Vous allez voter ? Alors ne dites pas que vous ne saviez pas.

Ce dimanche est un jour d’élections. Certains d’entre vous iront donc aux urnes, feignant de croire exprimer ainsi leur avis sur la gestion départementale. Peut-être est-ce donc le moment de rappeler quelques fondamentaux qui remettront les décisions de nos élus dans leur juste perspective historique, afin d’éviter, par exemple, qu’on nous ressorte l’inénarrable « on ne savait pas » une fois les élections passées.

On pourrait déjà noter qu’un nombre conséquent de nos actuels élus, conseillers généraux en place depuis plusieurs longues années, ont participé à la mise en place, dans les communes dont ils sont souvent aussi maires, de financements dont l’abondement fut réalisé il y a quelques années en utilisant ces emprunts adossés à des devises étrangères et soumis à des taux rapidement défavorables à la collectivité locale lorsque la situation économique mondiale n’est pas parfaitement maîtrisée. Ces emprunts, rapidement qualifiés de toxiques par les équipes d’irresponsables en place au moment de leur signature alors que la conjoncture partait en sucette, ont accru dans d’énormes proportions les difficultés souvent étendues dans lesquelles baignaient déjà les collectivités en question.

pawel kuczynski politiciens a la mangeoire

On savait grâce à une étude précédente, dont j’ai parlé récemment ici, que ces emprunts avaient été utilisés plus fréquemment parmi les collectivités locales les plus endettées. Oui, vous avez bien lu : ce sont bien les collectivités les moins bien gérées qui ont, préférentiellement, choisi ces montages dangereux et mal maîtrisés. L’étude (disponible ici), de Christophe Pérignon et Boris Vallée, montrait de surcroît que ces emprunts avaient été réalisés pour cacher le coût réel de la dette souscrite, d’une part, et montrait d’autre part de façon fort à-propos avec ce qui nous occupe ce dimanche, que ces emprunts étaient d’autant plus utilisés qu’une élection approchait, que l’élu était contesté et que les voisins proches de l’élu avaient eux-mêmes utilisé de tels montages, montrant l’aspect particulièrement moutonnier de nos politiciens.

En soi, ces éléments permettent déjà de se faire une idée assez précise de la qualité discutable des motivations de nos élus. Cependant, ce serait un peu court de s’arrêter là, surtout qu’une étude supplémentaire des mêmes auteurs et sur le même sujet apporte une lumière encore plus crue sur l’étendue de la supercherie qui s’est jouée au sujet de ces prêts dits toxiques.

Le mot « supercherie » n’est en effet pas de trop. Cette étude, disponible ici, a cherché à savoir si les politiciens locaux se sont effectivement faits rouler dans la farine en se faisant refourguer ces prêts, ou si, au contraire, ils ont pris les risques en toute connaissance de cause, en choisissant plutôt les bénéfices de court-terme en dépit des risques. Et, comme le lecteur régulier du blog et le moutontribuable, révolté mais lucide, peuvent s’en douter, la réponse est malheureusement sans équivoque : les évidences empiriques montrent que ces politiciens ont bel et bien choisi de façon habituelle (et probablement détendue) ces emprunts fort risqués à dessein, pour le gain politique, sans tenir compte des risques.

Mais le pire, c’est que, statistiquement, cette stratégie parfaitement éhontée a fonctionné : ces emprunts ont bel et bien aidé à leur réélection. On apprend en effet que sur les 300 plus grosses municipalités françaises, 72% ont utilisé ces prêts structurés complexes, dont 40% peuvent être classifiés de « toxiques » (i.e. pour lesquels le taux peut facilement atteindre les deux chiffres sur de longues périodes de temps, jusqu’à 30 ans). Et lorsque ces prêts ont été contractés, ils l’ont été pour aider à la baisse des impôts locaux, plutôt qu’à des investissements publics (et a contrario, bien sûr, d’une diminution des dépenses, qui aurait pu se traduire par la même baisse d’impôts).

Enfin, l’étude montre que ce sont aussi les politiciens les mieux éduqués, aux diplômes les plus élevés qui se sont lancés dans les opérations les plus risquées là où les responsables locaux de formations plus modestes se sont abstenus. Le syndrome énarchique semble avoir, là encore, frappé.

Rien que ces éléments devraient faire réfléchir plus d’un électeur lorsqu’il ira, ce dimanche, griller quelques calories par l’auguste mouvement du semeur de bulletin. Une réflexion qui devrait même largement le pousser à se demander combien de temps encore on va pouvoir le prendre ainsi pour un pigeon aussi facile à berner. Cependant, ce qui devrait, dans un monde normal, achever d’emporter toute la crédibilité des élus et futurs élus, c’est la dernière fourberie que les actuels parlementaires nous ont réservée ces derniers jours.

Parce qu’un foutage de gueule ne serait pas entier s’il n’était pas public, s’il n’était pas affiché haut et fort, et s’il n’avait pas cette capacité à nous rappeler qu’en définitive, nous méritons, tous, la fange qu’ils nous jettent à la figure, les parlementaires ont en effet clôt la semaine sur un vote, unanime, renforçant l’indemnisation des élus battus.

politics, before & after elections...

Bien tristement, il ne s’agit pas d’une loi qui s’occuperait de mettre en place une indemnisation pour ces élus ou leurs familles survivantes lorsque la foule, exaspérée par leurs comportements et leurs casiers judiciaires, s’en prendrait à eux et les battrait comme plâtre. Malheureusement, c’est bien d’une loi visant à leur offrir de confortables coussins financiers lorsqu’ils se font débarquer par les voies naturelles de la démocratie.

Cette loi prévoit notamment de doubler la durée d’indemnisation des élus après la fin de leur mandat. Comme l’explique le député socialiste Philippe Doucet, les sanglots dans une voix tremblante d’émotion,

« Un maire battu aux élections n’a pas le droit à Pôle emploi. Il s’agit que les élus n’aient pas moins de moyens que le reste de la population parce que ça peut freiner les ambitions de ceux qui voudraient s’engager .»

Eh oui. Tout comme un artisan, un commerçant, un indépendant ou une profession libérale qui se gamelle, un député, un maire ou un conseiller général n’a pas droit à Pôle Emploi. Mais au contraire de l’artisan, du commerçant, de l’indépendant ou de la profession libérale, l’élu, lui, écrit les lois et peut donc largement corriger cette situation inique. Comme le souligne ce député solidaire avec l’argent des autres, ce serait en effet dommage que cette absence d’indemnisation en cas de défaite ne freine les ambitions de ceux qui voudraient s’engager en politique.

