La Commission Bronner, ministère de la Vérité, va lutter contre le complotisme

Grande surprise ces derniers jours : on découvre que Le Point, magazine jadis propre sur lui et bien comme il faut, vient de sombrer dans le plus pur complotisme de bas étage en sortant un récent article sur les tribulations d’un virus en Chine. Pour le magazine, la thèse d’un vilain coronavirus échappé du P4 de Wuhan n’est plus une théorie complotiste, mais bien l’hypothèse la plus solide permettant d’expliquer ce qui s’est passé.

Sapristi ! Pourtant, tout le monde avait été bien clair en mars puis en avril 2020 : d’une part, caractériser le virus comme provenant de Chine était clairement xénophobe, et d’autre part, imaginer voire – pire encore ! – qu’il puisse provenir d’un laboratoire sur place, par exemple celui classé P4 à Wuhan où l’épidémie semble avoir débuté, c’était immédiatement être taxé de complotiste…

Et puis finalement, d’éléments d’enquêtes en coïncidences difficilement évacuable d’un revers de la main, de faits avérés en témoignages troublants, ce qui avait été frappé du sceau de l’infâmie dans tous les médias « bien comme il faut » est progressivement passé au rang d’hypothèse crédible pour atteindre maintenant le stade de principale explication plausible.

Ce changement de perspective – où finalement les complotistes trouvent leurs thèses confirmées petit-à-petit par l’implacable réalité – est bigrement intéressant au moment même où, avec la finesse d’esprit qui caractérise le Président de la République française, ce dernier est en train de pousser un nouveau bricolage-maison afin de lutter contre le complotisme : tout tristounet de constater que le conspirationnisme serait en pleine expansion dans le pays, Emmanuel Macron vient de lancer une nouvelle Hautotorité pardon une petite Commission chargée de lutter contre le complotisme.

Sobrement nommée « Commission Bronner » du nom de son président, elle sera chargée de « mesurer les dangers du numérique sur la cohésion nationale et nos institutions afin de mieux y faire face ». En somme, ce nouveau machin va émettre un étalon de vérité, et mesurer à l’aune de celui-ci les hypothèses en vogue du moment afin de leur attribuer l’onction officielle ou, au contraire, de les frapper du sceau complotiste. Tout ceci ressemble un peu au formidable travail déjà abattu par les « Fact Checkers », « Décodeurs » et autres « Cellules anti-intox » qui se sont récemment multipliées dans les journaux et sur les réseaux sociaux eux-mêmes.

Au passage, c’est assez troublant, cette multiplication de Lutteurs de La Vérité un peu partout sur les plateformes comme Facebook, Youtube, Twitter – qui ont tous, d’une façon ou d’une autre, des intérêts propres à orienter les débats scientifiques et politiques – et dans tous les journaux dont l’essentiel des revenus ne se situe plus du tout dans leur lectorat mais dans les subventions étatiques. On aura du mal à se débarrasser de l’idée que l’apparition de ces Cellules de Certification de la Vérité du MiniVer est très concomitante à la perte de plus en plus rapide de toute crédibilité de la presse et de la visibilité de plus en plus obscène des agendas très spécifiques des plateformes médiatiques et autres réseaux sociaux.

Et l’apparition d’une Commission ainsi chargée de trier les bonnes des mauvaises nouvelles au niveau gouvernemental s’inscrit très bien dans cette tendance, alors même que jamais les élections n’ont flirté avec autant d’abstention, et que le corps politique n’a été désavoué.

Tout se passe comme si gouvernement, médias et plateformes sociales frétillaient de plus en plus fort pour nous hurler les choses qu’il nous est impératif de croire et surtout, les informations qu’il nous est indispensable de rejeter avec force.

Attitude un peu étonnante : si le gouvernement se montre digne de confiance, par exemple en évitant la multiplication de messages contradictoires et infantilisants voire de gros bobards éhontés, quel besoin de disposer d’une telle commission ? Si les médias sont solidement posées sur des bases journalistiques saines, leur sérénité les dispensera de ce fact-checking ridicule qui se trompe régulièrement ou nous baratine allègrement. Quant aux réseaux sociaux, leurs objectifs commerciaux sont de toute façon assez peu compatibles avec la liberté d’expression et dans ce cadre, utiliser des petites bannières d’avertissement ou la suppression pure et simple de contenus ne leur permet pas de se placer en détenteur d’une vérité quelconque, où que ce soit, quand que ce soit…

En pratique, tout le monde comprend que cette Commission s’ajoute aux nombreuses occurrences de ces distributeurs automatiques de Vérité Officielle dont la crédibilité est maintenant strictement nulle. À part ceux qui bénéficient directement (via la notoriété ou la finance et les réseaux qu’elles procurent) de l’onction de ces dispensateurs de bien-pensance et les indécrottables normies, rares sont ceux qui ont réellement besoin d’un guide pour savoir quoi penser, quand et comment.

En fait, le développement de l’intelligence et d’un sens critique passent par un doute raisonnable de ce qui est prêché avec ferveur urbi et orbi, d’autant plus lorsque des actions de plus en plus drastiques sont menées contre toute dissidence. La mise en place de cet énième bidule ne sera qu’une nouvelle tentative grossière, coûteuse et contre-productive de censure par la pression sociale.

Car non seulement, cette Commission ne va servir à rien, mais en plus montre-t-elle dès sa conception qu’elle plonge avec délices dans tous les biais possibles.

Ainsi, Bronner n’a-t-il pas encore commencé sa « mission » que déjà il évoque la possibilité de mettre en place un « conseil scientifique » qui, à l’instar du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel mesurant le temps de parole des politiciens, se chargerait de faire la même chose avec les scientifiques en fonction de leur renommée. Formidable moyen pour écrabouiller toute dissidence de la pensée et imposer un « consensus scientifique » qui ne devrait jamais exister.

Ainsi, au sein de cette Commission, on retrouve Roland Cayrol, ce politologue qui fricote tout à fait officiellement à côté de Macron, dont on peut déjà garantir la partialité indispensable.

Ainsi, on y découvre le docteur Guy Vallancien, pourtant récemment condamné par l’Ordre des Médecins en juin 2021, et qui était directement impliqué dans le scandale du charnier de l’Université Paris-Descartes, et dont on pourra trouver particulièrement complaisantes les positions vis-à-vis du médiator (le « médicament » qui a fait entre 1500 et 2000 morts)…

On le comprend : cette Commission n’aurait absolument aucune légitimité dans une République sereine et démocratique et sa création montre surtout le niveau de corruption et de pourriture de nos institutions, qu’elle va accompagner en écrasant sous la pression sociale (voire la pression pénale, tout est possible) tous les sujets, tous les débats qui déplairont au pouvoir.

En réalité, cette commission ne doit son existence qu’au but de Macron, transparent, d’incarner pour sa campagne électorale une espèce de voix médiane, celle de la raison, de la pondération et de la réconciliation civile dans un débat public qui sera aussi apaisé que le pays, par opposition à tous ses adversaires qui ne seront alors que l’engeance complotiste ou facilement qualifiable ainsi.

Et on peut juger de l’affaissement total de la classe politique et journalistique du pays par son incroyable mollesse (pour ne pas dire absence) à dénoncer cette fumisterie honteuse et la mise en place, en plus de tout le reste à commencer par le pass-sanitaire temporaire-mais-définitif, d’un ministère officiel de la vérité.

Ce pays est foutu. Et ça se voit.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires484

  1. hub

    Tiens, pour une fois, je ne suis pas absolument d’accord sur un point… je trouve au contraire que la propagande fonctionne très bien. Il n’est qu’à voir la facilité avec lesquelles des décisions ont été prises : confinement, passe sanitaire, etc. Nous avons tendance sur ce blog à être sceptiques, douteurs, à vérifier les sources, à discuter courtoisement. Mais quoi ? L’écrasante majorité se compose de veaux qui ont tendance à penser de plus en plus de la même façon. UN bidule de plus fera croire à une légitimité plus grande pour tous les idiots qui nous entourent.

    1. Vous confondez je pense les gens qui vont dans le sens du courant parce qu’ils ont peur d’être ostracisés, montrés du doigts, et ceux qui sont d’accord avec le sens du courant. Les derniers sont très peu nombreux. Les premiers sont majoritaires et ne le savent pas.

      1. Écureuil

        Comment êtes-vous sûr des proportions des uns et des autres ? Mon ressenti n’est pas celui-ci, et ça me mine le moral. Je ne vois pas comment on peut s’en sortir. Même le fameux « mur de la réalité » ne produit pas effet. Puissiez-vous avoir raison !

        1. Les masses humaines ont toujours le même comportement. 10% (environ) d’activistes suffisent à faire basculer une opinion ; 80% sont dans le ventre mou. Dans ces 80%, vous en aurez toujours 10 à 15% prêts à rejoindre le camp pour/le camp contre, et le reste sera résolument suiviste de ceux que gagnent sur le moment.

          Actuellement, vous avez un peu plus de 20% de la population qui n’est pas vaccinée et dont la proportion ne change pas malgré l’accroissement de la pression sociale. Vous avez donc maximum 20% de pro-pass + pro-vax rabiques. C’est bien minoritaire. Et les 60% restants sont bien majoritaires à ne pas vraiment vouloir du pass ou d’une obligation, mais à simplement suivre le mouvement.

          Comme d’habitude.

          Ne perdez jamais de vue que ce sont les plus vocaux que vous entendez, forcément. En outre, s’opposer demande toujours plus d’énergie et d’implication qu’aller dans le sens global.

          1. durru

            « ce sont les plus vocaux que vous entendez »
            C’est ce qui arrive depuis quelques bonnes dizaines d’années, avec toutes les revendications à la noix de toutes les minorités, les unes plus visibles que les autres. Ils ont eu le temps de maîtriser la méthode…
            Comme le dernier défenseur qui se déplaçait pour tirer depuis toutes les positions, pour faire croire qu’ils sont nombreux, dans plein de films 😀

          2. phil

            Perso, je pense que le pass aura juste précipité ceux qui comptaient le faire, mais reportaient à plus tard.
            Pour les autres, ça ne fait que provoquer plus de rejet.

            1. Waren

              Oui tout à fait. Personnellement, j’étais prêt à me faire vacciner, mais cette saleté de laissez-passer m’a complètement braqué.

          3. Pierre 82

            J’aimerais partager votre optimisme, mais j’ai l’impression que nous nous enfonçons de plus en plus vers une radicalisation des moutons, et que quand on leur dira que la liberté ne leur sera rendue que lorsque 100% du cheptel sera vacciné, ils rentreront dans une rage folle contre ceux qui refusent.
            Je ne vois absolument aucun signe autour de moi d’une méfiance envers le vaccin, bien au contraire: pour eux, maintenant, on sait que ce vaccin est sûr, puisqu’il n’y a que très peu de cas de complications, en tous cas infiniment moins que de morts du covid, et que donc, les dernières réticences devraient disparaître rapidement.
            Et j’attends toujours la grosse vague de crises cardiaques ou d’AVC que ça devrait provoquer dans les mois qui viennent… ou plutôt je ne les attends même plus, ce qui n’empêche pas de persister plus que jamais à refuser, vu la manière dont ça tourne. C’est une méfiance animale, instinctive, celle de l’ours qui refuse d’entrer dans la cage.
            L’obligation vaccinale passera crème, comme le reste, et il n’est pas impossible qu’on ne doive quitter le pays. Mais pour où? Mes seuls points de chute possible sont dans des pays proches qui risquent de tomber eux aussi dans cette folie d’un mois à l’autre.
            A moins que mon état de plus en plus dépressif ne m’embrume les sens, ce qui est une possibilité à ne pas négliger…

            1. baretous

              n’oubliez pas le téléphone arabe..les non dits..Très difficile de reconnaitre que l’on s’est fait baisé. C’est toujours le cocu le dernier averti de sa situation. Quand les labos d’analyse voient exploser les taux de D dimères dans les analyses de sang par exemple de gens très fatigués.
              « je me tiens une fatigue! » Mais non c’est normal c’est l’entrée de l’automne..

              Quand je vois un pourri de médecin vouloir faire la 3e dose a une femme de 92 ans qui se sent essoufflée..

              Courrier ce matin de ma mutuelle pour le vaccin contre la grippe..la premiere fois par écrit…mais oui mais oui.. peu de temps avant appel téléphonique pour un entretien avec un docteur pour savoir comment je vais…mais oui..mais oui..

              1. Pierre 82

                Je n’ai jamais été contacté par qui que ce soit pour me proposer de me faire vacciner contre quoi que ce soit.
                Donc je suis oublié des services. Tan mieux.
                Il est vrai que depuis le début de cette crise, je n’ai jamais subi le moindre test, je m’y refuse par principe, même pour ma femme et moi il y a un an quand on pense qu’on l’a attrapé. C’est sans doute la raisons pour laquelle je suis toujours sous les radars… et je compte y rester.

                1. durru

                  Peut-être une question d’âge aussi, allez savoir…
                  J’ai dû me tester à plusieurs reprises pour mes déplacements en Roumanie, pourtant je ne reçois rien de plus que les courriers standard de la sécu.

                2. Semaphore

                  J’ose imaginer que la SS doit bosser actuellement pour avoir un écrémage de ses fichiers pour en extraire les vilains refuzpicks à poursuivre à donf, jusque dans les chi..tes, sûrement à ce niveau de démence…

              2. Higgins

                La grippe, ce n’est pas bien méchant et puis c’est encore un vaccin élaboré à partir d’une souche virale. Jamais entendu dire qu’il y avait des effets secondaires méchants. Rien à voir avec le produit de chez Pfizer. D’ailleurs, les assimiler est à mon sens une erreur.

                  1. Louchp

                    Et Pfizer a aussi prévu le Con-mirnaty V1.1bêêêêêêta
                    Va falloir patienter un peu, j’espère qu’ils ouvriront bientôt les préventes
                    https:/ /covidemence.com/2021/10/05/pfizer-prepare-la-version-enrichie-pour-2022/

            2. Nemrod

              Des moutons ne seront jamais que des moutons même en colère.
              Le seul truc dont il faut se méfier est leur inertie.
              Il faut se planquer des chiens du Berger…là oui.
              En étant un loup qui ressemble à un mouton.

            3. Theo31

              « ils rentreront dans une rage folle contre ceux qui refusent. »

              Ils ne le feront pas, faut des couilles pour ça. Grands diseux, petits biteux. Ils ne voudront pas finir comme cette grosse merde de Méric qui avait oublié que lorsqu’on agresse autrui, il sait des fois mieux se battre que celui qui lui tombe dessus,

              L’autre soir, j’ai failli intervenir dans la rue dans une dispute de couple et je me suis rappelé que beaucoup de femmes ont le syndrome de Stockholm.

              1. Husskarl

                Oui, j’ai des amis qui ont appris sur le tas, beaucoup d’ennuis pour des hystériques défendant finalement leurs bourreaux.

            4. Laurent a LA

              Tiens a propos
              Savez vous pourquoi les Chretiens etaient donnes aux lions dans la Rome antique ??

              Pour proteger la population obeissante aux dieux de la colere d’iceux.

              Toute ressemblance avec d’autres evenements s’etant produits dans le passe ou le futur serait une pure coincidence.

          4. Miniac

            Certes, mais il suffit de 10% de convaincu pour faire rentrer les femmes et les enfants dans les douches. Les 80% dans le ventre mou sont idéalement employés pour des tâches administratives élémentaires ne posant pas de problème de conscience visant à mettre à disposition les 10% de non conformes pour les 10% de fanatiques… Ça a été parfaitement expérimenté de nombreuses fois… Ces proportions ne préjugent donc de rien…

              1. Miniac

                Tout est dans ce qu’on entend par « accord »… Evidemment 80% des Allemands n’étaient pas prêts à tirer une balle dans la tête des juifs et LGBT eux mêmes, mais ils étaient prêts à regarder ailleurs en échange de promesses de Grande Allemagne dont ils seraient les héros… Alors étaient ils d’accord ? Non, si on ne voit que leur refus d’appuyer eux mêmes sur la gâchette, oui si on s’en tient à l’adage « qui ne dit mot consent »…

                Ainsi, qu’est donc comme sacrifice qu’un pass sanitaire en échange de la Grande Europe et du Nouveau Monde ? Ca vaut bien de tirer au LBD et á la grenade sur des GJ ou condamner à de la prison ferme un antivax pour un jet de tomate, non ? https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/jets-de-tomates-sur-la-police-a-nancy-deux-mois-de-prison-ferme-pour-un-manifestant-1633166252

                Voire même beaucoup plus dans les 5 ans qui viennent…

                Bien sûr, aucun journaliste ni invité de plateau n’est d’accord pour crever lui-même un oeil à quelqu’un, même un opposant, mais si cela arrive dans le feu de l’action, ce n’est qu’un dégât collatéral sans importance dans la marche vers le Grand Bond en Avant, non ?

                C’est l’éternelle discussion philosophique sur le « j’ai obéi aux ordres » et toutes ses variantes…

              2. MissKat

                Je trouve que bcp de gens ferment les yeux, se bouchent les oreilles, détournent le regard, ne veulent pas savoir, par lacheté, du moment que cela ne les touche pas eux personnellement.
                Pardon mais il y a vraiment cette mentalité pourrie en France.

                1. Husskarl

                  Je ne suis pas certain que cela soit mieux en Italie ou en Belgique ou en bien d’autres endroits.
                  C’est une dérive mentale gauchiste et non particulièrement française.

                2. Yanka

                  On vient arrêter arbitrairement votre voisin. Vous êtes sûre que vous allez le lendemain protester à la Kommandantur ? Je crois plutôt que l’instinct de conservation vous incite à demeurer coite. Le courage qui va avec l’indignation ne va pas de soi.

                  1. Pierre 82

                    Comme partout, le vrai salaud, ce n’est pas celui qui essaie de se planquer et de passer sous les radars, même au prix de se taire pour ne pas se faire repérer.
                    La saloperie est ailleurs, il faut éviter de s’auto-dénigrer, car ça fait partie de la manipulation.
                    Un opposant passif qui se tait est doublement coupable à ses propres yeux. Coupable parce qu’il a lui-même choisi de se soumettre en allant se faire piquer contre sa propre volonté, et coupable une deuxième fois parce qu’il ne gueule pas assez fort pour dénoncer l’horreur. Une personne qui n’a plus d’amour-propre est beaucoup moins apte à se révolter.
                    Cessons de nous accuser les uns les autres, même si on a parfois envie de leur taper dessus.
                    Souvenons-nous que nous sommes en présence de la plus grande manipulation de masse jamais vue dans l’histoire.

            1. Azrael

              Ce qui prouve aussi en passant que les SS étaient des surhommes car extraire des cadavres imprégnés de Zyklon B sans trépasser, ça c’est jamais vu, surtout si on met cela en parallèle avec le soin apporté par les yankees à l’étanchéité de leurs chambres à gaz.

              Et fallait pas s’aviser d’allumer une klope comme on le voit sur certaines images d’archives car le Zyklon B est hautement explosif.

              Bon, faut que je prenne une douche, mon petit covid19 s’impatiente.

