Le bien trouble jeu de la SNCF

Votre train a été annulé par la SNCF pour causes « météorologiques », et pas un flocon en vue ? Rongez votre frein et rangez vos couteaux. C’est normal.

En fait, l’entreprise publique de service public qui doit à son public un service de qualité payé avec nos impôts … n’a plus un rond (pour changer) et fait donc des pieds et des mains pour ne pas avoir à indemniser ses clients qu’elle oublie à quai.

On apprend en effet, pas du tout surpris mais assez outré :

  • que la glace happée par le train en marche est projetée un peu partout sur le train arrivant en face, brisant les vitres des TGV jusqu’à la rupture de stock dans les ateliers de réparation,
  • que pour éviter ces désagréments, les trains « grande vitesse » ne roulent plus en réalité qu’à 170 km/h, soit un peu plus de la moitié de leur vitesse normale,
  • que l’entreprise publique annule purement et simplement des trains pour éviter d’avoir à indemniser les clients.

Le prestige des trains français continue à en prendre un coup, vous ne trouvez pas ?

Et bing le train !

(Je me demande si je ne vais pas créer une catégorie « Soviétisons Nous La Vie », tiens).

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires37

    1. JG2433

      @Epicier vénéneux
      Votre désespoir s’apparente à celui du quidam qui aurait voulu se servir d’un couteau sans manche et qui n’avait pas de lame 🙁

  1. Flo

    Mon train a circulé normalement lundi matin, mais j’ai tout de même attendu 45 min dans une gare, le temps que « les contrôleurs arrivent »! La SNCF est magnifique!

  2. Url

    Chic une hstoire de trains. Bon allez je m’y colle, pour la 1ère fois je vais passer côté défense de ce truc (SNCF).

    Franchement les conditions restent exceptionnelles, doit-on concevoir et payer des rames anti_gel, anti-tempête de sable, anti-canicule, anti-OGM, tant que ces épisodes climatiques ne sont pas (encore) récurrents ? Foncer à 300 km/h dans ces conditions, est-ce tenable, obligatoire, sérieux ? Quel est le juste équilibre à trouver ?

    Concernant les retards de TER soumis à pénalités auprès du conseil régional et les annulation non, le contrat est visiblement mal fait… 😉

    1. Bof

      Anti-canicule: oui, car avec le réchauffement climatique, il y aura des canicules tous les été (entendu en 2003)
      Anti-tempête de sable: oui ,car avec le réchauffement climatique, nous aurons bientôt le climat du Sahara
      Anti-gel: oui, car avec le réchauffement climatique, il fait de plus en plus froid (entendu en ce moment)
      Anti-OGM: heu… joker, mais je vais bien trouver un lien avec le réchauffement climatique

      donc oui, payons ! ;o)

      PS: pour la photo; c’était pas la SNCF, mais la compagnie (privée) des Chemins de Fer de l’Ouest. Je sais, on s’en fout.

    2. Mhmh. Là, il s’agit plus d’un problème de fonds ou de gestion qu’un problème de neige. Les trains qu’on annule parce qu’on ne veut pas rembourser leur retard, c’est de l’économie, pas de la météo.

  3. Boutros

    Quelle différence y a-t-il entre un tuyau d’arrosage et une clé à molette ? Aucune. Ils sont en caoutchouc tous les deux sauf la clé à molette.
    Et entre la SNCF et le climat ? Aucune. Ils réchauffent tous les deux (taxe charbon) sauf le climat.

  4. Vallenain

    Tiens, ça m’est arrivé vendredi aprem. Vendredi, veille des vacances scolaires de Noël (donc jour de retour de tous les étudiants) et sur le train qui conduit directement aux stations de ski des alpes, ils ont enlevé une rame (rappelons aussi que 2 rames ne suffisent pas pour n’importe quel autre vendredi sur cette ligne) : nous étions donc je ne sais combien de centaines de passagers à devoir nous entasser dans une minuscule rame, on s’en fout, ce sont les bébés et les vieux qui ont le plus mal…

  5. Higgins

    Il me semble qu’il est arrivé la même mésaventure à un TGV à la gare de Lyon début des années 80. Le train a légèrement dépassé la butoir d’arrêt.

