HSBC, révolution socialiste et optimisation fiscale

Aujourd’hui, je vous propose des petites histoires socialistes, c’est-à-dire dont les protagonistes sont socialistes. Par définition, cela signifie évidemment qu’ils sont ouverts aux autres, généreux, le cœur sur la main et font toujours passer la personne et la relation avant les sordides histoires d’argent. Parce que le socialisme, c’est l’humain avant tout, bien sûr.

Et l’Humain, Jack Lang, il connaît. Président de l’Institut du monde arabe à Paris, il s’occupe de très près de son institution, et sait s’impliquer dans les moindres aspects de sa gestion. Aimant la relation humaine, on comprend son besoin fondamental de tout savoir, tout comprendre et surtout tout négocier, y compris les contrats de restauration qui lient l’Institut avec un traiteur chargé de lui fournir les repas de son restaurant, un certain groupe Noura.

Comme tout socialiste qui se respecte, Jack ne peut pas s’imaginer payant ses repas sur place. C’est probablement cet humanisme qui l’a donc poussé à réclamer de larges ristournes au groupe Noura pour de nombreux repas pris au Zyriab, le restaurant gastronomique de l’Institut. C’est peut-être cette difficulté à manipuler de l’argent, parfaitement logique chez nos socialistes humanistes, qui a poussé le président à faire passer un nouvel appel d’offre dans lequel il est demandé que « Le président de l’IMA [bénéficie] gracieusement et dans la limite de 1000 couverts par an d’une table ouverte au Zyriab à longueur d’année » ou que « le délégataire [assure] également gracieusement un service café, thé, soft dans le bureau du président lorsque celui-ci reçoit des personnalités. »

socialism for the rich capitalism for the rest

Que voulez-vous, pour avoir de l’argent, il convient d’en dépenser le moins possible. Et très manifestement, le socialisme, s’il entend libérer l’Homme des contraintes du réel en lui proposant une égalité taillée au cordeau (ou à la serpe, au besoin), ne peut pas s’embarrasser de contingences grasses que la gestion financière, la fiscalité ou les comptes dans des paradis fiscaux entraînent inévitablement.

C’est aussi pour cela qu’on peut très bien être radical socialiste et empêtré dans un scandale fiscal. Ce n’est pas contradictoire : lorsqu’on est socialiste, on ne veut pas traiter les histoires de gros sous, et on dérape parfois. C’est peut-être à la suite d’un tel dérapage qu’en Espagne, Juan Carlos Monedero, le numéro trois du parti Podemos (dont l’audience électorale croît d’autant plus qu’il critique vertement la corruption des dirigeants espagnols), a semble-t-il oublié de déclarer une rétribution de 425.000 euros qui aurait dû rentrer dans son calcul d’impôt sur le revenu. D’autant que l’origine de l’argent serait quelque peu sulfureuse, l’universitaire affirmant avoir été payé pour un rapport sur la mise en place d’une monnaie commune au Venezuela, en Bolivie, au Nicaragua et en Équateur, ce qui donne du grain à moudre à ses principaux concurrents politiques… eux-mêmes englués dans des scandales fiscaux ou financiers tout à fait comparables.

Et puis, tant qu’on parle socialisme et institutions bancaires, difficile de passer à côté de l’onde de choc provoquée par les révélations sur les fichiers bancaires de HSBC.

Chavez, dictateur adulé des socialistesComment expliquer qu’on retrouve, dans le top trois des pays dans l’importance des montants placés au sein de la banque, un pays comme le Venezuela où l’humanisme prolétarien et le bon sens socialiste se sont pourtant développés sans l’entrave capitaliste et sous la régulation vigoureuse du célèbre Hugo Chavez d’abord, du magnifique Nicolas Maduro ensuite ? Assurément, seule cette aversion pour l’argent, ce besoin compulsif de libérer l’Homme des contingences matérielles a poussé Alejandro Andrade à déposer religieusement, chez HSBC en Suisse, 11,9 milliards de dollars dont la provenance est pour le moins opaque.

Pour rappel, Alejandro Andrade, c’est cet ancien garde du corps de Hugo Chavez, et qui fut reconverti en tant qu’avocat du Trésor avant d’en prendre la direction de 2007 à 2010, et qui fut président de la Banque de développement économique et social du Venezuela. Nul doute non plus qu’Alejandro, ayant jugé sans doute suffisant les sacrifices réalisés pour son pays, s’est installé à Palm Beach County, en Floride, pour profiter de sa modeste retraite investie dans des chevaux de concours. Décidément, le socialisme permet vraiment de donner à certains une solide chance dans la vie.

Winston Churchill SocialismCependant, si l’on comprend trouver le Venezuela chaviste dans la liste des comptes HSBC, et si l’on se souvient que les fichiers bancaires fuités par Falciani contiennent un gros paquet de Français, on ne peut qu’être surpris de ne pas trouver plus de nos hommes politiques qui sont, eux aussi, très socialistes et donc, tous comme les autres, particulièrement prompts à soustraire de leurs comptes et du fisc français cet odieux argent qui encombre leurs pensées et empêche l’honnête homme de dormir apaisé. Cette interrogation est d’ailleurs partagée par Éric de Montgolfier qui s’étonne de la divulgation de certains noms … « mais pas de tous. Pourquoi ce tri ? Bien des questions appellent encore des réponses. » En effet, SwissLeaks n’a livré aucun nom d’hommes politiques français, ce qui, pour des listings datant de 2006 et 2007, paraît surprenant pour une banque qui a absorbé en 2005 le Crédit commercial de France (CCF), réputée pour démarcher les politiciens, notamment dans le Sud.

En attendant que des réponses soient rapidement apportées à ces questions lancinantes et légitimes, on peut tout de même conclure de ces histoires socialistes que nos généreux humanistes ont toujours su conserver les pieds sur terre. S’ils font tous preuve d’une capacité de gestion très particulière en ce qui concerne les finances publiques dont ils ont la charge, et s’ils jouent toujours de malchance lorsqu’il s’agit d’équilibrer un budget municipal ou national, ou même de faire repartir la croissance et l’emploi, ils ont en revanche toujours su déployer une finesse et un entregent décisifs lorsqu’il s’agit de leur propre richesse, de leurs propres comptes (pluriel de rigueur) et de leurs optimisations fiscales.

