Les sénateurs s’occupent des forfaits internets illimités. Consternation totale.

L’avenir du pays n’est décidément pas très bon. Les signaux s’accumulent, et les prochains mois semblent bien sombres pour le pays. L’économie continue de faiblir et les chiffres évoqués par le FMI ne font pas plaisir à voir. MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR SE LAISSER ABATTRE !

Vite, continuons l’hystérie écologiste !

Peu importe que le peuple français croule sous les interdictions, sous les obligations, sous les taxes et les grosses vexations, le tout au sortir d’une crise mémorable : s’il y a bien des individus qui sont réellement imperméables à ces réalités de terrain, ce sont bien nos chers (très chers !) sénateurs pour lesquels tout indique que c’est même le moment d’en ajouter une petite lichette !

En plus, ça tombe bien, ce sont de grands connaisseurs et utilisateurs du monde numérique, ce qui les autorise donc à proposer des solutions à la fois innovantes et totalement appropriées pour réduire la production de CO2 français dans l’atmosphère : et si on interdisait les « forfaits Data Illimité » de téléphonie mobile pour protéger l’environnement ?

Le raisonnement est aussi simpliste qu’idiot et donc tout juste à la portée des politiciens de la Chambre Haute : comme internet consomme de l’énergie, comme cette consommation produit du CO2, comme le CO2 est méchant, rien de tel que ralentir l’usage d’internet pour améliorer la situation, par exemple en multipliant les petits coups de poings dans la figure de l’utilisateur ou, alternativement, en lui interdisant les forfaits de données mobiles illimités, pardi.

Redoutable de logique et d’efficacité, n’est-ce pas ?

Attendez, ce n’est pas tout : et si, pour changer, on taxait un bon coup les plus gros émetteurs de données, comme les plates-formes de streaming ? Ce serait à la fois innovant (une taxe, quelle idée originale !) et puis tellement efficace, tant il est vrai que depuis que l’essence est monstrueusement taxée, plus personne n’en achète !

Du reste, ce sera là l’occasion de taxer Netflix, Amazon et autre Google/Youtube, ce qui est encore une fois une idée aussi nouvelle que pratique et bien trouvée !

Rassurez-vous : ce plan machiavélique et si génialement pensé ne s’arrête pas là ! Puisque l’aspect tabassage du consommateur est maintenant couvert avec le combo mortel Taxe + Interdiction, il faut en outre ajouter l’aspect distribution d’argent gratuit des autres, incitations et autres bricolages publics plus ou moins subtils pour parfaire le tableau. Par exemple, en appelant les centres de données à s’installer en France, en toute décontraction.

Eh oui : selon la fine analyse de nos sénateurs décidément affûtés comme du beurre chaud, les hébergeurs pourraient en effet bénéficier d’une empreinte carbone plus faible grâce à un bouquet énergétique fortement dépendant du nucléaire, moins émetteur de CO2 que les centrales thermiques.

La puissance de l’analyse laisse pantois.

Il faut avouer que le positionnement des sénateurs est proprement ahurissant dans un pays où on fait tout pour se débarrasser de notre parc nucléaire, où l’on est en train d’inventer de la taxe verte à tour de bras et de cuisantes vexations pour tous les consommateurs qui osent niaisement essayer de vivre heureux au lieu de se terrer dans des grottes classe thermique A climatisées à 13°C…

Et pour rappel, ces flagellations sénatoriales forcenées sur les Français sont mises en place pour tenter de réduire les émissions de CO2 liées au numérique en France, soit 2% de toutes les émissions françaises alors même que celles-ci ne représentent péniblement que 0.9% du total des émissions humaines dans le monde…

Très concrètement, les sénateurs veulent donc taxer les Français et contraindre encore une fois leurs habitudes de consommation pour tenter de réduire un peu ces 0.0018% d’émissions de CO2 que le numérique français représente dans le monde… Oui, vous avez bien lu, il s’agit de moins de 2 millièmes de pourcent des émissions humaines de CO2.

Au moment même où le pays explose les 120% de dette par rapport à son PIB, où on compte très officiellement plus de 6 millions de chômeurs, où la vague de faillites n’en est qu’aux premiers frémissements, au moment où la misère se répand sur tout le territoire, le Sénat, complètement fou, tente coûte que coûte de jouer sur deux millièmes de pourcent des émissions de CO2.

C’était indispensable, évidemment.

Et puis au delà de l’aspect complètement crétin de ces distributions compulsives de taxes, d’interdictions et de bisous ambigus, on doit absolument se demander pourquoi la France, par son Sénat, choisit ainsi de vouloir « ralentir la croissance des usages sur internet » alors que tout le reste de l’Humanité s’emploie à faire exactement le contraire…

Encore une fois, on assiste, hébété devant tant d’idiotie, à ce positionnement grotesque qui feint de croire que les Français ont raison contre tout le reste du monde et pour des motivations d’une futilité consternante (deux millièmes de pourcent, les enfants, de la dentelle microscopique !).

Apparemment, il semble indispensable pour la politicaillerie française de – littéralement – rendre les échanges d’informations plus pénibles, plus mous, plus lents et plus chers dans le pays : des milliers d’années d’Histoire et des décennies de théories de l’information jetées aux orties pour feindre de sauver les ours polaires (même pas en danger).

Mais qu’est-ce que vous voulez aussi ? Disposer d’un pays qui tente de conserver son rang dans le concert des nations, qui donne à son peuple de quoi se battre dans les guerres commerciales et informationnelles qui se pointent, qui crée de la valeur, de la richesse, des emplois, ou vous préférez un État obèse, surtaxant tout ce qui bouge et qui entraîne tout son peuple dans l’abîme du chômage, de la misère et du collectivisme ?

Pour le Sénat, je crois la question elle est vite répondute…

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires208

  1. Calvin

    La folie écologique culmine avec le second tour des élections municipales.
    On va avoir plein de mairies « vertes » où l’urbanisme va tendre vers le n’importe quoi, les finances municipales exploser, la criminalité se sentir impunie…

    Quand est-ce que ce massacre finira-t-il donc ?

    1. Pythagore

      Ben si y’en a pour voter pour eux. Perso la prochaine fois que je déménagerai, je vérifirai la couleur de la commune les 30 dernières années, et choisirais en fonction.
      .
      Tout ceci fait furieusement penser à d’immenses jeux du cirque pour amuser la galerie pendant que les vrais problèmes se traitent – ou pas – ailleurs.

      1. Hagdik

        D’accord avec vous pour le choix du point visé de déménagement.
        Sauf que le nuage vert s’étend, s’étend et s’étend.
        Pour ce qui me concerne, la commune choisie plutôt bleue est devenue verte (dehors parce que dedans ils sont bien rouges les écolos-bobos-trotinette).
        J’aimais mieux le nuage de Tchernobyl parce que lui, il avait la décence de s’arrêter aux frontières.

