Et maintenant, un peu d’oppression fiscale

Certes, ce sont les vacances. Certes, l’actualité se fait plus calme, les journalistes étant eux-mêmes partis profiter des joies qu’offrent le capitalisme et la mondialisation pour revenir ensuite au bercail, batteries rechargées, cracher sur le capitalisme et la mondialisation. Pendant ce temps, le gouvernement est en pause. Tout le gouvernement ? Non. Un petit ministère résiste encore et toujours à l’endormissement : Bercy.

Bien sûr, on ne doit pas vraiment à un hasard du calendrier l’actuelle apparition des nouvelles douloureuses sur la pluie d’impôts qu’on nous concocte pour les mois à venir. De la même façon qu’on ne fait les barbecues, les émeutes et les baignades qu’en été, les annonces douloureuses sur les impôts privilégient toujours cette période où plus personne n’écoute. Cependant, entre deux moiteurs estivales, difficile d’écarter les certitudes qu’un petit bouillon se trame à l’horizon.

Et on en parle donc, un peu, ici ou là.

Ici, on apprend qu’il va falloir trouver entre quatre et six milliards d’euros. Comme Mario, de la BCE, refuse obstinément de les imprimer sur son lot d’imprimantes alors qu’il a reçu plein de cartouches neuves, le gouvernement français — qui fait, pour rappel, l’équivalent d’un petit emprunt de plus de 700 millions d’euros par jour ouvré — a décidé qu’il allait trouver cette somme dans la poche forcément pleine de surprises de ses concitoyens.

, on comprend à demi-mots gênés que la petite Najat a bien du mal à concilier son appartenance au Camp du Bien d’un côté, et le fait qu’il va falloir cogner comme un sourd sur tout le monde et surtout les pauvres (les plus nombreux), comme le faisait juste avant qu’elle arrive le Camp du Mal. C’est embêtant que voulez-vous : on vise, nous dit-elle la bouche en cœur, à ne pas laisser une ardoise aux générations futures.

najat et les impôts

Ce qui n’empêche pas l’actuel gouvernement de creuser la dette nationale de plusieurs dizaines de milliards d’euro cette année encore (et prend-toi ça dans les gencives, encombrante génération future !) et d’emprunter dans les 170 milliards en 2013. Une paille.

Les éléments s’accumulent, les papiers s’enchaînent et tous pointent dans le même sens : la rentrée sera piquante, l’année 2014 sera chaude, et les impôts vont, malgré les dénégations fermes de Hollande en début d’année 2013 (suivies de rétropédalages choucrouteux six mois plus tard) continuer à augmenter.

Une bonne nouvelle dans tout ça : seuls les riches seront mis à contribution (mais si : tous les médias le disent : « Bercy veut taxer les plus aisés »). Une mauvaise nouvelle : maintenant, en France, on est riche dans les pluzaisés dès 20.000 euros de revenus par an. C’est aussi ça, le changement maintenant : youpi, la France accueille un nombre de riches croissants ! En effet, selon les calculs du syndicat Solidaires-Finances publiques, ce dispositif entraînera 23 euros d’impôts supplémentaires pour un célibataire avec 20.000 euros de revenus, 162 euros s’il gagne 35.000 euros, 626 euros pour 100.000 euros de revenus et 1.772 euros pour 200.000 euros ; pour un couple marié avec deux enfants, la facture progresserait de 19 euros à 3.059 euros selon les cas des figure. Et il s’agit bien de l’impôt supplémentaire, pas de l’impôt total. On est en France, hein.

Si l’on se rappelle que le salaire médian est (justement) de 20100€ par an, on comprend que la mesure va toucher au moins 50% des salariés français (soit 1/4 des foyers, une moitié ne payant pas d’impôts sur le revenu). Vous me direz : zut, c’est encore et toujours le même quart qui trinque. Eh bien oui, c’est aussi ça, le changement. Et si ça ne vous plaît pas, c’est pareil.

Bon, je vous charrie : en fait, ces augmentations d’impôts aussi inopinées que douloureuses ne sont rien que de vilaines rumeurs colportées, on s’en doute, par toute une clique de vilains ultralibéraux et autres médiocres opposants à la ferme et vigoureuse réforme de tout le pays, à laquelle s’est attelé tant François Hollande, son inénarrable président, que Pierre Moscovici, son extraordinaire minustre de l’Economie et des Finances. D’ailleurs, il l’explique lui-même avec ses mots à lui, touchants et maladroits comme seuls les enfants et les benêts savent le faire :

« Notre politique en matière de fiscalité est de refuser les hausses d’impôts qui sont généralisées et indifférenciées. Notre souci à nous, c’est le sérieux budgétaire mais aussi le pouvoir d’achat des plus démunis et des classes moyennes. »

Dans la foulée, pour ajouter un bon gros bout de crédibilité en conserve à sa tirade, il a précisé qu’en plus,

« le 2e trimestre a été un trimestre de croissance positive, et je pense qu’elle devrait être du même ordre au 3e trimestre. Puis, 2014 sera la première année de croissance depuis trois ans. »

C’est mignon.

deni de réalité - moscovici

En attendant, si l’on écarte les vilaines rumeurs, le tangible, le sûr, le dur, le concret, c’est des dépenses de l’État qui persistent à grossir, ce sont des fonctionnaires qui seront, pour la moitié d’entre eux, augmentés, alors qu’ils devraient être diminués (en nombre et en traitement), et ce sont des dispositifs fiscaux débiles, mis en place par des manchots et des incapables, qui s’avèrent bien plus coûteux que ce que les fins comptables de Bercy avaient calculé.

parcours institutionnel suiteAinsi, a contrario, donc, de ce qu’on avait prévu (sur ce blog et ailleurs), le dispositif Duflot de Garantie Universelle des Loyers (GUL) va se transformer en gouffre comme toute belle idée collectiviste aux effets de bords inévitables, avec explosion du budget initial et mort du petit cheval dans la foulée. M’est avis qu’on entendra longtemps parler du Gouffre du Gul duquel montait les mugissement de Duflot (ce qui, au passage, pourrait faire l’objet d’une aventure épique avec des trolls, des nains et des elfes dans un pays magique où l’Etat finit toujours par retomber sur les pattes des autres).

On pourrait croire l’histoire duflotesque anecdotique, mais il n’en est rien : si les impôts augmentent tant d’un côté, c’est aussi parce que, il faut bien le dire, nos « élites » font absolument n’importe quoi. Et comme pour corriger leurs erreurs, les maladroits aigrefins ajoutent une bonne dose de bévues, la France passe son temps à modifier ses lois fiscales dans un tourbillon de changements, maintenant, ici, avant, après, là et partout.

Comment s’étonner, devant une telle insécurité juridique, que des entreprises mondiales installent leurs sièges sociaux ailleurs que dans le cloaque bouillonnant français ? Comment s’étonner lorsqu’on découvre que le nouveau géant de la publicité va s’installer aux Pays-Bas, notamment parce que le régime fiscal néerlandais n’a pas bougé en vingt ans ?

mosco arrête de chyprerComment ne pas comprendre que cette insécurité fiscale, ces erreurs de chiffrage à répétition, ces effets de bords négatifs mal compris, ces augmentations permanentes des taxes et des impôts conduisent tous les jours un peu plus le pays à sa perte ? Comment ne pas voir que les étapes suivantes seront toujours de plus en plus douloureuses, jusqu’au moment où, comme dans l’île méditerranéenne, les épargnants vont se faire salement chyprer leurs comptes ?

