Il faut en finir avec tout ce fun qui pollue

On le sait, je l’ai déjà écrit à de multiples reprises, l’humain est plus qu’un fardeau pour cette Terre : c’est, véritablement, une nuisance. Et une nuisance qu’il est même devenu simple de quantifier : un peu en dessous de l’astéroïde qui décima les dinosaures, mais pas tant que ça. Car oui, l’humain est responsable d’une véritable extinction de masse.

Pour rappel, la dernière extinction de masse, survenue au crétacé-tertiaire, serait due, selon la théorie la plus solide actuellement, à un gros caillou (d’une dizaine de kilomètres de diamètre) ayant heurté la Terre au niveau du Mexique. L’humain n’existant pas à l’époque, il n’a pas pu être blâmé pour cette extinction et cette diminution tragiques de la biodiversité, mais rassurez-vous, il n’en va pas de même aujourd’hui. Grâce à la conjonction d’une étude, réalisé à Stanford et qui manipule le conditionnel et les précautions rhétoriques par packs de douze, et à une presse déchaînée qui ne s’embarrasse pas, elle, de ce conditionnel et de ces précautions, on apprend que l’humain est directement responsable de la sixième extinction de masse sur la planète.

Lolcat WTF

Vous avez bien lu, on parle en effet d’extinction de masse, rien de moins, et provoquée par l’Humain avec ses petits bras. Enfin, petits, pas tant que ça. D’abord, l’humain a le mauvais goût d’être très nombreux, de péter, de roter et de parler fort quand il est en groupe. Ensuite, il a inventé tout un paquet de machines, toujours plus polluantes, qui amplifient largement sa capacité à faire d’innommables dégâts en plus de ses caquetages insupportables. Enfin, l’humain, au lieu d’assumer sa nature pourtant évidente de parasite mal embouché qui fait trop de bruit, adore se culpabiliser et faire des petits calculs, et a donc décidé d’inventer un concept, la biodiversité, définie de façon aussi peu claire que possible.

Parce qu’en effet, il y a biodiversité et biodiversité. S’il est simple d’accoler l’image de multiples races de félins à celle de biodiversité (même si les cougars viennent de disparaître, semble-t-il), s’il semble convenu que la biodiversité englobe bien le fait qu’on trouve plusieurs espèces de moules sur les bouchots ou les canapés, une définition plus précise est délicate à trouver. Ça sent le concept un peu fourre-tout.

Ainsi, la récente apparition d’une nouvelle espèce de virus Ebola ne semble absolument pas réjouir nos vaillants défenseurs de Gaïa. Il semble que lutter contre la biodiversité virale ne pose guère de problème. À leur décharge, il faut dire que mourir du virus Ebola, ce n’est pas franchement glamour, et que s’il prenait la fantaisie à nos écolos de combat de sautiller de joie à l’idée d’une prochaine disparition de l’humanité (ne riez pas, ils en sont capables, comme jadis le prince d’Édimbourg souhaitant être réincarné en virus mortel afin de réduire la population terrestre), cela nuirait probablement à leur image de marque, si propre et verte nette par ailleurs. Ceci permet d’affirmer que cette biodiversité n’a pas vraiment besoin d’être définie, et qu’il suffira de simplement en parler avec un air attristé pour que tout le monde (les humains, surtout) comprenne.

Moyennant quoi, la conclusion s’impose : non seulement, cela va de mal en pis, mais en plus, c’est de la faute des humains. En effet, la biodiversité (définie par l’humain), qui atteignait jadis la valeur précise mais non discutable de 2733.276 brols (calculée par des humains) est en train de s’effondrer (c’est vérifié par des humains) parce qu’elle n’atteint plus que 1801.123 brols, et c’est mal (disent des humains) parce que c’est l’humain qui est à l’origine de cet effondrement pour 93.74% (à peu près). Et c’est mal parce que, parce que, parce que bon c’est mal.

