Régionales : une petite mise en perspective…

Premier tour des élections régionales, et, bien sûr, premières impressions mitigées. Une vague envie de rigolade devant la mine déconfite des petits chefs de l’UMP, et d’agacement pour tout le reste : les atermoiements sur l’abstention ont été rapidement évacués pour ne laisser la place qu’aux éternelles petites combines (qui va s’allier avec qui) préparatoires au second tour dont on devine déjà qu’il sera aussi palpitant que le premier.

Mais ce blog avait parié sur l’abstention, et je vais donc mesurer rapidement ce qu’elle vaut, en termes réels. Car en effet, une fois remis dans leur juste proportion les scores des différentes formations politiques, on se rend compte que nos éternels enfumeurs continuent les démarches pour faire passer des vessies pour des lanternes.

52% d’abstention, c’est, pour être parfaitement clair, une bonne grosse branlée pour toute la clique politique. Très clairement, très nettement, le camp majoritaire est celui des gens qui n’ont, finalement, rien à foutre des pitres qui pompent de l’argent pour se faire mousser sur des plateaux télé.

Petit à petit, le masque démocratique est en train de tomber, et avec, la légitimité des suceurs de phynance. Et c’est précisément parce qu’avec cette abstention, on sent que le peuple se détache des nouilleries pénibles que ces clowns nous proposent, qu’ils s’empressent de l’évacuer en redoublant d’agitation politicienne stérile.

Pour bien comprendre pourquoi cette abstention est très significative, et, en fait, beaucoup plus que tout le reste, faisons un petit exercice de mise à l’échelle. Pour la beauté de l’exercice, jouons avec les moyens de transport : après tout, la politique, c’est aussi ça, nous transporter d’un présent pas rigolo où on se fait trouilloter l’anus à coup de taxes vers un futur beaucoup plus riant où on va se faire perforer l’arrière-train avec des poteaux téléphoniques.

Pour ne pas froisser l’électeur convaincu par les bouffons de l’UMP ou celui qui aura préféré les guignols du PS, prenons comme référence un beau bateau à voile. Les deux partis ayant réalisé à peu près le même score (à un ou deux pourcent près), nous choisirons un beau catamaran de 19m pour le PS, et un beau catamaran de 18m pour l’UMP. Le mètre supplémentaire, pour le PS, vient de la présence d’un petit dinghy accroché à l’arrière et qui permettra à l’un ou l’autre dirigeant de s’enfuir du navire en trahissant ses « amis » à l’une ou l’autre occasion.

Cette taille posée, qu’avons-nous ensuite, par comparaison ?

En bus de 8m80, alimenté par de l’éthanol tiré de maïs et qui provoquera plus tard quelques émeutes de pauvres crevant la dalle, on trouve alors Europe Ecologie, qui klaxonne violemment à chaque feu rouge en criant victoire.

Survolant un peu le paysage, nous trouvons le FN dans un Piper, avion de tourisme relativement standard et de 7m50 de long environ.

Talonnant le bus et ses prouts bioéthanolés, on trouve le Front De Gauche en Lada Niva (3m80) : à la fois robuste, moche, carré mais polluant, directement issu de la conception russe des années 80, le véhicule fume énormément et on ne peut pas garantir qu’il n’aura pas besoin de plusieurs caisses de pièces de rechange avant la fin du voyage.

Dans les fumées et les bruits pétaradants de la Lada et le klaxon furieux du Bus « écolo », on distingue à peine la petite Smart, sans ses pare-chocs (2m20), conduite par François Bayrou, et dont les petits « pip! pip! » malheureux peinent à donner une quelconque importance. Si la Lada accélère ou si le Bus freine, sprotch, le Modem y passe.

Quand à Olivier B. et son NPA, … il reste sur son vélo (1m50).

Personne ne voit l’abstention. Eh non. Elle est à 10.000m, au-dessus.

A bord de son A380 (74m).

Abstention, le gros bidule au dessus du reste.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires20

  1. adnstep

    La Lada Niva, ça marchait beaucoup mieux que le communisme.

    Trêve de plaisanterie. J’ai choisi, pour la première fois, de ne pas aller voter. Le blog de h16 a sans doute été la goutte d’eau qui a suffit pour emporter ma décision.