    2. Léo C

      En témoignent les listes que nous reçûmes des mairies. Les miennes toutes garnies de frises vertes, dont les professions de foi et programmes érigent l’écologie en vertu cardinale.

      Nous y voilà, à l’ère de l’écologie punitive

  2. Stéphane B

    Bonjour

    Pas d’accord Patron, nous n’avons pas 6 millions de chomeurs. Nous en avons quasiment 10 millions car les RSAïstes ne sont pas comptés dedans.
    Si on rajoute une partie des fonctionnaires glandeurs (étant fonctionnaire je peux me le permettre et je sais de quoi je parle vis à vis de mes relations imposées par le travail), on doit être proche des 12 millions.

    Cette idée sénatoriale, ça sent encore une mission réussie pour bousiller davantage le pays. Sont trop forts !

      1. Gerldam

        Vous devriez écrire un « Absolument dé-bor-dés » bis avec toute une série d’anecdotes croustillantes sur l’inaction…en marche.

    1. P&C

      Mauvaise foi On

      Sur une population totale de 69 millions de personnes, la pop active est de 30 millions environ.
      10 millions sont au chômage, 5 millions sont des fonx.
      Reste 15 millions.
      30% de ces 15 millions font du bullshit, ça laisse 10 millions de personnes en gros.
      Et encore, sur ces 10 millions de personnes, peut être la moité produisent réellement quelque chose…
      Le français au boulot est si productif qu’il peut subvenir à 15 personnes par son travail. Qui peuvent donc philosopher, s’adonner à l’art et à la contemplation, ou à la vie de la cité.
      C’est beau.

      Mauvaise foi Off

      Tant que la productivité se maintient… qui dépend in fine du méchant CO2.
      Si nous appliquons les prêches de la convention climat, je crains fort que l’on finisse par retomber à la mirifique productivité qui fait tant plaisir aux zadistes, où 1 français arrivait à subvenir aux besoins de 0.5 français qui faisait autre chose…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        La productivité est un concept totalement étranger aux écolos. Il croient qu’on va les entretenir à perpétuité, même lorsqu’on ne pourra plus subvenir à nos propres besoins.

        1. Dr Slump

          Concept étranger, et même un concept du diable, la productivité, c’est mal, ça épuise les ressources, ça exploite la terre et les pauvres travailleurs. Il faut donc produire moins vite, en produisant moins vite on produit mieux. C’est ce qu’ils appellent la décroissance, voilà le niveau de raisonnement de ces débiles.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Le jour où ils devront passer une semaine sans manger dans une maison sans chauffage et sans lumière, ils changeront peut-être d’avis.

            1. Theo31

              Vivement les vegans sur le trottoir pour re-découvrir le plaisir de la viande. Plus elles seront nombreuses, moins elles seront cher. 🙂

            2. pabizou

              Ce jour là, ce sera la faute aux méchants capitalistes qui font rien que les embêter . Le pire, c’est qu’il y aura des cons pour avaler l’appât, l’hameçon, le fil et jusqu’au moulinet sans même sourciller

              1. Pheldge

                c’est toujours la faute au capitalisme et à ses suppôts, les riches, salauds de profiteurs ! Ce discours marche à tous les coups depuis très longtemps, et a encore de longs et beaux jours devant lui ! hélas …

                1. zelectron

                  Toute la richesse du monde ne suffira jamais à satisfaire l’appétit de tous les loqueteux jaloux . . .Certains mêmes allant jusqu’à tout détruire en disant : si moâ j’en ai pas eh ben personne n’en aura !

        2. Vosla

          On a bien une candidate verte à Marseille qui faisait campagne en étant en arrêt maladie bidon, elle-même salariée de la CPAM Marseille. Tant que l’argent tombera dans leurs poches illégalement ou par la grâce du saint esprit, sans passer par la case prison, aucune raison que ça s’arrête.

          1. simine

            «Tant que l’argent tombera dans leurs poches illégalement ou par la grâce du saint esprit, sans passer par la case prison, aucune raison que ça s’arrête. »

            J’ajouterais que le fait que ces hommes d’état occupent une fonction très peu (voire pas du tout) balisée en ce qui concerne leurS pouvoirS, c’est assurément la fête du slip! Et c’est tournée générale (capitalisme de connivence), enfin, pour les experts du forcing (les lobbies toussa).
            En revanche, si une main providentielle parvenait à gommer cette indésirable (litote!) omnipotence, nous irions vers une gestion du pays autrement plus claire et efficace.
            Plus claire, pcque le signal serait,
            « inutile de nous courtiser, ce n’est plus dans nos attributions, snif snif!» .
            Du coup, une gestion plus efficace car, sans les « petits deals et autres renvois d’ascenseurs » juteux, que de temps pour mener à bien et atteindre les objectifs pour lesquels mandat est très clairement donné!
            Bref, dé-li-mi-tons très très très précisément les contours du pouvoir (selon le rasoir libéral (minarchisme) of course!)…une broutille 😉

    2. Michelle. J

      Vous dites que les fonctionnaires sont glandeurs, moi je suis fonctionnaires dans un centre hospitalier, je fait 8 heures de ménage par jour, sa vous parle, a la fin de la journée je suis épuisé, quand vous parlez de fonctionnaires parler pour vous.

      1. bibi

        A mon Dieu, pauvre de vous, feu ma grand-mère réquisitionnée en 40 comme aide soignante a fait toute sa carrière à l’hôpital public, au début elle travaillait 48h par semaine, elle faisait 6 dimanches pour en avoir un de repos, elle lavait les draps à la main, elle donnait même un coup de main au cuisine après l’abattage des cochons qui étaient élevés dans la cour de l’Hôpital, et à 70 ans elle faisait 6 km à pied aller retour pour faire la toilette de son mari hospitalisé, parce que le personnel soignant était trop occupé à glander, tout en pouvant constater qu’au niveau du personnel d’entretien elles étaient à 3 pour passer une serpillière.

        Alors par pitié ne venait pas me faire rire avec vos 8h de ménage éreintantes, alors qu’elle là seule fois ou je l’ai entendu se plaindre c’était sur son lit de mort, car elle ne venait pas assez vite, parce qu’elle était bien consciente que le travail qu’elle faisait, était bien moins éreintant que celui qu’elle faisait à 12 ans à la ferme ou elle est née.