Bon, bien sûr, il y a une petite incertitude sur les valeurs, les mesures et les pourcentages. Et sur les causes. Et sur les effets de l’humain sur la planète, à court, moyen et long terme. Sur le plan géologique, où la centaine de milliers d’années est la norme, peut-être est-il aussi envisageable de se dire que l’humanité n’a pas tout à fait un impact aussi percutant qu’un gros caillou de 11 km de diamètre et 400.000 milliards de tonnes, lancé à 20.000 km/h de plein fouet sur la péninsule du Yucatan. Mais vu depuis les petits papiers subventionnés de certains chercheurs ou dans la presse elle aussi subventionnée et acquise à la cause écologiste, en revanche, l’identité des deux impacts (celui de l’Homme d’un côté, et celui du Gros Caillou de l’autre) est absolument évidente : lâchez sur la planète sept milliards de petits mammifères idiots avec des voitures, des iPhones, des déodorants alcoolisés et une absence chronique de préservatifs solides, et hop, vous avez l’équivalent sur le biotope d’une explosion de plusieurs milliards de bombes atomiques.

C’est absolument évident.

la sixième extinction de masse

Il faut donc lutter, pied à pied, contre tout ce que l’humain fait de mal. Et il y en a, des choses que l’humain fait de travers, à commencer par respirer. Ça va, bien sûr, des feux de brousse (même ceux, nombreux, déclenchés par la foudre qui sont en réalité le résultat du réchauffement climatique, lui aussi de la fautàlom) jusqu’aux … ballons lors des événements festifs.

Oui oui, les ballons lâchés lors d’événements commémoratifs, festifs ou autres sont autant de marques répugnantes du passage cradingue de l’Homme sur Terre et doivent être ardemment combattus, comme en atteste le récent dépôt de plainte d’une association écologiste contre la très méchante et très polluante mairie de Reims qui a eu l’impudence biochoquante de lâcher 2000 ballons dans le ciel champenois. Deux p*t@1n de milliers de ballons en latex pour commémorer le centenaire de la Première Guerre Mondiale, c’est une véritable offensive contre la Nature, une bastonnade en règle des ours, des dauphins et des tortues qui ont la pénible habitude de mâchouiller de la baudruche lorsqu’ils en trouvent, quitte à s’en étouffer (parce qu’aussi mignons soient-ils, ils ne sont tout de même pas très futés, ces bestiaux). Ces 2000 ballons sont une déclaration de guerre scandaleuse, que dis-je, un tortucide, un dauphicide voire un oursicide éhonté !

lâchers de ballonsEt comme on sent l’association Robin Déboire Des Bois bien chaude dans sa lutte contre les commémorations et le fun coloré des petits ballons tortucidaires, je leur propose d’une part d’attaquer Disney pour incitation à la pollution avec son film d’animation, Là-Haut, qui présente un retraité écophage et pollugène déplaçant sa maison avec — horreur — des milliers de ballons gonflés — horreur des horreurs — à l’hélium, et d’autre part d’étendre leur combat à toutes ces manifestations un peu trop démonstratives et beaucoup trop polluantes qui ajoutent l’outrance et la démesure aux bruits agaçants que cette Humanité qui rote et qui pète n’arrête pas de faire. Il faudrait par exemple déposer une bonne grosse plainte à chaque fois qu’un feu d’artifice municipal est tiré. Non seulement, cela fait un tapage d’enfer, mais cela pollue un maximum, produit une quantité non négligeable de gaz à effet de serre, ne sert absolument à rien et diminue à l’évidence la biodiversité. Il en sera de même pour les raves-parties, les manifestations culturelles diverses et les rassemblements politiques ou syndicaux qui laissent souvent un bien triste paysage, couvert de cochonneries polluantes, après leur passage.

De plaintes en plaintes, l’association pourra clairement montrer qu’elle a, elle, œuvré concrètement à la protection de la faune et de la flore que ces études ont montré si menacées. Bien sûr, l’Humanité s’en trouvera nettement moins joyeuse. Mais la sauvegarde des espèces passe par là : sans repentance, nulle biodiversité.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires100

  1. Calvin

    Une question : comment peut-on dire que les cougars ont disparu. J’en vois de plus en plus. Dont une dans mon « entourage »…

    Hu hu hu

    1. Aristarque

      Les femmes sont celles qui ferment la porte parce qu’elles sortent les dernières. Nous sommes victimes de la galanterie… 😀

    1. Aristarque

      La Gueuze Lambic a frappé! Edimbourg en version française pour Edinburgh selon le patois des sujets de sa GM! H16 a des tendances œcuméniques qui progressent.,,

    2. Aristarque

      [(G+1)4×4]a corrigé son texte en flinguant au passage ma correction.Le contrôle d’internet se met en place avec l’ assentiment des victimes!!!

