Comment l’UMP organise son Sarkothon

Des milliers d’e-mails distribués aux citoyens inscrits sur les listes consulaires : c’est dans la plus parfaite indifférence d’une presse française (toute excitée par une source intarissable de sujets pour ses pages politiques) que la campagne sarkozienne a commencé dans les boites mails de milliers d’expatriés…

Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que l’usage immodéré du mail n’est pas l’exclusivité de l’UMP, loin s’en faut.

Cependant, jusqu’à présent, le schéma d’utilisation de ce médium était toujours le même : l’internaute, insouciant, se balade sur internet, tombe sur un site politique quelconque, dérive de lien en lien vers l’un des nombreux partis socialistes que la France nourrit chaleureusement, et se retrouve à laisser son adresse mail dans un champ prévu à cet effet.

Par la suite, l’internaute insouciant reçoit régulièrement quelques mails de sommités locales ou nationales l’enjoignant de participer à la lutte contre le turbo-néolibéralisme, la perte de biodiversité, le changement climatique et — surtout — le tarissement des ressources financières du parti auquel il semble trouver quelque intérêt (puisqu’il a laissé son mail, parbleu). Moyennant un petit clic ici et un petit clic là, il sera possible au smicard encarté de larguer quelques dizaines d’euros pour que de pimpants millionnaires puissent continuer à lui sucer les ressources par des taxes et des impôts divers.

Jusque là, tout va bien : on est dans l’entourloupe politicienne institutionnalisée traditionnelle.

Avec l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy, on a franchi un nouveau cap. Franchissement qui n’a déclenché à peu près aucune réaction de la part des habituels passionarias de la Protection des Données Privées, ce qui est pour le moins étonnant.

Alors que la presse frémissait encore d’une déclaration de candidature particulièrement banale, les serveurs mails de l’UMP chauffaient à fond pour faire partir les milliers de courriers électroniques destinés à tous les Français qui portent ce parti dans leur cœur. Et notamment, ce furent les Français expatriés qui eurent le plaisir de recevoir les bons mots du secrétaire général du Parti Socialistoïde de Droite.

Un exemplaire, nettoyé du cryptage politico-xyloglotte, est disponible dans l’image suivante (visible en taille normale en cliquant dessus).

Le Copethon, une affaire de sous

Et là, quelle n’est pas la stupéfaction qui s’empare de tout citoyen normalement constitué (et normalement informé par une presse qui devrait faire son travail), lorsqu’il apprend que ces Français expatriés ont reçu ce courrier électronique dans leur boîte, de façon non sollicitée !

Car — eh oui mes petits amis — Jean-François, le trésorier de l’association lucrative sans but d’Union pour un Mouvement Pusillanime, n’a pas hésité à utiliser les listes d’e-mails issu des données consulaires pour spammer des milliers de Français innocents. Ainsi, beaucoup d’expatriés s’enregistrent naïvement auprès du Consulat français le plus proche afin qu’en cas d’urgence, on puisse les recontacter facilement. Dans les renseignements récupérés ainsi par les ambassadeurs se trouvent, outre les adresses et numéros de téléphone, le fameux e-mail qui servira, quelques temps plus tard, aux rabatteurs de l’UMP.

On se demande exactement comment ces listes ont pu parvenir dans les petits doigts rapaces de Copé pour qu’il puisse organiser son Sarkothon. Que l’UMP aie besoin d’argent, passe à la limite, encore qu’on puisse se demander si c’est vraiment justifié lorsqu’on se rappelle qu’il est dirigé par des gens dont l’étude du patrimoine permet de dire qu’ils ne sont pas aux abois. Mais on peine à voir par quel moyen légal l’UMP a bien pu se procurer les listes d’e-mails qu’ils ont utilisées pour arroser les expatriés.

