Ce qui se cache derrière le plan-plan d’économie de Moscovici

Bon, c’est vrai qu’avec le second tour des élections municipales dans quelques jours, les politiciens n’ont plus tout à fait la tête à parler réformes, et encore moins à se plonger dans celles qui permettraient une vague économie de l’argent du contribuable. Mais qu’à cela ne tienne : vaillamment, un homme reste sur le pont à trouver des solutions innovantes et à sculpter un budget à la fraise de dentiste, le tout, avec le regard fixé sur l’objectif, c’est-à-dire son prochain poste de Commissaire Européen.

Vous avez reconnu Pierre Moscovici, qui n’aura jamais autant brillé qu’à ce poste de ministre de l’Économie (quand il n’a su en faire aucune) et des Finances (alors qu’il n’y a plus un rond en caisse). Et s’il lui faut briller, surtout actuellement, c’est parce qu’on sait que les municipales passées, le président Hollande devra indubitablement prendre acte du sentiment qu’on qualifiera de mitigé des Français à son égard.

On se doute déjà fortement qu’un remaniement semble envisagé, même si Hollande, têtu, pourrait choisir de n’en rien faire pour montrer qu’il ne travaille pas sous la pression, nananère. Mais si remaniement il y a, tout comme on sait que Vincent Peillon ne restera pas (c’est pour cela qu’il est en lice pour devenir député européen, le petit malin), tout comme on se doute que Ségolène Royal, profitant de l’expulsion de Treirweiler, pourrait réapparaître sur le devant de la scène politique avec un gros ministère joufflu et gonflé de socialitude, on sait aussi que Pierre a déjà choisi de devenir commissaire européen. Et on se doute bien que, vu de Bruxelles, les petites affres dans lesquelles se débattent les ministres français lui seront parfaitement sans intérêt. Mieux : le budget de la France deviendra alors un sujet de rigolade alors qu’il est encore, en ce moment, un sujet d’inquiétude pour le futur-ex-ministre de Bercy.

moscomissaire

Pour le moment, Pierre met donc les petits plats dans les grands. Il ne recule devant aucune exagération en expliquant à qui veut l’entendre que son plan d’économie sera le plus ambitieux jamais pensé. Au moins, on n’est pas trop violemment surpris puisque c’est la troisième ou quatrième fois en dix ans qu’on nous sort que les plans d’économies pondus par les crânes d’œuf de la DGI sont les plus ambitieux jamais trouvés. Et comme jusqu’à présent, la dette française a continué de grimper et que les dépenses de l’État n’ont jamais diminué, on peut en déduire avec une assez bonne probabilité que ce plan aboutira à la même fanfreluche inutile.

dette publique et la grosse austérité qui monte

Il n’en reste pas moins qu’il va bien falloir que quelqu’un s’y colle, à ces économies. Non pas que l’occupant de l’Élysée aurait pu trouver la lumière et découvrir que le pays, exsangue, a plus que jamais besoin de se mettre à la diète. Simplement, pour s’éviter des déboires auprès de la Commission (qui a tout de même mis la France sous observation), pour s’éviter des soucis auprès des trop nombreux prêteurs à l’État français qui commencent à trouver les perspectives économiques du pays douteuses, Hollande et sa clique vont bien devoir couper dans certains postes superflus.

hollande et son casque (vignette)Pour le moment, on a d’ailleurs déjà commencé à raboter un peu le budget pourtant colossal de l’Élysée. En présentant ainsi une baisse de 11 millions d’euros depuis 2011, soit une diminution de presque 4 millions d’euros par an, on a donc réussi à dégonfler le budget du palais présidentiel à 101 millions à l’année, et on ne désespère pas de passer à 100 millions en 2015 (un joli million de gagné, performance olympique). Rappelons qu’en sucrant la moitié du staff de l’Élysée, constitué essentiellement de ces indispensables fonctionnaires froufroutants faisant cour auprès du Roi Solex et en lui imposant un train de vie plus à la mesure du pays dans lequel il vit (et meilleur pour sa ligne, du reste), l’économie serait certainement plus substantielle (la République survivra sans Sérillon à la communication présidentielle, soyez-en sûr). Ne soyons pas bégueule : si le rythme est celui d’un catarrheux après un marathon, la tendance reste la bonne.

Du côté des fonctionnaires de tout le reste du gigantesque appareil d’État français, dont la masse salariale constitue à l’évidence le principal boulet traîné par l’économie du pays, il va être bien évidemment au moins aussi compliqué de tailler dans le gras. Ce sera même, si l’on en croit le discours lacrymogène de certains représentants, impossible : on est à l’os, mon bon mossieur, car oui, la France a besoin de ces milliers de personnels occupant leurs après-midis dans les collectivités territoriales diverses à agrafer des notes de services incompréhensibles qui ne seront lues par personne et dont le citoyen — qui paye pour tout ça — se fiche éperdument. Y’a pas à tortiller, ma brave dame : on a déjà économisé tout ce qu’on pouvait, mais si mais si, et faire plus, ce serait fauter. L’austérité, c’est vraiment trop dur.

Austerité en France ?

Pourtant, on nous explique sans rire que la baisse des effectifs n’est plus un sujet tabou ! Ici, comprenez que c’est évoqué entre deux couloirs à Matignon, éventuellement pendant le goûter à l’Élysée, entre deux BN ou après un pépito-banga, histoire de faire un peu frémir la ménagère de moins de 50 ans qui paye pour tout ça. Mais rassurez-vous : rien n’est encore décidé, toutes les pistes sont étudiées, et on verra après les élections mais ne nous précipitons pas, surtout qu’en attendant, le nombre total de salariés de la fonction publique (territoriale, d’état et hospitalière) continue de grimper gentiment.

On le voit, faire des (vraies) économies alors que le ministre va partir, que tous sont d’accord pour dire qu’il n’y a aucune marge de manœuvre, et que personne ne semble prêt à faire le premier pas, cela ne va pas être simple. En deux ans de gouvernement Ayrault, on aura constaté une augmentation du SMIC de 2%, de l’allocation de rentrée scolaire de 25%, du RSA de 10% (sur 5 ans), un encadrement des loyers et une pincée de mesures sociétales accueillies assez diversement dans le pays pour qu’on ne puisse plus le qualifier d’apaisé. La dette n’aura pas baissé, l’effectif fonctionnaire et les dépenses des administrations non plus.

Pas de doute, le moindre frémissement de changement dans ces domaines s’apparenterait pour Hollande à retourner complètement sa veste (ce qui tombe bien après s’en être pris une carabinée).

Seul espoir au niveau des collectivités territoriales : les communes qui vont maintenant supporter les étatistes de droite suite aux Municipales vont se voir imposer ces économies drastiques que Hollande n’arrive pas à créer dans le giron de l’État. Ce sera d’autant plus facile qu’il n’aura pas à ménager ses opposants politiques et pourra ainsi amoindrir la douleur de cette cuisante défaite. Et ce sera d’autant plus facile que déjà, dans certaines communes, on commence à comprendre que les dépenses à tout va, électoralement parlant, ça ne prend plus.

Cela suffira-t-il ? Il n’est qu’à regarder de plus près les montants stratosphériques de la dette et des niveaux de dépenses des administrations pour comprendre que ce ne sont pas 10% d’économie ici ou là en papeterie qui sauveront la mise. Dès lors, pour moi, c’est clair : ce pays est foutu.

moscovici est un grand sensible

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires272

  1. Kazar

    Pour répondre au titre : rien, il n’y a rien derrrière le plan (ou plutôt l’absence ce plan) d’économies de Moscovici, l’un de splus gros menteurs de ce gouvernement qui déclarait encore hier après les chiffres du chômage qu’il y avait bien une baise du rythme de la hausse, en substance.

  2. Kazar

    une baisse, désolé, même si le premier terme serait plus approprié pour les nouveaux chômeurs.
    Rien que de penser que ces incompétents vont se retrouver à être encore payés par nos impôts mais à Bruxelles, ça me donne envie de gerb…
    N’y aurait-il pas un moyen d’empêcher Peillon de devenir député européen (autrement qu’en lui cassant les deux genoux à coup de batte de base-ball bien sût, ,car il me semble que c’est efficace mais pas bisou-compatible…) ?

      1. Kazar

        Pourquoi pas ? Je vais y réfléchir avec mes amis FN. Et merci pour la suppression du post inachevé :-).

            1. Théo31

              Être socialiste, intelligent et de bonne foi, c’est juste impossible. ImpôtSSible. 😀

    1. royaumont

      Avec la loi électorale à la proportionnelle, Peillon est quasi sûr d’être élu : il faudrait que les socialistes fassent moins de 5% pour qu’il passe à la trappe.
      Ca ferait plaisir, mais c’est peu probable.
      Cela dit, si c’est le prix à payer pour qu’il dégage, c’est encore bon marché. Sa réforme des rythmes scolaires va couter un bras aux communes, si elle peut être oubliée quand il s’en va, ce sera un gain énorme.

    2. pi31416

      Kazar: « autrement qu’en lui cassant les deux genoux à coup de batte de base-ball bien sûr »

      Pas sûr que ça marche. Voyez Franklin Delano Roosevelt.

  3. Caton

    Allons, allons, bien sûr qu’il va y avoir une réduction massive des dépenses! Probablement autour de 50 milliards de « dépenses fiscales » en moins l’année prochaine!

      1. Caton

        Oh, ce sera volontaire et planifié. Il y a de belles « économies » à faire pour l’État en réduisant les « dépenses fiscales ». Pour les tribuables (que je me refuse d’insulter…) ça pourrait piquer un peu quand ils s’assoient, par contre.

        1. yp

          Les contribuables sont aussi électeurs. Pensez que sur deux personnes que vous croisez dans la rue, il y en a au moins un qui a voté pour ces sous-merdes.

          Vu comme sous cet angle, si les contribuables se piquent un peu quand ils s’assoient, c’est un juste retour des choses, non ?

          1. Caton

            Entre les non-inscrits, les abstentions, les blancs et les nuls, c’est entre un adulte sur trois et un adulte sur quatre qui a voté pour ces minables. Par ailleurs, moins d’un français sur deux est assujetti à l’IR.
            Vu comme ça, c’est déjà moins juste, non?

