Minuit moins 2, mais pas pour tout le monde

Petit-à-petit, l’étau hygiéniste semble se desserrer dans le monde : aux États-Unis, les obligations vaccinales tentées par l’administration Biden se sont fait salement retoquer, un nombre croissant de pays laisse tomber les restrictions sanitaires dont l’aspect inopérant voire néfaste commence à apparaître à la vue de tous…

Eh oui : en témoigne le changement notable d’attitude de la plupart des laquais de l’information sur les plateau télé ainsi que le retour de certaines personnalités raisonnables sur les ondes, le monde commence à comprendre que la pandémie tire à sa fin et qu’il va falloir revenir à d’autres sujets de préoccupation. La terrible pandémie qui aurait dû produire des centaines de millions de morts n’a pas eu lieu, il est progressivement temps de revenir aux affaires courantes.

Bien évidemment, ceux qui ont le toupet de voir le bout du tunnel de l’hystérie covidiste seront bien vite calmés par les récentes déclarations du gouvernement français, à la tête duquel Jean Castex, fier clown à seringue décidément perdu dans les contraintes idiotes qu’il impose au peuple français, a ainsi rappelé en toute décontraction que « ce variant omicron est certes beaucoup plus dangereux mais clairement moins sévère » que ses prédécesseurs.

Nous sommes en France et il n’est donc absolument pas question ni de changer son fusil (à seringues) d’épaule, ni d’admettre qu’on a peut-être un peu surréagi ces derniers temps, ni, surtout pas, que dans ce nouveau contexte d’un variant bénin complètement transparent aux injections actuelles, le pass vaccinal poussé à toutes forces par une classe politique en dessous de tout n’a plus aucune raison d’être si ce n’est asseoir un flicage purement politique de chaque français.

L’heureux peuple de France va donc devoir continuer à subir le bricolage improvisé de nos énarques pendant qu’une part croissante du reste du monde va progressivement passer à autre chose.

Cependant, soyons honnêtes : si le gouvernement français a fait le choix (imbécile et inique) de continuer à se focaliser sur cette pandémie et d’en tirer absolument tous les bénéfices les plus malsains pour accroître le pouvoir de l’État sur les citoyens, les autres gouvernements ne sont pas en reste.

Avec une prévisibilité qui serait comique si les implications n’étaient pas si graves, ces derniers sont déjà en train de repositionner leurs discours afin de conserver aussi haut que possible le niveau de cortisol de leurs assujettis : la pandémie fut évitée ? Ne vous réjouissez pas, une autre catastrophe est toujours possible et croyez-moi, les politiciens seront là pour bien vous le rappeler. Il y a toujours une urgence impérieuse au coin de la rue qui attend. C’est en tout cas les conclusions auxquelles parviennent toutes les officines non gouvernementales qui ont, c’est commode, précisément été subventionnées et stipendiées pour ça.

Ainsi, à mesure que s’étiole la charge paniquarde du discours officiel vis-à-vis de la pandémie apparaissent de nouveaux articulets dans la presse pour annoncer le prochain motif de stress apocalyptique : il y a quelques jours, les scientifiques de l’ONG Bulletin of the Atomic Scientists ont par exemple une nouvelle fois dévoilé « l’horloge de l’Apocalypse », sensée symboliser l’imminence d’un cataclysme planétaire. Étonnement : comme en 2020, elle est encore bloquée à minuit moins 100 secondes !

Sapristi ! La surprise est totale : comme on ne l’avait pas du tout vu venir dans un précédent billet, en plus de l’actualité ukrainienne du moment, voilà les crises séculaires climatiques qui reviennent doucement sur le devant de la scène. On va dépoussiérer l’une ou l’autre Suédoise un peu perdue de vue dernièrement, et moyennant quelques apparitions en larmes dans les médias, avec – pourquoi pas – un ours polaire tout maigre en illustration, rappeler à tout le monde que, pendant que nous souffrions les affres d’une peste bubonique moderne, le climat, la faune, la flore et les pangolins ont continué à salement dérouiller (au contraire des politiciens qui, eux, sont toujours aussi roses et dodus, notez-le).

Bref : la catastrophe sanitaire semble s’amenuiser ? Ne respirez pas trop fort, la catastrophe climatique reprend la main !

Notez au passage l’absence très symptomatique de grandes enquêtes de fond, de chroniques détaillées et de papiers enflammés sur le retour tonitruant de l’inflation, sur l’explosion cataclysmique des dettes de certains États (notamment ceux gérés par des brochettes d’idiots), ou sur les actuelles disruptions de chaînes logistiques ainsi que les pénuries qu’elles engendrent et vont engendrer dans un avenir proche.

La discrétion de ces sujets, le battage fait autour des « catastrophes choisies » n’a rien d’anormal.

Il faut comprendre que les « catastrophes choisies », qui sont en réalité créées de toutes pièces, ont l’avantage de dédouaner les politiciens de toute responsabilité : ils n’en sont pas responsables. Le « peuple », les « consommateurs », les « riches », les « puissances ennemies » le sont, c’est évident. Les masses de touristes qui prennent l’avion une fois par an pour aller au soleil sont responsables ; les politiciens qui prennent un jet privé à la moindre occasion et pour aller bavasser à Davos, non. Simple.

Et comme ils sont aux commandes, c’est bien ces derniers qui vont – évidemment – résoudre le problème. Bonus additionnel non négligeable : les solutions proposées accroissent leur pouvoir (chic alors).

Au contraire et de l’autre côté du spectre, il ne fait ainsi aucun doute de l’écrasante responsabilité des actuels dirigeants dans le choix de boucler des pays entiers, dans la mise en place d’aides à coup d’Étapaiera débridé et de Kwakilenkouth par containers de 40 pieds. Les problèmes économiques et sociaux comme l’inflation, les dettes colossales et l’immense bordel des chaînes logistiques ainsi que les pénuries qui vont les accompagner sont directement issus des choix calamiteux de ces mêmes abrutis élus, pilotés par des électeurs de plus en plus sujets à une propagande débridée.

Dans ce schéma, ces politiciens s’en sortent toujours très bien : ou bien ils accroissent indûment leur pouvoir pour régler les problèmes bidons qu’ils ont eux-mêmes créés ou décrétés importants, ou bien ils manipulent les foules pour leur faire oublier les problèmes très réels qu’ils ont créés par douzaines après leur avoir menti et tordu le sens des mots.

S’il y a catastrophe, c’est dans le fait qu’on les laisse encore agir malgré l’historique absolument calamiteux qu’ils trimballent comme autant de casseroles. S’il y a catastrophe, c’est dans le pouvoir toujours plus grand qu’ils s’accordent devant la passivité du peuple.

La terrible réalité est que dans les apocalypses qu’on nous promet, il n’y a pas plus de catastrophe inéluctable que de beurre en broche. Et dans celles dont personne ne veut parler, il n’y en a aucune que les décisions calamiteuses des dirigeants actuels n’ont pas créée ou aggravée.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires346

  1. sam player

    « La terrible pandémie qui aurait dû produire des centaines de millions de morts n’a pas eu lieu, il est progressivement temps de revenir aux affaires courantes. »

    Ah, un scoop, c’était juste une grippette ?
    —>[ ]

      1. Israel.Notre.Amour

        Une grippe severe plutot. Si on compte les deces classes covid qui sont morts a cause de la covid (et non avec la covid), on trouve environ 10 000 a 20 000 deces covid par an depuis le debut de l’epidemie.

    1. P&C

      Et ça a donné lieu à tout le battage disserté ici et ailleurs.

      Ce sera quoi lorsqu’un truc sérieux digne d’un scénario de plague inc nous tombera sur le poil ?

      1. sam player

        Justement, le scénario que l’on a vécu pourrait être juste un essai à l’échelle 1 pour mettre en place et déverminer ou debugger le logiciel dans des conditions réelles … ce qui expliquerait les excès et l’insistance à aller jusqu’au bout alors que la menace s’évanouit

            1. Pheldge

              Ingrat, c’est comme ça que montre ta reconnaissance, envers celle qui t’a accueilli quand rejeté de partout tu errais sur la toile, à la recherche d’un Blog qui t’accepterait, et t’offrirait un peu de chaleur avec une écuelle de soupe ? 😀 😉

      2. MCA

        Tout dépendra du battage médiatique qui sera fait.

        Cette crise illustre bien :

        La toute puissance de cet état sans contrepouvoirs
        Le rôle central des médias pour canaliser les individus
        Le comportement irrationnel de la masse

    2. Mitch

      Si la terrible pandémie n’a pas eu lieu c’est simplement parce que le Politburo et les valeureux camarades qui le compose ont pris les décisions qu’il fallait. Le Politburo a fait un superbe travail pour protéger la mère patrie et les camarades travailleurs. On lui doit notre éternelle reconnaissance.

      1. Jacques B.

        Exactement : si nos valeureux politiciens n’avaient pas enfermé, masqué et brimé la population, les morts se compteraient par centaines de millions, c’est Neil Ferguson qui l’a dit et le conseil scientifique de notre très formidable président l’a confirmé. Ceux qui disent le contraire sont des complotistes.

  2. Souriss

    Pour la suisse, ce n’est pas encore fini.
    La regle des 2G (vacciné ou gueri)s’applique dans les lieux de loisir. 2G + (vacciné et testé) dans les clubs / piscine. C’est donc plus restrictif qu’en france car le controle d’identité est fait, un pass vaccinal depuis quelques moi en gros.
    Le conseil balance quelques chips en « envisageant » une sortie de crise mais reste très prudent.

    1. Alfred Zerty

      Bonjour Souriss,
      à propose de la Suisse, j’ai plusieurs questions :
      Je suis français en process de recrutement pour une boîte suisse (pharma). Qu’en est-il du vaccin : le fait de ne pas être vacciné peut-il causer un soucis à l’embauche ? Ou pour le travail ? Et pour passer la frontière tous les jours ?
      Vaut-il mieux sauter à pied joint dans le plat de boue et en parler lors de mon prochain entretien ? Ou laisser cela sous le tapis en priant pour que ça passe ?
      SAchant qu’en cas d’accord favorable de leur part pour le job, je devrais démissionner de mon emploi actuel.
      P.S. pour la rigolade, j’ai eu un entretien il y a peu avec une boîte française, après ma réponse négative à la question fatidique, le pdg de la boîte me réponds : « Monsieur, pour ce poste, il faut croire en la science ». Oui CROIRE, cela m’a choqué, c’est une belle oxymore et cela n’au aucun sens. Ainsi va le monde des sciences. Bientôt les bûchers pour les hérétiques de la science ?

      1. Greg

        C’est rigolo en Suisse, car le certificat covid n’est pas demandé pour le travail.
        Donc dans les restaurants les clients doivent être vaccinés ou guéris et ils sont servis par du personnel auquel on ne demande rien.

        Pour les frontières cela a été un bordel changeant de règles souvent mais le hasard a voulu que les travailleurs frontaliers soient toujours exemptés.

        Les hôpitaux n’exigent rien (si ce n’est Genève pour l’embauche de nouveau personnel, pas pour l’ancien, cherchez pas à comprendre…).

        Seule la compagnie Swiss exige du personnel naviguant une vaccination pour les vols hors sol, donc tous les vols, mais le personnel non vacciné n’a à ma connaissance pas pu être licencié, il est par contre certainement payé qu’à hauteur de 80%. J’avoue ne pas m’y être intéressé…

        Ici les grosses boîtes qui donnent les consignes aux politiciens qui par hasard font partie du conseil d’administration, cela en fait donc un paquet, ne voient que les baisses de chiffre et sont donc pour un retour à la normale le plus rapidement possible. A la reprise en janvier la première mesure fut de baisser les quarantaines de 10 à 5 jours, merci à elles…

        Il y a toujours 20-25% des 16-101 ans non vaccinés et plus aucune tentative de les convaincre. Tout le monde a compris que ceux-là ne céderont pas au chantage restaurants / discos / musées / piscines / salles de sport, puisqu’ils ont tenus depuis juillet 2021 sans y mettre les pieds.

        Le certificat s’obtient depuis septembre 2021 avec sérologie même sans preuve par test PCR de la maladie auparavant…

        Et bientôt tout le monde aura choppé omicron, y compris ceux qui ont fait delta, c’est presque rigolo de voir des gens être malade une deuxième fois en moins de 6 mois.

        Et moi qui vous écrit, plus de 50 ans, pas vacciné mais supplanté en vit D depuis octobre, je n’arrive pas encore à l’attraper mais je ne perds pas espoir !

        1. durru

          Je suis scotché d’apprendre qu’il existe quand même un pays ayant gardé une petite graine de bon sens dans ce bas monde, c’en est presque incroyable !
          Ainsi donc, en Suisse pour prouver qu’on a contacté une maladie il suffit de prouver qu’on a les anticorps qui vont bien ? Impressionnant, vraiment.

          1. Jusnaturaliste

            @ durru

            L’explication est simple: en Suisse, l’armée c’est le peuple, et les soldats ont leur flingue à la maison… 

            Mais la Suisse étant coincée au milieu de l’Europe, elle suit la tendance en essayant d’être plus modérée. La Suisse impose une limitation de nombre pour rencontres privées, le port du masque, le passe, etc.

            Le peuple a voté déjà à deux reprises à 60% pour les mesures, j’imagine qu’on aurait probablement la même chose dans les autres pays d’Europe.

            @ Alfred Zerty

            La Suisse romande n’aime pas trop sauter les pieds dans le plat. Par contre, si vous demandez quelles sont les mesures sanitaires à respecter dans l’entreprise, ce serait plus dans le style suisse, que de balancer que vous êtes contre la vaccination… 

            1. Alfred Zerty

              Grand grand merci à Greg et Jusnaturaliste pour vos réponses précises et conseils précieux.

              Je ferai donc comme conseillé, c’est sur que c’est beaucoup plus diplomate comme approche.

            2. Greg

              Notez tout de même que la confiance dans le peuple a bien diminué, puisque si le soldat garde toujours son arme à la maison, il lui a été retiré les munitions…
              J’ai rendu arme et munitions à l’âge de 35 ans en 2004 ayant été libéré de mes devoirs de soldat. Avant 1995, vous gardiez le tout jusqu’à 50 ans, avec obligation de tir annuel de 24 cartouches annuellement, et depuis 2010 environ la munition de guerre n’est plus donnée au soldat .

