Nouvelles d’un monde qui pleurniche en politique

Revue de presse. Orientée. Libérale. Méchante. Plus de dents, moins de bisous. Et puis tiens, pour éviter de faire trop gros à digérer, je la découpe en trois partie : Politique, Economique, et Sociale.


Parlons politique, donc.

Ça  pleurniche de tous les côtés.

Ouiiiiiiiiin

Certes, depuis quelques temps, c’est un peu l’avalanche (louche ?) d’affaires dans lesquelles le gouvernement s’enlise comme un mammouth dans son bourbier, et qu’on retrouvera, presque intact, des milliers d’années plus tard, parfaitement conservé au point qu’on saura retrouver son régime alimentaire fait de grosses gabegies, de cigares citoyens, d’hôtels de luxe ou de rapports bidons.

Et quand on est au gouvernement et qu’on subit cette avalanche, on n’a guère que deux possibilités : combattre la rumeur ou pleurnicher dans son coin (les deux sont possibles tour à tour, notez bien).

Pour les petites larmes sur les joues rebondies de tristes élus chopés la main dans le sac, on pourra prendre Christian Blanc qui explique ses déboires de cigares pas payés par le méchant caftage de son directeur de cabinet qu’il a licencié pour avoir – je cite – chopé la grosse tête.

Le récit par Blanc des événements qui ont conduit à la décision de se séparer de son chef de cabinet vaut son pesant de chocolat Havanes frais : en gros, outre les accusations de collusion avec la Franc-Maçonnerie et le bidouillage dans les distributions de primes, le fumeur de cigares accuse son ex-employé d’avoir relaté au Canard Enchaîné ses fumettes au frais du contribuable pour se venger. L’intéressé – bizarrement – nie farouchement. On se doute que la phase suivante, avec les petites larmes sur les grosses joues rondes, devrait suivre.

Au passage, on s’amusera de la tentative de diversion de Xavier Bertrand, qui évoque – à raison, au fait – les 21.000 euros (oui oui, vingt et un mille euros) d’achat de cigares de Claude Gewerc (PS) …  Décidément, la république n’est pas irréprochable à droâte, et elle n’est pas réellement mieux à gôche.

Mais on peut parier sur le combat pied à pied que vont se mener les élus des deux tendances pour faire taire les vilaines rumeurs. Et question pugnacité, on a encore quelques excellents spécimens.

Évidemment, le couple Woerth caracole en tête du hit-parade, avec un dépôt de plainte contre la frétillante endive frisée de Montebourg pour diffamation. La petite affaire, relatée au départ par Médiapart, enfle doucement pour arriver au niveau d’une affaire d’état. Et comme on n’en est pour le moment qu’à la phase des grosses colères, on ne parle pas encore de démission.

Mais si la légalité des actions entreprises ne permet pas de réclamer l’ouverture diligente d’une enquête, les éléments s’accumulent pour montrer que – ô surprise – le petit monde politique est un délicieux marigot où chacun se renvoie l’ascenseur, propulsé, ne l’oublions pas, par les coups vigoureux de jarrets des contribuables soufflant et ahanant sous l’effort répété.

Par exemple, et alors que l’interview téléphonique de Madame Woerth à Europe 1 est encore toute fraîche, on découvre, hagard, que son mari distribuait des colifichets rigolos et coûteux à l’avoué de Bettencourt, de Maistre, quelques années plus tôt.

Tout ceci, je le rappelle, n’est pas illégal. C’est simplement une question de fumet : pour les narines délicates, ça ruine un peu les petits-fours et le champagne, au point même qu’on doive annuler la garden-party. Ce qui a décidé Sarkozy à sortir de la réserve et de la discrétion qu’on lui connaît : après tout, il avait, jadis, promis, juré et craché que la République serait irréprochable.

Il va y avoir du travail ! Question actualité, c’est un sans faute : pas un mois ne s’écoule sans qu’un nouveau scandale vienne agiter la vie politique du pays. Et ce mois de juin, c’est un festival.

Tenez, pour cette semaine, la rumeur scrute le salaire de Jeannette Bougrab, la présidente de la HALDE, qui se serait attribué un salaire de 14.000 euros – oups, pardon, j’ai ripé sur le … ah non, c’est bien 14.000 euros – pour son travail essentiel et formidable (forcément formidable) au sein de cette vénérable institution.

À nouveau, on n’en est pas encore à pleurnicher que c’est vraiment trop injuste de se faire dénoncer comme ça, snif snif snif, et on en reste au démenti : la présidente ne gagnerait que 6135€ net, c’est tout c’est tout !

Au passage, même à ce tarif, on comprend qu’il y a scandale. Pour rappel, la HALDE, c’est cette mâââgnifique institution qui trouve que Ronsard véhicule une image très négative des séniors dans son poème commençant par « Mignonne, allons voir si la rose » … Jeannette Bougrab gagnerait en crédibilité d’un seul coup si elle dissolvait ce furoncle honteux et dépensier de la République : 12 millions d’euros pour employer 87 personnes, ça fait beaucoup pour entendre des conneries sidérales sur la sexualité pas assez alternative des cancrelats.

Dans une certaine mesure, on se demande si toutes ces affaires ne sont pas volontairement mises à jour d’un coup pour préparer une défaite retentissante de la droâte aux prochaines élections de 2012 (ou à sa disparition pure et simple, en rase campagne, d’ici là) qui laisserait le pays aux mains de la gôche : si l’on prend en compte que ce pays est, justement, en train de sombrer, rien ne serait en effet plus malin, cynique et vicieux de la part des « stratèges » de l’UMP que de laisser le Titanic aux bons soins de Martine, qui n’aura plus pour tâche que d’organiser les canots de sauvetages pour les 1ères classes, le reste pouvant, comme d’habitude maintenant, aller se faire voir.


