ne pas porter un masque bleu mais un tour de coup lors d’un repas de services dans l’entreprise un lundi où j’avais une grosse gueule de bois mais pourtant j’avais l’impression d’être le moins con.

          3. Berdol

            Ils s’en foutent complétement et d’autre part cela leur permet d’identifier les récalcitrants et de sonder le degré de résistance et de capacité de méchanceté desdits récalcitrants. Bref il est trop tard pour reculer et ils n’agiront pas contre ce type de blog et de forum.
            le vulgus pecum est bcp trop nombreux pour que l’infime cohorte des récalcitrants qui réfléchissent (sous ensemble très peu nombreux parmi les récalcitrants) puissent compter pour autre chose que du beurre …

            1. Nemrod

              Oauis peut être.
              Vais quand même continuer dans ma ligne de conduite.
              Ca me permet de pas avoir des glaces en bois et puis j’aime pas bouffer avec des cons.

        2. Vodkaman

          Ce qui me fait peur, si ça merdouille vraiment avec la 3ème dose et avec le vaccin en général, c’est la réaction des vaccinés vis à vis de ceux qui n’ont pas marché dans la combine. genre vous saviez que c’était une expérience et vous ne nous avez rien dit…

          1. Pierre 82

            Personnellement, et c’est peut-être pour me rassurer, je ne pense pas qu’on ira vers une catastrophe sanitaire d’apocalypse.
            Je m’explique: si les effets étaient aussi terrifiants que certains d’entre nous le pensent, on serait déjà à des centaines de milliers de morts. Or on en est loin, même si on sait qu’une bonne partie de ces problèmes sont cachés.
            Il y a un seuil d’occurrence à partir duquel les effets gravissimes (pas que le décès) ne peuvent plus être cachés, c’est quand on en arrive au point ou tout le monde a parmi ses amis proches une ou plusieurs victimes.
            On en est loin, et en plus avec un faisceau de doutes suffisants pour ne pas accuser le vaccin avec certitude. Je lance un chiffre comme ça, s’il y a un effet gravissime toutes les 25 000 doses (je pense que ce chiffre était retenu par certains auteurs qui ont étudié le sujet), seule une personne sur 100 connait personnellement un ami intime dans le cas. Largement insuffisant pour déclencher une réaction en chaîne.
            Dans un cas normal, un taux pareil d’échecs serait bien entendu relayé par la presse, mais je base ma réflexion sur le fait qu’on en est revenu à une situation où l’information est complètement verrouillée, et ne circule plus normalement.
            Des morts du vaccin, il y en a déjà beaucoup, et il y en aura encore énormément, mais peut-être pas de nature à bouleverser la démographie. Sand doute raccourcir l’espérance de vie moyenne de quelques années, voire d’une décennie, mais pas plus (!!! Je me rends compte de ce que j’écris !!!=)

            Donc, la situation n’est amha peut-être pas si critique sur le plan sanitaire, mais par contre du point de vue du fonctionnement de la société, la catastrophe est déjà là: quand on considère le nombre de personnes impliquées dans ce mensonge et cette manipulation d’ampleur biblique, on en reste bouche bée, et c’est là qu’ils vont morfler. On ne sait pas quand, je ne serai peut-être plus de ce monde, mais ils perdront. Ils sont déjà en train de perdre.

            1. durru

              D’après l’ANSM, il y a un cas de myocardite tous les 7600 vaccinés (2 doses) Moderna hommes entre 12 et 29 ans. Et qq 30k Pfizer.
              Avec la troisième dose et l’extension vers les petits ( 5-11 ans), ça va très bien se passer. Le nombre total va grimper.
              Sans parler d’autres effets secondaires, encore plus graves pour certains.
              Je fais tous les efforts possibles pour convaincre mes proches à éviter les rappels, mais à part ça je prépare les stocks de popcorn en pensant à Darwin.

