On a les crises qu’on peut, et on peut peu.

C’est à présent le second tour des élections municipales, et pour certain l’occasion d’opérer un retour magistral sur la première volée de giroflée à cinq pétales administrée au parti socialiste lors du premier tour. Tout le monde sent, à commencer sans doute par les ministres qui ont compris qu’ils étaient dans des fauteuils éjectables, que l’heure est grave et qu’il est urgent de se concentrer sur les priorités essentielles du pays : la cuisine du palais de l’Élysée.

Il y a des choses avec lesquelles on peut rire ; les frasques amoureuses du président en font partie, et si elles occupent bien la ménagère de plus de cinquante ans, elles permettent d’introduire une bonne dose de sexe et de vaudeville dans une vie politique qu’on imagine sans mal guindée et stricte.

Il y a des choses avec lesquelles on peut prendre certaines libertés, où on peut modérément tordre la réalité, bricoler de la périphrase enrobante pour ne pas trop choquer les esprits. Le chômage et la courbe retraçant son évolution dans le temps font partie de ces sujets qui, s’ils déclenchent des passions, autorisent cependant les politiciens à toutes les contorsions pour faire passer leurs idées sans que cela ne déclenche vraiment l’ire des populations concernées.

Mais il y a des choses avec lesquelles aucune tolérance ou aucun compromis ne seront jamais envisageables en France. Et la tradition culinaire semble définitivement en faire partie. C’est ainsi qu’on découvre, tous, atterrés, consternés, horrifiés, qu’une ministre jusqu’à présent en exercice aurait émis des critiques vivesà l’encontre du menu proposé par le cuisinier étoilé de l’Élysée lors de la visite du Chef d’État chinois, qu’elle aurait trouvé, je cite avec des guillemets, des pincettes et moult précautions parce que je suis tout choqué au dedans de moi, « dégueulasse ».

bricq dégueulasse

Il y a même une preuve vidéo indéniable des allégations de cette ministre, qui se serait ainsi ouverte franchement auprès du premier ministre et de sa femme, sur le perron de Matignon, alors que les journalistes se trouvaient, micros ouverts, à moins de dix mètres :

Oui, vous avez bien entendu, il semblerait que le menu n’ait pas été apprécié, pour le dire gentiment. Dans un autre pays, ceci n’aurait sans doute pas pris de telles proportions ; par exemple, on peut imaginer qu’en Angleterre, avec une telle critique de la cuisine traditionnelle, les Indiens auraient fort mal pris la chose, mais il est peu probable que la presse se soit emparée du sujet. Cependant en France, pays de plus de 300 fromages dirigé par un dessert lacté, une telle critique dépasse de loin le crime de lèche majesté, et déclenche à l’évidence une mobilisation de tout le corps journalistique, social et politique.

nicole bricqDu reste, vous aurez sans aucun doute reconnu Nicole Bricq, la pourtant indispensable Ministre du Commerce Extérieur que le petit monde d’internet avait déjà repérée lors de ses précédents déplacements en notant avec facétie qu’elle avait, justement, un goût très sûr (notamment en terme d’habillement) ce qui donne d’autant plus de poids à sa critique culinaire d’un menu dont on se doute qu’il avait été bâclé par l’un de ces gâte-sauces hâtivement embauché entre deux couloirs pour préparer une visite impromptue du copain chinois de François. On le sent intuitivement : lorsque Nicole Bricq dit que ce qu’elle a mangé à l’Élysée est dégueulasse, on tient là une information de première importance.

Il était dès lors normal qu’avec la fuite de ce renseignement capital, il fallait clairement revoir la suite des opérations, notamment la campagne électorale en cours, les opérations en Centrafrique, les pourparlers diplomatiques avec la Russie concernant l’Ukraine, la lutte contre le chômage, la croissance en berne et les faillites d’entreprise en hausse. Tout cela s’est donc naturellement retrouvé au second plan pendant qu’une réunion de crise était organisée à l’épicentre de ce séisme gouvernemental sans précédent.

