Vaccin : une lettre-type pour éviter d’agaçantes fuites de données

Tout risque et avantage pesés, vous envisagez de vous faire vacciner. Soit.

Seulement voilà, ce n’est pas une raison selon vous pour que vos données personnelles soient immédiatement mises à disposition de tout le tremblement administratif français… Il faudrait trouver un moyen simple pour faire savoir aux autorités que vos données de santé, conformément à la loi du reste, ne concernent que vous.

Cette crainte n’est pas exactement vaine, surtout lorsqu’on se rappelle que la CNIL elle-même est bien consciente des petits soucis qui pourraient advenir à ces données si elles n’étaient pas collationnées et gérées correctement une fois injectées dans le système API-PNR. Supposition farfelue compte-tenu de la compétence légendaire de nos administrations, j’en conviens, mais on n’est jamais trop prudent…

Heureusement, un lecteur m’a confié cette intéressante lettre-type dont vous pourrez faire usage pour rappeler à ces instances officielles que non, le fait de recevoir une petite picouse ne leur donne pas le droit de manipuler vos données personnelles de quelque façon que ce soit…

Bien évidemment, il serait naïf d’imaginer que cette lettre pourrait être effectivement suivie d’un effet tangible. Cependant et comme j’en évoquais la possibilité dans de précédents billets, la multiplication des réclamations, demandes et procédures de la part des citoyens contre leurs administrations qui agissent trop souvent en tant qu’Occupant intérieur, peut aider à paralyser un système autophage devenu fou.

Il serait dès lors dommage de se priver de cette possibilité. Et si l’obligation vaccinale arrive un jour, voilà en tout cas une forme effective de résistance légale qui agacera plus d’un tamponneur compulsif de cerfa…

Bonne lecture.

Modèle d’opposition à la collecte des données de vaccination.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires61

  1. Husskarl

    Et si on refuse purement et simplement ?
    Attraper une maladie auto-immune pour le plaisir d’obéir à une loi violant les accords de Nuremberg ne me parait pas génial.

    1. MCA

      Ne pas oublier les cancers (cf Pr Montagnier), les thromboses, les accidents cardiaques, les accidents cérébraux et j’en passe car ce n’est pas mon domaine.

    2. sam player

      «Il fait porter un risque important à mes libertés, contrairement des données anonymisées. »

      En français ça veut dire quoi ? Il manque pas une préposition dans la 2ème partie de la phrase, genre contrairement à des données anonymisées ou contrairement aux données anonymisées ?

    1. Calvin

      L’idée est de relancer la Cpam plus rard, et d’attendre des garanties AVANT la moindre vaccination.
      S’amuser en faisant des courriers, sachant que pour chaque lettre, il y aura plus de 4 à 5 agents qui vont s’en saisir par dépit, telle une patate chaude.

      1. Pythagore

        Surtout que le logiciel ne doit pas être prévu pour l’anonymisation des données.
        « Patron, patron qu’est ce qu’on fait ?? ».
        Merci pour l’initiative de cette lettre et pour partager.

      2. kekoresin

        L’idée c’est d’envoyer aux CPAM de tous les départements. « N’ayant eu réponse de la CPAM de mon département, je me permets de vous solliciter blablablamescouillessurtonnez… » Au lieu de réveiller 3/4 insignifiants de bureau, c’est tout un nid qui va trouver une alternative à la sieste !

        En tout cas bravo au « lecteur mystère » qui manie bien le jargon de cette secte administrative.