Ben oui. Ce serait dommage que la politique ne soit pas un métier, que dis-je, une carrière, avec des émoluments, des gratifications, des à-côtés plantureux, des indemnités en cas de pépin et des golden-parachutes ici ou là, alors que chacun sait que les « autres » professions en bénéficient.

Moutontribuables, ce dimanche est un jour d’élections. Si vous avez choisi, encore une fois, d’adouber ce système, relisez bien ce billet. Repensez bien aux emprunts que ces élus vont faire sur votre dos, avec votre argent et celui de vos enfants. Rappelez-vous bien du cynisme qui les motive. N’oubliez pas cette loi, subtile et tendre, qu’ils viennent de voter, à l’unanimité, pour se molletonner les fesses en cas de déroute pourtant largement méritée.

Et surtout, après avoir glissé le bulletin, lorsqu’on apprendra que les élus ont, encore une fois, merdé, qu’ils ont, encore une fois, dépensé sans compter, qu’ils ont encore une fois trempé leurs gros doigts dans vos pots de confitures, encore une fois, encore une fois

… Ne venez pas dire que vous ne saviez pas. Vous aurez eu ce que vous méritez.

Bulletin de vote

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires250

  1. RBF

    T’es dur H, tu sais bien que tes lecteurs ne votent plus depuis longtemps ou mettent ton bulletin spécial valable sur tout le territoire français. Le moutontribuable que je suis a d’ailleurs arrêté de voter avant même de découvrir ton blog !!!

    Les sondages annoncent un taux d’abstention record. Mais cela ne changera rien, puisque les abstentionnistes ne sont pas écoutés. Gageons même qu’ils seront taxés d’avoir fait le nid du FN.

    1. Calvin

      A ceux qui disent qu’en n’allant pas voter je faisais le jeu du FN, je réponds que seul le vote étant secret, on était sûr que JE n’avais pas voté pour la bêteuuuu immooooooonde, alors que eux, dans le secret de l’isoloir…
      Et je rajoute, perfide, que c’est dans les endroits où on vote le plus à gauche que le FN progresse le plus…

      1. sam00

        Moi perso, je leur explique que choisir entre des communistes animés par l’envie et la jalousie, qu’ils soient de gauche, de droite, du centre, des extrêmes, ou d’ailleurs, j’ai mieux à faire de mon temps.

        Généralement, cela provoque un silence gêné. Et si la personne cherche à argumenter que non non non, c’est pas des communistes et j’ai rien compris parce que je me suis pas informé, alors là on rigole bien! Du moins moi je rigole bien, mon interlocuteur partant assez vite dès que je lui ai démontré qu’il votait pour une association secrète de voleurs et d’assassins …

      1. Oui. Et la cuisine, le ménage et le repassage du FN, aussi. Il en a bien besoin, d’ailleurs. Après les chemises brunes, les chemises fripées.

        1. Pheldge

          Ah non, pas vous !  » les chemises brunes » , vous faites comme Valls et vous nous ressortez le chiffon rouge des HLPSDNH ? 🙂 🙂

          1. Bon, déjà, moi, c’est chemises fripées, et d’autre part, chemises brunes est toujours mieux que chemises burnes ou chemises brûlées.

          1. HussardBleu

            Je crois que Bonsaï serait une spécialiste : Go lui confie tout son linge. Jadis, il était du dernier chic de se faire blanchir à Londres. Depuis… n’est-ce pas, avec le White Flight… la Suisse est devenue la Mecque de l’empesage et du tuyauté…

            1. Bonsaï

              Mais il lui arrive de se tromper d’adresse, sa réputation d’omniscience étant encore très largement surjouée.
              Quant à vous, je vous croyais un peu mieux rencardé…

              1. HussardBleu

                « rencardé » ? décidément, on s’encanaille, Lady B…. quant à l’adresse, GO peut envoyer au château de l’Aile, Paul fera suivre…ou alors Grohe, celui-ci a des tuyaux…

                    1. HussardBleu

                      Encore un autre Turmerlebnis ? mais Genève est calvinisto-ploutocrate, pas luthérienne ! fâcheux, cela…

                      et dire qu’il y a des gens comme GO… qui repoussent avec mépris les rares Helvètes assoiffés d’intello-libéralisme…

          2. Black Mamba

            Je déteste aussi repasser mais il faut bien le faire soit même lorsque l’Etat a ponctionner trop d’impôt .
            Cet argent m’aurait été utile pour embaucher du personnel .

      2. RBF

        Oui, comme les abstentionnistes. Vous verrez que si le FN fait un carton, les abstentionnistes seront rangés au rang de sous-citoyens, qu’ils ne sont pas républicains, qu’ils ne sont pas Charlie et blablabla…

        1. Les abstentionnistes n’ont pas voté pour le FN. Si le FN l’emporte, c’est que des gens ont voté pour eux, et donc pas les abstentionnistes, par définition.

          1. RBF

            Je le sais. Mais tu verras que si le FN fait un gros score, ils pointeront du doigt les abstentionnistes, j’en mets ma main à couper. Et on second tour on aura droit à l’élan républicain et toutes les conneries habituelles.

            Si ce n’est pas le cas, alors je ferai mon mea-culpa.

              1. RBF

                Absolument. Ces liaisons interdites par la bien-pensance gauchiste entre l’UMP et le FN m’ont d’ailleurs toujours fait bien marrer.

                Par contre, la présence du FN peut faire gagner le PS. C’est ce qu’il s’est passé dans ma circonscription du Doubs il y a quelques semaines lorsque Moscovici s’est envolé pour l’Europe avec mon pognon. Avec une belle jeune fille (limite prostituée) qui vit comme une tique sur le dos de son hôte.

                M’enfin bon. Comme tu dis, ils sont tous pourris. PS, FN ou UMP, cela ne changera rien à nos vies. Nous serons toujours les dindons de la farce dans ce pays où les mafias sont légales.

            1. Théo31

              Ca durera quelques heures ces histoires d’abstentionnistes méchants et si le FN leur met une branlée, on entendra tous ces sacs à merde nous dire la main sur le coeur qu’ils ont entendu le message des électeurs et demain Molle à Con nous dira il ne changera pas de politique et tout continuera comme avant. Ce ne sont pas de bulletins qu’il faut mettre dans les urnes, mais des coups de pelle dans la tronche de toutes ces tanches.

