Encore un Epic Fail de la HADOPI

Ah, Internet ! Quand on ne sait pas trop quoi raconter le dimanche pour détendre l’atmosphère, il suffit de lancer ce sujet là et c’est la foire d’empoigne assurée autour du gigot aux flageolets de belle-maman. Pour assurer un minimum de sport, il faudra glisser les mots « sécurité », « pédophilie », ou « terrorisme » et « droit d’auteur ». Ensuite, l’actualité politique suffira à alimenter la bataille.

Et justement, dans l’actualité, il suffira de regarder un peu les habituels télescopages entre les pignoufs invétérés d’un côté et la dure et compacte réalité de l’autre pour trouver deux douzaines de sujets. Aujourd’hui, je m’en contenterai d’un, à la fois amusant et illustrant à merveille comment on peut taper avec obstination à côté d’une plaque pourtant fort étendue.

Tout commence il y a quelques jours, du côté de l’HADOPI. Pour les francophones non-français qui me lisent mais ne sauraient pas de quoi il s’agit, voici un petit rappel : HADOPI est la Hautotorité née du mariage consanguin de la politique culturelle foutraque à la française avec le lobbyisme capitalistique éhonté d’une poignée de dinosaures du cinéma et de la musique, et aura assuré le rayonnement français de l’incompétence consternante de ses dirigeants à comprendre même vaguement internet, les clients des majors et le marché culturel en général. N’oubliez pas : HADOPI, c’est des milliers de pages de textes de loi écrits tout petit pour sa création, plusieurs litres de café par jour, des douzaines de crayons mâchouillés au bout chaque semaine, des milliers d’heures de processeurs utilisées intensivement dans l’observation des petits internautes, et surtout, 3 condamnations à des peines ridicules et 12 millions d’euros cramés par an pour ce résultat grandiose.

Logo HADOPI : haute autorité destinée à observer les petits internautes

HADOPI, c’est aussi des rapports, des centaines de bricolages statistiques rigolos pour parvenir à justifier sa propre existence, et des études, c’est-à-dire d’autres dizaines de pages permettant de tester toutes les options enfouies de Microsoft Word. Dans l’une de ces études, on en trouve récemment une qui nous annonce, sans rire, je cite,

Les 15-18 ans … se montrent globalement les plus concernés par les droits d’auteur avec un regard plus responsable concernant leurs pratiques illicites.

Grâce à un sondage CSA (qu’on peut lire en détail ici), la HADOPI est arrivée à la conclusion stupéfiante qu’elle (et d’autres) aurait eu un impact sur les 15-18 ans en les faisant réfléchir sur les droits d’auteur et qu’elle aurait un peu permis à cette génération montante de comprendre que Le Piratage, C’est Pas Beau.

Comme c’est mignon.

Il ne faut pas oublier que HADOPI est exactement au piratage et à la pratique internautique ce que les sites du gouvernement en matière de mangibougisme sont à la consommation de pizzas, de plats préparés (lasagnes au cheval y compris) et autres mets trop gras, trop salés, trop sucrés et trop plein de fun que la morale réprouve : à savoir que tout le monde écoute poliment, et que tout le monde s’en fiche aussi poliment, à l’instar des rodomontades inappropriées de vieux grincheux coincés dans un autre siècle. En clair, le sondage montre surtout que les 15 – 18 ans ont compris ce qu’il fallait répondre pour ne pas subir la réprobation de leurs aînés mais qu’en pratique, ils font exactement comme eux, dans la même lignée.

Pourquoi suis-je aussi persuadé tant de la parfaite inutilité des messages de la HADOPI que des erreurs de conclusions tirées du récent sondage ?

Eh bien c’est essentiellement Kim Dotcom qui m’a rencardé. Oh, pas moi personnellement, mais simplement, ce brave homme n’a rien trouvé de mieux à twitter, ce samedi, que ceci :

Eh oui, comme il l’indique ici, la France est actuellement la première source de revenus de l’hébergeur de fichiers encryptés. Cela n’a pas manqué de sauter aux yeux de la presse spécialisée qui arrive à la même conclusion que moi : la France est première du classement notamment grâce aux « efforts » de la HADOPI pour, justement, culpabiliser les internautes. Kim montre par l’exemple que les gens (les 15-18 ans comme tous les autres) sont prêts à payer du bon argent bien lourd pour pouvoir échanger directement des fichiers dont une majeure partie, il va sans dire, sont issus de l’industrie musicale et cinématographique, et ce en parfaite violation du droit d’auteur. Autrement dit, c’est encore un Epic Fail pour la HADOPI qui les enfile comme des nouilles sur un collier à la fête des mères.

