L’argent vient a manquer ? Vite, une Cartocrise de nerfs !

Le problème du socialisme n’est pas franchement qu’on crame l’argent des autres ou, encore plus appétissant, la tire-lire de ses enfants (via l’emprunt), mais bien qu’au bout d’un moment, quoi qu’il arrive, on en tombe à court. Et c’est actuellement ce qui est en train de se passer avec comme premier effet la fermeture, modeste mais sensible, des sources de financement des satellites les plus dispensables de l’action publique : les associations lucratives sans but, à commencer par les culturelles.

depenses admin publiques - 2013Ce n’est, bien sûr, que le début. L’austérité, terrible, immonde, omniprésente et d’une violence inouïe, s’abat sur les comptes de la Nation, ceux des collectivités territoriales et des communes qui doivent donc trouver des moyens d’expliquer, aussi calmement que possible, qu’on doit diminuer la distribution d’argent qui coulait jusqu’à présent en flots ininterrompus de la poche du contribuable et de ses petits-enfants directement vers la myriade d’associations culturelles indispensables au vivre-ensemble et à l’édification artistique des masses. Rapidement, on ne compte plus les festivals annulés, les structures qui mettent la clé sous la porte, ou les associations qui disparaissent faute de renouvellement de leurs subventions. Depuis les élections municipales de mars 2014, qui a vu comme un petit frémissement au niveau des communes, c’est l’horreur : ça ferme à tout va !

Et pour prendre toute la mesure de l’hécatombe, Émeline Jersol a conçu une carte. Émeline, c’est la médiatrice culturelle au Boulon, l’un des douze célèbres Centre Nationaux des Arts de la Rue que la France compte sur son territoire et qui sont chargés de la création et de la production artistique dans l’espace public, et d’aider financièrement des artistes et des troupes de spectacle de rue. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Vous ne saviez pas que la République, bonne fille, subventionnait le Boulon, le Fourneau, l’Abattoir, le Parapluie, le Citron Jaune, le Moulin Fondu (noms authentiques®) ou les six autres Centre Nationaux pour leur immense travail de support de l’art de rue, des troupes et de leurs créations ? Rassurez-vous, même si vous le payez, ce n’est pas directement l’objet de ce billet. Passons.

Or donc, une carte a été mise en place. Il s’agit d’un projet OpenSource, consultable ici, qui recense l’ensemble des troubles dans la Force, et les présente sur une jolie carte avec des petites gommettes de couleur qui feraient plaisir à Najat. Rapidement connue, la carte a permis d’accumuler les contributions de douzaines d’acteurs du domaine culturel douloureusement conscientisés au problème de robinets qui se ferment et de baignoires qui fuient. Ainsi, le 23 janvier, la carte comprenait (seulement) 48 entrées, mais en une semaine, c’est 71 points qui s’allument sur le territoire français. Quelques jours plus tard, ce sont une centaine de lieux qui montrent l’étendue du désastre culturel français.

Les premières constatations sont horrifiantes : ce sont les secteurs de la musique et des arts de rue qui sont les plus touchés, avec respectivement 19 et 27 festivals salés sucrés ou structures poivrées supprimées. Et pas n’importe quoi ! Il y a du solide, du connu, du festival qui frappe l’imaginaire, cogne dans l’émotion et frappe du chaton-mignon au marteau-pilon pneumatique, comme par exemple Polyfollia, Fort en Jazz, Les Voix du Gaou, Saucisses et Polyphonies, le Film Écologique, les Séquences Buissonnières ou les Oreilles en Éventail (ami lecteur, un festival bidon s’est sournoisement glissé dans la liste. Sauras-tu le retrouver ?).

austérité partout

L’effarement, devant telle liste, pourrait faire croire que la situation est désespérée.

Heureusement, comme le dit le proverbe, même les plus sombres nuages ont une bordure d’argent : alors que le monde du spectacle, de la culture et de l’intermittence du travail traverse une crise sans précédent, on se rappellera à bon escient que le Premier ministre, Manuel Valls, avait en début d’année conservé un optimisme raisonnable que les partenaires sociaux parviendraient à un bel accord pour faire tenir encore un peu plus longtemps le régime social des intermittents. Dans la foulée, notre frétillant Premier ministre avait décidé de ne pas appliquer l’allongement de la période minimale avant de toucher les allocations (différé d’indemnisation), avec un coût de l’opération (modeste) pour l’État de seulement 100 millions en année pleine (c’eût été dommage de se priver d’une telle gentillesse avec un aussi petit prix).

À ceci s’ajoutera le dégel de deux sous-budgets de la Culture (pour 40 millions) cette année, avec une augmentation en 2016, ainsi que l’assouplissement des conditions ouvrant droit aux indemnités journalières en cas de maladie, de congé maternité ou invalidité, notamment pour les intermittents. C’est une mesure qui, je cite le ministère,

« …contribue également à améliorer la couverture sociale des intermittents du spectacle, en particulier les femmes en congé maternité. »

Couverture sociale qui était notoirement connue pour son étroitesse, son coût modeste pour la collectivité nationale et son indispensable utilité pour avoir assuré le monde artistique et lui avoir ainsi permis de faire rayonner la culture française sur toute la planète. Bref : il était temps de récompenser un peu ces créateurs de rêve et d’utopies vivantes, et de compenser leurs misères budgétaires. Voilà qui est fait.

Vous voyez, pas de quoi s’alarmer !

Certes, au niveau des communes, endettées, percluses de dépenses et de coûts faramineux que l’État, impécunieux, refuse à présent de prendre en charge, il va y avoir quelques petites coupes douloureuses pour certaines associations aux noms chantants et aux réalisations que la pudeur nous oblige à qualifier d’inégales. Mais à l’évidence, la République sait que ses petits chatons vont être un peu bousculés et met déjà en place le grand toboggan huilé qui descend jusqu’à la piscine du bonheur (et de fonds publics) sur lequel ils pourront glisser avec de petits cris joyeux en oubliant qu’au bout, la piscine, profonde, est de moins en moins remplie…

Vraiment, à l’évidence, ça va bien marcher.

cat slide

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires322

  1. Black Mamba

    « festival qui frappe l’imaginaire, cogne dans l’émotion et frappe du chaton-mignon au marteau-pilon pneumatique, »
    😆 pauvre petit chat :mrgreen:

  2. Honorbrachios

    « Saucisses et Polyphonies » c’est le festival qui n’existe pas ??
    (les saucisses c’est pas bisous parce que ya du cochon dedans)

    1. sa0000

      Les oreilles en éventail, ça, je suis sûre que ça existe. Un nom aussi niais, ça ne s’invente pas (enfin, pas par quelqu’un de normal, et même pas pour rire)

        1. Popeye

          SAR le Prince de Galles (R pour « royale »)
          HRH Pince of Wales en VO
          Sauf erreur que pourrait nous corriger « coins de rues images immondes » Albert Grimaldi, régnant sur la principauté de Monaco sous le titre d’Albert II (2 en chiffre romain) est très très serein. Altesse sérénissime, quoi.

    2. astazou

      Et l’âne alors, malheureux ?
      Celui là de festival est tout à fait plausible en Corse, vu les polyphonies du même nom.
      J’hésite entre les Séquences Buissonnières et les Oreilles en Éventail

  3. Le Gnôme

    Au moins, le chaton essaie de remonter la pente. Il a bien du mérite, car notre politique ressemble plutôt à celle du chien crevé au fil de l’eau.

    Il va falloir que je’ cherche l’association bidon tellement les noms sont comiques et improbables.

    1. bob razovski

      Le chaton, c’est nous.

      Tous les fous qui essaient encore de survivre sans filer avec l’eau du bain. Mais les forces s’épuisent…

      1. sa0000

        C’est ce que je me suis dit, aussi.
        D’ailleurs, c’est un nom qui annonce la couleur, pas comme polyfollia ou les séquences buissonnières (là, au moins, on ne se demande pas si c’est du lard ou du cochon)

  4. Christophe

    Quel plaisir.

    Quel plaisir de voir toutes ces crapules, tous ces parasites se noyer. D’abord dans un verre d’eau, c’est vrai.

