Coup de mou pour la France autocratique ?

Et voilà donc qu’Emmanuel Macron, décidément et furieusement pas majoritaire à l’Assemblée nationale, s’est fendu d’un petit discours pour annoncer au peuple français à quelle sauce il entendait le manger. Manque de chance : la sauce a disparu.

Les vagues esquisses d’un gouvernement d’union nationale, putativement composé d’un intéressant patchwork de droite et de gauche pour tenter d’obtenir une coalition suffisamment majoritaire à l’Assemblée, n’aura guère duré que le temps de l’évoquer : comprenant que l’attelage ainsi constitué serait difficile à manipuler et qu’il le serait encore plus à composer en premier lieu, le Président s’est donc vu contraint d’en abandonner toute idée.

Il va donc falloir gouverner au cas par cas, voire cahin-caha et transformer le parcours législatif en parcours du combattant de la négociation, exactement ce domaine dans lequel Macron n’a jamais démontré la moindre compétence. Dès lors, le chef de l’Exécutif a tenté, dans sa (pour une fois et heureusement) courte intervention, de faire passer son échec pour une étape normale et obligée de la vie démocratique saine et vivifiante de notre belle République. Cependant, personne n’aura été dupe lorsqu’il aura renversé la charge de l’ouverture d’esprit et de l’assouplissement vers le législatif.

En effet, dans son esprit, le Président proposera, et les députés devront s’accommoder de la proposition, se couler onctueusement dans le moule présidentiel et tout ira bien et s’ils ne le font pas, alors ces députés félons seront désignés à la vindicte populaire comme réfractaires à toute réforme. Fastoche.

En réalité, le pouvoir législatif, revenu dans les mains de l’Assemblée, impose de voir les choses dans l’autre sens : c’est bien au Président de faire des efforts et d’assouplir ses positions pour espérer obtenir l’assentiment des députés et non l’inverse. On passe donc de Jupiter à Manu Le Bricoleur.

Eh oui : Macron part du principe, complètement irréaliste, qu’il a été élu en avril dernier pour son programme.

Ici, on se demande s’il nous ment ou s’il se ment à lui-même tant c’est évidemment faux : il a été élu pour contrer Marine Le Pen, et c’est à peu près tout. Du reste, c’est lui-même qui s’est mis dans cette situation : d’une part, il a tout fait pour être opposé à la candidate du Rassemblement National en jouant exclusivement sur l’impensable horreur d’une accession du RN à l’Élysée. D’autre part, il a axé sa campagne (ou son absence) sur l’utilisation éhontée du conflit russo-ukrainien, réduisant son programme à quelques grandes lignes floues enrobées de périphrases pompeuses dont il a la pénible habitude. Sans réel programme et élu, comme les députés de l’Assemblée, globalement par rejet de l’adversaire et non par adhésion, il est fort mal placé pour se positionner comme un guide ou prétendre incarner une volonté populaire. Légalement, il est Président de la République, mais c’est tout.

Dès lors, il va devoir furieusement composer, et les jeux d’alliances, loi par loi, texte par texte, promettent pas mal de bidouillages parlementaires.

Ce qui permet au théâtre à l’Assemblée de reprendre de plus belle surtout qu’aucun groupe ne veut pour le moment afficher la moindre complaisance vis-à-vis du Président :

Partant de ces constats finalement assez réjouissants, on pourrait en conclure que la situation devrait s’améliorer en France. Malheureusement, ce serait aller un peu vite en besogne.

D’une part, la situation économique et sociale ne pourra pas être véritablement modifiée par quelque Assemblée que ce soit : les indicateurs macro-économiques ne dépendent que très marginalement des gesticulations législatives françaises, et même s’il y avait des réformes majeures en matière économique (ce dont on peut raisonnablement douter vu l’actuelle dynamique nettement étatiste, interventionniste et pro-matraquage fiscal), l’ampleur de la crise à venir est telle qu’elles arriveraient de toute façon trop tard.

D’autre part, et c’est bien plus important, la bureaucratie délirante et l’Occupant intérieur sont bien trop profondément ancrés dans le pays : la France administrative EST totalitaire et stupide par essence, et ce ne sont pas les bisbilles parlementaires qui y changeront quelque chose dans les prochains mois, au contraire : il suffit de feuilleter n’importe quelle presse régionale pour voir s’accumuler les vexations, les interdictions ou les ignominies que cette bureaucratie accumule pour comprendre qui est au service de qui.

Il suffit aussi pour s’en convaincre de regarder le zèle avec lequel ces mêmes administrations ont accepté puis mis en place et vérifié la bonne application des attestations d’autovexation pendant le confinement, du passe vaccinal ou de toutes les règles aussi stupides que délétères qui furent décidées unilatéralement et rarement dans le meilleur respect du droit républicain.

Il suffit de voir l’empressement de toute la hiérarchie de ces bureaucraties pléthoriques à harceler par tous les moyens possibles (y compris ceux qui ne sont pas légaux) tout opposant au pouvoir en place, tout individu remettant en cause la doxa officielle pour comprendre toute la modestie du rôle de l’Assemblée au niveau de l’individu français moyen.

En pratique et on le comprend assez vite, Macron et ses prochains bricolages ne sont qu’un symptôme, cette éruption cutanée visible résultante d’un effondrement immunitaire plus profond qui touche tout le corps de la République dont les citoyens n’ont plus réellement les moyens de se protéger : de façon maintenant indépendante du pouvoir, la bureaucratie est en roue libre, l’administration est devenue folle, et quoi que feront les députés, bureaucratie et administration continueront à écraser chaque Français un peu plus dans l’arbitraire, l’ubuesque et les absurdités.

Certes, une Assemblée nationale décidément moins favorable à Macron est peut-être une excellente chose pour éviter un déferlement continu de lois idiotes et contre-productives, et permettra peut-être (rêvons !) de s’opposer à la remise en place des mesures sanitaires iniques qui ont eu un boulevard pendant les dernières années.

Mais aussi fermement opposée à Macron soit-elle, l’Assemblée n’empêchera pas le reste du pays de continuer sur sa désastreuse lancée.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires438

    1. Jacques Huse de Royaumont

      s’il le voulait, saurait-il même le faire ?

      Il va essayer de passer en force. Si ça marche, le parlement est mort, si ça échoue, le régime présidentiel est mort.

      1. Aristarkke

        Le régime présidentiel à la Flop Joene, oui.
        Je sais plus qui, l’autre jour, a mis un extrait des mémoires de Peyrefitte mettant en scène le Général avant les législatives de 67, qui n’était pas plus émotionné que cela de risquer de devoir faire face à une AN hostile, ayant prévu l’éventualité de la chose. A noter que l’Arsouille s’est retrouvé deux fois dans ce cas de figure et qu’il y a (malheureusement) survécu politiquement et même, humainement.
        l’Arsouille ne pouvait pas tout empêcher ou parer des coups mais il ne restait pas inactif et pourrissait la situation autant qu’il pouvait, surtout face à Chirakham le Rouge en première période. Celle où on pouvait encore croire qu’il était à droite, droite.

    2. NewChallenger

      Quelqu’un peut-il m’expliquer d’où vient et ce que signifie « Flop Joene » ?
      De même que CPEF, que je lis également très souvent ici.

      Merci !

      1. Aelil

        Alors pour celui dont je suis sûr, Ce Pays Est Foutu.
        L’autre je crois que ça fait référence à une étrange langue du nord de l’europe

          1. Mitch

            I plead not guilty 🙂

            Pour moi, ça reste le ‘Mignon Poudré’, ou plus simplement ‘le Poudré’.

            Autrement selon les cas ça peut aussi être ‘le Psychopathe’ ou ‘l’ordure’.

            C’est les petit noms amicaux qui lui ont été donné ici. Comme dis le proverbe: ‘When in Rome, do etc etc …..’.

            Bref, je m’adapte 😉

              1. Eric Lemaitre

                > Et pourquoi pas « Foutriquet à la Houpe » ?

                Pas mal du tout.
                Mais alors pourquoi pas « Mignon Foutriquet à la Houppe Poudrée » ? La on aurait une synthèse (comme dirait Audiard) complète du personnage et de ce qu’il vaut.

                1. Yanka

                  Je l’appelle le « Bonhomme au Toupet ». J’aime particulièrement quand il rencontre à Bruxelles mon clown politique préféré : Fernand Bozo (also known as Charles Michel).

      2. Aristarkke

        C’est une expression que j’utilise après l’avoir forgée de la façon suivante : au début de son règne, le Poudré Mignon nous l’a joué comme militaire de pacotille, aviateur, si bien que chez Tw.. est apparu le sobriquet Top Flop en référence au film bien connu. Bien .
        Natif de la Picardie (l’impétrant), j’ai eu l’idée de rechercher dans les lexiques de patois picard ou du nord et j’y ai trouvé le substantif Joene qui désigne un jeune homme mais de façon péjorative comme godelureau…

          1. Aristarkke

            Comme jaune, en traînant un peu sur la première syllabe mais pas autant que le ferait un lyonnais. Ce n’est pas un e dans l’o… Pour obtenir alors jêne….

            1. Pheldge

              oui, mais toi, tu sais pourquoi : quand on ose médire du meilleur rhum du monde – celui de la Réunion, pour les ceusses qui ne suivraient pas – on doit assumer, et s’attendre à de justes représailles ! 😉

  1. Le Gnôme

    Peut être que Micron et l’Assemblée vont se neutraliser et qu’il nous foutront la paix, mais je n’y crois guère, le pouvoir de nuisance est trop fort.

    1. Aristarkke

      Pour cela, la condition principale est que l’AN se montre offensive sur des points-clés, surtout ceux en relation avec le Covid. (Le monkeypox, en ce qu’il tape surtout les invertis et sans gros dommages collatéraux, ne fait déjà plus recette). Vu le délire qui renaît depuis lundi, c’est bien la pierre d’achoppement qui doit accueillir la confrontation et le plus tôt sera le mieux.
      (50 morts hier déclarés pour le Covid, sur les 1800 morts quotidiens habituels, toujours avec une moyenne d’âge très élevée)
      Et aucune hausse notable de ladite mortalité générale…

      1. Léo C

        Les législatives à peine terminées, une 7ème (j’en étais resté à 4) vague de Covid, d’un variant nouveau le Omicron BA5 (no less) s’en revient nous terroriser.

        Étonnant, non, Mr Cyclopède ?

        J’en connais un, de variant, à éradiquer. Le seul nuisible, voire létal.

      1. Hari Seldon

        Il y a bien un moment où cette administration en roue libre n’aura plus les moyens d’emmerder tout le monde ? On parle de crise économique, je suis bien conscient que la bureaucratie sera la dernière touchée car elle représente le dernier secteur industriel de France (les cerfas), mais elle finira bien par couler non ? C’est autant un vœux qu’une vraie question.

          1. durru

            Gave rappelait une réponse d’Oscar Wilde à une question sur sa faillite : « c’était lent au début et très rapide à la fin ».
            Faut pas désespérer, tout peut arriver, et vite.

            1. Popeye

              n’était-ce point Hemingway?

              Je me sens un rien péteux à douter de Charles Gave. A moins qu’Hemingway ait plagié Oscar Wilde!
              « gradually, then suddenly » de ce que je me souviens avoir lu en VO

        1. Mitch

          Hari, à mon avis les CERFAs sont culturels ici. C’est comme la Tour Eiffel, le Louvre.

          A chaque fois que je sors d’une administration, à chaque fois ma femme me demande « t’as un papier? ». Au début je ne comprenais même pas ce qu’elle me disait: « un papelard pour quoi? » je lui répondais. Et je rajoutais « le mec a voulu me donner des papelards mais je lui dis que non » ou alors  » oui j’avais une brouette de papelards mais j’ai tout jeté ». Elle était affolée 🙂

          Les Français, dans leur immense majorité, sont mal à l’aise si une simple demande d’ID ne finit pas par une brouette de papelards et CERFAs.

          Ils baignent dans les CERFAs depuis toujours et se sont habitués, et ont accepté d’être persécuté par cette saloperie d’administration. Le Covid l’a bien montré. Dans beaucoup de pays au monde, le CERFA pour faire pisser le chien n’aurait même été compris.

          Plus largement, les Français demandent de l’Etat partout. Ils ont grandi pour la plupart avec l’état qui leur dit quoi manger, quoi boire, les médicaments qu’ils peuvent prendre (antibio et toussa), les piquouses, quand prendre la voiture, de ne pas fumer, ….. etc etc…

          C’est pas près de changer.

          Je rephrase: si changement il y a, c’est qu’il y aura une implosion. Je doute que la demande de changement vienne des gens (autrement ça fait bien longtemps que ça aurait bouger)

          1. Hari Seldon

            J’ai malheureusement le même sentiment, c’est devenu culturel, habituel, presque dans l’ADN de beaucoup de gens. Tant que cette folie ne se répandait pas trop vite (avant Covid), j’arrivais à l’éviter au maximum. Depuis que l’état veut s’occuper de ce qui coule dans mes veines, et qu’il y a une accélération inouïe de l’emprise administrative – et donc étatique, ça commence à me poser de sérieux soucis …

            Et désormais, je vous rejoins aussi sur la seule porte de sortie qui existe : l’implosion / l’effondrement. Je l’appelle de mes voeux.

            1. Aristarkke

              *qu’il y a une accélération inouïe de l’emprise administrative – et donc étatique, ça commence à me poser de sérieux soucis …*
              Pas qu’à vous, si ça peut vous consoler.
              Gérant de quatre SCI familiales distinctes, je dois théoriquement déclarer leur résultat fiscal exclusivement par le net. D’où obligation de créer un compte fiscal avec une adresse internet propre à la SCI aboutissant à un accusé de réception des informations de création devant être suivi de l’envoi par notre belle administration d’un code par courrier à saisir pour activer ledit compte dans les deux mois de la demande sinon ça repart à zéro pour un tour. Envoi annoncé comme devant arriver dans la quinzaine suivant la demande. Tenté trois fois : en 2020:aucune suite mais avec le Covid, les confinements, le télé travail…
              Tenté en 2021:aucune suite mais avec le Covid, usw… Tenté en 2022 : suite obtenue pour deux d’entre elles et pour lesquelles j’ai donc validé le compte et déclaré le résultat…
              Erreur de ma part : en 2020 et 2021, j’avais envoyé les résultats en déclarations papiers ..
              Là j’attends le bon vouloir et comme une lettre de rappel ne va pas oublier de m’être adressée, je te vous dis pas ce qu’ils vont lire car j’ai soigneusement gardé les accusés de réception des demandes d’ouverture…

              1. Béraud-Sudreau

                ah, oui, maintenant, faut un compte pro pour déposer juste un cerfa là où, avant, on pouvait envoyer par la Poste ou déposer aux Impôts. Et vous n’avez droit qu’à 2 comptes par adresse mail. J’ai été obligée de créer une adresse mail pour mon mari, juste pour pour qu’il ait un compte pro pour déposer un cerfa à annexer à la déclaration de revenus. Du coup, gérant nous aussi diverses activités, je me retrouve à devoir surveiller 3 comptes mail et 5 comptes pro. Génial, non ?
                Et moi aussi, j’en ai marre de toutes ces tracasseries administratives et d’un état qui pense avoir le droit de se mêler de notre vie. Je pense que nous sommes nombreux à penser comme Hari.
                Par contre, je constate que les jeunes qui ont été habitués petit petit à toutes ces tracasseries semblent le supporter mieux que les plus âgés. Pour eux, c’est normal, l’état s’occupe d’eux. Ca me déprime…

                1. Hari Seldon

                  Quand je dis à des collègues plus jeunes qu’il est hors de question de compter ou d’attendre une intervention du secteur public pour un problème donné, ils me regardent comme si j’étais une relique.
                  C’est peut-être le cas en fait.

          2. Aelil

            « Je doute que la demande de changement vienne des gens (autrement ça fait bien longtemps que ça aurait bouger) »
            Malheureusement c’est sûrement vrai, après il faut aussi prendre en compte le nombre qui s’est juste barré à l’étranger épuisé.
            Par contre la bonne nouvelle c’est que ça donne de sacrés réflexes quant il s’agit de traiter avec une administration quelconque pour huiler la machine si j’ose dire. Mais c’est souvent mal vu par les locaux.

        2. Pierre 82

          Une guerre. Il n’y a qu’une guerre pour renverser ça.
          Mais ne nous leurrons pas: dans un premier temps, nous aurons une dictature militaire franche, avec des militaires et mercenaires plus occupés à taper sur la population que sur les Russes, et après, grand mystère…
          Si les Russes gagnent, on aura peut-être un boyard à la tête du pays. Soit à peine mieux qu’un Gaulaiter. Gardez en tête que question administration ubuesque, les Russes n’ont de leçons à recevoir de personne, et l’administration française actuelle se sentira avec eux comme un poisson dans l’eau.
          Rappelez-vous comment a fini la 3ème république: l’administration a continué son petit bonhomme de chemin, et est même passée à travers sans rien remarquer: la continuité de l’état, ça s’appelle, seule chose importante à leurs yeux.
          Mais rassurez-vous: une jolie démocratie libérale qui laisse les citoyens vaquer à leurs occupations, ça arrivera peut-être, mais bien après…

          1. Grosminet

            « Si les Russes gagnent, on aura peut-être un boyard à la tête du pays »
            Sont pas fous les russes, vous croyez qu’ils iraient s’emmerder à administrer la France ?

  2. Rick Enbacker

    J’aime beaucoup les analyses d’h16 mais elles ont parfois le don de me casser le moral quand j’ai une poussée d’optimisme relative à l’actualité.
    Mais il a malheureusement raison. Se bercer de douces illusions ne rend le retour à la réalité que plus brutal.

    1. Pheldge

      je ne voudrais pas en rajouter, mais pour être optimiste actuellement, il faut soit être autiste, soit abuser du tarpé qui fait rigoler …

      1. Aristarkke

        Exact. Le coup de semonce de la nouvelle AN a allumé une petite lueur d’espoir mais vraiment petite. Et trop faible pour ne pas risquer d’être rapidement soufflée…

        1. Pheldge

          ah désolé, mais ce divin nectar, réservé aux palais délicats, ne provoque pas ce genre d’ivresse, car l’amateur éclairé sait l’apprécier, et ne va pas chercher à se piquer la ruche 😉

          1. Mitch

            Bon Philou va falloir arrêter le Rhum et se préparer sérieux. T’as plus que jusqu’à fin Novembre pour être affûté comme un coupe-coupe (as sharp as an Assegai 🙂 )

            De quoi je parle? de la Megavalanche bien sur!

            Tu connais?

            On bave avec mon fiston de se la faire un de ces jours.

            youtube.com/watch?v=OJtz_IrkSYc

    2. Mo.

      Moi, qu’il ait pris une branlée dimanche me suffit à être heureux pour le moment. Pour le reste, j’attends avec impatience les coupures de gaz dans les HLMs de banlieues.