        2. thom__yorke

          Cela me sidère toujours autant de voir le traitement réservé aux abstentionnistes. Ces taux d’abstention record devraient les inviter à se questionner, prouver qu’ils n’ont plus aucune légitimité, mais au lieu de ça ils continuent de nous pointer du doigt, veulent rendre le vote obligatoire toussa toussa.
          L’abstention ça veut dire une seule chose : DEHORS !

    1. sam00

      Si comme je l’imagine, c’était dans un isoloir un peu particulier, assis sur un trône lui aussi un peu particulier … j’espère que vous avez pensé à utiliser du papier double épaisseur, histoire d’envoyer une copie rue de solferino 😉

  2. Pat

    « lorsqu’ils se font débarquer par les voies naturelles de la démocratie. » Ces « voies naturelles », je ne sais pas pourquoi, me font penser à d’autre voies que celles de la démocratie… Est-ce voulu ?

  3. pouf pouf

    Nous sommes normaux, nous pensons normalement, nous vivons normalement, nous agissons comme nous le pouvons en sachant que normalement ne peut être, et pourtant ; cet été, au début du mois de juillet, grinçant de rire à l’écoute des commentaires des élites de la pédagogie républicaine et subventionnée, quand j’écrivais gavons nous du spectacle du spectacle, j’écrasais une petite larme en pensant à guy, saoul, en train de déborder, entendant la fois de trop michel onfray sur france cul ses amalgames à peu près historosophiques, je me disais qu’on s’était quand même bien faits baiser sur ce coup-là, nous parlions de choses sans importance, pensions à des choses sans importance, ourdissions du petit, du minable à longueur de temps et d’ondes, et tout ça en hurlant à guignol de se planquer, parce qu’attention, voilà gnafron. Des enfants assis au spectacle, pour toujours, en train de soupirer des petits heil hitler pendant que le rideau se ferme, pour notre bien à tous. Ma façon de ne pas la bouffer cette merde à été savoureuse, cependant aujourd’hui mon adhésion à rien qui ne m’aura mené à rien est pourtant mon étendard et ma fierté… avant, j’en avais honte. La crainte du déshonneur, que peut-il y avoir de pire ? J’avais honte d’être heureux, que le dictionnaire que j’utilise ne porte pas mention d’homophobie ou de retoquer, qu’on n’y écope pas d’une peine de prison, qu’il y ait encore un f à clé. J’avais honte de détester stéphane hessel de m’emmerder en lisant patrick modiano de trouver marc lévy stupide et coluche une belle ordure hypocrite, d’avoir de l’estime pour louis ferdinand et plus encore pour marcel aymé, j’avais honte d’être toujours à contre courant. Un de mes amis m’a demandé si c’était là mon unique chemin, mon seul dessein, toujours en désaccord avec le plus grand nombre. Heu, c’est pas moi, c’est eux qui font des imbécilités, non ? A force d’entendre l’autre avec un grand a s’accorder sur des conneries, avec sa pensée propre sans écho ou presque dans le vide pourtant profond, gouffres et crevasses à qui personne ne donne jamais de légitimité, comment ne pas avoir honte de soi ? Pour commencer peut-être se chercher un psychiatre qui pourrait me rendre encore plus fier de cette honte-là, mais j’en suis toujours ici, que peut-il y avoir de pire que la crainte du déshonneur ?

    1. Greg

      C’est tellement rare que cela mérite de le noter :

      Aujourd’hui Pouf Pouf a fait une petite faute d’orthographe !

      Vive Pouf Pouf, il est donc humain après tout….

      Il s’est fait avoir sur imbécillité…

      Ou du moins le croyais-je, mais après vérifications, le miracle de l’erreur tant attendue n’a pas eu lieu, les 2 versions sont maintenant admises mon général… Et tant pis pour moi 🙁

  4. Pheldge

    A propos de « voies naturelles » … ce matin j’ai voté !
    Oui, moi qui vous écrit, j’ai voté ! Et j’ai tiré la chasse , après ! 🙂

      1. HussardBleu

        Jemecite : sans modestie, puisque je sors du cadre des « ci-dessus » (comme on disait les ci-devants)…

        « J’irai « Quand Même », comme Déroulède… et puisqu’ il n’y a pas de liste FN cheu moi, je glisserai dans l’enveloppe bleue le Bulletin Paroissial de Mgr de Seize, qui me plaît beaucoup…

        Et qui sait si, lors du « dépouillement » (chose consubstantielle à notre démocratie : on devrait se méfier des mots, qui tournent parfois à l’épiphanie subversive), un brave convaincu ne se sentira pas comme des tiraillements dans le fondement ?

        Quand on l’est de naissance, on ne le ressent vraiment que si quelqu’un attire votre attention sur ce corps étranger… La conscientisation, ça marche « both ways »…

        Et s’il n’y en avait qu’un seul, qui soudain se rende compte de ce qu’il n’est pas vraiment sodomite passif, hé bien, pour cette seule brebis sauvée, je ne dirai pas « diem perdidi »…

  5. HussardBleu

    By the way, PP, c’est « Baudry d’Asson »… pas « Baugry » … vieille famille vendéenne… genre « Semper Fidelis » et « Vexilla Regis »… je salue…

    1. HussardBleu

      hmmm….Won’t get fooled again…

      « Almost fifty years ago, teenagers and young adults proclaimed, “Don’t « trust anyone over 30!” These days, though, the same generation seems « intent on impoverishing everyone under 30 now, as Nick Gillespie « argues at Reason. From ObamaCare to efforts at reimposing a draft for « military or national service to the refusal to address the obvious « entitlement collapse rapidly approaching, the generation that sang “hope I die before I get old” seems more content to use its « grandchildren as ATMs in their final years…

  6. christophe

    C’est dommage. Votre message s’annule lui-même.

    Vous dénoncez les crapules élues… et dans le même temps vous dites en gros : restez chez vous, ça ne sert à rien de voter.

    Nous connaissons tous vos arguments. Je souhaite simplement pointer l’illogisme qui est à l’oeuvre.

    « Bande d’enculés »… vous ne pensez pas que le meilleur moyen pour ça… c’est de voter FN, quelque chose de « sale », d’interdit, qui fasse peur aux crapules ?

    Car même avec une abstention massive… les crapules seront élues. Donc pour eux ça ne change rien.

    Par contre, les faire battre par des gens du FN, revient à faire coup double :

    -on punit les crapules actuelles, elles perdent leur poste

    -et on punit tout l’appareil médiatique, les belles âmes, les pseudo intellos, les gauchistes.. bref tous les mecs qui nous pourrissent la vie depuis 30 ans.