    Mais le verre va grossir, inévitablement.

    Et bientôt ce sera une piscine. Puis un lac. Puis une mer, puis un océan.

    Et là, game over.

    Les cultureux seront les premières victimes. Valls pourra passer toutes les lois qu’il veut pour « sanctuariser » le régime des intermittents… nous savons tous que c’est du bluff. Le régime sera démantelé, pas de gré, mais de force.

    De force devant le Réel.

    Oui donc, les chatons vont bel et bien crever, dans l’eau. Noyés.

    Mais plutôt que de nous horrifier, cette perspective est hautement réjouissante, virevoltante et rigolote.

    1. blackwarrior

      c’est pas très sympa…même si le régime des intermittents est une immondice et inégalitaire au possible ce sont des humains derrière,et ils ne sont pas tous profiteurs du système..certains le font parce qu’ils aiment ça et qu’ils s’y épanouissent..facile d’écrire ce genre de truc,mais le vivre ..t’as connu la détresse ou le chômage?

      1. Black Mamba

        Il est pour la fin du monde … Que tout soit rasé et ,après les expatriés reviennent pour reconstruire comme ils peuvent …
        Il est méchant de nature 😉

            1. Quiet Desperation

              « Délire »? nan, je ne trouve pas… il a quelque chose de St Jean Baptiste, celui du Vox clamantis in deserto…. et puis, un peu de Schadenfreude, n’est-ce pas…

          1. sam00

            De la retenue vis à vis de ces parasites?
            Vous êtes sérieux ou c’est du second degré ?

            J’ai connu le chômage, les petits boulots, même le travail au noir (il faut bien payer les factures)

            Je n’ai pas souvenir que ces personnes se soient retenues envers moi quand il était question de me voler mon fric par l’entremise des impôts pour abonder leurs subventions …

            Je cherche encore les artistes modérés qui luttent contre la taxe copie privée et qui militent pour la légalisation du téléchargement …

            Sérieux, quand les robinets à pognon vont vraiment se fermer et que l’on va les voir venir pleurer à l’antenne sur leur pooooovre sort, ce jour là c’est champagne chez moi pour fêter l’événement!

          2. Jeff84

            Bof. Je fais le bilan et la déclaration d’impôt d’un intermittent, et j’ai du mal à les plaindre, surtout quand je vois ce qu’il y a marqué dans la case « indemnités chômage ».

          3. Nemrod

            Les retenus elles peuvent tuer.
            Celles innombrables qui grèvent mes revenus et qui m’ont amenées au seuil de la misère il y a peu.
            Les retenus qui servent entre autre à engraisser ce genre de parasite
            Mais je ne suis pas chômeur, juste indépendant.
            Personne ne plaindra donc ; y a que mon banquier, ma femme et mon comptable qui savent.
            Alors vôtre retenue, je suppose que vous savez ou vous la mettre.

            1. Black Mamba

              Il n’est pas méchant le bougre, il est lui même en difficulté financière , travaillant comme il peut en Intérim pour payer sa maison,alors il a eu un instant de compassion …
              C’est un misanthrope qui essaie d’aller vers les autres donc soyez pas trop méchant avec lui …

                1. blackwarrior

                  nan mais moi aussi je suis dégoûté de voir qu’un intermittent doit bosser 16 jours pleins dans une année pour toucher je sais plus combien de chômage mais bon,y’a le côté humain aussi ..y’en a combien qui profitent du système (autre que les intermittents)?? à la base le problème vient des politiques et le leurs lois à la con..

      2. Deres

        Oui, les gens vivent au sein d’un système qu’il n’ont pas bâtit eux-mêmes. On ne peut pas reprocher aux individus de gérer leurs affaires au mieux en respectant les lois. La faute est entièrement dans les mains des politiques successifs qui ont mis en place et ne veulent pas réformer ce système par pure clientélisme. Les politiques eux, se régalent de faire se battre les français les uns contre les autres, en les divisant en petites clientèles ayant chacune son statut à défendre en leur quémandant des mesures ou leur protection …

        Le vrai ennemi du libéralisme en France, ce ne sont pas ceux qui bénéficient d’un régime spécial, mais l’élite technocratique qui bénéficie de l’existence de ces régimes spéciaux pour conquérir et conserver le pouvoir.

        1. Pat

          « On ne peut pas reprocher aux individus de gérer leurs affaires au mieux en respectant les lois ». Si, justement, on peut, quand « gérer leurs affaires au mieux » se fait aux dépens des autres, par la coercition étatique, et que ces privilegiés le savent parfaitement.

      3. Christophe

        Ca m’en cogne une avec l’autre.

        Soit l’artiste peut vivre de son travail (mécène ou pas), soit il opte pour le régime « artiste maudit ».

        Où est le problème ?

        Les talentueux (dans l’absolu ou dans l’air du temps) trouveront toujours des mécènes… comme cela se pratique depuis de la nuit des temps.

        Et les autres iront BOSSER, dans des boulots (parfois) à la con, comme nous autres.

        Et ils arrêteront de nous emmerder avec leurs manies (payées par autrui).

        L’art, faut assumer.

        Bref, de l’éprouvé, de l’historique, du pragmatique. Encore une fois où voyez-vous un problème ?

        En quoi un « artiste chômeur » serait plus malheureux, aurait davantage de valeur, qu’un « balayeur chômeur », un « cuisinier chômeur », un « employé de bureau chômeur » ?

        Hein ?

        1. Honorbrachios

          oui mais en faisant ainsi, les parasites font la promo du socialisme à toutes les sauces, et en plus pour rien (saufs les con tribuables bien entendu).
          les talentueux ne trouvent plus de travail et ça laisse encore plus de places pour les parasites…
          et on arrive à des records de films et spectacles produits en france ! que personne ne voit…

        2. balt

          ayant été les deux(intermittent et artisan),je confirme qu’il n’y a pas photo.Mais il y a mieux:artisan d’art,ceux qui créent des oeuvres artistiques uniques(photographes,bijoutiers,etc..)ceux la payent 4 fois moins de charges sociales qu’un artisan normal. »les talentueux trouveront toujours des mécènes »:non,c’est loin d’etre les meilleurs qui percent,beaucoup de génies sont morts dans la misère,la culture est avant tout un marché.un exemple:quand on écoute les merdes musicales diffusées a la radio,on se dit que si les droits n’étaient pas rémunérés,la qualité remonterait!

      4. Aristarque

        Si on peut admettre que ce régime soit nécessaire pour les obscurs comédiens qui animent les personnages secondaires dans les films et autres téléfilms, tout le monde (qui s’informe) sait avec H16 mais aussi la presse officielle que ce régime défraie quantité de personnels administratifs et techniques, notamment à destination des chaînes de télévision et autres boites de prod’. Une anecdote perso : de 95 à 97, la boîte où je sévissais alors occupait tout le 2me étage (450m2) d’ un petit immeuble de bureau au dessus de la gare St Lazare quand vinrent s’ installer au 3me étage, les bureaux administratifs de ce régime. Ce qui me valut de croiser à deux reprises distinctes Bebel himself qui passait par là et était entré après avoir vu de la lumière. Sûrement. A cette époque, il était encore bankable et bénéficiait à plein des retombées des K7videos, le Charles Martel du XXÈME siècle n’ ayant pas réussi à stopper les jaunes magnétoscopes dans le marais poitevin. Il y avait également des acteurs de second plan qui assuraient les seconds rôles quoique certains le faisaient avec une fréquence élevée (je regardais encore pas mal la télé alors). Tout cela me laissait déjà songeur…

    2. gameover

      Ah pour une fois BW je suis d’accord avec toi :

      « …certains le font parce qu’ils aiment ça et qu’ils s’y épanouissent.. »

      Moi j’aime bien me branler les couilles au soleil, j’ai bon ?

