Pendant ce temps, à l’Assemblée Nationale…

… les députés s’amusent et tentent de faire passer quelques amusants amendements, comme en témoigne ce petit lien vers l’Assemblée Nationale, où l’on découvre que le député Bompard, qui a manifestement trop de temps pour lui, n’hésite pas à utiliser les émoluments qui lui sont versés pour amuser la galerie.

amendement bompardCliquez pour agrandir

Pendant que le pays fait une guerre coûteuse au Mali, que le chômage atteint des records, que l’État est en faillite, que la dette grimpe chaque jour de près de 500 millions d’euros, que les intérêts de cette dette atteignent 5 Milliards d’euros depuis le 1er janvier, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve ce foutage de gueule particulièrement choquant.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires90

    1. Higgins

      A 13000 euros par mois (http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/depute.shtml), je veux bien jouer moi aussi (au passage, les chômeurs apprécieront). J’ai plein d’idées aussi intelligentes.

      En fait, ce n’est pas drôle du tout et on a là un exemple concret de l’état de déliquescence dans lequel ce pays se trouve et de la médiocrité du personnel politique. De la part d’un membre de la chambre d’enregistrement, ça ne m’étonne pas mais c’est vraiment lamentable.

    2. Jeanpierre

      Ou pas… même à l’assemblée nationale, un peu d’humour ne fait pas de mal. En plus, l’amendement n’a pas du prendre très longtemps avec ses trois quatre lignes.

      Ce qui m’étonne plus est qu’un parlementaire fasse de l’humour. Je croyais qu’il l’avait perdu depuis longtemps. Et si par hasard, le député était sérieux, ce serait beaucoup plus logique (cf le schéma devenu traditionnel : idée consternante –> loi mal torchée… jusqu’à mon préféré, la rétribution des coupables)

  1. PhD

    Il s’agit effectivement d’une technique pour essauyer de retarder au maximum l’adoption du « mariage pour tous » par la vermine rose et verte de l’assemblée.

    Sur un sujet aussi crucial (ce n’est que mon avis, mais je le partage) il a parfaitement raison et il est dans son rôle de parlementaire de défendre les convictions sur lesquelles il a été élu

      1. Heimdal

        -1 : non, en emmerdant les socialauds avec leurs idées débiles. Juste après la révolution, les « députés » français s’étaient occupés du problème du mariage, qui n’était jusqu’à la révolution célébré que par l’Eglise. Plusieurs députés ont pris la parole pour donner leur définition du mariage… Un de ces députés, en donnant la sienne, a précisé qu’il faudrait coucher noir sur blanc qu’il s’agit d’un contrat entre deux personnes de sexe opposé… Les compte-rendus de cette journée montrent que l’assemblée réunie était tordue de rire à l’idée que le mariage puisse un jour concerner deux personnes du même sexe… et le pauvre député qui avait ouvert la bouche s’est rassis la queue honteux…

        Encore heureux qu’il y ait aujourd’hui des députés pour mettre des bâtons dans leurs roues de ces criminels.

        1. Ça ne met aucun bâton. La loi passera du Parlement au Sénat comme une lettre à la poste. Ça permet juste de faire croire aux gogos qui payent qu’un travail est fait.

  2. Franck Boizard

    Pour une fois, vous tombez dans la démagogie infondée.

    Il s’agit juste d’une classique bataille d’amendements pour ralentir l’adoption du projet de loi, puisque l’opposition ne peut faire obstacle autrement. Dans ce cadre, je trouve l’amendement en question plutôt marrant.

    1. Oui, c’est marrant, j’en conviens sans problème. Mais c’est surtout à nos frais. Et ça vient parfaitement illustrer la faillite morale du pays :
      – d’un côté, la majorité ne laisse pas le débat s’installer sereinement
      – de l’autre, l’opposition fait le mariole.

      Beau pays.

      1. Heimdal

        Il est payé à l’amendement? Parce que si tel n’est pas le cas, son salaire, il le touche quand même… Je préfère qu’il ponde ce type d’amendement plutôt qu’il joue au poker sur le net…

  3. labolisbiotifool

     » Et ça vient parfaitement illustrer la faillite morale du pays  » : ben justement cher H !
    Si nos politocards s’ étaient un peu plus préoccupés d’ une
    certaine morale, au lieu d’ accepter tout et n’ importe quoi-
    parfois à leur propre et égoïste bénéfice – depuis des décennies, nous n’ en serions peut-être pas là ou nous sommes :  » ce pays est foutu  » ! 🙂
    La droiture, l’ honneur, l’ esprit chevaleresque …
    Je sais, chuis un vieux con 🙂

    1. Jesrad

      La faillite morale de ce pays foutu vient précisément de ce que ces guignols prétendent s’en soucier et se charger de la faire appliquer.