        Arrivée un moment il faut arrêter de se regarder le nombril et prendre conscience qu’il y a à peine deux générations dans ce pays, bon nombre de gens vivait dans la misère, et qu’il n’avait pas juste à tourner un robinet pour avoir de l’eau, à appuyer sur un bouton pour pouvoir se chauffer, ou laver leur linge.

        Et si le travail est trop pénible à l’hôpital, au lieu de vous plaindre, je vous conseille de chercher du boulot dans une clinique!

        1. Aristarkke

          Reprendre le passage d’émerveillement décrit par Marcel Pagnol, in La gloire de mon père à propos du robinet au dessus de l’évier de la Bastide Neuve, celle qui l’était depuis longtemps…

      2. Stéphane B

        Bonjour Michelle,

        Faut apprendre à lire. Je parle de relations imposées par mon travail, ce qui signifie que je ne mets pas TOUS les fonctionnaires dans la même brouette, étant moi-même l’un d’eux Etat pour information.
        Bien sûr que ceux faisant le ménage ne rentre pas dedans (quoi que j’en ai rencontré mais pas dans un hôpital), je parle surtout des administratifs et anciens techniques..
        Un exemple: en cinq aujourd’hui, j’ai fait ce qu’une de mes collègues ferait en trois jours. Bon, je ne fume pas, je ne bois pas de café, je discute que lorsque j’ai besoin de faire une pause (cinq minutes toutes les heures) et je m’enferme dans mon bureau, je ne traîne donc pas dans les couloirs.

      3. Aristarkke

        Huit heures par jour x cinq jours = 40h/semaine…
        Personne pour voir le hiatus dans le Méremptoireland tant renommé pour ses 35 heures…

  3. Le Gnôme

    Mon Dieu nous sommes cernés par des cons.

    Quand je vois la gabegie hospitalière ça me laisse pantois. Ce n’est pas plus de moyens, mais de plus d’organisation intelligente. Autant dire que ce n’est pas gagné.

  4. Calvin

    C’est quoi ce truc : « la question elle est vite répondue » ?
    Vu passer brièvement sur tweeter mais pas compris la référence….

    1. Stéphane B

      Un margoulin qui fait des vidéos sur youtube afin qu’on le contacte. Il propose de devenir millionnaire facilement.

          1. zelectron

             » Un margoulin qui fait des vidéos sur youtube afin qu’on le contacte. Il propose de devenir millionnaire facilement  » : le même langage que les hommes politiques ?

      1. MCA

        Ça m’amuse toujours de penser que si leur martingale marchait aussi bien qu’ils le disent il devraient commencer par l’appliquer et une fois leur fortune faite aller passer le reste de leur vie aux Bahamas sous les cocotiers sans se soucier des autres.

        En réalité, leur seule présence prouve qu’ils sont contraints d’essayer de vendre leur soupe aux gogos pour tenter de se faire un peu de fric.

        1. Husskarl

          Je ne sais pas si je ferais ça, aller vivre seul aux Bahamas…

          En revanche, déménager ailleurs serait effectivement la priorité, les types qui habitent encore en France sont douteux, ceux qui vont déjà « juste » en Belgique ou en Andorre sont largement plus crédible.

          Après vendre une formation ou un livre arrondi forcément les fins de mois (qui donc ne se chiffrent pas en millions…) et ça permet j’imagine de rencontrer du monde.

    2. P&C

      Melius.

      Une arnaque der type pyramide de ponzi, qui repose sur la vente de packs de formation en trading.
      Fait par des anciens du One Coin, qui était une arnaque basée sur une cryptomonnaie.

      https:/ /www.youtube.com/watch?v=OuMK8j0hTVs

      L’éducation nationale est un naufrage.

      1. P&c

        Le One coin c’était ça. Même pas une crypto, il n’y avait pas de blockchain, juste des packs de formation, et du marketing de thuné vulgaire comme le jeune br*nleur objet du même.
        2 milliards de dollars, tout de même.

        Le visage belge de l’arnaque était le parlementaire belge le plus connu dans l’hexagone : Laurent Louis.

        https:/ /www.youtube.com/watch?v=26B9FpjFWW8

        @H16
        Que devient le Laurent en question ?

      2. douar

        Bah, Ponzi également , même chez les zécolos avec la permaculture.
        Où l’on découvre vite que l’objectif de la permaculture , c’est de devenir formateur en…permaculture. ce sont les derniers entrés qui seront marrons.
        Mais là, magie, au lieu de dire, « je me suis fait avoir », eh bien, on lira dans la presse que « c’était une expérience épanouissante ».

          1. Pierre 82

            Merci pour ce petit reportage: je me suis bien marré. Je connais quelques forcenés de la permaculture, qui ont comme point commun d’en parler beaucoup (sur FB) et d’avoir essayé une culture en butte sur une petite partie de leur jardin, sans que ça n’excède deux ans.
            La première année, je dois reconnaître qu’il y a des légumes (on n’est pas en haute-Ardèche non plus, il y a de l’eau en abondance) comme sur un jardin normal. L’année suivante, ça ressemble à une pampa, avec une très grande biodiversité en matière de ce que les gens vulgaires appellent des mauvaises herbes. Les plantations sont noyées sous les orties et autres joyeuzetés et finissent par crever.
            La troisième année, ils remettent du gazon par-dessus « parce qu’ils n’ont plus le temps »…
            Ça ne les empêchent pas de continuer à promouvoir ce type de culture, et surtout de cracher sur les agriculteurs qui n’y connaissent rien. Et d’aller faire leurs courses au magasin bio avec leur panier en rotin équitable, car là au moins, ils ne voient pas d’où ça vient, ni comment c’est cultivé.
            J’ai bien peur que suite au déconfinement et à un exode urbain que certains prévoient, ces « rurbains » ne viennent polluer nos campagnes, où jusqu’ici on était plus ou moins à l’abri de leurs conneries.
            J’ai également jeté un œil sur leurs lectures où effectivement on parle beaucoup des vibrations telluriques ou cosmiques, je ne sais plus. Je dois probablement être trop con pour comprendre, car je ne pige pas une rame dans cet océan d’absconsités.

