Montebourg attaque son « plan de résistance » avec un bel appétit

Quand noir, c’est noir, quand il n’y a plus d’espoir, lorsqu’un imbécile a cramé la lumière au bout du couloir, c’est à ce moment, précis, où l’orphelin se demande s’il ne va pas trucider la veuve pour pouvoir hériter, à cet instant tragique où les Athéniens s’atteignirent et où les Perses se percèrent qu’intervient Arnaud Montebourg, le ministre du Dressement Reproductif, pour faire d’une situation désespérée une catastrophe fumante mais rigolote.

Ministère du Redressement Productif - MRP 2012
Et il faut bien avouer qu’actuellement, la situation du gouvernement est tout de même fort mal en point, avec ses deux bras coupés, ses deux jambes pétés, ses yeux fermés et ses oreilles bouchées. Il était plus que temps de faire intervenir un peu d’huile du Nono pour graisser des rouages médiatiques grippés par la valse d’affaires ridicules enfilées par Hollande dans un rythme de stakhanoviste qui mériterait clairement un contrôle anti-dopage.

Heureusement, le Montebourg, il a toujours un petit plan dans la manche, et parfois même pas quinquennal ! Cette fois-ci, il a donc choisi d’utiliser un « plan de résistance ». C’est bien, cela fait solide, entendu au loin, on pense immédiatement cote de bœuf, cassoulet ou saucisse toulousaine, un truc qui tient au corps. Et c’est donc ce qu’il nous offre au détour du conseil des ministre.

Il était temps. Sa Grande Frétillance l’explique d’ailleurs sans détours :

« Nous avons une nouvelle vague de plans sociaux qui arrive. Cette vague concerne principalement des PME et des ETI , qui peuvent être rentables mais qui connaissent des difficultés temporaires de trésorerie, du fait de la défaillance des banques. Il n’est pas question de les laisser tomber ! »

Bien évidemment, la presse s’empressera de titrer non pas sur le fait qu’une nouvelle vague de plan sociaux arrive, mais que justement, Arnaud a dégoté avec un plan. On se l’imagine sans mal, son petit casque de chantier vissé sur son abondante chevelure de sémillant quinquagénaire badigeonné de Rexona sous les bras, le plan en question roulé sous l’aisselle pendant qu’il trottine, d’un pas altier, vers la foule qui l’attend, tel un sauveur, pour redresser encore une fois ce pays qui n’en peut plus d’être tout pas dressé, tout pas dur, tout pas vif et frétillant comme lui.

C’est vrai, c’est une bonne chose, un plan d’Arnaud. Et puis, c’est mieux que rien, au moins marginalement. Certes, ce n’est pas comme si les palettes de plans précédents avaient eu des résultats particulièrement fulgurants. Un petit graphique pour illustrer l’action d’Arnaud :

nono redresse le pays

Mais bon. Là, cette fois-ci, des choses nouvelles vont être tentées.

Car Montebourg, finalement, se rend compte que certaines entreprises ont des problèmes de trésorerie. C’est bien, Nono, tu viens de faire un petit pas, modeste, mais indéniable, dans la compréhension de ce concept un peu flou, un peu mou et un peu difficile à appréhender pour toi que celui d’Entreprise. Eh oui, ce truc bizarre a parfois besoin d’un fonds de roulement, et pour fonctionner sereinement, ne peut pas toujours payer rubis sur l’ongle – au hasard – les administrations diverses et variées qui ont, elles, toute latitude pour les emmerder à longueur de journée parce que, précisément, elles n’ont que ça à faire, elles (et en plus, elles le font avec le pognon de ces entreprises, ce qui est encore plus succulent lorsqu’on y réfléchit deux secondes).

Eh oui : comme le dit si bien Nono, « pas question de les laisser tomber ! » Et ne t’inquiète pas, Nono, les URSSAF, le RSI, la myriade d’administrations diverses et variées qui sont accrochées aux tétons sucrés des entreprises ne les laisseront pas tomber, je te l’assure. Un petit délai de paiement de leur part ? Non mais et puis quoi encore ? Une étude approfondie du dossier pour étaler les cotisations ? Ouais, tu as vu jouer ça dans quel film, Nono ? Un état des lieux et un échéancier pour les prochaines ponctions, taxes, impôts, et appels de cotisations ? Et puis quoi encore, un Twix et une turlute, aussi, tant qu’on y est ?

Rassurez-vous, Nono sait que cette partie du problème ne pourra pas être traité. Les administrations, pour lui, c’est tendu. On va plutôt jouer du côté des banques. Veules et serviles comme elles l’ont toujours été en France, il est bien plus facile de leur serrer le bras en clé dans le dos, et de les forcer, pas toujours gentiment, à faire ce qu’on leur demande. D’ailleurs, il le dit clairement : les trous de tréso, c’est « du fait de la défaillance des banques » ; eh oui : comme, finalement, tout le monde a un « credit-rating » franchement pourri (les banques en savent quelque chose, elles sont aux premières loges des établissements les plus instables), elles hésitent franchement à se mouiller.

Alors le gouvernement va adopter six mesures d’urgences (notez le mot « urgence » : en effet, il y a un an, ou six mois, on était dans l’embarras, l’ennui, la gêne, la délicatesse économique ; à présent, c’est l’urgence. Au moins, on peut se rassurer, lorsque la crise va vraiment cogner, au moins, le gouvernement sera prêt).

Et l’une des solutions est limpide, claire, évidente : puisque les banques ont un peu de mal à cracher des thunes, on va demander à celui qui a le plus d’argent, qui est le plus sujet à distribuer de la maille comme un rappeur de Miami juste avant une soirée coke, celui qui a une trésorerie de nabab qatari, celui qui est blindé comme Fort Knox, on va demander … à l’État français, pardi ! Ben oui : 2000 milliards d’euros de dette et presque pas une dent en moins, il peut bien distribuer un peu aux copains dans le besoin, non ?

Mais attention, ça ne se fera pas n’importe comment.

Il ne faudrait surtout pas que l’État fasse comme d’habitude n’importe comment et distribue bêtement de l’argent à des gens dont la rentabilité est, disons, douteuse. Parce que certains l’ont fait, des fois, et les résultats n’ont pas été exactement probants. Ce ne sera donc pas une occasion pour la Puissance Publique de rentrer au capital de ces entreprises nécessiteuses, que nenni.

On respire. Les soluces d’Arnaud, ça sent le bien pensé, le réfléchi, le jamais tenté avant et l’assurance millimétrée d’une réussite précise, calibrée de longue date. Que l’État devienne prêteur aux entreprises, voilà qui s’annonce lumineux et qui donnera une image rassurante aux investisseurs étrangers et aux agences de notation qui pouvaient, bêtement, redouter que l’État se retrouve lui-même un peu court pour ses fins de mois.

Et puis, il est vrai que l’argent ne manquera pas. D’ailleurs, presque en même temps qu’Arnaud indiquait que les sprinklers à pognon seraient ouvert en grand pour les entreprises demandeuses (et correctement acoquinées avec les bons rouages gouvernementaux, bien sûr), on apprenait que le gouvernement allait offrir de nouvelles facilités de crédit … aux Collectivités territoriales.

Oui, vous avez bien lu : pendant que le pays croule sous les taxes à en faire crever de plus en plus d’entreprises, les élections s’approchant, Bercy ouvre en grand ses grosses vannes pour les collectivités et calmer leur soif de pognon des autres.

Mais là encore, rassurez-vous. On parle ici de ces municipalités, de ces collectivités qui n’ont jamais couiné parce que mouillées dans des prêts toxiques, qui ont toujours eu le souci de gérer le denier public au plus près, de faire, littéralement, de la dentelle ou du point de croix en matière de comptabilité publique, bref, de gérer l’argent des autres avec la finesse d’un épépineur de groseilles et la précision d’un horloger !

