Incendies californiens : encore un coup du Grand Réchauffement !

Comme si l’épidémie de covid ne suffisait pas, voilà à présent l’Amérique touchée à la fois par de solides intempéries sur la côte est, et des incendies ravageurs sur la côte ouest. Bien sûr, ce n’est pas encore officiellement la faute du président Trump (bien qu’on soupçonne qu’il ait évidemment un fort rôle dans ces horribles événements), mais c’est déjà, forcément, l’une des conséquences du réchauffement climatique. Forcément.

Pour tous ceux qui savent bien que l’Homme est le responsable de tout ce qui va mal dans ce monde, il ne fait bien sûr aucun doute que le réchauffement climatique est à la base de cet abominable phénomène de feux massifs dans la Californie démocrate américaine. Le Monde, journal d’excellence jamais en retard d’une information précise, pointue et solidement fact-checkée, nous l’explique d’ailleurs doctement en quelques lignes :

Les feux qui se multiplient à travers la planète sont associés à divers phénomènes anticipés par les scientifiques en raison du changement climatique : augmentation de la température et baisse des précipitations notamment.

C’est d’une logique implacable : comme l’Homme pollue, forcément, il fait plus chaud. Forcément. Et comme il fait plus chaud, forcément, il pleut moins. Comme il pleut moins, forcément, c’est plus sec. Comme c’est plus sec, forcément, ça s’enflamme mieux. C’est à la fois indépassable et à la portée d’un enfant de 5 ans, ce qui correspond d’ailleurs pile-poil à ce que les journalistes de la presse grand public visent directement avec leur production.

Dès lors, imaginer que ces feux de forêt de la côte ouest américaine ne sont pas reliés, d’une façon ou d’une autre, au dérèglement climatique, c’est sombrer dans un conspirationnisme qui, d’ailleurs, ne rebute pas Donald Trump qui ose ainsi prétendre qu’ils seraient davantage dûs à une « mauvaise gestion forestière ».

Cette explication est honteuse. Car oui, il est vraiment honteux de rappeler que cette région a un climat de type méditerranéen doublé de périodes de foehn (ici, des vents secs et chauds de Santa Ana) et qu’il faut en conséquence avoir une politique de prévention des incendies adaptée au climat de la région. Rappeler ceci, c’est faire le jeu du Rassemblement National capitalisme destructeur d’environnement !

De la même façon, il serait contre-productif de voir dans ces récents épisodes pyrogéniques un quelconque lien, même ténu, avec des événements particulièrement secs, comme « La Niña », qui affectent un peu trop commodément cette partie du Pacifique comme en atteste assez stérilement le Climate Prediction Center dont on se doute qu’il roule un petit peu trop pour Trump, à l’évidence. Et puis à la limite, tenir compte de ces phénomènes cycliques serait assez probablement faire le jeu des fachistes du turbolibéralisme carbopollueur !

De même, est-il vraiment pertinent de rappeler que, dans le budget fédéral de prévention des incendies, le travail de débroussaillage des forêt fédérales a été supprimé il y a de nombreuses années ? Est-il utile, pertinent même, de lourdement rappeler que certains États de la région ne font pas leur travail préventif ? Bien sûr que non puisque ces causes sont directement imputables aux administrations et aux décisions politiques. Et chacun sait (ou doit savoir) que les décisions politiques, toujours prises en concertation avec les citoyens et en accord avec les promesses électorales, aboutissent forcément à des actions positives et efficaces.

Ainsi, au contraire des autres activités humaines qui, polluantes, font grimper les températures, diminuent les précipitations et provoquent des catastrophes depuis ces incendies jusqu’à l’élection de gens pas comme il faut à des postes importants, l’évaporation des budgets de débroussaillage et le jmenfoutisme fédéral ne doivent pas être évoqués tant il est clair que ceci reviendrait à faire de la propagande néolibérale anti-gouvernement. Ce qui serait pro-Trump, voire fasciste, rappelons-le.

Enfin, compte-tenu du contexte californien où les énergies renouvelables ont enfin une part importante de la production électrique, il semble assez inopportun d’évoquer l’état de délabrement des infrastructures électriques de la région. Le sujet ne sera donc pas abordé et sera même cancelled écarté pour ne pas trigger déclencher d’émotions trop vives chez certaines personnes sensibles.

Il faut se rendre à l’évidence : l’homme est mauvais par nature, il rote, il pète, il se gratte le nez en remettant ensuite son masque avec ses doigts pleins de germes, et c’est lui qui, en polluant, en rejetant tout ce CO2, est responsable des feux de forêt californiens.

Oui, c’est indubitablement le réchauffement climatique et son porte-parole quasi-officiel, Donald Trump, qui sont responsables de ces incendies massifs de la côte ouest américaine. Ces feux n’ont rien à voir avec l’arrivée massive de citadins incultes des choses de la campagne, fuyant les villes invivables à force d’écologisme de combat, s’installant dans ces régions très sèches et qui tentent parfois d’intéressantes expériences.

Non, il faut se faire une raison : si tout ceci arrive, maintenant, alors que des élections américaines approchent, que la planète traverse une phase difficile sur le plan sanitaire et sur le plan économique, c’est évidemment parce que Gaïa a décidé de nous envoyer un message.

Et de la même façon que Greta, exhortant une salle vide, nous a fait prendre conscience de Notre Grande Culpabilité Dans La Mort De La Nature Et Des Ours Et Des Oiseaux Et Des Pandas, la pandémie, les feux de forêts, les inondations et les articles à ouverture facile qui refusent de s’ouvrir facilement sont, tous, autant de messages que la Nature nous adresse pour dire « Bon, ça va, là, ça suffit, il faut décroître un bon coup ».

C’est pourtant évident, saperlipopette !

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires311

  1. Aristarkke

    Il y a quelques jours, les habitants du Gard et de l’Herault ont pu apprécier la baisse des précipitations, surtout après tout ce qu’ils ont reçu sur le crâne…

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Épisode cévenol d’une banalité affligeante, qui n’affecte plus les grandes villes où des travaux de stockage et déversement des eaux de pluies ont été mises en place

  2. Le Gnôme

    Quand j’essaie d’expliquer l’optimum médiéval à des novices, ils ne comprennent pas. Ils sont tellement endoctrinés que les arguments, les tableaux et l’exposé des faits ne les font pas bouger d’un iota.

    Goebbels était un amateur à côté de ceux qui ont monté l’origine anthropique du pseudo-réchauffement.

      1. Blondin

        Intéressante évolution de la pensée critique en occident : on a beau aligner les faits et les démonstrations, des sujets comme le climat ou Trump provoquent des réactions complètement irrationnelles.

        1. Marcello Biondi

          Même topo concernant l’esclavage, ce que ne sont que les blancs qui l’ont pratiqué. D’ailleurs dans cette pensée critique c’est toujours l’occidental qui est coupable de tous les maux. L’occidental est père de tous les vices.

        2. durru

          A propos de Trump, il existe déjà un terme psy qui désigne ce genre de comportement : TDS.
          L’Occident est malade d’avoir perdu l’esprit critique.

          1. Blondin

            On pourrait longuement disserter sur la rationnalité, mais je constate quand même qu’il y a une dégradation du débat en occident.
            A une époque pas si lointaine, même si les affrontements étaient réels, il y avait un échange d’arguments, des chiffres, des raisonnements (plus ou moins justes mais ce n’est pas le sujet), des théories, bref une volonté de convaincre.
            Dorénavant, c’est l’insulte dès qu’on ose un tant soit peu raisonner voire (soyons fous) contester la doxa !
            Notre hôte avait publié un très bon graphique sur ce thème.
            Cette évolution est dramatique.
            «Inculquer dès l’enfance, les méthodes de base du raisonnement scientifique est la seule chance de doter les générations futures des moyens d’un rapport dépassionné, raisonnable avec la science. C’est un enjeu de civilisation». – Georges Charpak

            1. Batistouta

              Concernant la science, je me méfierais énormément d’en faire une référence dans le jugement ou la bonne analyse des faits, étant donné qu’un grand nombre de personnes (je n’ai aucune idée de la proportion) ne sait pas, ignore ou refuse d’accepter que dans beaucoup de domaines, les fondements de ces domaines sont des vérités scientifiques absolues et irréfutables.
              Ce qu’on appelle le Popperisme a en effet durablement contaminé la pensée, et aujourd’hui peu de gens admettent qu’une proposition irréfutable peut être scientifique. Or par exemple l’économie repose sur la preuve philosophique, qui n’est pas scientifique au sens de Popper puisque irréfutable. Ce moyen de preuve est pourtant bien scientifique et l’économie n’en est pas moins une véritable science, au même titre que les mathématiques qui eux aussi reposent sur des propositions irréfutables.
              Le problème, c’est que les gens qui font référence à « la science » à tout bout de champ ont en tête en fait ce qui relève uniquement du champ de l' »expérimental », parce qu’ils croient que seules les propositions réfutables sont scientifiques. Et concrètement aujourd’hui, la science étant complètement amputée de ses moyens de raisonnement, domine essentiellement le pseudo-expérimentalisme qui aboutit à dire tout, n’importe quoi et son contraire sur tous les sujets.

              Et on voit bien le problème, si tous les raisonnements scientifiques (et les disciplines auxquels ils s’intègrent) ne sont pas reconnus en tant que tels – parce que certains sont disqualifiés en raison de leurs moyens de preuves – par ceux qui sont chargés de les enseigner, il devient impossible de former les « générations futures » à avoir « un rapport dépassionné, raisonnable avec la science ».

              Et ce que je soupçonne, c’est que M. Charpak lui-même (et tous ceux qui professent la même idée que lui dans le monde politique) ne savait pas ce que je viens de dire.

              1. kekoresin

                Il n’existe aucune « vérité scientifique absolue et irréfutable ». La science est une éternelle remise en question du savoir et des modèles que l’on pensait immuables ont volé en éclats à maintes reprises.

                Les nouveaux prêtres pourvoyeurs d’absolu déferlent sur les médias tels des prélats moyenâgeux, refusant toute remise en cause de leur foi et prompts à envoyer au bûcher les hérétiques osant critiquer leur bible.