            1. Aristarkke

              Personne pour leur dire que le jardin d’Eden où il était prévu des menus végétariens à base de fruits et légumes poussant tout seuls sans accompagnement humain, est fermé depuis un paquet de millénaires et que la recette pour reconstituer Édenic Park même en dépensant sans compter, n’a toujours pas été retrouvée ou reconstituée…

    3. Dr Slump

      Le jeune trouduc en photo a fait parler de lui récemment sur les interouèbes, du fait des vidéos ridicules qu’il fait pour vendre sa méthode pour devenir riche. Déjà un même, Hash est à la pointe ^^

  5. Jacques Huse de Royaumont

    Il n’a échappé à personne qu’une petite panique sanitaire a assigné à résidence une bonne partie de la population ces derniers mois. Pour continuer malgré tout à faire tourner la machine, nous avons massivement utilisé cette nouvelle pratique nommée « télétravail ». Son utilisation permet par ailleurs de réduire le besoin d’utiliser les transports. Par contre, c’est inconcevable sans un accès illimité à internet.
    Donc, pour essayer d’économiser quelques fraction des 2% de nos émissions de CO2 qu’internet représente, on va augmenter à proportion les 15% d’émission que les transports représentent…

    1. Gerldam

      Votre erreur est de raisonner avec logique. Un sénateur, dont le seul objectif dans la vie est de se faire ré-élire, ne raisonne pas: il racole des voix chez les prochains maires dont il subodore que pas mal vont être escrolo-gauchistes. Le pays, ses citoyens, il n’en a strictement rien à cirer du haut de son palais doré.

  6. Theo31

    Bientôt le retour du cheval avec la cariole en guise de véhicule à lenteur comme en Roumanie communiste. Ça va forcément bien se passer.

    1. glot

      Noublions pas que Georges Marchais faisait bruyamment savoir dans les médias qu’il passait ses vacances en Roumanie et stigmatisait les ouvriers qui passaient leurs vacances dans l’Espagne franquiste

      1. Aristarkke

        La Nomenklatura russe et le Gotha communiste des pays frères avait accès aux stations balnéaires de la Mer Noire et en profitait… largement…
        Y’avait pas en conséquence assez de place pour les camarades de base…

    2. RV

      Je rigole de les imaginer dans l’attente du toubib qui vient en « cabriolet de médecin », à 1 cheval, et qui chantonne « si crève, crèvera, si crèv’ pas crèv’ra pas… » au rythme du trot du bestiau.

  7. Dr Slump

    C’est tout ce qu’ils ont trouvé comme excuse pour taxer les gafam? En réalité, pour taxer les internautes, avec les gafam pour excuse?
    Je préconise qu’ils se fassent enculer par le comité Adama Kedavra #NLM

    1. ~~Tribuliste~~

      Non mais vous ne comprenez pas, ils n’en dorment pas la nuit de savoir Amazon qui s’enrichit.. et en France en prime! Puis tous ces zimpots qui ne rentrent pas correctement…en France tudieu!
      Alors tout est bon pour y taper dessus à ces monstres, tout, et ils sont tellement bêtes ces sénateurs qu’ils vont arriver à leur fin , en détruisant tout et faisant fuir ces géants.
      Au top.

      1. Dr Slump

        En regardant de plus près les mesures proposées par les vieilles badernes du sénat, je pense que j’y vois plus clair dans leur jeu: il s’agit d’écrémer la concurrence, de plomber les gafam et autres netflix pour favoriser les copains de connivence made in Fraônce, et le tout permet en plus d’exercer un contrôle d’état sur les réseaux web.
        Le CO² n’est bien sûr qu’un prétexte qui paraît aussi idiot que possible, alors que point de vue politique, c’est très futé. Comme pour la loi sur les communes:
        lecourrierdesstrateges.fr/2020/06/26/picot-pourquoi-la-loi-notre-a-eradique-les-communes/

        1. ~~Tribuliste~~

          Oh oui malheureusement rien n’est fait au hasard et leur soit disant naïveté cache cache de sales crocs.
          D’où l’importance de contre pouvoirs puissants..ahem^^

  8. Infraniouzes

    Je pense que pour aider les sénateurs dans le projet de vaste réduction du CO2, on pourrait réorganiser leur travail et leurs installations. Je leur conseille de migrer (hi, hi, hi) vers de vaste bureaux à la Défense – il doit bien y en avoir de vides – bien climatisés et chauffés mais pas trop, dans le respect des normes environnementales. Le Sénat doit être un gouffre sans fond à chauffer ou à réfrigérer. En plus des open space bien commodes, il y aurait une cantine ordinaire mais sympathique, des fontaines à eau pour se désaltérer et des petites mains pour apporter les dossiers et non des huissiers chamarrés à 3000 € par mois: juste pour montrer l’exemple. Mais de lourds travaux sont à prévoir: l’installation d’un monte-charge pour véhiculer le Président du Sénat actionné à la main par une cohorte d’émigrés qui auraient, enfin, un travail utile la chasse au CO2 . Si l’expérience est concluante, on l’étend à l’AN.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Namého, ça va pas ! La défense est un quartier plutôt tranquille et agréable, je ne veux pas voir débarquer ces cohortes de faiseurs d’ennuis qui vont vouloir tout régenter pour que ce soit parfait… pour eux.

      1. Blondin

        Je suis allé quelques fois au Sénat. Les bureaux sont agréables; les salles de réunion et autres salles de conférences bien foutues.
        Et c’est une des meilleures « cantines » de Paris.
        Pourquoi migrer vers cette horreur absolue qu’est La Défense ?

        1. zelectron

          Et pourquoi pas le palais d’Iéna en divisant par 2 leur nombre avec les « conseils économiques et sociaux amputés de la moitié de leurs membres ?

  9. Pierre 82

    Quand je pense qu’on se fout de la g… des Byzantins qui discutaient du sexe des anges alors que les Turcs étaient à leur porte.
    Désolé de la dire, mais la question du sexe des anges est quand même un sujet infiniment plus important que leurs bidule. Et c’est plus chic.
    J’en ai marre. Ils me fatiguent. Et je pense qu’il faudrait dissoudre ces sénats et autres assemblées., ça nous ferait des vacances.

    1. P&C

      C’est à peu près la même situation : les gros sénateurs palabrent dans le vide tandique les Traoré sont à leurs portes et que le pays coule..

      La seule grosse différence est qu’il n’y a pas d’Osman et ses descendants pour monter un état concurrent…

  10. hub

    Voici fort longtemps que je les billets de H, les commentaires des habitués et des moins habitués, et qu’il m’arrive de faire ici et là une remarque plus ou moins palpitante. C’est grâce à cet espace de liberté que j’ai pu apprendre à réfléchir, à comprendre autrement, bref à sortir du point de vue imposé partout.
    Je suppose que limiter internet, c’est limiter aussi, indirectement, cette liberté d’expression.
    Et je suppose que sénateurs, députés font preuve de la plus totale stupidité, du manque de bon sens le plus étonnant, dans des hémicycles qui ont vu passer de belles fournées, quand même….

    1. John John

      Dèjà, forcer les sitewebs à accepter afficher un bandeau dégueulasse pour que l’utilisateur accept les cookies, ce qu’il fait toujours … me révulse. C’est le manger bouger obligatoire sur les menu des resto … les mecs salop tout.