              1. Pierre 82

                Les myocardites, on sait qu’il y en a énormément suite au vax, c’est même reconnu par les autorités, mais je ne suis pas certain qu’elles soient toutes sévères et aux effets durables (à part une réduction de l’espérance de vie, donnée statistique et non individuelle, et qui ne sera visible que dans pas mal d’années).
                Et ces mêmes autorités sanitaires prétendent que les victimes s’en remettent très bien après quelques jours (j’ajoute: à peu près comme les effets du covid, en fait).
                Mais j’ai déjà expliqué que je ne prends tous les chiffres, officiels ou dissidents, avec énormément de pincettes. Ils ont cassé le thermomètre, donc on est dans le brouillard. Le médecins ne déclarant plus de manière rigoureuse les effets indésirables, je me déclare en épochê (j’ai suspendu mon jugement concernant les chiffres), je préfère dire que je n’en sais rien, et me baser sur d’autres types de constatations, comme celle que le nombre de victimes n’a pas atteint le point critique à partir duquel on ne peut plus le cacher.
                Un jeune gars qui meurt d’une crise cardiaque dans un lycée ou même une fac, ça peut passer. S’il y en avait trois ou quatre dans chaque établissement du pays, le tableau de la perception serait radicalement différent. Et on est loin de compte. Je ne dis rien d’autre.

                1. durru

                  Le souci, avec la myocardite en particulier, c’est que ça NE SE SOIGNE PAS. Les lésions sont permanentes. Une amélioration de l’état du patient ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de séquelles.
                  On peut très bien se rappeler l’amiante ou le sang contaminé, voire la saloperie en cours aux Antilles (chlordécone). Mais cela ne veut pas dire que le temps pour que les gens prennent conscience des conséquences réelles de ces myocardites soit tout aussi long, vu que la circulation de l’information n’est plus du tout la même.
                  Ce que j’essaie de dire, c’est que pour le gosses qui se font vacciner sous la pression de la famille, voire de l’entourage, lorsqu’ils vont arriver à la troisième, voire quatrième dose, le taux de myocardites ne sera plus 1/30k, mais bien plus fort. Pour rappel, c’est 1/7600 pour Moderna, qui a été arrêté pour cette tranche d’âge, précisément à cause de ça.
                  Vous croyez qu’un taux similaire pour Pfizer va passer sans se voir, quand on sait que la population vaccinée Pfizer est bien plus importante ? Je ne crois pas une seule seconde.
                  Ça va probablement prendre un peu de temps, mais avec leurs délires multi-doses et les vexations à répétition, l’issue me semble inévitable.

                  1. Pierre 82

                    Oui, c’était également le sens de mon propos. Ça finira forcément par se voir, y compris sur la courbe des statistiques d’espérance de vie dans quelques décennies, mais pour l’instant, on n’y est pas encore.
                    Le problème, c’est que tant qu’ils maintiennent le contrôle de l’information, ça pourra passer inaperçu pour un bon moment encore.
                    Et le jour où les fournisseurs d’accès internet auront réussi à bloquer l’accès aux infos subversives, les gens seront encore moins au courant.
                    La seule chose qui pourrait stopper ça, ce serait des cas très sévères et des décès en série dans les écoles, les collèges, les lycées ou les terrains de sport. Et on en est loin, très loin. Un gamin qui a attrapé une myocardite est sur pied la semaine suivante (avec sans doute des séquelles qui manifesteront plus tard leurs effets) et ça passe inaperçu.
                    Donc il faut s’apprêter à ce que ça dure encore longtemps, au moins quelques années.

          2. bob razovski

            @Vodkaman :
            C’est possible, il est toujours plus facile de rejeter ses erreurs sur les autres.
            Si les effets secondaires devaient se généraliser, il est évident que des tarés iraient chercher des coupables. C’est toujours comme ça.
            -« vous saviez que c’était une expérience »
            -« bah oui ducon, et c’est pas faute de te l’avoir dit et répété »
            -« et vous ne nous avez rien dit… »
            -« si justement. Mais, de la même façon que tu n’as pas écouté ma phrase du dessus, tu ne m’avais pas écouté non plus à l’époque. »

            1. baretous

              Tonton et tata de mon épouse, petit peuple pied noir: 92 et 90 ans vivant en appartement. Lui solide comme un roc. deuxieme dose avant hier. Malades comme des chiens , lui vomissant et elle tremblant comme une feuille. Et le docteur leur a déjà pris rendez vous pour la 3e dose..
              En plus il avaient été positifs au covid sans conséquences.

              « Mais c’est de l’acharnement! » dit la mémé.

              Oui il va falloir bouger..

