My god ! They killed DADVSI !

Il y a certains sujets qui deviennent de véritables marronniers. Si l’on oublie quelques instants les moustachus prétendument écolos, démagogiques maires d’agglomérations ou faucheurs volontairement irresponsables qui forment parfois le fond d’articles croustillants à écrire, on retrouve régulièrement, dans l’actualité, les éternels tapis épais dans lesquels viennent se prendre, avec force vols planés et pirouettes esthétiques, nos habituels hommes et femmes politiques…

Non, cet article ne sera pas l’occasion de taper une fois de plus sur la petite tête ronde de Denis « Balivernes » Olivennes (j’entends des « Oooooh, dommage ! » déçus dans le fond, mais désolé, c’est dit, je n’y reviendrais pas). Celui-ci, sentant peut-être le vent tourner, aura choisi de s’écarter un temps de la FNAC et de ses bricolages malingres sur le piratage pour bousiller un autre domaine, le NouvelObs. Personne ne lui aura dit qu’on ne peut guère être l’homme que d’un Titanic à la fois, il se lance donc à l’aventure avec plein d’allant.

Ayant écarté Olivennes, je ne désirais pas m’étendre non plus sur le sujet rocailleux de la parité homme-femme dans l’abrutissement écologique insupportable, égalité d’ailleurs enfin atteinte grâce à NKM dont on apprend, youpi youpi, qu’elle sera employée à plein régime comme secrétaire de l’UMP ce qui permettra à Sarkozy de saborder une fois pour toute le parti qui l’aura aidé à se hisser Président (politique de terre brûlée habile qui lui évite d’avoir des successeurs aux dents longues un peu trop vite dans les pattes).

Si l’on écarte les faux-paysans / faux-écolos / vrais-casse-couilles, les mégères sans contrôles et les idiots utiles des lobbys, on a supprimé les usual-suspects de ce blog (ou à peu près). L’actualité devrait alors se résumer à un simple commentaire des bêtises plus ou moins profondes proférées par un Hollande dans un congrès qui, souhaitons-le, nous en débarrassera. Eh bien non : n’ayant que faire des petits borborygmes mous des affidés du « machin » formerly-known-as-PS, je suis tombé sur quelques entrefilets de presse, assez peu commentés, qui montrent que finalement et encore une fois, le marché répond très bien tout seul aux changements brutaux de paradigmes, alors que toute la classe politique et les lobbys poussant derrière s’agitaient pour trouver une solution boiteuse. La loi DADVSI, marronnier de ce blog, revient à nouveau le hanter…

Rappelez-vous, c’était les années disco en 2007 : à la suite de contorsions extraordinaires qui renvoyaient Houdini au rang de balai amidonné dans une semelle de béton, le ministre de la culture d’alors, El Gringo de Donnedieu, avait réussi à faire passer une … j’allais dire loi, mais bévue législative honteuse ou souillure règlementaire serait plus approprié. La DADVSI donnait ainsi l’occasion de mesurer précisément l’influence des lobbies dans ce pays et l’accointance quasi-amoureuse de ces derniers avec les ministres en place. A force de papouilles enamourées, le cultureux ministre avait réussi à imposer un machin-truc incompréhensible qui rendait quasi-impossible une vision claire de ce qui est autorisé ou non en France en matière de copie privée ou de développements informatiques type P2P et renvoyait la notion de liberté de création (informatique dans ce cas) au rang de vaste plaisanterie barbelée.

Ainsi, l’industrie de la musique, au travers de son représentant officieux en poste au ministère, avait-elle exprimé son point de vue : chaque titre, chaque copie, chaque petit bout d’information, de son, de musique avec une chanteuse qui couine, d’image avec une vedette mal rasée dessus, chaque exemplaire de la merde commerciale produite à gros bouillon par les majors devait leur rapporter des sous, comme jadis au bon vieux temps de la production de 45 tours, les craquements en moins. Et oublions bien vite les joies et facilités du numérique : tout le monde doit raquer. Le FAI qui débite de l’octet piraté ? Paf, à l’amende ! L’industrie des télécoms qui participe à l’échange ? Ping, taxée ! Le sale petit consommateur de DVD vierges destinés à faire des sauvegardes de ses photos de famille ? Vlan, il doit cracher au bassinet, le salaud de riche ! (Quelle idée, aussi, de faire des backups !)