    Je ne comprends pas qu’un libéral comme vous, lucide, qui a compris qu’on nous balade depuis 30 ans et que le système n’est pas réformable et qui arrive à la conclusion du « bande d’enculés »… je ne comprends pas que vous ne votiez pas Front National.

    Et encore une fois je connais tous vos arguments. je veux simplement souligner que nous sommes AU-DELA de savoir si les « idées » du FN sont bonnes, mauvaises, que ses thèses économiques sont ceci ou cela.

    Il faut casser le système actuel.

    L’abstention ne cassera rien du tout.

    Le vote FN permet quelques progrès dans ce domaine.

    1. LaVitreCassée

      Pour un libéral, voter Front National serait aussi inepte que de voter Front de Gauche…

      Plus « Etatiste » tu meurs…

    2. C’est illogique parce qu’il vous manque une étape évidente : *tous* les candidats sont des fripouilles. TOUS. Voter pour une fripouille, même neuve, ne changera pas la donne. En revanche, elle lui assure son élection. Je ne participe pas de ce système.

      Quant au reste, on retombe dans votre monomanie habituelle, qui ne comprend pas que, comme pour la monnaie ou d’autres choses (l’état en général), le système démocratique ne tient QUE parce que justement, pas mal, dont vous, continuez à l’adouber en jouant avec.

      Accessoirement, sur le plan tactique, vous faites erreur : le FN aura une position intéressante au premier tour, mais n’emportera pas grand chose au second. Sur le plan pratique, ce sera encore une victoire de l’UMP et c’est tout.

      1. Higgins

        Je plussoie à tes propos. Le score atteint par le FN ne sera qu’un trompe l’oeil. Corto a mis en ligne sur son blog une carte où apparaissent les départements qui devraient basculer. Ne nous leurrons pas, c’est l’UMP qui va sortir vainqueur la semaine prochaine même si ce parti ne représente que 20% du corps électoral. Les loups ne se mangent pas entre eux, c’est bien connu et les éclats de voix indignées auxqules nous allons avoir droit ne sont là que pour amuser la galerie.

    3. RBF

      Dans mon canton, j’ai le choix entre 3 partis politiques:

      – Le parti socialiste.
      – Le parti socialiste modéré.
      – Le parti socialiste nationaliste.

      Désolé, mais il n’y a rien qui me représente. Ce sera donc « bande d’enculés » dans l’urne.

    4. Pat

      Un argument récent pour l’abstention : le projet de rendre le vote obligatoire. Une abstention vraiment massive enlève à la consultation son caractère « démocratique ». Il semblerait que les politiques craignent que ce phénomène soit trop visible. Etre élus « démocratiquement » par moins de 10% des inscrits, ça leur enlèverait le peu de légitimité dont ils pourraient se réclamer.

      1. Aloux

        En même temps est-ce que la perte de légitimité va vraiment mettre à mal leur petit système ? Non, ce dont ils ont peur, c’est d’émeutes interminables avec une police et une armée qui montrent des signes de défaillance, autant dire qu’ils peuvent dormir tranquille.

        1. Tututut.

          Est-ce que la perte de légitimité d’une monnaie la mettrait à mal ? Ben… Zimbabwe, anyone ? Bien sûr qu’une abstention massive les feraient baliser à mort. Parce qu’à ce moment, ça veut dire que le jour où il faut lever une armée de flics pour aller collecter les impôts, ils ne sont pas sûrs d’y arriver : dans ces flics, beaucoup sont alors, statistiquement, des abstentionnistes, des gens qui n’accordent plus sa légitimité au système.

          Si la démocratie meurt généralement sous les applaudissement, la légitimité du vol fiscal lui, c’est dans le bruit moelleux des pantoufles au moment du vote.

          1. Serpico

            Je tiens à noter quelque chose que vous aurez sans doute tous déjà remarqué.
            L’abstention ne fait parler d’elle qu’avant les élections et le jour qui suit. C’est très vite enterré par les médias généralistes et les élus continuent bon train.
            En sus, on a des pays où l’abstention est très forte et ça n’empêche en rien les élus de faire leur vie, aussi illégitimes puissent-ils devenir.

            En somme, je ne suis pas spécialement convaincu par l’abstention, ni par autre chose. « Coincés », je crois. Le système a trop d’inertie.

            1. Pheldge

              Oui, et il ne peut en être autrement : l’abstentionniste choisit de ne pas participer a vote ! Et comme il faut bien que le système continue de tourner, il délègue sa liberté de choix « aux autres » …
              Les dits autres votent et élisent. Bon ou mauvais peu importe, mais ils prennent un risque , font un pari.

              1. Pat

                Justement, c’est bien là tout le problème : comme il n’y a pas de vrai choix, que délègue-t-on réellement si l’on ne vote pas ? En fait, rien.

            2. vengeusemasquée

              A partir du moment où l’on n’a aucune influence sur le système, autant au moins ne pas lui donner sa bénédiction. C’est une question morale plus que pratique.

          2. bigredebougre

            h16 22 mars 2015, 11 h 32 min

            En reprenant ton exemple, si l’on remplace les abstentionnistes par des sympathisants FN, le résultat concernant les flics reste le même, cad la collecte d’impôts sera tout aussi difficile ! Par contre, ce serait une forme, certes particulière, d’expression. Un flic pro FN, ça peut se trouver..

            1. C’est exact bien sûr. Sauf qu’adouber un FN de son vote, c’est demander un changement de chaîne, pas un affranchissement.

      2. Théo31

        Ils seraient élus par 99,99 % des électeurs, ils n’auraient pas plus de légitimité dès lors qu’ils violeraient les droits de la minorité.

    5. Augustine C.

      Mais le FN fait partie intégrante du système actuel. C’est le parti qui est là pour servir les intérêts des deux autres.
      Il sert à gonfler le nombre des votants et ainsi à limiter l’abstention, seule attitude qui fait vraiment flipper les hommes politiques parce qu’un abstentionniste est quelqu’un qui ne se laisse pas balader par leur mensonges.
      Il sert à faire peur à la population, qui même si elle vote massivement FN à cette petite élection par dépit, se ravisera aux prochaines élections plus « sérieuses » quand elle se sera fait peur toute seule et qu’elle pensera avoir « envoyé un message de ras-le-bol alors maintenant ils ont compris ils vont arrêter leurs magouilles ».