epicfail.jpg

Et si l’on se remémore les chiffres récents concernant justement le partage de fichiers, le doute est difficilement permis : selon les mesures effectuées par ComScore fin 2010, plus de 7,4 millions d’internautes français fréquentaient MegaUpload du temps où cela existait ; MegaVidéo attirait 3 millions d’internautes français fin 2011 et était la troisième plateforme en nombre de visionnages et d’heures consommées. En 2010, la Hautotorité était mise en place. En 2013, la France se classe en première place des abonnements payants chez Mega.

Tout ceci serait une coïncidence ?

Serait-ce une coïncidence qu’à mesure que l’État français essaye tous les jours un peu plus de fliquer internet, les internautes se renseignent de mieux en mieux en matière de cryptage, de VPN, ou de solutions simples et abordables pour contourner les restrictions et l’espionnage dont ils sont victimes ? Est-ce une coïncidence si on observe le même mouvement outre-Atlantique (les États-Unis sont en quatrième position dans la liste de Dotcom, tout de même) alors que, précisément, cet état verse lui aussi dans la surenchère policière ?

Au-delà de l’aspect franchement réjouissant des plantages répétés de la HADOPI, plantages qui, chaque jour, montrent l’aspect contre-productif de cette institution, le mouvement général des gouvernements de la planète, qui consiste essentiellement à empiler les systèmes de surveillance sur internet aux lois qui donnent maintenant de larges facilités aux autorités pour s’insinuer dans la vie privée des citoyens, ce mouvement général n’est pas fortuit. Longtemps, les politiciens ont été débordés par la vague numérique et pendant des années, ils ont considéré cet outil comme une simple mode, un nouveau média propre à assurer leur publicité ou à répandre les informations qu’ils voulaient pour asseoir leur pouvoir.

Petit à petit leur est cependant apparu qu’internet offre une nouvelle possibilité pour que tous les individus s’emparent à nouveau de leur liberté d’expression et qu’ils puissent enfin s’exprimer directement, sans passer par les intermédiaires bien balisés, régulés et muselés que les politiciens se sont employés à borner (presse, radio, télévision, essentiellement). En clair, internet supprime le monopole d’expression des politiciens, autoproclamés représentants et porte-paroles officiels du peuple.

La perte de crédibilité de ces derniers, qu’on observe actuellement dans toutes les démocraties, provient essentiellement de ce facteur : les citoyens sont maintenant à même d’exprimer directement leur opinion, sans passer par les factotums plus ou moins ridicules ou déformants que sont les élus. En outre, internet dispose d’une mémoire eidétique, ce dont les politiciens se passeraient fort bien. Si l’on ajoute, par dessus ces deux énormes « défauts », celui d’affranchir les individus de la rareté artificielle qu’introduit un droit d’auteur pensé exclusivement pour le monde physique, on comprend que museler internet, de toutes les façons possibles, devient un but vital pour les gens de pouvoir. HADOPI n’est, finalement, qu’un exemple de cette démarche.

Les législateurs des pays dits libres parviendront-ils à leurs fins ? J’espère que non.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires89

  1. Martin T

    Le méchant internet qui menace la douce vie tranquille des politocards de tout bord…

    Vite, vite supprimons ce vilain véhicule de pensées « subversives » en tout genre particulièrement celle de la liberté individuelle…

  2. vincent

    J’aime beaucoup le nouveau design, H.

    Sinon, Mega n’est que le début d’une révolution plus large, dont mega, bitcoin, paypal et qqs autres sont les précurseurs: la possibilité de vivre économiquement sans rencontrer l’état. ça pourrait aller assez vite, à l’échelle des temps gérontologiques de la politique franchouille.

    On peut comprendre que les états aient peur de cette évolution

    1. JS

      Un peu hors sujet mais j’entends souvent cité Paypal comme une « révolution ». J’ais du mal à comprendre: les paiements se font toujours via des banques classiques, je ne vois pas où se situe la révolution ?

      Merci

    1. Sayo

      En même temps, avoir un texte à droite, chez H16, est-ce vraiment une surprise ? Au contraire, la forme est désormais le reflet du fond 🙂

  3. JS

    Super design, une seule petite critique: la police est un peu trop « fine » à mon gout pour un fond blanc.