            1. yp

              Ceux qui n’ont pas voté contre le socialisme au cours de ces 40 dernières années ont implicitement cautionné ce système.

              Ceux qui ont fermé leur gueule au repas du dimanche et n’ont pas voulu prendre le risque de se fâcher avec des gens défendant l’idéologie du socialisme ont implicitement cautionné ce système.

              Ceux qui ne se foutent pas de la gueule des gens qui se plaignent et dont ils savent qu’ils ont voté socialiste, cautionnent le système.

              Le problème français n’est pas les politiciens. On n’a plus ou moins les politiciens qu’on mérite. Le problème français, c’est que c’est un peuple socialiste… La liberté, ça se mérite.

            2. Caton

              Voter contre le socialisme en France est assez compliqué… Le choix est restreint : socialistes honteux (UMP), socialistes affirmés (PS), socialistes nationalistes (FN), socialistes internationalistes (FdG) ou communistes. Et voter communiste, je n’y arrive pas.

              Depuis 1945, le système français est socialiste et oligarchique. Le contrôle des candidatures a permis l’instauration d’une véritable classe politique, permettant de pérenniser le système. Et les français ont appris à survivre dans ce système, ou ont quitté le pays.

            3. tabbehim

              Yp, seulement ici, on est en plein dans une oligarchie…
              j’aime être horrible avec ceux qui me parlent de socialisme, ça arrive à en fâcher certains, mais la majorité sont totalement drogué au social ! ils n’imaginent pas qu’on puisse faire sauter le RSA ou la sécu par exemple (une sécu privé, quelle horreur !)
              La majorité a ses politiciens, qui ont développé leurs castes (UMP,PS, EEVL,…) qui ont noyauté tout moyens à d’autre de les déloger. c’est la définition même d’une oligarchie de fait. les gens ne peuvent choisir qu’entre les copains (en mettant aussi un semi copain mouton noir pour dire qu’ils luttent contre ce qu’ils sont, c’est à dire le fascisme )

              La liberté se mérite, oui, mais pour la recouvrer, soit les politiciens oligarchique et leurs cliques meurt violemment, soit ils disparaissent du système d’une manière ou d’une autre. Un nouveau bain de sang avec les dérives d’une guerre civile que l’on connait?

            4. flak

              non non non, la faute est a ceux qui defendent activement et votent pour.Les autres n’ont STRICTEMENT AUCUN moyen d’action contre alors ta gueule.Ca commence a bien faire cette mentalite de « c’est la faute de celui qui joue pas », ca aussi c’est bien socialiste dans l’esprit.

            5. yp

              Désolé d’avoir heurté certains d’entre vous.

              Faites au moins ce que vous pouvez pour priver autant que possible ce système de votre pognon : pensez à casser les rentrées de TVA qui représentent la moitié du budget de l’état. A chaque achat, prenez le produit en main, calculez 1/5ème de son prix et dites vous « si j’achète ça ici, je donne XX euros à Hollande et sa clique. »

            6. tabbehim

              je pense, yp, que même en lui faisant mal ainsi, la bête est tellement affamé que si elles voient que des méthodes de consommation alterné deviennent trop forte, elle fera tout pour les diaboliser et les taxer pour « notre bien ».
              au pire, ils taxeront la terre encore plus fort qu’actuellement. (une France de locataire prisonnier de l’état.)

            7. yp

              La terre et l’immobilier sont non délocalisable. Mais beaucoup de personnes influentes ont des terres et des forêts dans leur patrimoine (et c’est bien la raison pour laquelle les forêts sont une niche fiscale.)

              Les petits propriétaires sont une espèce en sursis et vont se faire massacrer après les élections.

          2. toufou

            « Pensez que sur deux personnes que vous croisez dans la rue, il y en a au moins un qui a voté pour ces sous-merdes. »

            Je me disais la meme chose avec Sarkozy (en m’incluant dans les votants ..).
            Malgré le bilan catastrophique de Sarkozy, (endettement hallucinant, atteintes aux libertés, yoyos legislatifs, etc ..), avec Hollande, je dois dire que l’équipe de Sarkozy m’apparait maintenant 30 fois plus compétente, au moins, que celle actuelle. Je ne pensais pas cela possible.

            Quand je vois la fine équipe de bras cassés, j’en reste skotché. Les gouvernements Fillon, Séguin, Jospin, Juppé, Rocard, et autres, étaient des menteurs, des tricheurs, des mauvais, mais ils connaissaient un peu leur sujet, ne serait ce que pour se rendre compte des catastrophes qu’ils produisaient.
            Tandis que là, ça tourne à la farce. On se croirait dans un film apocalyptique où les fous arraient pu s’échapper de l’asile suite à un cataclysme et s’essayer à la vie de Ministre pendant deux petites années.

            Ils parlent de simplification et pondent en meme temps des kilos de lois que plus personne ne lit, d’allegement fiscaux tout en promulgant une augmentation le lendemain, de sauver des emplois tout en faisant fuir en courant les investisseurs , lutter pour le logement en dissouadant tout le monde de louer vendre ou acheter, etc, etc ..

            Certains parlent de claque aux elections municipales. Honnetement, vu le bilan laissé par les copains à la tête de l’Etat, ce n’est pas cher payé. C’est au plus une petite giffle.
            Meme au chomage, les poches vidées, et dans l’impossibilité de se loger, le socialo n’est pas rancunier. Qu’on se le dise.

        2. LECOMTE René

          Avez-vous remarqué, les socialistes ne se disent plus socialistes, mais humanistes et progressistes ? C’est le cas dans ma petite commune (4700 âmes), où le candidat de gôôôche, socialiste ( règne de 37 ans pour 6 mandats successifs) en rythme de croisière ne l’est plus avant les municipales, mais le redevient juste après les élections. Il vient de se faire étendre (57,2 % de rejet), mais les administrés ont compris que son système relevait plutôt de la dictature ; bref, la gouvernance a été remise en cause. Le communisme n’a jamais marché, mais les esprits simples ou naïfs y croient encore.

          1. tabbehim

            Le communisme n’a jamais marché, mais les esprits simples ou naïfs y croient encore.
            regardez le Venezuela 🙂 exactement ce que vous décrivez ^^

          2. MadeInCH

            Une tante de France habite un village, et participe à la vie politique locale.

            Selon elle, les politiciens nôsent plus dire qu’ils sont UMP ou PS. Surtout pas PS.

            Le maire sortant a fait un zoli panphlet. Et c’est seulement à la dernière ligne de la dernière page que ce’st écrit en petit:  » PS ».

          3. Nyamba

            C’est un point qui m’échappe de façon absolue, et sur lequel je suis preneuse de tout éclairage bienveillant : en quoi ces gens sont-ils progressistes ou humanistes ? Ils parlent de rayonnement, de modernité, d’innovation ; et sont incapables d’évoluer. Quand l’innovation se présente, ils mettent tout en oeuvre pour que rien ne change, on le lit ici, à chaque régurgitation un peu rigolote de Monty, de Trililifilipetti ou de Pâquerette le requin Pellerin. Ils prônent le retour à l’âge de pierre avec leurs cinq fruits et légumes bio cultivés localement – mais se mettent bien à l’abri de toute difficulté matérielle future. Dans quel autre univers ces gens ne seraient-ils pas autre chose que des amibes nauséabondes ? Quand l’absurdité est-elle devenue normale ?

            1. LECOMTE René

              Je pense que c’est simple. Se déclarer socialiste, c’est très très risqué par les temps qui courent. Donc, humaniste et (je dis bien et et non ou) progressiste, c’est plus vendeur et novlangue à souhait. Autre question : c’est quoi la justice sociale ? Personnellement, la justice simple me suffit amplement.

            2. gameover

              Nyamba, progressiste c’est élever les hommes dans leur ensemble vers un idéal (*) : je m’aime, je t’aime, on s’aime.

              T’es quand même pas contre le progrès ? !

              (*) : pour que les gens ils soient tous gentils et qu’ils ne se fassent plus du mal entre eux ou à leur corps et qu’ils se fassent tous des bisous, plein de bisous…

            3. LECOMTE René

              Merci, cher Tabbehim. Je lirai ce dictionnaire en détail ultérieurement et avec intérêt. Dans un premier temps, je n’y ai pas trouvé, ni « progressiste », ni « humaniste », ni « Justice Sociale ». A croire que nos bobos remplacent leurs mots creux par d’autres, quand ils rentrent dans ce dictionnaire, pour continuer à tromper sans vergogne ceux qui pensent mal, je veux dire pas comme eux.

            4. Nyamba

              @ GO : Oh, c’était donc ça ?! Fichtre, je n’avais rien compris. Evidemment, j’adhère, de suite ! On signe où ?

              Oh, je suis con, pas besoin de signer, c’est comme pour le contrat social, non ?

            5. tabbehim

              continuer à tromper sans vergogne ceux qui pensent mal, je veux dire pas comme eux.

              Cette phrase peut être réduite en Novlangue :
              Continuer à éduquer ceux qui dérivent.
              Une économie de mots, que des mots creux qui ne veulent rien dire pour le commun des mortels, un langage politicodé ^^

            6. gameover

              Nyamba… tu n’as pas lu le rapport d’hier… t’as préféré regarder des lolcats !