        1. Roanna

          En effet c’est eux qui en profiteront le plus longtemps vu qu’ils sont en zone (dé)favorisée. Choisir le mot qui convient le mieux.

  3. Aristarkke

    * le Président s’est donc vu contraint *
    Nous sommes bien d’accord qu’il va être tout énervé de se voir imposer des limites inconnues depuis cinq ans. Vu tout ce qui s’annonce comme joyeusetés entre black out électrique ou rationnement du gaz ou prix du carburant ou (liste volontairement écourtée), j’ai quand même un gros doute qu’il trouve quarante kamikazes pour le soutenir à l’AN ayant en même temps l’espérance de pouvoir, malgré cette trahison contre leurs mandants, retrouver leurs électeurs dans quelques temps, surtout ceux élus sur le fil avec peu d’électeurs en global…
    Notons que les LR ont mis comme président de groupe, Marleix, anti-macroniste notoire et virulent. Ont-ils décidé de brûler leurs vaisseaux ?

    1. hub

      si tout va mal, c’est la faute au parlement, si tout va bien c’est grâce à l’Elysée, voilà le « narratif » des prochaines années

        1. Dr Slump

          Oh non, rien de bégueule à mon avis, Bite, raie, sucer, trans, pute etc sont le vocabulaire de base de Théo, on peut même que c’est sa langue. il y a la langue anglaise ou française, et il y a la langue de Théo. Très facile à apprendre cela dit !

    2. Theo31

      Dans quelques jours, tout plein de fascistes seront fréquentables et le rouge brun sur les vêtements sera autorisé. Garanti sur facture.

      1. Aristarkke

        Le gros Dupont -Moretti a ouvert le bal en draguant sans la moindre retenue le RN alors même qu’il le conspuait copieusement, il n’y a guère…

        1. Roanna

          Y a t-il autre chose qu’un retournement de veste à attendre d’un avocat?
          Quand on peut plaider la cause des plus grands criminels ça doit être assez facile pour les plus grands escrocs psychopathes..

          1. Higgins

            Non mais lui, il court en tête. Déjà, il a affirmé qu’il ne serait jamais ministre. On sait ce qu’il en est advenu. Ensuite, en bon gauchiard, il a indiqué à plusieurs reprises que le FN/RN n’avait rien à faire dans le paysage politique et maintenant, il est prêt à leur lécher les bottes.

        2. Mo.

          Le syndrome Juppé a encore frappé. Tourner sa veste trois fois par jour, droit dans ses bottes, tout en montrant son cul au premier venu.
          Le pôvre. Il devrait se faire vaxxiner.

      2. Yanka

        Ça fait quelques semaines que ça suce de l’Ukrainien tatoué à tire-larigot. Le goût est un peu fort, mais ça a l’air de plaire. Je sens qu’on va débaptiser les rues, avenues, places et squares Jean-Moulin en série. Et puis question « brun », la nomination de… Braun-Pivert à la tête de la section « Ensemble ! » annonce la couleur, isn’t it ?

    3. Decamp

      Je pense au contraire qu’il n’y a aucun doute sur le fait que macron trouvera facilement des soi-disant opposant à l’AN pour voter ses lois.
      Pourquoi aucun opposant n’a vraiment ouvert sa gueule sur le covid ou sur l’Ukraine ? C’est pas que tout le monde était d’accord, c’est qu’on a fermé leur gueule en expliquant par média de masse interposé qu’une seule opinion était tenable, celle du gouvernement.
      S’opposer aux mesures sanitaires (liberticides) c’était être un irresponsable prêt à sacrifier des gens pour des questions de confort et de plaisir, et dire que la Russie avait des raisons ou que les conséquences économiques du conflit en Ukraine allaient être funestes pour les français c’était être soutien d’un dictateur ultra-violent ou un égoïste qui se fichait du sort des ukrainiens.
      Il faut être authentique et avoir du courage pour s’opposer à ce discours officiel. Et alors même, généralement ça sert à rien et ça finit mal pour celui qui l’ouvre.
      Tout va continuer comme avant, avec un peu plus d’effets de manche et de haussements de ton pour coller au dramatique sans cesse croissant de la situation. Le constat est clair en effet, ce pays est foutu.

      1. durru

        Il n’est pas question de principe, mais s’opposer à Macron aujourd’hui c’est tendance. Ce qui n’était pas le cas auparavant.
        Moi je dis qu’on risque d’avoir des surprises.

    4. Louchp

      « ou rationnement du gaz ou prix du carburant ou (liste volontairement écourtée) »

      Meuhhh non ! La Borne haute a été fixée, les cuves vont être remplies au maximum (*) pour l’automne.

      (*) de ce qui pourra être trouvé ça et là, probable réquisition des briquets …

      C’est bien d’avoir écourté la liste tant les âneries rouges-vertes (le mélange fini par donner du brun…) sont indénombrables :
      https:/
      /changera3.blogspot.com/2022/04/la-municipalite-de-berlin-va-rationner.html?m=1

      https:/
      /www.20minutes.fr/planete/3291851-20220517-marseille-bonne-idee-scandaleux-pass-acceder-calanque-sugiton-divise-marseillais

      https:/
      /www.mobilycites.com/post/30-km-h-paris-nie-sa-responsabilit%C3%A9-dans-la-r%C3%A9gularit%C3%A9-en-berne-de-certains-bus-ratp

      Ou encore, David Belliard, adjoint d’Anne Hidalgo chargé des Transports et des (im-)mobilités pour les habitants de la capitale: «il ne sera plus possible de cumuler un droit de stationnement résident (0,75 €/jour) pour une voiture et un deux-roues motorisé».

    5. Mitch

      @Ari
      « j’ai quand même un gros doute qu’il trouve quarante kamikazes pour le soutenir à l’AN »

      Il n’aura pas besoin de 40 kamikazes. Beaucoup moins devrait suffire, voire aucun ne sera nécessaire.

      Ce qu’il négociera ce ne sera pas un soutien mais simplement une abstention. Avec les LR ca va passer tranquille et tout le monde sera heureux. Les LR diront qu’ils ne l’ont pas soutenu et le Poudré aura ce qu’il veut.

  4. hub

    est-ce quelqu’un a vu passer des chiffres sur la composition sociale de tous ces députés qui criaillent dans tous les sens ? Si ces m’sieurs-dames viennent en majorité de l’administration, CPEF

    1. Yanka

      « Du point de vue des catégories socio-professionnelles, ce sont les cadres de la fonction publique qui sont les plus représentés (75 députés), devant les cadres administratifs et commerciaux d’entreprise (66), les professions libérales (58), les professions intermédiaires (55) et les artisans, commerçants et chefs d’entreprise (49). »

  5. Theo31

    Je constate que l’administration ne dénonce jamais l’augmentation de la charge de travail liée à l’explosion des impôts.

    On me souffle qu’elle est le premier lobby en France.

    1. Aristarkke

      C’est ce qui lui permet de vivre confortablement…
      Stupide globalement mais jamais folle surtout avec les pepetes…

  6. MCA

    Pendant qu’il va d’évertuer à chercher une majorité de circonstance, il devrait disposer d’un peu moins de temps pour « emmerder » les français.

    Le but de cette élection était d’emmerder l’emmerdeur et pour le moment on peut dire qu’il a été atteint.

    Quant à l’intérêt supérieur de la France…

  7. Jacques Huse de Royaumont

    Macron prétend qu’il a été élu sur son programme…
    Quel programme ?
    De toute façon tout le monde sait désormais qu’une parole ne l’engage à rien, alors plus personne ne prête attention à ses dires.

    1. MCA

      Son programme?

      Il est plus que limpide pour qui daigne ouvrir les yeux :

      La mondialisation à marche forcée avec disparition de la notion de nation, mise en esclavage des populations par une technostructure non élue et dotée d’un pouvoir absolu dans tous les domaines.

      D’ailleurs tu devrais déjà en avoir constaté une partie des effets, non?

      Cet individu est une taupe psychopathe.

      1. Albon

        « La mondialisation à marche forcée avec disparition de la notion de nation, mise en esclavage des populations par une technostructure non élue et dotée d’un pouvoir absolu dans tous les domaines. »
        Merci pour ce parfait résumé du programme de nos élites politiques occidentales, dont Macron est le héraut français.

  8. Grosminet

    Le lien sur l’interdiction de rouler le dimanche rappellera des souvenirs à certains, hein Durru ? Sauf que sous Ceausescu, au moins, seule la moitié des voitures n’avait pas le droit de circuler le dimanche…

    1. Aristarkke

      Les Bataves ont eu une interdiction de ce genre au moment du tout premier choc pétrolier de 73. Pendant quelques semaines et ça a disparu…

      1. Grosminet

        Les roumains l’ont eu pendant des années, pour une voiture sur deux (un dimanche pour les numéros d’immatriculation paires et un pour les impaires) tout en sachant que le pays était (il l’est encore, mais moins) producteur de pétrole.

        1. Aristarkke

          Un pays communiste se comportant comme un avide capitaliste assoiffé de pognon?
          Vous brisez les rêves de beaucoup, dîtes donc!

          1. CPB33

            et ce qui m’étonnera toujours c’est que le repos dominical (lié au catholicisme logiquement) existe aussi chez les bouffeurs de curés commies

    2. durru

      L’avantage, c’est qu’à l’époque on bossait le samedi. Résultat, une fois sur deux on était bloqués à la maison avec les marmots, à occuper peu importe la saison et la météo.
      Pour contourner, ça a renforcé les liens sociaux – t’avais intérêt à te faire des amis de la parité inverse 😀 . Sur le long terme, ça n’a pas été si bénéfique que ça pour le régime…

    3. Mildred

      Et quant au lien sur l’ignominie du rapt d’enfants, je dois reconnaître que c’est plus grave que d’empêcher les gens d’avoir accès à leur compte en banque sur internet au prétexte qu’ils ne possèdent pas de téléphone portable.

        1. Mitch

          C’est dingue qu’ils trouvent des Gendarmes pour faire ça ! Ce pays n’a rien appris … rien. Le Covid l’aura montré, ce n’est qu’une triste confirmation.

          1. Popeye

            la qualité humaine des ressortissants de l’Arme (comme ils disent) est tombée bien bas.
            Vous avez peut-être lu qu’une jeune lycéenne tout juste majeure a interpellé Flop Joene aka le mignon poudré sur un sujet féministe, en annonçant qu’elle aussi avait à un moment agressée sexuellement. Quelques jours plus tard, deux gendarmes déboulent au lycée où elle est scolarisée, la font sortir de cours pour l’auditionner à propos de son agression. Un bon moment de psychologie orwellienne, non? Et bien figurez-vous que le commandant de compagnie qui a transmis l’ordre à ses sbires (désolé, mais on ne peut plus utiliser que ce terme) de procéder ainsi est un officier féminin.
            En cherchant un peu, il me semble que c’était source sur le site de l’Obs.
            Les gendarmes, avec peut-être plus de mauvaise conscience mais bien plus de constance, feront comme les policiers : ils défendront le régime. Pas le peuple.

            1. Panchovilla

              « l’Arme » c’est ainsi que se désignaient les Hussards. D’ailleurs je ne sais plus quel général de Napoléon a dit « un hussard qui à 30 ans est toujours vivant est un jeanfoutre ! »

              1. Aristarkke

                Antoine de Lasalle, ci-devant général napoléonien tué à Wagram (à 34ans)…
                La maxime est nettement plus connue que son auteur qui aurait pu être nommé maréchal à titre posthume, amha, par le Corse, pour sa conduite au feu de la guerre…

      1. Theo31

        Sarah Halimi n’a pas eu autant de chance. Des dizaines de flics l’ont laissée se faire massacrer par une chance pour la France.

  9. Yanka

    On a décidément tort d’analyser les positions de Macron sous l’angle politique. Ce type n’a rien d’un politique, mais tout d’un psychopathe, comme il vient encore de le prouver avec éclat. Il nous dit ceci : « J’ai été élu, na ! Puisque j’ai été élu, vous devez appliquer mon programme, même si vous n’êtes pas de mon bord ; si vous refusez de le faire sous 24 h, vous serez désignés à la vindicte publique et considérés comme responsables des malheurs à venir, et certains, de la France ! »

    En fait, ce mec est dingue et là, il est en pleine crise parce que le peuple lui a retiré son jouet et qu’il entend que ça ne se passera pas ainsi, puisqu’il a été élu ! Il conteste dans les faits la démocratie parlementaire, il n’en veut pas. Il aurait pu se dire : « J’ai joué et perdu à moitié, c’est dommage, mais c’est ainsi. » Mais non, il se braque, feule et menace : « C’est moi qu’est le chef et tout le monde il doit m’obéir ! »

    Il va falloir remettre le ludion dans sa fiole, parce qu’il pourrait devenir dangereux.

    1. Grosminet

      C’est en effet de toute évidence un psychopathe, et oui, il pourrait devenir dangereux. Cela dit, pour vouloir être le président, avoir quelques fils qui se touchent, 4-5 araignées au plafond et des séquelles d’incendie de berceau maladroitement éteint à coup de pelle sont à mon avis des conditions impératives.

          1. Aristarkke

            Avoir le chat qui rentre dans la caisse de l’horloge comtoise, c’est suivi d’une perturbation du va-et-vient du balancier avec ensuite un dérèglement du mécanisme voire son arrêt…

      1. Yanka

        La question du goût du pouvoir est capitale. Ce sont des profils particuliers, y compris dans une petite entreprise, un syndicat, une association. Certains se contentent de peu, d’une délégation, d’un capitainat d’équipe de foot, mais les plus atteints finissent par brailler des insanités en allemand devant une foule hypnotisée sans qu’on ait eu le temps de comprendre (parce qu’on fait des analyses de tactiques politiciennes et non psychologiques). Dès qu’un type ou une bonne femme devient responsable d’un truc, il commence à faire suer en imposant ses vues et à se braquer si on conteste non son pouvoir mais ses choix, comme si le pouvoir n’était pas pour lui une responsabilité mais une licence spéciale, un permis de commander et de nuire. Le pouvoir rend fous ceux qui ont déjà une fêlure, et malheureusement ce sont les plus fêlés que le pouvoir attire. Ce n’est pas leur force qui les porte vers le pouvoir, mais c’est le pouvoir qui les rend puissants ; avant, ils n’étaient que volontaires, pugnaces, malins, vicieux, etc.

        1. sam player

          On retrouve ces mêmes profils (genre Kapo) dans les modérateurs de certains forums.., à défaut d’être président de la république…

          1. Aelil

            Le truc c’est que c’est auto-entretenu: A force de subir le petit chefaillon, ben quand je suis à sa place je me dis que c’est le moment de me venger… C’est juste dommage que ce ne soit pas sur les bonnes personnes.

          2. Yanka

            Oui, le kapo ou le sous-chef de bureau sont de bons exemples, parce que bien entendu il y a des ambitieux sans talent, qui se contentent d’un « poste » de mari ou de père pour exercer leur pouvoir à base de cris et de mandales. Souvent, des gens sûrs d’eux, imperméables au doute, qui ont le goût de l’ordre, jusqu’à la maniaquerie. Naturellement, il y a des gradations, comme il y a aussi des leaders charismatiques, qui deviennent parfois des chefs sans avoir rien demandé ; mais ils ne font pas carrière, parce que très vite ils se rendent compte qu’il y a une incompatibilité entre la fonction et leur nature profonde. Un chef suscite des vocations de tueurs de chef, si bien qu’un chef doit aussi apprendre à repérer les ennemis de l’intérieur, les jeunes pousses et les promesses dont les dents un peu longues commencent à rayer le parquet, pour les éliminer impitoyablement. Et ça, ça demande des dispositions que tout le monde n’a pas. Plus le chef s’élève dans la hiérarchie du pouvoir, plus c’est un tueur, un affamé de pouvoir (le contraire de la justice !), un traître aux causes, un manipulateur, un menteur. Vous, en France, vous avez réussi à élire et à réélire une caricature du genre !

        2. René-Pierre Alié

          Alain l’explique : « Car enfin le trait le plus visible dans l’homme juste est de ne point vouloir du tout gouverner les autres, et de se gouverner seulement lui-même. Cela décide tout. Autant dire que les pires gouverneront » (Alain, Propos sur le pouvoir)

          1. Yanka

            Alain pas lu… Je me souviens d’un livre lu très jeune (je n’avais alors jamais lu de « philosophie ») et qui m’avait impressionné parce qu’il prenait le contre-pied des idées reçues psychologiquement parlant. On pense par exemple naturellement qu’un dirigeant est un homme honnête, juste, etc. L’auteur cassait tout cela pour révéler la psychologie des profondeurs. Le livre s’appelait « Le monstre humain », et l’auteur Rodolphe Werner. Je dois dire qu’il m’a non seulement ouvert les yeux, déniaisé, mais m’a formé intellectuellement, dans le sens où j’ai pris le pli de chercher le ressort des choses et de ne pas m’en tenir aux vérités officielles, et de me méfier des aprioris (appelés « biais » désormais). Je suis assez bon pour démasquer les vertueux, les salopards qui signent toujours « cordialement », les obsédés anti-pédophiles qui tombent pour pédopornographie ou carrément pédophilie, ceux qui se touchent le cœur en parlant de leur intégrité, etc. Je parle bien sûr des gens qui mettent en avant des qualités sans les posséder forcément, bien au contraire. Un type gentil n’ira pas répétant sans cesse qu’il est gentil : il le sera, point barre ; même chose pour le courage, la bonté, etc. C’est frappant.

                1. Yanka

                  Je ne dis pas que celui qui signe « cordialement » est de ce fait un salopard, mais que pas mal de salopards que j’ai connus signaient « cordialement » sur les forums : des types serviables en informatique notamment, mais des crapules puantes dans la vie. Je n’étais pas le seul à avoir observé que « MM. Cordialement » étaient des sales bêtes. On en riait même. Quand un « cordialement » apparaissait dans une signature, nous étions tout de suite sur nos gardes. J’ai une longue expérience de cela, comme usager (souvent puni par la modération) et comme modérateur (surpris de la hâte et de la hargne des MM. Cordialement à vouloir punir les autres). En tous cas, c’était assez fréquent pour frapper l’esprit. J’en ai connus deux qui étaient de vraies ordures (deux ordures à différents points de vue, mais disons qu’elles avaient en commun de s’empresser pour aider autrui, jusqu’à se déplacer parfois loin, et de se transformer en vampires et en charognards une fois la victime prise). Comme j’étais à l’initiative d’un bureau des plaintes, les victimes se confiaient à moi ; j’ai pu lire des mails effrayants de ces « MM. Cordialement », et j’ai pu voir des clichés de violences physiques (9 fois sur 10 des femmes, bien sûr). « Cordialement » m’est apparu comme la moustache de séducteur raffiné à la Clark Gable, sous le charme « cordial » de qui certain(e)s tombaient assez facilement. On exhibe le cœur pour voiler le poing. Ça colle avec ce que j’ai dit plus haut des gens qui en font trop. Voici 20 ans, les forums informatiques étaient fort fréquentés par des nanas complètement perdues (pour pas grand-chose) et qui acceptaient de recevoir chez elles un M. Cordialement empressé, qui ensuite, après avoir été rebutés (des mâles alpha, de type poussahs), s’acharnaient sur celles qu’ils avaient aidés, jusqu’à prétendre les détruire.

