Au secours, les ministres rentrent de vacances !

Ce n’est pas encore la rentrée, mais cela n’a malheureusement pas empêché les ministres du gouvernement Ayrault de retrouver leurs activités normales. En quelques heures, c’est donc une déferlante de nouvelles consternantes qui nous sont offertes dans les médias, avides de sortir de leur morbide léthargie d’été.

Et dans leur précipitation à nous montrer qu’ils sont là, bien là, et entendent intervenir au maximum dans notre vie pour tout arranger, ces médias et ces politiciens se prennent assez vite les pieds dans le tapis.

À ce titre est assez magnifique le vol plané mémorable d’une Najat Vallaud-Belkacem qui déclare, frétillante d’aise et d’ingénuité, qu’on commence à voir les résultats de la politique de sécurité menée par Manuel Valls : même si les statistiques (pour lesquelles aucun doute ne pourra être émis, la cuisine mathématique qui est derrière ne pouvant être appréhendée par le commun des mortels) appuient confortablement la thèse de la porte-parlote du gouvernement en trouvant, commodément, que la violence physique aurait baissé en France, force est de constater que le timing de son intervention tombe admirablement bien avec l’actualité du moment où l’on apprend un treizième meurtre à Marseille.

twitt de Valls ... en 2012

Treizième meurtre qui, cette fois, déclenche le déplacement de Valls et Ayrault sur place, sans doute pour qu’ils assistent la police scientifique dans la traque des responsables. Tout semble indiquer qu’il s’agit d’un règlement de compte ; à l’évidence, l’homme de 25 ans, retrouvé criblé de balles, devait probablement faire partie de l’un de ces terribles cercles de Lotos-Bingos qui défraient la chronique locale et mobilisent la douane, le fisc et toute la police républicaine. On s’étonnera, au passage, que nos vaillants ministres se déplacent pour constater les problèmes de violence marseillaise alors qu’elle implique, ici, l’un de ces individus « connu des services de police » et on regrettera, par contraste, qu’ils n’aient pas daigné faire le même déplacement pour le 11ème meurtre, celui d’un type qui n’était pas, justement, « connu des services de police »…

Il semble donc qu’en France, l’absence de casier judiciaire vierge ouvre bien des portes, à commencer par celles des ministères (Ayrault en sait quelque chose).

Heureusement, la Garde des Sots, Taubira, est déjà dans les starting-blocks pour proposer une vraie solution. Pendant que le petit Manuel fera des moulinets impressionnants et des phrases pleines de fermeté afin de diminuer l’insécurité et la violence marseillaise, Christiane, elle, propose d’adoucir un peu l’ensemble du système carcéral français. Et elle a raison : avec les prisons françaises, dont la salubrité générale se rapproche de plus en plus de celle des prisons turques d’il y a trente ans, chercher à faire entrer moins de condamnés dans ces lieux de perdition physique et morale est tout à fait louable. Et si cela passait par une réduction des crimes sans victimes (comme l’évoque justement l’Iconoréac, confrère blogueur, dans un billet récent), j’aurais eu tendance à abonder. Mais bon, on parle ici de Christiane Taubira, l’indépendantiste guyanaise devenue ministre républicaine, surtout connue pour une vision très particulière de la justice.

petit facepalmSi, comme le précise Le Point, il ne s’agit que d’un projet, il n’en reste pas moins que la lecture, même rapide, des propositions alignées par la ministre provoque surtout l’inquiétude et une petite volée de facepalm. Ainsi, les peines de prison ferme de moins de cinq ans seraient systématiquement évaluées à leur deux-tiers pour un aménagement, visant concrètement à faire sortir les détenus de la prison ; on se demande alors pourquoi on continue à infliger des peines d’une durée donnée si c’est pour les réduire ensuite. Et on se demande en surcroît ce qu’il restera de la peine à effectuer si l’on se rappelle que les peines de moins de deux ans conduisent assez rarement à l’incarcération. La prison devient cette appellation vague pour une ligne dans un casier judiciaire, rien ne permettant plus d’affirmer avec fermeté que cette ligne s’est effectivement traduite par une présence réelle derrière des barreaux.

Bien évidemment, cette mesure s’accompagne d’une réduction de peine pour les récidivistes, à la condition que les condamnés manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale. Réadaptation qui sera jugée, on s’en doute, avec la finesse et la pertinence qu’on connait déjà ; du reste, le ministère de la justice n’ayant pas de moyens supplémentaires pour construire des prisons, on le voit mal en obtenir pour avoir un moins mauvais meilleur suivi psychiatrique ou psychologique des détenus. La distribution de joyeuses permissions à des récidivistes promet d’être épique. Enfin, Taubira a elle aussi choisi d’accompagner le choc de simplification administrative en demandant une nouvelle fournée de motivations écrites diverses, à tous les étages des procédures pénales et des applications de peines, histoire, sans doute, d’alléger la charge et la paperasse de nos juges et des administrations correspondantes.

christiane taubira : la justice est entre de bonnes mainsComme on le voit, la sécurité, la police, la justice, tout ce fatras de trucs rigolos, qui intéresse assez peu ce peuple débonnaire vivant dans une France apaisée, est en de bonnes mains. Et pour le reste, ce sera pareil, avec d’autres ministres aussi solides, aussi compétents et aussi réalistes.

Le logement ? Problème réglé, pardi !

Fioraso a trouvé la parade contre les méchantes demandes de cautions que certains étudiants ne peuvent fournir, faute de parents solvables/responsables/présents/allez savoir. À présent, l’État prendra en charge les cas particuliers. Oui, l’État français, endetté à 1800 milliards d’euros, qui accumule de la dette comme certains Marseillais les empoisonnements au plomb de 9mm, qui a déjà prouvé maintes fois la pertinence de son intervention, notamment dans l’immobilier, l’État français va donc une nouvelle fois se poser entre le propriétaire et le locataire pour rendre la situation moins abrasive, plus éloignée de la réalité palpable. On imagine sans mal la réaction des propriétaires dont les locataires présenteront une telle caution : « C’est une caution fraônçaise, môssieu, c’est l’Etat fraônçais, c’est du solide, c’est du Made In Fraônce ! »

Il n’y a évidemment aucun doute sur l’issue de cette initiative : subitement, des centaines de milliers de personnes vont se découvrir dans la situation idéale et remplissant les critères pour bénéficier de cette nouveauté. Comme d’habitude dans pareil cas, la ministre nous annonce 20.000 étudiants concernés en régime de croisière ; compte-tenu du track record calamiteux des gouvernants, on peut donc tabler sur 40.000 fin 2014, avec un taux de défaut nécessitant précisément la réalisation de la caution étatique probablement du double de ce qui était envisagé au départ. Le changement, c’est maintenant, et le fiasco locatif, c’est vraisemblablement pour fin 2014.

Et pendant que Geneviève continue de pousser un peu plus la France dans l’ornière boueuse, Michel Sapin y déverse plusieurs couches de béton frais pour faire bonne mesure : il frétille d’aise à l’idée d’atteindre, youpi tralala, les 100.000 emplois « d’avenir » (lire : « bidons ») avant la fin de l’année, chiffre d’autant plus indispensable que l’inversion prophétique de la courbe du chômage prédite par Michel de Nostrhollande dépend totalement de l’effort consenti à créer ces postes artificiels. Chaque emploi d’avenir, massivement aidé, ne posera bien sûr aucun problème en terme de financement.

Ce qui autorise donc le patron de Sapin, un certain Pierre Moscovici, lui aussi malheureusement rentré indemne des vacances, à fanfaronner sur la lutte contre les déficits, pourtant abyssaux, qui grèvent quelque peu le budget courant et à venir. Baste, qu’à cela ne tienne : si, cette année, ce fut averse de prélèvements et économies inexistantes, l’année prochaine, on fera le contraire : économies rikiki et pluie de taxes et d’impôts ! Et voilà le travail !

moscovici est un grand sensible

Décidément, la fin d’année 2013 promet plein de surprises et de rebondissements. Et la déconstruction méticuleuse de ce qui reste de la France semble s’accélérer.

Et au fait

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires234

    1. Tant que j’y pense, essayez, en plus du concours du premier commentaire, le concours du premier tweet et du premier like facebook. Après tout, ça aide aussi !

        1. vengeusemasquée

          J’ai les deux mais ça prend trop de temps de gérer tout ça (pas que j’en manque en journée, n’est-ce pas ?). Twitter j’ai du mal à m’y faire, pourtant ça a l’air marrant mais bon… allez je partage sur fesses de bouc !

  1. Marabout

    le Joueur du grenier est au courant que tu utilise son image dans ton blog turbo-néo-libéral qui tue des chatons à la vitesse d’un ministre socialiste débitant des bisounourseries? 😉

    1. Je ne sais pas. Mais c’est une toute petite image trouvée sur google. S’il n’est pas d’accord, qu’il me le fasse savoir, je changerai pour une autre.

  2. tess

    COUAC, COUAC, COUAC !!!! Ah oui, ils sont de retour ! j’entends notre bande de canards boiteux prêts à nous pondre leur fumeuses crottes !

  3. Aristarque

    H16, tu n’ es pas sympa avec NVB!
    Il y a bien une baisse de la criminalité : actuellement c’est la Guadeloupe qui mène Marseille au score des tués si bien qu’ en métropole, cela s’aggrave un poil moins vite. Mais faisons confiance aux Marseillais pour vite redresser le(s) tir(s)…

    1. Pascale

      Perso, même si je suis pour le respect de la Vie, que la mauvaise graine s’entretue entre elle, je trouve que ce n’est pas une si mauvaise chose. Je pense d’ailleurs que la police devrait laisser le nettoyage se faire tout seul de l’intérieur sans intervenir. Pas besoin de les protéger eux, par contre nous, oui.
      Et pas de nous « protéger » du papy qui a le malheur de rouler à 55 km/h au lieu de 50, ou qui joue au bingo, ou du taxi improvisé sans licence qui nous mènera où nous voulons aller, mais nous protéger de cette racaille qui nous cambriole, nous agresse, nous vole et nous empêche de vivre en paix …

    2. Bisphénol

      Qui ne tire pas n’est pas Marsei-llais (tous en choeur) !
      Ya aussi l’hymne à la Canebière : Parisien, j’ai tiré sur ta mèr-euh sur la Cane-Cane-Cane-Canebiè-reuh.
      Je sors, j’ai un barillet à vider là.

  4. Aristarque

    Et tu oublies l’aplomb de Duflot qui en 2025, aura fait construire 6M de logements!
    Oui Monsieur!
    Cela vous en bouche un de coin, n’ est-ce pas ? Outre le fait que cela indique que la démission borderline sinistre se voit encore occuper le poste tout ce temps, le fait qu’ on soit actuellement en rythme de croisière de 300 K/an sans aucun espoir de passer une quelconque surmultipliée ces prochaines années ne lui procure pas le moindre doute… Au royaume du n’ importe quoi, les approximatifs sont rois ou reines…

    1. Tribuliste

      On ne peut pas lui reprocher son aplomb, dans la construction c’est plutôt utile ^^

      Puis elle applique les même recettes qu’au niveau local : une pincée de mégalomanie, un zeste d’arrivisme, un soupçon de malversations, un poil de je m’en foutisme ; le tout allègrement saupoudré d’une incompétence crasse et cautionné par un système qui permet de financer des projets ineptes.

      Souquez ferme contribuables, Duflot n’a pas l’intention de vous laisser respirer… Un tuba? 🙂

  5. FBM

    Bon, ça y est, c’est fait, je me barre de France.

    Pour résumer ma situation : je suis très bon dans mon travail, je m’implique beaucoup, je finis en avance des projets, dégageant une forte marge. Malgré cela, la direction m’explique que je ne peux pas être augmenté ni avoir de prime, puisque je suis déjà en haut de la grille pour mon diplôme et mon expérience. Je leur ai donc gentiment expliqué que je me foutais de leur grille, et que s’ils voulaient me garder, il fallait montrer qu’ils voulaient que je reste. Rien n’a changé.

    Résultat, après quelques semaines de recherche, entretiens, tests et autres, je vais tripler mon salaire en partant à l’étranger, dans un pays et une entreprise où comptent avant tout les compétences et la dédication, et non un égalitarisme pourri qui fait fuir les meilleurs et qui attire les moins bons. Grilles de salaire ? Connaissent pas. Tu fais bien ton boulot, tu es récompensé, tu le fais mal, tu es viré.

    Et au passage, je suis très satisfait de ne plus participer à la pyramide de Ponzi qu’est le système par répartition (que Sapin, hier sur France Info, a qualifié de « système génial auquel les français tiennent comme à la prunelle de leurs yeux, contrairement aux systèmes par capitalisation qui sont du chacun pour soi », j’en ris encore), à l’arnaque de la sécurité sociale (j’ai fait faire des devis, je vais payer l’équivalent de 300 euros par mois pour une couverture totale, alors qu’aujourd’hui je paye 2 fois cette somme pour une couverture médiocre), et surtout à la gabegie que l’État français. Alors quand Conway dit qu’il y a très peu d’expatriation des jeunes talents, et qu’ils veulent tous revenir, je me marre, et je suis désolé pour ceux qui sont contraints de rester pour le moment.