  7. Bernard

    Et si on organisait un jeu concours ?
    Celui qui trouve la phrase qui sera la plus utilisée ce soir.
    Je propose :

    – Il n’y a qu’un seul vainqueur, c’est l’abstention.
    – Nous n’avons pas assez fait preuve de pédagogie.
    – La campagne n’a pas expliqué les enjeux de cette élection.
    – Nous devons attendre le deuxième tour avant de nous prononcer.
    – Un voix pour Machin c’est une voix en moins pour Truc.
    – Truc est le seul responsable de la montée de Machin.
    – Machin est le seul responsable de la montée de Truc.
    Etc, etc …

    1. bob razovski

      et pourquoi pas, en cas de victoires FN :

      le FN l’emporte dans les départements, mais ce n’est qu’une élection locale, donc non représentative.

      Et tu oublies l’éternelle ritournelle :

      – Nous avons entendu votre message
      – Ce soir, le message des français est clair

    2. bigredebougre

      Bernard 22 mars 2015, 10 h 48 min
      Et si on organisait un jeu concours ?
      Celui qui trouve la phrase qui sera la plus utilisée ce soir.
      Je propose :
      – Il n’y a qu’un seul vainqueur, c’est l’abstention. etc….

      Tout à fait d’accord avec vous, sauf pour la première proposition, (à l’heure où j’écris).

  8. HussardBleu

    D’un autre côté, BrokenPane (in the neck?) se retirer sur l’Aventin, est-ce vraiment constructif ?

    Eu égard au blocage de la situation, dans une France irréformable à vue humaine, se la jouer « Blanche Colombe », c’est sans doute satisfaisant pour l’esprit – je te l’accorde – mais penses-tu vraiment que le temps joue pour nous, Libéraux?

    Le vote FN, quoi qu’on en pense, offre deux avantages :

    1/ le premier est d’ordre psychologique, c’est, comme disait Coluche (que je cite avec des pincettes, mais bon…), « de leur mettre au cul à tous ces enfifrés ». Voir la panique sur leurs traits, la sueur perlant sur le visage, la voix qui s’étrangle et s’éraille à la perspective de perdre toutes les blandices qui sont l’accessoire du Pouvoir, voire de devoir faire face à quelques redditions de compte pour, par exemple, les emprunts « toxiques », c’est une satisfaction ineffable, qui vous paie de bien des moments de découragement et d’humiliation….

    2/ et une victoire, même partielle du FN, et ne serait-ce que par l’effet d’un programme aberrant à nos yeux, c’est un pas de plus vers l’effondrement d’un système que je vomis.

    Mon choix est fait.

      1. HussardBleu

        C’est une possibilité, auquel cas nous nous retrouverons en camp de concentration… on pourra reconstituer, de tête, nos lectures… ce pourrait être amusant…

    1. Higgins

      C’est très respectable mais pour ma part, je préfère l’Aventin, lecture d’Ayn Rand oblige. Par pure éthique personnelle, je ne peux pas voter pour le FN. Le village Potemkine s’effondrera tout seul.

    2. Dr Slump

      Je pense que les prémisses de votre raisonnement sont tout à fait justes. Le FN au pouvoir serait une revanche jouissive contre l’UMPS qui mène la barque vers les récifs depuis… une paille, une quarantaine?

      Mais je ne crois pas que cela déclencherait l’effondrement du système, au contraire: croyez-vous que nos socialistes, hormis ceux de l’UMP, accepteraient cela sans broncher? Je parle des socialistes, des communistes, des syndicats qui vont avec, des zadistes, des franges « rebelles » d’extrême-gauche qui aiment à casser de la vitrine quand un élu FN vient juste faire un meeting dans leur trou.
      Non: ils justifieraient aussitôt toutes les exactions, toutes les violences, tous les mensonges et tous les attentats à la liberté au nom du retour de la Bêêêêête, celle des HLPSDNH, nous conduisant plus certainement vers une tyrannie assumée à la mode communiste que vers une libération avec fleurs, lâchers de ballons et bisous.

      1. HussardBleu

        @Slump: Je pense que la guerre civile est maintenant inévitable. Même si la plupart n’en sont pas réellement conscients, les esprits ont – inconsciemment – intégré cette inéluctabilité : un peu plus tôt, un peu plus tard, qu’importe… Cette perspective mal perçue pèse sur beaucoup de décisions anodines ou sérieuses, mais il est trop tard pour changer de direction : l’inertie est trop importante… Il serait simplement plus satisfaisant d’être du côté des élus au départ, et des vainqueurs, à l’arrivée…

        1. Dr Slump

          0ui, je partage cette vue, mais une guerre civile justifierait justement toutes les plaisantes choses déjà citées, sans compter coup d’état, loi martiale, bref, tyrannie, que nos socialistes auraient beaucoup moins de complexes à organiser que nos couillons de la droite UMP.
          Et de nos jours, avec tous les moyens techniques et militaires dont dispose l’état, il est beaucoup plus difficile de se tirer d’une tyrannie qu’avant. Bien des « révolutions » ont conduit à une forme ou une autre de terreur.

          1. HussardBleu

            Tout à fait… mais je n’ai pas franchement été élevé dans l’esprit : « je tends mon cou au couteau et je prie pour mon agresseur »…

            Je crois inévitables de multiples attentats meurtriers sur le sol national, et, à partir de là, la situation deviendra vite insaisissable. Le mépris inspiré à 75% des Français par la classe politique – selon des sondages constants – va conduire à une désobéissance civile généralisée, et tout pourra arriver.

            Je repense souvent à cette période de Mai 68, où j’étais adolescent, et plus occupé de filles que de politique : mais il est fascinant, avec le recul, de voir comment tous les fils de commande étaient détendus et ne répondaient plus, les hauts fonctionnaires – genre préfets, et autres Enarques – plus préoccupés à planquer leurs fesses qu’à assumer leurs tâches régaliennes… et il n’y avait en face que des monômes d’étudiants un peu excités….

          2. Nocte

            Les politocards ont déjà anticipé, les Lois sécuritaires sorties ces dernières années n’ont pas pour but de protéger la population (c’est l’alibi) mais l’oligarchie (rappelez vous, après les attentats, on parlait de la République en danger, pas du pays, ni de la démocratie).
            Quand je vois Valls qui est limite à nous dire que les phalanges sont presques à défiler dans nos rues et que, dans le même temps, un député vomit une loi renforçant les pouvoirs de la police ‘administrative ‘ (fut une époque on appelait ça une police secrète, mais ca renvoie à la stasie ou à la gestapo), aucune personne sensée ne ponderait pareille loi si le totalitarisme menaçait effectivement son pays…

    3. bigredebougre

      @ HussardBleu :
      2/ et une victoire, même partielle du FN, et ne serait-ce que par l’effet d’un programme aberrant à nos yeux, c’est un pas de plus vers l’effondrement d’un système que je vomis.