    Très bon billet, continuez à enrichir notre vocabulaire et notre réflexion..

      1. docludo

        -tout se passe comme si on essayait de lire une mise en page prévu pour un écran de 21 pouces sur un écran de 2 pouces. en début de chargement la mise en page est correct mais à la fin du chargement elle semble se modifier et deviens difficilement lisible.

        -sur mon mobile je n’ai pas trouver le bouton « valider le commentaire » peut être à cause de la mise en page, je vous envois donc ce commentaire via mon pc.

        sinon très joli design .

        1. Etonnant. Je vais regarder la version mobile, donc.


          J’ai essayé (avec un téléphone & une tablette) : le bouton apparaît. Bizarre. Plus de précisions ?

      2. hipparchia

        Voilà, c’est ce que décrit docludo : au début du chargement de la page tout semble nickel mais la page une fois chargée, celle-ci devient énorme et il faut scroller de tous côtés pour arriver à lire : ce qui nuit considérablement à la lecture.
        D’ailleurs, docludo, il y a bien le bouton, vous n’avez pas scrollé suffisamment.

        Donc je ne sais pas s’il vous est possible de faire quelque chose, mais j’aimerai bien : j’aime trop lire ce blog dans les transports en commun.

        1. docludo

          pour le bouton, effectivement je n’ai pas scrollé suffisamment (il faut que je scrolle une quinzaine de fois).
          j’ai remarqué autre chose, les interlignes ont l’air double, en fait on pourrait aisément y insérer une ligne de texte supplémentaire.

          j’ai un samsung galaxy ACE sous android 2.3.6

          1. docludo

            je viens de résoudre mon problème, cela viens en fait du navigateur. tout marche parfaitement avec « opera mobile », ouf je vais pouvoir lire l’article du lundi au boulot sans attendre le soir. j’ai également essayé « dolphin browser », alors lui par contre il ne charge pas toute les images, dans cet article il ne charge uniquement que l’image « kim dotcom ». si je clic sur les espace vide, j’arrive alors à charger les images mais je n’ai plus le texte.
            en bref, problème de navigateur résolut en passant sous « opera mobile » dispo sur « google play »

      3. hipparchia

        Je suis sous androïd 2.2 et j’utilise chrome en guise de navigateur. J’ai installé firefox pour tester et visiblement cela semble marcher. Effectivement, le design mobile est très bien.

      4. Aristarque

        Exact.
        La nouvelle version passe bien mieux sur smartphone (Lumia sous Windows phone) que l’ancienne où il fallait « se battre » en permanence avec la largeur de la colonne qui ne se calait pas automatiquement avec la largeur disponible de l’écran.
        Il m’a semblé aussi qu’elle se charge aussi plus rapidement.
        Belle innovation aussi que de mettre en rappel systématique les textes plus anciens ayant entamé en leur temps le sujet.
        Un grand merci à notre hôte.

  4. NoName

    Mazette !
    Je lis le billet de ce matin, je pars faire mes courses chez mon boulanger capitaliste qui ouvre le dimanche matin (et fait bosser ses ouvriers à des heures indues), le temps de passer chez ma grand-mère et de se moquer ensemble, gentiment, du nouveau « plan de rigueur » et là… patatra !
    Un nouveau design !
    Avec la photo de notre odieux capitaliste en plus !

    1. Waren

      Vous avez du pain un dimanche matin ? Moi, je suis allé au supermarché du coin et au rayon pain, j’ai eu droit à « Par arrêté préfectoral, la vente de pain frais est interdite le dimanche matin ». Une situation normale dans un pays normal.

      Sinon, j’ai une théorie pour le succès de #mega: plus on met d’interdits dans une société, et plus on cherche de moyens de les contourner.

      Et bravo h16, pour le nouveau design 🙂

      1. channy

        Pas tout à fait Waren en fait il s’agit d’une vielle loi (de 1929 je crois) qui interdit la vente de pain dans un établissement un jour par semaine.Les boulangeries l’appliquent à la règle( car le pain est leur activité principale), la grande distribution, ne l’applique pas car il s’agit de commerce multiple
        Mais la loi est évasive car elle concerne aussi les dépôts de pain de quelque nature que ce soit.En l’occurrence le préfet ne peut pas interdire l’ouverture du supermarché mais peut en interdire l’ouverture partielle par exemple le terminal cuisson ou la vente de pain en invoquant la loi de non vente de pain un jour par semaine..
        dans votre cas il est fort probable que le directeur de votre supermarché ce soit engueulé avec le Boulanger du coin .

