Les indicateurs sont au rouge. Le gouvernement s’obstine à augmenter les impôts.

Nous sommes en Juin 2013. François Hollande, apparemment président de la République et qui marchait à tâtons depuis plusieurs mois, entrevoit de la lumière et s’exclame : « La crise de la zone euro est derrière nous ! ». Stupéfaction chez les Français, qui n’avaient rien remarqué. Étonnement dans l’opposition qui ne s’y était pas préparée. Surprise étouffée chez la majorité, qui n’était pas au courant non plus. Septembre 2013 : la crise était derrière nous et nous nous sommes retournés, pour voir. Elle a bondi.

Les signes s’accumulent depuis un moment. Le président François, résigné, les sourcils froncés sur son visage buriné par les ans et le rude contact permanent avec le réel, sait que la partie sera rude, qu’il y aura des cris et des grincements de dents. Il nous a promis, à tous, du sang et des larmes, et, dans la franchise de son discours, dans la fermeté de ses paroles exemptes de la moindre hésitation, dans la solidité de ses arguments, chacun a su trouver en lui le roc qui servira d’amarre à la République pendant ces temps d’ouragans.

Mhm, non, décidément, Hollande en homme à poigne, guidant son peuple au travers des tempêtes, ça ne le fait pas. Ses récents déboires photographiques (qui s’empilent sur une déjà très longue liste de précédents clichés qu’on qualifiera pudiquement d’alternatifs) ajoutent un caractère délicieusement fantaisiste au personnage dont l’assurance et la fermeté n’ont jamais été la marque de fabrique.

hollande un champion

Mais plus sérieusement, on se demande comment lui et son gouvernement vont continuer à camoufler les indicateurs désastreux qui s’accumulent actuellement ; on ne peut pas tout miser sur les blagounettes, les petites fautes d’orthographe ou d’inattention dans les papiers officiels et des opérations militaires coûteuses pour occuper la galerie : ça ne marche qu’un moment.

Parce que pendant ce temps là, on observe par exemple une baisse des immatriculations de véhicules en France. En fait, lorsqu’on lit que le nombre d’immatriculations a baissé de plus de 10% en août, renvoyant ce mois d’août dans les plus mauvais depuis 1997, on peut parler de dégringolade, avec une descente aux enfers bien marquée pour PSA Citroën qui encaisse plus de 17% de baisse à lui tout seul. Même si le mois d’août n’est guère propice à l’achat de voiture, ces chiffres étant comparés aux mois d’août des précédentes années, on a bien du mal à n’y pas voir une belle gamelle que n’explique pas seulement la disparition de la prime à la casse.

De la même façon, on note que les salaires des cadres n’augmentent plus. Oh, en soi, cela ne semble absolument pas gênant puisqu’on parle ici de professions qui sont, en moyenne, relativement aisées, et qu’on n’hésite pas à mettre dans les classes moyennes (voire riches lorsqu’on s’appelle François Hollande). Mais l’absence de progression chez ces catégories professionnelles indique un tassement voire des réductions dans toutes les catégories inférieures. Elle indique aussi une perte de latitude des entreprises qui les emploient, une érosion des marges, voire des chiffres d’affaire.

hollande la france mortePerte de marges qui s’observe aussi dans la compétitivité française : celle-ci a rapidement dégringolé de la 18ème place en 2011 à la 23ème place cette année, reculant encore de deux place depuis l’année dernière. Cette descente s’explique, selon l’enquête du World Economic Forum, par le fait qu’« entreprendre dans le pays est rendu difficile par les règles restrictives du marché du travail et les taux d’imposition, suivis par les règles fiscales ». Vraiment, la surprise est de taille, n’est-ce pas ?

À ces éléments déjà pas jolis jolis, on peut ajouter le chiffre de la production manufacturière qui repart partout en zone Euro, sauf en France. Flûte et zut. Quant au chômage, tous calculs faits, il continue bien d’augmenter (eh oui : c’est la surprise de la rentrée, l’infléchissement de la courbe n’a toujours pas eu lieu). On admirera au passage l’ensablement presque compulsif des têtes de notre presse française qui s’obstine à commenter sur la baisse (assez bidon) du chômage des jeunes, ce qui leur permet de décrire avec moult détails l’arbre du chômage des moins de 25 ans en oubliant commodément la forêt des demandeurs d’emplois qui elle continue de pousser, inexorablement.

Ce petit côté « Oups, pas de chance ! » qui semble s’acharner sur les gesticulations des gouvernements français ne doit en réalité pas grand-chose au hasard.