                1. Batistouta

                  Et paf, vous tombez exactement dans le panneau que j’ai dénoncé.

                  Contre-exemple immédiat au fait qu’il n’existerait « aucune » vérité absolue et irréfutable : 1+1=2 est une vérité absolue et irréfutable. Irréfutable parce que vous ne pouvez concevoir aucune expérience cruciale pour réfuter cette proposition. Et c’est également une vérité absolue.

                  La science n’a rien à voir avec une « éternelle remise en question du savoir » qui serait en plus éternelle ?! C’est même forcément le contraire qui est vrai.
                  Typiquement en mathématiques, il n’y a jamais eu de « remise en question du savoir » (ce qui ne veut pas dire qu’il ne reste pas des résultats non stabilisés ou que le progrès de la discipline s’est fait sans embûche et sans essais/erreurs). Donc vous voyez bien que vous racontez n’importe quoi ?!

                  Sur le reste vous êtes complètement à côté de la plaque (prêtres, moyen-âge, hérétiques, bible etc). A la rigueur, dans votre dernier paragraphe, vous qualifiez votre propre comportement si on remplace le mot « absolu » par le mot « relativisme ».

                    1. Cerf d

                      @h16 ça dépend comment vous définissez votre groupe.

                      Par exemple si vous choisissez 2 comme élément neutre du groupe.

                    2. Batistouta

                      Très bien, sauf que pour en arriver à ces développements là, à l’origine de toute la discipline, il faut bien (et il a bien fallu) reconnaître et admettre comme une vérité absolue et irréfutable – et effectivement dans les conditions posées au départ qui rendent cette opération valide (ce qu’effectivement je n’ai pas fait parce que de toute façon je ne saurais pas le faire) – que 1+1=2 .
                      Encore une fois, « irréfutable » parce qu’on ne peut pas imaginer d’expérience cruciale qui permettrait de prouver que cette opération est fausse.

                      Et même si j’ai une vision très limitée de toutes les sciences qui existent et qui en sont réellement, j’aurais tendance à penser que toute science qui peut prétendre en avoir le nom repose sur des vérités irréfutables, mais je peux me tromper.

                  1. kekoresin

                    1+1 est un axiome pas une vérité absolu. En mathématique il y a 3 types d’axiomes sur lesquels sont fondés les théorèmes (voir principe d’incomplétude de Gödel). En mathématique les théorèmes d’Euclide ont largement été remis en cause pour ne citer qu’un exemple.

                    Ha bon, la science n’est jamais remise en cause? Einstein ne s’est jamais trompé sur quoique ce soit?

                    Justement le relativisme est de rigueur lorsque l’on parle de sciences, à moins que tu aies quelque chose de moins fumeux que la théorie des cordes et le multivers pour concilier Einstein et Bohr!

                    Le monde n’attendait que ton brillant cerveau pour exposer aux simples mortels tes vérités absolues – AMEN 🙂

                    1. Blondin

                      @Batistouta
                      Je ne voudrais pas être désagréable mais vous avez mal lu/compris la citation. Il parle de « méthode de base du raisonnement scientifique ».
                      Qui se base sur les faits, la rigueur et la remise en question (contrairement à vos croyances).

                    2. bibi

                      1 + 1 = 2 n’est pas un axiome, c’est un résultat qui se démontre à partir des axiomes suivants :

                      1) un nombre noté 0 existe
                      2) tout nombre X a un successeur noté succ(X)
                      3) X + 0 = X
                      4) succ(X) + Y = X + succ(Y)

                      Soit X = 0 et Y = 0
                      En appliquant l’axiome 4 nous obtenons : succ(0) + 0 = 0 + succ(0)
                      Or d’après l’axiome 3 : succ(0) + 0 = succ(0) donc 0 + succ(0) = succ(0)
                      Nous venons de démontrer que l’addition est commutative.

                      Maintenant nous définissions :
                      1 comme étant la notation de succ(0)
                      2 comme étant le notation de succ(1)

                      Quel est le résultat de 1 + 1?
                      1 + 1 = succ(0) + succ(0) = 0 + succ(succ(0)) = succ(succ(0)) = succ(1) = 2

                      Si j’utilise 1 comme étant la notation de succ(0)
                      Et que j’écris 1 + 1 = 10
                      Cela signifie que 10 est la notation de succ(1).

                  1. kekoresin

                    Avec la surfusion tu peux avoir de l’eau liquide à -40°C.

                    Bon, pas dans la nature bien que le phénomène soit connu à température assez basses de l’ordre de -10°C. Quand cela arrive, l’eau gèle instantanément dès qu’elle touche un objet ce qui provoque des dégâts incroyables pouvant casser des arbres en deux, briser des poteaux de lignes à haute tension ou couler un navire…

                    1. kekoresin

                      @ ebernard92 – Non. Il n’existe pas de « définition » de « 2 » et 1+1 n’est pas « vrai ». 1+1 est un axiome soit une convention admise sans avoir à la prouver et sur laquelle on peut s’appuyer pour construire d’autres axiomes plus complexes servant à élaborer un théorème.

                      Je sais c’est chiant et tout le monde s’accordera sur le fait que si on m’en coupe une il m’en restera une. Mais les mathématiques sont un peu plus complexes qu’il n’y parait.

                    2. bibi

                      C’est un réel genre un et un réel genre deux qui sont en boîte de nuit et le réel genre deux s’approche du réel genre un et lui demande si elle veut aller danser.
                      Celle-ci lui répond non j’y suis déjà dans C.

                    3. Pheldge

                      Bon, merci les gars de réviser la construction des entiers naturels, Peano, avant de raconter des approximitudes 😉

                    4. Ada Wong

                      @ kekoresin
                      Je ne suis pas scientifique, et vous me mettez un coup de massue avec vos 1+1 = pas forcément 2. Ça me plaisait le 2+2=4 de Georges Orwell, jusqu’à il y a 2 minutes. Je suis perdu maintenant! Faut que j’arrête de lire les commentaires finalement 😀

                    5. kekoresin

                      Peano: des axiomes toujours des axiomes…
                      Je n’ai pas la prétention de faire autre chose que des approximitudes mon cher Pheldge 😉

    1. Stéphane B

      Goebbels a aussi trouvé une bonne source d’inspiration dans Mein Kampf
      Lire le chapitre sur le fait que répéter une chose fausse deviendra une vérité.

        1. Higgins

          Ou le livre d’Emmanuel Leroy-Ladurie « Histoire du climat de puis l’an mil » (https:/ /editions.flammarion.com/Catalogue/champs-histoire/histoire-du-climat-depuis-l-an-mil).

  3. Aristarkke

    C’est forcément de la faute de Trump puisqu’il n’a pas signé les fabuleux accords de Paris. Gaïa est une déesse implacable, voyons !

    1. Calvin

      Alors que la France qui l’a signé est attaquée pour inaction par les activistes…
      Parce qu’elle ne va pas assez vite pour arrêter les centrales nucléaires décarbonnées et les remplacer par un mix EnR et gaz… Gaz….
      Il faut être sacrément idiot pour croire en tout ça…

      1. Higgins

        Le vent tournerait-il en Allemagne : « Deux figures de l’écologie outre-Rhin sèment la zizanie dans leur propre camp : en cause, leur soutien affiché à l’énergie nucléaire pour réduire la production de gaz à effet de serre. Une prise de position qui déchire les Grünen et bouscule certaines certitudes . Une onde de choc qui pourrait toucher la France   ? » ( http://www.economiematin.fr/news-ecologie-nucleaire-changement-idee-evolution-electricite-redacteur )

          1. P&C

            C’est pourtant simple : un gros 20% du CO2 anthropique, ce sont les centrales à charbon.
            S’il faut les remplacer, autant le faire avec un truc qui dégage un minimum de rendement et est pilotable.

  4. Calvin

    Ça ressemble aux monstrueux incendies en Australie, tout ça.
    Finalement, comme ça arrange une clique, on se demande si ce n’est pas l’effet recherché. Pompiers pyromanes (pas en allumant les feux mais en permettant que ce genre d’incidents arrivent) ou abrutis irresponsables ?
    Je penche pour les deux…

    1. Cata

      Pour le coup, les incendies en Australie sont bien à imputer aux humains, du moins à une clique : les écolos. Ce sont eux qui ont lutté (et gagné) pour que les zones de coupe-feu ne soient pas débroussaillées parce qu’il y avait de gentils n’animaux qui y vivaient et que ça allait chambouler leur habitat. Ben ils n’y vivent plus, les autres non plus. Les pompiers australiens avaient publiquement dénoncé l’absurdité et le danger de la disparition des coupe-feux dès mars 2019. Comme on a bien intégré que tout ce qui porte un uniforme est du côté obscure de la Force, on ne les a pas écoutés.

      1. Theo31

        Un habitant s’était pris une amende en 2009 pour avoir débroussailé autour de sa maison. Quand le feu prit dans son quartier, toutes les maisons sauf la sienne crâmèrent.

        C’est pas possible d’être aussi débile qu’un écolo.

        1. Aloux

          Certains (la majorité ?) sont très cons, mais je commence à me demander combien ne sont pas si cons que ça et sont en fait juste des gros salauds qui savent très bien ce qu’ils font.

      2. Citoyen

         » les incendies en Australie sont bien à imputer aux humains  »
        C’est d’autant plus vrai, Cata, qu’il y a quelques mois, au maxi de cette période d’incendies, la police a arrêté une bonne centaine d’incendiaires … il faudrait retrouver les coupures de presse qui le dévoilait.
        Et si l’on considère que dans ce genre d’activité, la police ne peut pas faire de miracles …, et en coince au mieux, en étant gentil, dans les 10% …, cela donne une idée de ce qui s’est passé en Australie …

    2. Philippe

      Sur l’Australie et l’ouest des USA c’est la situation rêvée des écolos :

      Avec les cycle El Nino la Nina qui dure entre 3 et 5 ans c’est chacun son tour : La zone de basse pression démarre au N de l’Australie (avec un bon coup de pluie de mousson d’été pour faire pousser la broussaille) puis migre vers l’est et c’est la sécheresse. La chose se répète de l’autre côté du Pacifique avec les pluies d’hiver en région californienne.