  6. Who is John Guilt ?

    Un point de détail vu *passim*, ici et ailleurs : *vulgum pecus* et *vulgus pecum* sont d’horribles barbarismes, décalques fautifs du *servum pecus*, le « troupeau servile » d’Horace. Quand on a pratiqué le thème latin et quand on a consulté saint Gaffiot, on sait que la seule forme correcte, trop peu employée, est *pecus vulgare* — *pecus, oris, n.*, c’est le troupeau, le bétail ; *vulgaris, is, e* qualifie ce qui est vulgaire, banal, ordinaire ; *vulgus, i, n*, c’est la foule, la multitude ; *servus, a, um* qualifie ce qui est asservi ; *servus, i, n*, c’est l’esclave. A la limite, on peut forger *pecus vulgusque* ou *vulgus pecusque* pour ne pas s’emmêler dans les déclinaisons. C’est très bien, de ne pas savoir le latin ; encore faut-il l’avoir oublié.

    1. Pheldge

      ahhh, le Gaffiot, qui pesait 5 kg … que de souvenirs. J’avais hérité de l’exemplaire familial ayant servi a déjà 2 générations avant moi. J’avais également les lexiques Sommer version et thème 😉

        1. René-Pierre Alié

          Ça et là… un joli nom pour un voilier, n’est-ce pas, Phiphi ?
          Si je savais le faire, je joindrais ici une photo de ce compagnon de presque vingt ans…

          1. Pheldge

            soit tu tentes ta chances avec https://www.zupimages.net/up.php tu fais glisser ton image sur la page et puis tu attends qu’elle soit chargée et tu copies le lien proposé (le lien direct) pour le poster ici, en attendant la validation patronale, sinon tu me l’envoies avec un petit billet de 100 et je me ferai un devoir de le faire pour tézigue

  7. pabizou

    Il vont sans doute être très frustrés, il semblerait que Omacron soit presque inoffensif et ne provoque que des effets limités à quelques douleurs musculaires pendant 2-3 jours . Putain, où va-t-on si on ne peut plus compter sur un virus pour foutre le bordel, Vérangélé va finir par croire qu’il doit tout faire tout seul, en plus cette saloperie s’attaque surtout aux vaccinés . Quel gâchis, une si belle occasion …

    1. Aristarkke

      « si on ne peut plus compter sur un virus pour foutre le bordel »
      Il reste la gonflette médiatique qui est déjà bien lancée à ce propos…

    2. Pierre 82

      C’est pas perdu pour tout le monde. Les bourses ont chuté assez violemment vendredi à l’annonce du « terrible virus », mais dès qu’il sera notoire que cet omicron est inoffensif, ça remontera aussi sec.
      Dans la série des délits d’initiés, les grosses mains ne prennent même plus de précautions: ils lancent des nouvelles de ce type-là, font jouer à fond leurs politiciens et leurs journalistes pour foutre la trouille à tout le monde, puis s’empiffrent goulûment le plus illégalement du monde avec la plus profonde décontraction.
      Et je m’en réjouis plutôt, car c’est le signe que l’hubris fait son œuvre et est en train de prendre le pas sur tout le reste.
      Donc ça ne devrait pas tarder à déraper. On parlait de grain de sable un peu plus haut, c’est la dune du Pyla dans un mécanisme d’horlogerie fine qui va leur tomber dessus. Patience.

      1. Pheldge

        tu nous crucifies le Papet, c’est la dune du Pilat la bonne réponse …
        la réponse Pilat bien sûr ! Comme ils disent dans les mosquées, je m’en lave l’iman 😉

  8. pabizou

    En plus, je viens de jeter un oeil sur le courrier des strateges et j’ai failli éclater de rire . Cette bande de noeuds volants veut vacciner tout ce qui passe et on annonce une pénurie d’aiguilles . Agagaga….

    1. Dr Slump

      Une pénurie d’aiguilles ! C’est magnifique ! Renversant ! C’est… c’est… ouarf, c’est hilarant ! Qu’est-ce que j’me marre, ce monde est formidable ! Apéro ! 😀

    2. Higgins

      De là à penser que c’est le lobby des producteurs d’aiguille qui est derrière cette manipulation, il n’y a qu’un pas que je suis prêt à franchir.