  2. MJ

    ils auraient mieux fait de condamner la commémoration du début de la guerre de 14 qui a été un bel exemple d’extinction de masse.

  3. kelevra

    6ieme extinction de masse? la 1ere a detruit 99% de tout ce tout ce qui etait vivant ne laissant que des bacteries et des virus, la derniere connu, la 5ieme, elle a detruit 80% de toutes vies. comment peut on dire 6ieme extinction alors que l on ne connait a peine de 10 a 15% de la vie sur terre, l homme en connait plus sur l espace sur sur les grandes profondeurs. et pour finir en beaute, dans 250 millions d annees la derive des continents fera qu il n existera plus qu un seul continent, les conditions seront telles que plus aucune vie n existera sur terre, dans 1 milliards d annees, le soleil qui grossit de 10% chaque milliard d annees, rendra invivable la terre, l atmosphere sera detruite, l eau evapore, les rayons ultraviolet grillant tout.

    1. vegeta

      obama à réussi à vous faire croire qu’ils bombardent les positions des terroristes alors qu’ils les aident et les bombardement touchent les positions kurdes oh mince j’ai dit ce qui ne devait pas être dit

  4. petit-chat

    Selon l’association, l’abandon dans la nature de déchets en grande quantité, est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende
    Si le maire (UMP) leur a confié un local et leur verse des subsides, comme ça se pratique couramment avec les parasites associatifs, il doit réfléchir à la démarche FNiste consistant à couper les vivres aux emmerdeurs.

  5. Aristarque

    Avis à tous : pour éviter la mise en quarantaine de vos commentaires, il convient d’ éviter les smileys mais aussi d’ écrire, même respectueusement, le patronyme de notre taulier préféré.
    Je vais vérifier que (G+1)4×4 passe la censure.

  6. Le Gnôme

    Je vais gravement nuire à la biodiversité cet automne avec mon fusil. Le sanglier est en voie d’extinction, alors je vais me dépêcher de zigouiller le dernier.

    Mis à part qu’il y en a de plus en plus, et qu’on va bientôt être obligé de les empiler pour leur trouver de la place.

  7. royaumont

    A force de nous pomper l’air, les ecolo vont réussir à déplacer l’anticyclone des Açores ! D’ailleurs, il suffit de voir comme il pleut.

    Sinon, pour ceux que ça intéresse, vous pouvez lire « Le parfum d’Adam » de J-C Ruffin, qui taille un joli costard aux écolo préconisant une réduction drastique de la population humaine (les coupes claires s’appliquant aux autres, comme il se doit).

  8. Kuing Yamang

    « …un gros caillou (d’une dizaine de kilomètres de diamètre) ayant heurté la Terre au niveau du Mexique. L’humain n’existant pas à l’époque… »
    ——
    D’ailleurs sans ce gros caillou et l’extinction de masse en rapport, l’humain n’existerait pas, ses ancêtres n’ayant pu se développer convenablement avec des dinosaures sanguinaires partout. Comme quoi ça a du bon les extinctions de masse.

    1. Flo

      « Comme quoi ça a du bon les extinctions de masse. »

      Bah non justement puisque celle-là a créé les conditions d’existence de l’homme qui dans l’hypothèse est mauvais!

      1. Kuing Yamang

        Ben non, les zécolos ne sont pas contre les Jarawas, les pygmées Baka, les Mois, les Toulambis et autres tribus ultra-turbo-primitives, pourtant ce sont bien des humains.

    2. royaumont

      D’ailleurs, une extinction des ecolo serait une bonne chose. Ils ne sont pas assez nombreux pour parler d’extinction de masse, sauf à considérer Cécile Duflot et Emmanuelle Cosse.

      bon, je sors.

  9. Deres

    Hors sujet sur la résistance passive à l’Etat. Il semblerait que le nombre de demande de délais et d’étalement pour le paiement des impôts soit en explosion suite aux hausses des dernières années. Un moyen de nuisance serait donc probablement de le faire systématiquement même si cela ne nous est pas utile …

  10. yp

    C’est donc pour ça que le socialisme et l’écologisme vont si bien ensemble ! Le socialisme ayant tendance à provoquer l’extinction de masse des humains, c’est du pain béni pour les ecrologistes.