Oui, vous avez bien lu : on a organisé une réunion de crise, un meeting d’urgence entre personnalités de premier plan du gouvernement français qui s’occupe des affaires d’un pays qui a la bombe atomique, un porte-avion nucléaire, son droit de véto à l’ONU, représente la cinquième puissance économique du monde et le premier producteur mondial de textes législatifs, parce qu’une ministre avait dérapé sur le repas de la cantoche de l’Élysée. Pour bien situer la personne, il s’agit tout de même de cette ministricule qui n’a jamais réussi plus que faire chuchoter d’elle aux machines à café autrement que par ses accoutrements grotesques, sa présence médiatique étant, au delà de ces aspects triviaux, parfaitement nulle.

Pour parfaire cette impression de bouffonnerie monstrueuse, il faudrait peut-être que le président s’exprime publiquement, avec, pourquoi pas, une adresse à la nation, pour expliquer pourquoi il renouvelle toute sa confiance à son chef cuistot, comment il prendra les mesures nécessaires mais justes à l’encontre de la ministre qui a eu la langue trop bien pendue, et enfin ce qu’il compte entreprendre pour qu’une telle abomination ne se reproduise plus.

Vous trouvez que j’exagère ? Je voudrais bien mais ce n’est pas moi qui ai commencé et j’aurais de toute façon du mal à dépasser la précédente performance du président en la matière. On se souviendra fort à propos de la façon dont l’ensemble de l’affaire Léonarda, qui n’aurait jamais dû dépasser l’échelon préfectoral, aura réussi à placer le premier personnage de l’Etat français dans une position aussi grotesque que parfaitement inutile. Devant ce fâcheux précédent, et au vu de la façon dont s’est enkysté ce qu’on peut dorénavant appeler « l’affaire Bricq », force est de constater qu’encore une fois, le pays est autant gouverné que l’est un poulet sans tête.

Bien sûr, ce serait injuste d’oublier ici le rôle parfaitement lamentable des journalistes qui ont cru nécessaire et judicieux de simplement relayer les propos de la pauvrette sur le perron de Matignon. Ce faisant, on comprend que nos scribouillards se sont ainsi fourni un sujet croustillant pour le week-end, période pendant laquelle ils n’ont pas le droit, loi électorale oblige, de colporter les habituels ragots et autres bêtises relatives à l’élection en cours.

Mais on ne peut pas non plus exonérer la ministre d’avoir à ce point manqué de lucidité : exprimer ainsi une telle opinion ailleurs qu’en privé, loin des micros, est un signe parfaitement clair d’incompétence marquée. Qu’elle n’ait pas aimé ce qu’on lui a servi, passe encore ; après tout, elle est maintenant une habituée des petits plats tous plus fins les uns que les autres, le tout payé avec les impôts prélevés sur un peuple qui n’a plus guère l’occasion de se taper de pareils gueuletons, et on peut espérer que son palais est maintenant entraîné. Mais qu’elle choisisse un tel moment, et un tel lieu pour s’exprimer montre une parfaite et totale déconnexion avec la réalité qui doit, de temps en temps, se rappeler aux gouvernants quitte à leur fesser rudement l’arrière-train.

Enfin, le simple fait pour le staff de l’Élysée de se fendre d’une réunion de crise pour un fait aussi vulgaire, aussi insignifiant et aussi décalé des problèmes des Français montre l’état général de délabrement de la pensée politique en général et de leur méthode de communication en particulier.

Si on me demande, je dirais que, vu de loin, ce pays est foutu.

tatie nicole

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires118

  1. Black Mamba

    Entre Tatie Danielle et Tatie Nicole le choix devient difficile…
    On avait oublié de mettre le plat préféré de Tatie Nicole qui est la quenelle. 😉

  2. Black Mamba

    En tout cas les municipalités ont révélé de querelles intestines dans différentes petites villes… la chair de monsieur le maire est très prisée..

    1. La Coupe Est Pleine

      Je pense que les prédateurs en ont plus après la « chaire » du maire, que sa pauvre carcasse ….

    2. hussardbleu

      « If he became convinced tomorrow that coming out for cannibalism would get him the votes he needs so sorely, he would begin fattening a missionary »

      C’est à cela que vous pensiez, très chère ?

  3. La Coupe Est Pleine

    Billet fort à propos en effet ! On voit comment s’établit la hiérarchie des priorités au sommet de l’état ….
    Maintenant faut pas trop se leurrer, beaucoup de cadres dirigeants sont capables de la même veulerie !