              Et ce ne sont pas les 2-3 suicides annuels qui ont justifiés ce retrait, quoique officiellement si… Officieusement, la présence importante de la diaspora de l’ex-Yougoslavie dans les rangs est une meilleure raison, mais il a fallu du temps pour l’entendre de la part de hauts gradés… Sujet tabou…

  3. Pythagore

    A ma grde surprise, il semble que même ds les milieux dits « libéraux », le RCA et la nécessité de le combattre font recette. Personne pour remettre en cause cette supercherie. La question est plus comment, où il y adébat, que de la nécessité d’agir (ou de ne pas agir).

    1. P&C

      Médites sur le covid : si une grippe méchante a pu donner lieu à pareille hystérie et reniement de nos principes, une menace d’extermination climatique, ça va donner quoi ?

      Le RCA, c’est un point dur. Si tu considères sérieusement les conséquences induites, tout le modèle de civilisation est à revoir.
      Et ça implique de gérer avec une économie de stock, du rationnement, et de la bonne pénurie avec ta Lada jigouli livrée x dizaines d’années après commande.

      1. P&C

        Rigolez pas : si on se met dans le cadre des restrictions imposées par le RCA et tutiquanti, la Lada jigouli sera le standard industriel idéal.
        – facile à produire
        – consomme peu
        – elle roule… et c’est déjà bien.
        – légère
        – increvable, même avec trous dans le plancher.
        – facile à entretenir
        – livrée en panne, à toi de faire les premiers réglages.
        – pièces de rechange et cannibalisme +++
        Et encore, même la jigouli est trop lourde et trop consommatrice… faudra faire encore plus léger et plus chiche.

        https:/ /www.youtube.com/watch?v=r9CknCb4sYo

        1. Pythagore

          Faudra juste rajouter une petite tonne d’équiment et quelques renforts structuraux pour répondre aux requis verts et normes de sécurité:
          – batteries
          – ABS, ESP
          – air bags
          – détecteurs de sommeil
          – détecteurs de collision
          – détecteurs de proximité
          – détecteur d’excès de vitesse
          – détecteur de vélo qui roule n’importe comment
          – Système anti-pipe
          – Système à baffe anti-gamin excité
          …etc…

        2. Aristarkke

          Yorapuka trouver un marabout réputé internationalement dans son bled qui aura passé l’option voitures russes outre celles des motos du même pays, pour les faire démarrer…

        1. P&C

          Jancovici mentionne à demi mot un autre problème : si on enlève la consommation aux gens, il va falloir leur donner autre chose pour éviter le pétage de plombs généralisé.
          Or la seule identité restante de notre société, c’est faire du fric et consommer…

          Tu mets quoi à la place ?
          Dire aux gens « demain vous serez plus pauvre, vous redeviendrez des manants. Mais en échange vous aurez plus de temps pour votre famille, votre communauté, etc… » ça pourrait passer.
          Tout en gardant à l’esprit qu’une société pauvre, c’est une société où on travaille plus…

              1. Pierre 82

                Sans doute quelques illuminés rêvent de mettre la population humaine en stabulation, avec un casque sur la tronche en permanence pour leur donner l’illusion de « pouvoir s’échapper », avec des substances hallucinogènes dans le sang pour « qu’ils soient heureux ».
                Ces « penseurs » sont dans un délire millénariste, en prenant l’être humain comme une simple machine dont il suffit de régler quelques paramètres pour qu’ils se tiennent calmes et obéissants.
                Bien sûr, c’est du pipeau, et l’anthropologie ne se laisse pas manipuler comme ça. Pour l’instant, tout le monde est endormi, en semi-léthargie, mais l’histoire enseigne qu’il ne faut jamais se fier à l’eau qui dort.

            1. paf

              non. c’est de la merde.Ca ne marchera pas comme ils nous le decrivent.Le premier probleme c’est qu’un headset c’est chiant, personne ne veut ca.Le metaverse existe deja mais le display reste un ecran.La palucherie de Zuckerberg c’est du vent.

              1. zz

                Je suis pas aussi affirmatif mais c’est aussi mon impression. Pour quelques utilisations specifiques je dis pas, mais un truc utilisé souvent j’y crois pas trop.

                1. Pythagore

                  Il y en a bien eu qui faisaient des apéros « online » pendant les confinements. Cela revient à ca sauf qu’au lieu d’être filmé, on aura notre double virtuel.
                  A mon avie, ca séduira les gigs et les ado qui circulent dans les mondes virtuels des jeux vidéos, au-delà je demande à voir.
                  Perso, je suis attaché au réel, mais je peux imaginer que des gens, surtout apeurés, recherchent un contact à travers ce mode de communication.

                  1. Pierre 82

                    Les apéros virtuels, c’est un peu comme les applaudissements de 20h. Ça a amusé un peu dans les premiers temps, mais ça a lassé très vite.
                    Il y avait, je pense, un côté provoc’ dans la démarche (on nous empêche de nous réunir, mais on s’en fout, on le fait quand même, na), mais ça ne peut pas s’inscrire dans le temps.

                    1. Mitch

                      « Il y avait, je pense, un côté provoc’ dans la démarche (on nous empêche de nous réunir, mais on s’en fout, on le fait quand même »

                      J’ai une toute autre lecture. Ne pas oublier que le premier confinement a été massivement approuvé. En Mars 2020, quand une poignée osait dire que c’était une folie et qu’il y avait des actions plus intelligentes et plus ciblées à mener avant d’attacher tout un pays à son lit, cette poignée était pire que des complotistes : des fous, des inconscients, des tueurs de vieux, des mecs qui ne pensent qu’à l’économie, …

                      J’ai du mettre mes activités sportives en ‘hidden’ sur Strava pour ne pas avoir à subir la morale populaire même de la part de certains gars que je pensais être des copains (car évidemment je me suis assis sur leur confinement de merde). Ca m’aura d’ailleurs permis de faire pas mal de ménage.

                      Perso, je ne pense pas que ces apéros et applaudissements étaient de la provoc. Pour être de la provoc, il aurait fallu qu’il y ai un rejet de ce cirque et c’était tout l’inverse.

                      A mon avis c’était une façon de montrer que malgré le cirque on pouvait très décemment vivre et continuer tant bien que mal sa vie.

                      Quand aux applaudissements, c’était le sommet de l’hypocrisie!

                    2. zz

                      Le 1er conf etait payé bcp se sont retrouvés en famille tous frais payés. Comment être contre. S’ils avaient conscidu prix dee la facture que nous payerons tous d’une façon ou d’une autre, l approbation serait moindre

          1. Pythagore

            Et oui, il va falloir se remettre à repriser les chaussettes, moudre le grain, planter les bétteraves, faire sa permaculture par nécessité et pour tuer le temps, tout ce que nos ancêtres ont fait et que nous avons oublié.
            Je suis curieux de voir comment les citadins vont faire ca.
            Les terrasses vont fleurir de carottes, radis et navets.

          2. Jehan

            Tout à fait ! On commence même à le faire un peu partout : j’écoutais une émission sur France Inter (j’aime prendre le poûl de la bête de temps en temps…) où l’invité faisait un bingo de l’écologie tendance actuelle : reconnecter les gens, donner aux gens un bonheur simple, fuir le (terrible !) renfermement, alimenter un écoféminisme, développer une spiritualité en connexion avec la Terre etc En creux le gars évoquais l’appauvrissement, l’insécurité, le renouvellement des idées (de gauche bien sûr !) et même la désignation des ennemis (!). Mais jamais, jamais il ne fallait présenter les choses ainsi à la population. C’est passionant, on voit la création d’une nouvelle religion sous nos yeux, complètement vide de sens bien entendu, mais qui servira sans nul doute à nombre de personnes dans l’avenir pour éviter la dépression et le désespoir généralisé.

            1. Pierre 82

              Une religion qui promet le désespoir, ça ne peut pas fonctionner.
              Je vois plutôt ça comme une poussée de fièvre à la Savonarole, une secte basée sur la punition pour laver les péchés de l’humanité contre la déesse Gaïa. Sauf que le bûcher des vanités était une hérésie chrétienne, alors que l’écologisme serait plus proche d’une hérésie paganiste. Il ne s’agit pas de vénérer les « forces telluriques », mais bien de se flageller devant elles pour se punir d’avoir été méchant. Un désespoir sans fin. Greta finira sans doute sur un bûcher, enfin symboliquement.

            2. douar

              Bruno Latour je pense.
              Un des penseurs des khmers verts.
              Que l’on puisse être béat devant ce type de discours dépasse l’entendement

              1. Pheldge

                l’entendement est une qualité rare, dont sont désormais dépourvus les millenials, grâce aux efforts conjugués de leurs parents , qui déjà n’en avaient plus beaucoup, et de l’EdNat

                1. Pierre 82

                  Le problème du manque d’entendement des plus jeunes générations, c’est qu’il augmente avec le niveau d’étude.

                  Je me demande d’ailleurs si le même phénomène n’était pas observable en URSS, et de manière générale, dans les pays communistes, où un diplôme ne faisait que sanctionner la capacité à démontrer à des examinateurs qu’ils étaient capables de régurgiter tel quel ce qu’on leur a fourré dans le crâne préalablement.
                  Et que donc plus on montait dans le niveau d’éducation, plus la croyance aveugle en la supériorité du communisme était élevé.
                  Tant qu’on est dans les matières techniques, ça n’a pas beaucoup de sens, mais par contre, pour ne pas perdre son temps dans les matières annexes (par exemple un cours sur l’écologie ou des modules obligatoires « d’éducation civique »), un étudiant, au pire gobe tout sans poser de questions, au mieux, décide de s’en foutre, et de se contenter de dire ce que l’examinateur veut entendre.
                  L’opposition systématique à ses professeurs, ou au contenu d’un cours mobilise énormément de ressources intellectuelles, dont l’étudiant a besoin pour réussir ses études, et c’est par conséquent très contreproductif.
                  J’ignore totalement quel est le pourcentage de jeunes diplômés qui croient dur comme fer au RCA, par rapport à ceux qui ne se posent pas trop la question, et se contentent de dire que « si ça fait consensus, il doit y avoir du vrai », de ceux qui s’en cognent.
                  La seule chose qu’on sait, c’est que seule une infime minorité est sceptique.

                  1. durru

                    Dans les pays cocos satellites, les études supérieures non techniques n’étaient pas très recherchés, ça donnait beaucoup d’enseignants (même pour une filière maths, c’est dire…)
                    Malgré les apparences, au-delà des premières années où la volonté de faire disparaître l’ancienne classe dominante (et donc tout leur voler et éviter une opposition de l’intérieur) a bien filtré les populations étudiantes, en rajoutant quelques couches de propagande (peu dégrossies, donc assez peu prises en compte par les jeunes), l’enseignement a été assez peu politisé en soi. Je ne parle pas des activités annexes, genre inscription quasi-obligatoire aux jeunesses communistes et manifestations d’adhésion dans les stades ou autres, qui d’ailleurs avaient un impact idéologique assez limité.
                    Du coup : plus on montait dans le niveau d’éducation, plus la croyance aveugle en la supériorité du communisme était élevé : non, je ne crois pas, ce n’est pas ce que j’ai observé. Pas grand monde n’y croyait, surtout vers la fin…

                    décide de s’en foutre, et de se contenter de dire ce que l’examinateur veut entendre
                    Absolument, et ça même pour des matières pas du tout politisées, mais sans aucun rapport avec le cursus choisi (et y’en avait)

                    le pourcentage de jeunes diplômés qui croient dur comme fer au RCA
                    Difficile à estimer, c’est sûr (quoique, à mon avis, le niveau de conviction ne doit pas être très élevé). Ce qui est plus sûr, c’est qu’ils ont pour la plupart bien compris l’intérêt économique (ça rapporte des sous, du boulot, etc) d’avoir un discours écolo-compatible, de mettre ça dans leurs CV et de « verdir » leurs projets.

        2. Murps

          Oui je me rappelle, j’adore !!!!
          C’est tellement con qu’on se demande si c’est réel.

          Sorti du crâne d’un scénariste d’Hollywood on trouverait que c’est too much et pas crédible. Je suis fier de constater que c’est une petit startup régionale qui propose le Grand Bond En Avant.

          Tiens, j’ai bien envie de l’imprimer et de le placarder sur mon lieu de travail qui est claffi d’écolos pratiquants.

        3. douar

          J’ai rempli le document du recensement.
          Il est question, assez lourdement du mode de déplacement pour aller au boulot.
          Je serai curieux de voir combien peuvent y aller en vélo…
          Mon fiston le fait, mais il reconnait volontiers que c’est un luxe…qui se paie au prix cher dès lors que l’on a un logement pas trop loin de son boulot: l’immobilier explose.
          Sinon, j’ai cru comprendre que le gvt réfléchissait à limiter l’impact de la hausse du carburant: c’est certain que l’idée de taxer à bloc le carbone allait avoir d’impact à un moment donné. Nous y sommes et ça va frotter.

    2. René-Pierre Alié

      Oui, ils parlent du réchauffement comme d’un fait avéré, d’un article de foi. On ne dit pas « au cas où ». On dit « en raison du réchauffement »…

      1. Pheldge

        bin oui, c’est à cause du « consensus scientifique » … toi que tu as fait le tour du monde avec ton bateau, heureusement que tu ne t’es pas trop approché du bord de la Terre, tu serais tombé ! 😉

    3. Jacques B.

      Flash d’actualité du 17 juillet 2027 : La forêt de Fontainebleau, autrefois épargnée par les incendies estivaux, brûle depuis une semaine. La canicule qui frappe l’Europe depuis près de 30 jours n’offre aucun répit. Le record de décès de l’épisode caniculaire de 2003 est explosé avec 580 000 personnes emportées. La perte des récoltes de céréales est de 80 %, faisant s’envoler les prix des denrées alimentaires de base pour la troisième année consécutive…

      C’est ainsi que commence un éditorial du journal Ouest-France, publié il y a quelques mois : https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/point-de-vue-les-entreprises-en-premiere-ligne-de-l-action-climatique-baeb98de-d2a4-11eb-b287-e5b3d464e856

      C’est la surenchère dans le catastrophisme le plus invraisemblable : car qui peut croire une seconde que ce que ces crétins (issus du monde de l’entreprise, paraît-il) annoncent ? Al Gore l’escroc et son documentaire « une vérité qui dérange » est battu à plate couture…
      Ce qui est formidable avec le soi-disant RCA, c’est qu’ils peuvent se permettre à peu près toutes les outrances, car soit personne ne sera là pour vérifier leurs prédictions (dans un siècle), soit les gens ont une mémoire de poisson rouge et une information chassant l’autre, ne se souviennent plus de ce qui a été dit même quelques années plus tôt…

      1. Pierre 82

        Bof.
        Les occidentaux ont été capables de gober la fable de la peste noire, inguérissable sauf si on utilise un traitement expérimental, scénario dont ils sont en train de préparer le bon narratif pour la sortie de crise, et qui sera, n’en doutons pas, très efficace pour que le bon peuple soit persuadé que s’ils n’avaient pas pris toutes ces mesures, on compterait les victimes par dizaines de milliards sur la planète.
        Alors, venir greffer là-dessus le RCA, qui d’ailleurs fonctionnait déjà pas trop mal avant le covid, et dont le narratif va être très porteur dans un univers de pénuries dans lequel nous entrons, ça fonctionnera à donf.
        Nos jeunes vont se sentir « très concernés » par ce problème gravissime et gober toutes les conneries, du moment qu’ils puissent continuer à rouler en trottinette. Et ça leur permettra de cracher sur leurs aînés, responsables du cataclysme à venir.
        Je ne me fais plus guère d’illusion.