          1. Black Mamba

            Hier mes enfants m’ont expliqué ce que cela signifiait Gosse en québécois …J’ai failli tomber dans le piège :mrgreen: Je leur dois un service pour le coup 😉

                1. Black Mamba

                  Trouver dans le Wiktionnaire
                  gosse /ɡɔs/ féminin

                  (Canada) (Vulgaire) Testicule.
                  Moi aussi, j’ai deux gosses.
                  Suite à la décision de sa copine de pratiquer l’abstinence, François se retrouve avec des gosses gonflées comme des melons d’eau.
                  .
                  D’après WP, ce mot est du vieux français, nous avons perdu les origines et donc, au fur et à mesure, il a été associé à la descendance …

            1. MFC

              Hé BM, faut sortir en peu !
              Quand je suis arrivée au Canada, en 1970, lors d’une réunion, on m’a demandé combien j’avais de gosses. J’ai répondu Un ! fou-rire dans l’assemblée.

              1. Quiet Desperation

                une « gosseline » ? contraction de « gosse » et « orpheline »… ce qui me rappelle cette vieille histoire du type qui est poursuivi par une malchance invraisemblable.

                Un jour, il apprend, à l’occasion d’une visite médicale, qu’il a en fait trois testicules…
                Le médecin le rassure, cela n’a aucune incidence sur sa fertilité, et aucun risque médical.

                Il est un peu humilié quand même, puis pense que cela doit lui permettre de gagner, pour une fois, un pari…

                Lors d’une soirée avec ses copains, avec concours de paris, il lance : « je vous parie… tiens.. qu’entre Sam le Barman et moi, on a cinq testicules! ».

                Tous ses amis parient naturellement, connaissant sa malchance. Et Sam de s’approcher de lui, et lui glisser discrètement: « je ne sais pas à quoi vous jouez, mais j’espère que vous en avez 4″….

  5. Bernard de Thailande

    La culture est en rade. Pourquoi? Ces gens ont constamment été subventionnes et n’ont donc jamais, pour la plupart, essaye d’être a la hauteur pour arriver a créer quelque chose attirant le public.
    Un jeune entrepreneur qui se lance, s’il n’a pas les compétences nécessaires a son activité, mettra les clefs sous la porte sans bénéficier d’une aide quelconque. Commençons les économies comme le fait un dirigeant d’entreprise, supprimer l’inutile .

    1. balt

      Non!le public est formaté pour absorber de la merde rentable,l’artiste se doit justement de ne pas etre a la hauteur pour gagner sa vie.le consommateur de culture lit les recommandations de télérama qui lui dit ce qu’il faut acheter a la fnac.Un peu de Christine and the queens,de david guetta ou de livres XO pour etre tendance.Ne pas oublier les DVD en version française des meilleures séries US a 55 minutes l’épisode ,sinon c’est trop long,la concentration flanche.Pour les plus furieux,une comédie française avec Kad Mérad ou jean Dujardin,ou du plus pur intello avec Jaoui Bakri ou sandrine Kiberlain

      1. Black Mamba

        C’est rn effet encore une fois un problème d’éducation …
        Mon époux avant ne supportait d’entendre de la musique classique et rn encore moins de l’opéra , son oreille n’avait pas été éduqué pour. A force de lui faire entendre quelques minutes par jour , l’inscrire à des cours de piano et le faire entrer de force dans une chorale … il a développé son ouïe et c’est incroyable de se rendre compte qu’il a une très grande sensibilité auditive , perçoit des sons que moi même je n’entends pas. ..
        Sa répugnance d’autre fois est dû qu’il n’avait pas les codes pour décrypter ce langage …
        Maintenant il écoute des symphonies avec des casques de haute qualité pour goûter au mieux les subtilités d’interprétation. :mrgreen:

      2. gameover

        N’importe quoi Balt…

        Ce sont les subventions qui modifient les prix des tickets de spectacle et qui donc changent la perception du client de l’usager.
        La subvention du ticket ce sont des aides directes mais aussi des tarifs réduits, des tarifs sur les locations de salles, de la TVA réduite etc…

        Ce sont les réglementations qui auto-entretiennent la présence de certains chanteurs à certaines heures sur certaines chaînes ou stations de radio : % de chansons françaises par exemple. Ceci nuit à la diversité.

        Quand à la durée des séries (40 à 50 minutes) c’est à l’origine en relation avec la réglementation sur les coupures pub : 1 coupure maxi par épisode et 10 minutes de pub par heure. Si ce format persiste alors que la réglementation a changé c’est parce que cette réglementation persiste dans d’autres pays et aussi par habitude : 2 épisodes = 1 film.

        Dans pas mal de séries les chaînes françaises font du redécoupage, surtout dans le soap, mais pas que.

        1. balt

          @GO:Je ne pense pas que les quotas aident certains chanteurs,il y a au moins autant de mauvais chez les anglosaxons que chez nous.Les gens ont un libre arbitre faussé sinon 99% des gens achèteraient du réquiem de Mozart au lieu de jauni allité.Pour ce qui est de la concentration des gens face a la TV je maintiens que les gens en général ne peuvent plus se concentrer suffisamment au dela de 55 mn:autre exemple ,les films étrangers sont en version française parce que beaucoup de gens n’arrivent pas a lire les sous-titres,le niveau général baisse….

          1. bob razovski

            Les gens ont un libre arbitre faussé ? Merdalor !

            Merci de me remettre dans le droit chemin. Moi qui croyais que si je n’achetais pas du Mozart, c’est parce que je ne voulais simplement pas en acheter. Pas plus que du Johnny Halliday d’ailleurs…

            C’est en fait une force occulte qui m’en empêche.

            Quant aux sous titres…

            Sont con les gens, ils vont au ciné pour regarder des images qui bougent plutôt que pour lire un bouquin qui s’affiche sur l’écran.

            Si vous n’êtes pas capable de comprendre qu’il existe des gens qui préfèrent regarder une image que de lire un texte.

            Mettre cette préférence sur le compte du « niveau général qui baisse »… Chapeau !

            1. petit-chat

              Et s’ils sortent directement de l’EdNat sans passer par la case « mes parents m’apprennent à lire », il demeure l’image animée VOSTR incompréhensible. Supprimons les sous-titrages et la bande son, on communiquera par gommettes… Voilà une idée de spectacle à subventionner (le CNP me paraît tout indiqué).

            2. balt

              Alors Bob,pourquoi tout le monde achète du jauni allité?Pour les paroles ou la musique?C’est quoi la force occulte qui fait vendre des millions?Le diable?La sécu?Les opérations promo?Et je confirme que je préfère voire un film en V.O.,j’aime bien entendre la vraie voix de l’acteur,meme si ça n’est pas très important ,Gad elmaleh qui double le roi lion,ou jacky Sardou qui double uma thurman c’est pas très grave vu qu’il n’y a que les images d’importantes au cinéma

            3. gameover

              « Sont cons les gens, ils vont au ciné pour regarder des images qui bougent plutôt que pour lire un bouquin qui s’affiche sur l’écran. »

              MDR Bob… je la ressortirai…

  6. Lambda Expression

    Hier soir, en rentrant en Grance j’écoutais France info ou 3 impétrants plus ou moins connus donnaient leurs avis circonstanciés donc sérieux sur l’actualité bouillonnante.
    Je crois que c’est la première fois que j’ai explosé, j’ai du couper le verbiage bobo-izan, j’ai repassé mon CD de Steely Dan.
    H16 faudra que tu fasses un nouveau petit dictionnaire avec toutes ces nouveaux collages de mots improbables. Tu sais, pour traduire aux sans dents tout le vide de ce verbiage.
    Enfin bref, j’aurais pu rire en entendant « Belle des champs des temps modernes », la fameuse maire (mairesse ?) de Paris, au sujet de l’organisation de JO de Paris nous livrer son miel tiède par des « consultation citoyenne des parisiens », « un financement responsable de JO ». J’en peu vraiment plus de cette bouillie pour veaux.

