Radars, humour parisien et sécurité routière bidon

Ô route, ô désespoir, ô vitesse ennemie ! La route continue à nous faire des ennuis. Malgré l’averse de radars et d’amendes salées, on apprend que le nombre de morts sur les routes augmente à nouveau, chose qui ne s’était pas vue depuis douze ans : il semble qu’il faudra compter entre 120 et 140 morts de plus qu’en 2013.

Certes, l’année 2013 avait été une année notable avec un record à la baisse du nombre de victimes, laissant tout de même à l’année 2014 la deuxième place des années les moins meurtrières en France, depuis que les statistiques existent. Bien évidemment, cette atténuation du constat de base, scandaleuse tentative de faire oublier que les routes françaises sont des mouroirs apocalyptiques, est vivement combattue par Chantal Perrichon, la présidente calme et pondérée de la Ligue Contre La Violence Routière Et Les Gens Qui Roulent En Voiture À Plus de 35 km/h, qui n’y voit, elle, qu’une augmentation due à la scandaleuse propension de la puissance publique à se la jouer pépère puisqu’elle « n’a annoncé aucune nouvelle mesure depuis mars 2013″ (cette bande de fumistes). Elle en profite donc pour demander la mise en place rapide (la vitesse a du bon, parfois) d’une loi interdisant les avertisseurs de radar, le passage de 90 à 80 km/h de la limitation de la vitesse sur le réseau secondaire français ou l’interdiction de toute pratique de téléphone au volant, y compris bluetooth.

Parce que voyez-vous, la seule mesure qui marche vraiment pour diminuer le nombre de victimes, d’après Perrichon, la Sécurité Routière, le gouvernement et un nombre conséquents de politiciens aux intérêts bien compris, c’est la réduction des vitesses autorisées sur le réseau routier. Ceci explique sans doute les voix insistantes en provenance de la mairie de Paris où l’on se tâtouille pas mal pour savoir si l’on ne va pas encore diminuer la vitesse autorisée sur le périphérique de la capitale, la faisant passer de 70 km/h (anciennement 80 km/h jusqu’en janvier 2014) à 50 km/h, au moins pendant la nuit.

radars routiers moins laxistes

Cependant, si on peut faire la constatation physique indéniable qu’avec une vitesse maximale autorisée de zéro, il n’y aurait probablement plus aucun accident, force est de constater que les expériences menées en matière de réduction de la vitesse ne permettent en réalité pas du tout de tirer les conclusions pour le moins hardies de nos politicards et des dirigeants d’associations satellites qui sont toujours là lorsqu’il s’agit d’aller cadenasser le citoyen pour son bien.

L’exemple du périphérique parisien est d’ailleurs fort intéressant : la baisse récente de limitation n’a pas franchement abouti à l’effet escompté, bien que la presse se soit largement gargarisée du communiqué de presse dithyrambique de la mairie assurant urbi & orbi – comme c’est pratique – que l’effet bénéfique fut spectaculaire. En réalité, outre une baisse inaudible du bruit, une diminution imperceptible de la pollution (et une probable augmentation du benzène de combustion), la mairie occulte habilement qu’on est passé de 4 morts en 2013 à 7 en 2014, ce qui montre de façon assez éclatante que s’il y a eu un effet, il n’est pas très glorieux.

En revanche, s’il y a bien eu un effet très palpable, c’est sur les infractions constatées dont le nombre a bondi puisqu’elles ont triplé en un an. Ici, on pourrait soit admettre que le parisien moyen est subitement devenu un chauffard entre le 31 décembre 2013 et le premier janvier 2014, soit que l’abaissement drastique de la vitesse maximale autorisée a largement permis de multiplier les contredanses (dont on apprend, au passage, que 40% sera reversée aux collectivités territoriales). Financièrement pratique, mais d’une moralité douteuse.

Cette douteuse moralité ne serait donc pas franchement au service d’une route moins dangereuse contrairement à ce que tenteraient de nous faire croire les passionarias d’associations de sécurité routière, mais plutôt au service des finances de l’État, éventuellement à leurs corps défendant (mais pas toujours). Cette supposition hardie semble corroborée par la multiplication des radars automatiques en parfaite décorrélation des points noirs du réseau routier français et en forte corrélation avec les lieux d’importants passages à vitesse élevée.

Du reste, cette affirmation est assez facile à vérifier. Pour cela, j’emprunterai une méthode fort intéressante auparavant décrite par Charles Murray et reprise sur le site Evoweb (dont je recommande la lecture). En substance, si l’introduction des radars doit marquer une amélioration notable de la sécurité routière, cela doit pouvoir se constater facilement.

Pour cela, voici le graphique du nombre de tués sur la route en France.

(Cliquez sur les graphiques pour les agrandir au besoin)
tues sur les routes - muet

Pour illustrer mon propos, j’ai enlevé la marque des années et celle indiquant le moment où les radars automatiques furent introduits. En toute bonne logique, leur introduction doit se remarquer sur la courbe par l’apparition d’une pente décroissante, ou, mieux encore, par un retournement de tendance (passer d’une hausse à une baisse). Toute autre positionnement prouvera en revanche que l’effet des radars ne peut pas être l’unique facteur d’une hausse ou d’une baisse.

Pourtant, lorsqu’on rétablit la courbe complète, où apparaissent années et le moment précis d’introduction des premiers radars en France, on constate – c’est dommage – que ces derniers s’inscrivent en plein milieu d’une tendance à la réduction des accidents mortels, déjà largement entamée depuis des années. Si l’on regarde attentivement, on constate même que leur arrivée sur les routes correspond aussi au moment où la baisse du nombre de morts ralentit nettement.

Autrement dit, non, les radars ne sont en rien une garantie de l’augmentation de la sécurité sur les routes. Les progrès continus de sécurité passive sur les voitures (air-bags, anti-patinage, aide au freinage d’urgence, etc.), l’abaissement des seuils de tolérance pour l’alcool, les changements notoires d’habitudes (ceinture de sécurité, notamment) ont certainement plus fait pour sauver des vies que les automates à contredanses sur les bords des autoroutes.

tues sur les routes - full

En outre, faire marcher la fibre émotionnelle et prétendre lutter pour la sécurité en culpabilisant les conducteurs sur le seul critère de la vitesse dispense complètement les autorités d’efforts pour améliorer les infrastructures, ce qui est fort coûteux et souvent pénible électoralement. En tout état de cause, l’augmentation récente des décès montre surtout que ne peut plus tenir l’argument quasi-unique de la répression par l’abaissement des vitesses maximales autorisées. D’ailleurs, d’autres pays, comme le Royaume-Uni qui a retiré près de 60% de ses radars, présentent de bien meilleurs résultats que la France.

Il faut se résoudre à l’évidence : tant pour le périphérique de la capitale en particulier, qui montre bien tout l’humour de l’équipe municipale parisienne drapée d’hypocrisie écolo-sécuritaire, que pour le réseau routier français en général de plus en plus encombré de boîtiers automatiques, l’actuelle politique de sécurité routière n’a jamais réellement visé à une diminution du nombre de victimes. Les décideurs savaient pertinemment que ce nombre continuerait à décroître régulièrement, indépendamment de leurs « efforts ». Simplement, en feignant de porter une attention soutenue aux hystériques de la répression tous azimuts, ils ont trouvé une excuse solide pour racketter un peu plus, un peu mieux l’automobiliste, véritable vache à lait républicaine.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires367

  1. Black Mamba

    « Elle en profite donc pour demander la mise en place rapide … d’une loi interdisant les avertisseurs de radar »
    WP s’est fendu d’un fou rire 😆

      1. Black Mamba

        A l’heure actuelle, le matraquage sur les route et les autoroutes est supportable car un réseau important s’est fait entre les usagers, d’où l’utilisation massive des portables pour indiquer les radars mobiles, les ralentissements, les accidents …
        Interdire toute possibilité au usager d’éviter les contraventions va faire augmenter les dégradations des radars immobiles (premières victimes tous désignés )
        Les automobilistes ont la patience mais il y a un moment  » TROP C’EST TROP « 

        1. Higgins

          Et puis signaler les radars contribue à diminuer la vitesse moyenne. Seuls les crétins accélèrent comme des tarés entre deux radars. Maintenant, interdire de genre de pratique revient à reconnaître que tous ces dispositifs n’ont pour finalité que le racket des automobilistes.

                  1. Calvin

                    Ca dépend des manifs.
                    Ils ne voudraient taxer que les manifs non agréées « Camp du Bien ». Et cela ne leur rapporteraient pas beaucoup…

                    1. Lafayette

                      je pencherai plutôt sur la question de faire payer avant ou après. La taxe au nombre affiché de manifestant c’est une bonne manière de faire baisser les chiffres farfelus.

    1. Kazar

      Je suppose que tu voulais écrire « WP s’est fendu »…Navré, mais là, impossible de laisser passer, même avec le plus charmant des avatars.

          1. Black Mamba

            Oui, j’ai décidé de montrer mon postérieur pour indiquer mon désaccord face au hold-up de cette bande hautement organisée …

            1. Lafayette

              Bon après les manifs féministes, il a bien fallu les caser à quelque part… 😉

              Le domaine macho de la route, victime d’un régime sexiste.

      1. Aristarque

        Des doigts de fée ont dû intervenir car la phrase initiale de BM est bien écrite avec un S (j’ouvre ce blog seulement maintenant).

          1. Quiet Desperation

            Tu crois qu’on ne savait pas déjà que M. de Seize avait ses chouchous ?
            La férule pour Vegeta, mais les douceurs pour BM…

                1. Calvin

                  Encore une correction de ta dyslexie ?
                  Ou, plus vraisemblablement, H16 n’a pas voulu révéler aux lecteurs que tu lui pratiquais des délations ???

                    1. Aristarque

                      BM, si vous avez des fessées à distribuer, servez ce galapiat mais aussi GO qui attend patiemment que ses droits zaquis soient respectés…

  2. pouf pouf

    Les relations humaines certaines fois ne tiennent qu’à un fil ; quand on vient juste de se rencontrer et que n’importe quel écart peut faire basculer le naissant dans l’abîme. Pourtant, si les fils ténus s’épaississent il y a plus à craindre pour eux que pour leurs pères. Mon compte est bon, c’est mon comptbale qui le dit, c’est forcément vrai. Dis-donc machin, ouais, toi, le spécialiste en généralités, quand tu fais une connerie avec ton métier qui change tout le temps grâce au diabolisme de l’arbitre, c’est kiki paye ? Voilà, exactement, t’es une truffe, je suis une truffe. Faudrait vraiment tout savoir faire soi-même, entre le plombier qui te demande trois cent soixante dix-huit euros pour changer un caoutchouc à deux euros, les mecs que j’ai dû virer à coups de pompe au cul de la maison parce qu’ils voulaient me faire payer cinquante balles leur devis directement téléporté depuis star trek à hollywood, allez ouste, retournez à votre uss enterprise ou j’appelle la police, alors que ce n’est vraiment pas difficile de changer une vitre cassée, et le médecin qui m’explique qu’en mettant une petite caméra ici, on verrait mieux là. « La vie en beau » qu’il disait beau de l’air au mauvais vitrier, mon cul oui, la vie en cher.

      1. Quiet Desperation

        « les téléphones s’enfilent… »

        On imagine les orgies entre SFR et Nu Méricable… tandis que l’agent Orange, n’est-ce pas… le Mire Balais…

        Très Régence, notre GO…

  3. Calvin

    Perrichon, l’idiote utile des politiciens pour faire raquer les automobilistes.
    Elle a fait de son cas personnel l’alpha et l’oméga de la prévention routière, alors que de nos jours, la somnolence et les substances chimique (alcool, drogue, médoc…) doivent être les deux premières causes de la mortalité au volant.

    1. royaumont

      La première cause de mortalité est la bêtise. Et si Mme Perrichon prenait des vacances, cela ferait baisser les statistiques dans des proportions abyssales.

        1. Lafayette

          En effet la mortalité n’est pas une fatalité, mais certains y sont abonnés plus que d’autres.

          Et on ne peut pas mettre des radars pour déresponsabiliser les conducteurs de la vitesse inadaptée, car un jour de verglas ce n’est pas possible de rouler à la limitation. La présence de plus en plus de ligne continue coûte en peinture, mais c’est vrai que j’en ai vu des tas de gens prendre des risques inconsidérés avec des véhicules trop chargés. Alors la vitesse ne fait pas tout.

          L’aspect répressif de la vitesse, limite le coté sécuritaire du dépassement franc et rapide. Donc maintenant on joue à se faire peur de plus en plus alors qu’avant un grand coup de dépassement réglait l’ordre naturel des conducteurs. Les limaces derrière, les autres devant.

          Car on peut rouler vite et économique si on a pas un mauvais ou un conducteur dangereux devant.

          1. vengeusemasquée

            D’ailleurs, on se rend bien compte que lorsque les conditions sont dégradées, les conducteurs, au moins en région parisienne, sont totalement incapables d’adapter leur conduite. On dirait que plus la visibilité est mauvaise et plus ils se collent les uns aux autres et roulent vite, mais à la limitation donc c’est bon. Ca a été particulièrement visible ces derniers temps avec le brouillard et le verglas.
            Vraiment, le bilan de toute cette répression est très positif…

            1. Lafayette

              Cela a toujours été une grande différence de qualité entre les conducteurs de grandes villes et les conducteurs de campagne.