                  1. Pierre 82

                    Je suis certain que l’écrasante majorité des psychopathes et pervers narcissiques disent bien bonjour aux gens, et sont très polis envers ceux qu’ils ne connaissent pas.
                    Ce n’est pas pour ça que les gens polis sont des tordus, donc j’ai parfois du mal à vous suivre.

                    Quant à votre opinion sur les chefs en général, je nuancerais: dans une administration, ou dans un endroit où on ne fait pas attention à la qualité de ce que vous délivrez, mais uniquement si vous faites plaisir à vos chefs, alors oui, vous avez raison: il y a beaucoup de vicieux parmi les cadres. J’ai une seule fois fréquenté une administration régionale, et les directeurs avec qui j’ai travaillé m’ont donné l’impression d’être des incompétents complets, qui ne comprenaient rien aux métiers qu’ils étaient censés « aider », et qu’en plus ils s’en foutaient et changeaient d’avis à tout bout de champ, suivant la direction du vent. De plus, ils avaient l’air extrêmement arrogants et désagréables avec leurs subordonnées, et d’une dégoulinante obséquiosité avec le président de la région, que c’en était comique: on aurait dit de Funès…

                    Par contre dans le privé, je ne peux pas vous laisser dire ça (sauf exception, et c’est toujours dû à une erreur d’appréciation par les RH). J’ai fait toute ma carrière dans l’industrie, et s’il est vrai que parfois, j’ai rencontré des médiocres et des cons, j’ai généralement rencontré des gens plutôt compétents et qui menaient convenablement leur barque.
                    Comme disait Nicholas Taleb, tout dépend si on joue sa peau ou pas.

                    1. Dr Slump

                      Je pense que Yanka est un caricaturiste talentueux. Il dresse le portrait de certains types de personnalités avec une acuité certaine, mais amha il en exagère les traits, et les généralise de façon excessive… ce qui est la définition même de l’art de la caricature. Son seul défaut serait donc, de mon point de vue, de prendre un peu trop pour réalité scientifique les portraits qu’il dépeint avec, je le répète, du talent.

                    2. Yanka

                      Dr Slump 24 juin 2022, 21 h 35 min

                      « Je pense que Yanka est un caricaturiste talentueux. »

                      Je peux vous laisser dire ça, non pour le talent éventuel, mais pour la caricature. Le caricaturiste dessine les traits d’une personnalité de façon que le caricaturé pourrait, comme le pape Innocent X en découvrant son portrait par Velázquez, s’exclamer : « Trop vrai ! »

                      Le caricaturiste dégage le profil de sa gangue sans le contrefaire ; il met en évidence son relief.

                      Il y a toujours des contre-exemples, parfois fameux, mais ils sont comme l’exception qui confirme la règle. Il peut y avoir de bons chefs et des chefs compétents. Ce ne sont pas les qualités ni les compétences que je conteste. Je mets en avant un profil psychologique type des gens de pouvoir. Vous trouverez toujours un profil pour démentir la loi générale, mais cette loi générale n’est pas un système clos, c’est une tendance forte. Si le chemin que je vous indique est sûr, vous pourrez toujours vous y écorcher les pieds ou tomber sur une bande de chauffeurs embusqués. Je ne vous aurais pas trompé : ce chemin-là est généralement sûr.

                    3. Dr Slump

                      D’ailleurs, Macron est tout à fait raccord avec votre caricature du petit chef qui donne volontiers du « cordialement » avant d’enculer son concitoyen.

                    4. Yanka

                      @ Dr Slump 24 juin 2022, 22 h 54 min

                      Je ne parle pas spécialement des « petits chefs », mais des gens attirés par le pouvoir, à tous les niveaux et dans tous les domaines. Vous semblez contester qu’il y ait un profil-type, confinant en quelque sorte à la caricature, puisqu’il s’agit de traits particuliers ou de tendances psychologiques parfois lourdes.

                      Sinon, je me répète, j’ai eu affaire à des crapules qui avaient pour particularité d’afficher sur les forums leur cordialité, qui adoraient aider autrui pour les problèmes informatiques, sauf que c’était une couverture manifeste pour des activités beaucoup moins cordiales qu’affiché. Donc, des crapules qui signent cordialement ne signifient pas que tous ceux qui signent « cordialement » soient des crapules. Les égorgeurs portent tous sur eux des couteaux, avec l’intention ou non de s’en servir à cet effet. Quand je vais me balader, j’ai toujours avec moi un Laguiole. Ça ne fait pas de moi un égorgeur et ça ne modifie pas non plus, ni ne la relativise, la statistique des égorgeurs avérés.

        3. durru

          Oui, bon… Je sais que le message ne va pas passer parmi des autistes asociaux (pléonasme), mais j’essaie quand même.
          Il y a des gens qui dégagent une aura de confiance (certains diraient charisme, pas certain que ça soit exactement la même chose) de façon qu’ils deviennent des leaders de manière naturelle, sans rien demander, poussés par leurs pairs.
          Oui, ça existe et d’ailleurs si ça n’aurait jamais existé, peut-être serions-nous toujours en train de cueillir des fruits dans des arbres (pardon, je divague). Toujours est-il que ce profil, historiquement, n’est pas si rare que ça et qu’il n’est pas soumis aux mêmes dérives que les cas pathologiques déjà évoqués.
          C’est pas bien d’être excessif, ça nuit à l’idée qu’on veut transmettre…

          1. Yanka

            Si je suis asocial par certains aspects, je ne suis pas autiste, et j’ai parlé plus haut du profil évoqué (le leader charismatique, peut-être pas rare, mais qui s’use vite, parce que le pouvoir n’est pas le truc des sages et qu’une fois que vous le pouvoir, vous suscitez des haines formidables, qui vous forcent soit à renoncer, soit à devenir ce que vous n’êtes pas : un tueur, et donc un psychopathe, au charisme nul.

            1. BXL

              Lorsque j’ai vu pour la première fois les yeux, le regard du poudré, j’ai été glacée d’effroi. L’expression est un peu grandiloquente, mais c’est vraiment le sentiment que j’ai ressenti. L’inhumanité dans toute sa splendeur.

      2. Dr Slump

        Non, Macron n’est pas psychopathe, c’est un manipulateur, et comme tous les manipulateurs, c’est au fond un faible, une pine d’huître, du genre qui embrouille les choses et tord les mots pour te faire porter le chapeau de ses propres incompétences, parce qu’il est faible à ce point qu’il ne peut pas supporter ses propres limites. Alors il va dire devant la France: si l’assemblée ne fait pas comme j’ai décidé alors tout est de sa fôte !

        Et Macron a aussi un côté histrion, qui s’attife de l’habit du militaire, du pilote, du chef de pont, pour se rêver en vrai chef que les autres respectent.. ce qui trahit son sentiment d’infériorité à cet égard. C’est ainsi qu’il va zozoter, d’un air qu’il veut digne, jupitérien :  » v’nez m’chercher !  » derrière une rangée de robocop, ou même un pitoyable « c’est moâ vôtre chêf  » à un général étoilé qui a 2 fois son âge réel et 5 fois son expérience des choses concrètes.

        Macron, psychopathe ? Faites-moi rire ! Non, c’est un trou du cul, un raté parvenu, et en tant que tel il n’en est pas moins capable d’être malfaisant. Mais un psychopathe n’a nul besoin de clamer son statut de chef, et n’a aucun besoin de montrer une quelconque supériorité dont il se tamponne l’arrière des baloches. Un psychopathe, n’a rien besoin de dire, il vous suffit de l’avoir devant vous pour comprendre que s’il lui prenait l’envie de vous couper la gorge d’une oreille à l’autre, et d’y fourrer vos couilles en décoration post-mortem, il le ferait sans sourciller, et sans plus d’émotion que ça.

        Encore une fois, merci de veiller à ne pas employer les mots à tort et à travers.
        Me Capello était mon disciple ^^

        1. Pierre 82

          Je ne suis pas trop versé dans le vocabulaire psychanalytique, mais il me semble qu’un être totalement imperméable à la moindre empathie a quand même un problème de nature psychiatrique, non ?

          Un manipulateur, pervers narcissique et totalement insensible à tout ce qui est en dehors de sa petite personne ne me donne pas l’impression d’être un type parfaitement sain.
          J’ai toujours pensé que quelqu’un dénué d’empathie se trouvait classé dans le tiroir des psychopathes…

          1. Dr Slump

            Et vous faites là un syllogisme.. ce n’est pas parce que les psychopathes sont réputés totalement dénués d’empathie (ce qui est faux), ou en effet insensibles, que tout profil pathologique présentant une absence de sensibilité est par conséquent psychopathe.
            Le psychopathe est un profil particulier bien décrit par la psychologie (et non pas par la psychanalyse, dont l’approche n’est PAS scientifique, mais symbolique).
            Je recommande à ce propos la lecture de « La sagesse des psychopathes ». Surprenant et très intéressant, je l’ai trouvé bien plus instructif que les livres de René Girard.

        2. Yanka

          Sur Google, je tape « psychopathe ». Première réponse :

          « Profil du psychopathe
          Selon de nombreux auteurs, ce syndrome caractérise des gens arrogants, très manipulateurs, insensibles, séducteurs, dominants et n’ayant peur de rien. De plus, les psychopathes sont considérés comme étant impulsifs dans plusieurs domaines de leur vie. Ils n’ont aucun remord ou empathie. »

          Ça ne vous rappelle personne ?

          1. Dr Slump

            Ca c’est une définition de langage courant, qui reste incomplète. Je parle du profil psychologique étudié et défini scientifiquement, qui doit rassembler un nombre de traits de personnalité et d’aptitudes précises. Y’en a que ça dérange, mais la psychologie est une science, et bien plus exacte que l’économie.
            Dire qu’ils n’ont pas d’empathie est faux, il faut en avoir pour être capable de cerner l’autre et le manipuler à son avantage. Dire qu’ils sont arrogants est faux, ils peuvent être aussi sympathiques que charmants.

            De plus, comparons avec Macron: il n’a peur de rien ? Déjà je lole bien fort. Vous le voyez à l’avant-garde d’un champ de bataille ? Un psychopathe, oui, lui, non.
            Macron, impulsif ? Non, c’est un politicien, il calcule ce qu’il dit et ce qu’il fait. Ca ne l’empêche pas de dire des conneries, mais ça n’en fait pas un impulsif.
            Encore une fois, ce n’est pas parce que Macron ou d’autres politiciens ont quelques traits de personnalités communs aux psychopathes qu’ils sont psychopathes. Et Macron ne l’est pas. La dominante chez lui est la manipulation, la prétention, le mépris des autres, mais la dominante chez le psychopathe, c’est d’avoir le sang froid, l’insensibilité, et la capacité à mener des actions physiquement dangereuses de façon décisive. Macron n’a définitivement pas ces caractéristiques essentielles au profil du psychopathe, d’ailleurs c’est pour ça qu’il est politicard.
            Ca ne l’empêche pas d’être pervers, manipulateur et malfaisant, mais le manipulateur pervers, c’est encore un autre profil psychologique, avec des points communs, mais qui ne se confond pas avec celui des psychopathes.

            1. Yanka

              « Ca c’est une définition de langage courant »

              C’est indiqué : « Selon certains auteurs… »

              Il n’y a donc pas de consensus là-dessus.

              « Dire qu’ils n’ont pas d’empathie est faux… »

              L’empathie n’est pas la capacité à discerner autrui mais à entrer en résonnance avec lui, à le comprendre du point de vue émotionnel et à s’émouvoir avec lui, sans être personnellement affecté par ce qui affecte l’autre précisément. Quand Macron dit à un type de travailler et qu’il pourra se payer un costume alors qu’il ne s’agit pas du sujet, il ne fait pas montre d’empathie, mais de dédain, d’arrogance. Avec lui, on en a dix de ce type chaque jour. Il ne peut pas éprouver de l’empathie envers les « gens qui ne sont rien », mais envers Mbappé ou Carlito, il peut : c’est son monde : les connus, les mondains, les « influenceurs », tous ceux qui peuvent le faire briller. Ginette caissière à Super-U ou Mouloud balayeur à Paris, il s’en tape, et il aime le faire savoir, ce qui est vicieux (l’indifférence serait la preuve d’une sècheresse de cœur, mais pas d’une psychopathologie). Ce que Macon fait : il arrache les ailes d’une mouche et s’en vante partout. Il pourrait le faire par sadisme et ne pas s’en vanter, estimant que c’est son affaire. Mais non, il a besoin de signer son forfait et d’être connu pour ça, même s’il sait que c’est mal. Il veut juste qu’on parle de lui sans cesse, c’est un Narcisse vénéneux. Voyez comme il s’agite sur la scène internationale, en foirant tout, sans crainte aucune du ridicule, sans souci des quolibets. Sa jouissance n’est pas de réussir quelque chose, mais d’occuper le devant de la scène. C’est un histrion.

              Le psychopathe est une personne dont l’esprit (le comportement psychologique, la psyché) est pathologique, a-normal (en dehors des normes, en excès ou en déficit). Un psychopathe n’est pas forcément un tueur en série. Si vous préférez un euphémisme, c’est une personnalité avec des traits psychopathiques manifestes.

              1. Dr Slump

                Mettons nous d’accord : Macron possède bien des traits psychopathiques, aucune doute là-dessus, et c’est assez courant dans les hautes sphères de pouvoir, mais il n’a pas tous les traits du psychopathe pur jus. Il y a des degrés.

                Macron, j’en suis certain, est au fond une pine d’huître, un petit chef, un petit frustré qui a compensé en devenant manipulateur, et que l’accession à l’Elysée a rendu imbu de sa personne. Mais le mépris qu’il montre pour tout le monde va lui retomber sur la gueule. D’ailleurs, il a déjà pris une gifle, par un plus morveux que lui en plus, l’humiliation ! Ce qui est à craindre de lui, c’est qu’il est rancunier, vindicatif. Si on le contrarie il se livre à des représailles méchantes. Et un tel profil au pouvoir, ça n’augure pas d’une bonne fin de règne.
                Macron, ce n’est pas tellement qu’il soit psychopathe qui le caractérise, mais plus qu’il aime les psychopathes, les profils d’autorité, de force, de dirigeant. Pétain. Poutine. Zelensky en chef de guerre, il aime ça, ça le fait bander grave, et il veut leur ressembler. Exemple : sa poignée de main avec Trump… à essayer de serrer plus fort que lui, de le prendre sous son aile, quelle blague ! C’est la fable de la grenouille et du boeuf ce type.
                Un vrai psychopathe est indifférent à tout ces désirs humides, et il n’en ressent aucun besoin.

                1. Pierre 82

                  Merci pour ces précisions.
                  C’est vrai que le terme « psychopathe » est souvent utilisé, comme beaucoup d’autres termes, un peu à tort et à travers, mais en général on se comprend.
                  On utilise ce mot en général pour désigner quelqu’un qui a les fils qui se touchent, mais qui en plus, est dangereux.
                  Dans ce cas, c’est plus une insulte qu’un diagnostic clinique…

                  Comme on utilise parfois schizophrène pour un type « qui sont plusieurs dans sa tête »

                  1. Yanka

                    @ Pierre 82 25 juin 2022, 9 h 17 min

                    La schizophrénie est néanmoins une psychose assez précisément définie, alors que la psychopathologie est un ensemble de caractéristiques, de traits (= des tendances) dénonçant plus ou moins une personnalité problématique socialement sous le rapport du comportement.

                    De fait, nous ne sommes pas des psychiatres ni même des psychologues et nous ne cherchons pas à poser un diagnostic clinique afin de savoir si oui ou non on interne le patient et si on le met sous Haldol, mais à cerner une personnalité publique posant des soucis moins par ses décisions politiques que par sa manière autocratique de gouverner, son mépris manifeste des petites gens et son histrionisme, traits tellement excessifs dans son cas que l’on pense naturellement à une psychopathologie.

                    Partant de là, on cherche les causes. Jeune homme attiré par le théâtre, brillant, habile, séducteur, que l’on n’a cessé d’encenser, qui est parvenu à séduire à 14 ans sa/son (situation pas claire) prof de théâtre au sein d’un collège huppé (bref, il n’a pas séduit Monique Charançon, prof de dessin au lycée de Grenouilleux), dont les pompes ont été semble-t-il savamment cirées par toutes sortes de personnages connus pour être des faiseurs de rois réputés pour leur fourberie, etc.

                    1. Dr Slump

                      La psychopathologie n’est pas « un ensemble de caractéristiques, de traits problématique », mais une discipline qui étudie cet aspect parmi d’autres. Le terme désigne à la fois les troubles mentaux et l’étude qui s’y rattache.

                      Ainsi quand on parle de psychopathologie du schizophrène, cela ne se limite à la description de ses traits de personnalités problématiques. On peut aussi parler de psychopathologie de l’adolescent, cad étude des troubles psychiques typiques de l’adolescent : ça ne veut pas dire que les adolescents sont par natures des malades ! (même si on pourrait être tenté de le penser).

                    2. Yanka

                      @ Dr Slump

                      Ni vous ni moi n’avons tort. Il y a que vous vous en tenez à la discipline quand j’élargis la notion au corps social, comme nous le faisons couramment quand nous parlons de politique, d’économie, de justice, etc. Je n’entends pas que Macron soit malade, mais qu’il possède des traits qui font penser à une psychopathologie (psukhê, « âme » et pathos, « maladie »), et ça se voit. Quand un type à qui vous parlez normalement répète sans cesse « Quoi ? », vous ne pouvez pas vous empêcher de penser qu’il a MANIFESTEMENT un problème auditif, mais vous êtes là pour bavasser, pas pour émettre un diagnostic médical ; vous en savez assez par expérience sur la perception des sons pour constater un trouble auditif chez votre bonhomme, sans pouvoir en déduire qu’il est ceci ou a cela. Il ressemble à un sourd, dirons-nous ; il en a les caractéristiques. Et le soir, vous direz à Denise : « J’ai croisé le père Yanka. Ma parole, il est sourd ! »

                    3. Dr Slump

                      Yanka, merci pour l’étymologie, mais j’ai fait du grec, et j’ai fait fac de psycho aussi, alors je connais, mais quand vous dites « il a une psychopathologie » pour dire qu’il a un trouble psy, c’est exactement comme si vous disiez « il a une dermatologie » pour dire qu’il a un problème de peau, ou « il a une oncologie » pour dire qu’il a un cancer.
                      On dit couramment « il souffre d’une pathologie », « c’est pathologique », mais on ne dit pas « il a une psychopathologie ».
                      Après vous pouvez bien employer ce terme comme vous voulez, mais c’est incorrect, c’est tout.