  6. scaletrans

    Dorénavant, je prends le train le moins possible. Avant, je parle des années 50 à 90, c’était un transport relativement sûr et d’une assez grande exactitude. La dernière fois c’était en Juin, et la pignouferie était qu’ayant pris mon billet par Internet, je ne pouvais pas le valider, puisqu’il me fallait pour cela un numéro de CB identique à celui avec lequel j’avais fait l’achat: à la SNCF on ne savait pas encore que les banques modernes délivraient des cartes virtuelles ne servant qu’un fois.

  7. gnarf

    Tiens un truc qui vient d’arriver en Pologne…suite a un changement de grilles horaires et une mauvaise gestion du deneigement, pagaille sur le reseau ferre, plainte des usagers.

    Le secretaire d’etat aux transports a ete remercie. Motion au parlement contre le ministre de l’infrastructure qui se retrouve menace…il restera mais il a eu tres chaud.

  8. Théo31

    La dernière fois que j’ai pris le train : 50 km en … 3 heures. Un morceau en bus et la correspondance SNCF qui ne nous a pas attendus. Deux jeunes filles sont allées gueuler. Le connard du guichet leur a rigolé à la figure et fermé son guichet pour … aller réceptionner une pizza. Elles voulaient écrire au directeur. Je leur ai dit que ce n’était nécessaire, ces connards en on rien à cirer des clients. Merci la Société Nationale des culeurs de fions.

  9. Robert Marchenoir

    En parlant de trains, j’aime bien celle-là. Ca se passe en Angleterre.

    Un train tombe en panne en rase campagne. Le conducteur prend le micro et demande : y’aurait pas, parmi les passagers, un type qui aurait une clé à molette sur lui ?

    Il y avait, parmi les passagers, un type qui avait une clé à molette sur lui. L’essuie-glace de la locomotive était dévissé, et ça empêchait le train d’avancer.

    Le passager a réparé le train, qui est reparti.

    C’est tout à fait authentique. La prochaine fois que vous prenez le train, n’oubliez pas votre boîte à outils.

  10. Noel

    Bonjour,
    J’aime bien votre description purement financiere des choses mais bon il faut vous poser une question tres importante.
    Est-ce que vous voulez rouler a 170 en toute securite ou rouler a 300 et avoir des morts sur les train? C’est vous qui voyez. Perso, je prefere qu’il n’y ai pas de morts.

    1. Ah ah ah. On ne manque pas d’humour, à ce que je vois. A 0 aussi, il n’y a pas de morts. Ou si. D’ennui. Ou d’apoplexie.

      Le problème, mon brave, n’est même pas que les trains roulent lentement, mais bien qu’à certains moment, ils ne roulent plus du tout. Ne partent plus. N’arrivent pas. Prennent 3H pour un trajet qui en met 1 à 170 km/h… On est bien souvent plus proche du 100 que du 170.

      Et puis, c’est tout de même un tantinet irritant de savoir qu’on a payé des milliards pour des trains qui, il y a quelques années, roulaient encore assez bien, et qui maintenant, ne valent plus tripettes (alors que les milliards, on continue à les payer, hein).

      1. Noel

        Ct pas du tout de l’humour pr les fenetres, une fenetre qui te pete a la gueule a 300 ca doit faire assez mal :-S (surtout avec du verre qui fait bien 3 cm d’epaisseur)
        Enfin bref passons, si tu trouves que les trains roulaient mieux il y a qqs annees, c’est la faute aux nombreuses reorganisations successives que connait la SNCF… Merci la commission europeenne…
        Et c’est vrai que les retards sont chiant et je te comprend completement, mais dans l’entreprise, c’est la securite puis la regularite… Donc oui l’annee derniere personne est mort sur plus de 1 milliard de personnes transportee mais il y a du retard…
        Donc dans des situations dangereuses, c la pure catastrophe, un train a bcp de retard donc le train pr le voyage retour (qui est assure par le meme materiel) aura trop de retard donc il est annule…
        J’aimerais trop savoir comment les japonais y arrivent… Seul les tremblements de terre (et accessoirement les tsounamis) ou les houragant arretent leurs train… Ca coute bcp plus cher qu’en france mais ca marche et tjs a l’heure…

        1. Noel

          Ils ne subventionnent pas leurs trains, peut etre pas, mais les prix sont beaucoup plus eleves (deja que tu pensais que ct cher en France…). Par contre, comme en France c’est l’Etat qui finance la construction de nouvelles lignes ferroviaires et la-bas, elles coutent bien plus cher en raison des normes anti sismique.
          Et de toute facon la greve c’est un sport national en France… Tout le monde pense que c’est une bonne idee de faire greve avant de negocier avec les patrons, c’est completement con!

