Subventionnez mon association !

J’y ai bien réfléchi et ma décision est prise : moi aussi, je monte mon association Loi 1901. Il est plus que temps pour moi de fédérer les bonnes volontés, de regrouper les motivés sous une même bannière, et puis aussi, ne l’oublions pas, de toucher un bon gros paquet d’argent gratuit des autres. Après tout, il n’y a pas de raisons que ce soient toujours les mêmes qui en profitent.

Et pour que cette opération réussisse à la hauteur de ce que d’autres ont montré possible, il faudra que cette association remplisse les critères habituels qui lui assureront publicité, complaisance des puissants et financements généreux.

Pour commencer, le nom sera choisi avec soin. Il devra déclencher la sympathie sans être trop ostentatoire, ni trop spécifique (ce qui écarte les Associations d’Aide aux Acrobates Anonymes Accidentés Tétraplégiques, par exemple), et permettre ainsi, avec une couverture sémantique large, de multiplier les activités associatives lucratives sans but impliquant directement ou pas le citoyen français. Je propose donc de la nommer « Association du Poing Levé Pour Une Main Tendue », dont l’objet sera l’établissement d’un monde meilleur par une plus grande répartition de toutes les richesses, culturelles, politiques, intellectuelles, mais pas financières parce que cette association, farouchement anti-capitaliste, évidemment prolétarienne et collectiviste, honnira publiquement et comme il se doit les questions d’argent, qui sont sales.

alsb poing levé pour main tendu

Afin de s’assurer à la fois une bonne visibilité médiatique et par voie de conséquence, de bons financements publics, cette association proposera dans son catalogue de services (pour les membres et ceux qui souhaitent le devenir) différents ateliers et autres activités associatives ludiques. Le premier atelier, en importance, sera celui de Formation des Élus Politiques à la Gestion de Collectivités. Grâce à des séances intensives sur une semaine de cours de management, de gestion publique au plus fin, et d’explications détaillées sur la façon dont il faut dépenser les sous du contribuable, l’Association assurera l’apprentissage des cadres de tous les partis, et les conscientisera aux besoins indispensables de formation et donc, de subvention, des associations qui les dispensent. Ici, si vous entendez le bruit d’un tiroir-caisse qui s’ouvre, c’est normal.

moneyPour accompagner ces formations, l’association assurera l’édition annuelle d’un palmarès des élus en fonction de critères subtilement choisis. Ainsi, des classements d’élus les plus vigoureux, à la rhétorique la mieux huilée, les mieux habillés ou les plus en phase avec l’actualité seront proposés tous les ans à la même époque, et permettront de récompenser ceux de nos élus-adhérents qui, ayant participé à nos Formations, les auront correctement mises en pratique avec brio. Moyennant quelques entrées dans la presse, le succès est assuré, et la pompe (entre la formation et le palmarès) sera amorcée. Encore une fois, le petit tintement des pièces qui dégringolent dans le tiroir-caisse n’est pas fortuit.

Une association, ce n’est pas qu’une longue série de formations ardues, et il faut aussi compter avec l’indispensable élévation culturelle de tous les citoyens républicains et surtout festifs. C’est pourquoi l’association proposera des spectacles réguliers, des happenings et des découvertes culturelles permettant par exemple à tous les acteurs de la société civile de s’interroger sur la place des objets d’intromission personnelle dans les théories du genre, dans les inégalités sexuelles et de réfléchir sur la nécessaire prise de conscience de son corps dès le plus jeune âge. Avec ces thèmes, et par le truchement de performances artistiques un tantinet provocantes (pour susciter le débat, n’est-ce pas), on permettra ainsi de s’exprimer bruyamment à toute un catégorie de population, honteusement stigmatisée par un vivrensemble malheureusement pas encore assez abouti. Nul doute, d’ailleurs, que ces catégories discriminées sauront se montrer reconnaissantes envers l’association, soit via les élus qui auront l’oreille attentive à leurs remarques, soit en adhérent directement. Quant au petit bruit métallique, dans le fond, provoqué par de nouvelles pièces dans notre tire-lire associative, il s’ajoute simplement aux précédents tintements. Tout va bien.

tiroir caisse - cc regis corbetL’important, finalement, dans cette opération de création d’association aussi discrètement lucrative qu’elle est modestement sans but, est de conserver une saine distance avec tout ce qui pourrait se rapporter à une concurrence directe contre l’État et ses affidés, ses thuriféraires et ses prosélytes.

