Le Printemps Français et le beau profil gauche de la liberté d’expression

2011 : la grogne monte dans les rues de France contre un Sarkozy inefficace et diviseur. À l’appel de différents syndicats et associations de gauche, une grande manifestation est organisée le troisième dimanche d’un mai un peu froid pour la saison. Stupéfaction générale : quelques jours avant ce grand rassemblement citoyen et démocratique, Guéant se demande tout haut s’il ne va pas interdire le mouvement …

En quelques heures, tout le monde comprend qu’il se passe quelque chose d’insensé : la France, pays des droits de l’Homme et du Citoyen, qui permet à chaque individu d’exprimer sur son territoire aussi vocalement que possible son désaccord avec ses dirigeants, même s’ils ont été démocratiquement élus, cette France si généreuse de la parole et des deniers publics se retrouve à museler honteusement la voix de son peuple ?

météo émeutesNon ! Ce n’est pas possible ! No Pasaran s’écrient toutes les rédactions d’une presse nationale outrée ! Il est des concepts fondamentaux dans ce pays auxquels on ne peut pas toucher, et le droit de manifester en est un ! Parce que si l’on cède pour cela, au motif que, d’après le Ministre de l’Intérieur, de dangereux groupes extrémistes et des casseurs se seraient glissés dans les rangs protestataires, on sait qu’on devra céder pour tout le reste, et c’en sera fini de la démocratie française !

Tous les médias se rangent, vent debout, contre les velléités du ministre. Toutes les classes bavardes de la société française, faisant fi de leurs habituelles disparités et dissensions éventuelles, se rassemblent comme un seul corps et s’écrient : cela suffit !

Sans attendre, le ministre est renvoyé.

Les lecteurs les plus perspicaces (ou les moins endormis, plutôt) auront compris que ceci n’est qu’une aimable fiction. D’une part, Sarkozy, aussi perdu fut-il dans les méandres de sa non-ligne politique, n’a jamais tenté d’interdire des manifestations d’ampleur nationale en mai 2011. D’autre part, quand bien même ses manœuvres politiciennes (comme les débats bidons sur l’Identité Nationale) avaient à l’époque pas mal divisé le pays, jamais de manifestations n’avaient rassemblé suffisamment de monde pour que le Ministre de l’Intérieur puisse prétendre perdre son calme. Et s’il est entendu que ces divisions firent grand bruit, s’il est notoire que la politique politicienne et polémique du précédent Chef de l’État aura laissé un pays globalement dégoûté d’une droite à côté de ses pompes, on ne peut rien dire de différent de l’actuel locataire de l’Élysée.

Et la situation actuelle laisse d’autant plus perplexe que, justement, le silence de ces franges loquaces de la société est quasi-complet alors qu’on a dépassé le stade des rumeurs concernant le Ministre de l’Intérieur. En effet, Manuel Valls, l’actuel chef des pandores, ne cache absolument pas son envie d’empêcher par tous les moyens l’énième avatar de la Manif Pour Tous qui aura lieu ce dimanche (à l’heure où vous lisez ces lignes) et il s’en est ouvertement expliqué dans les locaux de France Info : utilisant avec la légèreté habituelle de ce genre de récupération les événements terroristes récents pour pousser dans la tête de tous les auditeurs l’idée que la menace terroriste est partout, omniprésente, le ministre nous explique sans sourciller :

« [L’interdiction du « Printemps Français »] Nous allons l’étudier ; il n’y a pas de place pour des groupes qui défient la République, la démocratie. »

Car les gens qui expriment leur plus vif désaccord avec la loi ou le gouvernement, s’ils le font avec des termes qui choquent, cela doit être interdit. C’est comme ça que ça se passe dans une République menée par les humanistes au pouvoir. L’absence de réaction de la presse en atteste à l’évidence.

Pignouferies de presse

D’ailleurs, aucun tract syndical n’a jamais contenu de mots durs. Aucun appel à la grève ou à la mobilisation, que ce soit du Front de Gauche, du PC, du PS ou de l’un de ces syndicats si délicieusement apolitique n’a jamais comparé le gouvernement à un occupant illégitime. Il n’y a pas eu de réclamations bruyantes ou de merguez-parties nationales lorsqu’une loi était voté dans le mauvais sens par des parlementaires élus démocratiquement mais malheureusement à droite.

Non : la gauche, de ce point de vue, a toujours été exemplaire, et n’a jamais fait piétiner la démocratie sous les milliers de sabots des collectivistes lors de manifestations intersyndicales ou autres. Et ce même peuple de gauche — qui ne moufte pas devant les velléités du Ministre de l’Intérieur d’interdire un mouvement populaire — n’a jamais contenu dans ses rangs des éléments mafieux, terroristes ou criminels. Autrement dit : cette gauche-là étant irréprochable, elle peut s’attendre, que dis-je, elle doit exiger que la droite le soit aussi.

Mieux : le pouvoir en place doit exiger des services d’ordres musclés autour de cette tentative puérile de mobilisation contre une loi déjà votée et entérinée, pardi, non mais alors, quitte à disperser la foule à coups de matraques, tasers et autres lacrymogènes. Et ce, même s’il lui fut rigoureusement impossible d’en mettre un en place pour un événement « festif » dont absolument tout indiquait qu’il allait déborder (ne serait-ce qu’avec la répétition la veille au soir).

valls  : bousculade

Pour le Ministre, tout se résume à une opération de police bien nécessaire, m’ame Ginette, parce que cette manifestation n’est qu’un prétexte, voyons :

« Des groupes radicaux d’extrême droite veulent venir en nombre pour créer l’affrontement et le désordre et pour s’en prendre aux symboles de la République, une République que ces groupes d’extrême-droite haïssent. »

Car oui, c’est bien connu, les groupes d’extrême-droite, nationalistes qui badigeonnent leurs discours de Nation et de Patrie dès qu’ils le peuvent, haïraient à présent la République dont ils se réclament tous de façon assez bruyante, allant jusqu’à secouer des fanions et drapeaux français de cette vigueur que seuls les vrais haineux savent déployer. Il est vrai que ces groupes chantent souvent la Marseillaise, et après tout, comme le fait si judicieusement remarquer la sénatrice Blandin (EELV), c’est un chant xénophobe, hein. Donc les natios, tous des anti-républicains (mais si, suivez un peu, quoi).