    En fait, Mao, Staline, Pol Pot, oncle Hô, Adolphe, Fidel, Kim-Jong-Un et tous les autres étaient des promoteurs incompris d’un monde plus vert… Quel dommage qu’ils aient échoués !

    1. Nocte

      Les cocos qui ont quitté le navire ont, soit rejoint la Marine, soit muté en pastèque (ou bien ont compris que la seule voie véritable était le libéralisme, mais ils ne sont pas légion)

  11. Kekoresin

    Lire Rainbow Six pour ce qui est des écolos terroristes tentant de répendre un virus mortel pour éradiquer les humains pour sauver la nature.

  12. Gaad

    Si il n’y avait pas eu une extinction de masse pour balayer les dinosaures et laisser la place aux mammifères, il est probable que nous ne serions pas là aujourd’hui, donc les conséquences des extinctions sont imprévisibles et le tort des écologistes est de voir la nature comme un système statique. De toutes façons d’ici quelques milliards d’années le soleil détruira toute vie sur terre. La seule solution pour nos éventuels très lointains descendants sera de partir vers une autre planète habitable. Mais ça, ça ne se fera que si on a développé la technologie qui permet de le faire et c’est pas grâce aux écologistes qu’on y arrivera.

    1. Kuing Yamang

      « le soleil détruira toute vie sur terre »
      ——
      Sauf si on fait une loi contre l’inflation du Soleil, avec une taxe solaire pour le calmer un peu.

    2. Ano59

      Ces doux dingues voient tout de manière statique, pas que l’écologie. Par exemple si tu surtaxes les hauts salaires, rien va changer dans l’économie pardi !!

  13. Kekoresin

    La culpabilisation individuelle est très agaçante. Les vrais dirigeants de cette petite planète sont les responsables pollueurs. Car la pollution existe et pèse quand même sur l’environnement.

    La focalistion sur le CO² réduit considérablement les efforts dans la recherche de sollutions viables pour réduire notre impact sur l’environnement. Je pense que l’homme a une responsablité dans la pollution environementale mais la vision écolo d’un monde figé est totalement rétrograde. Leurs combats ne sont pas hiérarchisés ce qui ne les rend plus crédibles.

    La nature se modifie depuis la nuit des temps avec ou sans humains. Cela dit, ce n’est pas un prétexte pour faire n’importe quoi car, outre la pression sur les écosystèmes, c’est notre qualité de vie qui est menacée.

    1. La Coupe Est Pleine

      « La focalisation sur le CO² réduit considérablement les efforts dans la recherche de solutions viables pour réduire notre impact sur l’environnement. »

      => L’obsession des pouvoirs publics contre l’azote agricole, les rends aveugles sur les largages d’orthophosphates par les stations d’épuration.
      => L’aveuglement de la mode du BIO, face à la dangerosité des produits de traitements naturels employés.
      => L’indigence des médias à toujours crucifier le nucléaire et encenser les Panneaux PV et autres éoliennes qui produisent rien
      ….
      La liste est longue !

      1. royaumont

        Exemple type il y a quelques années :
        pour le pas utiliser de méchants pesticides dans les jardins pour combattre les pucerons, certains intellectuels bobos plus malins que les autres et éco-conscientisés ont utilisé des larves de coccinelles. Celles-ci, se gavant de pucerons, devaient résoudre le problème.
        Seul petit souci : il s’agissait de larves de coccinelles de Chine, inconnues en France et donc sans prédateurs. Elles ont donc pu se multiplier sans frein et son désormais invasives.
        Bref, on a échangé une pollution chimique (contrôlable) pour une pollution biologique qui s’est vite révélée hors de contrôle.
        Je reste au KB, c’est mmoins destructeur.

        1. La Coupe Est Pleine

          Et pourtant c’est bien parce que la deltamethrine tue les coccinelles qu’on nous l’a interdit ….. Cherchez l’erreur ! Il vaut mieux mourir d’un poison 100% naturels, que de courir le risque d’une intoxication par de la chimie de synthèse !
          L’Humain est idiot, il court à sa perte, mais pas de la manière qu’il croit !

