Demaerd Prolutions Et Soblèmes

Vous êtes marié et heureux en amour ? Vos enfants sont intelligents, beaux et respectueux ? Vous avez un peu d’argent, des perspectives voire des désirs d’avenir ? Votre maison est remboursée, vos voisins sont sympas et votre voiture en bon état ? Vous êtes patron et votre entreprise fonctionne à merveille ? Vous êtes ouvrier et votre patron est cool ? Pour tous ces problèmes, Demaerd Prolutions Et Soblèmes peut vous trouver une solution simple, efficace et chère !

En effet, comment, dans votre vie, retrouver le goût du challenge, l’envie de se dépasser, de tout remettre à plat si vous baignez dans le bonheur constant et douillet d’un environnement favorable ? Ne voulez-vous pas, vous aussi, sentir à nouveau s’injecter des doses massives d’adrénalines dans votre système sanguin, humer l’odeur ennivrante du stress, de la pression et de la panique alors que les deadlines, milestones et autres dates butoirs aux accents pro-actifs de petits consultants surexcités s’amoncellent dans votre vie ? Ne désirez-vous pas, vous aussi, sentir votre coeur pomper puissamment des litrons de sang chargés de testostérone à la découverte que vous êtes cocu par votre patron, que votre maison s’affaisse, que vos enfants se droguent, que vous avez serré le moteur de votre nouvelle A8 et qu’il ne reste plus de confiture pour votre petit-dèj ?

Eh bien c’est possible ! Demaerd Prolutions Et Soblèmes dispose de toute une gamme de produits et de services destinés à vous faire retrouver le goût de vivre une vie excitante, pleine d’embûches, de petites misères et de gros tracas. Et que vous soyez simple quidam ou grand ponte, petit citoyen lambda ou président de la République, Demaerd, la société tentaculaire, vous trouvera toujours une voie de sortie déshonorante et coûteuse !

Avant de nous contacter pour obtenir un devis payant, jugez par vous-même de l’efficacité des services rendus avec cette Failure-Story digne d’entrer au Guiness.

Voilà, mon nom est Nicolas. A la suite d’une émission de real-TV, j’ai été le lauréat de la Socdem-Academy en 2007. J’avais tout : la gonzesse, les voitures, le chateau, une rente de folie que je me suis même augmenté, et, moyennant quelques petites sorties en concert, des trucs VIP et quelques interviouves stipulées dans mon contrat, j’avais la belle vie.

Rapidement, je me suis ennuyé. J’ai perdu le goût de vivre.

J’avais vu les réclames de Demaerd Prolutions Et Soblèmes, mais je m’étais toujours dit : « Ce n’est pas pour moi : je ne nage pas assez dans le bonheur ». Et un soir que je m’ennuyais ferme, seul, dans mon grand château, j’ai fini par appeler.

Ils se sont très bien occupés de moi. Tout de suite, ils m’ont attribué un coach, dédié, qui a établit avec moi un véritable plan de travail pour une vrai Failure-Story. Ca a demandé pas mal de conviction, de travail sur moi-même. J’ai du renoncer à certaines amitiés, j’ai dû trahir, aussi, pas mal d’engagements. A peu près tous, je pense. Mais j’avais un but : échouer complètement. Je ne voulais pas d’une petite claque minable comme Jacques, le précédent gagnant de la Socdem-Academy, en 2002. Non. Je voulais du Merdage Sordide, de la Catastrophe Politique Totale.

Alors, j’ai suivi scrupuleusement les indications de Demaerd Prolutions Et Soblèmes.

A partir de ce moment, Demaerd s’est occupé de tout.

Pas de problème ? On vous en crée un sur mesure, aussi artificiel que nécessaire.

Par exemple, on proposera un service gratuit (= payé par tous, donc collectivisé) de photos d’identités pour les passeports, ce qui engendrera de la grogne chez les professionnels concernés.

La région méditerrannéenne est calme et, finalement, personne ne réclame quoi que ce soit ? Vite, créons une entité en concurrence directe de l’Union Européenne, excluons de cette nouvelle hydre quelques gros pays influents en se mettant à dos ses dirigeants, et voilà une nouvelle polémique sur les rails !