      Dans le fond c’est une question de contrôle dans le sens d’être regardé et respecté mm si les mesures n’ont aucune utilité voir aucun sens.

      1. Aristarkke

        Si on refuse les cookie, l’accès au site se ferme… Il en existe peut-être où le refus des cookies n’entraîne aucune fermeture ou restriction…

    2. Adresla

      Moi aussi j’ai beaucoup appris ici. En fait internet m’a appris énormément de choses depuis la fin du lycée, et dans tous les domaines. Sans cet outil, je serai peut être devenu un crétin abruti, qui croit en n’importe quoi, prêt a voter pour n’importe qui… Détruire internet serait génial pour ces ordures de politiques, mais ça n’arrivera pas, heureusement !

      1. Jacques Huse de Royaumont

        La lutte pour le contrôle ou la destruction d’internet sera féroce. Il suffit de voir le traitement accordé aux crypto-monnaies et la batterie de loi pour corseter le web (hadopi, rgpd, loi avia, etc…). Pour l’instant, ils s’y prennent comme des manches, heureusement pour nous. Mais ça n’est qu’un sursis, les attaques vont se faire plus efficaces, et cela nécessitera une défense vigoureuse. L’exemple chinois est un avertissement.

        1. Pierre 82

          Ces ordures auront de plus en plus de problèmes pour se maintenir à flot avec un tel niveau de dettes, qu’ils seront obligés un jour de confisquer l’épargne et les biens des citoyens, sur l’ensemble du territoire européen.
          J’ai souvent imaginé que ce coup d’état sera précédé d’une mise sous le boisseau d’Internet. Le jour où les fournisseurs d’accès internet ne délivreront plus de signal indiquera que ce jour sera arrivé. Ça arrivera probablement très soudainement, on ne sait juste pas quand…

  11. kekoresin

    A l’heure où les embrassades sont déconseillées par une propagande d’état infantilisante, il semble que la sodomie soit de rigueur. Vu que la taille moyenne des bites gouvernementales dépasse allègrement le minimum préconisé des 1 mètre « vu à la TV », c’est plus qu’assez pour taquiner les amygdales du citoyen et l’étouffer d’une bonne dose de semence taxatoire, pour peu qu’on défonce au passage la tripaille du gueux.

    Ces débris qui siègent sur des fesses trop fripées participent activement à l’euthanasie du pays. Les statues à déboulonner sont dans les hémicycles pas sur les places publiques.

  12. bibi

    Pour diminuer l’emprunte carbone des sénateurs, je propose que leur cantine ne serve plus que des repas végétarien bio conçu uniquement à partir de produits ayant poussé dans les jardins du Luxembourg.

          1. ~~Tribuliste~~

            Je n’ai jamais réussi à me motiver à lire ses sagas, les critiques sont bonnes et vous m’avez l’air conquis. Peut-être devrai-je y jeter un oeil après tout, un peu de légèreté ne nuit pas.

            1. Orthofanniste

              Comme de nombreux touristes, je suis allée à Oxford et j’ai pu enfin appréhender concrètement l’une des références de cet auteur exceptionnel: l’Université de l’Invisible!
              En ce qui concerne les taxes, cette université est un excellent contre-pouvoir comme j’aimerais tant qu’il existe en France…
              Réf Wikipedia:
              « l’université consent à tout ce que la ville lui demande, pendant que de son côté la ville s’applique à ne jamais rien demander. Par exemple, la ville n’a jamais réclamé la moindre piastre d’impôt ; d’un autre côté, l’université offre « généreusement » à la ville deux cents piastres par an par mage résident dans son sein. »
              Il n’existe pas de ministères mais chaque guilde (des assassins aux voleurs en passant par les plus classiques commerçants etc.) possède ses propres règles issues de la « libre concurrence » le plus souvent. Par dessus tout, il y a un PATRICIEN sorte de Tyran (éclairé?) qui a depuis longtemps foulé au pied l’idée d’une Démocratie irréaliste.
              Je vous avoue avoir été tentée plusieurs fois de glisser de notre réalité grand-guignolesque et liberticide à cet univers utopiste certes mais ô combien réjouissant et drôle!
              Bref, à découvrir et à apprécier sans modération surtout si l’on est sensible aux références historiques, religieuses, littéraires, cinématographiques (et j’en passe) qui parsèment ces ouvrages.

      1. Aristarkke

        À voir la couleur de L’archer lors d’une interview (repris dans Tw…. r) , la cave du Sénat est mise à contribution dans les grandes largeurs…

  13. Higgins

    Parfois, le Sénat apparait comme la seule structure où prévaut une petite forme d’intelligence face au naufrage qu’est l’assemblée nationale. Ma dernière illusion vient de tomber.

    1. Dr Slump

      C’est ce que je me disais aussi, et puis voilà… à se demander si les réactions de bon sens qu’ils ont pu avoir, comme pour la loi Avia, n’était pas juste un effet du hasard, ou pour des raisons intestines tout à fait sans rapport.

    2. ~~Tribuliste~~

      Le numérique c’est le Mal pour ces vieux machins. Pas de cerfas ni de bon papier à palper, puis les meilleurs supports viennent de l’etranger…mon dieu ils comprennent rien alors ils font comme tous les couillons fainéants : ils essaient de nuire. Si en plus leur action se dédouane en trouvant un prétexte moisi donc vert, banco.
      Bon boulot les gars, vous pouvez aller baffrer.

  14. Minou

    Faut quand même voir le bon coté des choses dans cette histoire. C’est que ces crétins d’écolos passant leur temps sur les interwebs à nous faire la morale du genre : « les voitures ça pollue » , »les zavions ça pollue », « les bateaux ça pollue » il nous sera d’autant plus facile de les envoyer balader en les traitants de pollueur, destructeur de la planète, et ça c’est toujours plaisant.

    Sinon, si le cout n’est pas prohibitif ou en tout concurrentiel face à un internet limité et taxé par les autorités française il nous restera starlink, là je leur souhaite bonne chance pour trouver un parade au contrôle de la consommation d’internet.

  15. ~~Tribuliste~~

    Et ces types sont imbus d’eux-mêmes, fiers et puants de vanité. Triste spectacle. Je reprendrai du dessert ce midi pour oublier ça.

    1. simine

      🙂

      Bien sûr que ces branquignols bombent le torse, pquoi s’en priveraient-ils? C’est pas comme s’ils
      – bidouillaient des lois dont ils seraient eux-mêmes et leur progéniture soumis;
      – distribuaient du fric en versant leur quote-part;
      – n’échappaient pas à la justice s’ils causaient le moindre dommage…
      Du coup, ils continuent, toute honte bue, à nous contraindre, worse! à orienter nos comportements via la fiscalité.
      Une crème brûlée pliz!