    Lorsque je faisais des essais agronomiques en plein champs pour une multinationale bien connue dans l’agro-chimie. Les critères de sélection des parcelles de tests étaient assez surprenants :
    – Distance de l’aéroport
    – Proximité d’un hôtel Mercure

    …. Comme quoi les goujats sont partout !

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Tiens, je ne savais pas que ces critères avaient une pertinence sur les variétés ou les traitements chimiques…
      bien content finalement de ne pas travailler pour ces goujats!

    1. tess

      Pas des croissants, des morceaux de maroilles qui comme leur politique, puent à plein nez !

      1. Aristarque

        Mais je ne vous laisserai pas, en bon Flamand, insulter ce goûteux fromage qu’ est le Maroilles! Qu’ il s’affirme à l’ odorat est avéré mais au goût, c’est tout pareil. Goûtez un jour, si vous ne l’avez déjà fait, une goyère au Maroilles, arrosée d’ une bière trappiste, par exemple, et nous en reparlerons. Ce fromage est bien trop noble (et ancien) pour mériter de servir de projectiles!…

        1. Calvin

          Je me disais bien que tu étais un Flamand… Rose !!!!
          Ah ah ah mouah ah ah ah !

          (S’enfuit en courant pour éviter un coup de pied)

        2. tess

          Aristarque
          Je préfère le fromage qui pue à la politique qui pue. Malgré son goût très prononcé, j’aime bien le maroilles mais pas au petit déjeuner !

  4. BenOui

    La cuisine à l’Élysée c’est 4,4 Miyons de vos impôts par an, cela ne rivalise pas avec les restaux du cul ou du ©œur j’sais plus, mais il y a beaucoup moins de bouches à contenter.

    Ce n’est pas la faute du chef si la carte, ou le programme au choix, ne tient pas la route! de toute façon, c’est pour produire de la merde à la fin.

    1. Adolfo Ramirez Jr

      12 200 € par jour en bouffe… ça en fait des tickets restau pour aller bouffer un plat du jour au bistrot du coin!

      1. gameover

        Je serais le chef cuistot de l’Elysée, au prochain repas je lui pose une pasta box et un sandwich Sodebo sur la table !

  5. Karamba!

    Je suis assez d’accord pour la réunion de crise. Il y a surement plus important à traiter actuellement au niveau national et international. Après il ne faut pas négliger le pouvoir chaotique rigolo du web qui déconcerte tant nos politiques et dont ils se servent parfois avec plus ou moins de bonheur. La vidéo de notre gourde de ministre est apparue dans le flux des brèves dans un premier temps. Après les gens cliquent, réagissent et le buzz monte à un point où ça en devient embarrassant. Pourquoi les français sont plus sensibles à ce genre d’info? Tout simplement parce que c’est accessible, évident et puis tellement représentatif de ce qu’ils imaginent : des politiques pas très doués et pas très concernés par leur mission. Suffisants quoi.
    Et ce n’est pas un cas isolé. On avait eu la brochette Montebourg Pellerin et je ne sais plus qui se balançant des blagues à l’occasion d’une représentation, le tout devant une caméra comme s’ils étaient dans un talk show.
    Il faut comprendre que ces gens passent leurs journées à nous donner des leçons, distribuer des taxes vexatoires… et ensuite se permettent de faire mine de prendre l’exercice du pouvoir à la légère (toujours attendre d’être viré pour réaliser son fantasme et faire sa reconversion chroniqueur demeuré façon Bachelot).
    En France on a coupé la tête à des pompeux pour moins que ça…

  6. Dr Slump

    Une réunion de crise? La connerie étatiste atteint des sommets stratosphériques… J’entends d’ici les propos échangés:

    « Nous allons créer un comité gastronomique interministériel, il sera présidé par Bertrand Delanoë. Il aura pour mission de contrôler la qualité des agapes républicaines, pour faire rayonner l’excellence culinaire à la française dans le monde ». « Pour cette entreprise de la plus grande importance, nous créons une contribution générale d’intérêt culturel culinaire, à laquelle seront soumis tous les français. Euh, sauf les végétariens défenseurs de la vie animale. Ce serait injuste de leur faire payer une taxe pour payer des repas à base de gibiers, poissons de grands fonds, et autres oeufs d’esturgeon… »

    1. Adrien

      Et sauf les journalistes, les taxis, les artisans, les élus de la République, les intermittents du spectacles, les conducteurs de RER et de métro, les enseignants, etc.