En effet, combien d’associations loi 1901, croyant rester dans le cadre de la loi en offrant qui des soirées bingo, qui organisant des cercles de jeux légaux, se sont retrouvés pilonnés par des contrôles divers et variés parce que dans l’histoire, l’État n’y trouvait pas son compte ? Combien d’associations loi 1901, cherchant à réduire le train de vie de l’État, croyant faire œuvre utile en rappelant l’abrogation de certains monopoles, se sont retrouvées inutilement en difficulté alors qu’en allant dans le sens du courant, celui qui amène naturellement l’argent des poches des contribuables vers celles des élus et de leurs associations discrètes, on ne s’en porte que mieux, et pour longtemps ?

Et lorsque l’heure de la retraite a sonné, rien n’empêche de créer une nouvelle association, destinée cette fois à subvenir aux besoins des personnes retraitées à revenus modestes, dont on assurera la délicate survie par l’obtention, auprès d’édiles conscientisés au problème, d’une généreuse subvention de l’un ou l’autre conseil général ou régional, ou d’une dotation bienvenue de l’un des élus qui, un jour, aura lui aussi à se retirer de la vie active.

Vous voyez, créer une association qui équilibre rapidement ses budgets n’est finalement pas très compliqué. Bien sûr, il faut faire quelques concessions au bon goût, ne pas hésiter à ranger au placard, sur les étagères du haut, toute velléité de morale irréprochable, mais une fois ces prérequis correctement remplis, on peut s’assurer une vie fort décente sur ce principe.
—-
Ce billet a servi de chronique pour les Enquêtes du Contribuable

J'accepte les Bitcoins !

19BgXqB7DKTw329oFozYm6Y5hERJqpyaUM

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires92

    1. Frédéric BUONO

      Des élus qui vont suivre une formation budgétaire rue de Solférino (ici par exemple :http://www.maisondeselus.fr/), le tout financé par le budget communal obligatoire… J’en ai quelques uns tous les ans.
      Par contre, ils n’ont pas encore eu ce genre d’honneurs : http://www.maisondeselus.fr/communesdefrance/elu-de-la-semaine/
      Par contre, il faut s’abonner pour recevoir la bonne parole : http://www.maisondeselus.fr/communes-de-france/publications-trimestrielles/

  1. Le Gnôme

    Le choix est large de la défense du scarabée pique-prune en Bas-Poitou (merci ségo) à la promotion des méthodes traditionnelles de fabrication de l’andouile de Vire en passant par le simple club de pétanque et à l’association pour l’abolition des négresses à plateau, tout est bon et subventionnable du moment que c’est citoyen, solidaire et éventuellement festif.

    Il est évident qu’une association pour l’abolition des subventions n’a aucune chance de l’être. Elle seule mériterait de l’être jusu’à la légitime satisfaction de ses revendications.

    1. Deres

      Les élus qui ont le bars long peuvent faire encore plus fort avec la création de fondations. C’est comme une association mais en plus ils ne payent aucun impôts et les dons permettent des déductions d’impôts. Mais attention, c’est réservé à une élite politique ou médiatique.

      Et pour ceux qui ne sont pas au courant, les statuts de ces fondations contiennent souvent des clauses intéressantes sur les membres fondateurs (inamovibles et très influents dans les nomination du bureau), avec possibilité de transmission (sans restriction et souvent héréditaire) de ce titre. D’ailleurs, en plus de la personne connu, un membre de sa famille fait aussi généralement parti des membres fondateurs.

      1. Deres

        Cette histoire de membre fondateur dans les statut veut tout simplement dire que de fait une fondation et une association « appartient » de fait à un groupe d’individu alors qu’elle est censé justement ne pas avoir de valeur. Et que cette propriété est transmissible à volonté sans aucune taxe ni interférence extérieure.

