Un budget 2012 rigoureux ? De qui se moque-t-on ?

Hier soir, j’ai suivi d’une oreille distraite la séance chez le dentiste en direct des six clowns du PS pour tenter de vendre leurs bricolages en vue d’une présidentielle qu’on devine déjà morose. Les petits tacles enrobés de mamours humides ont ajouté à l’aspect irréel de l’exercice qui offrait de surcroît un spectacle saisissant du décalage entre ces six comiques de répétition et la situation tragique du pays alors justement que le budget 2012 est en discussion…

Inutile ici d’éplucher les âneries consternantes que les candidats auront alignées lors du débat : lorsqu’ils parlent d’économie, ils sont aussi crédibles que lorsque les Schtroumpfs racontent une partie fine.

J’en veux pour preuve les quelques éléments de réflexion que nos pitres lâchent en pâture à une presse tendrement à leur écoute : le François tente par exemple de cliver comme un malade avec une politique fiscale qu’il qualifiera évidemment d’audacieuse, ce qui, au passage, met la barre de l’audace à un niveau suffisamment modeste pour ses ambitions.

Et pour cliver, Hollande, il clive : il veut faire payer plus d’impôts aux riches ! Et pour ce qui est de couper dans les dépenses ? Ah, non, pardon, ça, c’est pas cliver, c’est tabou.

Et pendant que le bon François (Hollande) installe donc un clivage d’une férocité inouïe, l’UMP, qui est au pouvoir (ce que le caramel est au fond de la casserole, i.e. attaché grave), lui, doit se dépatouiller d’une situation économique globalement catastrophique pour établir un budget.

Le pauvre petit François (Baroin) tente donc d’écrire un exercice 2012 avec un crayon 2HB passablement mâchouillé sur une feuille petits carreaux, petit format, sans support, dans la rue, pendant que la tempête souffle en arrachant à peu près toutes les convictions, que l’averse froide de mauvaises nouvelles emporte toute confiance sur son passage, que le moral des ménages, des entreprises et des moutontribuables est au plus bas et que le président grignote des petits fours pour éviter d’ouvrir le bec et sortir une énorme bêtise.

Le résultat est évidemment à la hauteur des espérances de tous les auteurs comiques en mal de grosses blagues.

A bien y réfléchir, on ne sait pas ce qui est le plus drôle, dans tout ce fatras.

Est-ce, comme évoqué en début de billet, le décalage des élites du PS avec la réalité économique et financière de l’État français ? Dans la fabrique de cadeaux, les lutins sont en dépression, au chômage ou sous Tranxen, et le père Noël, qui a sombré dans l’opium, plane tristement dans des volutes roses d’un idéal socialo-républicain à jamais révolu. Les enfants ne croient plus en lui, et il le leur rend bien. La liste de cadeaux qu’il distribuera, promis, juré, craché, s’allonge à chaque fois qu’on lui demande son avis, pendant que les lutins fument la moquette en grelottant parce que le chauffage a été coupé pour impayés.

Est-ce la teneur même des pitoyables bricolages budgétaires proposé par un type parvenu à ce poste grâce à la Chaise Musicale Academy ? Ce n’est plus qu’une enfilade de records négatifs (dette, déficit, probable perte du AAA, explosion du service de la dette, avalanche de taxes) et toujours cette absence compacte, silencieuse et sacro-sainte de toute réduction du périmètre de l’Etat, de tout réveil douloureux mais nécessaire pour dire, enfin, une fois, que non, ceci ou cela, on ne peut plus faire parce que … parce qu’on n’a plus un rond. Non. On augmentera donc les taxes, les impôts, les récupérations diverses et le grattage frénétique des fonds de tiroir. Ce serait presque amusant si ce n’était pas simplement minable.

Est-ce la totale stupidité, le manque d’imagination ou l’ironie mordante des journalistes lorsqu’ils osent titrer que tout ceci est un « budget de rigueur » ? Car oui, cet amoncellement de foutaises ridicules et d’ajustement micrométriques à la marge, un déficit projeté , que dis-je, catapulté à 82 milliards d’euros l’année prochaine, est encore appelé « rigueur » par la cohorte d’abrutis qui ont relayé la pauvre dépêche de l’Agence Fausse Presse.

