Ils osent tout. C’est à ça qu’on les reconnaît…

On pensait qu’avec le présent gouvernement, les limites du ridicule avaient été poussées fort loin et que l’espace de débilités ainsi dégagé laissait un terrain suffisamment large à nos politiques pour s’égayer.

Eh bien non.

Tous les jours, certains d’entre eux, seuls ou en groupe, s’échinent à repousser dans des distances insoupçonnées ce ridicule dont ils ont, en quelque sorte, fait une marque de fabrique.

Il faut dire qu’ils sont aidés. Avec des pointures de l’approximatif comme Albanel, ou du simplement grossier, comme Besson,on avait déjà exploré des Contrées de l’Ineptie jusque là réservées à de rares soirées arrosées au fin fond de la Creuse.

Avec la dernière saillie de Fadela Amara, on est maintenant passé en vitesse lumière et les confins de l’univers de la bêtise politique n’ont plus de secret pour le gouvernement Sarkozy :

La secrétaire d’Etat à la politique de la Ville, Fadela Amara, a manifesté son soutien à Jean Sarkozy, samedi 24 octobre sur France-5 : elle conseille au fils du président de la République de saisir la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) en raison d’une « discrimination au patronyme ».

Je ne suis pas sûr que cette exploration était nécessaire pour la grandeur de la Vème République.

Ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1GmmQLr9151RU2o3zLp2BKeN1EgVRH29dS

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires19

  1. Flo

    Ah mais si encore ils se contentaient seulement d’en dire, mais ils en font aussi plus que leur quota!
    Voyez plutôt:

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5imnSwUO77NZwTxFn9z2CyUKm8oxw

    Ils voudraient nous dire quoi manger, boire, comment bouger et b..ser etc etc, ils reçoivent des surendétés lors de permanences pour les conseiller (notamment qu’il faut bien lire entièrement les contrats et les petites lignes)etc etc
    Le plus amusant est qu’ils se font passer pour des victtimes et portent plainte.
    Je crois que dans quelques jours il va y avoir une émisssion sur les « victimes » des banques qui paraît-il met surtout en évidence la naïveté abyssale des « victimes »…

  2. CPM

    @ Flo et pour continuer dans les citations :
    « il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont »

  3. Zgur

    Fadela embrasse t elle Brice et Luc pour complaire à son maître pourvoyeur de statut social?

    Ce n’était déjà pas encore commencé que c’était déjà parti (pour les conneries). Mais là, ils font comme le coyote qui continue à courir alors qu’il est sur le vide abyssal.

    Alors bientôt la chute ?

    Et s’en relèveront ils comme le coyote ?
    Avec l’aide des cons d’en face, rien n’est perdu/gagné.

    Arf !

    Zgur

  4. peuples

    Une phrase de maitre Eolas m’est restée, elle date du mois de juin :
    « Il y a des fois où je redoute d’arriver au bout de mes réserves d’indignation tant elles sont sollicitées »

    J’en suis souvent là, et s’il y’avait un point godwin de l’exaspération, je pense que tu en serais aussi aujourd’hui !

    De toute façon, les « godwinnnés » perpétuels se retrouvent sans aucuns doute sur le Web !

  5. adnstep

    Elle était sérieuse ou elle déconnait ?
    D’ailleurs il devrait tenter le coup, le petit.

    Et si lui ne le fait pas, peut-on le faire à sa place ?

     » Monsieur le chef de la Halde, je tiens à vous signaler des faites graves de discrimination constatés dans mon quartier.
    On empêche un jeune homme bien sous tout rapports de se présenter à une élection jouée d’avance sous prétexte qu’il porte un patronyme particulier. Mais, comme l’a dit Maxime le Forestier, ce grand penseur français pro-hadopi (c’est vous dire si c’est un mec bien), on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille, sur les trottoirs de Manille, de Paris ou de l’Elysée. Monsieur le chef de la Halde, s’il vous plait, pouvez-vous intervenir pour que le petit puisse avoir la place qui lui revient de droit(divin).