  2. pouf pouf

    Ce qui me ferait le plus plaisir, juste après arrêter d’en avoir marre, c’est de finir un texte par : gore vidal rentre dans un bar… mais serait-ce une tragédie ou un drame ? Prenons quelques instants pour faire le tour de la question avec son propriétaire, c’est quand même mieux dans le cadre d’une location. Même quand on en fait le tour, que penser de gore vidal ? Que la soupe est toujours bonne ? Bien joué ma gueule ? Rien du tout parce que merde ? Gérard boite au barrage de six vingt ? Voit-on encore, en l’air, combattre les ombres ? Trop de questions pour un vert-de-gris matin, finalement, le drame n’est jamais qu’une catastrophe, un évènement décisif qui amène le déroulement d’une tragédie qui finira forcément d’une manière terrible. Peut-on conjurer le sort en exposant sans cesse une fierté communautaire et réactive d’exister ? Je pense qu’une pince à prise multiple, c’est toujours plus pratique quand il s’agit de démonter fermement. Tout cela parce que, terrassés par l’étonnement ravi, les brahmanes tombent si les indiens me passent l’expression, une missive de la part d’edgar box révélant que le monothéisme était le puissant diable innommable au cœur de notre culture, le puissant diable innommable au cœur de notre culture, après une impersonnification vocale parfaite de fabrice lucchini, une formule choc pour clore avec des mots à moi : Gore vidal rentre dans un bar …

    1. Quiet Desperation

      Gore…c’est aussi le sang… et il avait écrit une bio de Burr, révélateur au sens propre, n’est-ce pas… il cousinait avec JFK… tout s’explique… et il copinait avec les mellons… dès lors… inévitable…

  3. Aristarque

    Une fondation ne serait-elle pas encore plus appropriée comme cuve-déversoir de tubulures chromées de flouze ??? Il me semble que c’est encore plus efficace quoique plus difficile à monter. Ce ne doit pas l’ être trop puisque même Meremptoire y est arrivée il y a une vingtaine d’années…

    1. Deres

      Bien vu.

      « Fondation Agir contre l’exclusion (Face) est une fondation française reconnue d’utilité publique créée par Martine Aubry en 1993 qui agit en faveur de l’exclusion et des discriminations … Créée en 1993 à l’initiative de 15 grandes entreprises nationales … »

      Noté bien que cette fondation a été créé au moment où la gauche perdait le pouvoir. On sent bien le besoin de se créer des points de chute, des revenus et des payeurs de frais en remplacement de ceux de l’Etat. Et ce tant qu’on a de l’influence sur les entreprises car on est au manettes … Impossible de trouver ses statuts sur leur site, ils sont uniquement en préfecture …

      1. Deres

        50 millions d’euros de budget dès sa création !!!
        Quinze PDG de tendance de gauche feraient parti des membres fondateurs … C’est un gros morceau cette fondation !!! cela tourne quasiment au détournement de fond officiel !

        Y-a-t-il des listes qui recense les associations et fondations associés à des hommes politiques ? Je sens que al plupart d’entre eux ont les leurs à partir d’un certain niveau …

        1. Deres

          Il y a cela :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_fondations_fran%C3%A7aises_reconnues_d'utilit%C3%A9_publique

          Un rapide coup d’oeil me donne l’impression que beaucoup d’entre elle ont été crée depuis l’an 2000 ou récemment …
          On voit une fondation de Nicolas Hulot finançant ses escapades et une des Yann Artus Bertrand finançant de toute évidence ses documentaires et leur diffusion … La fondation Jean-Jaurès créé en 1992 par Mauroy alors que la gauceh était au pouvoir pour étudier la condition ouvrière : grandiose ! Trop fort, l’Institut métapsychique international qui étudie les phénomènes paranormaux depuis 1919 !!!