La tendance est là, depuis des années. L’accélération récente n’est finalement que le résultat d’une conjonction de facteurs qui se synchronisent malheureusement les uns avec les autres pour aboutir à ce marasme exceptionnel : des ministres absolument incompétents, un dogmatisme qui dégouline d’un bout à l’autre de la machine étatique, une obstination crétine à analyser le problème en terme de manque de lois, de règlements ou d’intervention étatique, la croyance naïve et répétée que la France serait un cas particulier, un paradoxe qui mérite un traitement différent, le vieillissement d’une population qui s’arc-boute sur des privilèges acquis par une redistribution inefficace et la spoliation plus ou moins comprise des générations futures, tous ces éléments s’additionnent pour entraîner le pays, sa population, ses institutions et ses gouvernants dans un cercle vicieux dont rien ne semble pouvoir les sortir.

capacité ability fartzilla

Et si je parle de cercle vicieux, d’obstination maladive à toujours appliquer les solutions déjà tentées, déjà foirées, ce n’est pas par malice de libéral regardant, aussi consterné qu’amusé, les contorsions des ministres tentant d’éviter un énième échec, mais c’est simplement parce que c’est bien de ça qu’il s’agit : devant ces indicateurs catastrophiques et l’amoncellement de problèmes dont pas mal d’éléments indiquent qu’ils sont le résultat direct des politiques lamentables menées ces derniers mois, que fait le gouvernement ?

Il remet les couverts !

Comprenant qu’il ne peut pas annoncer une nouvelle giboulée d’impôts, il explique doctement qu’il va ralentir la saucée : il y aura, selon Cazeneuve, beaucoup moins que six milliards de nouveaux impôts en 2014. On se demande quelle partie de « Baisser les impôts » ces frétillants bivalves ne comprennent pas. On s’interroge : savent-ils seulement que l’unique méthode pour relancer l’économie, la seule prouvée, efficace, qui fonctionne, partout, c’est de baisser les dépenses de l’État ? On voit que non.

Pour eux, un seul robinet : celui des taxes. Un seul levier : celui des impôts. Et c’est ainsi qu’on voit des niches disparaître, des taxes fleurir, la répression fiscale se mettre en place.

Et lorsque le peuple commence à grogner, que fait le gouvernement ?

Il distribue des petits bonbons.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires418

  1. Marc Aurèle

    L’autre jour, j’ai entendu cette expression prononcée par mou, et qui me donne envie de ge*ber: « Pause fiscale ». Ces gens là sont désormais hors de contrôle. Dans la bouche de cette personne il ne s’agissait pas d’arrêter d’augmenter les impôts seulement, non, cela va continuer, cela ne signifiait qu’une chose: qu’il y allait avoir une pause dans la création de nouveaux impôts…
    Hors de contrôle de la population qui les a élus et qu’ils sont sensés servir, hors de contrôle du parlement devenu gratte papier inféodé et qui était sensé la contrôler, cette clique issue de l’Internationale Socialiste mène NOTRE pays à la ruine. Allez encore, quoi, 3, 4 ans?

  2. Before

    Dites, M.H16, j’ai l’impression qu’il y a comme une explosion des commentateurs sur ce blog ?
    Nouveaux venus, ou manipulations éhonté de votre part (genre emploi de petits asiatiques sous-payés, pour écrire des commentaires pré formatés, ce qui expliquerait au passage l’inflation de fôtes d’orthographe, ça va, je plaisante) ?
    En tous cas, c’est pas pour me déplaire !

    1. Martini

      Mouais. Le fait est que se taper les 300 commentaires le soir, c’est parfois hard haha. 😆

      Quoiqu’il en soit, l’heure à côté de la date serait toujours le bienvenue. :mrgreen:

    2. Maximilien

      Je pense que beaucoup de gens se mettent à poster systématiquement tous les articles du blog sur leur compte facebook. Ce qui amène un ou deux lecteurs, par-ci par-là, qui à leur tour vont finir par poster…. et boule de neige libérale que voilà 🙂

  3. Before

    L’heure apparaît en tooltip (infobulle) en plaçant le curseur sur la date. Pas pratique, mais mieux que rien

