Sarkozy et la Collusion des Radars Routiers

Comme le disait avec clairvoyance Alphonse Allais, l’Etat français a bien compris qu’il faut prendre l’argent où il est : chez les pauvres. Ils n’en ont pas beaucoup, mais il y a beaucoup de pauvres. Et l’une des méthodes trouvées par Sarkozy, c’est d’utiliser les radars routiers …

C’est en regardant l’interview fort intéressante de Jean-Luc Nobleaux par Jean Robin de Enquete & Debat, que j’ai appris que ce journaliste iconoclaste avait mené une réelle enquête de fond, dont les résultats sont compilés dans un livre, « Radar : le grand mensonge« .

Radar : le grand mensonge

Et une enquête de fond, ça titille mon intérêt : c’est quelque chose de plus en plus rare dans le métier, comme en atteste les nombreuses Pignouferies de Presses que ce blog relate parfois.

En cherchant à comprendre ce qui motivait l’installation des radars, et en décortiquant intégralement le marché, opaque et juteux, de ces appareils, depuis leur mise en place jusqu’à leur maintenance et en passant par les amendes, il a découvert l’incroyable collusion entre certaines grosses sociétés et le pouvoir, spécifiquement représenté par Sarkozy quand il était au ministère de l’Intérieur puis maintenant qu’il est à l’Elysée.

Il montre aussi très bien la véritable propagande fumeuse qui fut mise en place et qui a encore cours actuellement pour faire passer ces boîtiers pour des armes efficaces contre l’insécurité routière, alors que les résultats sont en réalité bien plus mitigés que ce que la presse traditionnelle, trop contente de lécher servilement la main qui la nourrit, peut laisser imaginer à grand renfort de statistiques plus ou moins bidonnées.

L’interview évoque d’autres thèmes que je n’aborderai pas dans ce court billet, mais je vous encourage tout de même à la voir lorsque vous en avez le temps :


Quart d'heure de célébrité de Jean-Luc Nobleaux
envoyé par enquete-debat. – L'info video en direct.

Maintenant, au-delà même des éléments que nous expose Jean-Luc Nobleaux, on peut s’interroger sur l’absence de publicité ou d’information sur cet ouvrage dans la presse traditionnelle : à vrai dire, je n’en avais entendu parler absolument nulle part.

Pourtant, il y a de la matière !

La sécurité routière et le flicage devenu maintenant constant sur les routes, au point qu’on en vient à savoir, de façon plus ou moins directe, les allées et venues de tout un chacun, tout ceci pose un très léger problème de libertés individuelles qu’on aurait bien tort de passer sous silence.

Les radars, tout le monde a eu l’occasion d’ou bien les tester, ou bien en parler à table en famille, ou bien en défoncer un à coup de torche à la thermite ou heu non peut-être pas le dernier cas mais je crois que vous avez saisi : c’est un thème connu de tous, qui fait facilement débat dans les médias.

La collusion du pouvoir avec de grosses sociétés, et la collusion, spécifiquement, de Sarkozy, avec des grandes entreprises françaises, voilà qui doit, normalement, faire saliver plus d’un organe de presse.

Eh bien malgré l’occurrence de ces deux thèmes, le livre n’a reçu, pour ainsi dire, aucune publicité dans les médias généralistes. Pourtant, les médias spécialisés (magasines automobiles, par exemple) ont clairement vanté la qualité de l’ouvrage …

Je suis toujours surpris de constater l’énergie déployée par les antisarkozystes pour dégoter des affaires incriminant le chef de l’état, dont certaines, il est vrai, méritent largement une fessée républicaine et démocratique aux prochaines élections, et, a contrario, de voir leur totale apathie pour certains thèmes moins consensuels qui leur offrent pourtant un boulevard en matière de critique argumentée contre le chef de l’état.

Il serait donc plus que temps que les habitués de la dénonciation s’y mettent un peu, à leur tour, non ?

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires31

  1. Sébastien CERISE

    Bonjour,

    Il est clair que cette affaire est scandaleuse.

    Le livre est bon , j’en avait entendu parlé sur un obscur site web il y a peu…

    Pour la gauche ? Je suis d’accord avec Stéphane. Et je dirai même qu’ils en profitent déjà car la gauche a la quasi totalité des collectivités…

    Et le pognon des pauvres, c’est bon à prendre à droite comme à gauche !

    Qui va scier la branche sur laquelle il est assis ?

    Personne !

    Bien cordialement,
    Sébastien CERISE

    1. Higgins

      Enfin un article où on parle vraiment de Sécurité routière et qui n’est pas de la propagande. Dans le droit fil, on peut signaler cette pléthore de signalisation qui n’a pour fonction que de dédouaner l’administration de ces éventuelles responsabilités. Quant à l’inanité des emplacements de radars automatiques, les faits parlent d’eux-mêmes!!!

  2. Toma

    Pour ma part, je ne me suis jamais fait flasher. Malgré 3 radars sur mes trajets quotidien.