    Saviez vous qu’il existe une « direction départementale de la cohésion sociale »
    C’est beau, on dirait du pouf pouf.
    Et la attention, ca envoie du gras, du lourd, du pâté même.
    Un exemple d’ange gardien du dit département, et ben qu’est qu’il fait hein ? je vous le demande.
    En autre, il est déguisé en sans dents, sur les pistes de ski et contrôle que les moniteurs sont bien ce qu’ils prétendent. Faut montrer ses papiers hein sinon pan pan !
    Et du pan pan il y en a eu nous rapporte t-on. 3 rouspilleurs se sont fait attraper l’année dernière. Et attention ca peut aller jusqu’a 15,000 eur d’amende. On rigole pas avec la cohésion sociale chez nous, surtout sur les pistes de ski car c’est bien connu, si il y a un endroit ou on en a besoin, c’est bien la.
    Le rapport avec le sujet ? Aucun. Mais ca me pesait et ici ca libère.
    CPE(vraiment)F

    1. Gerldam

      Le problème des DD (Direction départementale de…), c’est qu’il y en a, comme son nom l’indique, dans chaque département, ce qui fait que la bande de branleurs doit être muiltipliée par cent. En les supprimant, on a vite fait dix, voire cent fois plus d’économies qu’avec les associations lucratives sans but, comme les nomme notre hôte.
      En fait, la gabegie dans ce pays est tout simplement monstrueuse.

    2. yann

      « Direction de la cohésion sociale ET de la protection des populations », c’est l’intitulé complet. Attention, ça rigole pas.
      DDCSPP. Quand je leur écris (eh oui, j’y suis parfois obligé), je me fais plaisir en mettant DDCCCP.
      Comme GO les c.. au soleil, on a les petits plaisirs qu’on se donne.

          1. bob razovski

            Dans ce cas, on reçoit une réponse qui commence par « Citoyen ».

            « Tovarich » est utilisé pour l’administration pour marquer une discussion d’égal à égal. Un contrôle du petit félix qui commençait par Tovarich te permettait de choisir toi-même ton lieu de déportation :mrgreen:

            Quand l’administration soviétique commence sa prose par « grajdanin » (citoyen), c’est que tu vas déguster sévère !

            1. Aristarque

              Dans nos latitudes, c’est quand l’ Administration commence par Riche (sous entendu avec la qualité)que tu sais que tu vas morfler grave comme disent mes adulescents…

    3. pouf pouf

      cher monsieur lambda, l’état forme inlassablement des spécialistes pour s’occuper des problèmes nouvellement créés par lui. Conduire le problème, réparer le problème, commercialiser le problème, toutes ces opérations successives nécessitent des compétences qu’il faut bien acquérir quelque part, non ? Des officines perpendiculaires et astucieuses permettent donc une formation continue au personnel qui a pour charge de s’occuper de vous et de vos petites récriminations égoïstes. Pour prendre un exemple qui m’est cher, par décret officiel du cinq mars deux mille douze, le délégué interministériel à la grippe aviaire disparaissait, cette annonce restée discrète n’en a pourtant pas moins emporté la vie toute entière d’un homme et de sa famille dans la tourmente. Arrêtez, de grâce, de rire des situations terribles qui se font jour quand les missions se tarissent et s’assèchent. Heureusement, pour préparer les festivités climatiques de fin d’année, de nombreuses possibilités vont s’ouvrir, et vous ne pourrez, fort heureusement, rien y faire; dois-je vous rappeler que le délit d’opinion est devenu un crime ? Qu’il s’agisse de ceux qui n’ont pas écouté à l’école qu’il faut bien mettre quelque part quand même, ou de ceux qui ont eu de très bonnes notes toute leur vie, ils travaillent studieusement à s’occuper de vous, les invisibles silencieux. Pour conclure, cher monsieur lambda, je tiens à vous rappeler qu’au royaume des aveugles les sourds sont muets.

        1. pouf pouf

          ils se touchent les doigts. Y’a eu un documentaire sur arte au début des années quatre-vingt-dix… c’était poignant. Vivre seul dans un tunnel.

          1. Black Mamba

            T’as pas saisi , avoir dès la naissance les 3 handicaps, il est extrêmement difficile de communiquer avec eux .
            Comment démarrer un début de dialogue quand il n’existe que le toucher et l’odorat comme forme récepteur … ? Comment peuvent -ils avoir une idée de notre monde, de l’existence d’autrui , comment penser sans mot ?
            Mon époux m’a souvent dit qu’il ne pensait pas avec des mots mais par concept … o.k …bon heu !? C’est à dire ? Des images …Viii …
            Bon voilà quoi … en dehors de d’émettre des signaux pour faire comprendre que ton organisme a besoin de se nourrir … je n’arrive pas à me dire qu’eux même pensent …

      1. Lambda Expression

        Monsieur Pouf (c’est mieux que Madame Pouf), vous me voyez touché d’une réponse si personnelle.
        Puisque c’est a moi que vous exprimez (j’aime bien c’est du Elie Semoun), je le prends comme un autographe d’un auteur de talent.
        Oui, pour écrire « Des officines perpendiculaires et astucieuses » il en faut. Vous m’excuserez, quand j’ai lu « astucieuses », j’ai pensé a pif gadget.
        Bien a vous.

    4. astazou

      Totalement HS, mais chaque fois que je lis ou entends « la maire … », ça me fait penser à la patronne d’une maison de tolérance comme on disait jadis avec la bouche en Q de volaille

      1. Zendog

        Je plussoie. il suffit de continuer à dire le Maire. Dans ma commune, c’est ce que tout le monde fait et la dame en question est assez intelligente pour signer de cette façon.

        1. Pheldge

          Il me semble que l’Académie est claire: on prend le genre de la fonction ( généralement masculin …) et puis c’est tout ! Mme LE président du TGI , de la cour de récré d’appel , Mme le Ministre , Mme le Chancelier etc …

    5. Val

      @Lambda , il faut dire , écouter France info en rentrant en France sans sas de décompression … vous aimez les chocs culturels , il faut avoir les nerfs solides . Remarquez moi j’ai failli finir au poste direct à l’atterrissage , alors je vous comprends …

        1. Val

          Euuh Balt , c ‘est vrai que le pedigree et le parcours sont interessants mais , pour ce qui est des fréquentations , j’ai comme qui dirait de petits a priori …. nommé par Hollande et équipe de campagne de Martine Aubry … ou alors je vous ai mal saisi et vous étiez au second degré .

          1. balt

            Et alors?je déteste Hollande et Aubry ainsi que le PS,ça n’empeche pas qu’il parle bien,qu’il écrit bien et que ses sujets sont passionnants.c’est quelqu’un de qualité et c’est plutot rare dans les médias.Essayez de le juger sur son travail(radio et livres)et je pense que vous découvrirez quelqu’un de bien

        2. Pheldge

          Bin le Monsieur, il essplique que si on a bien compris le massage de Tonton Darwin , et bin on évolue tout naturellement vers le vivransamble et le paradis socialiste qui est l’aboutissement de l’expérience humaine , voire son accomplissement.
          A part ça, il cause bien.

          1. balt

            Je vais le défendre:je ne sens pas le coté vivransamble ou gourou collectiviste dans ses livres.Vous avez raison ,il cause bien,mais il écrit tout aussi bien.Quand il cause,il a ce coté hypnotique assez rare.J’avoue que je n’ai pas lu son CV ,il est peut etre arriviste en politique,mais ça ne change rien a la qualité de son travail.Et puis si je voulais etre ministre,je ferais autre chose qu’une émission sur la recherche et le darwinisme

            1. Quiet Desperation

              Le meilleur de Darwin, c’est « Les Queues de Kallinaos » … à part cela, je n’ai jamais entendu cet Ameisen, donc bénéfice du doute, mais le côté « cultureux » attire peu mes suffrages en général… sans vraie raison, me fait penser au mari de NKM qui a accepté que ses deux fils ne portent pas son patronyme, mais celui de leur mère…

  7. Aristarque

    Vous ne saviez pas que la République, bonne fille, subventionnait le Boulon, le Fourneau, l’Abattoir, le Parapluie, le Citron Jaune, le Moulin Fondu (noms authentiques®) ou les six autres Centre Nationaux pour leur immense travail de support de l’art de rue, des troupes et de leurs créations ?
    Non, je ne le savais pas et n’en dormais pas plus mal d’ailleurs.
    Mais je comprends mieux les couinements de mon portefeuille qui lui, le savait… On n’écoute jamais assez son portefeuille… 😥

    1. Bisphénol

      Le boulon, le boulon, il devrait se nommer « le Boulet ». Cela irait mieux avec le ressenti que l’on a en voyant ces énergumènes.