        1. Aristarkke

          Non, sérieux, Kéko???
          Tu imagines vraiment que les gratte-papiers de la seconde CPAM vont se sentir *obligés* de s’occuper de ta doléance du seul fait que ceux de la première ne se sont pas occupés de toi???
          Trop euphorisant, le Lagavulin, amha… 😈

          1. kekoresin

            L’administration n’en a rien a foutre de ma gueule ou de ton beau profil grec. Toutefois, dans sa logique tordue, elle se fait un devoir d’apporter réponse à ses assujettis, un devoir qui se doit d’être exécuté, sa raison d’être, sa justification d’existense. Pour cela elle s’invente des process, des contrôles qualité et toutes sortes de conneries à la Brazil. Alors oui, la SS et tous ses enfants démoniaques se font un devoir impérieux de te répondre même si la réponse s’avère négative ou qu’elle te redirige vers le bon service. Tu peux me croire, depuis que je les arrose de courriers en mode pleurniche, rageur, désespéré, dépressif, maniaque, désorienté, citoyen modèle, bagarreur, vindicatif, obsédé de la procédure………., rares sont les missives sans retour. Essaye et tu verras que la fourmilière s’affole assez vite.

            Je n’ai plus de Lagavulin malheureusement mais des amis m’ont offert deux excellents élixirs purs malt que nous avons dégusté dans des nains de jardin. Intense !

  2. Calvin

    Un détail, mais la première phrase est à modifier :
    « Je suis client de la caisse primaire d’assurance maladie ».
    Assuré plutôt que client.
    D’ailleurs, si on était client, on pourrait voir ailleurs…

    De toute façon, cette résistance ne sera intéressante que si les différentes lettres envoyées divergent de ce modèle type.
    En rajoutant des anecdotes personnelles, en s’appuyant sur des articles de médias, etc…

    1. Le Gnôme

      Assujetti est plus parlant.

      A mon avis, ce genre de lettre finira en classement vertical et ils feront ce qu’ils voudront. Quels sont les moyens de contrôle ?

      1. kekoresin

        Oui assujettis, je suis bien placé pour le savoir ! Mais bon, l’important c’est de bien les faire chier car si la mort est inéluctable, seul compte le combat. Si le taureau peut déchirer le froc du gros malin qui brille avant de tomber avec honneur, ben c’est toujours ça de pris. Sinon, reste l’option abattoir.

        Quant aux moyens de contrôle, on s’en fout. De toute manière ces boulettes de morve étatique en manqueront toujours des moyens, et puis dans un monde où l’on peut tuer des gens par procuration sans jamais rendre de compte à titre individuel, l’idée est un brin hors sujet. Non, ce qui compte pour ces cloportes communistes c’est l’apparence. L’apparence de justice, l’apparence de démo crassie, de protection, d’équité, bref, ces immondes pustules soviétiques ne supportent pas de se faire limer l’égo et se font fort de prouver qu’ils sont des gens bien. Pour ce faire, ils déploieront des efforts déraisonnables et à ce titre, il faut les faire transpirer comme il se doit.

        Sinon, on peut aussi neutraliser les numéros d’urgence, ce qui n’est pas plus con que de limiter le nombre de médecins pour faire des économies…

    2. Ba

      Légalement comme du point de vue conceptuel vous êtes bel et bien un client tout autant qu’un assuré. Ne rentrez pas dans leur jeu.

      Je vois pas tellement l’intérêt de faire diverger la lettre du modèle-type personnellement.
      Et bonne chance pour rajouter des anecdotes personnelles ou des articles de presse sur un tel sujet.

      Personnellement, je vois la polémique autour de l’obligation vaccinale uniquement comme un coup de pression politique sur la société pour que les gens aillent à la picouze (ce qui marche très très bien, il suffit de regarder autour de soi).
      Mais il n’y aura pas d’obligation vaccinale pour le covid, c’est impossible à faire en pratique et légalement (vaccins en phase d’essai, effets secondaires dantesques, morts, recherches qui montrent que c’est la protéine spike le problème, dangerosité extrême de faire vacciner tous les gens qui ont déjà eu le covid (puisque = vaccination naturelle), correspond exactement au nazisme etc). Personnellement je n’y crois pas du tout de chez pas du tout.