      Comme des deux côtés de l’océan les feux préventifs pratiqués par les peuples premiers (amérindiens et aborigènes) ont été interdits (en plus ils chassaient vous-vous rendez compte, c’étaient vraiment pas des écolo ceux-là) on a la garantie d’avoir tous les 1-2 ans une grande campagne de propagande d’information climato-zélote.

      D’ailleurs si la Cop 21 fut un si grand « succès » c’est en partie grâce à ce bon vieux El Nino de 2015-2016 qui a fait monter les températures planétaires d’un bon degré.(pour redescendre ensuite)

  5. Stéphane B

    Et oui, la Californie a baissé son budget de prévention des incendies pour réaffecter les fonds vers du plus social, du plus vert, du plus tendance. Et puis ça brûle et elle n’a plus d’argent, faisant alors allo Trump j’ai un problème et c’est de ta faute.

    Marrant, sauf pour la nature et ceux qui crament.

  6. P&C

    Ajoutez l’absence d’entretien des forets…

    Je vous renvoie à ce petit C dans l’air, avec un Calvi ridicule d’apprendre que des forets crament naturellement en Sibérie.

    A partir de 18 minutes pour ceux qui veulent aller plus vite.

      1. P&C

        Oui. Bon, j’ai zappé le passage sur l’entretien, mais c’est pas ma faute, un collègue était entré au bureau à ce moment là.
        D’ailleurs, je conseille la fin de la vidéo en question, avec la journaleuse toute étonnée d’apprendre que les forets repoussent après un incendie.

    1. kekoresin

      Ce type est un excellent pourvoyeur de peur. Il se dit ingénieur consultant en énergie et pourtant, je ne l’ai jamais entendu parler de l’impact environnemental désastreux de l’exploitation de minerais permettant les énergies « propres » ou de production nucléaire au thorium avec des réacteurs aux sels fondus. Il est juste bon à vendre du torche-cul en rejoignant le crin-crin des violons apocalyptiques.

      1. douar

        Il vend son concept shift project/ bilan carbone aux entreprises.
        ça semblerait incongru qu’il remette en cause son business model en ne jouant pas sur la peur.

        Dans mon domaine, j’en connais qu’on voit pérorer sur Linkedin sur le « monde d’après » et tenter d’en profiter en greenwashinant à qui mieux mieux. Autant dire que ça me les brise menu…

        1. kekoresin

          Justement, leur modèle soit disant nouveau repose uniquement sur de la main d’œuvre bon marché et la pollution mais ailleurs, en tout cas assez loin pour que cela soit supportable par ces hyper-émotifs…

      2. Thibaut

        Ba si justement, il se fait défoncer par les « écolos anti-nuke » vu qu’il énonce que c’est de la merde tant au point praticité (intermitence) que difficulté d’aller chercher les matières premières pour du photovoltaïque ou éoliennes.
        A comparaison, si on veut lutter contre le réchauffement climatique (selon JMJ), le nucléaire n’est clairement pas ce qu’il faut attaquer.

      3. Pythagore

        +1000, peux pas l’encadrer, et c’est ds ses interviews que l’on voit que les journalistes sont d’une inculture et nullité affligeante.

  7. petit-chat

    Les Démocrates (Californie notamment) n’ayant plus un rond, foutre le feu pour demander des fonds au fédéral pour cause de catastrophe naturelle est aussi un possibilité.

    1. Calvin

      Non sans foutre le feu soi-même, on voit ici les limites du catastrophisme.
      Comme on a trouvé un coupable idéal, le CO2, et que sa décru impose de longues années de remise en question de la croissance, on s’interdit toute action de bon sens pour essayer de combattre a minima sécheresse ou incendie.
      On dirait des poulets sans têtes pleurant et courant dans tous les sens au lieu de sauver leurs vies d’abord, puis de se protéger ensuite.

        1. kekoresin

          Il y a également des feux au Canada (à l’intérieur des terres car la côte est loin de connaître la sécheresse. Cela dit rien de neuf sous l’accablant soleil tueur de banquise…

  8. Jacques Huse de Royaumont

    Alors, pour résumé :
    il fait plus chaud, donc :

    les calottes glacières fondent,
    plus d’eau liquide est présente,
    plus d’eau, plus chaude, donc plus d’évaporation, en particulier sur les océans
    plus d’évaporation, plus de condensation (tout fini par retomber).

    donc le cycle de l’eau s’intensifie, mais il fait plus sec. Logique.

    1. Calvin

      Ce n’est pas incompatible.
      En Australie, c’est un printemps très pluvieux qui a occasionné un foisonnement d’arbustes, qui, laissés en l’état a brûlé.
      Donc, RC puis fonte des glaces puis pluies puis incendies est un scénario possible. Mais incompatible avec le désert partout, par exemple…

    2. Lorelei

      Non non non! Plus d’eau= élévation des océans et submersion des îles et des terres= réfugiés climatiques= les européens doivent les accueillir.
      Pas évaporation et pluies, tsss tsss
      Sauf pour les pluies cévenoles, là c’est aussi le réchauffement climatique, pas la bétonisation des terres qui provoque les crues. (dixit je ne sais plus quel ministre)

      1. durru

        Sauf que le béton empêche effectivement l’eau de s’écouler dans la terre sur des surfaces plus importantes, ce qui pourrait réduire le volume d’eau restant en surface et produisant les crues.
        Il y a donc un lien direct entre béton (surtout dans le lit des rivières sèches la plupart de l’année) et crues désastreuses.
        Le fait de construire pile sur le chemin des torrents n’aide pas non plus.
        Dans ces cas, l’homme est bien en cause, mais pas pour les raisons généralement évoquées.

        1. Blondin

          L’avantage d’avoir un peu de mémoire, c’est qu’on se rappelle toutes ses Unes de journaux qui nous annonçaient que les Maldives, les Kiribati, le Bangladesh, etc. seraient submergés en 2010 !

        2. kekoresin

          Pas que les Maldives! Une récente étude tout à fait neutre (hum) explique cet étrange phénomène de non submersion par l’action des vagues sur les barrières de coraux. Ha tient, il reste des coraux?

                1. kekoresin

                  Sait-on jamais. Vite, 1 milliard pour implanter une barrière de corail afin de sauver les vignobles. En fait pas la peine puisqu’on fera du Bordeaux à Lille d’ici 2035 et à Trondheim en 2060 !

    3. Pheldge

      Toi z-aussi, t’es un dangereux negationniste, parce que l’eau du réchauffement qu’elle s’ est évaporée, elle te nous fait de la pluie et des orages, sur les océans, et renforce les cyclones et typhons, qui deviennent encore plus violents et destructeurs par ta faute et celle de tes semblables, qui refusent d’ad’accepter les preuves scientifiques, que elles ont fait le consensus des savants ! 😉

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Tiens, en parlant des cyclones.
        Si les pôles se réchauffent plus vite que le reste, comme les cyclones tirent leur puissance du différentiel de température entre les pôles et les tropiques, pourquoi se renforceraient-ils avec un réchauffement ?

  9. Calvin

    Il y a quand même un truc étonnant. Alors que la Californie est devenue chaude comme ma Suzie, pardon, je veux dire brûlante comme l’enfer, le Mexique est resté à l’écart, donc plus froid que l’état américain.
    Cela ne choque personne. Chaud au nord mais stable au sud. L’explication du réchauffement climatique ne semble pas tenir la route sur ced incendies.

      1. Opale

        C’est bien dommage d’ailleurs parce qu’on serait bien contents, dans le Kampdubien, de foutre des incendies supplémentaires sur le dos de Bolsy.

  10. Blondin

    Dans le budget fédéral de prévention des incendies, le travail de débroussaillage des forêt fédérales a été supprimé il y a de nombreuses années ?
    Admettons que ce fait parvienne à la conscience de notre bonne presse de référence (miracle), je vois d’ici les éditos :
    C’est la faute de l’ultra-turbo-libéralisme et des atroces politiques de rigueur !
    C’est la faute de Trump (axiome de base)

    1. Calvin

      Oui, Trump doit assumer les mesures des précédents présidents.
      Évidemment, le fait que le budget est voté par les chambres élues n’entre pas du tout en ligne de compte…

    2. deres

      Les écologistes rêvent de forêts primaires et sauvages avec pleins de petits écureuils qui gambadent et d’oiseaux qui gazouillent. Ils font donc pression en Californie pour arrêter l’exploitation des forêts et le débroussaillage pour revenir à une nature première et parfaite. Gaïa fera mieux que les gens depuis des siècles, c’est évident, la discussion n’est même pas envisageable.

      Et puis supprimer la gestion des forêts permet de faire des économies dans le budget de l’Etat (alors que celui-ci augmente sans cesse bien entendu). La suppression des choses utiles (la police aussi bientôt) permet de financer plus de moulins à vents et de fermeture de centrales électrique utile totalement indispensables.

      On voit un peu la même chose chez nous avec un gouvernement qui nous parle de relance et de mettre le pays au travail mais qui au final finance avec un demi-milliard annuel rubis sur l’ongle un congé paternité OBLIGATOIRE. Finit de rigoler maintenant, on va gaver les français avec la solidarité comme des oies en espérant qu’ils produisent du foie gras ensuite …

  11. Marcello Biondi

    Donald Trump mais quelle santé! Il est dans tous les coups! Il dors de temps en temps car avec tout ce qu’on lui met sur le dos il doit faire des journées de 72h. Ce n’est pas Dr SLUMP qui avait suggéré de faire un trombinoscope de nos journaleux au cas ou il serait réélu? C’est une excellente idée je suis partant car avec ce qu’ils lui mettent dans la gueule ça commence à se voir et il y a de fortes chances que ça fasse l’effet inverse de celui recherché.

    1. Dr Slump

      Si fait, je ne regarde plus la télé depuis des lustres, mais ce serait un bonheur pour moi de voir la tronche des journalistes en direct en apprenant sa réélection. Il faut savoir se réserver de fins plaisirs dans ce monde d’abrutis ^^

      1. MCA

        J’ai conservé la photo de la tête de Pujadas contraint d’annoncer l’élection de Trump.