              Mais moi j’aime pas les lèches cul qui vous suivent trop près, et c’est punissable pourtant, mais trop peu appliqué.

              Mais c’est très juste en cas de verglas de neige ou de baisse de visibilité il y en a qui foncent sans se poser de question, ou qui vous poussent littéralement à aller plus vite.

              Moi je préfère qu’un mauvais conducteur parte à l’amende plutôt qu’il ne soit forcé de faire attention au radar.

            1. Quiet Desperation

              Cette comédie de 1860 est l’un des chefs-d’œuvre du théâtre comique français. C’est aussi la première pièce connue qui soit consacrée au tourisme, aux chemins de fer et à la montagne.
              Une famille se rend à Chamonix. Le père est un bourgeois, cousin des héros d’Offenbach, de Meilhac et Halévy. Sa fille est courtisée par deux rivaux. La classique comédie amoureuse a donc pour toile de fond les affres des voyages, les aventures à la gare et le tourisme alpestre.

              La peinture psychologique de ce M. Jourdain à la Mer de glace restera célèbre : M. Perrichon se prend d’affection pour ceux à qui il rend service et de haine pour celui qui lui sauve la vie : «Un imbécile est incapable de supporter longtemps cette charge écrasante qu’on appelle la reconnaissance.»

      1. Caton

        Sauf erreur de ma part, l’état de l’infrastructure est mis en cause dans un accident sur quatre. Ce qui en fait un concurrent sérieux pour la deuxième place du podium.

    2. lolo

      Pour rouler bourré, choisir les jours ou les conditions climatiques sont exécrables, c’est plus sur pour ne pas se faire contrôler 😀

      1. Val

        @lolo , le pire c’est que ta remarque est pertinente , je suis tellement frustrée de rouler à une vitesse gastéropodique , que lorsque je sais que les flics ne verront rien (brouillard , déluge) je dois me retenir pour ne pas en profiter et appuyer sur le champignon de ma fringante voiture . C’est complètement crétin , je suis prête à parier que je ne suis pas la seule . …

      1. gameover

        bah et d’une il semble que Mme Perrichon n’a jamais eu de fils mort sur la route… Au pire la femme d’un ami…

        Et la meilleure… c’est la personne qui a créé cette ligue contre la violence routière en 1980 (asseyez vous, c’est violent !)

        Conférence donnée au cours de la session 2002 des Semaines Sociales de France,  » La violence, Comment vivre ensemble ? »

        GENEVIEVE JURGENSEN, journaliste, fondatrice de la Ligue contre la violence routière.

        I. La genèse d’un engagement.

        (……….)

        « Mes filles, âgées de sept et quatre ans, étaient parties avec leur oncle, leur tante et leur cousine, bébé, rejoindre leurs grands-parents. Un jeune homme a perdu le contrôle de sa voiture, un jeune homme dont les personnes qu’il venait de dépasser pensaient qu’il provoquerait une catastrophe. Mes enfants ont trouvé la mort sur le bord de l’autoroute, assez loin l’une de l’autre, semble-t-il. Dieu merci, mon beau-frère, ma belle-sœur et leur bébé ont été épargnés, ainsi que le jeune homme. C’était donc un malheur qui avait fondu sur ces deux petites filles, et sur elles seules.

        (……….)

        « Qu’aurais-je pu faire, moi, qui ait évité ce résultat ? Deux choses entrent en ligne de compte. L’une est de l’ordre de l’intime : j’avais cédé aux pressions familiales, qui m’avaient convaincue de rendre le billet d’ avion que j’avais initialement réservé pour mes filles et de les laisser partir en voiture. L’autre aspect, c’était la ceinture de sécurité à l’arrière. C’était une époque où les voitures, depuis très peu de temps – or, la voiture de ma belle-sœur était neuve – devaient sortir de l’usine avec deux ceintures de sécurité à l’arrière. Mais je n’avais jamais vu qui que ce soit porter la ceinture de sécurité à l’arrière, et la seule chose que je me souvenais avoir lue était que, pour les enfants, elle était mal adaptée, parce qu’elle passait au niveau de leur artère jugulaire. J’avais donc recommandé à ma belle-sœur de ne pas attacher mes filles. D’où leur éjection et leur mort. »
        _____________
        ssf-fr.org/56_p_12839/grand-temoin-la-violence-routiere.html

        1. gameover

          Faut quand même lire le reste de l’article car c’est d’un tutorat qu’aurait eu besoin cette dame même pour lacer ses chaussures quand on voit comment elle a transféré sa propre responsabilité sur la sôôôciété qui ne l’avait pas informée.

          Bah oui c’est du niveau « Rendez vous compte que sur ma porte de garage c’est pas écrit qu’il faut l’ouvrir pour rentrer ou sortir. » Il faut informer les gens ! C’est un scandale ! »

          1. Aristarque

            Elle ne va quand même pas aller jusqu’ à reconnaître que le port de la ceinture arrière étant resté facultatif, un moment après que les ceintures arrières firent parties des équipements de série des voitures, elle n’ a pas voulu les faire utiliser par ses filles parce que elle a eu peur d’ un autre danger pour elles. Pour évacuer sa responsabilité, elle invente donc une déficience d’ information que son état d’ adulte normal ne lui permettait évidemment pas d’imaginer le moins du monde… Viiiite, mamanetat, viens mettre de la règle…

  4. brondillant

    ben j’ai bien rigolé…….et ça fait du bien!
    Une fois de plus notre hôte démontre sa perspicacité par le seul radar devant être homologué.
    Quoi de plus réjouissant , en effet, que voir exploser en plein vol un automobiliste dépassant les 70 kms/h. Que d’emplois créées, que de cerfas à remplir. Le chômage baisse, les routes sont sûres, nous sommes en France.
    Ouais, ben j’ai arrêté de fumer, je ne prends plus la voiture, j’ai stoppé la bière et les alcools et vous savez quoi je m’emmerde pas plus qu’avant. Dernièrement j’ai été si horrifié par le traitement infligé aux animaux que je pense très sérieusement à devenir végétarien. Bon vous me direz qu »ainsi je paye moins de taxes, moins de tva et que j’empêche la Grance de se relever. C’est vrai mais je m’n fous.
    Le matin je lis H16 et je me marre, les commentaires sont en général super.
    Bonne journée.

  5. Higgins

    A noter que statistiquement parlant, le passage de quatre à sept morts sur le périphérique montre une augmentation de …. 75% du nombre de tué!!! Un peu plus flashy (et pour cause, non?).
    Pour être confronté au difficile exercice de passage du permis de conduire au sein de ma progéniture, je crois que tant que cet examen restera en l’état (code indigeste, excessivement complexe et in fine, contre-productif auquel s’ajoute un examen pratique ubuesque absolument folklorique qui consiste le plus souvent à faire rouleur le pauvre candidat dans une zone où sont concentrées toutes les difficultés possibles et inimaginables, un peu comme si on testait systématiquement le niveau d’orthographe avec une dictée type dictée de Mérimée), le nombre d’accidents (et de tués) relèvera immanquablement la tête dès que l’effet kiss-cool initial cessera d’agir. Immanquablement, les hystériques de la répression réclameront une diminution de la vitesse autorisée, une augmentation des contrôles en tout genre (on comprend mieux pourquoi il est alors si facile de se promener avec son AK 47 et son RPG 7 sur ce territoire, les forces de l’ordre ne peuvent pas être en même temps au four et au moulin). La répression pour la répression n’amène rien si ce n’est endurcir le cuir des punis potentiels. L’inanité des mesures annoncées est à la hauteur de la médiocrité du personnel politique mais le Léviathan a besoin d’argent frais.

    1. bob razovski

      « je crois que tant que cet examen restera en l’état (…) »
      En effet.

      J’ai dû, moi aussi, me replonger dedans suite aux velléités de ma progéniture ,ainsi que celles de ma femme, d’une certaine émancipation… Et tout ce petit monde poussé par le père / mari qui n’a pas trop envie de faire chauffeur toute sa vie :mrgreen:

      Hé bé… Mais quel ramassis de foutaises !!! Encore un truc qui est bien à l’image de ce pays. Conçu par tous les gens qui ont le moins à faire avec la conduite et le pragmatisme mais tout à voir avec la propagande bobo-écolo du moment, le dogmatisme sécuritaire à outrance, et l’inculture crasse dans tous les domaines liés à l’automobile et au déplacement individuel.

      La question que j’ai préférée est :

      Dans quel véhicule suis-je le plus en sécurité :
      -Une voiture (réponse A)
      -Un char d’assaut (réponse B)

      😉

    1. « Financièrement, c’est pratique, mais c’est d’une moralité douteuse ». Ou encore : « Pratique financièrement, douteux moralement. »

  6. Kazar

    Oui, encore une fois, il s’agit juste de faire rentrer de l’argent dans les caisses pour mieux le dilapider ensuite au profit des potes et des pauvres victimes de la société afin d’améliorer le vivreensemble…
    Vivement la faillite.

        1. Black Mamba

          Il y a fort longtemps, lorsqu’on était fauché comme le blé, on avait déménagé ainsi une machine à laver … pour la faire entrer dans la voiture, on a dû démonter les portes du véhicule au départ et bien sûr à l’arrivée … ah ! le bon système D 😉

        2. Caton

          Ah, non, pas possible, les écolos sont (étaient?) opposés à ce projet car « cela redonne aux parisiens le goût de la mobilité individuelle », « réoriente vers l’automobile ceux qui avaient choisi les transports en commun », et « le choix de moteurs électriques conforte l’énergie nucléaire ».
          Il faudra des coolies.

        3. royaumont

          Les grands magasins vont être ravitaillés par vélib depuis les portes de Paris.
          Ça va améliorer la compétitivité du commerce parisien, pour sûr !

      1. Hobbes

        Les riches créent de la frustration sociale, accaparent la mondialisation heureuse, pillent les honnêtes travailleurs, manipulent les médias, tuent les Charlies mignons, pourquoi on ne les gaze pas ?

      2. Vodkaman

        En même temps, cela évitera, en cantonnant les bus aux limites du périph, de voir les hordes de cpf devoir venir jusqu’au Trocadéro pour dépouiller les touristes japonais. ils seront servis à domicile.

  7. Pat

    Si, sur autoroute, vous voyez soudain tout le monde rouler sur la file de droite à une allure d’escargot, avec les deux autres files totalement dégagées, sachez que vous approchez d’un piège à cons connu des locaux.

    Après avoir roulé sagement depuis Saint-Etienne, je me suis ainsi fait prendre sur l’autoroute A8 vers Aix-en-Provence à la folle vitesse de 124 km/h dans une grande courbe ne présentant aucun danger. Il faisait nuit, et ni moi, ni ma passagère, n’avons vu le moindre panneau indiquant une soudaine limitation à 110. Après avoir été flashés, nous avons vu un simple panneau sur le côté à 1m du sol indiquant la vitesse à nouveau limitée à 130…

    Combien de vies sauvées grâce à cet aménagement inestimable de notre réseau autoroutier ?

    1. Quiet Desperation

      Je regrette d’avoir à le dire, mais ayant été pris une fois aussi dans un de ces PAC, je me suis muni maintenant d’un Coyote et d’un GPS donnant les vitesses instantanées en fonction de la limitation à l’endroit donné.

      Voui, j’ai honte… Je suis un Mauvais Français…

      1. vengeusemasquée

        M’est arrivé la même chose sur un tronçon de route nationale passé à 70 au lieu de 90 sur quelques centaines de mètres. Depuis, j’ai waze et/ou coyote.

        1. Quiet Desperation

          Messieurs les Sergents Royaux et autres Chevaliers du Guet : si vous repérez un Doblo immatriculé 59, soyez impitoyables… le Flamingo qui le conduit commet des excès que la morale routière réprouve !

            1. Quiet Desperation

              « La morale routière »…

              Je plaisantais, mais à la réflexion… n’est-ce pas… les guignols qui nous gouvernent – et leurs supplétifs naïvement bénévoles ou grassement stipendiés – ont réussi à introduire une dose chaque jour plus importante de moraline dans toutes les activités, y compris les plus matérialistes, comme celle d’aller d’un point à un autre…

      2. Nemrod

        Moi aussi.
        Je vais bazarder toutes mes caisses et acheter une 2 CV
        Rigolez pas je vais le faire.
        Vais essayer de bricoler moi même l’engin et n’aurais que ça ad vitam eternam.
        Je roulerais à 80 comme les autres et filerais moins de taxes au mooch

      3. bob razovski

        Hélas, les limitations changent plus vite que les indicateurs ne sont updatés.

        Sans parler des zones en travaux, où il n’y a plus de travaux, mais toujours la limitation (ma dernière contravention en date, une autoroute 3 voies toute neuve limitée à… 70 km/h)

    2. lolo

      Chose amusante aussi avec les radars fixes, ils ont une marge de tolérance, ainsi mon régu étant fixé à 147 km/h me permet de faire sans encombre éclairante les autoroutes de la rochelle jusqu’à lille, mais en sens retour un bémol du coté de st pierre des corps (flash, 1 km/h retenu)

        1. lolo

          La tolérance est de 5% au delà de 100 km/h, donc 136.5 km/h, et votre compteur diminue d’environ 10 % par rapport à votre vitesse réelle.