  4. Before

    Ouais, c’est une façon de faire de l’obstruction, en essayant de tourner ça d’une manière drôle. Mais non, ça passe pas. Pas avec la situation actuelle de la France.
    D’accord avec H16, qui, pour cette brève est très sérieux, qui change avec la tonalité générale de ce blog. On sent qu’il rigole pas trop, là, me trompai-je ?

    1. PhD

      Justement, H16, dans son précédent billet évoquait surtout la faillite morale de la France et de ses élites.
      Cette faillite est même la cause première de notre faillite économique et financière.
       » Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes  » – Bossuet
      Un parlementaire qui se bat contre cette faillite morale et de façon rigolote, mérite le respect pour cette action.

      N’oubliez pas non plus que la situation d’une société, d’un pays ou d’une civilisation ne se mesure pas seulement en termes économiques.
      Ce combat là est aussi important que la lutte contre les impôts confiscatoires ou les réglementations ubuesques

      1. Mais non : ce débat est parfaitement accessoire. C’est de la poudre sociétale jetée aux yeux du peuple dont une partie, en plus, suit bêtement.

        Je crois que quelque chose échappe à ceux qui trouvent ça très rigolo et proposent le respect pour ce guignol : qu’il fasse ainsi obstruction ne changera absolument rien, la loi a toutes les chances de passer. C’est du temps, de l’argent de perdu, robinets grands ouverts. Le plus consternant serait d’ailleurs qu’elle passe avec un tel amendement, sur un malentendu (on a vu plus improbable).

        Au final, cette obstruction n’en est pas une : c’est juste des clowneries sans intérêt et sans résultat. Pour prendre une image, ce serait comme si l’orchestre du Titanic, au lieu de jouer Plus Près de Toi Mon Dieu, s’était mis à improviser un concours de pets. C’est potache, c’est rigolo, youpi. C’est aussi parfaitement déplacé.

        Si les députés voulaient vraiment faire un travail utile, ils devraient quitter cette assemblée pendant un débat aussi débile, et faire communiqués de presse sur communiqués de presse pour orienter la presse sur les vrais problèmes : chômage, dette, taille de l’Etat, corruption, immobilisme, la guerre au Mali qui coûte un pont, etc… Il y a largement de quoi faire une obstruction (médiatique par exemple) bien plus féconde que ces conneries.

        1. Aristarque

          Pourquoi pas (au sujet d’une bronca publique des députés opposés)?
          Sauf que pour remplir ton voeu, il faudrait que cette presse en soit véritablement une à la manière anglo-saxonne ou du moins qu’il existe une presse d’opposition déterminée.
          Quand toutes ces grandes consciences dépendent du chèque étatique à recevoir à la fin du mois ou du trimestre pour boucler leurs budgets de dépenses, il leur est difficile de se motiver pour seulement imaginer de retrousser les babines à l’encontre de la main qui les nourrit…

        2. dan_bn

          ce n’est pas sur que les medias, tous aux ordres de la gauche, en fasse réellement état. Vous savez tres bien qu’ils choisissent de préférence les sujets people et faits divers, qui surtout ne font pas réfléchir nos compatriotes.
          C’est donc la seule manière de tenter de bloquer ou de retarder l’adoption de cette qui vise à déstructurer encore plus la famille.

        3. Théo31

          « Si les députés voulaient vraiment faire un travail utile »

          Ils ne le feront jamais ce travail : faut des couilles pour cela, ce dont ils sont tous dépourvus. Ils font les malins parce qu’ils ont le pouvoir et des flics pour les protéger.

          Quand le bateau coulera, ils feront comme les Ben Ali, Saddam, Caeucescu et tous les enculés du genre : ils se barreront avec le magot.

          Le peuple de droite a le tas de merdes humaines qu’il mérite.

        4. Aristarque

          Pourquoi pas une petite grève de la faim sur le perron de l’A.N. comme un certain GATIGNON, couleur potiron ?

          Seulement 5 jours de sit-in avec smartphone à batterie inépuisable malgré une utilisation en continu = audience maximale du pouvoir en place, impartial forcément impartial et un bon paquet de pognon à la clef…

          Certes à 200/250 députés, il faudra prévoir l’occupation et du perron et de la placette arrière de l’A.N. mais il y a suffisamment de flics garantissant l’indépendance du pouvoir législatif pour que tout ce petit monde y pose sa guittoune et que les voitures aillent se faire voir ailleurs…
          Un député représentant un peu plus d’une centaine de milliers de citoyens, on aurait grosso modo une manif équivalente à 22/28 M de personnes… sans encombrer les Champs Elysées…