              « L’analyse économique contemporaine a mis en évidence les limites de tels modèles, légitimant une intervention des pouvoirs publics destinée à améliorer le bien-être d’un consommateur à la rationalité défaillante.  »

              « « l’homme du commun est balloté entre émotion et raison, prend des décisions à chaud et les regrette dans l’heure, ne
              respecte pas ses plans et ses projets. Il commence le dimanche soir un régime, et cède le lundi matin à l’odeur du croissant chaud, enfourne une tablette de chocolat sans y
              prêter attention, boit un peu trop lorsqu’il s’est promis de rester sobre. Lorsque l’individu agit contre ce qu’il avait jugé bon de faire pour le long terme, il y a des chances pour que son bien-être en pâtisse. »

              « « les taxes et subventions sont alors des mécanismes d’autocontrôle que les consommateurs, s’ils sont conscients de leur manque de rationalité, peuvent souhaiter voir externaliser dans les mains d’un tiers, en l’occurrence l’Etat. De surcroît, il est difficile d’accorder aux enfants un degré de rationalité similaire à celui que l’on prêterait aux adultes.
              Que ce soit pour protéger les adultes ou les enfants, la taxe a ici un objectif clairement comportemental, justifié par un paternalisme bienveillant parfaitement compatible avec l’éthos spécifique au secteur de la santé publique »

            7. Nyamba

              Bon sang, encore cette nausée qui me prend… Je ne comprends pas, ces pensées pleines de sagesse et de générosité devraient me rassurer, pourtant 🙄 …

    1. gem

      La « baisse des dépenses fiscales », en clair, c’est : une augmentation des impôts. Alors, ça, oui, tu peut parier que c’est dans le plan ; et qu’il n’y a même que ça dedans …

  4. Guillaume_rc

    légèrement HS : Peillon a la même tactique que son pote Mosco. Après avoir foutu un bordel monstre à l’Education Nationale (qui n’avait vraiment pas besoin de ça !) avec ses réformes à la con et financièrement catastrophiques (rythmes scolaires, recrutement à tout va…), le camarade Peillon se présente aux Européennes en juin.
    C’est un scrutin de liste donc il est sûr d’être élu.
    Et après : 5 ans payé royalement à ne pas faire grand chose.
    Avec notre blé.

    1. Kazar

      Il se présente dans le sud-ouest, et il est vrai qu’avec le mode de scrutin, il faudrait que le PS fasse moins de 5% pour éviter son élection, ce n’est donc pas gagné. Ceci dit, rien n’empêche de tout essayer pour atteindre cet objectif. En effet, le FN fait de très bon scores dans le sud, et la droite en général va continuer à profiter de la « politique » désastreuse du grand mou et de ses effets non moins désastreux sur l’emploi.
      De plus, comme chacun sait, l’abstention risque’ d’être encore plus forte aux européennes, et l’électorat socialiste encore plus démobilisé.
      Il faut donc une forte mobilisation des électeurs de droite, une campagne intensive de Peillon bashing (ça ne devrait pas être dur, il suffit de citer des passages de son livre pour provoquer l’effroi chez la plupart des gens, même ceux qui votent plutôt à gauche) pour avoir une chance de mettre définitivement par terre ce nuisible qui cherche à se recaser en étant royalement payé une fois de plus avec nos impôts.

        1. La Coupe Est Pleine

          Exact ! Dans le Sud-Ouest le FN est totalement ridicule, par contre les scores du PS sont surdimensionnés !

    2. Petit Poney

      Et la relève est assurée (si l’on peut dire), avec ses enfants. D’un côté, le petit Elie, charmant bambin à l’élocution virulente mair à l’orthographe déficiente – ce qui aurait du alerter son père sur le succès de ses méthodes – comme le démontrait son tweet si sympathique : « connards de manifestants, on devrait tous les pendre en place public »… de l’autre côté, la petite Salomé (plus si petite que ça d’ailleurs), qui a tout bien comprendu au système pour se faire envoyer en stage à l’ambassade d’Israël…

      Ce Peillon, quel grand homme, quel éducateur né, pédagogue et tout et tout, vraiment sélafotapadchansse s’il a si peu de succès à son poste, aujourd’hui.

      1. Petit Poney

        *mais

        évidemment, impossible de se moquer de l’orthographe de kelkin sans faire une faute. Ah, ironie du sort, quand tu nous tiens 🙂

        1. Aristarque

          Avec des sabots, c’est même admirable qu’ il y en ait si peu, si peu (Monsieur Sabatier)…

  5. NOURATIN

    Évidemment qu’on est foutu, on l’était même déjà avant, quand les Chirac et les Sarko, à la suite du passage calamiteux de Jospin, n’ont même pas eu le courage d’arrêter les conneries. Alors, bien sûr, lorsque pour couronner le tout, les Franchouilles ont appelé les Socialos à la rescousse, ce fut comme s’ils se tiraient un boulet de canon dans la jambe de bois, carrément le suicide. Ce doit être cela qu’on appelle « le génie français ».

  6. infraniouzes

    Difficile de taper dans les effectifs de la fonction publique; considérant que pour chaque poste de travail les effectifs se décomposent comme suit;
    un qui est malade,
    un qui est absent (RTT – congé – garde ses enfants – est sur le divan du psy de service…)
    un qui est en détachement… c-à-d partout sauf à son poste avec une préférence pour le syndicalisme,
    un qui fait grève
    un, enfin qui travaille, mais qui est rarement à son poste à cause de; la réunion du lundi matin, la pause café-cigarette, la pause pipi, le pot de départ de machin, la réunion du mercredi après-midi…
    Vous comprenez pourquoi les effectifs de la fonction publique sont pléthoriques: pour chaque poste il faut au moins 5 salariés. En dessous de ce seuil la qualité du service public s’en ressentira. C’est ce qu’on vous criera dans l’oreille avec un mégaphone au cas où ça rentrerait pas assez vite dans votre cerveau…

    1. Caton

      Dans plusieurs administrations j’ai vu des services de 10 personnes produisant tout juste autant de travail qu’une personne du privé à mi-temps. La composition en général est :
      – 2 en RTT ;
      – 1 malade ;
      – 3 qui surveillent l’horloge ;
      – 3 qui travaillent vraiment ;
      – 1 qui sabote 12 heures par jour tout ce qui est fait dans le service.

      1. hussardbleu

        @Caton : C’est la raison même qui fait que, quoi qu’on en pense par ailleurs, il faut se garder de toucher aux notaires et aux greffiers de commerce…

    2. Le Gnôme

      Il faut miser sur les suicides, les accidents de la route, les avions qui se perdent, les meurtres, les accidents domestiques, nombreux, car il y a du temps libre. Il n’y a que cela pour faire baisser le chiffre, à condition de ne pas en embaucher à la place des décédés.

    3. Olivier Vitri

      Dans la sphère privée, c’est un qui fait le boulot de 10, chez l’État soit-disant pauvre-et-dense, c’est 10 qui font le boulot d’un. Ce qui aide forcément à remplir les effectifs syndicaux et ceux des abonnés permanents de l’assurance-maladie.
      Dans ma commune c’est 490 fonctionnaires pour 8000 habitants, a priori une bonne moitié est employée à planter des fleurs 3 mois de l’année et le budget de la ville le reste du temps. L’hiver y est plus long qu’ailleurs. Tous comme les camarades qui peignaient hier un passage piéton en centre-ville : un par bande blanche. Violent.

      Ceci dit, comme toujours ces généralités françaises ont la vie dure. Pourquoi les « utiles » des collectivités ne se fédèrent-ils pas pour rationaliser leurs « inutiles » ? Il va pourtant de leur crédibilité/légitimité, bien mal en point. Une fois de plus c’est certainement une question de détermination individuelle (ouhla) mais la lobotomie syndicale (parfois musclée) doit y être pour beaucoup… le pire ennemi du fonctionnaire étant l’ostracisme… pire que le placard.

      1. tabbehim

        Pourquoi les « utiles » des collectivités ne se fédèrent-ils pas pour rationaliser leurs « inutiles » ?
        arf, la question a sa réponse. Les utiles sont neuf fois moins nombreux que les inutiles. et ils sont plus occupés. Battre des bras pour changer la direction du vent n’est pas productif….

      2. LECOMTE René

        Dans la mienne (4700 âmes), c’est un peu plus de 200, auxquels il faut ajouter 60 prestataires… Vous devez habiter, comme moi, dans une ville dirigée par des humanistes et progressistes !

    4. Deres

      C’est rigolo, mais vous exagérez et au final vous vous trompez de cible. Le gros de la gabegie ne vient pas de la fainéantise des individus mais du système mis en place dans la fonction publique.
      Soit les activités demandés aux fonctionnaires sont directement inutiles voir destructrices de richesse,
      soit elles sont réalisés de façon abusivement administratives (multiples signatures, contrôles, intervenants, …),
      soit les fonctionnaires ne sont pas incités au travail (horaires de 35h avec congés de 40h, avancement à l’ancienneté sans tenir compte de la bonne volonté ou de l’efficacité, …).

      Comme il a été démontré de multiples fois, même un individu motivé et travailleurs n’arrivera à rien au sein d’une administration. les travailleurs du privé sont aussi fainéants que les fonctionnaires. C’est juste que généralement, ils subissent les conséquences de leur inefficacité active ou passive.

      1. vengeusemasquée

        Je pense que tout le monde ici est d’accord pour ne pas stigmatiser les fonctionnaires qui ne font que ce qu’ils peuvent faire. A partir du moment où tu as la choix entre travailler et ne pas travailler et que le choix de l’une ou l’autre de ces options n’entraîne aucune conséquence sérieuse, tant sur l’évolution de carrière que sur la rémunération mensuelle, il faudrait vraiment être bien irrationnel pour se crever la paillasse comme un malade.
        De fait, la plupart des fonctionnaire sont simplement rationnels dans un système qui ne l’est pas.

      2. Deres

        On leur demande aussi très souvent de faire des chose, puis de les défaire, puis de les refaire, …

      3. Hugeus

        Tout à fait exact. Je connais un certain nombre de personnes qui ont abandonné au bout de quelques mois, dégoûtés par le système. Ces mêmes personnes excellent dans le privé, ou leur énergie est utilisée à 100%.

  7. Théo31

    Les soit disant économies, ce sont juste des impôts qui ne seront pas rentrés dans la caisse mais qui seront compensés par de la bonne grosse dette des familles. Enfumage total.

    L’austérité, c’est pour les autres, socialisme oblige, jamais pour ceux qui la promeuvent.

    1. Duff

      J’ai mis un commentaire dans ce sens : Moins de crédits d’impôt pour les mal votants et là c’est magique on a fait des économies.