      1. Cherchez l’erreur

        Les artisans ? Je ne saisis pas trop en quoi nous pouvons être assimilés aux catégories que vous citez.A moins qu’il n’y ait des chauffeurs RATP ou des instituteurs qui bossent 90 heures /semaine, avec 7 jours de carence, le RSi et l’URSSAF qui les harcèlent, et des revenus oblitérés par les ponctionnements délirants de l’état.
        Vous semblez fonctionner à la croyance plus qu’à la connaissance.

  7. Climaine

    cellule ce crise pour laquelle parait il, ils ont mitonné les restes…

    « Immonde! » aurait déclaré Madame Bricq de laid.

    1. Eole

      Mitonné les restes… avec les restes on peut faire une magnifique « Péking Soup », et on invite quelques Chinois! 😉

    1. BenOui

      4,4 millions / 350 / nombre d’assiettes servies… très variable suivant le caviar ou homard du menu…tout est dans le desert mais pour la fondue, c’est lundi !

      1. gem

        Elle retourne à Bercy ensuite, mais tout le monde paie la TVA, même l’Élysée. Même Bercy !

  8. max

    Cette pauvre fille est représentative du snobisme parisianiste plein de morgue de ces gens là.

    Façon de dire, vous voyez, je mérite plus que ça, manants que vous êtes.

  9. Cerf D

    De là à dire que ce gouvernement est fait de Bricq et de branques, il n’y a qu’un pas… que je franchis allègrement.

  10. Calvin

    Je me délecte de ce billet et savoure les mots (mets ?) de notre hôte.
    On a vraiment affaire à un gouvernement de Bricq à Branques…

    Je suis déçu : je ne peux pas m’abstenir ce jour, le maire de ma commune a été élu au premier tour…

    1. Calvin

      Grillé par Cerf D pour 3 min…
      La peste soit ces smartphones…

      Comme me dirait Harry Stark :
      Pas assez rapide, petit scarabée !

    2. hussardbleu

      nous pensons un peu selon des lignes similaires : je déteste le Maroilles depuis que je n’ai pas vu « Bienvenue chez les Ch’tis »….

      1. hussardbleu

        Ceci dit le « pays de 300 fromages dirigé par un dessert lacté », c’est délicieux…

        Quant à la malheureuse à l’origine de cette tempête dans un verre de lait, on est fondé à se demander si l’offense qu’elle personnifie envers l’esthétique, n’est pas d’un degré encore inférieur à celle qu’elle constitue à l’encontre de l’intelligence….

        Je sais, je sais… il est indigne de moquer une femme à cause de son physique, mais admettez – ne serait-ce que par réalisme libéral – qu’elle est le cas limite qui rend la satire légitime…

        1. Black Mamba

          « Dirigé par un dessert lacté  » … 🙄 …. 😯 … ❗ J’ai compris …. C’est Flanby !
          Un peu lente à la détente 😳

            1. Black Mamba

              Digestion, non, plus tôt des préoccupations … Ma fille est arrivée vendredi soir en Tasmanie et depuis je n’ai plus de nouvelle… J’espère juste que c’est dû à un problème de réseau ,
              Quelqu’un sait comment est le réseau téléphonique en Tasmanie, la 3G ?

            2. gameover

              Les zones sans aucun réseau sont :
              – le 1/4 Sud Ouest : c’est le parc national de Tasmanie.
              – Toute la coté Est de la Tasmanie

              Les réseaux quand ils existent sont normalement mutualisés entre les opérateurs.

            3. Black Mamba

              C’est bon! 😛 Elle m’a contacté ce matin à 3h30. Elle n’avait plus de réseau sur la route qu’elle empruntait . :mrgreen: J’espère que cela ne va pas être ainsi trop souvent, encore quelques heures sans nouvelle j’allais contacter les autorités locales pour entamer une recherche 👿

            4. gameover

              Ok. Le pire c’est quand tu es en plein milieu de l’Australie et que tu vois : NO FUEL NO PHONE FOR 500KM.