      1. Calvin

        « Je vois pas tellement l’intérêt de faire diverger la lettre du modèle-type personnellement. »
        C’est simple, tant que cela reste des lettres différentes envoyées un peu partout, cela reste sous les radars et génère de la surcharge locale.
        Par contre, si la lettre est diffusée telle quelle, un service juridique national sera chargé de traiter l’ensemble des lettres, du moins, évacuer le problème dans de moindres délais.

        1. Ba

          Peu importe les délais, en toute hypothèse l’absence de réponse ne vous donnera aucun droit au statu quo de toute manière, à moins d’engager des actions judiciaires par ailleurs.

          De toute façon je pense qu’on se prend la tête pour rien car vraiment je ne vois absolument pas comment l’obligation vaccinale pourrait arriver.

          1. Dr Slump

            Et pourtant elle arrive. En effet il semble peu probable que le gvt puisse imposer directement par la loi la vaccination pour tout le monde. Mais les autres mesures qui sont prises conduisent à contraindre les gens à se plier à la vaccination pour conserver certains droits élémentaires. Le droit de se déplacer, le droit de se rendre dans certains lieux qui reçoivent du monde, et donc le droit d’exercer toute une série d’activités, et pour commencer, juste le droit de respirer à l’air libre.
            L’obligation n’arrive donc pas d’en haut de façon claire et franche, mais de façon détournée, manipulatoire, par de multiples pressions morales et réglementaires. En un mot, de façon totalitaire, dont le propre est de s’insinuer jusque dans votre vie intime, et dont le signe de ralliement, ou de soumission, est le port du masque.

            1. Aristarkke

              Totalitaires Flop-joeniens ou islamistes, le combat du marquage séparatiste est identique. Il va être urgent de prévoir des masques en forme d’étoiles jaunes…

            2. Pierre 82

              Je serais plutôt de l’avis de Ba, sur ce coup-là.
              Je ne doute pas qu’ils meurent d’envie de foutre au trou les récalcitrants à la picouse, mais entre leurs désirs profonds et ce qu’ils arriveront à faire, il y a de la marge.
              On a beau dire, mais il y a deux camps qui sont en train de se bâtir et de se consolider: ceux qui ont la trouille de la « terrible pandémie », et veulent que tout le monde obéisse, et en face, les gens qui pensent qu’on se fout de leur gueule, et qui refuseront ce vaccin quoi qu’il arrive.
              Je ne connais pas les forces en présence, ni quel est le camp qui est majoritaire, mais une chose est certaine: chaque camp se radicalise, et aucun de ces deux camps ne peut être tenu pour marginal.
              Ils savent très bien qu’il y a un point à ne pas dépasser, sous peine que ça parte en sucette.
              Wait and see.

              1. durru

                « Ils savent très bien que… »
                Moi, depuis que toute cette folie a commencé, je doute très fort qu’ils savent quoi que ce soit, qu’ils comprennent quoi que ce soit, qu’ils arrivent à réfléchir sur quoi que ce soit.
                Ils sont en mode panique à bord généralisée et leur seule préoccupation est la fuite en avant.

                Sinon, je ne vois pas vraiment de contradiction entre les propos de Ba et du Dr, il n’y aura pas de contrainte légale, mais ils feront tout, et même plus, pour rendre la vie impossible à ceux qui refusent. Que ça va aboutir ou pas, c’est une autre histoire. Mais ils vont pas s’arrêter, ça j’en suis persuadé.

              2. Dr Slump

                Mais il y a belle lurette que le point a déjà été dépassé, avec les remerciements du contribuable qui en redemande.
                Pour le pouvoir, le tout est de ne pas aller trop vite, de manoeuvrer le troupeau assez savamment pour le conduire là où il veut sans qu’il renâcle trop, et pour le moment le plan se déroule sans accroc.
                Une résistance coordonnée commence à se manifester, mais avec combien de divisions ? En face de toute l’armada de fonctionnaires, de putes journalistiques, de gouvernements, de personnalités et de groupes disposant d’une puissance d’influence financière, sans oublier les moutons qui suivent le mouvement, voire qui collaborent activement à réprimander les récalcitrants.
                Alors en effet, ce n’est pas gagné, mais pour le moment, le pouvoir garde une bonne longueur d’avance, et continue d’oeuvrer pour étouffer toute expression d’opposition. Ba semble vouloir évacuer le problème en se convaincant que ça n’arrivera pas, que ça s’arrêtera tout seul comme par magie peut-être ? Ca n’est pas arrivé, mais ça peut tout à fait arriver, si on ne fait rien pour s’y opposer.