      2. douar

        J’ai un n° du magazine GEO de octobre 1984 du même tonneau, je cite :
        « le Président s’éponge le front. Mais quelle idée, aussi, d’avoir coupé la climatisation de la maison Blanche pour montrer l’exemple! L’été de l’année 2023 s’annonce plus torride encore que les précédents (…) Une étude commandée par Jimmy Carter et remise officiellement à son successeur Ronald Reagan dès décembre 1983! « oui, nous savions déjà! » soupire le Président ».

        Avec quelques années depuis, j’en rigole encore: leurs prévisions alakon, ils peuvent se les garder.
        Autant dire que mettre cette littérature sous les yeux des écolocrédules, ça fait réfléchir certains.

      3. P&C

        Pas sur que les entreprises soient encore volontaires lorsqu’on leur annoncera qu’elles devront faire tous leurs bilans financiers en récession structurelle.

          1. Pierre 82

            Mon impression (j’ai assisté à quelques réunions de stratégie dans ma boîte) que les commerciaux ont très bien compris qu’il y a du pognon à se faire, vu que l’état n’ouvre son portemonnaie qu’à condition que les projets soient « éco-responsables ». Et vu que la demande n’est pas au top, et que l’état est un client comme un autre, ils s’alignent sans broncher.
            Pour parler plus basique, si la mode était à tout peindre en bleu, ils ne présenteraient que des projets repeints en bleu. Sans état d’âme, mais en tenant énormément à ce que les cadres fassent semblant pour donner l’illusion, et s’habillent en bleu.
            La « responsabilité sociale des entreprises » est juste une contrainte économique de plus, parfaitement intégrée par les commerciaux, tout comme par exemple, la sécurité des ouvriers est intégrée dans les calculs de coûts sans que ça ne pose question.

      4. Nemrod

        Quelques année ?
        Vous plaisantez…quelques mois ou plutôt jours.
        Quand je recadre les choses y compris avec mes con…frères pourtant bac + 6, faut voir les yeux ronds quand je leur rappelle que le Covid au pire moment de l’épidémie c’était 0.6 % de mortalité en population générale…et encore c’est le chiffre fort…
        L’ont ils jamais su un jour ?
        L’ont ils oublié ?
        Même eux sont persuadés d’avoir échappé à la mort grâce au vaccin alors même que les seuls morts recensés dans le canton étaient à l’EHPAD.
        Quand je leur raconte que j’ai au coffre de quoi soigner toute ma famille avec des protocoles interdits…c’est l’apothéose…mais un petit doute quand même.
        Car deux Covid chez moi pulvérisés en 24 h avec ça…quand les leurs trainent…mais trainent…
        « vous qui voyez les gars, si vous préférez ne pas pendre le « risque » de prendre des produits anodins qui au pire vous feront rien mais soignent des millions de personnes…allez y »
        Ca ça les emmerde…

        1. zz

          Moi j ai un nombre important de malades double ou triple vaccinés autour de moi. Et parfois assez violent (sans aller jusqu’à l’hosto) et bah même ça ça leur fait pas vraiment changer de religion.

          1. Mitch

            « Parce que sans ce serait pire ! »

            C’est invariablement ce qu’ils te répondront.

            Pire, ça les conforte même dans leur choix, persuadés qu’ils sont d’avoir échappé au pire.

  4. Calvin

    Oui, il y a ce que l’on voit (dans les médias), et ce que l’on ne voit pas (dans la réalité).
    Le niveau du déni est incroyable.

    1. Berdol

      Opere hier, je mesuis fait engueuler par.le chirurgien sur latable et qui a meme plaisante sur le fait que endormi,il pourrait en profiter pour me vacvine. Je n’ ai pas essaye d’ argumenter, ma position etant inconfortable et je me suis.endormi

  5. Higgins

    Je pense que le jusqu’au-boutisme du pouvoir tient beaucoup à la personnalité malsaine du Mignon poudré et à la clique de nuls qui l’entoure. Après, ce qui reste le plus surprenant et très inquiétant, c’est l’alignement sans coup férir de tous les prétendus contre-pouvoirs (CC et CE en tête, médias juste derrière). C’est une approche que je qualifierai de mussolinienne : « Tout dans l’Etat, rien contre l’Etat, rien en dehors de l’Etat. ». Tout cela , ne l’oublions pas, aux ordres d’une commission européenne de plus en plus hors sol et dont la nocivité ne fait plus aucun doute.

    1. P&C

      Mussolini tait un aussi un nul. Mais au moins lui était un matamore clownesque, même pour l’époque.
      Macron, c’est le nec plus ultra de notre civilisation.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      L’interdiction des traitements médicamenteux est sans doute la pire mesure qu’ils aient prise. Il semble que ces traitements soient efficaces à 85%, ce qui signifie, en prenant leur chiffres officiels, qu’ils ont plus de 100000 morts sur la conscience.
      A cela s’ajoute les dégâts non négligeables des sérum ARNm injectés plus ou moins de force.
      Avec un tel bilan, il est désormais dangereux pour nos peintres d’arrêter ce cirque. Macron a brûlé ses vaisseaux le 12 juillet et il s’est, à cette occasion, pratiquement coupé de toute porte de sortie honorable, entrainant dans son crime toutes nos institutions…
      En France, la sortie de crise va être particulièrement compliquée.

      1. pabizou

        C’était surtout la seule manière d’obtenir des AMM pour Pfizer & co . Sans ça l’arnaque n’aurait pas pu être mise en place . Il est possible cependant que ce soit ce qui les fera tomber

      2. zz

        Moi j’ai du mal à croire que l’interdiction des traitements soit juste une mesure stupide. Moi je pebse qu’il yca une forme de corruption poussant aux produits vendus par les gros labos. Xar maintenant que eux les proposent on veut bien étudier la solution.

        1. Pheldge

          un peu de corruption, surtout beaucoup d’arrogance, et de complexe messianique en haut, et énormément de suivisme bêlant des niveaux inférieurs …

  6. Le Grincheux

    Je lis ce papier et je me rappelle que j’habite rue henri Queuille, mon penseur favori, qui disait à peu près ceci: « en politique, il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout. »

  7. Le Gnôme

    Allons, des politiciens roses et dodus, ça manque singulièrement de diversité, d’inclusivité et autres vocables à la mode. De quoi se faire écharper par les gentils tenants du wokisme..

    Sinon, heureusement que nos ancêtres ont fait la Révolution au nom de la liberté. Imaginez ce que ce serait dans une vile monarchie qui ne penserait qu’à opprimer le petit peuple. On me susurre à l’oreille que nous sommes en monarchie, mais que c’est le peuple qui choisit le tyran.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Les pays d’Europe sous la coupe d’une terrible et tyrannique monarchie semblent être revenu à la raison plus vite que les républiques éclairées.

  8. Simon C-T

    Parmi les articles de presse annonçant le prochain motif de stress apocalyptique, on peut rajouter celui concernant l’invasion fantasmée de l’Ukraine par la Russie : « En raison de la menace persistante d’une opération militaire russe, le gouvernement américain invite ses ressortissants vivant en Ukraine à envisager maintenant de quitter le pays.» Evidemment, le poodle britannique dépose aussi sa petite crotte, comme au temps de la guerre d’Irak, Londres ayant annoncé le retrait de personnels de son ambassade à Kiev.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      J’ai surtout l’impression que les Etats-Unis veulent la guerre en Ukraine.
      Comme le rapport de force militaire est peut-être favorable à court terme aux russes, le conflit est possible.
      en plus, rien de tel qu’une bonne guerre pour oublier les turpitudes politiques. Pour oublier le covid et les coupables agissements des dirigeants, il n’y a que la guerre.

      Un conflit armé en Ukraine est très possible, mais pas à l’initiative des russes.

      1. Higgins

        Le fond du problème ou du moins un des principaux : https:/ /leblogalupus.com/2022/01/23/nord-stream-2-toujours-au-coeur-de-la-tourmente-geopolitique/

        1. Roanna

          Le noeud du pb est probablement là. Nord-stream-2.

          Les US n’en veulent pas pour d’une part affaiblir la Russie et garder l’Europe sous leur coupe et d’autre part vendre leur gaz de shiste merdique à prix d’or en lieu et place du gaz naturel russe pas cher.

          Donc rien de tel que de créer qq tensions le temps de mettre en place tout le bousin.

          1. pabizou

            Gaz de schiste? faudrait peut-être te réveiller, depuis Sénile 1er la production de gaz de schiste s’est effondrée et ce taré n’a rien trouvé de mieux que de mettre des bâtons dans les roues des producteurs, au nom, bien sûr, de l’avenir de la Planaytttte . Les vrais responsable des retards de Nord-stream 2 sont les verts Allemands . Quand à l’Ukraine, il faut arrêter de fantasmer la dessus, il faut être 2 pour faire la guerre et la Russie n’en veut pas, l’Ukraine est un boulet ingérable, Poutine est trop intelligent pour faire entrer un nouvel ennemi intérieur chez lui, il a assez de problèmes avec les salopards de progressistes qui essaient de faire leur nid dans le parti Russie unie (Moscou en est un exemple typique)

            1. P&C

              Verts allemands super cons. Il ont oublié leurs centrales à charbon collées à leurs parcs éoliens ?

              Et nous qui avons été suffisamment cons pour f*utre en l’air le nuke…

              1. Roanna

                « Verts allemands super cons. » C’est vite dit et ça ne coûte pas cher. La réalité est peut-être un peu différente.
                Ci-dessous quelques images de ce contre quoi les verts se battent en Allemagne. Cela se passe à Garzweiler en toute indifférence de la communauté internationale.
                D’ailleurs qui ici a déjà entendu parler de Garzweiler, les images sont pourtant terrifiantes.
                Sur des dizaines de km2 la terre est enlevée pour extraire le lignite sur une cinquantaine de mètres de profondeur puis l’ensemble est refermé.
                Devant l’avancée des machines RIEN ne résiste, ni les villages, ni les églises (de style ou pas) ni les cimetières ni les autoroutes, RIEN….Les gens sont expropriés un point c’est tout. Les images sont tirées de wiki, il suffit de taper Garzweiler dans la recherche

                https:/ /zupimages.net/viewer.php?id=22/04/qqmi.png
                https:/ /zupimages.net/viewer.php?id=22/04/01zl.png
                https:/ /zupimages.net/viewer.php?id=22/04/agzd.png
                https:/ /zupimages.net/viewer.php?id=22/04/3ej8.png

                Et ne me dites pas que ce sont les écolos qui veulent ça, non c’est le business.
                C’est peut-être cette autre réalité qui fait que les écolos y sont plus agressifs et cons

                1. Roanna

                  Les liens précédents ne fonctionnent pas,supprimer l’intervalle entre //

                  https:/ /zupimages.net/up/22/04/qqmi.png
                  https:/ /zupimages.net/up/22/04/agzd.png
                  https:/ /zupimages.net/up/22/04/3ej8.png
                  https:/ /zupimages.net/up/22/04/01zl.png

                    1. Pheldge

                      @ sam : Krupps … j’avais visité Hambach en 81, tu te sens tout petit à côté 😉
                      @ Roanna : c’est pas le business qui a créé la demande, c’est l’application de la politique débile des verts, et l’arrêt du nucléaire allemand !
                      ces images, c’est la réalité de l’écologie idéologique, et pour faire bonne mesure il faut y ajouter les champs d’éoliennes, et les cimetières de pales !

                  1. Roanna

                    @Pheldge
                    Oui et non car l’arrêt des centrales sous l’action des verts a entraine l’utilisation de la lignite pour compenser. Mais ils ne veulent pas non plus de cette substitution et les éoliennes c’est du vent. Qu’est ce qu’on fait?
                    En fait l’écologisme comme ils l’entendent est mort, il faut de l’énergie et il faut la sortir de qq part. Résultat ils polluent encore plus. La solution c’est mourir mais chacun préfère que ce soit le voisin qui commence.

                    1. Pheldge

                      c’est pas oui et non, c’est oui tout court : par idéologie ils ont créé un déséquilibre de la production d’énergie, et Il a bien fallu compenser, fallait pas être Grand Druide pour prévoir ça !

                2. P&C

                  Ben oui, faut bien alimenter les centrales à charbon…
                  Et vu que les usines allemandes ne produisent pas par intermittence, les éoliennes ne suffisent pas.

                  En fait, les verts allemands ont un moyen simple d’arrêter cela : faire en sorte que le pays ne fonctionne que lorsque les éoliennes et panneaux solaires produisent… mais le prix à payer sera le PIB allemand…

            2. Higgins

              Ça n’enlève rien au pb posé par Nord-stream 2. Les US y sont farouchement opposés d’où la dangereuse surenchère actuelle. Encore une fois, dans cette partie, c’est Poutine qui a les blancs.