    2. royaumont

      Le boulon est un excellent ballet de Chostakovitch où il critique le système communiste. Une histoire pas bisou du tout où un ouvrier, un fils du peuple donc, sabote une usine.
      Ca a valu pas mal d’ennui au compositeur.
      Il suffit de rappeler qu’une association avec un nom pareil renvoie au souvenir d’un grave attentat contre le vivrensemble pour justifier la fin des subventions.

  8. Aristarque

    Vaut mieux pas qu’Arbuste contrarié dans son développement se promène sur ce sujet où il y a du marton-pilon pneumatique qui oeuvre… Quoique pour échapper à la tronçonneuse de GO… 😉

  9. Pnf7558

    Malheureusement c’est tout ce qui reste aux communes sinistrées perdues au milieu de nulle part : trouver un festival qui attire un peu de monde pour faire vivre quelques jours durant les commerces … Donner l’illusion que la ville vit toujours
    On ne parle que des banlieues : a quand un plan campagne ?

    1. bob razovski

      « a quand un plan campagne ? »

      Plan ? Campagne ?

      Mais on est en plein dedans, et c’est ce que s’évertue à faire toumou premier : la guerre 😉

      1. Pnf7558

        La guerre aux russes dans les champs ukrainiens !!
        Pourquoi pas … Napoléon puis les Allemands s’y sont cassé les dents avec 1 million , puis des millions de soldats y sont allés et ont eté repoussés
        C’est sur qu’avec nos 120 000 hommes , alors que trois fronts sont déjà ouverts ( Mali , Irak , France avec bon nombre de soldats réquisitionnés ) on a nos chances

        :mrgreen:

        1. royaumont

          Là céparareil ! Mou 1er est plus intelligent que les autres, c’est bien connu. Trois bataillons de piou-piou bien armés du concept du vivrensemble vont convaincre l’armée russe de retourner leur armes contre Poutine.
          c’est plié.

          1. bob razovski

            Mieux que ça.

            Après avoir foutu le bordel en Ukraine, Toumou 1er nous explique qu’il va réussir à y ramener la paix, moi-je, sauveur de la planète.

            C’est l’énarchie dans toute sa splendeur : créer un problème de toutes pièces puis essayer de le résoudre pour montrer qu’on est là.

            1. sam00

              Des djihadistes … comme vous y aller …

              Même pas besoin! Nous on a mieux, on a des ZADistes (dieu que je déteste ce néologisme)
              En plus, c’est vraiment une zone à défendre pour le coup!

              C’est pas une bonne idée ça? envoyer nos Zadistes en Ukraine? Il va faire quoi le Poutine? hein? :-p

  10. Aristarque

    Ce qui me plairait bien (et à bien d’autres ici, je pense) c’est que dans trois mois, cette carte de Grance soit totalement occultée par les gommettes et que la brasseuse de vent qui la compose soit obligée de proposer quatre ou cinq cartes pareillement submergées pour montrer l’horreur de la situation…
    Si, si, il y a assez d’assoces lucratives sans but pour arriver à cet empilement…

  11. Marco33

    Histoire vraie :

    Dans une sous-préfecture de province, dans le sud-ouest, lors des voeux et rentrées solennelles, la présidente du tribunal de commerce s’exprime :
    Il y a quelques années, le budget alloué par l’Etat était de 15.000€ (pas énorme, mais les magistrats sont des bénévoles), puis ce budget n’a fait que baisser.
    Pour 2015, le budget alloué est de…. 1.500€ !!!!
    La présidente exprime son inquiétude et ses craintes : tonnerre d’applaudissement dans la salle qui est comble, malaise des représentants de l’Etat.
    Aux premières loges, un journaliste du quotidien Sud-Ouest.
    Les jours suivant : rien dans les médias.

    Et j’en ai bien d’autres sur le niveau ahurissant de déliquescence de la justice française.

    1. Deres

      Il faut financer l’explosion des cellules d’écoutes par des économies dans ce qui n’est pas utile … Trente personnes à temps plein pour écouter Sarkozy, cela coûte cher sans compter les 5 ou 6 affaires à traiter et à relancer quand il y a un non-lieu au bout d’un an …

      1. Pheldge

        Sans oublier la plus « poignante » des veuves , la machine du bon Dr Guillotin. Et non, je n’ai pas cédé à la tentation ni a la facilité qui aurait été d’écrire « la veuve pois niais » . Vous pourrez toujours insister, je ne céderais pas !

  12. Higgins

    Et pendant ce temps, faute de budget idoine, le ministère de la Défense se demande comment il va pouvoir pérenniser le dispositif vigipirate!!!

    1. bob razovski

      Ca fait au moins 20 ans qu’on est en « vigipirate ».

      Certes, les couleurs changent au fil des gommettes, mais il n’en reste pas moins que ce plan est en vigueur (molle) depuis des lustres.

    2. Deres

      Maintenant on le sait. La frégate Normandie normalement acquise en 2015 a été vendu à l’Egypte. Et toutes les productions 2015 et 2016 de Rafale que devait acheter l’Armée de l’air iront aussi au Caire. C’est très novateur : au lieu de vendre du matériel existant, ils vendent le matériel qu’ils ont promis d’acheter …

          1. Aristarque

            Nein wird Frau Merkel antworten! Der Generalfeldmarschal, Herr Rommel hat nicht Le Caire erreicht.
            Perfide Albion qui a privé les arrières petits fils d’ un juste dédommagement!

        1. Deres

          Pas grave, l’important c’est que la dette associé aura changé de colonne en passant vers des institutions bancaires acoquinées à l’Etat. Simple cavalerie comptable pour dissimuler l’état du désastre …

      1. bob razovski

        Vigipirate…

        Ca m’a donné envie de revoir les bons vieux Capitaine Albator, le pirate de l’espace.

        Un hymne à la liberté ce manga !

        1. Laurent a La

          J’ai commence a les revoir.
          La petite fille etait moins enervante que dans mon souvenir, et la musique bien plus eighties que dans mon souvenir.

          1. bob razovski

            La BO française est en effet très 80′ (Eric Charden à la manoeuvre). Mais la BO japonaise est bien plus intemporelle.

            Et en effet, la petite fille est moins pleurnicheuse que dans mon souvenir. Comme quoi… 😉

        2. vodkaman

          « Un hymne à la liberté ce manga !  »
          c’est exactement ce qui m’est venu à l’esprit quand je l’ai revu il y a quelques années. les sans dents sont les robots qui nourrissent le reste de l’Humanité (le journal et ses lecteurs ou assimilés), ce blog est l’Arcadia et nous en sommes son équipage.

          une vrai baffe, comment ais-je pu passer a coté du message à l’époque ? (bon je devais avoir 10 ans..)
          ah, et en faisant un rapide tour sur wiki, on apprend qu’il est… Allemand !!!
          un signe ?

          1. bob razovski

            même réflexion : gamin, je suis passé complètement à côté de l’histoire.

            Quand je pense qu’au moment de la traduction française, il est passé de Pirate à Corsaire… Corsaire, n’est ce pas une sorte de pirate fonctionnaire ? Tout le contraire de la liberté, en somme 😉

              1. bob razovski

                D’où la grosse erreur. Albator ne bosse pas pour un quelconque « roi ».

                Je choisi mon camp : Sous la bannière de la liberté ! Nomého ! 😉

  13. hop hup

    Le nouveau gouvernement grec a demandé à l’Allemagne des réparations suite à l’occupation du pays par l’armée nazie dans les années 40. La Grèce est l’un des pays qui a le plus souffert de l’occupation. Destructions, pillages, main basse sur ses mines d’or, ses chantiers navals et ses denrées agricoles.

    70 ans plus tard, le Premier ministre demande réparation. « Il y a une obligation historique du nouveau gouvernement de demander des indemnités de guerre. C’est un devoir vis-à-vis de l’histoire« , avait déclaré lors de son discours d’investiture, Alexis Tsipras.