    2. Deres

      C’est encore plus subtil que cela …
      Les économies de ces dernières années et probablement celles des prochaines se répartissent entre :
      – une baisse des »dépenses fiscales » donc une hausse des impôts
      – des économies sur la sécu, toujours à base de baisse des remboursements alors que les cotisations continuent à augmenter
      – des baisses des transferts vers les collectivités et les agences para-publiques mais parallèlement on leur donne le droit de monter leurs recettes propres
      – de petites économies internes mais qui se font en fait très majoritairement sur les budgets d’investissement (équipements militaires, recherche, infrastructure)

      Au final, derrière ces économies uniquement sémantiques, il y a donc uniquement des hausses des prélèvements et une baisse des investissements. Soit l’inverse de ce dont a besoin le pays.

    1. tabbehim

      ce n’est pas : elle a continué?

      ps : j’ai trouvé votre chat, il est bizarre quand on lui gratte le bas du dos ^^

      1. Black Mamba

        Cela doit être une femelle…elles adorent qu’on les caresse ou gratte le bas du dos en période de chaleur… si elles n’ont pas un ou des mâles sous la patte 😀 c’est mieux que rien 😀

        1. tabbehim

          arf ^^
          Mieux vaut des lapins, les lapines n’ont pas de chaleurs, l’ovulation est produite par le mâle lors de l’accouplement, donc pas de goute de sang partout dans la maison ^^

  8. Adrien

    Surtout, en faire le moins possible.

    Aller à son rythme, réfléchir tranquillement à un projet de loi ou deux, caser les copains et les enfants, faire un peu de théâtre au Parlement ou devant une commission quelconque quand il le faut, prendre l’air grave à la télévision (comme eux par exemple : https://twitter.com/Garriberts/status/447811433477472257), ne pas oublier de transférer ses comptes cachés dans des endroits plus discrets si jamais ça chauffe, et penser à sa carrière. Le reste n’a que peu d’importance.

  9. Christophe

    Papier délicieux. Il faut dire que la cible, ce pauvre Pierre, est facile.

    Mais redevenons sérieux. Je pense que vous vous trompez en affirmant « quelqu’un va devoir s’y coller » (aux économies).

    Car un autre scénario se profile… tout le contraire… Une hausse des dépenses.

    Une relance.

    Ca se fait déjà en Italie, et surtout la Bundesbank commence à dire du bout des lèvres que « oui un QE est envisageable ».

    Bingo !

    Tout le monde attend l' »austérité » (qui n’a jamais existé en France, comme vous le dites)… mais c’est tout le contraire qui risque de se passer.

    -La BCE tient les taux sur les dettes souveraines. Aucun risque.
    -la BCE, via QE, va permettre aux états d’appuyer sur la pédale d’accélération.

    Timing parfait pour Hollande et sa réélection en 2017.

    1. Kazar

      La relance par le déficit ? Même si cela arrive, la moindre petite hausse des taux, la moindre défaillance d’une banque, un incident sérieux en Ukraine, et patatras, cela ne tiendra même pas la route jusqu’en 2017.

      1. Oui mais voilà : les états sont très très résilients et personne (d’important), au fond, n’a intérêt à ce que le manège arrête de tourner.
        Ça peut durer encore un moment.

        1. Nemrod

          Le problème me semble t’il, est que la résilience même extrême a ses limites et que quand les mécanismes de compensation cèdent la défaillance est elle même extrême.
          Je ne sais pas sur qui ça va tomber mais ayant 3 enfants de 19, 17 et 13 ans j’ai un peu la boule au ventre.

          1. MadeInCH

            Apprends-leurs à faire du tir. ça peut toujours servir. Même si ça ne sert hereusement pas.

            1. Nemrod

              C’est fait.
              Le garçon touche sa pièce de 2 euros à 50 mètres.
              Est capable de mettre au but sur cible mouvante.
              Je ne désespère pas d’apprendre aux filles a manier correctement le 12, très efficace en défense rapprochée.

        2. yp

          Ça durera tant que les marchés ne siffleront pas la fin de la récré. Patience… J’ai l’impression que c’est pour les deux ans qui viennent : En 2015, il faudra « rouler » un tiers de dette en plus qu’en 2014 avec en plus du financement du déficit public.

          Pierre a bien raison de mettre les voiles.

          1. Hugeus

            Oui. L’Etat, à ce que j’ai compris, lève des fonds pour pas trop cher, mais à plus court terme qu’avant. Ca veut dire qu’il faudra rembourser plus, et plus vite, non ?

            1. yp

              Oui, le raccourcissement de la maturité de la dette entraine mécaniquement des échéances plus importantes à dette constante.

              Remarque : Tant qu’on est un emprunteur crédible dans un marché ou des liquidités abondantes cherchent à s’investir, ce n’est pas un problème.

        3. LaM

          Si, les émergents. Ils en ont clairement raz le bol de ces guerres des monnaies. La Russie, l’Inde et la Chine se rapprochent de plus en plus.

        4. Olivier Vitri

          On pourra réécouter Olivier Delamarche à ce sujet pour les US ou le Japon, en ce qui concerne le malade : on ne débranche pas, et jetetienstumetiens. si, en 2008, ça a commencé par la barbichette, en 2014, c’est un peu plus rectal.

          1. gameover

            Si Delamarche était un si bon analyste, son fonds n’aurait pas perdu 50% depuis 2006. Voir mon message d’hier avec la courbe du dé-rendement.

          2. yp

            C’est plus compliqué que ça. La dette française, par son volume et par sa dissémination à ceci de particulier qu’une hausse incontrolée des taux français mettrait de facto plusieurs parmis les plus grandes banques du monde simultanément en insolvabilité, et par conséquent provoquerait une crise à coté de laquelle celle de 2008 aura été une petite brise rafraîchissante.

            Le manège tient tant que parce que les américains injectaient des doses massives de dollar qui allaient s’investir dans les émergents, qui ont besoin de recycler leur excédants commerciaux dans des économies « à faible risque ». Le jour où le flux de pognon en provenance des acteurs solvables qui vient s’investir dans la dette des pays européens en général et en France en particulier se tarira, il faudra monétiser pour limiter la casse (et cela se produit déjà, les émergents ont moins de pognon à recycler du fait de l’arret du tarp, d’ou l’assouplissement de la politique monétaire de la BCE.)

            Or, à la différence du dollar, l’euro n’est pas la monnaie de réserve mondiale. Donc ce sera comme le yen : bonjour l’inflation pour les consommateurs européens.

            A ce moment là, les acteurs solvables voudront de tout, sauf de la dette française dont la valeur de revente va s’effondrer (inflation+pays en difficulté = hausse des taux = mal au cul des détenteurs = coucou livret A et assurance vie). Je rappelle qu’a la différence de beaucoup de pays (Italie, Japon, Allemagne…) les deux tiers de la dette française sont détenus par des étranger et qu’en plus le pays n’est pas vraiment maître de sa monnaie. C’est un cas unique en son genre (hors USA, détenteurs de la monnaie de réserve.)

            Accessoirement, les fonds qui déserteront les obligations françaises iront pour partie s’investir en obligations américaines (a qui profite le crime ?) Par ailleurs, la France est un morceau beaucoup plus gros que la Grèce, hors de question d’appliquer les recettes qui ont « sauvé » les grecs (de toutes manières, ce n’est pas un mal, vu le résultat).

            Le « je te tiens, tu me tiens » ça dure un moment et puis le maillon faible craque. La France ne me donne pas l’impression d’être un maillon très solide. La question est : Quel pays vont craquer avant la France et lui donner un peu de temps ? La question subsidaire est : « Est ce que le fait que ce pays se plante ramènera suffisament de pognon vers les obligs françaises ? »

            Parce que si 2014 s’annonce sympathique en terme de dette à fourger (100 milliards à rouler plus 70/80 milliards de déficit à financer), 2015 s’annonce gratiné (140 milliards pour le seul roulement…)

            1. Hugeus

              Une cliente qui m’aime bien (beaucoup, devrais-je dire) me disait l’autre jour sur le ton de la confidence : « Si vous avez des comptes, videz-les. C’est pour cette année ou l’année prochaine. » Feignant de ne pas comprendre, je lui demande de préciser. « Je suis dans les petits papiers à Bercy, ils ont tout préparé pour le bail-in. Tout est prêt. »
              Après vérification, cette gentille cliente un peu bavarde est polytechnicienne et inspectrice principale des impôts.
              Donc, la réponse à l’inévitable défiance des marchés face à la dette souveraine est prête ! (au cas où quelqu’un, ici, en douterait encore…)

            2. yp

              Hugeus : Probable… Il est certain que les créanciers vont casquer. Mais ce genre de manoeuvre, c’est un fusil à un coup qui ne régle pas les problèmes de fond.

              Et pour plomber la consommation et faire basculer les gens vers le marché noir, c’est un incitatif puissant. En fait, pour faire chuter les recettes de la mafia étatique, je n’arrive pas à imaginer de meilleure idée !

    2. Deres

      Dans les faits, il y a déjà un QE en Europe car la BCE accepte toute les dettes souveraines des banques en dépôt. C’est juste un peu plus indirect et discret que si elle achetait directement ces dettes. C’est pour cela que les taux n’ont pas explosé.

      Si il y a QE direct, il y aura un problème de politique européenne majeur. Car comment seront répartis les achats des différentes dettes ? Si la répartition est plus ou moins uniforme, cela ne changera donc pas du tout les problèmes de déséquilibre européens. Mais je vois mal les allemands accepter des rachats massifs de dette française mais pas de la leur. le seul effet serait donc de faire baisser un peu l’euro, mais il faut s’attendre à une réaction rapide des américains. D’autant plus que d’ici quelques années, ils comptent bien remplacer la Russie comme notre fournisseur de gaz avec du gaz de schiste dont le prix s’effondre chez eux faute de consommateur en nombre suffisant.

      1. gameover

        Le QE « direct » n’existe pas en UE ni aux US.
        Les banques centrales font juste des prêts en prenant en garantie collatérale des dettes d’état. Le « direct » est interdit dans les statuts de la BCE.

        1. Kazar

          Vous airez tort de croire que c’est parce que c’est interdit qu’ils ne le feront pas… IL n’y aurait aucune sanction, ce sont les maîtres du jeu.