       » certes je concède que le programme FN n’est pas la panacée, dire que c’est aberrant est excessif puisque l’ on sait comment un programme d’opposition se réalise lorsqu’on est aux manettes, mais ce qui me désole le plus, c’est de constater que seul l’objectif économique (+ ou -) vous fait vomir, parce que vous croyez sans doute que seul cet aspect motive les français du camp FN ? D’ailleurs, quel pourcentage de français, tout confondu, s’intéresse à l’économie ? Allons, ce qui me fait mal au coeur (avant de vomir), c’est de me demander quel genre de français êtes-vous ?

      1. HussardBleu

        Quel genre de Français ? quelqu’un qui pense que le libéralisme à la Reagan, revendiqué par JMLP, a disparu du programme de MLP, et qui le regrette.
        Lire les intentions programmatiques de M, c’est, au choix, y voir un virage vers la gauche dogmatique, ou un expédient, attrape-gogos, pour être élu. Les deux me déplaisent…

        Mais si le virage dogmatique est sincère, il ne fera qu’aggraver la situation actuelle, et précipitera la faillite d’un ordre mélangeant capitalisme de connivence et gauchisme de salon qui me révulse.

  9. pouf pouf

    Lorsque le ciel était léger, quand les étoiles n’y pesaient pas plus qu’une photo d’étoile au creux d’autres mains, la quatrième dimension n’alourdissait pas encore les rêves enfantins. Puis, à la lueur des néons les yeux s’indisposent, le gris dégoulinant n’est finalement pas si rose. C’est con de mettre ça au début, je devrais me le garder pour la fin, c’est pas mal pour clore un débat poétique et s’en aller comme un prince avec un angle de cou à quarante cinq degrés. Surtout qu’aujourd’hui, par hasard, on m’a lu une blague de kierkegaard : « ma façon d’envisager la vie est complètement absurde. Un esprit méchant, je suppose, a mis sur mon nez une paire de lunettes dont un verre grossit démesurément et dont l’autre rapetisse dans les mêmes proportions », autant ça m’a fait énervé d’avoir acheté les dernières notes éparses de wittgenstein, autant pour kafka et kierkegaard les éditeurs ne se sont pas foutus de la gueule du monde … tout ça en racontant l’internement de swift dans la structure pour imbéciles à laquelle il avait déjà légué un tiers de sa fortune avant sa mort… bon, pour le ciel léger, le poète, que kierkegaard compare aux suppliciés cuits à petit feu dans le taureau de phalaris dont les gémissements au travers des flûtes plantées dans la naseaux de la marmite bestiale produisent des sons harmonieux, repassera. C’est pas le même mec qui avait écrit le traité du désespoir ? Une petite note de légèreté avant de partir … miiiiiiiiiii.

          1. Pheldge

            Une « intermittente du spectacle » 😉 🙂 une collègue de Zara Whyte ,et de Tabatha Cash.
            Je crois qu’elle a eu un « Hot d’Or » 🙂 dois-je expliciter ?

              1. Pheldge

                Tu es sûre ? tu ne veux pas une « étude comparative » des suce sus-nommées ? 😉 🙂
                Même pas pour agrémenter les discussions sur l’oreiller avec Doublevépé ( In inglishe Dobleyoupi ) ? 🙂

                1. Pheldge

                  Merci pour ce soutien. Dame Berline Teutonne, n’a pas trop le goût à la plaisanterie ces temps-ci ! La lune, l’éclipse etc … 🙂

                  1. Pheldge

                    Même pas de majuscule ? on a ses nerfs ? encore ? 😉 🙂

                    PS: les smileys indiquent un ton d’aimable plaisanterie. Je précise.

                    1. Black Mamba

                      Tant qu’il y aura des  » Doublevépé » ou des « Dobleyoupi « , la princesse ne cause pas au réunionnais…
                      Na!

  10. Le Gnôme

    J’ai voté. Je suis dans un canton qui est communiste depuis 1945, et si pour un autre je me serais abstenu, je vote à chaque fois qu’il faut essayer de virer le bolcho. C’est stupide, les autres ne valent pas mieux, mais je hais vraiment les communistes, c’est primaire et viscéral. S’il est battu au premier tour, je laisserais les autres se débrouiller sans moi.

    Un bon communiste est un communiste battu.

    1. RBF

      Je suis dans un canton qui a toujours été à droite (effets de bord liés à la Suisse toute proche), et je suis à peu près certain que mon canton n’est pas si différent du votre (gestion catastrophique, emprunts toxiques, on a droit à tout aussi).

      Cela dit, je vous comprends. Pire qu’un communiste, je crois que cela n’existe pas.

            1. Higgins

              C’est évidemment la même engeance mais le communiste a pour lui quelque chose de naïf, les lendemains qui devraient chanter, qui le rende quelque part « touchant ». Le socialiste, lui, est par essence retors et malhonnête. En clair, je confesse que, pris dans un certain contexte, j’aurai pu être communiste. Socialiste, jamais.

          1. HussardBleu

            Bah! la nuance est fort mince parfois : un Socialiste marxiste vous expédiera par des Juges aux ordres, le Communiste prendra simplement moins de gants… Mais le Socialiste modéré (genre MRP) garde des Sceaux en 44/45, vous dira que, loin d’être laxiste, c’étaient les Grands Ancêtres de 93 qui l’étaient, à côté de lui….

          2. Nocte

            Les socialiste vous tuent aussi mais sans vous ôter la vie :
            -vous êtes leur esclave, corvéable à merci, et en plus, vous devez les remercier de ne pas vous avoir buté, ils sont humains, eux.
            -si vous allez contre leur mode de pensée, on fera en sorte de vous faire passer pour une personne abjecte, on vous salira, on détruira les liens qui peuvent vous unir à d’autres personnes (vous envoyer en hôpital psychiatrique, vous retirer la garde de vos gosses, etc…), on ira jusqu’à détruire le fondement même de votre être : votre individualité.

          3. bob razovski

            Les socialistes ne vous tuent pas, car ils ont besoin de votre force de travail.
            Ils vous rincent, et vous jettent ensuite.

            C’est O Vitri qui écrivait (de mémoire) : le socialiste, c’est quelqu’un qui va te piquer ton argent en te reprochant la façon dont tu l’as gagné.

        1. HussardBleu

          Au fait, a-t-on des nouvelles de M. de la Pérouse? heu, non… je veux dire M. Stark ? il est bien taisant en ce rencontre : tiendrait-il un bureau de vote ?