    3. Pheldge

      Calvin, mon petit, soyons sérieux, on parle des mecs de la sécu là, entre deux pauses café, et des papotages tu crois qu’ils auront le temps de lire en détail et l’esprit suffisamment affûté, pour remarquer ce détail ? 😉

    4. Le Grincheux

      Non, client est le bon terme. Client obligatoire, mais client puisque ces caisses (CPAM en tête) sont des organismes privés dont les partenaires sociaux sont les « actionnaires réels » se comportant d’ailleurs comme les actionnaires qu’ils combattent généralement, c’est-à-dire en piquant dans le pot de confiture à peu près 20 milliards d’euros par an.

  3. Pheldge

    HS : je suis allé voir ce qu’était le truc API-PNR , et je lis « Il ne concerne pas les vols reliant deux aéroports de France métropolitaine. » Ah bon , je croyais qu’ils étaient désormais interdits, pour sauver Gaïa ?

    1. Higgins

      D’une conversation matinale ce jour, j’ai appris qu’il semble que dans les piquouze’s center, chaque cobaye rencontre au moins un médecin et serait parfaitement averti de ce que à quoi il se soumet.

      1. Pierre 82

        Vous voulez dire qu’on y rencontre un vrai médecin, qui vous explique que vous prenez part à un essai thérapeutique avec les risques qui y sont attachés sans que vous n’ayez droit à un quelconque recours en cas d’emmerde puisqu’on vous a bien mis au courant que vous étiez un cobaye, ou bien un médecin qui vous enrobe tout ça dans un charabia administratif, tout en vous expliquant qu’en fait, il n’y a aucun risque, et d’ailleurs son beau-frère qui l’a reçu la semaine dernière, est dans une forme olympique et se sent aussi bien que Justin Trudeau?
        Pour la réf:
        https://pic.twitter.com/LaXhaQlyT7

        1. Nemrod

          Si c’est le même genre de toubib qui ont obéit et validé de ne pas prendre en charge les malades du Covid précocement ( comme pour 100 pour cent des maladies ) il y a tout lieu d être confiant.

      1. kekoresin

        Yep ! Si des effets de bords plus ou moins désagréables surviennent, on retrouvera ce troupeau de moralisateurs en mode pleurniche. « On nous aurait menti? » Ben oui, depuis le début et il faut vraiment être un gros teubé bien mûr pour la dictature pour faire confiance à cette belle brochette d’enculés. A ce tarif, on peut leur faire gober du Remdesivir par plaquettes entières et leur faire payer la note de l’euthanasie. Comme le vaccin conduira à la liberté, il en va de même pour la surveillance globale qui nous sauvera du terrorisme ou pour la taxe carbone qui soignera la fièvre de Gaïa.

        Écologie décarbonée, lutte anti terrorisme et vaccination, le triptyque imparable pour garder le troupeau dans l’enclos.

    1. Pheldge

      vous voyez bien que le gouvernement a raison : O-BLI-GA-TOIRE ! il faut l’imposer de force aux récalcitrants , et punir sévèrement les fraudeurs ! ressortons la guillotine et l’échafaud – surtout si c’est un Toé Mori* – 😉

      *dédicace pour le Papet, s’il vit encore …

      1. Aristarkke

        Philou, le monde tourne sans toi surtout quand tu ne descends pas de ton hamac. J’avais commenté juste une heure avant toi…

  4. kekoresin

    Entendu ce matin sur pravda tv, une marionnette du conseil scientifique des boutonsurmoncul et leurs variants exotiques. Cette stalinienne engoncée dans une enveloppe de mamie gâteau, répond à la stagiaire pigiste experte en bobologie que le principal intérêt pour les jeunes de se faire injecter de l’eau de perlimpinpin 3.0, c’est de retrouver leur liberté.