        2. Aleph

          L’affaire Dreyfus a amplement montré que la rationalité et la réalité ne suffisent pas à convaincre, même des individus instruits et pris isolément : entre le moment où les éléments prouvant son innocence sont apparus, ou, disons, celui où Zola leur a donné une publicité énorme, et le moment où le camp anti-dreyfusard a été anéanti, il s’est écoulé des années. En fait, le noyau dur des anti-dreyfusard n’a jamais été convaincu : ses membres sont morts, c’est tout. ils étaient instruits, s’exprimaient extrêmement bien, mais ils se trompaient méchamment, et il n’y a rien eu à faire.

          Talleyrand désabusé remarquait sur la difficulté à faire entendre des notions : « [un traité] aurait en peu d’années fait triompher le principe de la liberté de commerce; mais les préjugés en ont décidé autrement. Ils tiennent aux hommes par des racines trop profondes, pour qu’il ne soit pas au moins imprudent de vouloir trop subitement les détruire. Je me suis longtemps défendu de me rendre à cette triste vérité, mais puisque les philosophes du xviiie siècle, avec tous les moyens bons et mauvais qu’ils ont employés, ont échoué dans cette entreprise, je me soumets avec ceux du xixe, qui sont d’un tout autre genre, à ne plus m’en occuper. »

      2. Louchp

        Au dernier sondage (19/9) : « 38% des Français se disent satisfaits de l’action du chef de l’État » et « 59% des personnes interrogées se disent mécontentes d’Emmanuel Macron comme président de la République », mais l’histoire ne dit pas quelle proportion de ces gens pense que c’est un gros méchant capitaliste de droite, pas assez LFI, pas assez Vert, pas assez LGBT++, pas assez….

        Je partage la pensée de Hub. Même si effectivement une majorité comprend que « ça ne va pas », peu ont compris pourquoi et encore moins comment refaire surface.

        1. MCA

          Tout le problème est :

          Quel crédit accorder aux sondages sachant qu’ils sont une pièce maîtresse de la propagande du pouvoir en place?

          A en juger par la notoriété de Raoul dans la population, m’est avis qu’il y en a un bon nombre qui ne sont pas dupes de la propagande et qui le font savoir.

            1. MissKat

              C’est vraiment la famille ceaucescu les macron
              je ne suis pas violente mais qu’est ce j’aimerais que ça finisse comme en 1989 .

              1. durru

                Il ne faut quand même pas oublier qu’en ’89 en Roumanie il y a eu quelques milliers de victimes collatérales…
                Et ça n’a pas été un hasard. Si les Ceausescu n’avaient pas fini comme ils ont fini, cela ne serait probablement pas arrivé.

      3. hub

        Merci H. Qu’on distingue les suiveurs des fanatiques, je comprends. Mais au total, cela fait tout de même beaucoup de monde. Et j’ai comme l’impression que tout est dans la forme de la propagande gouvernementale : une commission, cela fait sérieux, cela fait spécialiste, cela « fait sens » et la plupart des gens n’ont pas le temps ni la formation pour aller mettre en cause cette apparence de légitimité. De toutes façons, les sondages étant truqués, on ne peut se fier à eux pour avoir une idée de l’opinion. Les suiveurs d’ailleurs constituent la plus grande part de l’électorat… et l’optimisme me manque en ce moment.

      4. Pheldge

        Euh patron, juste pour ma culture perso, les légitimistes, ceux qui croient tout, du moment que ça vient du gouvernement ou que ça porte le sceau de l’état ou d’une de ses émanations, on les met où ?

  2. Theo31

    C’est moi qui décide qui est aryen/koulak/juif/complotiste et qui ne l’est pas.

    Goebbels n’est pas mort pour tout le monde.

  3. Higgins

    Tragique mais oh combien prévisible. Pour évoquer les fameuses Fake news, je vais donner un exemple tout simple qui date de ce week-end. Un avion d’affaire s’est écrasé ce week-end à Milan peu de temps après le décollage. Voici comment un média maisntream rapporte ce fait : « Italie : huit morts dont une Française dans le crash d’un avion de tourisme près de Milan » (https://www.lefigaro.fr/flash-actu/italie-un-avion-de-tourisme-s-ecrase-pres-de-milan-huit-morts-20211003).

    J’ai pris le titre du Figaro, journal dit sérieux, mais il y en a plein d’autres identiques.

    Lorsqu’on lit « l’article », il est précisé que l’appareil incriminé est un Pilatus PC 12 dont voici la description : « avion d’affaires monomoteur à turbopropulseur, qui peut également être utilisé comme cargo ou pour le transport de neuf passagers maximum. » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pilatus_PC-12). Equipé d’une turbine de près de 2000 cv, croisant à plus de 500 km/h à près de 10 000 mètres, pressurisé, on est loin du petit DR 400 ou Rallye comme il y en a tant dans les aéro-clubs. Le journalope qui a écrit cet article aurait été bien inspiré de jeter un très rapide coup d’œil sur le net et de parler d’avion d’affaire, ce que le PC 12 est, plutôt que d’avion de tourisme. Le Fake new est ici créé par un titre faux surtout que peu de gens vont lire l’article qui suit (alors qu’à la toute fin, la fonction première de cet aéronef est rappelée). Nous pouvons donc légitimement penser que les titres faux abondent dans les autres domaines d’actualités instillant, sans le vouloir, des fausses perceptions de la dite réalité dans le grand public.

    Personnellement, ayant un très grand intérêt à tout ce qui touche l’aviation, c’est par ce biais que j’ai commencé, il y a longtemps, à me poser des questions sur la véracité des informations qu’on nous délivre. Mon expérience personnelle m’a, par la suite, amplement démontré que j’avais raison de me méfier des pisse-copies.

    1. Nemrod

      Dans tous les domaines que je maîtrise un tant soit peu tout est faux ou approximatif.
      J’extrapole aux autres et donc tout est faux ou approximatif.
      Je me suis rendu compte de ça depuis mes 15 ou 16 ans.
      Et ça va en se dégradant.
      Je pense que les seuls secteurs ou l’on peut trouver des informations fiable sont ceux qui seront censurés par le Miniver.

      1. Higgins

        Merci Nemrod. Au départ, je crois qu’il y a surtout de la fainéantise. On reproduit sans se poser de question pourvu qu’on assure le scoop. Après, c’est devenu un sport beaucoup plus sophistiqué et amplement pratiqué. Ça explique en partie mon désintérêt absolu pour les médias officiels.

        1. Berdol

          Lorsque j’avais 20 ans, il y a quelques décennies, j’ai assisté à une conférence de Hubert Beuve Mery sur la presse. Des questions pertinentes lui ont été posé par des participants à cette conférence. Les réponses ampoulées ou cyniques de ce pape de la presse bienpensante m’ont définitivement convaincu que ce monsieur était un menteur, un escroc de la pensée et un manipulateur habile et stipendié.
          J’ai définitivement abandonné la lecture de son torche cul, bien qu’il fut fortement recommandé de s’abreuver à cette source polluée (J’étais en fac de droit…).
          depuis cette rencontre salvatrice, j’ai usé de la presse d’un trou de balle distrait…

            1. Higgins

              Ancien de l’école des cadres d’Uriage (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/école_des_cadres_d’Uriage). Reconnaissons lui qu’à son époque, l4immonde était un journal qui se tenait. Actuellement ….

        2. Nemrod

          Exemple : « échanges de tir dans la cité tartempion avec des armes de gros calibre » qui sont maximum du 7 mm donc du petit calibre.

          1. Walter

            J’allais évoquer le cas des armes, justement.

            Je me gondole régulièrement à la lecture des articles relatant tous ces règlements de compte à « l’arme lourde ». Remarquez, au rythme où ça va, je ne serais pas surpris de voir les points de deal gardés à la 12.7 sur trépied et les négociations territoriales entre entrepreneurs en substances récréatives se faire au canon de 47 mm.

            Un autre inénarrable tic journalistique concerne les célèbres mini-tornades. Une mini-tornade c’est joli, c’est mignon, ça tient dans la main, on en mangerait presque.

            Le hic c’est que ça n’existe pas: Une tornade, lorsque c’en est une, se mesure selon l’échelle de Fujita en fonction des dégâts qu’elle occasionne. Il suffirait à nos pisse-copie de prendre 3 mn pour lire l’article Wikipédia afférent et arrêter d’écrire des conneries.

          2. Higgins

            On a eu droit à de l’AK 47 ce week-end à Marseille (7,62 mm – https:/ /www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-des-policiers-vises-par-des-tirs-une-personne-interpellee-03-10-2021-JT4RL6BIARH7RGGRICBR3EABNU.php) plus ça : https:/ /www.20minutes.fr/faits_divers/3138907-20211003-marseille-lance-roquettes-casques-balistiques-pains-explosifs-police-decouvre-arsenal-guerre

            Un peu de patience, les T55 (électrique ?) vont bientôt arriver.

      2. Greg

        « Tout est faux ou approximatif »

        Inévitable. La réalité est toujours complexe et toujours multi-factorielle.
        Tout modèle, quel qu’il soit, est par définition toujours une approximation de la réalité, où certains paramètres sont mis de côté, et ou devrait figurer la phrase : « Toutes autres choses par ailleurs égales ».

        Relisez « Le monde des non-A ». La carte n’est pas le territoire. Le modèle n’est pas la réalité.

        En bonne science, un modèle considéré comme exact connait ses propres limites de validité. Ainsi de la géométrie euclidienne, que tout le monde apprend en partie à l’école, un modèle suffisamment exact dans la plupart de nos calculs quotidiens, mais dont les limites sont connues, car à l’échelle astronomique ou atomique il n’est plus valable…

        Par définition, tout consensus scientifique est très très suspect…

        1. Nemrod

          Oui mais non.
          Une munition de 7 ou 9 mm est un petit calibre.
          Les gros calibres commencent à 20 mm.
          La réalité est complexe mais 1 mètre fait 1 mètre pas 1 mètre 20.

            1. Pierre 82

              22 mm, je l’ai déjà lu quelque part, et je me demande d’ailleurs si ce n’était pas justement dans la dépêche du midi à laquelle j’ai été abonné pendant de longues années, dernier journal auquel j’ai été abonné, d’ailleurs…

          1. Roanna

            Tout est relatif, chacun ayant sa jauge.
            Avec du 20mm vous n’êtes déjà plus sur du portable alors autant le comparer à un obus de char et du coup le 20mm devient du petit calibre.
            Relatif, relatif

            1. P&C

              Faut voir… 12.7*99 c’est portatif… mitrailleuses et fusils de précision…
              Je crois savoir qu’il existe des fusils à pompe calibre 20, et je suis sur que le bolter de 40K a un calibre supérieur à 20 mm.

                1. P&C

                  Un gus à la Rambo, et un trépied.
                  D’ailleurs, un homme avec un minigun comme Schwarzy dans terminator 2, c’est jouable ?

                  J’ai regardé pour le bolter. D’après le lexicanum, c’est chambré en .60 ou .70. ça me semble un peu fumé… 0.75, c’est de l’artillerie, non ?

              1. Roanna

                Je pense avoir compris votre confusion

                Vous « mélangeassez » 20mm avec 20g car du 20mm c’est ce qu’avaient les avions de chasse Messerschmitt pendant la dernière guerre, le truc sympa quoi et portable par un blindé ou un avion.

                  1. paf

                    non, pour un calibre 12, ca veut dire qu’il faut 12 billes du diametre de la chambre pour faire 1 livre.Pour le 12 ca fait 18.46 mm

                    https:/ /media.hswstatic.com/eyJidWNrZXQiOiJjb250ZW50Lmhzd3N0YXRpYy5jb20iLCJrZXkiOiJnaWZcL3Nob3RndW4tZ2F1Z2UuZ2lmIiwiZWRpdHMiOnsicmVzaXplIjp7IndpZHRoIjoyOTB9LCJ0b0Zvcm1hdCI6ImF2aWYifX0=

                  2. Roanna

                    En fait il ne tire pas du cal. 12 mais des projectiles d’une masse de 20g. Ce sont déjà de beaux chtucs.

                    Dans l’armement il y a beaucoup de choses qui ne semblent pas cohérentes car on utilise pas toujours les bons termes.
                    Ainsi dans les fusils de chasse utilisant des chevrotines le cal.12 est celui qui contient le plus grand nombre de plombs c’est donc le plus gros, le cal. 16 est plus petit, le 20 encore plus et le 24 est très petit. C’est pas logique mais c’est comme ça.
                    Voici qq explications

                    « De la même manière que le numéro du plomb n’a rien à voir avec son diamètre, sachez que le terme de  » calibre 12  » n’a pas plus de rapport avec un quelconque diamètre du canon ou de la munition.

                    En fait, à l’époque de la création des armes à feu, le calibre 12 était le calibre d’une arme qui tirait des balles d’un diamètre tel qu’il permettait de couler 12 balles avec une livre anglaise de métal (soit 453 grammes environ). Cette caractéristique a donné le nom au calibre, qui est resté par la suite et devenu un standard international ( » 12 gauge  » en anglais). »

                    1. Roanna

                      En fait les anglais n’ont pas inventé la poudre mais la cal.12 et à une époque plus récente « la poudre d’escampette » mais là je dérive sévère

                1. Higgins

                  Le diamètre intérieur des canons des armes chambrées en calibre 12 est de 18,5mm. Le nombre 12 correspond au nombre de balles de ce diamètre qu’on peut faire avec une livre (anglaise) de plomb (cette dénomination date de l’époque où les fusils étaient chargés par la gueule, avec une balle sphérique) : https:/ /www.chassepassion.net/dossier-chasse/periscope/calibre-12-mon-amour/

                2. Higgins

                  Au début de la guerre, seules les aviations allemandes et françaises avaient des avions de chasse équipés avec des canons de 20 mm (Me 109 puis FW 190* pour les allemands, D520, MS 406 et Bloch 152 pour les français**). Les américains resteront globalement fidèles à la 12,7 (même après la guerre comme sur le F86 Sabre). Les anglais laisseront rapidement tomber les 7,7 mm du début (Spitfire et Hurricane) pour terminer avec du 20 mm comme sur le Tempest.
                  Pour avoir tiré au 20 mm depuis un hélicoptère, ça dépote sérieux surtout qu’on peut tirer soit des obus inertes (gros bout de ferraille) soit de l’explosif (beaucoup plus méchant).

                  *Me 109 E 2 canons de 20 mm plus 2 mitrailleuses de 7,92 mm, FW 190 A1 2 canons de 20 mm, 4 mitrailleuse de 7,92 mm

                  ** D 520, un canon de 20 mm, 4 mitrailleuses de 7,5 mm
                  MS 406, un canon de 20 mm, 4 mitrailleuse de 7,5 mm
                  Bloch 152 2 canons de 20 mm, 2 mitrailleuses de 7,5 mm

                  1. Pheldge

                    ah tiens, figure toi que moi z-aussi j’ai tiré de l’hélicoptère, enfin pour être exact, c’était de « l’Helicopter MILF »* et par décence et modestie, je ne préciserai pas le calibre … 😀

                    * »a mother who takes an overprotective or excessive interest in the life of her child or children »

                3. pl00tarke

                  Pagnol a fort bien expliqué cela dans « La gloire de mon père » :
                   » […] Pourquoi les plus petits numéros sont ceux des calibres les plus gros ?
                  — Ce n’est pas un grand mystère, dit l’oncle Jules d’un air doctoral, mais vous faites bien de me poser la question. Un calibre seize, c’est un fusil pour lequel on peut fabriquer seize balles rondes avec une livre de plomb. Pour un calibre douze, la même livre de plomb ne fournit que douze balles rondes, et
                  s’il existait un calibre un, il tirerait des balles d’une livre. — »

                  1. Higgins

                    On comprend mieux pourquoi les armes à feu font peur. Il faut être initié pour comprendre. Pour les fusils de chasse, lorsque j’étais enfant, je ne comprenais pas: plus le chiffre était grand, plus le diamètre du canon était petit !!! Va comprendre pour un cartésien.

            2. bob razovski

              Ce n’est pas une question de relativité, mais de norme:
              PC à 20 mm, tout simplement.
              Après, on pourra discuter des années de la pertinence de cette norme, mais elle est là.
              Tout comme on parlera d’étui en dessous de 20 mm, puis de douille au dessus de 20 mm. etc etc…
              Si en plus, on joue sur les appellation « commerciales » des calibres, comme le .38 spé qui n’est pas de .38″ de diamètre, on tombe vite dans un univers assez étrange où il sera chronophage d’y chercher une logique.

                1. Roanna

                  Qu’est-ce que la norme vient faire dans cette galère et dans cette citation

                  « Une munition de 7 ou 9 mm est un petit calibre.
                  Les gros calibres commencent à 20 mm. »

              1. Roanna

                Je peux vous garantir que la 12,7mm si vous prenez ça dans la tête il n’en reste plus rien.
                Le petit cal est généralement défini comme étant le 5,5mm ou 22LR pour le tir de loisir. Dès qu’on passe sur les armes de guerre on ne parle plus de petit cal. alors qu’elle ne font généralement que 7,5mm

                1. Nemrod

                  Non, non le 7, le 8 ou le 9 mm sont des munitions de petit calibre.
                  Je chasse avec du 9,3×62 et oui avec une demi blindée ou expansive monométallique en cuivre une tête explose comme un melon…pas besoin de 12.7.
                  Même chose avec une demi blindée de 6, 7 ou 8 mm.
                  Par contre avec une blindée le possesseur de la tête n’en est pas moins mort mais plus présentable…je parle de sanglier évidemment.
                  Le gros calibre commence au 20 mm.
                  Disons que c’est une convention si le mot norme vous déplait.

                2. bob razovski

                  Votre « généralement défini » est une connerie sans nom.
                  Renseignez vous un peu.
                  Les US et l’OTAN utilisent principalement la 5,56×45 NATO. Les Russes on délaissé leur M43 (même s’il en reste) et sont passés au M74 (5,45×39).Ca a beau être du pruneau de guerre, c’est qualifié quand même de petit calibre (ou « small caliber » dans les manuels OTAN).
                  Quant à me garantir quoi que ce soit avec du 12,7 (dont le vrai nom est .50 BMG), ai-je seulement dit le contraire ?
                  Simplement, il existe une norme pour les calibres. c’est tout. Je n’ai jamais dit que les petits calibres ne faisaient pas de dégâts.

                  1. Roanna

                    Vous aussi vous mélangez tout.
                    Il y a 2 grandes catégories d’armes, les armes pour le tir sportif et les armes de guerre.
                    Si on prend les armes de guerre il est certain que tout ce qui est classé dans la catégorie fusil est du petit calibre.
                    Dans le tir sportif cela va du fusil à air comprimé au fusil avec grosses cartouches pour gros gibier. Dans ce cas on est dans les gros calibres. Que ça plaise ou pas et de toute façon ça ne va pas au delà de 10mm.
                    Je n’ai jamais vu qq se déplacer avec plus que ça sur le dos.

                    1. bob razovski

                      Il n’y a aucune différence entre un calibre d’armes de guerre et arme de tir sportif. La convention est la convention.
                      Puis la différence « arme de tir sportif / arme de guerre » ne tient que par le fil de l’hypocrisie. Une arme à feu est une arme à feu. C’est d’ailleurs cette hypocrisie qui perdra les tireurs sportifs et qui leur fera perdre leurs armes.

    2. Gerldam

      Là où on atteint de sommets, c’est sur l’énergie. La nullité des journaleux sur ce sujet, pourtant important et d’actualité est terrifiante. Non seulement ils confondent joyeusement kW et kWh, mais la plus simple notion de physique leur est étrangère.
      Quant au soit-disant climat, c’est l’Himmalya de la bêtise.