          1. Aristarque

            Non, je n’ ai pas fait naufrage, Bourguignon ami. Quant à tenir un bureau de vote, il faudrait que l’ alternative soit puissamment injurieuse pour m’y résoudre, ayant renoncé à cautionner cette soi-disant démocrassie depuis 1983. Je suis simplement accaparé par la remise en route, après lourde intervention sur le moteur (chgt 2 couples piston/bielle sur 4, chgt de culasse, tvx périphériques comme débranchement de l’ antidémarrage codé et autres menues joyeusetés dues à une casse moteur par décalage -et non rupture- de la courroie crantée de distribution) de mon Ducato (format très au dessus du Doblo). Ledit moteur tourne mais la batterie est vidée et présentement en recharge…

              1. HussardBleu

                La courroie de distrib qui casse, c’est toujours un vrai plaisir…moi, j’suis pour les chaînes, comme BM pour WP…

                1. Aristarque

                  Je suis bien d’accord avec toi quoique là, c’est surtout dû à une conception fantaisiste du système de tension de courroie. Il demeure intégralement soumis à la seule tension d’ un ressort sans possibilité de blocage ferme à rebours d’ une foultitude d’ autres moteurs. J’ai donc apporté des modifications maison pour pallier cette hérésie mécanique. Pour le prochain utilitaire de ce format, je retournerai chez Ford (où ils en sont bien revenus de la courroie crantée) ou chez Mercédès où ils n’ y sont jamais allés. Mais il est très difficile de trouver du Mercedes à prix raisonnable avec un kilométrage décent et je n’ai besoin d’un fourgon que pour peu de mes chantiers, savoir chgt de fontes pour un métrage conséquent ou ballons ECS >150L. Sans compter qu’ il faut garer les 4,95ml du bouzin, ce qui en IDF est plus facile pour dire qu’ à faire…

                  1. Pheldge

                    T’as envisagé la location ? si c’est pour une usage peu fréquent. En plus les loyers passent intégralement en charge, pas d’investissement, pas de croumir à la ke-ban , amortissements foireux, et de débours constants …

                    panses-y Penses-y ! 🙂

                    1. Aristarque

                      Oui mais cela pose énormément de problèmes concrets : réserver, aller prendre et rendre un fourgon quand le loueur n’ est pas à coté de chez toi, bouffe un temps non négligeable. Le fourgon n’est pas aménagé si bien que tout mettre en vrac consomme beaucoup de place sans compter les risques marchandises ou véhicule (une rayure est vite arrivée comme un coup de portière). Cela pose aussi des problèmes de planning. Pas souvent pour moi veut dire 10% du temps. Soit de l’ ordre de 20 à 25 jours d’ utilisation par an pour un budget location correspondant dans les 2.000€Ht. Rappel pour les novices : louer un utilitaire en semaine coûte beaucoup plus cher qu’en WE puisque les loueurs savent que ce sont les entreprises qui les consomment à ce moment. Avec ma méthode, achat d’ occasion pour une utilisation potentielle sur cinq ans revient à moins de 1.000€/an, assurance comprise avec l’ énorme avantage de pouvoir en disposer ad libitum…

                    2. HussardBleu

                      Ad nutum, voui… sans compter le raffinement – dans l’expectative de compensation d’âmes câlines – de pouvoir montrer à Madame Stark des jointures écorchées (putain de goujons de culasse qui cèdent quand on s’y attend le moins) et ce dos brisé par le poids de ladite culasse…

                      Tout cela – ce sacrifice de pélican – pour qu’elle puisse nourrir sa marmaille, et acquérir tous les colifichets, brimborions, et autres pendeloques que le genre 1 affectionne si particulièrement…

                    3. Aristarque

                      Werther, ad nutum implique une notion de diktat. Certes, ce n’est qu’ une machine sans esprit ni âme qui ne peut donc apprécier la différence que j’ y vois… Toutefois, il me plaît de les ménager, mes montures, pour qu’ elles m’ emmènent loin… 😉

            1. gameover

              Harry c’est le tendeur qui a pété je suppose ?
              Je te trouve bien courageux… Pourquoi pas un échange standard du moteur nu… 2,500E HT maxi.

              1. Aristarque

                Non, ce n’est pas le tendeur. C’est juste la courroie qui s’ est décalée d’ un ou de quelques crans, suffisamment pour que les soupapes des cylindres extrêmes disent bonjour aux pistons,ceci a 153.000 kms d’origine.
                Quand j’ai ouvert le moteur pour évaluer les dégâts, j’ai retrouvé la distribution « en place » comme si de rien n’ était. La courroie avait bien été changée à 110.000 kms comme me l’ avait indiqué le vendeur ainsi que le galet tendeur, comme leurs aspects l’ indiquaient. Mais pas ce système de tension auquel j’ai apporté une modif permettant maintenant de le bloquer. J’ai aussi découvert que ce moteur avait déjà du subir une casse car le numéro de fonderie du bloc correspond au millésime du fourgon (2000) mais la culasse HS avait été fabriquée en 2004. Le choix de l’ échange standart était possible mais pour beaucoup plus cher que ce que tu indiques, dans les 3.200 € HT, non posé évidemment. Soit largement aussi cher que ce fourgon acheté deux ans auparavant… Comme j’ ai trouvé d’ une part, une culasse d’ occasion en bel état puis un bloc moteur aux pistons bielles en BE, cotes d’origine mais au vilbrequin peté (!!! – compte tenu de sa taille aux endroits les plus restreints et pour un moteur à ligne d’ arbres à cinq paliers), je me suis lancé là dedans. En fait, ce n’est pas plus difficile que pour une moto ou une voiture, sauf le poids, en particulier de la culasse.

            2. bigredebougre

              Aristarque :  » …dues à une casse moteur par décalage -et non rupture- de la courroie crantée de distribution) de mon Ducato (format très au dessus du Doblo). Ledit moteur tourne mais la batterie est vidée et présentement en recharge… »

              -cela me rappelle l’histoire du gars qui avait toujours une batterie défaillante au démarrage de son diesel et qui réclamait un pousse-pousse pour lancer sa caisse et ensuite embrayer en seconde…mais bon, c’est pas ton cas ..

    1. LaVitreCassée

      La nouvelle stratégie du front de gauche (soufflée par Mélenchon):

      « Se faire prendre en photo avec un « Buisson » »…;)

      1. pouf pouf

        Le front vert : deux qui voient de loin, deux qui voient de près … une équipe gagnante pour regarder attentivement l’avenir où qu’il se trouve ; une alternative à quoi au fait ?