Ce n’est pas la première fois que le parti flirte dangereusement avec le mauvais côté de la légalité. On se souvient des nombreuses boulettes dans certains meetings et autres clips politiques dans lesquels les droits d’auteurs avaient été bafoués dans la plus parfaite décontraction, alors même que le parti présidentiel s’était fait le cheval de bataille de la lutte contre la fraude au copyright (notamment sur internet) avec de tristes scories comme HADOPI dans son palmarès…

En réalité, dans ce spam massif, l’UMP n’est pas légalement en tort : il utilise le flou et les permissivités (voir le laxisme) des lois en vigueur pour arroser généreusement les boîtes mails des ressortissants français à l’étranger et en profitent pour faire une collecte. En revanche, sur le plan éthique, la CNIL a régulièrement recommandé (avec l’absence totale de fermeté qui la caractérise) que l’envoi de tels mails soit subordonné à l’acceptation explicite a priori des personnes concernées.

On comprend ici que cette recommandation, basée sur une certaine moralité, voire, plus simplement, une politesse de base, a été commodément oubliée. Moyennant quoi, les expatriés devront se taper les phishings plus ou moins fins du parti majoritaire, suivis, n’en doutons pas, de leur équivalent aussi bien construit pour les autres principaux partis.

Au-delà de ces basses turpitudes légales, une question qu’on peut se poser cependant est la suivante : pourquoi diable les partis politiques réclament-ils encore de l’argent ? J’insiste sur le « encore » puisque concernant les partis principaux du pays (PS, UMP, FN, PC/FdG, EELV, Modem), ils touchent tous les Subventions Généreuses de l’Etat Républicain pour leur éviter de sombrer dans la corruption et l’appel de dons aux entreprises et autres sources plus ou moins occultes.

D’autre part, ces mêmes partis sont dirigés par des équipes dont les membres sont bien lotis et financièrement à l’abri. On regrette que les fortunes personnelles des candidats ne soient pas réellement engagées dans les paris politiques que constituent les élections ; une élection ratée, une investiture loupée, ce serait l’assurance de ne pas revoir l’impétrant avant un bon moment, ce qui assurerait mécaniquement le renouvellement des générations politiciennes (chose dont la France a plus que besoin actuellement). Et puis savoir que nos élites seraient, une fois de temps en temps, obligées de découvrir la vie normale de millions de Français, seraient amenées à pointer à Pôle Emploi, trouver un job, bref, travailler pour subvenir à leurs besoins, ça aurait quelque chose de classe, ne trouveriez-vous pas ?

Mais comme en attendant, ce n’est pas le cas, on continue d’avoir à la fois les impôts à payer (que les comptes de campagne soient ou non truqués), et, par dessus le marché, des spams douteux aux relents de phishing pour soutenir des millionnaires afin qu’ils le restent.

Génial, non ?

J'accepte les Bitcoins !

1ZDRSQxqM2stniE8iE2Cueb3QzB14wdJH

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires55

  1. No_name

    L’autre parti socialiste (le PS), a été le premier à m’envoyer des mails avec l’adresse recueillie par le consulat, et ceci dès Juin 2011.

    Voilà comment ils justifiaient cela:

     » Le présent message a été adressé sur l’adresse électronique que vous avez mentionnée lors de votre inscription sur les listes électorales consulaires, dont la communication est rendue possible en application des dispositions de l’article L.330-4 du code électoral. Conformément aux recommandations formulées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés en matière d’utilisation des listes électorales à des fins de communication politique, vous pouvez néanmoins vous opposer à l’envoi de nouveaux messages sur simple demande de votre part. »

  2. hervé

    Avec un peu de chance les noms de domaines et plage d’ip qui ont servi aux spams vont se retrouver listé dans les principaux filtres anti-spam.
    cela fera des vacances à tout le monde…

  3. aaa

    Euh… le mail que vous nous montrez est bourré de fautes d’orthographes, de grammaire et de tournures syntaxiques.
    C’est dons évidemment une tentative de phishing comme il en existe des centaines d’autres.
    A crier au loup trop vite sans verification, on pas pour un c** (ca rime!)

    Cordialement

    1. wpe

      « Euh… le mail que vous nous montrez est bourré de fautes d’orthographes, de grammaire et de tournures syntaxiques. »

      Oh my god vous êtes sérieux ? Le second degré ça vous dit quelque chose ?

      1. aaa

        le second degré sur votre site est difficilement perceptible, étant donne l’anti-sarkozysme primaire qui règne ici.
        Pouvez-vous me montrer les ‘indices’ qui viennent montrer que cet article est humoristique?
        A la relecture, j’en vois toujours aucun.