          1. gameover

            lolo, ça c’était avant du temps des compteurs mécaniques.

            Pour avoir contrôlé sur plusieurs voitures de location avec un GPS c’est de moins en moins vrai. Le compteur indique certes toujours une vitesse supérieure mais souvent ce n’est pas proportionnel et c’est très souvent seulement 3 ou 4 km/h de plus que le réel. Et pour un peu que tu surgonfles légèrement les pneus c’est presque une vitesse exacte.

            1. bob razovski

              J’ai même eu la surprise, sur un utilitaire (pas un Doblo cher à Aristarque 😉 ) d’avoir un compteur pessimiste par rapport à la vitesse affichée par mon coyote.

              130 au compteur, 134 au gps…

              1. Aristarque

                Hé, hé! Ce doit être la monte en pneumatiques qui est spécifique aux Doblo Cargo (utilitaire) par rapport à la variante VL (taille en 70 alors que les VL sont en 65 ou 60 selon les versions, évidemment avec des largeurs de pneus supérieures. Pas question de changer les pneus à cause de l’ obligation d’ utiliser des variantes « camionnette » – indice de charge >90 because le CT très vigilant à ce sujet. Parce que le Ducato que j’ utilise en monte normale est à peine supérieur de 2km/h au compteur par rapport au GPS ou Coyote. Idem pour la Punto qui colle à la réalité avec le même écart.

            2. lolo

              Ben sur ma voiture, sans doute une merde, une passat de 3 ans, je passe devant les radars d’autoroute à 146, confirmé par ma vitesse calculé par gps (en plaine) juste à la limite de tolérance radar 5% (source site du gouvernement)

              1. gameover

                Pneus sous gonflés ou hauteur du flanc de pneu non conforme à la spécification véhicule ou usure ou profil spécial.

                Certaines voitures sont montées avec une taille plus basse que la taille d’origine.
                Ainsi on peut monter sans problème des 205/60 à la place des 205/70.

                La hauteur du flanc joue sur le diamètre de roue donc sur la vitesse affichée au compteur.

                60 et 70 sont les hauteurs de flancs en rapport de la largeur du pneu. Ainsi un pneu de 60 a une hauteur de flanc de 60% de la largeur du pneu (205mm sur un 205/xx) et la différence de diamètre est donc de 41mm qui rapportée au diamètre nominal extérieur du pneu de 668mm va engendrer une différence de vitesse de 41/668 = 6.13% pour un même régime moteur.

                Souvent cette modif a lieu quand les gens montent des pneus hiver car toutes les tailles de flanc ne sont pas disponibles.
                Et quand ils repassent en pneu été ils conservent la hauteur de flanc de la taille hiver.

                Si l’on ajoute le sous-gonflage (10mm facile au diamètre) ou l’usure (15mm facile au diamètre) ou des profils un peu spéciaux on peut effectivement atteindre 10% d’écart mais ça sera toujours dans le sens où la vitesse affichée sera plus faible que la vitesse réelle.

                Si c’est pas ça… pas de bol !

                A ce sujet, dans pas mal de pays il y a souvent sur les parapets des ponts d’autoroute des affichages précis (car étalonnés à cet effet) permettant de connaître sa vitesse réelle (ce ne sont pas des rédars pédagogiques qui eux sont très imprécis).

                En France je n’en ai jamais vu sauf peut être en Alsace mais même pas sûr.

  8. cyfloril

    « une augmentation des contrôles en tout genre (on comprend mieux pourquoi il est alors si facile de se promener avec son AK 47 et son RPG 7 sur ce territoire, les forces de l’ordre ne peuvent pas être en même temps au four et au moulin) »

    De plus ces mêmes forces de l’ordre sont souvent elles mêmes hors la loi en matière de conduite. Je suis souvent des patrouilles en ville et si le code de la route était appliqué aux conducteurs, la plupart perdraient leur permis en 5 à 7 minutes rien qu’avec les clignotants (-3 points). Je ne parle même pas de nos élites à chauffeur qui se font régulièrement attraper par AutoPlus….

    1. vengeusemasquée

      Je les ai vus garés sur des passages piétons (notamment à Boulogne), arrêtés sur des zébras (sur l’A86), roulant sur les bandes d’arrêt d’urgence (toutes autoroutes), grillant gaiement des feux alors qu’on sait très bien qu’à peu près dans un cas sur un, il n’y a aucune véritable urgence. L’exemplarité, ce n’est décidément pas maintenant.

        1. Caton

          Vous avez bien de la chance, cela ne m’est jamais arrivé: chaque fois que j’ai croisé un motard de la Police Nationale il était particulièrement antipathique.

  9. Kazar

    A propos de faire rentrer de l’argent dans les caisses, lu sur Boursorama :
    « Nouveau projet du ministère des Finances : réévaluer la taxe d’habitation et la taxe foncière de nombreux foyers en France. Le but de la nouvelle taxation est d’être plus en phase avec la valeur réelle des biens immobiliers. »
    A noter le passage hilarant : « but de la nouvelle taxation, être en phase avec la valeur réelle » alors qu’en traduisant ça donne « vous piquer toujours plus de fric pour le dilapider !!!

    1. Higgins

      C’est dans le tuyau depuis un bon bout de temps. Le précédent barème datant, si ma mémoire est bonne, de 1970. C’est assez explosif comme dossier car politiquement « délicat ». Les collectivités locales, elles, crient famine. Quant à celles qui ont eu la stupidité de souscrire des emprunts indexés sur le franc suisse, je plains leurs habitants.

      1. vengeusemasquée

        Effectivement, le barème de 1970 est revu à la hausse de manière annuelle sur la base de l’augmentation des prix de l’immobilier mais les bases n’ont jamais été réévaluées, notamment parce qu’elles sont très favorables à la ville de Paris.
        La taxe d’habitation est en soi un scandale qui n’existe qu’en France.

    2. lolo

      la phase test est déjà lancée, 4 départements vont bénéficier de la réévaluation de la base de calcul dès cette année, dont le Nord, Paris, la charente maritime (arghhh) et le dernier j’ai oublié…

      Je prépare les cartons

    3. Pat

      Ma taxe foncière a triplé entre 1999 et 2014 (en comptant la CFE due à ma petite activité de locations saisonnières) sans réévaluation du barème, hormis la construction d’une piscine de 4m x 8m.
      Comme ma retraite approche, je sais déjà que la taxe foncière, plus la taxe d’habitation, plus l’impôt sur le revenu me coûteront chaque année 4 mois de pension (si elle est payée, ce dont je doute fortement).

  10. Jean Bon

    Bravo pour ce billet qui montre toute la bêtise de cette politique de « prévention » routière qui ne fonctionne pas en ce qui concerne la chasse aveugle à la vitesse parce que c’est politiquement payant (de moins en moins cela dit, car comme toujours au bout de 20-30 ans les français finissent par détecter les mensonges).

    Quelques simples constats :
    – il y a moins d’accidents par rapport à la population en Allemagne où il n’y a pourtant pas de politique antivitesse et de radars à tous les coins de rue
    – il y a moins d’accidents sur les autoroutes que sur les routes pourtant bien plus limitées en vitesse

    Ils montrent que la vitesse n’est pas en elle-même pas un facteur majeur de cause des accidents, voire pas une cause du tout si on prend en compte les autres facteurs qu’elle eteint probablement (manque d’attention, fatigue, ..). Pourtant l’Etat et tous les médias (quasi-tous) nous assènent en coeur, sans la moindre confrontation avec les faits, que la vitesse est LE danger. Alors que tous les chiffres et les faits démontrent invariablement le contraire.

    1. Kazar

      Un des facteurs majeurs de mortalité me paraît tout simplement être l’incivilité et le non respect des règles déjà existantes. Et comme le lambda ne respecte pas la règle, on en invente une plus sévère, qui est encore moins respectée, et ainsi de suite.
      Tout revient toujours à une chose : l’éducation.
      Notre société est devenu une société qui privilégie l’égoïsme et l’individualisme, et le Français (enfin nombre d’entre eux) un schizophrène qui veut toujours plus de liberté et de droits (droit à l’enfant pour les homos par exemple, et non plus droit DES enfants) en même temps qu’il réclame la protection et l’intervention de l’État.
      Tout ça ne peut que mal finir, faute d’être soigné.

      1. « une société qui privilégie l’égoïsme et l’individualisme »
        Non, justement. C’est précisément parce que tout est fait pour écraser l’individualisme que les gens se comportent comme ils le font. C’est parfaitement logique, du reste, si l’on y réfléchit deux minutes.

        « un schizophrène qui veut toujours plus de liberté »
        Mais c’est absolument incohérent avec ce qui est observé. Les élections avec toujours plus de socialisme et d’interdictions. Les partis qui proposent de toujours plus intervenir et réguler. Les sondages qui montrent que les gens veulent toujours plus d’encadrements et de lois. Regardez les faits.

        1. Kazar

          Je crois que vous vous méprenez : je ne critique pas la liberté pour chacun de faire ce qu’il veut, je critique le fait que cette liberté soi considérée comme devant être acquise au détriment de la vie en société elle-même.
          Sur les sondages, vous avez comme moi qu’ils ne sont pas significatifs, un peu de sérieux.
          Enfin, sur les élections, il me semble qu’en réalité, les électeurs n’ont plus le choix : TOUS les partis (significatifs en terme de poids électoral) proposent plus d’intervention et d’État, y compris le FN auquel j’adhère, et je vous rejoins, c’est un réel problème.

          1. Lafayette

            Je suis aussi d’avis que ce n’est pas une expression de l’individualisme, mais de l’égoïsme. On voit des conducteurs dépasser parce qu’il ne supportent pas d’être derrière quelqu’un, ou des parfais abrutis qui préfèrent freiner lourdement 50m devant tout le monde au lieu de ralentir et s’intégrer à des colonnes denses mais régulière. Profitant ainsi de créer des freinages massifs et emmerder le quidam.
            Le radar à abruti n’est pas encore né.

            1. Lafayette

              et le FN n’est ni plus ni moins que l’expression de l’égoïsme de demain, celui de vouloir plus sans savoir ou cela nous mènera.

            2. Cyril45

              Je plaide coupable. Je supporte difficilement de rouler à 60 ou 70 km/h derrière quelqu’un lorsque c’est limité à 90. Qui plus est lorsqu’il se met à accélérer au moment où on va pouvoir le doubler !

                1. Lafayette

                  BM c’est le problème que le code vous dit de dépasser sans prendre de risque et que pour « bien » dépasser il faut 20km/h de plus pour un petit dépassement, par contre pour remonter une colonne de limace, on ne parle plus de 20km/h mais de danger public alors que ce n’est pas plus dangereux que celui qui se lance dans un dépassement hasardeux avec 10km/h de plus et qui après plusieurs minutes ne sait toujours pas s’il arrivera se rabattre à temps.

                  La visibilité est bien plus importante pour la notion de danger public. J’en vois combien qui roulent sur les lignes blanche quand ils sont seuls et qui au détour d’un virage vous arrivent presque dessus tellement ils sont surpris que la route n’est pas vide.

                  1. y

                    Pour avoir failli écraser un pauvre gars qui poussait sur sa mobylette en pleine nuit noire, le bonhomme à gauche de la mobylette, je roule, dès que je le peux, au milieu de la route, ligne blanche ou pas .

              1. Jean Bon

                « Je supporte difficilement de rouler à 60 ou 70 km/h derrière quelqu’un lorsque c’est limité à 90. »

                Je plaide pour la suppression totale des limitations de vitesses, et seulement une signalétique des dangers, par type et gravité.
                Ainsi à 60-70 vous ne vous diriez pas, je suis en dessous de la vitesse « normale ». La normalité de la vitesse étant propre à chacun

                1. Jean Bon

                  Sans limitation de vitesse, vous n’auriez plus de référant que vos propres capacités. Vous ne vous sentiriez plus « couillu » en allant au dessus de limites ou « lent » en dessous. VOus seriez .. à votre vitesse.

          2. Little Pug

            Ce que vous appelez la « vie en société » est une porte grande ouverte à l’arbitraire, dans laquelle s’engouffrent les collectivistes de tous bords pour venir tailler en pièces nos libertés.

          3. vengeusemasquée

            Vous confondez surtout les « droits à » qui sont l’essence du collectivisme et les « droits de » qui sont ceux du libéralisme.

      2. Deres

        Il est certain que la répression routière met bien en valeur le fait que nous ne sommes pas tous égaux face à la loi, ce qui était moins visible auparavant sur ce sujet. De toute évidence, les voitures avec chauffeurs des hommes politiques ne respectent pas les vitesse limites. De plus, on voit souvent des voitures avec des plaques étrangères roulé très vite et se faire flasher. Je doute qu’elles soient toujours conduites par des étrangers (disons des non locaux de souche …) mais pense plutôt que ces gens utilisent des combines légales.

        1. gameover

          Pendant 4 ans j’ai conservé des plaques suisses et je dois dire que je ne m’encombrais pas pour les excès de vitesse et le paiement des parcmètres… il faut juste ne pas présenter un permis de conduire français d’où l’intérêt de passer un permis étranger même quand ce n’est pas obligatoire… ça fait une pièce d’identité.