Oui, il n’y a plus de doute : l’administration qui est chargée de collecter les impôts a passé la démultipliée. Finalement, Le Changement De Braquet De l’Administration Fiscale, c’est peut-être un slogan à la con, mais c’est maintenant et ça va faire un peu mal, surtout les premiers temps. Mais l’habitude permet des souplesses qu’on croyait impossibles, qu’on n’imaginait pas et pour tout dire, qui en font saliver plus d’un.

Vous l’avez voulu, vous l’avez eu. Profitez-en bien.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires177

  1. Le Gnôme

    Et le tout assaisonné de taxes parafiscales qui tombent plus vite que les obus prussiens à Gravelotte, entre fiscalité « écologique », hausses de droits de mutation, soutien aux ouvriers chinois dans le solaire, j’en passe probablent une tripotée, car tous les jours, il y en a de nouvelles qui se créent, et de mauvaises langues disent que les seules idées qui voient le jour en France sont des idées de taxes, qu’elles devraient être brevetées, histoire de faire rentrer quelques sous dans les caisses de la part d’Etats peu inventifs.

    1. eheime

      Il est en train de se passer exactement ce qu’on pouvait imaginer dès 2012. L’augmentation des impôts ne fera pas rentrer plus d’argent, en tout cas pas autant qu’espéré.
      Au délà d’un seuil, que l’on a dépassé, l’impôt bloque l’activité. Si la règlementation est instable, c’est encore pire. Donc ça va faire mal.
      Il faut s’attendre à des rentrées fiscales en dessous des attentes (comme en Espagne, il y a quelques mois).
      On va se taper un déficit énorme, du genre 6 à 8 %.
      On va être à 100% de dette d’ici 1 ou 2 ans.
      L’Europe fera les gros yeux mais rachetera les emissions de bonds
      Ca c’est pour la partie connue.

      L’inconnue, c’est quelles contreparties l’Europe exigera.
      Il ne faut pas oublier que Merkel sera en roue libre cette fois. Et à mon avis Gromou, elle peut pas le sentir. Lui dans tous les cas il se couchera et la laissera faire (en lui mettant tout sur le dos ainsi qu’à l’Europe).
      Est-ce qu’ils vont nous casser en deux, ou est-ce qu’ils paieront un peu (il ne faut pas oublier que la production allemande notamment dépend du marché français de façon importante) pour nous contre des réformes ?

      Je suis interrogatif.

      1. duff

        Je suis curieux de voir aussi. Je n’ai pas dans l’idée que Mamie Angela ouvrira facilement son porte-feuille. L’Europe a déjà formulée des avertissements, balayés d’un revers de main par Gromou à son retour à Paris mais la réformes des retraites qu’il nous pond sent le truc qui tiendra à peine 3 ou 4 ans avant qu’une nouvelle réforme ne soit indispensable.

        Cette stratégie de gagner du temps tient pour le moment mais encore combien de temps? Quel sera le grain de sable qui va déclencher la tempête? Comme l’a fait remarquer Delamarche la semaine dernière, on serait curieux de voir ce qui peut se passer si les marchés « testent » un peu la zone euro, après tout les paroles de Super Mario c’est du vent, concrètement il n’y a rien derrière. Et ce n’est pas avec Hollande que les allemands vont accepter les eurobonds…

        1. eheime

          Delamarche, j’aime bien, mais il n’est pas objectif dans ses conclusions (je ne parle pas des constats qui sont, eux, assez objectifs et pertinents). Trop de parti pris.

          Si les marchés « testent », Mario imprime, et il n’y a pas de limite. Donc ils peuvent toujours tester …
          Au jeu de la planche à billets, on ne gagne pas contre un banque centrale.

          La seule limite, c’est la volonté de la banque centrale elle-même.
          Mario n’est pas un ami intime de Gromou, pourquoi il l’aiderait jusqu’au bout ? Mario risque de pousser les autres pays à exiger des réformes dures, comme en Grece, en Espagne, au Portugal, etc .. C’est ça que je ne comprends pas dans la politique de Hollande. Il sait qu’il va prendre la fessée mais ça n’a pas l’air de lui faire peur. Pourtant ses homologues dans les pays précités ont tous passé un sale moment.

          1. Aristarque

            Il n’ a pas, au moins pour le moment, d’ opposition et encore moins d’ opposant crédible… Sauf Nikol aus qui ne fait vibrer que ce qui reste en militants UMP…

          2. duff

            Je parlais en effet du tableau dressé par Delamarche, qui est juste, ses conclusions m’intéressent moins. Parier qu’au final ça va se terminer par une jolie planche à billet c’est possible mais dans les faits c’est déjà un peu le cas, Jean-Marc Daniel pariait il y a deux ans que l’euro atteindrait les 2$ en 2012… Vu les résultats au Japon et aux USA pas sûr qu’en 2014 on ait spécialement envie de faire pareil…

      2. Théo31

        Les 100 % d’endettement sont déjà dépassés si on fait abstraction du PIB fictif de l’Etat. Et à près de 40 milliards d’emprunts chaque trimestre, le taux « officiel » sera à 100 dès Noêl de cette année.

        Les Franchouilles voulaient le socialisme, le vrai, pas celui des têtes de bites de l’UMP, ils vont l’avoir, et c’est dans le cul qu’ils l’auront le plus.

        1. vengeusemasquée

          On est bien au-dessus de 100% puisque les engagements implicites (au hasard, les retraites) ne sont jamais provisionnés.

    2. Johnbear

      Et oui, on a loupé le coche en ne brevetant pas la TVA, bonne grosse taxe suintant le génie français et qui a connu un succès phénoménal à travers le monde!

    3. Caro59

      Oui la France devrait présenter le concours Lépine des impôts et taxes, elle pourrait ENFIN ! monter sur la plus haute marche d’un podium !!!

  2. Aristarque

    L’ option « baisse des dépenses » n’ est toujours pas à l’ ordre du jour…

    1. Calvin

      C’est remplacé par « baisse des défenses ». L’Etat se désengage du régalien pour plus de régalades à court-terme.

    2. eheime

      @Aristarque

      Si Gromou avait voulu le faire, c’était au tout début qu’il le falait. Il aurait taillé dans le gras très fortement, avec des hausses d’impôts maousse costaud (bon ici, il s’est pas trop mal débrouillé) puis ensuite il retournait sa veste 2-3 ans après en disant à l’Europe « ça suffit la France n’en peut plus » et « Moi-président je tiens mes promesses sociales », comme les autres ont fait en Europe.

      Maintenant il n’a rien a gagner politiquement à faire des baisses de dépenses. Il passerait pour un salaud de libéral (…) au yeux de la gauche et ce sera de toute façon venu trop tardivement aux yeux des liberaux/droit-centristes.
      Il a donc une roadmap claire : faire tenir la pétaudière encore 4 ans et après moi le déluge. Et pour la réélection (…) il pourra toujours promettre la Lune avec la planete Venus en prime.
      Mais matériellement, j’ai du mal à entrevoir comment il va s’y prendre. Je vois pas le truc tenir encore 4 ans, à cause de l’explosion du déficit qui va être incontrolable (qui l’est en fait déjà).

      1. eheime

        Pour laisser filer le déficit, il dépend de l’Europe, et en Europe, il n’a pas d’amis ( en raison d’un sentiment de se faire insulter intellectuellement ?).
        C’est donc la quadrature du cercle.

