Monde de merde !

Parfois, les mots manquent pour décrire une situation. Dans ce pays où fleurissent les associations de défenses du/de la veuf-ve, de l’orphelin-e, des ouvriers-ères, des exploité-e-s et autres assisté-e-s compulsifs, la situation, mine de rien, devient de plus en plus tendue : le gâteau associatif grossit plus vite que la population, et, statistiquement, on se retrouve dans la délicate situation d’associations moralinées et de collectifs d’actions citoyens où les membres viennent de plus en plus des milieux interlopes. Bilan …

Bilan, quand une association d’Insoumis-es rencontre une association de lutte contre le racisme, ça se castagne.

Le dimanche 3 février, des militants des Insoumis-es sont réunis lorsque cinq hommes font irruption, dont trois cagoulés. Les agresseurs cassent du matériel, frappent deux insoumises qui, par la suite, affirment avoir reconnu deux des agresseurs. Or l’un d’entre eux … fait partie de SOS Racisme, révèle une source judiciaire.

Nanméfranchement où va-t-on si ceux qui luttent contre le racisme doivent être surveillés par ceux qui luttent contre les violences conjugales ? Devra-t-on faire surveiller les associations d’aide à la réinsertion par le travail par les associations de lutte contre la pédophilie ? Les alcooliques anonymes devront-ils organiser des raids d’intervention musclés pour séparer les défenseurs des animaux des défenseurs des cultures bio qui se battront pour je ne sais quelle raison ? Qui ira surveiller ceux qui luttent contre les violences conjugales ?

Comme le disait fort justement George Abitbol : « Monde de Merde ! »

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires24

  1. erratum

    diviser pour :mieux régner tel est le mot d ordre actuel :50 pour cent de beurs contre le même taux de Beurettes et voila la solution Sarcozienne pour répondre aux revendications des citées.question: comment se débarrasser de Fadéla sans froisser l’engagement de l état ?
    réponse: Sarcozy n en est pas a son coup d’éssais en matière de trahison.

  2. sam_00

    Que c’est beau toutes ces personnes qui veulent faire le bonheur des autres contre leur volonté … on vois le resultat!

    Il suffit ensuite de prendre un peu de recul et d’imaginer ce que cela peut donner quand des socialistes et communistes (qui veulent faire notre bonheur meme contre notre volonté) sont au pouvoir et qu’ils peuvent piocher dans nos poches l’argent nécessaire pour commettre leur méfaits …

    Si certains n’arrivent pas a s’imaginer le résultat, qu’il viennent faire un tour en Fraonce …

  3. Gaël

    Ma parole, quelle rythme effréné cher h16 ! Serais-tu en wacances ? ^^

    Erratum, faut arrêter la parano 😛 Ne mettez pas sur malice, ce que bêtise suffit à expliquer. Le milieu associatif existe depuis looooongtemps et ce genre d’anecdote n’a rien de révélateur d’une ambiance particulière.
    Ça montre simplement que la moraline ça tient 2 minutes, le temps que la nature revienne au galop…
    Les gens n’ont pas besoin de Sarko pour se conduire comme des cons… Hélas.

  4. geo

    @sam_00

    c’est ça! c’est ça! mais Sarko se défends très bien dans ce domaine, va falloir rétrécir vos poches comme cela vous aurez l’impression d’en avoir toujours autant…..

  5. geo

    une association est d’abord pour se faire plaisir,

    Regardez les créateurs d’associations il créent pour répondre, non pas à un besoin collectif, mais à un besoin personnel, qui pour lancer une souscription pour son fils malade, qui pour lutter contre tel ou tel excès de la société (alcool, tabac, vitesse) en bref quelque chose m’ennuie donc je vais faire une association pour lutter contre ce quelque chose……l’on tombe très vite dans un excès qui devient liberticide (interdiction du tabac) et satisfait une minorité au détriment d’une majorité à partir du moment où le législateur s’empare du problème, et sous des prétextes fallacieux, nous pond une loi.

    Il ne faut donc pas s’étonner des dérives que cela peut engendrer. L’on devra bientôt créer, comme vous le dites, des associations pour se prémunir des associations qui elles mêmes…..etc…etc.