  4. Tracy LA ROSIÈRE

    Chers CONtribuables,
    Voici le monde merveilleux des associations
    Dans le monde des associations on trouve tout et n’importe quoi: « SOS furet en détresse », « les collectionneurs de timbres bosniaques » , « l’association d’oenologie comparative » ou encore  » les amis d’Arsene Lupin ». Qu’importe quand on a les moyens et le goût de la fantaisie.
    Beaucoup de ces associations, avides de subventions, seraient inutiles (qu’attend-t-on pour les supprimer?). Certaines sont détournées de leur nature, quand elles ne sont pas des outils de fraudes. La condamnation de la députée PS des Bouches-du-Rhone Sylvie ANDRIEUX en est une bonne illustration: un détournement de 740.000€ de subventions du Conseil régional PACA au profit d’associations bidon. Commentaire d’un témoin au procès: « Dans les quartiers (nord de Marseille), il se dit que si tu veux t’enrichir, tu n’as qu’à monter une association » . Les subventions finançaient le train de vie de caïds des cités devenus responsables associatifs. L’un d’eux s’est offert une Mercedes » (Le Figaro).
    Il y aurait, selon l’Observatoire des subventions 1,1 millions d’associations françaises qui « brassent près de 3% du PIB, soit une somme quasi équivalente au produit de l’impôt sur le revenu  » (Observatoire des subventions ).
    Un très grand nombre vit de rien ou ne reçoit que d’infimes subventions.
    D’autres sont généreusement engraissées. Surprise ! Les associations les plus généreusement subventionnées sont les organismes créés à l’initiative du gouvernement, dirigés par des fonctionnaires et sous tutelle administrative ( Le Cri du Contribuable).
    Dans le monde des associations, il y a donc aussi de grosses pointures. Et ou sont-elles?
    Je vous le donne en mille… À Bercy ! Ici, on est véritablement dans un monde merveilleux ou tout est possible pour ces fonctionnaires.
    Dans le  » jaune budgétaire  » associatif 2013 (subventions de l’année 2011) (document qui regroupe la liste de toutes les associations financées par l’Etat), à la partie « Effort financier de l’Etat en faveur des associations », annexé au projet de Finances, on trouve une somme de 75 784 227 € pour le gîte, le couvert et les loisirs des fonctionnaires des Finances ! À Bercy les associations poussent comme dans les quartiers nord de Marseille, mais sans commune mesure quant aux subventions. On y trouve :
    – « l’association pour le logement des personnels des administrations financières (ALPAF – loi 1901 ). « Elle a pour objet de faciliter le logement des agents des ministères économiques et financiers ainsi que leurs familles. À cet effet, elle met en œuvre des prestations sociales individuelles (telles que aides et prêts) » (Finances F.O.). Pour 2010, les subventions versées à l’ALPAF furent de 16,540 millions d’euros;
    – « l’association Éducation et Plein Air Finances (EPAF – loi 1901).  » Elle a pour objet de créer, développer et gérer des centres et résidences de vacances » destinés aux fonctionnaires des Finances. Pour 2010 la subvention à l’EPAF était de 28,50 millions d’euros.
    – « l’association pour la gestion des restaurants des administrations financières (AGRAFF – association loi 1901). Pour 2011, selon F.O., cette association qui gère 31 selfs et 1 restaurant « le Club », aurait reçu 9,304 millions d’euros ( 9,804 millions en 2013).
    Ce n’est pas tout puisque Bercy dispose aussi d’une « Association touristique, sportive et culturelle des administrations financières  » (ATSCAF) au budget plus modeste de 6091486 €.
    Le gîte, le couvert et les loisirs, tout est prévu chez les fonctionnaires de Bercy, et ceci, aux frais de la Princesse.
    Une incidente me tente à propos de ce que nous serions « au maximum de ce qu’on peut faire en termes d’économies et de réductions des dépenses » (Delphine Batho – antenne 2 , le 18/02/13), mais ce serait rabat-joie. Ne gâchons pas le plaisir du CONtribuable !
    Sources:
    Le Cri du Contribuable
    Contribuables associés
    Observatoire des subventions
    F.O. finances

      1. Othello

        A effectifs équivalents… Eh oui, il y a 150 000 personnes travaillant pour le Ministère des Finances, autant que d’employés d’EDF 🙂

    1. Kekoresin

      Dans notre belle démocratie, phare universelle guidant les peuplades dépourvues de centres culturels régionaux, il est indispensable d’avoir des points de repères solides. Les associations en phase avec nos maîtres sont là pour rappeler qui occupe l’Olympe et qui finance les banquets des Dieux.

  5. petit-chat

    L’objet reste à définir, mais je verrais bien l’association PLUG (Promotion Libérale de l’Urgence Généralisée) qui, ne voulant rien dire, serait à l’abri déjà de toute critique de ce point de vue.

    1. Martin-Lohar

      Oui, mais tout ça, et surtout l’association pour la chocolatine irait à l’encontre des buts de l’association contre l’abattage des sapins au chocolat (comprenne qui pourra)^^
      Ok, je sors…

  6. bigredebougre

    H16 écrit :  » ..soit via les élus qui auront l’oreille attentive à leurs remarques « .

    Avec l’âge, j’ai tendance à confondre le « r » avec le « s ». C’est ballot !

  7. hop hup

    Anne Hildago ne veut plus du diesel à Paris d’ici 2020
    Dans le cadre d’un plan antipollution ambitieux, la maire de Paris envisage également de mettre en place des axes de circulation réservés aux véhicules propres.