      2. Aristarque

        Si je étais exprimé oralement pour ce propos, vous auriez perçu un ton de profonde lassitude, d’ écœurement, de desabusation infinie… 🙁 🙁

      3. Aristarque

        Perso, je ne vois pas cela durer encore quatre ans. On sera en défaut bien avant, peut-être dès cet automne si les Teutons prennent le pouvoir total sur l’ Europe. Je ne crois pas à l’ argument selon lequel nous mériterions de leur part un soutien infini comme bon client de leurs productions parce qu’ empiler de plus en plus de créances sur un débiteur qui apparaît de moins en moins valide ne manquera pas de leur apparaître dangereux. Ce sera peut-être le choix entre la poêle à frire et le feu mais le feu reste une option possible….

        1. eheime

          Non, ça je n’y crois pas.
          Si on coule, on ne coule pas tous seuls.
          Il n’y aura pas de bigbang, mais une lente agonie.

          Les sauveteurs Européens ont montré qu’ils étaient rationnels, donc dans un premier temps ils exigeront des réformes contre du fric.
          Gromou fera du vent. Ensuite ils feront comme en Grece : « on paie juste le roll-over, mais pas le déficit primaire, demerdez-vous ».

          Et au passage, les Espagnols, Allemands, Britaniques, Italiens seront ravis de profiter des faiblesses de la France pour gagner quelques points sur nous.

        2. Phil aus Berlin

          Juste un point de vue rapide :
          1) ça a tenu depuis mai 2012 et avec l’appui du FMI qui raconte n’importe quoi depuis que cette institution est dirigée par l’ex marquise, ça peut tenir encore pas mal de temps à mon avis. Une éventuelle nouvelle baisse de la note par S&P peut (peut_être) changer la donne.
          2) Les Teutons comme vous dites ne décident de pas grand chose sauf verdict de la cour de Karsruhe après les élections du 22/9. Mais le pb est que la France est un pays systémique à l’intérieur de l’Europe et Hollande et ses sbires le savent et en jouent, et le FMI a les pétoches. Sur qui l’Allemagne peut elle compter comme partenaire puissant ?? Si le UK sort de l’UE le prochain pays important pourrait être … la Pologne. Pas négligeable pour l’Allemagne mais seulement à long terme. Donc à mons sens, pqs simple pour l’Allemagne.

      4. Deres

        La stratégie de Flamby est un pur chantage à nos partenaires européens. Il fait le minimum pour gagner du temps et ne fait aucune réforme. Si cela tourne mal, il dira aux autres pays européens qu’il faut renflouer ou que c’est la fin de l’Europe. Dans ses rêves les plus fous, un autre pays important comme l’Espagne ou l’Italie tombe avant la France. dans ce cas là, nous récupérerions les mécanismes d’Eurobond mis en place pour eux à notre profit sans arriver aux extrémités du stratagème. Malheureusement, ces pays ayant eux fait eds réformes, ils se remettent (marginalement) alors que nous continuons à nous enfoncer …

  3. Josselin

    Notre politique en matière de fiscalité est de refuser les hausses d’impôts qui sont généralisées et indifférenciées.

    Bientôt et comme promis pendant la campagne providentielle : hausse de la TVA.

      1. doh

        Mosco n’a pas encore commencé à chyprer, mais ça ne saurait tarder. Cet automne peut être ? Youpi, comme tu dis !

        1. vengeusemasquée

          Mais n’y a-t-il pas un moment où il va se faire étriper sur place publique ? Je veux dire, comme au bon vieux temps quoi, lynché, jeté dans la fosse aux lions, déchiqueté par la foule en délire ?
          Ah on me souffle dans l’oreillette qu’il n’y a pas de foule en délire, juste un troupeau de moutons qui en redemande. Bon ok ——->[.] je connais la sortie.

          1. parisien9999

            Il n’y a plus de foule en délire (à part en banlieue) pour une raison simple : le Français de base est (lourdement) endetté à titre personnel (et ne parlons pas de la dette de la France…).
            Il ne veut pas se faire saisir son appartement, c’est tout ce qu’il a bien souvent et il lui reste des années de mensualités. Alors il se tait, bout intérieurement mais se tait. Commence à couper dans sa consommation, progressivement. Commence à se dire qu’après tout, ben remplacer sa voiture, il peut repousser. Les vacances ? Et si j’allais plutôt en France, en mangeant à midi des courses faites à l’hypermarché (en fait la même bouffe que celle servie dans les « restaurants »).
            Bref, les crétins qui nous gouvernent, qui ne croient pas à la courbe de Laffer, comme la plupart des gens de gauche, vont voir sa superbe application (à moins qu’ils nous ressortent la responsabilité de Sarko). Dans quelques années, les livres consacrés à la courbe de Laffer citeront l’exemple Français. On aura été le pays puni pour son arrogance et sa certitude d’avoir raison contre tout le monde.
            Mais au moins on sera débarrassé pour longtemps d’un président socialiste. C’est déjà ça.

          2. DiasW

            @Parisien9999 :

            « Bref, les crétins qui nous gouvernent, qui ne croient pas à la courbe de Laffer, comme la plupart des gens de gauche, vont voir sa superbe application (à moins qu’ils nous ressortent la responsabilité de Sarko). Dans quelques années, les livres consacrés à la courbe de Laffer citeront l’exemple Français. On aura été le pays puni pour son arrogance et sa certitude d’avoir raison contre tout le monde. »

            Oh oui c’est *totalement* ça. Des crétins qui nient Laffer, parce que ça serait trop simple, trop sur un coin de table, tout comme ils conchient Bastiat car trop simple et daté. Mon cul, il n’a jamais été aussi actuel, et aussi peu prophète en son pays.

          3. parisien9999

            J’ai eu le malheur, sur un forum de gauche de parler de Laffer. Bien mal m’en a pris. J’ai eu beau leur expliquer qu’il n’a rien inventé, qu’on le sait depuis longtemps (trop d’impôt tue l’impôt), et que c’est « évident ». J’ai été traité comme un malpropre et on m’a expliqué que le bon sens c’est un truc de péquenot (toujours cette haine du prolétaire chez le militant de « gauche »), que je ne suis pas économiste, que cette courbe c’est bidon, etc. par des gens ultra-condescendants, possédant ce côté hautain du prof qui sait tout (normal, l’EN est très représentée chez ces gens supérieurs).
            Bref, rira bien qui rira le dernier, enfin façon de parler parce qu’on va vers l’effondrement…
            http://www.lefigaro.fr/conso/2013/08/05/05007-20130805ARTFIG00339-chute-historique-de-l-activite-des-restaurants-en-juillet.php

          4. yp

            « Mais au moins on sera débarrassé pour longtemps d’un président socialiste. C’est déjà ça. »

            Non. Et d’une, vous n’en serez pas débarassé, car il n’y a aucune alternative possible (même le vote « protestataire » FN est socialiste.) De toute manières un mec se présentant et promettant de fermer les vannes du pognon des autres récoltera entre 0 et 1% des voix.

            De deux, même en Russie, pays qui les a pourtant vu à l’oeuvre il n’y a pas si longtemps, ils ont encore un parti communiste qui a fini deuxième ou troisième aux dernières élections… Le communisme reste le symbole de la stabilité et du confort solidaire…

            La seule façon de se débarasser de cette idéologie mortifère qui consiste à promettre aux uns de vivre aux dépens des autres tout en conservant la démocratie, c’est le suffrage censitaire.