    Signé : Isabelle B. »

  6. Oppossùm

    Ah ! quelles méchantes petites langues vous pouvez être !

    Enfin, n’est elle rafraichissante de naïveté cette charmante impulsivité qui oscille, de la candeur à la grossièreté conviviale ?

    Mais non, vous préférez le court petit plaisir de vous joindre à la meute des petits roquets. Bon c’est sûr que défendre l’insipide et le trivial pour se prémunir du carrément encore plus débile n’est pas très enthousiasmant.

    1. La meute des petits roquets ? Si personne ne dit, jamais, ce qu’il faut dire, si personne ne met les pieds dans le plat pour dire « Bon, les bêtises, la grossièreté, le vulgaire, l’absence de tenue, tout ça, ça suffit ! » , quel message croyez-vous que les « élites » entendront ?

      Et puis, on ne peut pas trop compter sur la presse actuellement pour rentrer dans le lard des politiques.

  7. Oppossùm

    Lourde erreur, gauchedecombat (J’ai lu ton dernier billet) , c’est définitivement foutu : mais comme ailleurs c’est parfois pire , nous irons d’abord un peu moins profond , puis nous mettrons beaucoup plus de temps à nous en remettre.
    L’égoismededroite à la puissance démagogiedegauche a encore des espaces français à contaminer .

    Désolé, donc de ne prêter mon cerveau ni au espace publicitaire de TF1 (quelle fol esprit critique que la critique de TF1 : ça m’en fatigue le cerveau d’avance) , ni aux fixettes des combats et multiples résistances gonflées de bonne conscience : c’est d’ailleurs grace à ces derniers qu’à la sclérose crispée des avantages acquis, succèdent , par la seule simple logique de la comptabilité -de droite ou de gauche-, des situations bien pires (que les dignitaires de gauche prépareront discrètement -comme d’hab-, … tout en détraquant le système par le laxisme et le laisser-aller qu’ils prennent pour du social ) !

    Bon allez … c’est pour de rire , hein ! (Mais j’prête pas mon cerveau : j’m’en sers -selon ses moyens- pour critiquer les critiqueurs, aussi.)

  8. Flak

    c’est du language codé, ou tu restes vague et cryptique juste parce que tu n’as rien de concret a dire ?
    je ne crois pas avoir décelé une seule idée claire dans ton post, pourtant il y a tout un paté…
    ou veux tu en venir ? merci 😀

  9. alex6

    @gauchegransoar:
    « je ne crois pas que ce pays soit foutu… j’y travaille, à ma façon »
    Oui on sait. Depuis au moins 50 ans les socialistes/collectivistes travaillent a couler ce pays et soyez rassures, vous etes sur le point de triompher. 20ans en avance sur vos amis communistes en Russie, bel exploit.

  10. gauchedecombat

    le coup du collectivisme soviétique, on ne me l’avait jamais faite… Quelle pauvreté d’imagination ! Il serait tant que certains, à droite comme dans une certaine gauche frelatée (dont ruminances rend très bien compte dans son billet intitulé protozoaires quelque chose), s’aperçoivent que d’autres choix sont possibles… Car ceux qui souffrent ne sont pas ceux qui ont aujourd’hui droit à la parole… et je me bats sincèrement pour eux, professionnellement et personnellement, pour que leur monde leur soit plus clément… On peut s’en moquer. Ou pas.

  11. Higgins

    @gdc

    « …et je me bats… »: toujours cette rhétorique guerrière. Vous baignez dans la frustitude permanente. Faites une analyse, vous en avez besoin.