        5. PhD

          Pour moi, ce débat, qui touche aux fondamentaux de notre société, n’est pas accessoire.
          Il fait partie de toute l’idéologie de la vermine rose et verte de détruire tout ce qui structure notre civilisation.
          Certes, vous avez raison, cette loi passera, puisque les électeurs ont porté ces crevures au pouvoir et la bataille d’amendement n’est que du temps perdu (ou gagné selon le choix de chacun)
          Certes, les problèmes de chômage, de dette, de fiscalité, sont importants, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut laisser passer sans moufter toutes les saloperies sociétales que la gauche veut imposer.
          Vous vous trompez en affirmant que ce sont des gadgets pour amuser la galerie ; aux yeux de nos socialauds et écolos, ces points sont aussi importants, voire plus, que les questions économiques et sociales.
          Quant à ces enfoirés de la pseudo droite, dont certains étaient pour puis deviennent contre en fonction du vent, je les mets dans le même sac.
          Dominique Venner pense qu’une des erreurs du général de Gaulle est d’avoir laissé la culture à la gauche qui a fini par imposer partout ses idées.
          Nous voyons le résultat.

    2. Aristarque

      Il me semble que sur ce blog et d’une façon plutôt générale parmi les intervenants, nous nous lamentons davantage de voir et constater le triste état de notre pays en déplorant par avance le cataclysme qui le menace sans que la majeure partie des habitants ne s’en inquiète le moins du monde…
      Le but n’est effectivement pas de rigoler même si, parfois il vaut mieux le faire plutôt que de pleurer encore et encore sur cette faillite à tous les étages et niveaux…

  5. pseudodopode

    Ce qui est triste, c’est que l’opposition en soit réduit à utiliser ce genre de frasque pour gagner du temps…

    Peut-être en gagnera-t-elle assez pour que l’on ait le temps de réunir les conditions pour un référendum ?

    Mais encore une fois, que de temps et d’argent usé et gâché alors que l’Etat ne remplit pas (plus ?) ses vraies missions…

    1. Aristarque

      Lesquelles ?
      Il y en a qui ne lui échappent pas :

      « l’Observatoire National des Tournes à Droite Vélos au feu rouge devient l’Observatoire National des Cédez le Passage Cycliste au Feu (ONCPC). » dans le post de notre hôte du 03 courant…
      😉

  6. Aristarque

    Au moins, il est présent pour déposer un projet d’amendement. Il n’est même pas sûr que tous ses co-élus assurent ce minimum pour le prix reçu mensuellement…
    Sinon, cet amendement fait partie de la multitude déposée par l’opposition parlementaire socialiste de droite pour retarder, faute d’empêcher, l’adoption de cette loi (scélérate à mes yeux) par la majorité socialiste de gauche…
    Ce n’est pas nouveau sous le soleil, hélas…

  7. Pangloss

    Déjà sur le patronyme, il y a du boulot. Celui du parent ou celui du parent? De la parente ou de la parente? Des deux? Dans quel ordre? Du trait-d’union? Du donneur de sperme? De la mère porteuse?

  8. MXI

    AMHA, ce serait drôle si :
    – ce n’était pas avec notre argent mais avec le leur ;
    – il s’agissait d’un acte d’humour en plus d’un travail de fond, i.e. en plus du travail qu’ils sont (grassement) payés pour faire, et non pas à la place.

  9. johnny_rotten

    Il va se passer des moments assez cocasses à l’Assemblée Nationale, quand sera examiné le projet de Loi Duflot sur l’obligation de s’assurer contre ls loyers impayés.
    Car, si ils veulent imposer ça aux propriétaires, rien ne dit que les assureurs se laisseront faire.
    Aujourd’hui, alors que l’assurance est facultative, les assureurs imposent une norme assez sévère.Ils demandent des revenus réguliers et stables (CDI) et dépassant 3 fois le prix du loyer.
    Donc demain,malgré les agitations de Duflot, ils ne pourront pas les obliger à assurer un locataire avec un dossier complètement foireux dont les chances d’avoir un sinistre d’impayés seront jugées très fortes par eux.

    1. Pascale

      Oui, il est évident que vouloir obliger les propriétaires à passer par une assurance pour trouver un locataire (car ce sont finalement les assureurs qui vont choisir le locataire sur dossier et ils ne seront pas tendres du tout du tout, en tous les cas beaucoup moins que les propriétaires), ça va encore participer à la fluidité du marché de l’immobilier et ça va aider tous ceux qui sont limite au niveau revenus et sécurité de l’emploi à se loger.
      Cette nana est complètement c…e. J’ai rarement vu telle nullité ministre.

    2. Nocte

      J’avais cru comprendre que Duflot hésitait entre deux modes de « protection » contre les loyers impayés :

      prélever 2% de taxe sur les loyers pour créer un fond d’indemnisation loyers impayés ou rendre l’assurance obligatoire.