      1. FBM

        Informatique, et USA.

        Ce qui m’a beaucoup étonné, c’est la réaction de collègues et amis, ça ressemble à ça : « ok, le salaire est bon, mais quand même, tu vas perdre 2 semaines de congés, les 35h, et tu peux te faire virer du jour au lendemain! ». C’est le culte de la médiocrité…

        1. doh

          Vous avez réussi à obtenir un visa H-1B? J’avais trouvé une petite start-up prête à m’embaucher mais devant le bordel pour obtenir un tel visa et le temps nécessaire (demande en avril pour une obtention en octobre) ils ont abandonné car ils avaient un besoin relativement immédiat.
          Du coup je vais retenter le coup avec un J1 plus facile à obtenir mais valable que 18 mois et lié au poste.

          1. FBM

            Je ne sais pas quel type de visa j’aurai. C’est une grosse boîte qui a un service qui s’occupe de ça. Tout ce qu’ils m’ont dit c’est qu’il faudra peut-être attendre janvier 2014 (une histoire de quotas). Bonne chance à vous en tout cas !

            1. doh

              Ah oui les grosses boites ont un service dédié. J’ai fais toutes les démarches et recherche pour la start-up qui n’y connaissait rien et n’avait pas le temps de s’en occuper.
              Il y a en effet un quotat de 65 000 places par années fiscales (avril à avril) Cette année il y a eu 125 000 demandes en à peine 4 jours. Du jamais vu. Du coup, ils font un tirage au sort.

              Vous avez postulé via leur site? Une connaissance? Linkedin?
              Dans quel état partez vous?

              Vous allez vous régaler en tout cas. Après avoir passé un an en échange, je ne songe qu’à y retourner !

            2. Eric Bader

              FBM, je vous souhaite le meilleur aux USA. Tout n’est pas si noir là-bas, vous vous en apercevrez assez rapidement!
              Pour ma part, je me suis barré de la France car je me retrouvais avec des responsabilités ultra-limitées et une mentalité au boulot qui ne m’attirait pas du tout.
              Ici aux USA, mon salaire a gonflé de 2.5 fois par rapport à la France et pour ma première année, mon manager m’a augmenté de 4.5% « exceeds expectation » plus une prime additionnelle. J’en suis encore énormément surpris un an après! Pour info, je suis ingénieur hardware.
              Votre motivation et votre passion vous permettra d’aller très loin dans ce pays.

            3. doh

              Eric, étant ingénieur hardware également, puis-je vous laisser mes coordonnés pour discuter? Le réseau, y’a que ça de vrai 🙂

        2. Nocte

          Ce que les gens ne comprennent pas en France, c’est que « viré du jour au lendemain », ça signifie aussi « plus grande facilité à trouver du travail », et sans être viré, on a aussi en tant que salarié la possibilité de se casser du jour au lendemain si on a trouvé mieux ailleurs sans attendre un à trois mois selon le statut… mais bon… faire comprendre ça à un français moyen, je préfère encore en parler à un lapin crétin, j’ai plus de chance d’être compris ! (je vis encore en France et je suis salarié, ma femme commence à ouvrir les yeux… on est passé de « non, faut résister » à « Allemagne ou Australie, ça me semble bien, et toi tu voudrais tracer où ? Suisse ? » ouéééééééééé !)

          1. Théo31

            La Suisse de 2013, c’est un peu la Pologne de 1939, quand on voit les emmerdes que lui font les nationaux-socialistes franchouilles.

        3. Bishop

          A leur place, j’aurais été plutôt jaloux qu’inquiet…
          Aujourd’hui, le seul espoir pour s’en sortir c’est suivre les étapes :
          – être motivé
          – Apprendre une langue étrangère
          – fuir !
          Je dis bravo.

    1. Lambda Expression

      Tu es dans le vrai, 3 fois helas car la France est le plus beau pays du monde et si ca volait moins en escadrille dans les rangs de ceux qui nous gouvenent, alors ce serait vraiment le pied.
      Tu en profiteras pendant tes vacances, comme moi.
      300€ par mois pour ta converture c’est dans le bas du range mais c’est ce genre de prix que tu vas payer. Si tu gardes un pied a terre, fais bien savoir a Mosco que tu n’es plus resident mon ami.
      Bienvenue dans les rangs de la diaspora. L’eusses tu cru ?

      1. FBM

        Ça fait vraiment bizarre parce que je n’y croyais pas vraiment.

        Pour la couverture, la boîte prend en charge une partie d’où le bas prix, mais le prix total reste bien moins élevé qu’en France (sécu + mutuelle).

        Surtout qu’avec un salaire comme celui que j’aurai, en France, les cotisations exploseraient, sans parler de l’IR.

        1. Eric Bader

          Et n’oubliez pas votre 401K en investissant dans des shares biens risquées au départ (-;
          Après un an aux USA, mon 401K a grimpé de presque 18%
          Et pour ce qui est de ma dentition, elle en bien ravie!

          D’autre parts, avec un salaire triplé, aucun problème pour se payer un billet et rentrer en France pour un long weekend…

    2. ironbooboo

      De toute façon en France c’est toujours en pure perte qu’on fait des efforts. Quand le marché du travail n’est pas faussé par x prime à l’embauche de cassos c’est les glandeurs déjà en place qui s’assurent qu’on engage pas de « casseurs de cadence ». Vous devriez vous estimer heureux d’avoir pu vous démarquer de vos collègues, ce n’est pas donné à tout le monde.

      Pour l’anecdote :
      deux semaines d’essais pour un cdi, en concurrence avec une nana. Je suis arrivé en avance tous les jours, j’ai raccourci toutes mes pauses repas d’une heure, j’ai fais des heures sup pour reprendre ma concurrente qui s’est fait porter pâle deux fois et j’avais même le soutien du type qu’on devait remplacer après son départ en retraite parce que la nénette, en plus de choper « la chiasse » tous les mercredi à 3h ne pouvait pas accomplir certaines taches trop physiques.
      J’étais donc persuadé d’avoir le job … bah non, et le drh n’a même pas eu la courtoisie de me dire pourquoi on m’avait préféré la chiasseuse.

      Bref, avant je me démenais et j’étais déçu du résultat. Maintenant je me contente du minimum syndical, je me fous en maladie dès que j’ai une ampoule, je mets des machines en panne pour aller boire mon café tranquillement … et au final je m’en trouve bien mieux : je ne connais plus la déception des efforts inutiles, quoiqu’il arrive j’ai toujours mieux que mérité.

      En tout cas bonne chance à vous, que votre expatriation vous profite au mieux =)

    3. vengeusemasquée

      FELICITATIONS !!!

      Je commence à me renseigner pour le Canada. Ca a l’air plus simple quand même, au moins quand on a moins de 35 ans.

      1. doh

        Je vous recommande l’excellent http://pvtistes.net/ si vous ne connaissez pas déjà. Je vais en faire la demande cette année.
        Il va falloir être vif cette année, l’an dernier le quotat s’est épuisé en une cinquantaines d’heures !!!

        1. vengeusemasquée

          Oui j’ai effectivement vu ça sur ce site que je suis en train de consulter avidement. J’ai vu aussi que le gouvernement envisageait de revoir les quotas à la hausse pour tenir compte du nombre croissant de demandes (!) et d’étendre la durée du PVT à 24 mois au lieu de 12, ce qui me semble d’excellentes nouvelles.

            1. Nyamba

              Pile poil dessus mais de l’autre côté.

              J’avais lu en diagonale les dates limites de péremption pour prétendre à l’export par ce moyen bien sympathique au premier – et au second – abord(s). Il semblerait que, moyennant la trahison anticipée mais bien réelle de mon actuel employeur (que j’aime beaucoup, il n’y est pour rien dans tout ça, le pauvre), je puisse néanmoins réaliser mon rêve le plus fou et m’évader pour NZ (où je pourrai enfin rencontrer Aragorn).

              Mon « que c’est nul » ne s’adressai qu’à moi-même 🙂 C’est formidable, d’avoir 30 ans, si on n’a pas besoin de PVT !

          1. vengeusemasquée

            Les PVT sont accessibles jusqu’à 35 ans pour le Canada. Suis dans le même cas.
            On pourrait se retrouver en masse au Canada en 2014 !

            1. Nyamba

              Fonder une milice et fomenter un coup d’état en France avec une armée d’expat ?

              Mais sinon oui, j’ai vu ! Le Canada, lui, a bien compris que les jeunes français se lançaient dans la vie active beaucoup trop tard et étaient jeunes jusqu’à – ne vexons personne – l’âge où ils se mettaient au bingo-loto (pour blanchir leur argent sale, bien évidemment). En vrai, à part les ours, il doit être bien sympa, ce petit pays 😛

            2. vengeusemasquée

              Oh non, rien à foutre de faire un coup d’Etat. Quand on a réussi à s’échapper, on ne revient jamais ! Tant pis pour la France !

            3. Peste et coryza

              Faut voir
              Les exilés français passent pour des traitres car, lors de la révolution, ils sont partis pour revenir avec des armées…

              Le PVT Canada, c’est en Novembre d’après mes souvenirs (j’avais manqué la date, je ne pensais pas que le quota s’épuiserait si vite)

    4. Mortimer

      Bonne route dans cette nouvelle aventure.
      Et si tu pouvais donner des nouvelles de temps en temps, ça serait bien.
      Intégration, perception de la France vu de l’étranger, mode de vie, etc.

    5. yp

      Félicitations !

      L’exfiltration de ce pays ou seuls les bras cassés et les glandeurs s’en sortent est l’unique option. J’ai mis les voiles le depuis le 25 juillet pour la Russie.

      Par ailleurs, un effet secondaire non négligeable est que la lecture des articles d’h16 en devient sereine : rires devant des situations grotesques, ainsi qu’un curieux mélange de joie de ne plus être concerné par toutes ces conneries et de tristesse pour quelques personnes valables qui sont restées coincées dans la nasse.

      1. peste et coryza

        Et alors ?
        La Russie, c’est facile pour un français ?
        Il parait qu’ils ont des pénuries d’ingénieur…

        Un conseil : si tu as une copine française, largues la. La réputation de la beauté slave n’est pas usurpée. Par contre, elles sélectionnent le mâle au contenu de son portefeuille et de sa faible consommation de vodka bon marché…
        Note : si tu es noir, arabe, musulman, rom… la Russie n’est vraiment pas l’endroit où aller. C’est encore pire si tu cumules…

        1. Black Mamba

          « Si tu as une copine française, largues la »
          C’est sûr, je ne vous présenterais jamais ma fille avec une tel mentalité!
          Espèce de goujat arriviste.
          Certaines sont de véritable perle et ne s’échange pas comme ça au moindre caprice
          Restez seul, il vaut mieux pour tout le monde

            1. peste et coryza

              Les gens n’aiment pas l’ironie ici…

              Plus sérieusement, si tu as déjà une relation sérieuse, gardes la et emmènes là avec toi. Par contre, faut qu’elle aime le froid…
              1 : certaines françaises sont aussi très belles (@BM : oui, je me suis (encore) fait jeté : « très gentil mais trop brute » qu’elle m’a dit).
              2 : les slaves sont souvent plus belles, mais elles sélectionnent beaucoup plus sévèrement (il y aussi pas mal de chasseuses de pigeons…). Celles que j’ai rencontré en tout cas…

              Sinon, je renouvelle ma question à YP :
              Cela donne quoi, professionnellement parlant ?

            2. yp

              p&c : d’après ce que j’ai compris tu est doctorant en biologie ou un truc du genre. Du peu que je sais des recrutements dans ton domaine, ça recrute fort dans les biotech à Skolkovo et il existe des visas pour « candidats a fort potentiel intellectuel ».

              Pour ce qui est du boulot, je n’ai pas ressenti de problème d’intégration particulier dans une entreprise occidentale. Tout au plus une curiosité certaines des jolies slaves pour le « franzouskille ». On verra pour ce qui est de la culture de la rétribution de l’effort ; de toutes manières mon projet à terme est de monter ma boite.

            1. Peste et coryza

              @Théo.
              Faut voir… c’est ce que je pensais quand j’étais plus jeune : oublier les femmes, se concentrer sur les études.

              De mes tribulations, j’ai retenu une chose :
              Un homme ne peut pas vivre facilement avec une femme, mais il peut très difficilement vivre sans.

        2. yp

          Facile ? L’expatriation n’est jamais facile. A cela il convient d’ajouter que la langue russe n’est pas spécialement facile, même si pas mal de vocabulaire viens de l’anglais ou du français.

          J’habite provisoirement dans une ville « près » de St Peteresbourg (selon les critères locaux – c’est à dire 200 bornes) , dans un appart d’un quartier soviétique à coté duquel Monfermeil est une merveille d’architecture et d’entretien, eh bien que ce soit à SPB ou ici, je n’ai jamais ressenti d’insécurité même en me balladant seul la nuit dans des coins pas super fréquentés de SPB. C’est très surprenant si je compare à Paris. Les beautés slaves se balladent en tenues affolantes, apparament sans se faire ennuyer.