Quand noir, c’est noir, quand il n’y a plus d’espoir, lorsqu’un imbécile a cramé la lumière au bout du couloir, c’est à ce moment précis que toutes les vannes à pognon s’ouvrent et où Nono, à poil dans une piscine de billets, s’écrie « Soirée Mousse » en jetant son verre de champagne par dessus son épaule.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires255

  1. bbph

    Votre billet ce matin est carrément à côté de la plaque. L’info du moment c’est tout de même ces histoires de singe et de bananes. Je comprends pas que ça ait pu vous échapper.
    Sinon, moscovicidose a dit ce matin que la croissance s’aplanissait un peu négativement, mais que c’était pas grave car c’était prévu. Le pays a un avenir tout rose de croissance et de papouilles (copyright Conne-bendit) devant lui.

    1. Tribuliste

      Sachez que toutes ses interviews ont été enregistrée il y a 18 mois… depuis ils l’ont replacé dans son mausolée.

    2. Jacques

      Je trouve justement que le rideau de fumée antiraciste, lui, est carrément hors sujet des problèmes du moment et super bien pratique pour faire oublier la réalité, la dure réalité… Ceci dit, le socialisme et la réalité, ça fait deux.

        1. val

          Sympa cette vidéo d’Onfray. Je ne suis pas toujours d’accord avec ses positions mais ce type est un vrai libre et courageux et a ce titre mérite mon respect.

      1. Deres

        C’est une polémique tellement artificiel qu’ils n’ont en fait pas du tout réagit au moment des évènements … Ils montent au créneau avec plusieurs jours de retard, le temps de faire des réunions de coordination de leur réactions outrés …

    3. Duff

      On ne parlera pas non plus des moindres rentrées fiscales que prévu 11 mds pas grand chose, ni que l’investissement baisse et qu’on est le seul pays en Europe dont l’indice pmi repart à la baisse..

      Tout beigne, il y a pas de problème, aucun problème. Raymond Domenech se réjouissait de gagner les match de l’équipe de France de foot par 0/0, Moscouvici fait mieux, il fait de la croissance avec une contraction du PIB.

      Ils sont totalement fous!

      1. eheime

        Ils s’en fichent.
        Gouvernant de la France, c’est vraiment pépère comme taff.
        Tu fous tes pieds su’ le bureau, tu lis le journal.
        Tu dis deux trois sotises si on te poses des questions
        De temps à autre tu proposes un ‘plan d’action’
        Un truc fumeux préparé sur un coin de table entre deux grilles de loto
        Et v’la le travail
        T’as aucun compte à rendre
        Aucun boss pour te casser les c..
        Et les journaleux qui sont sensés évaluer ta prestation te lechent les roubignoles, donc pas soucis
        De toute façon pour évaluer quelque chose, il faudrait d’abord qu’ils pigent quelque chose, donc en fait il n’y a vraiment aucun soucis
        Si les gens s’inquiètent autour de toi, et si toi meme tu te rends compte que ça va vraiment mal .. tu t’en fiches !
        Tu décroises les jambes du bureau et tu les recroises dans l’autre sens
        Car en fin de compte, qui va te sanctionner ? Personne.
        Quand tu es manutentionnaire sur une usine à la chaine, même là, même en étant syndiqué, tu peux être sanstionné pour faute grave avec des sanctions et tout et tout
        Mais quand tu es gouvernant, que tu diriges 65 millions de bonhommes, en leur expliquant jusqu’à comment ils vont faire pipi, non
        Elle est pas belle la vie ?
        Bon, en fait je caricature un peu, car tu risques quand même quelque chose : à un moment donné, il est possible qu’on te demande de partir, et ce sera fini les petits fours, les salons dorés et la voiture avec chauffeur (quoi que ..)
        Mais rassures toi, ta retraite, ton petit salaire mignonet, tout ça tu le gardes à vie

      2. Tribuliste

        A Duff : en effet, après les municipales, le gadin fiscal va être sensationnel… planquez vos ronds ça va être saignant!

        1. hussardbleu

          en bel argot classique, je ne parle pas du très artificiel verlan, simpliste et dépourvu de poésie, « y aller du gadin » avait le sens de risquer la peine de mort, ou d’y être condamné….

    4. kloupa

      Comme le dit le directeur de Minute, feuille de chou pour beaufs franchouillards, un grand merci à ce gouvernement dont la moitié s’occupe de la Une de Minute, pendant que le bateau coule. Par ailleurs, le racisme contre Madame Taubira est très contre-productif, car cela la victimise.
      Or, elle est impopulaire, non pas parce qu’elle est « noire », ou qu’elle ressemblerait à un singe, mais parce qu’elle fait une mauvaise politique: mauvaises lois, mauvaises consignes données à la justice Française. C’est pourquoi, je dis simplement: « Taubira, démission ».

        1. Deres

          Il attendra probablement après les municipales pour remanier. Si ce ne sont pas le désastre annoncé, ce sera après les européennes qui font plus dans le vote sanction sans bénéficier de l’effet candidat sortant ni triangulaire avec le FN.

          Les 2 options évoqués sont Valls et Aubry car cela permettrait une sorte de cohabitation interne avec des non-hollandistes afin de préparer 2017. Mais le premier aura contre lui les écologistes et de nombreux progressistes ce qui rendra les votes difficiles à l’Assemblée. Il a docn peu de chance d’accepter. Pour la deuxième, la question est de savoir pour quel politique car c’est la dame des 35 heures qui est à l’origine du caca actuel …

          1. Deres

            Au final, cela signifie donc encore au minimum 6 mois de désastre avec un gouvernement qui se bouche les oreilles. Et puis après rien de bien probant. Valls est certainement plus intelligent mais cela reste un socialiste avide et clientéliste. Si il vise 2017, il sera probablement prêt à vendre le pays pour acheter le plus de voix possible. Quand à Aubry, cela se passe de commentaires.

            1. eheime

              @ Aristarque

              C’est également vrai lorsque l’on ne l’a pas comme Maire.
              Tenez par exemple moi je ne l’ai pas comme Maire, et j’ai envie de dire « surtout qu’elle reste là bas ! ».

              @ tous
              Sinon je vois bien Delanoe monter en grade. D’autant qu’il laisse la place à Folle-dingo
              Il est bobo comme il faut, un rien homo, claqueur de thunes qu’il n’a pas, bref c’est le politicien parfait., 100% socialo-approuved.
              Mais peut-être se voit il un destin Présidentiel plutôt que Ministériel. Mais le choix n’est pas facile car 2017 quand on est encarté PS , on part pas gagnant. Mais c’est quand même jouable, c’est quand meme l’electorat français qui vote, donc même l’impensable est possible. C’est pas comme s’il demandait des comptes parfois.

            2. Duff

              Comme Valls, Notre Dame de Paris est un as de la comm’ et comme pour Taubira, c’est facile de vous traiter de facho réac vilain pabo si vous osez formuler une critique, bonne pioche donc!

          2. vengeusemasquée

            Aubry ce serait bien parce que mon homme m’a dit un jour « si Aubry avait été élue ou choisie comme PM, je serais reparti aux US « . Je saurai m’en souvenir !!! 😈

        1. carpediem

          c’est vrai que je n’aime pas Taubira et son racisme anti blanc , ses projets de loi laxistes, mais l’avoir insultée de cette façon est stupide car totalement contre productif. Maintenant, grâce à ces abrutis, toute contestation va s’apparenter à l’extrême droite et ça, cela plaît bien à la gauche qui ne rêve que de « stigmatiser » le français moyen qui lui met le nez dans son caca.

          1. jicébé

            Kloupa : « Par ailleurs, le racisme contre Madame Taubira est très contre-productif, car cela la victimise.
            Or, elle est impopulaire, non pas parce qu’elle est « noire », ou qu’elle ressemblerait à un singe, mais parce qu’elle fait une mauvaise politique: mauvaises lois, mauvaises consignes données à la justice Française. C’est pourquoi, je dis simplement: « Taubira, démission ». »
            Plus que tout à fait, si c’est possible, d’accord.