        Quand on n’a pas le moral, ça aide à le retrouver rapidement.

          1. Higgins

            Alors que lorsque j’ai appris sur l’austère de l’île de Ré n’était pas présent au second tour en 2002, je n’ai pu retenir un sourire.

  12. Le Gnôme

    Il y avait des feux de forêt avant l’apparition de l’homme. J’avais lu que les incendies régénéraient celles-ci. Evidemment, il ne faut pas que ça arrive tous les dix ans.

  13. douar

    J’ai eu le droit à une réponse personalisée d’un journaliste d’un grand quotidien national car j’ai eu l’outrecuidance de lui rappeler que Trump n’y était pour pas grand’chose dans les feux californiens. L’article critiquait Trump (quel courage) car celui ci a tardé à venir soutenir les populations affectées en plus des critiques habituelles (climato machin…).
    Merci pour le billet du jour, ça va me permettre de recontacter ce journaliste avec des biscuits supplémentaires.

    1. Theo31

      Faudrait que ce crétin subventionné apprenne comment l’état fédéral américain fonctionne. On ne peut pas sucer et réfléchir en même temps.

    2. kekoresin

      Le biscuit croustillant ne fait pas partie du régime alimentaire de ces gens. Ils mangent et ne mangeront que de la bouillie de toute leur existence; ça s’avale direct et évite une mastication inutile sauf pour une bonne aération de la cervelle !

  14. Infraniouzes

    Il me semble avoir appris des paléontologues, qu’au temps des dinosaures, il faisait sacrément chaud et qu’il régnait une chaleur tropicale sur Terre. Ces énormes bêtes se nourrissaient d’énormes plantes, fougères dit-on, et ils ont survécu 120 millions d’années. Et le climat a ensuite changé sous l’influence de quoi ? De la météorite qui les a décimés ? Au temps de Louis XIV on a connu un petit âge glaciaire. On a survécu. Mais aujourd’hui, comme chaque saison n’a pas exactement le climat attendu pour les activités humaines, neige en hiver, douceur au printemps, soleil et chaleur en été, en automne été indien, tout écart relève du cataclysme climatologique.
    On apprend qu’on s’est fait entuber grave dans l’affaire du Roundup (cf. Contrepoints) par deux avocats faisans. Il va sûrement en être autant du barnum climatique et on découvrira un jour que le rapport du GIEC était une mystification de pseudos scientifiques en mal de reconnaissance. Mais les hommes adorent qu’on leur fasse peur. J’en veux pour preuve le persistant succès du Train fantôme dans les foires.

    1. Thufir

      Suite à l’extinction des dinosaures, d’après les paléo-climatologues, la concentration de Co2 était 25 fois (!) supérieur à celle d’aujourd’hui. Et s’en est suivie la plus énorme explosion de vie de l’histoire, conduisant jusqu’à Homo Sapiens Sapiens et, malheureusement, le pastéquisme et l’Islamo-gauchisme.
      Du coup, j’en viens à me demander si effectivement le CO2 ne serait pas effectivement un grand malheur pour l’homme…

      1. Hagdik

        Il y aurait bien un moyen simple de vérifier votre analyse : inciter fortement toutes les pastèques et tous les islamo-gauchos à faire la grève de la respiration !
        Ils font bien éteindre les lumières une heure par an, ils pourraient arrêter de respirer une ou deux heures tous ensemble – tous ensemble pour protester.
        Après on verrait bien …

    2. P&C

      Le CO2 atmosphérique diminue depuis la grande oxydation.
      Depuis, les algues et les plantes n’ont cessé de tabasser le CO2.

      Le problème du RCA n’est pas le totem du méchant CO2, mais que les conséquences liées à la variation de sa concentration atmosphérique varient trop vite par rapport aux capacités d’adaptation des écosystèmes et des sociétés humaines.

    3. kekoresin

      Toujours le même problème d’une modalisation impossible sur le climat qui est un système chaotique. Au mieux on peut faire des approximations si tant est que l’on se base sur des données fiables ce qui n’est pas le cas. Un autre soucis pointé du doigt et qui n’est pas des moindres: l’activité volcanique. Celle-ci est responsable du « petit âge glaciaire » évoqué mais d’autres évènement de ce type constellent l’histoire humaine (au VIème siècle par exemple).

  15. Batistouta

    Attention à l’ironie dans vos billets. Il devient de plus en plus difficile de comprendre immédiatement à la première lecture ce qui relève des idées que vous voulez exprimez, de ce dont vous vous moquez.
    En outre, cette ironie/moquerie paraît non nécessaire lorsqu’il s’agit d’exprimer les idées sérieuses qui font avancer la compréhension du thème traité.
    Maintenant si vous voulez me dire que si je ne suis pas content, j’ai qu’à pas lire votre production, libre à vous.

    1. kekoresin

      « Qui ne supporte pas l’humour tolère mal l’intelligence ».

      Si ça vient pas à la première lecture il faut que tu lises deux fois…ou trois!

      1. Jacques Huse de Royaumont

        « l’humour est un don que Dieu a fait aux hommes pour les consoler d’être intelligent ».(Marcel Pagnol)
        Les écolos détestent l’humour, sans doute parce qu’ils n’ont pas besoin d’être consolés.

    2. taisson

      @ Batistouta:

      Peut être aussi que c’est ce ton ironique qui en à attiré d’autres sur ce site ?

      Des articles avec un ton professoral bien chiant ne manquent pas, sur toutes sortes de médias, et dire des choses avec un minimum d’humour, ce n’est pas mal non plus !

      Mais il me semble que le manque d’humour actuel est un gros problème générationnel !
      Gavés de certitudes les « scolarisés longtemps » n’acceptent plus de chercher à comprendre les choses simples !
      S’il y à pas de smiley, c’est foutu !

      Je ne peux que répéter cet excellent conseil de Kéko :
      Chez H16 (et même ailleurs..), quand on à un doute, ne pas hésiter à relire plusieurs fois !

      1. Batistouta

        Je ne remets pas du tout en cause l’usage de l’ironie, c’est indispensable quand on parle des gens qui prétendent décider de notre vie à notre place.
        Mais quand c’est même au sein des explications sérieuses qui font avancer le sujet, ça devient difficile à lire je trouve.
        Il me semble qu’avant les explications importantes et sérieuses étaient épargnées par l’ironie pour ne pas perdre le lecteur.
        Mais c’est juste une impression.

        1. Dr Slump

          Les choses sérieuses, importantes et pesantes sont pourtant les meilleurs sujets d’humour et d’ironie. Juste une impression? Je penche plutôt, sans porter aucun jugement, pour une croyance personnelle à propos de convenances.
          Hash emploie immodérément l’humour mordant, l’ironie et le ridicule sur nombre de sujets pointus, et pour moi, le meilleur signe de maîtrise est celle qui s’exerce avec légèreté.

      2. douar

        +1
        Reflexion faite, je constate que mes meilleurs profs avaient un solide sens de l’humour, n’hésitant pas à brocarder le sens commun et les idées reçues.
        (c’est avec les vaches sacrées qu’on fait les meilleurs steacks)

  16. dupontg

    Petit constat sur la plantation d’eucalyptus un peu partout sur la planete..
    « Les eucalyptus forment des forêts particulièrement inflammables, et ont souvent contribué à une augmentation spectaculaire du nombre d’incendies dans les régions de grande plantation12 »
    importés comme par hasard dans tous les pays qui brulent bien…californie,portugal espagne..et originaires d’australie

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Eucalyptus

      1. P&C

        +1
        Le saligaud fabrique même de l’huile sur ses feuilles, et a des nodules qui lui permettent de repousser plus vite après qu’un incendie ait ratiboisé ses concurrents.
        La nature est une p*te.

        1. Navigator

          Les eucalyptus poussent dans les forêts de type méditerranéen. Celles-là même que l’on trouve sur le pourtour méditerranéen mais aussi en Californie, en Australie et dans d’autres endroits du globe. Certains arbres, comme le souligne le patron, ont nécessairement besoin d’un incendie pour se reproduire. Alors pourquoi ça crame ? Parce que quand une sécheresse dure, ces arbres commencent à utiliser la réserve d’eau contenue dans leur sève. Quand celle-ci épuisée, ils se mettent à produire des molécules organiques complexes, en général aromatique et donc cyclée (genre xylène, naphtalène ou benzène). Celles-ci sont très inflammables. Il suffit d’un rien, une goutte d’eau ou de résine qui fait loupe, une décharge d’électricité statique (ça n’arriva pas que sur les moquettes et dans les ordinateurs). L’inflammation est de type explosif et le bois très sec, car privé de son eau, et riche en résine brûle vite et bien. Surtout qu’il s’agit en général de pins dont les aiguilles sèches forment des réserves d’air, donc d’O², qui retiennent le comburant près de l’endroit de combustion. Ces incendies sont normaux et même désirables.

            1. P&C

              Ce n’est pas une donnée importante pour l’eucalyptus. AU contraire, ça fera toujours de la place en plus pour lui et sa descendance.

              JHR, tu pèches par anthropocentrisme…

            2. Pierre 82

              Faut peut-être pas bâtir sa maison au milieu d’un joli secteur boisé, justement. Même si on a acheté le terrain très cher et que la vue est imprenable. Surtout si on vous interdit de débroussailler un minimum, ou même si vous n’êtes pas au courant qu’il faudrait le faire…

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Sans compter d’autres soucis comme l’évincement des autres espèces, l’imperméabilisation des couches supérieures du sol, la moindre dégradation des feuilles mortes et donc la perte en matière organique et en nutriments…
      Les plantations de pins et d’eucalyptus sont plutôt mauvaises pour l’environnement, mais vendues comme »solution » au changement climatique.

      1. Lorelei

        Elles étaient vendues en Galice comme une opportunité de reboiser rapidement les parcelles avec des essences diversifiées. En plus, les eucalyptus sentent bon. Personne n’a dit aux replanteurs que ça brûlait aussi très bien.
        En Galice, les forêts sont aussi surveillées l’été, jour et nuit, pour éviter les incendies. C’était le cas il y a encore une douzaine d’années. maintenant, je ne sais pas.