      1. ~~Tribuliste~~

        Oui et le fait de quasiment rien payer de sa poche semble rendre les gens passablement inconséquents. Alors à leur stade d’ego-edification ça frise la stratosphère du je m’en foutisme .
        Non ananas flambé au rhum ça vous va?

        1. simine

          Ce qui est le plus rageant, c’est qu’on ne pourra se défaire de cette clique qu’une fois l’opinion mûrie (il va encore en couler des billets hashseiziens)…ou complètement à genoux!

          Haha…oui pquoi pas! Même si ma préférence va à tous les desserts parfumés à l’Amaretto. (En Belgique nous avons pour les longues soirées d’hiver une boisson antidépresseur, le « chocognol », chocolat chaud + amaretto)…un truc de filles, j’avoue.

          1. Aloux

            La seule chose qui permet à ces guignols de ne pas encore se balancer au bout d’une corde, c’est que la France a pu financer toutes leurs conneries par de la dette depuis une cinquantaine d’années. Le jour où l’état ne pourra plus chier de dettes, leurs bêtises se paieront cash en vraie baisse de niveau de vie des vrais gens, alors je ne donne même pas 3 mois aux sénateurs, ni aux autres d’ailleurs,

          2. ~~Tribuliste~~

            chocognol : je viens de découvrir un suffixe dont j’ignorais le contenu, hips ! 😀
            Donc user de branquignol pour un sénateur ne l’offusquerait qu’à demi.

            1. Vodkaman

              Ils sont tellement cohérent dans leurs raisonnements, que l’on peut parler de Brandy-gnôle.

              Même moi, dans mes pires « reculées », j’arrive à avoir des idées plus claires

  16. Batistouta

    Vous n’évoquez pas l’interdiction (euphémisée par l’utilisation du mot « moratoire ») de la 5G qui semble se préparer également en France. Ce n’est probablement pas une initiative du Sénat, mais il me semble qu’il sera chargé de la voter conjointement avec l’Assemblée nationale.
    Alors peut-être aussi pensez-vous que cette hypothèse d’interdiction-moratoire n’adviendra pas.

  17. Aloux

    Un rer B a déraillé hier dans Paris.
    Cette impression de plus en plus difficile à ignorer de vivre dans un pays du tiers-monde.

        1. Higgins

          Un arbre tombé sur la voie ou la foudre sur le transformateur (souvent utilisé) ou bien sabotage (pas à exclure en ce moment).

        1. Dr Slump

          Tiré de La Source Vive il me semble.
          Et concernant La Grève, c’est rempli du début jusqu’à la fin de tirades aussi épiques que celles-ci. Un livre exigeant à lire, mais dont on voit le caractère quasiment prophétique devant les délires qui se déroulent dans notre société techniquement moderne, mais intellectuellement, spirituellement arriérée, et pour tout dire à deux pas de la barbarie.

  18. Marcello Biondi

    Je ne comprend plus rien, on me dit de changer de voiture contre une électrique qui pollue soit disant beaucoup moins car les batteries ne sont pas si sales qu’on le croit et là, concernant le numérique, les 50 grammes de batteries ont l’air de polluer énormément.

    « Le rapport rappelle que la fabrication de terminaux représente à elle seule 70 % de l’empreinte carbone. Et ce chiffre ne compte pas l’impact de l’extraction de terres rares (nécessaires à la fabrication de composants, notamment les batteries) ni le transport »

    https://www.frandroid.com/actualites-generales/726620_le-senat-veut-interdire-les-forfaits-mobiles-illimites-a-des-fins-ecologiques

  19. Paril Lourde

    je reponds pour rire aux questionnaires LREM pour le monde d apres (numerique, ecologie, hopital, Europe). Questions fermees autour des choix de mesures de taxes, de subventions, de creation de comites Theodule, de solutions nationales ou europeennes a la Qwant et Minitel.

    rien ne changera jamais.

  20. Larebil

    Les forfaits illimités interdits ? Pas grave, ils proposeront des forfaits 3000 giga par mois. Ils n’ont toujours pas compris depuis les frais de port à 1 centime pour les livres que les limites c’est fait pour être contourné.

    1. Aristarkke

      Surtout que cela se décompte uniquement sur l’internet mobile pur. Dès que le téléphone mobile accède à un réseau fixe au moyen d’une box, c’est le réseau fixe qui travaille et plus le mobile.

  21. Greg

    La solution de la part des FAI ou de Netflix est simple :

    x euros de forfait mensuel administratif et dossier, plus
    0.0018 centime d’euro par gigabyte de données.

    Voilà, pied-de-nez c’est fait, taxes à la consommation c’est fait, le ridicule français ne tue pas plus que les autres…

        1. Calvin

          Justement, le mal, c’est Google qui ne facture pas les particuliers pour utiliser ses services de base.
          Le capitalisme est kro missant.

  22. lxy

    La France est de tous les pays de l’OCDE celui dont le rejet de CO2 par habitant est le plus faible. (On est les premiers, on est les premiers….sur l’air des lampions)
    Le comportement des Francais a amplement démontré qu’ils ont la petoche pour tout..Les écologistes n’ont qu’à surfer sur la vague des PEURS…Notre pays est techniquement avancé mais est toujours mentalement retardé.

  23. lxy

    Quand on aura réussi à contrôler la fusion nucleaire nous donnant une énergie illimitée non fossile et sans CO2, les grincheux trouveront le moyen de faire remarquer que l’utlisation des moteurs électrique ..ça réchauffe l’athmosphére!

  24. MCA

    C’est rigolo de faire partie de l’espèce en voie de disparition que sont les dinosaures du Palais du Luxembourg.

    Entre deux siestes ils viennent de découvrir qu’internet consommait trop d’énergie; par contre en ce qui concerne télé-intox tout va bien, ça ne consomme rien…

    Autrement dit, un espace de liberté et de réflexion est à museler d’urgence à coups de matraquages, alors qu’un espace de conditionnement et de crétinisation est à encourager.

    Coucou les fossiles ! la ficelle est un peu grosse et certains veillent…

    1. Dr Slump

      « par contre en ce qui concerne télé-intox tout va bien »
      Ca ne te mets pas la puce à l’oreille? Le but, derrière ces « belles » intentions écologistres, c’est de préserver le bizness dans les frontières de la république… donc les Gafam sont à combattre par les moyens habituels qu’ils emploient habituellement: le fisc et la réglementation.