À vrai dire, cette doctrine politique qu’on applique consciencieusement aux autres mais surtout jamais à soi, cela a quelque chose d’étonnant : le socialisme, vraiment, c’est magique™ !

socialisme magique

J'accepte les Bitcoins !

12uM4s5x3SomGdC8ZCdg4fpKcQNA2Dg3z1

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires205

    1. Deres

      Le dernier scandale Jack Lang montre bien la méthode française pour la corruption sans circulation d’argent qui est la règle en France. Il suffit de se faire rémunérer en nature, de préférence indirectement. C’est exactement le sujet de l’affaire du Carlton pour DSK qui se faisait payer en partie fine et en service de chambre. C’était déjà la cas avec Roland Dumas qui se faisait payer son influence diplomatique via une maîtresse salariée de Elf. Ne croyez pas par exemple que la carrière fulgurante du fils de Hollande vienne uniquement de son talent naturel d’avocat … Ou que l’influence soudaine de Julie Gayet sur tous le cinéma français de son renouveau du genre. On se souvient aussi de Alliot-Marie avec sa fondation servant uniquement de refuge en cas de transition politique et de la corruption tunisienne via des « investissements en or » réalisés par ses parents ou sa famille proche. les histoires de collection de montre, de livres anciens ou d’objets d’art sont aussi de bonnes occasions de corruption bien cachées.

      Nos hommes politiques sont futés et ont surtout mal vécu les expériences des années 80 et 90 où le financement des partis à coup de valise à fait des victimes. Ils prennent donc beaucoup plus de précaution.

      1. Deres

        Au passage, on voit que Jack Lang a forcé le restaurant à faire une publicité monstrueuse et gratuite à la Mamounia de Marrakech. Comme il doit être un habitué là-bas, cela ne m’étonnerait pas que tout cela se soit fait uniquement en « échange » de la gratuité de ses séjours personnels dans cet hôtel de luxe … Cela me semble fort crédible, mais il y a peu de chance que cela soit confirmé.

        1. gameover

          Pour ceux qui ne connaissent pas La Mamounia… des riads à 10,000E la nuit…

          « Mélangeons les époques au shaker pour citer, en vrac, Edith Piaf, Orson Welles, Colette, Paul Valéry, François Mitterrand, Jennifer Aniston, Juliette Binoche, Ronald Reagan, Marion Cotillard, Nelson Mandela, Jacques Chirac, Albert Frère, Bill Clinton ou Sarah Jessica Parker.

          Avec une mention spéciale pour l’élite parisienne. »Marrakech, c’est le 22e arrondissement de la capitale française, juste après Deauville, sourit Denys Courtier.Et La Mamounia en est le joyau. » Son monde est extrêmement codifié. Les clients ont leurs habitudes : ils réservent la même chambre d’une année sur l’autre, le même chauffeur, la même table au restaurant et le même transat au bord de la piscine. »Il y a une hiérarchie sociale à l’intérieur du palace.


          Ici, on se souvient de Pierre Joxe et de Pierre Bérégovoy en bagarre pour avoir le droit d’occuper l’un des pavillons les plus prisés. On se souvient de Jean-Edern Hallier refusant obstinément de quitter l’atmosphère feutrée du bar Churchill. On se souvient de la grosse voix de Philippe Séguin et de son solide appétit au restaurant marocain. On se souvient de Jean Daniel, du Nouvel Observateur, échangeant des potins mondains avec Jean-Pierre Elkabbach au petit déjeuner. On se souvient de Renaud Donnedieu de Vabres, de Jack Lang, de Jacques Chancel, de Charles Aznavour. On se souvient de cette fameuse nuit de décembre 2005 où Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, a conclu sa mythique scène de ménage avec sa compagne Dominique Cantien, en se retrouvant en caleçon dans le couloir aux petites heures du matin. Ils avaient un peu endommagé la suite 312… »Fréquenter La Mamounia, c’est appartenir à un monde d’initiés. Comme un club, dit le prince Jean Poniatowski, grand amoureux du Maroc.Politiques ou patrons, on est sûr de rencontrer quelqu’un. On y va pour voir qui est en ville et pour pouvoir dire : j’y étais. » Les propriétaires de riads à Marrakech se contentent d’y dîner. Albert Frère, Jean-René Fourtou, Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair – qui séjournaient régulièrement à La Mamounia quand leur riad voisin était en travaux -, Alain Carignon… »

          http://www.lepoint.fr/economie/les-secrets-de-la-mamounia-14-07-2011-1357279_28.php

            1. Black Mamba

              L’exotisme non loin de France peut -être … Goûter au soleil tout en ayant la possibilité de rentrer vite au bercail … Des français pas très aventuriers …

      2. Deres

        Les subventions aux associations et les agences publiques subventionnés sont un mécanisme rêvés pour nos hommes politiques de corruption. Vous vous imaginez bien que ces subventions donnent lieu à de généreuses contreparties en invitations à des colloques tout frais payés et à des embauches de collaborateurs, maîtresses ou membres de la famille. Il y a aussi plus tard le travail de conseil ou d’avocat pour ces structures avec écriture de « rapports » largement facturés …

      3. balt

        Je pense que c’est ET nature ET valise.Voire Bygmalion,scandale de L’UIMM ,Cahuzac…Il y a probablement des rétrocommissions sur tous les contrats publics,et ça commence au niveau du petit maire.

      4. Deres

        Le scandale Benguigui nous a aussi appris un bon moyen de cacher son argent … Les « actions de préférences » et des contrats donnant des droits futurs de rachats permettent de cacher ses possessions qui ne sont alors pas imposés. Mieux, cela permet de minimiser leurs valeurs lors de leur passage à l’étranger puis de leur faire reprendre leur vrai valeur une fois à l’abri. C’est encore plus astucieux et moins risqué que l’utilisation de sa famille comme prête-nom.