              Fuel tu peux encore être prévoyant, mais le fait qu’il n’y ait pas de téléphone ça te fait conduire encore plus prudemment…

          1. Eole

            Merci BM – moi non plus je n’avais pas compris 😉 Non HB, je n’ai presque rien mangé aujourd’hui 🙂

        2. Higgins

          « Dessert lacté » : il conviendrait de préciser que sa date limite de vente, si elle a jamais existé, est largement dépassée et que sa consommation est excessivement dangereuse. Son retrait des rayons s’impose au nom du célèbre principe de précaution.

          1. Calvin

            La DLC est assez courte, de quelques mois.
            Là, avec plus de deux ans, notre Flanby se rapproche plus de la bouillie moisie.

          2. gameover

            à propos de flanby il y a eu une grosse discussion sur la page wiki sur mettre ou pas la référence à Hollande et en final ils l’ont retiré. Je plussoie dans le sens où il faudra voir ce qu’il en restera dans 10 ans, sinon ça serait lui faire trop d’honneur sur l’instant.

            Au fait… quelqu’un lui a tiré sur la languette ?

  11. Calvin

    Au début, j’ai cru sincèrement que la ministre parlait de cuisine politicienne, des municipales, des triangulaires, etc…
    J’ai été interloqué ! C’était donc du premier degré.
    On en est donc là…

    1. Black Mamba

      Le triangulaire me fait rire, dans la commune de mon lieu de travail , c’est même la quadrature du cercle, la semaine dernière il y avait quatre liste qui ont été toute reconduite pour le deuxième tour … Je me demande comment ils vont départager si ce sont les mêmes qui ont voté à l’identique que la semaine précédente ?

      1. Calvin

        Ça se jouera au nombre de voix. Avec un bonus à la liste en tête, même si elle obtient une voix de plus que la suivante.

  12. Carpe Diem

    D’où le nom : feuille de Brick, vous savez ce truc mou et insipide dont vous ne savez pas s’il sert à se torcher ou a être cuisiné d’une manière quelconque…C’est tout à l’image du bulletin électoral et de la politique française en général, une grande cuisine au goût douteux…

  13. JS

    Merci pour la vidéo, on à l’impression de regarder la cour du Roy quittant le palais royal après un bon gueuleton. Rien que leur petit cinoche chorégraphié vaut son pesant de cacahuètes..

    Sinon j’apprends également par la-même que nous entretenons une ministre du « commerce extérieur »…çà sert à quoi au juste ce « truc » ?

    1. LECOMTE René

      A vérifier qu’aux USA, la consommation de foie gras est bien en baisse. Pourquoi croyez-vous qu’elle a qualifié de dégeulasse le plat « gourmandise de foie gras truffé » ?

  14. Damien

    Si vous regardez bien la vidéo, en fait, elle une lèche phénoménale à JMA, en lui disant que c’est mieux à Matignon. Ce n’est pas spécialement contre la cuisine de l’elysee, c’est juste une posture de soumission envers son chef de meute…

    1. gameover

      Oui pour la lèche en ces périodes de remaniement.

      Juste pas maline je dirais. Et je pense que ce n’est que le début car tous ces gens ne se rendent pas compte du paquet d’informations qu’ils laissent filtrer : Taubira et ses papiers tendus à l’assistance à bout de bras, ministres arrivant et/ou sortant du conseil de ministres avec des feuilles volantes, lecture sur les lèvres etc…

      Perso je ne me sépare jamais de mes documents chez un client même durant une pause café ou en allant aux toilettes. Méfiez vous aussi du téléphone fixe ou mobile qui permet d’espionner à distance grâce au décrochage automatique silencieux ou des salles de réunion avec micros espion. Moi, parano ? nan !

      Sinon c’est fou les gens qui discutent boulot sans aucune discrétion dans les restos, points chauds, en train et en avion…

      Là, que l’info ait été lachée dans les medias c’est juste amusant et décribilisant , mais que ça fasse l’objet d’une réunion de crise c’est tout simplement grotesque mais pas étonnant car ça confirme le niveau.
      La comparaison avec Leonarda est à propos.