    Après Manuel Valls la semaine dernière, Anne Hidalgo déclare la guerre au diesel. La maire socialiste de Paris veut interdire son utilisation dans la capitale d’ici 2020, dans le cadre d’un plan antipollution dont elle présente les grandes lignes dans le Journal du Dimanche (JDD). «Je veux la fin du diesel à Paris en 2020, et si possible au-delà du périphérique», déclare Anne Hidalgo

    nouvelle lubie socialiste pour la ville de paris

    1. Higgins

      L’inverse est vrai. Le diesel lui declare la guerre et lui envoie plein de particules fines dans ses petits poumons « roses ». A la distribution, les socsalauds trustent les premières places, loin devant.

    2. Aristarque

      Elles seront livrées comment, les marchandises et autres substances dont les têtes de veaux sont incapables de se passer ? Par des RER marchandises ??? Des coolies à bicyclette ou à pousse-pousse??? Quant aux artisans et autres déménageurs… 😥

    3. Gerldam

      Juste au moment où les normes Euro 6 mettent les reejts des diesels au niveau de ceux des moteurs à essence.
      Mais sans doute cette illuminée ne le sait-elle pas?

    4. Deres

      C’est vraiment un nazillon en chef. Notre leadeuse parisienne éclairée dicte ses pensées et les parisiens obéissent. Le plus amusant st que toute ses initiatives récentes ne faisaient pas vraiment parti de ses promesses …

      Moi je constate que nos amis parisiens ne viennent plus jamais rendre visite à leurs amis banlieusard, car faute de voiture, c’était à nous de galérer pour se garer près de chez eux. Et maintenant, il ne sera plus possible d’aller leur rendre visite. Paris va vraiment devenir un musée …

      Cela va bien rigoler si on ne peut plus rouler dans les quatre premiers arrondissements. C’est un peu là que se croise les voies sur berge et l’axe nord sud allant vers la gare du nord … On sera donc obligé à toute heure de prendre le périphérique qui sera bientôt limité à 50 km/h … cela va être le retour à l’âge de la charrette vu le temps que prendront les trajets …

  8. vegeta

    le hamas association à but terroriste a reçu 40 millions d’euros de la part d’hollande en remerciement pour avoir tué plus de 70 adolescents israéliens, l’état islamique association a but hégémonique à reçu du matériels de pointe, de l’armements, et plus de 60 millions d’euros de la part d’hollande

      1. vegeta
        1. gameover

          Ton lien french.irib.ir la photo ce n’est pas un lance missile MILAN mais un soviétique… un SA-7, -16, -18 ou -24 mais uniquement le tube. Il manque le système de tir et de guidage.

          en.wikipedia.org/wiki/9K38_Igla

          1. gameover

            Le même exactement que ta photo en Slovénie :

            en.wikipedia.org/wiki/9K38_Igla#mediaviewer/File:9K38_Igla-Slovenia.jpg

            (photo tirée de mon lien précédent)

    1. Pat

      Heureusement, cette année, l’armée israelienne n’a massacré que 2000 palestiniens (dont plus de 500 enfants) pour défendre les territoires conquis et maintenir le ghetto de Gazza bien hermétique.

      1. petit-chat

        +1 😆
        Ce sera encore un détail de l’histoire…
        Et puis, il ne faut pas négliger le côté humanitaire de Tsahal : le phosphore, c’est bon pour la mémoire, les descendants, s’il en reste, pourront réclamer des indemnités.

            1. vegeta

              mdr vos commentaires, on parle de l’armée de bachar et de la guerre en syrie combien deja plus de 200 000 morts mais sa aussi c’est un détail de l’histoire, on parle aussi des massacres en libye en irak au nigéria en somalie en ukraine ?

      2. Deres

        Si au moins c’était pour une résolution du conflit … Mais non, c’était juste pour boucher quelques tunnels et maintenir un statu-quo meurtrier. Ce conflit dure depuis plus de 60 ans et ne sera probablement pas terminé au bout de 100 …

  9. Olivier Vitri

    A propos des vraies associations (celles qui ne détournent pas d’argent gratuit) il y avait celle de Mémé Loto dans le département du Nord. Une solidarité simple et sincère lui ayant coûté 123000€ d’amende et 6 mois de prison avec sursis.
    Elle aurait du savoir que la solidarité est un monopole d’Etat, pas touche à sa soupe. Elle aurait également du s’encarter avec les coquins dûment accrédités…
    http://youtu.be/5P-OoUUvIR8

    1. Kekoresin

      Il aurait mieux valu qu’elle vendre de la coke, la justice indépendante lui aurait payé un stage de réinsertion dans un centre équestre via une association « Sauvons nos délinquants »! Au lieu de cela, mamie Casaing a essayé de manger dans l’auge des gros porcs qui règnent sur la cour boueuse de la Grance!