Je dis bien « abrutis » parce que j’hésite ici entre la pure stupidité et la parfaite collusion, la traîtrise ou la collaboration avec l’ennemi intérieur que sont devenus ces parasites politocards : oser appeler rigueur un n-ième pansement « Hello Kitty » sur la gangrène généralisée du corps social français, ça n’est plus que ça : de la bêtise ou de la félonie.

Pansements "Hello Kitty"

Le mieux, dans tout ça, c’est que pour tenter de sauver notre modèle social et notre État obèse que le monde ne nous envie pas, on nous assomme d’impôts et qu’au final, on aura la douleur des impôts et le modèle s’effondrera quand même.

Je ne donne pas un an avant qu’on perde le AAA, ce qui va grandement aider les pères Noëls à tenir la mesure dans leurs airs de flûtiau. La Grèce ne tiendra pas non plus un an. L’Europe et la zone euro sont donc déjà condamnés, au moins tels qu’on les connaît. Le reste, évidemment, n’est déjà que de l’Histoire.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires37

  1. Seb CaReagit

    Sérieusement ca fait froid dans le dos. Blocage des loyers, blocage des prix sur certains produits, taxes douanières. On a peur, on fixe, on plaque, on bétonne, on ferme. Ouahou.

  2. kelevra

    je n ai pas vu les 6 margoulins se chamaillant, par contre j ai regarder baroin sur france 2 interroge par pujadas, bon pas tres longtemps non plus faut pas exagerer. pujadas servant la soupe a baroin essayant de faire croire que ce n etait qu une etape de rigueur mais que d ici 2013 les clignotants seraient au vert. comme d hab du blabla et surtout les dizaines de milliards comme si on parlait d un billet de 10 euros. mais bon comme vous dites 82 milliards d euros ca fait en francs 500 milliards pour ceux qui comprennent pas.
    bastiat: « baisser les impots, et baisser encore plus les depenses »

  3. Kuing Yamang

    Ton dentiste met le débat du PS dans son cabinet ?? ;-))
    C’est pour faire oublier la douleur physique en détournant l’attention du patient sur une autre ?

      1. Jacky Sossial

        Vous ne digérez plus le Sarkozyl ? Je vais vous prescrire de la Sociaïne. C’est aussi un placebo mais la boîte est plus jolie.

  4. Tremendo

    Je n’ai pas pu le voir en direct ni pour l’instant en vidéo. Mais ce débat me fait penser à un film qu’on a déjà vu 100 fois et que la télé repasse tous les étés parce que c’est pas cher et que ça divertit de voir des clowns, sauf qu’à chaque fois c’est de moins en moins drôle.
    Depuis 30 ans, droite et gauche (et le FN désormais) nous serinent la même chose: emploi, précarité, lutte contre gnagnani et gnagnagna, en aidant, en protégant, en relançant etc etc…L’ultra-libéralisme est la cause de tous nos problèmes.
    Actuellement a lieu la campagne en Espagne pour les élections générales de novembre, la gauche n’est pas génial non plus, mais au moins la droite évite de surenchérir trop. En Espagne, les communautés autonomes commencent à leur tout à prendre le taureau par les cornes en réduisant les dépenses superflues, mais de manière insuffisante, en
    France je ne vois toujours rien venir ni chez les clowns du PS ni chez Baroin et compagnie. La France sera en cessation de paiement avant l’Italie ou l’Espagne, j’en reste persuadé.

    1. Pascale

      Oui, c’est de moins en moins drôle parce que chaque été on s’aperçoit que ça a encore pris une année, que ça devient de plus en plus poussiéreux et que ça vieillit très mal.

  5. Aurélien

    Le débat des socialistes était ahurissant.
    Un extrait de mémoire:

    Chabot: Manuel Valls vous proposez une TVA sociale?

    Valls: Oui, on augmente d’un point les différents taux sauf sur les produits de première nécessité.

    Montebourg: M’enfin Manu, on va quand même pas augmenter les taxes!!! Nan moi je propose de SUR-taxer les importations de l’UE. Spa pareil.