    « …ceux qui souffrent ne sont pas ceux qui ont aujourd’hui droit à la parole… »: qu’en savez-vous? Vu le bordel régulièrement observé çà et là (Universités ou ce qui en reste, cortège festif et citoyen comme à Poitiers, etc…), je doute très fort de cette affirmation. Vous vous octroyez facilement un rôle messianique. Et puis, parmi ceux qui souffrent (et il y en a qui ont vraiment besoin d’aide. Ceux-là, je suis d’accord sur ce point avec vous, on ne les entend jamais), ne vous êtes vous donc jamais posé la question de savoir pourquoi ? En quoi serions-nous collectivement responsable de choix individuel imbécile ou de comportement irrationnel ?
    « …s’aperçoivent que d’autres choix sont possibles… »: lesquels ? L’avenir radieux promis il y a encore vingt ans par le système soviétique ou par nos étatistes nationaux depuis plus de 30 ans ? Une caverne confortable dans le Lubéron (faut ce qui faut) en buvant l’eau de la source proche et en se nourrissant de lapin sauvage à la farigoulette (on est en Provence) cuit sur un feux de sarments (attention au CO2) avec des fruits sauvages en dessert alors que le Mistral, quand il daignera souffler, produira un maigre courant électrique via une éolienne qui, bon sang de bon sang, m’empêche d’admirer le Ventoux dans sa plénitude (c’est très laid une éolienne) ? Une société où enfin (pour paraphraser Luis Rego dans une de ses meilleures plaidoiries au Tribunal des Flagrants Délires) les chiens feront où on leur ordonnera de faire ou bien d’où la maladie sera chassée sous l’inspiration clairvoyante de nos doctes dirigeants qui nous indiqueront quand nous devons manger gras, salé ou sucré et où la moraline (l’épaisse, pas l’autre) servira de fluidifiant universel ?

  12. Oppossùm

    @ gauchedecombat
     » … je me bats sincèrement pour eux … »
    Bon. C’est bien. Voilà , je te concède le mot. Cela dénote d’un bel effort, même s’il est un peu pré-maché par une opinion bienveillante et des médias producteurs d’esprit critique en sachet (Attention à la date limite des arguments)

    Mais tu n’est pas le seul à être sincère. Et puis la sincérité n’est pas un gage de vérité et … ne devrait pas empêcher … de raisonner un minimum .

    Tu as l’air jeune . Le coup du « d’autres choix sont possibles », surtout venant de la gauche m’a été fait tant de fois que là, je suis joyeusement vacciné.

    Un expl avec la dette publique : pendant des années on m’a expliqué que la dette était dynamique , qu’elle était utile, qu’elle n’existait pas : une génération ne doit jamais rien à la suivante (c’est une vue de l’esprit, exact) , qu’elle était un investissement pour l’avenir, qu’elle allait créer des richesses futures permettant de se quasi-rembourser elle-même etc … etc …
    On a vu le résultat.
    Et à présent cette même gauche donne des leçons la dessus.

    Autre expl : pendant des années on nous expliqué que le pur pédagogisme allait remplacer avantageusement toutes les vieilles méthodes pédagogiques archaïque de Papa basées sur la note le classement l’effort la mémorisation la discipline un certain respect de la hierarchie etc etc …
    Saches que je je suis ni un réac ni un bigot conservateur et que je pense que la contestation, le désordre et la rupture peuvent être « créateurs » , dans un certain cadre … mais le chmilblic mis en place de façon globale donc définitive , démagogique, sournoise et irresponsable (personne n’est jamais responsable) nous a peu a peu mené à un système éducatif encore plus injuste que le précédent.

    Voilà , mes expl sont d’une redoutable banalité , mais tu les retrouve reproduits dans maints secteurs : alors le truc que ‘d’autres choix sont possibles’ , belle formule des batteleurs de gauche … je crains un max !!!

    Bon je ne t’ai convaincu . Tu mettras 35 ans à comprendre -dans le meilleur des cas-. Après quoi tu te seras fossilisé et adopteras un gentil profil égoïste et bébête . Ou bien tu te seras calcifié dans une pose anti-un-peu-tout . A moins que , gentil-inconscient, un peu fatigué par la vie et ses coups bas, tu ne regardes TF1 avec tes petits enfants … au lieu de lire du Lordon dans le texte !

    Ahem pardon, mais Lordon, c’est à fuir aussi.

Laisser un commentaire