                    4. Yanka

                      Je n’ai jamais dit qu’il avait une psychopathologie, mais qu’il présentait un profil psychopathologique, c-à-d d’un gars psychologiquement atteint (allumé). Le rappel d’une étymologie n’est jamais inutile, et puis nous ne sommes pas seuls. Sinon nous ne sommes pas dans un colloque de psychiatrie, mais sur un forum entre gens dont les profils sont de gens normaux et pas d’experts, encore que nous avons ici des professionnels. N’étant qu’un simple quidam, mon point de vue sur certaines choses est celui du profane, à base de quelques connaissances et de pas mal de perceptions plus ou moins fausses. Cependant, notre discussion prouve qu’il est toujours utile, voire nécessaire, de préciser de quoi nous parlons et d’où. Nous avons affaire depuis plus de deux ans à des énergumènes qui nous disent de croire la science, et un scientifique chevelu et barbichu nous dit, lui, que la science est tout le contraire d’une croyance et d’un plat de certitudes à déguster frais sous la tonnelle. Le scientifique a raison, du moins celui-là. Donc préciser le vocabulaire employé n’est jamais vain, surtout lorsqu’il est question de généralités (et Dieu en est une).

                    5. Dr Slump

                      Lol, vous ne l’avez pas écrit exactement comme ça, mais vous l’employez bien comme je le décris, vous disiez « on pense à une psychopathologie », or ce terme ne signifie pas « maladie psychique », et vous recommencez l’erreur en disant « profil psychopathologique »… dans ce cas on dit tout simplement « un profil pathologique ».
                      Parce qu’encore une fois, dire « un profil psychopathologique » revient à dire « un eczéma dermatologique », ou un « cancer oncologique ».
                      C’est peut-être parce que dans votre étymologie, vous avez omis la racine de -logie: logos, science, discours, langage. Vous saisissez ?

                    6. Yanka

                      Je ne comprends pas pourquoi je ne puis pas parler de psychopathologie pour décrire une pathologie touchant le psychisme sans qu’on sache s’il s’agit de psychologie ou de psychiatrie, des troubles ou une maladie. Quel terme employer, alors ? « Pathologie » est trop vague : un furoncle est une pathologie, comme le cancer. Ensuite je ne tiens pas à une nomenclature strictement médicale (miction, érythème, céphalée). Lorsqu’on parle d’un psychopathe, chacun voit de quoi nous parlons plus ou moins : personnage inquiétant, manipulateur, tout à tour charmeur et colérique, ambitieux, immodeste, etc.

                    7. Dr Slump

                      Tête de mule. Comme je l’ai déjà dit, vous êtes libre d’employer ce terme comme vous voulez. Mais ça reste incorrect.

            2. Grosminet

              « Y’en a que ça dérange, mais la psychologie est une science, et bien plus exacte que l’économie. »
              Mouarf !

                1. Dr Slump

                  La psychologie est bel et bien une science. C’est étonnant ce refus qu’ont les gens d’accepter qu’on puisse étudier scientifiquement leur psychisme. J’en connais pourtant plus d’un qui ont cité les travaux de chercheurs en psychologie de renom: Milgram… pour le plus connu, Piaget, Pavlov, Maslow, Asch, Ellis, etc.
                  C’est d’autant plus une science qu’elle met en évidence des lois du fonctionnement psychique, qui sont employées avec efficacité par les pouvoirs dans des buts de manipulation, on l’a bien vu avec la gestion politique de l’épidémie de covid, mais surtout par des thérapeutes pour aider leurs clients à mieux vivre leurs pathologies, voire en guérir.

                  1. BXL

                    @Dr Slump.
                    Un genre de remake médical du vieux proverbe « qui veut la fin veut les moyens » ? Pour le poudré (sans majuscule, ne la mérite pas) ça s’entend tout à fait. Quant aux thérapeutes, il y ajoutent coeur et compassion.

                  2. Yanka

                    « La psychologie est bel et bien une science. »

                    Vous voyez. Vous dites une chose qui est vraie, mais qui est contestée par le commun, voire par le bon sens, parce que pour les gens, la science, la vraie, la seule, c’est la science dure : la physique, tout ça. Les faits. Tout ce qui peut-être non seulement observé et étudié, mais reproduit ad libitum en laboratoire, avec des résultats identiques : dans des conditions normales (or apesanteur donc), un caillou que vous lâchez depuis le troisième étage ne partira jamais ni à droite ni à gauche, ne montera pas, ne s’arrêtera pas à mi-course pour se mettre à zigzaguer : il tombera en chute libre jusqu’à rencontrer le sol. C’est une loi de la physique et elle est très rassurante, puisqu’infaillible.

                    Vous voyez bien le problème qui se pose quand on commence à laisser entendre que la psychologie est une science. Les gens comparent avec le caillou qui dégringole et se disent : « Oui, mais non ! » Et ils ont raison de tiquer, car les expériences psychologiques (comportementales) définissent des tendances et pas des lois immuables. Si toutes les femmes se mettaient à hurler partout sur la planète à la vue d’une souris, nous serions dans la science indubitable ; même chose s’il était démontré que les hommes ont une puissante érection à l’idée de conduire un gros 4×4 rouge. On observe cependant que beaucoup de femmes sont effrayées irrationnellement à la vue d’un rongeur et que quantités d’hommes sont très positivement excités quand un moteur vrombit. On peut en déduire bien des choses, suggérer ceci, cela, dégager des tendances, mais pas, à ma connaissance, établir des lois universelles immuables s’agissant du comportement des humains. Et c’est pourquoi « les gens » contestent (à raison) que la psychologie puisse être une science, alors qu’elle en est une, mais une science sociale, c-à-d pour la plupart quelque chose d’assez peu sérieux, voire du chiqué. C’est qu’il y a science et science. Et si vous ne spécifiez pas de quelle science vous parlez, c’est la confusion et la fight possible (pas ici, parce que nous sommes entre gens de qualité, mais sur Youtube et sur les rézosociaux, je vous dis pas les bagarres dues à cette mécompréhension primordiale). Je m’en amuse personnellement beaucoup, parce que là où elles énervent très vite le chaland pressé et brouillon, elles ont ce don de me rendre d’un calme olympien proche de l’insoutenable pour mes adversaires qui perdent vite patience et m’insultent. Et lorsqu’on commence à m’insulter, je sais que l’autre est en train de couler et c’est alors que j’ai une érection, et pas du tout à la vue d’un 4×4 vrombissant !

                    1. Grosminet

                      @Yanka 11h34
                      Gros gloubiboulga. Avec tout plein de poncifs à manger à l’intérieur. Quand comprendrez vous, une fois pour toute, que les 2 « sciences » dont vous parlez, économie et psychologie, sont les deux faces d’une même pièce, à savoir l’âme humaine, et qu’elles sont tout sauf exactes…

                    2. Yanka

                      @ Grosminet 26 juin 2022, 15 h 56 min

                      « Quand comprendrez vous, une fois pour toute… »

                      D’abord, je n’aime guère les injonctions ; ensuite mon propos est suffisamment explicite pour qu’un enfant de 5 ans comprenne que je dis précisément le contraire de ce que vous me reprochez, puisque je démontre, en m’amusant, que si l’économie et tout ça sont bien des sciences, elles ne sont pas des sciences exactes, ce que chacun devine, s’il ne le sait pas.

                      Un petit conseil amical : ne répondez plus aux commentaires après avoir vidé le litron de montrachet du dimanche : vous y voyez des choses inexistantes et vous faites du mouron pour que dalle. Personne ne va vous défendre à ce propos, mon chaton..

                    3. Yanka

                      J’ai écrit : « Et c’est pourquoi « les gens » contestent (à raison) que la psychologie puisse être une science, alors qu’elle en est une, mais une science sociale, c-à-d pour la plupart quelque chose d’assez peu sérieux, voire du chiqué. C’est qu’il y a science et science. »

                      Pas clair ??? Dessaoulez, mon brave ! Chaussez-vous le museau d’un lorgnon !

                    4. Grosminet

                      @Yanka 17h01
                      « Un petit conseil amical : ne répondez plus aux commentaires après avoir vidé le litron de montrachet du dimanche »
                      Vous me prêtez des us que je n’ai point, en toute honnêteté je ne savais pas avant de vous lire ce qu’était le montrachet. En ce qui me concerne, je sais me contenter d’une simple binouse. Mais montrachet ou pas montrachet, binouse ou pas binouse, si vous aviez eu un « lorgnon » sur le tarin en me lisant, vous auriez vu les trucs qui s’appellent des guillemets qui entouraient le mot science dans mon commentaire.

                    5. Dr Slump

                      Primo, évitons toute confusion, quand je parle de psychologie, je ne parle pas de celle que pratique un psychologue de cabinet, mais celle des docteurs et chercheurs en psychologie. Chercheurs qui n’étudient pas « l’âme humaine » au sens religieux du terme, mais le fonctionnement de l’esprit humain, et c’est d’autant plus une science que c’est une science expérimentale. En économie on ne peut pas faire d’expériences reproductibles, en psychologie si.
                      L’expérience de Milgram si célèbre n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres, et si ce n’est pas une science exacte au même titre que la physique, cela tient seulement à l’interprétation des résultats des expériences, parce que l’esprit humain est en effet complexe, avec une part d’imprévisible.
                      Mais les expériences réalisées en psy sont définitivement reproductibles, et permettent indubitablement de dégager des principes généraux du fonctionnement de l’esprit humain, fiables et utilisables.
                      Ces expériences sont faites selon des protocole scientifiques rigoureux, mesurés, publiés, débattus, reproduits de multiples fois avec des variantes pour chercher différentes causes possibles, interprétées et réinterprétées, rien à voir avec du chiqué d’amateur, et je mets au défi les labos et tous les médecins de mes couilles d’être aussi scientifiques.

                      Je me fiche que ça dérange votre orgueil d’humain, mais les humains sont eux aussi soumis à des instincts et des lois comportementales, et le fait qu’une minorité des sujets d’expérimentations aient un comportement différent que la majorité, est également objet de recherche. Les comportements humains, d’un point de vue général, sont très prévisibles, et d’autant plus quand ils sont en société. Cela ne nie pas l’humanité et la singularité de chaque individu, cela veut juste dire qu’une grande part de nous est tristement prévisible. Nous sommes loin d’être aussi libres et conscients qu’on se targue d’être.
                      Laborit… bref. Vous ne saviez pas que vous faites partie du Dunning-Kruger Club, c’est normal, c’est la première caractéristique de ses membres.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Ce psychopathe est capable de nous entrainer dans la troisième guerre mondiale juste pour prouver qu’il peut nous faire ch…

      Au fait, y-a-t-il eu, depuis février, un vote au parlement concernant l’engagement en Ukraine ? Je n’en ai pas le souvenir, mais j’ai peut-être raté l’info.
      Parce que nous sommes en (quasi-)guerre contre les russes, et il ne semble pas que le peuple ou la représentation nationale ait eu beaucoup son mot à dire dans une décision pourtant déjà lourde de conséquence et très structurante pour l’avenir.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Une marque d’autorité du parlement serait d’exiger un débat où les ministres concernés se présenteraient devant l’assemblée. Sinon couic, censuré.

          1. Pierre 82

            Oui, mais pour ça, il faudrait trouver, non pas UN député courageux (il y en a sans doute un ou deux, égarés là par hasard, mais il faudrait un groupe de parlementaires courageux. Ce qui est antinomique.

            Dès qu’on parle covid, ou de guerre, ou d’un truc qui parle d’autre chose que de cerfas, de droit-z-acquis ou de subventions, ils n’ont aucune opinion, et ce contentent de refléter l’avis général.
            Macron pourrait sans problèmes recevoir l’accord de l’AN pour déclencher le feu nucléaire contre la Russie si la presse a fait un travail suffisant sur l’opinion publique, si Hanouna donne son accord, et que ceux qui s’y opposent sont désignés comme traitres par les médias.
            Il obtiendrait cet accord très facilement, même s’il n’a pas la majorité à l’AN.

            On l’a bien vu avec le covid, et ceux qui espèrent qu’un changement d’AN pourrait nous protéger de cette folie (qui n’est pas strictement limitée à Macron, je le rappelle) se foutent le doigt dans l’œil.

            1. durru

              Peut-être que dans un an vous aurez largement raison, Pierre. Aucune idée comment les choses vont évoluer…
              Mais aujourd’hui, la seule façon pour un député d’assurer sa place est de s’opposer à Macron. Si Macron veut la guerre avec la Russie, il faut demander à l’AN une levée de toutes les sanctions, la reconnaissance de la Crimée, trucs comme ça. Là, il aurait une réponse à la mesure de ses attentes. S’il veut qu’ils soient d’accord pour la guerre, par contre, je n’y crois pas. À l’instant, je parle. Pas dans 8 mois ou dans deux ans…

              1. Pierre 82

                Vous voulez dire « Si Macron ne veut pas la guerre avec la Russie », je suppose. Parce que je ne comprends pas le sens de la phrase…

                1. durru

                  Non, c’est bien ce que j’ai écrit. Les députés, là en juin, voire début juillet, ils vont faire l’inverse de ce que Macron leur demande.

              2. Yanka

                « Si Macron veut la guerre avec la Russie… »

                Je ne pense pas qu’il veuille rien de tel, mais si on s’en tient à ce qu’on sait du personnage, qui n’est pas un homme politique, ce qui l’intéresse, c’est d’être au centre du jeu et qu’il se passe quelque chose dont on parle, si possible partout sur la planète. Paix ou guerre, je crois qu’il s’en fout à peu près à condition qu’il soit sous les spotlights, même si je pense qu’il ne peut pas sans être complètement fou vouloir la guerre ; mais s’il y a la guerre, il va prendre la pose, s’agiter, partout se montrer, l’air grave, et le soir faire la revue des popotes et jouir parce que le NY Times, le Journal de Mickey et la Gazette de Sapporo auront fait leur une sur « Macron, leader incontesté du monde ». J’aimerais bien me cantonner à la caricature pure et dure, parce que c’est drôle, mais le client commence à ressembler un peu trop à sa marionnette et ça devient inquiétant : nous parlons de guerre avec la Russie, pas d’une partie de billard à Kiev avec Volodymyr, Vladimir et Mario.

                1. durru

                  Cher Yanka, vos observations sont justes, mais vous oubliez à mon avis quelque chose.
                  Face au bazar qui se profile à l’intérieur, il aura *besoin* de détourner l’attention vers quelque chose de plus grave.
                  Certes, il ne veut pas absolument la guerre, mais il ne va rien faire pour l’éviter, au contraire, il va avoir besoin d’un narratif guerrier le plus longtemps possible et avec une escalade continue.
                  Bien sûr, il n’est pas garanti qu’au bout du compte il y aura la guerre, mais il me semble que les probabilités augmentent chaque jour qui passe.
                  D’où mon pronostic…

                  1. Pierre 82

                    Pour nuancer, j’ajouterais que, heureusement pour nous, ce n’est pas Macron qui décidera s’il y aura guerre ou pas.
                    La partie n’est pas terminée, on va bientôt rentrer dans une zone extrêmement dangereuse: la possibilité d’une guerre ouverte de l’UE contre la Russie, comme voudraient nous y mener certains neo-cons américains.
                    En essayant de rester optimiste, j’imagine que certains chefs d’état européens comprennent dans quel merdier on s’est fourré, et pousseraient plutôt vers la désescalade.
                    Même aux USA, tous les décideurs ne sont pas des neo-cons, et il doit rester des poches de résistance très actives pour éviter cette montée aux extrêmes, et de provoquer l’irréparable.

                    L’honnêteté me force à dire qu’il n’est pas le plus foutraque ni le plus cinglé des dirigeants européens pour l’instant, car on ne peut pas vraiment le considérer comme un va-t-en-guerre.
                    C’est notre chance: qu’ils soit ou non un psychopathe, une chose est sûre: ce n’est au moins pas un idéologue.

                    Et si l’OTAN décidait de temporiser, Macron pourrait même jouer au « sauveur de la paix », ce qui lui conviendrait.

                    1. durru

                      Il n’est pas un idéologue, ça c’est certain. Mais mon propos n’en a rien à voir non plus, c’est du pur calcul.
                      C’est tout comme son déplacement à Moscou juste avant le début des hostilités, quand la propagande le présentait en sauveur de la paix (bon, le ridicule ne tue pas).
                      Tout ce qui l’intéresse c’est l’image, l’attention. Mais dans un contexte de pouvoir. Et là, à l’instant, il est face à un sérieux problème d’affirmation de son pouvoir…

                  2. Yanka

                    durru 25 juin 2022, 13 h 27 min

                    « Cher Yanka, vos observations sont justes, mais vous oubliez à mon avis quelque chose. »

                    J’essaie seulement de dire que si on cherche à savoir ce que Macron fera si… et si…, il est vain de lui supposer une sagesse enfouie qui l’illuminerait soudain. Avant de vous dire : « C’est le président de la République ! », pensez qu’il est avant tout un Narcisse et que que la présidence de la République renforce chez lui le narcissisme (qui tourne à l’histrionisme à la moindre occasion). Si vous voulez savoir ce que de Gaulle aurait fait dans telle ou telle circonstance, c’est assez facile, puisqu’il avait la France et son indépendance chevillée au corps, et une intégrité totale, maintes fois prouvées. Ce n’est pas le cas de Macron, mais alors pas du tout. Il ne faut jamais oublier non qui est Macron (le président réélu de la République), mais ce qu’il est fondamentalement. C’est cela qui déterminera son comportement, et non la fonction qu’il occupe. Ne supposez jamais chez lui qu’il puisse agir avec sagesse, du fait qu’il occupe la fonction d’un « sage » (si on veut, et avec mille réserves. L’être d’abord, le Narcisse plus ou moins échevelé, puis le président.

                    1. durru

                      @Yanka 11h51
                      J’ai l’impression que nous disons à peu près la même chose, avec des mots différents…

                2. Theo31

                  « Je ne pense pas qu’il veuille rien de tel »

                  Il ne voulait pas faire vacciner tout le monde , il l’a fait,

                  Il ne voulait pas traiter les non vaccinés comme le furent jadis les Juifs. Il l’a fait.

                  Il fait systématiquement le contraire de ce qu’il dit.

                  Il ne veut pas la guerre, il y aura la guerre. J’attends avec délice les testiculations du 14 juillet.

                  Ce type est très malade. Il va se venger de la nouvelle baffe électorale et c’est garanti sur facture. Ca va commencer avec le retour des masques et la vaccination imposée à tous les Français en septembre.