      J’aime beaucoup la première proposition : (sur la musique du Parrain, et avec un accent sicilien) Hey, Toni ! mon brave Toni, tu sais, depuis que tu loues ton bien, tu t’exposes à des problèmes Toni, mais je peux t’aider Toni : donne moi 2% de tes bénéfices, et je pourrai te donner de l’argent si ton locataire ne paie pas, mais tu vois Toni, sans ces 2%, je ne peux rien faire pour toi Toni.

      1. Aristarque

        Ce ne serait pas 2% du bénéfice mais 2% du CA en l’occurrence.
        L’assiette ne serait pas du tout la même, par exemple après passage de l’impôt foncier dans certaines communes…

        1. Nocte

          Vivi, je sais, mais je n’avais pas jugé utile de faire dans l’exactitude à ce point pour ce qui n’était autre qu’une boutade :). Les 2% de duflot portant bien sur les revenus locatifs, soit, en effet, le CA.

  10. dan_bn

    cela fait partie des techniques d’amendements par milliers pour tenter de bloquer ou au moins de différer l’adoption de cette loi anti-civilisée. A ne pas prendre au sens littéral. Le PS ne s’est pas privé de faire la meme chose quand l’UMP était au pouvoir.

    1. Mais que le PS fasse la même chose n’excuse rien. Branquignoles & Branquignoles font les cons, ça m’est égal qu’ils soient dans la surenchère : le texte passera DE TOUTE FAÇON.

  11. eheime

    Bah alors quoi, vous n’avez plus d’humour M’sieur H16 ?

    Vous travaillez trop ! A force de nous préparer des articles de qualité, la fatigue pointe et vous vous énervez !

    Ok la blaguounette est nulle a chier, m’enfin bon c’est pas tres grave non plus.

    Y a des trucs plus importants, surtout en ce moment.

    1. MAIS JUSTEMENT !
      Les députés, au lieu de perdre leur temps sur un truc qui passera de toutes façons, devraient se consacrer à des trucs bien plus importants.

      1. Higgins

        Le parlement n’est qu’une chambre d’enregistrement. Sa marge de manœuvre est totalement symbolique et il a pour unique fonction de faire croire aux gogos qu’ils ont la possibilité d’agir sur la marche du monde. Je n’ai aucun souvenir d’un texte intelligent, à savoir justifié par les évènements en cours ou à venir, bien élaboré, correctement financé si besoin et répondant aux besoins d’une majorité d’individu, récemment sorti de ses réflexions et de son travail. Les rares fois où il s’est risqué à faire preuve d’indépendance (voir le rapport sur le financement des syndicats http://www.contrepoints.org/2012/02/16/69446-le-rapport-perruchot-enfin-disponible), il s’est curieusement trouvé une majorité pour l’enterrer. Le fait que le Net ait permis sa diffusion n’a strictement entrainé aucune réaction de la part des élus. CQFD. Ce n’est qu’une coquille vide qui vit très bien aux frais de la société.

      2. eheime

        @h16

        oui j’ai lu votre argumentation sur un autre post
        je suis d’accord

        mon post , se voulait lui-meme amusant ..
        ça n’a pas super fonctionné 🙂

  12. eheime

    De toute façon je pense que l’assemblée parlementaire est un truc qui n’a plus lieu d’etre.
    Autrefois , dans la france des campagne ca avait son utilité pour des raisons de :
    – distance
    – d’éducation

    Aujourd’hui avec internet, tout le monde peut s’informer et voter (ou au moins donner son avis). Donc plutot que d’etre représenté, autant aller à la source : les citoyens.

    Enfin quand on voit les guignolos qui sont sensés etre notre « élite » , du genre Montebourg au hasard, et bien je me dis que ma concierge et mon plombier ont bien plus de bon sens que cet idiot. Et sur les sujets complexes (nucléaire, armée, choix financiers complexes) l’intelligence ne suffit plus. Il faut l’experience. Et dans ce cas laissons ce qui savent , choisir. Ce qui nous ramène là encore au vote par internet .

    1. eheime

      finalement je me dis qu’on pourrait avoir un roi qui representerait l’Etat pour faire les photos people en temps de paix et vaguement représenter le pays aux yeux du monde. Il serait l’executif en temps de guerre (type article 16 de la constitution fr). On s’eviterait ainsi les putasseries presidentielles quiquennales.
      Le reste du temps le peuple voterait par internet et l’executif serait responsable devant lui comme le gouvernement britannique l’est devant les Communes.
      Bien sur les referundums d’initiatives populaires seraient possibles.

      1. LuciusT

        J’aime assez le concept !
        Il est vrai que ce sont des raisons « techniques » qui ont imposées la démocratie représentative. Aujourd’hui, elle n’est plus tellement justifiée.