            3. Higgins

              « La crise qui commence sera -peut-être – celle ou les USA perdront non seulement ce privilège mais aussi la capacité de forcer les autres pays à payer pour leur énergie dans la monnaie américaine. (disparition du privilège impérial).
              Ce sont là les deux piliers de la superpuissance américaine depuis 1945.
              Si ces privilèges étaient perdus, cette crise énergétique se doublerait d’une crise géopolitique d’une ampleur inégalée. Et avec Biden au pouvoir, le pire est à craindre et savoir qu’il est atteint de gâtisme sénile ne rassure pas.
              En cas de crise géopolitique, je ne sais pas qui va l’emporter en fin de parcours, mais je sais que la Russie est plutôt bien placée à l’heure où j’écris ces lignes puisque l’Europe à un moment ou à un autre devra choisir entre l’énergie russe et la protection militaire US.
              Et c’est bien pour forcer l’Europe à faire ce choix le plus vite possible que les USA essaient de déclencher un conflit en Ukraine… » (https://institutdeslibertes.org/la-crise-energetique-suite-mais-certainement-pas-fin/)

              1. Roanna

                Oui mais la protection US ne nous donnera pas l’énergie à bas coût espérée.
                Sans énergie pas chère pas de solution.
                C’est débile de faire venir du gaz des US sous forme liquéfiée par bateau alors qu’il n’y a qu’un tuyau à brancher pour avoir le même résultat. Pourtant je ne suis pas fondamentalement favorable au gaz russe car une fois en place la fermeture du robinet est chose facile pour faire pression.
                Quoi qu’on fasse on est dans la merde (depuis peu on peut se permettre ce terme qui est passé en mode on)

                1. P&C

                  Peut être que ça tournera au jusqu’au boutisme.

                  Lukas Notaras, grand dux de l’empire byzantin, avait répondu à l’offre du pape (« si vous voulez être sauvés des turcs, convertissez vous ! ») « plutot le turban que la tiare ».

                  Bon, Mehmet 2 le fera exécuter avec ses fils pour une sombre affaire, Mehmet avait des vues sur le postérieur d’un des fils du Lukas, et celui ci n’était pas d’accord…

        2. Jacques Huse de Royaumont

          En résumé, l’oncle Sam nous demande de choisir entre le gaz russe et le parapluie militaire américain.

          Il faut choisir le gaz russe. Les américains ne partiront pas pour autant, ils n’ont aucunement envie de se faire virer de leur principale zone d’influence. Il préféreront perdre un peu d’influence que toute celle-ci.

      2. P&C

        A condition de la gagner…
        Petit rappel (la version US, c’est à 3.08)
        https:/ /www.youtube.com/watch?v=OxrV_Ipa2-8

        Quant aux armées européennes… mis à part l’armée française, y a pas grand chose.

        1. Higgins

          https:/ /leblogalupus.com/2022/01/18/evaluation-des-armees-les-plus-puissantes-du-monde/

          L’armée française possède, mais de plus en plus difficilement, une cohérence à peu près complète ce qui la rend, du moins sur le papier, encore forte (je mets de côté volontairement ce qui touche au nucléaire). Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, nous sommes à l’os. Je la crois et sais très forte en matière de coordination et de planification des opérations où d’énormes efforts ont été faites depuis la première guerre du Golfe. Ce conflit a mis en exergue, doux euphémisme, le retard catastrophique dans ce domaine. Elle affiche cependant de graves lacunes en matière de transport aérien (avions et hélicoptères où la situation est catastrophique), en matière d’aviation de combat (l’AA peine à aligner, sur le papier, 150 avions de combat surtout avec les ventes de Rafale en Croatie et en Grèce où des avions ont été prélevé sur les effectifs air, au niveau de sa Marine (le CDG peine de plus en plus à masquer les lacunes de la flotte de surface et sous-marine). Quant aux forces terrestres, je rappelle que ses effectifs remplissent tout juste la stade de France. La qualité des hommes est réelle mais là également, les reports de programmes se font sentir surtout avec la frénésie d’engagement sur des théâtres extérieurs par nos dirigeants politiques (l’Afghanistan puis le Mali sans compter la dernière lubie du Mignon qui veut envoyer une brigade en Roumanie). Si on rajoute à cela une pénurie inquiétante, pour ne pas dire catastrophique, de munitions et de pièces détachées, on a un tableau à peu près juste de la situation. Les politiques réitèrent les erreurs faites dans les années 20 : « Les armes nucléaires coûtent cher, donnent une fausse assurance de sécurité et risquent d’être dépassées face aux nouvelles guerres cyber ou spatiale, affirme dans une tribune au « Monde », le général d’armée aérienne Bernard Norlain*, président d’Initiatives pour le désarmement nucléaire. » (https:/ /www.lemonde.fr/idees/article/2022/01/22/le-general-bernard-norlain-parler-de-la-dissuasion-comme-la-garantie-ultime-c-est-promettre-une-ligne-maginot-nucleaire_6110511_3232.html)

          Il faut également intégrer dans ce tableau, pour être juste, l’impressionnant vide de notre politique étrangère. Les droits de l’homme, surtout quand on voit comment ils sont traités dans ce pays, ne suffisent pas à en masquer l’absolue indigence.

          * La réflexion de l’intéressé est à prendre en compte.

          1. Spirou

            Je ne sais pas… À croiser les traînes rangers de l’opération sentinelle, je suis partagée entre le rire nerveux et une pitié nauséabonde. Bcp de petits blancs provinciaux, au physique ectoplasmique, incapable de tirer à plus de 5 m sans doute et le regard éveillé entre 12h30 et 13h devant le kebab de la rue de la tour.

        2. Pierre 82

          Je ne m’en lasse pas…
          C’est pas la France en particulier qui coule, c’est l’occident tout entier. On dirait un gag, cette vidéo…

        3. Jacques B.

          Ah oui, ouch ! bonjour le contraste, c’en est comique en effet. Ce ne’st pas une blague au moins (pour le clip US) ? C’est tellement gros qu’on pourrait le croire…

          1. P&C

            Et non…

            Sam et Al vont encore râler, mais c’est lié au recrutement.

            Le soldat US moyen a un niveau licence, donc c’est un universitaire. Or les facards US sont wokes. Donc faut faire des pubs wokes pour leur plaire. 25% de la jeunesse grand max.
            Le reste ? trop con, trop gros, trop drogué, trop de casier…

            Guignol, cowboy… c’est fini, y a plus.

            1. durru

              Tout ça, c’est des réflexions idéologiques. On en avait déjà discuté, le bac+12 n’est pas nécessaire pour pouvoir faire un bon militaire. On voit que t’as pas fait ton service militaire pour croire à de telles billevesées.

              1. P&C

                Depuis quand j’affirme qu’il faut un bac+12 pour faire un bon militaire ?
                Par conte, j’affirme qu’il faut avoir plus que quelques neurones qui se connectent et un bon physique.

                Toi qui a fait ton service militaire, tu devrais savoir que les débiles mentaux étaient réformés, tout comme les handicapés physiques.

                Au contraire, les armées ont historiquement tendance à privilégier les recrues issues de la campagne, ayant connu une vie difficile… pour autant qu’ils ne soient pas trop cons.
                (pour rappel, dans l’arme romaine, fallait être lettré pour espérer devenir centurion).

                Je te conseille ça pour voir le recrutement de l’armée romaine… et ce que les recruteurs recherchaient chez les futurs soldats.
                https:/ /www.youtube.com/watch?v=WLrjFQGSX1w

                Plot twist : les abrutis n’étaient pas recherchés. Fallait des gars suffisamment intelligents pour s’adapter au ballet tactique très complexe des légions manipulaires.

                Le problème de recrutement de l’armée US, je le tiens d’articles sur le sujet.
                Je rappelle que l’armée US s’interdit de recruter quelqu’un avec un QI de 83 ou en dessous. Et 83, c’est vraiment pas une flèche…

                Le problème de l’armée US est simple :
                – dégradation anthropologique qui réduit le potentiel en recrues de qualité : beaucoup trop de cons, d’obèses, de criminels et de drogués.
                Etre gros, sauf pour bosser dans un bureau, c’est pas terrible.
                Con c’est rédhibitoire. Criminel et drogué, bonjour l’ambiance et la discipline…

                Scoop 2 : grosse baleine n’était pas une bonne recrue. Et il avait juste 10 kilos en trop… et limité mentalement.
                il y a même pas 1/3 des jeunes adultes US qui sont physiquement qualifiés pour espérer passer les tests de recrutement !

                – concurrence d’emplois moins risqués et mieux payés.

                – métier de soldat de plus en plus technique, donc requiert des gens de plus en plus compétents, capables d’apprendre vite…

                Voilà pourquoi l’armée US se tourne vers les facs : faut trouver des recrues ET qui ont le niveau intellectuel.
                Or les facs sont gangrénées par le wokisme… donc faut des pubs de recrutement qui parlent aux wokes.

                à partir de 16 min, tu as l’explication du pourquoi de la pub woke et des problèmes de recruement de l’US army.
                https://www.youtube.com/watch?v=wykUsEnQVn4

                Morale de l’histoire : Cowboy, le gars de l’Arkansas, solide physiquement et habitué à la vie dure, le soldat de l’US army de la WW2, n’existe plus.

                1. P&C

                  D’une certaine manière, Marc Aurèle avait été confronté à un problème similaire.
                  L’épidémie de peste avait décimé la population… et les jeunes gens des campagnes ne voulaient pas s’engager, car leurs familles avaient besoin d’eux à la ferme.

                  Tu pourrais dire « oui, ben y a qu’à recruter des gladiateurs ? ils savent se battre »… sauf qu’un gladiateur est un combattent habitué aux combats individuels. Ils faisaient de très mauvais soldats. Les légions les utilisaient en temps normal pour entrainer les recrues.

                    1. P&C

                      Certes, mais il y a tout le ballet tactique des légions, qui font leur force.
                      Et les gladiateurs n’ont jamais été formé à ça.

                      Néanmoins ils étaient engagés dans les légions en tant que soldats en cas d’extrême urgence.

                      Comme par exemple lors de la dictature du temporisateur, où après la perte de 60000 hommes à la bataille de Cannes, l’armée romaine est à l’os.
                      Le temporisateur recrutera tout ce qui est capable de tenir une arme, y compris des gladiateurs, au grand scandale du sénat, mais se tiendra à une stratégie défensive, au vu de la peu de valeur militaire de cette armée.
                      Elle sera là pour tenir le temps que de nouvelles vraies légions soient formées et portent le combat chez l’ennemi.

                2. durru

                  Ce que tu essaies d’expliquer, c’est que les amerlocs pas woke sont des crétins finis. J’ai un peu de mal à le croire.
                  Moi je crois au contraire que ces pubs ne représentent rien d’autre que l’idéologie des recruteurs, qui n’a pas grand chose à voir avec les cibles potentielles de ce recrutement.
                  Tu crois vraiment que les jeunes n’ont pas du tout voté Trump ? Ou alors que des woke l’ont voté ! Ou alors… comme Hillary, les votants de Trump sont tous des débiles mentaux ?
                  Honnêtement, je ne vois pas du tout comment tu peux arriver à une telle conclusion. Que la distribution de la population américaine a changé, oui, c’est une évidence. Que tout un pan de cette population a complètement disparu, j’ai comme un doute

                  1. P&C

                    Je ne dis pas le contraire. Celle de la CIA est encore pire niveau wokisme.

                    « Ce que tu essaies d’expliquer, c’est que les amerlocs pas woke sont des crétins finis. J’ai un peu de mal à le croire. »

                    Non, tu déformes mes propos.

                    L’armée US recherche en plus des critères physiques et des critères intellectuels, pas forcément des wokes.
                    A vrai dire, je parierai ma chemise qu’elle s’en passerait bien, surtout les mecs sur le terrain, si elle le pouvait.

                    Pareil pour l’armée romaine : on prenait du citadin si on n’avait pas assez de solides gars de la campagne sous la main.
                    Et même s’il fallait impérativement des lettrés pour assurer la complexe logistique de la légion, on prenait plutôt du Papacito que du Usul.

                    Reviens sur la vidéo du vétéran : l’armée US veut mettre la main sur toute recrue potentielle. Or seul 1/3 des jeunes sont physiquement aptes à intéresser l’US army.
                    Ajoutes les exigences minimales en terme de QI et de formation, et tu réduis à peut être 20%.
                    Considérant le cahier des charges, les facs sont un vivier de bon candidats. Or les facs sont gangrénées par le wokisme…
                    Et puis ces jeunes, ils ont d’autres options qui s’offrent à eux…
                    et le recrutement dans l’armée est volontaire. Faut donc les attirer.
                    Et comme les sondages disent que les facards sont sensibles aux valeurs promues par le wokisme, et ben pub wokiste.

                    Je te renvoie aussi à Evergreen : université pourrie par le wokisme, or la majorité des étudiants étaient loin d’être des militants wokes actifs. Au contraire, ils se taisaient de peur d’être annulés.
                    Et de gouter aux insultes, harcèlement, et battes de baseball de ce genre de comité.

                    https:/ /libertyconservative.com/wp-content/uploads/2017/06/EvergreenCollegeDeathSquad.png

                    Donc pas impossible que les sondages surreprésentent le poids du wokisme dans les facs US.

                    1. durru

                      Je répète : c’est pas les mecs sur le terrain qui font le recrutement, mais des ronds de cuir bien à gauche. Ils le font suivant leurs convictions idéologiques.
                      Ce que tu dis, c’est l’argumentaire fourni aux mecs sur le terrain, pas la réalité…

                    2. P&C

                      @Durru

                      A vrai dire, si on considère les membres du « evergreen college death squad », ils n’ont absolument pas ce qu’il faut pour faire des soldats, même médiocres.

                      Emma Malone fille à deux mamans arrive au moins à faire son parcours du combattant.

                3. durru

                  Autre chose : ce genre de pub va *aussi* faire fuir ceux qui ne croient pas à ces délires. Et c’est le but.
                  Ils contrôlent le logos, il ne faut pas l’oublier. Croire à leurs racontars est une faute inexcusable.

                    1. Pierre 82

                      Si on appelle gymnaste une personne qui fait de la gym dans un club, oui, sans aucun doute. Gymnaste ne veut pas dire championne olympique…

                    2. Pheldge

                      je posions* la question parce que il y a plein d’autres vidéos « le champion olympique face au parcours de sélection des Navy Seals » ou « Olympians Attempt the Marine Combat Fitness Test » etc .. où ce sont de vrais champions sportifs, et qui rament grave face aux militaires.
                      Tiens en VF il y a les vidéos du Major Higgins Gérald de la Légion 😉

    2. Simon C-T

      Effectivement les Etats-Unis mettent la pression sur l’Ukraine avec l’envoi de matériel militaire. Mais il y a de l’eau dans le gaz (Nord-stream 2) au sein de l’OTAN puisque, officiellement afin d’apaiser les tensions, la ministre allemande de la Défense s’oppose à l’envoi d’armes en Ukraine, elle interdit même à l’Estonie de transférer vers Kiev toute arme fabriquée en Allemagne ! Quant à l’amiral en chef de la flotte allemande il vient d’être limogé (https://www.dw.com/en/german-navy-chief-sch%C3%B6nbach-resigns-over-comments-on-putin-crimea/a-60525709).