                  1. Yanka

                    Il ne peut pas, au fond de son petit être fragile et délicat, vouloir la guerre, même s’il s’excite à cette idée (comme nous nous excitons à l’idée que le bonhomme puisse bientôt dégringoler de toute sa hauteur dans la fosse à purin). Mais il peut se dire que la guerre fait les grands hommes et qu’il en sera forcément, ce qui rend la guerre attrayante de son point de vue de Narcisse : il en fera son miel d’une façon ou d’une autre, quitte à le produire sur une réduction de moitié de la population française (c’est un détail !). Personne, sauf un fou, ne se lève sinon le matin en souhaitant une guerre. Mais si tu commences à penser que la guerre est inévitable, tu prend les devants, tu t’adaptes, au lieu de chouiner. Tu songes à te battre peut-être, à protéger les tiens, à développer quelque chose pour survivre, à faire du profit, pourquoi pas, même si ce n’est pas moral (le marché noir). Il est clair qu’une personnalité comme Macron ne peut pas envisager une guerre sans chercher le profit maximum, sans se battre, bien sûr. Faire la « pin-up of the week » en treillis comme Zelensky lui irait très bien. Je suis sûr qu’il y pense avec au fond du slip une turgescence de première main (si je puis dire) !

        1. Jacques Huse de Royaumont

          « voulez-vous crever de faim, de froid et finir atomisé par les russes ? O/N »

          Avec des media au taquet, ça devrait passer crème.

    3. MCA

      @Yanka 24 juin 2022, 9 h 49 min

      « En fait, ce mec est dingue et là, il est en pleine crise parce que le peuple lui a retiré son jouet et qu’il entend que ça ne se passera pas ainsi »

      Je dois avouer que c’est assez jouissif, d’autant plus que j’y ai participé avec mes modestes moyens.

      Ce qui serait encore plus rigolo c’est qu’il finisse par nous faire un coup d’état et j’ai comme l’intuition qu’il ne faudrait pas trop le mettre au défi pour qu’il franchisse le pas.

      Bon, il nous reste comme garantie la fidélité des FDO à notre démocratie et ça me rassure au plus haut point.

  10. Nemrod

    Dans la ligne du billet, le fameux fichier SIA de détention des armes est truffé d’erreurs pour absolument tout les chasseurs que je connais et j’en connais plein.
    Certains ont toutes leurs armes en double.
    D’autres ont dans le fichier des armes vendues en bonne et due forme depuis des années ( dont moi une carabine vendue à un …armurier)
    Enfin bref de tout ceux que je connais pas un n’a un registre correct sans qu’il n’ y puisse rien…
    D’où viennent les erreurs : Préfectures, armuriers, du SIA lui même…
    Un foutoir inutilisable mais qui sera utilisé…pour nuire

    1. Aristarkke

      D’ici à ce que l’Administration vous cherche noise pour les armes « manquantes ».
      Dangereux terroriste, va.
      Puisqu’il est bien établi que les Merah y allaient au juxtaposé Vernay &Carron, les Holland& Holland restant trop durs à trouver, heureusement.

      1. Nemrod

        Ah ben ça ç’est à peu près certain.
        Je m’en vais derechef chez l’armurier à qui j’ai vendu l’arme manquante qui va surement être super content…

    2. Jean louis Doumic

      Dans mon cas, compte créé il y a environ 2 mois, aucune arme n’apparaît…je viens de vérifier,toujours rien et j’en possède quelques unes !

      1. Nemrod

        Si vous les avez achetée il y a longtemps à des particuliers ou si vous en avez hérité, c’est normal, il faut que vous les enregistriez vous même…enfin, à vous de voir.
        Si vous les avez acheté récemment et que vous avez un cerfa d’acquisition préfectoral…c’est normal aussi ce fichier est une merde…ça ne marche pas mais « normalement ».

              1. Béraud-Sudreau

                Ok, merci, Nemrod. Mais si mon époux, qui ne chasse plus depuis des années, mais a repris son permis, souhaitait acheter des cartouches, il doit falloir déclarer, non ? Il a bien des cartouches en stock; mais vieilles….vieilles. Peur qu’elles lui explosent au nez ! Il a un peu peur de tester, du coup. Quelqu’un sait combien de temps ça se garde ? Un peu humide chez nous en hiver (région bordelaise)

                1. Minou

                  Sauf calibre spécifique ou le récépissé de déclaration est exigé, pour de simple cartouches en 12 juste le permis de chasse sera demandé.

    3. Minou

      C’est ce que nous soupçonnions depuis un moment, l’administration ne sais absolument pas qui possède quoi. J’ai un ami il y a quelques temps a découvert qu’il ne possèdait plus aucune de ces armes en cat B et pourtant. Il a galéré pour tous faire réenregistrer.
      Le SIA c’est encore une belle invention pour nous auto-fliquer et éviter à l’administration de faire sont boulot.

        1. Taisson

          Le but indirect du SIA est de confisquer toutes les armes enregistrées sitôt que la boboserie aura obtenu ou un referendum pour l’interdiction de la chasse,( ou par un autre moyen). A ce moment, les derniers chasseurs écoeurés ne réagiront pas, ne s’inscrirons pas dans un club de tir pour em***** tous ces cons !
          Ceux qui voudrons conserver quelques armes devront simplement les faire démilitariser à leur frais!! Et basta…

          1. Nemrod

            Bien sûr que c’est pour ça.
            Cpef je vous le rappelle.
            D’aucuns chasseront toujours et ce sera du braconnage ou bien de la régulation par apparatchiks.

              1. Yanka

                 » …les apparatchiks. »

                L’autre jour à Pétaouchnock
                J’ai vu un vieil apparatchik
                Danser le casatchok
                Avec un refuznik
                Quel choc !
                Épique !

  11. PG

    A mon avis, le sentiment que ce pays est foutu et que, au moins dans sa configuration actuelle, il n’a pas d’avenir, est partagé par au moins une cinquantaine de crevards de la chambre des p…s. En bref, ça signifie sans le moindre doute qu’au moins une cinquantaine desdits crevards se ralliera au petit Cron pour jouir de leur sinécure pendant au moins 5 ans. 5 ans logés et nourris aux frais de la princesse avec des bonus distribués régulièrement par un occupant de l’Elysée désireux de se les conserver. Mieux vaut la proie que l’ombre n’est-ce pas ?

    1. Nemrod

      Il fait taper SIA sur Google et ensuite se laisser guider.
      Vous aurez la surprise de voir que vous êtes déjà ( mal ) fiché pour peu que les armes en votre possession aient transités via un armurier.
      Les plus anciennes y sont mais pas dans la même rubrique et il faut que je modifie leur classement, c’est clair comme du jus de purin…enfin bon c’est imbitable…as usual.
      Obligatoire la saison prochaine pour renouveler sa validation annuelle de permis de chasser…les fédé contrôlant que vous avez vôtre numéro SIA…si j’ai bien compris.
      Ca promet de grands moments

      1. Grosminet

        Êtes vous en train d’essayer de suggérer que l’état aurait mis en place un outil informatique qui ne fonctionnerait pas tout à fais impeccablement ? ça paraît un peu gros quand même…

          1. MCA

            LOL

            Rien ne s’efface…

            Tout au plus elle cessera de s’afficher sur votre écran mais l’enregistrement continuera d’exister dans la base de données et certains y auront toujours accès.

            Grand jeu de l’été : deviner qui?

  12. ValM

    Vu comment s’est passé le vote de la prolongation du pass à l’UE, je ne me fais pas d’illusions :
    les NUPES ont voté pour.
    Puis, pour leurs naïfs électeurs, ils se sont excusés en disant qu’ils s’étaient trompés et qu’ils avaient corrigé (sauf que le règlement du parlement stipule que les corrections ne sont pas prises en compte dans le résultat final).

    Il paraît que Mélenchon se serait trompé 266 fois…. Pourtant il n’y a que 3 boutons…

    https:/ /twitter.com/herstalle/status/1540007771193622528

    1. Jusnaturaliste

      @ ValM

      Ha! C’est parce que Mélenchon, il ne peut appuyer que le bouton tout à gauche, alors s’il correspond à la mauvaise réponse, tant pis…

      Blague à part, je pense aussi que, logiquement, le poudré va trouver des alliances à gauche, il est issu de la gauche, son programme est socialiste-écologique-progressiste, l’extrême-gauche est spécialisée dans le fait de faire croire qu’elle est dans l’opposition, tout en jouant pleinement le jeu de l’Etat.

      1. Mildred

        Et pendant qu’on attire l’attention sur les ralliements qu’il suscite à gauche, on en oublie ceux de droite qui n’attendent qu’une occasion pour le rejoindre !

        1. Jusnaturaliste

          Il y avait un article sur contrepoints qui laissait entendre que les LR élus étaient une jeune génération assez anti-poudré et pas trop du genre à suivre les vieux corrompus du genre Coppé, Sarko, et autres…

          1. Pierre 82

            Ils apprendront vite.
            Déjà, un « jeune » qui s’encarte LR, c’est louche. Pas un signe d’une grande honnêteté intellectuelle, en tous cas. Ils se sont fait élire contre Macron, mais ça, c’était avant. Maintenant, ils sont élus, donc ce n’est plus nécessaire.

      2. Pheldge

        il trouvera des excités pour voter des lois débiles de transitions énergétiques, et puis une fois amadoués, Dieu sait ce qu’ils accepteront. De toutes façons ça restera des lois « de gauche » confiscatoires pour les uns et redistributives pour les autres, ou des lois sociétales woke, qui trouveront leurs défenseurs sans problèmes.

  13. lxy

    J’ai hate de voir la rentrée parlementaire avec des députés équipés de pince-nez pour éviter de sentir les miasmes nauséabonds de voisinage.

  14. Mildred

    Hors sujet mais peut-être pas tant que cela, pour ceux qui ne le connaîtraient pas, qu’ils ne manquent à aucun prix le documentaire en trois parties, de Frédéric Ploquin intitulé : « Les Gangsters de la République » qui traite des liens qui unissent les gangsters et l’État et raconte comment la République s’est servie des voyous « au nom de la parie ».
    En ce moment sur Paris Première.

  15. Minou

    Pour continuer dans le délire cerfatique.
    Les modélistes désireux de participer à une manifestation publique, sont depuis cette année obligés, devinez quoi, de remplir un CERFA à remettre à l’organisateur du meeting.
    Plusieurs membres de l’association nous ont part de leurs « désaccords » à participer devant ce délire administratif.
    Remarque il y a peut être deux ans j’ai refusé de signer « l’attestation d’honorabilité » ce qui me vaut l’interdiction de donner des cours de pilotage. Et pour faire le parallèle avec le SIA plus haut, nous avons obligation depuis au moins trois ans d’enregistrer nos modèles sur le site alpha tango, avec délivrance d’un numéro d’identification unique, plus numéro d’immatriculation à apposer sur le modèle.

      1. Minou

        Exactement. Ces imbéciles ont voulu créer une réglementation spécifique aux drones, avant de comprendre qu’en fait ce sont des modèles réduits comme les autres. Résultats réglementation débile imbitable pour tout le monde. Et j’ai même pas parlé des transpondeur pour ceux qui veulent voler hors terrain déclaré.
        C’est des malades, on fait voler des jouets.

          1. Minou

            C’est très sérieux. Et signalement lumineux pour les vols nocturnes, c’est la loi. La loi dit aussi que le vol de nuit est interdit….

              1. Minou

                En cas d’accident vous serez emmerdé, sinon comme les forces de ce qui reste d’ordre ne connaissent pas la réglementation suffira de baratiner. Encore faut-il les croiser.
                Les sanctions prévues par la loi, de tête comme ça je ne me souviens plus, mais ça doit être de l’ordre du grand banditisme.

      2. Minou

        Voilà comment sont votées les règlementations : https:/ /youtube.com/watch?v=RUctibEM2Xw
        Vers deux minutes ça sent la maîtrise du sujet. À savoir que la madame est une député non élu.

        1. Mitch

          Quand on voit la brouette de papelard qu’ils ont tous sur les genoux pour encore une faire chier les gens (oops mes doigts se sont emportés, je voulais bien sur écrire ‘pour le bien public’) je crois que c’est pas la peine d’en dire plus.

          Oui, clairement la meilleure chose qui pourrait arriver est que ce cloaque soit bloqué.

    1. Waren

      Ayant fréquenté le conseil municipal et les syndicats, vous n’avez pas idée du nombre de contraintes et autres réglementations idiotes qui existent sur le papier et qui devraient normalement être appliquées. Entre les déclarations de ruches, de récupérateurs d’eau, de cabanes de jardin, etc. je pourrais vous en sortir des kilomètres. Personnellement, j’applique au maximum la technique suivante depuis des années: RAF. Et on me dit souvent: oui, mais si tu as un contrôle et rappelle-toi qu’ils savent tout sur nous. Des clous ! Je n’ai jamais vu un seul de ces contrôles et ces histoires de big brother ne sont généralement que des légendes urbaines. On médiatise de temps en temps une histoire pour nous faire peur mais dans les faits, il n’y a pas grand chose. Par ailleurs, je compte aussi beaucoup sur la nullité de notre administration et pour l’heure, c’est largement payant. Au pire, si un jour on m’ennuie, je leur sortirai le très générique « je ne savais pas ». Il parait que l’on a désormais le droit à l’erreur. Dernière chose: méfiez-vous beaucoup de la délation, c’est souvent par ce biais que l’on se fait contrôler.

  16. Higgins

    Il va y avoir un test très rapidement pour savoir si c’est une assemblée de branques ou pas. Normalement, le gouvernement devrait soumettre au parlement le projet de loi visant à prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’en mars 2023.

    1. ValM

      Cf mon message plus haut, à 10h35…
      Ça passera comme une lettre à la poste, parce que la Nupes ne sait pas utiliser les boutons de vote 🙂

      1. Murps

        Pas évident. Il y a des gens normaux dans la nouvelle assemblée, et qui ont envie de casser du Macron…
        Avec un peu de chance, sachant que c’est surtout le premier pas qui compte…

        Je suis comme un gamin : je frétille à l’idée que la représentation nationale puisse envoyer aux fraises un nouveau projet de citoyen piquousé et QRcodé.
        Laissez moi rêver un peu.

        1. Higgins

          Que la réponse ne soit pas celle que nous espérons et la crise ira en s’amplifiant. Une bonne partie de l’opinion ne pardonnera pas ce nouveau faux-pas.

    2. Mitch

      Je pense qu’il faut bien garder à l’esprit 2 choses:

      1- Les Ripoublicains étaient pour le pass Nazi. Pourquoi auraient-ils changer d’avis?

      2- Dans leur ensemble, les gens ont applaudi les lockdowns et le Pass Nazi sous toutes ses formes.

      La solution est à notre niveau, dans la désobéissance générale (je suis fier de dire qu’à mon micro niveau je n’ai jamais rempli un de leur CERFA de merde pour sortir et me suis assis sur leurs lockdowns de merde).

  17. breizh

    HS, mais intéressant : https:/ /la-chronique-agora.com/economie-ne-sera-pas-seul-enjeu-elections-etats-unis/?bsft_aaid=8d7bfbb2-9574-4a5c-ad3d-53faf0fc196f&bsft_eid=d1494379-9bab-abd8-0466-ed457d99a336&utm_campaign=edito-220624-lca-newsletter&utm_source=blueshift&utm_medium=email&utm_content=edito-220624-lca-newsletter&bsft_clkid=408ca5a0-5d79-4152-8219-8671407b5b03&bsft_uid=efc22216-72ea-4dd8-891b-2679f894c601&bsft_mid=e50bec6f-df8d-4d43-9b15-048d2ec5f21b&bsft_utid=efc22216-72ea-4dd8-891b-2679f894c601-LCA&bsft_mime_type=html&bsft_ek=2022-06-24T10%3A00%3A37Z&bsft_lx=2&bsft_tv=5

  18. breizh

    quand on en est là (en Allemagne) : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/06/24/casse-toi-tu-pues-quand-le-ministre-allemand-de-leconomie-avoue-passer-moins-de-temps-sous-la-douche/

    1. Pierre 82

      Pour ceux qui en doutaient encore, l’Allemagne a, depuis de nombreuses années, sombré dans le même parcours grotesque que la France. Vu le retard qu’elle avait pris dans ce domaine, les progrès sont très rapide, et d’ici peu, leurs politiciens auront dépassé les nôtres. Deutsche Qualität…
      Je connais quelques observateurs de la vie politique allemande (des luxos) m’en ont fait part il y a déjà quelques années

      Il faut qu’on se sorte de a tête que les Allemands sont sérieux et ne laisseront pas laminer leur industrie et leur économie. Ça, c’était avant, et c’est très inquiétant.

      1. Pheldge

        en attendant, eux, ils remettent des centrales à charbon en route, et refusent le diktat de la commission pour l’interdiction des moteurs thermiques, si j’ai bien compris … ils sont plus pragmatiques que nous !

        1. Pierre 82

          OK, ils mettent des centrales à charbon en route… après avoir éliminé les quelques maigres centrales nucléaires. Atomkraft ? Nein, danke…

      2. Mitch

        Les Hollandais ont aussi fait très fort.

        La semaine dernière j’ai entendu leur ministre de l’énergie sur la BBC dire droit dans ses pompes que le gaz Russe allait être compensé par, je cite:

        1- un vieux gisement de gaz en Hollande qu’ils avaient fermé car les failles ont provoqué l’effondrement de maisons. Ce gisement est quasi sec.

        2- la réactivation de quelques veilles centrales à charbon qui avaient plus ou moins fermé.

        Et comme 1 et 2 ne suffisent pas, le gars a dit très sérieusement qu’ils allaient se lancer dans … la construction de 2 nouveaux réacteurs. 🙂

        Comme si les réacteurs allaient sortir de terre avant Noel! Ca va être Rock&Roll cet hiver (sans doute avant même)

      3. Jusnaturaliste

        Et une étude de l’Etat fédéral suisse vient de montrer qu’une majorité de Suisses préfèrent la sécurité à la liberté…

        La Suisse est maintenant prête à entrer par la démocratie directe dans une dictature sous prétexte de sécurité.