      1. gameover

        A ce sujet j’ai vu que le gars qui avait volé 1ME dans un transport de fonds sans tuer personne et qui était allé à l’ambassade de France à St Domingue pour un passeport (il pensait qu’il y avait prescription) a été condamné à 8 ans de prison… 2P2M

  10. Higgins

    La fameuse loi de 1901 a accouché de monstres aussi divers qu’inutiles et dispendieux. Créée au départ pour casser l’influence du catholicisme, elle a tellement réussi dans ce rôle qu’elle est devenu l’arme damnée du républicanisme le plus vil. Il est donc logique de voir les socialistes et collectivistes de tout poil s’y vautrer. Dans un pays qui conchie l’entreprise, elle sert souvent de paravent commode pour en créer une (essentiellement dans le domaine socioculturel). Ce que le marché ne permet pas, la subvention l’autorise. A réformer d’urgence.

  11. Cyril45

    Nombre d’associations sont dans le domaine culturel. Je voudrais que l’on m’explique pourquoi un metteur en scène ou un chorégraphe peut se servir de ce statut pour son travail. Pour éviter l’assujettissement aux impôts, il doit avoir dans son association une personne tierce comme président (et pour le bureau) qui normalement ne devrait avoir aucun lien direct ou indirect avec lui.
    PS. Je travaille moi même dans le spectacle vivant et j’ai quelques réponses bine entendu.

  12. Minnie-Stère

    Cher Monsieur,

    Nous vous avons entendu; cependant, nous-avons quelques suggestions à vous faire concernant votre association, ainsi que son futur.

    Tout d’abord, nous vous conseillons de choisir un nom plus facile à retenir que: « Association Du Poing Levé Pour Une Main tendue », en effet, cela n’est pas facile à retenir; nous vous proposons donc de changer pour: « LABITE2 » (L’Association des Bobos Impécunieux Trierweillerisé En 2014), dont vous conviendrez que le sigle parle de lui-même et est surtout très facile à retenir.

    Évidemment, cela restreindra un peu le champs de vos interventions, mais l’intéressé saura se montrer généreux avec vous; peut-être même vous proposera-t-il une place de conseiller spécial avec, bien entendu, tous les avantages afférents: Dix-huitième semaine de congé-payés, reclassement le moment venu chez EDF, Areva, Orange ou Vivendi, La Poste (au choix), impunité judiciaire, salaire garanti supérieur à celui de M Méchenlon lorsqu’il était cumulard, soit plus de €37,000 nets par mois (après impôts), résidence et chauffeur gratuit, etc.

    Au sujet de l’évolution de votre association, en économisant un petit peu, vous atteindrez certainement rapidement le capital nécessaire et suffisant pour vous transformer alors en fondation; bien sûr, il vous faudra laisser entrer quelques-uns de nos camarades à votre conseil d’administration (n’est-on jamais mieux servi que par soi-même ?), mais cela vous assurera une quasi-totale impunité fiscale qui, dans ces jours troublés, n’est pas à prendre à la légère).

    Pour cette fondation, nous ne saurions trop vous conseiller ce nom: « FONDANTONQ » (FONdation Des Anciens Néo-Trotskystes Oubliés par la Nation et ex-Quadragénaires) qui, vous en conviendrez encore, est non-seulement un nom très facile à se rappeler, mais résume à lui seul l’esprit de la chose.

    Prenez donc contact avec nous par l’intermédiaire de notre organisateur de cerveaux, la société pig-marrons, c/o Flamby, 55, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008, où notre représentant se fera un plaisir de tout vous expliquer en détail.

    Ministère des associations, du radier, des fondations et du mortier – p/o J. Cahuzac: T. Thévenoud