    2. Bibinologue

      En Alsace nous disons :
      ce qui est à toi est à moi, et ce qui est à moi ne te regarde pas.
      ceci correspond mieux à l’esprit socialiste

  1. Black Mamba

    Encore une petite nouveauté sur le blog, il ne met plus du tout utile de mettre des liens pour mes avatar , il suffit de passer la souris et hop, par magie l’image s’agrandit !

    1. Bonsaï

      Ah! oui, trop top !
      C’est super, ça va être la galerie d’art chez toi.
      La liste d’attente, la bousculade, le site bloqué rien que pour admirer tes célèbres et sulfureux avatars …

  2. Calvin

    Il y a toujours un scandale derrière un scandale !
    Donc pas de révélations politiques dans les fichiers HSBC ?
    Comme aurait dit Desproges : étonnant, non ?

    1. Charles

      L’affaire s’arrêtera vite je pense, ils doivent en train de se faire mutuellement chanter, si tu me pourris je te pourris aussi.

      D’où la rapidité de l’enquête. Non les fonctionnaires ne sont pas plus habiles qu’avant.

  3. ébène

    Vous semblez mettre en doute la probité de nos chers politiques, vous me faites de la peine. Eux qui se dévouent pour le bien public …

  4. Val

    HSBC , encore un gagnant au grand concours du bal des faux c**, je les revois récemment nous demander de justifier la provenance de chaque euro gagné à l’étranger … je précise que nous habitions à l’étranger , feuilles de paye à l’appui, faceplam !
    Encore une illustration du gars qui passe l’aspirateur dans les coins de la pièce en ignorant le mammouth campé au beau milieu qui le regarde avec ironie.

    1. Aristarque

      Jésus parlait des Pharisiens qui arrêtaient le moustique au filtre mais laissaient passer le chameau… Rien de nouveau sous le soleil…. 😥

  5. royaumont

    L’inénarrable Pierre Bergé, grand inquisiteur du politiquement correct et de la pensée unique et socialiste, par ailleurs actionnaire de la Pravda, heu, du Monde, c’est insurgé contre cette délation scandaleuse…
    On peut donc raisonnablement supposé que des copains à lui, ou lui-même, sont mouillés dans l’affaire.
    Donner des leçons, oui, son argent, non.

    1. gameover

      ah merci je ne l’avais pas vu celle-là (la nouvelle hein) :

      Président du conseil de surveillance du Monde,dont il est coactionnaire, Pierre Bergé a fustigé mardi sur RTL les «méthodes» des journalistes du quotidien dans l’enquête sur le scandale de fraude fiscale de HSBC Suisse. «Ce n’est pas pour ça que je leur ai permis d’acquérir leur indépendance», a déclaré l’homme d’affaires.
      _________
      On avait déjà la liberté conditionnelle, voilà l’indépendance conditionnelle…

    2. balt

      Ben a quoi ça sert de posséder un journal si c’est pour se faire flinguer par ce meme journal?Il n’a pas investi dans « le monde » par amour de la presse!Quand on investit dans un média c’est pour jouir de son influence et se protéger par rapport aux pouvoirs.Donc il a raison de gueuler!

      1. gameover

        Oui c’est vrai qu’on a tendance à l’oublier. Les journalistes dans ce pays disposent d’une indépendance telle qu’ils ont un droit de regard sur le contenu rédactionnel par dela les actionnaires donc la propriété.

        Ce qui est curieux c’est que les français pensent de plus en plus que les journalistes ne sont pas indépendants (61% en 2009) et que cela ne fait que renforcer cette déconnexion et justifie un interventionnisme qui amplifie le phénomène.

        On a oublié que les journalistes sont dépendants de leurs lecteurs : mais là les tirages diminuent et l’état compense par les aides.

  6. pouf pouf

    Pour sortir de l’amer, j’irais bien écouter le bruit de la mer pendant un ou deux jours entiers dans une chambre sur une falaise entre les rochers ; pas une mer compliquée, une mer toute simple qui fait du bruit de loin ou de près puis de près et de loin, une mer de rien, du bleu et du gris, des reflets vagues et des vagues qui refluent, une mer pour les oreilles, une mer pour le nez ; ici, ça sent la pisse de polonais au dehors des chantiers, la pisse de roumain sous le métro aérien et la pisse des porcs du moyen-âge partout ailleurs . Il faut dire que j’ai un grand coup de mou à la poésie, je n’ai plus le goût à poéter, même dans la soie ; ils assiègent ma forteresse à grands boulets de bêtise, les balistes et catapultes ne tarissent plus, j’ai l’impression que la nullité des trébuchets qui nous entourent me prend de plus en plus d’énergie à résister. Le désespoir d’être qui me faisait pourtant enjoué mais prudent me pèse en vain, auraient-ils gagné ? Il ne faut pas, il ne faut jamais que le cadeau de la vue amène la vie à moindre, la vie moins un, la vie sans moi. Résistance deuxième phase, fermez les écoutilles.

  7. Higgins

    Je suis vraiment très surpris de voir ce bon Jack cité dans une sordide affaire de sous et de bon repas!!! J’enfonce une porte ouverte mais la nouvelle n’a pas fait l’objet d’une exploitation médiatique conséquente. Les journalopes participaient-ils aux agapes?
    Le Socialisme est synonyme de lèpre. Une fois installé, il pourrit le corps entier.

    1. Black Mamba

      C’est un repas commun que font entre eux des amis ou des gens associés pour un dessein commun, ils ne vont tout de même pas cracher dans la soupe …

    2. Gerldam

      Si mes souvenirs sont exacts, voilà un petit prof, ayant sa carte du Parti (le seul qui mérite une majuscule) socialiste, devenu Ministre de la culture et qui, peu de temps après, s’achète un bel appartement place des Vosges. Son désintérêt pour l’argent date de loin.

      1. Théo31

        Comme Michael Moore, le mec qui fait pas partie des 1 %, qui s’est payé une maison à deux millions de dollars sur le lac Torch, maison jouxtant celle de Madonna et celle de Bruce Willis.

        Quand les socialos parlent de morale, pourquoi ça pue systématiquement la merde ?