            1. GameOver

              @ Higgins
              Corto il m’enleve les mots de la bouche… Belle tirade qui vient du coeur… si on peut dire.

            2. Franciskus

              Même analyse, mais faut jamais négliger l’aspect physique des gens, surtout en politique ; d’ailleurs on a jamais entendu Rama Yade se faire traiter de guenon. Il dire faut que cette dernière est jeune, jolie, et intelligente, contrairement à notre garde des sceaux, qui, effectivement, ressemble à Lucy (j’ai droit, Lucy n’était pas un singe, et en plus était noire, en tout d’après schtroumpf noir à lunette, alias super trempe, alias Lilian thuram)

          2. Eole

            Racisme anti-blanc???? Mais vous savez bien que d’après SOS Racisme, cela n’existe pas racisme anti-blanc! ;-))

  2. Le Gnôme

    Merci, monsieur Monte et Bourre, avec vous nous sommes sauvés, la croissance sera négative, mais c’est quand même une croissance, non ? Les lendemains qui chantent pour les entreprises se feront au tribunal de commerce et le seul gisement de boulot sera chez Paul Employ qui devra embaucher massivement moyennant une p’tite taxe.

    Ce pays est archi-foutu, que le dernier qui partira n’oublie pas d’éteindre la lumière.

    1. Aristarque

      De la lumière il n’y en aura plus! Celles installées au bord des routes, sous les flonflons pour « la sécurité » sont éteintes maintenant et pour longtemps… 😐

  3. Tribuliste

    Là vous usez vos qualités de détracteur en chef à traiter d’un sujet si…vil. Cet homme aurait fait un très bon Général dans l’armée US ; on rase d’abord on réfléchit après.

    De toute façon le trou noir étatique absorbe tout sans distinction : finances, droits, libertés, propriétés et brade ce qu’il devrait protéger : finances, droits, libertés et propriétés.

    Arnaud, notre si cher enfant du pays des Justes, n’est que le résultat d’un petit con qui n’a jamais été cadré : un grand con à responsabilités.

    Et il en use le bougre, à tel point qu’on lui laisse champ libre pour pas déranger ses pôpas Hoglande et Zayrault pendant leur sieste.

    Toutefois les « petits » de l’éco nationale font savoir de plus en plus ouvertement leur ras le bol, et menacent de désobéissance fiscale. On y vient, on y va tout droit : si les 85% de nos entrepreneurs se fâchent on peut envisager un schisme.

    Fin de l’histoire Socialiste ou page blanche Communiste?

    On va très bientôt être fixés.

    1. max

      Ca fait aussi penser à 14-18 et le général Nivelle, quelques mètres de gagnés après plusieurs centaines de milliers de cadavres.

      1. Aristarque

        L’ analogie est convenable avec ce brillant tacticien de Nivelle. Avril 1917 : il pleut des cordes sur la Champagne après de nombreux épisodes neigeux. Le terrain est gras, collant et dérapant à souhait. Le point d’ attaque a été admirablement choisi : les Teutons sont sur la crête et les Français tout en bas de coteaux à fort beau coefficient de pente. Naturellement, nos fantassins à l’ assaut portent un barda pas possible sur le dos parce que, vous comprenez, une fois les Teutons décramponnés de leurs positions, ce sera tout schuss nach Gross Berlin et il faut anticiper que les-pioupious auront besoin de quelques impédimenta pour y arriver. Résultat selon les images d’archives : les fantassins n’ arrivent pas à avancer dans la boue, glissent, pataugent, tombent dans la boue sous la pluie, le tout sous un feu d’enfer des Teutons dont les lignes ont à peine été écornées par l’ artillerie française mal placée (en contrebas) et gênée par la mauvaise météo. Quant aux chars français dont c’est la première sortie en combat, ils sont trop lourds pour le terrain, trop lents et mauvais manoeuvriers, s’ embourbent et seront tous détruits par les tirs allemands d’ autant que la conception en est ahurissante : le réservoir d’ essence est latéral et dépourvu de blindage… Résultat des courses: 100.000 hommes blessés ou tués en trois jours, des avancées territoriales ridicules et un gégène qui ne trouve rien de mieux à déclarer que s’ il a échoué, c’est parce qu’il n’ a pas eu assez hommes au lancement de son offensive…

        1. Tribuliste

          Autres temps autres meurtres… Ces récits de boucherie organisée me font toujours frêmir 🙁

          Et la preuve encore une fois qu’historiquement les dirigeants français sont les meilleurs ; heureusement pour nous, l’avènement du privé nous a tiré d’ornière, jusqu’à aujourd’hui .

          1. Pirouli

            André Maginot qui fait l’éloge funèbre de Nivelle.

            On dirait une blague.

            Je me demandais si lors de ces commémorations, la famille Wendel sabre le champagne toutes les années ?

            « Attaquons, Attaquons, Attaquons » Psalmodiait Joffre.
            « Comme la lune » répondait Lanrezac (limogé dès le 3 septembre 1914).

            Lanrezac s’étonnait notamment que le gouvernement ait pu confier le poste de généralissime à Joffre, tout juste capable de « concevoir des pissotières blindées! ».

            Les incompétents étaient déjà bien planqués dans de jolis bureaux à l’époque.

            1. Peste et coryza

              Ben oui
              Quasi héritiers de leur fonction, moulés à saint cyr, et en plus, formés aux guerres du 19eme, gagnées par la cavalerie…

              Les généraux anglais étaient aussi de sacrés nazes… parfois pires que les français.

            2. Duff

              Citations de Ferdinand Foch, attention, ça décoiffe :

              Ce n’est pas une paix, c’est un armistice de vingt ans. » (1920)
              « De gouverner, c’est prévoir, on a fait: gouverner, c’est attendre » (Les Cahiers – 1926)
              « J’aime mieux une armée de moutons commandée par un lion qu’une armée de lions commandés par un âne. » (Les Cahiers – 1926) [cf le titre du bouquin de Charles Gave]
              « Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir… »
              « Mon centre cède, ma droite recule. Situation excellente, j’attaque. » (Première bataille de la Marne – 8 septembre 1914)
              « Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c’est déjà trop.»

        2. Deres

          Noter la constance du discours français dans l’échec. Ce n’est pas de ma faute, ma méthode est bonne, il fallait persévérer pour y arriver.

          Tout comme Hollande trouvera bien un soupçon de reprise en attendant assez longtemps, il me semble qu’avec un ou deux millions d’homme la tactique de Nivelle était imparable pour l’emporter à un contre 100.

  4. LeRus

    Arghhh! Dans un même billet une photo de Montebourg et de la Folle du Poitou: Vous voulez la ruine des lecteurs de ce blog en frais de remplacement de claviers noyés de café et d’écrans cassés de rage? 😀

    Merci de tenir cette vigie.