      1. MCA

        Et comme ils s’adressent à une majorité de gens qui ignorent également la différence entre kWw et KW/h ça passe comme sur du velours.

        Ceux qui ont compris le cirque ont fait sécession depuis longtemps.

          1. P&C

            Justement, c’est quoi la différence profonde ?

            Le W, c’est une unité de puissance. Par exemple, un cheval délivre une puissance de 700 watts.
            Le watt heure… c’est Watt * heure, donc la puissance consommée avec le temps ? genre, mon cheval qui travaille pendant deux heures dépense 1400 watt heures ?

            1. MCA

              On peut ramener cela à un concept plus clair en arrêtant de complexifier pour le plaisir :

              1 Watt = 1 Joule par seconde.
              1Watt/heure = 1joule par seconde * 3600 secondes = 3600 Joules.

              On retrouve les mêmes complexifications avec les autres mesures style ares, hectares, etc sans compter les différents systèmes qui cohabitent.

              Il suffirait de s’en tenir au système SI pour que tout paraisse simple et arrêter de parler de mesures d’un autre âge qui embrouillent la majorité des gens .

              1. durru

                Ta comparaison avec ares/hectares embrouille, car là on mesure la même chose (une surface), tandis que le Joule (ou le kWh) mesure une énergie, pas une puissance comme le Watt…

              2. P&C

                Attends…

                C’est un watt heure ou un watt/heure ?

                si je prend le cas de la chimie, par exemple la concentration, on écrit mol/l ou mol.l-1. C’est mol divisé par des litres.

                1. Roanna

                  C’est très simple.
                  Le Joule est une unité d’énergie, le Watt une unité de puissance.
                  Si vous avez un moteur d’une puissance de 1 Watt et que vous l’utilisez pendant 1 heure vous aurez consommé 1(Watt) x 3600(secondes) = 3600 Joules
                  C’est défini comme ça et pas autrement.

                  D’où: 1J = 1Ws

                  Le Joule est une unité très petite c’est pourquoi les électriciens EDF et autres on leur propre unité d’énergie qui est le kWh

                  1kWh = 3 600 000J mais le kWh n’est pas défini dans le SI (systême international)

                  L’unité officielle étant le Joule!

                    1. Roanna

                      Oui, où les distances en années lumière en astronomie qui fait plus penser à durée qu’à distance.

                  1. bibi

                    Le joule n’est pas l’unité d’énergie du SI car dans le SI il n’y a que 7 unités :
                    – masse : kilogramme kg
                    – longeur : mètre m
                    – temps : seconde s
                    – température : kelvin K
                    – intensité électrique : ampère A
                    – quantité de matiere : mole mol
                    – intensité lumineuse : candela cd

                    Le joule est une unité dérivée du SI

                    Si vous utilisez la formule permettant de déterminer l’énergie cinétique étant : E=0.5mv².
                    Et que pour déterminer l’unité de v vous utilisez v=d/t vous avez alors pour unité de la vitesse m·s-1.
                    Vous trouvez que l’unité d’énergie du SI est le : kg·m²·s-² qui est appelé joule et noté J.

                    Mais si vous utilisez la formule permettant de déterminer l’énergie potentielle E=mgh.
                    Et que pour déterminer l’unité de g vous utilisez la formule P=m*g avec P en Newton (unité dérivée) vous avez alors pour unité de g N·kg-1.
                    Vous trouvez que l’unité d’énergie est le N·m et là c’est festival car c’est l’unité dérivée du SI du moment de force.
                    Mais si vous utilisez l’unité SI pour P kg·m·s-² vous obtenez pour g m·s-².
                    Vous trouvez que l’unité d’énergie du SI est le : kg·m²·s-²

                    La formule qui permet de relier énergie et puissance est : E=P*t, il en résulte que l’unité de puissance du SI est le kg·m²·s-3 qui est appelé le watt et noté W.

                    1. Roanna

                      Merci pour ces précisions mais j’ai comme un petit problème.
                      Vous utilisez m pour désigner la masse E=0,5mv²
                      puis ce même m est utilisé pour des mètres avec la vitesse m·s-1.
                      J’ai pas été plus loin car quand ça commence comme ça c’est mal barré.

                    2. bibi

                      Vous comprennez que dans une équation m désigne la masse, que dans une unité m est le mètre, mais c’est quand même le même m comme un amblème, je présume?

                    3. Roanna

                      Non, prenez M et m mais ne mélangez pas.
                      N’importe quel prof de maths mettrait un grand trait en travers de la copie parce que derrière s’il faut se casser le bonnet dans des équations impossibles personne ne se prendra le temps pour comprendre. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait même si le résultat est bon.

                    4. durru

                      @Roanna
                      Absolument pas, je maintiens. C’est *exactement* le même problème. Regardez la définition de l’homonyme.

            2. Rick Enbacker

              Le W.h une unité d’énergie comme le joule : 1 W.h = 3600 J
              La puissance est le débit d’énergie.
              1 W.h est l’énergie produite avec une puissance de 1 W en 1h

              Confondre puissance et énergie c’est comme confondre la vitesse avec la distance parcourue

              1. Pierre 82

                Il me semble quand même qu’on devrait avoir compris la différence entre une puissance et une énergie quand on a reçu son bac, non? Même un bac L, me semble-t-il?
                Ou bien c’est moi qui rêve tout haut?

                1. Rick Enbacker

                  L’autre jour, j’ai fait passer au tableau un étudiant de 1ère année en génie mécanique. Entre autres choses il s’est révélé incapable de calculer la racine carrée de 25 et de convertir des radians en degrés, étant ignorant de la règle de 3.
                  Plus rien ne m’étonne.

                  1. Greg

                    Je suis maçon. Quand je fais un trou dans le sol qui est un carré de 40 x 40 cm en surface, sur 50 cm de profond, que je dis à voix haute à mes collègues :
                    4 fois 4 font 16, fois 5 font 80, donc 80 litres de béton, ils sont perdus. Ils sont déjà ébahis quand je dis 16 fois 5 font 80, parce qu’ils ont oublié que fois 5 revient au même que divisé par 2 puis fois 10…
                    Quand nous préparons le mélange 2 temps pour les petites machines essence, nous ne sommes que 3 personnes sur 12 capables de le faire correctement, selon que nous voulions du 2% ou du 4% en résultat.
                    Quand tu rappelles qu’en linéaire chaque changement d’unité d’un ordre de grandeur 10 donne le résultat fois ou divisé par 10, mais qu’en surface c’est fois ou divisé par 100, et qu’en volume c’est fois ou divisé par mille, nous ne sommes plus que 2 sur 12…
                    Et si je dis qu’un montant de 100.- a un rabais de 20%, tout le monde trouve 80, mais si je demande quel montant après rabais de 20% donne 100, tout le monde est perdu. Si j’explique que l’inverse de 4/5 est 5/4, que l’inverse de 4 cinquièmes est 5 quarts, je suis le génie des alpages à leurs yeux…

                    Tu m’étonnes que ces gens sont persuadés de payer leur voiture en leasing moins chère que neuve !

                    J’aurais du faire escroc, pas maçon, rien qu’avec non (A implique B) = non A implique non B, ce qui est faux, tu escroques 95% des clients…

                    1. Aristarkke

                      « Tu m’étonnes que ces gens sont persuadés de payer leur voiture en leasing moins chère que neuve ! »
                      La plupart du temps, ils ignorent que le leasing est calculé sur le tarif catalogue non remisé alors qu’ils pourraient payer moins cher avec un crédit classique à cause entre autres des remises avant vente, sauf cas d’un modèle qui s’arrache à la vente…

                    2. Nemrod

                      La plupart de mes comparses même évolué me soutiennent qu’ avec la vitesse de leurs balles il n y a aucune avance à prendre sur un sanglier au grand galop à 100 m .
                      Même en leur faisant la démonstration noir sur blanc.
                      Bon ben ils les manque ou leur bousillent les jambons.
                      A l ednat a fait du bon boulot.

                    3. Pierre 82

                      « Tu m’étonnes que ces gens sont persuadés de payer leur voiture en leasing moins chère que neuve ! »
                      Bravo, bonne remarque. N’importe quel commercial bien habillé et souriant parvient en 2 minutes à perdre tout bon sens à toute personne qui cherche une bagnole…
                      Personnellement , j’ai cessé d’argumenter avec les cons, je n’en peux plus.

                    4. P&C

                      Ba, le grincheux aurait pu nous sortir un appareil de médecine quantique vibratoire, vendu 2500 boules, avec un cout de fabrication de 10…

                      https:/ /www.youtube.com/watch?v=4fT-AZeVn1g

                    5. Aristarkke

                      Vous ne déduisez jamais le volume de ce que vous allez planter dans votre cube de béton frais pour éviter le gaspillage ??? 😛
                      N’en larguez vous jamais au large du Vieux Port???

                    1. Roanna

                      Il y a mon boulanger qui cherche un apprenti et le marbrier qui voudrait remplacer son gars qui s’octroie 3 semaines de congés supplémentaires après les congés normaux etc…
                      Si vous lui dites que vous vous contenterez de 2 semaines ça peut marcher…

                  2. Higgins

                    Ah, la règle de 3… Pour le calcul mental, c’est cuit. En aviation, on utilise du calcul mental simple en vol pour calculer les dérives dues au vent, la vitesse sol, la vitesse propre, la consommation, etc… Rien de très compliqué si ce n’est qu’il faut avoir en tête les valeurs approches des sinus/cosinus : 2 (10°), 3(20°), 5(30°), 6(40°), 7(45°), 8(50°), 9(60°), 9(70°), 1(80° et 90°) . Il faut évidemment faire précéder les chiffres avant le 1 d’une virgule quand on se sert de ces valeurs en calcul mental. Je rappelle que ce sont des valeurs approchées et que, comme le pilote est moyennement bon et sa tenu de paramètres largement perfectibles, les erreurs (quand elles ne sont pas trop grosses) faites s’annulent assez facilement et les résultats obtenus sont généralement bon. C’est particulièrement vrai lorsque les vitesses considérées (avion et vent) sont faibles. Personnellement, j’ai utilisé une méthode qu’on appelle le calcul X (il y en a d’autres). Pour ceux qui sont intéressés, c’est là : https:/ /dmorieux.pagesperso-orange.fr/calculmental0001.htm
                    Lorsque j’ai passé mon permis hauturier, il y avait un petit problème de navigation assez classique à résoudre. La seule différence qu’il y est entre la voile et l’aviation est que ce sont les courants qui remplace le vent qui n’agit ici que comme moyen de propulsion. Avec un camarade, en appliquant simplement des règles de calcul X que nous connaissions et en remplaçant le vent par le courant, nous avons régal le problème de navigation en quelques minutes au grand dam de l’examinateur. il a convenu que nos résultats étaient fort justes ma s il nous a demandé de décrire la méthode traditionnelle, beaucoup plus compliquée à utiliser dans notre cas et surtout, beaucoup plus longue.

                  1. Pierre 82

                    Ma remarque était évidemment ironique, vu que même des ingénieurs s’emmêlent parfois les pinceaux entre puissance, force et énergie, ce qui a le don de me foutre en rogne.

                    1. paf

                      C’est marrant quand je vois ce thread je me dis qu’il correspond pile poil a l’esprit de H16

                  2. Greg

                    @Nemrod :

                    Fass 90 de guerre, sortie du canon à 900m/s.
                    100m, plus d’un dixième de seconde.
                    Sanglier qui court à 36km/h, 10m/s.
                    Plus d’un dixième de seconde, plus d’un mètre.

                    L’Ednat est donc bien en faute si le sanglier à toujours le bruit de la balle derrière son trou de balle 🙂

                    1. Greg

                      @P&C :
                      Ou l’effet dope l’air ? 🙂

                      A son propos, saviez-vous que lors d’un lâcher de pigeons voyageurs de concours, ils (et elles car les femelles font aussi bien) commencent toujours par faire quelques cercles en vol vers 60km/h ?
                      Parce que outre sa vision de la polarité de la lumière solaire qui lui permet de savoir où est le soleil quelle que soit la densité de couverture nuageuse, outre ses récepteurs magnéto-ferriques qui lui indique le nord magnétique, il a une excellente ouïe dans les infrabasses !
                      Et que donc basé sur l’effet Doppler (majuscule car non du savant…) il peut identifier la provenance de certains sons dans les infrabasses qui sont réguliers avec parfois des portées supérieures à 2000 km, dans l’atmosphère et dans la marge d’audition du pigeon !

                      Record officiel : 1200 km de distance en ligne droite parfaite entre le point de lâcher et la maison, parcourus en 12h par un pigeon, sans googlemaps ni Coyote 🙂

                    2. Popeye

                      ça marche pareil avec un gerbe de plomb de 6 tiré par un 12 sur un pigeon ; plombs sortis à 400 m/s, pigeon à 40 m volant à 36 km/h (j’aime bien 36km/h, 10 m/s c’est simple!)

                    3. Miniac

                      Ils ont également du mal avec les 5 vol d’eau pour un volume de Ricard, ce qui n’aide pas non plus à la précision du tir…

                    4. Aristarkke

                      Ils ont également du mal avec les 5 vol d’eau pour un volume de Ricard, ce qui n’aide pas non plus à la précision du tir…
                      Et ce ne sont pas les quatre tiers à géométrie variable de Marcel Pagnol qui vont désembrumer leurs cerveaux…

                    1. Greg

                      @Aristarkke :

                      Je ne déduis jamais de volume lorsque j’attends 3 jours avant d’y percer un trou pour un goujon qui fixera la poubelle publique dont ce sera la fondation…

                      Dans tous les autres cas, ne jamais oublier qu’il faut payer son tribut aux dieux de la construction, je ne vais pas vous apprendre le principe de la libation que tous les portugais pratiquent avec la Super Bock, tout de même ? 🙂

                      Votre crin de cheval, vous en récupérer les déchets après le coup de lime, pour en refaire un écheveau ?

                      A chaque métier son gaspillage ! Même les omelettes gaspillent les coquilles d’oeufs…

                      En tout bien tout honneur, je vous concède que je suis passé pour un con il n’y a pas longtemps pour la raison que vous mentionnez… Le naufrage est une vieille habitude chez moi…

                    2. Roanna

                      Si vous le dites c’est que ça doit être vrai.
                      Je cherchais qq chose qui commençait avec in…..et le 1er qui m’est venu m’a trahi.

        1. Roanna

          Euhhhh….
          C’est pas des kW/h mais des kWh.
          Pour mettre les pendules à l’heure faut choisir la bonne référence.
          Une erreur de frappe est si vite arrivée…

    3. Pierre 82

      J’ai une petite anecdote, qui a complètement changé ma perception de la presse à partir de cet événement.
      C’était en septembre 2004 (je viens d’aller vérifier, merci Wiki), et je faisais des travaux chez moi, et je travaillais avec la radio toute la journée, et donc j’entendais les infos.
      Toute la journée, en boucle, on nous racontait que suite à l’ouragan Jeanne, au large d’Haïti, l’île de la Tortue avait été engloutie, et qu’elle avait été « rayée de la carte ».
      J’ai suffisamment de notions de géographie, et de sens logique, pour comprendre qu’une île culminant à quelques mètres pouvait être engloutie, mais que l’île de la Tortue, dont le nom me rappelait le repaire de flibustiers, ne me semblait pas répondre à cette description. Une île de quelques mètres d’altitude peut exister comme atoll, mais le nord d’Haïti ne me semblait franchement pas être un massif corallien. J’ai donc été chercher un vieux dictionnaire papier pour vérifier, et le premier qui m’est tombé sous la main (on était en plein déménagement, et c’était le bordel) est une vieille encyclopédie Larousse en 8 volumes datant de 1906. Et je découvre qu’effectivement, l’île fait 40 kms sur 5, et culmine à plus de 400m. Les côtes sont escarpées. Donc cette info est complètement bidon. Une vague de 400 m, c’est la conséquence d’une chute de météorite, pas d’un ouragan.
      Et toute la journée, cette info passait en boucle sur toutes les radios, des experts géographes ont commencé à être interrogés et racontaient que c’était sans doute dû au réchauffement climatique (déjà…), et qu’il fallait s’attendre à ce que des catastrophes pareilles se répètent. J’étais outré, et subitement, vers 19h, cette information a disparu. Le soir à la TV, on annonçait que des inondations catastrophiques avaient ravagé l’île de la Tortue, et que les communications avaient été coupées toute la journée.
      Je vous laisse juge, mais depuis ce jour, j’ai du mal à prendre au sérieux les journalistes, et pire encore les experts, qui n’ont même pas été fichus d’ouvrir un atlas pour regarder la configuration des lieux, et la simple plausibilité d’une telle survenue. Et des gens qui se disent « experts géographes ». Ça m’a foutu en rogne.
      Le lendemain, ils se sont vaguement excusé, mais très vaguement. Maintenant, ils accuseraient de complotisme ou de négationnisme ceux qui, comme moi, aurait émis des doutes. Signe des temps…
      J’ai attribué ça à la fainéantise crasse des journaleux qui se contentent due relire les communiqués des agence de presse, sans même plus se poser la moindre question…

      1. René-Pierre Alié

        Une rapide vérification aurait suffit à ces journaleux pour savoir qu’il y a une île de la Tortue, qui s’appelle en fait Tortuga, île vénézuélienne, que wiki décrit comme inhabitée mais qui ne l’est pas en fait (un poste de police, une piste d’atterrissage, touristes, plaisanciers au long cours fréquents – j’y suis venu une douzaine de fois- Chavez y venait de temps en temps), et une espèce de banc de sable tout proche de la côte nord de Haïti.
        Les journalistes incultes et orientés racontent ce qui les arrange. Leur rapport avec le réel est très faible, voire inexistant.

        1. Pierre 82

          Non, c’était bien l’île de la Tortue, au nord d’Haïti… elle a effectivement été dévastée, plus rien ne tenait debout, mais elle n’a bien sûr jamais été « submergée et recouverte par la mer »

      2. Nemrod

        Pour le domaine du Covid , je suis le seul à ma connaissance qui le matin même de l’article du Lancet a vu et dit dans mon cercle que c’était bidon.
        Surmortalité de 22 % pour un traitement avec hcq par rapport à un groupe témoin…+22 % ! pour un médoc prescrit et represcrit à des millions de gens depuis des lustres…tous les journaleux « scientifiques ont avalé ça sans problème.
        Bon Raoult évidemment…une autre pointure et plus connue ( un tout petit peu).

        1. paf

          un exemple typique :
          https:/ /www.lefigaro.fr/social/covid-19-74-des-salaries-souhaitent-enlever-leur-masque-en-entreprise-20211004

          enlever le masque ? super ! ah mais non en fait l’idée c’est pass obligatoire ahhhh tout s’explique…

          1. pl00tarke

            L’information clé : « […]Les résultats émanent d’une étude réalisée «du 28 au 30 septembre 2021, par internet auprès de 118 personnes […] »

            118 personnes !! On est sur du journalisme d’investigation couillu…

            1. Pierre 82

              Si en plus, ils ont sélectionné des bull-shit jobers qui se prennent pour des capitaines d’industrie, et le taux aurait été supérieur à 100%

      3. Un_meusien

        Plus récemment j’entendais des paroles immondes à ces radios que je n’écoute plus.