  19. Miniac

    « de façon maintenant indépendante du pouvoir, la bureaucratie est en roue libre, l’administration est devenue folle, et quoi que feront les députés, bureaucratie et administration continueront à écraser chaque Français un peu plus dans l’arbitraire, l’ubuesque et les absurdités. »… Certes, mais il y a un problème dans cette phrase: l’administration n’est PAS extérieure au peuple français, elle en représente au bas mot la moitié. Nous avons eu dans l’histoire les paysans devenant ouvriers, les ouvriers devenant employés et maintenant les employés devenant fonctionnaires Ce n’est pas une entité extérieure auto-sustentée, C’est une composante de la population, toujours divisée selon les 3 mêmes tiers, toujours d’effectifs inégaux, au sens où la noblesse s’appellerait la caste ou l’élite, selon qu’on en fasse ou non partie, l’administration remplacerait le clergé, les serfs, plus communément appelés moutons de nos jours, formant le troisième tiers.. Dans ces conditions, nous allons assister à un guerre civile dès la famine venue, d’autant plus rapide que la crise économique s’en vient, et que le monarque s’empresse d’aller guerroyer à l’étranger…

    1. Oui et non.
      Il y a les Français qui la composent, certes, mais l’Administration est, comme l’Etat, une entité dont les comportements et les actions sont distincts du peuple (phénomène d’émergence). C’est plus visible et plus prégnant que dans les époques passées où les castes/classes n’avaient pas (ou peu) cette structuration, cette colonne vertébrale bureaucratique.

      Pour le reste, je suis d’accord.

      1. Miniac

        Oui, l’Administration peut-être considéré comme une entité propre au sens où elle dilue la responsabilité individuelle de ses membres et permet donc des actions dignes d’un psychopathe sans que ses membres souffrent individuellement de cette pathologie… Le Tout surpasse l’addition des parties.

        Chaque fonctionnaire ne se sentant pas responsable de la mort du sous-homme, puisqu’il n’a fait individuellement que mettre un tampon en bas d’une page… « Je n’ai fait qu’appliqué la circulaire 1562*52 de virer les soignants non vaccinés, je ne suis pas responsable si ils sont virés de leur logement et qu’ils se suicident »…

        C’est pour cela que je souligne que l’administration, c’est aussi le peuple, au sens où obéir aux ordres ne rend pas irresponsable in fine, il faudra rendre des comptes,

        Bref, plutôt que de parler de l’Administration comme entité à part entière, même si elle en a les caractéristiques; je préfère parler de fonctionnaires en tant que personnes, de façon à ce que ce discours leur fasse sentir qu’on met en cause leur responsabilité personnelle, Qu’il faudra payer les crimes… Parce que chaque fois qu’on parle de l’Administration à un fonctionnaire, il répondra que ce n’est pas lui… Lui, il est policier, profs, etc,.. Or, il est urgent que le fonctionnaire de la reichban qui manoeuvre un aiguillage pour laisser passer un train à bestiaux, réalise qu’il est partie et complice d’une chaine d’extermination…

        Ce n’est qu’à ce prix, en en appelant à la personne et non au système, que les choses pourront changer…

        Il est aussi intéressant de noter que ce renforcement de l’administration va de pair avec une montée des politiques européennes dans la lignée de celle de Reich, qui était lui même un régime fortement administré et européen… Comme du temps du grand-père de Von Lugen, l’administration est responsable du comportement et des croyances des moutons, c’est le nouveau clergé. La Chancelière décide de la voiture du peuple (https://www.lesechos.fr/2014/07/1937-comment-hitler-impose-lauto-du-peuple-306277 VS https://www.turbo.fr/actualite-automobile/la-voiture-electrique-obligatoire-en-2035-ca-se-precise-185653), de ses vacances (https://fr.wikipedia.org/wiki/Prora VS https://www.7sur7.be/ecologie/un-seul-voyage-par-an-dans-les-airs-le-temps-des-innombrables-vacances-en-avion-est-revolu~abf0fd7d),etc, l’administration veille à la mise en place…

        Comme le moine inquisiteur, le fonctionnaire n’est pas responsable de ce qu’il fait, il obéit aux ordres d’en haut… Et ce système ne peut fonctionner que si le peuple ne perçoit la vie que comme un affrontement entre le Bien et le Mal, plutôt que comme une succession logique de faits dont il pourrait contester la justice… D’où l’effort depuis 50 ans de transformer l’Instruction Nationale en, Education Nationale, c’est à dire en nouveau catéchisme… Jeunesse Hitlérienne, Jeunesse Communiste, Jeunesse Européenne, même combat…

        1. LeSUBVERSIF

          « Je n’ai fait qu’appliqué la circulaire 1562*52 de virer les soignants non vaccinés, je ne suis pas responsable si ils sont virés de leur logement et qu’ils se suicident »

          et en 45 : » je ne fais que conduire le train à Auschwitz moaaaaa…je n’ai qu’obéis aux ordres.. »

          1. Aristarkke

            *je ne fais que conduire le train à Auschwitz moaaaaa…je n’ai qu’obéis aux ordres.. »*
            En résumé, c’était l’axe de la défense de nombreux nazis ayant organisé la Shoah dont le célèbre, à mauvais titre, Eichmann… évidemment, pas le seul.

        1. Walter

          Quelqu’un qui roule en voiture carrée (une Superpolar … ;))et que tu as déjà rencontré IRL.

          « Wherever particular people congregate »

  20. Yanka

    Dans le précédent sujet, je m’étais plaint de l’invisibilisation des coureurs cyclistes russes sur les sites de résultats par suppression du drapeau les désignant. En fait, c’est un règlement de l’UCI (Union cycliste internationale) !

    « As of 1 March 2022, the UCI announced that cyclists from Russia and Belarus would no longer compete under the name or flag of those respective countries due to the Russian invasion of Ukraine »

    Soit en français :

    « À partir du 1er mars 2022, l’UCI a annoncé que les cyclistes de Russie et de Biélorussie ne concourraient plus sous le nom ou le drapeau de ces pays respectifs en raison de l’invasion russe de l’Ukraine. »

    C’est de la démence, de l’hystérie pure. Je pensais à des initiatives de folliculaires voulant se distinguer sur le mode « vertu ostentatoire » ! L’UCI a son siège en Suisse. Je pensais que la neutralité, tout ça…

    1. René-Pierre Alié

      Toujours plus haute, la marée de merde…
      Je rappelle que le mot « hystérie » est dérivé de celui désignant l’utérus.
      Pour autant, l’hystérie n’est pas exclusivement féminine. Beaucoup d’hommes féminisés présentent des signes d’hystérie, et les exemples ne manquent pas.

      1. Nemrod

        Oui.
        S’il y a bien un truc évident c’est que les digues du bon sens ont cédé…le covid en a été le révélateur non démenti par l’ Ukraine.
        Maintenant tout peut arriver et il faut être prêt à se cacher, truander…faire feu de tout bois pour vivre avec un peu de liberté.

        1. spirou

          oui enfin l’affaire est maintenant plié et ils le savent. Les chaudrons du Dombass tombent vite et bien. Donc l’UE récupère Kiev, ses mafieux, ses putes et son borscht, les polonais la galicie pour faire mumuse et les hongrois un bout du sud ouest pour faire bien sur leur drapeau. Le prix pour cette gâterie ? Au moins 10 milliards par an (10 milliards effectifs donc 50 milliards alloués). Je crois que Poutine dans un énième coup d’échec visionnaire laisse volontairement les européens raquer jusqu’à l’effondrement.

          1. Pierre 82

            Poutine ne fait qu’utiliser la même méthode pacifique que Reagan avait utilisé pour faire tomber l’URSS. La forcer à soutenir une course aux armements extrêmement coûteuse, qui a fini par être la goutte qui a fait déborder le vase et fait sombrer définitivement ce régime abject, sans tirer un seul coup de feu.
            Au total, ça aura pris 10 ans, donc il faudra être patient. Suivront peut-être 10 ans de galère complète, mais au moins, on n’aura plus l’administration dans les dents.

            1. Yanka

              Intéressant, mais le communisme était un système dur ; le nôtre est mou, c-à-d moins prompt à se briser net, plus souple, mais sans colonne vertébrale, façon blob, et donc veule. Ce truc ne peut que se vider de l’intérieur de la manière la plus dégueulasse, comme une auto-absorption, comme un ivrogne qui ravalerait son vomi avant d’imploser ; bref, rien de beau, mais d’assez plaisant à imaginer dans son agonie. J’espère voir ça !

            2. bibi

              Ce n’est pas la course à l’armement qui a provoqué la chute de l’URSS, mais l’Arabie Saoudite quand elle a abandoné son rôle de swing producteur faisant ainsi s’effondré le prix de brut.
              prixdubaril.com/images/stories/oil_prices_history.png

              1. Higgins

                La course à l’armement a joué un rôle non-négligeable. Dans les années 80, le rapport en terme de matériel était de un à dix en faveur de l’est. On estime que l’effort financier russe se montait autour de 12% du PIB vs 5% aux USA. Le coup d’accélérateur impulsé par Reagan avec sa « guerre des étoiles » a achevé l’économie soviétique. On s’est rendu compte par la suite que si la masse était imposante, seule une faible part était réellement efficace.

              2. Aristarkke

                La conséquence est que l’URSS n’a pas pu suivre davantage le rythme et qu’elle s’est effondrée sans guerre (directe)

                1. bibi

                  Suivre avec une Perestroïka débutée en 1985 qui ne pouvait qu’échouer, et une année 1986 ou l’Arabie Saoudite provoque l’effondrement durable du prix du brut privant l’URSS de dollar US et la catastrophe de Tchernobyl qui a couté un pognon de dingue, était impossible.

                  1. Pierre 82

                    C’est bien sûr un ensemble de tout ça qui a effondré l’URSS, déjà pas brillante à la fin des années 70.
                    Le coup de grâce a été Tchernobyl, où ils ont été obligés de reconnaitre peu ou prou leurs insuffisances face à une population qui commençait à se réveiller et à montrer une certaine hostilité.
                    Course aux armements forcée dans un état déjà ruiné + Perestroika boostée par Tchernobyl + les pays est- européens qui commençaient à devenir remuants + une population russe qui s’était quasiment mise en grève en en foutant le moins possible en en picolant du mieux qu’ils pouvaient. Tout ça a causé l’effondrement, économique, mental et psychologique.

                    Tchernobyl, qui je le rappelle, est en Ukraine, et je suppose, même si je n’en ai pas encore entendu parler, que ça doit faire partie du passif des Kiéviens vis-à-vis des Russes.

                    Mutatis mutandi, nous vivons le même merdier, et c’est maintenant au tour des pays occidentaux de se rapprocher de l’effondrement.

                    1. Theo31

                      C’est l’alcoolisme qui a fait tomber l’URSS. 😀

                      En RDA, Poutine était lui aussi devenu alcoolo.

      2. Yanka

        L’hystérie provient en effet de l’utérus (enfin, on se comprend), d’où l’hystérectomie dont on a parlé comme « remède » pour ces femmes victimes d’effets secondaires à cause de la vaccination. Pour le commun des mortels, l’hystérie est une crise de nerfs permanente.

        « … le corps produit des symptômes là où les mots manquent au sujet pour dire la vérité. L’hystérie, depuis toujours, excelle en cela. »

  21. Gerldam

    Pour revenir au sujet du jour, je crains que quoi que fassent Micron ou l’AN, la seule chose qui va compter c’est ce que fera la BCE. Remontera-t-elle les taux assez haut pour freiner l’inflation sans que l’Italie d’abord puis la France ensuite ne fassent faillite?
    Tant que les taux restaient à zéro because zéro inflation, cela tenait (pas bien fort, mais cela tenait quand même). Avec de l’inflation à 8% (due en partie à la connerie de l’UE), l’équation devient insoluble et quelque chose doit lâcher.
    Soit l’euro explose
    soit l’UE explose
    soit l’Italie doit revenir à la lire et du coup, sortir de l’UE à cause de traités rédigés pour qu’on ne puisse sortir de la prison euro.
    En sortant de l’euro, l’Italie redevient hyper compétitive et le maillon faible devient…. la France. Si j’étais un fonctionnaire, je commencerai à me faire du mouron et regarder autour de moi les « expendables » et/ou si je n’en fais pas partie.

    1. Mitch

      L’Italie est largement plus costaud que la France.

      Sa dette est tout aussi impressionnante mais la structure de sa dette (dette principalement détenue par l’Italie elle-même) la rend largement plus indépendante.

      L’Italie a aussi su conserver une vrai et vaste industrie dans des domaines totalement abandonné à la Chine (chaussures,vêtements, …)

      L’Italie avec l’Allemagne et la Hollande est un des rares pays du cloaque qu’est l’Europe qui présente une balance commerciale très largement positive et grace à des domaines très variés (ce qui la rend moins exposée que l’Allemagne ou la Hollande par exemple).

      Le vrai talon d’Achille de l’Italie c’est ses banques. Mais à choisir je préfère la situation de l’Italie à celle de la grance.

      1. Pierre 82

        L’un dans l’autre, la situation de l’Italie n’est pas la même qu’en France, mais en réalité n’est guère plus brillante.
        Ils ont moins de soucis de cités émotives, mais ont un vrai problème nord-sud. Ils n’ont pas plus de sources d’énergie que la France, et vont donc être confrontés aux mêmes pénuries.
        Et quand on dit « la dette appartient aux Italiens », ça veut dire quoi, sinon qu’en cas de décision de ne plus rembourser, ils spolieraint leur propre population?

        je ne suis pas en train de dire qu’on s’en sortira mieux qu’eux, mais je pense plutôt que tous les pays occidentaux vont en prendre plein la gueule, car il n’y a plus aucune solution sans douleur.
        C’est ce qu’on appelle « passer à la caisse » après avoir vécu qu-dessus de ses moyens. Pour l’instant, très peu de gens ont conscience qu’on a vécu au-dessus de nos moyens, mais ça va éclater en pleine figure dans pas longtemps.
        La seule question que je me pose, la seule qui m’inquiète vraiment, c’est de savoir si les gens vont se rendre compte que leurs politiciens et l’état s’est foutu de leur gueule depuis 50 ans, ou si ces politiciens vont réussir à trouver un bouc émissaire, jugé responsable de la crise et livrés à la vindicte.
        Depuis le covid, je me rends bien compte que les gens sont manipulables à un niveau que je n’imaginais même pas, donc je serais plutôt enclin à penser que les politiciens s’en sortiront encore.

          1. Pierre 82

            Par exemple, oui, c’est bien à ça que je pensais. Non que je sois riche (je ne me sens pas visé, et si je l’étais, je pense que j’aurais quitté le pays depuis bien longtemps), mais ce serait une situation épouvantable. D’autant que dans ce cas, la frontière qui sépare la richesse de la pauvreté a tendance à s’effondrer assez rapidement.
            Les koulaks, par exemple, étaient des paysans habillés avec des sac, et des sabots en bois, mais qui possédaient un cheval et deux vaches, ce qui dans le cadre de l’époque, était qualifié de « paysan aisé ».

    2. Ryan

      Le jour où l’talie sort de l’euro, ses prêteurs demanderont des taux d’intérêt autrement plus élevés que maintenant, s’ils acceptent de prêter.

      Même Le Pen a abandonnée cette idée…

        1. Yanka

          Selon Sardine Ruisseau, c’est bien « abandonnée »

          Marine Le Pen a abandonnée cette idée / Son père Jean-Marie n’a pas abandonné cet idé (même si être un homme et porter pour moitié un prénom féminin est assez louche).

          Mais je ne veux embrouiller personne…

      1. Mitch

        Le Pen a abandonné cette idée car cela effrayait une bonne partie de son électorat potentiel. Ce n’est pas par conviction qu’elle a abandonné mais pour ratisser plus large. Le UK, la Suède, le Danemark, la Croatie n’ont pas l’€ et ce n’est pas le chaos.

        Le jour ou l’Italie abandonnera cette connerie qu’est l’€,
        1/ elle exportera comme jamais, et
        2/ elle devra arrêter de vivre à crédit.

        D’ailleurs pour la vie à crédit, ça devrait s’arrêter très bientôt, € ou pas €.

        1. Aristarkke

          l’Italie exporte encore très convenablement puisqu’elle a un solde annuel honorable et créditeur, sauf qu’il demeure insuffisant/remboursement des crédits…

  22. Tanham

    Je rajouterais que son secteur touristique me semble moins exposé que le notre.
    Je ne vois pas comment à moyen terme nous pourrons conserver une industrie touristique florissante.
    Nous nous sommes glorifiés d’être la première destination touristique ( à coups d’artifices comptables, certes !)
    Mais au vue de l’accélération du pourrissement
    de la société, même dans les coins les plus reculés et improbables, ce secteur sera lui aussi très difficile à tenir.
    La richesse patrimoniale demeure évidement mais une fois la fiction chère à Baudrillard passée, on gratte et il y a la réalité : confronté à des problèmes de sécurité, et de cohabitation, rplus rien qui puisse justifier le détour comme on dit.

    Le niveau moyen de la gastronomie offerte dans les restaurants est en realité beaucoup plus faible que ce que l’on veut bien croire.
    Ses vins sont concurencés par ceux d’Italie Portugal Espagne et autres.
    Ses plages burkinisées par toutes celles de Méditerranée et d’ailleurs.
    Une culture d’état qui entretient une multitude de festival mais hors sol et hyper fliqués.
    Le tout pimenté par une ambiance générale au bord de l’implosion,.

    Peut être que le très haut de gamme conservera, avec une logique de « séparation sécuritaire « , son pré carré, mais le moyen et bas de gamme sont très sûrement menacés.

  23. denis lesage

    Je vous lis depuis plusieurs mois, sans intervenir… Désormais, n’est il pas temps d’identifier ceux et celles capable de voir la faible flamme qui mettra le feu aux barils de poudre qui se sont accumulées ? Ou alors… la mèche est déjà en train de se consumer et bien malin qui connait sa longueur ?. Ravi des échanges et du solide bon sens de vos différents écrits (maigre consolation que de lire des propos censés)

  24. Yanka

    Les derniers tweets de François Asselineau (sur Borne en mode panique) sont savoureux. Ce type a le charisme d’un attrape-mouche, mais ce serait un excellent président, je crois.

    1. MCA

      +1000

      Mais il ne parviendra jamais au pouvoir car pour y accéder il faut avant tout savoir séduire alors qu’il se cantonne dans l’explication rationnelle et académique en oubliant le principal : l’homme n’est pas rationnel.

      Dommage, car je reste persuadé qu’il aurait fait un excellent président, possédant le sens de l’état et une grande expérience.

      A la place il faudra donc se contenter du gigolot de service, mais ça on commence à en avoir l’habitude…

      1. Yanka

        Que pensez-vous d’un président qui serait élu sur un programme et lui seul, sans être connu ? C’est-à-dire que les gens voteraient pour un programme et qu’ensuite le président serait désigné par ses pairs pour l’appliquer. Le président choisi (ou même élu par le public parmi trois ou quatre désignés, mais après le programme) aurait un mandat révocable. Évidemment, pour ça, il faudrait changer de Constitution, puisque l’élection deviendrait la rencontre d’un programme et d’un peuple. Le brave Général est devenu bien vieux, et la 5e est à bout de souffle.

