L’Europe communique. Oups, pardon, finalement non.

Ce vendredi, je vais commenter un non-événement, un non-buzz internet. Il s’agit d’une vidéo. Vous n’en avez pas entendu parler, vous ne l’avez pas vue et la presse française n’en a presque pas fait mention. On pourrait croire qu’il s’agit du fruit de votre imagination, mais non. La facture, elle, est là pour témoigner…

Tout a commencé, au départ, par une idée parfaitement idiote : le désir absolument inextinguible de la Commission Européenne de faire une vidéo pour communiquer sur une des politiques qu’elle est en train de mettre en place.

En pratique, c’est la Direction Générale de l’Elargissement qui a décidé de faire passer un message essentiel, à savoir que l’Europe, c’est la paix, comme en atteste au passage la bonne ambiance qui règne actuellement dans l’Union dès qu’on met l’Allemagne et la Grèce à la même table dans les dîners-galas et autres sauteries rigolotes.

Et pour illustrer cette idée, quoi de mieux qu’un non-combat d’arts martiaux entre une femme blanche (symbolisant l’Europe) et un Chinois, un Indien et un Brésilien ? Je dis non-combat, puisqu’à part la démonstration vigoureuse des capacités de nos trois protagonistes masculins, notre Européenne en spandex jaune se contente de regarder, pousser un vague soupir, se multiplier et, bisous bisous, calmer ses opposants en les entourant de sa présence bienfaisante (mais en spandex jaune).

Je sais, dit comme ça, ça ne permet pas de se faire une idée géniale de ce que ça peut donner. Alors je vous ai retrouvé la vidéo.

J’ai bien dit retrouvé parce que la vidéo officielle a très rapidement disparu de Youtube. Eh oui. Il y a eu maldonne, dérapage incontrôlé du politiquement correct dans les champs boueux du louchement suspect avec des morceaux de racisme dedans.

Ici, on peut, franchement, pouffer. On est dans des méandres tortueux d’un discours qui ne dépareillerait pas les Pensées Complexes™ d’un Morin sous amphétamines.

En effet, soit on fait dans le strict politiquement correct, et dans ce cas, le clip respecte à la fois les minorités, visibles ou risibles, c’est selon, en les présentant toutes dans une abondance de clichés qu’on pourra facilement juger amusants mais pas dégradants. Il y a du jaune, du blanc, du noir, du multiculturel bigarré, de la femme et de l’homme (la parité n’est pas, stricto sensu, respectée, mais bon, ne chipotons pas). Il y a des pantalons et des robes. Il y a des cheveux longs et des cheveux courts, du zen et de l’effervescent. Bref : on trouve presque tout. Seuls les handicapés ne sont pas présents ici (à moins de considérer que le spandex jaune soit un handicap).

Mais d’un autre côté, on ne peut s’empêcher aussi de trouver que les personnages débarquant impromptus devant l’Européenne sont présentés comme des agresseurs, et que l’ensemble de la vidéo verse alors dans une xénophobie de mauvais aloi qui nous rappelle, bien évidemment, à nous citoyens conscientisés et adeptes gourmands du brassage chatoyant de cultures diverses, les Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire™ …

La réaction, particulièrement rapide, de la presse anglaise notamment, aura rapidement conduit au retrait de la vidéo. Eh oui : tout emmêlée dans sa communication bizarre, la DG Élargissement s’est retrouvée au milieu d’une belle polémique : quel message bizarre voulaient-ils faire passer ? Qu’en dehors de l’Europe, les grandes puissances que sont l’Inde, le Brésil et la Chine sont prêtes à en découdre avec les Européens ? Que grâce au Pouvoir Du Spandex Jaune, on pouvait calmer leurs velléités sans se fouler ?

Epic Fail

Et voilà notre brave Commission, se fendant d’un message, exclusivement en anglais, que je vous retranscris ici, brut de décoffrage :

We have received a lot of feedback on our latest video clip, including from people concerned about the message it was sending.

It was a viral clip targeting, through social networks and new media, a young audience (16-24) who understand the plots and themes of martial arts films and video games. The reactions of these target audiences to the clip have in fact been positive, as had those of the focus groups on whom the concept had been tested.

The clip featured typical characters for the martial arts genre: kung fu, capoeira and kalaripayattu masters; it started with demonstration of their skills and ended with all characters showing their mutual respect, concluding in a position of peace and harmony. The genre was chosen to attract young people and to raise their curiosity on an important EU policy.

The clip was absolutely not intended to be racist and we obviously regret that it has been perceived in this way. We apologise to anyone who may have felt offended. Given these controversies, we have decided to stop the campaign immediately and to withdraw the video.