… Et c’est là que South Park intervient. Ou, plus exactement, Trey Parker et Matt Stone, ses créateurs, qui ont décidé que What-the-hell après tout, ils avaient déjà fait pas mal d’argent avec leur série, et, pariant sur la continuité de leur succès et sur une pérennité de leurs épisodes au travers d’un autre business-model, ils ont acté qu’ils pouvaient se permettre de l’offrir, gratuitement sur le web.

Le mieux, c’est que cette idée générale selon laquelle on peut très bien vendre de la musique ou de la vidéo autrement qu’au cas par cas, commence à s’installer. Ainsi, même Sony semble tenté par l’aventure du paiement générique, de l’abonnement pour la musique illimitée, imitant en cela Apple ou encore Nokia qui avaient annoncé vouloir tenter une version commerciale de la « licence globale »… tant décriée à l’époque du vote de la loi DADVSI en ce qu’elle incarnait le mal absolu, par exemple pour Christine Albanel

On ne peut que se réjouir que les grands acteurs du marché se rendent finalement compte du décalage entre leurs consommateurs, ceux qui les font vivre finalement, et leurs politiques commerciales inadéquates, et qu’ils s’adaptent à la nouvelle donne ; la concurrence qui va maintenant s’installer entre les différents modes de licence, les tarifs proposés et les catalogues distribués va permettre très probablement d’établir rapidement un ensemble de prix cohérents et abordables pour le commun des mortels. L’industrie de la musique, et celle du cinéma à plus ou moins long terme, ne sera certainement plus jamais la même.

En revanche, les hommes politiques, français notamment, restent parfaitement égaux à eux-mêmes : continuant sur leur lancée législative, ayant déjà accumulé une certaine vitesse et disposant d’une force d’inertie surprenante, ils nous concoctent une petite loi de derrière les bûches du fond du jardin (et là, je pourrai réintroduire le marronnier Olivennes, puisque c’est de lui qu’il s’agit) qui aura le mérite d’amplifier encore le marigot législatif dans lequel baigne tout internaute français, à son total détriment et au profit exclusif de pathétiques parasites comme la SACEM et ses complices de la commission d’Albi.

Ainsi, alors que le monde continue de s’adapter aux nouvelles technologies et aux nouveaux modèles marchands, la Fraônce, ses ors et sa République continuent de faire la respiration artificielle et des massages cardiaques vigoureux à une loi DADVSI dont le cadavre est froid depuis bien longtemps. Tentant l’expérience interdite de flatliners du dimanche, les piètres bricoleurs de lois vont probablement tergiverser des années, facturées cher au contribuable et au consommateur, pour décider au final … ce qui sera devenu une évidence pour tous.

J'accepte les Bitcoins !

1NY2dZQ5zhpbuXVrn2nNvZoCmyJq2Wsexr

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires12

  1. adnstep

    Les producteurs de caméra café et kaamelot (vous savez, Solo et Le Bolloch, les deux communistes) attaquent Dailymotion pour diffusion de leurs "oeuvres". Comme quoi ils n’ont pas tous compris.

  2. Gaël

    Merci pour cette analyse pertinente et très agréablement construite ^^

    Dans les initiatives intéressantes dans le domaine d’Internet et de la musique, on peut citer l’exemple des sites communautaires permettant de produire des artistes par un système de financement original : les internautes payent pour soutenir les artistes. Une fois une somme plancher reçue, le site produit un cd, album, concert, etc., ce qui permet au groupe de se lancer. L’effet communautaire et le buzz agit pour les artistes intéressants, du coup on peut penser qu’il y a un réel potentiel derrière ce système.
    Il y a d’autres initiatives intéressantes dans le domaine du libre, notamment. Et au vu de tout ça on peut parier qu’en effet ce n’est qu’une question de temps avant que l’on se rende compte qu’on a tous payé une "loi" stupide pour… rien.

  3. gnarf

    Quand on sait que Kosciusko fut le Lafayette Polonais, absolument anti-privileges, anti-lobbies, defenseur de la liberte…et que l’on ecoute l’accent prout-prout-aristo-16eme de Nicole K M… encore une descendance qui a mal tourne!