          De l’espace à perte de vue. Des dizaines de kilomètres entre deux hameaux. Et encore, je parle de la partie européenne. Du terrain à prix dérisoire, mais quasi impossible d’acheter de la forêt. Une facture de gaz à 20€/mois, un budget nouriture, réduit de 50% si on se nourrit selon les coutumes locales, un budget logement inférieur à 100€/mois, essence 50%moins chère et trains fiables (pas de grèves) et propres quasi gratuits (3€ pour 80km). Mais eau courante non potable et loi sur les armes stricte.

          Coté boulot, il semble facile de se faire une place, tant les « locaux » semblent ne pas vouloir assumer de responsabilités. Le marché de l’emploi me semble assez mobile et le code du travail local semble se limiter à « tu fais le boulot tu reviens demain, tu ne bosses pas tu dégages aujourd’hui. »

          C’est le pays des contrastes qu’on ne va pas visiter pour ses infrastructures routières ou l’efficacité de ses administrations. Bref, ma première impression est très favorable.

          1. Intéressant. Si d’aventures, vous avez plus de choses à nous relater, je suis preneur. Les carnets de voyages, c’est très plaisant à lire 🙂 !

            1. yp

              Je le ferais un peu plus tard (après l’hiver ?). Pour l’instant mon témoignage est trop biaisé : tout est beau, tout est neuf…

            2. peste et coryza

              @YP
              1 : que les villes ne soient pas étendues, c’est normal : les cocos pensaient économies et transports en commun.
              2 : c’est moche, c’est stalinien ? alors c’est bien car c’est souvent super bien isolé. C’est encore mieux si tu as du terrain (le potager et/ou la datcha à la campagne sont nécessaires tellement les pensions de retraite sont pourries).
              3 : les flics russes sont hargneux (et corrompus). Cela vaut aussi pour la pénitentiaire. mais ça s’arrange avec le temps.
              4 : les mafias russes sont ethnicisées, très localisées (sauf à Moscou), et pour la plupart se sont calmées dès la fin des années 90 pour rentrer dans le business légal.
              5 : normal que tu ne puisses pas acheter de la foret russe. Mais en même temps, les russes s’en foutent car ils vont se servir en bais, champignons et bois de chauffe quand ça leur chante…

              Il y a aussi ce témoignage :
              http://fortune.fdesouche.com/293616-temoignage-dun-francais-qui-va-devenir-russe

              Les écrits de Dmitri Orlov peuvent aussi être une source pour comprendre ce pays (notamment la mentalité russe).

            3. yp

              Je ne peut que répondre pour les points 2 et 3 :

              2 : mon appart n’a pas de double vitrage, ni de points de fixation pour des doubles fenetres.

              3 : J’ai parcouru un petit 6000km sur les routes de Russie, et pour l’instant, je ne retournerai pas sur les routes francaises. Je ne me suis pas fait arrêter et les controles de police routière fixes sont indiqués 10km à l’avance. Mais il est vrai qu’on m’a déjà averti que les jeunes recrues veulent toutes faire parti de la police routière, car ce sont elles qui peuvent se construire les plus belles maisons.

              Par contre, si leurs radars fixes semblent ne pas fonctionner, rouler sur place est une grande expérience tant la variété des situations provoqués par les conducteurs laisse pantoise. Sans parler de l’état du réseau routier (si vous louez une voiture pour rouler en dehors de SPB, pensez au moins niva…)

          2. Klepsy

            Oh mon dieu, oui la Russie j’en rêve ! Je serai moi aussi preneuse de toutes informations, carnets de voyage ect. Sans indiscrétion, vous travaillez dans quelle branche ?

            Sinon, j’ai discuté avec quelqu’un qui en avait visiblement marre la patate de cette bande de bras cassés, droite/gauche même combat et d’un coup d’un seul, il me sort : « non mais le ps, ils se disent à gauche, mais c’est un parti de centre droit en fait ; parti de gauche, la vraie, y’en a pas en France »

          3. LaM

            Je pars m’installer à St Petersbourg dans deux semaines.
            Merci pour ce témoignage fort rassurant (quelle purge le visa par contre …)

            1. yp

              Une fois sur place, selon ton type de visa, il te restera à gouter au chiantissime enregistrement à l’office des migrations (FMS)…

          4. LeRus

            Profitez bien de votre première impression. Tout ce que vous dites est vrai, mais il y a aussi l’autre coté de la médaille, mais vous avez bien le temps de le découvrir.

            Quand vous en serez à votre quinzième visa annuel bien qu’ayant un appartement à vous, une épouse russe, des gamins russes et que vous payez vos impôts (certes peu élevés) pour des services, disons, minimums, vos carnets de voyage deviendront encore plus intéressants.

            Sinon, si je peux vous conseiller quelques ouvrages utiles (pour les nuits d’hiver avant de trouver une « beauté slave »):
            – Lettres de Russie de Custine (un must-read), pour comprendre que rien ne change vraiment nul part;
            – Ermites dans la Taiga, pour un peu d’exotisme vraiment russe;
            – 12 Chaises (très grand classique humouristico-politique malheureusement peu connu en France) pour apprendre quelques réparties aussi connues là-bas que « Les Bronzés » en France.

            Удачи! (Bonne chance!)

    6. Tribuliste

      Bravo bonne réaction! Le plus dur est d’envisager la chose et de faire le premier pas, après si en plus le job est déjà là ça va filer tout seul!
      Les autres? Ils aimeraient bien mais… tant pis pour eux.
      Puis les attentistes ne font pas de bons expats, et encore moins de bons voisins à l’étranger.
      Bon courage!

      In François we don’t trust

        1. peste et coryza

          @H16
          Pas forcement de l’humour…
          Après tout, Peter et Dilbert sont américains, et ont publié sur les pratiques des entreprises et administrations américaines qu’ils ont observées.
          Après, on peut ajouter quelques bémols :
          – Le principe de Peter date des années 60.
          – la mobilité professionnelle, comme Eole et d’autres le soulignent.
          – c’est empirique, limite loi de murphy
          – je ne connais pas les types de structure qu’il a observé.
          – néanmoins, on peut faire confiance à la nature humaine sur ce point : tout ceux qui détiennent pouvoirs et privilèges cherchent à les converser. Y compris écarter les menaces potentielles.
          Ces principes ont l’air surtout valables dans des entreprises où la mobilité professionnelle est faible : genre administration, armée, etc…

          Tenez, juste pour rigoler :
          http://neuromonaco.com/lettres/lettre19.htm

      1. Eole

        Franchement vous racontez n’importe quoi! J’ai travaillé 11 ans aux US, et partie de rien du tout, bon j’étais déjà bilingue (les langues sont très nettement mieux enseignées en Suisse) çà aide, et comme dans un commentaire plus haut, si on piétine, et bien, on change de boulot pour un mieux payé, facile 🙂

        1. peste et coryza

          @Eole
          Ce que vous dites est valable pour l’individu (le mec en a marre de ne pas être récompensé alors qu’il se tape tout le boulot, et se casse), mais pas pour l’organisation dans son ensemble (qui voit partir ses meilleurs éléments).

          En tout cas, dans une organisation type administration, ce principe pourrait permettre de rejoindre ce que décrit ce schéma :
          http://www.oftwominds.com/photos10/lifecycle-bureaucracy.png

    7. LeRus

      En plus, le blog H16 est disponible là-bas (Internet, c’est incroyable comme truc), on trouve des cavistes potables un peu partout de nos jours, et même pour le fromage il existe des revendeurs spécialisés dans toutes les grandes villes.

      All the best!

    8. Wapi

      Bienvenue parmi nous! Vous rejoignez les Jedi , fuyez l’etoile noire!
      L’expatriation c’est tous talents confondus… Mais surtout un brain drain.
      On peut tout, il faut vouloir… Oser, et muer, la vie c’est le mouvement permanent…Je discutais avec un ingenieur US devenu entrepreneur, un peu inventeur sur les bords, débauché par une célèbre marque de materiel de sport pendant une dizaine d’annees et qui est maintenant professeur à Stanford…et parraine de jeunes entrepreneurs… Á son tour, et il me disait sa fierté de voir deux de ses élèves revendre leur business/idee, plus d’un million de dollars… Á 28 ans. Où sont les Steve Jobs français? A force de voir se dresser des murs infranchissables, s’ouvrir les Chausses-trappes traitresses ils s’en vont…bravo et bonne chance. Dans notre domaine nous voyons arriver de nombreux français, hyper qualifiés…

  6. kobus van cleef

    Sans dec’ , j’adore la duflot prétendant construire des logements à concurrence d’une milliasse d’ici 2025…..
    De quels logements parle-t-elle ?
    Où seront ils situés ?
    Quel voisinage leur infligera-t-on ?
    Quelle sera leur superficie ?
    En quoi seront ils construits ?
    Résisteront ils à l’épreuve des années ?
    Seront ils cessibles ( j’ai pas dit Cécile…. ni sesille….Hu Hu Hu )?
    Voilà quelques objections que je livre à la réflexion générale
    Pourquoi ?
    Mais parce que, en général, ce genre de plan est frappé du sceau de la bêtise et de l’imprévision la plus flagrante
    On peut parier que ce seront des logements »renouvelables » donc qui partiront en loques en quelques années
    On peut parier qu’ils seront situés….. où ils pourront ou bien ,où y a besoin, comprendre »dans les kartches »
    On peut parier que, rien n’étant trop beau pour la propaganda ,mais les arbitrages budgétaires voyez vous, ils seront spacieux lumineux et pas chers ?
    On peut surtout parier que, du fait de la conjonction de tous ces facteurs, y aura pas grand monde pour risquer ses econocroques à la revente……

    1. Black Mamba

      Je pense qu’il serait plus utile mutualiser nos ressources
      Nous avons plein d’immigrer sans logement
      L’Espagne a plein de logement vide
      Donc l’idée se serait d’envoyer tout nos malheureux sans logis en Espagne
      Bien, oui, vu que toutes l’Europe supporte les dettes autant en tirer profit de la situation…
      😉

      1. kobus van cleef

        Tiens oui, c’est pas con ça, des cages à lapin
        Comme des hachélemes ,quoi ?
        Ha ben non ! Les hachélemes c’est la reconstruction, les 30 piteuses/pisseuses, delouvrier ( Paul de son prénom), la croissance à outrance
        Les cagalapins,c’est mieux, ça respecte l’environnement
        Et puis si on manque de protéines animales, un’tit civet…. quoique…. la grrrrrrande révolution vronzaise a permis à chaque pegut de chasser chez lui, mais l’étouffoir écologique interdit de fait de chasser
        Pas toutes les espèces, non
        Certaines
        La palombe, une fois l’an, par exemple, ça devient interdit
        Le sanglier qui ravage le maïs, le chevreuil qui dezingue ton verger, le loup et l’ours qui croquent tes moutons ( désolé, produire en Afrance n’est pas si anti-economique ni antilibéral que ça, on dirait même que ça ressort d’une certaine logique), ça devient impossible
        Ha, on me glisse qu’il est possible de faire des tirs d’effarouchement pour les ours et loups
        Bon
        Le mieux c’eût été de pas les importer, voyez….
        Mais foin de ces considérations animalières, j’aimerais avoir quelques éclaircissements sur le projet duflesque pour loger les hommes….
        Dans quoi exactement veut elle nous loger ?

    2. vengeusemasquée

      Les projets immobiliers m’horrifient, franchement. Je cherche actuellement à déménager. Je suis à la recherche d’une maison en région parisienne, pas proche de Paris, pas proche des transports et sans voisins immédiats, en location. Bah c’est impossible. Il n’y a que du lotissement de merde avec des baraques toutes identiques, bien collées les unes aux autres. On peut dîner avec les voisins du coup, c’est cool. Les terrains sont tous de 750 m² max et les maisons ont rigoureusement toutes la même gueule. Il y a les quartiers pavillonnaires des années 50, ceux des années 70, ceux des années 90, les quartiers actuels… et ça ne se mélange pas ! Rien d’un tout petit peu isolé ou différent.
      Il n’y a décidément plus rien à sauver dans ce pays de merde.

      1. hussardbleu

        Bon, mais comme tu pars au Canada…. remarque, on dit que les igloos se ressemblent tous, et que si tu fais un grill-au-vent avec les ours polaires, c’est pour ta valeur en protéines que tu es invitée…

        Plus sérieusement, pourquoi ne changes-tu pas de région ? il doit y avoir des postes possibles en Bourgogne par exemple : et tu deviendrais proche de… tiens, Montebourg, par exemple, « quel bel homme »… et tu pourrais te faire pistonner par ton ami Vlad pour trouver une jolie ferme bressanne à Frangy, avec des hectares de terrain apacher….