    ç’est sa nouvelle strategie pour faire oublié q’u’il a pas les moyens de sa politique

      1. Caton

        Les Grecs ont besoin d’argent, ils essayent d’en prendre là où il y en a. Je ne dis pas que ça n’est pas injuste, je dis juste que ça soulage.

      2. MadeInCH

        En 1935, c’était les enfants, qui n’y étaient pour rien, qui devaient payer.
        .
        Durant notre temps, ça a été temporisé de 2~3 générations. C’est pas mal, comme progrès.
        .

    1. bibi

      Si il faut revenir sur les montants des pénalités de guerre versée par l’Allemagne alors que le problème a déjà été réglé par la signature des accords de Londres le 27 février 1953 dont la Grèce était partie prenante et l’ensemble des montants payés, je propose donc de revenir sur les 107 milliards de dettes grecque qui ont été effacés.

  14. Karamba!

    Oui enfin, au delà du fait qu’il n’y ait effectivement plus de pognon, cette cure d’austérité imposée aux associations culturelles est aussi une résultante des récentes élections municipales qui ont vu la droite virer pas mal d’élus de gauche spécialisés dans le financement clientéliste bobo. Pas mal de mécènes de l’art de la rue des punks à chiens ont été mis hors d’état de nuire.
    Après il faut voir dans quoi les nouveaux maires vont investir. Ménard préfère acheter des guns par exemple, c’est une autre philosophie…

    1. Deres

      Vu que les armes de la police sont des pistolets SIG-Sauer SP 2022 fabriqués en Allemagne, ce n’est pas cela qui va relancer l’économie de notre beau pays …

      1. bob razovski

        Le problème c’est qu’équiper la police municipale avec des Rafales… 😆

        Bon. y’a bien aussi deux Mistral à refourguer, puisqu’ils vont nous rester sur les bras. Béziers, c’est près de l’eau.

      2. MadeInCH

        « fabriqués en Allemagne »… Lorsque l’on sait ce que veut dire « SIG », et ce qu’était SIG il y a quelques courtes années…
        .
        A moi, ça me fait mal à mes gosses.
        .
        Bon, il y a encore SPHINX et B&T, entre autres…

          1. MadeInCH

            SIG = « Schweitzer Industrie Gesellschaft »
            Fabricant des excellent SIG P210, 215, 220, 226, Fass57 (SIG 510), 550 (Fass90), entre autres.

            Sinon, j’ai pas saisi la relation avec le Quebec….

        1. bob razovski

          « Bon, il y a encore SPHINX et B&T, entre autres… »

          Ne pas oublier Swiss Arms. C’est quand même eux qui produisent le Fass 90 😉

            1. bob razovski

              Héhé…
              On se demande quand même pourquoi SIG est allé s’accoquiner avec Sauer (en abandonnant jusque son nom pour utiliser maintenant Swiss arms)

              Pour bénéficier de marchés en euros peut-être…

              1. MadeInCH

                SIG était spécialisé dans l’emballage.
                Cette transition s’est faite à l’époque ou les grosses boîtes ne voulaient pas être rentables, mais encore plus rentable!
                Par exemple: « Cette division est rentable, mais ne rapporte que X% de bénef. ça nuit au pourcentage de bénef dont profitent les actionnaires. Donc on coupe tout ce qui est en dessous de Y% de bénef. » Don les armes.
                .
                Un exemple de cette logique:
                Pour mon pot de départ d’une boîte, j’avais demandé au cuisinier d’une cantine de me préparer des trucs à grignoter, et de la boisson.
                – Lui: Ah, non! Pas la boisson! Va l’acheter au supermarché!
                – Moi: Heuuu… bheuu… Hein? Mais, mais pourkwaaaaa???? C’est trop injuste! je VEUX te donner des sous!
                – Lui: Si je te vends la boison, je DOIS te la vendre avec un bénéfice tel que ce sera trop cher pour toi. Si je te vends la boisson à un prix « normal », alors ça va impacter le % de bénéfice de ma caisse et mon superviseur va me tomber dessus. Il vaut mieux avoir un chiffre d’affaire plus PETIT mais avec un % de bénef plus gros.
                .
                Ce jours-là j’ai compris bien des chôses.
                .

          1. MadeInCH

            Je trouve que l’AKM-74s, c’est pas mal.
            P’tet revoir le cache-flamme, même si ce n’est pas indispensable. Et pour une opération de police, ou le fait d’être « impressionnant » (1) compte tout de même, ce n’est pas grave.
            .
            (1) Contrairement à l’armée, ou il faut être mortellement discret.
            « Tu ne saura pas quant,
            Tu ne sauras pas où,
            Mais tu sauras que c’est nous. »

          2. Deres

            Oui, mais se trimballer des kilos de matos tous les jours pour écrire des contraventions et tirer une fois dans sa carrière, ce n’est peut être pas utile …

        1. gameover

          J’ai trouvé un peu débile que tout le monde soit tombé sur le dos de Ménard à Béziers à cause de sa pub pour les armes des policiers municipaux. Ils n’ont rien compris au message.

          Le but était de prévenir les malfrats que les policiers municipaux étaient armés. Il vaut mieux que ce soit comme cela que les voyous l’apprennent plutôt qu’au dernier moment… et c’est bien l’effet dissuasif qui est recherché…

            1. Kermit

              Petite info …
              Un ami CRS m’a informé être intervenu avec quelques un de ses collègues sur une altercation entre des militaires vigipirates (fortement équipés de FAMAS) et une horde de vivrensemblesque, appelés par les militaires par téléphone portable (perso) car leur chargeurs sont …. vides !
              C’est un peu comme lors des revues de troupes par flambinou ou les percuteur des armes des militaires en question sont retirés !
              Depuis l’extorsion Daguet, (https://www.youtube.com/watch?v=VqD_M5PeDJ4) il n’y a plus une grosse confiance des politocards envers l’armée.
              Attendons avec impatience la déclaration de guerre avec la Russie de Grollande 1er, je pari que nos militaires baliseront le chemin vers la capitale à l’armée Russe avec un sourire non dissimulé (on peut toujours rêver)

            2. balt

              il n’est pas du FN,il est soutenu par le FN et d’autres.C’est un homme qui essaie de faire bouger les choses,et quand on voit ce qu’est devenue Béziers ,il est surement mieux que le potentat ps ou ump local

          1. MadeInCH

            « qui fait polémique » == « qui permet à l’UMPS de dire des trucs négatifs sur du non-UMPS ».
            .
            Le but n’est ni de faire réfléchir, ni d’informer, pour les polémiqueurs.

            1. vodkaman

              en fait c’est plus le drapeau Grançais sur la crosse qui a dû choquer les bisous-compatibles-pensants. Armer la police pour tirer sur les CPF, qui représentent une bonne part de sa clientèle, vous ‘y pensez pas !!!

          1. Bof. En réalité, ça dépend des pelotons qui n’ont pas tous les mêmes consignes. Certains ont des balles prêtes à servir, et non, ce n’est pas publicisé.

          2. RBF

            Les militaires sont armés. Le FAMAS est plombé pour s’assurer que le militaire ne s’en est pas servi. Les cartouches sont dans la veste, et il y en a 20. Le chargeur n’est pas sous plastique, il est parfaitement nu et opérationnel en moins de 10 secondes.

            Je suis bien d’accord pour dire que le Vigipirate ne peut rien empêcher ou presque, mais ce n’est pas une raison pour divulguer de fausses informations !!!

  15. Raoul

    Les associations lyriques dont je fais partie s’améliorent à mesure que les financements publics diminuent : programmes adaptés au public, communication professionnelle, adaptation du répertoire lyrique au format moderne (un heure et demie pour « la vie parisienne  » avec 9 chanteurs et un tech, deux heures pour « les noces de figaro » avec cinq chanteurs et un tech ) recherche de mécènes, appels aux dons…
    Pourtant, la baisse de la subvention ne peut être une bonne chose que si elle est accompagnée de la suppression des réglementations qui corsètent la tenue des spectacles à commencer par le smic qui interdit la représentation « à la recette ».