        Le lendemain du bataclan, France musique en direct, un musicien réagi a l’information qui vient de tomber  » c’est l’extrême droite qui va se frotter les mains »
        France info ou inter, il y a là, un invité humoriste qui je crois est connu pour improvisé dans ses sketches, l’animatrice (pardonnons lui si possible) se doit de sortir une vanne improvisée, la voilà  » Poutine invente une nouvelle discipline olympique le tir sur avion civil »

        D’autres fois c’est  » 15000 kgs d’explosif saisi dans un pick-up » ( 15 tonnes hum hum)  » 1000 MM d’eau lors d’un orage »
        Loufoques ces dernieres mais les autres paroles j’ai peur qu’elles soient révélatrices du niveau de crétinerie de la presse conventionnelle.

        1. Adolfo Ramirez Jr

          les mm de pluie c’est en fait des litres par m2… Que l’on traduit en mm pour ne pas se tromper dans les grandeurs. 1l/m2 = 1 mm

      4. Higgins

        Le Fake, plus sournois, c’est sur Haïti. Un rapide examen d’un Atlas montrera que Haïti se situe sur le tiers ouest de l’île d’Hispaniola, le restant étant occupé par la République Dominicaine. Remarquez que lorsqu’une catastrophe climatique ou naturelle se produit dans la région, on n’entend jamais parlé de sa grande voisine qui, miraculeusement, doit échapper à ces évènements …. A moins qu’il y est d’autres explications moins correctes…

    4. durru

      Major, une bonne partie des articles qu’on nous propose ici même ont des titres pute-à-click, qui n’ont qu’un rapport très mince avec le sujet traité dans l’article lui-même. Les « complotistes » institutionnels ont déjà adopté les mêmes stratégies, je dirais que c’est une technique enseignée en école de journalisme.
      Sans même parler des posts sur t..ler ou le bouc (pas si émissaire que ça).
      Perso, ayant grandi dans un environnement où la propagande était un concept officiel, la méfiance est une seconde nature 😉

    5. Hagdik

      Le Pilatus PC 12 est un avion assez extraordinaire et pour tout dire quasiment unique.
      Son usage le plus courant est le largage de parachutistes et chuteurs libres où le service sur les aérodromes difficiles d’accès.
      J’ai une vhs du Gros Biplan Rouge de Bernard Chabert où on voit le créateur de cet avion décoller depuis le parking de l’usine suisse, monter quasiment à la verticale jusqu’à hauteur des pics voisins et plonger pour se poser … sur le même parking.
      Je n’ai jamais vu aucun avion en faire autant, ni aucun pilote.

      1. Greg

        J’ai bien peur que vous ne confondiez avec le PC 7, à ma connaissance seul avion turboprob à hélice où les pilotes s’amusent à inverser le pas de l’hélice en plongée pour en faire un frein, ce qui a permis à des paras en chute libre de réintégrer l’avion qui plongeait avec eux…

        Le 12, c’est du sérieux, professionnel, avec pressurisation de la cabine, vol aux instruments, 2 choses que n’ont pas le 7 qui est bien bien plus vieux et nombreux à avoir été vendu…

        Un PC 12 c’est obligatoirement un pilote pro avec licence aux instruments, et cela en fait un accident bien plus grave…

        Ceci de mémoire, sujette à erreurs, mais je vous laisse le soin de vérifier.

        1. Higgins

          Mon clavier a fourché, l’avion par, c’est e PC 6. Le PC 7 est un gros monomoteur aile basse pour l’entrainement des pilotes (essentiellement militaire). Son successeur est le PC 21 qui a été chois par l’armée de l’air.

        2. Hagdik

          Oui, j’ai vérifié dans ma base « avion », c’est le PC6-B2-H2 Turbo Porter, un engin inouï.
          Malheureusement je ne peut plus accéder à ma VHS de Chabert pour me régaler.

    6. durru

      En parlant de journaux et journalistes, je constate que CP s’enfonce chaque jour un peu plus dans la médiocrité ambiante…
      Article sur Zemmour aujourd’hui, écrit par Garello. Je me suis dit qu’il ne raconte pas trop d’âneries, donc allons y. Je vois qu’il le traite de jacobin, ça commence bien, ça tient la route. Puis, socialiste, ni plus ni moins. J’attends de trouver des références, des déclarations, des citations. J’arrive à la fin de l’article, toujours rien. Donc, encore un discours convenu, sans aucun argument, juste pour convaincre un public déjà convaincu. Je n’ai plus de regrets d’avoir arrêté mes dons. À part le Patron, il y a presque plus rien de potable…

      1. douar

        Ce n’est qu’une opinion.
        faut reconnaitre que Z a eu des positions assez jacobines et est quelque peu nostalgique de l’État stratège des années 70, en occultant les ratages complets (plan calcul par exemple).
        Son discours est un peu plus libéral sur le plan économique mais c’est très récent.

        1. durru

          Ce n’est pas une opinion, c’est un procès d’intention. Il n’y a strictement aucun argument factuel dans tout l’article.
          Je ne dis pas qu’il n’y en a pas, que le Z ne serait pas collectiviste, mais l’auteur ne se donne à aucun moment la peine de le prouver, c’est comme ça parce qu’il le dit, point. C’est du n’importe quoi de compétition.

          1. durru

            Encore une fois, la question n’est pas du tout ce qu’untel ou untel pourrait savoir sur le Z, mais seulement du contenu de l’article. Il fait des affirmations sans apporter la moindre trace d’un début de commencement de preuve pour appuyer ses dires.
            CP est sur le point d’égaler ses concurrents…

              1. durru

                Ce qui ne rend pas ce que je dis moi moins vrai non plus. Le même article dans l’immonde ou l’aberration aurait été à sa place, la même profondeur d’analyse et la même force dans l’argumentaire.

    7. Bernadette

      Dans ce cas précis, le journaliste ne connaît que deux types d’avions : l’avion de ligne et l’avion de tourisme. Pour une fois ce n’est pas de la désinformation voulue, juste un manque de culture.

  4. דוב קרבי dov kravi

    Pourquoi cette (petite) commission supplémentaire ? Les Français ont déjà une radio de sévice public qui leur dit comment penser.
    Encore quelqu’un à récompenser d’un fromage ?

    1. Aristarkke

      Il y avait des liasses de pognon empêchant de pouvoir convenablement fermer un tiroir-caisse. Fallait bien faire quelque chose pour, non???

  5. heli0gabale

    Il nous le mettront bien le Miniver (sous un nom sympa naturellement), avec prérogatives et pouvoir de sanction.

    Mais que faire des récalcitrants ? Ces gens qui croient qu’on est en guerre avec Estasia alors qu’on est en guerre depuis toujours avec Océania.

    Des gens à LREM ont une solution : transformer l’opposant en cas psychiatrique.

    https:/ /twitter.com/JL7508/status/1444787303067656196?s=19

    Qui dit cas psychiatrique, dit individu à enfermer. C’est peut-être tôt pour ça mais ils y viendront bien un jour.

    1. Aristarkke

      Des gens à LREM ont une solution : transformer l’opposant en cas psychiatrique.
      L’idée n’est pas nouvelle mais a montré son efficacité tellement elle a été expérimentée.
      Pas comme certains prétendus vaccins de notre connaissance…

    2. durru

      Il y a un amis des oiseaux de basse-cour qui en a fait les frais récemment, non ? C’est donc peut-être pas si tôt que ça, finalement…

    3. Husskarl

      Facile à faire chanter si nécessaire: komitid.fr/2018/12/21/jean-marc-borello-patron-du-groupe-sos-ouvertement-gay-accuse-de-harcelement-sexuel/

    4. MCA

      @heli0gabale 4 octobre 2021, 9 h 51 min

      Moi à votre place je ne rirais pas trop fort.

      N’oubliez pas que le poudré vient de proposer des consultations psy pour aider les désemparés à surmonter le chaos qu’il a lui même créé.

      Il se pourrait bien qu’un de ces jours il décide que la consultation psy devienne obligatoire pour ceux qui seraient repérés par la nouvelle commission comme « malcomprenants » de la vérité officielle.

      1. heli0gabale

        La consultation psy obligatoire pour trier les déviants des bisounours ressemble à une idée de cauchemar thérapeutique social-démocrate.

        Ce sera donc au programme avant 10 ans.

        1. Louchp

          Avant avril 2021 pour les majeurs ne les dérangerait certainement pas :
          https:/
          /twitter.com/i/status/1444787303067656196
          Ça serait bien de pas donner la possibilité de voter à n’importe qui quand même !!!

        2. Pheldge

          ça me parait une honnête proposition : la vaccin ou la consult de psy obligatoire … Chantons en chœur, avec allégresse :
          ♪♫ « la liberté gui-i- de nos pas …  » ♪♫ 😉

          1. J-j tatie

            @Pheldge Bonsoir Pheldge, ♪♫ « la liberté gui-i- de nos pasS… » ♪♫ il manque un S, il me semble !
            Bien à vous sur votre île, prenez soin de vous.

        1. DoD

          Si ce n’était que cela…
          https:/ /www.anguillesousroche.com/etats-unis/camps-de-detention-covid-19-les-rafles-gouvernementales-de-resistants-sont-elles-notre-avenir/

  6. douar

    Quelle tristesse de voir G.Bronner se faire embarquer dans ce bidule.
    Le plus drôle, c’est que l’auteur de « la démocratie des crédules », accepte cette mission , avec une fine équipe (on l’a vu), mais aussi venant d’un président qui ne rechigne pas les fake news scientifiques pour se faire mousser: rappelons nous, sa « volonté » pour arrêter l’utilisation du glyphosate, contre l’avis de presque tous les experts mondiaux.
    Idem pour la fermeture de Fessenheim, qui va être l’équivalent du sparadrap du capitaine Haddock.

    1. phil

      Quand tu vois à quel point les zets sont devenus les idiots-utiles de toutes les mesures, considérant même que ça n’allait pas assez loin…

      Mais c’est peut-être justement à cause de ça qu’ils se font prendre au jeu.
      Cherchent-ils à faire triompher la vérité scientifique ou juste à prendre le contrepied des complotisto-giletsjaunes ?

      Sinon, le grand défaut de la démocratie des crédules, c’est qu’il fait un travail à charge pour confirmer sa conviction que les libertés démocratiques favorisent la crédulité, le conspirationnisme, et considère comme allant de soi que la crédulité et le complotisme sont des grands dangers pour la société…

      1. douar

        j’avoue honnêtement que je trouvais leur boulot intéressant.
        dès qu’ils se sont rués sur les climato réalistes, j’ai vu qu’ils n’étaient pas nets, puis est venu la pétition non aux fake meds (en écrire inclusive, ça calme).
        La crise du covid les décrédibilise.
        C’est un peu dommage car parfois (souvent même), leurs critiques sur les pseudo science sont pertinentes (à dénoncer des baltringues de compétitions comme Rivasi, Séralini et Cie).

  7. Pythagore

    ih ih miniver, pas mal, mais n’y aurait-il que des genres 2 ans ce ministère, quand est-il des genres 1 ? Les minijupes ? Ah non ca, ce sont les jeunEs pour Juppé.

  8. Aristarkke

    Ces dix huit derniers mois nous ont amplement permis de vérifier à plusieurs reprises qu’entre les théories baptisées complotistes par le Pouvoir et la réalité avérée de leur concrétisation, il y avait à peine un semestre de délai…

      1. durru

        Bien sûr que non, voyons…
        Parce que, au moment des faits, l’état des connaissances scientifiques ne permettait pas d’avoir une autre opinion.
        C’est pourtant simple.

    1. Casuffit

      Concrétisées???? Dépassées à un point que personne n’aurait pu même imaginer. S-i l’on vous avait dit il y a 8 mois, qu’un non piqousé perdrait son emploi, son salaire, son droit d’aller se faire soigner à l’hôpital, vous l’auriez écouté ou auriez vous vite tourner les talons pour mettre de la distance entre vous et ce dingue gravement allumé?

  9. Gerldam

    Je suis toujours choqué de la propagande gouvernementale mensongère, disant que les jeunes doivent se faire « vacciner » pour protéger les « autres », alors que tout le monde sait aujourd’hui qu’un « vacciné » peut être aussi contagieux qu’un non piqué.
    La publicité mensongère est punie par le code pénal.
    Mais quand cela vient de La Vérole, c’est couvert par une impunité de rigueur.

  10. durru

    Même pas HS…
    Je lisais ce week-end un article d’opinion dans un journal roumain où il était question des manifestations anti-pass à Bucarest. Précision importante : la Roumanie est aujourd’hui (et depuis un peu plus d’un mois) dans une crise politique difficile à dépasser. Demain, motion de censure et probable chute du gouvernement. La suite, je crois que personne ne la connaît…
    L’auteur, probablement du groupe des amis de Macron (ne pas oublier, le groupe Renew au PE est dirigé par un Roumain), observe d’abord que les manifestants ne sont pas (plus) les excités habituels, mais plutôt les CSP+ habituels des précédentes manifestations contre l’ancien pouvoir autoritaire de gauche (gauche maintenant en opposition). Et qu’ils ne sont ni des extrémistes, ni ne veulent se mélanger aux extrémistes qui sont bien présents eux aussi. Très bonne remarque.
    Sauf que derrière, ça part en live. La cause de leur présence là-bas n’est pas la réalité de leurs revendications – effacement de l’Etat de droit, perte de libertés, etc (bien moindres qu’en France, mais bien réelles) – oh, non, c’est tout comme ici : on a pas assez bien expliqué, communiqué, convaincu. Le même « trop intelligents, trop subtils, trop techniques », en gros.
    Et, bien sûr, pas de MiniVer pour bien organiser toute cette difficile communication… Plus un premier ministre plus intéressé par son élection à la tête du principal parti de la coalition et trop peu intéressé par la gestion des affaires courantes (ce qui est tout à fait vrai, par ailleurs 😀 ). Occasion donc de taper fort sur ce premier ministre, mais pour toutes les mauvaises raisons (c’est pas comme si les bonnes raisons manquaient…)
    Pour couronner le tout, un tribunal vient de déclarer illégale une ordonnance du gouvernement qui instituait l’obligation du pass dans les villes avec une forte incidence de l’épidémie. Parce que ce genre de décision aurait dû être prise par le parlement, à travers une loi.
    Comme disait un ami (sur place), faut faire des provisions de pop-corn.

  11. phil

    Bronner, car il voue une passion pour la méthode rationaliste, se prend pour Socrate sorti de sa caverne, alors qu’il n’est qu’un gros troll dans sa grotte.

      1. Pheldge

        Faut demander à notre témoin survivant, le Papet, c’était l’époque où Aristirque se tirait sur l’élastarque, euh, ou le contraire 😉

  12. Greg

    Quelle sera la portée des décisions de ce ministère de la vérité ?

    Pourra-t-il aller jusqu’à invalider les déclarations officielles des ministères de la vérité d’autres pays ?

    Pourra-t-on invalider les déclarations de la FDA ou du CDC, du ministère de la santé en Israël ?

    Cela va devenir TRES intéressant ! Et diplomatiquement ardu…

  13. Rick Enbacker

    Il serait bon de rappeler certaines vérités à nos folliculaires :
    https:/ /www.anguillesousroche.com/science/30-faits-que-vous-devez-savoir-une-fiche-dinformation-sur-le-covid/

  14. Waren

    Vous allez rigoler, mais je vois la création de cette nième autorité comme un excellent outil qui va forcément se retourner contre ses géniteurs. D’abord, parce certains opposants vont s’y donner à cœur joie lorsque le gouvernement nous sortira encore une intox dont il a le secret. Les derniers mois ont pullulé de ce genre de mensonge. Il ne sera donc pas difficile de les prendre à leur propre piège. Ensuite, parce la vérité ne se décrète jamais en commission et surtout pas de cette manière partisane. Elle commence généralement par une rumeur qui enfle, et qui sera balayée par cette commission. Le problème, c’est qu’une vérité à un moment T n’est pas toujours la même à un moment T+1; on le voit bien avec cette histoire de laboratoire P4, et aussi les boulettes des « vérificateurs ». Je suis convaincu que tôt ou tard, cette commission se plantera en beauté et que cela ne fera que conforter toute l’idée que ce genre de truc étatique est encore illégitime et surtout peu crédible.
    Je pense que cela peut même devenir une belle épine dans le pied du gouvernement.

    1. Pheldge

      « certains opposants vont s’y donner à cœur joie », euh, on ne les a pas beaucoup entendus, les opposants depuis 20 mois ! Et vu que la mémoire du citoyen lambda est celle d’un poisson rouge, j’ai de gros doutes … D’ailleurs depuis que la piste de la fuite du labo revient au premier plan, qui, parmi les politiciens ou les journalistes est allé chercher dans les archives récentes, pour rappeler que c’était le pire du complotisme il y a un an à peine ? encore personne, parce qu’ils étaient tous de cet avis, unanimes !
      Moi, je suis convaincu que cette commission va s’installer dans le paysage, et devenir l’étalon officiel, rassurant le peuple, et lui apprenant ce qu’il faut penser.

  15. Casuffit

    Hors sujet, mais vous avez vu l’affaire Pandora papers?
    3 politiques français qualifiés de hauts responsables sont impliqués.
    Que j’aimerais connaître les noms.
    https: //francais.rt.com/international/91315-pandora-papers-chefs-detat-gouvernement-accuses-evasion-fiscale

    1. Husskarl

      Ce genre de révélation évite soigneusement certaines personnes et certaines structures qui ne comportent pas de nom. Ca attrape les cons et surtout les cons du kandumal

    2. Roanna

      Où avez-vous lu ça:
      « 3 politiques français qualifiés de hauts responsables sont impliqués. »

      Pas dans cet article en tous cas. Fake?

    3. Pheldge

      c’est toujours avec beaucoup de prudence qu’il faut aborder ce genre d truc : au delà des titres putassiers et racoleurs, il y a d’abord la confusion soigneusement entretenue entre fraude fiscale et optimisation fiscale, et puis on occulte la seule question qui vaille la peine : pourquoi aller placer son pognon dans des paradis fiscaux, sinon, parce que chez soi, dans son pays, c’est l’enfer fiscal ?

      1. Pierre 82

        Ce truc d’accusation de fraude fiscale (qui comme vous le dites, n’est souvent que de l’optimisation, mais avec une légère erreur dans un cerfa) est bien commode pour se débarrasser d’un opposant. Hollande a même créé une prélature personnelle, appelé PNF, chargée de construire des dossiers.

  16. Calvin

    J’aimerais savoir comment ces fact-checkers, commissions, vont traiter l’anthroposophie, la secte qui a pignon sur rue, qui a été superbement magnifiée par des articles du Monde, qui est de mèche avec ex-ministre (Nyssen), ou actuelle (Schiappa).
    Les sectes, en général, c’est mal, mais là, euh, et si on regardait ailleurs ?