          1. gameover

            Bien sûr le FN est pour une mainmise de l’état sur l’émission de monnaie pour son propre compte. Beaucoup de gens ont certainement oublié les dévaluations que cela a entrainé.
            Les seuls qui s’en soient bien sortis sont ceux qui se sont endettés en immobilier à cette époque.

            En fin de remboursement de prêt de 15 ans début 80, la mensualité fixe finale ne représentait plus que 1/3 de la mensualité d’origine en franc courant.

            Par contre ceux qui se sont endettés aux alentours des années 80 ont du renégocier leur prêt quand l’inflation s’est cassée la figure…

            1. hussardbleu

              Un excellent souvenir en effet… en 83, sur de l’ancien – ma toujours actuelle maison – j’avais emprunté à 17%…. l’inflation étant autour de 14 ou 15%… quand elle a baissé….j’ai trouvé saumâtre le taux réel… j’ai pu renégocier à 10%… quand l’inflation est tombée vers 5%…

    3. val

      @Christophe , tout à fait d’accord .
      Nous avons été rendus accros à la dépense
      Les banques centrales sont les trafiquants
      Les politiques nos dealers
      Avez vous vu un dealer sevrer son camé ?
      Non , il lui tord le cou pour lui faire cracher son fric , l’assujettit , l’avilit, puis quand il n’a plus rien , il le laisse crever comme un chien.
      Nos dealers actuels se tirent tous en Belgique , planquent leur argent au luxo ou à Man , le drogué que nous sommes ne doit plus en avoir pour longtemps, ou alors ils ont peur des convulsions .

  10. guillaume

    Le scénario qui se profile, c’est que la coupure se fera dans les dépenses d’investissement et de renouvellement du matos.

    Du coup les derniers fonctionnaires qui voudront travailler ne le pourront plus, faute d’outil de travail. On se retrouvera avec des services d’urgences qui ne fonctionneront plus du tout et des infirmières en surnombre dans des bureaux.

    Une autre astuce sera les départs à la retraite anticipée. Un fonctionnaire à la retraite coute moins cher car pas besoin de bureau etc…

    1. Petit Poney

      Oh mais c’est déjà le cas!

      N’oublions pas…
      – ce détenu libéré, faute d’encre dans un fax
      http://www.bfmtv.com/societe/detenu-libere-a-cause-dun-fax-defectueux-sest-il-passe-705100.html

      – la gendarmerie qui ne peut faire face à des dépenses courantes
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/10/27/01016-20131027ARTFIG00158-les-gendarmes-a-court-d-essence-et-d-equipements.php

      – les universités sans chauffage ni papier toilette
      (exemple: UVSQ)

      – les pénuries de matériel militaire
      http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/09/26/penurie-de-casques-lourds-dans-l-armee-de-terre_3485192_823448.html

      Et j’en passe…

    2. Deres

      Les dépenses militaires ont baissé de 5% l’année dernière mais le budget de cette année repose à plus de 10% sur des recettes exceptionnelles uniquement garanties par des engagement de politiciens … Il faut donc s’attendre à une nouvelle coupe cette année mais cela se fera à nouveau discrètement en décembre à base de gel de crédit qui disparaîtront au final.

      Il faut aussi réaliser que quand Flamby parle de 50 milliards d’économies, il parle par rapport à la fameuse croissance tendancielle de 2.6% (soit 26 milliards de hausse naturel par an) et de manière cumulative sur 3 ans. Une économie en 2014 est donc comptée 3 fois dedans et celles de 2015 deux fois. En faisant la même économie tous les ans, cela revient à la comptabiliser 6 fois. Donc avec un peu plus de 8 milliards d’économie donc seulement 18 milliards de hausse par an (!!!) on arrive facilement à la prétention de 50 milliards d’économie.

      Cela revient au final seulement à une économie apparente de 0.8% des dépenses par an qui est en fait une hausse réelle de 1.8% par an, largement supérieure à la hausse du PIB. Cela ne changera quelque chose pour le déficit uniquement si la croissance revient au-dessus de 2% !

      1. gameover

        Exact, ça fait un moment qu’on nous fait des calculs de ce type. Et si la première année il manque 2Mds sur les 8 prévus (soit -25%) et que l’année d’après c’est 2Mds de moins que le réel de l’année d’avant (y2y) ça nous fait un manque de 28Mds soit 56% de chute

        (recette année 1: 6Mds + recette année 2: 2x4Mds + recette année 3 : 3x2Mds soit 20Mds par rapport à prévision 6×8 mds = 48mds)

        1. yp

          Ces mecs sont trop tordus…
          Comment faites-vous pour arriver à suivre leur « logique » ?

            1. Adolfo Ramirez Jr

              merci pour ces éclaircissement en tout cas! évidemment, 50 milliards, quand on lit ça dans la presse… qui se garde bien de fouiller un peu… On pourrait presque se laisser berner!

        2. Deres

          Il y a aussi le problème des économies « one-shot ». Quand les économies ne sont pas structurelles, elle ne sont pas automatiquement reportés sur l’année suivante. Une bonne partie des économies sont basés sur des glissements de calendrier par exemple. En faisant glisser tous vos paiement sur l’année d’un mois, vous économiser dans les 8% par exemple. Mais cela ne change pas vos engagements car la dépense est juste reporté sur l’année suivante …

      2. Petit Poney

        Pour limiter le budget militaire, Mr Hollande a prévu quelque chose de simple, pour commencer: le 28 mars dernier il a indiqué que la France dépenserait en 2014 le même montant qu’en 2013. C’est bien? Ben c’est surtout que ça ne prend pas en compte l’inflation, donc concrètement, ça fait moins en valeur.

        Et les recettes exceptionnelles, c’est pour 2016 et 2017 si je ne m’abuse.

        1. Deres

          Je suis contre mais sur le militaire, ils font de vrais économies en taillant dans le muscle. Le problème est qu’en fait, c’est le seul ministère qui subit une telle saignée. Les autres ministères font des économies en volume donc en tenant compte de l’augmentation tendancielle alors qu’effectivement pour la défense et elle seule, ce sont des économies en valeurs.

          La raison en est aussi que comme les départs de fonctionnaires ne se font que par retraite, cela prend beaucoup moins de temps chez les militaires où les hommes du rang ont des carrières courtes voire très courtes. C’est donc aussi pour cela que les militaires font l’essentiel des diminutions de postes. Et en plus ils ferment leur gueule …

  11. Lambda Expression

    H, tu prends le bitcoin. Et Paypal ? un petit lien ‘donate’ pourrait avoir quelques succes. En tout cas j’en serais.

  12. Vicnent

    Le changement, pour lui, c’est maintenant. Opportunément rallié à Hollande après l’affaire du Sofitel, l’ex-lieutenant de DSK doit aujourd’hui trouver le moyen d’atteindre le 1,7% de croissance en 2013 inscrit dans le programme du candidat. Tordre les courbes du chômage (9,8%). Et ­ramener le déficit public à 3% dès l’an prochain

    Le point.fr, il y a 18 mois. 🙂

      1. LaM

        La croissance est au prochain tournant pour sûr, ou celui d’après, ou celui d’après. Puis si elle y est pas on ira chercher dans le fossé. On est comme ça en France.

      2. Aristarque

        Dès 2015, si la Chance (et la Force) n’ était pas avec lui, tellement c’était fastoche avec son plan d’ alors….

    1. Petit Poney

      Oh, il n’a pas seulement ce qu’on disait de lui, il y a ce qu’il a dit tout seul, au sujet de la croissance qui va se réaliser (et des prédictions toujours fausses), avec la limitation du déficit public (chiffres jamais réalistes)…

      Tiens, est-ce qu’un site recensant les lol-déclarations des ministres existe quelque part?

      1. Aristarque

        Si on en lance un, de ce type de site, il y a intérêt à prévoir large en mémoire de stockage. Par exemple, en MTo….

  13. Duff

    Le coup du chômage qui baisse fortement dans le sens inversé, c’est quand même troporible que ça tombe entre les deux tours des municipales… Entre la déroute des socialauds et l’élection de candidats FN se jouant du front ripoublicain, j’hésite à mettre une bouteille de champagne au frais.

      1. gameover

        Et c’est la 2éme fois qu’il a un problème pour ouvrir sa porte de voiture. La dernière fois c’était aux US il me semble. Ils ont du lui mettre la sécurité enfants pour qu’il ne saute pas en route !

      2. Duff

        dehors Zavata! mais MDR!!

        Énormes les tags, je comprends même pas que flanby se soit laissé filmer à côté!

        1. gameover

          Pas étonnant Duff, il n’aime pas le protocole et aucune reconnaissance des lieux ou répétition avec une doublure n’est faite avant pour repérer les problèmes : il n’aime pas être briefé et souvent ses discours sont des improvisations ou alors il part en live…

          Voir sa commémoration d’une plaque d’égoût, les auto-tamponneuses avec Merkel sur le tapis rouge, Merkel qui le rattrape par le bras, l’accueil des gens sur les marches de l’Elysée, les discours qu’il improvise en confondant les pays (Chine/Japon, Egypte/Tunisie)… et le gouvernement pas mieux….

          https://www.youtube.com/watch?v=nwATNuOUPPs

          S’il faisait attention à son image il commencerait déjà par avoir un costard une taille au-dessus car là je peine à la place du seul bouton…

          1. Duff

            C’est en plus un insouciant, faire 200 m en scooter la nuit pour aller culbuter l’autre pétasse avec une sécurité réduite c’est proprement hallucinant!

            1. Black Mamba

              Oh! Mais c’est le Roi Solex, tout Paris s’illumine sur son chemin et lui fait place…

  14. doh

    La seule chose qui n’ai jamais brillé chez ce vieux pierro est son crâne d’oeuf. Et le yahourt, qui lui sert de cerveau par intermittence (type spectacle) se voit déjà à Bruxelles. CPEF!