    Et si on respectait tous les limitations de vitesse… ?
    Pour voir.

      1. Toma

        « Radar : Le grand Mensonge »
        « Fichage, Flicage, Racket, Caisse Noire »

        Si ces radars ne flashaient pas autant, il me parait clair qu’ils ne seraient pas aussi rentable.

        A chaque fois que j’entends parler de ces boites grises, je rêve du jour où ils ne serviront plus à rien.

          1. Les radars l’étaient au début. Mais maintenant, ils ne le sont plus même pour ceux qui les installent. Les seuls gagnants sont les sociétés privées qui gèrent les contrats de l’état pour ces machines. Mais les amendes récoltées ne compensent plus les coûts de fonctionnement.

        1. Flak

          « Les seuls gagnants sont les sociétés privées qui gèrent les contrats de l’état pour ces machines »

          mais justement! le couts de fonctionnement sont payes avec de l’argent gratuit qui est tranfere a des compagnies non pas privees, mais ‘potes avec un ponte du public’; ce sont des compagnies destinees la depense regulee de l’argent gratuit fournit par les pauvres.

    1. Laurent

      Moi non plus je ne me suis jamais fait flasher et pourtant de 2000 à 2005 je faisais plus de 40000 km/ans sans JAMAIS avoir respecté les stupides limitations de vitesse sauf lorsqu’elle sont justifiés (ce qui arrive quelque fois par hasard). Les radars devraient être interdit par la loi et la justice ne devrait sanctionner QUE lorsque l’on cause des dommages à autrui. Sanctionner quelque’un pour une risque est inique, c’est une spoliation.

      1. deres

        Ton raisonnement est abusif …
        Supposons qu’un industriel soit soumis à ce raisonnement, au hasard disons un exploitant de centrale nucléaire ou une compagnie aérienne. Le choix entre un accident très grave mais très peu probable et ses coûts de maintenance annuels serait vite fait. 1% de chance d’être pris la main au panier contre 99% de chance de s’en mettre plein les poches. N’oublions pas que les dommages peuvent être la vie d’autrui qui a une valeur infinie pour autrui mais une valeur négligeable pour d’autre …

  3. Cultilandes

    La gestion de l’argent des radars (dépenses et recettes) mérite la transparence!

    Je ne sais pas si c’est dans votre sujet, mais ce que dit JL Nobleaux me semble discutable sur un point: Il affirme que la mortalité routière augmente depuis deux ans, que les radars ne l’on pas faite baisser… Les courbes ne semblent pas le montrer:
    http://forum.321auto.com/forum/image/forum/113798.jpg
    http://www.securite-routiere.org/desinformation/AiryRoutierproces/evolmorteuropecarefig12.jpg
    http://www.ccfa.fr/IMG/png/courbe.png

  4. toto

    Il y a bien eu chute de la mortalité suite à la mise en place des aux radars en 2002-2003.

    Cela dit, la transparence n’est pas le point fort de l’état.

    1. Jean-Luc Nobleaux

      L’astuce statistique du gouvernement est justement d’attribuer les bons résultats de l’année 2002 à des radars qui ne seront implémentés au bord de nos routes que 2 ans plus tard 😉 A partir de fin 2003 pour les premières cabines. Et on ne peut décemment mesurer un éventuel impact sur la SR qu’en 2005… Or à partir de cette période les bons résultats de la « Sécurité routière » sont soudain freinés… (cf chiffres officiels)
      JLN

  5. Ploufe

    Bof un torchon de plus surtout qui joue sur le côté « on nous cache tout, … »;
    C’est tellement facile; et puis c’est vrai toutes les sociétés privées sont forcément des ordures bien sur; il y a plein d’employées dedans? Ha mais ça ne doit pas être grave.

    1. Evidemment, vous l’avez lu et avez soigneusement écouté l’argumentaire développé dans la vidéo pour pouvoir nous sortir votre opinion ainsi ?
      Les arguments qui étayent votre thèse vont donc naturellement être décrits par le menu ici.

    2. Mr T

      C’est clair franchement ce blog est d’un niveau affligeant, des théories du complot dans chaque article, une critique sans nuance systématique des sociétés privées et de leurs méfaits (au contraire des sociétés gérées publiquement bien plus respectueuses de l’intérêt général), d’ailleurs je ne mettrai plus les pieds ici.

      Sérieusement Ploufe votre commentaire est ridicule.

  6. Sylvie

    On apprend ce dont on se doutait n’est-ce pas?

    Excusez-moi H16, hors sujet mais…
    Nos amis belges manifestent eux aussi mais dans un autre genre.
    « le réchauffement je m’en fous, j’ai la clim »
    « chacun pour soi, et pas pour les autres ! »
    « C’est une manifestation collective individualiste ! »
    Etc… XD

  7. flash

    LOL pour ma part je ne crois pas aux radars si ce n’est que ceux sont de belles machines a fric qui servent a remplir les caisses vides de l’etat ! de plus en plus on veut nous laver le cerveau avec des conneries de plus en plus incroyables !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.