  5. JC

    Il va quand même pas mettre le texte à gauche, m’enfin?
    Bien le nouveau format; ah H16 même le dimanche, son humour grinçant et sa bouffée de liberté; merci.

  6. tn

    Pas mal, comme look (Faudra s’habituer, mais bon).

    Seul regret : on a plus la liste des derniers commentaires, qui permettait parfois de suivre des conversations sur des posts plus anciens.

    1. JS

      A priori si vous réduisez la fenêtre de votre navigateur le texte passe sur la largeur complète de la fenêtre. En gros le texte est plus « large » que si vous laissez la fenêtre en plein écran (chez moi, sous Firefox en tous cas)..

  7. tn

    Au final, après avoir relu d’anciens post, le nouveau style est très agréable.
    Par contre, la limitation des niveaux de commentaires rends les fils de ces anciens billets difficile à suivre.

  8. Tea Party

    Quel plaisir de poster sur un blog de riche ! bien fait, agréable ! C’est quand même mieux d’être sur de la soie naturelle, que dans la toile de jute grossière des blogs de gauche.

    Elie Semoun avait fait partie des plus enragé soutenant Hadopi, pipi, syndicat, caca. Il courait de plateau en plateau pour affirmer et afficher son écoeurement, car son dernier CD de  » Petites annonces  » avait était le plus piraté, en citant un chiffre certes assez important. (vrai ou faux)

    Un internaute du métier avait fait une enquête approfondie pour prouver que les  » pirates » étaient tous très jeunes qui n’avaient pas les moyens d’acheter son spectacle, donc pour lui aucune perte réelle, car sans internet, son résultat financier était le même.

    Par contre justement de part le nombre, sa notoriété avait augmenté. C’était au contraire, tout bénéf, car en plus, les horribles pirates quatre ou cinq ans plus tard, pourront devenir des consommateurs amateurs de ses spectateurs de ses galas, et sa cote avait augmenté. ( tout artiste, chanteur via son agent à une certaine valeur de base en fonction de sa notoriété).

    C’est bizarre, Semoun se fait plus discret ! lui qui reprochait déjà à son ex compère Dieudonné, qu’il ne pensait qu’à l’argent et qu’un jour il voulu faire payer une interview.

    1. JS

      Oui et les études prouvent aussi que ceux qui téléchargent illégalement le plus sont aussi ceux…qui achètent légalement le plus de musique, films, etc..

  9. Elphyr

    Alors comme tout l’monde j’trouve le designe très bien et j’ai aucun problème d’affichage sous Firefox mobile (Android).

    Juste le système de deux réponses maximales va être un cauchemar sur ce site (parfois les discussions vont bien plus loin !).
    Aussi petit bémol au niveau du fond derrière les commentaires. Avant sous fond grisâtre il était aisé de voir qui répondait à qui ; là sans claire distinction (juste le changement de couleur) c’est déjà plus dur.

    ps : Hadopi tombera !

  10. Calvin

    AAAh, vi !
    Joli design, avec un excellent article pour l’inaugurer !
    Mais comme d’autres, je trouve dommage de n’avoir plus les derniers commentaires.
    Car, même si la teneur des billets est toujours d’une grande qualité tant sur la forme que sur le fond, la force de ce blog est aussi dans l’intérêt des commentaires. Même des gentils trolls, qui nous rappellent incidemment et à leur corps défendant, que ce pays est foutu…

  11. Before

    C’est de la persécution ! Le site change alors que je viens juste de modifier le thème WordPress… C’est malin ! Sûrement un complot de l’internationale néo-libérale. Bon, joli design, heureusement, sinon je serais allé lire le blog de CSP.
    Sinon, par rapport au sujet de fond : « En clair, internet supprime le monopole d’expression des politiciens, autoproclamés représentants et porte-paroles officiels du peuple.  »
    Je confirme, avant Internet, les blogs et leurs nouveaux moyens d’information, je savais pas que j’étais libéral. Et pt’êt bien que j’étais pas libéral. Mais ça, c’était avant. Et c’est bien la preuve qu’Internet est dangereux pour la paix des consciences : nos « chers » représentants ont donc raison de vouloir tout contrôler comme il faut.