        1. Il suffit de savoir lire :

          « Un exemplaire, nettoyé du cryptage politico-xyloglotte, est disponible dans l’image suivante (visible en taille normale en cliquant dessus). »

          Mais manifestement, c’est encore trop subtil. La lecture de ce billet nécessite un cortex cervical fonctionnel minimum. Venant d’un sarkolâtre primaire, d’un autre côté, je n’en attendais pas beaucoup non plus.

  4. Jean

    C’est une blague ? Quelle genre d’huître alzhalmeirée ne reconnaîtrait pas le faux de ce document ?

    « La Fraônce »
    « Donnez-plus pour qu’il gagne plus »
    « Oui je souhaite l’enrichissement de nicolas sarkozy »

    T’as craqué h16 ou quoi ?

  5. HerrBelial

    @ Jean : ce n’est pas un faux mais ça a été réécrit pour être plus compréhensible . L’original devait dire la même chose mais en termes plus ampoulés je pense .

    1. aaa

      Je comprends la démarche.
      Mais alors, pourquoi réécrire avec autant de fautes d’orthographe?
      Avoir en copie le vrai courrier envoyé aurait été quand même légèrement plus intéressant.

      1. Le courrier original est très proche de celui présenté, avec une partie des fautes d’orthographe et pas mal d’hypocrisie en plus. J’ai du mal à voir l’intérêt de faire de la pub à ces rigolos.

  6. pi31416

    Je confirme.

    J’ai reçu le 19 février dernier un charmant poulet de notre bien-aîmé Président et Grand Timonier soi-même en personne, que j’ai l’honneur et l’avantage de reproduire ci-après.

    Mes chers amis,

    J’ai annoncé cette semaine ma candidature à l’élection présidentielle.

    Pendant cette campagne qui commence, je veux aller à votre rencontre pour écouter, échanger et proposer.

    Pendant cette campagne, je veux insuffler une énergie nouvelle à la France, cette France que nous aimons, pour laquelle je n’ai cessé d’agir, et que j’ai toujours cherché à protéger de la crise et de l’adversité.

    Le seul sujet de cette campagne, c’est la France. Qu’allons nous faire pour elle en cette période faite de risques, de difficultés mais aussi d’opportunités et d’espoir ?

    Un ancien monde a du mal à mourir. Un nouveau monde a du mal à naître. Et dans cet entre-deux, nous devons faire un choix. Nous pouvons choisir d’attendre et de subir, ou nous pouvons agir et prendre en main notre destin en relevant les défis du présent, en poursuivant le train des réformes dont notre pays a besoin.

    C’est cette voie du courage que je vous propose aujourd’hui. Celle du travail, de l’effort et de la responsabilité. Celle d’une France forte.

    Cette France, c’est avec vous que je veux la bâtir et la faire grandir.

    Voilà pourquoi je veux parler avec les Français.
    Voilà pourquoi j’ai décidé d’être candidat.

    Vous pouvez compter sur ma détermination.
    Avec toute ma fidélité, et mon amitié

    En tout petit: Les données utilisées pour vous adresser ce message sont issues des listes électorales consulaires (article L. 330-4 du code électoral).

    Hélas, trois fois hélas, je n’ai reçu de déclaration d’amour d’aucun-e autre candidat-e. Mépriseraient-i-e-l-le-s ma voix? compterais-je à leurs yeux pour du beur ? Quoi qu’il en soit j’espère que vous apprécierez mes efforts orthographiques.

  7. something

    « Union pour un Mouvement Pusillanime », excellent !
    J’avais trouvé « Union des Mous de la Pine » mais là ce serait plus « Union pour les Miyons dans la Popoche »

  8. pi31416

    C’est encore plus beau. Je viens de recevoir à l’instant la première feuille de mon carnet de campagne: le point de la semaine.

    Ah zut! C’est un format qui ne permet pas le copier-coller. Il faudrait que je fasse des prises d’écrans. Mais cela en vaut-il le coup?

      1. pi31416

        C’est plutôt débile qu’autre chose, mais ça ne coûte rien de le diffuser. Mais pas maintenant, demain SVP, car il est 23 heures passées chez moi et j’ai envie d’aller me faire faire un bisou par Morphée.

