Enfin la solution pour nous en sortir !

Compte tenu du nombre croissant de candidats à l’élection présidentielle, pour les toucher tous, la dépose de coupons dans les boîtes à lettres s’impose. C’est à la faveur de ces déposes que Demaerd Inc. vient de lancer une campagne marketing pour soutenir son Coach de Candidat à l’Election Présidentielle Française, et, devinez quoi ?, je suis tombé sur un de leur petit coupon. Je vous en fait profiter.


Comme on peut le constater, tous les candidats ont maintenant une vraie chance d’aboutir à la Magistrature Suprême !


L’Election Présidentielle Française est un produit politique Demaerd Industries.

J'accepte les Bitcoins !

1FyaU8ZE5BPmsEMVKj4ZLx91qz6cMnACp6

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires16

  1. Jesrad

    Hmmpf, même pas vrai, c’est un faux grossier, il n’y a aucune de ces fautes de grammaire et d’orthographe si pittoresques qui garantissent l’origine (contrôlée) et l’authenticité du fier artisan.

  2. PingouinProut

    bah enfin voyons H16 ! t’as fume ou koi?
    c’est bien joue mais sans les fautes, on n’y croit pas :((
    je te conseille de corriger le .jpg et de supprimer ces commentaires.
    ainsi, l’honneur sera sauf.

    Pp

  3. Eh bien je vais vous surprendre : j’ai bien un original qui n’a pas de fautes (à part quelques accentuations fantaisistes). Blood’n’guts, où va le monde si les marabouts se font relire, maintenant !?!

  4. Monarchie élective

    @h16 Pour… vs anti-système foutu!

    Ok! Je comprends votre position. Le problème, à mon avis est moins ces personnages que le système qui les impose. Le problème surtout est que, dans ce monarchisme électif, une fois élu(e) le(la) nouveau(nouvelle) Prince(sse) fait ce qu’il(elle) veut. Ainsi l’élection qui vient sera comme jouer à la roulette Russe. Mais, et voici où je veux en venir. Si c’est la Princesse il y a 5 balles dans le chargeur, si c’est le Prince il y en a trois. Ce n’est pas pareil, car le barillet comporte six places. Mais c’est assez hasardeux., je conçois. Espérer qu’aux affaires un homme providentiel change la donne et fasse que la monarchie élective céde devant une donne plus Démocratique (ou bien Présidentielle comme aux usa, ou bien parlementaire comme en grande bretagne), ceci également est assez hasardeux. Toujours les français ont espéré en des hommes providentiels pour être enfin déçus quelques années plus tard.

    Le gros problème, c’est qu’il est devenu quasi impossible d’en sortir.

    Ceci posé, quasi-impossible en stricte logique interne. Seulement il y a l’extérieur, c’est de là que viendra de toute façon la contrainte salutaire qui imposera le changement. Oh, certes avec des tentatives de continuer dans la réformette, le contournement, etc…

    C’est en fait trés simple, tant qu’un niveau de tension n’est pas atteint rien n’est possible.

    Dit autrement encore il faut une décomposition avant que de recomposer.

    Ce n’est pas encore pour 2007, à moins que… Si c’est Ségoléne, on peut envisager qu’entre deux et cinq ans on arrive à ces ‘objectifs’. Si c’est Sarko, ce sera plus long; ou bien alors il réalise le bing bang nécessaire.

    Si tel est le dernier cas, il rentre alors dans l’Histoire avec les grands Politiques, toisant le précédent de trés haut, et même les deux précédents, et peut-être encore plus en amont…. Ceci suppose une large majorité également pour le soutenir, testée par exemple sur un Réferendum post-Présidentielle au thème bien choisi. Mais c’est un échaffaudage de ‘si’… Tout dépend donc d’un homme et pas d’un système de valeur ou bien d’une constitution garante des dérives.

    En fait Ségo, c’est scier la branche assez vite avec deux sorties le lent raccornissement ou bien la nécessité impérative d’une réforme de fond soutenue par une opinion traumatisé au spectacle du plantage soc. Sarko, c’est ou bien retarder les échéances en scenario business as usual de ses prédécesseurs, et on difére de 10 ans, ou bien on mise sur sa qualité supposée dans la perspective où il souhaiterait rentrer dans le scenario courageux, volontaire et qu’il en ait la personnalité.

    Je ne prends pas position. Mais il est quand même un pari que je ferais. Tout en notant qu’on peut aussi parier sur le plantage Ségo; mais en ce cas ce sera ‘calamiteux’. Ceci en ajoutant que ce pays c’est mis avec sa monarchie élective dans une situation incroyable! Médiévale!