  9. Gerldam

    En plus de la Suisse, citée plus haut, j’étais en Allemagne Vendredi dernier et je peux vous affirmer que ce n’est pas fini du tout (du moins il y a trois jours).

    1. Roanna

      En Allemagne ils sont tout aussi tarés que chez nous, ils sont en train de se demander s’il faut rendre la vax obligatoire!!!!

      2 magasins l’un à côté de l’autre, l’un vend des godasses l’autre de la bouffe.
      A l’entrée du 1er faut présenter un passe vaccinal alors qu’il est vide, l’autre, accès libre alors qu’il ya plein de gens. Et ça coopère sans moufter.

      1. Pythagore

        « Coopère sans mouffler »
        Pas tout à fait, il y a 3 régions où les juges ont annulé les mesures sur la base de dépôt de plaintes.
        Il est vrai que ce n’est toutefois pas la majorité et on se demande pourquoi aucun commercant porte plainte dans les autres régions, alors que ca marche.

        1. Roanna

          Vous m’avez mis le doute mais c’est bien « moufter » que je voulais dire, mouffler n’existant pas. En Anglais « muffler » peut-être

    2. Pythagore

      Je confirme, propos surréalistes du ministre de la santé (qui me fait penser à sibeth en moins rigolo*) qui veut imposer la vaccination obligatoirement non-obligatoire ou non-obligatpirement obligatoire (pas compris), les médecins n’auront pas à vacciner les patients qui n’en veulent pas, mais la vaccination sera qd même obligatoire. Euh ????? Bref du en même tps confus, incompréhensible. Il y a visiblement des luttes internes et ceux qui n’en veulent pas, font semblant d’en vouloir dans un grand exercice de procrastination.
      Il faut savoir qu’il n’y a aucune obligation de vaccination en Allemagne pour quoi que ce soit. Ce serait donc un changement lourd de paradigme.
      Quand au pass sanitaire, il n’existe pas en soit, mais il y a des règles pire qu’en France puisqu’il est interdit de rentrer dans un magasin « non essentiel » aux non-vaccinés ou non-guéris qui sont en situation de confinement. Seul l’hopital est accessible à tous à la différence de la France.
      .
      *quelques années après que le mur soit tombé, le labo où je faisais un stage avait recu une déléguation de scientifiques russes. Les costumes de ce ministre me rappellent ceux de ces scientifiques. Gris, droits, sans coupe, sans saveur.

  10. Gerldam

    Pour résumer:
    1. les faits: le nouveau vairant ne tue plus et les « vaccins » sont totalement inefficaces contre ce dernier
    2. les décisions gouvernementales: il faut imposer la vaccination partout et pour tous
    Deux hypothèses viennent à l’esprit:
    a) le Sars Cov 2, qui atteint les poumons chez la plèbe atteint au contraire le cerveau chez les politiciens
    b) lesdits politiciens sont grassement payés, d’une façon ou d’une autre par Pfizer & co.

    1. P&C

      Plus simple : or de question de changer de logiciel, ça remettrait en cause toute leur gestion et leurs dogmes.

      Regardes toutes les conneries faites au nom de la « libre concurrence » (vous voulez qu’on parle du « marché de l’électricité » ?), et pourtant ils continuent mordicus… notamment car ils ne payent pas les pots cassés.

      1. Gerldam

        Oui, je sais, « no skin in the game ». Cependant leur capacité à faire ce qu’il y a de pire quasi systématiquement ne peut s’expliquer exclusivement par le titre du fameux bouquin de Taleb.

      2. pabizou

        Oui, j’aimerais assez . Où a tu vu un marché concurrentiel de l’électricité, c’est toi qui paies les EnR sur ta facture EDF . Il n’y a pas de vraie concurrence si tu cumule subventions et prix de rachat imposé . C’est juste de la poudre aux yeux pour les imbéciles français qui financent les conneries de la Merkel qui s’est couchée devant des tarés qui nous font payer leurs idioties .

        1. P&C

          D’où les guillemets…
          Tout ce marché n’est qu’artifice bureaucratique pour coller au dogme de la libre concurrence sauce UE.

          +1 pour rappeler le rôle de Bertha dans ce m*rdier.
          Et cette vidéo pour rappeler la contribution de notre Bruno national.

          https:/ /www.youtube.com/watch?v=ZXHDJkxWrfk

        2. starlink_Poséidon

          C’est surtout le boursicoco participatif queue d F donne au monde libre et ou sombre

          Libre :
          European Power Exchange

          Sombre :
          European Energy Exchange

          Ou l’inverse ¿?

  11. Mitch

    Camarades, joignez-vous donc à moi pour remercier notre bon et vaillant Politburo car en ce jour rentre en application le tant attendu Pass-vaccinal. Ce pass-vaccinal va enfin nous protéger du Covid, mais aussi des 7 plaies d’Egypte tant son efficacité est redoutable.

    Ce pass vaccinal est un mélange subtil de bêtise crasse, de totalitarisme débridé, sans oublier la bonne dose d’administratif lourd et ridicule. Il coche donc toute les cases de l’outil pour maîtriser le terrible Covid et tous ses variants (et les pluies de Grenouilles aussi).

    Camarades, joignez-vous donc à moi pour souhaiter une longue vie à notre Politburo, qui sait comme nul autre ce qui est bon pour nous, ainsi qu’à ses valeureux membres.

    1. pabizou

      Il sait surtout ce qui serait très mauvais pour lui s’il relâchait la pression trop vite . Les neuneus qui ont tout avalé depuis le début doivent être convaincus que ce n’était qu’une erreur sans gravité qui est la seule responsable . Fauci, Fergusson feront d’excellents boucs émissaires, sans oublier Trump qui a poussé les labos à obtenir des résultats trop rapides, etc… Pas sûr que ça marche si les refuspicks ouvrent leur gueules au bon moment … Il faut reconnaitre qu’on a atteint un niveau de saloperie rarement atteint et que ça devient de plus en plus difficile à cacher .

      1. Minou

        Même pas besoin de chercher un bouc émissaire suffit juste de leur expliquer que le vaccin à fait sont effet et sauver la situation.
        L’autre jour je montre à un ami qu’il y a autant de vax covidés que de novax covidés qui trépasse chiffre de la drees à l’appui j’obtiens comme réponse « c’est pas vrai ces chiffres sont faux ». Même chose avec un collègue de bureau j’ai obtenu un gros rire « Oh, oh, oh, faut vérifier tes sources mon bonhomme »
        A ce niveau de crétinerie vous leur faites gober n’importe quoi.

          1. Minou

            « Je l’ai lu sur tous anticovid », « vu à la TV », « c’est le ministre qui l’a dit » « de toute façon t’es pas un scientifique »
            Ça leurs demande pourtant qu’un minimum de recherche, mais non…

            1. Malancourt

              Quand j’étais môme, il y a longtemps, « ils l’ont dit à la TV » c’était l’argument imparable dans une discussion. Maintenant c’est le contraire, c’est du bobard.

              1. Pierre 82

                Euh, non, pas pour tout le monde. Pour une énorme majorité de Français, quand n l’a dit dans le poste, c’est que c’est sûrement vrai. Trouvé sur une site complotiste, par contre, il y a de fortes chances que ce soit faux. En tous cas, c’est ce que j’observe.

                1. Jacques B.

                  Pourtant, les études montrent que la confiance du public en les médias est très érodée, par exemple le baromètre CEVIPOF « Opinion way » de février 2021 qui montrait, page 42, que seulement 28% des Français ont confiance en les médias :
                  https://www.sciencespo.fr/cevipof/sites/sciencespo.fr.cevipof/files/OpinionWay%20pour%20le%20CEVIPOF-Barome%cc%80tre%20de%20la%20confiance%20en%20politique%20-%20vague12%20-%20Rapport%20international%20(1).pdf

                  D’où vient ce décalage ? Du fait que ce sont des blouses blanches, censées représenter « la science » ou « les hôpitaux » (lesquels au contraire jouissent d’un fort niveau de confiance du public), qui s’expriment dans les médias à l’occasion de cette épidémie ?

                  J’avoue que j’ai du mal à comprendre mes compatriotes – et un certain nombre de mes proches et connaissances – qui semblent schizophréniques vis à vis des médias…

                  1. Pierre 82

                    Ils n’ont certes pas confiance ni dans les journalistes, ni dans les politiciens. Sauf dans le cas où ils ont peur d’un truc. Pour l’instant, on leur a bourré le mou pour qu’ils crèvent de trouille pour une grippette (le mot est lâché), et ils courent se réfugier dans les jupes de maman-état. Ils n’écoutent pas les journalistes, ils écoutent les « scientifiques ».
                    Vous verrez que si Poutine attaquait, ils se réfugieraient en courant et en pleurant chez Macron pour qu’il les protègent, et qu’ils redonneront leur confiance aux journalistes quand ils interrogeront des « experts », et s’en prendront violemment à ceux qui contredisent le discours officiel.
                    Et puis, ce sera pareil pour le RCA qui devrait nous tuer tous d’ici 15 ans si on ne roule pas 100% électrique.

                    CPEF. Et j’en ai marre, ils me font tous chier, ces cons.

            2. Mitch

              Si la raison est : « Dit par un ministre à la TV » franchement c’est irrefutable comme source.

              Un membre du Politburo qui annonce quelque chose sur la Pravda et vous pensez une seconde que ça puisse être faux ?!

              Tas de complotistes ! 🙂 🙂

              1. Bruno13

                Ne pensez vous pas qu’un certain nombre de ces idiots sont en fait conscient qu’ils se sont fait niq… et que du coup ils ont la haines contre nous d’avoir résisté tous simplement en faisant marcher notre conscience et comme nos chers gouvernants ils persistent et signent dans leur connerie …. Pour ne pas perdre la face.

                1. Pierre 82

                  @Bruno13
                  Curieusement, je ne pense pas qu’ils soient conscients de quoi que ce soit. Je reste persuadé que la plupart d’entre eux sont vraiment cons comme des enclumes, pour avoir déjà vu de près, écouté et tenté de discuter avec des « élus de la république ».
                  Ils sont tellement imbus d’eux-mêmes que je n’imagine même pas qu’ils puissent imaginer s’être trompé. Ils n’ont que mépris pour les gens qui se sont opposé à la politique covid, du genre Martine Wonner, qui, dans leur esprit, ne fait qu’occuper un petit marché de niche insignifiant.
                  Ils se moquent des faits ou des raisonnements, la seule chose qui importe est d’être dans le sens de la marche, pour ne pas rater la prochaine étape.

                  Dans leur esprit, il est juste impossible qu’ils aient pu avoir tort.

                    1. Pierre 82

                      Oui, ce n’est qu’une règle générale, avec forcément des exceptions. Il y a parfois des gens inintelligents dans cette caste, ils ne sont pas à l’abri…

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      C’est une question que je me pose depuis longtemps : croient-ils à leurs mensonges ou pas ?

                    2. Higgins

                      Oui, je le crois. Lorsque j’étais beaucoup plus jeune, je ne comprenais pas pourquoi les dirigeants des pays du bloc de l’est persistaient dans une voie dont tout indiquait qu’elle était mauvaise. J’ai compris mais bien plus tard qu’ils étaient intiment convaincus d’avoir raison bien que tous les indicateurs dont ils disposaient aient viré au rouge. Je crois qu’il en est de même pour nos malfaisants avec une petite différence cependant. Il y a au départ de cette triste affaire une grosse opération de corruption combiné à une dimension politique indéniable en provenance de la commission européenne. Mais si le mensonge s’est aussi facilement imposé, c’est avant tout pour dissimuler à la population une gravissime erreur d’appréciation sur la réalité de cette pandémie. Par construction intellectuelle et vu leur soif de pouvoir, plus le temps passe, plus il est hors de question qu’ils reconnaissent qu’ils ses ont trompés.

                    3. Jacques Huse de Royaumont

                      @Higgins.
                      Bonne analyse.
                      Mais cela signifie qu’ils sont engagés dans une fuite en avant qui ne peut être que de plus en plus violente et qui se finira par leur chute, dans un mois ou dans un siècle.
                      Sombres perspectives qui promettent beaucoup de malheur au monde.

                    4. Pheldge

                      justement non, parce que grâce à Omicron, le miracle va se produire, et que non seulement ils seront persuadés d’avoir eu raison, mais en plus ils n’auront aucun mal à revendiquer la victoire sur le virus ! et le pire, c’est que la propagande se poursuivra, et validera. Donc oubliés les errements les erreurs, les conneries et leurs funestes conséquences, et il n’y aura pas de grand procès puisque personne ne demandera de comptes.
                      D’ailleurs aucun des candidats sérieux, n’a évoqué de bilan de la gestion du covid …

                    5. MCA

                      @Pheldge 25 janvier 2022, 10 h 18 min

                      +1,

                      non seulement ils vont se glorifier d’avoir terrassé le dragon, mais l’immense majorité des individus en est persuadée et est pour le pass sanitaro-vaccinal;

                      Ecoute donc moi ça :

                      https:/ /www.youtube.com/watch?v=JxnZaJNosUA

                    6. Pierre 82

                      @MCA 25 janvier 2022, 12 h 16 min
                      à propos de Mathieu Slama
                      Intéressant, mais quelques scories, qui me font dresser les cheveux sur la tête:

                      …imaginez ces mesures d’urgence permanente, si l’extrême-droite venai au pouvoir… Remarque de Bercoff « ou d’extrême-gauche », Réponse « oui, mais surtout d’extrême-droite »

                      …L’ultra-libéral Macron…

                      « le talent et la profondeur de Foucault »

                      sa définition de l’extrême-droite est assez, comment dire, assez tendancieuse (vers 33′)

                      Les Français veulent la sécurité au détriment de la liberté. C’est vrai, mais l’extrême-droite n’y est pour rien, désolé. Ce serait plutôt ce tropisme de gauche de se tourner systématiquement vers maman-état, et qu’il ne remet pas en cause.