    1. Calvin

      Je pense que le droit de vote des arbres est prévu. Et bien sûr, ce sont les militants écologistes qui, seuls, auront le droit de voter pour eux, par procuration.
      Les verts seront les tuteurs des arbres , après être devenus le tuteur des citoyens.
      Bon, la différence entre un tuteur pour les plantes et celui pour les gens, c’est que dans le premier cas, on plante le tuteur à côté de la plante…

    2. Dr Slump

      Cette connerie à propos de sapin de Noël et d’arbre mort est juste un lamentable prétexte pour mettre fin, encore une fois, à une coutume dite chrétienne. C’est le même combat que contre les crèches dans les mairies.

          1. Marcello Biondi

            Un électorat facile à capter. Leur religion est tellement importante à leur yeux qu’ils votent pour tout guignol permettant à l’islam de progresser tel que entre autres Jean Cul Lechemelon avec sa créolisation ou le déboulonnage de Saint Louis. La moindre proposition visant à déconstruire la France ou à affaiblir le peuple Français est accueillie avec le bulletin de vote adéquat, de même que toute proposition allant à l’encontre de l’insécurité ou celles augmentant les prestations sociales (sans se poser la question du financement).

        1. Vodkaman

          Ou d’organiser, comme à Paris une grande fête pour la fin de l’Aid.

          Vivement la fête de la fin de l’aide, mais pas sûr de la voir de mon vivant.

      1. Marcello Biondi

        Sans aucun doute! Le clientélisme habituel des verts s’adressant à ceux là même qui demandaient la suppression des crèches de Noël. L’argument est tellement crasseux et irrecevable que la foret en Europe est très bien gérée.

        « À en croire les chiffres, la déforestation ne guette pas notre pays. « Elle existe ailleurs, mais pas chez nous », assure Antoine D’Amécourt, sylviculteur dans la Sarthe, et président de Fransylva, la fédération des syndicats de forestiers privés. « Depuis 1820, les surfaces boisées ont doublé », avance-t-il.
        En superficie, la France – dont 75 % des forêts sont privées – est le pays le plus boisé de l’Union européenne, après la Suède, la Finlande et l’Espagne. Et la France n’est pas la seule à suivre cette tendance. Dans l’ensemble de l’UE, entre 1990 et 2015, la superficie totale des forêts a augmenté de 90 000 kilomètres carrés, soit la taille du Portugal »

        https://www.leparisien.fr/societe/pourquoi-les-forets-francaises-continuent-de-grandir-07-08-2019-8130300.php

        1. P&C

          Mouais… grâce au charbon, pétrole, nucléaire, et engrais de synthèse.
          Si on généralise le chauffage par la biomasse, les forets françaises vont prendre un sacré coup dans la gueule.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            De plus, la hausse des rendements agricoles permet de se passer des terres les moins rentables, qui retournent naturellement à la forêt.
            De de point de vue, l’agriculture industrielle est le meilleur ami de la biodiversité.

      2. bibi

        Le maire de Bordeaux à oublier un petit détail concernant la place Pey-Berland, c’est qu’il y a une enceinte autour de la cathédrale Saint-André ou l’on peut ériger un sapin de Noël.
        voyages.michelin.fr/sites/default/files/styles/poi_slideshow/public/images/travel_guide/NX-41195.jpg
        Et comme la cathédrale est propriété de l’état, si l’Eglise décide d’y ériger un sapin le maire sera bien obligé de faire avec.

  17. kekoresin

    J’ai résidé dans le nord de la Californie (Santa Rosa) où j’avais à l’époque fait le constat désastreux de l’entretien des forêts. Je m’en étonnais auprès de mon mentor avec qui je me promenais régulièrement dans la nature. Ce dernier, es docteur en science économique et dirigent d’un cabinet de conseil international, chasseur à ses heures, m’avait malicieusement révélé qu’il s’agissait de la nouvelle écologie new age qui bizarrement faisait fi de millier d’années d’écobuage des natifs qui ne devaient rien comprendre à l’environnement. Au passage, il avait anticipé l’avènement du green business et de toutes ses dérives interventionnistes idéologiques sur l’économie de marché.

    En 2010, j’y suis retourné avec ma famille pour réaliser une grande boucle Nord-Ouest pour visiter les grands parcs naturels jusqu’à Yellowstone. La situation s’était grandement dégradée avec des amoncellements de plusieurs mètres de branchages secs sur d’immenses surfaces de sous-bois. Cette bombe à retardement a finit par péter à mon grand regret car c’est un désastre. Déjà Santa Rosa qui n’est pas au milieu d’une vaste forêt, a été ravagée en 2017. Même les sequoias crament alors qu’ils ont besoin du feu pour se reproduire et qui résistent donc particulièrement bien aux incendies.

    Bref, lorsqu’un incendie mineur est maîtrisé grâce à des condition clémentes (peu de vent, humidité…), ce sont toutes les autres zones non touchées qui accumulent du combustible. En quelques années, l’entretien devient impossible par écobuage et quasiment ingérable mécaniquement; On parle ici de centaines de milliers de kilomètres carrés.

    Cette situation est l’unique fait d’une bande d’idéologues qui ont une analyse de la nature largement documentée par de nombreux visionnages de Bambi. Le pire c’est que cette vision d’attardés mentaux commence à influencer la gestion forestière française, une petite promenade en forêt domaniale et vous constaterez un début d’accumulation de bois mort laissé sur place pour défendre la biodiversité!

    1. douar

      En France, je ne crois pas. S’il y a bien un manque d’entretien, ce serait plutôt lié à la déprise agricole: des parcelles retournent en friches faute de rentabilité ou suite à des décisions de réintroduction de prédateurs qui font fuir les élevages. Friches, taillis, bois peu entretenus qui feront d’excellents combustibles.
      Les grandes forêts sont encore assez bien tenues, du moins, il me semble. Nous n’avons vu de grands incendies depuis longtemps en France.

      1. kekoresin

        Tu as raison pour les zones de friches et d’ailleurs l’écobuage est problématique notamment parce qu’il y a des randonneurs de partout et il se produit quelques fois des accidents. Mais va faire un tour en forêt domaniale. Il y a des abattages plutôt bien gérés, cependant les branchages secondaires peu valorisables sont laissés sur place et s’accumulent. Je ne voyais pas ça quelques années en arrière.

        1. P&C

          En théorie, pas besoin de nettoyer une foret. Les bestioles et les champignons se chargent de bouffer toute cette matière… mais encore faut-il qu’ils soient encore là.
          Et cet entretien naturel inclus les incendies.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Il n’existe effectivement pratiquement plus de forêt primaire en France (sauf du coté de la Sainte-Baume, il me semble).
              De plus, la proximité avec les habitations oblige à ne pas se contenter de laisser faire.

        2. baretous

          cela va être le cas dans les estives des pyrénées. Les écologistes veulent interdire l’écobuage alors qu’il est essentiel: 1) pour régénerer les praires d’altitudes ( a cette altitude il n’y a plus d’arbre naturellement) et 2) empécher les avalanches facilitées par les hautes herbes couchées dans le sens de la pente faisant office de toboggan et 3) les incendies de broussailles beaucoup plus virulents Pour ce qui est des forêts les anciens pauvres avaient le droit d’aller ramasser le bois mort. C’est quasiment fini , il faut laisser faire la faune des capricornes………ayant eu 60 chevres et tres peu de terres arables j’avais demandé pour compenser en partie d’aller nettoyer les énormes ronciers , lierres et autres dans les bois…….interdit. Avant même les cochons y étaient accompagnés et gardés .Ils allaient glander..Terminad….Avant les haies des prairies étaient entretenues par brûlage à l’automne. On andainait les refus en bordure du champ….interdit..les produits chimiques pour remplacer…interdit…..

            1. Theo31

              À Toulouse le préfet vient d’interdire la vente d’alcool en magasin entre 20.00 et 6.00 pour enrayer la progression du Covid. Il a aussi interdit de boire debout dans les bars.Cherchez le rapport.

              Ce pays est administré par des tarés.

              1. Aristarkke

                Allons Theo ! Le virus se déplace dans l’air à l’altitude minimale de 1,5m du sol. Assis, il passe au dessus de vous alors que debout, il ne vous rate pas.

                1. Higgins

                  Exemple : https:/ /www.boursorama.com/patrimoine/actualites-amp/malus-automobile-bientot-une-taxe-en-fonction-du-poids-des-voitures-429c89da0b3ad72ca646ce70a117d591

  18. hub

    J’ai reçu d’un collègue en poste à Canberra un fort édifiant article sur les feux en Australie. Les responsables écologistes ont sciemment refusé d’entretenir les routes et les pistes (au prétexte je suppose que les kangourous puissent faire plus longtemps des bonds). résultat, plus de pare-feux, des incendies qui s’étendent démesurément, et des pompiers qui ne peuvent arriver sur les lieux. Bien joué.

  19. Dr Slump

    Bientôt on nous dira que l’épidémie de covid est causée par le réchauffmique, vous verrez, et ceux qui refusent de le porter seront assimilés à des fachos coupables d’écocide.

    1. dg

      Sauf erreur de ma part, l’association a déjà été faite.
      Ah et le COVID, c’est aussi la faute du patriarcat blanc raciste, surtout ne pas oublier cela non plus.

  20. dede

    « Et comme il fait plus chaud, forcément, il pleut moins. »

    C’est tellement crétin comme logique que je ne suis pas certain que ce soit la « pensée » sous-jacente. Parfois je me demande si ce n’est pas du bloubiboulga entre correlation et causation sur les incendies. En effet, quand il y a des incendies, ça réchauffe, il n’y a donc qu’un pas pour voir la corrélation entre réchauffement et incendies…

    1. douar

      « C’est tellement crétin comme logique »
      c’est pourtant ce qui est cru et répété; je pense que c’est lié à notre proximité avec l’Espagne, puis les pays du maghreb. Il y fait plus chaud que chez nous, il y a moins de pluie. CQFD.
      ça ne s’applique pas dans d’autres contrées comme le SE asiatique, l’Inde… Mais là, il y a comme un bug. Cepapareil.

      1. Murps

        Bah. On peut aussi dire « il fait plus chaud donc ça évapore davantage, donc il pleut plus ».
        Il suffit juste de le sortir au bon moment, lors des épisodes cévenoles.