  5. Higgins

    « Et il faut bien avouer qu’actuellement, la situation du gouvernement est tout de même fort mal en point, avec ses deux bras coupés, ses deux jambes pétés, ses yeux fermés… » Référence directe au film de Dupontel, « Neuf mois ferme » dont je recommande vivement la fréquentation tant il est drôle (http://laplumedaliocha.wordpress.com/2013/11/04/rire-de-tout-avec-dupontel-oui/)
    Sinon, hier, le hasard me faisait déjeuner avec un des responsables français de l’assurance-vie. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce responsable trahit quelques inquiétudes et ce n’est pas l’ensemble des mesures intelligentes prises par nos frétillants clowns qui va le faire changer d’avis. Au lieu de déblatérer des stupidités comme celle qu’a sortie hier Moscouvici, « le repli de la croissance au troisième trimestre n’est pas un indicateur de déclin », nos crânes d’œuf devraient se soucier un peu plus de la réalité des choses. Dans le cas contraire, les yeux vont rapidement les piquer et la douleur ne passera pas avec une simple aspersion d’eau.
    Quant au ministre des veaux sous la mère, on devrait le renvoyer rapidement au jardin arracher les mauvaises herbes (s’il est capable de les reconnaître), voilà ses seules capacités. Qu’il continue encore sur ce chemin et la ville éponyme de la Manche va demander à changer de nom pour échapper aux lazzis.
    Dernière chose, le président UMP de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, Gilles Carrez, découvre la réalité de la courbe de Laffer: « La saturation fiscale est telle que les contribuables modifient leurs comportements, vont en masse refuser d’investir ou d’avoir de la recette supplémentaire pour les professions indépendantes. Il y a aussi probablement des délocalisations d’entreprises et de particuliers, du retour du travail au noir sur les emplois familiaux, de la fraude fiscale via les carrousels de TVA ».
    CPEF

      1. ertyu

        <<Ils ont des toilettes chimiques mais ils vont quand même faire ça chez nous. Le cabinet du préfet m’a dit que c’était une habitude culturelle ! »,

        s’énerve Édith Cresson

        1. Nemrod

          Un petit château avec 7-8 hectares de terrain…
          Avouez que d’avoir aussi peu de talent pour quoi que ce soit ( d’officiel s’entend) et d’arriver a de tels niveaux de revenus laisse songeur.
          Mais après tout , ont peut être millionnaire sans revenus si on est soce…cf le fils Fabius.

      2. Peste et coryza

        Bien fait pour elle.
        Ainsi, nos politicards savent désormais ce que c’est que de côtoyer les roms et autres « jeanduvoyage ».

      3. LNB

        Enorme! Franchement, c’est une habitude culturelle donc pour le vivre ensemble, il n’y a rien à dire…
        Pour Nono, c’est malheureusement classique. Ce gouvernement, plus encore que les précédents, ne s’intéresse qu’aux élections… Avec toutes les expériences PS foireuses et qui se sont toutes sans exception terminées par une branlée aux élections depuis 81, c’est quand même triste que ce soit leur idéologie qui ait pris le pas sur toute la société, l’économie, les médias… Faut le faire…

        1. eheime

          J’espere qu’ils vous tout fracasser chez elle.
          Ca lui apprendra un peu la vie réelle.
          J’espere qu’elle n’en dors pas de la nuit

          Elle paie les conséquences de la politique qu’elle a elle-même mis en oeuvre.
          20 après il y a quand meme une justice 🙂

          1. Tribuliste

            Non l’état va intervenir pour préserver son patrimoine : vu son âge (80) il se dit qu’une succession approche, yabon!

    1. sabrauclair

      C’est là qu’on voit que le pouvoir ça paye.

      J’habite Angers et j’ai vu le magnifique petit manoir que l’ex-maîtresse de Mitterrand, pardon, l’ex-premier ministre, s’est payé avec vos sous.

      C’est bizarre, aucune réaction des comités pro-Roms pour dénoncer une attitude d’un racisme insoutenable.

  6. Bof

    J’adore le graphique sur le travail de Nono. Bonne poilade du matin, merci !
    Nouveau sondage paru ce matin: 14% d’opinion favorable pour le gouvernement. Maintenant j’en suis sûr, ils ont décidé de battre un record et de passer sous les 10%. Pour atteindre ce bel objectif, rien ne vaut un Nono laissé en roue libre.

      1. Nemrod

        Tant qu’on peut emprunter…ça se cassera la gueule mollement, avec accélération continue mais imperceptible.
        Ah, par contre le désastre final vaudra le coup d’oeil…de loin.

          1. LeRus

            Je commence à rejoindre les idées des différents Mr Doom (sur ce site et ailleurs).

            Ce sont mille et une petites choses comme celles-ci qui montrent que ça commence à être très, très mal barré.

      2. vengeusemasquée

        C’est bien connu, on a la productivité horaire la meilleure du monde. On a les records qu’on mérite…

        1. gem

          C’est exact, et logique puisque tout ceux qui n’ont pas une productivité d’au moins 14 €/heure (le SMIC superbrut) sont interdit de travailler.

  7. Giraud

    Les banques ont bon dos et, Montebourg en rajoute …

    Je ne plains pas les banquiers, ce sont des salauds qui ne fonctionnent qu’avec la machine à calculer.
    Quand même, une réalité, le calcul des risques c’est leur métier . …

    Et là, dans notre période de sur taxation, je pense que leur machine à calculer donne parfaitement la « température » financière de l’avenir « à cour terme » des entreprises françaises et donc, celle des investisseurs potentiels …

    Un banquier qui aujourd’hui dirait à un de ses clients, investissez dans l’avenir d’une PME française, serait un escroc.

    Tout comme un industriel qui investirait sur l’avenir français de son entreprise, serait un imbécile.

    http://alaingiraud.eklablog.com/recent

  8. Sisyphe

    Tout cela est bel et bon mais citer les Athéniens et les Perses, et oublier les Satrapes, c’est honteux.
    Raciste, va !

  9. Laurent

    Encore une fois, brillant et très très drôle 🙂
    « avec la finesse d’un épépineur de groseilles » m’a tué !

    Et parce qu’être libéral, c’est tenter (si possible) d’être objectif, voici un article qui, grosso modo, contredit tout ce que j’ai pu lire ici ou ailleurs de la part de nos très actifs libéraux à plume : http://bit.ly/1gH6u0E
    Est-ce que la dégradation de la note de la France par S&P est d’ordre idéologique, ou réellement économique ? Étant ni économiste, ni encarté à droitougauche, quelqu’un dans la salle pourrait-il m’éclairer sur le billet de Paul Krugman ? Merci.

      1. Aristarque

        Il félicite le système français de santé pour être performant moyennant un coût raisonnable… Cela se voit qu’ il ne le paie pas. Et, aucun étonnement de sa part que cette merveille pourtant dépourvue de copyright soit aussi peu dupliquée…

        1. Guillaume

          Ils sont marrant, les Moore, Krugman et consorts, avec cette antienne, « mécéfabuleucesystaim », bah venez les copains ! Bon, anticipez en prenant déjà le billet du retour…

      2. Deres

        Il doit être content !
        A défaut d’une attaque extra-terrestre sur la France pour avoir tout à reconstruire comme en 45, nous avons Hollande qui détruit toute l’économie à grande vitesse !

    1. max

      D’un autre côté, les prévisions et notations de SP sont du gros pipeau vu comment ils notaient les PIIGS avant 2008.

      1. Deres

        Si j’ai bien compris, les notations correspondent grosso-modo à la probabilité de faire défaut dans l’année qui vient. Cela sert donc seulement à estimer le risque à court terme sur un porte-feuille ou sur des transactions. Pour l’année suivante, ils donnent juste une perspective. Il ne faut pas leur en demander plus que cela. Il n’y a pas de prévision à long terme dans cette notation. La France a très peu de chance de faire défaut en 2014 même si elle est en déclin.

  10. Aristarque

    Bon, mise à part la Presse qui est subventionnée pour ne pas pouvoir refuser d’en parler en dépit de leur inanité, qui de normalement sensé ose risquer de s’ intéresser encore aux propos de Moscovici? Certes, une croissance négative est moins intéressante qu’ une positive mais que ne donnerait-on pas pour « bénéficier » de telles innovations?… 😈

  11. romin dubois

    attention il est capable de se reproduire interdisons lui l’entrée d » une banque ……………….de sperme

        1. hussardbleu

          Hmmmm ! fait plusieurs fois que tu évoques ce point…. mais bon, faut pas gâcher, et vu les photos, je veux bien manger le hareng rouge….

        2. Peste et coryza

          Ah bon ?
          Elle a beau être de gauche, un fruit pareil, c’est fait pour être consommé…

          Je rappelle aussi que Berlusconi, malgré ses 70 berges, tenait toujours la forme niveau tissus spongieux.