De toute façon, c’est dit : le mouvement d’opposition au mariage homosexuel contient, forcément, des éléments d’extrême-droite. Il contient, forcément, des gens qui veulent l’affrontement. Il contient, forcément, des terroristes. Puisqu’il s’oppose alors que la loi a été votée, il est, forcément, antidémocratique (et non, ce n’est pas comme les manifestations contre le CPE, l’augmentation de la durée de retraite, etc…) Pire, puisque ce mouvement d’opposition a même touché les militaires, et qu’il a insidieusement poussé certains à l’opposition visible, introduisant la sédition et – qui sait ? – l’insubordination dans les rangs même de l’armée, il va falloir prendre des mesures concrètes pour que les soldats concernés rentrent dans le rang.

Forcément, il faut rapidement arrêter tout ça. Forcément, il faut que ces gens arrêtent de s’exprimer. Où va-t-on si les gens mécontents l’affichent aussi ouvertement ? Où va-t-on si le Premier Ministre ne saisit pas l’occasion politico-politicienne pour rejetter tout débordement futur sur l’opposition ? Où va-t-on si le Ministre de l’Intérieur devient maintenant responsable d’assurer la sécurité des manifestants pacifiques contre les éventuels casseurs ? Où va-t-on si la police et la gendarmerie doivent assurer le maintien de l’ordre ?

Il ne manquerait plus que les renseignements généraux fassent leur travail ! Il ne manquerait plus que la police soit présente et visible pour éviter des casseurs ! Du reste, peut-on imaginer merder comme ce fut le cas le soir du lundi 20 mai au Trocadéro ?

Pas question de prendre un tel risque. Pas question qu’on voie la partialité des uns et des autres, pas question qu’on découvre un nouveau Deux Poids, Deux Mesures dans ce pays de socialisme généralisé, devenu lentement mais sûrement synonyme de Guerre de Tous Contre Tous. Il faut que toute cette contestation s’arrête. Il faut que les gens cessent de s’exprimer aussi bruyamment !

Pas de doute. La liberté d’expression, son plus beau profil est le gauche. Forcément.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires100

    1. Mario

      La météo est contre Normal 1er!
      A l’instant, s’il fait gris, il fait sec ! Bou ouh ouh !!!
      Les manifestants auront leurs parapluies comme arme de dissuasion massive !!!

      1. sa0000

        J’ai une théorie là-dessus. Il fait moche en France depuis que Hollande a été élu. Il a fait beau en mars 2012 (m’en souviens, j’ai bêtement rangé les affaires d’hiver, et je m’en suis mordu les doigts par la suite), puis moche tout le printemps, puis tout l’été, puis l’automne et l’hiver évidemment, et là on est en mai et il fait (encore) moche. Les rares jours où il pleut pas sont les jours où il y a une manif pour tous. Ou peut-être (il faudrait étudier la question) les jours où M. Normal est en déplacement d’affaire.
        A contrario, au Mali (ou je ne sais plus dans quel pays du même genre), il a plu des cordes pendant le déplacement du type qu’on aurait du précipiter du haut de la tour tarpéienne.
        Coïncidence ??

        1. La Coupe Est Pleine

          C’est clair que le jour de sa prise de fonction …. quel festival de pluie ! C’est possible que ce mec soit une vraie source ….. de loose !

        2. Aloux

          Puis la foudre qui frappe l’avion présidentiel… Les anciens chinois disaient que les derniers empereurs d’une dynastie avaient perdu le « mandat du ciel » qui fonde leur légitimité à régner, ce qui concrètement se traduisait aussi par des catastrophes naturelles et tout un tas de signes qui devaient inciter d’autres à se battre pour renverser le tyran. Je crois que Grotoumou c’est open bar là…

    2. mario

      Normal 1er avec son sicaire Menuet (je sais, c’est fastoche) ont dû donner les bons ordres à la Météo Nationale! Je m’en tenais à une vision apocalyptique :pluie, neige, nuit et brouillard pour ce dimanche et à cette heure, 13H45, c’est tout juste si le soleil ne va pas percer les nuages! Tout fout le camp dans ce pays!

      1. Black Mamba

        Cela peut se gâter d’ici ce soir. Il suffit de regarder la carte météo de H16. Voiture incendié, accident, bouchon .

  1. lataste

    La manif festive et bon enfant qui a permis à des « jeunes » de se défouler au Trocadero contre les symboles parisiens du luxe, a été bien comprise par le peuple de gauche, ce qui explique le « repli » des forces du désordre, afin d’éviter la naissance d’un xième Martyr des banlieues (un flic mort est sans conséquence sur l’ordre public, et en plus, il fait mousser sur son cercueil, les pourris qui l’ont envoyé à l’abattoir). La manif d’aujourd’hui mobilise de façon spectaculaire nos médias militants à la botte de Valls et du pouvoir , afin de dissuader les participants à la manif d’y aller , en prédisant des scènes apocalyptiques ce dimanche. Non seulement ce pays est foutu, et ça me réjouis presque, mais il m’écœure !