  15. LECOMTE René

    Surprenant :
    http://www.lepoint.fr/societe/l-inquietant-amendement-de-taubira-30-03-2014-1807073_23.php
    Y a-t-il tant d’urgence ? Peut-être, si le basculement de majorité imminent, mettait très vite au jour des dossiers pas si propres que cela. Eviter de longues gardes à vue à de bons petits soldats politiques, c’est normal. Pour nous autres, nos libertés individuelles ont été bien spoliées en cas de simple fraude fiscale (et non escroquerie fiscale). Tout est normal, n’est-ce pas « moi, je… » ?

    1. gameover

      Surprenant comme tu dis !
      Est-ce que ça va passer à l’assemblée nationale… pas sûr.

      1. hussardbleu

        Il y a des lobbies extraordinairement puissants : l’article mentionne le plus efficace….

        1. LECOMTE René

          Moindre portée que l’auto amnistie de 89-90, mais beaucoup plus rapide et moins voyant ?

        2. gameover

          Le lobby des voyous tu veux dire ?

          P’tain 32Mds de TVA qui s’évapore par an, mais ils foutent quoi ?

  16. Hugues001001

    Je vous trouve excessif M. 16. Il me semble normal que les media aient mentionné la déclaration de cette parfaite inconnue, juste histoire de montrer aux con-tribuables à quel point les sociâââlistes ont de la considération envers ceux qui les nourrissent (littéralement, pour le coup). En outre, cela a permis de pointer la lumière sur cette illustre inconnue, parfait exemple de la nomenklatura solférinienne puisqu’elle profite de la gamelle publique depuis bien trop longtemps (conseillère municipale, régionale, députée, sénatrice, conseillère technique de cabinet ministériel, etc.: il n’y a pas un mandat ni fonction d’importance qu’elle n’aura pas exercés) ainsi que, finalement, sur les méthodes de gouvernement dans ce fichu pays puisque les Français qui le souhaitent savent tous, désormais, qu’on l’a nommée ministre non pour son talent (que connaît-elle au commerce, elle qui n’a jamais bossé dans le privé) mais pour sa fidélité sans faille. Accessoirement, toute cette affaire a permis de mettre l’accent, également, sur son brillant bilan audit commerce extérieur. C’est sûr que si je suis un dirigeant indien ou émirati, quand je la vois accoutrée de ses haillons, je me dis qu’elle incarne le bon goût à la française et ai tout de suite envie de lui acheter des Rafales.

  17. Dahu

    Tout à fait logique que ce soit dégueulasse, il n’y avait pas de caviar au menu pour la gauche…

    Quand on pense que le socialisme est responsable de la mort de 100 000 000 de personnes, dont la plupart de faim….

      1. hussardbleu

        @Vegeta : remarque qui me fait penser à une anecdote relatée dans la bio de Françoise Giroud, d’une « relation » avec une SDF… non, c’est troporrible à raconter… z’avez qu’à acheter ce bouquin, pas mal fait, de la Reine Christine….

      2. vegeta

        je la verrais bien miss France ou léonarda ensuite l’une ou l’autre sera récompenser par DSK ou hollande

    1. Adolfo Ramirez Jr

      sexy… si vous profitez de ses charmes, mettez un préservatif goût mayonnaise, ça se marie bien avec le thon

  18. André Rosa

    Désopilant!
    Le rythme d’H16 est liturgique: repos shabbatique le samedi, éclats de rire le dimanche de Laetare!
    Sans compte que, le vendredi, c’est l’abomination de la désolation!

  19. dan49

    Avec un Château d’Yquem 1997, un Château Lafite 1999 et un champagne Deutz de 2005, un repas ne peut pas être « dégueulasse » !. Mais quand un ministre se permet de cracher dans la soupe de cette façon , cela confirme l’état d’esprit de ces gens, de ces bobos qui n’ont pas le moindre respect pour les gens qui ont fait ce repas, et accessoirement pour les contribuables qui l’ont financé ! Nous sommes vraiment dans le « minable » .

      1. Othello

        Si tout ce bon vin lui est monté à la tête, on peut imaginer que la Bricq pleine se soit montrée réfractaire dans ce but, effectivement 🙂

        1. Othello

          En même temps, être pleine pour cette Bricq creuse c’est une intéressante manière de paradoxe…

  20. David

    Quelqu’un aurait-il la bonté de m’expliquer à quoi peut bien servir un « ministre du commerce extérieur » ? à la même chose qu’un ministre du commerce intérieur, mais en sens inverse ??