  4. geo

    @ H16

    Article paru sur Hebdo MICRO N°519 semaine du 27/03 au 02/04/2008

    Loi antipiratage : ça se durcit

    Avant sa présentation officielle à l’assemblée, la future loi Olivennes de lutte contre le téléchargement illégal fait déjà parler d’elle abondamment : les avants projets se contredisant les uns les autres,ont régulièrement été l’objet de fuites. Seule constante la riposte graduée ne ressemblera pas à ce qui avait été présente initialement. Au lieu des deux courriers électroniques d’avertissement, puis la sanction, un premier courrier électronique sera suivi d’un courrier avec accusé réception, puis d’une proposition de « transaction » : soit l’internaute accepte une suspension d’accès d’un à six mois à Internet, soit il s’expose à des poursuites judiciaires

    Cela montre bien la persistance des lobbys de la « culture ». La constance dans la répression montre la faiblesse du système face à une principe que l’on ne pourra pas stopper.

    De tout manière il existe des méthodes cryptées de transmission de fichiers. Si le gouvernement persiste il y aura forcément des solutions novelles dans ce que j’appellerai « l’acquisition en ligne de la culture »

    Si la grève est un droit gratuit et constitutionnel, je ne vois pas pourquoi la culture ne serait pas un droit gratuit et constitutionnel…….tiens elle est pas mal celle là…..

  5. Boz

    Excellent !
    J’en profite pour te dire, h16, que je trouve ton style et ton inspiration en progression constante. Il n’y a pas à dire, c’est du sacré bon boulot ton blog. Bravo ! (et dire que tu voulais arrêter… ;))

  6. geo

    un nouveau texte? pas possible,
    H16 a tellement égratigné nos chers politiques, qu’ils n’osent plus rien,( y parlent plus ils n’agissent plus), y’a que le peuple qui fait des grèves, pourquoi? y sait pas! mais au cas ou! cela s’appelle du "préventif"

  7. En fait, je suis très pris, et je n’ai pas d’accès internet tout le temps ce qui ralentit mon rythme… Ca ira mieux dans quelques semaines, je pense.

  8. Bouboule

    Bravo, l’auteur…

    Cela fait plaisir, de ne plus rien dire et de s’apercevoir que le petit vélo continue en roue libre…

    La Dadvsi nous a fait perdre 5 à 10 ans (conséquence non chiffrable), et j’attends la loi Balliverne dans le pur jus démocratique à la Française. Anna Boule fait du rentre-dedans…

    Tolérence Zéro. Puissance max. Faites confiance aux peta octets de la connerie cérébrale des députés in the Emi-cycle, et out off the intérêt général…

    Basta, ça roule. Le Zapping TV a donné naissance au Zapp net des médias officiels. Chacun parle dans son coin, l’audience est ailleurs, comme la vérité…

    D’abord quelle vérité ? Avons-nous encore besoin de charlatans pour nous représenter ? OUI! Il faut bien les occuper inutilement parce que si nous les lâchons dans la nature, il sera plus difficile de comprendre notre situation…

    Entre nous, qui n’avez pas compris que la Dadvsi ne servirait à rien dés son élaboration avec ses faux débats télécharger.con?

    Qui ne savait pas que le marché perdrait 20% chroniquement ? Les actionnaires se sont barrés… Même L’EuroTunnel devient une super mega affaire, c’est pour dire…Et les fonds de pension ont débarqué ! Et vous savez quoi? Attendez septembre-octobre 2008, vous allez rigoler…

    Morts, ils sont morts les Majors ! Sacem et RIAA sont les fantômes de l’éternel retour des morts-vivants à coup de taxes, surtaxes, stupides, iniques, qui ont l’effet inverse de celui recherché. Ils ont perdu la main, ils cherchent des pieds ! Les cons.

    Tout était prévisible, et même écrit pour ceux qui savent lire. Pour les autres, ils cherchent encore, l’ignorance est devenue leurs raisons de vivre…

    Gagner du temps ? peine perdue, à la vitesse lumière certains remontent déjà le temps ! Dadvsi, c’est bien fini avant d’avoir commencer, alors laissons la suite logique, pathétique, lamentable de profiler inutilement. Fermez la Fnac, il n’y plus d’Oliviennes…L’observation lui fera le plus grand bien.

    Car la culture n’a jamais eu de prix, et le divertissement n’a rien à voir avec la culture. Désolé pour ceux qui ne l’ont pas encore compris.

    Internet, c’est nôtre, c’est votre CULTURE!!!!! Alors, Libre et Gratuit ou Esclave Payant… le choix est vraiment trop difficiles, aidez-moi…

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)