    1. Aloux

      S’il s’avère exacte que la réaction somme toute bien molle des forces de l’ordre lors des émeutes du Trocadéro était décidée en haut-lieu pour ne pas prendre le risque d’abîmer une gentille pépite festive et d’embraser les banlieues, je ne comprends pas qu’il n’y ait pas plus de réaction. Après tout, ce que le gouvernement nous dit, c’est qu’il n’en a rien à foutre de la sécurité des bons cons qui payent bien leurs impôts et font tout comme il faut, et qu’il les laisserait crever plutôt que de risquer de heurter la sensibilité de jeunes filles de nos facétieuses canailles. Mais non, l »‘opposition », les journaux regardent ailleurs, les Français font le dos rond comme d’habitude (si vous êtes attaqué les enfants surtout ne vous défendez pas, roulez-vous en boule par terre et attendez que ça passe), alors que dans un pays qui aurait un peu de bon sens Manouel se serait sans doute retrouvé acculé à la démission.

    2. hussardbleu

      Dans la page « Débats » du Figaro de ce samedi/dimanche, l’article de G. Jeanson, qui donne, et source, les citations de MM. Hollande et Ayrault, alors – en 2006 – dans l’opposition contre le CPE, et qui justifiaient, par les raisons les plus hautes et les plus nobles, les manifestations populaires contre une loi pourtant dûment votée.

      On remarquera a fortiori que les manifestations populaires contre un changement tel que le mariage des homosexuel(le)s se justifient par des raisons encore plus hautes et plus nobles…

      Ces palinodies sont vieilles comme la démocratie, mais elles n’en sont pas moins insupportables. Quant à Manouel, remarquez ses « éléments de langage » sortis nul doute directement du cerveau fertile de l’excellent Fouks, son vieil ami de faculté, et frère en loge….

  2. Aristarque

    Ce n’ est pas parce qu’il se trouve de belles phrases et envolées lyriques dans la DDDLHEDC qu’il faut s’ imaginer que tout un chacun puisse en réclamer l’ application à son cas personnel!
    Il y manque notamment que tous seront égaux mais que beaucoup le seront plus que d’autres et qu’ aucun gouvernement français n’ aura de problème avec la Démocratie des lors qu’il fasse ce qu’il veut.

    1. La Coupe Est Pleine

      Mazette ! Encore un sigle à rallonge !
      Mais seriez-vous Académicien, par hasard ?
      Ou ou spécialiste de nomenclature virale ?

      1. Aristarque

        Et encore, je vous ai évité le sigle long :
        Déclaration Des Droits De L’Homme Et Du Citoyen Et De La Femme Et De La Citoyenne
        qui est parfois utilisé sur ce site

        1. Epicier vénéneux

          Et même, depuis peu, Déclaration Des Droits De L’Homme Et/Ou Du Citoyen Et De La Femme Et/Ou De La Citoyenne.

  3. Elphyr

    On pourrait faire une manif pour la survie de l’escargot breton que des casseurs se ramèneraient.

    La gauche dit qu’ils sont de droite, la droite dit qu’ils sont de gauche. La vérité c’est que ni l’une ni l’autre n’a les couilles pour les combattre vraiment tellement ils sont utiles (et sur-utilisés mediatiquement).

    Ils restent donc impunis et on leur tape sur l’épaule en leur disant « à la prochaine ! »
    En plus, s’ils peuvent adapter leurs slogans /tatouages à la manif en question, ils ont droit des sucettes en bonus.

    Moi j’trouve que ça définit assez bien la liberté d’expression (corporelle) française 🙂

  4. Aristarque

    Sur le papier de sa Constitution, la défunte URSS était la démocratie la plus aboutie et la plus libertifère que l’ on puisse trouver sous le Soleil. Mais les lois du pays se gardaient bien de s’ en réclamer ni même de s’ en inspirer. Après tout, à quoi s’ attendre d’un régime ayant combattu le pouvoir autocrate précédent, en partie à cause de son abominable police politique secrète et qui crée la sienne sur les décombres grandement réutilisés de la défunte, dans le mois qui suit sa prise de pouvoir…
    Manouel y pense tellement fort, à ce modèle, que cela commence à s’ entendre. Pacifier la rue de la Roquette étant un peu juste comme os à canines rayeuses de parquet, les Champs auront plus d’ allure!

    1. La Coupe Est Pleine

      C’est clair que depuis le salon agricole, où le moindre braillard était expulsé violemment par le service d’ordre présidentiel. On voit clairement resurgir les méthodes STASI dans notre police.
      Il va bientôt falloir nous rendre à l’évidence : les seul refuge sera dans le maquis !

    2. La Coupe Est Pleine

      Et une presse bien au …. « gard’vous ! » en prime !
      Les soviets sont là, et ils sont près pour vouloir rester….

      1. Aloux

        Je ne serai pas si optimiste sur la durée de vie du pouvoir actuel en France. La France me fait vraiment penser à une démocratie populaire « soft », et finira comme elles quand elle se prendra la banqueroute en pleine tête. A ce moment-la, pour peu qu’on ait pu s’enfuir à temps, ce sera vraiment jouissif de voir les escrocs socialistes se débattre avec les pillards qu’ils ont cultivés amoureusement, une fois qu’ils se seront entre-tuer et que la partie viable de la population aura enfin compris ce que c’est que le vrai socialisme appliqué, alors peut-être qu’on pourra faire quelque chose de ce pays. Peut-être, parce que le socialisme, s’il s’installe trop longtemps dans un pays, gangrène les mentalités et il faut plusieurs générations pour s’en remettre dans le meilleur des cas, avec le risque de ne pas s’en remettre du tout (par exemple je trouve terrifiant de voir l’Argentine ruinée par le socialisme y retourner à fond les ballons 10 ans après un premier effondrement qui aurait du les vacciner définitivement).