Stefano Sannino, Director General of DG Enlargement

Moui. En gros, on nous explique gentiment, ahem broum broum bref, que les 16 – 24 ans testés ont, pourtant zut de zut, compris le message sans problème, que ça s’adressait à eux, que l’idée était d’attirer leur attention ou leur curiosité sur d’importantes politiques de l’Europe (on ne sait pas lesquelles ici, mais on dira qu’il s’agit probablement des arts martiaux ou de l’import/export de spandex jaune). Le charmant directeur de la Direction Générale de l’Elargissement poursuit en nous expliquant que le clip ne voulait pas du tout être raciste ; ça va mieux en le disant, mais avec des sous-titres blancs (ou jaunes, coordonnés avec le spandex, tiens) expliquant « Warning : this clip is not xenophobic nor racist. No foreign citizen was harmed during the making of this joke », on aurait vraiment bien tout éclairci.

À la relecture du message d’explication / excuse, on prend d’ailleurs assez bien la mesure de la déconnexion ahurissante de cette institution avec le reste du monde. Comment tous ces gens ont-ils pu ne pas voir ce qui apparaît pourtant évident : oui, ce clip peut être interprété de travers. Oui, le message est niais. Oui, la représentation des étrangers, la mise en scène et les clichés enfilés peuvent choquer. C’est tellement évident que même une Européenne en spandex jaune n’est pas capable de camoufler ça.

La vidéo est donc retirée. Ouf. On a frôlé le politiquement incorrect de très près. On a léché un peu trop tendrement la frontière du mauvais goût au point de la laisser légèrement humide, mais c’est bon, c’est fini, n’en parlons plus.

Sauf qu’évidemment, ce joli petit clip, les athlètes multiculturels et les kilomètres carrés de spandex jaune qui ont été utilisés pour le réaliser, la musique et les gens qui ont travaillé pour assembler tout ça et le faire connaître, forcément, ça coûte un brin.

Et là, pas d’annulation possible. Et comme ce n’est pas la première fois que ce genre de mésaventures arrive, ou plus exactement, comme ce n’est pas la première fois qu’une institution étatique grille discrètement un gros budget de communication pour un résultat digne d’une foire à la Bougie Parfumée dans une province sinistrée, le citoyen va finir par trouver ça lassant.

Que ce soit, par exemple, au niveau français avec les clips de campagnes navrants, les sites web de candidats à la limite de l’injure visuelle, les sites institutionnels qui puent le niaiseux et la facture surgonflée, ou au niveau européen, une constante émerge : les politiciens et bureaucrates sont parfaitement incapables de produire une communication qui ne les fasse pas immédiatement passer pour des Bisounours mâchouillant des lames de rasoir, à nos frais.

C’est pourtant simple à comprendre : messieurs, vous nous coûtez des ponts d’or. Vous piquez nos sous par des taxes, des impôts et des ponctions sans fin. N’essayez plus de camoufler ce vol par votre communication sirupeuse. Ça se voit trop.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires63

    1. floorshw

      Un peu ma réaction aussi…

      Enfin, pour être honnête, ce film n’a pas du coûter bien cher. En tant que professionnel, je peux vous dire que ça sent le budget riquiqui parce que mal évalué à plein nez. J’aurai même tendance à tirer mon chapeau aux petits malins qui ont réussi à le produire dans des conditions aussi catastrophiques.

      Après pourquoi de telles ambitions démesurées ? Pourquoi personne pour leur dire c’est n’importe quoi on va dans le mur ?

      Et pourquoi diable avons-nous besoin d’un DG à l’élargissement ?
      « Plus nombreux nous serons plus ingérables et endettés » ?

      Je me sens déjà assez élargi, merci bien.

      1. NEV

        C’est n’est pas parce que c’est pourri que le budget est rikiki, c’est la Commission, quelque chose me dit que la note a été salée… Et que les copains ont reçu un beau chèque…

        1. floorshw

          C’est possible. Mais à moins d’avoir embauché des manches complets ils n’ont pas du dépenser beaucoup dans le film en lui même. Une parti de l’argent a très bien pu se perdre en route bien sûr, et c’est également un classique de la profession. Enfin, encore une fois ça donne l’impression que l’équipe a essayé de faire de son mieux. Si il y a eu beaucoup d’argent, ils n’en ont très probablement jamais vu la couleur.

          Enfin, ça n’est que mon impression. Je n’ai pas d’info de première main.

      1. Jean

        Plus qu’inspiré je dirais pompé, ce qui nous amène à un double fail (un triple si l’on compte la contrefaçon pour laquelle tarantino n’a rien dû toucher) : dans Kill Bill, l’héroïne est heu… américaine.