Si je peux me permettre, je pense que tout ceci n’aurait pas lieu si l’état n’occupait qu’une toute petite place dans ce pays. Comme il est partout, et qu’il est composé de personnes ô combien corruptibles, on se retrouve, tous les jours, avec des affaires de corruption.

D’un autre côté, même chopés la main dans le sac, les Français réélisent les voleurs et les malandrins.

À la fin, on ne peut que se dire « Bien fait. »

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires20

  1. edgar

    Il est bien évident que personne n’a jamais entendu parler de corruption aux zuesseofèy. Halliburton toussa jamais entendu parler. Z’ont pourtant un Etat slim fast…

    1. Tabs

      Mince… C’est vrai qu’on répète sans arrêt ici que les USA c’est le paradis sur terre et que les politiciens Américains sont des gens honnêtes et dévoués.

      Sur ce coup là tu nous a bien remis notre place…

      1. edgar

        en termes de prélèvements obligatoires, plus slim que la france. Mais ce n’est pas mon point. ma question c’est plutôt qu’est-ce que tu proposes au delà du constat de la débacle de notre beau gouvernement ?

        1. Je ne propose plus rien. Y’a rien à proposer : les gens n’en veulent pas. D’ailleurs, ils le démontrent bruyamment aujourd’hui.

          Et toi, petit scarabée, que proposes-tu, très concrètement ?

        2. Mateo

          C’est pas compliqué à comprendre pourtant: moins les hommes d’état ont de pouvoir, moins ils peuvent corrompre/être corrompus…

          S’il suffit d’être moins anti-libéral que la France pour être qualifié de libéral, alors la quasi-totalité des pays développés le sont. En outre, le montant des prélèvements obligatoires est un bon indicateur, mais il n’est pas suffisant pour qualifier un pays de « libéral » ou pas…

          Mais pourquoi mets-tu tant d’entrain à afficher ta méconnaissance du libéralisme aux yeux de tous?

        3. Flak

          Edgar, pourquoi tu parles de US si c’est pas ton point?
          pourquoi tu demandes a H16 de proposer quelque chose, tu n’as pas remarque que le probleme allait un peu plus loin ?
          tu n’as pas l’air de comprendre ce que dit H16, tu crois que tu comprendrais s’il proposait quelque chose?
          tu nous fais une belle tranche de franchouillerie, avec ton anti-americanisme de fascination et ton ‘l’herbe n’est pas plus verte ailleurs’ quasiment compulsif.

          Tu ne comprends pas ce que H16 dit, pas plus que tu ne pourrais eventuellement proposer d’alternative principalement parce que tu n’as pas la culture politique suffisante, ni meme les bons outils mentaux (franchouillerie oblige) pour ce faire.
          Dis merci a H16 qui te fait prendre conscience de ton lavage de cerveau.

  2. Tabs

    « D’un autre côté, même chopés la main dans le sac, les Français réélisent les voleurs et les malandrins. »

    C’est le constat que je me fais depuis des années et je n’arrive toujours pas à comprendre comment des gens peuvent voter pour les mêmes abrutis élection après élection.

    On a les politiciens qu’on mérite comme dirait l’autre…

    Après ça, on peut certes se dire bien « bien fait, c’est mérité » (on va pas bouder ce petit plaisir quand même). Le problème c’est que dans les autres démocraties, peut importe où l’on va, c’est toujours la même histoire. Résultat des courses, on est dans le même merdier que les autres, et on ne fait pas grand chose pour que sa change.

    Bien fait pour nous…

    1. Le constat est le même, le degré change. C’est ce degré qui donnera (ou pas) une latitude aux individus pour se sortir du merdier dans lesquels les politiciens (et la sociale-démocratie) les ont collé.

  3. Higgins

    J’aime bien ta conclusion, H16, quant à la manière de refiler la patate chaude à la gôche. Je me pose également la question depuis quelques temps. On aurait besoin d’un Winston Churchill, nous n’avons que des Pierre Laval et leurs minables combinaisons. Ceci dit, une chose est curieuse, quand ils exercent quelques responsabilités, les socialistes deviennent d’un seul coup beaucoup plus réalistes (je dis ça pour tous ceux qui augmentent la productivité de la grève aujourd’hui): http://www.lesechos.fr/info/france/020624499356-pour-migaud-la-reforme-des-retraites-ne-va-pas-assez-loin.htm

    @ Edgar

    La corruption et la prévarication ne sont pas l’apanage de notre beau pays. Mais chez nous, tout se termine en décoration ou en vote discret mais si efficace http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/06/23/Et-si-pendant-la-coupe-du-monde%2C-on-l%C3%A9galisait-le-financement-occulte-des-partis-politiques. Même Authueil est écœuré: http://authueil.org/?2010/06/22/1637-l-essentiel-et-l-accessoire. Comme il le précise à la fin: « Pendant que ceux qui sont censés piloter l’avion font de l’animation en cabine, qui est dans le cockpit? »

    CPEF

  4. Arkh

    « je suis parti me reposer chez moi en Tunisie » J’imagine que niveau impôts, monsieur ne doit pas payer grand chose en France.

  5. Théo31

    La politique, ça prouve au moins une chose : on peut être une (grosse) pute et s’enrichir.

    M’est avis qu’avec les gros arrosages de biftons pour l’Euro 2016, de jolies casseroles sortiront.

Laisser un commentaire