        1. gameover

          Ne stigmatisons pas.
          Bien obligé d’habiter en centre ville quand on a des amis qui n’ont pas de voitures… euh ni le permis en fait et qui tiennent pas l’alcool…

  8. brondillant

    salut à tous;
    eh ben quelle rigolade. Je suis offusqué. Le socialisme, le vivre ensemble, les bisous, plein de bisous, le fopamalgamer, tout ça , tout ça ….c’est du flan, de l’esbroufe, du foutage de gueule ah ben non alors.
    Bon j’ai transmis cet excellent billet en copier /coller si quelqu’un a un truc plus facile je suis preneur.
    merci qui? Merci H16

    1. Pheldge

      Ségolène, elle va lutter ! à cause de tout le méchant CO2 que vous ( tu ? ) générez par cette action hautement irresponsable … 🙂
      Cf le billet d’hier.

  9. infraniouzes

    Le socialisme c’est comme les soldes; un battage d’enfer et des promesses à la pelle, de l’hystérie collective pour avoir sa part et l’indécrottable croyance d’avoir fait une bonne affaire. Le réveil est douloureux mais comme on a honte de soi on ne dit rien et ça peut recommencer ad vitam…

  10. sa0000

    Ce qui m’horripile le plus dans cette histoire, ce n’est pas que que les politiciens soient des escrocs ; ça, à la limite, c’est presque naturel. C’est que, par dessus le marché, ils estiment avoir le droit de nous faire la morale, drapé dans leur dignité.
    Quand j’en vois un avec un air indigné, j’ai envie de lui cracher à la gueule.

    1. Théo31

      Des gros coups de pelle dans la tronche plutôt, comme chez les Khmers rouges, mais eux, c’était pour économiser les cartouches, pouvaient plus en acheter.

    2. balt

      Il n’y a pas d’un coté « les politiciens escrocs »et de l’autre le bon peuple opprimé.Une bonne partie de la populace joue le jeu du clientélisme,se sert sur la communauté.Sinon les politiques ne tiendraient pas une minute.C’est pour cela qu’ils n’ont pas honte,ils voient une bonne partie de leur pays a leur image.

  11. Christophe

    Enorme le coup du garde du corps de Chavez. Je ne la connaissais pas celle là !

    Pour le reste, vous avez raison de pointer la manip’ des SwissLeaks.

    Des gangs de journalistes s’arrogent le droit de divulguer quelques dizaines de noms, soit une fraction du fichier.

    Bien entendu, les critères de « sélection » demeurent secrets. C’est balo.

    Les crapules du Monde nous font le coup, le coeur sur la main : « on a choisi… des personnalités… recoupés par les contentieux du Fisc… donc on ne prend aucun risque, c’est du solide ».

    Non.

    Ce fichier a été volé. C’est du recel.

    Mais quitte à balancer, quitte à violer tous les principes, alors il faut balancer son contenu… dans son intégralité.

    Comme le Fisc doit vraiment se faire violence pour entamer un contentieux avec un politicien (c’est à dire mis devant le fait accompli, genre Cahuzac ou l’autre noeud qui souffrait de phobie administrative)… car les politiciens étant les protecteurs et bienfaiteurs de l’administration fiscale…. c’est clair qu’on ne risque pas de sortir des noms de sitôt.

    1. gameover

      Il semble bien qu’à l’origine le gars de HSBC (falciani) voulait le monnayer de fichier auprès des fiscs des états ce qui ne me semble pas plus choquant que cela si ça heurte sa morale et s’il en assume les conséquences, plombs compris : risk reward.

      Mais comme tu dis, maintenant qu’il voit les magouilles du tri sélectif il devrait le divulguer au public afin d’être cohérent.

      J’ai un peu de mal à voir ses motivation (il était dans le magazine le Supplément ce dimanche).

      Falciani… ? Falciare ça veut dire tondre en italien…

      1. Val

        @GO Le gars Falciani a peut être peur de se retrouver à nager en méditerranée avec une gueuse en plomb à chaque pieds. Et/Ou alors , il a conclu un arrangement sonnant et trébuchant et en reste là pour ne pas se retrouver à nager etc.

        1. gameover

          Une gueuze Mort Subite alors !

          Sinon je voudrais pas faire mon chieur mais une gueuse quand ce n’est pas une fille… c’est en fonte… je dis ça je dis rien hein…

              1. Black Mamba

                Le matou est contrarié ? Le minet n’a pas compris que le serpent jouait avec les sons … Quand c’est un galopin qui fait la farce pour vous les hommes, c’est aussitôt merveilleux … Vous êtes mauvais joueur …

          1. Val

            @GO Une Eku terminator ?
            Pour ce qui est de la gueuse en plomb le maintiens ! « La fonderie NAVY LEST INTERNATIONAL réalise aussi pour l’industrie des gueuses en plomb » du site navy-lest.com , pour une fois que je te prends en faux 😉

                1. Aristarque

                  D’ après le Littré ou le Larousse, la gueuse n’ est qu’ un stade intermédiaire dans la fabrication de l’ acier. C’est une masse issue de la première fonte du minerai, donc de la fonte initiale qui était coulée dans des moules grossiers et qui était ensuite retraitée /transformée en produit plus noble. Ce n’est qu’ ultérieurement qu’ elle a servi à lester les navires… GO:1 Gent féminine:0

                  1. Aristarque

                    Cela concernait la métallurgie des temps anciens, la moderne ne passant plus par ce stade intermédiaire. Et pour le lest, le baril de béton convient aussi… Surtout au large du Vieux Port… :mrgreen:

                    1. Calvin

                      Le baril de béton servant en général à se suicider.
                      Quoique la police hésite souvent avec la thèse de l’accident.
                      Même quand le béton est armé.