      1. Higgins

        Il y a un Vert (quelle surprise) d’après Wikipédia : « La politique n’est pas en reste, puisqu’il existe au parlement européen de Bruxelles un lobby anthroposophique, l’« Alliance européenne d’initiatives pour l’anthroposophie appliquée », Eliant3. De plus, « parmi les neuf cents participants à l’assemblée générale de 2018 figure M. Gerald Häfner, cofondateur du parti Die Grünen (Les Verts), élu au Bundestag entre 1987 et 2002, ainsi qu’au Parlement européen de 2009 à 2014. » » (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Anthroposophie)

        1. Pheldge

          j’attends avec gourmandise comment les wokes vont apprécier la doctrine raciale de ces adeptes new-age …
          fr.wikipedia.org/wiki/Anthroposophie#Doctrines_raciales

  17. Deres

    En tout cas, les courbes sont très clairs, la quatrième vague va bientôt se terminer, le nombre de cas étant en train de tangenter un plancher. Donc nécessairement, derrière, si cela ne baisse plus, cela va remonter !!! D’ici quinze jours, un mois, il faut s’attendre à une splendide hystérie pour la terrible et épouvantable « cinquième vague ». Après la pluie le beau temps ! Pui sla pluie. Puis le beau temps, etc.

    1. Nemrod

      Oui le Ro sur Covid tracker remonte …
      C’est lui qu’on va convoquer en premier.
      Puis les autres indicateurs au gré des besoins.
      Le nombre de vaccinés arrive au plancher aussi.
      Les troisièmes doses ont commencé pourtant.
      Coups de mentons à prévoir.

      1. Roanna

        Dès que toutes les doses commandées auront été éclusées il n’y aura plus besoin de se faire vacciner.
        C’est pour éviter l’effet délétère qu’a laissé la miss Roselyne Bachelot en commandant des doses de vaccin sans les utiliser.

        1. durru

          Vu les chiffres annoncés en Roumanie, dont le gouvernement a suivi à priori la procédure standard UE, il y aura de la picouse… 120 millions de doses pour 19 millions d’habitants. En France, ça devrait être dans les 400 millions. Y’a encore du travail. Et je crois que ça fait partie intégrante de leur raisonnement.

        2. Deres

          D’après l’écart entre doses livrés et injectés, on aurait un stock d’environ 20 millions de doses. Cela suffirait largement à vacciner les10 millions d’enfants de moins de 12 ans et tout le reste. Ils ont donc commandés précisément pour vacciner tout le monde alors que cela débat sur le vaccin des enfants … La courbe des livraisons prévisionnelle est assez intéressante d’ailleurs car quasiment aucune livraison n’est prévu en octobre. Mais cela reprend en novembre. Tout serait écrit à l’avance et le reste ne serait que du théâtre ?

  18. P&C

    H.S : chez les anglois, les éleveurs sacrifient 120000 porc car pas assez d’ouvriers dans les abattoirs…

    Pénurie de routiers, pénurie de bouchers… c’est quoi la prochaine pénurie de gens ?
    Avec toujours la même excuse « on n’a plus les gars des pays de l’est, et les anglais ne veulent pas le faire ».

    1. bob razovski

      Fausse excuse. les anglois peuvent toujours embaucher du polonais ou du hongrois s’ils en ont besoin. Rien ne l’interdit. Ils ont besoin d’une excuse, pas de main d’oeuvre.

      1. durru

        Il reste encore près d’un million de Roumains outre-Manche et encore plus de Polonais.
        Mais comme ils ont les papiers en règle, ils sont payés à ne rien foutre comme les autres.

          1. durru

            Je n’ai pas des infos détaillées, mais il me semble bien que c’est plus ou moins ce que font tous, à commencer par les US. Ils commencent à peine à arrêter les aides à gogo. Le temps que les gens se réhabituent à bosser, ça va mettre un certain temps.
            Attention, je ne parle pas de tous, seulement ceux qui n’avaient plus de boulot à cause de la « crise ». Ceux qui étaient occupés avant le sont toujours. Les autres, le temps qu’ils enlèvent le poil dans la main…

            1. paf

              c’est fait expres pour impacter les chaines d’approvisionnements.Ils pensent arriver a une situation plus parfaire qu’en decembre 19, avec 1.des hopitaux sans soignants 2.pas de camions pour approv 3.des energies tres cheres 4.des vaccines tous faibles pret a clamser a la moindre alerte.
              J’espere que ca ne va pas fonctionner.

          1. durru

            Etat qui demande aux patrons d’augmenter les salaires…
            Ils croient vraiment que tout le monde a sa petite imprimerie chez soi, comme eux ?

            1. Pierre 82

              Franchement, ils devraient leur proposer de payer tout le monde au black. Au moins, ça aurait un sens économique (sauf pour eux, évidemment)
              Mais ça finira partiellement comme ça, quand on sera en mode survie…

    2. Roanna

      C’est fou cette affaire.
      Mon boulanger me dit qu’il ne trouve personne, le marbrier me dit la même chose et l’autre jour j’étais chez un viticulteur pour faire le plein , il me dit qu’il ne trouve personne pour faire les vendanges et relate qu’au restaurant d’à côté ils ne trouvent personne pour servir.
      Mais où sont donc passés tous les chômeurs, sous les radars probablement.
      Mais le Bruno nous dit que tout va bien.
      A sa place il y a longtemps que j’aurais jeté l’éponge au lieu de me ridiculiser.
      Le ridicule ne tuant pas et que la soupe est bonne autant en remettre une relouchée.

      1. Arthur H

        Ils disent ça mais ils sont sélectifs quant aux personnes qui se présentent. Ils exagèrent et reportent leur non prise de risque afin de pas être regardé comme responsable de leur piètre développement: c’est de la faute aux mauvais chômeurs.

        Du moins, c’est mon avis.

        1. Deres

          Vu les subventions, les gens ne sont pas pressés de retrouver du travail et tout le monde voudrait récupérer une emploi de bureau avec horaires fixes et télétravail possible. C’est aussi l’effet du SMIC qui aplatit les salaires. Pourquoi faire des efforts quand tous les emplois sont payés pareil ? Au lieu de chercher l’emploi le mieux rémunéré car tous els salaires sont les mêmes ou presque, les gens sélectionnent les emplois où ils travaillent le moins.

          1. Nemrod

            Pas forcement le moins .
            Les moins chiants qui ne sont pas forcement les plus pénibles physiquement d’ailleurs…si on le coffre un boulot physique est préférable à un bullshit job administratif.
            Pas besoin de licence de sport et on évite la névrose.

        2. Yanka

          « Ils disent ça mais ils sont sélectifs quant aux personnes qui se présentent. »

          Récemment, j’ai répondu à une annonce pour un job de secrétariat dans un garage. il fallait maîtriser parfaitement le français à l’écrit, et connaître sinon l’anglais, l’allemand et le néerlandais ! Pas l’hébreu ni l’ourdou, ouf ! Une personne quadrilingue ne cherche évidemment pas un job de secrétaire dans un garage à la cambrousse !

          1. P&C

            Bienvenu dans les offres d’emploi made in france.
            On a même vu des offres d’emploi dans l’informatique demandant 5 ans d’expérience dans tel langage ou tel programme… alors que le truc est sur le marché depuis même pas 2 ans.

        3. bob razovski

          @Arthur
          sélectifs, je pense aussi. durant près de 20 mois j’ai cherché tout travail possible (même chez ces fameux gens qui se plaignent de ne pouvoir recruter faute de candidat), j’ai été refusé partout.
          Si mon niveau d’étude et mon âge ne jouent pas en ma faveur, j’ai quand même eu l’impression d’être jugé par des gens qui cherchaient le mouton à 5 pattes.

            1. P&C

              En fait, le truc c’est que les patrons ne veulent prendre aucun risque, donc ils le reportent sur le salarié.

              La recherche du risque est fausse : les gens ne recherchent pas le risque, ils ne l’acceptent que si les gains potentiels le justifient, et ils cherchent à le minimiser ou le reporter ailleurs s’ils le peuvent.

              1. Pierre 82

                Il a toujours été très mal vu, en tous cas dans les milieux libéraux de défendre l’idée selon laquelle une carrière longue au sein d’une même entreprise présentait des avantages. Pour être dans le coup, il fallait absolument, si on ne devenait pas soi-même chef d’entreprise, butiner d’un endroit à l’autre pour montrer son dynamisme, et son refus de se scléroser à travailler toujours dans la même boîte. Montrer qu’on en veut, était très important.
                D’ailleurs, ça tombait bien, les employeurs n’avaient le plus souvent pas envie de s’encombrer, histoire d’avoir les mains libres pour pouvoir changer de stratégie de production à tout moment.
                L’industrie fonctionne de plus en plus avec de la sous-traitance, qui n’est que de l’intérim qui ne dit pas son nom. Ca a des avantages, c’est évident, mais ça a aussi un inconvénient majeur, dont on commence seulement à mesurer l’ampleur, et qui s’énonce simplement: plus personne n’en a rien à foutre.
                Et en face, on ponctionne tellement les employeurs potentiels qu’ils ne peuvent plus se permettre de former qui que ce soit. Reprenons l’exemple de notre boucher: engager un type qui ne connait pas son travail, à qui il faut tout apprendre (sans doute plusieurs mois, même s’il est doué) parce que l’école n’apprend plus le métier. Un type improductif, qui vous consomme du temps, puis qui va rester 6 mois, et ensuite se barrer, le tout ayant coûté une fortune à l’employeur, ça donne pas envie. En fait, tout le monde cherche le mouton à 5 pattes, mais c’est souvent une question de survie.
                Le désengagement et le manque de motivation, qui est une donnée structurante de la société telle qu’elle fonctionne, commence à porter ses fruits.
                On dira qu’on a établi un système d’assistanat. C’est vrai, mais maintenant, on est coincé. Quelqu’un qui est habitué depuis des années à passer d’un emploi aidé complètement bidon à un autre, puis qui a végété au chômage, dans un univers mou, sans perspective pendant des années, va être difficilement mobilisable. Et si en plus, vous lui demander de se décarcasser pour gagner encore moins au final, ça n’arrangera rien. Motiver des gars ramollis sans aucune perspective d’avenir, c’est mission impossible.
                Supprimer les aides? Oui, ça arrivera d’une manière ou d’une autre, mais ça ne suffira pas à nous éviter une période très trouble.

                1. P&C

                  Ce qui est très grave, car une société fonctionne grâce à des gens qui ne s’en foutent pas.

                  On motive pas seulement les gens en leur donnant du pognon, mais aussi du sens et du lien.
                  Fixer des repères, créer et entretenir du lien qui font qu’il y a bonne ambiance qui te donne envie d’aller au taf, même si c’est un taf dur, ça compte.
                  Si tu n’a pas de sens et de lien, il ne reste que la thune.
                  C’est aussi le problème que ne comprennent pas les écolos décroissants sauce EELV.

                  Sur bouger, changer de jobs pour montrer le dynamisme :! très peu de gens sont des nomades attalinesques. Et mêmes les nomades ne sont pas seuls, ils voyagent avec leur famille/clan/tribu.
                  Au contraire, pour pas mal de professions, mieux vaut une politique d’emploi stable.

                  1. Nemrod

                    Ca s’appelle du socialisme et ça porte toujours ses fruits.
                    Le « sens » est enlevé dans à peu près tous les jobs par l’avalanche des normes et des procédures administratives débiles…préparez vous à des lendemains difficiles.

                2. durru

                  Je crois que l’épaisseur du code du travail et la difficulté de se séparer d’un indélicat pèse aujourd’hui bien plus que n’importe quel autre critère sur le manque de fluidité sur le marché de l’emploi. Avec l’énormité du chômage, surtout à certains endroits.

                  1. Pierre 82

                    C’est clair que ça n’arrange rien.
                    Il y a plusieurs causes qui sont imbriquées les une dans les autres. J’ai tendance à penser la cause première en est une perte de sens généralisé.
                    Si vous pensez que l’homme n’est constitué que de matière, dont la finalité est qu’il secrète suffisamment de dopamine pour qu’il se sente heureux et satisfait de lui-même, vous en arrivez assez rapidement à une société qui va battre de l’aile. La situation que nous vivons n’est que l’aboutissement d’une longue période de perte progressive de toute transcendance, et dans un tel contexte, on en arrive vite à penser que seul le pognon et un confort matériel assure le bonheur. La motivation au travail ne fait plus du tout partie de l’équation.
                    Seule importe la conformité à des normes matérielles, dont ce volumineux code du travail.
                    Vouloir remplacer des principes clairs par un fatras de normes aboutit au résultat que nous contemplons.

                    1. durru

                      @Pierre 10h16
                      Vu que le socialisme est une secte millénariste, tout se tient. Ils ont voulu transférer la transcendance et rendre l’homme Dieu sur Terre. Depuis la Révolution Française, déjà…
                      Il y a eu des accrocs, certes, mais l’idée est là et bien là. Le reste, c’est des détails de mise en place, d’évolution, etc.
                      Et la seule façon pour les socialistes de mettre en place leur théorie est de se servir d’un Etat fort. « Providence », qu’ils l’appellent. Hasard ? Je ne crois pas.

                    2. P&C

                      @Durru

                      Oui et non. Sur le coté socialisme enfant batard de la gnose, oui.
                      Sur l’état fort conséquence de cela, non. Il y a eu des états très présents et oppressifs (Pharaon, Qin Shi Huandji et ses successeurs…) et pourtant ils n’avaient aucun désir prométhéen de modifier l’homme.

                      Pareil, malgré leur caractère semi autogéré, les sociétés villageoises du moyen âge sont loin d’être libérales. Sans parler du cureton local qui contrôle jusqu’aux âmes.

                    3. durru

                      @P&C
                      A => B ne veut pas dire B=> A
                      Ce sont les socialistes qui ont besoin d’un Etat fort, pas l’Etat fort qui doit nécessairement être socialiste.
                      Et je n’étais pas en train de dire que tout ce qui n’est pas socialisme serait le paradis sur terre…

                    4. Pheldge

                      hommes de peu de foi, que faites vous de Gaïa notre mère à tous ? sauver la planète, ça en a du sens, non ? et en plus ça implique encore plus de contraintes , de normes et de socialisme, que demander de plus ? 😉

          1. Husskarl

            C’est exact, hormis les métiers de base en logistique, j’ai toujours constaté ça.

            Exemple réel:

            Cherche ingénieur, 2500€ net de salaire (après négo), 5 ans d’expérience, voyage 3 j/7, spécialisé en ceci cela, expérience en ceci cela.
            Ils m’ont dit au cours d’un Nième entretien que ca faisait longtemps qu’ils cherchaient. Puis je me suis fait jeter car je ne connaissait pas exactement l’une des technologies employées. Ils doivent encore chercher…
            Ouin ouin, on trouve pas…

            1. P&C

              +1
              J’avais eu un entretien dans une boite, pour un poste d’ingé.

              Le taf consistait en du développement de machines outils pour le triage des fruits : le taf consistait à installer des spectros NIR sur une ligne de production, et développer des calibrations pour pouvoir estimer des paramètres tel que le taux de sucre des fruits qui passaient sur les lignes.
              J’ai déjà bossé avec des spectros NIR, mais jamais avec des techs portables, et ça faisait quelques années que j’avais pas touché un logiciel style matlab ou unscrambler… pas été pris.
              Résultat : j’ai choisi l’autre job, celui où je suis actuellement, où je fais peu ou prou la même chose… et ils m’a fallu moins d’un mois pour me souvenir de tout et maitriser la technologie des spectros portables que j’utilise… et en plus j’ai bossé de mon coté, et augmenté mes compétences en machine learning.

              ils ont mis 2 ans avant de trouver semble t-il (l’annonce a disparu)… alors que 1 mois de formation, et le gars était rodé pour le job.

        4. Higgins

          Non, il y a un vrai problème de fond. J’ai un frère qui exerce la noble profession de facteur. Il me dit régulièrement que la Poste cherche désespérément des candidats. Deux sur trois, où il travaille, ne tiennent pas plus de cinq jours. Il est vrai qu’il faut se lever tôt, que le travail, même s’il n’est pas exagérément compliqué, demande du sérieux, de l’honnêteté et qu’il oblige à affronter les conditions météo et les usagers mécontents. Mais bon, c’est un métier qui ne demande pas un niveau d’études important, qui ne se passe pas dans un bureau et qui offre, à celui qui s’est s’en servir, de belles plages de liberté (généralement, les après-midi sont libres). Ça donne un statut, maintenant privé car les facteurs ne sont plus embauchés sous le statut de fonctionnaire, un salaire, un environnement social et à la fin, une retraite. En plus, il faut pour l’exercer avoir un casier judiciaire vierge ce qui exclu de fait certains margoulins qui tiennent le haut du pavé de la vie politique.
          Généralement, au bout de quelques jours, le nouvel impétrant ne se présente plus au travail ou envoie, dans le meilleur des cas, une fiche d’arrêt maladie. Dans le privé, j’ai lu plusieurs témoignages de même ordre où il est précisé que le nouvel embauché cesse de venir sans préavis, se met en arrêt maladie ou adapte ses horaires à son état de fatigue. Je sais bien qu’une troupe est à l’image de son chef et que tous les responsables d’entreprise sont loin d’être des enfants de chœur mais là, on atteint des sommets. Ils ont des « droits » et aucun devoir (les embauchés pas les responsables). Combien d’artisans ou de dirigeants de PME baissent les bras et refusent d’embaucher ne serait-ce qu’un seul employé!!!

          1. P&C

            Mouais.
            La poste a misé sur le recrutement diversitaire la chance… elle en récolte les fruits.

            Des types qui sont prêts à se lever tôt, sérieux, un minimum intelligent, honnête, et sans casier judiciaire… y en a plein. Y a moi par exemple.
            Problème : j’ai déjà un boulot, et je ne bosse pas pour un smic.

          2. Nemrod

            Moi.
            J’ai embauché une fois.
            Ce sera la dernière.
            L’employée ayant réussit à ne pas venir 5 ans au boulot en cumulant les grossesses, les arrêts maladie et les congés parentaux.
            Je prend une remplaçante de la vieille école pour congés.
            Quand elle va raccrocher, ce qui ne tardera pas, je fermerais purement et simplement pour congés annuels,.

            1. P&C

              En même temps, congé grossesse, on peut pas lui reprocher.
              Toutes les nanas que je connais ont procédé de la même façon : une fois le CDI signé, hop, enceintes.

              Tu pouvais aussi embaucher un homme… ça tombe moins enceinte.

                1. Nemrod

                  Parce que dans certains domaines professionnels dont le mien, il n’ y a plus que 1 homme pour 10 femmes.
                  Et parce qu’on fait tous des erreurs.

                  1. Higgins

                    Oui. Il y a une immense hypocrisie autour de ce sujet, l’embauche des femmes. La manière dont le problème des grossesses est traité m’a toujours choqué. Absence d’explication (un chef d’entreprise n’embauche une personne pour la voir aussitôt partir en arrêt. A minima, il a besoin de savoir pour planifier cette interruption préjudiciable à son activité), refus d’admettre qu’un homme et une femme ne sont pas nécessairement interchangeables (tueur aux abattoirs, tailleur de pipe, débardeur aux halles, etc… Après mûre réflexion, je ne suis pas du tout convaincu qu’ouvrir certaines activités militaires à des femmes soit une très bonne chose et ça n’a strictement rien à voir avec les capacités. Pour le moment tout va bien, je n’ose imaginer ce qui pourrait se passer si jamais l’une d’entre elles tombait aux mains des gentils ennemis de l’occident. Personnellement, c’est un challenge que je me refuse à cautionner). Je peux paraître vieux jeu mais, tout en étant le premier à défendre l’idée qu’il est important que les femmes puissent suivre, le cas échéant, des études et avoir un métier, il existe de mon point de vue un ordre naturel des choses. On peut être certain qu’en cas de crise majeure, cet ordre naturel reprendra vite le dessus n’en déplaise aux excitées féministes.