          1. Mike

            Fini cette époque GO, j’ai pris une prune chez ma soeur en Idf elle m’a bien été envoyé à mon domicile en Suisse.
            Ensuite pour les excès de vitesse, attention, un accord à été passé pour la confiscation du permis (suisse) pour un dépassement de plus de 40km/h en France.
            Par contre jusqu’à 40Km/h, les forces de l’ordre ragent parce simple amende de 90€, ça les énerve….

            1. Tribuliste

              Je confirme, et ça fonctionne aussi dans l’autre sens…mais quel bonheur de simplement règler une amende, ça me rappelle mes premières années de permis en france.

    2. Olivier r

      Sur ce sujets les medias sont incroyablement incompétents et aux ordres. il faut dire que 95 % des journalistes des médias nationaux ne doivent pas faire plus de 500 kms par an au volant au delà de la limite des bouchons parisiens… Pour eux rouler à plus de 50 km/h c’est inconcevable.

      1. Jean Bon

        « Pour eux rouler à plus de 50 km/h c’est inconcevable. »

        Je dirais surtout que si l’electeur approuve, meme s’il ne conduit pas, et meme si ca ne sert à rien, et meme s’il concoit tres bien de rouler à plus de 50km/h (comme sarko par exemple) , et bien il le fait.

  11. Tribuiste

    Si les médias étaient un tant soit peu honnêtes, ce pays deviendrait bien plus agréable à vivre! Les chiffres sont malmenés, voire falsifiés pour les compteurs en campagne…
    Puis le milliard à écomouv est à impacter dans nos budgets.
    Et surtout abaisser la vitesse signifie moins de temps en famille, en communauté, à créer du lien social : tout bénèf.

    La vitesse est un facteur aggravant, le conducteur qui ne regarde pas la route ou la voit floue n’est pas responsable de ses actes : aux autres automobilistes de rouler moins vite pour l’éviter plus facilement..

    1. Deres

      Faut pas pousser la mauvaise foi trop loin quand même. Cela décrédibilise les propos. Que des vitesses plus faibles diminuent le nombre de mort, de blessés et d’accidents est difficilement contestable. Rien que par des vitesses d’impact plus faibles et des distance de freinage plus courte, c’est tout simplement évident. Ce qui est très discutable est l’ampleur de son effet et sa comparaison avec les effets négatifs. Comme le souligne H16, toutes les diminutions de ces dernières année ont été attribués à la diminution de la vitesse et aux radars, ce qui est complètement mensonger. Et aucun bilan des effets négatifs n’a jamais été effectué.

      1. Olivier r

        Pour les effets négatifs c’est clair. je connais personnellement le cas d’un motard tué suite à un freinage intempestif de nuit lié à un radar automatique…

      2. gameover

        Justement quand tu parles de vitesses d’impact, circulez à 70km/h sur le périf revient compte tenu des vitesses d’impact à circuler à 35km/h sur une route à 2 voies de circulation sans séparation centrale.

        Sinon dans les articles de presse je note que l’on parle de l’augmentation de la vitesse moyenne mais pas de la variation du flux de véhicules. Certainement parce qu’il y a diminution et la presse ou la mairie trompe par omission.

        Et justement s’il y a augmentation des accidents dans Paris intra muros c’est peut être dû au déplacement du flux car à partir d’une certaine non-vitesse sur le périf il est préférable de couper à travers.

      3. Caton

        Des vitesses plus faibles ne diminuent en rien le nombre de morts. La présence de véhicules se trainant littéralement sur le réseau secondaire crée des véritables chicanes mobiles qui sont à l’origine de nombreux accidents.

        Le souci n’est pas une vitesse élevée, mais une vitesse inadaptée aux conditions de circulation (états du trafic, du véhicule, de l’infrastructure et du conducteur, météo, …). Sobre et parfaitement réveillé, par beau temps et dans une voiture en bon état, je peux rouler à 250 km/h sur autoroute à quatre heures du matin le lundi sans prendre aucun risque… et accessoirement sans voir un seul autre véhicule. A 18h un vendredi sous la pluie, c’est plutôt 2,5 km/h dans le bouchon.

        1. Deres

          La vitesse doit tenir compte d’événements imprévus, c’est ce que tout le monde oublie toujours. Sur ta belle autoroute vide au milieu de la nuit, tu n’a jamais croisé d’animaux, de colis tombé d’une remorque ou de véhicules en panne. Tu as bien de la chance. Mais si tu les percute à 250 km/h, ta voiture sera tout bonnement désintégré. Je rappelle qu’à 200 km/h la distance d’arrêt est d’environ 400 m au lieu de 170 m à 130 km/h. Voir un obstacle sans phare à 400 m est illusoire.

          1. Caton

            Non, en effet, en ayant effectué le même parcours pendant 3 ans tous les lundis à la même heure, je n’ai jamais rencontré d’animal ni de colis. J’ai par contre, sur le même chemin un vendredi soir, vu le conducteur d’un 38 tonnes percuté par une cuvette de WC jetée d’un pont. Du coup j’ai plus peur des toilettes que des animaux.

            1. Quiet Desperation

              Il y a là un incroyable laxisme des pouvoirs publics ! je sais bien que sur le Pont Neuf, sous l’Ancien Régime, on avait construit des maisons, mais là, quand même !
              Je maintiens qu’il est stupide de construire des latrines sur les ponts enjambant l’autoroute.

          2. Caton

            Au fait, je note que vous êtes d’accord avec moi en ce qui concerne l’adaptation de la vitesse (même si on peut discuter des critères), et surtout l’absence de contradiction en ce qui concerne le risque qu’une vitesse trop faible fait courir aux autres véhicules…

            1. Adolfo Ramirez Jr

              Ici qu Pérou c’est LE risque n°1, des véhicules sans phares arrières, surchargés et ultra lents, les bus et les camions retapés 100 fois aux roues voilées sur les routes types dep/nationales. Ils ne dépassent pas le 35km/h. VA t-en les doubler sur une route de montagne sinueuse.

                1. Adolfo Ramirez Jr

                  Surtout qu’avec la pente, les distances de frainage sont considérablement rallongées…. et pas de bas côté, c’est un précipice. Sans rails de sécurité, sinon c’est pas drôle!

          3. Grosminet

            @deres 14h03 : la vitesse d’arrêt d’une voiture « moderne » est d’environ 70 mètres à 130 km/h et 170 mètres à 200 km/h

          4. passim

            « Je rappelle qu’à 200 km/h la distance d’arrêt est d’environ 400 m au lieu de 170 m à 130 km/h. »
            Faux. D’abord, cela dépend du véhicule. La distance d’arrêt d’une Porsche à 130 est de l’ordre de 70 m. (sur route sèche).
            100 m. pour s’arrêter à 100 km/h, cela fait partie des antiennes des années soixante. Il y a eu quelques progrès depuis.

      4. Adolfo Ramirez Jr

        une augmentation de 130 morts sur un total de 4000 par an, ça fait 3.25% d’augmentation. Rien de significatif, le climat et l’infrastructure font que une année n’est pas égale à une autre…

      5. Tribuliste

        @deres : j’ai employé le terme de « facteur aggravant », et si en effet la vitesse tue (principalement chez les motards) elle est d’une manière générale inadaptée à la situation, et aux compétences du conducteur. Si les gens étaient concentrés sur leur conduite et réflechissaient un peu plus ça irait beaucoup mieux. D’ailleurs nombreux sont ceux qui sont incapables de prendre une décision rapide devant un imprévu, alors un réflexe mon dieu quel programme!

  12. Duff

    Paris était peut être sous très haute surveillance pendant que des chances pour la France semaient la terreur début janvier, j’ai pu constater aux abords de la capitale que la police était tous les jours postée aux emplacements habituels de radars mobiles. Faut pas déconner, on bouscule pas les priorités comme ça. Enfin ça en dit long sur les priorités.

    1. Kazar

      A propos des chances pour la France, j’ai été stupéfait de constater que la plupart des médias parlaient de terroristes français alors qu’ils avaient la double nationalité (franco-algériens pour les 2 frères et franco-malien pour Coulibaly). Idem pour Merah, franco-algérien, idem pour Nemmouche, franco-algérien…

      1. Duff

        Et? pour ceux qui proposent la déchéance de nationalité, j’aimerais leur rappeler que refiler à ces pays là le bordel ne réglera rien. Cette décision unilatérale est non seulement méprisante pour ces pays mais traduit aussi l’absence totale de collaboration pourtant indispensable.

        1. Kazar

          J’écrivais juste que les médias passaient allégrement sous silence cette double nationalité problématique …De toute évidence, l’une des solutions seraient d’empêcher cette double nationalité. Mais comment, voilà la question. Quand au « mépris », je ne vois pas en quoi un pays aurait à demander à un autre la permission de déchoir un binational d’une de ses nationalités. On est souverain ou on ne l’est pas. ET sur l’absence totale de coopération, permettez moi de douter de son efficacité avec un pays comme l’Algérie qui a « réélu » un président impotent et fantoche candidat du FLN (le FLN, vous savez, ces gens qui ne nous aiment pas vraiment) à 81%, FLN dont il est président d’honneur…

          1. bibi

            C’est très simple d’interdire la double nationalité.
            Il suffit de modifier la loi française pour dire que toute personne demandant à acquérir la nationalité française et pour lequel l’état donne un avis favorable ne deviendra français que si il accepte de renoncer à toutes ses autre nationalités (à l’exception peut être compte tenu du droit européen des nationalités des états membres de l’UE et peut être en plus suisse et norvégienne).
            Il y a des pays qui pratiquent cela comme les très totalitaire (n’est-ce pas) principauté de Monaco, ou encore l’Allemagne jusqu’à l’année dernière pour les ressortissants hors UE.

            Personnellement je ne vois pas trop ce que cela pourrait changer en France mais je comprends que certains refusent le principe même de double nationalité, qui peut produire des incongruités comme avoir un candidat à l’élection présidentielle avec deux nationalités comme ce fut le cas avec Eva Joly chose qui pour moi est totalement incompatible pour l’exercice de la fonction.

          2. gameover

            Kazar et bibi vous ne dérogez pas au principe socialiste de vouloir résoudre un problème sans analyser les causes, mais surtout de faire chier 90% des gens à qui la double (ou triple) nationalité est utile…

            Franchement est-ce que ça résoudrait le problème ?
            Pouh… y a des fois… grrrrrh !

            1. bibi

              Ou-ai je mentionné que cela réglerai le moindre problème?

              Je dis juste que je comprends qu’il est normal que l’on trouve à redire sur le concept de double nationalité dans un état nation.
              Dans les pays qui ne sont pas des états nations comme les pays du Commonwealth ça serait une hérésie que de l’interdire.

              Mais avouez qu’il y a quand même un problème à nous bassiner à longueur de temps avec le vivre ensemble les valeurs de la république et j’en passe et des meilleures tout en permettant d’avoir une double nationalité.

              mais il est vrai que les socialistes ne sont pas à une incohérence près.

              1. gameover

                Bibi, où l’as tu dit ? Tu le sous-entendais dans ta contribution précédente mais là tu le confirmes quand tu dis « Mais avouez… etc » .

                Je suis assez hermétique à la notion ambigüe de nation car étant à la base un sentiment d’appartenance à un groupe elle est utilisée pour contraindre sous prétexte que la nation aurait de facto une volonté propre alors que seul l’individu peut avoir une volonté. Un sentiment n’exprime pas de volonté. L’état se sert de ce sentiment transformé en volonté virtuelle pour asseoir son pouvoir.

                Ce qui explique que, la nation étant un sentiment et non une délégation de pouvoir, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas posséder 2 nationalités ou plus comme on peut adhérer à un club de squash et à un club de golf. 🙂

                Ceux qui ont un problème contre cette double nationalité sont ceux qui justement valident le pouvoir de l’état sur la nation. Et comme bien évidemment on ne peut pas avoir 2 chefs indépendants, ça valide pour eux le fait que l’on ne puisse avoir qu’une seule nationalité.

                Donc ceux qui sont contre la double nationalité sont des collectivistes. CQFD.

                1. Caton

                  Cela va un peu vite comme « démonstration ». Il se trouve que j’ai un souci avec les doubles nationalités dans deux cas: lorsqu’il s’agit de deux pays ennemis, et pour un élu ou responsable national. Dans les deux cas la question de loyauté se pose.

            2. Kazar

              Qui parle de supprimer TOUTES les doubles nationalités ? Faudrait voir à ne pas tout lire de travers GO, et ce n’est pas la première fois…

              1. gameover

                Kazar, parce qu’au nom du principe d’égalité devant la loi de tous les citoyens tu ne peux pas trier ces citoyens suivant des critères subjectifs et autoriser certains à conserver leur primo nationalité et pas d’autres.

                Donc c’est comme d’hab : faire chier X parce que c’est le seul moyen qu’on a trouvé de contraindre Y qui représente 0.1% de la population.

                D’autre part dans le cas présent c’est plutôt un avantage d’avoir un citoyen ayant une double nationalité car le groupe peut le bannir, sinon c’est impossible. Et là je ne comprends pas ta position. Il semble que tu penses qu’un citoyen sera un meilleur citoyen s’il n’avait qu’une nationalité ? Explique stp.

                1. petit-chat

                  Chaipluki avait posé la question suivante : un franco-algérien qui met le feu au drapeau français lors d’une manifestation sportive saluant la victoire de l’Algérie, de quel côté sera-t-il en cas de conflit franco algérien ?