      1. NEV

        Je pensais que ce serait tellement gros que personne ne tomberait dedans. H16 vous me décevez, le sentiment d’embarras qui t’envahira est normal… à moins que ce ne soit un sarcasme sur mon sarcasme… Finement joué ;)

  9. monoi

    J’ai fait dansle moins subtil…je suis alle sur le site de l’ump et leur ait envoye un email d’insultes avec la demande de m’oublier.

    Eh ben voila t’il pas que je recois ce matin un nouveau mail carnet de campagne!

    Sinon, ya un gars qui s’appelle Gaspard Koenig qui au moins dit des choses pas fausses. Quelqu’un sait il de quoi il retourne? Il cite Guy Sorman comme un de ses soutiens.

    1. Maruška

      ben ça donne pas envie…
      N’empêche que je suis expat et j’ai regardé partout même dans mes spams (parce que quand même, je veux pas rater ça) j’ai toujours rien. M’auraient-ils oubliée???

  10. Paf

    bizarre, moi je n’ai rien recu.tant mieux.
    J’ai subis un resto avec de vagues connaissances francaises recemment, a un moment ils ont derive sur la politique (J’en ai profite pour aller faire pipi) – l’un d’eux a dit ne pas voter pour le candidat de droite ( pour un obscur depute off-shore sans interet) car il etait corrompu (oh non impossible) et donc choisirait le socialiste car il etait cool (et donc pas corrompu lol).
    Vous allez me dire que comme ils sont tous les deux socialistes ca ne change rien mais tout de meme, ca fait drole de voir des gens s’expatrier, et trouver ca mieux ailleurs dans un endroit ou selon le gars il y a moins de syndicats etc, pour revoter socialimse a la premiere occasion.Lapin compris.

    1. Maintien

      Bah, les francais sont souvent comme ca: ils vont a l’etranger mais restent bien attaches aux coutumes de leur pays d’origine, et notamment au socialisme.

  11. Dolokhov

    Excellent, j’avais laissé un commentaire avec un lien d’un blog Dalloz là-dessus mais je dois avouer que la version H16 est bien mieux !

  12. channy

    juste un truc c est pas le meme excite sur talonette qui avait dit a ceux qui netait pas content du pays des grincheux qu il n avait qu a partir? c est ce que j ai fait et c est pas pour pour lui donner des ronds..ah genereux le nain il a donne la gratuite des lycees francais a l etranger mais quand meme..
    #insi, beaucoup d’expatriés s’enregistrent naïvement auprès du Consulat français le plus proche afin qu’en cas d’urgence, on puisse les recontacter facilement#

    le beaucoup meriterait des developpements entre ceux qui adorent profiter des soirees de l ambassadeur. dans certains pays se faire renouveller son passeport francais dans le pays d accueil sans avoir de permis de travail releve du casse tete..la diplomatie francaise tout un roman

  13. kwak chung seok

    Pouahahaha !! Ils proposent aussi des dons défiscalisés !

    UMP =

    Union pour le Maximum de Pognon

    Union pour le Malaxage des Poches

    Unité des Majorettes Putassières

    Universelle Magouille Pornographique

    Urgence Maladie Paranormale

    Union pour la Misère Populaire

    Union des Malandrins Pudibonds

    Union du Malheur Planétaire

    Uppercut Massif et Puritain

    Union des Minables Pétochards

    Urgence Monnaie Popoche !!

  14. jyb

    Ma réponse standard. En général, ça calme:

    Prospection par e-mail sans le consentement de la personne:

    - amende de 750 € pour chaque message irrégulièrement expédié
    (article R.10-1 du code des postes et des communications électroniques)

    - cinq ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende pour collecte déloyale (articles 226-18 et 226-18-1 du code pénal)

    « La Commission nationale de l’informatique et des libertés veille, pour ce
    qui concerne la prospection directe utilisant les coordonnées d’une
    personne physique, au respect des dispositions du présent article en
    utilisant les compétences qui lui sont reconnues par la loi n° 78-17 du 6
    janvier 1978 précitée. A cette fin, elle peut notamment recevoir, par tous
    moyens, les plaintes relatives aux infractions aux dispositions du présent
    article.»

    LOI n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique:

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)