  14. petit-chat

    Une découverte incroyable

    Pierre Tréand, archéologue reconnu, découvre en 1986 au cours de fouilles à Serre-de-Brigoule (sud de la Drôme en France) des silex qui portent les traces d’une intervention humaine.

    Ces objets sont retrouvés dans une couche sédimentaire du tertiaire. Pourtant, aucun homme n’est censé avoir vécu à cette période.
    L’examen du sédiment par un géologue autorisé a confirmé que ce sédiment datait bien du Burdigalien donc de l’ère tertiaire.

    Pierre Tréand a donc, suite à cette incroyable découverte, prévenu les autorités officielles. Des dizaines de demandes, afin que les objets soient analysés, ont été envoyées. On peut citer :

    1989 : Dossier à Monsieur Jack Lang, ministre de la culture
    1992 : Lettre à l’institut de Paléontologie humaine à Paris
    1992 : Lettre à Monsieur le professeur Henri de Lumley, Directeur du laboratoire d’anthropologie de l’université d’Aix-Marseille. P.Tréand a déposé un dossier et des silex, à la demande de Monsieur Lumley, pour examen. A ce jour, aucune réponse ne lui a été faite et les spécimens ne lui ont pas été rendus.

    Il a adressé également des dossiers à des personnalités aussi connues que M. Yves Coppens ou Michel Sakka. Il n’a reçu aucune réponse et aucun paléontologue n’a souhaité examiner le site de fouilles ou les silex.

    La théorie du jour n’est pas nécessairement celle enseignée et non discutée (par paresse intellectuelle) à l’EdNat…

    1. Jesrad

      LOL.

      J’ai fait un tour pour voir de quoi il retournait. Les photos de pierres soit-disant taillées de M. Tréand suffisent à éclater de rire. Même en faisant marcher à fond la paréïdolie, c’est grotesque.

      1. petit-chat

        D’après la Bible, le Monde a été crée 4 000 ans avant l’ère chrétienne…
        C’était la théorie couramment admise et aussi indiscutable que l’est celle des Dinosaures aujourd’hui. Gardons toujours l’esprit ouvert, après tout, on n’était pas là pour voir, et personne de censé ne peut se targuer de détenir la vérité.

        1. royaumont

          Cette théorie repose sur une intérprétation de la bible un brin foireuse, peu partagée … et assez récente.
          Avant le 19ème siècle, c’était considéré plutôt comme de l’inconnaissable et les théologiens ne se risquaient pas sur ce terrain mouvent.

        2. Aristarque

          C’est l’aménagement de la Terre qui se clôt par la création du premier couple humain, qui se termine il y a six mille ans. Genèse 1:1( Au commencement, Dieu créa les cieux et la Terre) se borne à affirmer que l’ Univers a eu un acte de création pour son commencement à un moment donné qui peut être particulièrement éloigné de nous de milliards d’ années. Non pas qu’ il existait de toute éternité par hasard, par exemple. Ensuite Genèse 1:2 parle du commencement de l’ aménagement de la Terre comme d’ un lieu habitable par toutes sortes de créatures, le tout durant une longueur de temps non déterminée même si cette durée est fragmentée en étapes appelées « jour » qui ne sont évidemment pas chacun de 24 heures.

        3. Jesrad

          Tiens, le poncif éculé du relativisme. « La vérité totale et absolue est inconnaissable donc toutes les élucubrations valent autant que les réflexions affinées à la lumière des faits pendant des siècles ».

          Vous négligez allégrement que la réalité objective grade la plausibilité et probabilité des hypothèses (C.F. Bayes). Une théorie qui colle aux faits obtenus dans une trouzaine de disciplines scientifiques différentes est fichtrement plus solide et proche de « vérité absolue » que les élucubrations risibles d’un type tout seul basé entièrement sur son interprétation visuelle fantaisiste de cailloux, et contredite par tout le reste.

          Sérieusement, allez voir les photos sur son site, c’est à mourir de rire !

          1. yp

            C’est vrai qu’avec ses cailloux peints avec des couleurs psychédéliques, il aurait pu faire fortune sur le marché de l’art…

    2. Kekoresin

      Pour ceux qui aiment ça: http://www.ldi5.com/index.php

      Les historiens et les scientifiques n’aiment pas ce qui met en doute leurs théories et combattent farouchement ce qu’ils appellent les farfelus ou les hérétiques. L’histoire humaine est jonchée de procès et d’exécution de soit disant illuminés comme Galilée…

      Un scientifique plein de certitudes n’est pas un scientifique!