  13. Lafayette

    Très jolie photo de radar, une sorte de solution finale de la route.

    Mais soyons raisonnable, avec les nouvelles normes d’obtention du permis et le laxisme habituel, seul quelques futurs conducteurs payent pour l’ensemble des mauvais conducteurs. L’examen de conduite est aussi un tiroir caisse très rentable, ou il n’y a pas de caméra de contestation/contrôle.

    Si le niveau moyen évoluait juste un peu, il n’y aurait pas besoin d’autant de fonctionnaires comportementaux.

    1. Deres

      Et toujours pas de réforme du permis de conduire en vue … Alors que tout le monde sait que le nœud du problème est que les inspecteurs du permis de conduire sont des fonctionnaires en nombre insuffisant et peu mobilisables aux périodes de fortes demandes. La vrais solution serait de faire passer le permis par des inspecteurs assermentés mais libéraux. Mais toucher à un corps de fonctionnaire est impossible en France.

      1. Lafayette

        La vrai question de nos jours est que l’on accepte des permis étrangers qui n’ont pas de valeur sur nos routes. Alors pourquoi y a-t-il tant de différence en Europe pour un document administratif qui coupe le cheveu en 4 pour des détails qui s’apprennent par la pratique.

        D’autant que l’inspecteur est-il vraiment apte… moi je suis dégoutté par ces inspecteurs qui ne signalent pas les direction correctement et qui s’en prennent ouvertement aux candidats alors que la faute leur incombent. C’est des fonctionnaire trop puissant pour décider de tout car après tout de mécano ils sont devenu psychologue de la route sans passer par des diplômes éliminatoires.

        1. Lafayette

          pour ceux qui ne savent pas, il y a des éditeurs de logiciel sur la psychologie qui remplacent notre cher docteur Freud pour nous traiter de fou, même si ce n’est que normal d’être énervé après une pareille bande de charlatans qui rejettent par les valeurs sélectionnées dans ces tests les gens âgés et les non « gamers ».

          C’est du n’importe quoi arbitraire la psychologie routière.

        2. Caton

          L’incompétence des moniteurs et inspecteurs est également surprenante. Un exemple à Nogent sur Marne: au coin du boulevard Gambetta et de la place Pierre Sémard se trouve un panneau de indiquant un sens interdit à 70 mètres. Les inspecteurs font régulièrement passer des élèves à cet endroit, leur indiquant d’aller tout droit – et recalent ceux qui, ayant compris le panneau, ne tournent pas immédiatement à droite. J’ai d’autres exemples du même genre dans les communes avoisinantes…

          1. Lafayette

            d’ici peu il y aura un inspecteur du panneau, un psy et un religieux pour vous faire passer le permis.

            Fini l’état laïque, bonjour l’asile.

          2. gameover

            bah… pas si évident l’examen du permis de conduire.
            Exemple :

            Vous êtes dans une voiture, vous avez un vélo devant vous, un avion au-dessus de vous, et un cochon derrière vous. Pouvez-vous doubler ?

            Alors ?

            1. Deres

              D’après ce que j’ai compris, actuellement, la moitié des questions du code sont des questions idéologiques sur l’écologie ou la prévention, de l’alcool au volant …

              1. Lafayette

                oui et demain on te collera un éthylomètre dans l’anus, doublé d’un détecteur de smartphone et une interdiction de péter de travers pendant la conduite.

      2. Aloux

        Ca fait très exactement 8 mois que j’ai raté le permis à Paris, après avoir claqué largement plus de 2000 euro, et maintenant je suis à la merci de mon auto-école qui m’appellera quand elle aura une place bonus pour les redoublants… Car oui rien n’est prévu pour les cas comme moi, les gros cons de loosers qui ont raté l’examen, on est comme dans des limbes administratives… les inspecteurs font des heures sup (n’ont rémunérées il me semble d’ailleurs) pour nous faire passer, autant dire qu’elles sont très sévèrement rationnées. Reste la solution de passer en candidat libre : inscription en préfecture, gratuite, environ un an d’attente… attention pendant cette période il faut retourner de temps en temps faire la queue à la préfecture juste pour leur signaler qu’on est toujours preneur, sinon ils risquent de filer la place à quelqu’un d’autre. Ou alors aller le repasser en province, ou encore mieux à l’étranger, mais demande d’avoir de l’argent et surtout deux trois mois de complètement libre… Bref pour le moment, c’est sans espoir, merci la France !

        1. Black Mamba

          Ce n’est rien, … mon fiston a raté aussi, mais en voulant se garer et pourtant,il n’y avait aucune difficulté majeur,… il s’est juste un peu précipité … on est aussi dans l’attente d’une place pour refaire l’examen 🙄

          1. Black Mamba

            Je l’ai eu du premier coup et encore l’examinateur a été vicieux , il voulait me coincer en me demandant de faire une marche arrière sur 100 mètres … Tranquille !!! :mrgreen:

      3. Jean Bon

        « La vrais solution serait de faire passer le permis par des inspecteurs assermentés mais libéraux. »

        C’est vrai que ce serait une solution pour cette administration et bien d’autres.

        Mais on est justement en train de supprimer les fonctionnaires libéraux (notaires, huissiers, greffes, ..) qui ont la particularité d’etre souvent facialement un peu cher (mais en réalité bien moins que ce coute en impot une administration publique équivalente), mais attaquable en justice car responsables, et nettement plus efficaces.

        1. Jean Bon

          .. sans compter le fait qu’il ne peut pas y avoir de dépassement de budget, puisque c’est l’usager du service qui le paie, contrairement aux adminsitrations classiques qui peuvent etre éternellement déficitaires.

  14. Deres

    Je remarque que vos critiques ont évité de parler du plan mis en avant par le ministère de l’intérieur. Je le comprends bien car à la surprise générale, ce plan m’a semblé « pas trop débile » et plus basé sur du pragmatisme que sur l’idéologie. C’est vrai que Cazeneuve est plutôt discret au niveau méga-facepalm. Le reproche serait donc plutôt de savoir pourquoi ils n’ont pas pris ces mesures les année d’avant.

    Par contre, bien entendu, pour la mairie de Paris, la critique est aussi facile que plaisante …

    1. gameover

      Je suppose que tu parles de l’interdiction des casques et oreillettes mains libres en voiture…

      Je note juste que la loi précédente était déjà peu respectée et que celle là ça sera encore pire puisque je te défie de voir mon oreillette sans fil sur l’oreille droite… oreillette que je continuerai à utiliser quand je n’ai pas envie que mes passagers écoutent mes conversations.

      Note qu’il faudrait interdire les auto-radios… ma mère a eu 2 accidents de cette façon… et un ami c’était en réglant son chauffage…

      1. Quiet Desperation

        Et tu imagines, GO, ce que doit donner un habitacle occupé par BM ? niveau sonore du bla-bla, j’entends ? et pas moyen de couper le son, elle sort ses katanas… pauvre WP…

        1. Black Mamba

          Il est vrai que WP est extrêmement bavard … mais je ne dégaine pas le katana quand il est au volant , un minimum de bon sens monsieur QD , un regard me suffit pour avoir le silence !

      2. Pat

        A l’époque où les réglages du chauffage et de la ventilation étaient mécaniques, pas besoin de quitter la route des yeux pour les modifier. Maintenant, c’est quasi impossible.

          1. Lafayette

            par contre avant la clé de contact ne tombait pas, maintenant avec ces clés sans contact on a un risque supplémentaire.
            Et le fard à paupière n’est pas un signal lumineux, contrairement à ce que certaine conductrice pensent.

                  1. Quiet Desperation

                    Flûte, je voulois dire « volets »(deux de chaque côté)… mais les crevés, cela existe parfaitement, il suffit d’aller sur un site de Tractions. Cela dérive de la mode « Landsknecht »…

                    Il y avait aussi les « petits crevés »…je sais pas, ça me fait penser à quelqu’un…
                    « Personnage élégant, jeune décadent, jeune homme à la mode de 1865, jeune homme maniéré, jeune homme peu viril à la mode, jeune gandin déjà usé par des excès »…

                    1. Aristarque

                      Un capot d’ avant WWII, alors s’il était équipé de volets de prises d’air. Les louvres datent le capot d’ après guerre. Mais il y a souvent des mixages pour rajeunir la voiture en apparence…

      3. Jean Bon

        « Note qu’il faudrait interdire les auto-radios… ma mère a eu 2 accidents de cette façon… et un ami c’était en réglant son chauffage… »

        La cloppe aussi. J’ai failli me tuer plusieurs fois en faisant tomber ma cigarette à l’éopque ou je fumais.

        1. Jean Bon

          mais le plus simple serait d’interdire carrément la voiture.

          Indéniablement , il y a des centaines de morts chaque années. Si on interdisait la voiture, ce serait des milliers de vies de sauvées.

            1. Jean Bon

              et en plus, ça remplirait les bus et les trains publics, ce qui justifierait mieux leur cout.

              A la réflexion, je me demande pourquoi cette interdiction n’est pas déjà en cours 🙂

                    1. Black Mamba

                      Je savais déjà pour la voiture au salon … les politiques nous feraient une crise cardiaque pour le concept 😀

                    2. Lafayette

                      Sans oublier le contrat d’ascenseur avec dépannage encore plus cher que la voiture.
                      L’avantage c’est contre le vol, mais en dehors de cela ça fait quand même mal de voir qu’un petit virus informatique pourrait tout bloquer voir même pire.

  15. dede

    « la multiplication des radars automatiques en parfaite décorrélation des points noirs du réseau routier français et en forte corrélation avec les lieux d’importants passages à vitesse élevée »

    C’est bien la preuve que la France est devenue un pays ultraliberal capitaliste : si les investissements de l’Etat prennent en compte le concept de rentabilite plutot que le bien-etre du citoyen, ou va-t-on ma bonne dame?

    1. Inspecteur Juve

      Très bonne remarque. Il est quand même remarquable que le site gouvernemental le plus abouti et qui marche le mieux c’est amendes.gouv.fr !

            1. Calvin

              Avec la CB tu peux payer au dernier jour avant majoration. Au final, c’est un peu plus de tranquillité.
              Mais bon, comme j’ai fait une plaque d’immatriculation à l’identique de la tienne, je n’aurai plus à payer d’amende.
              Et tu enverras ton chèque juste pour le plaisir de ralentir l’encaissement.
              :mrgreen:

                  1. Black Mamba

                    J’ai en moyenne une contravention à l’année … Je m’en sors plus tôt bien car je fais des excès de vitesse tous les jours … D’ailleurs WP s’en inquiète , il préférait savoir que je roule plus lentement !

                    1. Sémaphore

                      Étonnant de sa part? Il n’a pas plus envie que cela de vous échapper, condamné qu’il est à pédaler dans son trou à pandaT? Un nouveau cas de syndrome de Stockholm ??? 😕

                    2. Black Mamba

                      Il se sent perdu sans moi … et les rares fois que je lui laisse un peu de liberté , il revient aussitôt près de moi 😉

  16. Deres

    D’un point de vue méthodologique la critique par la courbe est un peu limite H16. Il ne faut pas tomber dans les travers des réchauffistes qui voit dans toute courbe une preuve de ce qui les arrange …

    Dans ce cas là, il faut tenir compte d’un effet d’anticipation, de prise en compte par les gens recevant les amendes et de déploiements des radars, etc. Il faudrait aussi tenir compte d’autres facteurs comme la suppression de la grâce présidentielle après les élections. Et de la conjonction avec certaines améliorations de sécurité, de l’habituation des conducteurs, du déploiement des coyotes, GPS et smartphone. Et aussi regarder les courbes des blessés et des accidents qui pourraient donner des informations intéressantes. Et bien entendu coupler cela avec les kilométrages effectués plus faibles avec le prix du pétrole. Le sujet m’a l’air donc un peu trop compliqué.

    1. gameover

      Justement : si h16 joint cette courbe avec l’étape « radar » correctement placée c’est parce que la prévention routière l’a fournie avec ces repères bidouillés pour coïncider avec les points caractéristiques de la courbe qui les arrangeait…

      Il me semble Deres que tu sois bien naïf parfois…

  17. Inspecteur Juve

    Je ne cautionne pas ce qui suit mais je décris.
    En Espagne et en Italie, il a été mis en place de radars qui calculent la vitesse moyenne du véhicule et verbalisent en conséquence. C’est intellectuellement douteux : on ne sait pas qui conduit, on peut faire une pointe à 200 du moment qu’on continue à 60, etc. Ca existe là-bas depuis une petite dizaine d’années. C’est évidemment imparable (quand ça marche ce qui ne sembble pas trop être le cas mais c’est un autre sujet) : puisqu’on est sur de se faire choper, on respecte la vitesse maximale autorisée (à moins d’être bourré, protégé ou inconscient)

    La chose a été testée en France (tronçon Cofiroute du côté d’Orléans de mémoire) mais jamais mis en place. Il est bien évident que si tel était le cas le nombre d’infractions diminuerait de manière drastique (et les PV avec). Serait-il possible que notre gentil Etat-nounou préférât les radars, ceux-ci laissant une chance au dépassement et donc à la multiplication des PV ?