          1. Tribuliste

            Oui enfin plus tissu social le bonhomme, et ses relations avec le Comte Hambanq l’ont bien aidé dans son accès au libertinage financier et donc, corporel 😉

  12. kloupa

    Monsieur Montebourg veut ouvrir les appels d’offre des administrations aux PME et TPE: quand on sait que l’administration, en général, est parmi les payeuses les plus tardives, c’est qu’il leur veut vraiment du mal. Par ailleurs, comme ce clown-ministre parle de « résistance », c’est qu’il doit prendre le maquis derrière les lambris dorés de son bureau de Bercy, aux meubles neufs ultra-design made in France! Un peu de pudeur, Monsieur le ministre: ce ne sont pas les Français qui ont sifflé et hué François Hollande qui mettent en péril la République, ce sont les politiques comme vous et ce gouvernement, qui décrédibilisent la démocratie représentative…

    1. Le Gnôme

      Vu la complexité des appels d’offres, la masse de paperasse à fournir, la longueur des délais de paiement , je doute que les TPE se précipitent en masse.

      J’avais essayé il y a longtemps, on me demandait une attestation sur l’honneur comme quoi je n’avais pas été condamné à la Libération, alors que je suis né après. C’était en 1994, 50 ans après celle-ci.

      1. Aristarque

        Exactement! Bien trop de paperasses à fournir quelle que soit la taille du chantier=des heures de travail pour un résultat trop aléatoire. Et puis pour bosser sans le moindre acompte d’ achat des fournitures et être payé à la saint glin glin, aucun intérêt à se bousculer au portillon… 😐

      2. Calvin

        Normal qu’on vous demandait une attestation sur l’honneur de non condamnation à la Libération… car… l’Etat était en »Résistance »

        Désormais, grâce à Arnaud qui entre en « Résistance », on demandera aux TPE qui veulent bosser pour (et éventuellement être payé par) l’Etat de fournir une attestation sur l’honneur de non évasion fiscale !

        Pire que les racistes, les fascistes, les abstentionnistes, il y a… les entrepreneurs.

    2. Aristarque

      Descendhameau ne peut pas recevoir ce genre d’ arguments : il appartient au camp du Bien pour lequel la pureté éthérée des intentions sert d’ excuse au n’ importe quoi mis en oeuvre. Ne pas approuver leurs débilités dessert la Grance en conséquence…

    3. Franciskus

      Du bla bla électoral : on a déjà essayé, on s’est fait tapé sur les doigts par la commission européenne. Il est strictement interdit de réserver des marchés à qui que ce soit (sauf les boîtes qui font bosser les travailleurs handicapés). Au mieux, on alloti les marchés pour que les petits soient interéssés . c’est tout.

      1. vengeusemasquée

        Oui enfin tout est question de rédaction. Que celui qui n’a jamais truqué un cahier des charges jette la première pierre. 😆

  13. Duff

    Je recommande à tous les experts de BFMB 1ère partie. Jean de Belot est très bon : « traitement du cancer à l’isopaïne » « Les gogos qui appellent la commission européenne l’Europe » etc..

    1. Nemrod

      La Lysopaïne !
      Marche très bien : au bout de 3 mois : plus de cancer.
      Bon, plus de malade non plus, d’accord….

  14. LM

    HS. De mon coté, je connais deux chefs de petites entreprises qui ont décidé de se mettre en grève : dorénavant ils ne travailleront que pour payer les factures, pas plus.

    1. Le Gnôme

      Un anesthésiste d’une clinique m’a dit ce matin qu’il partait pour quinze jours pour optimiser sa feuille d’impôt. Les professions libérales bossent moins pour payer moins d’impôts.

      1. Nemrod

        Il ferait mieux de partir pour 365 jours renouvelables.
        Son job est recherché partout.
        Les protocoles sont quasi identiques partout.
        Y a que la feuille d’impôts qui diffère.

  15. Peste et coryza

    A chaque jour, sa nouvelle taxe.
    http://www.pcinpact.com/news/84396-la-location-vehicules-entre-particuliers-cible-d-attention-fiscale.htm

    Pour les keynésiens, ok.
    Mais les libéraux naïfs (ceux qui croient encore au marché libre et non faussé, le genre qu’on forme à l’ENA) ne sont pas mieux… ce qui est coquasse, le marché de l’emploi dans l’administration publique n’étant pas du tout libre, et est très faussé (car biaisé par les grandes écoles, ENA en tête).

    1. mlallier

      Ces sémillants députés envisagent aussi de taxer à la TVA tout ce qu’on fait soi-même sans même y songer, afin que les lobbies correspondants soient dûment vengés : changer une ampoule, préparer un repas, repeindre sa cuisine, nettoyer la salle de bain, promener le chien, se faire le maillot, tenir un blog informatif, tondre la pelouse, se vacciner contre la grippe, laver la voiture, marcher en ville (il y a des taxis, que diable), marcher à la campagne (il y a la sncf et les compagnies de bus pour cela), dire du mal du gouvernement (il y a H16 pour cela), …

      Il va bien falloir trouver les 11 milliards qui manquent en recettes fiscales cette année, à cause de ces très vilains méchants mauvais citoyens qui préfèrent travailler moins pour être moins taxés, qui préfèrent donner aux œuvres plutôt qu’au fisc, qui préfèrent donner un petit billet plutôt qu’un gros chèque cesu.

    2. Higgins

      André Bercoff sort un livre « Je suis venu te dire que je m’en vais » aux éditions Michalon.
      « Parmi ceux qui partent il n’y en a que 3 % qui disent partir loin du fisc français de manière directe. Les autres fuient le fisc de façon indirecte, c’est-à-dire qu’ils veulent être libres !! Or que fait le fisc ? Il entretient des fonctionnaires. Et accomplit quelques investissements mais pas tout seul ; avec le partenariat public-privé (PPP), superbe arnaque sarkozienne tout aussi bien que socialiste, qui est en fait un moyen supplémentaire de s’endetter et donc de s’assurer de devoir encore et toujours payer des impôts.

      Et que font les fonctionnaires ou assimilés ? Soit ils ne font rien et c’est ce qu’ils ont de mieux à faire car en dehors de leurs coûts ils ne nuisent pas. Sinon ils écrivent du droit, des normes, des réglementations, des directives et ainsi de suite ! Puis par le biais d’inspections diverses et variées ils vont vérifier la mise en œuvre de leurs œuvres intellectuelles, qui débouchent naturellement soit sur des injonctions à faire des travaux pour se mettre aux normes, soit sur une amende, soit sur un procès, soit sur une fermeture de l’établissement ou de la société. Il est à noter que tout récemment l’inspection du travail a renoncé aux procès longs et coûteux et parfois dangereux pour l’administration, et obtenu le droit de prélever directement une amende. » (http://www.enquete-debat.fr/archives/je-suis-venu-te-dire-que-je-men-vais-dandre-bercoff-ed-michalon-23865)

      CPEF

  16. Maximilien

    Pleyel a fait faillite, fleuron de la belle industrie française, reconnue dans le monde entier… qui n’équipait même pas les conservatoires français. Forcément, avec ce matraquage fiscal incessant, impossible de concurrencer les grandes manufactures historiques (Steinway, Bösendorfer, Fazioli), les japonais qui innovent à tour de bras (Kawai, Yamaha) et les chinois qui sortent de nulle part (mais n’ont pas encore débarqué dans nos conservatoires).
    Bien sur, les médias et les politiques vous expliqueront que c’est la faute aux méchants chinois (décidément, qu’attendent-ils pour déclarer la guerre à la Chine vu que tous nos malheurs viennent de là-bas ?)

    1. vengeusemasquée

      évidemment, rien à avoir avec les méthodes de fabrication dépassées depuis environ 250 ans ni l’amabilité proverbiale des vendeurs de la marque. Tout-va-bien.

        1. vengeusemasquée

          Niet quand j’ai acheté mon piano il y a bien des années, je n’avais pas les moyens d’acheter Pleyel, même s’ils n’étaient pas encore strictement limités au très haut de gamme. Cela dit, ils sont réputés pour ça, oui.
          Dans le doute, j’avais quand même testé puis j’ai acheté Yamaha sans la moindre hésitation. Même si je ne joue plus trop, je ne regrette pas une seule seconde l’instrument que j’ai acheté. Enfin si, càd que si j’avais attendu un an, j’aurais eu un U1 Silent pour le prix d’un U1 mais bon, voilà. Eux, au moins, ont le sens de l’innovation.