    1. Deres

      Bonne remarque. On retrouve le concep du socialisme vu par Reagan :
      « Si ça bouge, taxez-le. Si ça continue à bouger, régulez-le. Si ça s’arrête de bouger, subventionnez-le. »
      Donc effectivement, si on arrête la subvention seule, l’activité meurt de son fardeau (taxe et régulation).

      1. Deres

        C’est pour cela qu’ils n’arrivent pas à diminuer la dépense publique. Ils prennent les choses à l’envers. Il faut d’abord diminuer les régulations ce qui va créer de l’activité donc des rentrées d’argent qui permettront des diminuer les taxes, créant encore plus d’activité et finalement diminuer les subventions ce qui permet de diminuer les taxes une deuxièmes fois avec un nouvel effet positif sur l’économie.

        Quand on voit la complexité de la Loi Macron, qui ne dérégule rien , mais optimise seulement le placement des menottes et se fait pourtant vider article par article de ses points les plus marquants, on en est bien loin.

        1. Raoul

          D’accord avec vous dans l’ensemble, plus particulièrement sur le spectacle vivant, on pourrait commencer par des mesures de bon sens qui ne mettraient pas cette économie en péril, par exemple, n’autoriser que la diffusion des spectacles potentiellement rentables ou si vous préférez interdire les spectacles dont le prix des places, même si la salle est remplie, ne couvre pas le coût de la représentation.

          1. gameover

            P’tête pas nécessaire de faire des lois pour interdire aux gens de vendre à perte. Quand ils auront payé la différence sur leurs biens propres ils ne le referont pas 2 fois…

          2. balt

             » par exemple, n’autoriser que la diffusion des spectacles potentiellement rentables »:alors plus de grands orchestres!Ne pas compter sur le mécénat privé pour prendre le relais,a part Arnault et sa radio classique je vois plutot les grosses boites investir dans les évènements sportifs

    2. gameover

      « …suppression des réglementations … à commencer par le smic qui interdit la représentation « à la recette »  »

      bien vu Raoul !

  16. Deres

    Au passage, cette nouvelle qui montre bien la façon dont la corruption gangrène discrètement notre pays sans pour autant que les hommes politiques touchent directement des enveloppes de billets …

    http://www.bfmtv.com/politique/jack-lang-et-son-epouse-doivent-41-000-euros-a-un-traiteur-libanais-863264.html

    On voit que les contrats passés par l’Institut du Monde Arabe avec des sociétés privés peuvent contenir des closes d’avantage personnel pour le directeur de l’IMA. Cet avantage en nature indirect se dilue dans les versements du contrat et n’est pas identifié dans les revenus du directeur. On parle ici de mille repas par an gratuit demandé à 60 euros si j’ai bien compris plus une table ouverte permanente sans réservation. Cela fait quand même plus de 50 000 euros d’avantages en nature sans rapport avec la prestation publique à fournir !

    On retrouve le même principe que les parties fines de DSK organisés par des « amis », les garçonnières parisiennes qu’on lui prêtait à l’oeil et les copains en Porsche qui lui font le taxi, ou la « maîtresse » de Roland Dumas entretenue par Elf qui lui faisait des cadeaux très généreux et lui faisait bénéficier de logements luxueux … Ils ne font que toucher des choses en nature et indirectement de manière à ce que la justice ne puisse rien leur reprocher même si la corruption est évidente. La passion des livres anciens ou des montres anciennes, ainsi que le marché de l’art sont aussi des moyens très pratiques de faire des transactions discrètes.

        1. Pheldge

          De toutes façons, tout ça c’est dépassé : Mme Najat elle a dit : » il faut déconstruire les stéréotypes ».
          Et puis homme/femme ça ne veut plus rien dire avec la seule chose qui compte : le Genre ! on est AMAB ( Assigned Male At Birth ) ou AFAB et après on choisit son genre ! 🙂 🙂
          Perso, j’ai découvert que je suis hétéro et homo ! je n’aime que les femmes , je suis donc … Lesbien ! 😉 🙂 🙂

      1. Val

        @royaumont , Jack Lang , encore un beau specimen et un vrai nom de scene avec ça , et la gueule qui va avec . un beau duo Lang – Desir , ça ne s’invente pas . Et on colle ça sous le nez du bon peuple et personne ne voit rien , un vrai gag . Ils devaient se tenir les côtes à l’Elysée , surtout quand ils ont nommé Lang à l’ed nat , l’apothéose .Normal que DSK trouve injuste d’être inquiété , c’est bien la seul à l’être …. mais voilà Mr SK voulait prétendre à l’Elysée , il aurait mieux fait de rester tranquille au FMI .

          1. Black Mamba

            La cuisine libanaise étant très complexe à réaliser et raffiné par les différents mezzes , je suppose que l’autre taré a demandé du cochon à la place de l’Art .

    1. Pat

      D’ailleurs DSK n’est pas poursuivi pour corruption… Forcément, puisqu’il ne savait pas que ces demoiselles très attentionnées étaient rémunérées. Je vous le dis, droit dans les yeux !

    1. bob razovski

      Charles Sannat est gentil… Mais il oublie la taxomanie galopante de ces dégénérés qui nous servent d’élite.

      – T’as un lopin de terre qui produit, tu vas payer plus cher ta taxe foncière.
      – Les marchés soviétiques vont t’attaquer pour concurrence déloyale
      – les services d’hygiène vont te coller quelques contrôles sanitaires

      ou tout simplement, au nom du vivrensemble padamalgam, ils vont t’interdire de cultiver parce que d’autres ne peuvent le faire.

      Eventuellement, tu pourras bénéficier d’une dérogation si tu embauches de l’intermittent du spectacle. Après tout, ça reste de la culture.

  17. Before

    HS : vous avez certainement entendu parler de ce boulanger qui était ouvert 7/7, maintenant obligé de fermer un jour par semaine.
    Un p’tit billet sur le sujet ? Ou bien est-ce vraiment trop banal en France, trop attendu, et qu’il n’y a plus rien à dire, à part soupirer de désespoir ?
    Il y a quand même Fillon qui s’est fendu d’un communiqué pour soutenir ce brave homme. Ah ! s’il avait été au pouvoir ce Fillon ! Que n’aurait-il pas fait pour libérer notre pays !

  18. Thomas

    J’aimais bien les voix du Gaou…
    C’est quand même un peu dommage que ça ne perdure pas. D’autant que « ça ne coûtait rien, puisque c’est l’État qui paye ».

      1. Dr Slump

        Il suffit de faire payer le ticket d’entrée aux spectateurs que ça intéresse. Comme pour tout spectacle. Comme pour toute peine qui mérite salaire. C’est pourtant simple, non? Ceux qui n’en veulent des produits culturels ils achètent. Mais non, c’est trop individualiste, pas beau! vilain!

        1. Black Mamba

          Avant de pouvoir monter un spectacle ou un projet , il faut une mise de départ …pour les costumes, le local à louer, les décors, payer les professionnels qui ne déplaceront pas pour des cacahouètes … d’où l’utilité du sponsors

          1. Dr Slump

            C’est vrai que j’étais un peu hors-sujet sur ce coup, n’empêche, on en est bien au stade des intermittents du pestacle payés par l’état, c’est à dire par nous, c’est tout ce que je voulais dire.

            1. Black Mamba

              Même en minimisant les frais de départ au strict nécessaire, un spectacle monté par des choristes amateurs tous bénévoles peut très vite se chiffrer à une somme importante . Je me rappelle qu’on devait trouver 30 000 euros pour aboutir au projet, le conseil départemental nous promettait 5 000 euros mais il fallait trouver le reste, démarcher au près de différents professionnels … et quand il y a des futurs élections les subventions promis restent en attente , c’est une forme de chantage …
              pas de voix, pas de vote …pas d’argent Na!
              Donc que l’argent est cessé de couler à flot ces jours ci ce n’est pas pour rien ….

        2. bob razovski

          ah oui… Quand même…

          Vous poussez très loin le bouchon de l’idéal socialiste.