      1. vengeusemasquée

        Il y en a un beau sur l’A13 dans le tunnel avant l’arrivée au périph. Il vient d’être installé. J’avoue aussi une pensée émue pour celui de la route dite « aux 17 tournants » de Dampierre-en-Yvelines, terrain de jeu connu des motards et autres conducteurs de voitures un peu ludiques.

    1. Higgins

      Il existe des radars tronçons sur l’A10 avant et après Niort. Comme on ne peut pas rouler à moins de 60 km/h sur autoroute (dixit code de la route, je cite de mémoire), je ne sais pas si on est verbalisé quand on est pris par un bouchon ou si on décide rouler doucement sur l’autoroute ou si on s’arrête sur une aire de repos au milieu du tronçon surveillé.
      Dans le sens Paris-Orléans, il y a deux tronçons où celui qui roule trop vite et/ou trop près de son prédécesseur est signalé sur un grand panneau d’affichage. Dissuasif? Je ne crois pas.

      1. vengeusemasquée

        Attention malheureux ! Arrêtez de divulguer la localisation des radars. Certains ont déjà été condamnés pour un crime aussi grave.

        1. Black Mamba

          Sur départemental , on avait une grosse croix dessiné sur le sol pour désigner 100 mètres avant le dit radar , la marque est restée plusieurs mois avant d’être enfin effacée.

  18. Le Gnôme

    Il serait intéressant de savoir combien de piétons se sont fait écraser en traversant n’importe comment, le léléphone à l’oreille ou à la main, au feu vert sans un regard pour savoir si c’est à eux de passer. Combien de cyclistes se sont fait renverser de nuit, en vêtements sombres et sans éclairage.

        1. Adolfo Ramirez Jr

          En Allemagne, si vous traversez au rouge, les voitures accélèrent pour bien vous faire comprendre que ce n’est pas à vous de passer….

        2. Jean Bon

          Cela dit, c’est quand meme la voiture, et pas le piéton qui crée le danger. Par ailleurs attendre sur le bord d’un trotoir plusieurs minutes qu’un feu passe au vert quand visiblement il n’y pas de voitures à l’horizon, je trouve ça stupide.

          Pour moi la situation en France, pour une fois est bien faite.

          La voiture crée le danger. Elle a donc l’obligation de s’arreter au feu rouge pour elle (contrairement au piéton en pratique). Elle est responsable en cas d’accident dès lors que le piéton ne s’est pas jeté délibérément sous les roues de la voiture.
          Ensuite le piéton fait ce qu’il veut : s’il veut aller aller à l’hosto avec la quasi-assurance d’etre indemnisé , qu’il le fasse donc.

          1. Kazar

            « s’il veut aller aller à l’hosto avec la quasi-assurance d’etre indemnisé , qu’il le fasse donc. » Le problème, c’est qu’il cause aussi un maximum d’emmerdements à l’automobiliste…sans parler du malus et des coûts financiers.

            1. Jean Bon

              normalement un bon conducteur doit toujours etre maitre de son véhicule. Il doit pouvoir éviter les piétons imprudents et meme ceux qui se jeteraient sous ses roues. Rouler vite pres d’un piéton, même imprudent, suicidaire ou simplement très jeune est à éviter. Par ce meme raisonnement, j’arrive à la conclusion qu’on devrait pouvoir rouler sans limite de vitesse s’il n’y a pas de danger pour les autres.

            2. Sémaphore

              Vous avez oublié le lavage de la voiture! Voir des traces de sang sur votre capot vous attribuerait rapidement une réputation douteuse…

          2. gameover

            @ Jean Bon

            Autrement dit le piéton a droit de griller le feu mais pas la voiture ?

            C’est croquignolet alors que la voiture ira plus vite que le piéton pour traverser le carrefour !

            Chacun ses stupidités…

  19. Deres

    Une autre mesure débile prévue par Anne de Paris ! Payer 50% des véhicules de livraison propres renouveler pour desservir Paris après l’interdiction des véhicules polluants.Il me semble évident que ce genre de subvention gargantuesque serait rapidement détourné grâce à des systèmes d’achat/vente de véhicule pour en faire bénéficier toute la France, voir toute l’Europe ! Leur intelligence limitée ne connait que les interdictions et les sprinklers à pognon public …

    1. Jean Bon

      L’autre limite, c’est le vote des electeurs.
      Et apparemment, il aime bien qu’on lui pique son pognon pour ensuite le jeter par la fenetre.
      C’est ainsi.

  20. Kazar

    Désolé pour le HS, mais c’est trop drôle :
    « Le nouveau Premier ministre grec Alexis Tsipras a déclaré mercredi que le nouveau gouverment était prêt à « verser son sang » pour « rétablir la dignité des Grecs », en introduction au premier conseil des ministres, mercredi à Athènes. »
    Alors comme ça, le gouvernement est prêt à verser son sang ? Et il va faire quoi, envoyer des chars grecs à Bruxelles ?
    Décidément, la connerie des politiciens est sans limite et en expansion constante.

      1. Kazar

        En attendant, la bourse en Grèce perd 8%…et les emprunts d’État à 10 ans sont à 10%. Je suis curieux de savoir comment va faire ce nouveau gouvernement de charlatans…

        1. royaumont

          S’il pouvait se planter en emportant dans sa chute l’euro et l’idéologie gauchiste, ce ne serait pas perdu pour tout le monde.
          Ca vaudrait bien nos 40 mds de créances.

  21. Walter

    La statistique des décès sur route en France ne veut rien dire tant qu’elle se limite à un seul chiffre. De ce fait, les conclusions tirées de ce seul chiffre n’ont aucun sens.
    En réalité, il y a eu une hausse des décès impliquant des piétons, vélos et 2 roues. Mais c’est plus facile de tabasser les automobilistes parce que ça rapporte. Pour que les statistiques aient un sens utile, il faudrait aller beaucoup plus loin dans le détail : comment se répartit l’accidentologie mortelle : type de véhicules, type de routes, répartition par département, … ? combien de décès impliquent des personnes sans permis ? combien de décès impliquent des conducteurs étrangers (la France est un noeud routier pour le traffic commercial en Europe contrairement à l’Angleterre. En plus, elle draine un tourisme routier important) ? Si c’était possible, il serait intéressant de calculer le rapport entre le nombre de décès et le nombre de kms parcourus annuellement en France par tous les véhicules routiers : ça éclairerait sur le risque de mortalité routière.
    De toute façon, on arrivera jamais à zéro morts, à moins de supprimer tous les véhicules.
    Mais c’est peut être ça l’idée : « Citoyens ! achetez des voitures, vélos, motos, mais laissez les au garage : il y aura moins de morts et moins de pollution ».
    Décidément, les interdictions, c’est magique !

      1. Lafayette

        bof,
        les statisticiens c’est aussi des fonctionnaires, ce qui fait que dès qu’il y a augmentation de dépenses, il faut des recettes nouvelles.

        Ce serait mieux de garder une certaine mortalité sur la route au lieu de les envoyer faire le djiad.

    1. Caton

      Vous êtes injuste, les gouvernements successifs font tout ce qu’ils peuvent pour empirer les choses. S’ils ne faisaient rien cela irait tout de suite mieux.

    2. douar

      Je confirme: je suis dans ce business et malgré des atouts importants, l’économie agricole hexagonale perd des parts de marché, régulièrement mais avec un rythme de métronome.
      Un point qui n’est pas abordé dans le commentaire des « échos », c’est l’effet induit de la transition énergétique teutonne, qui subventionne plein pot la production « alternative » d’énergie (photovoltaïque, éolien, biogaz), dont profitent les agris allemands, qui peuvent ainsi brader leurs produits. Le porc est parfois devenu un sous produit de la production de biogaz.
      Bien joué.

      1. barbatruc

        Intéressant — Comme quoi chaque tripatouillage étatique provoque une série de conséquences auxquelles les initiateurs n’avaient pas pensé.

    3. Sémaphore

      Vous êtes injuste! Nos gouvernement s consolent les victimes des drames du travail. Vous ne voudriez pas qu’en plus, ils s’occupent à refaire éclore du travail, ce vilain, ce galeux qui fait rien que de fatiguer, d’USER! ceux qui s’y à donnent alors que brasser de l’air dans un bureau de fonctionnaire ponctionnaire est si utile au mourirensemble (de faim)…

  22. taisson

    @Walter,
    « Citoyens ! achetez des voitures, vélos, motos, mais laissez les au garage : il y aura moins de morts et moins de pollution »
    Bien sur que pour beaucoup de nos inimitables socios-bobos citadins, l’automobile, ainsi que tous les moyens de transport individuels, sont les seuls ennemis de leur monde bisounours ! La sécurité n’est qu’un alibi facile a faire valoir. Cette haine de l’automobile me fait penser à un vieux communiste stalinien, que j’ai bien connu autrefois, qui refusait de passer le permis (les autos c’est pour les bourgeois…) et qui se faisait promener par son épouse avec la 4L qu’i lui avait acheté!! La détestation gaucho pour tout ce qui roule autre que le vélo, ce n’est pas d’aujourd’hui, et ça n’a rien à voir avec la sécurité!!

  23. BA

    Premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril 1995 :

    Lionel Jospin arrive en tête, avec 23,30 % des suffrages

    Jacques Chirac est deuxième, avec 20,84 %

    Edouard Balladur a 18,58 %

    Jean-Marie Le Pen a 15 %

    Problème : les comptes de campagne de Chirac et de Balladur étaient faux !

    D’un point de vue légal, il aurait fallu annuler l’élection présidentielle de 1995 !

    Trop dangereux !

    ET DONC le Conseil constitutionnel a préféré valider les comptes de campagne de Chirac et de Balladur, alors qu’il savait que ces comptes étaient faux !

    Ce scandale d’Etat vient juste d’éclater aujourd’hui, 20 ans après.

    Le Conseil constitutionnel est déshonoré.

    Le Conseil constitutionnel est discrédité.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/01/27/01002-20150127ARTFIG00389-roland-dumas-j-ai-sauve-la-republique-en-1995.php

    1. bibi

      Non c’est juste la loi qui est décrédibilisée, le conseil constitutionnel n’a aucune légitimité pour remettre en cause le vote des français (même si les candidats mentent sur leur compte de campagne) pas plus qu’il n’avait la légitimité pour refuser la tenu du référendum sur l’élection du président au suffrage universel direct en 1962 malgré que celui-ci fut soumis au peuple en vertu de l’article 11 de la constitution qui exclu tous les projets de révision constitutionnelle.

      En France ce n’est pas la loi votée par le parlement ni même la constitution qui peuvent s’opposer à l’expression démocratique du peuple, on est pas aux USA.

      1. royaumont

        Lors de la loi Taubira sur le mariage homosexuel, le conseil constitutionnel a refusé le referendum, malgré les 500 000 suffrages le demandant, au motif que … euh … Ces questions ne rentrent pas dans le cadre d’un referendum d’initialtive populaire (!)
        La démocratie, c’est bien, mais uniquement sur des questions inutiles.

        Le CC est le filet de sécurité de la nomenklatura, ni plus, ni moins.

        1. Kazar

          Bien plus, et je partage l’analyse de Zemmour, le CC s’est érigé en législateur suprême en invenant les principes à valeur constitutionnelle et le « bloc » de constitutionnalité.

          1. royaumont

            Comme il courbe l’échine devant la commission de Bruxelles et la BCE, sa suprématie est relative…
            Mais ce n’est pas un bon point pour la souveraineté populaire, dont il ne reste quasiment rien.

            Pour en revenir à Zemmour, malgré les faiblesses de son ouvrage (notamment sur le plan économique…) il a le mérite d’appuyer où ça fait mal. Le procès en racisme qui lui est fait n’est qu’un faux-fuyant pour dissimuler l’essentiel de l’analyse : la trahison de la France par ses élites.

    2. Honorbrachios

      roland dumas, c’est pas celui qui truandait le fisc et tant d’autres magouilles sous miterrand, dont son fournisseur de femmes de petite vertu?( et dont peu de choses sont sorties dans les merdias d’ailleurs )

  24. Calvin

    Le radar ne sert qu’à faire payer les contribuables.
    Leur mise en place coïncide avec moins de contrôles physiques.
    Or, le radar punit le propriétaire de la plaque, pas le conducteur d’un véhicule qui a usurpé la plaque d’un autre.

    1. Black Mamba

      J’ai eu droit aussi 😕
      La dernière fois, monsieur H16 m’a écrit ,personnellement :mrgreen: , qu’un process avait planté sur le serveur …
      Cela arrive à mon gout un peu trop souvent 🙄

  25. Dahu

    En Australie, les radars automatiques sont aléatoirement activés/désactivés, et le gouvernement publie à l’avance la liste des radars activés pour les jours à venir. Je ne comprend pas trop la raison de cette procédure, mais ça signifie que plus des 3/4 des radars sur votre trajet ne fonctionnent potentiellement pas. Par contre quand ils bloquent un axe pour faire des contrôles d’alcool/drogue, ils y vont à 15 voitures pour former un barrage filtrant digne d’un checkpoint de l’armée.

    Par contre en dehors de la ville, quand on est sur les routes désertiques où le prochain village habité est à 100 kms et où il y a un débit de 20 voitures par jour, on est super content de croiser une voiture de police qui contrôle la vitesse. On se sent moins seul et un peu plus en sécurité.