  2. Higgins

    Jean Ferrat, paix à son âme, a eu la bonne idée de mourir la veille du scrutin. Nos scribouillards patentés possèdent ainsi un bon dérivatif et une petit chanson permet d’éviter les questions qui fâchent.
    Pour faire suite aux propos de notre psy (http://psychotherapeute.blogspot.com/) préféré et pour voir si l’A380 est la bonne mesure, à combien s’élève le pourcentage de vote blanc (que fait la HALDE?)? Quelle est donc la « légitimité » des bouffons qui veulent nous gouverner?

      1. Higgins

        L’A380 est donc une version rallongé. Près de 57% d’électeurs ne se retrouvent pas dans le système actuel. Entendre des « commentateurs » parler de victoire pour l’UMP de gauche est risible. Quant au PS de droite et à Badinguet, la modestie devrait être de mise.
        Peu ou pas de commentaires pertinents sur cette abstention. Il est vrai que nos pignoufeurs mangent dans la même gamelle que ceux qui s’en sont pris une.

    1. Laetitia

      « Quelle est donc la « légitimité » des bouffons qui veulent nous gouverner? »

      Celle maintenue par la violence. Mais vu les moyens décroissants de la police en France, j’ai bon espoir que ca finisse bientôt par s’écrouler.

  3. Joe

    Pourquoi organise-t-on un deuxième tour ? Un parti a obtenu la majorité absolue des voix pourtant. Il devrait donc « inoccuper » environ 77% des sièges dans tous les conseils régionaux (la fameuse prime à la majorité de 25%). En attendant, les politicards de tous bords doivent rendre leur voiture avec chauffeur, mettre un dernier petit coup à leur assistante personnelle et se faire régler leurs dernières notes de frais. Allez, hop, hop, hop, dehors !

  4. Flo

    Depuis tout gosse c’est exactement la même chose tous les dimanches d’élections.
    Si on filmait encore sur pellicule on pourrait repasser le même film quand la droite « gagne » et diffuser exactement le même mais en utilisant le négatif quand c’est la gauche qui l’emporte.

    Ceux qui ont subit une déconfiture:

    – Si on s’est pris une branlée c’est la faute à l’abstention.
    – les électeurs n’ont pas bien compris notre message, il nous faut mieux expliquer les réformes….
    -Vous en face : pas de triomphalisme et un peu de modestie svp

    Et ceux d’en face de répondre:

    – C’est un rejet massif de votre politique (ou : vous n’avez pas de projet, si ceux qui sont en place ont gagné)
    – Vous n’écoutez pas le message des électeurs qui en ont marre de votre politique injuste, brutale, collectiviste, dispendieuse, inefficace etc etc (rayez les mentions inutiles en fonction du vainqueur).

    Tellement prévisible que ça devient lassant au bout de dix minutes à peine.

    Ce matin débat entre Désir et le gars du gvt qui s’occupe du logement.
    A écouter seulement Désir on aurait cru que l’autre était un nazillon ultra libéralo-capitaliste. Pourtant si on écoute seulement le ministre indépendamment de Désir on entend clairement un discours socialiste.
    Avec quand même un très timide : en France il y a un truc qui s’appelle « droit de propriété ». D’ailleurs pas officiellement remis en cause par ceux d’en face que je sache (jusqu’ici).

  5. Nick de Cusa

    Pour avoir le vrai score des alliés de H16, il faut inclure les non inscrits, les non votants finalement à 53,64%, et les non exprimés.

    On arrive à 57,6%

    La part des suffrages exprimés sur (suivez bien) la population totale en age de voter est de : 42,4%

    1. Théo31

      25 % de 42.4 %, ça fait pas grand chose. Mais ça n’empêchera nullement les élus de continuer à en***** le peuple comme si rien ne s’était passé.

  6. Marine

    « Depuis tout gosse c’est exactement la même chose tous les dimanches d’élections. »
    Pas tout à fait, car là, les grosses chaines ont eu le bon goût de ne pas y passer toute la soirée. TF1 a remis les Experts quand même! Crainte de la chute d’audience? La 2 a repris ses programmes aussi… Les autres fois, c’était déjà comme ça pour les régionales ou je me trompe?

Laisser un commentaire