          1. HAYD

            En fait non, puisqu’ils déclassent les vaccinés en non vaccinés. A supposer que les booster n’aient qu’un effet court dans le temps – sinon pourquoi parlerait-on déjà de 4ème dose – il va y avoir des tombereaux de non-vaccinés.
            Le pire c’est que les dé-vaccinés vont être plus fragiles du système immunitaire que les jamais vaccinés qui n’ont pas pris une tornade de Spike. On a les prochains boucs émissaires : les doubles vaccinés 1 seul booster ! Je parie sur cette catégorie pour Juin 2022.

            1. Berdol

              Pour ce que ça vaut : Ma fille dans une petite entreprise de 15 personnes : Trois non-vaccinés, en bonne santé, sans rhume ni covid, le reste triple dose, depuis le mois de novembre accumule les rhumes, angines et autres désagréments hivernaux…

              1. Nemrod

                De nombreux cas de Covid depuis ce week end.
                Que des vaccinés…évidemment ici y en a 90 %
                Jamais vu autant en si peu de temps …même sans vaccins.
                Non seulement le vaccin a aucune incidence sur la contagion mais on a même l’impression du contraire.
                A moins que ce soit la côté pervers du Pass..
                A suivre attentivement..

    1. Pierre 82

      C’est vrai, ça. Alors qu’il y a Salto.
      Je rappelle cet excellent billet:
      https:/ /h16free.com/2020/01/15/65190-comme-prevu-salto-va-couter-un-pognon-de-dingue-pour-rien

  9. MadeInCH

    La polulation de Honk Kong a manifesté en masse, fort et longtemps. ça n’a servi à rien.
    Vous croyez que autre chose se produira en Occident???
    A part aux USA ou des gens sont armés, je suis plutôt pessimiste.

      1. MadeInCH

        Les suisses (minuscule, cette fois, alors que par fierté je met généralement une majuscule) s’imagine encore que les institutions sont honnêtes.
        Donc ce sont des vaux.
        Cela dit… A confirmer ou infirmer dans quelques heures…

        1. Pierre 82

          Perso, je ne me fais aucune illusion. Pas parce qu’ils seraient plus cons que les autres, mais au contraire parce qu’ils sont comme tout le monde. Et que la caste au pouvoir, y compris dans la confédération, maitrise parfaitement l’ingénierie sociale, et que ça marche du tonnerre de Dieu.
          Ils voteront massivement en faveur des mesures liberticides, en s’imaginant que ça ira mieux ensuite.
          Cette journée sera à marquer d’une pierre noire: l’échec définitif de la démocratie directe.
          L’échec de la démocratie représentative (en France) a été pour moi consommée le jour du vote du traité de Lisbonne par l’AN et le sénat.

          Nous sommes à la fin d’une époque, plus aucune marche arrière ne sera plus possible à partir d’aujourd’hui, et le calice sera bu jusque la lie.
          Préparons-nous, ça va tanguer.

        2. Pheldge

          bon, afin de prévenir la vécé du Papet, je me permets de rappeler que des vaux, en Suisse, il y en a partout, à côté des monts, et pas seulement dans le canton de Vaud. Pour ce qui est des ruminants, en français de France, on les appelle toujours des veaux et des velles ou encore veaux femelles, qui deviendront des génisses, puis des vaches … 😉

    1. Pierre 82

      Il faut éviter d’aller se balader sur le terrain sur lequel ils voudraient nous entrainer: les manifestations. C’est un terrain qu’ils maitrisent parfaitement, et il n’y a que des coups à prendre pour un résultat très incertain.
      Je suis sur la même ligne que Nemrod: le boycott, le retrait sur l’Aventin, la grève à la « Atlas shrugged », mais sans le Galt’s gulch, juste avec les moyens du bord…
      Attendre que le fruit soit mûr pour qu’il tombe tout seul, et s’armer de patience. En espérant qu’on ne soit pas un jour obligé de fuir.

        1. Pierre 82

          Je n’en sais rien, justement. J’aurais éventuellement un peu de chute au Luxembourg ou en Belgique, mais ce n’est guère mieux, et il n’est pas impossible qu’ils sombrent même avant la France. Au Luxembourg, ils sont carrément frappadingues, pire encore que les suisses.

            1. Higgins

              Oui, le peuple helvète m’a profondément déçu. La seule et maigre consolation, c’est que la population suisse a choisi elle-même de se passer la corde autour du cou. Pas comme chez nous.