    Malheureusement, quand l’heure des comptes aura sonnée, ni responsables, ni coupables, tous ces cafards fuiront la lumière et réapparaitront dans un des innombrables placards dorés que réserve la république à tous ses malfaisants collabos.

      1. kekoresin@44

        2 ou 3 lampistes sous secrétaires à l’intégration des parcmètres dans le Perigor noir vont se faire gronder, mais les crevures comme Sibête, Grivaux, Touraine, Duflope, Salaudmon et je pourrais en tartiner des écrans entiers en calibri 6pt, tous sont recyclés avec des salaires à 5 chiffres pour faire jouer à plein leur carnet d’adresse auprès d’aussi corrompus qu’eux encore dans le harem en train de lécher les couilles du pouvoir.

        Et si tu crois au grand soir où la population se soulèvera dans un grand élan patriotique, regarde les sondages, regarde combien de têtes de bétail vont se faire vacciner en faisant confiance aux équipes de baltringues. Les gens sont débiles et lâches. Hier je me suis promené sans masque à l’extérieur dans un parc de château. Les bouffons, masqués sous le nez, me dévisageaient en mode « invasion des profanateurs ». Cependant, pas un à eu assez de testostérone pour venir défendre sa position de soumission à une maman état cyclothymique.

        L’ignorance et l’obéissance sont les mamelles de la tranquillité … jusqu’à l’abattoir.

        1. Higgins

          « Le pouvoir vient d’annoncer que l’obligation de porter le masque à l’extérieur était prolongée au mois de juin. » (https:/ /maximetandonnet.wordpress.com/2021/06/07/21605/)

          Je vais de ce pas remettre le mien !!!

          1. Pierre 82

            Perso, je l’ai toujours sur moi, dans la poche, ou au poignet en cas d’alerte. J’ai pas non plus envie de payer 135 balles en cas de mauvaise rencontre.
            Dernièrement sur le marché, j’ai croisé des flics municipaux alors que je l’avais sous le menton, ils n’ont pas bronché. Il faut dire qu’ici, ils nous foutent la paix.

  5. Lerohc

    Bonjour.
    Je commente tard un sujet pourtant pertinent, puisque je reçois ce jour une belle missive des deux complices possibles des vols de données, à savoir le Mystére des Solidarités et de la Santé et l’Assurance coûteuse Maladie. Moi qui ne suis ni solidaire, ni malade?
    Cette belle lettre nominative avec mon joli numéro de sécu dessus, pour me signaler que je ne suis pas encore vacciner, mais que des places aux esses sont disponibles.
    Donc pour les données c’est déjá foutu avant même d’être enc… inoculer.
    Petits détails pour situer leur niveau de raclures:
    Envoyé par: CPAM HD flux entrants à Evry.
    Petite annexe qui disparaitra si ça tourne mal?
    Signataire: Le Medecin-conseil national ?? Pas de nom, pas responsable. Poste fictif qui diparaitra si ça tourne mal?
    Bas de page , petit laïus pour indiqué une autre entité « Si Vaccin Covid », qui a été crèée pour voler ces données avant que mon droit d’opposition ne soit acquis. Autre organisme qui disparaitra si ça tourne mal ( pas de siège social, pas d’adresse) .
    Il n’y a pas à dire la start up mation ça fonctionne bien sur le modèle maffia ou Maddof.

    En tout petit,petit, en haut à gauche (par hasard?) Liberté Egalité Fraternité.

    C’est collecteur comme les pétaineries.

  6. jsp

    vaccin de papier :
    https:/ /www.lefigaro.fr/faits-divers/covid-19-a-paris-une-infirmiere-soupconnee-de-trafic-de-passeports-vaccinaux-20210608

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.