        1. Theo31

          Voter pour un programme éliminerait un peu plus de 50 % du corps electoral qui n’utilise que des critères physiques d’appréciation : il est beau, c’est une femme, j’en ferais bien mon gendre…

          1. Quentin

            Merci patron de remettre à l’heure les pendules : Macron se prend une claque, et cela fait bien plaisir, mais globalement la glissade reste la même: CPEVF.

        2. MCA

          « Que pensez-vous d’un président qui serait élu sur un programme et lui seul, sans être connu ? »

          Je ne pense rien,

          nous vivons dans un système qui n’est pas prêt de changer et nos élucubrations intellectuelles n’y changeront rien.

          En résumé nous sommes coincés.

  25. Mo’ Truckin’

    HS
    Donc les cas de Covid ↑ …
    Après les législatives.
    Et avant la 4ème dose … blah … blah … blah … cet automne.
    Tout en rappelant que l’ausweis vaccinal et la muselière restent obligatoires dans les établissements de santé !

  26. Pheldge

    HS: Bon, c’est à mon tour d’avoir le covid … Chopé à la Chorale lundi dernier sans aucun doute : l’organiste m’avait appelé mardi soir pour me dire qu’il l’avait. vu que je n’avais aucun symptôme, je lui ai donné l’unique boîte d’Ivermectine en ma possession. Donc voilà, vitamines à donf, Doliprane.

    1. LeSUBVERSIF

      Pour l’éviter la prochaine fois….vitamine d3, zinc, un breuvage maison (Citrons+curcuma+gingembre*) pour couronner le tout et tu devrais être peinard 🙂
      depuis que je prends ça (il y a 5 ans au moins) plus aucun rhume,grippe,pharyngites.. rien! NADA! elle est po belle la vie! la sécu devrait me payer pour ces infos là! ..non mais 🙂

      * si il y en a qui veulent la recette faites moi signe!

        1. LeSUBVERSIF

          Pour 1 litre d’eau: 2 citrons bio, 150 g de curcuma bio,150 g de gingembre bio, on peut rajouter un peu de sucre ou miel (pour un g^oût plus plaisant) on mixe le tout dans un blender on on laisse macérer une journée au frigo, après on filtre avec un chinois et on boit! 🙂

          ps : Pour la prépa. pas besoin d’éplucher le curcuma et le gingembre, il faut les brosser simplement sous le robinet…et puis aussi bien laisser la peau du citron hein! c’est surtout dans la peau qu’il y a tout les bienfaits! mettre la mixture dans un bouteille en verre si possible.

          DLC : 1 semaine grand max. mais bon perso j’en bois au petit dèj. 25 cl donc c’est vite consommé.

          1. Pheldge

            merci, je carbure déjà aux vitamines + Zn et Mg, le curcuma est largement utilisé dans la cuisine, et je bois une décoction d’écorces de citrons, et forces citron miel et curcuma …
            Le crétin de toubib, bien sûr m’a refusé l’ivermectine par un argument d’autorité « je n’en vois pas l’utilité ! ». Le plus pénible c’est l’inflammation aigue de la gorge. Je n’ai pas osé tenter le grog. Une belle sœur s’était soignée avec du rhum zamal ( feuilles de cannabis) mais je ne suis pas tenté du tout 😉

            1. Pierre 82

              Trêve de plaisanteries, je déconseille fortement l’alcool. Ça va pour un mal de gorge en fin de journée, avant d’aller dormir (et encore, pas chez tout le monde: pour certains, la nuit sera très mauvaise parce qu’il faut digérer tout ça, et ça fatigue inutilement l’organisme). Mais ici, on est plus proche d’une angine et donc je ne le ferais pas.

            2. Mitch

              Quand j’ai eu le terrible Covid je me suis soigné au Post House et au Kleine Rust. 2 doigts (tenus à la verticale et surtout pas à l’horizantale) dans un immense verre. Un soir le Kleine Rust et l’autre le Post House. En 4 jours c’était torché (je ne plaisante même pas en fait). Des Dolipranes ici et là.

              Ce qui a duré, c’est le mal de gorge. Pendant près de 2 mois après j’avais la gorge en feu. et toutes les 30 secondes je toussais. Pour ça, je Rhum devrait bien aider.

                1. Aristarkke

                  Ça fait un paquet de commentaires où tu détruis toi même, la légende que tu colportais complaisamment, naguère, de ne rien supporter au delà du panaché…
                  De la Dodo (bière locale de l’île Bourbon) au rhum tout aussi local et même, à t’en croire, jusqu’au rhum antillais…
                  Encore un effort et tu passeras à la vodka et au genièvre, à ce compte dans l’escalade ! 😛
                  Résultat de l’hyménée, ce changement de consommation ?

                  1. Pheldge

                    non, pourquoi ? je me contente de ma Dodo, les alcools forts c’est fini depuis belle lurette, et les rhums arrangés que j’ai préparés, sont réservés aux invités.

              1. Aristarkke

                Et une drôle de toux, sèche sans ressentir de désagrément préalable à la quinte, par rafales continues entrecoupées de périodes sans, de plusieurs heures d’affilée ces dernières.

            3. Pierre 82

              Un exemple parfait des médecins amateurs. Un qui vous dit blanc, le deuxième qui vous dit noir. Allez vous faire une idée !!!

              Bonne chance quand même !!!

    2. Mitch

      Soigne toi bien Philou
      Ca me fait penser qu’il faut que je commande de l’Ivermectine. Si quelqu’un à un conseil sur l’endroit ou vous l’avez commander. J’ai vu les US, d’autres endroits? sites?

      1. BXL

        @Mitch.
        Si vous connaissez un employé sympa dans une pharmacie, il peut vous en vendre « sous le manteau ». C’est comme ça que j’ai pu m’en procurer. Mais je me rappelle des soucis que vous aviez connus pour votre chien, alors que l’ordonnance initiale aurait dû suffire. Sur le net, chui nulle!

        1. Pheldge

          c’est comme ça que j’avais obtenu ma boîte … depuis j’ai commandé sur le Net, je vous tiendrai informé du délai.

    3. MCA

      Tu n’es rates pas une, chopper la vérole chinoise à J-2….

      Bon anniversaire qd mm pour lundi….

      (heureusement que je suis là pour y penser!)

      1. Pierre 82

        C’est vrai que tu es juste quelques mois plus jeune que moi !!!
        Bon anniversaire.
        Repose-toi bien (je n’ai pas dit « repose en paix »: chaque chose en son temps)

        Perso, ma femme et moi l’avons choppé deux fois (certain pour ma femme, et pour moi, certain au moins la seconde fois). On s’est soigné avec une saturation en vitamine D et tisanes d’artémisia annua (2 l par jour). C’est déguelasse à boire, mais rudement efficace. N’oublie pas le zinc (une décoction de gouttière fonctionne également).

        On est un peu chiant, chacun avec nos conseils à la con, mais au moins tu devrais te sentir moins seul…

  27. Higgins

    En attendant, le terrible réchauffement climatique se fait sentir : pluie sans discontinue depuis 2h00 du matin et un bon 18°c au thermomètre. Au secours !!!

    1. Pierre 82

      Ne pas confondre météo et climat. On n’arrête pas de le répéter.
      Quant à la pluie, c’est dû au dérèglement climatique, combien de fois faut-il le dire? La pluie vient précisément parce qu’il a fait trop chaud juste avant, à cause de ceux qui roulent au diesel, fument des clopes et mangent de la vache qui pète et qui rote.

    2. Nemrod

      Le mois de Juin va finir chez moi a 130 mm.
      Je sais bien qu’un ami qui vient de partir m a dit que ça  » pénétrait pas » mais le terrain mollit nettement et je lui déconseillé les tongs.
      La rengaine des  » terrains imperméabilisés » je l’entend depuis 40 ans
      Autre version :  » il faudrait qu’il pleuve 6 mois sans s’arrêter tellement c’est sec ».
      Bon déjà une semaine et on en reparle.
      Le lamento se déplaçant sur les inondations…
      Autre conséquence du réchauffement évidemment.

        1. Pierre 82

          Je ne sais pas d’où vient cette idée de sécheresse cette année. Dans les autres régions, je ne sais pas, mais ici, on a eu un printemps tout à fait normal – c’est la saison pluvieuse dans le sud-ouest – Au mois d’avril – mai, on avait les fossés le long des routes qui restaient sous eau au moins 24 ou 48 heures après les pluies, signe – dit-on ici – que les nappes phréatiques sont bien remplies et ne prennent plus beaucoup.
          Je n’ai pas enregistré les pluviométries en cumulatif, mais on avait régulièrement des jours à 10-15 mm, ce qui est normal. La terre s’est travaillé tout à fait normalement, et à part deux petites périodes sans pluies et avec des grosses chaleurs, ça n’a pas suffit à rendre le terrain trop dur (argileux chez moi).

  28. Le Gnôme

    J’aime quand nos élites ont le sens des priorités, inscrire l’IVG dans la Constitution. Bientôt, ce sera la protection du scarabée pique prune ou celle de la galinette cendrée. Savent ils qu’une constitution n’est pas un fourre-tout ?

    1. Higgins

      C’est le degré zéro de la politique, bien à l’image de la ripoublique en masque. Ce qu’un vote peut faire, un autre peut le défaire. Pardonnez-moi ce langage très militaire mais la Constitution n’est pas, ne doit pas être, une p…. qu’on baise à sa façon.

      1. Le Gnôme

        Je crois que c’est surtout une opportunité pour monter une sorte d’union sacrée. Ils se foutent de la Constitution, c’est comme la velléité d’inclure le climat dedans qui a échouée devant l’opposition du Sénat.

      2. Pierre 82

        Ça montre bien l’état de décomposition avancée dans laquelle se trouve la civilisation occidentale.
        Seul un très faible pourcentage des représentants (députés et sénateurs) oserait s’opposer à une telle initiative « qui vise à rendre les femmes définitivement libres ».
        De la part de Macron, ce serait une excellente manœuvre, consistant à montrer la forte adhésion de l’AN (et du Sénat réuni) aux projets fondamentaux pour nos libertés.
        Après ça, il pourrait enchainer par la prolongation du pass sanitaire (voire la rendre définitive) car il pourrait ainsi montrer que « devant les enjeux concernant la santé de chacune et de chacun », les élus du peuple sont capable de surmonter leurs divergences politiciennes et se montrer à la hauteur des enjeux, sans faiblir.

        Il n’y a rien à attendre de ces enflures.Il faudra nettoyer tout ça au Kärcher®, ou au lance-flammes, selon les circonstances.

        1. Le Gnôme

          Malheureux, au lance-flamme, et le bilan carbone, et le réchauffement climatique ! Quant au Kärcher, il faut penser à la pénurie d’eau qui nous guette.

        2. breizh

          le recul continue de la Foi catholique que l’on observe depuis la fin de la seconde guerre mondiale finit par avoir des conséquences… et pas uniquement sur l’état physique des églises.

          1. Higgins

            C’est plus que le recul du catholicisme, c’est la perte même de ce qu’est un être humain. L’autre jour, sur le site d’une revue people, un couple, qui attendait des jumeaux, se targuait d’avoir avorté en en sacrifiant un, un trisomique. Ces deux enflures déclaraient : « C’était un petit garçon il aurait du s’appeler… ». Je suis positivement écœuré car ils auraient pu au moins avoir la pudeur de garder pour eux ce choix. Je leur souhaite bon courage quand il leur faudra expliquer au survivant qu’il aurait du avoir un frère mais qu’ils ont préféré le sacrifier par pur confort. Par contre, je suis persuadé qu’ils sont contre la peine de mort et qu’ils sont contre la violence car c’est mal.
            Entendons-nous bien, si je me félicite qu’il existe un texte qui encadre l’acte d’avorter (c’est quand même mieux que les tricoteuses dans les arrières-cuisines), la place indue pris par cet acte traduit on ne peut mieux le naufrage de notre civilisation. L’acte de tuer est un acte grave qui ne doit en aucun cas être banalisé. Avorter, quel qu’en soit la raison, n’est pas un acte banal. Sa banalisation, visible à travers le nombre d’avortement par an dans ce pays, montre une déshumanisation profonde d’une bonne partie de la population. Pourtant, ils sont les premiers à chouiner quand Choupinou se prend une tarte ou se fait mal. Personnellement, je le regrette mais je sais également qu’une civilisation est avant tout mortelle. La nôtre meurt tout simplement.

              1. Mitch

                Fraternal twins (faux jumeaux en Français ? je ne suis pas – vous me corrigerez si ce n’est pas bon). Conçu en même temps mais de 2 ovules distincts

            1. breizh

              c’est le catholicisme qui donne sa valeur à l’être humain : elle est telle que même Dieu s’est fait homme & « tout ce que vous ferez au plus petit, c’est à moi que vous le ferez ».

              quand on vire Dieu, c’est le Diable qui prend la place (sous diverses formes).

              Que fait la société (que faisons nous) pour aider les parents de trisomiques (autistes, handicapés,…) ?

              j’ai toujours eu une immense considération pour ces parents qui donnent ainsi une leçon au monde.

              1. Pierre 82

                +1: Quand j’avais organisé une causerie sur la doctrine sociale de l’Église, ou quand j’anime des préparations au mariage, je commence toujours par rappeler ce qu’est un homme pour un chrétien:
                – Créature de Dieu
                – Dieu veut le Salut de l’homme
                – Créé à l’image de Dieu, il est digne et responsable (c’est-à-dire libre)
                – Chaque homme est unique, et donc il ne peut être qu’un être social
                – Il participe à l’acte créateur
                – Il est pécheur, mais peut être sauvé par le Christ, Dieu incarné, c’est-à-dire vrai homme et vrai Dieu

                Il faut développer chaque point, bien sûr, mais qu’on soit chrétien ou qu’on ne le soit pas, les bases de toute notre civilisation sont celles-là et nulle autre.

              2. durru

                J’avoue que ça me braque à chaque fois que je lis « catholicisme » quand en fait il est question de « christianisme ». C’est plus fort que moi…

                1. Pierre 82

                  Et pourtant, la France est avant tout un pays catholique. Chrétien évidemment, mais avec une relation toute particulière avec l’Église catholique.
                  Le protestantisme n’a pas eu ici un grand succès, pas plus que dans les autres pays latins, d’ailleurs.
                  Et si Louis XIII et Louis XIV ont décidé d’en finir brutalement avec la tolérance religieuse, c’est surtout parce que les protestants formaient systématiquement des « états dans l’état » et mettaient à mal la continuité du territoire et étaient systématiquement la cause de troubles localement. La Rochelle était en train de devenir une enclave anglaise sur le territoire français, alors que Calais venait seulement quelques décennies plus tôt de redevenir française. La fin brutale du protestantisme en France a eu principalement des causes politiques en France, et on ne peut la comprendre qu’en tenant compte du double traumatisme que de la menace constante qu’a fait peser pendant des siècles la présence anglaise à Calais sur la sécurité du territoire, ni en négligeant les batailles incessantes que menaient les grands barons lors de la Fronde. La coexistence de deux religions concurrentes était incompatible avec le retour au calme. D’ailleurs, les « guerres de religions » (terme inventé au XIXème siècle – avant on parlait des « guerres civiles ») on été beaucoup moins virulentes en France que dans l’empire romain germanique, parce que les Français de base y adhéraient beaucoup moins qu’outre-Rhin (et encore… la Bavière est restée profondément catholique).
                  Le christianisme français est encore plus éloigné du christianisme orthodoxe, qui n’a connu ni les réformes grégoriennes, ni l’école de Saint Thomas d’Aquin et la philosophie thomiste qui contient toute la description de la place de l’homme, de l’état et de l’institution religieuse et de leurs interactions. Ces conceptions sont propres aux pays catholiques et sont assez différentes de celles propres aux pays de tradition orthodoxe.
                  Donc oui, je maintiens, persiste et signe: la France est de tradition catholique avant toute chose.
                  Et la Doctrine sociale a finalement des bases très thomistes.

                  1. durru

                    Désolé, j’ai pas bien précisé mon propos. Voilà :

                    breizh 25 juin 2022, 20 h 41 min
                    c’est le catholicisme qui donne sa valeur à l’être humain

                    Pierre 82 25 juin 2022, 21 h 45 min
                    je commence toujours par rappeler ce qu’est un homme pour un chrétien

                    C’est la limitation au seul catholicisme qui me pose problème. Un problème majeur, même.

                    Je n’ai pas de problème particulier avec ce que vous avez écrit à 16h38, Pierre…

          2. Mitch

            @breizh 25 juin 2022, 17 h 31 min

            Attention avec ce type de raisonnement. L’histoire est faite d’honnêtes hommes qui ne croyaient en rien de religieux et qui pourtant avaient de profondes et honnêtes convictions, ou idéaux ou rêves. Et d’autentiques ordures qui avaient une profonde foi catholique (ou autres – peu importe la religion).

    2. Higgins

      Excellent billet de Régis de Castelnau sur ce sujet : https:/ /www.vududroit.com/2022/06/cour-supreme-des-etats-unis-la-guerre-civile-culturelle/

      1. breizh

        mouef : RIEN ne peut justifier de tuer un enfant.
        S’en prendre à la vie du plus faible n’est pas une marque de civilisation, quelle qu’en soit la raison.

        1. Pierre 82

          C’est vrai qu’il commence assez fort (comme le ferait un lâche en préambule avant une critique): « je suis personnellement favorable au principe de l’IVG qui est une possibilité d’utiliser l’avortement comme un moyen de régulation des naissances »

          Cette phrase est monstrueuse.
          Que l’on soit en faveur d’une certaine dépénalisation pour ne pas ajouter du malheur au malheur (pour une femme qui veut absolument le faire, et qui le fera de toutes façons, autant qu’elle le fasse dans de bonnes conditions), c’est une chose, mais de là à considérer que c’est un moyen de contraception normal !!
          Bref, j’ai dû surmonter un dégoût profond avant de continuer, mais vous avez raison: pour le reste, il remet un certain nombre de choses à leur place.

          Je remarque que plus le temps passe, et plus je me radicalise.

          1. Soirou

            Au vue des dernières stats effarantes de chute de la natalité post vac en allemagne, pas besoin de l’ivg dans le texte.
            Au vu des milliers de jeunes subsahariens qui ont déferlés dans l’enclave espagnole, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que les jeux étaient fait. Des blancs piqués incaoable de se reproduire face à des hordes en pleine santé qu’on ne forcera jamais à se piquer

          2. Nemrod

            N’importe quoi.
            L’avortement n’est pas banal… c’est un recours extrême…enfin ça le devrait et certainement pas un moyen de contrôle des naissances.
            Enfin c’est mon avis et je ne le crois pas extrême mais plutôt de bon sens
            Voir toutes ces bonne âmes soucieuses du sort qui des mouches, des lapins ou des grenouilles jouir littéralement de ce massacre humain me donne la gerbe.
            Ces gens sont dingues et puis c’est tout

            1. bibi

              L’avortement est un moyen de contrôle des naissances virant à l’eugénisme, quand il est couplé avec des diagnostics prénataux comme celui de la trisomie 21, qui dans 97% des cas positif aujuourd’hui abouti à un avortement.
              Avec l’augmentation des dépistages prénateaux, je ne serai pas étonné que l’état mette en place d’autres politiques de santés eugéniques (sous couvert d’humanisme) pour continuer à se débarasser d’êtres qu’il considère indésirable.