          Après, comme je disais hier, Pleyel a eu aussi le malheur de « bénéficier » du label « entreprise du patrimoine vivant » qu’on pourrait renommer « entreprise momifiée » donc des subventions en l’échange de la conservation des postes et donc de l’absence d’innovation. Voilà le brillant résultat.

          1. Maximilien

            Très beau résumé.
            Les commentaires des médias m’ont vraiment fait rire, j’ai entendu un superbe « des pianos allant de 60 000 à 200 000 euros et donc réservé à des milliardaires » euh non ? Enchaînement sur un magnifique « victime de la concurrence chinoise et coréenne ».
            Les clients potentiels de Pleyel ? Les pianistes (professionnels ou non), les écoles de musique et les gens aisés qui mettent leur gamin à la musique directement sur un piano à queue. Tous ces gens-là vont acheter du Steinway ou du Yamaha et certainement pas un piano low-cost chinois sur lequel vous ne verrez jamais le moindre pianiste chinois jouer (mais qui ont le mérite d’exister et de permettre au plus grand nombre de s’initier à la musique)…
            On sentait bien le WTF éhonté de la part du journaliste qui ne sait absolument pas de quoi il parle.
            En 25 ans de piano, j’ai joué une fois sur un Pleyel, quand j’ai fait le tour des vendeurs pour acheter un piano à queue. Jamais croisé un seul dans aucun conservatoire, aucune salle de concert rien, nada, nulle part (je ne crois pas avoir jamais vu un concertiste jouer sur un Pleyel d’ailleurs). Pendant ce temps au Japon, Yamaha et Kawai bien conscient du combat quasi-impossible à gagner contre Steinway ont investi massivement dans le piano numérique pour pondre des machines aussi admirables que le Clavinova (une vraie merveille technologique et pianistique !).
            Pleyel lui ? Avec notre argent public, il a tenté le piano design. Avec 20 ans de retard sur Steinway

            1. vengeusemasquée

              Sans parler du fait qu’ils n’ont jamais été capables de se poser sérieusement sur le marché haut de gamme du piano droit que Yamaha et Kawai ont totalement trusté en quelques années sans aucune réaction de la part de Pleyel qui était pourtant sur un segment très proche à la base. Tout le monde n’a pas la place d’avoir un piano à queue, même un quart de queue, et le droit haut de gamme est devenu une véritable alternative citadine lorsque les jap’ ont commencé à construire des pianos beaucoup plus hauts que la moyenne. Je n’oublierai jamais le choc quand j’ai écouté un de ces pianos de plus 120cm de haut. Je n’arrivais pas à croire qu’une telle profondeur de son puisse sortir d’un piano droit. A côté, il y avait un Pleyel. Bon, c’était incomparable. La gamme U de Yamaha, c’est quand même 10 000 euros au minimum donc pas exactement le piano d’études pour gamin qui y passera 2 ans hein. Et ils les vendent comme des petits pains. Il y en a des tonnes dans les conservatoires.
              Quant au piano numérique, les progrès qui ont été réalisés dans le domaine sont totalement bluffants. On peut désormais avoir le son d’un vrai bon piano avec l’encombrement d’un jouet dans un studio à Paris.
              Voilà, vive la France.

            2. vengeusemasquée

              Quand j’y pense, ça aurait eu de la gueule quand même un piano numérique Pleyel, l’alliance de l’innovation et de la tradition centenaire. Ca aurait été chouette. Dommage.

    2. Higgins

      Pour la réalité quotidienne de l’activité économique dans ce pays gangrené par le Socialisme, ce témoignage trouvé sur le Net est éloquent:
      « …Hausses d’impôt sur le revenu, hausse de la TVA pour certains (ceux du bâtiment), augmentation des charges sociales, menaces sur ce qui reste de l’aide à l’apprentissage, hausse des cotisations vieillesse… Chaque semaine, ou presque, les artisans se demandent quelle nouvelle calamité va leur tomber dessus.
      Chantal Fernand est de ceux-là :« Ça fait 34 ans que je travaille et je n’ai pas augmenté mon revenu ! » Chantal affirme qu’elle a du mal à se verser l’équivalent d’un SMIC pour des semaines qui font largement plus de 35 heures.
      « C’est bien simple : sur 100 € de revenu, c’est le bout du monde s’il m’en reste 20 une fois que j’ai tout payé », constate l’esthéticienne qui n’a pourtant aucun salarié. « Des salariées, je ne peux pas en avoir, pas même une seule. Et pourtant ça devrait être mon but de former quelqu’un pour me succéder. Le but de tout artisan, c’est de vendre son entreprise au moment de la retraite. Mais avec tous les dangers actuels, c’est invendable ! »… »(http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2013/11/14/La-grande-lassitude-de-Chantal-1686482)

      1. Peste et coryza

        Mouais…
        Esthéticienne… le genre de commerce que les gens ne fréquentent plus dès qu’ils ont plus une thune.

        Les valeurs sures dans l’artisanat, c’est la bouche, le bois et le BTP.

    3. socialovici

      pas d’accord.je suis justement commerçant dans ce domaine.ce que je constate c’est que les français (et les conservatoires)ont pris l’habitude d’acheter du bas de gamme a moindre cout.c’est le nivellement vers le bas des gouts,ç.les instruments asiatiques sont souvent injouables et irréparables,et pourtant ils ont le droit de les vendre.les derniers facteurs français se battent certes avec un boulet a chaque pied ,mais ils sont soutenus par derrière par le gouvernement qui octroie de nombreuses bourses pour l’achat d’instruments haut de gamme.bref ,si en france on achetait moins,et de meilleure qualité,les bons facteurs s’en tireraient

      1. Maximilien

        Tout à fait: les bons facteurs qui s’en tirent d’ailleurs déjà à merveille. Contrairement à Pleyel.
        J’ai un U3S (modèle avec sourdine, fait chier !), un Clavinova CLP-380 et un Bösendorfer 170. J’ai appris sur une merde hongroise avant de débarquer au conservatoire et me faire plaisir sur des Steinway ou des Yamaha.
        Pleyel, c’était dans les livres de la bibliothèque. Des pianos excellents dans un marché de niche. L’excellence n’a jamais suffit dans un marché de niche dominé par des firmes affichant la perfection. Dommage qu’ils ne l’aient jamais compris.

  17. BetaRedex

    A propos du Twix et de la turlute, je n’etais pas au courant. On s’inscrit où? J’adore les Twix’s!

  18. carpediem

    A tous ceux qui veulent s’expatrier. Je vous livre l’expérience douloureuse d’un ami. Il vend tout ce qu’il possède en France pour acquérir une belle maison à l’étranger, au soleil. Avant de quitter définitivement son beau pays taxatoire, il fait plusieurs séjours dans ce pays et habite régulièrement cette maison. Un jour, juste comme il décide de s’y installer définitivement, il trouve la dite maison squattée par des locaux dont le respect des lois n’est qu’une vague idée. Démarches auprès des autorités locales, sans résultats aucun, des mois de paperasse pour au final, être obligé d’abandonner son bien au profit d’une famille de b…….s. Cet ami qui avait travaillé dur toute sa vie, a pété un câble, il vit maintenant dans une caravane pas très loin de chez moi. Alors, méfiance, ne négligez pas tous les aspects de votre expatriation! et ne laissez jamais un logement inoccupé.

        1. Peste et coryza

          Votre ami a cru être encore en France.
          Dans pas mal de pays, faut filer ce qu’il faut à qui il faut…

            1. ertyu

              Tjrs s’expatrier dans des pays respectant la propriété privée. Le soleil c’est bien beau mais y a des paramètres plus importants.