  5. Je suis surpris : vous admettez sans peine que finalement, l’homme providentiel n’existe pas, et que le système tel qu’il est ne peut que nécessiter un tel homme, mais vous n’allez pas au bout de la conclusion. Elle m’apparaît évidente : le système n’est pas bon, il faut donc trouver autre chose. Comme celui-ci est basé sur la démocratie, ne pensez-vous pas que cette forme de gouvernement est viciée à la base ? Pour le reste, je vous rejoins : la France aura certainement besoin d’une bonne décomposition avant de pouvoir vaguement se recomposer. Cependant, il y a fort à parier que le duel de 2007 serait DSK / Sarko et non Sego/Sarko. La « Princesse » ne me paraît toujours pas crédible…

  6. Monarchi élective

    Je me suis mal exprimé. En accord total avec vous.

    Mais depuis l’état actuel, on en arrive a devoir faire avec un homme providentiel pour que le systeme ne compte definitivement plus, apres ce dernier, sur ce genre de derive monarchique. Je veux dire qu’il y a la un pari. C’est apparement contradictoire mais on doit aller vers le nord pour arriver au sud, un pari. Et helas il n’y a pas de possibilite autre (hors conflit et periode de revolution). Mais je pense que ce n’est pas souhaitable car a l’experience de ces choses toujours cela a fini tres mal et pire meme (la terreur, qui renforca l’administration royale pour servir les ideologues de la terreur et des epurations et des segregations.). Ce n’est pas souhaitable de repartir la dedans et personne n’en veut.

    Je vois que vous suivez bien le processus, je pense que, en effet DSK serait plus marionnettiste et Ségo plus marionnette… Le PS est coutumier de ces manips et scenario. Mais je ne sais ce qu’il faut esperer. Je ne vois pas DSK en deconstructeur… SI Sarko veut jouer ce role de deconstructeur du monarchisme électif, en face je ne sais ce quil faudrait preferer pour qu’il ‘contraste’ suffisament (je veux dire arriver assez large en avant 53-55%, net sans bavure…).

    Votre avis?

    Ceci dit tout en devenant (perso) de plus en plus retire du debat, non plus implique et seulement interesse a le voir prendre un chemin disons d’ ‘espoir’ (sans grand mot) car j’aime ce qui fonctionne et le spectacle pathetique de cette classe politique pro ne me va pas… Comme ne me va pas ce constat d’etouffement de tout un pays au service d’une caste arrogante et inutile en fait, l’ancien regime farde republique et nomme democratie, fausse democratie, inachevee, et vrai systeme d’abus, et ceci est unique et peu souhaitable, la France montrant ce qu’il ne faut surtout pas faire! Loin d’un exemple ou alors un exemple en creux! Mefiance traditionnelle et culturelle de l’administration contre le peuple, fiere tradition et volonte de domination des hommes, en fait leur mepris. I can’t say more. Je souhaite que le scenario ‘deconstruction du monarchisme’soit ce qui est dans la tête de Sarko. Apres, tout en deriverait en deux décennies, car il y a une inertie terrible dans ce systeme… Interessant cet echange!

  7. Moaarchie élective

    Autrement dit… Dit autrement. Ou bien on attend une chose ideale, ou bien on fait evoluer un systeme qui n’est pas bon, le monarchisme electif qui n’est pas la democratie; apres on verra comment faire evoluer la democratie. L’avenir n’est pas une page blanche. Il faut faire avec ou bien on arrive a un systeme coercitif, remplacer un par un autre… Moi je me mefie des choses ideales. Je me mefie des noms et des ismes… Ce sont des concepts tous fermes. Je prefere les verbes, faire, agir, capitaliser, investir, innover, ce sont des concepts ouverts. Et je me mefie des solutions ideales, toutes reviennent a vouloir changer l’homme, le formater a un moule. Moule concept ferme lui aussi. Dons je prefere la dynamique. Que ce pays deja, choisisse entre ou bien le Presidentialisme (modele americain) ou bien le Parlementarisme (modele UK) ce sera deja un pas con-si-de-ra-ble! Ensuite on peut discuter certes d’orientations plus ambitieuses mais surtout en contexte, les pieds sur le sol, en parlant le language concret de gens actifs eveilles et en sachant que tous ne sont pas a ce modele. On a beaucoup reve dans ce pays, on a beaucoup menti tant economiquement, que technologiquement (ou relativement a ses activites), qu’en ce qui concerne ses fondamentaux et fondements reels. Si correction il doirt y avoir, il serait souhaitable que l’on vise d’abord ce qui precede en corrigeant, et non pas en remettre une couche, car dans le temperament national, culturel, c’est cette tentation premiere qui voit le jour… Toute l’histoire le prouve, l’histoire ne se repete pas mais elle fait des rimes!