  26. Hobbes

    C’est toujours étonnant de voir à quel point la vision réaliste des questions publiques (thunes savant tout), ne flashe pas un seul instant dans la sphère publique …
    Combien de personnes (donc d’électeurs) saisissent-elle le cynisme du système de radar ? Pas assez pour arrêter de prendre des groseilles pour des prunes en tous cas !

  27. PhD

    L’interdiction du kit mains libres est aussi une connerie : il faut aussi interdire au bébé qui a perdu sa tétine de se mettre à brailler et il faut aussi obliger ma femme à se taire. Par contre, il faut être sans pitié pour ces cons et connes qui envoient des sms en conduisant.

    On sait que beaucoup d’accidents mortels ont lieu en ville, mais
    – 190 km/h relevés sur une autoroute déserte, par beau temps et toutes autres conditions favorables, c’est 6 points en moins, rétention immédiate du permis par les pandores et 1500 euros d’amende
    – 94 km/h relevés en ville, c’est 89 retenus, soit 3 points et 135 euros d’amende
    Chercher l’erreur

    De même, les poivrots au volant, c’est 1 à 2 grammes ou plus dans chaque poche ; mesure simple : un conducteur ivre qui provoque un accident mortel, c’est 20 ans ferme sans possibilité d’appel et sans remises de peine (idem pour les camés)

    Mais toutes ces mesures vexatoires, faites pour emmerder le monde, ne seraient-elles pas un moyen de faire comprendre au peuple que la surveillance par l’état est toujours présente, à chaque instant de votre vie ?

    1. Lafayette

      Mais monsieur l’alcool n’est pas la cause, c’est un facteur aggravant la faute c’est de conduire dans un pays ou l’on ne peut presque rien faire à pied.

  28. Théo31

    J’ai cru comprendre que ce n’était pas les flics ou les gendarmes qui établissaient les PV des radars automatiques. Quelqu’un pour confirmer ?

    1. Caton

      C’est fait par Docapost-DPS, filiale de La Poste. Voir fr.wikipedia.org/wiki/Centre_automatisé_de_constatation_des_infractions_routières

      1. Théo31

        Ca sent bon le capitalisme de connivence et le collaborationnisme droite-gauche quand il s’agit d’aller taper dans le portefeuille des Français.

  29. Bernard

    J’aurais été à la place de Cazeneuve. J’aurais immédiatement organisé une grande marche républicaine pour que les citoyens puissent exprimer leur désarroi face à cette situation.
    Tout le monde aurait alors brandis sa petite affiche « Je suis dans le fossé ».

    Plus sérieusement. L’utilisation du kit main libre n’est pas verbalisée parce que non visible de l’extérieur. Mais un gendarme zélé pourrait très bien le faire si il lui en prenait l’envie.
    D’ailleurs en cas d’accident grave certaines assurances commencent a en vérifier son utilisation au moment de l’accident et refusent de couvrir l’assuré.
    Vous allez me dire : « Mais on autorise bien les constructeurs à les installer ».
    Et bien justement. Les constructeurs ont à peut près tous dans leur volumineux manuels inséré aléatoirement et façon patte de mouche le fait qu’il fallait l’utiliser uniquement à l’arrêt.

    1. White Panda

      C’est tout à fait ça ! Comme dans les contrats d’assurance… des petites lignes pour se protéger juridiquement mais rend absurde l’usage « en toute sécurité du kit main libre ».
      Vous imaginez-vous à l’arrêt, garé et moteur coupé, en train de téléphoner avec le kit main libre au lieu de prendre le téléphone à la main ?
      « Il y en a qui ont essayé… c’est vous qui voyez… »

  30. Kekoresin

    Chantal Persesnichons est la pleureuse en chef qui inonde de ses gérémiades lacrymales tous les plateaux TV depuis des années. La violence routière – tout est dit. L’abominable homme des sièges (autos) n’est ni plus ni moins qu’une brute qui sort de sa caverne pour écraser son prochain. Il est temps de réduire la vitesse histoire d’écraser plus lentement ses victimes, en commençant par les jambes pour finir par la cafetière après une agonie rendue plus fun par la lenteur du supplice!

    Pour la route comme pour le reste, l’état considère ses grands enfants comme des irresponsables chroniques. Partant de là, tout devient pretexte à la réglementation foireuse visant à remplir les caisses pour satisfaire les grandes ambitions de nos petits Napoléons d’hémicycle. C’est comme ça qu’on aboutit inexorablement à un immobilisme salvateur, résumant la vie en Socilie au fait de manger sainement, respirer du bon air et faire caca ni trop dur, ni trop mou. Bien entendu comme dans toute les initiatives collectivistes le résultat est à la hauteur, à savoir qu’aucun des objectifs fixés ne sera jamais atteint tout en faisant chier tout le monde plus ou moins mollement!

    Et les mesures absurdes s’accumulent en strates punitives. Le téléphone interdit alors que les GPS colorés captivent l’attention, que les options des véhicules modernes illuminent le tableau de bord avec un tas d’informations indispensables sur la pression des pneus, la moyenne de vitesse sur le trajet et qu’une ceinture arrière est décrochée alors qu’il n’y a personne. C’est bien simple, l’âne au volant et ses 140 cheveaux passe plus de temps à scruter son compteur et jouer avec son régumateur de vitesse, qu’a regarder où il va!

    Et puis l’alcool néfaste pour le foie et, pour certains, la foi vient se rajouter aux vilains comportements écrabouilleurs d’enfants de la nation. A 0,2 gr/hectolitre de sang, on doit être bon. J’ai eu la chance d’essayer les fameuses lunettes certifiées répression routière pour simuler un taux de 0,5 gr. J’ai d’abord pensé que c’était pour simuler un prise massive de LSD! J’avais pas conscience qu’en buvant deux verres, je me prenais tous les bords de trottoirs, les plots oranges, les poussettes et les chiens de moins de 60 cm de haut. J’ai du en faire des victimes et, autre effet de 2 ricards un peu tassés, ma mémoire a effacé tous ces incidents regrettables.

    Bref, encore une liste bien chiadée de petits reculs de la liberté dans cet enfer pastel, colorié inlassablement par nos petits adeptes de la pensée unique: un monde sans tabac, sans alcool, sans mot plus haut que l’autre, sans sel/sucre/gras/viande à effet de serre/foie gras d’oies martyrisées, sans vitesse mais avec des ralentisseurs, sans travail trop pénible (c’est à dire sans travail)… Et pour cela, le progrès français est fulgurant, appuyé par les petits logos qui donnent mauvaises conscience jusqu’aux mesures punitives ouvrant sur un univers infini de taxes.

    1. RBF

      Ah, le deuxième billet du soir !

      Avec 0.5g, bien sûr que t’es un dangereux criminel Cake. Il y a 2 ou 3 mois je me suis fait destroyer ma voiture en règle par un papi de 80 ans qui n’avait pas bu.

      Sa lucidité hautement démultipliée par l’absence totale d’éthanol, l’a invité à taper une voiture garée avec personne à bord plutôt que de faire passer à trépas une bordure encore vivante.

      Refais ton test avec 0.0 gramme, et tu vas renverser autant de chiens et de bordures qui cherchent à se sauver te voyant arriver !!!

      1. Kekoresin

        Certainement un vieux cake aux fruits confits!

        Pour le test, j’ai jamais 0.0 gramme. Y’a toujours un p’tit fond d’apéro qui traîne, et puis je supporterais pas de me souvenir du dernier bébé que j’ai écrasé à 10 km/heure en faisant une grande éclaboussure de lait maternisé. J’étais en deça de la limitation de vitesse de 17km/h devant la maternité et mon taux était de 0.4999 g/l donc nickel, pas d’amende, ouf!

        1. Caton

          Oh, pas besoin de boire pour être à 4 grammes : un plat de pâtes et une infection intestinale à Saccharomyces cerevisiae et c’est parti…

            1. Lafayette

              C’est fou ce que l’on peu inventer pour faire peur de l’alcool. Et pourtant c’est quand même terrible de savoir que si on arrive à ces symptômes c’est que l’on frise avec un état de coma éthylique, donc entre 2 verres et le coma c’est juste une exagération pour faire peur aux ados qui sont pas autant cons.

              1. Lafayette

                d’ailleurs le mieux pour taper dans l’éthylomètre c’est le grand festin de fruits murs à souhait et le petit bain de soleil pour la digestion. Quand le sucre est bien présent en quantité le taux monte, même dans les pays ou l’alcool est interdit.

  31. Bonsaï

    Nouvelle séquence d’erreur 502, un peu plus longue qu’à la mi-journée. Seraient-ce déjà les picadores de qui vous savez ?
    Quiet, Aristarque, Black Mamba, Gameover, Miaou, haut les cœurs !
    A la rescousse …

      1. Caton

        J’ai déjà vu cela dans une configuration ngnix (reverse)->varnish->php5, mais je ne me souviens pas de ce qu’on avait fait sur la config…

        1. Bonsaï

          Merci ! J’ai cru comprendre qu’il s’agit d’un problème avec les serveurs et je ne voudrais pas trop m’avancer sur ce terrain …
          En informer H16 quand cela se produit est déjà le minimum de réactivité, ne serait-ce que pour les statistiques.

  32. ChangePasDeMain

    Des faits… Après une hausse régulière depuis au moins les années 50, le record de mortalité sur les routes a été atteint en 1972 : 16.617 morts.

    C’est à partir de là qu’on a commencé à resteindre la liberté des automobilistes : limitations de vitesse, port de la ceinture, alcoolémie, radars, et tutti quanti. Résultat en 2013 : 3.250 morts.

    Ok, l’état en profite des amendes, ok, les politiques de sécurité routière sont parfois mal foutues. N’empêche que le résultat est là. Pour une fois qu’une politique publique fonctionne à peu près, ça mérite d’être noté… Et qu’on ne me dise pas que c’est grâce au progrès technologique : c’est triste, mais en France, pour ce genre de chose, il n’y a que le bâton qui marche.

    Les français ont autant fait les cons sur la route qu’en matière de dépense publique, et un jour, inévitablement, c’est la fin de la récré. Il nous suffisait de faire preuve de plus de responsabilité (et rappelez vous, pas de liberté sans responsabilité).

    1. Jules

      « Et qu’on ne me dise pas que c’est grâce au progrès technologique »
      Vous pensez sérieusement que les airbags, abs, esp et autres outils n’ont pas d’effet sur la mortalité ?

      1. ChangePasDeMain

        Si, bien sûr, c’est évident que ça a un effet positif. En revanche (et sauf erreur de ma part), ces dispositifs n’existaient pas en 1972 quand la tendance s’est inversée.

        Quant à leur attribuer l’ensemble de la baisse du nombre de morts, je n’y crois pas une seconde.

        1. gameover

          Hors les équipements de sécurité active modernes décrits par Jules il y a ceux de sécurité passive telles les structures des véhicules à déformation contrôlée permettant de dissiper de plus en plus d’énergie en cas de choc (parechocs, ailes, longerons, portières etc…). La carrosserie de la 2CV n’était qu’un habillage. Le chassis de la 2CV n’avait qu’une fonction de plateforme.

          A ce même titre il y a aussi pour ne citer que des exemples les colonnes de direction à déformation contrôlée aussi pour éviter d’être coincé entre le siège et le volant.

          Des progrès continus à cette époque en sécurité active avec les freins hydrauliques puis les doubles circuits puis les servofreins (ça date de 1973 sur l’AlfaSud), les freins à disque, les directions assistées, les suspensions hydrauliques, l’éclairage…

          Tout cela est à mettre en parallèle avec l’augmentation du parc de véhicules et la concentration urbaine qui s’est inversée en 1975 (pic de 80% de la population sur 20% du territoire).

          Les chiffres qui comptent ce sont ceux des morts par kilomètre parcouru et là nul doute que depuis les années 1950 ça diminue mais c’est masqué par le fait que le parc de véhicules est multiplié par 8 entre 1950 et 1970 et par 18 en 2000.

    2. Désolé, mais si on étend la courbe et qu’on regarde où et quand la tendance s’inverse, on constate que c’est avant l’introduction des limitations de vitesses, avec l’apparition des sécurités passives dans les voitures … dans tous les pays. Parce que c’est bien joli, la France, mais dans bien des pays, les limitations de vitesses ont été introduites avant, après, différemment.

      Je passe aussi sur les changements statistiques et de définition de « accident de la route », « mort sur la route ».

      1. ChangePasDeMain

        « si on étend la courbe et qu’on regarde où et quand la tendance s’inverse… »
        Si l’on en croit ce graphique, il y a tout de même une belle corrélation :
        http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/28/malgre-une-mortalite-routiere-en-baisse-la-france-reste-loin-des-objectifs_4340975_3224.html
        (je sais, c’est le journal le Monde, mais tous les autres graphiques sur le sujet montrent des chiffres identiques)
        Surtout quand on sait qu’avant 1972 ça n’a fait qu’augmenter (1950 : 4780 morts, 1960 : 9675 morts, 1970 : 16387 morts).

        « … changements statistiques et de définition… »
        C’est juste, mais depuis janvier 2005 la comptabilisation des tués est plus large : elle se fait à 30 jours au lieu de 6 auparavant. Si on avait compté comme ça avant, la courbe descendante serait encore plus raide.