    1. Vous n’êtes pas le premier à me le dire. Beaucoup de gens ne se savent pas libéraux. Puis découvre l’un ou l’autre blog / parution quotidienne (Contrepoints par exemple) et là, pouf, c’est la révélation. C’est sûr qu’avec Libé ou le Monde, hein …

      1. Before

        En fait, avant, je croyais bêtement que la droite française était libérale. Faut dire que lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la politique, il y avait encore l’UDF et Alain Madelin dans le circuit, qui représentaient quand même un courant plutôt libéral.
        Sinon, d’une manière plus générale, je pense qu’on ne mesure pas encore tous les effets de la révolution numérique. On en a une conscience diffuse, mais je crois que les bouleversements apportés par les nouvelles technologies sont beaucoup plus profonds que ce que l’on croit. Rendez-vous dans 50 ans pour l’analyse.

      2. skunker

        Et encore si vous saviez!
        Les libéraux sont tellement dans le vrai qu’après les avoir lu on est bien forcé de constater dans la vie de tous les jours qu’ils ont raison.

        Exemple : En ce moment j’aurais besoin d’une attestation vitale pour du travail, donc direction la CPAM. Et là je me rends compte que je n’y suis plus inscrit depuis 2009 sans que rien ne l’explique …
        Du coup impossible de me sortir mon attestation tout de suite, j’ai une quinzaine de jours d’attente (au minimum) le temps qu’on remette ma situation à jour, autant dire que je suis passé à côté du boulot …
        Depuis que je vous lis j’ai du mal à m’empêcher de penser que je paye pour des prestations bancales et qu’on me traite plus comme un quémandeur que comme un client. Autant de choses qui n’arrivent jamais dans le privé.

        1. Stéphane

          Il m’est arrivé la même chose il y a trois, et ça a pris 4 mois…Apparemment, mon dossier n’avait pas été transféré dans ma nouvelle ville, et donc aucune attestation, les demandes de remboursements rejetées…

          Quel contraste par rapport à l’Italie où je vivais avant de revenir dans notre beau pays…J’avais une assurance privée!

    2. Porfirio

      Just my two cents:
      Pour ma part, c’est la dérive des discours anticapitalistes vers l’antilibéralisme vers 95 à 13-14 ans. Ne comprenant pas ce que l’on pouvait reprocher au libéralisme, l’ouverture d’un dictionnaire pour m’en assurer m’a fait découvrir 1) que j’étais libéral 2) que les discours de l’ultragauche pratiquaient la volontaire dérive sémantique.
      Résultat, j’ai su que je me positionnais de l’autre côté de l’échiquier grâce à l’extrême gauche. Un repoussoir utile donc :P.

  12. gnarf

    C’est boooooo youpie!
    J’ai juste un peu mal aux yeux en lisant…peut-etre a cause de la couleur de la police…comme si j’etais ebloui.

  13. max

    Joli nouveau design. Moi non plus, je ne me savais libéral avant de lire ce blog. La France est encore gentille, en Allemagne ça cogne dur sur les échangeurs de fichiers. La seule solution est peut être les VPN, les vrais, payants. Les traqueurs allemands sont virulents, gaffe aux téléchargeurs.

  14. Tic-Toc

    Hadopi, c’est LE compteur Foutage de gueule du gouvernement vis-à-vis du peuple.

    La zone rouge-noir-marron caca étant dépassée depuis belle lurette, il nous fallait un outil simple d’une efficacité incontestable pour mesurer la faillite politique.

    Cela nous évite les odeurs nauséabondes d’une décomposition avancée, ce qui nous préserve d’un masque à gaz…

    Les 12 mions, ça fait cher le préservatif contre ce sida gouvernemental, mais la santé n’a pas de prix… et le défaut interviendra que plus rapidement.

    Ce pays est archi foutu, hadopi c’est l’impuissance au carré par la bêtise du mega déconnecté.

    Beau travail sur ce blog, Mister h16, et bonne continuation.

  15. hussarbleu

    Dites, on se croirait pas dans un défilé de mode ? et puis ceci est bien, et pis ça, c’était mieux avant, et mon Firefox ci, et dans le métro sur Android… aaah ! les chochottes…
    Mais bon, j’admets quand même qu’il faut savoir changer de temps à autre… et j’adore le haut de forme version « tranchées 1916 » !