    De plus, cette pouffiasse a-t’elle seulement conscience que tous ses repas, qu’ils soient pris à l’Hotel Matignon ou au Palais de l’Elysée, sont tous financés par NOTRE pognon, que l’on nous prélève sans que nous ayons l’occasion de donner notre avis ???

      1. David

        « stimuler l’expansion économique hors de France »

        c’est réussi : chaque année des dizaines de milliers de « foyers fiscaux » et d’entreprises fuient la France et s’installent à l’étranger

        « promotion des exportations »

        vu la tronche de notre ministre, c’est sûr que les Qataris vont avoir furieusement envie de nous acheter des tas de trucs …

        « compétitivité de l’économie française et d’attractivité du territoire »

        baisse de 77 % des investissements étrangers directs en 2013, encore une fameuse réussite !

        c’est bien ce que je me disais : ils ne servent à RIEN

        1. Martin-Lothar

          Ça, on l’avait deviné depuis des lustres qu’ils ne servaient à rien, mais maintenant, ils n’ont même plus honte non seulement de le cacher, mais en plus ils semblent avoir une grande fierté pour le faire savoir. (De l’art du faire-savoir le non savoir-faire). Ce sont de cyniques (et dingues) sadomasochistes, à nos dépens hélas…

    1. BenOui

      « à quoi peut bien servir un « ministre du commerce extérieur » ? »

      Le déficit de la balance commercial étant de l’ordre de 65 miyards, il faut bien une cruche pour faire passer la pilule !

  21. Martin-Lothar

    À la décharge de cette Zézette ministérielle du Commerce Etrange, on peut imaginer que, prise par la conversation pAaaassionnAaaNte de ses voisins de tables, elle n’a pu enfin avaler que l’eau et la rondelle du citron du rince-doigts. Ce qui n’est effectivement pas bon étant donné qu’à Matignon il n’y a en guise de rince-doigts que des serviettes chaudes et parfumées qui sont bien plus consistantes et meilleures au goût.
    Mais ce n’est qu’une magnanime supposition hein !

    1. Aristarque

      Apparemment, ces rêveries éveillées n’ont pas suffi à éviter la déroute à Roubaix Tourcoing et surtout à Dunkerque où M. DELEBARRE, l’homme politique grançais cumulard de première bourre, vient de perdre son mandat de maire sur un score sans appel : à peine la moitié de celui de son vainqueur. Probablement la plus belle claque de toutes ces élections municipales

  22. hop hup

    cool R.Menard a Bezier est passé haut la main, bobigny viens de passer a droite mince importer des divers ne garantit plus de se faire (é)réélire a chaque fois

  23. Aristarque

    Quel choix cornélien pour Dessert Lacté : selon le guignol retenu comme Premier M., il devra se passer de Arnoleone ou de Duflop!… Quel enjeu!…

    1. gameover

      Donc en théorie cornélienne flanbesque il ne devrait prendre aucune décision et rester avec l’existant… hé hé

  24. petit-chat

    L’aspect extérieur de ce machin qu’on aura bien de la peine à imaginer féminin, doit ressembler à ce qui se trouve à l’intérieur du crâne de BelleCassine. Et aussi de Payons (c’est pas une faute), tant qu’on y est.

  25. Deres

    Flamby adore les cellules de crise. Cela lui permet de jouer à son petit chef dans son bureau. Il en a aussi monté une pour suivre les résultats des municipales avec moults fonctionnaires et moyens informatiques mobilisés. Tout cela pour gagner 10 minutes sur la publication des résultats sur internet. Et au final pour ne rien faire sinon se donner une impression de pouvoir personnel à nos frais sans pour autant la moindre action concrète.

  26. Maximilien

    Le gros problème que j’ai dans cette histoire, c’est de savoir que cette dame qui n’a pas beaucoup travaillé dans sa vie (en politique depuis 1980) soit tellement habituée au caviar et aux petits fours trois étoiles payés par le bon argent des autres qu’elle puisse trouver la bouffe d’un meilleur ouvrier de France dégueulasse.

Les commentaires sont fermés.