                    2. Aristarque

                      A BM. Je sais fort bien qu’ il en existe maintenant en plomb, d’ autant plus que ce stade de fabrication a disparu des aciéries modernes depuis longtemps alors que le besoin de saumons de lest n’ a pas disparu. De plus, la métallurgie du plomb est bien plus commode à réaliser par les capacités élevées de moulage/démoulage et la faible température de fusion. Gueuse égale masse de poids et formes variable au sein d’une même production, saumon égale masse calibrée en tous points. Il faut donc parler de gueuse pour la fonte et de saumon pour le plomb. C’était la minute de l’ Oncle Harry… 😉

                    1. Aristarque

                      Tsss, tsss,tsss… Les positions eussent été inverses que la gent féminine aurait lu mon désaveu de GO… Quant à fanfaronner, il n’ a besoin du secours de personne (pour rouler en Harley-Davidson)… 😉

                    2. Black Mamba

                      Oui mais @val n’a pas non plus tord sur le fait qu’il en existe en plomb or vous l’avez plombé avec votre décompte … donc vous avez pris vos positions celui de la gente masculine .

                    3. gameover

                      Alors les filles vous avez bien profité de vos à peine 3 heures de célébrité sur le net ? :mrgreen:

                      Bon je vais être magnanime Val il y a de plus en plus d’oxymores tels que celui-là dans le langage courant mais c’est ainsi que se construit la langue et le principal est que les gens se comprennent.

                      Ne pars pas faire le djihad hein, ce n’est pas si grave !
                      #StopJihad #Euthanasie #SoisFierDeToi

                      Merci Harry pour l’origine du mot 😀
                      Merci h16 pour l’espace d’expression
                      Merci à mes parents sans qui rien n’aurait été possible
                      Merci, merci, merci #César #GoldenGlobe #Pulitzer
                      #MesChaussuresSontTropPetites

                    4. Aristarque

                      Au fait, WP arrive encore -t-il encore à bosser dans l’ ambiance actuelle de padamalgam , permanente urbi et orbi ???

                    5. Black Mamba

                      WP , il bosse sans aucun problème, de temps en temps on a des décérébrés qui viennent car à la télé , ils ont entendu que blablabla … On leur explique que c’est juste une guerre financière du marché des obturations entre concurrent … en cas d’ ânes butés, on leur propose de mettre de l’or … ça calme net en général :mrgreen:

                    6. Val

                      @Go 😀 mdr , sans rancune , mais #noubliepasdesoignerteschevilles de la part de #jenelachepaslemorceau
                      @BM thanks for support ! <3

    2. Calvin

      En revanche, pour les élections de 2017, inutile de dire que chaque soutien aux candidats non PS sera scruté à l’aune du fichier global non expurgé.
      On appelle ça un atout maître, que brandira le Monde et non pas le candidat socialiste officiel.
      2017, c’est plié : préparez-vous à cinq années de socialisme pur et décomplexé de plus.

    3. brondillant

      ce qui est énorme avec le garde du corps de Chavez c’est que le mec finit ministre des finances. Plus fort que le rêve américain. AH mais les préservatifs sont à 660 $ la boîte de 12. Une façon comme une autre d’obligé la population à croître. Pas cons les sauces heuuuuuuuuuuuuu

      1. Val

        Euuh brondillant , sans te faire offense , as tu regardé de près le cursus de nos joyeux lurons ministres … je crois que l’on a pas grand chose à envier au Venezuela …

      2. gameover

        Et les prix deviennent prohibitifs. Sur le site de ventes aux enchères de référence en Amérique latine, Mercado Libre, utilisé par les Vénézuéliens pour trouver les biens rares, il faut débourser 4760 bolivars pour une boîte de 36 condoms (soit 661 euros) un montant qui frôle celui du salaire minimum à 5600 bolivars (777 euros). Les prix pratiqués sur le marché noir restent toutefois beaucoup plus abordables – à condition de pouvoir payer en dollars américains – avec un prix de 25 dollars.
        ________________
        Cet extrait de l’article du Figaro remet un peu les choses à leur place, pas pour la quantité (36 au lieu de 12) mais surtout sur la façon dont sont retranscrits les prix par la presse qui se sert du taux de change gouvernemental (1$= env. 6 bolivars) pour mettre le prix de la boite à $900 alors que si elle est payée en $ elle en coûte 25.

        Il est vrai d’un autre coté qu’il faut presque 1 mois du salaire minimum pour s’acheter une boîte de préservatifs mais c’est un problème d’hyperinflation avec une monnaie qui ne vaut plus rien.

        1. Val

          @GO , je me marre sur l’objet qui sert de reference pour les prix 😀 , bon , la bonne nouvelle , c’est qu’ils vont avoir une natalité du tonnerre ! Une gageure pour un pays coco , généralement , il n’y a pas mieux qu’un régime coco pour la faire dégringoler ….

    4. Deres

      Pour Cahuzac, ne pas oublier les circonstances rocambolesques ayant aboutit à la découverte de ces comptes à l’étranger … C’est en parti lié à son divorce qui s’est mal passé, justement sur la séparation de ce genre d’avoir et sur une histoire hallucinante de conversation téléphonique enregistré suite à un appel non raccroché à un de ses rivaux politiques.

  12. kazar

    Et en plus, c’est l’état qui finance 60% du budget de l’IMA soit 14,4 millions d’euros par an, donc le contribuable. D’après les révélations du Canard, l’IMA a réglé 41.000 euros de dépenses personnelles de cet enf…de Lang, donc c’est le contribuable qui paye pour ce (censuré). C’est vrai qu’il ne gagne sans doute pas assez, la pauvre, en cumulant sa retraire de député, de président de l’IMA, d’ambassadeur itinérant contre la piraterie (non, ce n’est pas une blague).

    Il me fait vomir.
    Et nous, nous payons…

    1. Deres

      Et ces 41 000 euros, c’est uniquement le prix négocié de ses repas (25 euros au lieu de 60) qu’il n’a jamais jugé nécessaire de régler. Donc, en fait, l’avantage en nature dont il a bénéficié s’élève à 1600 repas à 60 euros soit 96 000 euros. Une peccadille …

      1. brondillant

        96 000 € de bouffe ;eh ben tu vois le saucialisme c’est vachement bien , pas un poil de graisse, nada. sont forts ces sauces(àlail)

    2. bibi

      Noter quand c’est Bernadette et Jacques qui payent rubis sur l’ongle (avec notre argent) des frais de bouches faramineux, la justice s’empare du dossier, la presse leurs tombe dessus comme la misère sur le socialisme, mais quand c’est Jack Lang, ….