    1. DoM P

      Bla bla inutile…
      D’abord, on ne s’expatrie pas en commençant par l’achat d’une maison, c’est ridicule. On y va, on loue un bien, et, comme on est sur place, on commence à imaginer l’avenir.
      Mais avant même de s’installer en location, on s’est renseigné sur les us et coutumes du pays, surtout s’il n’est pas occidental. Et puis ses lois, bien sûr.

      1. ultimo

        @ Dom P
        Mais oui bien sûr,
        1) quand on doit payer un petit impôt en France, c’est tout de suite du vol, de l’extorsion de fonds, de la dictature socialiste.
        2) Quand on se fait voler son domicile dans un pays étranger par des locaux xénophobes ….c’est bien fait pour sa gueule

        Un peu sommaires vos raisonnements.

          1. Peste et coryza

            @ultimo
            Ben oui. Après tout, ils sont dans leur pays !Ton pote n’est qu’un étranger.
            Y a que la France qui se prostitue à ce point à la canaille étrangère (avec l’aide des gauchos bobos).

            En règle générale, la canaille locale a plus de droits que l’honnête immigré récemment arrivé. Une fois que ce dernier aura fait ce qu’il faut et payer ce qu’il faut à qui il faut, ça changera, et la canaille sera dégagée (sauf si certaines de ces canailles ont des accointances ou payent ce qu’il faut à qui il faut).

            L’affaire du DAL et de la vieille de 84 ans illustre la décadence de la France, où son petit peuple est obligé de supporter (avec son porte monnaie et son espace) la canaille étrangère, elle même soutenue par des gauchos (futurs cadres du PS ou du FDG : c’est comme cela qu’ils sont cooptés par la hierarchie du PS).

          2. ultimo

            @ DoM P
            Tu réponds sur un autre sujet, en parlant du DAL et de gens qui se font squatter en France.
            Je n’ai jamais parlé de ça.
            En revanche, je trouve inadmissible de dire qu’un mec qui s’expatrie et retrouve son domicile squatté dans un pays étranger -> c’est bien fait pour sa gueule
            .

            1. DoM P

              Oui, ben toi tu vas chercher ailleurs dans le monde la petite bête qui va valider tes fantasmes, mais tu refuses de voir le gros tas de fumier sur lequel tu trempes tes fesses.
              Tu ne me parles pas du DAL ? Faux. Tu parles d’expropriation illégale. Et tu dis que ça ne se produit pas en France.
              T’as tout faux, mon gars…

            2. Peste et coryza

              @ultimo
              DomP a raison.
              Certains pays n’ont pas de cadastre, etc… et se foutent bien des étrangers.

              Ton pote aurait de se faire connaitre des autorités étatiques (hou le vilain mot !) et raquer ce qu’il faut.
              1 : Acheter le soutien de la police Marocaine, c’est pas si cher…
              2 : pour eux, on est des koufars.
              3 : En plus, les marocains comment à en avoir marre des expatriés français qu’ils rendent l’immo local inabordable…

    2. Wapi

      Une expatriation ne doit rien au hasard, c’est une longue et douloureuse bataille. C’est vraiment une forme d’entreprise libérale, et pour laquelle on a un semblant de plan, avec options A,B,C… Bien connaitre les lois, et les droits et devoirs de l’expatrié… car en quittant la mère patrie nourricière vous devenez un immigré… vous passez de l’autre côté du miroir.

    3. LeRus

      C’est où? Ce serait utile de savoir. Il doit bien exister des types dans un bistrot local prêt à se faire quelques thunes pour faire un peu de sport avec une barre de fer…

      Bon, je passe sur l’idiotie de tout vendre puis d’acheter à l’étranger puis s’y installer, tout à été dit.

      Votre pote, il n’a pas l’impression tout simplement de s’être fait avoir? Ça ressemble à une bonne arnaque des familles votre histoire!

      Sinon, si ça vous intéresse, j’ai des blousons en cuir tombé d’un camion pas chers. Je vous fait un prix si vous en prenez deux. :mrgreen:

      1. GameOver

        Si ca l’interesse votre ami, j’ai un Toy 4×4 2013 0km pas cher a vendre.
        25% de remise sur le neuf. Une toute petite marque sur le bas de caisse quand on l’a sortie de la vitrine mais faut vraiment avoir le nez dessus.
        Carte grise vierge : on peut choisir le son numero dans une liste de 4×4 de la meme couleur.

      2. Tribuliste

        lol mais si j’ai bien suivi le pays en question regorge de peaux de chèvres… et de touristes qui se font tanner !
        Oui le Maghreb c’est bien joli, mais gaffe aux investissements, même des plus qu’avertis s’y font filouter (y compris par l’administration)…

    4. Franciskus

      alors quitter un pays socialiste pour un autre pays socialiste cétrékon. Evidemment, si votre ami est allé en Afrique ou dans (certains) pays d’amérique latine, ou la règle de droit est inexistante, ou pas respectée, forcément… Mon beau père, ancien expat d(‘afrique centrale, avait connu un mec qui s’était fait roulé : son vendeur avait vendu le même terrain à 6 acheteur différents… forcément, là bas, pas de cadastre, pas de conservation des hypothèques, notaires bana bana…

      1. Tribuliste

        En amérique latine les intermédiaires ont pignon sur rue. Les snober revient à se tirer une balle dans le pied. Et pour la validité du titre de propriété rien de mieux que sa propre présence un temps de préférence assez long au début, et ensuite payer quelqu’un en son absence 🙂

        1. Franciskus

          C’est très vrai. Et vu les salaires la bas, il est très peu onéreux de se payer un intendant à plein temps.

    1. gem

      c’est pour le prix de l’humour politique. C’est à qui sortira la plus grosse blague, et la concurrence est rude 🙂

      1. gem

        plus précisément « Prix de la Banque royale de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel ». Et tout à fait mérité, en plus. Mais avoir un Nobel n’empêche pas de professer des idioties, voire des horreurs.

    1. gem

      ouais c’est un complot. En fait M. Krugman est en mission pour persuader les français de ne rien changer à leur politique qui va les planter, de façon à ce que la France ne puisse plus contester la domination US sur le plan électronique.
      Mais Krugman ne le sait pas, il est de bonne foi, il a juste été choisi par la NSA.
      Diabolique, non ?
      (oui c’était de l’humour, second degré)

  19. Korrigan

    (@Duff) Jean de Belot qui en a profité pour mettre en perspective réaliste – dans l’état de déliquescence de notre pays- les vertus pédagogiques de l’incompétence.

    Illustrant par là même le pernicieux déséquilibre dans ce pays entre une sous attractivité économique et une sur attractivité sociale.

    Mais dernier recours et ultime espoir pour une économie ficelée, roulée sur les rails du chômage avec un train social et fiscal dévastateur qui approche grande allure, c’est alors que :

    Eh, eh, Nono est arrivé
    Sans s´presser
    Le grand Nono, le beau Nono
    Avec son ch´val et son grand pipeau
    Avec son flingue et son grand fiasco
    Ah! Ah! Sacré Nono, va!

  20. johnny-rotten

    La cote de popularité d’Hollande 1 er est tombée à 15%
    ça ne peut pus durer.
    Il ne devrait plus avoir le droit de diriger le pays et se maintenir par la force.

        1. Peste et coryza

          ça part d’une bonne intention.
          1 : il faut déjà créer un cadre susceptible d’attirer les chercheurs et ingés dont la corée du nord manque cruellement.
          2 : virer les Lyssenko locaux (qui généralement sont bien potes avec le 1er secrétaire du parti)
          3 : penser que le chercheur est généralement très critique de l’endroit où il est, et de ce qui se fait dans sa discipline : normal, c’est son job.
          4 : organiser des passerelles vers le privé pour que se monte des boites exploitant les bonnes idées des chercheurs, ou alors leur permettre de faire ça à la fac.
          5 : avoir de quoi financer ces startup…
          6 : avoir les cadres non scientifiques nécessaires à ce genre de boites. Donc avoir le cadre qui peut les attirer (rappel : mis à part des commissaires et des officiers, la corée du nord manque cruellement de cadres)
          7 : motiver ces gens, sous peine d’avoir des chercheurs ayant la même production scientifique que sous Mao (aka : ils font semblant de nous payer, on fait semblant de travailler).