      1. Val

        Galilée à été condamné certes mais il a été uniquement assigné à résidence et est mort dans son lit. Le mensonge sur sa mort est un hoax célèbre

        1. Kekoresin

          Les réticences de l’Eglise envers Galilée étaient farouches surtout de la part des jésuites. Il y a eu procès même s’il ne lui ait arrivé rien de grave; il aurait été brûlé vif au XIVéme siècle pour hérésie, ses thèses étant en opposition totale avec l’ancien testament…

            1. Kekoresin

              Pour avoir enseigner le copernisime, d’avoir refuser la parole aux géocentristes (ou tout au moins s’est querellé avec eux) et d’avoir mis les pieds dans les affaires religieuses…
              Giordano a eu moins de chance pour avoir affirmé que l’univers est en expension et qu’il existe d’autre soleils et d’autres planètes. Il a refuser de se rétracter et a fini au bûcher.

              1. Kekoresin

                Trop de fautes, état fébrile…H16, dis-moi sur quoi portait le procès de Galilée stp. Si je suis dans l’erreur, j’aimerais le savoir. Notes bien que ça ne bouleversera pas ma vie, mais soignera un peu mon syndrome du dernier mot 😉

                1. Son procès partait du fait qu’il disait que sa théorie n’était pas une théorie, mais un fait indiscutable. Or, pour l’Église, il s’agissait d’une théorie parmi d’autres et que, si celle-ci s’avérait plus solide, elle n’en restait pas moins une théorie.

                  On peut affirmer que c’est l’Église qui a eu une position bien plus scientifique que Galilée. Quand ce dernier publia ses Lettres sur les taches solaires, où il défendait pour la première fois l’héliocentrisme, il fut félicité par l’Église – comme, en leur temps, furent félicités Copernic et Képler -, y compris par le futur pape Urbain VIII, qui lorsqu’il accéda au pontificat le récompensa. Le problème survint lorsque Galilée tenta d’établir le système copernicien comme vérité irréfutable et non comme hypothèse de travail, et cela sans apporter, à l’époque, la moindre preuve décisive. L’Église lui demanda de revoir cette position et l’autorisa à suivre cette voie, mais en la présentant comme une hypothèse. Galilée refusa et l’Église le censura. Non pas parce qu’elle voulait absolument conserver le système ptoléméen – nombreuses furent les autorités ecclésiastiques qui affirmèrent que s’il était prouvé que le soleil était bien au centre de l’univers, elles n’auraient aucune peine à relire les Écritures à la lumière de la vérité -, mais simplement parce qu’elle avait une position plus scientifique.

                  Autrement dit, l’Église renvoyait Galilée dans ses 22 de scientifique, ce qui fait assez mal à admettre vu du 21ème siècle pour beaucoup de bigots anti-Église.

              2. « Pour avoir enseigner le copernisime, d’avoir refuser la parole aux géocentristes (ou tout au moins s’est querellé avec eux) et d’avoir mis les pieds dans les affaires religieuses… »
                Non non.

  15. Jesrad

    L’écologie résumée:
    – Lutter contre ce que les humains font qui met en péril la pérennité des ressources naturelles

    Trop compliqué ça coco, simplifie-le pour le quidam.

    – Lutter contre ce que les humains font qui met en péril l’avenir de la nature

    Trop long ! Encore un effort

    – Lutter contre ce que les humains font qui endommage la nature

    On se rapproche, mais c’est encore trop compliqué pour l’imbécile moyen, ça

    – Lutter contre ce que les humains font

    Mmmoui, y manque un petit quelque chose…

    – Lutter contre les humains

    Parfait, ça, simple clair et percutant, on garde.

    1. Kekoresin

      On est pas loin de l’eugénisme en effet. Qui doit lutter contre les humains sinon une certaine caste dont la vie vaut mieux que celles des autres? Une sorte de peuple élu ayant reçu l’illumination qui a la prétention de ne pas pêter ou rôter ou qui le fait plus discètement que les autres, les parasites et les inutiles, qui pillent sans vergonde les ressources qui leur reviennent de droit divin. Le vieux rêve d’une humanité qui disparait, ne laissant qu’une poignée de « ce qui se fait de mieux », seuls capables de reconstruire le paradis originel, vide de ces grouillants congénères. Seul bémol, plus d’esclaves pour les servir dans ce monde idéal!