                    1. Pierre 82

                      Vous ouvrez là un sujet hyper-tabou, probablement même le plus tabou de tous.
                      Et pourtant, beaucoup de femmes seraient bien d’avis qu’on devrait peut-être ouvrir ce débat.
                      En fait, tout discussion à ce sujet est impossible, car on part du principe qu’une femme ne doit jamais dépendre d’un homme, et comme le mariage est considéré comme le reste, c’est-à-dire d’un point de vue strictement matérialiste, le débat est clos.
                      La vision « tradi », celle d’un mariage indissoluble, est obsolète dans nos sociétés. Une femme qui s’occuperait de son ménage, d’élever ses enfants tranquillement, en comptant sur son mari pour ramener la pitance, et qui pourrait se permettre d’avoir une acivité professionnelle très réduite, n’est plus envisageable, non pas parce que les femmes n’en veulent plus, mais parce qu’elles ont la trouille de se retrouver mise sur le carreau à 40 ans, abandonnée par un mari déserteur et renégat, et sans aucune possibilité de trouver emploi autre que de faire des ménages pour gagner sa croûte.
                      Mais je ne suis pas certain du tout que les femmes y gagnent au change.
                      La femme a toujours (c’est une question de survie de l’espèce) choisi de se diriger vers celui qui lui amènerait une sécurité matérielle. Pour l’instant, celui qui répond le mieux à cette attente, c’est l’état. Qui prendra soin d’elle si elle est lâchée par son mari, qui lui permet de devenir fonctionnaire, pour avoir à la fois un salaire et du temps libre un système de sécurité sociale très généreux, etc… si la France penche à gauche, c’est amha en grande partie à cause de ça…
                      Mais dès l’instant où les femmes ne verront plus l’état comme protecteur, elles s’en détacheront illico. Et pour l’instant, l’état est en train d’enfiler conneries sur conneries, et risque fort de se présenter sous son vrai jour: celui d’un oppresseur plutôt que celui d’un protecteur.
                      Le fonctionnement de notre société est boiteuse depuis un bon moment, et on a commencé à nous en présenter la facture.
                      Je rêve d’une société où , comme il y a 30 ou 40 ans, n’importe quel sujet pouvait être débattu.

                  2. Nemrod

                    Toute grossesse est maintenant pathologique….il faut le savoir.
                    Les congés maternité ne suffisent plus, s’ y ajouteront un e kyrielle d’arrêts maladie .
                    Avec la complicité active de tout le corps médical, les plus enragées étant les sages femmes.
                    Je suppose que les tableaux de service hospitaliers vu la féminisation sont ravagés aussi, et là ouin ouin manque d’effectif …
                    Et puis une grossesse c’est sacré !
                    Sauf avant 12 semaines et jusqu »à 9 mois pour certaines maintenant…
                    Bref la schizophrénie habituelle.
                    Le seul truc sacré et logique dans ce système c’est rien foutre par tous les moyens .

                    1. MissKat

                      Bah ça va changer vu que les femmes enceintes sont injectée avec un produit expérimental.
                      d’ailleurs y a t’il des premieres stats de bébés pflzer?
                      Des anomalies?

                    2. Pierre 82

                      Je ne pose pas la question en ces termes. Je me pose plutôt la question de savoir pourquoi une femme enceinte, mariée avec un homme qui gagne sa vie, est obligée d’avoir une activité professionnelle. Je retourne la question: ont-elles vraiment envie de ça? Est-ce le mieux pour le fonctionnement d’une famille? Pourquoi est-il quasi impossible pour un couple de vivre sur un seul salaire?

                  3. Theo31

                    Je bosse avec vingt gonzesses et c’est pas un cadeau. Hypocrites, d’une jalousie pathologique, je les laisse gueuler quand elles ont leur crise d’hystérie.

                    1. Yanka

                      « Je bosse avec vingt gonzesses… »

                      Z’êtes souteneur ? Joli cheptel, ma foi. Z’avez un catalogue ?

            2. MissKat

              J’ai beau être une femme,
              je n’en aurais jamais embauché!
              En effet, le but c’est d’avoir un CDI et passer la période d’essai pour se mettre en essai bébé ! j’en ai connu tellement plein comme ça…

          3. Yanka

            Je travaillais encore au début de cette année dans un domaine particulier avec des horaires de type de 7 h à 19 h ou de 19 h à 7 h, y compris le samedi, le dimanche et les jours fériés, mais pas tous les jours, of course. J’ai toujours mis un point d’honneur à ne jamais me faire chier au boulot et à être dispos, de bonne humeur, si bien que je me repose, tout bêtement. 8 heures de sommeil, au minimum 7. C’est la règle. La moitié de mes collègues arrivaient avec des têtes pas possibles pour avoir dormi deux heures, et forcément ils pionçaient sur leur clavier, soupiraient, grognaient, avaient des humeurs. Pénible ! Et on me demandait comment je faisais pour avoir toujours autant d’énergie, même en décembre à 3 h du matin. Il y avait des mecs qui, devant bosser le soir à partir de 19 h jusqu’au lendemain 7 h, ne dormaient pas de la journée, ou bien 2 h, sous prétexte qu’ils avaient toujours des trucs à faire, une meuf ou un gniard. S’il y a une chose que je déteste, c’est les geignards au boulot, ceux qui regardent l’horloge toutes les demi-heures en faisant des commentaires.

  19. Higgins

    Quelle surprise : https:/ /www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-une-troisieme-dose-du-vaccin-pfizer-pour-les-plus-de-18-ans-approuvee-par-le-regulateur-europeen-20211004

    1. Deres

      Le vrai communiqué qui est beaucoup beaucoup plus nuancé que l’article grand public… C’es surtout cela le problème car la science ne devient ces jours ci qu’un argument pour les politiques.

      https://www.ema.europa.eu/en/news/comirnaty-spikevax-ema-recommendations-extra-doses-boosters

      Tout d’abord, il s’appuie sur des études et il distingue clairement les gens immuno- déprimé ou la recommandation est sans restriction et les autres. Ensuite, il dit que la preuve est le niveau d’anticorps tout en précisant qu’il n’y a pas de preuve directe entre ce niveau et la protection. Ensuite, pour les gens normaux (étude sur les moins de 55 ans !!!), il y rappel des risques associés au vaccin et il dit que les autorités nationales doivent décider en tenant compte du rapport bénéfice/risque et des incertitudes sur la sécurité . C’est donc loin d’être un blanc-seing !

    1. durru

      Ahem… Major, il est quand même un peu beaucoup à côté de la plaque, l’ami Aldo…
      Les salaires sont excessivement élevés en Occident parce qu’il faut d’abord nourrir le Léviathan. Les patrons cherchent de la main d’oeuvre moins chère pour ne pas mettre la clé sous la porte, d’abord et avant tout. Ils sont pas nombreux à faire fortune, de nos jours, surtout dans les activités réelles (je ne parle pas des Drahi qui achètent à crédit à taux négatif, hein…)
      Après, il y a un peu de ce qu’il dit, à la marge. Mais le coeur du problème n’est pas là.
      Car en plus il y a aussi le rapprochement de plus en plus flagrant entre les revenus de l’assistanat et ceux du travail peu qualifié. Et donc plein de gens peu qualifiés se retrouvent avec du poil dans la main. Maintenant, avec l’explosion des aides diverses et (a)variées, ça saute aux yeux, mais le problème existait bien avant.

      Pourtant, il avait bien commencé avec son histoire d’alcoolique fonctionnel et non-fonctionnel. Sauf que le personnage principal de l’histoire n’est pas le patron. C’est comme si on assimilait le CAC40 avec l’économie française…

          1. P&C

            Du point de vue du salarié ça se tient. L’immigration fausse le marché en augmentant l’offre. Donc, compétitivité à la baisse sur les salaires.
            Pus d’immigrés pas cher… et on voit la merde sous le tapis, et l’incapacité des dits patrons à gérer. Punaise, y a pas besoin d’être Einstein pour tuer des porcs ou livrer des marchandises.

            Je ne suis pas convaincu que c’est parce que les patrons mettraient les clés sous la porte. Les salaires suisses sont les plus hauts du monde (le smic y est à quoi, 3000 balles ? plus qu’un ingé français), et pourtant les boites s’y portent bien.

            1. durru

              On va utiliser directement l’exemple d’Aldo, les infirmières.
              Quel est leur premier employeur, en France comme au RU ? C’est l’Etat, p…n de b…l de m…e !!!

              1. P&C

                Même combat : pour concurrencer l’infirmière anglaise, l’état à fait venir des infirmières du Laos, de Thaïlande, de Roumanie…

                1. durru

                  Ah bon ? Il n’y a vraiment aucune différence entre pointer du doigt le vrai coupable, l’Etat en l’occurrence, et un coupable imaginaire, style Goldstein ? Vraiment ???

                  1. P&C

                    L’état n’est pas le seul coupable.
                    Et l’état est souvent la courroie de transmission de la volonté et intérêts de corps sociaux.
                    Dans un merdier aussi monstre, tout le monde ou presque a croqué dans la pomme.

                    1. durru

                      L’Etat, d’abord, c’est une entité abstraite, il y a des hommes derrière. Mais je reviens à l’exemple d’Aldo sur les infirmières, ce n’est pas des patrons privés qui ont baissé leurs salaires, mais bel et bien l’Etat. Avec ses politiques, ses fonctionnaires, les lobbies autour, etc.
                      Ce qu’il faut comprendre, surtout, c’est que le système socialisto-communiste construit précisément cette légende du « tout le monde est coupable », « tout le monde a croqué ». C’est de la culpabilisation pour brouiller les pistes et cacher les vrais coupables.
                      Et Aldo est tombé dans le panneau comme un bleu…

                    2. durru

                      J’ai envie de remettre le mème du Patron avec l’Etat qui vole 10k et rend 100 au pékin, qui pleure de bonheur.
                      NON, NON, et NON. Les victimes ne sont pas des coupables.

            2. MissKat

              Mais le problème c’est que l’Ednat produit des ptis cons dégénérés diplomés mais qui ne savent plus lire ni écrire mais se prennent pour Einstein et son incapable ne serait ce que de se lever le matin.
              Et puis d’abord tuer des animaux c’est mal.

              1. P&C

                A 20 ans, on est con, on est un je-sais-tout-je-vais-à-la-fac, c’est normal. Je l’ai été aussi.
                Effet Kruger que ça s’appelle.

                Le remède est connu : des claques du réel dans la gueule.

                1. MissKat

                  c’est clair
                  sauf que ça dure jusqu’à 40 ans maintenant!
                  Ces pères de 30 piges qui jouent à la play station au lieu d’aller bosser pour faire vivre leur famille , ça m’a toujours.. comment dire ???
                  Suis pas étonnée, la France a détruit la valeur « travail »

                  1. Yanka

                    J’ai assisté un jour à une scène ahurissante, logeant à Paris chez un couple d’amis récents. C’était l’anniversaire du fils du monsieur, jeune avocat dans la trentaine, chez qui nous sommes allés et que je connaissais pas. Père de deux jeunes enfants. Le père, informaticien chez Panasonic France, lui avait offert les DVD de… Goldorak, dont il était fan enfant. Jamais vu autant de bonheur dans le regard d’un homme. Il s’est mis tout de suite à regarder le premier épisode, et à commenter chaque scène pour ses propres enfants, comme s’il avait vu l’épisode 100 fois depuis la veille. Il était à fond dans son truc. Je n’ai jamais été plus consterné que ça. Je suis assez porté sur les souvenirs d’enfance, la nostalgie tout ça, mais là !

                    1. Pierre 82

                      J’ai un peu le problème inverse. Mon père a lui-même été orphelin très très jeune, et n’ayant pour ainsi dire pratiquement jamais connu son père, a toujours été infichu, alors qu’il a été lui-même père de 6 enfants, de jouer à quoi que ce soit avec nous quand on était petit.
                      Et la malédiction s’est transmise, vu que ni moi, ni mon frère, et on nous l’a souvent fait remarquer, n’avons jamais réussi à jouer, ou à partager les jeux de nos enfants. Et si je l’ai fait, c’était un peu contraint et forcé. Je garde en moi cette impression qu’un père, c’est là pour apprendre des choses aux enfants, à subvenir aux besoins, à rester sérieux, et même chiant s’il le faut. Mais taper dans un ballon avec eux m’a toujours tellement semblé grotesque, hors sujet, et que ce n’était pas mon rôle.
                      Avec le recul, ça me parait bizarre, en fait… c’est comme si j’avais toujours attendu qu’ils soient plus grands pour avoir des conversations sérieuses avec eux, et que je leur ai toujours parlé comme s’ils étaient plus âgés.
                      Mes enfants, qui sont sympas avec moi, affirment qu’ils ne m’en tiennent pas rigueur. Une de mes filles l’a même dit que de cette façon, je mettais toujours la barre plus haut.
                      Mais je sais même pas pourquoi je vous raconte tout ça, moi…

                2. Citoyen

                  Une référence à JMLP :
                  « Si l’on est pas de gôche à 20 ans, c’est qu’on a pas de cœur. Si on l’est encore à 40, c’est qu’on a pas de tête !… »

                  1. Berdol

                    @Pierre82 : Je n’ai pas souvent joué avec mes enfants, et le plus souvent à des jeux de société, jamais à des jeux vidéos (¨Proscrits chez moi) Ils n’ont eu d’ordinateur disponible 1 à deux heures par jour et uniquement quand les devoirs du soir étaient terminés que vers 12 ou 13 ans . ils sont tous deux très doués en informatique alors qu’ils y ont eu un accès surveillé et limité que bcp plus tard que les autres enfants. Pas de smartphone, mais un téléphone mobile basique, pour les urgences.
                    Ils ne semblent pas avoir souffert de la séparation assez net entre les activités ludiques et les activités intellectuelles et l’absence relative de leur père ne semble pas avoir limité leur croissance, perturbé leur libido et en avoir fait des rebelles bien qu’ils aient tous deux une forte personnalité et une réelle capacité à s’opposer à ce qui ne leur convient pas.
                    Et dans mon enfance, il ne m’a pas semblé que les activités des enfants (nous étions 8) aient été conditionnées par la présence des parents. : Pour jouer, nous ne ressentions aucun besoin d’y associer nos parents, au contraire…
                    Bref toutes ces réflexions sur la croissance et le bonheur des enfants, c’est du françoise Dolto revisité. Je vous invite à ce sujet à lire les commentaires de Pierre Debray Ritzen, chef de service aux enfants malades sur les dégâts causés par une certaine psychanalyse sur les pauvres enfants. Dans une famille équilibrée, les enfants n’ont besoin des parents que pour l’essentiel, pour le reste si leur imagination est raisonnablement stimulée (ni par l’ordinateur, ni par les jeux vidéos, mais par la lecture), ils se développent sans autres drames que ceux de la croissance naturelle de la vie qu’ils découvrent avec enthousiasme. Le bonheur familial, c’est l’harmonie discrète, pas la confusion des sentiments…
                    Donc le retrait raisonnable du père n’est jamais un drame, s’il est là quand on a réellement besoin de lui.

                    1. Nemrod

                      Je plussoie.
                      Je n’ai jamais joué avec mon père.
                      Il m’emmenait à la Pêche et à la chasse et au jardin potager.
                      Il me véhiculait pour le foot.
                      J’ai reproduis ça avec mes enfants .
                      ce qui est inquiétant est que même avec des parents équilibrés, l’environnement social atteint un tel niveau d’entropie que la lutte est de plus en plus inégale.

          2. Pierre 82

            Vous êtes très sévère avec Aldo, durru et René-Pierre…
            L’idée que nous passons d’une RDA fonctionnelle à une RDA non fonctionnelle est très intéressante, et je partage ce point de vue. Grâce notamment au surendettement, nous vivons dans un monde parallèle, dans lequel il n’est pas nécessaire de régler les problèmes, et on peut les laisser s’accumuler. En France, on a eu droit à une addiction aux aides gouvernementales, et en UK, une addiction au travail pas cher. Et ça me semble assez vrai, a priori. Nous étions dans un équilibre instable (je dirais une douzaine d’années pour simplifier, à peu près au moment où les dirigeants ont décidé de ne pas assumer les conséquences la crise financières de 2008 en refusant la nécessaire purge de l’économie), et maintenant nous commençons la rupture d’équilibre.

            Il n’empêche qu’il se passe quelque chose de bizarre en UK, et je n’arrive pas à en bien comprendre la raison. Comme pour tout, les causes sont multiples, mais manifestement, plus personne ne veut travailler, et Aldo a au moins partiellement raison quand il dit qu’il n’est même plus intéressant de travailler là-bas. Et si les employeurs voulaient augmenter les salaires, ils ne pourraient juste pas le faire. La ponction étatique en est une raison, mais pas la seule. La définition d’un équilibre instable, c’est que toute légère variation autour du point d’équilibre entraîne la rupture d’équilibre et la chute. Il n’y a a plus de marge de manœuvre, l’immeuble présente déjà une énorme fissure et commence à pencher. Le destin est en marche.

              1. Pierre 82

                C’est marrant, je n’ai absolument pas ressenti ce côté-là dans cette vidéo. Il fustige le système qui s’est mis en place, mais il me semble qu’il développe assez bien juste après, l’impossibilité pour un patron d’augmenter les salaires sous peine d’être éjecté du marché instantanément, ou, s’ils faisaient tous pareil, conduirait à l’effondrement par effet domino.
                Faudrait que je ré-écoute, mais le mythe du « méchant patron » n’est pas du tout dans ses habitudes et dans ses analyses.

                1. durru

                  Et pourtant, il le dit clairement, la fuite du réel est attribuée à ceux qui croient qu’ils peuvent avoir toujours plus en payant de moins en moins. Et il le dit assez clairement, ce sont les patrons qui ont fait venir les immigrés pour pouvoir les payer moins cher. Ce qui est vrai à la marge seulement. Les immigrés ont été amenés pour des basses raisons politiciennes au départ.
                  En tout cas, à aucun moment il ne pointe la responsabilité flagrante de l’Etat (providence) dans ce bazar. A aucun moment il n’évoque les charges insupportables. Le code du travail. Les aides irréfléchies. Etc. Etc.

                  1. P&C

                    Mouais…

                    L’état providence moderne a été créé dans des sociétés dévastées, ruinées par la guerre. Et ça a relativement bien fonctionné.
                    Mais c’est sur que si c’est géré n’importe comment… y a du ménage à y faire, c’est certain.

                    Le code du travail ? en Angleterre il est bien plus ténu qu’en France et pourtant y a des problèmes dantesques de recrutement. Et même en France, on peut virer très facilement.

                    Les charges insupportables ? que servent-elles à payer ? Les charges suisses sont dantesques en montants, et pourtant le pays fonctionne bien.