  25. Bol

    HS, mais je pose ça là: un type de la « zone autonome de Seattle » s’est fait voler son ordi et 400 dollars. Il est sorti de sa tente, et quand il est revenu il n’y avait plus rien. Réponse du community manager: il n’est pas juste de dire qu’il y a eu vol, le gars sait juste que quand il est revenu tout était évaporé. Peut-être que c’était juste quelqu’un qui en avait plus besoin que lui qui les a pris, et il devrait considérer ça comme une « donation non planifiée » .

    https:// mobile.twitter.com/LadyAnarki/status/1274762895394582531

    1. Aristarkke

      Comme il ne paie pas impôts et taxes pour bénéficier de la Police, de la Justice et du système carcéral, peut-on considérer que l’amortissement du larcin sera rapide ?

  26. glot

    Principe de précaution disproportionné à La Poste.
    Authentique: Hier, j’envoie un paquet et je sors un billet de 10 euros pour payer, l’employé refuse par peur de la contamination ! ! !
    Il me renvoie vers un autre guichet où un employé (probablement un interimaire) est spécialement autorisé à prendre en main de l’argent liquide ! !

    CPEF.

    1. MCA

      C’est le résultat d’un conditionnement à la peur et ça marche.

      A ce sujet, pour ceux que ça intéresse, la période COVID est très intéressante pour confronter les théories de Gustave Lebon à la réalité.

      Voilà qui laisse songeur sur la nature humaine, un cerveau essentiellement reptilien avec une mince couche d’intelligence qui s’estompe en cas de danger réel ou fantasmé.

    2. Lorelei

      Je vais un samedi matin, il y a une quinzaine de jours, à la banque où je déposais des chèques habituellement. La banque venait de rouvrir au public. Je donne l’enveloppe contenant les chèques à l’employée. Elle la prend du bout des doigts, regarde le contenu et me dit que si elle prend les chèques, elle devra les mettre en quarantaine jusqu’au mardi. Consigne obligatoire.
      Je lui ai demandé de me rendre mes papiers. Elle s’est soigneusement rincé les mains au gel hydroalcoolique. J’ai eu l’impression d’être une pestiférée.
      Je suis allée les déposer dans une autre banque où ils ont été enregistrés immédiatement.

    1. Dr Slump

      J’en ai ras la casquette des écolos, c’est un doliprane, ils sont partout, il n’y a pas un con pour ne pas affirmer avec conviction qu’il faut sôver la playmate ♫♪, et les irréductibles gaulois se font rares, va falloir faire un village retranché!
      Pour sauver la planète, envoyez un écolo dans le fossé! et pi ça le rapprochera de la nature…

      Il y a deux choses pour lesquelles tout le monde est unanime: il faut être pour l’écologimse, et contre Marine Le Peine. Si vous ne déclarez pas avec enthousiasme qu’il faut sauver la planète, et si vous ne rejetez pas bruyamment le RN, vous êtes aussitôt classifié démon de classe mondiale. J’en ai marre des cons, quelle migraine!

      1. Passim

        « J’en ai marre des cons, quelle migraine! »
        Consolation : ce n’est pas nouveau. « Une faculté pitoyable, voir la bêtise et ne plus la tolérer. »
        (Flaubert, Bouvard et Pécuchet)

        1. Pheldge

          Ah, heureusement qu’il y en a des, qui z-ont des lettres … ça relève un peu le niveau, par rapport aux discussions de bagnoles et de raccordements à l’égout* ! 😉

          *j’ai des noms, et pas qu’un peu …

      2. glot

        Très réjouissant de connaitre à la mi-journée les chiffres de participation du ministère de l’intérieur.
        Il faut les submerger avec une montagne d’abstentionnisme.

        Pour faire exploser ce système pourri il est nécessaire

        – de boycotter les scrutins électoraux
        – de parvenir, par tous les moyens, à priver l’Etat de nos ressources financières.

        1. Theo31

          Même avec 1 % de participation, ils valideront leur élection, se croieront légitimes et mettront en place leur lubies alakon.

      1. Aristarkke

        Suis tombé sur un article en accès libre complet. L’idée est que l’Etat achète les murs commerciaux libres et les offre à la location avec des loyers « raisonnables » pour « redynamiser » l’activité commerciale de la ville considérée…
        En admettant le postulat ainsi établi, cela capotera si le maire du cru continue à pourrir l’accès du centre de sa ville par des parcours de ouf et un coût de stationnement urbain délirant…

      1. pabizou

        Tu as peut-être raison … ou pas . Je n’ai pas entendu de cocorico après la rencontre micron et les Pays-Bas, donc, le pognon gratuit va peut-être se tarir plus vite que prévu …

  27. Bol

    HS, mais vraiment inquiétant : hier soir à eu lieu une fête « sauvage » aux Invalides, regroupant les très dangereux Jean-Charles de 15-16 ans de l’ouest parisien. La fête avait été annoncée sur les réseaux sociaux. Après que quelques centaines de morveux se sont rassemblés, ont picolé, et fait ch… les automobilistes, les flics ont daigné intervenir. Ils ont été repoussés par les gosses à coups de bouteilles, ont fait demi-tour, puis sont revenus tous lacrymos et LBD dehors. S’en sont suivis quelques matraquages en règle.

    Bilan: la police n’est pas capable d’anticiper une fête de gosses des beaux-quartiers avec invits sur les réseaux sociaux.
    La police n’est pas capable, en voyant une foule de gosses bourrés s’agglutiner et gêner la circulation, d’intervenir rapidement pour faire cesser le bordel.
    La police n’est pas capable d’intervenir sans en passer par les LBD, matraques et gaz lacrymo, y compris sur une population pas franchement dangereuse.
    Les gosses sont tellement décérébrés qu’ils s’estiment victimes parce qu’on les empêche de faire la fête (sur la voie publique en plein covid).
    L’intervention musclée de la police leur permet de pigner « violence policière ».
    La justice est tellement aux abonnés absents que, sauf ceux qui pignent violence policière, les gens disent « bien fait, ça leur donnera une bonne leçon « , oubliant que le flic n’est pas juge, et que s’il le devient, on est plutôt mal. Parce que là le flic a décidé que la sanction pour ce qu’il s’était passé c’est matraquage, mais demain il peut décider que la sanction pour avoir fait brûler des feuilles mortes c’est matraquage aussi. Mais vu que les contrevenants ne passent pas devant le juge, ou bien n’ont aucune sanction, ou bien ont des sanctions non appliquées, les gens en vienne à demander une police/juge histoire que quelque chose se passe.

    On est mal.

    1. Husskarl

      Parfaitement logique que ça dégénère puisque l’état n’a ni valeur ni but. Il se sait peut être aussi un tout petit peu au bord du gouffre, un coup de matraque mal placé pourrait bien être une sorte de pas en avant.