  8. Mon avis ? On va avoir un beau duel DSK / Sarko avec une sortie style 50.05% pour l’un et le complément pour l’autre. Si Sarko l’emporte d’une courte-tête, les socialistes de gauche fustigeront les socialistes de droite en criant à la fraude. Pendant ce temps, Le Pen / le FN, arrivé à 20% dès le premier tour, comptera les points.

    Une remarque au passage : s’il y a bien un « .isme » qui ne veut pas changer l’homme mais le prend tel qu’il est, c’est bien celui du libéralisme. Et c’est pour cela qu’il fonctionne.

  9. Monarchie élective finale

    Ok, je comprends.

    Le scenario est plausible. Je m’interroge toutefois sur le report du FN s’il se trouve a 20%… Si 50,05% c’est le lent raccornissement replie sur le passe et la jalousie. Jalousie impuissante et derivant dans d’infinis discours creux, donneurs de lecon…

    Je vous propose de remplacer le terme liberalisme, par autre chose.

    Voici mon propos: La liberte est un processus de changement perpetuel comme la nature : changer. On prend un concept ouvert. Pensez a la societe ouverte et ses ennemis (vous voyez a qui je fais allusion?)

    Mais ce ‘changer’ se fait en permanence dans la nature non pas par les idees, mais avec les briques disponibles, la nature produit des especes qui ne survivent que si elles trouvent leur eco-systeme ad hoc. Elles s’y developpent en rapport a cet ecosysteme et font leur ecosysteme, non pas cause consequence mais vice et versa. C’est la theorie des equilibres ponctues et tant la vie que l’economie et tout, sont sous ce principe heuristique. Pour moi, c’est ce qui est derriere liberalisme; mais dit comme cela ce n’est plus substituer un isme a d’autres! C’est ainsi que, dans un ensemble, des logiques diverses locales permettent des ecosystemes divers et donc des especes multiples! C’est pour cela que la France echoue, elle veut UN systeme et l’imposer a la diversite. C’est pour cela que les anglo-saxons sont les plus pres de ce que je decris, car ils ont su, en des ensembles larges, abriter des regles du jeu diverses. Exemple les usa, diversite en cinquante etats, comment faire vivre ensemble des gens de tous horizons, cultures, preferences…

  10. Monarchie élective finale

    La pas en accord, ou plutot a dire moins abruptement. Ils connaissent ce qu’ils ont toujours fait, proceder par essais erreur… Sans cadre ideologique branche sur des absolus, par pragmatisme ce qui ne veut pas dire sans erreur; mais toujours et encore ils apprennent. C’est bien ce que je veux dire plus haut… Pas un temps calme sans vague, pas sans erreur. Mais le fixisme francais est bien pire, il pretend a l’infaillibilite cette foutaise d’intellectuels ideologues. Il pretend a l’absolu. Cette notion n’existe pas. Changer et adapter.

    Il y a toujours eu chez l’homme une posture comme externe au systeme, disant des absolus et voulant les reveler puis imposer au monde. Ca donne les ismes.

    Mon propos d’abord sortir du machin francais qui est sur une pente negative, le monde anglo-saxon reste sur une pente d’expansion et ce n’est pas une vague qui renversera le sens de la maree. Mais perso je ne fais aucun pari en retournement de tendance en Europe avant trois decennies au moins! Une grosse erreur est souvent faites en economie, les gens parlent de chiffres sans regarder ce qu’ils couvrent, sans regarder a quel bout de la courbe en S on se trouve. Dans le monde anglo-saxon les fondamentaux sont sains. Sens de la maree, vague et vaguelettes, en maree descendante, une conjonction de vague et vaguelette peuvent venir vous mouuiller les pieds, mais c’est une occurence, pas une tendance, la maree baisse… Et l’inverse.

  11. Seul l’avenir nous permettra d’y voir plus clair ; cependant, avec les lois récentes passées aux US (homeland security, patriot act, …) et aux UK, on peut douter que la tendance s’inverse.