                    7. MCA

                      @Pierre 82 25 janvier 2022, 16 h 18 min

                      Oui, bien sûr, mais la partie très intéressante est quand il dit que la majorité des français est d’accord avec la politique suivie et pour le pass sanito-vaccinal; et sincèrement ça ne m’étonne pas.

                      Dans mon entourage, je n’ai trouvé que deux personnes opposées à cette politique débile depuis le début.

                      En gros, soit les gens s’en foutent, soit sont pour avec plus ou moins de conviction.

                      Et ça reboucle sur ce que j’ai déjà dit, les avis développés sur ce site ne concernent qu’une minorité de la population et le Micron risque de jouer sur du velours pour sa réélection.

                    8. durru

                      @MCA 17h07
                      Si tu crois que l’électorat de Macron se résume à des retraités bien peinards et des CSP++, alors tu as certainement raison. Sinon, clairement non.
                      Nous vivons tous, à des degrés divers, dans des tours d’ivoire, ou des bulles si tu préfères. Difficile d’avoir une image de l’extérieur.

        1. Roanna

          La connerie des gens est absolument insondable.
          Plein de gens autour de moi disent qu’ils ont été malades mais que heureusement grace à la picouse ils n’ont pas fait de forme grave.
          C’est ancré dans le cerveau, je ne réponds même plus que je n’ai eu qu’un petit rhume, éventuellement une forme ultra bénigne sans vax et que je n’ai pas eu envie de savoir ce que c’était.

        2. Pheldge

          c’est bien pour ça, parce que la propagande pendant deux ans a fait de profonds dégâts dans les esprits, qu’il est illusoire d’espérer un jour justice et réparation pour toutes les erreurs et leurs conséquences, parce que très peu de personnes le demanderont !

          1. Jacques B.

            Ces gens ont été shadokés sans le savoir, en fait :

            https:/ /4.bp.blogspot.com/–ksqQ5Bmjyc/VTYG-L6kP7I/AAAAAAABAZ4/HRDBSo3aPDc/s1600/Pomper.jpg

          2. Gerldam

            Des membres de ma famille l’ont chopé (ils l’ont fait exprès) et ils ont été bien malades (39° de fièvre et alités) jusqu’à ce que je leur apporte à chacun une bonne dose d’Ivermectine qui les a remis sur pied en 24 heures.
            Moralité: tout le monde n’a pas qu’un petit rhume et toujours avoir de l’Ivermectine à la maison.

            1. Minou

              C’est toujours la même chose les gens ne sont pas soignés. Actuellement un collègue covidé, fièvre, mal de tronche, courbature, vertige.
              Mon collègue de bureau qui m’a refilé la chose et ça femme même symptômes que l’autre.
              Le point commun ils ce soignes à l’aspirine.
              Quand j’ai commencé a avoir les même symptômes que mon collègue j’ai suivi les conseils des différents intervenants de ces colonnes, j’avais surtout en stock des anti-bio large spectre, terminé en 48h.

              1. Minou

                Non pas vax moi non plus d’ailleurs, par contre l’origine de la contamination était un vax double dosé (minimum légal à ce moment là).

                  1. Pheldge

                    l.e.a magistrat.z te répondra, que non, c’est irrecevable, que le vaccin n’est pas parfait, mais que néanmoins « il protège contre les formes graves » et qu’à ce titre tu devrais le faire ! 😉

                    1. Minou

                      « il protège contre les formes graves » Même que grâce au vaccin le vax double doses avait une charge virale moins élevé protégeant de faite les non vaccinés. Une chance pour nous d’avoir été contaminé par un vacciné ça nous à permis de faire une forme moins grave, le vaccin nous a sauvé la vie.
                      D’où l’intérêt du pass vaccinal obligeant les vaccinés à continuer d’accepter les doses pour protéger les non vaccinés, penser le contraire c’est tomber dans le plotitsme.

  12. Mo’ Truckin’

    L’étape suivante : l’identité numérique (ou passeport citoyen).
    Ursula von der Leyen. Juin 2021.

    Traduction :

     » Chaque fois qu’une application ou un site web nous demande de créer une nouvelle identité numérique ou de s’inscrire facilement sur une importante plate-forme, en réalité, nous ne savons pas de ce qu’il advient de nos données.
    C’est pourquoi la Commission (européenne) proposera une  » identité numérique sécurisée « .
    Celle en laquelle nous pourrons avoir confiance, que chaque citoyen pourra utiliser partout, pour tout faire, comme payer ses impôts ou louer un vélo.
    Une technologie où nous pouvons contrôler nous-mêmes quelles sont les données utilisées et comment elles sont utilisées.  »

    (source : https:/ /www.youtube.com/watch?v=EFIs-oL1c4g)

    Ces enculés sont entrain de créer cette société qui nous semblait dystopique il y a encore quelques années et qui se met en place inexorablement.

          1. Pythagore

            Membre de l’église évangélique luthérienne. 7 enfants. Mouillée dans son ancien ministère pour des histoires de financement sans appel d’offre.
            Bénéficiaire: Mc K…. Allez, je vous laisse deviner.
            .
            Vous demanderez à gg de traduire:
            https:/ /www.spiegel.de/politik/deutschland/ursula-von-der-leyen-und-die-berateraffaere-faktisches-komplettversagen-a-55458b1c-64bd-436b-acdf-75afcef0f5d3

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Depuis une vingtaine d’année, donc depuis le début du XXIème siècle, la démocratie chrétienne n’a plus de chrétienne que le nom…

    1. Cerf d

      J’en parlait il y a quelques billets.

      Il serait tout à fait possible de se créer une identité numérique sans intervention d’un tiers de « confiance » à l’aide de PGP ou GPG, en gardant un contrôle total des infos.

      Bizarrement une telle solution ne sera pas retenue.

    2. pabizou

      Elle, elle a intérêt à se dépêcher de mettre ça en place, pourrie comme elle l’est si on commence à creuser elle a du mourron à se faire . Plus elle a l’air pressée meilleur c’est, les emmerdes ne vont peut-être pas tarder à voler en escadrille au dessus de sa tête . Il ne faut pas oublier que bien des choses que nous ignorons ne sont pas ignorées de tout le monde et que chaque accélération dans la connerie n’est pas toujours le fruit du hasard …

    3. Miniac

      Reveillez vous 5 minutes les gars, ca existe deja en Suède… Ca s’appelle BANK ID… C’est adossé à la carte d’identité suédoise aux normes ID 2020 et géré par les banques…

      C’est pour cela que la Suède n’a pas eu besoin du prétexte du Covid pour le faire passer, ca existe déjà…

  13. Roanna

    De dangereux psychopathes se sont échappés d’un asile, ils n’ont pas encore été identifiés par la population mais cela ne saurait tarder.
    Probablement faudra t-il encore attendre 3 mois.

  14. ValM

    Vu ce matin : une vidéo fort intéressante intitulée : « Pourquoi la transition énergétique est une catastrophe économique ? »
    L’invité ne se gêne pas pour dire qu’il n’y a aucune preuve de RCA et que ce ne sont que des modèles (donc pas fiables) :
    https:/ /youtu.be/7aVDbmmLzeU

    1. pabizou

      Poutine a mis son veto à l’ONU pour faire du RCA un risque international, il me plait bien ce type chaque fois qu’il leur chie dans les bottes, surtout sur des sujets comme celui-là .

      1. Malancourt

        On comprend mieux pourquoi il est toujours présenté comme un soit-disant danger pour la paix mondiale, il ne veut pas rentrer pas dans le moule.

    2. P&C

      Le problème du RCA, c’est que le seul réchauffement connu a eu lieu il y a 15000 ans, lorsqu’on a passé la dernière ère glaciaire… et ça s’est fait à notre avantage : +5°C en 5000 ans.
      On n’a pas de banc d’essai pour faire 400 fois l’expérience. on ne peux pas prédire le résultat.
      Donc on a forcément des modèles basés sur les données issues du passé et de modélisations forcément imparfaites.

      Le problème est que si le résultat ne nous plait pas, nous serons obligés de subir.

      Néanmoins, dans ce domaine on est sur d’une chose : un changement trop brusque causera des guerres ; des prouts de volcans ont déjà mis des empires par terre. Allez demandez aux minoens…

      1. Nemrod

        Je sais pas trop mais je n’ai pas l’impression que les Guerres aient besoin de ce genre de problème pour advenir de toute façon.
        A part s’adapter au changement quel qu’il soit et quelle qu’en soit la cause je ne vois pas trop quoi faire qui ne soit pas contre productif.
        Nous ne maîtrisons rien ou pas grand chose mais nous nous adaptons bien, c’est même notre caractéristique principale.
        A condition que nous soyons libres…tout est là…

      2. Pythagore

        Ce qui me dérange dans ces modèles, c’est que la petite lampe qui éclaire est tjs oubliée. On n’a donc aucune idée de l’énergie recue par la terre.

        1. pabizou

          Elle n’est pas oubliée, en 1992 il est sorti d’un quelconque chapeau qu’elle n’avait pas d’importance . C’est logique pour 2 raisons elle n’est ni contrôlable ni taxable, d’où pas de place pour elle dans l’escroquerie écolo .

          1. P&C

            +1
            On a déjà eu le cas avec les CFC.
            Le volcan Erebus, vomissant bien plus de Chlore et de fluor que l’ensemble des vieux frigos, n’est malheureusement pas taxable.

    3. Pierre 82

      Le RCA est amha un « narratif » inventé par nos élites, qui montent en mayonnaise un pur mythe, selon lequel nous sommes collectivement coupables d’avoir « salopé la planète » et que le bas peuple doit bien sûr payer pour ses péchés.
      Résultat: comme le pétrole risque de devenir de plus en plus cher, ce « narratif » devrait suffire à calmer la hargne du peuple contre ses élites.
      Ajoutez à ça que c’est un business très juteux, avec des clients non-volontaires (les contribuables), qui sont obligés d’acheter au prix fort décidé par les producteurs d’énergie dite verte, pour qui c’est très facile de corrompre les décideurs.
      Que ce soit pour le covid ou le RCA, ce sont mêmes modes de fonctionnement, grâce à une caste de corrompus qui sont indéboulonnables autrement que par la force.
      Et le peuple en a de moins en moins, de la force, donc c’est parti pour durer. Le peuple est parfaitement mûr pour se laisser bouffer sans même plus réagir, et en plus, une dépression profonde s’est abattue sur l’occident, qui est en burn-out et ne répond même plus.

      1. pabizou

        Si le pétrole risque de manquer c’est avant tout parce qu’une frange de dégénérés empêche toutes possibilités d’ouvrir de nouveaux sites d’exploitation

            1. Pierre 82

              J’ai quand même l’impression que les gens roulent moins depuis les confinements, de manière globale. Et que donc, ça se voit moins sur les budgets des ménages, ce qui expliquerait qu’il n’y a pas de révolte à la Gilles et John. Il serait intéressant de savoir si le total des taxes carburant récolté par notre chère mafia est restée constante, voire même aurait diminué par rapport à 2018.

        1. Pierre 82

          Structurellement, le prix du pétrole augmente, puisque les réserves simples sont de plus en plus épuisées, et qu’il faut aller le chercher de plus en plus profond ou plus difficilement. Ceci est contrebalancé par l’évolution technologique. Mais effectivement, les compagnies pétrolières sont de moins en moins enclines à investir aussi massivement qu’avant dans le prospection, vu l’incertitude juridique. Le ralentissement économique dû à la politique covid leur a déjà fait un tort considérable, et les a affaibli, C’est ennuyeux, parce que pour l’instant, on a encore besoin de beaucoup de pétrole, et on n’a pas vraiment les moyens de s’en passer.

  15. baretous

    je subodore l’article 16 , des elections reportées devant l’arrivée d’un méga méchant virus…….. Dupont aignan à ce titre apres avoir eu une entrevue avec castex soulignait ce dernier point, le « virusssssse »

  16. Aristarkke

    « au contraire des politiciens qui, eux, sont toujours aussi roses et dodus, notez-le). »
    Larcher, président du Sénat assez abondamment vu ces derniers temps dans les étranges lucarnes, n’inspire pas vraiment la pitié, tellement il fait « bien nourri »
    Il n’y a d’ailleurs pas que les HP à cette aune. Des journaleux en sont, genre Manu Lechypre, tout autant rondouillard…

    1. Pierre 82

      Agustin Carstens directeur général de la BRI, n’est pas mal non plus. En plus, il parle à peu près aussi bien anglais que Normal Ier
      https:/ /twitter.com/Carterj37919661/status/1485228395365556229
      Ecoutez ce qu’il dit, c’est consternant…

      1. pabizou

        Il est hors concours, il est arrivé au stade de la gélatine, cerveau compris . Quant à ce qu’il dit…ce n’est que le rêve de tout dictateur, de là à le réaliser il y a un certain nombre d’étapes qu’il risque d’avoir un peu de mal à franchir en restant entier .

        1. Pierre 82

          Moustache (François Galépidès) est le sergent Garcia dont je me souviens. Lui était très sympatique, acteur et batteur de jazz qui m’a laissé un impérissable souvenir avec son double album « Georges Brassens joue avec Moustache et les Petits Français » que j’écoutais en boucle à un époque.

          Pas grand chose à voir avec le sac à merde susnommé.

  17. sam player

    Un peu de légèreté dans ce monde de brutes… spécial dédicace pour Liliane 😀

    madame.lefigaro.fr/societe/je-ne-pensais-pas-pouvoir-rester-avec-un-homme-qui-commandait-sur-amazon-quand-lecologie-simmisce-dans-le-couple-140122-210271

    1. Dr Slump

      Ca finit toujours par foutre le bordel quand on laisse le pouvoir aux femmes. Même les pygmées dans leur forêt le répètent depuis des siècles, alors si ça c’est pas une preuve, hein? Et les grecs, avec les amazones… bref!

      1. Nemrod

        Mais non ce couple a été voir un sexologue ou un conseillé conjugal qui a délivré à Mr la célèbre ordonnance indispensable dans ce cas

        Dikomel : 1 le Matin
        Faikomel : 3 par jour
        Pifermla : matin et soir.

        Ah heureusement que je vous donne les bonnes potions !