              En 2020 en France 735 000 naissances contre 220 000 avortements, ce qui fait à peine moins d’une grossesse sur 4, l’avortement est donc indubitablement un moyen de contraception prix en charge à 100% par la collectivité!

              1. Nemrod

                Ah mais qu’il le soit ou soit devenu, ça me semble hélas indubitable.
                Mais permettre moi de trouver ça triste à minima.
                Pour côtoyer une jeune femme frappée du problème inversé… irréversible hélas, c’est le mot qui convient .
                Notre civilisation et au bout.
                Cette culture de mort est presque incroyable.

    3. René-Pierre Alié

      Personnellement, je suis pour inscrire dans la constitution la masturbation masculine obligatoire, qui rend les hommes définitivement libres de l’engeance féminine.

      1. Pierre 82

        La haine du genre humain par les élites occidentales est ce qui les caractérise le mieux.
        Ils ne peuvent que disparaître, comme toutes les hérésies auto-destructrices et suicidaires.
        Ils ne sont plus très loin du temple solaire ou de Jim Jones.
        Le problème, c’est qu’ils délirent à très grande échelle, et qu’ils sont en train d’embobiner tout l’occident. Saurons-nous nous réveiller à temps?

      2. Mitch

        Je suis pour inscrire dans la constitution l’obligation de s’enfiler quelques bons verres de Rouge et/ou de Blanc (non, pas le Rosé faut pas déconner, hein!) et/ou de bonnes bières avec une dose minimale de 1l / semaine, car il a était démontré que cela calmait les pires profils de connards tel que le Poudré et le Vereux.

          1. Mitch

            Oui, un immense merci aux Huguenots (chassé de leurs terres en grance pour avoir osé s’opposer au pouvoir par leurs croyances religieuses – ne dit-on pas que l’histoire est un éternel recommencement?) qui ont su mettre en valeur une terre d’exception.

            Pour être très franc je préfère le Rouge au Blanc, et ne bois quasi pas de Blanc (je me rattrape sur le Rouge).

            Pour le Rouge, il faut absolument testé le cépage qui s’appelle ‘Pinotage’. Si vous aimez les Saint-Emilion, et les Medoc, vous allez adorer. Vin de terroir qui sens bon la terre et le tannin.

      3. Theo31

        Apres 40 ans, le choix pour les hommes se réduit à des peinent à jouir et/ou des divorcées. Effectivement, ça ne donne pas envie.

    4. Yanka

      Pour avoir rencontré l’autre jour un rare et nonchalant lamie tisserand (Lamia textor), je suis assez pour qu’on protège ce type de bestiau, et d’ailleurs il est protégé, mais pas dans le texte sacré, pas plus que le trombidion à courte queue s’il existe !

    5. Mitch

      « inscrire l’IVG dans la Constitution »

      C’est un écran de fumée tel que le Poudré jet sa bande de nauséabonds ont le secret. Tant qu’on parle d’un sujet clivant comme celui-ci on ne parle pas du reste. C’est simplement pathétique.

      1. Pheldge

        oui, un grand classique pour rassembler ses troupes, voire au delà, « contre les adversaires du progrès … » comme Biden et les dems qui sont en train d’instrumentaliser la décision de la SCOTUS. Et là, ils montent tous au front Pelosi, Obama … qui font oublier la médiocrité de Biden et la situation désastreuse de l’économie US : on oublie l’inflation, les ruptures d’approvisionnement, le prix des carburants, pour le sujet du moment « my body my choice »

          1. Nemrod

            Ah oui ça c’est très bon.
             » Oui mais c’est pas pareil…avec le Covid tu peux tuer les autres  »
            Tandis qu’avec un avortement…

            Ah vraiment, voir cette bandes de cons empêtrés dans les contradictions est unique.
            Je me demande comment ils s’y retrouvent.
            Y a un manuel ?

            1. Mitch

              On ne va pas refaire le débat d’il y a 3 semaines mais les contradictions sont dans les 2 sens me semble t-il.

              Ne pas vouloir recevoir de vaccin (ou tout autre chose) au nom de sa liberté et de celle que l’on a sur son corps, pour tenir un discours opposé à sa voisine en lui expliquant que vous avez décidé que ce qu’elle faisait est mal me parait aussi contradictoire.

              Désolé de ‘swim against the tide’ (nager contre la marrée – ca se dit en FR?). Je sais aussi que je suis ultra minoritaire sur ce blog (ou un des seuls qui le dit?).

              Pour l’immense majorité des femmes j’imagine que cela doit être un immense moment de détresse. Sans doute inutile d’aller en remettre une couche et autant faire en sorte que cela se passe le moins mal possible.

              Et autrement oui on est d’accord (évidement) que l’IVG ne serait être un moyen de ‘birth control’

              1. durru

                C’est « nager à contre-courant » plutôt.
                Oui, on a fait le débat une fois, sauf qu’il y a un « détail » (qui n’en est pas un) qui fait que les deux situations ne sont pas identiques. Dans le cas de l’avortement, l’avenir d’un autre être est également concerné. Et c’est quand même le point central de l’argumentaire de la plupart des pro-vie.
                Bref. C’est quand même ballot que l’idée de l’IVG comme méthode « standard » de contrôle des naissances soit à ce point rentrée dans les moeurs…

  29. Higgins

    Mitsh, en tant que régional de l’étape, c’est pour toi : https:/ /leblogalupus.com/2022/06/25/lue-achete-plus-de-charbon-sud-africain-que-jamais/

    1. Mitch

      Yep, j’ai lu ça la semaine dernière dans la presse SudAf. Ce qui est marrant, et l’article le mentionne, c’est que le monde du bien, nous avez donné une montagne de pognon pour … arrêter l’exploitation du charbon.

      A présent, ils nous donnent une montagne de pognon pour … poursuivre. L’Empire (réf à Star Wars) est devenu fou.

  30. Yanka

    Je me faisais une réflexion. Les gens aujourd’hui se disent : « Mais comment ils ont pu vivre normalement sous Pétain sans se révolter ?!!! » Qui sait si demain nos petits-enfants ne diront pas : « Mais comment ils ont pu vivre sous Macron sans se révolter ?!!! » Car lorsqu’on connaît la suite, il est facile de dire, bombant le torse : « Moi, je me serais révolté, je serais entré dans la Résistance à tous les coups ! » Les « Résistants » de 2022 ont fait le choix de ne pas se piquer, et parmi eux pas mal ont perdu leur boulot, sinon plus (mais conservé leur intégrité physique, leur honneur) ; ceux-là sont les résistants durs. Il y a des résistances formels : ils ne font rien, mais outre le fait d’avoir refusé la piqûre (en serait-il de même s’il y avait obligation vaccinale, et dans quelle proportion, parmi ceux qui n’auront plus alors le choix de refuser et ceux qui pourront se le permettre, parce qu’ils sont à l’écart déjà ?), ils manifestent leur hostilité en manifestant ou en écrivant des trucs. Et sur l’autre bord, les pétainistes, les collabos ; et entre les deux, les indécis et les prudents de profession, les matois, qui attendent pour se déterminer de voir de quel côté l’arbre va tomber.

    Bref, en 2022, le humains sont toujours comme dans un roman de Marcel Aymé (« Le Chemin des écoliers »), soient francs dans la Résistance, francs dans la Collaboration, soit, surtout, flous entre les deux, naviguant parfois de l’une à l’autre ou s’abstenant de prendre partie, ne voulant ou ne pouvant pas prendre partie ou hésitant. Relire ce livre en pensant à la crise sanitaire doit être savoureux et instructif. Les postures morales sont une chose avant ou après les débats (comme dirait Casanova), mais dans la réalité, il y a surtout les réflexes bien connus et très humains de lâcheté, de peur (tu veux bien résister, tu aimes ton pays, ton drapeau, mais au point de risquer ta vie, non, et il y a trop de risques décidément !). Ou tu as des excuses : ce fichu mal de dos récurrent, cette arthrose, ce pied bot, ce grand âge, ta vieille mère dont tu es seul à pouvoir t’occuper, etc.

    1. Nemrod

      Oui c’est vrai.
      Avec mon épouse et mes enfants nous nous disons souvent que nous ne sommes pas des héros mais que si tout le monde avait réagi comme nous le pouvoir était dans une merde noire.
      Tout ce qu’il y avait à faire était de ne pas faire sauf la Grève
      – de la conso
      – des vacances
      – des restos
      Même pas un sacrifice de plus voir ces masques de carême.
      15 jours et c’était plié .
      Maintenant on va est dans la merde mais on recommencera s’il le faut.
      Et s’il faut se battre on verra si on en est capable .

      1. Yanka

        Y a des natures comme ça… Ariane Bilheran a récemment décrit les 3 types de profils qui résistent presque naturellement au déferlement totalitaire :

        https:/ /youtu.be/qMMVIppx-Qw

    2. Pierre 82

      Posons la question comme il n’est pas impossible qu’elle se pose prochainement.
      Es-tu prêt à aller te battre contre les Russes pour sauver ta patrie?
      Ou bien te contenteras-tu d’être attentiste dans cette histoire?
      Ou bien sera-tu carrément collabo en te réjouissant car seule l’armée russe est capable d’en finir avec ce régime inique (en Belgique, ce n’est guère différent, à part que chez vous, ça se voit depuis longtemps que les gouvernants ne gouvernent plus rien et ont sous-traité la gouvernance à des instances supra-nationales, mais dans le fond, c’est à peu près pareil)?

      Oui, la question met mal à l’aise, mais c’est à ça que je songe depuis un certain 24 février. Car c’est bien sous cette forme que l’histoire pourrait nous poser la question – l’histoire est farceuse.

      1. Nemrod

        Si les russes se piquent d’envahir la France, la question se posera mais je n’y crois pas trop
        Se battre pour une autre nation européenne par contre, est ce se battre pour sa Patrie ?
        La réponse est dans ma question.

        On peut aussi se battre pour des idées, une conception du Monde où la Liberté…mais qui l’a défend en 2022…la réponse n’est pas évidente et peut-être bien personne ou en tout cas aucun gouvernement et ça c’est très inquiètant.

        Lutter contre des invasions plus lentes et insidieuses par contre est bien lutter pour sa Patrie mais pas pour nos dirigeants actuels.

        Pas simple.

        Moi je crois que le moment venu nous raisonnerons avec nos « tripes ».
        Qui vivra verra.

              1. BXL

                @Slump.
                Bistrot vient bien du russe. Issu d’un mot se prononçant presque de la même façon, voulant dire « vite ». Il me reste quelques bribes de mon époque lycéenne, je l’espère du moins!

        1. Mitch

          +1 Nemrod.

          Bien dur d’anticiper ce qui va se passer, mais je ne vois pas les Russes aller au delà de l’Ukraine. Dans quel but le feraient-ils ?

          Et même s’ils essayaient de le faire je ne suis pas persuadé qu’ils en auraient les moyens. Cela me parait très improbable.

          Par contre que les dirigeants occidentaux qui oscillent entre le ‘très grand n’importe quoi’ et le ‘n’importe quoi’ dérapent et engagent officiellement des unités me parait être dans le domaine du possible.

          Pour résumer, ce n’est pas les Russes qui m’inquiète le plus, mais les réactions inconsistentes et irrationnelles de la brochette de mauvais dirigeants occidentaux.

          Que croyez-vous qu’il puisse sortir quand on met Le Mignon Poudré, BoJo-the-liar-from-the-shire, Sleepy-Jo-the-Resident et Olaf dans le même pièce ?

      2. Yanka

        « Es-tu prêt… »

        Naturellement, si j’apprends la veille que je dois avoir choisi pour le lendemain 7 h…

        Je n’ai aucune espèce d’attachement envers la Belgique, ni comme état, ni comme patrie ni même terre de mes ancêtres, vu que le territoire a été luxembourgeois (la province de Luxembourg est la seule province belge à n’avoir pas été hollandaise entre la présence française et l’indépendance), avant cela français, et avant une des nombreuses entités du Saint-Empire romain germanique, dans un joyeux bordel, malgré la continuité ethnique (nous n’avons pas été envahis, contrairement à l’idée reçue, mais occupés parfois, annexés). MAIS je suis attaché à mon village, aux lieux de mon enfance, à quelques paysages, à ma rivière, et ça, je pourrais les défendre. Je me fiche du souverain et du régime politique, et que le roi périsse m’est égal.

        Si l’ennemi est la Russie et si son but est de bouter dehors les mondialistes, la mafia de Davos, de Soros, la plaie LGBTOQ (comme dirait l’autre), j’appelle Choïgou et je lui apprends qu’il peut compter sur mon soutien.

        Si l’ennemi est le Batave, le Schleu ou le Godon, aux aaaarmes !

        Mais je suis bien vieux déjà, le dos et le poumon ne sont pas des plus vaillants, sans compter que la dernière arme que j’ai maniée avec plus ou moins d’adresse, ce devait être mon arc à flèche au temps de ma panoplie, quand je m’appelais Winnetou, vers 68, 69 ou 70, et que j’arborais un chef emplumé, traquant partout dans le jardin de ma tante les John Wayne embusqués.

  31. Elie

    Ne pas collaborer activement, ne dénoncer personne, continuer de fréquenter les mal pensants, ne pas propager la propagande de l’ennemi, garder son humanité quand les temps sont durs : tous ces actes sont pourtant aussi des actes de résistance modeste. Tout le monde ne peut pas porter les armes ou participer aux actes de sabotage.

  32. Higgins

    Comment n’y avons-nous pas pensé plus tôt ? La voilà la Solution : https:/ /www-capital-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.capital.fr/economie-politique/la-france-plaide-pour-un-prix-maximum-du-petrole-au-niveau-des-pays-producteurs-1440044?amp

    1. Pierre 82

      @Major 26 juin 2022, 17 h 48 min
      Voilà une idée qu’elle est bonne.
      Comment n’y a-t-on pas songé plus tôt? Yaka plafonner les prix, et le tour est joué.
      Je n’arrive pas à savoir si ce sont juste des mauvais acteurs qui jouent un rôle écrit par un scénariste désespéré et dépressif, ou s’ils sont vraiment cons…

      1. Semaphore

        Ça y est? Melanchon est nommé PM à la suite de ses brillantes idées de blocage des prix que jamais personne n’avait envisagé avant lui?

    2. Mitch

      Quel tas de mauvais ! c’est désespérant ! ce qui est aussi désespérant c’est de penser qu’il y aura une partie de la population qui trouvera cette idée géniale.

    3. Aristarkke

      Prix maximum qui doit naturellement tenir compte du niveau record des taxes grançaises pour rester à un niveau « acceptable » à la pompe pour ne pas trop exciter les GJ?
      C’est bien ça, Major?

  33. Pierre 82

    Petite note d’optimisme, qui est finalement une des bouées à laquelle je me raccroche pour ne pas perdre tout espoir. Article de Nicolas Bomal, et je cite Eric Verhaghe:

    « Et comme il m’arrive d’être optimiste, je dirais qu’il semble difficile d’établir une dictature totalitaire et numérique dans le cadre d’un effondrement énergétique et systémique. »

    Ma chère et tendre pense qu’il y a un plan émis par le WEF et autres (le fameux grand reset) qui se met en place, qu’ils savent où ils vont et que tout ce qui se passe (y compris le covid et l’invasion de l’Ukraine) est planifié et voulu par ces crapules. Leur but serait de réduire l’humanité d’au moins 80% et ils ont besoin d’un poison (le vaccin) et d’une guerre mondiale qui réalisera leur projet, pendant qu’eux-mêmes seront à l’abri.

    Je suis persuadé du contraire; ils sont en train de perdre la main, et d’ailleurs ils l’ont déjà perdue. Et il ne faut pas surestimer le plan d’une bande de « capitalistes de connivence » qui ont perdu la boule depuis des années, rendus fous par la peur d’un effondrement de leurs monnaies, et que leur hubris continue à persuader que tout se passe comme prévu pour eux. Ils sont déjà morts, mais ils le le savent pas encore.

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/06/25/comment-les-sanctions-accelerent-reset-et-debacle-occidentale-par-nicolas-bonnal/

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Je suis assez d’accord.
      Quand je vois un article où le Schwab se vante d’avoir tout le monde dans sa main, j’ai tendance à conclure… qu’il ne maîtrise rien. S’il contrôlait réellement tout comme il le prétend, il s’abstiendrait à tout prix de le dire.

      De plus, on le voit en Ukraine, les événements se se passent pas du tout comme escompté par l’oncle Sam, ça tourne à la débâcle pour l’occident.

      Enfin, les hommes de Davos fondent leur puissance sur des marchés de masse. Apple, google ou Amazon ont besoin de marchés mondiaux et de milliards de clients pour que leur modèle économique fonctionne. Donc réduire l’humanité de 80% et l’enfermer dans une économie de survie est un moyen assez sûr de scier la branche sur laquelle ils sont assis.
      Ils sont mégalomanes, parfois infantiles dans leur négation du réel, mais pas stupides au point d’ignorer de quelle côté leur tartine est beurrée.

  34. Pheldge

    @ tous : merci pour vos bon vœux. Le traitement iver+ Azyth est impressionnant : mon mal de gorge a presque disparu ! L’ARS n’a pas traîné, j’ai été contacté ce matin par téléphone, je suis resté vague, c’était purement informel, pour me rappeler que j’étais tenu à l’isolement jusqu’à dimanche prochain inclus.

    1. spirou

      près de 3 ans après le début de cette petite plaisanterie on en est encore là. Se faire appeler tel un gosse pris sur le fait.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Honte à moi, j’oubliai cette date (pourtant subrepticement rappelée).
      Meilleur voeux et prompt rétablissement.

      PS : l’ivermectine, comment l’as tu eue ?

      1. Pheldge

        Tout le mérite en revient à Madame, en recyclant une vieille ordo, et en mentant effrontément à la préparatrice soupçonneuse « c’est pour le covid ? non, absolument pas, pour la gale ! ah, mais pourquoi le Dr a-t-il mis des antibiotiques alors ? parce que comme la personne travaille avec des enfants, il a renforcé le traitement ! ah, bin oui alors, vous avez raison, il y en a qui font ça, … » 😉
        Sinon j’ai commandé sur le Net, site US, j’attends la livraison, je vous tiendrai informés du suivi, mais a priori je ne vois pas de sites ayant pignon sur rue, s’embêter à arnaquer pour des sommes aussi dérisoires, donc je suis très confiant.

Laisser un commentaire