    1. Before

      Bah, c’est juste l’ancien escalier (celui qui mène à la cave où H16 garde 263 petits chinois esclaves pour faire tourner ce blog), vu dans le bon sens et flouté…

  16. sylvie

    je n’aime pas vraiment le design, il est si sombre, même si ca colle
    bien à l’actualité. j’adorais cette photo sereine, là on comprend direct que nous sommes foutus, et même si on le sait whaouh

  17. duff

    Je confirme les propos des commentaires précédents, le nouveau design est assez réussi. Le choix des nouvelles polices rend l’écriture et la lecture plus facile et lisible. Bonne continuation.

  18. simple citoyen

    Cher H,
    A bien y réfléchir, je me suis demandé si vous ne devriez pas changer votre moto pour « Petites chroniques désabusées d’un pays en décomposition de plus en plus rapide »…

  19. dede

    Sous IE7, c’est pourri, le texte prend toute la largeur de l’ecran, ce qui rend la lecture difficile avec 21 pouces.
    Mais comme ca marche sous Firefox, je ferai l’effort de changer de navigateur si il n’y a pas de solution simple pour la compatibilite.

    Le changement est maintenant bienvenu : l’ancien design commencait a etre un peu craspouille.

    1. Before

      « je ferai l’effort de changer de navigateur » : laisser tomber IE, c’est pas un effort, c’est un réflexe de survie !
      Et il n’y a pas que Firefox, vous avez aussi Chrome et Opéra, avec tout plein d’extensions très pratiques…

  20. Josselin

    Joli design, ça rajeunit vachement le site, j’aime beaucoup, félicitations H16. 🙂
    Peut-être faudrait-il mettre plus en avant les liens et les citations, mais sinon chapeau.

  21. gem

    Mon lundi commençait mal, mais grâce à H16 la journée est plus gaie 🙂 Merci pour le rire, même si le sujet est grave.

    Dans le nouveau design j’aime bien les deux blocs de couleur différente pour « populaires », « catégories » et « archives ». Je regrette plus le renvoi en fin de page des « à lire, ailleurs », mais je m’habituerai.

  22. LM

    Bravo pour ce nouveau design.

    Sinon je cherche un « guide » facile d accès pour rendre mes communications sur le net intracables mais je ne trouve que des bribes d information ou des sites trop complexes.
    Ainsi que des moyens pour aider cette communauté (en aidant Tor par exemple …)
    Merci pour votre aide.

  23. Positron63

    Non, sauf si vous faites une utilisation simpliste de Paypal uniquement pour payer avec votre CB, Paypal permet d’acheter et de vendre, donc d’échanger du travail contre une monnaie (pas obligatoirement de EURO franchouilles), puis d’échanger à nouveau cette monnaie, disons du Paypallion contre un bien réel et ceci partout sur la planète Terre !
    Là où est la réelle avancée, c’est que cela est complètement DarkBusiness. Les transactions sont en HTTPS donc cryptées hors du circuit étatique balisé, règlementé, surveillé, taxé et sur-ponctionné. Les serveurs sont hors Enfer-fiscal, disons sur Mars.

    Il a existé début 2000 une association qui permettait aux participants d’échanger des services entre eux. Ces services étaient mesurés en unités interne ce qui permettait des échanges circulaires qui sont le vrai rôle de la monnaie. L’état avait porté plainte (ils ne payaient pas l’urssaff, ne se faisaient pas ponctionner, et permettait aux chomeurs et retraités de travailler, ouh la la, alors que c’est strictement complètement et absolument interdit de travailler quand on est chomeur ou retraité) et le tribunal avait jugé cette unité de mesure équivalente à de la monnaie –> Aie aie aie, association démantelée pour travail dissimulé, fraude, émission illégale de « fausse monnaie», non mais quoi à la fin, des moutons qui ne veulent pas se laisser tondre., sanctionnez moi cela tout de suite.

    Il leur manquait juste Paypal. C’est aujourd’hui chose faite !
    Et je peux vous assurer que la révolution (silencieuse) est en marche. Cette fois plus d’association bien identifiée à détruire, mais il faudrait mettre un controleur fiscal+un comptable+un huissier+un policier+interpole+un juge derrrière chaque mouton noir.
    Et ça business sec, surtout en fRance, des milliers, que dis-je des millions de petites transactions dark-gray qui tous les jours plantent leur petits coups de canifs dans les fesses debonantes du mammouth.fr. Il a beau avoir le cuir épais, je suis persuadé qu’il finira en hachis dans des plats de lasagnes…
    Et celui-là je ne vous saouhaite pas d’en manger car la viande est indéniablement rance.
    Et on est qu’au début !

Laisser un commentaire