  4. Higgins

    Allez, la dernière du soir avant le week-end: « …Et ça, c’est sans parler de ce moment inévitable où la poule devenue trop vielle finit le cou tranché et plumé. Moment qui ne peut être qu’une véritable leçon de vie, de mort pour le petit employé de bureau hors sol qui se retrouve à tenir la hache. Leçons de monde réel et de responsabilité qui quand on y réfléchit deux secondes seront autant de bugs dans la matrice imposée par le boboland festiviste de centre-ville nourri au France Inter, et qui nous impose sa non pensée bisounoursesque et guimauvesque savamment enduite de moraline. Le tout dans le même temps que le système nourrit la population de tomates hors sol en appartement en béton plastique qu’il élève, avec des oeufs et des poulets sortis de camps de concentration qui ne sont grosso modo que l’application du totalitarisme nazi à l’animal.
    Bref, l’horreur, pour un monde kleptocratique qui veut que toute activité passe sous la coupe de l’activité salariée/consommation marchande afin de maximiser la ponction… » (http://auxinfosdunain.blogspot.fr/2013/09/autarcie-letat-distribue-des-poules.html)

  5. BFA

    + 1 Higgins et merci pour ce commentaire.
    Merci aussi à Carpediem pour son témoignage ; perso, sachant à quelle sauce ces « Robespierre » de la république allait bouffer du Peuple, j’ai laissé tomber ma p’tite entreprise et maintenant je fait des ménages. C’est ma Résistance.
    Bon week end à Tous.

  6. Doc Brief

    Franchement, c’est quoi cette dernière image ? Ca fait longtemps que je n’avais pas pleuré de rire comme ça. J’ai eu beau réviser l’échelle WTF…OMG, je n’ai pas réussi à la situer !

  7. Gaeloup

    On se demande quelle partie de « Baisser les impôts » ces frétillants bivalves ne comprennent pas.

    Angela Merkel a dit « IL FAUT BAIZER LES ZIMPOTS » et aussitôt Hollande l’a fait en déclarant
    « je vais vous baiser d’impôts ».

    Aussitôt dit aussitôt fait. Vive l’Europe, vive la France.

  8. Toto

    Je crois qu’il attende la mane des 12000 Milliards d’économie des francais, pensant que celle-ci appartient a l’etat mais malheureusement elle est détenu par 200 000 ptit francais seulement alors oui je le vous dit ça peut tenir longtemps comme ca malheureusement, notre seul espoirs c’est que ces 200 000 ptits francais leurs ferme le robinet et la c’est gens très feront les réformes mais je crois pas avant , ALORS OUI FRANCAIS FRANCAISE ECONOMISER ET DEPENSER HORS DE FRANCE et les réformes viendront …

    1. Black Mamba

      C’est en effet plus pratique, il suffit de s’absenter 1 ou 2 heures et on se voit submergé par une avalanche de commentaire .
      On a craint de passer à côté d’une perle dans cette océan d’information et de rater la vague parmi la houle déferlante d’idée

    2. doh

      Je ne sais plus qui a laissé un script pour tampermonkey, qui encadre en rouge les nouveaux commentaires depuis votre dernier refresh de la page. Encore plus pratique que les heures 🙂

      1. Aristarque

        Sûrement mais cela n’a pas l’ air de fonctionner pour les Smartphones (Lumia 820 sous Windows phone)

        1. vengeusemasquée

          En tout cas merci parce que je sais que nous sommes pas mal à l’avoir installé. C’est très pratique !

  9. Javayim

    « savent-ils seulement que l’unique méthode […] c’est de baisser les dépenses de l’État ? On voit que non. »

    Bah que si..! :

    « Il a toutefois confirmé que l’effort en 2014 pour réduire le déficit public prévoyait bien 14 milliards d’euros d’économies sur les dépenses. »

    1. La bonne, la très bonne, l’excellente blague.
      Le déficit global sur l’année est, même en tenant compte de ces 14 milliards « d’économies », de plus de 80 milliards. (En réalité, il s’agit de non-augmentations, pas de coupes).

      Bref : du flan.

  10. christophe

    « La guerre c’est la paix ».

    N’oubliez pas : nous vivons dans un monde totalement orwélien maintenant.

    Le PS au pouvoir nous parle d' »économies » (il n’y en a JAMAIS eu) de « croissance », de « reprise », de « lutte contre le chomage », « le sentiment d’insécurité », etc.

    Avant eux.. kif kif… L’UMP avait le même langage totalement en opposition avec le Réel.

    Ca en devient vraiment scary. Car je trouve que ce modèle mental devient… prédominant.