        1. Aristarque

          Mais c’est tellement beau, le socialisme sur le papier.
          Ordonné, régulier, rempli de justice et de bienveillance, attentif aux autres (§ Martine Delors-Aubry-Brochen avec son « care » dont elle rebattait les oreilles de quiconque il y a quelques mois).
          Peu importe qu’il s’effondre régulièrement et méchamment la plupart du temps en laissant des ruines et des décombres.
          Le rêve est tellement fort de pouvoir envisager de vivre aux dépens d’autrui à égalité dans la misère plutôt que dans l’inégalité dans l’abondance, que cela vaut bien d’en remettre une couche régulièrement, même après en avoir goûté l’amertume il y a peu.
          J.F. Revel l’a bien mieux expliqué que moi que c’est une sorte de religion qui n’est pas sommée par ses thuriféraires de produire du résultat concret (sauf pour eux, bien sûr, à l’exception de tous les autres). Juste du rêve et de l’utopie…

          1. Marc Aurèle

            @Aristarque:
            Une utopie certes, mais quel beau moyen de régner pour sur un peuple. Pauvres ceux d’entre nous qui avons pris la pilule rouge (>Matrix…)

        2. Nemrod

          C’est un cancer.
          Il n’y a donc que deux alternatives.
          – la mort.
          – la guérison avec une surveillance étroite des signes de récidive.

          Il existe des cas intermédiaires avec une évolution longue avec une incertitude sur l’issue, peut correspondre au cas qui nous préoccupe.

  5. Aristarque

    Peut-on supposer que la carte météo sociale proposée en illustration correspond à la France qui serait s’il n’ y avait la vigoureuse intervention de Manouel, selon les termes de sa récente diatribe. Ah qu’ il aimerait, à cet instant, que les forces de gauche pacifiques (ce n’ est pas parce qu’ une amnistie a été bruyamment réclamée pour elles pour des exactions de manifestations qu’ elles ne sont pas pacifiques-et-respectueuses, voyons!) entonnent un chant délicieux des sirènes:
    Manouel, nous voilà,
    Devant toi, le Sauveur de la France,
    Nous jurons, nous,tes gars
    De servir et de suivre tes pas.
    Manouel, nous voilà!
    Tu nous as donné l’ espérance
    La France renaîtra!
    Manouel, Manouel, nous voilà!

  6. YP

    Merci #16 ! A peine rentré, je pourrais tirer sur tout ce qui bouge ! Heureusement, je me dis que je ne suis pas à quelques semaines près, qu’il suffit juste serrer encore un peu les dents.

    Devant les difficultés à quitter mon confort, j’avais presque envie de renoncer à mon projet. Je comprends maintenant que l’avenir de ce pays, comme tous les pays socialistes, c’est la dictature. La vraie – répression et Kolima comprise.

      1. lataste

        SVP ne mettez pas tous les Francs-macs dans le même panier.Dans le monde maçonnique, il y aeffectivement une obédience connue pour sa vocation à transmettre au monde profane les concepts sociétaux du politiquement correct et de la pensé unique. Par ailleurs, il existe des obédiences qui affichent une totale neutralité politique, ou s’efforcent de..D’autres son carrément chrétiennes. Il faut savoir que les loges sont souvent indépendantes du point de vue du rite pratiqué, par rapport à leur obédience. Et c’est le rite qui fait la différence.

        1. Marc Aurèle

          Merci pour ce réajustement. La plus vive lumière et l’obscurité de l’abysse coexistent effectivement chez eux en fonction des Hommes.

        2. Martin-Lothar

          J’abonde et il n’y a pas besoin d’être franc-mac pour comprendre qu’un humaniste ou/et qu’un libéral est d’abord un bucheron pro (cultivé, intelligent, curieux, bien informé) sachant abattre sans remord les marronniers pignouffés, pressés, expressés ou (le) pointés qui cachent on ne sait plus quelle forêt.
          Ras le bol des éleveurs panurgiens de boucs-émissaires ou autres chieurs d’idées reçues à la noix.
          Honneur et bien à vous, Lataste et Marc-Aurèle.

  7. Théo31

    Ca me rappelle que mon arrière grand père avait été fiché pendant l’affaire Dreyfus. Le fichage, technique typique du socialisme.

    La gauche est bien la salle d’attente du fascisme.

    1. hussardbleu

      Et quand on avait demandé au Colonel Pétain – républicain bien considéré – de dénoncer ses officiers qui assistaient à la messe (pour les ficher, naturellement) il avait répondu au Ministère : « je suis incapable de vous répondre, car je suis toujours au premier rang, et je ne regarde pas derrière moi »….
      En fait, il n’allait jamais à la messe, bien sûr….

  8. poilagratter

    Petit soucis avec le dernier lien vers opex360, il y a l’adresse du blog en trop devant.

    Sinon c’est effectivement sérieusement agaçant (hem) ce bon gros deux poids deux mesures. Le pompon c’est la mauvaise foi des socialistes lorsqu’on le leur fait remarquer (ouais mais c’est pas pareil !)

  9. Higgins

    Que dire de plus? Tu as parfaitement résumé la situation. Et dire que c’est Valls qui a été choisi et placé en orbite pour succéder à Normal 1er dans quatre ou neuf ans (il n’y a qu’à étudier son parcours, les postes occupés et comprendre ses propos!!!).
    Quant au socialisme, c’est vraiment la lèpre. Ça pourrit tout ce que ça touche et on en meurt à petit feu!!!
    Sinon, bonne nouvelle, j’ai reçu mon dictionnaire et l’imposant (et passionnant volume) « Les penseurs libéraux ». Tout n’est pas perdu.