        Le top du top c’est la banquise qui fond et provoque un refroidissement : le réchauffement provoque donc un refroidissement.
        https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat/le-changement-climatique-est-il-a-l-origine-des-vagues-de-froid_119600

        Je vous le dis, c’est démontré scientifiquement Maa’me Michu.

        1. Pheldge

          C’est exactement l’explication du chef previsionniste de la meteo reunionnaise, pour l’hiver austral particulièrement froid cette année … « le froid du réchauffement »

          1. Blondin

            Mais si mais si, c’est vachement bien expliqué dans Le jour d’après (vous voyez que j’ai des super cautions scientifiques) :
            A cause du réchauffement, plus de Gulf Stream
            Plus de Gulf Stream, on se les pèle en Europe
            Donc le réchauffement débouche bien sur un refroidissement.
            Faut vraiment tout vous expliquer !
            Je vous envoie Dennis Quaid ?

    2. hub

      et tout le monde sait qu’il ne pleut pas dans les pays chauds…. Brésil et alentours dont Colombie, Panama, Costa Rica… Cambodge, Malaisie, Indonésie, Papouasie, etc.

    3. Theo31

      « Et comme il fait plus chaud, forcément, il pleut moins. »

      Un séjour en Guyane (ou même à Toulouse où la chaleur génère des orages – il y a deux mois environ la foudre est tombée près du canal et a révéillé toute la ville à 4 heures du matin) et on en reparle.

  21. Hagdik

    Laut einer aktuellen Studie ist jeder dritte Grüne genauso blöd wie die anderen swei !
    Selon une récente étude, un vert sur trois est tout aussi con que les deux autres. (Humour germanique).

    1. Dr Slump

      C’est la convergence des théories de l’effondrement.
      Climatique, écologique, économique, énergétique, alimentaire, sanitaire, et, pour finir, humanitaire, tous les prophètes de malheur de toutes obédiences crient de plus en plus fort et de plus en plus souvent au cataclysme que l’humanité va souffrir, « si on ne fait rien ». Et moi je dis que ces suppôts de Cassandre, pervertis car n’offrant aucun espoir, à force d’implanter cette idée ultimement anxiogène dans l’esprit des gens, créent les conditions mentales de cet effondrement.

      Tout le monde finit par attendre cet effondrement, de plus en plus considéré comme inéluctable. Qui n’a pas entendu dire, répétitivement, depuis des années: « on va dans le mur » ? L’idée a pénétré les esprits, qu’on le veuille ou non. Ne reste plus qu’à s’appuyer sur les événements pour opérer la bascule, et déclarer l’état d’effondrement. Les esprits sont mûrs, ou presque, pour le mettre en oeuvre. Mettre en oeuvre quoi, je n’en sais rien, je ne suis pas devin, mais je ne suis pas aveugle.

      1. kekoresin

        Je pense qu’avec une éruption de caldéra ou une tempête solaire joufflue, il s’apercevra que l’effondrement viendra en dehors de tout prout chargé de diesel. Je parle au futur car cela arrivera peu probablement de son vivant. Lui il sera certainement mort dans sa Datcha bio responsable, mort d’un cancer du cul en pleurnichant sur la cruauté de l’univers.

        1. Le Gnôme

          Depuis le club de Rome des années 60 qui nous annonçait la fin du monde pour demain, je suis blasé.

          Les courants millénaristes existent depuis longtemps, déjà Saint Augustin annonçait la fin comme proche.

          1. kekoresin

            Oui sauf que ces exemples sont inéluctables à l’échelle géologique. Jamais dit que cela était proche mais juste possible à tout moment. Et puis ce ne serait pas « la fin du monde » mais on aurait d’autres sujets de préoccupation que la sauvegarde des manchots en Mongolie et le taux de méthane que produit mon cul après un bon cassoulet.

              1. kekoresin

                Surtout que je n’hésite pas à mélanger le cassoul avec de l’éthanol sous différentes formes plus ou moins absorbables oralement.

                A ce propos, il font un excellent cassoulet au Liban. Quilucru? 😉

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Saint Augustin a assisté à la prise de Rome par Alaric, et à l’arrivée de Vandales en Afrique, c’était bien la fin d’un monde…

      2. Deres

        Statistiquement, la dernière grande extinction a eu lieu il y a 65 millions d’années. Cela correspond a peu près à l’écart moyen entre ces grandes extinctions. Il est donc possible que cela nous pende au nez de toute façon sans même notre intervention.

        1. deres

          D’ailleurs à mon avis, la périodicité de ces extinctions vient du fait qu’il y a pleins de cause possibles pour celles-ci, que ces causes possibles sont plus ou moins aléatoires et indépendants entre elles. Hors en vertu du théorème centrale limite, plus on accumule de phénomènes aléatoires indépendants, plus on tend vers une loi normale qui est donc de moins en moins aléatoire mais de plus en plus centré sur une valeur moyenne.

          La durée statistique constaté est d’environ 61 millions d’années.

          1. Philippe

            Pardonnez-moi, mais cinq grandes extinctions en 540 millions d’années (durée du Phanérozoïque) cela ne fait pas 61 millions d’années d’écart moyen. On peu certes en rajouter trois ou quatre mais lesquelles? Et faire des statistiques sur 5 événements (même 9) je doute de la fiabilité de la chose…

            1. deres

              Je ne me rappelle plus du chiffre exact pour tout vous dire et il y a pleins d’articles qui débattent du sujet. Mais le problème est surtout que pleins de scientifiques sortent surtout des articles pour prétendre avoir trouver l’explication UNIQUE à ces extinctions qu’elle que soient leurs ampleurs et fréquences (Du type, moi je sais, els autres sont des cons). Moi, je penche plutôt pour le contraire, c’est à dire pleins de causes possibles indépendantes menant justement au final à une certaine régularité pour des raisons statistiques sans pour autant avoir une précision très importante.

              1. Philippe

                Je ne m’amuserai à ne parler que de la prétendue dernière la prétendue sixième…

                Climat, Anthropocène et sixième extinction:

                Anthropocène : quel stratotype ?! quel GSSP ( = Global Boundary Stratotype Section and Point, voir https://stratigraphy.org/chart)

                Sans ces 2 éléments sur lesquels les scientifiques doivent se mettre d’accord, ce concept est sans aucune valeur (autrement dit, personne ne peut s’entendre car personne ne parle de la même chose).

                La commission internationale de stratigraphie a longuement discuté de la nécessité ou non d’introduire cette nouvelle époque de l’Anthropocène et a décidé récemment (en 2018) d’introduire au sein de l’ époque Holocène les trois étages successifs suivants : Le Greenlandien (11700 BP => 8200 BP), le Northgrippien (8200 BP => 4200 BP), le Meghalayen (4200 BP=> actuel).

                Visiblement la commission a voulu à tout prix couper l’herbe sous les pieds des marchands de peur.

                (Voir aussi https://stratigraphy.org/icschart/QuaternaryChart1.jpg)

                Ironiquement, notons que la base du Meghalayen coïncide avec le début de la phase néo glaciaire dans laquelle nous sommes entrés depuis ~4200 ans, qui se caractérise par une baisse lente des températures de l’hémisphère Nord et… par l’accélération de la désertification du Sahara, plus généralement des zones arides de l’hémisphère Nord.

                A propos de cette prétendue sixième extinction.

                Rappelons que les 5 extinctions massives précédentes ont été définies par les paléontologues comme des crises écologiques majeures durant lesquelles au moins 75% des espèces fossiles répertoriées ont disparu.

                Or sur 1’250’000 espèces animales répertoriées officiellement, le nombre d’espèces animales disparues durant la période historique s’élève à 750 soit 0.06 % et non 75%.

                75% de toutes les extinctions de mammifères, d’oiseaux, de reptiles et d’amphibiens ont eu lieu sur des îles et 86% de ces extinctions sont le résultat de l’introduction par l’homme d’espèces non indigènes.

                Aujourd’hui, les communautés vivant dans ces milieux ont compris le problème et agissent pour empêcher son extension. Le nombre d’extinctions annuelles est en baisse ces dernières décennies et non en hausse.

                Les organismes officiels mondiaux comme l’UICN ont décidé de mettre l’accent non pas sur les espèces mais sur les populations, concept particulièrement flou (population de pucerons dans mon jardin? de rats dans les rues de Paris ?) et donc très utile pour tous ceux qui mélangent hardiment science et propagande, analyses rigoureuse et « cherry picking ».

                1. Pierre 82

                  Merci pour toutes ces précisions. On a souvent besoin d’arguments en ce moment troubles, avec une population victime d’une propagande insensée et avec qui il est parfois compliqué de dialoguer.

      3. Pierre 82

        Il y a effondrement et effondrement. En 1989, l’URSS s’est effectivement effondrée. Tous les Russes n’en sont pas morts, mais ils ont vécu quelques années assez compliquées.
        Je suis personnellement persuadé qu’on se dirige droit vers un effondrement économique, qui sera comparable en intensité à ce que les Russes ont connu. Je ne sais pas quand, mais je subodore qu’on s’en rapproche, vu la quantité de merdasse qu’on a accumulé ces dernières décennies.
        Et pareil, on ne mourra pas tous, et on finira sans doute par se redresser. Ainsi va la vie, rien de cataclysmique là-dedans.

    1. Dr Slump

      Oui, piloter des canadairs n’est pas sans risques. Mais là je me demande ce qui a pu causer la rupture des ailes. Défaut d’entretien? Poids?

    2. Higgins

      Ce n’est pas un Canadair mais un Lookheed C130 Hercules. L’accident a eu lieu en 2002 et les trois membres d’équipage sont malheureusement et évidement décédés.
      La cause probable est une fatigue structurelle à l’emplanture des ailes. L’avion était très certainement un ancien avion militaire et il appartenait à une compagnie privée comme c’est généralement la règle aux USA. Je ne pense pas que ce soit un défaut d’entretien mais les micro-fissures dans le métal sont toujours difficiles à appréhender et leur évolution peut être très rapide surtout si l’avion est bien secoué.