          5. La Coupe Est Pleine

            « Le vote censitaire » ????
            Houla ! ça doit pas être facile à vendre à des socialistes, même de droite !
            Dans un pays comme la Fraônce …. ça doit laisser pas mal de perspectives au mercantilisme électoral ….

          6. vengeusemasquée

            @ yp : je suis entièrement d’accord. Tu ne payes pas d’impôt, tu ne votes pas. C’est aussi simple que cela. Quand j’étais à l’école, les profs d’histoire racontaient cette période horrible pendant laquelle notre beau pays des droits de l’homme et de la liberté a connu le suffrage censitaire comme un truc totalement despotique et scandaleux, voire dictatorial. Mais même gamine, leurs justifications m’échappaient totalement tant cela me semblait logique qu’on ne puisse avoir droit au chapitre que si l’on est financeur, et non pas profiteur. C’est l’évidence même.

      2. Le Gnôme

        D’un autre côté, prévoir un coup de torchon après les élections allemandes, ce n’est pas le premier à le dire. Une victoire totale de Merkel, c’est à dire avec un FDP à plus de 5% pourrait nous valoir une fin d’année un peu Rock’n roll, mais si elle est obligée de faire une coalition avec le SPD, cela pourrait retarder un brin l’échéance finale. Et ceci malgré le gouffre qui sépare le SPD du PS.

    1. doh

      Encore une bonne vieille usine à gaz comme on sait si bien les imaginer. J’entendais ce matin que absolument tout le monde trinquerait pour financer cette folie ingérable.
      C’est probablement grâce à ça que nos entreprises vont retrouver de la compétitivité !!!

      1. Aristarque

        Il faut bien créer un rideau de fumée avec un bon sujet clivant pour occuper les esprits à autre chose que de regarder voler les impôts et taxes…

    1. Jesrad

      Les pompiers dépendant de l’Amrée, il serait peut-être judicieux de leur dispenser une formation au tir et des armes modernes.

        1. Peste et coryza

          Il y a une solution simple pourtant :
          Ne plus intervenir dans les quartiers à weshs. Comme font de plus en plus les taxis et les policiers.

          Pareil : un wesh se fait flinguer ? il suffit de le laisser par terre… et, au bout d’un certain temps, envoyer le fossoyeur.
          Méthode malgache, efficacité prouvée.

          1. LaM

            2016 : déclaration d’indépendance de la Seine Saint Denis.
            Les revendications seront passées au correcteur orthographique avant d’être ratifiées.

          2. vengeusemasquée

            « Les revendications seront passées au correcteur orthographique avant d’être ratifiées. »
            😆

            En fait non, ils adoptent une nouvelle langue. C’est plus simple.

          3. Johnbear

            2017: la Seine-Saint-Denis Autonome, après avoir entièrement brûlé son territoire décide de lancer une offensive de grande ampleur sur le reste de l’île de France. En réponse a cette « impardonnable » agression, la mairie de Paris riposte immédiatement en envoyant un bataillon de mimes et deux compagnies de clowns….

          4. vengeusemasquée

            JohnBear: Franchement, vous êtes très optimiste sur les capacités de ce Département qui vit entièrement aux crochets du reste du pays; Coupez les vivres et ils s’entretueront, embarquant en même temps toutes les administrations. Good move!

          5. Johnbear

            Vengeusemasquée:
            Au contraire, ils sont tout plein de ressources nos jeunes du 9-3! Ce qu’ils ne peuvent obtenir en aides diverses et variées, ils le compensent en rapines, viols, trafics d’à peu près tout ce qui est prohibé, bref, ils ne font pas que vivre aux crochets de la société, ils la parasitent avec une inventivité qui confine au génie!
            Comme l’état se désengage de son rôle régalien à vitesse supersonique, ces fiers citoyens de France ont un vrai coup de maître à réaliser en devenants les acteurs sociaux majeurs de demain.

          6. vengeusemasquée

            Sociologiquement, il faut aussi savoir que le wesh wesh du 9-3 est très attaché à son territoire. Tu connais les cochons et la merde, tout ça tout ça ? Rien de plus pathétique que de les voir se revendiquer de leur ville de merde. La Courneuve ? Quel patrimoine. Saint-Denis ? Une vraie histoire. Juste pas la même que celle des bouquins. Pantin ? La classe. C’est à peine s’ils envisagent l’existence en dehors du ghetto.
            Non, je reste convaincue que malgré leur inventivité (réelle, je suis tout à fait d’accord), l’implosion est le résultat le plus vraisemblable si on les abandonne à leur triste sort.
            Ce qui est dommage, évidemment, c’est qu’il n’y a pas que de wesh wesh….

      1. Higgins

        Navré mon cher Jesraf mais le corps des sapeurs pompiers relève du ministère de l’intérieur (Sécurité civile). Seuls les sapeurs-pompiers de Paris et les marins-pompiers de Marseille ont un statut militaire (« À l’exception des membres de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), du bataillon de marins pompiers de Marseille (BMPM), de la section pompier du Camps Militaire de Canjuers et des unités d’instruction et d’intervention de la Sécurité civile (l’ UIISC 1 à Nogent le Rotrou, la 7 à Brignoles et la 5 à Corte), tous les autres sapeurs-pompiers sont civils (professionnels ou volontaires), et dépendent administrativement du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de chaque département. » source https://fr.wikipedia.org/wiki/Pompier_en_France).
        Plus généralement, connaissant intimement le milieu militaire, je crois qu’il faut cesser de voir en ce dernier une solution magique aux problèmes de ce pays. Il n’en a pas (plus?) les moyens et dans leur grande majorité, son personnel ne veut pas jouer le rôle de Père fouettard de la république et jouer les réparateurs-secours d’une société en crise. La « discipline militaire » a profondément évolué et est très loin des caricatures qu’on en fait ici et là. J’ajoute que le désintérêt (le terme mépris est peut être plus adapté) du politique pour le monde militaire, visible à travers la Loi de programmation militaire prochainement votée, n’incite pas à faire du zèle. Le masochisme a ses limites.

        1. LaM

          En même temps, est-ce vraiment surprenant que des êtres humains sensés n’aient pas plus envie que ça de devenir le bras armé de notre gouvernement ?

          1. vengeusemasquée

            J’ai bien envie d’élargir votre commentaire : cela ne concerne plus que l’armée malheureusement. Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir quitter ce navire de fous et à décourager tout le monde d’y entrer. J’ai de plus en plus honte de dire que je travaille dans le « service public ».

    2. Eole

      Travaux forcés d’utilité publique et pour une durée d’un an pour toute cette racaille.

      1. Higgins

        Pourquoi pas mais encadré par qui et sachant que la CEDH prohibe les travaux forcés sans le consentement des intéressés (deux choses qui expliquent au passage la difficulté à faire exécuter les TIG ordonnés par les tribunaux).

      2. Waren

        Mais non: stage de kayak en Ardèche pour se remettre en cause, puis randonnée pédagogique dans la Drome afin de tester « une alternative à la prison », le tout financé par le conseil Régional à hauteur de 5000€ par personne. Bien entendu, cela passera sur France 3 et c’est du vécu !!

      3. Vodkaman

        Ou pourquoi pas leur faire tourner un remake de Papillon, en temps et conditions réelle, à Cayenne, avec le bagne, les moustiques et tout et tout ???
        Et puis on ferait d’une pierre deux coups avec quelques intermiteux du spectacle ? En plus, sous couvert de l’alibi culturel, on passe dans le camps du bien.