    3. David

      La France est bien le pays des fromages :

      – ambassadeur de France chargé des relations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique : Michel Rocard
      – ambassadeur itinérant chargé du climat: Brice Lalonde
      – ambassadeur itinérant pour l’Asie : Jacques Valade
      – ambassadeur itinérant pour mener des concertations au niveau européen sur la fiscalité des biens et des services culturels fournis par voie électronique : Jacques Toubon
      – ambassadeur itinérant chargé de la Shoah : Jacques Huntzinger
      – ambassadeur itinérant chargés de la piraterie : Jack Lang
      – ambassadeur itinérant chargé de la lutte contre la criminalité organisée : Olivier Weber (journaliste)
      – ambassadeur itinérant chargé de la commission internationale des Pyrénées : ?
      – ambassadeur itinérant chargé du sida ou de la prévention des conflits : ?
      – ambassadeur itinérant chargé de la rénovation des sommets franco-africains: ?
      – ambassadeur itinérant chargé de de l’adoption internationale: ?
      – ambassadeur itinérant chargé de la lutte contre le SIDA : ?
      – ambassadeur itinérant chargé des sciences, des technologies et de l’innovation : Catherine Bréchignac
      – ambassadeur itinérant chargé de l’Union pour la Méditerranée : Serge Telle
      – ambassadeur délégué aux investissements internationaux : David Appia
      – ambassadeur délégué à la bioéthique et aux responsabilités sociales des entreprises : Michel Doucin

      [liste non exhaustive]

      1. pactol

        Le budget de ces ambassadeurs thématiques (c’est comme cela que l’on doit dire et non placard doré), au nombre de 27 a été réduite de 150 000 euros ! Ça c’est une somme, vous ne pourrez pas dire que le Sénat n’est engagé dans le rééquilibrage des comptes.
        Pour information également, certains de ces postes sont réservés soit à d’ancien sénateurs, soit à anciens ministres et d’autres ont le statut de ministre plénipotentiaire (allez savoir pourquoi ?).

          1. pactol

            Faites attention avec vos avatars, vous risquez d’attirer DSK.
            Il va êtres blanchi de toutes les accusations et se refaire une virginité (façon de parler).

                1. Calvin

                  Lol
                  Allons WP, c’est pour la bonne cause !
                  Enfin, elle dit ça, mais face au type, pas sûr qu’elle aurait encore envie.
                  Pas toutes les entrées se valent pour pouvoir sortir…

                2. Aristarque

                  Tiens, on dirait que vous avez regarde par dessus l’épaule de BM ? Allons, Soyez pragmatique, WP. Attendez de connaître l’ enchère finale pour Sophie BM

                  1. Black Mamba

                    Et encore son intervention sur le blog est très atténué … Il avait bondi de son siège  » Quoi ? T’as osé écrire ça 😯 « 

                1. Black Mamba

                  Je demande des arrhes avant tout service, cette somme doit être versée directement sur mon compte bancaire HSBC, après je négocie le type de prestation …
                  … pas folle la guêpe :mrgreen:

                2. gameover

                  N’empêche que lors de l’instruction le non lieu avait été requis par le parquet pour manque de preuves concernant l’accusation de proxénétisme mais le juge d’instruction a voulu continuer et on en arrive au fait que MÊME les parties civiles se sont retirées ce qui est assez rare et qu’il va effectivement y avoir un non lieu… Que de pognon foutu en l’air pour en final peut-être condamner dodo la saumure à 1 an de prison pour ce qui n’est même pas un délit dans son pays…

                  Un fiasco…

                  1. Caton

                    Un fiasco? Non. En mettant bien l’accent sur les aspects scabreux de cette affaire, et sans jamais même penser au mot « corruption », l’attention de la plèbe a pu être détournée de ses problèmes quotidiens.

                    1. gameover

                      Oui Caton tu n’as pas tort sur l’occultation de la corruption en braquant l’objectif sur l’affaire de moeurs dont on n’a rien à foutre… si j’ose dire…

                    2. Deres

                      Oui, DSK et ses copains ne risquait en fait rien dans cette affaire. Au pire des petites amendes pour eux et du sursis. Alors que la corruption passé, présente et future est évidente. Pauvre France, on se fout bien de ta gueule. les magistrats dans ce genre d’affaire veulent toujours des procès, car ce genre de procès médiatique est bon pour la carrière de tout le monde.

                    3. gameover

                      Y a un article du Figaro qui note qu’avec la nouvelle législation pénalisant le client, DSK aurait certainement été condamné.

                      Une bonne analyse de la portée des modifications législatives qui paraissent mineures à première vue mais qui peuvent avoir des effets dévastateurs.

                      «Il ne faut toucher aux lois que d’une main tremblante», disait Montesquieu.

                      http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/02/17/31003-20150217ARTFIG00189-dsk-l-exception-sexuelle-du-droit.php

                  2. Aristarque

                    Le but était d’ assurer le naufrage complet de DSK en le faisant durer plusieurs années pour assurer 2017… Les histoires de fesse n’ ont jamais desservi que très temporairement un quelconque homme politique grançais. Même Félix Faure a des rues et avenues à son nom bien qu’ il ait largement fait ricaner il y a un siècle… Le tout était de faire de l’ amuse galerie avec grand barouf médiatique pour faire croire aux bonnes gens que la République vertueuse promise par Peak de la Faribole, était en marche, toussa, toussa, toussa et le reste. 😐

                    1. Caton

                      Politiquement DSK était déjà mort. Je continue à penser que c’est juste le circenses de l’évergétisme républicain…

                    2. Aristarque

                      Le circenses est, pour moi, une conséquence, heureuse et qui ne mange pas de pain, de la volonté de griller plutôt deux fois qu’ une, DSK. N’ oubliez pas qu’ il a survécu au poste de secrétaire PS une douzaine d’ années au milieu d’un troupeau d’éléphants en paraissant « inoffensif »… Des résurrections inattendues ont déjà eu lieu et pas seulement qu’ en Palestine, il y a vingt siècles (Louis Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III,par ex)…

                    3. Caton

                      @Aristarque

                      La « résurrection » de Charles Louis Napoléon Bonaparte a nécessité une révolution. En outre, il avait 40 ans lorsqu’il a été élu président de la IIème république. DSK en a 65, et aucune révolution n’est en vue.

