Et HADOPI capote

Difficile de faire des billets actuellement tant la déferlante du #bistougate est omniprésente. Il n’en reste pas moins que, pendant que la classe politique retient (mal) son souffle les yeux rivés sur Harlem, le monde continue de tourner et la France de patiner dans la semoule en marche arrière, s’enfonçant mollement sous nos yeux. Et voilà que la HADOPI choisit ce moment crucial pour se mettre au point mort.

Oui, c’est bien le terme qui s’impose : la Haute Autorité qui devait, au départ, observer les petits internautes se retrouve en arrêt complet.

Il faut dire qu’à l’instar d’un PlayStation Network qui se serait gentiment fait hacker parce qu’un patch n’a pas été correctement appliqué, la HADOPI a fait confiance, pour la prestation technique dont elle avait besoin, à une bande de joyeux lurons payés fort cher mais très manifestement en dessous des standards minimaux en matière de protection de ses serveurs.

Logo HADOPI : haute autorité destinée à observer les petits internautes

Pour résumer l’affaire et sans verser dans l’aspect trop technique, la HADOPI a régulièrement besoin de la liste des adresses IP des méchants pirates dont elle doit s’occuper. Cette liste est obtenue auprès de Trident Media Guard (TMG), une société nantaise qui récolte ces adresses en écumant les réseaux Peer-To-Peer de partage de films et de musiques (BitTorrent notamment).

Mais voilà : au moins l’un des serveurs de TMG est une passoire et il n’a pas fallu bien longtemps pour qu’on découvre que des documents contenant les adresses IP des méchants pirates y étaient conservés bien au-delà des 3 jours maximum que la CNIL permettait.

Ce qui conduit naturellement la Hautotorité … à devoir fermer la récolte des adresses pour le moment et fermer toute connexion avec TMG : ce serait tout de même ballot que des milliers d’adresses de potentiels pirates se retrouvent dans la nature alors que, la loi étant ce qu’elle est, cette information est confidentielle. Ca risquerait de nuire un chouilla aux procédures susceptibles d’être engagées.

Nous avons donc une fuite notable de données sensibles et une interruption complète du travail de l’autorité qui nous coûte, pour rappel, 12 millions d’euros par an et prétend arriver à remettre sur le droit chemin péniblement 3.5% d’internautes. Tout ceci continue de sentir le fiasco dispendieux et la gaudriole dans laquelle s’illustre tous les jours ce pays, même au-delà des frontières.

C’est rassurant, en fait : quand on se rappelle que ce sont les mêmes rigolos aiguisés comme des cotons-tiges qui veulent dresser un firewall à l’échelle européenne, on se dit qu’on a encore le temps de se retourner, et qu’ensuite, on aura encore moult occasions de bien rire.

J'accepte les Bitcoins !

1HCh5jGqiwcSK76YS4W8DfvfKDLcYWtQ2a

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires13

  1. Pere Collateur

    HADOPI capote…
    Certes, la bidule se prend une cale de plus dans les dents, mais de là à penser que ca signe son chant du cygne, je pense que vous vous faites des illusions.

    Ce machin couteux, inutile et pitoyable sera porté à bout de bras par ses initiateurs tant qu’ils en auront les moyens.
    Un peu comme le soutient hallucinant à l’immobilier subventionné…

    Tant que le carburant en provenance des taxe payers ne sera pas épuisé, tous ces délires continuront de plus belle.

    Mais bon, tout a une fin… On s’en rapproche de plus en plus d’ailleurs. Vous avez remarqué?

    1. Oh je ne suis pas allé jusqu’à dire que c’était l’arrêt total avant sa mort, notez bien. C’est juste un élément de plus avant sa déconfiture complète et finale…

    1. Pere Collateur

      Moi non.
      J’ai d’ailleurs posé la même question de nombreuse fois sur les forums/blogs que je fréquente et à mes connaissances IRL.
      Personne n’a recu de prose de l’HADOPI, ni entendu parlé d’un cousin germain par alliance qui connaitrait une demi-soeur issue d’un troisième mariage qui éventuellement aurait entendu parlé d’un happy few ou deux ayant été flashé.

      De la à se demander si tout ca ne serait pas du vapoware…

  2. grandeseringue

    Totalement HS mais j’ai remarqué que vous ne publiez jamais le samedi…est-ce parce que vous faites sabbat ou enfourchez votre balai de sorcier pour concocter tous ces articles géniaux dont je ne me lasse pas ? 😉

  3. Jazzman

    La nouvelle génération de compteurs électriques sera programmable à distance. On pourra vous couper l’électricité (et le gaz) d’un clic de souris. Alors neutraliser un internaute trop remuant sera un jeu d’enfant, et en plus ce sera « un problème technique indépendant de notre volonté ».
    Bienvenue au XXI siècle.

    1. Stéphane

      Neutraliser un internaute? Voyons. Gaz et électricité vous seront simplement coupés si le comité local de défense de la nature estime que vous consommez plus que ce que vous devriez.

    1. Oui, j’avais du évoquer l’affaire dans un précédent billet. Quand je dis que ce sont des pitres et des incompétents, le track record ne laisse aucun doute…

Laisser un commentaire