      1. Nocte

        je lâcherais bien les écolos à poil dans le grand nord, sans outil et sans bouffe…

        « Démontrez-moi qu’il vous est possible de survivre sans impact écologique »

        1. Kekoresin

          Chier dans la neige a un impact écologique. Nos excréments sont pleins de vilaines bactéries capable de terrasser un ours en quelques jours. C’est pourquoi il y a de moins en moins d’ours polaires 🙂

  16. Kekoresin

    Le Jean-Batiste FRESSOZ, chercheur mais pas trouveur du CNRS, dilapide les subsides de nos impôts pour nous expliquer que le CO² et les Phosphates sont responsables de cette 6ème extinction de masse! Au carbonifère la vie a explosé avec des taux de CO² ou de dérivés sulfurés hahurissants. Le CO² serait donc devenu toxique entre temps? Quant aux 100% de sauterelles et criquets disparus, qu’il aille dire ça aux africains qui se font périodiquement ravager les cultures par des centaines de milliards de mandibules!!!

    Ce type est un clown, un historien pur produit de nos facs subventionnées, éternel étudiant qui a tout compris des mystères de l’univers pour mieux donner des leçons aux masses grouillantes incultes.

  17. Kekoresin

    La catastrophe de Toba, il y a environ 75000 ans a réduit la population humaine à quelque milliers d’individus. Les autres espèces ont aussi ramassé grave, ce qui n’a pas empêché la nature de se régénérer avec une incroyable variètés d’espèces en très peu de temps, géologiquement parlant.

    1. Jesrad

      Nuance: la catastrophe du Toba n’a pas réduit notre espèce à quelques milliers d’individus, elle a réduit le nombre de nos progéniteurs directs à quelques milliers d’individus. C’est très différent.

      1. Kekoresin

        Il est n’effectivement pas que d’autres communautés d’humains aient disparues pour d’autres raisons dans des époques antérieures, du à la glaciation notamment mais cela resterais minime, la population sur terre étant estimée aux alentours d’un million (estimation grossière étayée par pas grand chose mais la différence est quand même énorme). La diversité d’ADN tend à prouver que nous descendons d’une vingtaine de milliers d’individus.

        N’en reste pas moins que la planète a subit des changements majeurs et soudains, là où on veut nous faire croire que seul l’homme peut impacter l’environnement de manière aussi rapide (exception faite des géocroiseurs).

      2. royaumont

        Sujet passionnant : pourrais-tu développer la réponse et rappeler à un certain nombre de béotiens ce qu’est ladite catastrophe de Toba ?

        1. petit-chat

          Gigantesque explosion d’un volcan, à environ -73 000 ans, ayant réduit la population humaine à quelques 20 milliers, et dont nous serions issus.

  18. Dom

    D un agriculteur,dit a mon frere mais c est comme si c etait a moi:une vache qui voit un sac plastique (peut etre est elle attirer a brouter cette nouveaute..) l’ingerera et,dit encore avec la douceur d un trepan petrolier « elle claquera c’est sur »
    Fichtrement dommage je trouve;bien plus qu un dauphin par exemple qui lui me donne rien a manger.
    Je vois « virus »dans l article..le virus mechament couillu de la grippe de 1919,la souche,aurait ete decouvert sur des cadavres en Alaska en 2005..?sornettes?foutaises?balivernes??

    1. Greg

      La grippe de 1919…
      Ce n’était pas un super virus, semble-t-il, mais c’est surtout que les populations étaient affaiblies au sortir de la guerre….