        1. Mario

          Taubira va pas être d’accord. Elle ne refuse pas les prisons en France pour les rouvrir dans son fief…

        2. Eole

          Ah, ben ça c’est pas bête, c’est même une excellent idée, et cela leur ferait voir du pays, enfin une partie des dom-tom.

  4. Aristarque

    Vu qu’il apparaît de plus en plus crédible que la France est passée dans le mauvais côté de la courbe de Laffer (les nouveaux impôts ou les hausses des anciens n’ ont plus, et de loin, le « rendement » escompté), la création fiscale va continuer de plus belle pour néanmoins être de moins en moins assurée de satisfaire aux besoins…
    Quant à dire que nous l’avons voulu, nous l’ avons eu, c’est peu aimable pour les derniers des Mohicans libéraux minoritaires qui doivent se plier à la loi de la majorité qui a cru en un pareil guignol, meneur d’ une mauvaise équipe de clowns…
    Enfin, il commence à y avoir des réactions puisqu’un syndicat paysan est allé casser un portique destiné au repérage des camions pour la future fiscalité pseudo-écologique. Je ne mets pas maintenant le lien, sévissant depuis un Smartphone.

    1. Pascale

      En regardant la vidéo on voit que c’est FO qui semble à l’origine du bouzin. Par vraiment libérale la centrale FO … Et il n’y a que les syndicats comme eux qui ont les cojones et l’organisation pour produire une telle « bousculade » …

      1. Higgins

        L’évènement, on s’en doute, a été largement relayé par les médias officiels. Pourtant, il dépasse de loin le fait de barbouiller de peinture noire une pompe à fric, pardon un radar, automatique. Y’aura-t-il des suites ? J’en doute.
        Pour Cécile Duflot, elle aura au moins eu une pensée intelligente depuis qu’elle est ministre: http://www.leparisien.fr/politique/apres-le-limogeage-de-batho-duflot-a-pense-quitter-le-gouvernement-04-08-2013-3029701.php
        Evidemment, de là à passer à l’acte, il y a un gouffre à franchir.

        1. Aristarque

          Dans l’ autre plateau de la balance, 150.000 roros l’ an, la voiture à macaron tricolore, le chauffeur, le carburant illimité, les lambris, les cocktails, l’ accès à Pépère chaque semaine,….
          Ce n’est pas négligeable, par les temps qui courent…

        2. Eole

          Démissionner? vous n’y pensez pas. Et le salaire, la voiture officielle, le chauffeur, les petits fours, et toussa, faut pas rigoler quand même 😉

      2. Istvan

        @Pascale : FO est très libéral… avec son argent (refus d’être taxé davantage), avec ses biens (soutien aux travailleurs clandestins… sauf si ces derniers occupent un de ses bâtiments parisiens), etc.
        C’est une vérité récurrente : les belles âmes sont généreuses à 99% avec l’argent des autres et uniquement de ceux-ci.

      3. Nocte

        Accessoirement, vu la bienveillance de la justice (non, plus de majuscule à justice en france, elle ne le mérite plus) à l’encontre des syndicalistes, il n’est pas utile d’avoir des cojones…

        1. Higgins

          La Justice n’y est pour rien. La question est de savoir si le Parquet (l’Etat) va poursuivre (les juges du Siège ne peuvent pas s’auto-saisir) et et si oui sur quelle base. A supposer que ce soit, il y aura alors procès et éventuellement sanction (avec Appel à la clé et tutti quanti). A vu de la vidéo disponible (http://leparisienliberal.blogspot.fr/2013/08/revolte-fiscale-les-bretons-refusent.html), j’ai peine à croire que la majorité des acteurs de cette action soient tous de dangereux malfrats. Ils ont très probablement des casiers vierges de toutes condamnations et j’imagine mal voir ceux qui seraient jugés condamner à de la prison ferme. On peut le regretter mais les lois de ce pays sont ainsi faites (par les députés et les sénateurs).
          J’ai (encore) un côté très légaliste mais cet incident indique surtout que nous sommes avant tout les témoins de la faiblesse insigne de l’Etat (Il m’étonnerait fort qu’on ait été dans l’impossibilité absolu de ne pas envoyer des forces de l’ordre sur le lieu de l’incident). Il est plus facile de poursuivre des gens avec des poussettes!!! Fort avec les faibles, faibles avec les forts, ça devient la devise de ce régime.

          1. C’est surtout un excellent signal à ceux qui, comme ces derniers, envisagent sérieusement de se rebeller.

          2. Aristarque

            L’ impossibilité d’ envoyer des forces de l’ ordre (en nombre suffisant) pour contrer ce type d’action n’ est pas forcément irréelle. Nous sommes en vacances et ceux qui entendent déclencher une nouvelle guerre de 14 sont priés d’ attendre le 15 septembre, que la rentrée scolaire soit achevée. Ce fait divers était au milieu de nulle part et ne paraît pas avoir duré plus de quelques heures. Ces forces de l’ ordre ne peuvent se mobiliser en une heure et se transporter illico en partant de… Car Pépère et ses sbires en mobilisent des milliers à leur service exclusif de protection (ils valent plus cher, surtout à leurs propres yeux, qu’ un portique de cameras)…
            En revanche, si un portique est installé rue de Varennes (7me), il ne risquera rien : ce matin, fouille -sommaire- de ma camionnette parce que dans l’ incapacité de produire un bon de travaux pour un chantier dans un immeuble de cette rue. Il paraîtrait que les commanditaires doivent informer Matignon de toute velléité d’ action obligeant à la circulation de véhicules utilitaires dans cette rue (aucun stationnement possible tout au long de celle-ci) avec toutes les coordonnées utiles » dont celles des véhicules. Dernier point, sauf sous ecstasy ou sous 2,5g d’ alcool au milieu d’éléphants roses, on a du mal à me faire coller à l’ image d’un islamiste à la Merah ou similaire!

          3. Nocte

            Ca n’est pas sur le cas précis du portique, mais simplement que comme les faucheurs d’OGM, les différentes actions menées par des syndicats (ou la clientèle électorale), on constate simplement que les retombées sont franchement légères alors qu’elles devraient être sanctionnées lourdement, a contrario, vous allez manifester votre mécontentement sur une loi portée par le gouvernement, on vous taxe d’extrémiste, on vous verbalise pour le port d’un T-Shirt, et vous allez même faire un petit stage en taule pour la forme et l’exemple pendant que des mecs détroussent joyeusement des voyageurs et prennent au pire du sursis…
            Ici, j’imagine que comme FO est derrière, on aura une petite plainte du parquet, et un petit tapotage sur les doigts…

        2. Pascale

          Tout à fait d’accord avec vous.
          Tout comme il n’est pas besoin d’avoir des cojones pour être antifa et aller provoquer ses ennemis puisque ces fameux antifa savent pertinemment qu’ils seront toujours protégés et dans l’impunité totale pour leurs méfaits. J’avais posté un commentaire de cet acabit sur le site d’un journal subventionné (Le Figaro pour ne pas le nommer) et mon commentaire avait été censuré …

  5. Pere Collateur

    « Le Gouffre du Gul duquel montait les mugissement de Duflot » 🙂

    En forme Mr H16. Que de beaux mots dans ce billet. On sent que ca vient du fond du coeur!

    Et pour en revenir au sujet, évidemment, le camp du bien sera tout étonné au moment de faire les comptes, que malgrès le tapis de bombes fiscales balancées sur les derniers des mohicans qui créent encore un peu de vrai valeur ajoutée, et bien surprise, les rentrées de bon pognon frais s’écroule.