                    4. Caton

                      @Higgins

                      Le Tigre eut la dent bien plus dure que cela… « Félix Faure est retourné au néant, il a dû se sentir chez lui, » et « Cela ne fait pas un homme de moins en France, » les deux dans l’Aurore!

                    5. Aristarque

                      Justement, à propos de Clemenceau. N’ avait-il pas été beaucoup plus tiède en g….e au moment du scandale du canal de Panama? Il n’ était pas net, net dans ce coup là…

            1. Bonsaï

              Merci c’est passionnant, je vais y retourner de ce pas !
              Qui plus est, ces phénomènes pourraient effectivement expliquer un certain nombre d’apparitions de vaisseaux spatiaux extraterrestres …

      2. Kekoresin

        @ David – les politiques sont les rois du recyclage.

        Des années de cambouis accumulées sur des mains crevassées par le dur labeur sont plus faciles à disparaître que nos politichiens sans cesse renouvelés. Ils sont comme les Barbapapas, ils se transforment à volonté et collent aux basques comme un chewing gum trop longtemps mastiqué. Quelques soient leurs incompétences, quelques soient leur malversations, ils renaissent toujours de leurs cendres dans les recoins sombres du dédale bureaucratique qu’ils tissent eux-mêmes avec une froide patience calculée. Dans leurs planques douillettes nichées dans les tréfonds d’une dictature intellectuelle qui ne dit pas son nom, ils patientent telles des araignées attendant leurs pitences juteuses, n’offrant en échange qu’une toile informe, désagréable et malfaisante. Je vous laisse imaginer en quoi consiste leurs pitences juteuses, par millions elles volètent inéluctablement vers le piège mortel qui sucera goulument toute leur force vitale pour gonfler l’abdomen hideux des monstres à l’appétit insatiable…

      1. Deres

        Il avait besoin de son soutien car il est très influente au PS. Amusant, avant de lui trouvé ce poste, il l’avait nommé « ambassadeur itinérant chargé de la piraterie ». Comme placard doré avec salaire d’ambassadeur, cela se pose là. La fiche wiki signale aussi qu’en récupérant le poste il a modifié les statuts de l’IMA pour prendre les postes de direction du haut conseil et du conseil d’administration … Autrement dit, il vérifie et accepte lui même sa gestion … Bravo l’artiste.

  13. pactol

    Swissleaks : C’est l’histoire d’un opportuniste de seconde zone qui pensait pouvoir la faire à l’envers à des truands de haut vol !
    Le Monde a fait dans le sensationnel, tout comme n’importe quel magazine « people ». Quelques noms (de people d’ailleurs) ont été jeté en pâture pour faire bien. pour le reste RAS !
    Il y a longtemps que le ménage a déjà été effectué par les dépositaires des fonds en collaboration avec la banque.
    Le fisc français redressera un ou deux « gagne petit » et puis fin du bal.
    On baigne en plein socialisme de connivence avec des allers et retours de services rendus.
    Nos socialistes de droite ou de gauche sont drogués à l’État maman. Ils ont également intoxiqué une grande parti de la population en la rendant dépendante des subsides de l’État. Je ne sais pas si le sevrage sera possible un jour ?
    Et c’est cela qui me fait peur. Car dans le monde, je ne suis pas sur du tout qu’il y ait un seul État qui soit vraiment libéral.
    Ce monde est foutu …

  14. David

    Rassurez-moi : la somme déposée par Alejandro Andrade chez HSBC, ce ne sont pas des milliards mais des millions ? il s’agit d’une erreur n’est-ce-pas ?
    [je crains le pire …]

  15. Lafayette

    Bon HSBC a commencé son activité économique dans le trafic d’opium, c’est dire que les objectifs premier ne sont pas tellement dans le développement économique.

    1. gameover

      Si, son développement économique.

      Je pense que si l’on avait été argentin dans les années 2000 on aurait été bien content de trouver HSBC pour popuvoir sortir son pognon du pays. C’est presque un service public.

        1. gameover

          HSBC il me semble que ça veut dire Hong Kong Shangaï Banking Corp ou un truc du genre… et est d’origine chinoise au milieu du XIXème à HK justement…

  16. Bonsaï

    Cher H16, permettez-moi une petite réflexion d’ordre esthétique. Avec les avantages visuels procurés par votre nouvelle technologie de mise en valeur des avatars, le vôtre paraît … comment dire ?
    Un peu flou, un peu vieillot, un peu moche, quoi.
    Faites-nous plaisir, soyez coquet. Laissez votre modestie de côté et osez donc l’avatar flambant neuf !

    1. Deres

      Le 49-3 pour faire passer l’illusion de réformette Macron … Les socialistes sont tombés bien bas. Ils arrivent à se déchirer sur leur propre muleta. Je sens que la situation économique va vite dégénérer cette année. D’ailleurs le pétrole commence déjà à remonter alors que l’euro a finit sa chute. Et comme l’explique certains, le QE de la BCE ne sert qu’à faire tomber à 0 les taux d’intérêts des états car les banques et assureurs sont déjà obligés d’en acheter des tombereaux avec les dernières régulation comme Bâle III. L’économie elle n’en voit pas la couleur.

      1. Duff

        abondance de liquidités ne veut pas dire fléchage naturel sur des projets rentables. Pas vraiment même. La croissance entre 1 et 1.5% pour 2015 j’attends de voir #popcorn

      2. gameover

        « L’économie elle** n’en voit pas la couleur. »

        C’est croquignolet d’appel Ministère de l’Economie un ministère qui ne sait pas faire des économies…

        ** : fais gaffe, tu t’exprimes comme Hollande !

        1. Deres

          Oui, il faut dire avec des virgules :
          « L’économie, elle,  »
          C’est une manière d’insister sur le terme et de montrer la différence avec ce qui précède. Je pense que c’est du bon français. Flamby, lui utilise ce genre de tournure sans aucun but sinon de complexifier les phrases pour faire volume et noyer le poisson.