        1. Dr Slump

          Non non, c’est clairement une sagesse ancestrale, qui remonte à l’aube des temps: vous femmes rester à la caverne, nous hommes aller chasser. Enfants en sécurité, hommes en paix :p

  18. BERTRAND Didier G.

    La Belgique copie la France : les cr..ules du gouvernement « DECRQR » (DECROO) maintiennent les restrictions débiles, le CST (équivalent du pass nazitaire), le bashing « piqouze » et toutes les conneries du coronabollocks : le Belgique doit donc être en zone NOIRE !!!

  19. pabizou

    Un petit coup d’oeil s’impose sur lecourrierdesstrateges.fr . Des nouvelles qui vont sans doute faire plisser le nez aux salopards vaccinolâtres . Que la fête commence…

    1. ValM

      Leur site n’est plus accessible : bug ou fermeture ?
      Cela fait 2 ou 3 jours qu’ils s’attaquent au cabinet McKinsey, peut-être que ça a fâché….

      1. Jacques Huse de Royaumont

        McKinsey serait un parfait coupable s’il est besoin de sacrifier quelques pièces pour sortir du Covid. Les mauvais conseillers ont toujours servis à ça. De plus, et EV ne s’y est pas trompé, c’est le maillon faible du dispositif, là où la caste est la plus attaquable.
        Bien qu’il y ait tout de même peu d’éléments tangibles pour le confirmer, je ne parviens pas à me détacher de l’idée que la partie touche à sa fin.

        1. MCA

          Je sens bien une désactivation du pass nazitaire sous les hourra de la foule vers le 15/2, un petit coup de syndrome de Stockholm au moment des élections, et une réactivation post élections si les français ne se tiennent pas sages.

  20. Faustur

    Et le trou de la couche d’ozone, hein?
    Fin des années 90, les CFC devaient détruire la couche d’ozone et on devait tous mourir à commencer par les australiens. C’était pratiquement irréversible, puisque les CFC étaient censés mettre 50 à 70 ans à finir de monter jusqu’à la couche d’ozone afin de la détruire. On les a remplacés par des gaz bien moins performants, et on a mis à la casse les appareils frigorifiques, sans récupérer les CFC bien sûr, qui se sont échappés dans l’atmosphère ; et qui s’échappent toujours en Afrique et ailleurs au fur et à mesure que les anciens systèmes frigorifiques tombent en panne.
    30 ans plus tard, on n’en parle plus, la couche d’ozone se porte bien, merci.
    Le trou varie dans ses dimensions an gré des saisons comme ça a toujours été le cas.

    1. Pierre 82

      J’ai un jour tenté d’utiliser cet argument du trou dans la couche d’ozone il y a quelques années pour répondre à un écolo. Il m’a répondu que je n’y connaissais rien, et que j’étais de mauvaise foi, puisque c’est précisément parce qu’on a remplacé les CFC par d’autres produits que le trou d’ozone s’est refermé par miracle. Preuve qu’ils avaient raison, et qu’on serait tous morts si les gouvernements de toute la planète n’avaient pas unis leurs efforts pour faire interdire les CFC.
      A la manœuvre à l’époque, il y avait DuPont de Nemours, inventeur du fréon, le principal produit incriminé. Fréon qui, justement, était tombé dans le domaine public après expiration du brevet. Pas de chance. Heureusement, DuPont avait en magasin des brevets pour des produits de substitution, et ils ont ainsi pu conserver leur quasi-monopole. Un peu plus cher que le fréon, mais ça fonctionnait. Quelle chance.

  21. Faustur

    Ça fonctionne, mais moins bien, pour un problème de miscibilité de l’huile de lubrification moteur dans le gaz réfrigérant: avec les CFC , c’était très bon, et nettement moins avec les gaz de remplacement.

  22. Pierre 82

    HS, petites nouvelles du Luxembourg.
    En principe, depuis deux semaines, le pass est obligatoire sur tout lieu de travail, quel qu’il soit. Comme l’activité de pays est bien sûr centré sur le secteur tertiaire, énormément de jobs sont télétravaillables. La plupart des boites luxembourgeoises avaient décidé qu’ils vireraient tous les non-vax, télétravail ou pas, car même en télétravail, il faut pouvoir se déplacer, ou venir à l’agence, et ça, c’est maintenant interdit.
    Petit souci inattendu: une grosse boite de consultants ayant environ 1800 employés, se sont rendu compte brutalement, qu’en fait, alors qu’ils escomptaient 100 personnes à tout casser à devoir virer, ils se sont retrouvés avec 450 personnes foutus dehors (en fait, ils ne sont pas virer, c’est la même hypocrisie qu’ici, ils suspendent les salaires, et pas de droit au chômage). Branle-bas de combat chez les clients, qui ont risqué l’embolie. Économie paralysée.
    Du coup, ils ont téléphoné individuellement cette semaine à tous les employés suspendus, pour leur signifier qu’ils pouvaient bien travailler à domicile, et bien sûr seraient payés, y compris les jours où ils ont été suspendus… j’ai beaucoup ri en entendant ça…

    1. Hari Seldon

      Bonjour Pierre,
      Je suis moi-même concerné par ces problèmes de CovidCheck (le passe luxo).
      Avez-vous des sources ou le nom de la boîte en question ?
      Grand merci d’avance.

      1. Pierre 82

        Non, désolé, c’est quelqu’un de la famille, je protège mes sources. Pas de noms… si je dis que c’est le secteur bancaire, ça reste suffisamment vague…

    2. Nemrod

      Ah comment est ce possible ?
      Y aurait il plus d’antipass que prévu par les statistiques ?
      C’est là qu’on mesure une fois de plus la couardise ambiante.
      Il fallait pas grand chose pour les voir ramper à nos pieds tous nos grands décideurs arrogants.
      Juste un « vas chier, je daignerais revenir dans la danse quand tu auras cessé tes conneries, si tu me supplies »
      15 jours sans sortie et deux manifs…au dessus de leurs forces .

        1. Jacques Huse de Royaumont

          9 millions de rappels en retards, semble-t-il.
          Ceci dit, beaucoup iront tout de même, au plus proche de l’échéance.

          1. durru

            Beaucoup seront protégés par le passage de l’omicron. Les autres, ils attendent encore. S’il n’y aura pas de rencontre, ils iront le plus probablement, mais à reculons.
            Les ressentiments s’accumulent, contrairement au discours officiel largement propagé ici par deux îliens, dont un à mi-temps 😉

            1. MCA

              @durru 25 janvier 2022, 14 h 13 min

              Ah mais ça ne va se passer comme ça!

              Je tiens à dénoncer ici publiquement cette grossière technique micronesque du bouc émissaire consistant à désigner à la vindicte populaire une minorité réfractaire et opprimée… 😆

          2. pabizou

            J’ai le même chiffre mais je me garderais bien d’essayer de chiffrer les refuspicks de la 3eme . L’info sort, doucement, mais elle sort et entre aujourd’hui et la date butoir, il peut se passer pas mal de choses .

          3. Higgins

            9 millions en plus des 6 millions de réfractaires ou bien 9 millions y compris les 6 millions de réfractaires ? Les enfants sont compris dedans ?

              1. En trois semaines, il va donc falloir picouser 3 millions de bras à la semaine.

                J’attends de voir la performance sachant qu’un million de picouses à la semaine a été un record, il me semble…

                  1. durru

                    Conclusion très très rapide : il y aura 1 petit million de picouses de faites (on peut raisonnablement supposer que la majorité des picouses vont être des troisièmes doses).
                    Avec un taux de contamination de 400k/semaine depuis bien plus d’un mois, si la majorité sont des double-dosés, ça va faire dans les 4 millions de protégés par le pass « rétablissement ».
                    Ce qui va laisser sur le carreau environ 4 millions de moutons.
                    C’est plus que ce que je pensais. Faudrait des stocks de pop-corn à mon avis…

                    1. Mitch

                      S’il y a 4 Mio de gars qui quittent le troupeau, ce ne sera plus des moutons … Perso, je les accueille avec grand plaisir 🙂

                      Je mets la bière au frais et je fais le stock de chips. Ca va commencer à devenir intéressant ! 🙂

                    2. durru

                      J’ai peut-être sous-estimé… Depuis début décembre, il y a déjà plus de 9 miyons de nouveaux cas… Donc, finalement, peut-être qu’il n’y aura pas grand monde qui aura perdu son multipass.

                    3. Mitch

                      J’ai leur pass de merde. Comme j’ai eu le Covid, j’ai droit à leur saloperie de pass ! putain mais qu’elle époque !! c’est vraiment le cirque tous les jours que dieu fait … Même si j’ai leur pass mettre un point d’honneur à ne rien consommer : pas de restos, pas de Ciné, pas d’achats autre que l’essentiel, … Quand on veut jouer au con …

              2. MCA

                @Jacques Huse de Royaumont 25 janvier 2022, 16 h 49 min

                Il suffit à ces 9 millions d’attendre de chopper la version new look de la vérole chinoise pour se voir réintégrer dans la communauté.

                Patience donc, ça ne devrait pas tarder d’autant que la nouvelle version est extrêmement contagieuse.

                A croire que le virus contrairement au poudré n’a qu’une hâte : que ce cirque se termine.

                @Major

                Les réfractaires sont… réfractaires par définition donc ne possèdent pas de pass (hormis les réfractaires qui ont eu récemment la maladie).

                Le 9 millions sont donc des picousés deux doses qui repassent par la case départ au bout de 4 mois (anciennement 7 réduits par le fait du prince à 4) 😉

                Cela dit, sur la vue écran de la sécu figurent 4 doses prévues, donc les 3 doses d’ici 4 mois repassent à la case départ….

                A croire que la seule préoccupation du poudré est qu’ils battent les coureurs du tour de France.

                1. Pierre 82

                  Un réfractaire, c’est quelqu’un qui refuse le pass, c’est-à-dire qui boycotte toute activité où on réclame le pass, et se fait même foutre dehors de son job pour cette raison.
                  Attendre d’avoir eu le virus pour pouvoir by-passer la piqure, ou trouver un médecin qui accepte de piquer le coussin pour obtenir le « précieux sésame », ce n’est pas être réfractaire, c’est juste tricher. Le poudré s »en fiche, de ceux qui trichent, puisque le plus important pour lui est de voir les Français passer sous les fourches caudines, en acceptant de s’humilier pour avoir droit à une bribe d’ersatz de liberté.
                  Et bien sûr, celui qui va au resto sans montrer son pass (pas toujours vérifié, loin de là) est également un réfractaire. Le tout est de refuser de jouer ce jeu de montrer le pass, en jouant ou pas avec le feu.

                  Une personne à risque qui a estimé en conscience que le bénéfice/risque est favorable, et qui se fait piquer pour cette raison, mais qui par contre refuse de télécharger l’application, et bien sûr de montrer son pass sanitaire, est également un réfractaire. J’en connais deux.

                  « Je n’ai pas la force, tout petit individu que je suis, de m’opposer à l’énorme machine totalitaire du mensonge, mais je peux au moins faire en sorte de ne pas être un point de passage du mensonge » (Alexandre Soljenitsyne)

                  1. paf

                    c’est vrai mais perso je porte plutot mon attention sur les gentils moutons qui n’ont rien vu, ont peur du fantôme, et sont bien content d’avoir un passe. Ils sont plus coupables que les autres n’est-ce pas.

                    1. Pierre 82

                      Juste des lâches. Il faut les compter pour rien, ignorer leur existence.
                      Ils n’existent pas, leur seule ambition est de suivre le mouvement, n’ont aucune colonne vertébrale, aucune conviction.
                      Il ne faut même pas les craindre, pas comme les enragés pro-vaccins qui sont par contre une espèce dangereuse.
                      Seul problème: ils votent Macron ou Pécresse par peur du changement.

                2. Vodkaman

                  TATATA,
                  Le vérat commence à sortir des truc style « même si on a eu omicron, on peut être recontaminé avec son variant BA2 »
                  https:/ /www.lefigaro.fr/actualite-france/on-pourrait-se-recontaminer-au-ba-2-apres-une-infection-au-variant-omicron-affirme-olivier-veran-20220125

                  C’est parce que je suis parano que je vois bien un prétexte pour mettre un terme au certificat de rétablissement et renvoyer les mouton à la piquouze ?

                  1. Pythagore

                    C’est comme le rapport du GIEC, il pourrait se passer des trucs. Il pourrait aussi se passer que Vérat avale sa langue, la probabilité est faible mais non nul, en conséquence, il faut désormais urgemment qu’il se taise.

    3. Jacques B.

      C’est bien fait pour eux, mais cette affaire montre qu’on est quand même en face de tarés. Certes, si la vaccination est obligatoire du fait de la loi, les entreprises sont obligées d’obtempérer, mais quand même, suivre le mouvement comme des moutons décérébrés alors que cela peut mettre en péril leur entreprise, il faut vraiment aimer vivre dangereusement.
      Tout cela, quand on y pense, à cause de deux erreurs de départ, des fautes fondamentales, des péchés originels : 1/ la dramatisation de la maladie : « on va tous mourir » quand la réalité est que ce sont essentiellement les vieux déjà malades qui risquent vraiment quelque chose (d’ailleurs, la plupart d’entre eux seraient décédés de toute façon à la même époque en cas d’hiver à virus un peu agressifs) 2/ le gouvernement a empêché les médecins de ville de soigner les malades !
      Alors oui, les hôpitaux risquaient la saturation, avec des pertes de chances pour certains malades, mais dans ce cas, on fait de la médecine de guerre : on monte des hôpitaux de campagne, on rappelle des infirmières/médecins à la retraite, etc.
      Deux erreurs/fautes fondamentales et tout part en vrille…
      Bien sûr, une génération qui a peur de son ombre comme peu avant elle, cela n’aide pas… surtout quand elle a été biberonnée à l’État-providence et à la collectivisation des risques, aussi petits soient-ils.
      Notre société est en pleine décadence, en fait. Comme dit l’hôte de ces lieux : CPEF.
      Je ne suis pas très optimiste pour la suite, vous l’aurez noté. Et même si miraculeusement nous échappons au mur de la folie sanitaire, nous nous prendrons celui de la folie « climatique », et ce sera violent.

      1. pabizou

        « le risque de la folie climatique… »? Contrairement à l’épidémie la « folie climatique » peut être démantelée assez facilement, un seul véto (venant de l’est) peut faire s’effondrer tout l’édifice, sans compter que les pays qui voient leur croissance s’effondrer ne sont pas tous dirigés par des ayatollahs du climat et que certains auront du mal à accepter la vision dictatoriale des progressistes ayant déjà donné . Qu’un seul bloque, d’autres suivront et l’Europe se retrouvera à cheval au dessus du vide .