  13. haampara

    Mdr! Super une nouvelle association qui cherche des subventions!
    Vous croyez vraiment qu’en voulant de l’argent vous allez attirer « le peuple oublié » ?
    Vous croyez vraiment que vous ferez une quelconque différence ? Vous basant sur des « plans » même réfléchi ? Non mais sérieux ?
    Franchement je ne vois aucune différence avec un parti politique.
    Des mesures discrètes, un plan pour récupérer des fonds, des unions hasardeuses avantageuses, etc.., bref ça pue la magouille à plein nez!
    Mais heureusement, on peut se fier à vous ! D’ailleurs, en observant le texte, on peut constater votre fort intérêt pour l’argent…
    Si vous croyez représenter une majorité, j’ai bien peur qu’elle soit une fois de plus voué à l’échec.
    Le respect de la vie, l’amour de nos enfants sont des valeurs! L’argent est une énergie et non un but, et paradoxalement pour des pseudo – intellectuels, si vous n’avez pas compris ça, je vous vois pas le comprendre…
    Vous êtes perché dans un délire obscur, un peu de lumière ne vous ferez pas de mal, c’est qu’on se croit ouvert chez hashtable! dommage que votre ouverture soit le reflet de la négativité humaine…
    Aller, continuez de critiquer tout le monde, de juger!
    Ça vous fait bander de vous la péter? On aime se sentir intéressant?
    Oui je sais, j’en fait autant, mais je dis ce que je pense! Comme vous ! Et je suis sûr d’avoir raison au moins autant que vous!
    Hashtable le coin des paumés !
    Qui ne ce sentent plus pisser !

    Ahhh ça faisait longtemps que j’avais pas craché mon venin ! Ça fait du bien ! Dommage qu’en faisant ça, on ne sollutionne rien à part créer plus de problèmes 😉

      1. Jiff

        En tant que Grand Maître ès-QI (à ne pas mettre dans chaque oreille, même à l’envers), je dirais que la chose nécessaire et suffisante se trouve très exactement située entre huître et moule.

    1. Calvin

      Enorme !
      Le type qui s’énerve sur un article très ironique montrant du doigt l’inutilité de certaines associations (à part faire vivre leurs dirigeants), et fait du blog un repaire de malades !
      Je n’ai qu’un mot : lol

      1. Quiet Desperation

        Je penserais plutôt à une blague viceloque… je refuse de croire que ce Blog puisse être fréquenté par de pareils goîtreux… Est-ce que, par hasard, Coquet Raisin, des fois… après un abus d’apéritifs dominicaux, et un sens de l’humour déviant, hein ?…

    2. Kekoresin

      Mon cher Impala, tu as raison sur un point: tout le monde pense avoir raison! L’intelligence est une notion que même la science moderne peine à définir. Pour ma part subjective, tu n’en manques pas. Cependant, ta zone humour semble terriblement atrophiée mais bon, on peut vivre sans. Je pense toutefois qu’être intelligent sans sens de l’autodérision c’est un peu comme un baba au rhum sans … rhum, un peu sec et que personne n’aime à part quelques combattants fanatiques en mal de ration de guerre.

      Je te suggère donc de monter ton association « Contre les amalgames à caractère amusants » ou CACA pour les initiés.

      Alors préserve ta santé nerveuse et gagne un temps précieux en arrêtant de lire les pensées futiles de ces paumés qui errent sur ce blog ou essaye l’apéro avec des amis si tu en es pourvu, et pourvu que ce soit le cas. Avec l’apéro, tu te sens bien pisser ou plutôt tu sens bien ce que tu pisses…

  14. pouf pouf

    Comme les annonceurs sont méchants et qu’il faut bien justifier du prix de son grp après retour des nmpp, juste avant les fêtes, les abonnés du grofia ont massivement droit au parrainage ; depuis quatre weekends et comme mes beaux-parents sont des gens haineux mais charmants, nous avons l’honneur insigne d’enfin nous recompter à nouveau parmi les chiffres frais et alertes du magazine dont la réputation … prenons pour commencer et comme il se doit l’exemple de madame, son épouse puérile et crispante, la fagara – entre deux pubs pour les sacs « be gourdasse », mythe maroquinier dont la sobriété de la légende : « tiens toi comme une conne » renseigne sur le déroulement qui va suivre quant au niveau du magazine maintenant absolument exempt de contenu, hormis, bien-sûr, le motto de notre monde : fais toi la seule idée possible du luxe, achète plein de trucs aussi moches qu’inutiles et ferme ta gueule. Par malheur, le mag n’a pas cédé lors de la négociation secrète avec victoria, il n’y a donc même plus de pub offensante pour les sous-vêtements, mais, pour le politiquement incorrect, j’ai entr’aperçu un jambon cru d’Italie qu’on devrait probablement pouvoir acheter à grand renfort de courriers recommandés. En plein milieu, une page à un million d’euros signée dori, puis des bijoux et des bijoux, moins de montres que le mois dernier, mais quand-même, de la montre ; un peu comme si le monde était aux mains du marketing du vide, dada, dada, dada-a-dit, à la saint jean d’hiver, soyez creux au milieu.