          Pour moi, le pire c’est ses anaphores permanentes de bas niveau avec la France. « La France elle est … », « La France c’est … »

      3. christophe

        Le QE ne sert qu’à… ?

        Le QE permet en effet mécaniquement de faire tomber les taux.

        Les effet sont immédiats et importants sur le budget de l’état.

        Avec des taux au plancher, la France déboursera 44,34 milliards d’intérêts cette année, contre 46,65 en 2014.

        Imaginez si les taux longs étaient « normaux »… Le budget de l’état exploserait, littéralement, forçant les politiciens à réduire les dépenses, et donc leurs pouvoirs.

        Le QE joue un rôle primordial.

        Il faut vraiment combattre cette idée -très répandue- selon laquelle les QE ne servent à « rien », sont des trucs « virtuels », des machins de banquiers déconnectés du réel.

        Faisons de la rhétorique à 2 euros : si ça ne sert à rien… pourquoi les banques centrales du monde… le font directement, ou indirectement, depuis 2008 (FED, BOJ, BOE, BCE etc.) ?

        Les QE sont de puissants leviers pour permettre aux états de continuer à dépenser sans compter, et pour permettre aux systèmes financiers d’éviter l’implosion, et donc de maintenir les économies, soit en stagnation, soit en modeste « croissance » (en bouchant les trous provoqués par les forces déflationnistes).

        C’est tout sauf anodin.

          1. Deres

            C’est bien le problème du Japon. Pas de problème pour les 2 flèches (QE et dépenses) mais la troisième flèche des réformes donc de l’assainissement, là, plus personne n’a le courage de s’y mettre comme par hasard … C’est exactement ce qui se produirait en France si il n’y avait pas l’Europe et l’Euro. Dévaluation, grand travaux et absence de réforme, donc fuite en avant, ce serait le programme.

        1. Deres

          Les taux sont déjà très bas. Les descendre de 1% à zéro% ne va pas pousser à une gestion plus saine des états car dans les faits la dette ne va plus rien coûter … Les quelques milliards économisés ne serviront en France qu’à cacher la dégradation des comptes qui auraient normalement fait augmenter le déficit. Celui-ci s’est déjà dégradé en 2014 alors que les taux ont franchement baissé. L’argument du financement des projets et investissements revient souvent dans la bouche des politique et est un mensonge, c’est ce que je voulais souligner. Quand aux USA et aux Japon, il est difficile de faire des parallèles. Il semblerait que le milieu bancaire soit beaucoup plus sain aux USA et que le QE a fait tourner la monnaie qui est allé à l’économie au moins en parti et à servi à apurer les dettes. Quand au Japon, cela fait 20 ans qu’ils font des taux nulles et cela ne les mènent nul part.

              1. Dr Slump

                Ah bon, je ne savais pas. C’est pour offrir plus de possibilités aux pauvres braqueurs sans ressources? Une « fenêtre de tir », en somme, avec le calibre 49.3, au moins on reste dans le sujet 🙂

              2. Deres

                Ils agitent beaucoup les bras avant les départementales … Tous les socialistes vont pouvoir se revendiquer dans l’opposition anti-austérité et anti-Macron tout en bénéficiant des largesses du pouvoir et des salons dorés des instances parisiennes. En parallèle du « front républicain derrière moi » et de l' »effet 11 janvier dans ta gueule ». Un superbe foutage de gueule des français de plus. Noter que pour le budget 2015, pas de problème de vote. Chercher l’erreur …

              1. Dr Slump

                Oui, je me suis mal exprimé, mais le côté socialiste de la force étant assez con pour bousiller les plus belles idées, il n’est pas interdit que ce genre d’idée leur vienne à l’esprit. C’est même à ça qu’on les reconnaît, etc, toussa…

    2. Ano59

      C’est couillu le 49-3. Le parti du mal – le FN – voire même les démons modérés de l’UMP n’aurait jamais osé l’utiliser sans se prendre une montagne de protestations (euphémisme) sur le dos.

        1. Lafayette

          surtout le epicétou, c’est maintenant la responsabilité du mou.
          La supérette du dimanche, ça rigole pas. De la zone stratégique parlant chinois ça va créer combien d’emploi au bas mot ?

          1. Kekoresin

            Oui, le costard pour infiltrer les milieux con-promettants et un masque pour survivre au particules fines, le temps qu’Hidalgogo change le diesel en vin bio 🙂

          2. petit-chat

            On le reconnait bien, notre h16, élégant, racé, non conformiste, prudemment muni d’un masque pour vivre dans la fétidité collectiviste !

            1. Bonsaï

              Magnifique !
              Un profil de personnage mythique égyptien, de ceux qu’on trouve dans les pyramides. Noble, racé et lourd de symbolique.
              H16, fait pour traverser les siècles …

          3. Aristarque

            Oui mais il serait préférable pour renforcer la pureté de ce qu’ il respire, qu’ il regarde plutôt vers la droite que vers la gauche. De ce côté là, certes déjà fort pollué des miasmes Soces, il arrive que l’ on discerne encore quelques molécules respirables dans le bouillon de culture telle les derniers scintillements d’ une bougie en cours de succomber à la montée du gaz carbonique lorsque que de l’ oxygène lui parvient…

            1. Black Mamba

              Mais à droite, il n’y a aucun espoir … le tour de l’horizon n’a pas permis de trouver la moindre lumière … il a beau faire le tour complet , rien toujours , c’est le néant 😥

        1. Calvin

          Oui mais si on doit ressortir ce que disaient les huns quand les autres étaient au pouvoir…
          Genre Otan, guerre au Mali, niveau du chômage, courbe de popularité, …
          Et ces branquignoles qui nous gouvernent ou qui attendent de gouverner continuent de dire et faire n’importe quoi.

Laisser un commentaire