    Royal: Mais vous dites n’importe quoi, faut pas taxer, faut créer un nouveau prélèvement socio-écologico-participatif comme j’ai fait dans ma région et qui fera de nous les champions du monde du vert en 2 mois.

    Hollande et Baylet en coeur: Mais vous rigolez tous? Arrêtez, on peut pas toujours charger la mule et demander aux français de payer plus! Nan, faut simplement augmenter l’assise de la TVA.

    Aubry: Y a du vrai dans ce que dit chacun, on est différent mais on pense la même chose même si on est pas d’accord. Et moi en plus de tout ça, je crée 300 000 emplois djeunz.

    Bref, on voit qu’ils ont bossé ces 9 dernières années…

      1. Jacky Sossial

        Ils sont cinq. Ils font élire n’importe lequel et après ils gouvernent un an chacun. Ca fait un bon plan quinquennal.

  6. Pascale

    Moi non plus je n’ai pas pu regarder plus de 2 mn. J’ai peut être rêvé mais il me semble avoir cependant entendu parmi les logorrhées un qui disait à un autre qu’il ne fallait quand même pas être trop dirigiste.

  7. infraniouzes

    Mais ne soyez pas pessimistes que diable. Vous n’avez pas vu le petit sujet passé au journal de FR2, juste avant le crooner Baroin ? Les touristes chinois vont sauver la France. Pensez donc: ils dépensent en moyenne 1 000 € par voyage et par personne. Donc 1 M de visiteurs ça fait 1 Md €. Donc 20 M de touristes chinois/an nous laisseront 20 Mds €.
    Pourquoi s’en faire ? Même le directeur de Prisunic (dixit H16) n’y avait pas pensé ! En France on n’a toujours pas de pétrole mais on a les Galeries Lafayette et le Printemps, les deux monuments français les plus connus en Chine.
    Ça fait désordre mais c’est comme ça. Moi d’ailleurs, si j’étais Chinois, j’achèterais ces deux magasins et les réserverais à mes compatriotes afin qu’ils puissent faire leur emplettes en toute sérénité.
    J’ai la vague impression que c’est ce qui nous attend…

  8. Pere Collateur

    Et bien, vous avez la dent dure contre les assumés de gauche ^^.

    Mais ca n’est que la stricte, dure et implacable vérité.
    Ces plans de « rigeur » ne servent à rien si les dépenses ne sont pas soumises à une éradication totale.

    Cependant, en 2007, on disait déjà qu’il serait impossible à la France de continuer à emprunter autant, que les marchés diraient rapidement stop.
    Or, on constate qu’ils ont réussi à trouver de la tune pas cher à emprunter pour soutenir massivement des trucs comme l’immobiler, les constructeurs auto et toute la clique habituelle de nos parasites bien connus. Et cela pendant 5 ans supplémentaires!

    Mais quand est ce que les marchés vont vraiment arrêter de prêter?

    Entre parenthèse, c’est quand même délirant d’en être réduit à compter sur les marchés pour que la gabergerie s’arrête et non sur nos représentants qui eux sont ELUS!
    Allez comprendre…

    1. Epicier vénéneux

      Soutenir la bourgeoisie financière pour faire tomber la noblesse de la fonction publique… la bataille perpétuelle de ce pays depuis 1789.

    2. Pascale

      Quand les marchés vont refuser de prêter à tous ces branquignols, gageons que les anti-libéraux nous clameront : « c’est la faute des marchés si on n’a plus d’argent. On vous l’avait bien dit que l’État était soumis à leur implacable dictature »

      1. valuebreak

        quand est ce que les marchés vont arrêter de prêter ? ben maintenant .. les banques réduisent leur bas de bilan, les HF sont en perte …
        illustration : à l’adju italienne de mardi, ils ont levé 5 milliards sur les 7 qu’ils demandaient ..