    1. yp

      Les policiens-pillards ne sont pas bêtes. Ce sont des traîtres. Ce sont des gens qui savent très bien ce qu’ils font, quitte à envoyer les contribuables dans le mur. Par exemple, Pierre sait très bien qu’il vaudra mieux voir le bordel qui s’annonce de loin et après avoir pris ce qu’il y avait à prendre, il change de place pour un endroit ou il pourra encore en croquer un peu – les pillards appliquent la stratégie des criquets…

      Les pillards vont mettre le pays et le peuple dans le mur, mais ils n’en ont rien à foutre, puisqu’à ce moment là, ils seront loin les poches pleines…

      1. tabbehim

        Mais à la différence du criquet qui reviens une fois que le champs a repoussé, le politicard ne le pourra pas aussi aisément ^^
        (et s’il le fait, il a intérêt à avoir préparé son coup pour éviter une soufflette sur le cou 👿 )

        1. yp

          Si, si… Miracle de la hontectomisation, ils reviendront.
          Et vous (le peuple de France, pas les lecteurs de ce blog) les réélirez. C’est presque garanti.

        2. Aristarque

          Allons, allons! Les Grançais ont une mémoire de linotte. Toujours en train de réélire les mêmes jusqu’à ce que mort s’ ensuive! Et plus, ils sont chargés en casseroles ou marmites, meilleurs sont leurs scores. On maintient des baromètres de popularité à propos de vieux ayant dépassé depuis longtemps l’ âge de la retraite et qui devraient d’ ailleurs s’ y trouver pour récompense de leur coûteuse activité passée…

    2. Deres

      C’est facile de se moquer mais pendant ce temps là, ce genre d’individus récolte les fruits de sa traîtrise envers les français. Il va vivre dans le luxe et l’admiration entouré de courtisans toute sa vie en se permettant de montrer au grand jour sa « sugar baby » de 25 ans et en arrosant tout son entourage (familles, amis, …) d’avantages, de postes gratifiants et bien rémunérés, de médailles, … Ce genre d’individu, bien après avoir quitté ses fonctions bénéficie toujours de ses réseaux, avec des investissements juteux et facile, des postes dans les conseils d’administrations en pagaille, des conférences payés, des missions de conseils à l’étranger tout frais payés, des invitations aux festivals diverses et variés comme Cannes, …

      Les couillons, c’est nous, pas lui.

      1. Nemrod

        C’est vrai !
        Pour la Sugarbaby nôtre hôte bien informé nous a laissé entendre que Moscouvici ne lui faisait subir que peu d’outrages, si ça peut adoucir vos tourments…
        Je me considère comme un couillon mais pas cocu car non « veautant ».
        Ensuite, ce que vous décrivez peut encore exister tant que la cabane ne tombe pas completement sur le chien.
        Si ça arrive, même les villégiatures les plus discrètes ne seront pas a l’abri des grêlons de 9 mm recouverts de cuivre, j’en ai peur !

        1. Deres

          Pour la « sugar baby », si c’est le cas, c’est qu’il se faut doublement de notre gueule …

  15. LaM

    2000 milliards de dette, 4000 milliards d’euros d’épargne des ménages.
    Aucun problème de dette, les « marchés » savent très bien qu’au premier coup de grisou, les épargnants seront spoliés et les préteurs remboursés, et que personne au gouvernement n’aura le moindre état d’âme à effectuer la ponction.

    1. Duff

      On y va tout droit… Je parie que moins de 10% des français savent que même sur un pauvre livret A avec un rendement tout pourri, il y a des obligations européennes derrière. Autrement dit : Rendement à chier décidé arbitrairement à Bercy par un minustre incompétent pour un risque élevé, hors de contrôle dans le sud de l’Europe. Le plus mauvais des placements en somme, l’inverse de l’investissement capitaliste qui permet la croissance.

    2. Caton

      En fait c’est 10300 milliards fin 2011, dont les deux tiers dans l’immobilier. La partie confiscable c’est donc environ 3500 milliards.

      De l’autre côté aux 2 000 milliards de dette il faut ajouter les engagements hors bilan qui représentent 3000 milliards de plus.

      Donc: CPEF

      1. LECOMTE René

        L’immobilier, estimé à sa valeur actuelle… Si ça va très mal, il n’y aura plus d’acheteurs, donc plus de valeur.
        La spoliation arrivera un jour, et en plusieurs fois. Comme le dit l’adorable BM, ça fait mal la première fois, et ensuite on s’y habitue. J’ajouterais que quelquefois, on peut même y prendre du plaisir.

        1. tabbehim

          je pense que le gouvernement de branque actuel ira d’un sec, brutalement, jusqu’à l’épaule dans son activité fistale de spoliation.
          Ils iront aussi brutalement que possible car ils le feront quand ça sera de toute façon trop tard….et même le plus gros pot de vaseline du monde ne calmera pas la douleur. (sauf des SM qui veulent avoir mal…..)

            1. tabbehim

              fournit avec ou sans les épines? 😛
              tenez, pour vous remerciez d’essayer de prendre soin de mon fondement :

    3. Hugeus

      Je réécris ici mon commentaire de 18h22, il y est mieux placé !
      Une cliente qui m’aime bien (beaucoup, devrais-je dire) me disait l’autre jour sur le ton de la confidence : « Si vous avez des comptes, videz-les. C’est pour cette année ou l’année prochaine. » Feignant de ne pas comprendre, je lui demande de préciser. « Je suis dans les petits papiers à Bercy, ils ont tout préparé pour le bail-in. Tout est prêt. »
      Après vérification, cette gentille cliente un peu bavarde est polytechnicienne et inspectrice principale des impôts.
      Donc, la réponse à l’inévitable défiance des marchés face à la dette souveraine est prête ! (au cas où quelqu’un, ici, en douterait encore…)

  16. Flo

    Comme je le suggérais hier, ils vont évidemment s’attaquer en priorité et très violement aux communes puis viendra le tour des régions l’an prochain.
    La réaction des futurs nouveaux élus de plus ou moins droite sera intéressante.
    Endettement, hausse de la fiscalité locale, ou utilisation d’une hypothétique paire de c… pour siffler la fin de la récré?
    La dernière hypothèse, la seule qui pourrait donner un tout petit espoir est hélas très peu vraisemblable.
    http://odieuxconnard.files.wordpress.com/2014/03/ocelectionsfrfinal3.jpg

      1. royaumont

        On peut confondre les deux crânes d’oeuf.

        Pour ceux qui ont eu le courage de regarder la soirée électorale dimanche, on pouvait voir crâne d’oeuf (1 ou 2, allez savoir) affirmer haut et fort que grâce à eux, la courbe du chômage s’était inversée.
        Le pire, c’est qu’il devait déjà connaitre les chiffres…

        Ceci dit, Moscou-Vichy sera tout à fait à sa place comme commissaire à Bruxelles : sentencieux et inutile, il sera dans le ton.

      2. zerotein

        En effet ça sent le sapin pour lui. Entre lui , Mucovisci (qui nous met la dose question taxes) François le Mou et les autres, force est de constarer que nous avons un gouvernement de malades 🙂

      1. Nyamba

        C’est une blague ? C’est pas possible…?
        Pitié, ne me dites pas qu’on tend à ça ; j’ai envie de pleurer…

            1. Nyamba

              J’ai peu ou prou celle du requin -_- .
              Pour en revenir à ce cher Kim Jong, et sa future police de surveillance des coupes de cheveux, je m’interroge : il cherche à entrer dans le Guinness Book en tant qu’émétique humain ? En ce qui me concerne, c’est assez réussi ; il a toutes ses chances.

            2. tabbehim

              😮
              Nyamba, vous ressemblez à NVB ? 🙁
              Méfiez vous, GO pourrait commencer à vous courtiser ^^

              Quand aux émétique à forme humaine, on en a déjà plein en France, pourquoi aller chercher ailleurs alors que pour le coup le made in France est vraiment de bonne qualité ? 🙂
              Mettez une photo du gouvernement au fond de la cuvette des toilettes, et vous aurez un puissant laxatif en prime !

      2. gameover

        Le mimétisme volontaire de subalternes vis-a-vis de leurs chefs ça existe. En étant discret c’est un bon moyen de monter dans la hiérarchie.

        Sinon l’uniforme est depuis longtemps une méthode pour ne voir qu’une tête… si on peut dire.

      3. gameover

        Le mimétisme volontaire de subalternes vis-a-vis de leurs chefs ça existe. En étant discret c’est un bon moyen de monter dans la hiérarchie.

        Sinon l’uniforme est depuis longtemps une méthode pour ne voir qu’une tête… si on peut dire.

  17. Nemrod

    Bon, en attendant les économies, à partir de la rentrée 2015 une prime de 1200-1300 euros sera allouée aux prof du secondaire qui « s’investiront (un petit peu) dans des projets pédagogiques ».
    Qui sera chargé de donner les enveloppes ?
    Surement pas des gens juges et parti, non, non ! jamais de la vie malheureux ! pas dans ce milieu intègre et juste !
    Donc 1200 pour tous le monde, quoi !
    Elle est pas belle la vie ?
    Allez, bossez bien pour payer la rallonge, l’avenir de vos enfants en dépend !

    1. Nyamba

      Ça fait plaisir de savoir que ma prime de fin d’année de 500€, servira en partie à financer cette manne merveilleuse pour ceux qui éduquent si durement les enfants que je n’ai pas. Je suis un heureux petit rouage dans une machine qui perd de l’huile.
      Je suis tellement ravie que maintenant, j’ai une boule au ventre avec mes projets d’expatriation : si j’échoue, je fais quoi ? Chanvre, plomb, ou datura ?

      1. tabbehim

        faites vites des enfants 😀
        ou alors, si vous hésitez pour les dernières méthodes : faites vous une soupe avec des racines de cigüe, des amanites (de toutes les espèces histoire de varier les couleurs), quelques céréales roses en primes qu’on donne aux rats dans des petits sachets 🙂
        ce cocktail s’appel : bybye monde cruel ^^

        1. MadeInCH

          Un rerespirateur en circuit fermé, mais sans ouvrir la sources d’oxygène.
          C’est sans douleurs.
          Tant que l’on est conscient, il suffit d’arrêter le processur en enlevant le masque. -> Possibilité de stopper sans risque, douleurs et séquelles.
          Il faut bien quelques minutes avant que l’oxygène résiduel soit absorbé par le système de purification, et ensuite il ne reste plus que de de l’azote.
          ça ne pique pas dans la gorge, ni ne « brûle » les poumons, qui sont des signaux d’alertes, non pas de manque d’O2, mais de surprésence de CO2.