          Payer, argent, acte volontaire… Vous confondez avec le consentement à l’impôt :mrgreen:

      1. Dom

        La phonetique.?je sais plus ce que c’est..ca ressemble a des hieroglyphes peut-être. .ce genre: (_|_) (__|__) ceux ci inspirés de vos jolis avatars! 🙂

    1. bob razovski

      Ahhh, une fleur, une taxe.

      Après les mots « citoyen », « responsable », « écologie », « civique » qui sont aujourd’hui galvaudés et vides de sens, c’est au tout de ce nom, « fleur », d’être devenu ridicule.

        1. pouf pouf

          du coup tu fais exprès ? Tous les jours une controverse … derrida & co, d’accord, n’importe quoi ; mais laisse félix et gilles tranquilles sur la déconstruction, merde ! (je n’utilise jamais de points d’exclamation, c’est comme le klaxon de l’écriture et ça m’insupporte tout autant, mais là, merde !)

          1. pouf pouf

            hier, y’a un mec qui me dit : « ouais, de toute façon, houellebecq c’est une ordure d’islamophobe » je lui demande, bien évidemment, quel livre en particulier… sa réponse est toute confuse, c’est plus pratique à dire dans ta langue ? T’as lu quoi de lui ? Ah, d’accord, et ton avis sur lui disait quoi ? En terminale, un mec qui s’engueulait avec le prof d’histoire géo, lui demande : »ouais mais vous z’avez lu machin ? Ca remet toute votre théorie, toute la théorie historique que vous enseignez en question. » le prof, vieux beau gosse grisonnant en goldwing, ancien de la guerre des terrasses des cafés d’alger (ce sont presque ses mots) lui répond : j’ai pas besoin de le lire, je sais ce qu’il y a dedans. Tac, paf, hop ; le mec lui répond, ouais, comme les pédés quand ils parlent des femmes. broumf, broumf, sonnerie, rompez les rangs. Voilà la hauteur du débat en france depuis que je suis en âge de voter, comme disait machin, circulez, y’a rien à voir. En revanche, tu vois, les travaux des philosophes c’est plutôt rigolo à péripater vu que ça ne touche à rien de sérieux au fond.

  19. sam00

    Dans la même veine, si on pouvait fermer les portes de France O, cette chose immonde que certains osent appeler chaîne de télévision …

    Les audiences sont souvent à mourir de rire :

    Top 10 des plus mauvaises audiences de France Ô en prime time

    26/12/14 Talent Street Kids 79 000 0.3%
    19/12/14 Hip Hop Live 55 000 0.2%
    17/10/14 B-girl 51 000 0.2%
    24/12/14 Le Réveillon de Babeth 48 000 0.3%
    20/09/14 Les enfants du patrimoine : 50 ans de chanson 47 000 0.2%
    24/10/14 Les Hitmakers, les faiseurs de tubes 43 000 0.2%
    31/12/14 C koi ta zik* 40 000 0.2%
    10/02/15 Talent Street 32 000 0.1%
    19/09/14 Hit The floor* 24 000 0.1%
    10/01/15 Lost* 23 000 0.1%

    http://www.toutelatele.com/talent-street-realise-une-des-plus-mauvaises-audiences-historiques-de-france-o-68677#IJ6kQm0h0WSf00kW.99

    1. Nemrod

      Y a eu 40 000 personnes pour regarder « c koi ta zik »
      Z’êtes certain ?
      Putain, là faut être carrément désespéré.

      Remarquer en cherchant bien, y a surement un paquet de monde qui regarde des télé éteintes.

      1. Calvin

        Un panel c’est un petit nombre de gens sondés et ensuite on multiplie par 1000, 2000, 3000 pour donner une audience globale.
        Le biais peut être grand…

  20. riton

    Dans quelques semaines auront lieu les élections départementales; mais déjà vous voyez fleurir sur les murs, les affichettes de propagande de tous ces parasites qui sollicitent vos suffrages, pour …., soit-disant, être à votre service.
    Ils veulent que vous leur offriez une place bien au chaud, où pendant plusieurs années, ils n’auront pas à aller pointer à Pôle Emploi.
    Retirez leur toute légitimité !
    Submergez les d’un tsunami d’abstentionnisme !

              1. MadeInCH

                Là, c’est le TrackingPoint qui ferait bien, soit sur ma K31, soit sur mon 12.7.
                Bien que ce dernier soit p’tet un peu lourd, pour autre chose que de la collection et de la frime…

  21. Dom

    @ riton,essayez de trouver la chanson de Thiefaine ou dans le refrain il y a « quand la banlieue descendra sur la ville pour le grand basta des rastas »,plus loin on y entend « les sychophants..les theoriciens..mornes aboyeurs de slogans..etc »
    Oraculaire c’te chanson! (Meme pas sûr du sens du mot H16 sera magnanime j’espére!)
    Pour Nemrod…gaffe aux federaux quand même!

    1. Nemrod

      Pou…risque rien !
      Ou je vais, il faut traverser le bois sur des dizaines d’hectares, à pince, par des coulées de chevreuil que moi seul connais.
      Si un de ces gus me tombe sur le poil, sur ce ruisseau qui n’a jamais vu un alevinage et qui est oublié même de Dieu…mais pas de l’administration je vous l’accorde, je détale comme un lapin dans ce merdier.
      Sont pas assez motivés pour m’y suivre.
      En plus ça monte.

      Y a beaucoup de choses comme ça.
      On paie parce que l’on le veut bien ; seront jamais assez nombreux ni assez malin pour nous coincer tous.
      Moi je ne veux plus.

  22. climaine

    ce qui veut dire que le club de danses tahitiennes de mon village pyrénéen va avoir sa subvention sucrée?

    roooo! j’en suis fort marri…………:)

  23. Dom

    Val vous avez la vue bien plus aiguisé que moi 😉
    Nemrod je jalouse votre secret ruisseau!
    Un jour de chasse en plaine,au detour d’un buisson,paf!federaux,nez a nez..ils regarderent l interieur de ma musette,carnier est un autre de ses noms a ce sac de chasse,permis validé bien sur fut contrôlé.

  24. Les Charcuteries Olo

    Un peu H.S., mais nous mettre comme ‘victoire’ de la musique une pale copie des Cocteau Twins (plus de 25 ans après !), ca reste du même (ca)niveau que la bouse de nos clignotants du spectacles et autres clowns à roulettes..

  25. pouf pouf

    Machine, je te hais. Cette année dans une officine de distribution de fournitures pour l’écriture, la bureautique et les accessoires postaux, ma vie a changé en profondeur. A la caisse trônait une grosse dame blonde entre trois âges, arborant fièrement une couleur orangée et un large sourire, tous deux revenus du dessous de la loire avé l’accent. Je venais de relier neuf exemplaires de ma prose que je jette comme des mignonettes à la mer, dont la collègue habituelle du rubens en mohair me facture la reliure trois euros pièce ; je dis donc neuf à l’accorte tas qui sort une calculatrice minuscule avec de gros boutons de sous son comptoir, verte et rouge à l’instar la honte qu’elle ne ressent pas. J’y vais d’un « bah dis donc » et pour ne pas l’humilier plus que de raison « la table de neuf tout de même » c’est le deuxième mois de la CE1, merde. Je la paye avec de l’argent en plastique pour ne pas lui faire l’affront d’avoir à me rendre la monnaie. Bon sang mais c’est bien sûr, qu’est-ce qu’on est cons, ne jamais faire peser la suspicion de malignité quand la bêtise peut tout expliquer ; c’est comme quand j’essaye, sans rire, d’apprendre à la gentille dame transparente des impôts, que non, je n’ai pas acheté de télévision en cachette, non, ils ne peuvent pas me coller de taxe sur une redevance indue par surprise tous les trois ou quatre ans ; puis-je faire un certificat attestant de mon désir sur l’honneur de ne jamais faire l’acquisition d’un tel objet ?

  26. medralgow

    Merci d’avoir publié un article sur ce sujet, c’est un de mes thèmes de chouinerie étatique préférée. Pourquoi la culture ne pourrait être capitalistique ? Avons-nous besoin nécessairement de subventions (publiques) pour monter des spectacles ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.