        1. Pythagore

          Si le sujet vous interesse, vous pouvez vous renseiger sur l’histoire du comet.
          https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/De_Havilland_Comet
          Ce fut le premier avion passager préssurisé et à l’époque les problèmes de fatigue des matériaux étaient quasiment inconnus. Plusieurs avions en service se sont disloqués en vol.
          La science de la fatigue des matériaux (métaux) est très récente et date des années 60. Les avions font l’objet d’essais de fatigue lors de leur certification. Les structures d’avion font régulièrement l’objet de contrôles pour repérer la formation de fissures. Il y a plusieurs technologies suivant les cas de figure mais en général, c’est aux ultra-sons, courant de foucault (meilleur précision), ou e.g. rayons-x me semble-t-il e.g. pour les aubes de moteur. On parle de fissures qui ont l’épaisseur d’un cheveux ou moins.
          https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/De_Havilland_Comet

  22. John John

    HS mais intéressant sur la dérive législative et judiciaire:

    https://www.youtube.com/watch?v=u4hrTbv91vI

    2 ans de prison dont 9 mois fermes, en prison depuis hier. La vidéo ci-dessus explique le déroulé du problème.

    Donc, pour des coups de couteaux, du vol avec violence … on reste souple, hein, mais pour le reste attention: on envoie les marines.

    C’est grave. C’est un lambda, il ne sera pas soutenu. Mais cela dénote qu’une marche vient d’être montée concrètement.

    Bref. Je sais que c’est très HS mais l’histoire est éloquente quant au contexte actuel en terme de liberté et de la défense de celle-ci.

      1. Pheldge

        Prépare ta valise, je viens d’envoyer des videos d’un Doblo en folie, dont le chauffeur, transportant « de l’alcool », est certainement en infraction … 😉

      2. John John

        Aristarkke, la follasse qui est au centre de l’affaire, plaignante, a fabriqué des photo-montages sexuels, elle l’a reconnu d’ailleurs, afin de lui nuire, elle a également inventé des histoires scabreuses …

        Si lui est en prison pour 9 mois alors elle devrait être en taule aussi et pour au moins autant de temps.

        Lui a voulu déposer plainte, celle-ci a été refusée … mais la follasse a eut sa plainte acceptée. Certes, apparemment, la follasse a été soutenue une fille-de ayant … blablabla.

        Demain, la justice jugera coupable les deux parti car au moins c’est trancher la poire en deux ::))

    1. Murps

      Prison ferme pour avoir construit un barrage.
      https://www.actu-environnement.com/ae/news/caussade-barrage-peines-prison-ferme-jugement-tribunal-agen-35837.php4

      Dangereux individus, j’espère qu’ils resteront sur la paille humide des cachots pendant longtemps.
      Quelle bande de salopards quand on y pense !
      Vous vous rendez-compte quand même ? un barrage ! un barrage, m..de enfin !!!!
      Et si on les laisse sortir, ils vont recommencer, c’est sûr !

      1. John John

        Connards de castors, bordel.

        « Serge Bousquet-Cassagne, est puni de treize mois de prison ferme », pas mal. En tout cas, le chiffre est bon. Cela aurait pu être 11, 12 ou 14 mais treize c’est bien bien, c’est un signe.

        « Sa construction a été achevée au printemps 2019 par la chambre d’agriculture » … de la grande délinquance. Cela devient compliqué le droit en France.

        Je recommande, avec popcorn, le flux twitter https://twitter.com/hashtag/alinedessine

        C’est du frais, c’est du live, c’est du mioche, du lgbt, du gamer, … c’est plutôt savoureux; je pense que cela va monter en régime médiatiquement parlant dans les prochains jours.

        1. baretous

          alors qu’en même temps la construction de lacs collinaire est dorénavant recommandée par le ministere de l’agriculture pour lutter contre le réchauffement… lac fait par eux mêmes……..attention dans le 47 les paysans ne sont pas des plaisantins, c’est la Coordination Rurale qui tient la chambre…

          1. John John

            Un préfet + un politique + un gov = force de frappe qui fait, au sens propre la loi et qui dispose de la violence légale.

            Donc les agriculteurs, c’est bien mais cela ne fait pas le poids.
            Sauf, unique exception, si en mm temps tte la rebellion se manifeste.

            Car dans ce cas précis, le nombre fait la force, et la force fait la loi.
            Dans ce cas, il n’y a plus de plaisantins.

            1. baretous

              déjà les zadistes de Sivens ou leurs collegues ne sont pas venus se frotter lors de la construction du barrage…la cr du 47 ce n’est pas la fnsea de madame Lambert se frottant au Marquis 🙂

      2. Marcello Biondi

        Putain vous me faites peur les gars! Pas plus tard que samedi j’ai eu la visite de la gendarmerie et, en les voyant arriver chez moi à grande vitesse, j’ai cru qu’ils venaient m’annoncer une chose grave. Effectivement quand ils m’ont annoncé la raison de leur visite je suis tombé sur les fesses. Habitant en département rural dans un village de 2000h nous avons la chance d’avoir de grands jardins, le mien faisant 80mx30m. Qui dit jardin dit arbres et de temps en temps il est nécessaire d’en couper. Il me restait une souche de sapin d’un diamètre de 30 cm que j’ai eu la mauvaise idée d’essayer de bruler. Cette souche est au milieu du terrain à 40 m des autres terrains et minimum à 150m de la première maison, ma fenêtre était ouverte à 30m du lieu du crime et je n’étais nullement embêté par la fumée. Fumée est un bien grand mot, j’ai utilisé un journal et une dizaines de brindilles pour l’allumer vous n’imaginez même pas le brasier. Par chance le jeune gendarme était sympa (mais peut être parce que je lai reçu gentiment aussi) et j’ai échappé à l’amende. Je n’aurais jamais cru pouvoir être embêté pour une souche qui fume moins qu’un pot de mobylette sachant qu’à l’autre bout du patelin il y a un parc connu comme un coupe gorge la nuit. Je pense que la prochaine fois je ne vais pas échapper à la prison ferme….

        1. Husskarl

          Tu as été dénoncé par un kamarad plus fidèle au régime que toi. La prochaine fois, un an de goulag t’aidera à réfléchir kamarad.

          1. Higgins

            Oui, c’est très probable. Un restaurateur me confiait, il y a peu, que parfois, c’était des clients qui venaient le voir pour lui demander pourquoi il avait accepté une grande tablée alors que c’est contraire à la loi. Les kapos sont parmi nous.

            1. Marcello Biondi

              Ce délicat voisin que je soupçonne est un petit Kapo (contremaitre) dans une entreprise où de notoriété publique tu n’est pas promu en faisant l’éloge de tes collègues. J’y ai bossé il y a une vingtaine d’années en tant que mécano et je me souviens avoir grandement aidé les types de la production en leur donnant des bons d’intervention imaginaires (genre fusible changé) pour leur justifier un arrêt de 5 MINUTES(!!!) dû à l’état déplorable de la machine ne voulant pas démarrer comme elle devrait. Les conducteurs de lignes se faisait saquer par ce genre de kapos. Ces petits kapos n’avaient pas idée du temps que je gagnait lors d’une vraie panne quand le type reconnaissant me filait un coup de main pour l’intervention.

      3. douar

        Oui, c’est bien la CR qui joue la provoc’ mais ils ont bien raison. Ils savent très bien qu’ils ne passeront pas un jour en prison, utilisant les techniques des vandales volontaires(un champ de tournesol expérimental a été détruit il y a 2 semaines, on attend toujours les réactions du gouvernement et de son ministre de l’agriculture). Sauf que dans le cas du barrage, la condamnation est suréaliste.
        Ils ont d’ailleurs le soutien de la FDSEA locale.

    1. Batistouta

      Euh… Après vérification poussée et en allant voir partout, il est clair que ce site est d’une nullité abyssale.
      Il essaye de raisonner sur n’importe quoi et avec n’importe quoi, et tous ses articles sont rédigés par des analphabètes économiques absolus. Il est donc dans la tendance intellectuelle du gauchisme racoleur donneur de leçon : anticapitaliste et décroissantiste en diable.

      1. Higgins

        Merci pour cette réponse où la pertinence le dispute à l’intelligence. Il est visible que si vous avez des avis sur tout, vous avez surtout des avis. En fait, pour l’ironie, en progrès ?

        1. Batistouta

          Non mais sérieusement, vous en retirez quoi de ce site où la plupart des articles racontent n’importe quoi ?
          Et ça vous hérisse pas de lire que c’est tout naturel que l’État fasse tel ou tel truc à la place des individus, ou que les États « affirment » leur « volonté de puissance » ?
          Moi ça me fait carrément flipper de voir que des gens applaudissent à ces comportements des hommes de l’État et le considèrent comme normal, et les encouragent, alors que derrière ce sont des populations entières qui trinquent lorsque ces fameux États font n’importe quoi (et ils font n’importe quoi) avec le fruit de leur travail et leur vie (puisque toutes les ressources des hommes de l’État sont extorquées à leur propre population).
          Et comment vous faites pour admettre ce genre de points de vue alors que vous lisez ce blog ? Je ne comprends pas.

          1. Higgins

            Sur ce site on peut lire ce qui se pense dans le milieu diplomatique ou ce qui agite les spécialistes du genre. Je suis assez bien placé pour en apprécier la pertinence et ce sont des choses dont j’ai besoin. Trouver le site intéressant ne veut pas dire que j’en cautionne le contenu nécessairement.
            Dans CP, tout n’est pas du même niveau. C’est pareil ici.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Effrayant, les dirigeants deviennent complètement fous.

      On se trouve de plus en plus dans un affrontement entre ceux qui ont peur de mourir contre ceux qui ont envie de vivre. Hélas pour nous, les dirigeants, du fait de leur âge (boomer) font parti du premier groupe.

      1. John John

        Ce qui est effrayant c’est que je vois mal le gov dire « Bon maintenant vous n’êtes plus obligé de porter un masque » car cela serait remettre en cause les chiffres sur lesquels ce gov se base.

        C’est la période de la grippe et des rhumes, les gens vont tousser … pourquoi enlever le masque.