    Caramba! Encore raté!

    1. parisien9999

      Je suis impatient de voir le GUL à Mme Duflot.

      Bon OK je vais prendre une douche froide et je reviens.

  6. Pascale

    «  » » »ces augmentations permanentes des taxes et des impôts conduisent tous les jours un peu plus le pays à sa perte «  » » »

    Et alors qu’ils font tout pour détruire l’économie du pays en l’asphyxiant méthodiquement, inexorablement et implacablement, qu’ils créent toutes les conditions d’une récession, ils ont le culot de pronostiquer une croissance positive pour les prochaines années.

    Ne se trouve-t-il personne dans l’entourage de ces bras cassés pour leur expliquer que la réduction des déficits et du chômage ne passera QUE par la croissance ?

  7. Li Po

    oui, mais ce qu’on ne voit pas, c’est toutes les bonnes choses dont nous profitons tous et toutes ; ainsi par exemple à l’école de mon fils ils mettent tout aux normes handicapés . Mais l’école d’Arcangues est très vieille et très belle, visitée par les touristes, et donc c’est compliqué d’installer les rampes et autres dispositifs en les intégrant ( 2m 15 de haut pour une porte handicapé, à la place de 2m, pour la classe de petite section ) . Mais les maçons m’ont dit avoir fait en juillet des vestiaires handicapés pour les arbitres, au club de rugby de Saint Palais . DOnc ok, je reconnais qu’on se fait un petit peu tondre, mais en échange on a une sacrée qualité de vie à la française 🙂

    1. Pascale

      Et dans les nouveaux appartements les salles de bains sont aussi grandes que les salons, nouvelles normes handicapophiles obligent…

      1. Aristarque

        Dîtes plutôt que ce sont les séjours qui sont aussi petits que les SdB! C’est davantage dans ce sens que le mouvement va…

    2. Val

      C est surtout dans les ministères et à l assemblée qu il faudrait tout l attirail pour handicapes , avec le nombre de bras cassés qui s’y promènent…….

    3. Black Mamba

      Les normes pour les handicapés sont de véritables nuisances.
      Rien que pour les gendarmeries c’est du non sens . Où a t on vu un gendarme handicapé être en fonction?
      Pour les nouveaux logements on leur demande d’être aux normes or ils n’ont pas le budget pour et c’est pure gaspillage.
      Donc il y a un manque de logement
      MEGA FACEPALM.

      1. Before

        Il a été question de mettre aux normes handicapés les refuges de haute montagne, puisque que ce sont des lieux accueillant le public…

    4. olivier r

      Oh tiens un voisin! (je suis à Urrugne)
      Les vestiaires arbitres handicapés de St Palais! Celle là je vais m’en souvenir!!

  8. Christophe

    En plus des impôts et taxes… il y un autre truc, encore plus vicelard : la hausse des tarifs… EDF.

    Eh oui.. EDF verse des dividendes, l’Etat est son 1er actionnaire… donc une hausse (massive) des tarifs… bénéficie à l’Etat. CQFD.

    J’entendais ce matin le dernier délire au sujet de la « pénibilité »… En effet ils « réfléchissent » à une hausse des cotisations patronales… Tous les jours, ils ont une nouvelle idée de cinglés.

    La machine est lancée, folle, plus rien ne peut l’arrêter, à part (quoi que), la limite arithmétique de 100 : quand l’état volera 100 % de la richesse produite.

    1. Pascale

      On entend toujours les gauchistes hurler à la « dérive des actionnaires  » (sous-entendu les actionnaires veulent toujours plus de dividendes). Pas de bol, dans le cas d’EDF, l’actionnaire qui dérive c’est l’État.

    2. Aristarque

      La pénibilité se discutera âprement pour les maçons et les carreleurs pour ne citer qu’ eux et on y mettra le temps de bien l’étudier. Mais pour les ronds-de-cuir des administrations, cela passera fissa en première lecture…

  9. Nyamba

    L’intégralité de votre discours est tragique (d’autant plus que je suis dans le quart qui trinquera plus que maintenant), mais j’ai quand même pouffé. Il est rare de lire un truc aussi déprimant dans le fond, et jouissif dans la forme. Soyez-en remercié.

      1. Nocte

        Et dans la noirceur de son humour, H16 brille de l’éclat d’un millier de soleils… (bon, je vais demander un droit au talent-qui-fait-défaut financé par… je cherche encore, mais au moins les gens qui ont du talent)

  10. Lambda Expression

    Chyprage
    Les depots etant garrantis jusqu’a 100K, le pequin moyen est ‘en principe’ tranquille. Ce ne sont que les archimultextrasuperhyper riches qui sont concernes (100 milles euros !).Cependant on pourra intelligemment ouvrir un compte (legal) dans un non enfer fiscal; c.a.d a peut pres n’importe ou. Histoire d’etre au large de la grosse patte du mamouth si le temps venait a se gater pour de bon.

    1. Guillaume

      Haha, la fameuse garantie des dépôts ! 2 milliards, le bouzin (30 € par habitant), j’ai hâte de voir une grosse banque qui fait faillite, on peut bien rigoler !

      1. Pample

        En fait, le système, en théorie, ce serait de se servir dans les dépôts > 100K€ pour garantir ceux <100K€.

        1. Sans oublier la marmotte, qui arrive en moule-bite rouge fluo, et qui enveloppe le tout dans du papier d’alu. Il me semble.

          C’est important, la marmotte.

          Si si.

    2. Moui. Il ne faut pas être un péquin moyen, achetant une résidence principale au mauvais moment (car alors, on peut avoir temporairement plus de 100K sur un compte). Trop tard. Zut et zut. Etc…

      1. Aristarque

        C’est plutôt vendre un bien immobilier dans hypothèque ou réduite alors qui devient dangereux… Non?

        1. Lambda Expression

          Oui c’est plutot vendre. Mais quand t’achetes, a un moment donne tu as le cash sur ton compte. Si c vraiment pas de chance alors plaf !
          Mais au final, si ca commence a sentir le defaut cote France, l’€ va plonger sans fin. Alors ou que soit ton billet il risque de ne valoir pas grand chose.
          Et puis suis pas pas sur qu’il faille acheter maintenant. J’attendrais un peu, histoire de faire les soldes a -50% comme en Espagne. J’exagere je sais…

          1. Aristarque

            Non, c’est fini pour ce qui concerne les prêts bancaires qui sont virés obligatoirement (plus de chèque de banque) sur le compte du notaire.

          2. hussardbleu

            La bulle immobilière se dégonfle en province : dans mon aimable Clunysois, les maisons – très recherchées par Anglais ou Hollandais depuis une décennie – ont perdu entre 30 et 40 % en un an….

    1. Aristarque

      Il ne fait que suivre les taxes locales des factures Edf qui sont aussi imposées à la TVA.
      Là aussi, il n’y a que le premier impôt qui coûte. Après, c’est du déjà vu… 🙁

      1. Fred

        Bientôt, les taxes locales et l’impôt sur les revenus seront assujettis à la TVA. Je vais leur proposer de créer une super TVA, qui s’ appliquerait elle même à la TVA normale…. Ils sont tellement en manque d’argent frais qu’il pourrait prendre mon idée comme étant géniale….

        1. Before

          Vous retardez… Je rappelle que les factures d’électricité ont une TVA sur les taxes locales.