        A la lecture de la vidéo l’autre jour ça m’a frappé: nous en europe on est même pas foutu d’avoir un perso correct pour faire des arts martiaux. Quoi que pour continuer dans le mauvais goût ils auraient pu choisir Behring Breivik.

        1. floorshw

          Le costume de Kill Bill est une reprise directe du « Jeu de la mort » de Bruce Lee. Elle est armée d’un sabre japonais et formée au kung-fu par un grand maitre chinois. Bref, tout ça n’a strictement aucun sens.

          Vive Tryphon Tournesol !

    1. Théo31

      Idem Flo. Le titre décrit à merveille la fonction du bonhomme

      « Plus on est nombreux, plus on est fort ». La preuve en vidéo :

  1. Aurélien

    L’erreur principale de ce clip est de représenter l’Europe sous les traits d’une jolie jeune femme…
    Une petite vieille paralytique sous assistance respiratoire portée à bout de bras par l’inspecteur Derrick (en spandex jaune) aurait été plus réaliste.

  2. kelevra

    je suis heureux d apprendre que nous avions un directeur generale d une commission a l elargissement… je me posais une question, l elargissement de quoi?
    toujours grossier mais jamais vulgaire, je crois que c est bon , on a ete assez elargi. elargi d accueillir des niaqoues toujours plus nombreux qui ne revent que de nous elargir encore plus, de politicards que ca excitent frebrilement de nous elargir encore plus profond.

    1. Paf

      c’est clair que les asiatiques en fRance sont la cause de tous les problemes…a moins que ce ne soit les zaraaaabes? enfin bon l’important c’est que ca soit la faute de quelqu’un d’autre.

  3. Nicolas B.

    Je vous signale que moi je n’arrive pas à lire la vidéo : une erreur s’est produite… Je ne sais pas si c’est normal mais il faudra poster peut-être un autre lien…

        1. Paf

          c’etait une plaisanterie consecutive a la remarque profondement idiote de kelevra qui doit se rassurer de n’etre pas le seul xenophobe a venir chez h16 puisqu’il y a aussi infraniouzes et deux ou trois autres tetards pour qui l’important c’est avant tout de se passer des influences non-franchouilles sur le territoire, on sait jamais des fois qu’ils nous polluent avec trop de liberalisme d’importation.

    1. Moui bon c’est comme si Hollande communiquait sur cette vidéo de l’UE. Que je le fasse, moi, petit rien du tout, ça passe. Qu’un candidat à la présidentielle le fasse, c’est un peu comique.

      1. JPC

        Alors d’abord cher H16 vous n’êtes pas un petit rien du tout, rassurez-vous!

        Ensuite pour une fois que quelqu’un se mouille le maillot en tapant sur notre chère, très chère Union européenne, vous pourriez commenter autrement que par un « Moui bon »

        Après tout, ce pays n’est peut-être pas totalement foutu! non?

  4. Pascale

    J’avais vu cette vidéo hier sans bien comprendre le message qu’elle était censée véhiculer, à part le fait que les jaunes, les noirs et les arabes étaient des brutes plus ou moins raffinées, mais des brutes quand même, et que la sagesse, la mesure , la pondération, le partagisme, le vivrensemble, la tolerance et bref le bien était symbolise par une femme de type caucasien qui se trouve dans le rôle de la donneuse de leçon au cœur pur.
    Ça me rappelle cette phrase de Didier Boudon (les Inconnus) dans leur sketch sur Jésus Christ : »vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde??? »

    1. Calvin

      Y a aussi « United Colors of Bande de Cons » – « C’est pas parce qu’on est différents qu’on est plus intelligent » (des mêmes Inconnus).

  5. Claude

    Faut-il rire ou pleurer de tant d’imbécillité ? J’ai choisi de rire mais jaune, très jaune .. comme le spandex.
    Merci de nous avoir « dégotté » ce valeureux morceau de bravoure et merci en général pour toutes vos chroniques.

  6. infraniouzes

    Je ne savais pas que l’Europe était supposée s’élargir jusqu’à la Mongolie ou la Chine ? Vaste programme aurait sans doute dit de Gaulle.

    Maintenant, qui sait combien cette aimable foucade a couté au contribuable ? Ou y avait-il un budget à liquider ?

    Moi, à la place de Barrosso, j’aurais honte de cette pitrerie. . . .

    1. Aurélien

      Non, le message du clip n’est pas un élargissement de l’UE à l’Inde, la Chine ou Brésil.
      C’est de dire que plus on est nombreux dans l’UE, plus c’est facile de calmer les ardeurs forcément belliqueuses de ces pays et de les amener à s’asseoir en rond avec nous pour faire tous ensemble une bonne partie du « facteur n’est pas passé ».