                1. Pierre 82

                  Je l’ignorais. Mais quoi qu’il en soit, j’ai l’impression que la majorité de la population est en faveur du pass. C’est le cas en France, et au Luxembourg, qui a un état d’esprit un peu équivalent, et où je connais pas mal de gens qui me confirment l’état d’esprit général.

            2. Dr Slump

              Vu le conformisme obsessionnel des suisses, je ne suis pas franchement surpris. Mais l’ampleur des fraudes, là ça me coupe le sifflet, et en plus je n’avais aucune idée que le vote électronique avaient eu lieu lors des dernières présidentielles. En fait, les complotistes sont maintenant à la limite de la prophétie, bientôt on va découvrir des reptiliens au théâtre de Guignol, rue du Fbg St Honoré.

    1. Souriss

      Je suis assez pessimiste sur les résultats. Dans mon entourage (cadre sup), c’est une majoritée de « si ça peu aider à en sortir .. » et tous semblent naivement faire confiance au CF.

      Je suis plus ou moins le seul à parler des risques que cela implique, que ce soit au niveau du traçage ou du pass. Ils se rangent derriere le « mais non, on ira jamais aussi loin, pas en suisse etc. »

      J’espere au cas echant que la loi sera acceptée ou refusée avec une très nette majoritée. Auquel cas nous allons au devant d’une dissension sociale majeure.

  10. bob razovski

    Une idée 100% complotiste du dimanche matin :
    Imaginons qu’en fait, les doses qui vont se succéder tous les 5 mois soient des doses de « neutralisation ».
    Les deux premiers shots sont destinés à répandre une saloperie dans le corps humain. Les shots suivants serviront à inhiber l’action de cette saloperie. Durée de l’inhibiteur : 5 mois.
    Ce qui fait que pour vivre, il faudra montrer patte blanche afin d’obtenir le shot inhibiteur. En absence de celui-ci, la saloperie se développe et l’hôte pourrit sur pieds en quelques jours. (j’évite le « se transforme en zombie », c’est trop vulgaire) Ca pourrait être drôle.

    1. MadeInCH

      Rendre le mougeaon moyen dépendant du « système » pour simplement vivre, et en plus le tracer dans ces moindres gestes! Le rêve!
      Et en plus, comme n’importe quoi peut être mis dans le « vaccin », n’importe quoi peut être expérimenté.
      Perso, l’histoire de l’infirmière en chef slovaque, c’est plausible. Il suffit de rajouter l’attribut « N° de fiole » dans la base de donnée des QR Code.
      Et après, il suffit de comparer entre le groupe de test (Fiole 1), le « vaccin » (fiole2) et le machin cancérigène (fiole 3) pour voir comment se développe quoi. C’est génial pour l’expérimentation.

  11. Mitch

    Les solutions ne marchent pas, mais la méthode elle semble marcher. En effet, combien de personnes objectent ouvertement ? combien de personnes refusent de se soumettre ?. C’est même tout l’inverse que j’observe.

    Ca dure déjà depuis 2 ans. Cette bande de guignols n’a eu de cesse que de faire conneries sur conneries (le papelard pour aller faire pisser son chien restera dans les annales), en élevant le mensonge d’état à des niveaux jamais encore atteint.

    Et qu’à t’on vu ? RIEN. RIEN de chez RIEN. le NEANT !. Tantôt tueurs de vieux, inconscients, ne pensant qu’à l’économie, nous sommes à présent des complotistes et/ou des anti-vax (ce qui dans la Doxa revient un peu à la même chose, les anti-vax n’étant qu’un ramassis de complotistes).

    Le Roi parle d’une 3ieme dose et … Doctolib enregistre +1 million de RDVs, et au moins 10 fois plus de connections en quelques heures.

    Est-ce de l’apathie ou de l’adhésion ?

    Sans doute un peu les deux, mais j’admets ne pas partager l’optimisme de certains ici qui s’attendent à des réactions dans les mois à venir. Rien ne bouge. Pire, une bonne partie de la population semble souffrir du syndrome de Stockholm et aimé le Roi et ses laquets car ils se sentent protéger, ‘il fait des choses’, et il va peut être même leur sauver leur fête de Noel !

Laisser un commentaire