  9. Alx

    H16, sur la perte du AAA, j’ai vu hier sur le flash actu du figaro que S&P avait declaré qu’il degraderait la France et l’All. si les 2 pays augmentent leur participation au FESF, en financement ou en garantie, parce cela desequilibrerait trop leurs finances internes. Mais je n’arrive a retrouver le lien sur le site du Fig ce matin. Choix cornelien pr nos amis politiques…

    Par ailleurs, j’ai entendu que l’epargne des Francais avaient augmente ces derniers mois. Cela ajoute a la tres faible croissance de Q1, le 0% sur Q2 (chiffres INSEE publies recemment), est une preuve supplementaire que les 1,75% ne seront pas atteint en 2012, ce que nos amis guignols continuent de nier effrontement, a 3 mois de la fin de l’annee. A ce stade, c’est vraiment du mensonge ( je rejoins le terme de felonie), ils ne sont pas incompetents a ce point!!!

      1. Calvin

        Même pas !
        C’est juste qu’ils ont bien verrouillé le système.
        Il est nécessaire d’être intronisé auprès des médias, et de servir la soupe habituelle.
        Un vrai homme (ou femme) politique compétent (en économie, en gestion, en analyse, etc…) pourrait durer des années… s’il était seulement écouté.
        Nos élus sont incompétents en tout, même dans l’exercice du pouvoir, puisque la France est la Reine de l’alternance politique (en tout cas depuis les années 80).

        1. Alx

          A croire qu’ils (c’est vrai pour elles aussi) ne travaillent toute leur vie que pour conquerir le pouvoir, cette conquete etant une fin en soi, et apres ils s’en lavent les mains, meme s’ils gesticulent pour donner l’impression de gerer. Au fonds, c’est assez infantile et primitif comme comportement…

  10. Marco33

    Comme je n’ai pas envie d’abîmer mon joli écran plat, je n’ai pas et je ne regarderai pas ces tartufes.

    Parmi les très nombreux moyens efficaces pour réduire nos dépenses, je soulève celui-ci car je ne l’ai lu nul part (bon..ok, je ne lis pas tout!) :
    Nous avons une dissuasion nucléaire qui nous coûte une fortune. Or la doctrine d’application des armes nucléaires rend quasi nulle son utilisation. Depuis la chute du communisme, j’ai un peu de mal à voir qui risquerait de porter atteinte à nos intérêts vitaux nécessitant l’usage de ces armes…
    De mémoire, ce poste budgétaire doit tourner aux alentours de 18% du budget de la Défense. Si on en supprime 50%, et que de ce montant on en garde un petit tiers pour équiper nos troupes (je suis un ancien officier avec quelques contacts), on devrait pouvoir économiser entre 2 et 3 milliards d’euros chaque année……
    Idée à approfondir?
    Je passe sur le Rafale et le Leclerc et notre unique porte-avion, etc, etc….

  11. Ieremenko

    Tiens j’avais pas entendu cette mesure :
    « Il a notamment décidé de créer une taxe exceptionnelle sur les émissions de CO2 des gros industriels – ceux qui émettent plus de 60.000 tonnes de CO2 par an. Le taux devrait être compris entre 0,08% et 0,12% de leur chiffre d’affaires hors taxe. Cette mesure, prévue pour durer un an, devrait rapporter environ 200 millions d’euros à l’Etat. »
    Faut-il rajouter « gaspillez l’énergie » au « buvez trop gras trop salé » de h16 ?

    Encore une fois aucune cohérence dans cette mesure. Ou on croit au RCA (♫) et la taxe est permanente pour inciter les industriels à ne plus émettre de GES, ou on n’y croit pas et on ne taxe pas pour ça.

    Mais bon, je crois que le gouvernement a jeté l’éponge de faire des choses crédibles ou avec un sens, c’est au dessus de ses moyens (cérébraux, vous vous doutez que des moyens financiers ils en ont la patate).

    Quoique. Quand on sait ce que deviennent les taxes provisoires.

  12. Patriote bleu

    Cher H16, vous êtes parfois trop féroce : le cas échéant, les Schtroumpfs racontant une partie fine pourraient peut-être bien vous surprendre…

  13. D.E man

    De toute façon les schtroumpfs soit c’est un villege de PD, soit la schtroumpfette prend chére!(Au sens d’en prendre plein le cul)

  14. Archive26

    Très juste métaphore du pansement Hello kitty !
    1- Un des dessins animés les plus niais jamais programmé à la tv. Ça fait peur.
    2- Vous avez vu le prix du pansement !
    3- Les gosses en veulent et en redemandent…
    Fuyez hello kitty !

Les commentaires sont fermés.