La Société Générale se remet sans bruit d’une perte sèche de 7 milliards d’euros ? Vite, agitons les remugles les plus puants de l’interventionnisme paternaliste le plus éhonté pour flanquer par terre l’entreprise ou, à tout le moins, son patron !

Et n’oublions pas le coup de génie de Lars Van Pipooten, de la direction marketing de Demaerd Prolutions et Soblèmes, qui a eu l’idée de proposer à Nicolas la remise en cause complète du business model des chaînes de télévision publiques : ainsi, alors que tout le monde se contentait mollement d’un status-quo moyen entre les recettes publicitaires et les « missions de propagande sévice service public » de la télé publique, Nicolas a agit pour lui enlever sa principale source de financement ! Non seulement, il arrive à enquiquiner les fonctionnaires de ces établissements, mais en plus, il va devoir faire supporter à tous des ponctions complémentaires !

Vous avez un problème et vous voulez qu’il empire ? Pas de souci, nous avons aussi la solution : alors que les prix grimpent, rien de tel qu’une bonne régulation ! Ca a foiré en France après la libération, ça a foiré en URSS, ça a foiré à Cuba, en Corée et en Chine, ça a foiré sous la Révolution et ça a foiré sous Dioclétien, dans l’Empire Romain au IIIème siècle : ça ne peut que foirer en France au 21ème siècle ! Brillant !

A noter que la Régulation des Prix de Marché fait partie, pour cette semaine, d’un package promotionnel « Commotion Collective », dans lequel vous trouverez en plus une méthode pour traumatiser efficacement toute une génération d’enfants de 10 ans, en leur proposant de s’impliquer personnellement et chacun d’entre eux dans une identification morbide avec un enfant, du même âge, mort dans des conditions abominables de déportation pendant la seconde guerre mondiale. Accessoirement, cela constitue une voie intéressante pour améliorer le nombre d’élèves par professeurs puisqu’avec une telle méthode, on devrait normalement voir se réduire sensiblement par suicide la numération des premiers sans toucher à celle des seconds.

Enfin, vous avez un problème, vous savez le résoudre, mais vous voulez qu’on vous sabote votre idée ? Demaerd peut le faire aussi ! Ainsi, partant de l’idée qu’on doit clairement remettre la PAC à plat, on peut arriver à la conclusion qu’il faut absolument … empirer la situation.

Comme vous pouvez le constater, Demaerd ne s’impose aucune limite si vous, client, avez suffisamment les épaules larges : des épaules présidentielles appelant des catastrophes au moins nationales, Demaerd a su montrer dans ces derniers événements toute l’ampleur de son savoir faire en Failure-Story, et, mieux que tout, en moins de trois mois !

Enfin, pour convaincre les plus réticents, rappelons que ne pas utiliser les services Demaerd, c’est risquer de s’en sortir très bien tout seul, résoudre ses problèmes, ou, pire, ne pas s’en créer de nouveau dans la foulée. Voire, de faire preuve d’inventivité

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires7

  1. Ozenfant

    Savoureux !
    J’ai vécu une faillite fracassante, j’ai éssuyé de nombreux échecs (L’un d’eux dont se font l’écho cette semaine, deux organes de presse ).
    Passé de la Ferrari à la Fiat 500 d’occase pourrie, j’ai exercé 4 métiers diamétralement opposés: 21 ans comme cuistot pour le dernier.

    Mais retraité depuis un an, je ne voudrais pas échanger les jours comptés qui me restent avec l’avenir du français moyen d’aujourd’hui.
    Surtout l’avenir qu’est entrain de nous forger le lunatique de l’élysée.

  2. geo

    Ouais, j’ai cru voir ma vie défiler en lisant le début du billet…..un vrai régal, et puis non c’était pas moi , c’était l’autre, oui quoi l’autre.

    Pour les propositions de "Demaerd Prolutions Et Soblèmes" je crois qu’il y avait pas mal de prétendants (d’ailleurs y en a encore….des prétendants.

    Bon comme d’hab excellent billet,non…non….je ne dis pas ça pour vous faire plaisirs, (d’abord je ne fais jamais plaisirs aux gens que je ne connais pas), c’est sincère
    salut ta vous

  3. Eh bien même si vous ne voulez pas me faire plaisir, j’avoue que j’aime bien les compliments, de temps en temps. Merci, donc 🙂

Les commentaires sont fermés.