    1. YP

      Il va vous falloir penser à aménager une cache dans votre logis pour y entreposer vos lectures dissidentes. Car le risque d’avoir à répondre de votre délit intellectuel devant un tribunal populaire apparait de moins en moins improbable.

    1. Black Mamba

      Ils ont retirer les liens commerciaux pour les bombes lacrymogènes et les tasers électriques.
      C’est fini les achats de derniers minutes. Tous le mondes rentrent chez soit.

  10. Mominette

    http://www.youtube.com/watch?v=JanvcRMWBuc

    Le gouvernement ne peut laisser s’exprimer « une poignée » de dangereux réactionnaires, drogués au sens commun et à la vie « normale », et les dernières informations font état de risques majeurs : à la chienlit redoutable des familles s’ajouterait – on n’ose y croire – une délégation des Demoiselles de la Légion d’Honneur, une autre des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, et un car des Tricoteuses de Ste Thérèse d’Avila …

    Là, l République tremble, les CRS rentrent en masse des certificats médicaux, le chevaux de frise se cabrent d’émoi : la Nation est en grand péril !

    Alors, au sommet de l’angoisse, Valls se transforme en Reine Rouge dans Alice au Pays des Merveilles et s’écrie « qu’on leur coupe la tête » !

  11. mlallier

    Dernière minute : un groupe de très dangereux terroristes d’extrême-droite ou similaire vient d’attaquer le siège du parti socialiste avec des cotons-tiges et y a déployé une infamante banderole dont la teneur, en raison de son indécence, interdit d’être reproduite ici.

    Cette ignoble agression a violemment blessé l’amour-propre et l’égo du gardien des lieux qui a déclaré qu’attaquer un parti politique, c’était attaquer la démocratie.

    Qu’est-ce que vous disiez, plus haut, au sujet d’une interdiction ?

    1. Black Mamba

      Apparemment, il y a eu 19 interpellé et on accuse déjà UMP, je viens d’entendre Harlem Désir .
      Et oui sur la banderole on demande à Hollande de démissionner

      1. Aristarque

        Pourtant, je suis sûr que Martine Delors-Aubry-Brochen aurait pu être l’instigatrice de cette banderole car elle apprécierait vivement que Normal 1er démissionnât !
        On n’est jamais trahi que par les siens 🙁

  12. Black Mamba

    Selon les organisateurs, il y auraient plus d’un million de manifestants et pour la police il y aurait 150 000.
    Encore un problème de comptage…

    1. Marre

      Manifestement, le nombre de manifestants était connu par la préfecture de police avec exactitude depuis au moins avant-hier. Il faut malheureusement aller sur un blog d' »extrême-droite » et au surcroît « catholique », donc « anti-républicain », pour trouver l’info….

      « 25 mai 2013
      Réunion de crise à l’Elysée contre LMPT

      Hier, une réunion des responsables communication des différents ministères concernés par LMPT et des principales maisons de presse s’est tenue à l’Elysée.

      Le message qui leur a été passé est de se focaliser en premier lieu sur tous les débordements qui permettront de montrer que cette manifestation est extrémiste et radicale. Sachant que Manuel Gaz a demandé à ses sbires en civil d’effectuer des provocations au sein même de la manifestation.

      Le but de l’Elysée est de justifier une ‘répression’ auprès de l’opinion publique, voire d’interdire les mouvements ultérieurs.

      Méfiez-vous donc des provocateurs demain, qu’ils soient policiers en civil, ou même activistes de droite ‘tenus’ par leur casier judiciaire.

      Posté le 25 mai 2013 à 13h25 par Michel Janva  »

      http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/05/r%C3%A9union-de-crise-%C3%A0-lelys%C3%A9e-contre-lmpt.html

    2. Marre

      Voici le lien exact (mais l’autre est assez révélateur de la socialie au pouvoir…)

      « 24 mai 2013
      Les autorités croient qu’il y aura moins de 150 000 personnes dimanche

      En mars dernier, la préfecture tablait sur 100 000 manifestants. Il y a en a eu près de 2 millions (300 000 selon cette même préfecture).

      A deux jours de la manifestation du 26 mai, alors qu’il y a plus de trains réservés, et autant de bus que le 24 mars, les autorités tablent sur la présence d' »un peu moins de 150.000 manifestants ».

      De son côté, la place Beauvau tente d’évaluer le nombre de manifestants, qui pourrait varier de 300.000 à plus de 500.000.

      Ces « autorités » sont incompétentes.

      Posté le 24 mai 2013 à 13h17 par Michel Janva »

      http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/05/les-autorités-croient-quil-y-aura-moins-de-150-000-personnes-dimanche.html

  13. Marre

    Une chose est certaine. Ce régime socialiste se radicalise est devient chaque jour plus totalitaire. Ceci est pour le moins inquiétant. Quand est-ce que la bête immonde crèvera ?

    1. Le socialisme fonctionne jusqu’au moment où il arrive à court d’argent des autres. Ce moment approche. Ce ne sera pas plaisant.

          1. Toni

            Ce procédé permettra de ruiner tous les épargnants du pays ??? Ce ne sera pas plaisant en effet.
            l’idéal serait que ça mette une peu plus le foutoir dans le 16ième arrondissement et chez les bobos … Enfin le trocadéro était un bon début.