        1. Aristarque

          Soyons aussi honnêtes: Avant 72, le réseau routier était étroit, tortillard et les autoroutes bien plus courtes ou inexistantes. La ceinture de sécurité était seulement en conquête de parts d’ équipements : attaches obligatoires seulement depuis 1965, ceintures fournies d’ office (à l’ avant) depuis 1971. Les appuie-têtes ne concernaient que le haut de gamme ainsi que les crash-tests… Les voitures en qualité technique étaient hétéroclites avec des disparités énormes question tenue de route ou freinage. Le tout faisait que des accidents similaires qui, de nos jours ne dévastent que de la tôle, se terminaient alors avec au moins des blessés…
          Comme disait l’ autre, j’ai connu l’ époque des motos dangereuses et du sexe sans risque…

    3. gameover

      Moi ça fait bien dix ans maintenant que je traite mes arbres pour éviter que les éléphants y grimpent… ben ça marche ! Pas vu un éléphant dans un de mes arbres en 10 ans…

      1. dede

        « je traite mes arbres pour éviter que les éléphants y grimpent… ben ça marche ! »

        Presque pareil : j’ai affiche un panneau « interdit aux giraffes » dans mon bureau.
        Quant un collaborateur vient avec une idee debile pour mettre en place une regle ou un controle qui ne va creer que des emmerdes et ne presentera jamais aucune valeur ajoutee, j’y fait reference pour montrer qu’il ne suffit pas d’ajouter des regles ou des controles pour que la boite tourne mieux, il faut que ce soit reellement utile…

  33. jeff

    Ayant eu un RDV il y a 3 ans avec le délégué à la sécurité routière et le Mr 2 roues national sur le thème de la sécurité routière, je peux apporter la preuve concrète que la sécurité routière ne les intéresse pas ! Ce Mr 2 roues national nous a meme parlé d’un département s’occupant de la rent… (euh, c’est un gros mot…) des radars avant de se reprendre devant nos bouches ouvertes !!!!!
    Pour ma part je m’occupe de sécurité routière en formant des jeunes motards en post permis. Et ce monsieur nous a juste dit que nous n’étions pas légitimes car pas de diplome homologué par cet état puant ! Nous partons nous du principe qu’un vieux motard vivant est certainement plus efficace qu’un jeune motard diplomé de l’état mort !
    Bref, nous sommes ressortis de cet entretien de 3h avec l’intime conviction que ces gens sont tout simplement des connards ! Ni plus, ni moins !

  34. passim

    La politique sécuritaire en matière de transport automobile est comme l’indicateur le plus sûr du crétinisme dans lequel s’enfonce depuis longtemps ce pays (que j’ai heureusement quitté ; personne ne peut plus me dire à quelle vitesse je dois faire marcher mon bateau, et surtout pas une bande de noeuds).
    On a atteint un sommet, je crois, avec la dénonciation d’un « génocide routier ». Je ne sais plus qui, mais je constate que le grand déconodrôme est notoirement féminin. Peu de femmes, au volant, m’incitent à changer d’avis. A vrai dire, je n’en connais pas qui trouvent le juste milieu entre pusillanimité et aggressivité. Mais ça doit exister, j’en suis sûr.
    La larmoyante Perrichon, c’est triste à dire, doit son expertise en accidentologie au fait (malheureux) d’avoir perdu des enfants dans un accident de la route. Comme Parsifal, « durch leid wissend ».

    1. Caton

      Non, c’est Geneviève Jurgensen qui a perdu deux filles dans un accident de la route. Chantal Perrichon, à la moralité irréprochable, monnaie depuis 2002 les enfants morts des autres.

  35. Caton

    Ah, encore un bon argument en faveur des transports en commun: pas de RER A ce matin suite à un « mouvement social spontané ». Un conducteur s’est battu avec un passager hier soir et a pris une raclée probablement méritée. En conséquence plusieurs millions d’heures de travail vont être perdues aujourd’hui, dont les miennes: je prends ma journée.

  36. grain de sel

    Suite à un petit 51 au lieu de 50.

    – dans un monde capitaliste la fin justifie toujours les moyens.

    – alors oui on nous a vendu la sacro sainte sécurité routière pour justifier les contrôles de vitesses, et de chanter cocorico en déclarant une baisse des morts sur les routes….mais en oubliant de signaler une augmentation importante des blessés! On en est pas à un paradoxe près

    – c’est citoyen et pendant un an au moins on roule pile à 50, comme ça la planète s’en portera mieux (ça c’est bien pour nos enfants), et on remplit encore plus les caisses de l’état puisque la consommation de carburant baissant l’Etat pourra pour s’assurer un budget constant augmenter le prix de l’essence et donc percevoir plus de taxes.

    – et puis il faut voir plus loin. C’est une véritable action de santé publique que de verbaliser au premier kilomètre heure de dépassement. Tu roules un poil trop vite, t’es tendu, aux aguets, t’es sur le qui vive, tu te fatigues, tu dors moins bien, tu stress davantage, tu deviens alors un terrain propice aux affections cardio vasculaires, à la nervosité. Tu consultes la médecine, tu consommes des médicaments creusant encore le trou de madame Sécu. De son côté le gendarme vit les mêmes inquiétudes, va-t-il faire son quota de PV dans le mois, il s’inquiète risquant la mutation, sa femme en marre de déménager tous les quatre matins et risque de demander le divorce, il pourrait bien alors décider d’en finir avec la vie, se louper avec son arme de service se retrouver en soins intensifs et plonger la sécu dans les abysses de la faillite. Alors qu’un simple petit kilomètre heure de plus et c’est le bonheur pour tout le monde. C’est un peu comme le Téléthon; une bonne action. Bon c’est vrai qu’on nous a un peu forcé la main; mais pensez à tout le bonheur que ça procure autour de vous.

    Maintenant si on examine ce kilomètre heure sous un angle technique.

    Approche n°1
    En me référant à quelques équations simples (dispo sur http://archi7.ouvaton.org/phys/dossiers/maths/freinage.html), il est facile de calculer la distance de freinage d’un véhicule. Certes chaque véhicule a ses propres caractéristiques en terme de capacité de décélération, mais le raisonnement consiste à observer l’effet d’un kilomètre heure excédentaire sur un seul et même véhicule, Donc le calcul est indépendant du véhicule.

    Vitesse Distance d’arrêt Ecart distance Ecart distance
    en mètres arrêt en mètres en %
    30 km/h 14,12
    31 km/h 14,79 0,67 4,74%
    50 km/h 29,96
    51 km/h 30,89 0,93 3,09%
    130 km/h 144,78
    131 km/h 146,73 1,96 1,35%

    Ce petit tableau montre selon trois types de limites de vitesse qu’un seul kilomètre heure de plus engendre un allongement inévitable de la distance de freinage. Cette distance de freinage augmente de 4,74% quand on passe de 30 à 31km/h, nécessitant 67 cm de plus pour marquer l’arrêt. Ce même kilomètre heure de plus quand on est à 130km/h, n’augmente la distance de freinage que de 1,35%, c’est à dire que l’augmentation relative de la distance de freinage est divisée par 3 quand la vitesse est multipliée par 4,3.

    Conclusion n°1
    Plus ou roule moins vite moins on freine plus court.

    Approche n°2
    Intéressons nous à l’énergie cinétique résultant de la mise en mouvement du véhicule. Petit rappel, c’est cette énergie cinétique qu’il faut réduire à zéro pour s’arrêter; elle est donc convertit en chaleur lors du freinage (plaquettes, disques de freins, pneumatiques, revêtement routier). Second petit rappel, cette énergie est appelée E=1/2 x mv2
    Donc quand la vitesse double l’énergie cinétique quadruple. Ce qui explique ce que tout le monde constate; c’est un peu plus long pour s’arrêter à 100km/h qu’à 50km/h.

    Observons l’influence de ce km/h excédentaire sur l’énergie cinétique.

    v1 50 130
    v2 51 131
    écart de vitesse 2,00% 0,77%
    Variation de l’énergie
    cinétique 4,04% 1,54%

    à 50km/h le km/h excédentaire représente un accroissement de 2% de la vitesse et engendre une augmentation de l’énergie cinétique de 4%.
    alors qu’à 130km/h, ce même km/h excédentaire, n’engendre un accroissement de l’énergie cinétique que de 1,54%. C’est à dire que là encore, la progression de l’accroissement relatif diminue avec la vitesse.

    Conclusion n°2
    La maréchaussée, dans un cas comme dans l’autre considère que c’est LE km/h excédentaire qui est LE danger sur la route. Ce tableau montre le contraire, confirmant la conclusion n°1, qui peut être ici traduite par l’affirmation suivante:
    ce n’est pas LE km/h excédentaire qui est le danger réel, mais ce sont les 50 ou 130km/h qui le précèdent.

    Approche n°3
    L’approche n°2 précise que lorsque la vitesse double l’énergie cinétique quadruple. Par conséquent, chacun s’attend légitimement à croire qu’à vitesse double, distance d’arrêt double. C’est faux!
    calculons justement la distance de freinage

    Accroissement Variation de Distance Variation
    de la vitesse l’énergie d’arrêt distance
    en m d’arrêt
    50 km/h 29,96
    100 km/h 100% 300,00% 92,08 207%
    130 km/h 30% 69,00% 144,78 57%

    Passer de 50 à 100 km/h multiplie l’énergie cinétique par 4 (300%), mais la distance de freinage n’est multipliée « que » par 3. De 100 à 130km/h, la distance d’arrêt croit toujours beaucoup moins que l’accroissement de l’énergie cinétique.

    Conclusion n°3
    Ne pas rouler assez vite empêche de freiner plus court

    Approche n°4
    quand on fait toutes ces observations, on se demande pourquoi les dernière fois qu’on a pris l’avion, on s’est pas planté en bout de piste à l’atterrissage, parce faire s’arrêter un Boeing ou Airbus, c’est autre chose que la Twingo…
    Ben justement, comparons objectivement.
    Retenons que la voiture pèse 2 tonnes (bon c’est une grosse Twingo chargée pour les vacances)
    Imaginons que cette voiture puisse rouler à 200km/h (un peu préparée la Twingo !), les équations vues dans l’approche n°1, permettent d’obtenir la distance d’arrêt qui est alors de 312,76m.
    Un Boeing 737, atterrit en 1000m, il pèse selon les versions entre 50 et 60 tonnes (retenons ici 50 tonnes, c’est à dire 25 fois plus que notre Twingo tunnée et gonflée). Sa vitesse à l’atterrissage est de 200km/h (ce sont les vrais chiffres qui oscillent selon les modèles d’avion entre 180 et 300 km/h)
    Et là vous avez intérêt à attacher vos ceintures:

    Twingo Boeing
    distance d’arrêt (m) 312 1000
    poids en tonne 2 50
    Rapport distance sur poids 156 20

    Le Boeing bien que 25 fois plus lourd que la Twingo est capable de s’arrêter beaucoup plus court. Si le Boeing était équipé du freinage de la Twingo il lui faudrait alors une piste de 7800 m

    Conclusion n°4
    Si cette Twingo de 2 tonnes lancée à 200km/h était équipée du système freinage du Boeing, il lui faudrait seulement 40m pour s’arrêter en roulant à 200km/h

    Conclusion générale n°1:
    On se fout de notre g…..

    Conclusion générale n°2:
    On peut faire dire n’importe quoi à la science des chiffres.
    D’où le proverbe populaire:
    « les statistiques sont aux politiciens ce que les réverbères sont aux prostituées: ils les soutiennent plus qu’ils ne les éclairent »

    1. Aristarque

      Eh ben dis donc !!! Si on a toussa pour un malheureux kilomètre /heure de trop, le jour où il y en aura cinq, votre commentaire va péter le TeraOctet (au moins)… 😆

    2. HussardBleu

      Moi je dis que GO va en faire une jaunisse… d’un autre côté, je prévois sa riposte: il va nous sortir une Twingo équipée de réacteurs qu’il pourra faire passer en inversion de poussée, et obtenir ainsi des distances d’arrêt qui vont ridiculiser le pauvre CumGranoSalis…

  37. blackwarrior

    tout est dit dans la dernière phrase..quand il faut prendre du fric aux gens l’Etat sait y faire (ça débouche les neurones on dirait ) et une bonne excuse c’est « lutter contre le nombre de morts sur la route »..prévention rentière quand tu nous tiens (par les joyeuses)..

  38. pigeon

    l’état pourra toujourds inventer des lois stupide doubler les ammende le nombre point du permis retirer. augmenter les refus de permis au examen des jeune qui dépense la peau du cul pour avoir le papier rose. fatalité il y aura toujourd des mort sur la route c’est la vie la seule chose que les gent partage tous c’est la mort. c’est une fatalité dont il faut accépter la réaliter
    et pas inventer des tonne de lois stupide qui ne font que nous prendre notre portefeuille pour que l’états puisse rembourser c’est crédit endettée j’usqu’au cou qui ce met a jouer la mafia a grande échelle.
    BIENTÖT dans 10 ans les gens ce metteron a payer 10000 euro juste pour avoir le permis de conduire. cela n’aura pour effet que d’augmenter les fraude de conduite de voiture sans avoir le permis de conduire. A BRULER DES CONTRAVENTION A COGNER DES FLIC ET A BRULER DES AUTO ECOLE ou a adopter le mode transport en commun toute sa vie. bientôt juste POUR AVOIR UNE 206 IL FAUDRA ËTRE RICHE.

Laisser un commentaire