        1. vengeusemasquée

          Je suis encore loin d’être partie. Je ne suis pas seule et tout le monde n’est pas nécessairement enthousiasmé par l’idée donc ça se travaille encore, tout ça.

          Parallèlement, oui, je songe à m’éloigner de cette ville pourrie qu’est Paris. Déjà, faut pas rire mais envisager la grande banlieue, c’est un pas phénoménal pour moi qui vois Paris depuis ma fenêtre.
          Je reviens de mes vacances estivales sur la Côte d’Azur et cette fois, j’ai vraiment eu du mal à repartir.

          Fort heureusement, Vlad ne me connaît pas. C’est surtout son successeur qui pourrait se souvenir de moi mais bizarrement, je doute qu’il soit disposé à m’aider. Quand j’aurais pris ma décision formelle de me casser, je l’attaquerai au TA avant de partir tiens.

      2. Nocte

        Pour pouvoir trouver, il faut un peu de bol, pas mal de patience, mais surtout : du pognon.

        1700€/mois y a 5 ans pour une maison de 130m² isolée de St Germain en Laye et un terrain de 500. (Quand le proprio a annoncé le prix, y a eu un effet coup de pelle derrière la tête)

        De toute façon, pas de secret en RP, il faut s’éloigner des centres urbains et péri-urbains, ne pas avoir peur de devoir se taper 20 à 30 minutes de route pour chopper la gare la plus proche et ensuite enchainer avec plus d’une heure de trajet gare à entrée de Paris. (78 et 77 principalement), ou alors faut aimer les bouchons si vous ne supportez pas l’idée d’être une otage potentielle de la SNCF/RATP.

        Et si vous êtes très en forme, que vous êtes plutôt casanière, vous pouvez envisager d’habiter hors RP mais à proximité de celle-ci. (ça se fait plutôt bien selon la proximité gare parisienne/lieu de travail)

        1. vengeusemasquée

          Ah mais je veux bien payer, ce n’est pas le problème. Vu ce que je paye actuellement en très proche banlieue, cela ne pourra être que plus intéressant. Travaillant à Versailles, je n’ai plus envie d’être collée à Paris, surtout que je DETESTE les transports en commun et ne me déplace qu’en voiture.
          Compliqué tout ça. Je scrute les annonces quotidiennement et j’essaye de prendre mon mal en patience.

          1. Nocte

            Sympa le patelin pour bosser 😉 (quant aux transports en commun, vous n’imaginez pas à quel point je vous comprends)

            Je ne sais pas ce que cela peut donner aujourd’hui, mais côté Rambouillet, (voire même Vendôme puisque vous êtes sur Versailles) rien qui soit digne d’intérêt ?

          2. vengeusemasquée

            C’est sûr que Versailles est plus agréable que Bobigny où je bossais il y a encore quelques mois. Malgré tout, le centre-ville est infréquentable du fait des bouchons créés par des intersections d’où la logique est totalement absente. Parfois, c’est tellement absurde que j’en glousse de rire toute seule dans ma bagnole.
            En revanche, ce qui n’est pas absent, ce sont les keufs et les radars. Honnêtement, je n’en avais jamais vu une telle concentration. Maintenant, je sais pourquoi il n’y avait pas de flics en Seine-Saint-Denis. Ils sont tous à Versailles !!
            Et pour certaines intersections, chaque feu est muni d’un radar. A 110 000 euros le radar, on est content pour les Versaillais…
            Après, j’ai malheureusement d’autres contraintes perso avec un conjoint qui ne bosse pas dans le même coin et des parents non voiturisés que je ne veux pas laisser isolés. C’est aussi ce genre de raisons qui font que l’expatriation n’est pas facile à envisager.
            Sans compter que je n’exclus pas la possibilité de rechanger de boulot au plus vite parce que mon poste actuel est vraiment de la merde en barre. Quand on le vit de près, on comprend le déficit public. C’est désespérant pour un cadre motivé et capable que de se retrouver affecté à un poste sur lequel on est massivement surqualifié, sans que cela ne semble déranger personne.
            Cela dit, c’est vrai que côté Rambouillet, c’est bcp plus sympa.
            Merci de vos conseils d’individualiste allergique aux transports collectifs. Je me sens moins seule !

            1. Aristarque

              Il y a 20 ans, je gérais des copros sur Versailles et environs.
              Globalement infects comme copropriétaires peut-être « plus pire » que les Parisiens, ce qui n’est pas peu dire because le Château et tutti quanti, le Roi Soleil, pensant probablement en descendre tous en ligne directe.
              Et ceux de Le Chesnay, c’était le pompon, jugeaient les Versaillais un peu trop « peuple »…
              Toutes mes condoléances.

            2. vengeusemasquée

              Ahahah! C’est tellement ça. Tu verrais la jeunesse versaillaise… si elle n’existait pas, faudrait l’inventer! 😆

            3. Fll

              Connaissant bien Rambouillet, c’est une ville de merde ! autant viser plus loin, genre, maintenon, épernon, en faite, la vallée de l’eure jusqu’à Chartres. Chartres, beaucoup plus sympa que Rambouillet.

      3. Aristarque

        Vous plaignez pas si tous les terrains sont de 750 m².
        C’est devenu gigantesque pour la RP, même en seconde couronne où j’habite.
        Vous devez voir des lotissements plutôt anciens pour avoir de telles surfaces ou alors à perpète vers Triffouilly les Oies à 50/60 kms du périph.
        Maintenant et depuis 20 ans au moins, c’est 400 m² parce que l’immense majorité des POS des communes suburbaines fixent ce seuil en droit à construire.
        D’autre part, ne fantasmez pas trop sur les surfaces péri-maison ! Faut les entretenir c.a.d. tonte du gazon tous les 15 jours sur 8 à 9 mois de l’année, taille des arbustes, des haies, élagage certaines années, etc…
        Quand vous avez bossé toute la semaine et que vous vous souvenez que vous allez laisser une demie-journée du w.e. en tvx de jardinage, croyez-moi que cela finit par lasser certaines années.
        Et si vous vous relâchez, cela devient vite la jungle ou la savane ou les deux en même temps.

        Une de mes belles-soeurs, 68tarde et écologiste, version Larzac de la grande époque, était allée s’installer en 88 au fin fond de la campagne de Castelsarrasin avec terrain initial de plus de 2.000m² auquel son couple avait adjoint un second terrain attenant de 6.000 m² parce qu’on voulait respirer, pas être emm… par le bruit des voisins (le plus proche était à au moins 300m), faire des plantations, un verger, etc… (manquaient plus que les chèvres et les poules…)
        Au bout d’un an, ce qui était entretenu était de l’ordre du millier de m² autour de la bâtisse et au bout de 2,5 ans c’était revendu pour aller se mettre en maison de ville (!) au centre d’un autre village du cru, tellement qu’ils n’en pouvaient plus de se taper les espaces verts sur lesquels ils avaient tant fantasmé.
        Si je vous dis qu’ils étaient profs… (on choisit la femme, c’est moins évident pour la famille qui va avec…), vous rigolerez bien et vous aurez raison ! 🙂

        1. vengeusemasquée

          J’ai du mal à voir l’intérêt de sortir de la copropriété si c’est pour tendre la main et être chez mes voisins… franchement c’est l’enfer. Je ne demande pas 3 hectares de terrain mais juste de ne pas avoir mes voisins collés avec une maison comme la mienne et vue sur leur salon. Franchement ça m’horrifie. Manquerait plus que le labrador le Scenic pour avoir la classe absolue ! 😆
          Et effectivement, je regarde les trucs un peu anciens pour que ce ne soit pas trop moche parce que les constructions neuves… aie aie aie c’est vraiment d’un goût douteux.

          1. Pascale

            Et c’est du carton pâte enduit de crépi. C’est absolument atroce. Tout y est rikiki : petites ouvertures, plafond bas, petites pièces (sauf la salle de bain cf les personnes à mobilité réduite).

    3. Tea Party

      Rappelez vous du tapage médiatique, en 2005, de Borloo, pour les maisons à 100 000 euros ! D’ aprés les calculs de nos brillants fonctionnaires, il devait s’en construire de 20.000 à 30.000 par an,  » De quoi satisfaire les 87 % de français voulant accédé à la propriété ». Houpi, tralala, qu’il est beau, qu’il est grand, qu’il est intelligent notre Borloo, chantaient tous les médias, cela devait être l’apothéose de ce génie qui institua le grenelle de l’environnement !

      L’Afap (association française pour l’accession à la propriété) s’en pissait dessus de joie, et c’est rebaptisée : l’Association des maisons à 100.000 € !

      Une fois, les flons flons médiatiques terminés, pour nous faire croire qu’ils avaient inventé la quadrature du cercle, il s’en construisit 4 ! et ils s’aperçurent que c’était impossible, même avec un foncier, loué à long terme par les mairies.

      Avec quelques collègues promoteurs et constructeurs de pavillonnaires, dans nos réunions, nous nous traitions d’idiots absolus, n’ayant jamais pu faire cela !! à moins de faire de la daube absolue, ( pendant 15 ans on paye ce qui s’écroule et en fin de crédit, les ruines sont à vous, pour paraphraser Coluche) mais nous sommes que des ignares, des professionnels qui ne travaillons pas dans les ministères !!

      Attention accrochez vous Duflot, elle va faire mieux, dans un secteur sinistré !! Les prix des logements sociaux, sont tellement tirés vers le bas, que nombre de professionnels ne répondent plus aux appels d’offres, pour ne pas couler leurs structures.

        1. Tea Party

          Ceci, dit c’est quand même sympa, et original, quand on claque la porte d’entrée, de voir le toit se soulever !! On ne verra jamais de Rolls au prix d’une 2 CV, arrêtons de rêver, la multiplication des pains est d’une autre époque ! Que, tous nos politiques sont minables, et incompétents, nous ne cesserons de le dire.

      1. Aristarque

        « Les prix des logements sociaux, sont tellement tirés vers le bas, que nombre de professionnels ne répondent plus aux appels d’offres, pour ne pas couler leurs structures ».
        Le pire est qu’il n’y a pas que dans les HLM.
        Dirigeant d’une petite structure du second oeuvre, les derniers appels d’offres reçus pour des pavillons privés construits en » dent creuse urbaine », donc totalement sur mesure, ne vous demandent même plus votre prix pour le détail fourni mais vous le « proposent », charge pour vous de saisir cette merveilleuse opportunité.
        Finalement, c’est pratique parce que cela évite de répondre et passer une bonne demie-journée en rédaction du devis en croyant avoir une chance alors qu’elle est inexistante dans la réalité à moins de pouvoir offrir des prix polonais ou roumains à 400€ le mois.
        Une demie-heure pour rechercher les prix principaux de fourniture et constater avec horreur que si vous signez, vous ne gagnerez même pas le SMIC horaire français même si aucun problème ou retard n’affecte le chantier, ce qui n’arrive jamais.
        Et ne pensez-pas que, « justes » en budgets, les maîtres d’ouvrage se limitent en choix. J’ai eu des rêveurs où le budget de la seule robinetterie prévue de la maison , toute entière en ultra-design édition très limitée était supérieur à ce qui resterait pour le poste M.O. sans parler de devoir se dem…r à le commander en direct au fabricant italien sans relais commercial français (merci les revues de déco!).
        Globalement, on en était à des prix de départ usine à 3,5 x l’équivalent typologique GROHE, prix public!
        Mais c’est sûr, le risque que d’autres de leurs connaissances aient les mêmes était vraiment faible…
        Bref, heureusement que le bâtiment nécessite de l’entretien…

        1. hussardbleu

          Mon pauvre ami, tous nos brillants jeunes gens s’en vont vers des Eldorados lointains, et ne restent – dans cet Hexagone qui fut si longtemps le pays rêvé de la moitié de notre planète – que les goîtreux genre « Jeunes Socialistes »… nous allons donc rester seuls, ou peu s’en faut… Et on va devoir se résoudre à faire Camerone…

          Mais j’ai déjà ma devise, tirée des « Biffins de Gonesse » :

          « Il avait pris position dans le jardin carré, au-delà duquel ce n’était plus, à ses yeux, que territoires contestés, vérités capricieuses et chienlits en rase campagne. »

        2. Eole

          « Heureusement que le bâtiment nécessite de l’entretien… » vous ne croyez pas si bien dire. Aujourd’hui, j’ai dû faire remplacer une la douchette du robinet de ma cuisine (Grohe of course). Comme ils ne font plus ce modèle, j’ai dû prendre tout un nouveau mélangeur, toujours Grohe, coût ??? €500 plus naturellement la pose (1h1/4) Youpie!!!