    On ne devrait soutenir que les associations d’utilité collective (60 millions de consommateurs)

  6. 60 MC n’est pas une association que je qualifierai de suffisamment neutre politiquement pour mériter mon financement. En outre, l’obtention du label « d’utilité publique » sous-entend tellement de courbettes vers l’Etat qu’on peut légitimement faire attention lorsqu’on la voit.

  7. geo

    tout a fait d’accord, mais elle rends certains services dont vous profitez d’ailleurs, alors ne tirons pas sur l’ambulance, il y aurait tant d’autre assos à démolir avant…..

  8. Ozenfant

    Bien vu H16, d’autant plus que la pluspart des organisations anti-racistes ne défendent plus que leur communauté. Zarbi que des promoteurs du racisme communautaire soient encore appélées "anti-racistes"… ou bien ?

  9. Phantom

    Maintenant que je ne suis plus sur lib.org, vais te faire ici quand j’en aurais l’occasion h16, ah ah ah! 🙂

    @geo

    Je te trouve dur geo! C’est vrai que les associations naissent souvent d’une histoire personnelle mais ce n’est pas forcément pour faire chier le monde ou pour se faire plaisir! Par exemple des parents qui ont vu mourir leur enfant d’une maladie orpheline et qui se sentant impuissant créent une association pour financer la recherche sur ces maladies; il y a plein d’autres exemple comme ça, un père qui n’a pas eu la garde de son enfant et qui milite pour le droit des pères, une femme battue qui crée une association contre la violence conjugale, un mec qui a vu son frère mourir d’une overdose de cock qui va faire une campagne de sensibilisation contre la drogue, etc. La création de ces associations est naturelle dans une société libre!

    Je crois que ce que voulait dire h16 implicitement dans son billet c’est qu’il y a plein d’associations de merde en France et dont SOS Racisme, "association anti-raciste", fait partie.

  10. geo

    @Phantom

    """Je crois que ce que voulait dire h16 implicitement dans son billet c’est qu’il y a plein d’associations de merde en France et dont SOS Racisme, "association anti-raciste", fait partie"""

    Oui, oui, j’avais compris,merci, et je réponds dans le même sens, rien de plus
    salut

  11. Alexis

    Pour ma part, j’ai appris à mes enfants que ce sont les méchants socialistes qui attaquent le chateau (playmobil) des bon capitalistes et qu’il faut occire et ébouillanter l’assaillant 😉

  12. Gaël

    Hors sujet pour le coup, mais je vous propose de lire cet article sur le déficit commercial de la France qui, finalement, n’a aucune importance :
    economistes.blogs.liberat…
    Le raisonnement me laisse perplexe. Il paraît logique, mais je ne peux m’empêcher de me dire qu’il est suspect ^^

  13. Ozenfant

    Gaël,
    En effet, le déficit commercial de la France n’a aucune importance pour ces économistes.
    Ces économistes ne travaillent pas chez Kéber, Pleyel, Jourdan, Teffal et se foutent royalement que nos sociétés crèvent ou délocalisent. Les chômeurs ne sont pas leur problème, leur problème est de promouvoir la dernière secte à la mode: la leur !
    La secte de ceux qui nous font prendre les vessies pour des lanternes !

    Ces économistes ont inventé une nouvelle alchimie qui ne transforme pas le plomb en or. Qui transforme l’enseignement Français, 27 ème au monde (I4 au Bac vaut 10 au Bac Suisse!) en matrice a Génies qui vont aller porter la bonne paroles du cerveau Français supérieur à ces pauvres petits cerveaux tarés d’asiatiques. Ont-ils seulement remarqué que même des BE (bureaux d’études) commencent à délocaliser (Sous traitants d’Airbus) ?

    Vous croyez Gaël que les économistes connaissent quelque chose à la vie de l’entreprise ?
    PAS DU TOUT, les élèves de ces écoles apprennent surtout la macro économie !
    Les acteurs de la macro économie se réduisent à une poignée de mandarins à la BCE, au FMI, et dans quelques organismes régulateurs internationaux.
    Le gros de diplômés va se retrouver dans l’enseignement (de l’économie), dans l’enseignement tout court ou dans l‘administration. Ces professeurs enseignent une matière virtuelle qui ne s’exerce pratiquement plus au niveau national à part quelques experts financiers dans les multinationales et dans quelques grandes banque accro au « casino » boursier (S.G.).
    Cela marche en circuit fermé, c’est un peu comme la philo: cela forme quasi uniquement à devenir prof de philo. Je précise que j’adore la philo !
    Un petit noyau de ces professeurs, qui n’ont bien évidement jamais pratiqué l’économie de terrain, constituent: «Les Experts Français de la Télévision de la presse et des Partis politiques».