                    1. durru

                      L’Etat providence, c’est plutôt FDR. Bien avant la « dévastation ».
                      en France, on peut virer très facilement Ah bon ?
                      Tout cela s’appelle capitalisme de connivence, pour ne pas employer le mot tabou, corruption. Ça va pas plus loin.
                      En Suisse, ça va mieux surtout parce que vous ne connaissez le nom d’aucun politique suisse (ou presque). Et c’est clair pourquoi. Mais c’est en train de changer, devinez dans quel sens…

              2. taisson

                Le plus souvent, Pierre est du bon côté du bon sens, simplement, et je suis avec lui sur ce coup.
                Aldo à totalement raison sur le fond, et pour parler de ce que j’ai connu, c’est à dire ce qui s’est passé en France, il suffit de se rappeler des représentants du grand patronat qui s’indignaient dès que quelqu’un évoquait l’idée de contrôler l’immigration, et ça pendant des dizaines d’années, pour comprendre qu’il à raison sur le sujet.
                Et quand je dis patrons, je ne parle pas des petits, qui au pire n’ont fait que suivre, n’ayant souvent pas d’autre choix….
                Tout est venu de très haut…
                L’immigrationnisme débridé du patronat de connivence n’a pas non plus été pour rien dans l’ absence de réponse a la gauchisation mortifère de l’opinion Française, mais c’est un autre sujet !…

                1. durru

                  quand je dis patrons, je ne parle pas des petits
                  Si Aldo avait fait cette remarque, je crois que je n’aurais pas réagi. Mais il ne l’a pas faite. Voilà.

                2. Yanka

                  Le dumping social a été mis en place au nom de la libre circulation et de la concurrence. Les patrons étaient sans doute demandeurs pour des questions de coûts, mais les politiques y étaient très favorables, notamment, en Belgique francophone, à l’époque, les… libéraux de Louis Michel qui n’avaient que deux mots à la bouche : dérégulation et flexibilité. Et comme à l’époque la gauche socialiste était une gauche d’affaires et donc de magouilles, elle n’a protesté que dans la marge. Elle ne défendait déjà plus la classe ouvrière. Il n’y a que les Écolos qui protestaient.

                  1. durru

                    @Yanka
                    C’est gentil tout ça, mais il serait peut-être utile de laisser un peu les étiquettes au vestiaire.
                    Vos libéraux de pacotille n’ont peut-être pas écouté l’affreux illibéral Milton Friedman, qui expliquait que les frontières ouvertes sont incompatibles avec l’Etat providence. Soit on laisse les frontières ouvertes et on laisse tout le monde se débrouiller (et donc pas d’Etat providence), soit on garantit aux gens de ne pas mourir de faim et alors on peut pas garantir ça à n’importe qui et donc on ferme les frontières.
                    Puis, il serait peut-être utile de regarder le plus grand exemple connu dans l’histoire de dumping social, c’est à dire les US au XIXème. Vu qu’il n’y avait pas d’Etat providence, il n’y a pas eu de dumping. Ou vous croyez que si ?

                    1. Yanka

                      Ce n’est pas moi qui répute libéral le MR. C’est le MR (Mouvement réformateur), ex PRL (Parti réformateur libéral), qui l’est, peut-être pas le bon libéralisme selon vous (comme le communisme n’est jamais le bon communisme selon ceux qui veulent dédouaner leur idéologie des crimes qu’elle a inspirés), mais pas moins libéral et qui l’est, même s’il le fut moins sous la direction des Michel père puis fils que sous l’excellent Jean Gol jusqu’à sa mort (95). On juge l’arbre à ses fruits et non à l’idée qu’on s’en fait.

                    2. durru

                      C’est pas « selon moi », c’est juste une question de bon sens.
                      On ne peut pas vouloir à la fois une chose et son contraire. Comme on a bien pu le voir en France ces dernières années, le « en même temps » ne marche pas. Peu importe le sujet. Dans la vie, il faut faire des choix.
                      Regardez au-delà du doigt et lisez l’ensemble de mon intervention précédente…

                    3. Pierre 82

                      Cher Yanka, si vous considérez le MR comme étant un parti libéral, je comprends mieux votre méfiance à l’égard de tout ce qui s’annonce libéral.
                      Ce parti, c’est l’UMP tendance Juppé, mais avec des pratiques mafieuses dignes des pires socialistes belges. Une sorte de mélange ultra-bobo avec un capitalisme de connivence parfaitement décomplexé. Leur crédo: voler les pauvres et les classes moyennes pour filer le pognon à leurs amis. Ils n’essaient même pas de faire croire que c’est pour le bien commun, non, ils le font pour eux et leurs potes, sans gêne aucune.

                3. Pheldge

                  le patronat de connivence, pas « le patronat » dans son ensemble … c’est une énorme différence ! faire cet amalgame est simpliste limite malhonnête.

                  1. Yanka

                    @Pierre82. « Cher Yanka, si vous considérez le MR comme étant un parti libéral, je comprends mieux votre méfiance à l’égard de tout ce qui s’annonce libéral. »

                    Je ne considère rien du tout. Je dis ce qui est. Si des gens qui se disent libéraux ne le sont pas, ce n’est pas moi qu’il faut blâmer. On en revient à la question des communistes « véritables » qui disent toujours que, oui mais, le communisme en URSS, en Chine ou en Albanie, c’était un communisme dévoyé, si bien que ce n’était pas du tout le communisme. Pour le MR, à l’époque PRL, j’aimais beaucoup Jean Gol. J’avais même présenté mes condoléances à… Didier Reynders, qui était à l’époque mon voisin à Liège et simple député. Il ne me viendrait pas à l’esprit de présenter mes condoléances même à son chien quand le gros répugnant Michel crèvera ! Il a pourtant été le successeur le Jean Gol.

                    Sinon, je ne suis pas libéral, mais quelque chose entre anarchiste de droite et conservateur, dépendamment des jours.

                    1. Sauf que libéralisme et socialisme ont une définition claire et précise et qu’à l’aune de ces dernières, le socialisme a bien été appliqué (totalement et pas de doute) et le libéralisme n’a subi que des implémentations partielles (au mieux, et sans aucun doute possible sur cet aspect partiel). Seuls les gens de mauvaise foi, les incultes et ceux qui veulent volontairement flouter les lignes pour leur business personnel font l’analogie entre les réfutations des premiers et des seconds.

                    2. Higgins

                      Ok pour le socialisme, partout où il a été ou est appliqué, on peut voir ses effets délétères. Ça me semble plus complexe pour le libéralisme. D’abord, existe-t-il un libéralisme parfait, totalement pur ? Est-ce d’ailleurs envisageable ou crédible ? Ensuite, y’aurait-il un ou des pays dans le monde qui seraient placés sous l’égide de ce courant de réflexion ? Enfin, dans le combat titanesque qui oppose ces deux philosophies,le libéralisme, du fait des instincts grégaires des hommes, n’est-il pas condamné à jouer les seconds rôles ?

                    3. Pierre 82

                      On a un problème de vocabulaire. Pour la majorité des gens, un libéral, c’est quelqu’un qui vole les pauvres et les classes moyennes, pour donner plus d’argent aux « grosses multinationales » et aux « ultra-riches ».
                      Le problème, c’est que quand on a un état tellement obèse et qui se mêle de tout, c’est un mode de gouvernement qui donne une prime énorme aux initiés, et ceux qui se disent libéraux appliquent les mêmes recettes.
                      Globalement, nous devrions abandonner le terme « libéral » qui a opéré un glissement de sens dans la compréhension générale de la population, et ceux qui, comme moi, n’avancent pas masqués pour se prétendre libéral, on sera toujours vu comme des provocateurs.

                      Mais quel mot pourrions-nous choisir?

            1. René-Pierre Alié

              Mon cher Pierre, si vous avez attendu Aldo et ses comparaisons amusantes pour comprendre que le socialisme nous fait vivre, depuis un siècle environ, dans un système économique artificiel, pour la simple raison que les principes d’une économie classique en sont bafoués : offre, demande, rareté, prix.
              De plus en plus socialiste, l’économie est bancale (pesée de la main de l’État, pour des raisons à développer). Et on s’étonne de la voir menacer de se casser la gueule ?
              Aldo a découvert que dans certains cas il n’est pas intéressant de travailler?
              Supprimer toutes les aides, et au bout de quelques jours avec le ventre vide, cette armée de dégoûtés du travail va se ruer sur n’importe lequel.

              1. P&C

                Même pas sur… tu vas surtout obtenir en premier temps des troubles civils dantesques… et une augmentation de l’économie informelle, délictuelle et criminelle… car ca rapporte et ne nécessite pas de grosses compétences.

                Et même avec ça, y a une bonne part de la pop qui n’est pas employable.
                Je reprend aussi la démonstration de Petterson sur le QI : pas de jobs pour des QI inférieur à 83, or c’est 10% de la population…
                Le SMIC a également un effet d’éviction pour toute personne dont le travail n’a pas une rentabilité atteignant ce seuil.
                A contrario, je me souviens d’une étude américaine sur le QI moyen d’un criminel des rues aux USA : 85…

                1. durru

                  Je connais des QI bien inférieurs à 83 qui ont un travail.
                  La question est dans quel système. C’est le SMIC qui le sort du marché, pas le QI à lui tout seul.
                  Le socialisme ne peut fonctionner que dans la médiocrité, elle doit être cultivée, soutenue, encouragée. C’est même le coeur du problème, cette égalité promue à toutes les sauces par tous les soces est en fait une course à la médiocrité généralisée.

              2. MissKat

                Euh je pense plutôt que les dégoutés du travail se rueraient sur ceux qu’ils estiment plus riches qu’eux pour les dépouiller !
                ( au hasard, les Juifs? les Blancs? … )

                1. René-Pierre Alié

                  Ruée sur l’économie informelle… Oui, aussi. Quand je parlais d’une ruée sur n’importe quel travail, ce type d’activité n’était pas exclu.

                2. P&C

                  +1
                  On a créé un système où la seule chose qui fait que les gens font société est la thune.
                  Entre Ahmed le banlieusard et Patrick le gillet jaune, il n’y a plus rien de commun à part une mention sur une carte d’identité et la thune qu’ils touchent du travail, des aides, etc…
                  Tu enlèves ça… il se passe quoi ?

                    1. P&C

                      +1
                      C’est en substance ce que résumait mon coloc arménien en Hongrie : « les français sont des cons, ils ne savent pas comment ça marche ».
                      Le contexte : dans notre groupe de 7, une fille, italienne juive, ne trouvait pas de boulot dans son domaine.
                      Pour l’arménien, le pôle emploi se trouve à l’église arménienne. La voiture aussi. Le PC aussi. etc…
                      Il a conseillé à la juive en question d’aller à la synagogue, et de demander à parler avec le rabbin. 2 jours plus tard elle avait le taf qu’elle ciblait.

                      J’avais eu l’occasion de parler avec un français expatrié là bas : selon lui nous sommes les seuls à ne pas avoir de communauté un minimum organisée.

                  1. durru

                    Question d’offre et de demande 😀
                    Comme le risque est proche de zéro, aucune raison de s’en priver.
                    C’est aussi les pubs des solutions sécurité qui font un tabac dernièrement, y’aurait-il un rapport ?

                    1. MissKat

                      le voisin d’un ami , maison dans un quartier bourgeois en banlieue parisienne, s’est fait braquer en plein après midi .
                      Il s’est avéré que c’était le mec qui était venu poser une alarme chez lui…

          3. Pheldge

            entièrement de l’avis du loup de mer – René Pierre pour ceux qui l’ignoreraient encore -, je n’arrive pas à l’écouter plus d’une minute, et encore …

            1. MCA

              @ADP

              Pas plus d’une minute?

              Tu écoutes bien des feuilletons à l’eau de rose pendant des heures en tenant Madame par la main… 😉

      1. P&C

        C’est le coté négatif du smic : il sort du travail toute personne dont la rentabilité du travail est inférieure au cout d’un smic.
        Vu que le smic augmente, de plus en plus de gens passent sous le couperet… et il faut bien rétribuer un minimum ces gens pour ne pas les faire sombrer dans la criminalité de survie ou la contestation politique.

          1. René-Pierre Alié

            Le SMIC, c’est une invention des cocos collectivistes étatiques, qui comme les 35 h. et autres joyeusetés électoralistes, détruisent à terme une économie, donc un pays. Des catastrophes qui, comme l’euro ou la Loi Pleven, sont à la fois néfastes et impossibles à supprimer…

  20. Roanna

    Pour ceux qui sont en retard faudra t-il qu’il commencent au début ou la 3 ème dose leur suffira t-elle?
    Si ça se trouve, en attendant assez longtemps il suffira peut-être de prendre la 10ème dose.

    1. Roanna

      Une amie nous raconte qu’elle va à l’hosto pour faire des examens tranquilou, vaccinée 2 doses.
      Ils regardent son QR, eh ben non faut faire un PCR.
      Elle s’y est prêtée, perso j’aurais fait un foin.
      Voilà où nous mènent ces enfoirés.

      1. durru

        Honnêtement, vu que la vaccination ne garantit pas du tout la non-transmission, il me semble plus raisonnable de ne pas faire la différence entre vaccinés et non-vaccinés. A la limite, ceux ayant déjà eu la maladie pourraient être exemptés, mais pas les vaccinés. C’est comme ça qu’on voit que la santé ne fait pas (du tout) partie de leurs préoccupations.

        1. MCA

          @durru 4 octobre 2021, 21 h 10 min

          Ca pue l’identité numérique et le flicage à la chinoise depuis le début.

          Et comme d’habitude, ces lâches avancent sous faux drapeau par médias interposés, attisant la peur et prétextant que c’est pour notre bien qu’ils agissent.

          Evidemment que la santé ne fait pas partie de leurs préoccupations, sinon ils n’auraient pas interdit les traitements médicamenteux mais au contraire les auraient encouragés et au lieu de continuer à fermer des lits en auraient ouvert de nouveaux ne serait-ce que le temps de passer le coup de feu.

          Au lieu de cela, qu’ont-ils fait?

          Ils ont imposé par toutes les brimades possibles et par le chantage le plus abject l’injection d’une mixture non aboutie, à l’efficacité plus que douteuse, dont on n’imagine même pas les conséquences moyen/long terme sur la santé de la population en général et sur la santé de nos enfants en particulier.

          Voilà par quoi nous sommes « gouvernés » !

          Pendant qu’elle obligeait le port du masque pour certains cette crise aura au moins eu le mérite de le faire tomber pour d’autres.

          Et à présent qu’ils sont à découvert, ces jusqu’au-boutistes ne lâcheront leur os comme ça, d’une part parce qu’ils ont un but à atteindre et d’autre part parce qu’ils sont déjà allés trop loin pour se permettre de reculer.

          Je ne suis pas persuadé que mes concitoyens voient la chose de cette manière.

          D’autre part droite comme gauche sont d’accord, ce qui prouve bien que cette distinction est factice et d’autre part le phénomène touche tout l’occident; ce qui interroge quand même quand à la spontanéité des réponses apportées.

          1. Pierre 82

            J’ajouterais même à ce que vous dites, MCA, que le fait que même le parangon de l’opposant, Eric Zemmour, est également favorable à l’obligation vaccinale et au pass sanitaire ne fait qu’ajouter à ma certitude que rien d’autre qu’un effondrement économique pourra les renverser. Plus il tarde, plus nous nous enfoncerons dans un dictature de moins en moins complexée. La république n’a aucune intention de faire marche arrière: c’est un système à cliquet, comme l’expliquait Juncker à propos de l’UE.

            Note à tout ceux qui me contrediront sur l’opinion de Zemmour quand au covid: pensez ce que vous voudrez, vous êtes libres, mais perso, je ne crois pas une seule seconde qu’il soit opposé à un flicage généralisé. Il n’a même pas esquissé la moindre parole contre la discrimination devenue institutionnelle. Rien, à part de dire qu’effectivement, ça peut choquer quelques-uns d’avoir un flicage généralisé à la chinoise, et qu’il comprenait. Mais dans sa tête, c’est comme dans celle de Macron: il suffira de faire de la pédagogie, et si on s’y prend bien, 99,9% de la population comprendra que si on veut la sécurité, on sera bien obligé de passer par là…

            1. durru

              Pierre, vous n’êtes pas dans sa tête… Moi non plus, d’ailleurs.
              On sait même pas s’il sera vraiment candidat, alors ses avis sur un truc ou un autre, c’est pas évident que ça compte. Pour l’instant, il s’occupe de la promotion de son livre et de ses convictions. Plutôt avec succès, il faut le dire.
              On verra la suite. Pour moi, j’adopte plutôt la position de C. Gave à son sujet : je constate une différence par rapport aux autres et j’en prends note.

              Quant à ce qui va suivre… eux mêmes avancent dans le noir, un coup après l’autre (ils ont jamais appris à jouer aux échecs, et encore moins au go), alors imaginer qu’ils savent où ils veulent arriver… comment dire. Bref.

              1. Pythagore

                Il flirte avec sa responsable de campagne, les amis de Z collectent des sous, Gave lui verse des sous…
                A moi de ne pas obtenir ses 500 signatures, il se présentera.

                1. Higgins

                  Les 500 signatures vont être l’obstacle principal. On peut être certain que les enflure aux manettes vont noter soigneusement le nom des signataires déclarés et user de toutes les pressions possibles pour les en dissuader sans parler des mesures de rétorsion (crédits divers, aides de l’ état, etc,..).

                  1. Aristarkke

                    Oui mais la dissuasion ne fonctionne que si l’on estime que le dissuadeur a de bonnes chances de passer l’obstacle et donc d’être dans la partie suivante.
                    Or, Flop Joene avec le ratiboisement de la TH a coupé une source d’impôt local, mal compensée par l’État central, de l’aveu de tout l’arc politique des maires.
                    Il ne s’est donc pas fait que des amis.
                    Régner par la terreur est un aveu de faiblesse, potentiellement mortelle puisque les soutiens terrorisés seront les premiers à piétiner le tyran s’il ne semble plus en bonne position de pouvoir exercer ses méphitiques capacités…
                    Les gardes prétoriennes mécontentes, ont toujours la même réaction finale…

            2. MCA

              @Pierre 82 5 octobre 2021, 18 h 55 min

              Franchement le Z, je n’arrive pas à déterminer pour qui il roule.

              A part la défense des valeurs de la France, le reste est soigneusement occulté, or on ne fait pas un programme politique simplement sur le rejet des immigrés illégaux.

              S’il passe, ce qui est possible sans y mettre ma main au feu, ce sera probablement en désespoir de cause avec comme moteur : « tout sauf le poudré ».

              Par contre s’il fait ça uniquement pour la promo de son bouquin, c’est un coup de génie.

              Cela dit, j’aimerais bien un débat du second tour entre lui et le poudré; pas sûr que ce dernier s’en sorte aussi bien que la fois dernière car le Z est un redoutable débatteur particulièrement difficile à déstabiliser.

                1. Higgins

                  Le Z. me fait penser à Raoult, toute chose relative par ailleurs. Il la joue fine en ce moment et ne prend pas son adversaire de front. Au vu des sondages, ça lui réussit bien.

                  1. MCA

                    En tout cas, à en juger par sa chaîne et les micros qu’on lui tend complaisamment, il devrait être candidat :

                    https:/ /www.youtube.com/channel/UCjTbZBXEw-gplUAnMXLYHpg

              1. Aristarkke

                A six mois de l’échéance, nul besoin de dévoiler toutes ses batteries.
                Surtout quand la première fait déjà un buzz homérique et semble bien partie pour durer.