      2. MCA

        Il y en a d’autres aussi dangereuses, notamment la folie énergétique.

        Les historiens qualifieront probablement notre époque comme l’époque des folies généralisées.

        1. pabizou

          Tu chipotes, les 2 sont évidemment liées, cause et effet avec amplification mutuelle . Pour les historiens ça dépendra qui bouffe l’autre, comme d’habitude .

  23. pabizou

    Hé oui, le mur de la réalité est quelquefois rugueux, j’espère que ça les a fait bien chier de passer pour des clowns en avalant leur cravate .

  24. Higgins

    Quelqu’un a des billes sur ce qui se passe au Canada : https:/ /francais.rt.com/international/95097-canada-camionneurs-convergent-vers-ottawa-protester-contre-vaccination-obligatoire-covid-19

    1. pabizou

      Il y a pas mal d’images sur twitter à ce sujet, semblerait qu’ils doivent tous se retrouver à Ottawa le 29, c’est tout ce que j’ai pu voir, en plus du fait qu’ils sont vraiment très nombreux .
      Autre chose, chez nous, ce salopard de Salomon est nommé à l’OMS, soit il sait trop de choses soit les rats quittent le navire …

  25. Le Gnôme

    Quelle surprise, le bilan des soldes est pour l’instant catastrophique. Les professionnels demandent des aides de l’Etat avec de l’argent magique.

    On vit une époque formidable.

    1. Higgins

      Ça m’a été confirmé par une accorte commerçante (rien à voir avec l’objet de ma visite mais le fait est qu’elle était bien accorte). En trente ans de métier, elle n’a jamais vu ça et d’après elle, je veux bien la croire, c’est national.

      1. P&C

        Entre le pas de thune et l’inflation sans suivi des salaires qui encourage a stocker les noisettes, tu m’étonnes que c’est la bérézina.

        1. Mitch

          Le fait que les Français épargnent n’est pas nouveau, et cela ne date pas de la guerre du Covid. C’est LE pays occidental qui épargne le plus. Je trouve ça assez paradoxal et en contradiction totale avec le fameux modèle social à la Française qui est sensé nous materner.

          Dit autrement, comment les Français peuvent dans leur immense majorité être autant attaché à leur systèmes communautaires (retraites par répartition, Sécu, …) et en parallèle épargner comme des malades car ils s’attendent à tous moments à ce qu’ils implosent ?

          1. MadeInCH

            Ils sont attachés au modèle communautaire qui leur donne des sous.
            Mais c’est pas une raison pour ne pas garder le leur pour eux-même.

            1. Mitch

              On pourrait se dire, en toute logique, qu’être attaché en un modèle signifie qu’on lui fait confiance. C’est tout l’inverse, puisque lorsqu’on demande aux Français pourquoi ils épargnent l’écrasante majorité répond :  »Pour la retraite, le chomage ou une maladie ».

              Perso, j’ai abandonné d’essayer de chercher la cohérence …

              1. durru

                Messi, Messi, c’est cohérent…
                Ils épargnent pour la retraite le chômage ou une maladie, les LEURS.
                Et ils sont attachés au modèle pour LES AUTRES.

                1. Pheldge

                  sauf que Messi lui, pas fou, se fait rémunérer en Soylent Green – par un concurrent malhonnête d’ailleurs – en effet, tout le monde ici sait que quand il fait ses courses, Messi paye SG ! 😉

              2. Popeye

                être « attaché » au modèle…tout dépend dans quelle acception on entend attaché. Si on pense « ligoté », alors oui comme beaucoup je suis « attaché » au modèle social que le monde etc…

                1. Mitch

                  Pour la plupart sur ce thread ‘attaché au modèle’ signifie ‘ligoté’ effectivement, mais la plupart des Français y tient vraiment.

                  Si un politicard proposait de tourner la page de ces modèles il ne dépasserait pas le 1%. D’ailleurs aucun ne le propose.

          2. MCA

            @Mitch 25 janvier 2022, 16 h 41 min

            Oh, j’ai ma petite explication !

            Ce n’est pas parce qu’ils sont attachés au système par répartition qu’ils ne s’en méfient pas, depuis le temps qu’on leur dit qu’il est en banqueroute.

            D’où l’épargne de précaution.

            1. Pierre 82

              Il y a beaucoup de Français qui n’y croient plus trop, au système de retraite que le monde entier nous envie.
              En général, ceux de mon âge et plus y croient dur comme fer, à l’approche de la retraite.

              Ils n’ont pas prévu le cas où le montant de leur pension ne correspondait pas à ce qu’ils espèrent, et ils se raccrochent à cette croyance qu’il est impossible que le système implose, ou que l’inflation soit telle qu’ils se retrouveraient dans la misère, alors qu’ils espéraient vivre grand train. Beaucoup vont déchanter.

              Les plus jeunes, et particulièrement ceux qui sont au début de leur carrière, aussi loin que je puisse m’en rendre compte, n’ont pas trop l’air d’y croire. Un certain fatalisme, mais il me semble qu’à cet âge-là, la pensée de ma retraite future était bien lointaine et hors du champ de mes préoccupations.

              1. P&C

                C’est tout le problème : la plupart des gens ne gagnent pas assez pour avoir un plan épargne retraite.

                C’était aussi le problème des retraites par capitalisation : la plupart des gens étaient trop pauvres pour pouvoir y prétendre.

                1. Nemrod

                  Sans blague ?
                  Avec dans mon cas un taux de prélèvement URSSAF de 44 % ( oui, oui) de mon résultat , c’est certain que j’ai un peu de mal à épargner…
                  Remarques que par conviction personnelle j’ai choisi de ne pas le faire et me contrefout de ce qui m’arrivera quand je serais cacochyme.
                  La vie doit exulter quand elle vaut la peine et les dernières années ne méritent pas qu’on les vive riche.

                2. comme d’habitude, tu fais la moitié du raisonnement : si on met en place la capitalisation, il n’y a plus le prélèvement sur salaire correspondant à la répartition. Cela fait autant à ajouter dans la capitalisation. Et sur une période de 40 annuités, tous les calculs montrent que cette capitalisation est plus rentable que la répartition, même en cas de crises, guerres, etc.

                  1. P&C

                    Je part de l’hypothèse négative : le prélèvement pour la retraite par répartition continuera pour une prestation de plus en plus misérable, et on devra (et doit déjà !) payer pour se préparer une retraite par capitalisation.
                    Le double effet kiss pas cool.

                    1. Pheldge

                      c’est hélas ce qui risque de se passer … mais si tu commences tôt, tu peux ton panachage selon tes moyens. De toutes façons, pour l’instant la répartition va encore se poursuivre, et même toi, tu ne devrais pas connaître le 100 % capitalisation.

                  2. Pierre 82

                    C’est le scénario que j’imagine depuis un certain temps. Quand arrivera mon tour d’être en retraite, dans quelques années, celui-ci explosera en plein vol, et non seulement on m’aura confisqué mon pognon en m’empêchant de procéder à la gestion mon pognon pour m’éviter la ruine, mais en plus, je ne toucherai plus rien, ou juste un minimum vital en étant optimiste.
                    Et étrangement, je me fiche éperdument de ce que sera ma situation à ce moment-là. On verra bien, et je me dis que dans ma vie, je suis déjà parvenu à me tirer d’affaire plus ou moins dans des situations périlleuses…
                    Au boulot, ils m’ont invité à une réunion d’information sur les retraites. J’irai à reculons,car non seulement plus rien ne sera pareil dans quelques années, mais en plus, je sens que je vais me faire chier à écouter des trucs pour des gens uniquement avec une carrière linéaire, et pas pour des gens comme moi qui ont bossé dans 3 pays et ont eu un statut de salarié et d’indépendant.

            2. Pheldge

              c’est plus simple que ça : la retraite j’y ai droit j’ai payé pour, et cerise sur le gâteau « ce sont les autres qui me paient ».
              Ce n’est pas du tout contradictoire avec la nécessité d’épargner.

              1. Mitch

                Quand la raison de l’épargne forcené (France en tête des pays occidentaux rappelons-le) est de palier les supers systèmes sociaux que sont assurances chomage, vieillesse, et maladie, désolé, oui, j’y vois de grandes contradictions.

                1/ les gens n’ont, dans l’ensemble, pas confiance dans des systèmes auquel il s’accrochent comme une tique s’accrocherait à un chien

                2/ Ils ont intégré qu’il fallait cotiser 2 fois: une fois à fond perdu dans le tonneau des Danaïdes et s’il en reste pour sa poire

                De mon point de vu c’est même totalement illogique voire irrationnel. Mais bon, j’ai sans doute un gap ‘culturel’ que je ne comblerais jamais (et c’est tant mieux).

                1. durru

                  Je crois que c’est un biais, aussi. Tout le monde n’épargne pas. Ceux qui épargnent sont principalement ceux qui ont plutôt des hauts revenus, se sentent volés et ne veulent pas voir leur niveau de vie chuter trop fort, et aussi ceux qui ne participent pas vraiment, car assistés à la base.

                  Sinon, concernant notre avenir, je suis, une fois de plus, sur la même ligne que Pierre. Je n’attends rien de l’État et je me moque ouvertement de ceux qui le font (notamment les actifs).

  26. Pythagore

    Ministre israelien quadruple dosé, positif au covid. Il va bien grâce au vaccin, allez vous faire piquer.
    https:/ /www.i24news.tv/fr/actu/israel/1642754266-israel-le-ministre-de-la-defense-benny-gantz-teste-positif-au-covid-19

    1. pabizou

      Même là-bas, c’est pas les piqués qui manquent, il l’a peut-être attraper grâce au vaccin donc il va bien grâce au vaccin…bien sûr, bien sûr, c’est évident… vivement la 5eme dose!!!

  27. Higgins

    Pheldge, ce n’est pas toi : https:/ /www-zinfos974-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.zinfos974.com/Video-Un-jeune-reunionnais-hospitalise-dans-un-etat-grave-sa-famille-fait-le-lien-avec-la-2eme-dose-de-vaccin_a178205.amp.html

    1. Pheldge

      non, je ne l’avais pas vu passer, surtout pas à la télé, ni à la radio … c’est désolant mais hélas statistiquement prévisible … j’ai bien noté l’avertissement scélérat de l’ARS qui stipule « Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, il n’​y a pas de lien avéré entre AVC et vaccin. Localement, une cellule d’enquête à l’ARS fait remonter ce type d’événement après signalement de la communauté médicale. « 

        1. baretous

          j’ai vu passer un commentaire d’un gars qui suis sur un site les mouvements d’avions du monde (trafficmachintruc) avec les alertes en vol demandant un atterrissage ou un changement de parcours d’urgence. Ils se sont multipliés depuis les injections des vaccins covid

  28. Pheldge

    Pfizer est tellement conscient de la haute qualité de son produit, surtout contre omicron, qu’il en prépare une nouvelle mouture, c’est dure s’ils sont sûrs d’eux !
    le plus affligeant est de voir comment la presse présente la nouvelle
    « Même si les doses de rappel du vaccin original protègent contre les formes graves d’Omicron, l’entreprise veut tester ce nouveau sérum » de la vraie langue de bois : le vaccin est tellement merveilleux et efficace, que — ah bin, on va en faire un encore mieux, ça donne tout de suite confiance, il n’y a pas à dire !
    https://www.lefigaro.fr/societes/pfizer-biontech-debutent-l-essai-clinique-d-un-vaccin-contre-omicron-20220125

    1. Pythagore

      Bof, c’est surtout que comme tt le monde se chope le truc, ca devient diffcile de justifier une 4ème donc hop, ils sortent un « nouveau » truc, ca fera bien les doses de 4 à 6,…etc… l’Omicron, il n’y en aura plus qd leur vaccin sortira alors. Mais bon comme c’est la nouvelle souche, ca va être super efficace, et puis ils vont appeler ca « vaccin de 2ème génération » et en voiture Germaine. Tellement prévisible, comprend pas que les gens ne voient pas la supercherie.
      A noter qu’omicron provoque un rhume chez les gens en bonne santé, déjà vu un vaccin contre un rhume ?

    2. baretous

      paxlovid :

      « Lundi 17 janvier, le virologue Bruno Lina ne tarissait pas d’éloge envers ce médicament en précisant que les « résultats étaient tellement excellents que les essais n’ont pas été menés jusqu’au bout ».

      hahahah !!!

  29. Roanna

    HIBIBIP, la Fr en tête des infections, on a décroché la timballe avec 501000 nouvelles infections. A ce rythme fin avril le pays sera auto-immunisé.
    J’ai comme un doute, les labos ne font plus que ça?

    1. Nemrod

      Voui…
      Isrraël avec 85 pour cent de la population adulte triple piquousée et certains quadruple bat des records de cas…la France avec un taux au taquet grâce au Pass que tout la planète nous envie a le plus fort taux d’infection au monde…
      Il se passe des choses intéressantes…vous noterez que le R0 repart à la hausse, ce qui dans une épidémie classique n’arrive jamais ; et que la mortalité s’accroit aussi.
      Tout commence ou plutôt continue à aller raisonnablement mal comme prévu par les rares lucides qui étaient vent debout contre ce torrent vaccinal en période épidémique.
      Logiquement et à rebours de l’évolution normale une forme plus grave de la maladie c’est à dire plus contagieuse ET plus sévère va finir d’achever le tableau…je le sens fumer comme on dit chez moi…

      Bon, imaginons la réaction de nos « élites »…

      « Vaccinons plus! » c’était fastoche….

      A noter que je prévois la fin prochaine du certificat de rétablissement…copyright Véran dit « Gros sabots »

      Nous sommes dans une nouvelle ère ou les corrompus/nullards ( c’est pas incompatible) n’ont même pas besoin de cacher leur statut tant la sphère journalistique est encore pire.

      Allez…achetez des chips, de la bière et profitez du spectacle…

  30. Elie

    Crise en Ukraine. « S’il devait y avoir une agression, la riposte sera là et le coût sera très élevé » a dit EM. On sait ce que signifie « quoi qu’il en coûte ». Ces tarés vont déclencher la guerre pour masquer leurs mensonges. Ils en sont capables.

Laisser un commentaire