      2. eheime

        Surtout, ce qui me semblerait bon en votant directement c’est que les votants , directement concernés, voteraient selon leur convictions, et non selon les ordres du parti qui finit par les exclure s’ils votent trop « en conscience ».

    2. Franz

      Très d’accord avec vous.
      On pourrait imaginer que toutes les lois doivent être votées par le peuple, via internet (et comme, même avec internet, ça demande un poil d’organisation, etc., ça réduirait la legislorée dont nous souffrons).
      Le roi serait « chef de l’Etat » et VRP du pays, réellement chef seulement si guerre il y a (et avec un droit de véto/de convocation de référendum). Et le gouvernement serait tiré au sort parmi les « ministres » locaux de l’année précédente, eux même tirés au sort parmi les gens compétents localement dans le domaine concerné.
      Tous ces « gouvernements » seraient réduits, une dizaine de personnes, et renouvelés chaque année. Les tirés au sort pour l’échelon national étant les seuls à avoir 2 années de mandat, les autres c’est 1 an, point (tirage sans remise, ou avec remise, c’est à étudier, mais sans remise me semble bien… ).
      On pourrait également se dire que tous ces gens gardent le poste qu’ils avaient avant tirage, à mi temps ou quart temps. Leur rémunération pour leurs activités publiques n’étant que la compensation du manque à gagner (pas moyen de s’enrichir à rien faire, comme ça). Et ils seraient jugés par leurs successeurs ou les électeurs. S’ils ont déconné, ils doivent rembourser tout l’argent perçu de l’État pendant leur mandat.

      1. Franz

        Le truc clé, de toutes façon, ça serait de ne permettre de dépenses que déjà financées (l’argent à été perçu l’année précédente), d’avoir une flat tax dont le niveau ne pourrait être changé que par référendum à la majorité qualifiée des 2/3, et de soumettre tout emprunt au vote, en l’affectant de façon obligatoire à un véritable investissement.

        1. eheime

          pour continuer sur la « constitution utopique » : ^^

          oui pour les depenses limitées strictement au budget.

          2/3 c’est une majorité tres difficile . Il ne faut pas prévoir de blocage trop fort, sinon ils ne sont plus respectés. Bien pour demettre le roi qui perd la tete cependant.

          l’idée du tirage au sort est bonne. beaucoup de bonnes personnalités historiques sont sorties grace au hasard de l’histoire, tandis que les elections font sortir les crabes les plus feroces du paniers le plus souvent.

          Un citoyen pourrait soumettre tout projet de loi dès lors qu’il aurait réuni un certain nombre de points défini en fonction de la population votante. Chaque citoyen aurait un nombre de point annuels limités. Ceci pour éviter le nombre de proposition de lois. Ca forcerait les citoyens proposeurs et amandeurs à s’entendre et faire des packages cohérents sous peine d’attendre l’année suivante.

          Impossibilité absolue de voter une loi sans qu’elle ait été proposée au moins un a l’avance, pour la réflexion prealable nécessaire.

          Le « roi » et le gouvernement auraient pouvoir de soumettre tout projet de lois dans la limite de 3 par an en vue de défendre les intérêts des « oubliés » du systeme.
          Ils pourraient aussi toujours faire des contrepropositon des textes mieux ecrits si besoin (role du Sénat aujourd’hui)

  13. Lebuchard courroucé

    le foutage de gueule le plus choquant est surtout le titre de l’en-tête n°628 !!!…
    il est vrai qu’il est énervant de voir un député perdre du temps à faire ce genre de galéjade afin de retarder l’adoption d’un texte mais tous le font… c’est donc bien le système qui est un foutage de gueule et qu’il faut changer.
    ceci dit, vous auriez pu prendre un autre exemple d’amendement que celui d’un néo-identitaire… ça fait un peu ciblé… mais peut-être que je me trompe ??…

    1. J’ai pris celui-là parce que c’était celui sur lequel j’étais tombé. Si vous voulez en proposer d’autres, allez-y, vous êtes le bienvenu.

      1. Aristarque

        Pas la peine parce que dans les 5.000 amendements, il y a sûrement 20% qui sont rigoureusement du même tonneau et qui n’apporteront rien de plus, sauf peut-être de franches rigolades (jaunes).
        Tant que le pays trouve bon de payer 600 bonshommes à 12.000 euros le mois pour qu’une bonne partie « s’amuse » à ce genre de pseudo-obstruction qui permettra dans quelques décennies à tous ces valeureux anciens combattants du perchoir de publier leurs mémoires, ce mauvais jeu continuera à chaque législature…

  14. hermes21

    On est loin du record d’amendements produit par ces pignoufs :