          1. C’est plus cher, mais ils sont ponctuels, propres, spacieux. Toutes autres choses que les trains franchouilles ne sont pas et n’ont jamais été.

          1. En fait, on s’en fiche : soit les gens sont prêts à payer, et le train roule. Soit non, et le train disparaît. Et fini les milliards du contribuable partis en infrastructures inutiles. Et fini les milliards de subventions. Et surtout, youpi les milliards de plus dans les popoches du contribuable.

            Sur les distances moyennes, comme en France, l’avion est bien plus rentable.

        2. Théo31

          C’est peut-être plus cher au Japon, mais je suis certain que quand vous avez réservé votre place, elle n’est pas occupée à votre montée par un punk à chiens voyageant à vos frais.

        3. Noel

          L’avion est certe plus rentable (meme si je ne vais pas parler du fait le que aeroports sont construits avec l’argent du contribuable mais ca c’est une autre histoire) mais il est aussi beaucoup plus poluant… Le fait est que le train est plus propre et plus rapide (je sais ce que tu vas dire, « il est tjs en retard!!! ») mais si tu prends un exemple de ligne a grande vitesse, le train peut avoir bcp de retard tout en etant plus rapide que l’avion… Le vol en lui meme est plus court biensur mais il faut compter le tps d’acheminement a l’aeroport qui est en periferie des villes et aussi le tps d’embarquement et de dechargement…

          1. Beaucoup plus polluant ? Bof. En France, le premier consommateur de diesel, c’est tout de même la SNCF.
            Mais même sans cet argument, là encore : enlevez les subventions de la SNCF, enlevez les subventions des aéroports, et regardons ce qui fonctionne.
            Conclusion : l’aérien coûte moins cher (regardez ce qui se passe dans les pays où ces moyens de transports ne sont pas subventionnés).

        4. Noel

          L’avion gagnera probablement oui mais il faut voir ce qui s’est passe aux US… Une economie hyper libre oui mais en contrepartie, c’est le 2eme polueur de la planete…
          Avec le train oui il reste encore des lignes non electrifiees mais ils electrifient de plus en plus… Et j’ai envi de dire que c’est normal que ce soit le plus gros consommateur individuel de diesel tout simplement car les autres sont des particuliers ou des entreprises de transport routier. Comme le transport routier comprend enormement d’entreprises differentes, c’est normal je trouve. Mais meme avec « tout » ce diesel consomme, le ferroviaire c que 3% des emissions de CO2 du transport en France… Quand on voit le nombre de personnes transportees et le nombre de trains qui circulent, c’est pas grand chose.

          1. « c’est le 2eme polueur de la planete »
            Le CO2 n’est pas un polluant.

            Concernant la France, le plus gros affréteur routier est la SNCF aussi. De plus, les compagnies de car en région sont des filiales de la SNCF.

        5. Noel

          2eme emeteur de gazs a effets de serre desole.
          Oui la SNCF est le plus gros transporteur routier en France en particulier avec GEODIS BM qui fait parti du groupe SNCF. Mais la on parlais de la SNCF en conpagnie ferroviaire je crois.
          Donc le ferroviaire (pas la SNCF) represente que 3% du co2 du transport. C’est un mode de transport aussi propre que l’on peut avoir actuellement. Oui les trains Diesel consomment beaucoup mais ceux qui sont electrique (vu que 80% de l’energie en France vient du nucleaire et 15% de l’hydrolique dc pas de co2 dans les 2 cas) tres tres propre. Et certes un train diesel consomme beacoup mais passe tous les passagers a la voiture, meme en comptant 2 personnes pas voiture (qui est rare surtour pour les deplacements domicile travail) et le train consomme moins de carburant.

          1. Mais le CO2 n’est pas un polluant. Utiliser l’argument « La SNCF permet une réduction de la facture CO2 » pour faire comprendre qu’elle pollue moins que l’avion est un argument fallacieux puisqu’émettre du CO2 n’est PAS polluer.

            De toute façon, l’argument initial ne repose pas sur la faible consommation ou la non-pollution des trains mais sur le fait qu’ils sont massivement subventionnés par le contribuable, que les billets ne sont donc pas au prix juste, que les services rendus sont de plus en plus mauvais, qu’ils sont sales, en retard et fréquemment en grève.

Laisser un commentaire