    1. Quiet Desperation

      Ma femme achète le Figaro Magazine pour les mots croisés, et je le parcours d’un derrière distrait, ce qui n’est pas sans mérite à raison du glaçage du papier…. mais bon…

      Il y a toutefois une ou deux signatures qui ne sont pas négligeables, ainsi de N. Ungemuth qui a un sens de l’humour, ce qui rime avec Zemmour – horresco referens – que j’ai la faiblesse d’apprécier : nobody’s perfect…

      Mais ce que j’aime pardessus tout, ce sont les rubriques « Beautiful People » par pure vachardise, tant les People sont moches, tandis que l’incompréhensible pagination tératologique de la série « montres de luxe » me laisse soupçonner que le rédacteur en chef secret doit en être – comment s’appelle-t-il déjà, ce gros chauve ancien gauchiste et nouveau riche qui paie en espèces ses tocantes à 50 000 euros – bon, ça revient pas, tant pis, l’âge, n’est-ce pas…

      Allez, c’est pas le tout, il y a des bécasses – les vraies, avec plumes – qui m’attendent… mais c’est pas bien, Pouf Pouf, de m’avoir lancé sur l’une de mes Pet Peeves…

      By the bye : « feue ma Mère Grand »….

        1. pouf pouf

          okay pour feue grand-mère et « où est charlie » autour du monde ; quant à l’article de zemmour, pour citer l’exemple de cette semaine, c’est encore un système parfait de déplacement du débat sur le terrain où les troupes ennemies attendent, c’est donc infiniment ridicule puisque la rpblq n’organise l’éducation que pour servir son agenda propre de contrôle total de la pensée comme aux amériques ; sinon, l’instruction c’est bien visiblement puisque presque cinquante pour cent des parents instruits éduquent leurs enfants.

  15. pouf pouf

    En me relisant je vois bien que c’est trop, mais bon, c’est presque noël il y a de plus en plus de maisons à vendre, la fête à saint nicolas, une magnifique couverture, mate les boutons du mousquetaire, je vais quand même parler un peu du mari de la dame, entre deux publicités pour des montres, une invitation éthylique à la sciure, mais sans les biscuits apéritifs, sinon un grand malheur s’abattra sur nous, nos vêtements vont rétrécir … de toute façon c’est la grande épidémie des fêtes ; je ne peux pas parler des autres suppléments qui avaient pour intérêt unique d’être supplémentaires, comme un sac plastique pratique pour les ordures avec un peu de communication dessus mais sans les poignées. La presse, l’organe de communication moche de la fête à la dette, c’est tout simplement magnifique. Le seul truc vraiment intéressant, à part l’encart perosch à un million de dollars, le publi-rédactionnel-infini-muséo-parfumier moche jusqu’au bout de ses faux ongles décorés, c’est cette villa californienne de huit-cent cinquante mètres carrés habitables à six millions de dollars située proche du métro de LA (là-bas, quand tu as les moyens de prendre le métro plutôt qu’une banale voiture , c’est trop la classe, la plupart du temps ton chauffeur t’accompagne) et je crois reconnaitre plusieurs signatures sur le visage de flip boulevard pour servir d’écrin aux deux montres qui vont suivre. Tout ça pour dire que ça n’a probablement jamais aussi bien marché que cette semaine, ils doivent se frotter les mains les mecs, en pensant que comme d’une lampe en jaillira un génie, alors que de mon côté j’ai un peu l’impression du feu jour de france de feu ma grand-mère, ou d’une baraque à frites de bords de plages rances de l’été. Vivement la homarde au jus de truffe sur saumon fumé à la confiture de caviar fourrée foie gras en croûte et sa farce duxelles de champignons en compagnie de dindes émiettées, j’ai hâte, j’ai hâte …

  16. gameover

    Une société qui devient une association de mafaiteurs sans but lucratif…

    J’ai un ami qui est commercial à la SNCF et qui s’inquiète un peu pour son job : selon lui le site de covoiturage blablacar fait 1.2 million de clients par mois soit 2400 rames de TGV.

    Ca c’est du pouvoir d’achat rendu au client… et c’est pas fini…

    1. Pat

      Encore plus inquiétant pour la CGT et Sud-rail… Et la retraite à 55 ans (scandaleusement allongée à 57 par Sarko) ! Interdisons Internet !

  17. Moggio

Laisser un commentaire