          1. Aristarque

            Je ne sais pas où vous êtes mais il y a un magasin de pièces détachées GROHE à Montrouge où vous pouvez tout obtenir en pièces d’ usure pour tous les modèles depuis 20 ans et quasiment tout en pièces pas d’usure. Les prix sont à la hauteur de la réputation de la marque mais le flexible de la douchette est d’excellente qualité en tenue du chrome et résistance à la torsion ainsi que le tuyau caoutchouc intérieur même face à un usage intensif en cuisine. En province, cela doit être moins évident ou alors il faut commander par correspondance, ce qui rajoute du délai. 1,25 H de montage est correct car cette robinetterie est livrée en semi-kit à achever de monter et le montage doit être fait dans l’ ordre des opérations prévu sinon on gagne le droit de désassembler et de recommencer. Le zinzin a été très finement étudié, peut-être même un peu trop mais le résultat est excellent. Quand au prix de la fourniture, il y a plusieurs modèles avec un premier prix à 305 €HT chez Cedeo en prix public, pour info. Globalement, tous les prix Grohe sont chers mais on s’y retrouve largement dans la résistance au temps. Dans mon actuel domicile monté totalement en Grohe il y a 21 ans, nous avons changé seulement le mitigeur manuel de la cuisine il y a deux ans. Certes l’ eau locale n’ est pas trop calcaire par rapport à la moyenne habituelle IDF mais elle a résisté à 6 personnes. J’ aurai pu remplacer la cartouche de l’ ancien mais on l’ avait assez vu et on lui reprochait d’ avoir un bec un peu bas sur l’ évier…

        3. Tea Party

          Décidément nous avons suivis quasiment les mêmes chemins ! Le bâtiment est en train de mourir, effectivement seul le social fonctionne avec des prix à faire faillite. Plus rien dans le privé, c’est le calme plat, d’autant que les banques ne prêtent plus rien du tout, ni aux promoteurs, ni aux clients. Il faudrait expliquer cela à Duflot, et qu’une mauvaise promotion, mange au moins trois de bénéficiaires, avec le travail que cela impose ! Donc pas touche ! Je suis déjà quasiment en demie-retraite, hors que je me voyais travailler jusqu’à la fin. Enfin, j’aurais connu sur place, les lois Pons, Paul, Girardin, où au début nous vendions des programmes entiers en 15 jours de salons à Paris. J’ai vu des files, d’ attente dans le stand ! D’où mon goût prononcé, pour les gros cigares ! Et les femmes nues, qui dansent sur la table, afin que l’orgie commence … (Veuillez accepter mes excuses, sur le site, j’ai une certaine réputation a maintenir ! Pour ne pas mécontenter certaines mauvaises langues!!)

      2. BFA

        Tea Party, votre réflexion sur « l’accession à la propriété à 100 000€ en France » sous le gouvernement précédent m’interpelle.
        N’est-ce pas au US qu’une telle idée a germé en premier, et a été mise en oeuvre ?…

        1. Duff

          Vous voulez aider l’économie française avec un investissement productif? Avec la raréfaction de l’immobilier organisé par Dufflot & co. je songe franchement investir dans un appartement pour le mettre en location…

          Ha ba zut, crotte, flut, chié! bin pourquoi nos entreprises n’arrivent pas à lever des capitaux??? Vaut mieux faire fortune que bon cœur, ou à peu près, bref on se débrouille quand l’épargne est fléché vers la spoliation tandis qu’à côté des effets indésirables permettent d’échapper aux conséquences atroces du turbolibéralisme…

        2. Tea Party

          Pas à ma connaissance. Aux USA, certaines banques, démolissent au bulldozer de nombreuses villas magnifiques ! De par le nombre effarants d’impayés, qu’ elles ont récupéré, donc des coûts d’entretiens qui dépassent le bons sens.
          Les constructions ne sont absolument pas comparables, avec l’ Europe, et eux n’ont pas des écolos, des fonctionnaires pour rajouter des normes à la con, qui in fine font flamber les prix de manières démentes. J’ai une affection particulière sur la première, la loi Carrez : si on est assez idiot, pour faire l’achat d’une vie, qui va engager 10 ans en moyenne un tiers de son budget, sans un mètre en poche, pour vérifier la surface, sachant qu’un prix  » juste », c’est avant tout, le rapport prix/surface…..

  7. Olivier Vitri

    À propos de la Bonne Christiane, je suis surpris de votre étonnement concernant son projet de faire relâche pour toutes les peines inférieures à deux ans : ne fourbit-elle pas la prochaine répression fiscale de son ami Moskou qui va avoir besoin de beaucoup de places pour incarcération des mamies-bingo trop gourmandes ? (Pousse-toi là que j’y mette mes délinquants smicards et retraités à la solde du banditisme financier international).
    À moins de réhabiliter la sympathique Duflot qui pourrait nous proposer des défisc sur investissement en Q.H.S. socio-médicalisés permettant afin de faire face à la troporrible pénurie de logements carcéraux.
    D’une pierre plusieurs coups en somme…

    1. Josselin

      Ou alors peut-être qu’elle prépare le terrain pour elle et ses copains minustres, pour leur éviter la prison ferme lorsque la justice de la future majorité révèlera des choses pas nettes les concernant.

  8. Pere Collateur

    C’est vrai que si tous ces minustres ne faisaient rien, on ne s’en porterait pas plus mal.

    Par contre pour l’inversion de la courbe du chomage, je pense très sérieusement qu’il y arrivera.

    Evidemment, le chomage continura sa progression, mais à coup de bidouille des chiffres, de radiations, de formations bidon imposées, d’appel au boites de placement privés, d’emplois ‘Franc’ imposé partout ou ca sera possible, l’objectif peut etre atteint.

    Ca fera une belle jambe aux chomeurs, toujours plus nombreux en dans la vrai vie, mais pour les hontectomisés, sur la lointaine planète socialiste, ou l’on vit en apesanteur, ils pourront pérorrer grotesquement sur le fait que les chiffres, absolument pas traffiqués, leur donne raison.

    Et au pire, il suffira de retourner le graphique de la courbe du chomage et roulez jeunesse.

  9. Deres

    Pour la caution étatique pour les étudiants, cela promet de beaux dérapages quand on connait la facilité à s’inscrire à l’université uniquement pour bénéficier d’une carte étudiante. On le fait peu actuellement car il faut payer quelques frais mais si on peut économiser une caution de plusieurs centaines d’euros voire plus, cette pratique risque de se répandre comme une traînée de poudre …

  10. Olivier Vitri

    Immo : tiens je viens de découvrir un nouvel appeau à crétins sur BFM :

    « Estimer le prix de sa maison ou de son appartement en ligne : voilà ce que va bientôt proposer le ministère de l’Economie aux particuliers. Objectif officiel: les ‘aider’ dans leurs déclarations fiscales…

    Mais quid des contrôles fiscaux? »

    http://t.bfmtv.com/ar585670

    1. Olivier Vitri

      On me souffle dans l’oreillette que cette nouvelle merveille a été conçue pour réevaluer les valeurs cadastrales à la base de la taxe foncière par rapport aux valeurs actuelles : donc attendez vous à une augmentation des impôts locaux…

      1. BFA

        Bein oui !, les taxes d’habitations et foncières sont calculées depuis belles lurettes sur le prix du marché locatif et de l’achat foncier, agrémentées du revenu fiscal du foyer.

    2. Nocte

      Faudra l’envoyer à la présidence de la république, à l’attention d’un certain Fraônçois H. pour sa petite bicoque pas chère et pas du tout soumise à l’ISF.

  11. channy

    A propos de la pluie de taxe a venir, une petite suggestion pour nos clowns a roulettes qui n ont jamais peur de rien et surtout pas du ridicule
    Je viens de lire que le fisc chinois( sur ordre de qui?) avait intentionellement gonfle les impots des societes etrangeres presente en Chine…
    PS j essaie de retrouver le lien

  12. Le Gnôme

    Je vais finir par regretter la IV ème république, où les cabinets ministériels duraient six mois, que les ministres n’avaient pas le temps de sévir, et donc que le pays se portait mieux.

    1. BFA

      Ah bravo Le Gnôme ! 🙂 vous allez donc regretter les ministères gauchistes et éphémères qui se succèdèrent pendant la IVème ? pfuuu ! quand on pense que le plus court a tenu 48 heures !!! ; et le président de la république élu par la chambre et payé par le Peuple pour parader aux cérémonies des chrysanthèmes ? pfuu !. Quoi que !, à voir le comportement du « mou », il est juste bon à porter des gerbes de chrysanthèmes, à bien y réfléchir, et peut-être qu’il ne demande que çà !.
      Le Monte au Bourg a écrit un bouquin il y a une dizaine d’années, où il y prônait un retour aux institutions de la IVème.

        1. Tea Party

          J’avais commandé la même au Pére Noël, ce con c’est encore trompé, et m’a amené les sempiternelles cravates immondes.
          Donc doublement merci vengeusemasquée !

      1. vengeusemasquée

        J’ai trouvé l’image par hasard mais je me suis dit que malgré la médiocrité du montage, ça ferait certainement bien rigoler. 😆

      1. Duff

        Désolé, je ne l’avais pas encore lu et c’était un peu naïf de ma part de penser que cette sortie pétillante, version féminine de la réflexion profonde de bébert après quelques ballons au PMU de la gare, ait pu vous échapper.

    1. Aristarque

      C’est le petit perroquet du gouvernement qui ne fait jamais que répéter bêtement les stupidités et âneries des autres membres de cette ménagerie…

    2. BFA

      Je vais quand même en faire un : on devrait suggérer à Nadja et Emmanuel de venir habiter et travailler un mois, incognito, à Marseille. On leur trouvera les logements qui ne leur conviendront peut-être pas mais qui sont le quotidien de beaucoup. Après tout, quand on veut être efficace il faut savoir s’immerger en situation !.

    1. Nocte

      J’ai vu ça aussi…

      D’un côté, je pense que le temps que l’Etat comprenne ce qu’est Bitcoin, ça n’est pas près d’arriver chez nous, mais d’un autre, si ça peut-être soumis à taxe, le cerveau mono-neurone pourrait s’activer…

    1. hussardbleu

      Quand on lit de pareilles insanités, politiques et autres (quoique… « tout est politique »…), et de la part de ces jeunes gens dont la capacité de nuisance va s’étendre sur quelques décennies encore, on se prend à penser que l’actuelle vésanie de nos élites n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend… sauf si quelques spetsnaz désœuvrés ont envie de venir goûter aux charmes de notre Belle France… Et je me dis que YP a bien raison : go East, young man !

      1. Nocte

        Ce ne sont pas de jeunes gens, ce sont des socialistes de la pire espèce.

        Bientôt, « En France, Personne ne vous entendra crier ».

        N’était-ce pas vous, Hussard, qui aviez cité un auteur (anglophone) dont la substance du texte était que tout homme sain d’esprit était amener à avoir l’envie de hisser le drapeau noir, sortir le sabre et monter à l’abordage ?

        1. hussardbleu

          HL Mencken of course !!! un type absolument selon mon coeur, j’aurais adoré lui serrer la main…

          « Every normal man must be tempted, at times, to spit upon his hands, hoist the black flag, and begin slitting throats. »

          « I do not object to being denounced, but I can’t abide being schoolmastered, especially by men I regard as imbeciles. »

          Ce qui est exactement le cas de ces petits misérables, qui ressuscitent le « berufsverbot » que leurs prédecesseurs dans la carrière n’avaient pas de mots assez durs pour condamner…

          Allez, deux petites citations encore du bon HL :

          In the present case it is a little inaccurate to say I hate everything. I am strongly in favor of common sense, common honesty and common decency. This makes me forever ineligible to any public office of trust or profit in the Republic. But I do not repine, for I am a subject of it only by force of arms.

          I believe in only one thing and that thing is human liberty. If ever a man is to achieve anything like dignity, it can happen only if superior men are given absolute freedom to think what they want to think and say what they want to say. I am against any man and any organization which seeks to limit or deny that freedom. . . [and] the superior man can be sure of freedom only if it is given to all men.

    2. Martini

      La vache. Je pensais pas qu’il était possible de sortir un tel bouquin, je n’ose même pas imaginer le contenu entier qui doit regorger d’idées liberticides pour nous emmener directement vers un état fasciste au possible. J’ai honte de faire partie de la jeunesse française quand je vois ça, je pense même personnellement qu’ils ne se rendent pas compte de leurs folies, endoctrinés par l’idéologie socialiste. Ces stupides là vont définitivement me forcer à quitter mon pays, laisser mes amis, mon avenir pour ne pas finir avec la tête coupée en 2030.

  13. Fred

    Manuel Valls et tout ce gouvernement me font pitié. Certes, Sarkozy ne fut pas un président excellent, loin s’ en faut. Mais de là à cacher l’échec de leur politique avec leur pitoyable « C’est la faute à Sarkozy » est tout simplement grotesque. Bref, cette bande de nuls incompétents m’attriste terriblement avec leur acharnement à vouloir mener le pays droit dans le mur tout en rejetant la responsabilité sur une personne tierce (Sarkozy, Merkel, aux amerlocs et j’en passe…)

    1. peste et coryza

      Si, ce sont les fameuses trois lettres.
      Ouvrir 1 lettre à chaque difficulté majeure.
      1 : blâmez votre prédécesseur.
      2 : blâmez la conjoncture.
      3 : asseyez, prenez du papier et un stylo, écrivez trois lettres.