  19. Aristarque

    Elle est amusante, cette assoce Robin des Bois, pour changer de celle de Robin des Toits. Sur son site, nous apprenons qu’ entre autres ressources, elle tire profit de la vente d’huile de jojoba qui n’ est pas une huile (en fait, une cire très liquide) particulièrement bon marché… Appréciée en cosmétique pour ses capacités d’ hydratation de la peau humaine et des cheveux, comme ersatz aussi du blanc de baleine comme fixatif naturel des parfums. Or j’ai noté deux choses : il n’ est mentionné nulle part qu’ elle en fasse un commerce équitable (c.a.d.qu’ elle se contente de vendre à 150%du prix marché en achetant à 110% du prix acheteur aux producteurs), ce qui serait le moins pour ce type d’assoce
    deuzio : c’est qu’ elle fasse du commerce apparemment à une suffisamment grande échelle pour obtenir son budget de 230K€ – la subvention unique qu’ elle percevrait…
    Y aurait il donc du passe droit dans notre ripoublique egalitaro-egalitariste ???
    Serais-je mauvaise langue de m’ interroger à ce propos ???

  20. Philippe Lacoude

    Pour les cougars, on ne sait pas vraiment. Quand un chasseur en voit ou en photographie un, les « Department of Inland Fisheries and Wildlife » des différents Etats de la Côte Est s’empressent de dire soit que le chasseur a fait une erreur ou soit que la photo est celle des « Western Cougar » (puisque, of course, les « Eastern Cougar » ont disparu).

    Voir “Sanderson said he has since written 50 columns devoted to cougar sightings and has been told by wildlife officials he was irresponsible to promote the notion of their presence.” Dans http://usnews.nbcnews.com/_news/2012/01/21/10195024-cougars-extinct-in-east-no-way-say-those-who-claim-sightings

    http://www.tavernfare.com/?cat=17

    1. royaumont

      Je suis prêt à parier que les cougars ne manque pas sur la cote Est, en particulier à N-Y.
      (je sais, Calvin a déjà fait la blague tout à l’heure)

    1. petit-chat

      Leonarda, 1ère Dame ?
      On ne peut pas dire que ça aurait de la gueule… Mais ça irait bien avec celle de son, comment dire pour rester correct ?, Hollandouille.

  21. Karamba!

    L’humanité doit songer à réduire le nombre de ses congénères pour limiter son pouvoir de nuisance destructive. Logiquement les écolos doivent montrer l’exemple en organisant un suicide collectif de leurs activistes. Malheureusement le sacrifice risque de ne pas suffire tant finalement les effectifs de l’inquisition verte restent désespérément réduits et non représentatifs de la population mondiale et ce malgré l’énorme battage médiatique dont bénéficient ces quelques gauchistes radicalisés recyclés…

    1. petit-chat

      Recyclés, recyclés, pas tant que ça : j’aimerais que mon éco-participation obligatoire serve à recycler les escrolos en pâté pour… chiens (les Chats étant très délicats !).

  22. silent bob

    Allez, je vais prendre la Harley et aller faire un tour juste pour bruler du pétrole comme un gros connard !!! Allez sou! A mois les cols (en plus je pollue en altitude) je vais aller réveiller les marmottes et autres zanimos rigolos.
    Je vais en profiter pour faire ma vidange et répandre l’hile bien dégueue dans la nature. Ensuite je ferai un brun juste pour bruler un max de pétrole en 1 minute, foutre de la gomme partout et faire chier.
    Cette après-midi, je vais me transformer en polluator !! Putain que ça va être bon!

  23. Kloupa

    Si nous avions une justice digne de ce nom, elle condamnerait l’association « Robin des Bois » à une lourde amende pour encombrement des tribunaux, et dénonciation d’un préjudice sans preuve. Mais l’administration judiciaire se prétend surchargée, poursuit les innocents et laisse filer les criminels…

    1. Greg

      J’y pensais sous une autre forme, monter un assos qui les attaqueraient pour la pollution qu’ils créent, les arbres abattus pour le papier que leur dénonciation ne manquera pas de gaspiller, etc…
      Le serpent qui se mord la queue, cela leur ouvrirait-il les yeux sur la stupidité de leur démarche ?

  24. petit-chat

    Sources : http://h16free.com/2011/10/14/10597-de-redoutables-ballons-gonflables

    l’animal de ferme peut bien se réjouir de la gratuité de la nourriture qu’on lui donne à manger ; il n’en reste pas moins que lorsqu’on ne paye rien pour un service, c’est qu’on n’est pas le client, mais bien l’objet de convoitise, voire le produit qu’on va vendre plus tard. On ne s’étonnera donc pas de la gratuité de l’Education Nationale, par exemple.

    C’est sur le fronton des écoles et sur tous les tableaux noirs que cette maxime devrait être écrite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.