          1. Fred

            Pour être plus précis, et pour lever toute ambiguïté possible, je tenais à préciser que je voulais parler des taxes d’habitation et foncière. 😉

  11. Guillaume

    « avec explosion du budget initial et mort du petit cheval dans la foulée. »

    Pas grave, on l’enverra chez Findus 🙂

  12. Jacques

    Le pays commence à s’effondrer sur lui-même, maintenant.
    Bientôt les béotiens et les 3 qui font encore confiance à l’État pour nous sauver iront de surprise en surprise… Tien, je prendrais bien une place en tribune, au premier rang, pour voir la perte de contrôle de nos si chers dirigeants !

  13. antisocialocommuniste

    L’humanité se divise en deux catégories, les oisives cigales et les productives fourmis. Mais contrairement à la fable où la cigale est une petite chose frivole à prendre en pitié l’hiver venu, dans la réalité les cigales ont pris le pouvoir ! En effet, la seule fonction de l’État (au sens large) est de spolier les productifs (cad les entrepreneurs et les salariés du privés), et pour ça il a inventé la fonction publique qui regroupe quasiment tous les oisifs en une puissante armée ayant pour seul objectif la spoliation des productifs ! Les fourmis sont devenues les esclaves des cigales !

  14. Aristarque

    Désolé mais cela me paraît de moins en moins possible à cause des autres éclopés du Sud de l’ Europe… En fait, j’ imagine plutôt que l’ Europe va éclater en deux ou trois morceaux et qu’ il va y avoir retour à des monnaies nationales ou à un sous-euro dont la parité sera ajustable selon les besoins du moment par rapport a l’ euro actuel. Je ne conçois pas que la Ligue Hanséatique accepte de cautionner à ses risques et périls finaux la gabegie du Club Med, en particulier du Gentil Membre France… Si encore, ce pays mettait en place une politique sincère de réduction des coûts, de la voilure autrement qu’ à doses nano-homéopathique, peut-être recevrions nous un soutien? Mais face à une cigale qui ne se soucie aucunement de ses fins de mois ? Mais ce ne sera peut-être pas la Ligue Hanséatique qui enverra le premier boulet. Est-on sûr que les bailleurs de fonds ne changeront pas subitement de vision de la France? Après tout, cela s’est produit pour la Grèce qui pendant des années a eu une bonne appréciation de ceux-ci avant de basculer brutalement de la Roche Tarpéienne, toujours proche du Capitole comme chacun sait… 🙁

  15. Aristarque

    Et pourquoi qu’ un handicapé physique ne pourrait pas se faire sa petite ascension du Mont Blanc ou des Grandes Jorasses comme n’ importe quel quidam ? Vilain discriminant !

      1. Black Mamba

        Combien de verre de vin avez vous pris aujourd’hui ?
        😉
        Boire ou bloguer, il faut choisir ! 🙂

        1. Aristarque

          🙂 🙂 🙂
          Seulement le fait de vous savoir revenue parmi nous qui me trouble et m’égare…
          (si Tea Party ne bronche pas après cette adresse…)

    1. GG

      Les voies seront dynamitées et remplacées par des escaliers sécurisés, plus des ascenseurs pour les fauteuils roulants. Tout le monde pourra ainsi franchir l’éperon Walker, finies les discriminations !

      Puis dans deux ans, une grande « fête de la montagne », festive et participo-citoyenno-vivrensemblesque sera organisée. Amel Bent interprétera une reprise de « Là-haut sur la montagne ».

      1. Higgins

        « Là haut, sur la montagne », ça fait un peu trop « Chantier de jeunesse ». De là à lier pétainisme et socialisme!!!

      2. Greg

        Avec des maîtres-ascenseurs tous les 200 mètres chargés d’amender jusqu’à 35 euros les imprudents qui continueront d’ascensionner en présence d’un drapeau rouge !

    2. hussardbleu

      d’autant que les handicapés étrangers sont des français ingambes comme les autres… nan, je rigole, et je suis déjà parti….

  16. Aristarque

    @ H16.
    Le risque d’ épidémie ne connaît pas les limites géographiques… Sinon, pourquoi pas ?
    @ LaM
    En quel langue ou sabir, la déclaration d’ indépendance? En Volapük? 🙁

  17. Dioclétien

    Bravo H 16 !
    Dans le genre comique, ne ratez surtout pas les derniers développements concernant le régime des plus values sur résidences secondaires . L’esprit qui a conçu ce genre de texte doit être – s’il ne l’est pas déjà – pris d’urgence en charge par les hommes en blouse blanche !

  18. hussardbleu

    @Dioclétien : les urgences sont engorgées, n’aggravez pas la situation ! et n’oubliez pas que « c’est la liberté qui opprime et la loi qui Tibère »….

  19. GrandNicolas

    Juste une petite remarque sur ta nouvelle conclusion « Vous l’avez voulu, vous l’avez eu. Profitez-en bien. ».

    Je ne suis pas d’accord sur ce point : nous ne l’avons pas voulu. Au contraire, les 10 dernières années montrent que les Français ruent dans l’urne de manière à essayer de virer la même bande d’incompétents qui dirige fièrement le pays vers le gouffre, et que à leur grand désespoir, ils ne se débarrassent d’un que pour constater avoir mis en selle un autre, et avoir donné des envies de retour à celui qui vient tout juste de finir à la flotte.

    Tout simplement, ce qui manque à ce pays est une « alternative » à ces crétins qui nous gouvernent et/ou qui aspirent à nous gouverner (style Lepen et Mélanchon). Si une liste de la société civile venait à apparaitre, à mon avis elle aurait encore plus de chances que celle de Grillo en Italie.

    Alors oui, on peut se dire plus facile à dire qu’à faire, mais en même temps, ce ne sera jamais plus facile qu’aujourd’hui avec internet et des réseaux comme celui que vous constituez notamment avec votre blog. Pourquoi ne pas vous lancer, ou au moins appuyer quelqu’un qui vous semblerait digne de vos idées ?

    Ce serait peut-être plus constructif que de rester sur la rive à voir le bateau couler, même si vos articles sont mon pain quotidien depuis 3 ans 🙂

    1. « Je ne suis pas d’accord sur ce point : nous ne l’avons pas voulu.  »
      Vous en particulier, probablement pas.

      Mais je vous assure que beaucoup d’autres, si, si, l’ont voulu. Et qu’ils commencent tout juste à comprendre qu’ils ont fait une connerie. Tant pis. On apprend très bien par l’échec.

      1. Nocte

        Je confirme, les « y me prennent mon pognon, j’ai pas voté pour ça », j’en entends de plus en plus, et je souris de façon carnassière quand ce « doux » gémissement arrive à mes oreilles.

        Pour autant, ils recommenceront à la prochaine occasion… (le fan de l’Etat nounou oublie vite)

        1. duff

          Surtout quand il n’a pas compris encore! Les fans de Mélenchon sont persuadés que Hollande ne va pas assez à gauche. Il faut prendre l’argent là où il est! Je pense qu’en matière de folie fiscale et de bisous redistribués, on a encore rien vu.

          1. Nocte

            Il y a un solide vivier dans l’Ednat et chez… EDF (pour les environnements que je connais)

          1. Black Mamba

            Le problème c’est le temps de latence entre ACTION (bulletin de vote) et RÉACTION (augmentation permanente des impôts) est trop long et le petit peuple a la mémoire d’un poisson rouge.