  14. BA

    Un internaute, JoeLeTaxi, a traduit en français une interview explosive de Kai A. Konrad, conseiller en chef du ministre allemand des Finances, parue dans DIE WELT le samedi 17 août 2013.

    « L’Allemagne ne peut pas sauver la zone euro »

    Kai A. Konrad, conseiller en chef du ministre allemand des Finances, s’attend à l’effondrement de la zone euro. Il propose que l’Allemagne quitte l’union monétaire – c’est l’Europe, non l’euro, qu’il faudrait sauver selon lui.

    Die Welt: Monsieur Konrad, le gouvernement a reporté toutes les décisions importantes concernant la crise de l’euro à l’après-élections. Tente-t-on de tromper les électeurs ?

    Kai A. Konrad: Je crois plutôt à un statu quo après les élections. Depuis l’apparition de la crise, la classe politique a toujours tenté de remettre au lendemain les décisions et de procrastiner.

    Die Welt: Considérant le niveau extrême des dettes, presque tous les économistes tiennent des répudiations au moins partielles pour inévitables.

    Konrad: En réalité, les Grecs possèdent suffisamment de richesses pour pouvoir s’acquitter sans aide de leur dette. Mais ils refusent, ou se trouvent dans l’impossibilité, de prendre des décisions aliénant ces avoirs. De ce fait, un nouveau défaut constituerait sûrement une option.

    Die Welt: Selon les estimations de la Bundesbank, la Grèce aura besoin début 2014 d’un troisième plan d’aide. Admettra-t-on alors enfin que ce pays est un puits sans fond ?

    Konrad: Mais la Grèce est déjà un puits sans fond, personne n’ayant jamais prédéfini une limite à ce qu’elle peut engloutir. Le taux d’endettement grimpe, entre autres parce que l’économie du pays se réduit comme peau de chagrin. Ce qui n’empêche nullement la Troïka, c’est-à-dire l’UE, la BCE et le FMI,de continuer imperturbablement à publier pour ce pays les prévisions les plus déconnectées de la réalité.

    Die Welt: Ne vaudrait-il pas mieux que la Grèce quitte l’euro, au moins temporairement ?

    Konrad: Non. Le pays serait alors étranglé par sa dette extérieure. Si l’on veut en finir avec l’Union Monétaire, c’est par les pays du nord de la zone euro qu’il faut commencer. Et si on en arrive là, alors l’Allemagne doit quitter l’euro.

    Die Welt: Il faudrait que l’Allemagne fasse pour la troisième fois exploser l’Europe ? Aucun gouvernement allemand ne s’y résoudra jamais.

    Konrad: L’euro n’est pas l’Europe. C’est l’Europe, et non l’euro, qu’il s’agit de sauver ! Il est vrai que, pour des raisons politiques, l’Allemagne n’est pas en position de sortir la première. Mais les autres pays membres pourraient l’y contraindre. Ce vers quoi nous allons, c’est cela. Dans certains pays, les conditions économiques sont devenues proprement insupportables. Par surcroit, une certaine agitation politique s’y est fait jour. Et si l’Allemagne et quelques autres économies fortes quittaient la zone euro, la valeur de cette monnaie baisserait, permettant aux économies du Sud de recouvrer la santé.

    Die Welt: Le prix à payer serait la ruine de la capacité exportatrice de l’Allemagne.

    Konrad: Cette capacité exportatrice pourrait au contraire en sortir renforcée. L’Allemagne s’est fort bien accommodée, lors des décennies passées, de l’appréciation continue du mark allemand, et a ainsi appris à maintenir sa compétitivité. La situation actuelle n’est pas, à beaucoup près, aussi exigeante. Mais pour cette raison précisément, la capacité qu’elle avait eu de réagir sous la pression s’est évaporée, et cela est dangereux.

    Die Welt: Il n’en reste pas moins que la banque centrale allemande va devoir faire tourner la planche à billet, pour contrer une appréciation excessive du nouveau mark.

    Konrad: En effet, la Bundesbank va devoir acheter des devises étrangères pour des montants considérables, afin de contenir cette appréciation du nouveau mark dans des bornes acceptables.

    Die Welt: Ce qui pourrait précipiter l’Allemagne dans une dépendance sévère – comme la Chine d’aujourd’hui, qui est coincée avec des réserves « himalayesques » de dollars.

    Konrad: Mais les avantages dominent cependant. Les bénéfices dus au seigneuriage seraient gigantesques. On pourrait investir les réserves en devise d’une manière moins conventionnelle, par exemple en instituant notre propre fonds souverain, qui investirait à l’étranger dans des entreprises, de l’immobilier ou des stocks de matières. Par ailleurs, le pouvoir d’achat de la population allemande serait dopé: les voyages, l’essence et bien d’autres choses deviendraient meilleur marché.

    Die Welt: Mais ne craindriez-vous pas une guerre des devises, si l’Allemagne, armée de sa planche à billets, se mettait à racheter le monde ?

    Konrad: Tout au contraire. L’Allemagne n’autoriserait une appréciation du mark que dans les bornes de ce qui serait justifié, ce qui reste impossible à faire aussi longtemps que nous faisons partie de l’euro.

    Die Welt: Revenons au présent. Outre la Grèce, il y aura le Portugal et Chypre, voire peut-être l’Irlande, qui se verront contraints de demander une aide. Sera-t-il possible à l’Allemagne de supporter ce fardeau dont l’ombre menace?

    Konrad: L’étranger se représente l’Allemagne comme une sorte d’Hégémon hésitant. Mais c’est là une surévaluation injustifiée. Les récentes statistiques comparant les richesses respectives des divers peuples européens ont montré que l’Allemagne ne se classait pas si haut. La classe politique et les médias sont restés d’une discrétion de violette sur ce sujet. Nous devons cependant l’admettre: l’Allemagne n’est pas tellement grosse en comparaison de l’UE. Et en comparaison de ses voisins, l’Allemagne, au cours de ces quinze dernières années, s’est sensiblement appauvrie.

    Die Welt: Et donc l’Allemagne ne pourra pas supporter ce fardeau?

    Konrad: L’Allemagne ne peut pas sauver la zone euro. Qui le croit, s’illusionne. Il est vrai que la BCE a la capacité de prolonger la situation présente, à grand renfort de trombes d’argent, et ce jusqu’à finir par interférer avec les politiques fiscales des pays membres. Mais où cela nous conduit-il ? Le ralentissement de la dynamique économique constaté dans l’ensemble de l’Europe devrait de toutes façons notablement s’accélérer.

    Die Welt: Concrètement, cela signifie ?

    Konrad: L’Allemagne va continuer, dans les prochaines années, à profiter de la crise et à attirer un supplément de main d’œuvre. Cela va conduire à l’apparition, d’un côté de l’Europe, de centres de productivité et de l’autre, des régions emplies de retraités et d’autres bénéficiaires de transferts fiscaux. L’Europe va ainsi se retrouver dans la situation du Mezzogiorno. Ce que cela signifie concrètement, on peut l’observer depuis des décennies en Italie, où le Nord riche et industrieux entretient le Sud pauvre au moyen de transferts fiscaux. Déjà, en Italie, ça ne passe pas très bien. Les tensions que la même chose produirait en Europe constituent pour l’euro un danger létal.

    Die Welt: Quand en serons-nous donc là ?

    Konrad: Il nous reste sans doute quelques années. En 2010, au début de la crise [de l’euro spécifiquement, NdT] je m’étais dit : maintenant ça va aller vite. Mais l’euro a survécu jusqu’à ce jour. Apparemment, un processus de ce genre peut jouer les prolongations.

    Die Welt: La Banque centrale a, en se disant prête à acheter, en cas de nécessité, des emprunts d’État en quantité illimitée, ramené le calme dans les marchés. Mais cet automne, le tribunal constitutionnel allemand va devoir décider s’il y a lieu d’interdire ou de limiter ces achats. Et si c’est ce qu’il décide, que va-t-il alors se passer ?

    Konrad: Rien dans un premier temps. Le tribunal constitutionnel allemand ne peut donner d’ordres à la BCE – et donc ce programme de rachat, l’OMT, resterait intact. Le tribunal pourrait peut-être interdire à la Bundesbank d’y participer. Mais qu’est ce qui empêcherait alors, disons, la Banque de France, de se charger de la part de la Bundesbank en sus de la sienne propre? Et l’Allemagne n’en resterait pas moins caution de la BCE pour 27% du total. Tout du moins, aussi longtemps que l’union monétaire se maintient.

    Die Welt: Et qu’advient-il si l’union monétaire ne se maintient pas ?

    Konrad: A ce moment-là, chacune des banques centrales se retrouve avec ce qui figure dans ses livres de compte à elle. De ce fait, ces rachats de titres que prescrit la BCE fonctionneraient comme un gage politique : si la Bundesbank se trouvait avoir beaucoup participé à ces acquisitions, un retrait de l’Allemagne de la zone euro coûterait plus cher. Conséquemment, il deviendrait plus facile de convaincre les Allemands de participer à d’éventuels programmes d’aides. Mais si le tribunal constitutionnel interdit ces achats à la Bundesbank, cela apparaitra comme une bonne chose en cas d’éclatement de l’euro ; et de plus une telle interdiction aurait de toutes façons l’avantage de réduire la pression que les autres pays peuvent exercer sur l’Allemagne..

    Die Welt: Somme toute, est-ce qu’une union monétaire sans union politique peut fonctionner ? Et sinon, est-ce que la tentative de créer un super-état européen ne risquerait pas de mettre fin à l’Europe ?

    Konrad: Une union monétaire sans union politique peut fonctionner, mais seulement si les États endettés sont véritablement contraints de se désendetter et si tous appliquent une discipline fiscale beaucoup plus stricte qu’il ne serait nécessaire s’ils étaient en dehors de l’union monétaire. Je pense ici à un ordre de grandeur de 10% du PIB. Mais les réalités politiques, on le sait, sont tout autres. Une autre alternative serait une union politique véritable, formant un État central unique, très fort, ayant une légitimité politique très forte aussi… mais il s’agit là de pensée magique, qui n’a rien à voir avec les réalités politique de l’Europe.

    Article traduit par JoeLeTaxi.

    http://www.welt.de/politik/deutschland/article119104708/Deutschland-kann-die-Euro-Zone-nicht-retten.html

    1. Bishop

      Le bateau coule, mais il semble que l’Allemagne soit plus réaliste que nous… Il ne resteront pas à bord, maintenant c’est officiel.

  15. Karamba!

    Il est évident qu’aujourd’hui, les peines de prison prononcées ne sont plus, dans la géométrie variable de leur application effective, destinées à punir les coupables mais essentiellement à contenter les victimes lors du rendu de verdict. Soit sournoisement, une façon d’ajouter à la souffrance un joli foutage de gueule étatique. Après tout les magistrats SM ont bien mis des parents de victimes sur leur fameux Mur des Cons.

      1. vegeta

        pour le niveau 2 tu peut le faire avec un autre style d’écriture du style roman ou tu peut nous raconté la vie d’un résistant dans un pays quelconque qui se traduit par un grand témoignage qui détail ces modes d’actions 🙂

            1. Aristarque

              Croyez-moi : ne dépassez plus 23H20 sous peine d’altération (momentanée, heureusement) de vos facultés! Passez au stade 3 après métro – boulot – 🙂

            2. hussardbleu

              Grossière erreur, mon ami, mon cerveau était hier soir parfaitement irrigué : une vie saine en Bourgogne semi-rurale, des vins de saine barrique, un boeuf charollais cuit au feu vif… la « seconde couronne » n’est pas mon lot, heureusement…. Ceci dit, nous devons serrer les rangs, nous allons bientôt nous retrouver un peu seulâbres, quand tous ces jeunes gens n’y seront plus…

            3. vengeusemasquée

              Ahah ! quand la moitié des contributeurs du blog seront à l’autre bout du monde, je suis sûre qu’ils seront ravis de partager leurs expériences ici et de continuer à fustiger ce pays maudit avec vous. 😉

  16. Tea Party

    Aussi idiots avant les vacances, qu’ aprés, heureusement que nous n’avions aucun espoir de ce côté. Suite aux meurtres sur Marseille et autres  » incivilités ».
     » Le tout répressif, n’est pas une solution, c’est la misère, le chômage, qui engendrent la délinquance »
    Credo, sempiternel de la fausse droite et de la vraie gauche, qui se moquent de nous ouvertement en déversant des millions dans la  » Politique de la ville » parfaitement stérile.
    Cantal et Creuse sont les départements où il y a la plus grande misère, et ceux où la délinquance est la plus faible. Aucune voiture brûlée, de Carjacking, d’attaques aux biens et aux personnes ….  Que les politiques arrêtent de nous mentir, de déverser en pure perte des millions pour  » les quartiers défavorisés »qui ne servent à rien ! Quoi que c’est plus marrant de mettre le feu, à un gymnase  »flambant » neuf.

    1. Peste et coryza

      La répression est une solution qui marche si elle est bien faite.
      Demandez aux consuls de la républiques romaine. Ils avaient une certaine expertise en la matière.