      1. Bol

        Je fais référence à une vidéo où tu vois plusieurs flics filer des coups de matraque à un ado, de manière franchement excessive. Pas grand chose à voir avec du maintien de l’ordre ou de la neutralisation d’un individu. Commentaires: il a eu ce qu’il méritait. Le flic est là pour arrêter le gars et l’amener devant les juges. Pas pour matraquer plus que nécessaire, ce qui relève d’une sanction, qui est le travail du juge dans un état de droit. Voir des flics appliquer eu même une sanction qu’ils décident, soit par choix personnel soit parce qu’ils ont ordre de le faire, c’est franchement la pente glissante.

          1. Bol

            Il y en a même une autre plus impressionnante. Ça ne change rien au problème. Leur job c’est:
            – prévenir les problèmes : ils ont laissé s’agglutiner des centaines de personnes sans intervenir
            – Mettre fin aux troubles: ça a été fait, après avoir foutu les automobilistes qui n’avaient rien demandé dans les fumigènes, et un gros bordel.
            – Interpeler les fautifs: cinq interpellations, pour des centaines de fouteurs de m…. Joli score!

            Bref, leur boulot a été mal fait.

            Leur boulot n’est pas de matraquer de manière excessive, ce qui s’apparente à rendre justice eux-mêmes pour ce qu’il s’est passé avant.

              1. Bol

                Du coup c’est ce que je dis dans mon premier commentaire: vu que la justice est quasi aux abonnés absents, on glisse sur la pente où les flics font justice eux-mêmes. Avec tous les risques que ça comporte.

                Je ne sais pas si c’est vrai, j’avais vu passer une info comme quoi les juges allaient devoir adapter les peines aux places disponibles en prison. Pratique pour afficher une forte baisse de la surpopulation carcérale, par contre cela tue définitivement toute notion de justice.

            1. Theo31

              Bref, leur boulot a été mal fait.

              Il font un gros doigt d’honneur justifié à celui qui préfère lever des putes dans un bar pendant que les larbins se fritent avec les gilets jaunes. Ils enverraient tous leur démission, Castagnoul et les branquignoles auraient les miquettes.

    2. durru

      Désolé, mais comme pour des évènements similaires dans le passé (voir les dégradations à l’Arc de Triomphe, pour un exemple récent), j’ai une toute autre lecture des causes.
      Ce n’est pas que « la police n’est pas capable de… », mais bel et bien qu’elle a reçu des ordres d’en haut pour agir exactement ainsi.
      Ce qui n’est pas moins inquiétant, mais ce n’est pas exactement la même chose.

      1. Bol

        Je pense de plus en plus comme vous. Soit on a une police incapable, soit il y a des ordres.

        Ce qu’ils font n’est en tout cas pas efficace, et la pente est glissante.

        1. pabizou

          Après les avoir vu regarder les blackbloks dépaver une rue sans intervenir je ne me pose plus la question . Il est évident qu’ils ont des ordres

          1. zelectron

            A croire que les concours pour entrer dans la police sont utilisés pour recruter le dernier de la liste, puis le précédent et ainsi de suite . . . comme ça on est sûr d’avoir des abrutis, prêts à obéir !

            1. Husskarl

              Fut un temps où je ne sais plus quel officier bien gradé de la police parisienne avait un symbole antifa dans son bureau. La sélection est donc bien mieux faite.
              Après faut pas être une lumière pour finir crs non plus.

      2. Higgins

        Pour l’Arc de Triomphe, le pb vient d’en haut. On ne peut pas demander à des « bénévoles » désignés d’office d’être aussi performant que des professionnels du maintien de l’ordre. C’est hélas tout.

            1. Pheldge

              Camarade Major, tu es bien magnanime, le commandement ne veut plus prendre de risques, avec une hiérarchie qui ouvre grand les parapluies, et les abandonne en rase campagne …
              Sans oublier le « soutien appuyé » du ministre.

            1. durru

              Pour l’Arc de Triomphe en particulier, les ordres concernant le déploiement des troupes ont eu le but évident d’aboutir à ce qu’on a vu à la télé.
              Le maintien de l’ordre n’était pas parmi les critères pris en compte dans le choix de ces ordres. C’est tout simplement un non-sujet.

        1. Higgins

          Sur ce sujet précis, je suis formel: c’est une énorme erreur de la PP. Elle s’est fait b… trop sûre d’elle-même. Pas d’idée de voir ou laisser vandaliser le monument mais une erreur d’analyse monstrueuse. C’est tout. Des troupes inadaptées à la fonction à qui on a donné des boucliers et des casques mis un face à des personnes désireuses d’en découdre (cadre totalement insurrectionnel). Il y a eu la même chose place Beauveau (pour les non-parisiens, le ministère de l’intérieur est moins de 200 mètres de l’entrée de l’Elysée). Un policier a déclaré il y a peu (on doit pouvoir trouver l’interview sur le Net facilement) qu’ils n’étaient plus que deux entre le Château et les gentils manifestants (très nombreux et remontés). Au Puy, c’est passé à moins de deux doigts… Incompétence, quand tu nous tiens.

          1. durru

            Je ne peux pas croire (et je sais que ce n’est pas vrai) que toute la chaîne de commandement de la PP a été, d’un bout à l’autre, remplie d’incompétents notoires.
            Le fait que de telles décisions aient pu être prises et mises en pratique relève de la faute professionnelle grave, ou plutôt de la malveillance caractérisée.
            Que le but de départ n’ait pas été explicitement de voir l’Arc vandalisé, c’est même probable. Qu’il n’y avait pas un but de créer du chaos et advienne que pourra, par contre, je n’y crois pas. Du tout.

            Quant à leurs miches, cépapareil. Mais je crois aussi qu’on ne sait pas tout. La garde rapprochée n’est pas rattachée à la PP.

  28. pabizou

    HS . « Les français aiment leurs maires » : abstention record … sacré journalistes … Espérons que les seuls qui aient voté ne sont pas les kmers verts

  29. durru

    L’humour involontaire de nos journaleux n’a pas de limite.
    « Emmanuel Macron est allé voter au Touquet à la mi-journée, mais manifestement, les gestes barrières ont été oubliés à la sortie du bureau de vote, pendant un bain de foule. »
    Y’avait pas interdiction de rassemblements… ?

  30. Léo C

    Et le Drame de Paris qui rempile pour 6 ans. Elle a fait de cette ville une poubelle et ces veaux complets (pas que la tête) de Parigots qui en redemandent.

    Bordeaux et Lyon qui virent pastèque. Veaux et moutons. Le « sinistère » de la propagande a bien bossé.

    On est vraiment foutus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.