    « Chaque année, les deux assemblées déposent de nombreux amendements. Lors de la session 2003-2009, les députés ont déposé 27 073 amendements et les sénateurs 10 3983. Sur certains textes, il arrive que l’opposition dépose plusieurs milliers d’amendements lors de la discussion à l’Assemblée nationale. Cela s’appelle faire de l’obstruction parlementaire. Ainsi, en septembre 2006, l’opposition a-t-elle déposé pas moins de 137 537 amendements au projet de loi relatif au secteur de l’énergie, record absolu pour un texte sous la Cinquième République. »

    source : wikipedia

    1. Nocte

      L’obstruction parlementaire, je l’ai étudiée à la lointaine époque de mon deug de droit, le festival des 35h battait son plein, on a vu l’utilité de cette fameuse obstruction qui reste un concept, en fait…

  15. Wills

    En même temps en tant que député de l’opposition non inscrit, sa marge de manoeuvre est quasi inexistante. Du coup il utilise les rares armes qu’il a à disposition, c’est à dire de l’obstruction parlementaire. Ca peut forcer le gouvernement à utiliser l’article 49-3, arme qui tend généralement à ruiner la crédibilité de celui qui l’utilise.

    Pour h16 en fait il faudrait que Bompard vote pour le mariage homo si j’ai bien compris.

    1. Le 49.3 ? La majorité est sûre de pouvoir faire passer son texte au moins à la chambre basse. Aucun risque à prendre.

      Il faudrait que Bompard utilise son temps et notre argent pour des sujets d’importance, et pas ces conneries emperlousées qui agacent tout le monde.

      1. Wills

        En même temps, à chaque fois que quelque chose sort du parlement (=majorité socialiste), c’est en général une hausse des impôts ou des règlementations absurdes, donc à la limite il est préférable qu’ils s’attardent le plus longuement possible sur ces conneries, ça ne mange pas de pain et ça les empêche pendant ce temps de faire d’autres lois désastreuses^^

        Ca s’appelle focaliser l’adversaire sur un point insignifiant pour l’empêcher de se concentrer sur autre chose ; politiquement c’est intelligent: faut relire Sun Tzu!

  16. sam00

    H16,

    Comment faites vous pour arriver à dénicher des trucs pareils?

    J’aurais presque envie de répondre à la chirac « au début j’ai ri, après je n’ai pas ri du tout ».

    J’avoue que je partage votre point de vue: au prix où ils sont payés, on pourrait avoir droit à un spectacle d’un meilleur calibre … « comme si l’orchestre du Titanic, au lieu de jouer Plus Près de Toi Mon Dieu, s’était mis à improviser un concours de pets » … nous y sommes … rien ne nous sera épargné.

    J’ai par moment l’impression qu’on est dans une « drôle de guerre » et que pour le moment on compte les morts (entreprises, chômeurs, milliards de dettes) … je crains la suite …

  17. Before

    Ce matin, sur Europe 1, il était question de cette pratique d’obstruction parlementaire. Cet amendement de Bompard a été cité, avec d’autres encore plus stupides sur la polygamie, ou l’inceste.
    Au total près de 5000 amendements ont été déposés par l’opposition, qui rappelle qu’elle est loin du record de la gauche au moment de l’adoption du projet de loi sur l’énergie, qui avait été accueilli par 130 000 « propositions » du PS et du PC.

  18. max

    Assez drôle tout ce foin pour discutailler du sexe des anges,
    ce débat sur le mariage est parfait, des dingos qui manifestent contre des idiots. Ce pays est devenu Constantinople assiégé.

    1. Before

      Ceci dit, comme dit un collègue, tant qu’ils s’amusent à ce genre de stupidités, ils font pas autre chose, et quelque part sont moins nuisibles…

        1. Before

          Oui, je pensais surtout que ça leur laisse moins de temps pour mettre un peu plus leur nez dans d’autres affaires et domaines qui ne les regarde pas…
          Mais bon, c’est bien pour essayer de positiver !

        2. Nocte

          Le problème Before, c’est qu’aujourd’hui, c’est le gouvernement qui bosse sur les lois, pas le parlement, résultat, le gouvernement travaille sur des trucs à la Duflot, puis les présentent au parlement quand ce dernier a fini sa récréation législative.

  19. bbph

    Tiens, y’en a qui ont une autre vision de la chose: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/01/jacques-bompard-utilise-les-arguments-du-ps-pour-montrer-laspect-d%C3%A9lirant-de-cette-loi.html

    Ce qui m’étonne un peu, et même si on peut être d’accord avec vous en y voyant seulement un gros foutage de gueule, c’est que cela puisse vous choquer. Vous donnez l’impression que vous découvrez le cirque et les clowns de l’assemblée nationale. Si ces gens passaient leur temps à autre chose que du foutage de gueule (de ceux qui bêtement les élisent, soit dit en passant), le pays ne serait pas où il en est. Et comme il est foutu, autant rigoler.