                1. MCA

                  D’ailleurs c’est curieux cette pression journalistique pour que Z dévoile sa candidature alors qu’en ce qui concerne le poudré, tout va bien, aucune curiosité sur ce sujet…

            3. Higgins

              Franck Boizard a fait un billet intéressant sur Zemmour : https:/ /fboizard.blogspot.com/2021/10/la-france-na-pas-dit-son-dernier-mot-e.html?m=1

              1. Pierre 82

                Assez d’accord avec Frank. Sauf peut-être pour l’assimilation, où je suis plutôt de l’avis de Zemmour. La remigration est une chimère, ça ne marchera pas plus que certains projets de « rapatrier » les noirs américains vers l’Afrique (je n’arrive plus à trouver les références, mais ça a existé).
                Je reste (peut-être un peu naïvement) convaincu que la plupart d’entre eux ont envie d’une vie paisible, comme tout le monde, et contrairement aux imbécilités qu’on entend partout, les Français ne sont pas racistes. Naturellement, un mec qui s’exprime en gueulant avec une trentaine de mots de vocabulaire fout plutôt la trouille au bourgeois, mais ils ne forment pas encore la majorité, loin de là. Cette assimilation ne peut venir qu’en élevant leur niveau, et certainement pas en abaissant le niveau global des Français comme ils le font, et encore moins avec ce qu’on appelle « discrimination positive », qui est une insulte à l’intelligence. Mais pour parler franchement, si on veut trouver une solution acceptable par tous, il faudra passer par là.

                1. Dr Slump

                  J’ajoute que s’il continue d’être actif dans le paysage audio-visuel français, ce qui est plus que probable, il sera forcément confronté à la question de la gestion de l’épidémie, et surtout s’il se porte candidat. A ce moment là il devra bien sûr apporter ses éléments de réponse, qu’il pourra orienter, s’il veut rester cohérent, sous les angles politiques juridiques, constitutionnels.

                  Mais en attendant, il faut réaliser que le sujet qu’il porte, celui de l’immigration, est déjà politiquement, socialement et émotionnellement très lourd. Il faut se rappeler le tabou que Mitterrand a imposé à ce sujet, le « touche pas à mon pote », c’est à prendre au sens littéral, cela a marqué les consciences et interdit tout remise en question à ce sujet. C’est réel, et c’est à partir de ce tabou que la gauche a érigé tous ses totems idéologiques.
                  Zemmour a réussi à insérer un coin dans ce tabou, c’est déjà considérable de réussir à imposer ce débat, alors il a raison de continuer à taper sur ce coin, jusqu’à fendre le tabou si possible. S’il réussit à le faire tomber, bien d’autres choses pourront suivre: l’antiracisme et l’antifascisme haineux, le vivrensemble lèche-babouche (dit aussi islamo-gauchisme), les lois mémorielles, l’instrumentalisation de la Shoah pour empêcher tout débat « nauséabond », tout un complexe de mensonges, d’interdits et d’obligations idéologiques légales qui empêchent ce pays de respirer, qui interdisent littéralement aux français de se sentir… français.
                  Je ne suis pas d’accord avec ses solutions, mais je soutiens sa volonté d’abattre tous ces totems gauchistes. Zemmour se concentre sur sa partition, et il a raison.

                  1. Pythagore

                    +1
                    Tte la question est de savoir quel sera le report de voix de MLP et de LR. La première pourrait à mon avis s’effondrer ds les intentions de vote vu qu’elle a délaissé l’offre qui répondait à son électorat, offre rerpisee par Zemmour. Les seconds ne sont que des clowns. Si le report de MLP est important, sur quoi je parie, il pourrait se retrouver en tête au premier tour.

                2. Aristarkke

                  certains projets de « rapatrier » les noirs américains vers l’Afrique (je n’arrive plus à trouver les références, mais ça a existé).
                  Le Libéria.

                  1. Pierre 82

                    Oui, j’avais pensé au Libéria, mais j’ai vérifié que c’était bien au XIXème siècle, avant même la guerre de sécession, avec les affranchis, qui étaient de plus en plus nombreux. Mais il y a eu plus récemment, je pense dans les années 60, des politiciens américains qui avaient pensé la même chose.
                    Penser que des noirs américains pourraient se sentir chez eux en Afrique relève non seulement de la fantaisie, mais aussi d’un déterminisme racial assez crétin…

                3. Yanka

                  On peut penser que Zemmour veut assimiler les nouveaux venus, pas les anciens. Programme pour l’avenir, sans effet rétroactif. Comme pour l’histoire des prénoms : on ne force personne à changer de prénom, on s’assure que les enfants à naître portent un prénom « français ».

                1. Pheldge

                  tu te rends compte qu’à quelques jours près, on aurait pu se cotiser pour te l’offrir pour ton anniversaire … Bon, après c’est trop tard, et il parait que ça porte malheur ! dommage 😉

            4. MissKat

              Des fois je me demande si les politiques ne considèrent pas comme « nécessaire » un flicage au vu de la situation catastrophique de nos zones susceptibles.
              Vous n’avez pas remarqué que ce traçage se passait majoritairement dans les pays à forte immigration ou pays qui en ont peur?
              dites moi si je me trompe?
              Bien entendu il y a toujours le facteur corruption
              et est ce qu’un journaliste a enquêté sur les affiliations à la Chine des gvt pro pass en Occident?
              clair pour la France mais les autres?

              1. MCA

                « Vous n’avez pas remarqué que ce traçage se passait majoritairement dans les pays à forte immigration ou pays qui en ont peur? »

                Pas évident.

              2. Pierre 82

                Vous pensez vraiment que dans cette histoire de pass, ce sont les zones sensibles qui sont visées? J’ai plus l’impression que ce sont les populations solvables et corvéables, les classes moyennes qui sont visées…
                D’ailleurs, je ne sais même pas si ce pass est appliqué réellement dans les quartiers un peu chauds. Dans les quartiers où les flics ne vont plus, je présume que forcément ils s’en branlent, mais dans les quartiers un peu borderline, je me demande.

                1. MissKat

                  c’est vrai que cela ne doit pas du tout être applicable dans ces zones là..
                  ceci dit comme ils sont spécialistes des idées à la con qui ne marchent pas .. et qu’ils essayent de nous entuber par voie détournée (?) je ne sais pas, c’est juste une hypothèse
                  En suède le traçage est appliqué pour des raisons de sécurité et approuvé car la population a peur d’après ce qu’on m’a dit
                  il y a un grand niveau de violence dû aux chances suédoises

                  En PL , comme les gens se sentent en sécurité, et qu’il n’y a pas d’immigration sauvage, pas de traçage non plus

                  1. MCA

                    J’ai la mm impression que Pierre, le flicage est pour nous, les émotifs ne seront concernés qu’à la marge, style quand ils vont à l’hôpital, et encore.

            5. MissKat

              en même temps s’i veut passer et que la majorité des mougeons est contente de son super pass liberté, le mec il va pas se griller comme Philippot, il fait donc de la politique, l’important c’est de ratisser le plus large possible et d’être élu.

                1. Nemrod

                  Moui…
                  Bon, j’y crois moyen et pense que la seule chance de rebondir passe par un effondrement pour retremper nôtre caractère.
                  Ceci dit.
                  Il n’ y aura pas de véritable changement sans un minimum de dissimulation.
                  Il a déjà brulé ses vaisseaux sur le volet immigration et identité et ne souhaite pas être tricard sur le reste.
                  A sa place je resterais évasif voir mentirais et puis une fois élu…
                  Faut pas être naïf, le job est pas pour un enfant de choeur.

                2. Pheldge

                  Pierre, ne pas abattre toutes ses cartes en début de partie, c’est la coutume, non ? ça relève d’un minimum de réflexion. Et actuellement ce sont les autres qui sont contraints de se positionner par rapport à lui, même Macron … Il y a encore 6 mois avant l’élection.
                  Et je rappelle également qu’il n’y a pas si longtemps, nous étions désespérés, écœurés de devoir se farcir la redite de 2017 …
                  Faut pas rêver, un candidat libéral, aujourd’hui ? « not in this lifetime », alors on fait dans le pragmatisme : on élimine les pires, puisqu’à la fin « il ne doit en rester qu’un » 😉

              1. MissKat

                Alors c’est un vendu aussi
                parce que je me souviens bien sur cnews il y a quelques mois qu’il avait compris que le vaxx n’empêchait ni la transmission ni la contamination ni de tomber malade, et qu’il ne comprenait pas que l’état interdise les traitements

                puis quand le pass a été instauré, on ne l’a plus entendu sur ce sujet

                décevant

                    1. Pierre 82

                      Quand je pense qu’on se fichait de ma gueule il y a quelques semaines parce beaucoup me trouvaient trop optimiste.

                      Comme disait Georges Bernanos, l’optimiste est un imbécile heureux, et le pessimiste, un imbécile malheureux. L’espérance est un désespoir surmonté.
                      Je ne suis pas désespéré, mais je me prépare à traverser de fortes turbulences. Ceci dit, nous sommes déjà entré dans ces turbulences, il y a 19 mois maintenant que plus personne ne vit de manière sereine.
                      Quand je demandais à mes parents, comment c’était, la guerre, à ma mère qui avait 8 ans et mon père 15 ans en 1940, ils me répondaient qu’à part les bombardements de mai 40 (et l’exode pour mon père), c’était plus ou moins business as usual, à part qu’ils se souviennent avoir eu faim pendant 4 ans. Quand on est au cœur de l’événement, on ne s’en rend pas toujours bien compte. Question d’instinct de survie, probablement.

              2. Dr Slump

                Je pense que ce n’est tout simplement pas son sujet. De la même façon que Raoult ne fait pas de commentaires sur la politique, lui n’en fait pas sur l’épidémie.

                Vous allez me dire: oui mais le pass n’a rien à voir avec la santé. Sans aucun doute, mais on ne peut aborder le sujet du pass sans aborder ses justifications sanitaires. Raoult le peut, il a l’assise scientifique et médicale pour le faire, Zemmour non. D’autant que s’il le faisait, il serait aussitôt mis côté à côte avec Philipot, et cela ne lui serait pas favorable. Amha, vu son positionnement, il a raison de ne pas aborder ce sujet;

                1. Higgins

                  C’est ce que je sous-entendais. Il n’a strictement aucun intérêt à prendre position sur les sujets clivants du moment style vaccin ou pass. Comme Raoult qui ne dit jamais tout le bien qu’il pense des vaccins. Il faut décoder ce qu’ils disent et ce qu’ils ne disent pas. Dans les deux cas, ils jouent avec les blancs.

                2. MissKat

                  Oui je le sens comme ça aussi
                  je suis sure qu’il n’en pense pas moins
                  mais il ne peut pas se permettre le moindre faux pas

                  Il me fait un peu peur car il attire tellement de haine sur lui !
                  la France risque de s’embraser s’il passe
                  remarquez c’est peut être le but ..?

                  Perso pour moi plus je vis hors de France, plus je me dis que c’est trop tard niveau islamisation
                  Paris sera bientôt Beyrouth

                  1. Pierre 82

                    Si ça pouvait être vrai: si le 7ème et 8ème arrondissement pouvait ressembler au port de Beyrouth le 4 aout dernier vers 18h, ça nous débarrasserait d’un seul coup de toute une sale engeance. Il me semble que c’est vraiment à cet endroit qu’est concentré toute sa saloperie qui plombe sur le pays…

          2. Roanna

            Je suis attentiste, ce ne serait pas très futé de sa part que d’abattre toutes ses cartes 6 mois avant les élections.
            Pour retourner un certain nombre de personnes admettons que 15 jours voire un mois avant les élections il dise que dès sa prise de fonction le passe sera supprimé, j’ose imaginer que cela aurait un effet certain sur beaucoup d’électeurs.
            Il a tout à fait intérêt à laisser ses opposants s’engluer dans le passe et sortir le lapin du chapeau au dernier moment.

    2. Nemrod

      La gynécologue de ma femme lui a fait part de cas nombreux de troubles menstruels post vaccination…très inhabituels par leurs fréquences.
      Pour l’instant c’est du bouche à oreille mais ça enfle…même Veran doit en parler…en rassurant évidemment…comment peut il savoir?, le facteur temps sera seul juge.
      Souhaitons que ce ne soit que provisoire mais c’est inquiétant.
      Et il va falloir multiplier les doses…
      Comment forcer une jeune femme qui a ce genre de problème à faire un rappel ?
      Qui peut affirmer que son rapport bénéfice/risque est favorable ,
      Tout ça devient d’une obscénité révoltante.

      La fertilité est une mécanique délicate et c’est très inattendu…je ne serais pas tranquille du tout a la place de certains.

    3. bibi

      Ce n’est pas dès 12 ans l’age est fixé par décret.

      Article L3111-2
      I.-Les vaccinations suivantes sont obligatoires, sauf contre-indication médicale reconnue, dans des conditions d’âge déterminées par décret en Conseil d’Etat, pris après avis de la Haute Autorité de santé :

      Comme il y a aujourd’hui 11 vaccins obliogatoires le sénat en rajoute un 12ème.

    4. MissKat

      le dernier Raoult ( extrait)

      https: //twitter.com/TontonToulou/status/1445411804625186824
      qui prédit un retournement de situation avec l’arrivée des traitements précoces très chers .
      comment ils vont justifier une obligation pour un vax qui ne marche plus??

      D’ailleurs Trotta l’avait déja dit en juillet, que le lancement des traitements est prévu pour octobre et que cela sonnerait la fin des vaxx.
      https:/ odysee.com/@SilvanoTrotta:f/FINVAX:e

      Ne perdons pas espoir
      si l’injection de ce poison devient obligatoire je rends mon passeport et ma CNI française

    5. Citoyen

       » Fucking assholes !!!  » … C’est bien ça, Mo’ Truckin’.
      Au stade de décomposition qu’atteint de ce pays, il arrivera un moment dans un avenir qui se rapproche, où il sera salutaire que le ramassis de cloportes capable de proposer ce genre de texte, serve de pigeon d’argile pour le ball-trap …

  21. Yanka

    Je ne sais pas trop ce qui se passe, mais :

    https:/ /twitter.com/4_04_Not_Found/status/1445056567989186571?s=20

    Marc Sucremont aurait déjà perdu 6 milliards de dollars :

    « Mark Zuckerberg lost $ 6.6 billion due to Facebook, Instagram and WhatsApp crashes, dropped to 6th place on the list of billionaires, according to Forbes »

      1. GLUCKAUF

        A priori :
        – une attaque de Hackers, avec 1,5 milliards d’utilisateurs dont les données sont maintenant dispos sur des sites du « dark web »
        – les bâtiments abritant les serveurs FB et autres sont inaccessibles au personnel (badges inopérants)
        Tout celà à prendre avec des pincettes

        1. Greg

          Je prie tous les dieux passés, présents et à venir, depuis longtemps maintenant, pour que FB et tous ses contrats avec les Etats soient rendus publics, que tous ses utilisateurs n’y puissent y avoir accès…

          Vais-je enfin pouvoir croire que l’un des dieux m’aura entendu et exaucé ?
          Si c’est le cas je renierai mon athéisme et rallierai le pastafarisme, et me promènerai avec la passoire sur la tête !

    1. pabizou

      S’il perdait ce qu’il mérite de perdre avec ses façons de censurer tous ceux qui ne disent pas la bonne parole j’aurais pu éclater de rire, là, ce sera juste un sourire et encore…

    2. Roanna

      En bourse la valeur monte puis baisse. Qu’ont-ils perdu, rien, que de la valeur fictive, même si la valeur est divisée par 10 ils n’auront encore toujours rien perdu puisque leur crème ne vaut rien d’autre que la publicité qu’on veut bien leur donner. De toute façon quand la fête sera finie les fesses book retomberont à leur valeur initiale proche de 0 tout comme les cryptos.

      1. Yanka

        Ça doit leur donner quelques sueurs quand même. Je n’aimerais pas me réveiller Crésus et me coucher ruiné, même virtuellement.

  22. Creation Rebel

    Pandore, médias, élections, journalistes, rumeurs et Dit tô
    une bonne Vinaigrette à l’ horizon.
    La gamelle est bonne et les places numérotées.
    Le cou de la survie se tend : Tout grimpe.
    On va bien rigoler ces prochaines semaines

  23. Pousse-Fumier

    « rares sont ceux qui ont réellement besoin d’un guide pour savoir quoi penser, quand et comment. »

    Je n’ai pas l’impression que ces commissions, comités et autres zototorités aient pour objectif de nous aider à penser droit.
    A mon avis, et de ce qu’on observe depuis le début de cette « crise », il s’agit plutôt d’emporter l’acceptation des masses, tout en donnant à ces mêmes masses les arguments aux renoncements qu’on leur impose.

  24. Higgins

    Même Philippe Bilger est ému par la création de cette « structure » : « Chercher préventivement, avant la seule intervention légitime qui serait judiciaire, à épurer, à discriminer, à filtrer pour chasser le faux en ne conservant que le vrai, est une démarche qui n’a plus rien de démocratique. Par l’entremise de cette commission, l’Etat veut pouvoir poser sa grosse patte sur une effervescence et un débridement qui ne devraient pas le regarder…Quel tintamarre politique et médiatique aurait suivi une telle initiative impulsée par Nicolas Sarkozy ! On aurait quasiment crié au dictateur. » (https:/ /www.philippebilger.com/blog/2021/10/que-va-faire-géA9rald-bronner-dans-cette-galère-.html)

    1. Pierre 82

      A la question: « que va faire Gérald Bronner dans cette affaire? », je crois que j’ai la réponse: se faire mousser, goûter aux ors de la république, et surtout, toucher un gros chèque, avec la possibilité assez large d’arrondir ses fins de mois. Ça en motiverait plus d’un.
      Je n’ai jamais réussi à déterminer si Bilger était juste un idéaliste, ou un naïf, ou un type qui se voile la face, ou plus simplement un hypocrite de première bourre. Je pencherais pour un mix des quatre.

        1. Gelato29

          Serait-ce familial chez les Bilger ? Voir le pedigree de son paternel…Jamais pu sentir ce type et son élocution est particulièrement pénible. On avait dit « pas le physique » !

            1. Berdol

              Sauf qu’ils sont nombreux de cette corporation a être passé dans le camp d’en face pour faire oublier les turpitudes des parents : Mouchard, Gérard Philippe, Jamet et tous les autres que je ne cite pas par prudence. Et qui nous font chier avec leurs bons sentiments. ..Les parents ont mangé des raisins verts et les enfants en ont eu les dents agacés…

      1. Higgins

        Chez lui, le pire côtoie souvent le meilleur (70% vs 30%). Les remarques qu’il fait au sujet de cette « commission » sont, à mon sens, justifiées même s’il reste dans les limites d’une courtoisie obséquieuse. C’est quelqu’un qui s’écoute facilement parler.

      2. MCA

        @Pierre 82 5 octobre 2021, 9 h 50 min

        Je ne supporte pas cet individu qui pue la suffisance et qui assène ses pensées complexes comme des vérités.

        1. Pierre 82

          MCA, Vous parlez de Bilger ou de Bronner? Parce que le second, je sais pas qui c’est, je ne l’ai jamais vu, et à part qu’il est sociologue, je ne sais rien de lui, et de plus, je n’ai même pas envie d’en savoir plus. Sociologue suffit à le catégoriser.

          Si c’est de Bilger, je suis comme vous: il me hérisse le poil, mais comme je suis maso, il m’arrive de le lire. Parfois on trouve des points de vue intéressant. Parfois.