        1. yp

          Je ne suis pas sûr que l’expérience puisse leur être d’un quelconque secours : Nous avons affaire à une classe d’imbéciles tellement prodigieuse qu’elle refuse les leçons apprises de l’expérience, car la réalité va à l’encontre leur dogme.

      2. Stephane

        Je ne suis pas certain que le « Ah oui Hollande prend-moi! » ait été plus fort que le  » Sarko dégage! ». Depuis longtemps le vote s’ exprime contre et non pas pour un « condidat » ( je le laisse comme ça, c’ est un lapsus typographique).
        Ceci étant, je vous avoue franchement que je ne me suis pas encore relevé de cette élection …j’ étais en vacances en Allemagne et là-bas les gens hésitent entre l’ incompréhension totale et le foutage de gueule.

        1. « Depuis longtemps le vote s’ exprime contre et non pas pour un « condidat »  »
          Ben justement.
          Si les gens n’allaient plus voter du tout, là, on aurait droit à quelque chose de rigolo. Hollande, élu par 50.000 français (ou même 500.000), aurait-il eu le cran d’aller au turbin ? D’imposer des trucs ou des machins ?

          1. Stephane

            Et bien vu les zozos, ce qui serait rigolo comme vous dites c’ est le gagnant venant s’ auto féliciter à la télé avec 5% de participation. Parce que pour rappel l’ élection de Hollande c’ est loin d’ être le plébiscite du siècle, et qu’ il ne gouverne pas en considérant bien les résultats du scrutin. Je pense que le cran non, le toupet oui. Et le fouet aussi.

          2. yp

            « Hollande, élu par 50.000 français (ou même 500.000), aurait-il eu le cran d’aller au turbin ? »

            Sans aucun doute. Tu sous-estimes le sentiment d’impunité de ces zozos – ils osent tout ; c’est à ça qu’on les reconnaît.

            1. Le cran, non, l’inconscience, oui.
              Et il n’y serait pas resté longtemps.

              D’ailleurs, même avec ses voix de 2012, son poste sent déjà le soufre.

        2. Duff

          « son poste sent déjà le soufre »

          Une observation à creuser : Certes il est facile de détricoter la communication du gouvernement qui s’attache à surtout planquer un maximum de graves problèmes sous le tapis. Certes la popularité d’Hollande n’a pas fini de raser les paquerettes mais comme on l’a déjà dit ici, le problème institutionnel c’est que justement les institutions sont trop fortes pour éviter des lois à la con, voulue par personne ou presque, aucune censure d’initiative populaire.

          A moins d’une bonne grève des policiers/pompiers/militaires (qui sont tenus au devoir de réserve cependant) je ne vois pas bien comment les choses pourraient bouger. Ou alors des jets de tomates à chaque déplacements ce qui serait très risqué puisque le simple fait de le traiter de « dictateur » sur les champs le 14 juillet vous vaut déjà de se faire embarquer…

      3. Théo31

        « On apprend très bien par l’échec. »

        Pour voter pendant 40 ans pour la même équipe de débiles mentaux interchangeables, visiblement non.

        1. yp

          Certaines personnes ne peuvent rien apprendre tant qu’ils n’ont pas bu la potion qu’ils souhaitent administrer aux autres. Reste à voir s’ils seront suffisamment intelligents pour comprendre les raisons de leur malheurs (c’est loin d’être gagné.) On ne devrait plus tarder à avoir des éléments de réponse.

      4. Raspoutine

        Vous avez (malheureusement) raison h16. Depuis quelque temps, j’entends une phrase récurrente dans la bouche du français lambda : « De toute façon, les autres ne feraient pas mieux ». C’est à ça que je reconnais les personnes qui ont porté au pouvoir notre merveilleux président 🙂 Je veux bien sûr parler de tous ces gens zaisés qui se croyaient modestes il y a encore quelques mois et qui se rendent compte qu’ils l’ont dans le…

  20. olivier r

    Je n’avais pas tellement fait attention jusque là à cette fameuse eco-taxe et ses beaux portiques. Le lien posté plus haut m’a fait faire quelques recherches et c’est quand même une sacrée bombe potentielle. Quand les routiers se mettent en colère dans ce pays ça peut très vite dégénerer en gros gros blocage et cette eco-taxe (injuste, incohérente, inutile, couteuse) a tous les ingrédients pour faire partir en vrille tous les (derniers) petits patrons indépendants du secteur…

    1. douar

      Ce ne sont pas les routiers qui se mettront en colère puisqu’ils ne feront « que » répercuter la hausse du coût de transport. Par contre, les industriels, notamment dans l’agro alimentaire, seront lourdement impactés du fait de la relative faible valeur ajoutée de leur activité. Même les syndicats de salariés voient le danger, c’est pourquoi ils ont participé au « démontage » de ce portique. C’est, je pense, réellement intéressant car, contrairement au mouvement des pigeons, TOUS les acteurs de la filière industrielle se mobilisent. Tous ne connaissent pas la courbe de Laffer bien sûr, mais ils ont bien conscience de l’effet désastreux des taxes sur l’économie (en tout cas, ils sentent mieux le truc que ces branleurs des ministères).

    1. vengeusemasquée

      Oh les pauv’ chous ! Z’ont pas eu assez de subventions cette année ! Ah bah merde alors. Attends, je fais un chèque.

  21. johnny_rotten

    La dernière expertise du FMI pour la France est alarmante.
    Ils affirment que vu la situation, il n’est plus question d’augmenter les impots et taxes pour financer le déficit.

    Je pense que Hollande est coincé. Rattrapé par les réalités économiques, le gouvernement va s’effondrer.

    1. hussardbleu

      Hollande va donc recourir à l’article H 16 de la Constitution et prendre les pleins pouvoirs… pour éviter d’être renversé….

    2. yp

      Le pays va s’effondrer, pas le gouvernement. Il suffira d’expliquer au petit peuple que c’est un coup des méchants turbolibéraux et que la solution c’est encore plus d’état.

      Et à part le demi-pourcent de libéraux, tout le monde sera d’accord.

    1. Justement, c’est ça qui est fort : à partir du moment où on a goûté à l’argent des autres, difficile de s’en passer !

  22. Fausto Consolo

    Nous sommes déjà sales, blancs et pauvres. Accro à l’Etat à la Loi aux assistantes publiques, toxicos insensés, irresponsables geignards. Votant pour qui nous protègera des méchants, des autres, et même de nous. Adulant les zompolitik qui sont « brillants » « tribuns » et « redoutables ». Asservis volontaires dont la bave s’épanche lentement des commissures des lèvres pendant le « Grand Débat » de la Deux, la DEUUE « mets la DEUUE chérie on va louper le président ! »

  23. johnny_rotten

    L’Express a publié ces dernières semaines un numéro consacré aux « grands chantiers » en cours

    Je dois dire que le musée des Confluences à Lyon est une pure folie.

    http://www.museedesconfluences.fr/musee/musee_presentation/projet.php

    Au passage on remarquera la quasi PROVOCATION que constitue l’affichage des photos des deux architectes avec de gros cigares en bouche, qui ont l’air de bien se foutre du contribuable qui va passer à la caisse.

    Quant aux 72 gares à construire d’ici 2030 pour le métro Grand-Paris « l’Express » nous indique que chacune coutera de 60 millions d’euros pour les petites, à 200 millions d’euros pour les gares importantes.

    Le citoyen lambda ne peut que hurler « Au Fou ! ! !  »
    Il va bien falloir que tout ce merdier leur explose à la gueule.

Les commentaires sont fermés.