  7. Pere Collateur

    Tempête dans un verre d’eau… Sans intérêt.

    Le seul point qui me fait tiquer, c’est cette personnification de l’europe par une tendre et jolie femme pacifiste et le reste par de gros balèzes béliqueux.

    Quand on sait que l’europe, depuis des millénaires à produit les guerriers les plus agressifs, puissants et conquérents, ca me fait doucement rigoler… Surtout que parmis ces warriors on y trouve les plus gros bouchers de tous les temps qui ont même été jusqu’à industrialiser l’extermination de peuples en entier.

    A croire qu’à l’école on ne parle plus des croisades, des vikings, des conquistadors, des romains, des deux petits événenements qu’on a appelé guerre mondiale, etc…

    Quelle band de pignoufs!

      1. scaletrans

        Il oublie tout le reste, il reprend tous les poncifs de la repentance et des sanglots de l’homme blanc: on a déjà donné, merci!

        1. Pascale

          Oui, il paraîtrait que l’Occidental est un monstre sauf que c’est quand même lui qui a conceptualisé (avec génie) la Déclaration des Droits de l’Homme …. et qu’il essaye peu ou prou de la faire respecter.

  8. seb

    J´espère que Stefano Sannino se fera virer (on peut toujours rêver).

    Je vois d´ici les réunions organisées dans les bureaux de la Direction Elargissement avec une vingtaine de participants, et pas un seul qui donne vraiment son avis. Résultat, le consensus mou à accouché d´une vidéo de m….

    Je vois aussi d´ici la panique de M. Sannino qui as dû travailler plus que jamais ces dernières 24h pour nous pondre des excuses pitoyables. Stefano, tu t´enfonces… Arrête d´écrire ou de produire des vidéos. Démissione s´il te plaît et va chercher un vrai travail dans une vraie entreprise.

  9. Pascale

    Cette vidéo est LA caricature de l’idéologie constructiviste.

    Le pire je crois c’est tous les types du style Raphaël Haroche et consort avec leurs coiffure coiffé-décoiffé, leur T-shirt ou leur chemise blanche savamment ouverts sur quelques poils poitrinaux qui peuvent laisser supposer qu’ils sont virils, les zartistes, quoi, qui ont palpé un maximum d’honoraires à nos frais à tous les niveaux de la « création » de cette oeuvre.

  10. Jazzman

    Très bon billet qui m’a permis de comprendre pourquoi nous autres suisses n’intégrons pas l’Europe malgré les efforts de certains de nos politiciens pourris.
    Alors que tous les pays se découvrent des « arts martiaux ancestraux »: krav-maga, kalaripayattu, nous en sommes encore à la lutte à la culotte…

  11. fangioagostini

    Pour commenter ce qui n’est pas injurieux, le message interne est:
    – Une Europe de clones
    – Les drapeaux nationaux passé au mixeur…

  12. Martini

    Europe sous les traits d’une jolie jeune femme, des guerriers du monde entier qui se battent dans le berceau de la civilisation occidentale pour ramener la paix et faire revenir à la raison d’autres guerreirs… Ils auraient eu plus vite fait de détourner un épisode des Chevaliers du Zodiaque!

  13. something

    Pas bien compris… Est-ce que le message ultime c’est d’élargir tellement que la Chine, l’Inde et le Brésil seront entourés par des pays de l’UE ? Bon, pour le Brésil ça se présente bien vu qu’on a déjà la Guyane Française mais pour les deux autres va falloir s’y mettre…

    1. Biftil

      Mais nous les encerclons déjà ! Tracez un cercle sur une sphère, il entoure deux zones distinctes. Par contre, dans ce cas la Chine nous encercle aussi.

  14. Roger Nimo

    Direction de l’élargissement :

    Plus le cercle de lumière s’élargie , plus grande est la zone d’ombre. (Einstein)

  15. Alex6

    Il faudrait chiffrer le budget de ce « film » en equivalent minutes-de-dette-grecque effacee. Ca n’a pas du couter plus de quelques minutes de dettes grecque ce truc, peanuts donc.
    En l’occurence, il y a bien eu elargissement d’une partie intime chez les crediteurs, irl celui-la!

  16. id meneo

    Quelle bande d’abrutis. Ils ont encore fait bosser la boîte de com de la grand-mère du cousin c’est fatiguant…
    Heureusement qu’il nous reste les idées et la créativité pour bosser.

  17. Stéphane

    « The more we are, the stronger we are ». Je propose une fusion de l’UE avec la Chine, l’Afrique et le reste du monde, et un drapeau à cent cinquante étoiles, comme ça on sera tellement nombreux et donc tellement forts que même les extraterrestres y réfléchiront à deux fois avant d’envahir notre planète.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.