      Les racailles nous mettent en face d’un fait difficile à avaler : le coq français est devenu un chapon.
      A contrario, nos anciens étaient nettement plus couillus…

  17. Duff

    De toutes les visions de la France en 2025 c’est de loin celle de Taubira qui est la plus réaliste. Il n’y a plus de prisons. D’ailleurs Manu ne devrait pas lui en vouloir, lui qui voit des bousculades au trocadéro, des jeunes taquins à Marseille et qui est bien plus préoccupé par les ermites nazis des forêts corréziennes…

  18. NOURATIN

    Il ne nous ont pas pris en traîtres, ils nous l’avaient promis, le changement.
    Eh bien on commence à s’en apercevoir, du changement, et ce n’est pas fini, ça commence à peine. Je vous laisse imaginer l’état dans lequel nous serons en 2017…et je vous fiche mon billet qu’au train où vont les choses, ils seront réélus. Vu qu’y a personne en face…

    1. Duff

      Réélus je ne pense pas malgré la magie du scrutin uninominal à deux tours, véritable machine à détruire le pluralisme intellectuel combiné au financement publique de la vie politique. Personne en face? ça dépend de quelle face on cherche, il est maintenant évident que le FN grappille des voix à gauche et plus à la droite depuis 2002.

      C’est pourquoi je pense que sans trop le dire Valls expulse des roms tandis que le PS parlait il y a quelques mois encore de « déportation » et qu’il déniche dans les bois de vilains nazillons histoire de rappeler aux électeurs déçus par les socialistes que les méchants extrémistes de droite ne proposent que de méchantes solutions, tapis derrière du socialisme économique qui pourrait séduire ces déçus. Il ne faut jamais oublier que les discours politiques tentent toujours de dénaturer au profit de ceux qui les tiennent les évidences qui ressortent des analyses électorales : Claude Weil et les autres gauchos qui se succèdent dans « c dans l’air » se sont montrés particulièrement maladroits après les différentes législatives partielles trahissant plus un désarroi, une inquiétude qu’une certitude qu’aucune circonstance même temporaire ne pourrait ébranler.

      A droite, ce n’est pas le vide, c’est bien le problème, c’est le trop-plein. Mais fait de gens qui sont prisonniers de leurs incohérences : Ecouter Fillon qui disait être à la tête d’un pays en faillite et ensuite s’accrocher à son poste pendant 5 années ponctuées de mini-réformettes, Sarkozy toujours certain du bien fondé d’une personnification du pouvoir (bien aidé par la nullité transparente d’Hollande il faut dire) conduisant à l’interventionnisme à tous crins, Copé sûr que dénoncer le racisme anti-blanc, qui n’est qu’une conséquence du verrouillage de la liberté d’expression, assurera Levrivrensemble etc… Quelques bonnes idées mais une soumission pour le moment intégrale à la chape de plomb intellectuelle qui frappe la France.

      Ceci dit, 2017 c’est très loin si on en juge ce qui pourrait arriver comme faits majeurs voire tournants historiques. Institutionnellement, seul un homme providentiel pourrait en émergeant sauver le bazar et comme il n’existe pas, la crise économique se terminera par une crise institutionnelle. La VIème république donc… Pas celle de Jean Luc, quoique, mais j’ai l’impression qu’à droite nombreux sont ceux qui ont pigé que le prochain choix majeur que la France aura à faire sera celui de la liberté ou du collectivisme intégral et je ne redoute aucunement le choix qui sera fait, plus les conséquences quotidiennes qui s’abattront d’ici là.

      1. Tea Party

        Ce sont quand même de grosses pourritures ces gauchos : Jean Jaurés, Clémenceau, et bien d’autres avant Mitterrand et la cinquième république, faisaient preuve d’une très grande fermeté envers les délinquants. (Clémenceau est le créateur des brigades du tigre, la première vraie organisation qui savait lutter contre le banditisme.)

         » Le Lumpenprolétariat – cette lie d’individus déchus de toutes les classes
        qui a son quartier général dans les grandes villes est, de tous les alliés
        possibles, le pire.

        Cette racaille (authentique, dans le texte, non actualisé !) est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions,
        l’inscription mort aux voleurs , et qu’ils en fusillèrent même certains, ce
        n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la
        conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout
        chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s’appuie sur elle,
        démontre par là qu’il n’est qu’un traître ». Karl Marx  » La sociale démocratie allemande  ».

        Qui sont avant tout, les premières victimes de la délinquance, des racailles de banlieues, sinon ceux, qu’ils disent protéger ? Ils n’ont pas les moyens de pouvoir déménager, dans des quartiers plus calmes.
        Prolétaires de tous pays !! Votez libéral, vous aurez l’air moins cons.

        1. Duff

          Excellente citation. C’est l’électorat périurbain qui ne votait plus et qui a cru Sarkozy et son Kärcher en 2007 qui lui a fait défaut en 2012. Paradoxalement, je pense que les libéraux qui avaient voté pour lui en interprétant la « rupture » comme la fin du socialisme de droite validé, homologué, coulé dans le marbre, institutionnalisé par Chirac ont moins fait défaut en 2012. Autrement dit les Bachelot, Raffarin et autres truffes de l’UMP très contentes de leur soumission à l’idéologie médiatiquement dominante penchant fortement à gauche ont donné raison au diable de Patrick Buisson. Sans lui, Sarkozy n’était pas au second tour, sans lui, Sarkozy perdait sur un score plus sec encore. Ce que ces truffes ne comprendront jamais c’est que Sarkozy a perdu sur l’autre volet, moins visible électoralement, sur un plan purement comptable : En exhumant Keynes, à coup de déficit abyssal et de grand emprunt, Sarkozy n’a pas combattu ce qui allait devenir le leitmotiv d’Hollande en 2012 : Votez pour moi, car avec moi, rien ne va changer pour ceux qui ne veulent pas que ça change.

          C’est passé mais de peu alors qu’il devient désormais impossible de dissimuler la vérité : La France se paie une administration pléthorique aussi pesante sur l’économie que le remboursement des intérêts toujours plus grands de la dette. Donc pour en revenir au propos initial de Nouratin, Hollande a été élu sur l’affirmation intenable que Sarkozy n’a pas su démentir en 5 ans : On peut continuer avec une fonction publique pléthorique pour moitié et pour la seconde, un système redistributif (les autres 600 milliards d’euros/an soit 1/3 du PIB) inutile de réformer.

          C’est pour ça que je pense que Nouratin est trop pessimiste, le zapping politique actuel était jusque là du au fait que personne n’arrivait à se maintenir sans améliorer la situation économique. Hollande est allé plus loin: Il a été élu sur un constat totalement mensonger. Seuls ceux qui avaient intérêt à ce que rien ne bouge ont voté pour lui, ça a donné un peu plus de 50% par chance, par accident en fait tant les erreurs de Sarkozy étaient tactiquement incompréhensibles pour qui avait fait une très bonne campagne en 2007. Jamais les socialistes n’éviteront une débâcle au moins aussi grande que celles de 1993 ou 2002.

          Je sens qu’on en reparlera!

  19. Fausto Consolo

    Je suis sur de la nullité de l’oposition et de l’excellence du calcul politique de l’Etat PS pour lui assurer la majorité en 2017.
    Mais je suis aussi bien persuadé que le changement viendra de l’extérieur par un défaut de paiement. La France pourrai très vite être lachée par ses alliés et donc par ses créanciers parce qu’ affaiblie et isolée. Les anciens amis profiteront de la sortie de ce concurrent sot en aidant à maintenir un marché minimum. La France sera obligée de dealer en position de faiblesse politique et économique face au FMI et à la BCE et ne verra pas son ardoise effacée ! Les citoyens paieront, qui d’autre ? L’Etat PS en faillite ses clients vont vite commencer à gueuler ! Pourra t on avoir une vrai alternance ? Ce pays à besoin d’un nv contrat social mais je ne vois pas celui ci redevenir vertueux avant 10 15 ans.. Ca promet ! Comment aider lers jeunes ? Pardon ? Organiser des filières de mariages blancs aux US et Canada ??? Rhôô vraiment ?

    1. Duff

      Assez d’accord mais juste une hypothèse, en fait je vais prendre un risque en me mouillant… Heuu que les esprits tordus ne sur-interprètent pas merci!

      Imaginons des déroutes électorales en 2014 et 2015 avec un FN qui bouffe l’électorat PS dont les fonctionnaires de catégorie C très justement augmentés l’an prochain… Ceux qui comme par le plus joli des hasard est en train de basculer du PS au FN…

      Une dissolution en 2015 – sous réserve d’un incident de crédit d’ici là nullement impossible qui pourrait précipiter les choses – Hollande nomme qui après des législatives gagnées par la droite? Remember 1993 : Pour garder un espoir, ne pas nommer le chef de file surtout quand il n’y en a qu’un (Chirac) et vous lui collez un concurrent dans les pattes pour la présidentielle suivante. Il y a plusieurs différences cependant : Hollande devrait naturellement être candidat en 2017 à sa succession. Peut être que Valls fera sécession, je ne pense pas, Hollande s’en sert comme caution rempart à la montée du FN. Valls est fourbe mais pas assez fou pour partir sans une solide armée de réserve, il vise 2022. Qui nommer à droite? Copé pour dissoudre la droite? Hahaha je mets 1$ là dessus. Les autres prêts à accepter? Fillon/Sarkozy non of course. NKM fraîchement battue à Paris? Non. Wauquiez? Trop isolé. Il n’y a qu’un nom parce qu’il est objectivement présidentiable donc pouvant semer la zizanie auprès des deux premiers noms qui ne peuvent que dire non par principe. C’est Bruno Le Maire. Allez 2 ans avant je me risque à mettre 2$ sur la table. Après tout, je perds tout le temps à euromillions, je ne risque rien.

      Si ce mandat présidentiel se termine par une cohabitation, vous voyez que tout est relancé et rien n’est joué. Et franchement, comme dans un commentaire précédent je le mentionnais, je ne vois pas la France descendre un long fleuve tranquille jusqu’à 2017 et donc que ma politique fiction n’est en rien un délire de fin de soirée…

      1. kobus van cleef

        Mon électricien et ami m’a certifié que ce serait cet analphabète diplômé de Juppé….
        Réjouissant, non ?
        Remarquez, un repris de djustiss à la tête de l’État, c’est pas comme si on n’avait pas l’habitude….

    2. Olivier Vitri

      Ce pays tombera via le mensonge des Abenomics et des junk bonds JPN, puis l’annihilation du $ via fin du QE de Bernanke qui finira les bras cassés de l’EU… La socialie en tête, avec des junks OAT 10 ans à 5% : c’est à ce moment-là que les crânes d’œuf de Bercy passeront en mode réquisition forcée du bas de laine franchouille… ça va rigoler !

  20. BFA

    Ils ne faut pas confondre « la gauche » de Jaurès et de Clemenceau avec celle de maintenant ( même si elle se dit héritière de ces grandes valeurs ), celà n’est absolument pas comparable ; il faut, bien entendu, étudier les contextes de cette époque pas si lointaine et la nôtre en regard.
    Pour la création des « brigades du Tigre » ( le Tigre était le surnom de Clemenceau à l’époque ) ok. Mais qui parles aujourd’hui des répressions de Fourmis et autres villes industrialisées et minières de l’époque ?….. Quel gouvernement de l’époque a fait charger les ouvriers en révoltes par la garde républicaine et l’armée ?….
    A cette époque : pas de sécurité sociale, pas de retraite, pas d’allocation familiale, 60 h et plus de travail par semaine payé une misère, les enfants commençaient à travailler à l’usine, dans les mines etc à 12 ans à la sortie de l’école ( obligatoire jusqu’à cet âge – J.Ferry – ), le certificat d’étude en poche. Détail croustillant : il existait le Livret de Travail !. Les employés de bureau devaient amener leur bois pour se chauffer sur le lieu de travail ( voir les contrats de travail de l’époque ). Oui c’était çà les Valeurs de la république en France à cette époque !.

    1. kobus van cleef

      Ils n’obtenaient pas tous le fameux certificat d’études….
      C’était même une minorité
      Mon père (91 ans passés) a été élevé par son papy ( père mutilé, grande guerre oblige…), hussard noir de la république dans un des coins les plus perdus du pays….
      Son papy donc, avait instruit ( et non éduqué, c’est aujourd’hui qu’on prétend éduquer…) ces générations auxquelles vous faites allusion…
      Pour la plupart, des analphabètes assez indecrotables,rares étaient les détenteurs du certif’ dans ces générations et ils n’allaient pas à l’usine, la mine ou l’atelier
      On les tirait de là, ils formaient la base des futures CSP+

  21. Fausto Consolo

    En cas de cohabitation Hollande aurait il à choisir entre UMP et FN ? Je ne vois pas le FN sortir de son rôle d’éternel épouvantail alors oui un classique UMP. Qui ira dans cette galère ? Le Rocard de « droite » Juppé. Ce sera son baroud et il fera l’unanimité. Avant j’aimais bien Juppé. Je ne sais pas pourquoi il est devenu cette chiffe… Enfin, la jeunesse, elle, attendra/passera son tour comme toujours. Et peut être qu’Hollande laissera passer Ségo, pour avoir la paix à table le dimanche midi ! (comme de bien etendu ce pays est foutu pour reprendre les mots de notre hôte). Merci Tea pour l’évocation des Brigades du Tigre ! Allez vous venez Valentin ?