  20. gem

    H, tu as perdu ton humour ?
    Au stade actuel de pourriture du parlement (et plus généralement des institutions), cet amendement en forme de foutage de gueule me semble une réaction parfaitement salutaire et légitime.
    L’Assemblée ne sert à rien, et elle ne coutera pas moins cher si les clowns qui la peuple se prennent plus au sérieux. Un amendement en forme de « OK, vous voulez du guignol, et bien vous en aurez », c’est à peu près tout ce qui reste au parlementaire de l’opposition.
    En fait, je trouve ça infiniment plus sérieux que faire semblant d’être habillé et sérieux avec des amendements « sérieux » : le roi est nu, et bien il le proclame.

    que cette façon de se trim

  21. FR

    Parfaitement d’accord avec vous, C’est choquant de faire une guerre couteuse au Maili! Mais j’ai la solution : immédiatement arreter la guerre couteuse au Mali pour reduire les dépenses.

  22. hipparchia

    C’est beau, on y entend quasiment le sifflement de la baffe qui vient s’abattre dans la gueule.

    Sinon, j’espère que vous serez tous ravis d’apprendre que Chantal Jouanno est pour le mariage pour tous parce qu’elle est libérale. A croire que la magie du corporatisme opère partout.

  23. raimane

    HONTE aux 575 députés sur 577, qui ont refusé une baisse de leurs indemnités de 10%!!!

    Oh oui je transfère et avec plaisir car nous en avons un peu « marre » de ces grands élus et fonctionnaires de l’état qui s’accrochent à leurs privilèges alors qu’ils sont les premiers à exiger des efforts toujours aux mêmes, ceux qui voient chaque jour leur pouvoir d’achat diminuer.

    J’espère que ce texte sera porté à la connaissance d’un maximum de français.

    je ne vois qu’un référendum d’initiative populaire pour résoudre ce problème ; ne comptons pas sur les bénéficiaires …..même le groupe Droite popu de LUCCA ne l’a pas suivi ! HONTE A NOS DEPUTES SEULS 2 DEPUTES SUR 577 ONT VOTE POUR LA BAISSE DE 10 % DE LEURS REVENUS SUBSTANTIELS PRENEZ-EN BONNE NOTE POUR LES PROCHAINES LEGISLATIVES

    Sûr que l’on pourrait en virer une palanquée : sénateurs, députés français et européens (les plus fainéants), fonctionnaires de la commission européenne, conseillers de la présidence et des collectivités, conseillers régionaux et généraux, fonctionnaires territoriaux et des communautés d’agglomération et tous ceux que j’oublie.

    Sans compter les avantages consentis aux ex-présidents, ministres et autres. Pour y arriver il faudra certainement faire la Révolution! L’Assemblée nationale examinait lundi l’amendement déposé par Lionel Luca, l’un des chefs de file du collectif de la Droite populaire. Le député UMP des Alpes-Maritimes proposait de réduire Il n’y a pas de raison, dit-il en somme, de ne pas faire participer Selon lui, l’amendement permettrait une économie de 5 millions d’euros.

    Mais pour une fois, la représentation nationale a parlé d’une seule voix, un consensus à faire pâlir d’envie François Fillon. Le président du groupe UMP, Christian Jacobet le président de l’Assemblée, l’UMP Bernard Accoyer, étaient opposés à cette mesure, tout comme le groupe socialiste, rappelle Le Monde.

    « C’est une mesure d’affichage, c’est un gadget », a dit Jean Launay

    Seuls Lionel Luca et sa collègue de Seine-et-Marne Chantal Brunel, également député UMP, ont voté en faveur de l’amendement.

    Pourtant, 32 députés avaient cosigné l’amendement (dont le porte-parole du Nouveau centre, Philippe Vigier, le villepiniste Jean-Pierre Grand, le candidat à l’Élysée en 2012 Nicolas Dupont-Aignan, et le Vert François de Rugy). Lionel Luca a annoncé qu’il reverserait ses 10 % à une association.

    2 sur 577 !

    Déjà qu’ils sont beaucoup trop nombreux par rapport aux États-Unis où il y a 5 millions de fois plus d’habitants qu’en France ; il est beau l’exemple ! Ils ne veulent en aucun cas que l’on touche à leurs privilèges alors que nous, c’est tous les jours que l’on touche à nos acquis obtenus par nos ancêtres
    qui l’ont parfois payés de leur vie et toujours plus d’augmentation, de réformes ; et après les élections, je vous parle même pas de ce qui nous attend… et on dira tant pis pour vous c’est vous qui le voulez puisque vous l’avez élu ! Va falloir réagir et très vite car ça commence.