  11. jean jacques

    tiens pas de sujet du 1° samedi du mois à l’attention des blogueurs en herbe
    dommage le principe était intéressant mais peut être trop contraignant ou insuffisamment doté
    toujours un plaisirs de vous lire ainsi que les nombreux commentaires
    je continue toujours de recommander la lecture de votre blog

  12. kobus van cleef

    Pour les petits bonbons, il y a quelques mois, j’avais trouvé dans le canard de Montpellier ( Midi Libre, le même que du temps des vacances chez ma mamie) un article traitant des PC portables distribués par le conseil général aux lycéens et revendus sur internet, genre »le bon con »ou »i-baye »
    On conspuait, bien sûr, les malfaisants, mais ces derniers se défendaient en disant »on nous a refourgue ces bouses sans notre accord, on a mieux à la maison, on se débarrasse de ces trucs là…. »

    Ce qui ne manquera pas de survenir si la CAF finance tout le bouzin….

  13. La Coupe Est Pleine

    391 commentaires ????
    Sur un sujet relativement moins « plein » qu’à l’accoutumée en plus !

    C’est un record ?

  14. Tom P

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/06/au-g20-les-etats-tentent-de-faire-le-bilan-de-l-austerite_3472549_3234.html
    Mais de quel bilan ?!
    « Les profits doivent être taxés là où les activités économiques qui les génèrent se situent et où la valeur est créée »

    « les gouvernements des pays émergents ont promis de se fixer comme objectif la lutte contre « la volatilité financière accrue » et de « renforcer les systèmes financiers ».
    +
    « Le G20 s’attaque à l’optimisation fiscale »
    =
    Fuir car la France sera sans doute la zone de futurs essais !

    1. Black Mamba

      La vache!
      C’est incroyable! Sauve qui peut!
      Je suis contre le Black et les immigrés clandestins mais c’est le retour des heures les plus sombres de notre humanité qui revient à grand pas avec la technologie. ..
      👿

    2. Higgins

      Le libéral que je suis se réjouit de cette perspective pour la Frâonce. Y’a du taf. Je vais de ce pas investir dans une fabrique de drones.

  15. Peste et coryza

    Petit détail : je tiens à rappeler que le communisme peut être une très bonne chose !

    Imaginez :
    – un bateau, avec son équipage, et notre bande ce cuistres comme passagers
    – suivi d’un naufrage façon radeau de la méduse.

    Le procédé de la courte paille pour savoir qui sera cannibalisé est le summum du communisme : hyper égalitaire, faisant fi de tout mérite, honneur, richesse, réseau, etc…

    Il n’empêche qu’on donnera des médailles aux membres d’équipages survivants.

    1. Fausto Consolo

      Celui qui lance sa boite en France est un héros. Pendant ce temps le monde avance. Asie ou Amérique du Nord, où ont peut se faire séquencer son génome pour 100$ quand c’est interdit en France. H16, avec + de 400 commentaires : lancez un appel radio + internet genre : « le pays est amenée à sa perte par un clan qui le ruine et ne vit que pour ses intérêts. Je vous dis le combat n’est pas perdu. La France n’est pas seule et existe bien au delà de ses frontières. Son prestige est immense dans le monde. Dans ce monde connecté, globalisé, relié les français peuvent résister et s’entraider face aux dérives d’un pouvoir national malade de lui même. Ce pouvoir échouera comme ont échoué tout les pouvoirs fondés sur le mensonge et l’asservissement des peuples. J’invite chaque français à nous rejoindre pour former un parlement et un gouvernement de résistance. L’heure est venue. »
      J’ai un peu copié De Gaulle : l’homme avait le sens de la formule, de l’histoire, du devoir et de la stratègie.

      1. vengeusemasquée

        Effectivement, le nombre de commentaires devient tout simplement terrifiant. Je pense que cela témoigne vraiment d’un sentiment général, d’autant lorsqu’on voit le nombre d’intervenants différents et le nombre de nouveaux commentateurs. Contrairement à ce que disait je ne sais qui voici quelques jours, ce ne sont pas 20% des commentateurs qui pondent 80% des messages.

        Certains jours, j’ose encore espérer que c’est bon signe et que tout n’est pas totalement perdu. 😉

  16. Riguite

    Ma tante de 86 ans qui a déclaré environ 8500 euros de revenus pour 2012 se voit imposée de 400 euros (pour l’année) . Cette imposition va ouvrir le droit à payer beaucoup d’autres choses. Merci Mr. Hollande, le Zorro de la protection sociale et de la fin des souffrances de TOUS les français. Le changement c’est maintenant !

Les commentaires sont fermés.