  12. Monarchie élective finale

    Ok, je comprends votre propos, mais on est dans un cas tres delicat ou on a a faire face a un obscurantisme qui nie la civilisation. Et dans ce cas il faut savoir aller un temps vers l’envers de son fond mais j’observe que, pendant la derniere guerre, il y eut le cas des americains d’origine japonaise, vous savez l’histoire… Mais que fallait-il faire alors , apres l’attaque de Décembre 41? Il n’empeche que dans le temps de l’histoire, en temps long l’integration se fit et meme que l’ancien ennemi est devenu partenaire. Leurs institutions sont solides et plus simples que les notres et donc plus repondantes; les pouvoirs restent largement moins concentres qu’en France. Par ailleurs on est entre dans un conflit tres particulier, a multi-facette, qui est une lutte jusqu’au bout, car en face il ne veulent rien negocier, il ne veulent que la disparition de l’occident, des juifs, et revenir au califat. C’est pas si simple de lutter contre et comme en 41, il faut bien rester le plus possible ouvert et il faut bien fermer un peu. Et la decision de faire cela ne doit pas etre facile a prendre.

  13. Il n’y a rien de comparable entre 1941 et maintenant ; en outre, le discours actuel, mainstream, vise précisément à colporter cette idée de choc des civilisations. Cette idée n’est construite que dans un but : favoriser la mise en place de lois toujours plus coercitives, de mesures toujours plus liberticides. Le terrorisme, l’islamisme n’est qu’un prétexte. Combien de morts furent évités grâce à ces lois ? Très peu sans doute. Combien de morts furent provoqués par les actions en réponse à cette présentation spécifique du monde ? Beaucoup, manifestement…

    Ne tombez pas dans le panneau : pour des problèmes géopolitiques aussi complexes, une réponse aussi simple ne peut être juste.

  14. M-E

    C’est la notre point de dessacord, ou nos positions sont differentes., je veux dire sur le fait de dire pas comparable a 41. Pas semblable dans le contexte, pas semblable dans le type de conflit, pas les meme menaces, armes, roles, missions, mais helas tout aussi preoccupant.

    Mais mon propos n’est pas la. Mon propos: regardons le "machin" et tentons de trouver une solution. A mon avis etre contre c’est bien (ca prouve que l’on a analyse) mais egalement etre pour et trouver la methode vers ce pour… Les liberaux doivent s’ils veulent voir evoluer ce monde adopter cette posture, comme le fit Bastiat, "ce qui se voit" (et je vous dis que je suis contre car cela est illusion…) "et ce qui ne se voit pas" (et la je vous dis pourquoi et je vous propose autre chose, si possible car en Democratie il faut ralier rallier le plus de gens et c’est assez necessaire, eviter de leur donner des potions ameres – d’où l’importance de la méthode et de la montée en puissance dans le temps) . Ceci dit ce qui nous rapproche est bien plus que ce qui nous separe.

  15. Libéralisateur

    J’ai bien aimé l’énoncé du libéralisme qui prend les hommes comme ils sont.

    C’est bien la résultante de tous leurs choix individuels qui "fait" la société, comme la croissance est faite par la résultante de leurs travaux individuels.

    Pour faire cesser la main-mise effectuée par les politiciens et tous ceux qui vivent par la tyrannie du pouvoir sur ceux qui produisent, une seule solution, faire un "clear all" et en particulier le 25 mai 2005, les français ont vu que c’était possible.

    Et j’ouvre le spectre de réflexion au dela de ce que les médias veulent nous faire gober un duel "trentenaire" entre "nos" deux partis de gouvernements. Comme chacun sait qu’il n’y a rien à attendre – pour ceux qui travaillent bien entendu – du socialisme, que cela soit DSK, Fabius ou Ségolène, passons, ils ne "passeront pas". Quand à Sarko, à part des mouvements parallèles des bras on ne lui a pas vu faire grand chose depuis qu’il est au gouvernement en bonne place. Le duel sera entre l’un deux et celui qui arrivera en tête au premier tour, Monsieur "Clear All-Le Pen". Et comme ils n’ont pas été entendus en avril 2004 et qu’au contraire ils ont bien le sentiment d’avoir été fait cocus, ils vont enfoncer le clou et le porter à la Présidence de la République.
    Là, tout sera possible pour réformer la France comme le souhiataient les commentateurs ci-dessus. Car porter l’homme Le Pen à la Présidence, ce n’est pas y porter le FN à la majorité de nos Assemblées, il y a loin. Mais l’homme même à 78 ans sera un bien meilleur homme d’état que tous les cités "candidats" et surtout plus intègre que les Chirac et Mitterrrand et sans avoir d’ascenceurs à rendre à ses réseaux tels que les autres, sauf une bonne dose de proportionnelle à mettre en place pour donner la "parole" à près de 10 millions de français.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)