      1. Marc Aurèle

        @H16
        Pas nécessairement. J’ai pas mal voyagé (vain euphémisme) et me suis aperçu que même des pays socialistes sans plus un sou continuent à exister, longtemps. Je m’explique:

        Ces systèmes mettent en général du temps à épuiser leur hote. Cela peut prendre des générations. Entretemps, les populations finissent en majorité par s’adapter (ça ne concerne pas les lecteurs/bloggeurs de votre site oxygénant) à la disette et aux vexations prodiguées à jet continu par leur gouvernement (Allemagne de l’Est, URSS, Cuba, Corée du N. par ex.).

        Après une ou deux générations, on observe que les populations sont devenues dépendantes, amorphes, soumises et apathiques. Les quelques opposants sont dans les camps de rééducation ou se sont exilés et ne créent plus de vraies difficulté. Et pour peu que le pays dispose de réserves naturelles, le système peut ainsi continuer encore à fonctionner longtemps (Vénézuela, Bolivie).

        Le pire est qu’une vaste partie de ces populations qui a tout perdu jusqu’au sens du travail, souvent, veut que rien ne change. Souvenons nous du temps qu’il a fallu pour « redémarrer » l’Allemagne de l’Est où tous avaient désapris à travailler.

        Pour cette raison, je ne pense pas – sauf si sursaut tectonique et salvateur (dont nous Français avons le secret) – que le socialisme en France soit épuisé.

        L’inversion et la destruction des valeurs fondamentales de notre société (l’honnêteté, le sens de la famille, de la responsabilité, de la propriété, de la liberté), à marche forcée par les socialistes indique bien qu’ils ont compris que c’était là, la seule solution qui pourrait leur assurer persistance et subsistance: la misère morale et une dépendance générale vis à vis de l’Etat d’un peuple qui fut autrefois glorieux.

        1. Peste et coryza

          ça dure tant que les gens peuvent assurer l’essentiel et disposent de palliatifs :

          Dans le cas des soviétiques, mais aussi des états que tu cites, c’est : – vol des stocks des entreprises collectivisés, jardins, emplois au noir
          Mais ils ne le peuvent que parce que :
          – logements gratuits, grand sens de la famille, grande solidarité non étatique.

          En France, on pourra même pas avoir un jardin, les emplois au noir sont plus difficiles d’accès, nos logement sont très chers, et nos familles sont en cours de destruction.

        2. bob razovski

          Comme vous le soulignez à juste titre, le pays en question se doit d’avoir des ressources naturelles pour commercer avec autres pays (forcément mécréants), pour en tirer des devises.

          Car même si le gouvernement apprend à son peuple à se passer de quoi que ce soit, il aime bien disposer d’un peu de fraiche pour s’encanailler au delà des frontières de l’empire du bien.

          1. YP

            Je serai plus réservé : Cuba ou la Corée du Nord ne sont pas des pays qui ont été particulièrement gâtés par Gaïa. En Corée du Nord le régime à même appri à son peuple à se passer de manger : Preuve s’il en était, qu’il suffit de taper suffisament fort pour se maintenir au pouvoir.

        3. « même des pays socialistes sans plus un sou continuent à exister, longtemps. »
          Les exemples passés avaient des éléments différents de la France qui jouaient en leur faveur.
          Contrairement à la France, ils avaient soit le soutien d’une entité plus grande (URSS), soit une monnaie « libre », soit des ressources minières/pétrolières. La France ne pourra pas compter sur l’Europe, sa monnaie est contrainte, elle n’a aucune ressources minières ou pétrolières (qu’on veuille exploiter, s’entend).

          En plus, et c’est le plus important, son peuple a vécu l’opulence. Le déclassement et le passage d’un monde d’abondance à un monde de pauvreté et de rareté est extrêmement douloureux et ne peut se faire sans mouvements sociaux brusques.

          1. Marc Aurèle

            @H16
            Oui. Le passage trop rapide d’un état à l’autre peut susciter des réactions vives. C’est probablement notre seul espoir.

        4. laglute

          « Le pire est qu’une vaste partie de ces populations qui a tout perdu jusqu’au sens du travail, souvent, veut que rien ne change. Souvenons nous du temps qu’il a fallu pour « redémarrer » l’Allemagne de l’Est où tous avaient désapris à travailler. »

          Une forme du syndrome de Stockholm, non ?

        5. Eole

          @Marc-Aurèle

          Souvenons nous du temps….. l’Allemagne de l’Est où tous avaient désappris à travailler.!
          Je ne sais pas où vous avez trouvé cela, mais si l’Allemagne de l’Est avait désappris à travailler, elle n’aurait pas PU aider l’Union Soviétique comme elle le faisait. Et lorsque l’Union soviétique est tombée, la DDR n’avait plus de marché. Il est vrai que pour beaucoup de choses, la DDR était en retard sur l’Occident, mais qu’elle ne travaillait pas, c’est tout bonnement une insulte.

          1. Marc Aurèle

            @Eole,
            Ach! le mot « insulte » est si facile à jeter dans une conversation… alors, un petit éclaircissement: pour le compte d’une grande chaine française, j’ouvrais (ou plutôt je tentais d’ouvrir) des moyennes surfaces du bricolage en DDR entre 1991 et 1995. Je confirme et persiste, les Allemands de l’Est avaient désappris à travailler, et tans pis si cela vous déplait.

            Au début, en 1991, l’idée de travailler 40H par semaine même avec un vrai salaire Ouest Allemand, était tout simplement insupportable aux anciens employés des magasins d’état que nous essayions de recruter. Le turn-over de la masse salariale de certains de nos magasins était supérieur à 100% (!) par mois. Le travail n’y avait pourtant rien de plus rebutant que celui dans nos propres magasins en France. Mais le hic, c’était qu’il fallait travailler. Un jour, un chef de rayon m’a répété cette fameuse expression que je n’ai jamais oubliée: « avant, ils faisaient semblant de nous payer et nous, on faisait semblant de travailler, maintenant, vous nous payez et on ne peut plus faire semblant, autant se mettre au chômage ».