    Pas étonnant dès lors que nos hommes politiques, qui ne savent que ce qu’ils lisent et écoutent dans la presse deviennent de plus en plus ignares des réalités de terrain de l’économie Française.
    L’avis de Sarkozy sur l’économie vient à 50% des connerie débitées par vos «experts sans expérience» et à 50% de ce que lui racontent ses copains patrons de multi nationales.
    Rien de la réalité de 90% des entreprises française (PME) ne lui parvient jamais et ne parvient jamais à aucun responsable politique.

  14. Gaël

    Merci Ozenfant pour ce point de vue tout à fait clair.
    Je précise que je ne crois rien du tout au départ et que tout ce qui vient de la presse traditionnelle (en particulier Libé) porte un gros sceau "suspect" à mes yeux. Quand mes propres capacités d’analyses me font défaut (et c’est le cas relativement vite sur les sujets économiques), j’aime bien entendre des avis différents. Je précise enfin que je n’ai aucune intention trollesque comme certains lecteurs de passage ^^

  15. Flak

    a ce sujet le commentaire de Clem dans Bartabas Fume et Fulmine laisse reveur, on touche du doigt l’ambiance intellectuelle en france, tres dangereuse.

  16. geo

    @Flak

    """a ce sujet le commentaire de Clem dans Bartabas Fume et Fulmine laisse reveur, on touche du doigt l’ambiance intellectuelle en france, tres dangereuse."""

    Le commentaire du camarade "Clem" me laisse pantois devant la méconnaissance des systèmes politicos-économiques, ce n’est pas tant la pauvreté de "l’ambiance" culturelle qui m’inquiète, ce sont les conséquences.
    Ayant du temps devant moi je me promène sur le net et que vois je (d’acoustiquais je…je blague), des blogueurs qui "philosophent (platon,erathostène, le père noël..etc) des blogueurs qui pensent que la france est libérale, pour certains, pour d’autres qu’elle est collectiviste,….d’autres ne savent pas.. alors ils philosophent….(c’est chiant la philo)….
    bon , ben tiens j’ai perdu le fil….ah oui la pauvreté intellectuelle des Français est normal mon cher Flak, la politique, l’économie ne s’apprennent pas à l’école, quand ces matières sont enseignées elle dépendent de l’orientation du(es) prof.

    A titre d’exemple j’ai eu un prof d’économie qui était coco comme pas possible, et qui démontrait à grand renfort d’exemples, les bienfaits du collectivisme totalitaire……résultat je suis anti-communiste……lol
    salut

  17. Ozenfant

    Geo,
    En vacances ?
    L’économie comme la philo, ne servent guère qu’à devenir prof d’économie ou de philo (90% des cas).
    Jean Luc lagardère était ingénieur et non issu d’une école de commerce ou d’économie, son Patron Floirat était commerçant et Marcel Dassault ingénieur également.
    L’économie est un forme particulière d’HISTOIRE et ne sert à rien pour diriger une entreprise.
    Pas besoin d’avoir été dans une école d’économie pour comprendre comment FRAUDER:
    Angela Merkel: Des centaines de personnes dont des personnalités clefs, sont soupçonnées d’avoir fraudé le fisc en plaçant leurs fonds au Liechtenstein.
    blog-ccc.typepad.fr/blog_…

  18. geo

    @Ozenfant

    Non, Non! pas en vacances, mais j’ai un principe, quand je n’ai rien à dire, je la "ferme"
    Je n’ai jamais dit que la philo ou l’économie était un aboutissement pour une quelconque carrière. Il est vrai que les grands patrons que vous citez étaient des ingénieurs hors pairs, vous avez oublié les Louis Renault, Bréguet, Citroen ou les Peugeot….j’ai bien connus M Dassault qui n’était hélas pas un économiste ni un philosophe, il avait pour but de faire des avions, de vendre des avions….et avec la meilleure qualité quoique cela coute.
    A+ sur votre blog……haha!!

Les commentaires sont fermés.