          Lorsqu’il n’y a plus assez d’O2 et que le taux est trop bas dans le sang -> Hypoxie -> Perte de conscience -> arrêt des fonctions cérébrales.

          Mais il faut être sûr que aucune bonne âme charitable ne vous trouve durant un moment, car si l’on vous réveille, ce sera probablement avec des lésiosn cérébrales définitives.

      2. Nemrod

        S’en cachent même pas !
        Sur « reuteuleu » un de ces damnés de la terre :  » au moins ça paiera ce qu’on fait déjà pour rien ! »
        Bon !
        Faut que je pense à me mettre au close combat !

      3. yp

        Mettez vous en disponibilité pendant les premiers mois (années ?)
        Si vous échouez, vous retrouvez votre poste.

        1. Nyamba

          Ça m’a été proposé (version CDI avec congé sans solde). Je trouve la solution injuste pour le mec qui me remplacera, s’il est bon, déjà ; et je mentirais à mon employeur en affirmant que je reviendrai de façon certaine… De surcroît, et sur un plan plus matériel, je perdrais en l’occurrence une gentille prime de précarité qui aiderait bien à mon installation et, en congé sans solde, si je reviens la queue entre les jambes, je pointerai comme une conne au chômage ou, pire encore, chez ma mère… Je note l’option oxygène, on sait jamais 🙁 …

      4. Nemrod

        Je propose le plomb.
        Mais pensez a bien vous entraîner avant .
        J’ai plein de cibles rigolotes à vous proposer.

  18. acarrel

    Quand je vous lis, je sens que nous sommes pris dans des sables mouvants; plus de branches pour s’accrocher et pas de bons Samaritains dans le coin; on est foutu mais moi je ne m’en fou pas!
    .Si Sévillia, Brighelli, P Cesari ,Obertone,… Breivik…. se présentent pour sauver la France, je dis oui . Mais par pitié plus de Fabius, Langue, Hollande ,etc…

  19. tabbehim

    h16, vous aimerez peut être vous mettre au vert et visiter une forêt de pinèdes :
    http://www.20minutes.fr/economie/1334318-chomage
    il semblerait que les pinèdes de l’espèce A piquent beaucoup le gouvernement, et qu’un ministre, à défaut de se faire écorcer, se fait dépouiller alors qu’il a annoncé qu’avec sa tronçonneuse, il avait rasé cette forêt plus vite qu’elle ne poussait.

    1. tabbehim

      bon, groland n’est pas en reste :
      http://www.20minutes.fr/politique/1334010-hollande-veut-creer-un-rebond-post-electoral-avec-des-annonces-sur-le-pacte-de-responsabilite-et-la-fiscalite-des-menages

      et les commentaires sont au delà du réel !
      un billet sur les plus beaux lavages de cerveaux serait amusant ^^

      Petit exemple d’un cas assez banal :

      ilovemorano

      Le remaniement parfait serait celui où Hollande ne se contente pas d’échanger les ministres de ministères en ministères, mais bien de renvoyer ceux qui ne servent à rien (qui pourraient fusionner) ou ceux qui ont échoués (Travail, Economie, Finance, Ecologie..). Garder les ministres efficaces (Le Drian à la defense, Fabius aux affaires etrangeres).
      Faire rentrer plus d’écologistes et de Front de Gauche pour mener une politique economique et sociale de Gauche qui fera du bien au peuple, qui dira merde à l’austérité, qui fera le vrai « changement c’est maintenant ».

      Hollande aura t’il le courage ?

      27.03.2014 – 03h36

      (désolé pour les bosses sur le front de ceux qui se feront un facepalm trop fort ^^ mais déjà rien que le pseudo du type -_-« )

      1. royaumont

        « Faire rentrer plus d’écologistes et de Front de Gauche pour mener une politique economique et sociale de Gauche qui fera du bien au peuple »

        Non ? Il y en a un qui a osé. Je sais, un gauchiste, ça ose tout. Mais tout de même, un peu de décence !

      2. max

        « Garder les ministres efficaces (Le Drian à la defense, Fabius aux affaires etrangeres). »

        C’est une plaisanterie ?

        1. tabbehim

          lisez donc les autres commentaires de l’article que j’ai cité 😀
          Vous allez comprendre ainsi pourquoi je ne peux plus me passer de ce site ^^

  20. RTP

    Le remaniement demandé était déjà dans les cartons avant même le premier tour. Seule la date de l’annonce était inconnue (et ce serait dimanche ou lundi ou mardi). Même la forme est déjà écrite.
    Donc nous aurions Sapin pour remplacer Moscovici. L’incompétence de l’un chasse celle de l’autre.

    Une revendication isolée, celle de Fillon, mais oh combien légitime :
    « Le changement ne peut donc être porté que par une nouvelle équipe. Le président doit en profiter pour ‘licencier’ les ministres qui interviennent à tort et à travers dans la vie des entreprises, sur leurs choix stratégiques, en multipliant les pressions et les menaces sur des investisseurs décrétés indésirables ».

    Il serait donc au courant pour Montebourg ? Nous sommes vraiment les derniers informés.

    1. tabbehim

      oh non, ne virez pas Montebourde, qui pour le remplacer dans le ministère du rire?
      le ministre le plus sincère dans sa démarche, qui croit vraiment en son humour ! dégagez tout les autres si vous voulez, mais gardez montebourde sous les caméras (j’ai acheté du pop corn jusqu’en 2017 pour ses interventions quand même ! )

      1. Nemrod

        Ah non pas Montegourde !
        C’est celui qui me fait le plus rigoler !
        Vous voulez ma mort !

        1. tabbehim

          Nemrod, ouvrons un comité de soutient au ministre du rire productif ! grâce à qui on sait systématiquement ce qu’il ne faut pas faire 🙂
          Montebourde à la culture, vous imaginez les barres de rire qu’on aurait. 😀

          1. Nemrod

            Je le propose à la Défense.
            M’en fout j’ai un abri antiatomique dans mon jardin.
            Tu pourras venir HB !

            1. hussardbleu

              Merci ! mais tu sais… à mon âge… la perspective d’un Camerone me sourit assez… partir avec panache…

  21. Nemrod

    Sinon, petit HS.
    Vous êtes certains que Flamby veut que Hidalgo gagne ?
    Je sais pas, mais fermer 15 stations de métro pour la visite du grand Mandarin…à 3 jours du deuxième tour…pas malin-malin.
    Vous me direz ça changera pas grand chose si c’est l’autre ersatz de socialo-verdâtre, mais bon je renifle la torgnole de plus .

    1. royaumont

      Pitié ! A tout prendre, il vaut mieux que Hidalgo gagne : Si NKM l’emporte, elle sera une candidate crédible à droite pour 2017. Tout mais pas ça !
      De toute façon, l’une aou l’autre, ça ne changera pas grand chose à boboland. Essayons au moins de préserver la France d’un tel fléau.

      1. tabbehim

        NKM présidente?
        Le premier avril est dans 5 jours quand même ^^
        j’imagine ce qu’une pastèque ferait au pouvoir…..
        …..
        ……….
        Nan, je ne peux pas, ça serait trop horrible ! un programme écolo appliqué jusqu’au bout, sans réflexion à long terme, sans réflexion autre qu’idéologique….
        L’horreur *.*

      2. Nemrod

        J’entend bien, mais bon, ils s’y prennent quand même comme des manches à couilles !
        Peuvent pas être aussi cons que ça quand même !
        Si ?

      3. Adolfo Ramirez Jr

        penses-tu! NKM est la candidate pour 2022! ils prévoient à l’avance, ces parasites!

  22. Maf

    Ah Mosco… Je l’ai eu comme prof (Economie politique). Déjà un discours totalement creux. Très souvent absent (une fois sur trois, au bas mot). Les sourires continus aux jeunes filles du premier rang… Le pompon, ce fut la correction des partiels… Tout le monde a eu soit 13/20, soit 14/20… Étrangement, l’écart-type était bien moins resserré (de 2 à 13, de mémoire), cette même année, avec Bertrand Lemennicier pour des cours, cette fois, littéralement passionnants…

    1. Deres

      La prochaine crise risque d’être une resucée de la crise internet. Les acteurs actuels majeurs du numériques achètent autour d’eux à grand coup de milliards. On comprend facilement que c’est car il n’ont plus confiance dans leur capacités à faire de la croissance interne par maturation de leur gamme de produit et de leurs marchés. Ils sont donc désespérés de trouver de la croissance ailleurs. Malgré toutes les tentatives actuelles (smartwatch, google glass, voiture connectés, télévision intelligente, …) rien ne vient prendre le relais des netbook, smartphone, tablettes, phtablettes, … Apple va probablement bientôt commencer à se contracter et Google probablement à stagner sachant que c’est en fait une régie publicitaire géante à l’échelle mondiale. Le renouvellement des produits technologiques risque de ralentir sérieusement faute de nouveaux produits indispensables. Mon pronostic est que si les objets connectés très à la mode actuellement ne prennent pas rapidement le relais, cela risque de valser au NASDAQ avec les répercutions qu’on imagine au niveau mondial.

  23. gameover

    Intéressant : pour la première fois le maire PS de Limoges n’a pas été élu au premier tour (pour le 2ème ça devrait le faire)

    Et pourtant (recopie d’un post du 19 janvier) :

    La région Limousin engloutit plus de dotations que ce qu’elle ne rapporte fiscalement et pas qu’un peu : 1.7 fois !
    Recettes et dépenses de l’état sur la région Limousin (ETAT SEULEMENT)
    Recettes 2012 : 2 227 625 841 €
    Dépenses 2012 : 3 827 606 651 €
    Le revenu du Limousin : pensions de retraites (31 %), prestations sociales (24 %), dépenses de touristes (13 %), salaires publics (13 %).
    L’emploi public occupe une place importante dans l’emploi total du Limousin (29 % contre 23 % en France métropolitaine) et représente 108 emplois publics pour 1.000 habitants.
    Au 1er Janvier 2008, le Limousin restait la première région en France métropolitaine pour le poids de sa sphère économique publique.
    Avec 3.4% de la population française le Limousin ne représente que 0.95% de la valeur ajoutée française.