    1. Duff

      @Fausto pour une meilleure visibilité, répondez aux commentaires auxquels vous faites référence plutôt que de créer un nouveau commentaire. Ce serait plus simple et plus lisible pour une bonne compréhension de la discussion, si des commentaires se font jour sur le post précédent, le votre sera hélas relégué.

      Juppé a déjà 68 ans il me semble et une condamnation sur le dos. Dans la crise actuelle, tant morale qu’économique et qu’institutionnelle, son retour au premier plan me paraît impossible. C’est une illusion rendue éventuelle grâce aux retours improbables de mafieux comme Balkany ou tout autre élu condamné à des faits graves qui ont pu faire planer leur spectre grâce à leurs femmes ou autres esprits suffisamment légers pour croire qu’un élu condamné un jour peut revenir avec les meilleurs intentions du monde blanchi par intelligentsia parisienne. Juppé est dead ad vitam eternam parce que malgré son QI supérieur, lui valant le qualificatif du meilleur d’entre nous, il est grillé avec sa condamnation.

      Autre « Gaulliste » esprit supérieur qui l’a conduit à dire et faire des conneries, Villepin ne reviendra jamais. C’est pour ça que je parlais de Bruno Le Maire, il en a les qualités mais apparemment pas les défauts, je me trompe peut être mais c’est pourquoi je le crois capable de jouer un rôle.

      Nous verrons. Un piège c’est possible. Un complot, nous verrons. [DSK]

    2. Théo31

      « Je ne sais pas pourquoi il est devenu cette chiffe… »

      C’est d’une simplicité biblique pourtant : se faire réélire et continuer bouffer dans la bonne gamelle d’argent gratuit des autres.

      1. Fausto Consolo

        et hop je me sers de « Répondre » le changement c’est maintenant.
        Non non ne tapez pas sur Juppé le pauvre… bon si allez il est maso.
        @Duff : B. Le Maire est bon mais du sérail… Et un 1er de droite = méga manifs monstres dès qu’il lèvera le petit doigt. Ce pays pourrai se réformer par un PS qui ferait une politique libérale et vertueuse mais cette hypothèse n’existe même pas ! Maintenant Le Maire a 44 ans. Gardons la foi : il pourrai avoir ce rendez vous historique avec la France que Sarko a gâché.

        1. Peste et coryza

          Toute réforme en France suppose de se débarrasser de la clique qui la dirige.
          Y compris les frères la truelle (alias : religion officieuse de la république). Cela nous épargnera leurs conneries sociétales.

          L’administration française est la clé de tout cela Même Napoléon a du faire appel aux ordures notoires qu’étaient Fouché et Talleyrand pour diriger le pays, malgré le peu d’estime qu’il avait de ces sinistres sires.
          C’est pour cela que l’ENA est si puissante : l’administration, c’est la clé de la France.

  22. Grass

    HARO SUR LE MINISTRE BRONZÉ
    ce tire au flanc qui prétend avoir le droit de ne rien faire devra exposer ses marques de maillot de bain en place publique

  23. Olivier Vitri

    Ah oui il y’a aussi le Camarade cégétiste LePAoN-dans-ta-face qui sort de l’hosto… remonté comme un coucou suisse pour aller foutre le bordel dans la réforme de Ponzi. Le bastringue Retraite va encore s’améliorer grandement…
    Si vous êtes tenté(e) de jeter un œil sur les grosses ficelles du coco fâcheux :
    http://bit.ly/14j8rtE
    (On pourra aussi tout à fait s’en passer)

    1. Nocte

      Je suis d’accord sur un point avec le mossieur : refuser « l’opposition public/privé »

      Oui ! Alignons le public sur le privé en terme de retraite, finissons-en avec les régimes particuliers. (Ne rions pas, j’ai envie de croire au Père Noël, là, pendant 1 seconde, à la lecture de : refuser « l’opposition public/privé »…)

      1. kobus van cleef

        Faisons l’inverse
        Réclamons l’allignement du privé sur le public, croisons nous les bras et à la question »qui va payer? » ,répondons »ha ben, chais pas, moa, c’est vous qui voyez, et ça fait même depuis 50 ans que vous voyez, alors dites nous ce que vous voyez… »
        Ça aurait un drôle de retentissement

  24. Australopitheque

    yp
    Par ailleurs, un effet secondaire non négligeable est que la lecture des articles d’h16 en devient sereine : rires devant des situations grotesques, ainsi qu’un curieux mélange de joie de ne plus être concerné par toutes ces conneries et de tristesse pour quelques personnes valables qui sont restées coincées dans la nasse.

    C’est exactement ça. Une fois a l’étranger et correctement installe, les tribulations des politiques français perdent leur dangerosité mais leur caractère grotesque devient encore plus – si c était possible- affligeant.

    Je suis parti en Australie a 40 piges donc j’ai fait une croix sur 15 ans de cotisation retraites, la famille, les potes et les réseaux.
    Et quand j’ai le blue, rien de tel que de lire Vals / Najat ou Duflot dans le texte via H16.
    Feliciations a ceux qui sont sur le depart aux US et en Russie.

    Ici en Australie, c est la fin de l’immigration easy. Les portes se ferment a fond.
    https://www.acacia-au.com/457-changes-summary-for-sponsors.php

    Si vous voulez partir, visez les US. Ici la vie est trop chere. Les plus personnes les plus riches dans cette ville sont celle qui ont eu un terrain par leur parents et l’ont subdivise et revendu. A $1million pour 600m2 on peut vite s’offrir un Cayenne a qui l on met des jantes en Allaige et des sieges en croco blanc- veridique-. Et puis les gens sont super racistes.

    Tiens pour conclure, voila ce qu on appelle l’echelle de Sydney. C’est la preference a l’embauche a Sydney, disons hors restauration, finance, oil and gas et informatique..
    Sydneysider
    NSW
    Australian
    English
    NZ
    Welsh
    Scotish
    South Af
    US
    Canadian
    Irish
    Scandinavian
    German
    French
    East Europe
    South Europe
    Asia
    Middle East
    India
    Africa.

    Et ca fait un choc a beaucoup de se voir relegue en d2 ou en dh. On entend pas souvent les francais en parler sur les medias, par contre ici entre nous on peut se l avouer.

    1. yp

      J’ai aussi plus de 40 ans, d’où le choix d’un pays qui n’a pas encore mis en place un système de points pour ses dossiers d’immigration (mon patrimoine de sale riche en France ne me permet pas de rentrer dans les catégories « investisseurs » en NZ ou CA.)

      Les portes se referment à vitesse « grand V ».

  25. Bugbreeder

    Il y a une énorme coquille qui a échappé à tout le monde, dès la 1ère phrase : « les ministres du gouvernement », il fallait lire « les minUstres du gouvernement », naturellement , Fraônce oblige…

  26. Bugbreeder

    Cher tenancier, vu le nombre de candidats à l’expatriation ou étant déjà passé à l’acte (moi c’est fait, Texas USA) sur votre site, pourrait on faire une annexe pour les expériences ou les conseils pour les futurs expatriés ?
    Il va y en avoir vachement besoin assez vite.
    Et quid de la tombola permanente « devinez la période de la banqueroute effective de la Fraônce » ? Moi je parie sur la mi-2014.

    1. Black Mamba

      Oui, je suis d’accord avec vous!
      En effet je pense que cela motiverai plus d’un à partir s’ils ont des témoignages des expatriés.
      Ma fille est pour l’instant dans un cocon familial doré et a du mal à saisir l’urgence pour elle de partir.
      « Je vais bien, tout va bien, tout est merveilleux. »
      Ha! Si jeunesse savait…
      😉

      1. vengeusemasquée

        Elle a quel âge ? Pour moi, la prise de conscience est assez récente. Il aura fallu que je me fasse martyriser dans mon poste précédent (fans la fontion publique QLMENEMNCP rappelons-le) pour vraiment comprendre qu’il n’y a AUCUNE issue… ce n’est pas facile de se mettre ça dans la tête, surtout quand on a beaucoup investi dans ses études et qu’on aime quand même quelques petites choses de ce petit pays torturé par le socialisme…

        1. Black Mamba

          Elle a 23 ans.
          J’ai réussi à la convaincre de partir en Australie pour un an . Elle a la frousse d’être loin de nous et pourtant cela fait trois ans qu’elle est partie au Sud de la France pour étudier loin de sa maman chérie pour pouvoir déconner sans que j’abattes la foudre sur elle.
          J’espère que l’expérience lui sera profitable …
          Nous commençons à lui faire les démarches.
          🙂

          1. Peste et coryza

            Vous êtes très prévenante.

            23 ans ? elle devrait être diplômée de son école d’ingé en temps normal.
            Si elle a trop d’années de retard, son CV sera plombé en France (25 ans, c’est déjà vieux pour un master…). A l’étranger, c’est différent, les employeurs y admettent mieux l’idée de prendre du temps pour s’enrichir d’expériences personelles ou de s’être trompé de voie.

            1. Peste et coryza

              @Vengeusemasquée

              Parce que c’est malheureusement la vérité.
              Le « cursus honorum » « bac-prépa-écoleingé » en uen foulée est une réalité.

              J’en ai vu plein de se faire reprocher d’avoir fini leur master à 25 ans, ou leur thèse à 28 ans. Je vous passe les qualificatifs de certains RH mal embouchés…

              Alors que dans la plupart des pays européens (par exemple, danemark), 25 ans pour un master, c’est normal, et 28 ans pour une thèse, c’est même un peu jeune. Les gus ont voyagé ou sont partis bosser dans le privé quelques années avec de commencer le Phd.

              La fille de BM a déjà rencontré des difficultés, et a sans doute quelques années de retard. Pas la peine qu’elle perde son temps avec des recruteurs qui vont le lui reprocher.

          2. Black Mamba

            A l’age de ma fille tout ce que je souhaitais c’était de quitter la Guyane pour ne plus y revenir.
            Au niveau professionnel nous en sortons bien parce que nous ne payons plus rien à l’URSSAF de puis 5 ans. Mais c’est un combat de tous les jours et la situation est fragile donc tant que nous avons les moyens de faire sortir nos enfants d’ici il ne faut plus hésiter
            🙂

          3. Nyamba

            De mon côté, ça y est : discuté avec ma matriarche de la possibilité d’un PVT. Sa réponse : « Mais dépêche-toi, andouille ! Tu as 4 mois pour faire ta demande de visa ! Allez, ouste ! » (je paraphrase, mais voilà… C’est à se demander pourquoi je m’inquiète…)

          4. vengeusemasquée

            Ma mère m’encourage aussi sur la voie du PVT. Les parents conscients de l’état de la France disent tous la même chose à leurs enfants je pense.
            Tu as bien plus de 4 mois pour partir. Il faut faire la demande en novembre et si tu es acceptée, tu auras un PVT pour 2014 que tu dois valider dans l’année. Techniquement, tu auras jusqu’au 31 décembre 2014 pour te préparer et ensuite un an pour en profiter, trouver un taf et obtenir la résidence permanente.

            1. Nyamba

              🙂 4 mois pour déposer ma demande (avant mon fatidique anniversaire !). Question timing, ça correspondrait aussi à quelques jours près à la fin de mon CDD…

              On prend une grande inspiration, et on se lance ?

            2. vengeusemasquée

              Ca coûte CAD150 de déposer un dossier donc ça ne vaut pas le coup de s’en priver de toute façon !
              Evidemment, moi je triche parce que je suis fonctionnaire donc je peux changer d’avis à tout moment et revenir si je n’arrive pas à trouver ma place mais bon…

      1. vengeusemasquée

        Tu pourrais faire un groupe facebook sur cette question, pour commencer. Nous pourrions échanger des tuyaux sur comment partir et faire sur place, non ?

  27. NiCoRe

    En parlant de rentrée, celle des jeunes socialistes (ça c’est de l’oxymore de première classe) vaut son pesant d’arachides.
    Le petit timonier Thierry Marchal Beck nous livre de grandes pensées pleines de bisous et de riches pendus à des esses de boucherie.
    Au hasard : « Oui, il faudra engager une grande réforme des droits de succession pour financer tout cela ; et abolir la rente car la reproduction sociale par l’héritage du patrimoine est l’exact inverse de la méritocratie républicaine. »
    Il pète le high score en une phrase,et se nettoie son terminus digestif avec la propriété privée qui devient une émanation du grand capital.
    L’intégrale est ici http://www.jeunes-socialistes.fr/2013/08/discours-de-thierry-marchal-beck-cloture-des-universites-dete/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.