    2 sur 577 quel égoïsme ! et que vont devenir les 5 000 personnes qui vont perdre leur emploi chez Peugeot l’année prochaine et les centaines d’une banque… mais va falloir s’habituer à travailler comme des robots jusqu’à la cassure puisque cela va devenir notre quotidien, ils nous jettent comme des Kleenex ou du PQ tant qu’on touche pas à leur petite place où ils ne font rien, on les voit dormir, lire, écrire, téléphoner ou autres activités toutes aussi ludiques
    dans les tribunes, leurs salaires et indemnités qui nous coûtent des millions, leurs privilèges, leur grand train de vie mais ça pas touche bien sûr,
    alors que rien que sur eux on pourrait économiser des millions d’euros, mais on dit bien qu’ils sont des privilégiés, c’est au petit peuple la quantité négligeable de toujours trinquer.

    A l’heure où la situation financière est telle que l’on cherche en hauts lieux désespérément de l’argent et que l’on va encore s’acharner sur le peuple pour le faire payer et en trouver, une réflexion s’impose ! ON VA VOIR SI ON PEUT FAIRE TOURNER CELA DANS TOUTE LA FRANCE !!! ALORS FAITES CIRCULER !!! ET VITE.

    Halte à ces parasites qui ne pensent qu’à eux !

  24. Franciskus

    Bompard, c’est le mec qui a réduit en 15 ans l’endettement de sa commune de 1462 € / habitants ….. à 79 € / habitants.
    Lui faire ce genre de procès n’est pas très juste.

    Mais taper sur un élu d’extrème droite comme un vulgaire gauchiste, même sous un angle « libéral », j’imagine que ça soulage. « particulièrement choquant ». Vous eussiez pu ajouter également « cétroporible » ; jouer les vierges éffarouchées ne vous va pas du tout.

    En outre, l’amendement en question n’est pas beaucoup plus ridicule que le projet de loi lui-même. Ce que fait Bompard, c’est la méthode écossaise de l’extrème droite à l’echelon national, c’est tout.

    Faire chier les socialistes, ça n’a pas de prix.

      1. Franciskus

        non non, ça n’a pas de prix, sauf à croire que faire chier quelqu’un est un service rendu contre un prix. au sens marchand du terme. C’est pour ça que j’ai employé l’expression. Mais ça a un coût, ça oui.

        Moi aussi je sais jouer sur les mots.

        Vous savez h16, on peut être libéral et nationaliste , ce n’est pas sale, ni incompatible. Le seul prix nobel français d’économie l’était bien, après tout.

        1. Libéral et nationaliste, c’est simplement parce que vous ne savez pas ce que veut dire libéral, ou nationaliste, ou les deux.
          Et Allais n’est en tout cas plus libéral.

  25. Franciskus

    Parce qu’il est mort, j’imagine.

    Je pensais naïvement que la Corée du sud, Taïwan, et de manière générale toute l’asie était à la fois national-libéral, mais j’étais dans l’erreur, ignorant fou que je suis.

    Soyons d’accord sur un désaccord.

    Pour en revenir au sujet, vous reprochez, à juste titre d’un point de vue financier, à M. Bompard de pondre un amendement vain, et ferait mieux de s’activer sur des réformes utiles.

    Bompard, et plus généralement tous les députés d’extrème droite sont de fait inutiles à l’assemblée, en raison de l’ostracisme qui les frappent.

    Exemple : Collard propose la suppression de l’AME (je crois me souvenir que c’est utile à vos yeux) : Coppé vote contre. Quelques semaines plus tard, Coppé propose à son tour la suppression de l’AME…

    ça oui, ça me choque. d’un point de vue financier et démocratique.

    1. « Parce qu’il est mort, j’imagine. »
      Non non. Parce qu’il est revenu sur ses idées, et s’est fait protectionniste.

      Quant à la remarque suivante, vous convenez ce que j’ai déjà dit plusieurs fois : la démocratie actuelle est une parodie complète et ne mérite aucun respect. Oui, le débat est escamoté, oui les parlementaires minoritaires font de la présence ou tapisserie, et c’est tout. Et le peuple ne dit rien, et paye (ou trinque, c’est selon).

  26. Franciskus

    OK, vous avez raison sur le fond, et c’est pas la première fois, j’en conviens.

    C’est vrai, tous ces amendements ne servent rien d’autre qu’à faire perdre du temps, la loi sera de toute façon votée. Je préférerais nettement que mes élus de droite s’engagent à retirer ou abroger cette fichue loi une fois revenus au pouvoir (ce qu’ils ne feront pas, ces vendus). ça coûte rien et c’est plus rapide.

    N’empêche que cet article est mesquin, et ne fait pas l’unanimité même au sein de vos plus ardents soutiens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.