            Cela n’enlève rien à leur valeur humaine, mais des décennies de communisme ne leur avaient pas vraiment insufflé la rage du travail: l’Etat pourvoyait (peu), le marché noir faisait le reste. Le pays était dans la misère que l’on a vraiment découvert en 1989.

            Enfin, dire qu’avant 1989, les grands Kombinats de type soviétique en DDR aient produit au kilomètre des boites à vitesse pour chars de combat, ou des Trabant reste indéniable. Les conditions de travail y certes étaient idéales (salaires minables, horaires infernaux, taux d’accidents et de maladie du travail surréalistes etc.). En cela c’est vrai, la DDR travailleuse aidait en effet son grand allié, l’URSS. Mais était-ce vraiment du travail d’Hommes libres?

  14. Hanoho

    Se serait bien, en effet, que les militaires réalisent que leur allégeance va à la nation et non à un gouvernement corrompu pourvoyeur de décadence.

    1. Général Bol

      Un certain autre général Bonaparte avait parfaitement compris ce dilemme… Napoléon reviens, ils sont devenus fous !

      1. Emmanuel Brunet Bommert

        Disons que depuis une certaine tentative de coup d’état il y a quelques décennies, le gouvernement s’est arrangé pour que la force militaire soit la plus silencieuse possible.

        1. YP

          Il ne manquerait plus qu’un coup d’état pour démontrer que ce pays à définitivement quitté l’Europe pour aller s’amarrer à l’Afrique…

  15. Alex6

    J’attends avec impatience que les jeunes decus s’immiscent dans une manifestation CGT ou FO…
    Voir les CRS charger et au passage mettre des coups aux abrutis des syndicats, voila un spectacle pour lequel je suis pret a payer.
    Le pays part completement en vrille mais c’est divertissant. Vu de l’exterieur en tout cas…

  16. Mominette

    Je partage hélas les vues de Marc Aurèle …

    Quand un animal sauvage nait et est élevé-nourri-vacciné-pucé dans un élevage, il devient tout simplement incapable de se nourrir tout seul.

    Le fonds de commerce du socialisme, ce sont ces classes d’handicapés à vie.

    On le voit très bien en Russie, où le pourcentage de population capable de prendre la moindre initiative est minime, 30 ans après la libéralisation du pays.

  17. bob razovski

    « On le voit très bien en Russie, où le pourcentage de population capable de prendre la moindre initiative est minime, 30 ans après la libéralisation du pays. »
    En étant cynique, il faut y voir une bénédiction. Si la france suit le même chemin, seuls les plus couillus et démerdards pourront s’en sortir, et monter des fortunes. Darwin fera son oeuvre.

    1. YP

      Difficile de comparer les deux pays : La Russie est sortie du socialisme (même si une grande part de la population regrette l’URSS – plus par nostalgie de leur supposée « grandeur passée » que par amour des goulags : les russes sont très patriotiques), la France y entre.

      1. Nemrod

        Vous oubliez un facteur très important,pas bisou-bisou mais bon !
        Les pays communistes dont vous parlez possédaient une structure ethnique homogène.
        D’accord l’URSS était une mosaïque mais chaque « république » était homogène.
        En clair : à Moscou il n’y avait que des russes avec malgré tout une histoire et une civilisation commune, en RDA des allemands avec un sentiment d’appartenance commun.
        Allez vous promener à Paris derechef et essayez de trouver ce qu’ont de commun les autochtones ; je suis curieux de nature.
        Je vois mal que le glacis coco puisse s’appliquer à la France de 2013.

        De plus je ne pense pas qu’un tel régime trouve suffisamment de « nervis » vraiment convaincus pour que le système trouve une certaine stabilité; hormis peut être ces connards de verdâtres.

        Non, le plus probable quand la fraîche va venir à manquer est le « Liban sans le soleil ».

  18. Fausto Consolo

    A la suite des arrestations de la manif pour tous,
    L’Etat PS a clairement désigné ses ennemis. OK dont acte.
    Je le savais… et je suis quand même surpris !
    Bon sang serais je optimiste ?
    Peut être oui, parce que je ris, oui, hû hû hû, je ris ! (gif Bianca Castafiore).
    L’Etat PS déclare la guerre aux citoyens,
    Mais choye ses « nouveaux » électeurs.
    Ceux la même qui vont les égorger au cutter !?
    Le cutter de François le bricoleur. Ho ben non alors, heu pas comme ça!?
    Ho ! t’as vu Valérie ?! Ils viennent jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes !?

    OUI, souhaitons leur bien du courage avec leurs nouveaux amis !
    Quand à nous envisageons le port de la minerve…
    L’usage du porte cigarette en sus délivrera le titre de Véritable faux Von Stroheim.

  19. bob razovski

    « Ho ! t’as vu Valérie ?! Ils viennent jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes !? »
    (réponse de valoche) : »Tu as raison mon flanby! Vite,faisons réécrire les paroles de la Marseillaise » 😉

  20. Duff

    Voici une vidéo qui me laisse perplexe :

    http://www.youtube.com/watch?v=wLfk4LPk-1Q

    A la toute fin, lorsque des heurs éclatent entre Police et manifestants – que je qualifierais vite fait de petits nazillons à cause des écharpes et des cagoules – il se passe déjà des choses bien plus étranges avant. Que la fin du cortège soit pourri par des paumés cherchant la bagarre c’était annoncé.