    1. tabbehim

      conclusion, envahissons le limousin !
      envoyons l’armée contre cette horde de barbare qui en veulent à notre argent !

      1. gameover

        Non la conclusion c’est que le problème n’est pas celui de la justice sociale comme se plaît à croire le gouvernement en faisant une erreur de traduction du message envoyé et pourtant reçu 5 sur 5.

      2. Nemrod

        Penses tu !
        c’est vallonné, boisé et puis les autochtones y connaissent mieux le terrain que nous.
        Y z’ont des 12 qu’envoient des chevrotines et des 300 Winchester Magnum à sanglier.
        Seraient capable de nous mettre une branlée.
        Les bôches y arrivaient pas…alors l’armée française !
        Le Vatican me semble plus réaliste…quoi que les gardes suisses.
        J’hésite.

        1. tabbehim

          c’est vrai que les hallebardes de la garde suisse sont en acier….ça pourrait faire mal, et les gilets pare-balle de nos fantassins ne sont pas prévu pour arrêter ça…..
          Monaco à la rigueur?

            1. gameover

              Je ne connaissais pas.
              D’après wiki il semble qu’il ait été réhabilité par le PC mais a priori en 44-45 y a eu du règlement de compte… un brave homme il semble (quand je vois des juges pétainistes s’en prendre à lui)

            2. hussardbleu

              Guingouin fut un vrai sanguinaire, avec des Espagnols rouges entre autres, qui mirent le pays à feu et à sang pendant presque un an en 44/45… les excès furent tels que même les Communistes en furent horrifiés, et il en fallait pourtant beaucoup à cette époque… Guingouin ce fut Marat + Robespierre + Carrier… C’est au demeurant ce contexte qui explique Oradour… le désarmement des Milices Patriotiques n’en fut pas facilité….

          1. Nemrod

            Trop risqué, z’ont du pognon.
            Si on s’enlise, y z’auront le temps de faire venir des mercenaires.
            15 jours plus tard, y seront à la Loire.
            Non, Andorre…ah les snipers dans le col…
            Ou alors l’île aux oiseaux…merde les Leclercs passerons pas les marais.
            Ah j’hésite …

  24. oli71

    Réaction de Mosco aux derniers chiffres du chômage : « Le combat pour l’emploi est un combat de longue haleine que nous menons avec détermination. Il y a des résultats qui ont déjà été obtenus, une décélération du niveau de la croissance du chômage, [et] il peut y avoir, et c’est le cas, un mois qui est moins bon que d’autres » (http://www.lemonde.fr/emploi/video/2014/03/27/hausse-du-chomage-un-mois-qui-est-moins-bon-que-d-autres_4391066_1698637.html).

    « Un mois moins bon que d’autres » : no comment…

    1. Deres

      Donc c’est juste un mois où la décélération de la diminution du niveau de croissance du chômage est moins bon que les autres. Les 30 000 chômeurs supplémentaires sont contents de savoir que leur licenciement n’est pas grave …

      1. Adolfo Ramirez Jr

        30 000 nouveaux chômeurs plus 34 000 radiés de plus qu’un mois « normal »…

        1. Adolfo Ramirez Jr

          Ma mère bosse à PE, elle sait qu’il y a une forte pression pour radier les chômeurs… ça doit être ça, la justice sociale : cotiser des années pour se faire radier son pognon sous un prétexte futile…

          1. Deres

            Oui, ces chiffres sont navrants. Je pensais que malgré leur incompétence, le chômage augmentait moins vite car cela va un tout petit peu mieux au niveau économique. Mais comme ils ont magouillés les chiffres un maximum l’année dernière, je pense qu’il y a un retour de bâton …

            En plus, avec la hausse de TVA et l’attentisme face au grand flou du plan de compétitivité et des économies de 50 milliards, je pense que les entreprises repoussent fortement toute embauche et lâchent plutôt du lest par anticipation …

            1. gameover

              Exact Deres, annoncer une mesure pouvant avantager l’emploi et déjà presque 3 mois sont passés, ça aide pas, ni l’emploi, ni l’investissement.
              S’il en était besoin ça prouve bien que ces gens là n’ont jamais dirigé ni même travaillé dans une entreprise.

    1. gameover

      Pas étonnant que cette loi s’est retrouvé retoquée.

      Et Yann Galut le député du Cher s’en insurge en indiquant que c’est une décision politique. Faudrait savoir… parfois il ne faut pas critiquer le Conseil Constitutionnel car ce n’est pas républicain (remise en cause des institutions) et parfois on a le droit ?

      Pour info Galut c’est ce député qui distribue des subventions entre autres à l’amicale des anciens conseillers généraux (donc hors du controle ultérieur de la comptabilité publique) pour faire des voyages si ma mémoire est bonne et qui demandent aux autres de faire des efforts, celui qui voulait déchoir Depardieu de sa nationalité (c’est énorme*) et tous les émigrés fiscaux.

      http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/03/27/25002-20140327ARTFIG00343-un-depute-ps-s-interroge-sur-les-decisions-politiques-du-conseil-constitutionnel.php

      http://www.contrepoints.org/2012/12/22/109022-yann-galut-leffort-national-les-subventions-du-cher

      (*) Enorme car ce gars est soi-disant avocat. C’est impossible de rendre quelqu’un apatride. Le dernier cas de déchéance d’un français de naissance de la nationalité française c’est le gouvernement de Vichy contre De Gaulle.

      Attention à vos commentaires, ce monsieur est assez pointilleux mais ses détracteurs le lui rendent bien.

      http://www.bloc-identitaire.com/actualite/3007/ils-insultent-identitaires-apres-bhl-et-yann-galut-harlem-desir-mis-examen

  25. Adolfo Ramirez Jr

    « le Roi Solex » > tout simplement magnifique, H16
    le pRésident de la république et sa clique au gouvernement résumés en 3 mots.

          1. hussardbleu

            J’ai souri largement en lisant ce « Roi Solex », mais je n’ai pas osé faire part de mon admiration.

            En effet,

            d’une part, j’ai déjà publiquement annoncé sur ce Blog qu’ébloui, j’insérai le billet du 13 mars dans mon Journal, ce qui assure l’immortalité à H16, dès lors que ledit Journal ridiculise par sa taille et son intérêt ceux de Charles du Bos, des Goncourt, de Bourbon-Busset, voire de Boswell lui-même…

            et d’autre part, Calvin serait jaloux…

            1. Calvin

              Et non ! J’ai adoré.
              Mais en déplacement (ça se voit : deux trois comm en deux jours…), je n’ai plus ma verve d’antan !

    1. Calvin

      Je l’ai vu très tôt ce matin, mais pas dispo pour faire un remerciement dessus.
      J’adore ce Roi Solex !

      Le Roi est Mou ! Vive le Roi Solex !

    1. bob razovski

      Très bon.

      Depuis que De Gaulle a sorti son « je vous ai compris », on y a droit à toutes les sauces.

    1. hussardbleu

      @vegeta: j’aime beaucoup… je ne sais plus quel commentateur l’avait qualifiée de « boudin intersidéral », ce qui relevait presque de l’euphémisme….

      1. vegeta

        c’est une chance inestimable pour la France et avec hollande qui est en chaleur ( l’été approche) cela risque de relancé leur histoire d’amour

    1. tabbehim

      lu….et atterré au point que je ne trouve pas l’image d’un facepalm suffisamment puissante pour exprimer mon ressentit…..
      les douanier français sont en plus souvent dans l’illégalité (ils ne respectent presque jamais leur code de déontologies ainsi que le code de procédure pénal….)

      1. gameover

        Les douaniers ont tous les droits contrairement aux flics qui doivent être mandatés à cet effet. J’ai découvert cela quand mon fils m’a dit qu’au cours d’un controle autoroutier ils avaient fouillé dans son téléphone pour voir s’il n’y avait pas de la dope à la place de la batterie (vu que son téléphone était déchargé).

        Après vérification, effectivement… tous les droits…

        1. vegeta

          « Après vérification, effectivement… tous les droits… » sauf celui de controlé le fils d’hollande et de Fabius je dit sa mais je dit rien …

          1. tabbehim

            ils ont aussi le devoir de remettre tout en état ^^
            et de ranger vos affaires s’ils les sortent (et c’est un devoir que le commun des mortels ignorent ^^)
            apprenez les noms des responsables de la douane, cité son nom en cas de refus de ranger votre valise dérangé par leur soin, et voyez les devenir tout d’un coup très servile 👿

    1. gameover

      Oh c’est trop mimi… à 1 mois des élections européennes !

      Ca me rappelle les enfants qui téléphonent à leurs grand-mères à 15 jours de Nowel…

      1. hussardbleu

        On notera que parmi les intervenants, il y avait un grave déséquilibré. Imagine-t-on quelqu’un de sensé montrer la photo de Barroso à ses amis ? en espérant leur faire aimer l’Europe? sans avoir de cauchemars ?
        Il semble d’ailleurs que ledit Barroso soit, par surcroît, un cafteur…

        1. hussardbleu
          1. hussardbleu
  26. hussardbleu
    1. hussardbleu
  27. hussardbleu
  28. hussardbleu
    1. hussardbleu
      1. hussardbleu
        1. hussardbleu
          1. hussardbleu
            1. hussardbleu

              mais il devrait se méfier quand même… on dit qu’il y a un type qui rôde avec une batte de base-ball…

              http://www.leparisien.fr/images/2013/08/23/3074785_arnaud-montebourg_640x280.jpg

              PARIS (Reuters) – L’incapacité des institutions européennes à défendre l’intérêt des peuples européens explique la montée des souverainismes, a jugé dimanche Arnaud Montebourg, qualifiant le président de la Commission européenne de « carburant du Front national ».

Les commentaires sont fermés.