        Le seul truc qui va permettre de ne pas porter le masque serait un passeport biométrique, être obligatoirement vacciné … genre les trucs que la majorité ne veut pas.

        C’est peut-être maintenant que se joue l’élection de 2022.

  23. Mo’ Truckin’

    Message aux lecteurs :
    Si un avocat lit ces lignes et daigne répondre …
     » Existe-t-il un (des) recours juridique(s) contre les décisions de l’État français au regard du Covid ? « .
    (avec les articles de lois s’y référant) :
    ► port du masque
    ► amendes
    ► fermeture administrative (lieux publics, commerces, …)
    ► etc …
    Par avance, merci.

    1. Higgins

      Les recours, et il y en a déjà eu, sont à faire devant un tribunal administratif.
      Exemples :
      https://www.larep.fr/chapelle-saint-mesmin-45380/actualites/la-justice-administrative-s-oppose-a-la-tenue-du-salon-nature-bien-etre-et-sante-qui-devait-se-tenir-les-12-et-13-septembre-a-la-chapelle-saint-mesmin_13835694/

      https://www.20minutes.fr/justice/2855443-20200907-coronavirus-conseil-etat-valide-sous-conditions-port-masque-strasbourg-lyon

      https://www.dalloz-actualite.fr/flash/coronavirus-presentation-de-l-ordonnance-sur-procedure-devant-juridictions-administratives

      ou encore https://blogdroitadministratif.net/2020/06/02/ordre-ou-desordre-dans-la-nature-juridique-des-ordonnances-de-larticle-38-de-la-constitution-a-propos-de-la-decision-2020-843-qpc-du-conseil-constitutionnel-du-28-mai-2020/

      L’Etat n’est pas un lapin de six semaines et il n’aime pas être renvoyé dans ses buts. Les textes étant ce qu’ils sont (je rappelle qu’ils sont votés par le Parlement), les failles sont difficiles à trouver. Pourtant, le Léviathan s’en prend régulièrement dans les gencives même si les merdias entretiennent à tort ou à raison ou par ignorance coupable une confusion coupable entre justice administrative (particulier contre l’Etat), justice pénale (crime et délit) et justice civile (particulier vs particulier), la chose arrive plus souvent qu’on ne le pense.

    2. Husskarl

      Etant donné que la loi est violée chaque jour par ceux qui la pondent, je ne vois pas vraiment à quoi ça nous avancerait. Comme si il y avait encore une justice dans ce pays.

      1. Higgins

        Pour les fans de Talonnette 1ère, « « On voit bien que le corporatisme judiciaire** existe, parce que, dans un dossier ni fait ni à faire qui est un scandale (…), la chambre de l’instruction* vient de couvrir des nullités de procédures qui montrent qu’il n’y a plus de code de procédure pénale en France », a réagi Me Francis Szpiner, un des avocats de l’homme d’affaires Alexandre Djouhri, mis en examen depuis janvier dans cette enquête. », pour les parties civiles, « Me Vincent Brengarth, avocat de l’ONG Sherpa, dont la constitution de partie civile était contestée par le camp Sarkozy, a pour sa part exprimé « sa satisfaction ». « Je pense que les juges ont su résister à des pressions de toutes sortes. » »…. (https:/ /www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/09/24/financement-libyen-la-cour-d-appel-de-paris-valide-l-enquete-contestee-par-le-camp-sarkozy_6053424_1653578.html)

        *pour info, la chambre de l’instruction ne se prononce pas sur le fond du dossier mais sur la régularités des actes commis lors de l’instruction (https:/ /www.vie-publique.fr/fiches/268572-chambre-de-linstruction-fonctions-juridictionnelle-et-de-controle)

        ** je rappelle que le « corporatisme » n’existe pas chez les avocats, les commissaires de police, les journalistes, les médecins, etc, … D’ailleurs, lorsqu’un distingué membre de ces honorables professions est attaqué, il est toujours seul pour se défendre.

        1. taisson

          le corporatisme existe dans toutes les professions, parce qu’il est toujours plus facile de se parler et d »agir quand on fait les mêmes choses..
          En dehors du bla bla d’un avocat mécontent (qui lui aussi fait partie de la bande) tout le monde s’en moquerait du corporatisme s’il n’était la que pour défendre une profession!
          Ce n »est pas du corporatisme, mais une position idéologique.
          C’est tellement impossible à dissimuler..
          Pourquoi les affaires « Sarko » serait elles les seules à y échapper ?
          Je connais bien sur rien au dossier, et quel que soit le sens final des décisions, Aucune confiance !!

        2. Aristarkke

          Les fans de Talonnette, il n’y en a plus ici. Le seul patenté connu ici est venu à résipiscence depuis longtemps (ou il nous raconte des craques)… 😛

        3. Pheldge

          Major, une procédure peut être parfaitement bien menée, respectant scrupuleusement les règles, elle peut être exemplaire et servir à la formation des juristes, ça reste de la forme.
          Un bon juge d’instruction bien zélé saura toujours te remplir trois mille pages sur l’affaire « Vente presumee de la Tour Eiffel par le Major Higgins » …

    3. Dr Slump

      Je préconise la création d’un collectif, ralliement sur groupe facebook ou autre, dont le mode d’action serait très simple: le boycott. Je ne peux pas entrer sans masque? Ok je n’entrerai plus chez vous, et je n’y achèterai plus rien.

      On peut tout se faire livrer. Et concernant l’apéro ou le déjeuner au resto, on peut aussi le faire à la maison.

      De toute façon ils ne lâcheront pas la pression tant qu’ils n’auront pas un vaccin à imposer à tout le monde.

      1. MCA

        ET le jour où il va y en avoir un, il va y avoir du sport car qui fera confiance à un prétendu vaccin élaboré à la hâte et dont les labos seront exonérés légalement de toute poursuite en cas de conséquences néfastes sur la santé?

        1. Citoyen

          Pour sûr qu’il va y avoir du sport … Dès les premiers effets secondaires catastrophiques, qui ne vont pas manquer d’arriver, Internet va se faire un plaisir d’en faire étalage … Et même si « les labos seront exonérés légalement de toute poursuite », je prévois que dans le contexte d’un vaccin qui se voudrait obligatoire, ça risque de devenir très festif …
          Il est d’ailleurs bien possible que, pour tester les effets néfastes, et si besoin ouvrir le parapluie, il aient la prudence de ne pas le mettre obligatoire dans un premier temps …

          1. MCA

            Probablement aurons nous le choix dans un premier temps entre la muselière et le vaccin.

            Si c’est le cas, cela induit de se faire potentiellement arrêter par les flics comme pendant le confinement à chaque coin de rue pour contrôler l’ausweis de ceux qui ne porteront pas la muselière.

            Pour supprimer cet inconvénient, quoi plus pertinent que d’associer à ce vaccin un puçage d’office.

            Nous y voilà enfin et je serai curieux de voir la réaction des émotifs en pareil cas et de l’attitude des pouvoir publics à leur égard.

  24. taisson

    « On se trouve de plus en plus dans un affrontement entre ceux qui ont peur de mourir contre ceux qui ont envie de vivre »

    Toujours l’âge des dirigeants…Il ne faut pas confondre les sénateurs et autres avec des dirigeants ! les dinosaures qui viennent baver dans les médias ne sont que des façades, et on pourrait les remplacer par des robots pour diffuser la bonne parole pour moins cher ! Ce ne sont pas eux qui tiennent toutes les ficelles !
    L’alibi est énorme : « face au covid, on fait ça pour vous » !
    Quelle blague ! a t’on jamais vu une génération sacrifier son bien être pour les vieux ? Personne de sensé ne peut y croire.
    Il faut plutôt essayer de réfléchir à quelle idéologie toute cette perturbation cette va profiter…

    Autre chose, je ne savais pas que Macron était un « boomer » !
    Idem pour toute sa clique, celle des haut fonctionnaires, des jugettes, et de ses ministres..Toute les membres du gang qui dirige sans expérience, en faisant à chaque occasion pire que les anciens, ont pratiquement tous moins de 60 ans. Et ne sont donc pas des boomers, mais leurs enfants.

    Mais rassurez vous, les petits enfants des boomers arrivent, et c’est sur qu’ils feront bien mieux face à ceux qui auront envie de vivre à leur place !!
    Vers 2050, face à face dans le vivre ensemble si aimé des « jeunes », il n’y aura plus de boomers, et ils verront qui sont ceux qui ont peur de mourir contre ceux qui ont envie de vivre !

    1. Le Gnôme

      Il va falloir peindre des danses macabres sur les murs pour rappeler que tout homme est mortel:

      O creature raysonnable
      Qui désires vie eternelle
      Tu as cy doctrine notable
      Pour bien finer vie mortelle.
      La danse macabre s’appelle
      Que chascun à danser apprant
      A homme et femme est naturelle
      Mort n’espargne petit ne grant.

    2. MCA

      Il faut arrêter de fantasmer sur les boomers car vu leur âge ils n’ont plus les manettes du pouvoir; ce sont leurs enfants qui le possèdent.

      Cela dit il leur reste encore le fric et au nom du nivellement transgénérationnel, il est urgent de leur confisquer, car indûment récolté pendant la période faste des 30 glorieuses où, comme chacun sait, il suffisait de se baisser pour le ramasser.

      Une fois fait et dépensé, je connais des rois qui vont se retrouver bien nus.

      Bonne chance à eux, la vraie vie commencera à ce moment là.

  25. simine

    Martouf: «  Le marché des compensations climatiques » 🙂

    L’ennui c’est que dans une économie dirigiste et ultra politisée, le marché, infecté par moulte règlementations et autres échanges de bons procédés, n’est plus tout à fait le « marché ». Il s’est transformé, lui aussi, en sommation permanente à cracher au bassinet. Que voulez-vous, la loi de l’offre…et de la demande surtout! Pauvres nazes que nous sommes!
    Le prix d’une bonne conscience? Allez savoir…

  26. lxy

    Il nous faudrait une bonne grosse éruption volcanique comme en l’an 546 qui a assombri l’athmosphére, caché le rayonnement solaire durablement,fait chuter la tempèrature de plusieurs degrés, fait plonger la production agricole et réduit la population mondiale.
    Le rêve pour les écologistes!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.