          Bref, c’est mal barré.

    1. LeRus

      C’est le genre d’article sur le genre de site qui est à montrer dans les écoles pour donner un exemple sans ambiguïté de ce qu’est la propagande, la vraie.

      Mais bon, pendant qu’ils écrivent de tels articles, ils ne massacrent pas de chatons, c’est déjà ça (par contre, en ce qui concerne les nord-coréens, c’est moins sûr).

  21. Istvan

    Demain Mermet consacre son émission à Ayn Rand… Ca va être sportif (triste et drôle à la fois… aussi).

    Ce serait pas le top du top si h16 nous mettait à disposition un forum ?

    1. Istvan

      C’est hors sujet, je l’avais mis entre balises mais ça a été pris pour du HTML et retiré automatiquement… mea culpa.

      1. Istvan

        Merci ! Je connaissais pas (comme un gros naze).
        … c’est pas bon pour la productivité ça (hein VM 😉 )

    2. gem

      Ce qui soulève deux questions
      1) comment est-il possible que Mermet s’interesse à Ayn Rand ???
      2) comment est-il possible que tu sois au courant des activités Mermet ?

      1. Istvan

        1) pour lui faire sa fête, et en particulier à « Atlas Shreuguède » (prononcé à la Mermet).
        2) [histoire vraie] Je venais de garer mon véhicule et la manche de mon pull a changé la station. J’ai entendu « Ayène Rande » (prononcé à la Mermet) et une voix qui m’a semblée être celle de Finkie (je trouve que leurs voix se ressemblent vachement… suis-je le seul ?) et voilà j’ai écouté 3 minutes le teaser de l’émission de demain. 🙂

            1. LeRus

              Ah d’accord, il fallait le dire tout de suite: c’est un journaliste français travaillant à la radio d’état. Un type compétent et objectif, pour sûr.

          1. P

            a) l’auteur (auteur officiel, du moins, …) d’un magnifique et horrible conte radiophonique ( » Ugly : Ohmondieumondieumondieu ! » ), un chef d’eouvre d’autodérision involontaire
            b) une ordure gauchiste normale, animateur sur Rance Intox, adorateur des castro, allende, che etc. dont il fait la promotion habituelle et pourfendeur de l’ultranéoturbolibéalisme mangeur d’enfants à la sauce de bébé communiste.

            1. hussardbleu

              Mermet ? militant médiatique ayant osé s’attaquer au sionisme triomphant, d’où sa mise en cause par Goldnadel, l’un des porte-flingues habituels… à part ça, un esprit malade (« Ugly »), et dangereusement gauchiste, dont je me suis ébaubi à lire qu’il avait été lauréat du prix SCAM, dont la traduction en américain vaut son pesant d’humour involontaire…

  22. NOURATIN

    Voilà ce qui arrive quand on confie les affaires sérieuses à des branquignoles collectivistes, on rigole bien mais c’est un peu cher payé.
    C’est d’autant plus drôle qu’il nous avaient joué la même partoche trente ans plus tôt.
    A chaque changement de génération on fait les mêmes âneries… décidément ce pays est indécrottable.

  23. Flo

    Hollande devrait quitter le pouvoir sans démissionner.
    Il devrait dissoudre l’assemblée et dire : « Je resterai Président car j’ai été élu pour cinq ans. Je suis donc au plan symbolique l’incarnation de l’Etat et le gardien des institutions.
    Quel que soit le résultat des élections législatives je ne me mêlerai plus de gouverner (pas de « cohabitation »).
    Le futur premier ministre sera seul aux commandes pour mener la politique qu’il aura proposée tant à l’intérieur qu’à l’international.
    Tout de suite après les élections je dissoudrai l’ administration de l’Elysée
    (c’est à dire le gouvernement parallèle) en dehors des services strictement nécessaires à l’entretien et à la bonne marche de ce lieu symbolique.
    Bien entendu je ne me représenterai pas à la fin de mon mandat. »

    Ca serait sa seule manière de s’en sortir avec un peu d’honneur (et en permettant quelques économies)

    1. Peste et coryza

      Avez vous déjà vu un homme politique français avec de l’honneur depuis ces trente dernières années ?

      1. gem

        Oui. Cahuzac.
        C’est le seul qui a démissionné alors même qu’il n’avait rien fait de mal à son poste.
        Lol.

      2. Deres

        Madelin a démissionné du ministère des finances au bout de 3 mois quand on l’a empêché de mener une politique libérale. Il ne fait pas bon ne serait-ce qu’évoquer les avantages acquis en France, même sous la droite … Et dire que ce pourri de Juppé, condamné par la justice est un des plus populaire à droite. Les français sont des vrais moutons et ont une mémoire de poisson rouge.

  24. Mickhunter

    Ce type donne une idée de la bêtise de nos gouvernants depuis toutes ces années, symbolisant le dogme du contrôle total. On reconnait les symptômes de la maladie des entreprises de ce pays, on sait comment la guérir. Mais plutôt que de laisser l’entreprise tranquille et ne jamais entendre parler d’elle, on préfère voir le « patient » 2 fois: lui inoculer la maladie (pour amasser l’argent et donc le contrôle) et administrer soi même les soins palliatifs (avec l’argent qu’on lui a piqué). Est-ce de la peur ?

    1. Black Mamba

      Le médecin ne sait faire que des saigner, il n’a que cela dans son arsenal donc il prescrit des saigner … comme le patient est trop affaiblie pour protester, il se laisse donc faire jusqu’à être anémié … le pronostic c’est la mort au bout du traitement. …

    1. Duff

      Ecran de fumée avant une hausse d’impôt à Paris… La hausse des droits de « mutation » (dîme particulièrement scandaleuse) ne suffira donc pas!

  25. Franciskus

    Sur les gentilles sub que va laisser l’état aux collectivités pour combler les vilains prêts toxiques, ce soir on va en causer au Conseil Municipal, y a le DOB (débat d’orientation budgétaire pour les burocratophobes). ils espèrent en gratter, mais pas dit que tous le monde sera servi. En même temps, que ça soit l’état ou les collectivités qui crache au bassinet, à la fin, c’est le ducontribuable qui paye. Mais politiquement et électoralement (municipales 2014) vaut mieux que ça soit l’état qui aligne. c’est pas très subtil de la part des socialos, mais efficace.

    Sinon, les frais de bouche du 11 novembre dans ma commune : un petit billet de 10 000 euros de traiteur. hors taxes. c’est que ça bouffe un élu.

  26. johnny-rotten

    Les premiers sondages pour ou contre la dissolution de l’Assemblée arrivent.
    J’ai l’impression que ça sent le roussi pour Flamby 1er, le sol se dérobe sous ses pieds.
    Car ceux qui sont pour le statu quo sont de moins en moins nombreux, ainsi que ceux qui pensent que mettre Valls ou Aubry à a place de Ayrault pourrait changer quelque chose.

    1. LeRus

      Ce qui est super, c’est qu’à présent les sondages évoquent soit un remaniement, soit une dissolution. On n’en est même plus aux pourcentages en ‘faveur de’.

      C’est la version du gouvernement français à la fameuse ‘quelle est la différence entre un pigeon’?

      Finalement, c’est une bonne chose que le septennat ait été réduit de deux ans…

  27. val

    HS mais notre ectoplasme présidentiel est à 15% , j’attends avec délice que sa garde prétorienne lui troue la couenne.
    Finalement , tant qu’à ressembler à la Rome décadente , autant rétablir les coutumes de l’époque, ça avait un panache qui manque cruellement de nos jours . 😉

Les commentaires sont fermés.