    Mais bien avant que le soleil décline et que les invalides soient laissées aux petits cons, il se passe une scène étrange. A 1:33 on entend un flic dire « et encore tu as la chance d’être blanc ». Ha bon. On n’intervient pas face à l’islamoracaille – appelons un chat un chat, les vidéos sont explicites – mais face au petit blanc on a un soupçon de remord?

    On voit bien ce qui se passe en Suède en ce moment, un beau pays qui a failli sombrer dans le socialisme mais qui en se redressant, n’a pas jugé bon de rompre avec toutes les mauvaises habitudes en termes de dépenses publiques et de redistributions factices que l’OCDE a débusqué : La Suède est le pays où les inégalités ont le plus progressé en Europe depuis son « redressement »…

    Entendu chez Fiorentino, matériellement confirmé ici :
    http://www.oecd.org/els/soc/49564868.pdf
    Même s’il n’y a pas le feu au lac mais tout de même…

    Ces manifestations à moins d’une semaine d’intervalle seraient-elles le signe dans leur traitement – inégalitaire pour le coup – d’une sélectivité tactique du gouvernement?

    Je le pense, travaillant à Bobigny, il y a tellement de petits trucs qui font sentir que les banlieues sont au bord de l’explosion…

    Cdlt

    1. C’est la crise pour tout le monde. Les bons clients habituels qui pouvaient se permettre un petit joint le week-end n’ont plus les moyens. Les dealers du bas de l’échelle, qui gagnent à peine leur vie en vendant de la came, se retrouvent sans le sou et sans espoir de grimper. Au-dessus, leurs grossistes ne sont pas contents et voient aussi leur pouvoir d’achat diminuer. bref : le commerce des cités s’effondre. Les succursales de la drogue doivent alors diversifier : on va changer de business, ou l’agrémenter de plus de vol à la tire, de cambriolages, d’agressions crapuleuses, etc… Et rapidement, on débordera des cités puisque ce n’est pas là qu’on va pouvoir ratisser.

      Les prochains mois risquent d’être tendus.

  21. Helena Blavatsky

    Votre plume est toujours aussi agréable à lire, continuez à nous régaler de votre humour teinté de notion économique 🙂

    Par contre, pour la précision, on peut être nationaliste et anti-républicain. Il suffit de considérer que la république (la 5ème d’entre elles en l’occurrence) est un système politique nocif pour la nation.
    Ce qui est le cas par ailleurs. Même si je ne prétends pas connaitre de système moins corrompu.

    1. Certes oui, mais disons que les saillies de Valls sont un peu trop à l’emporte-pièce pour lui accorder ce genre de latitudes.

      1. hussardbleu

        Rock’n Roll latitude ? putain, à l’emporte-pièce, ça doit faire mal… T’en penses quoi, Bertrand, des saillies genre cookie-cutter ? plutôt une boisson d’homme, hein ?

  22. Helena Blavatsky

    ^^ C’est tout à votre honneur de ne laisser aucune marge de paroles à ce genre d’individus. On se plaignait de Sarkozy et de sa clique mafieuse, nous n’avions pas goutés à la Gôche (enfin pour ma part, étant né dans les années 90).

    « La république veut dire pour moi : antimilitarisme, anticléricalisme, socialisme ».
    Toast du sénateur Desmons, au convent de 1899.

    Et le socialisme (sous toutes ses formes, du communisme au « capitalisme libéral » occidental en passant par le mélange Mao-Xiaoping) est une ineptie pour l’individu désirant être libre.
    Conduisant dans tous les cas de figure à des sociétés pyramidale, profondément corrompus et tout sauf socialiste au sens marxiste du terme (la lutte des classes disparait assez vite une fois la pyramide achevée).

    Bref, Merci pour vos articles. Une douceur dans un pays en pleine déliquescence.
    https://www.youtube.com/watch?v=qghT5cTLYaY 🙂

  23. hussardbleu

    A propos de corruption, et après Mme Lagarde, j’adore la GAV du vieux Monsieur Estoup…. très joli coup flicardier, à plusieurs bandes d’ailleurs… mais si la chose s’avère, c’est le moyen de revenir sur l’arbitrage : « Fraus omnia corrumpit », vieux précepte, fort utile !

    Quant aux deux autres « arbitres », dont une grande conscience de gôche, et un alpiniste moralisateur comme pas un, je serais d’eux, je commencerais à baliser un brin…

    1. Dimitri

      De l’enfumage, comme les socialistes savent si bien faire pour détourner l’attention de problèmes bien plus réels.

      Non seulement toutes ces gardes à vue fleurent bon le totalitarisme (garde à vue d’un avocat basée sur… quoi d’ailleurs ? le fait de connaître un arbitre ?), mais en plus il faudrait des années pour qu’une instruction débouche sur quelque chose de concret, ce qui n’arrivera pas puisqu’il n’y a rien à prouver. C’est juste une chasse aux sorcières comme les socialos savent si bien faire.

      1. YP

        Une instruction faite par des juges rouges ? A moins que vous ne préfèreriez que votre affaire ne soit instruite par des vaniteux colleusr de photo sur leurs mur des cons.

        Avoir confiance à la justice en france revient à confier sa liberté entre les mains d’idéologues : Ce n’est sans doute pas la meilleure idée que vous puissiez avoir.

        1. hussardbleu

          Si la fraude est prouvée, l’arbitrage sera remis en cause au civil… d’autant que la vieille règle « le criminel tient le civil en état » n’est plus applicable.
          Évidemment, après, récupérer les billes dans les isles Cayman, ce sera coton….

    1. Klepsy

      Là, ça fait rire. Pourtant, dans la vie de tous les jours, je suis sûre que ça pourrait passer comme dans du beurre (oui, la lettre ne passe pas, cause grève).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.