      1. Aristarque

        On croirait revoir les acteurs d’ un clip FDG ou PC de la dernière fête de l’ Huma qui sur jouaient un côté populo, réclamant le respect de leurs droâââts…. 😈

        1. balt

          LOL!maintenant essayons d’imaginer la carrière professionnelle de ces candidats:profs?inspecteurs des impots?agents territoriaux?

        2. bob razovski

          C’est marrant, mais quand je vois ce genre d’affiche, c’est pas dans l’urne que j’ai envie de balancer ma colère…

          Au delà de ça, c’est marrant de montrer aussi clairement le motif du veautant frouze : la colère.

          Voter sous l’emprise de la colère est aussi con que de diriger un pays à l’émotionnel (et au sondage). C’est pourtant tout ce qui reste de ce pays.

  11. carpe diem

    Il n’y a pas de solution magique , vu l’incurable nullité et la suffisance de nos zélus l’abstention oui, mais ils vont toujours trouver le moyen de se glorifier d’un résultat même obtenu avec 60% de mécontents restés chez eux. Des élections en Grèce ? Le vociférant Mélanchon et sa clique s’en glorifient, ces abrutis sont rarement pris en défaut. La soupe est bonne mon commandant. Pour ma part, je me suis déplacée car j’en ai plus qu’assez de me sentir humiliée dans mon propre pays, la plupart des professions de foi reçue dans la boîte à lettres reprennent les mêmes poncifs : »le vivre ensemble » (là je sors mon fusil), les « logements pour tous », « du social et encore du social », donc j’ai bien compris que je vais me faire entuber profond, et comme le proclamait une banderole de manifestant anti RSI « je n’ai plus besoin de sexe, l’état m’en………tous les jours » . Le FN comme les autres : MLP n’a aucun programme économique qui tienne la route et le peu que j’ai lu se rapproche de l’extrême gauche, le FN sera corrompu comme les autres, le « tous pourris » n’étant qu’un fonds de commerce comme les autres. Alors pourquoi me suis je déplacée? Je suis allée voter FN pour faire ch……tous ceux qui nous prennent pour la France d’en bas, pour des fachos dès qu’on parle immigration, des gens stupides qui ont « un sentiment d’insécurité », des « a priori sur l’immigration » et « beaucoup d’idées reçues sur l’excès de social ». Je vote FN pour montrer mon derrière aux « intellectuels arrogants » qui vivent dans le luxe et viennent me donner des leçons de tolérance et parce que c’est tout ce qui me reste dans cette fausse démocratie, un peu comme on fait une mauvaise farce à un gros connard qui vous méprise, en toute connaissance de cause. Bon dimanche à tous, je vais me marrer devant l’éclipse définitive de PS annoncée pour dimanche prochain.

      1. HussardBleu

        J’avais bien compris, mais avec la photo, c’est bien plus drôle…. et je dois avouer qu’ils me plaisent tous… comment ne pas se sentir fier d’être citoyen d’un pays tellement brillant et puissant et toussa, qu’il peut se permettre de faire élire des êtres aussi disgraciés?

        1. gameover

          On avait dit « pas le physique ni les habits »… mais c’est vrai que les idées passent mal dans un photo… alors on s’appuie sur ce qui reste…

          1. Pheldge

            Les cheveux long, la barbe pour l’un le style relâché , cool , les longs foulards … ça coinche le « Baba cool » rescapé de 68 , des communautés du Larzac et recyclé désormais dans l’écologie et le bio ( avec toujours le socialisme généreux de l’argent gratuit des riches, en fond de tâche )
            Je les vois bien ,prof , travailleur social , ou associatif, voire bénévole … et ça continue de rêver à la fraternité universelle , à un monde sans argent où tous seraient heureux …
            Des neo-hippies ! 🙁

              1. Pheldge

                Baba cool , ça date de 1975 ! je pensais qu’il y aurait un nouveau qualificatif pour cette espèce … persistante ! dont les repousses nous donnent des Zadistes !

  12. Claribelle

    Le seul truc vraiment rigolo dans cette élection, c’est la parité qui va automatiquement virer un bon petit tiers de conseillers généraux sortants (qu’ils soient de gauche ou de droite). Il n’y avait que 18% de femmes en moyenne, il y en aura 50%. Donc des 82% de sortants hommes, 32% au minimum n’ont pas pu se représenter.

  13. Nocte

    J’adore l’article sur le vote du doublement de l’indemnité… Un vrai concentré de foutage de gueule.

    « Oh les gars, c’est pas pour nous que nous faisons ça, hein ! Non, c’est pour ceux du privé qui souhaiteraient s’engager. »

    Une bonne corde, mais avant, destruction des genoux avec une faucille et un marteau, c’est bien tout ce que cette bande raclures mérite.

    1. vengeusemasquée

      Sachant que déjà bon nombre d’entre eux bénéficient d’emplois fictifs dans des administrations diverses et variées (pas la peine de contester, je sais de quoi je parle), la vie est vraiment dure pour les élus de la ripoublique.

  14. RBF

    Avons voté, Monsieur et Madame RBF.

    Nous avons fait l’effort d’aller à la mairie, nous en sommes fiers, car nous nous sentons tout de suite plus républicains-écolos-bisous-Charlie-responsables.

    Aucun chaton n’a été martirisé durant cette votation. J’ai juste intoxiqué l’atmosphère de millions de tonnes de CO2 avec ma salle bête de voiture à essence qui refuse obsténiment qu’on lui mette du gazole dans le réservoir.

      1. RBF

        Et nous ne nous sommes pas gênés, chère BM. Cela m’a coûté deux feuilles A4, mais notre devoir de citoyens républicains est sauf.

        Je suis allé avant ma douce (car il y en faut bien un pour garder les tétards qui pour certains, sont les enfants de la ripoublique avant d’être les notres), et un ancien m’a prié de bien voter. Je lui ai répondu « comme d’habitude », tout en lui montrant mon bulletin de vote spécial valable partout en France.

        Ma femme, parvenue funeste qui a osé fricoter avec un frontalier franco-suisse, horreur, malheur, a mis très exactement dans l’urne le même bulletin que moi.

      1. RBF

        Ok, j’ai fait une faute à « martyriser », je le reconnais. J’accepte le rappel à l’ordre, mais je ne vous raterai pas dès que vous ferez le moindre écart, même s’il est involontaire. Bon dimanche.

        1. Aristarque

          Ouh, qu’ il est grincheux! J’ai appuyé sur le martyre de Laure pour ignorer obsteniment et salle en adjectif… Je faisais juste un clin d’œil à un propos éducatif adressé au galapiat de ce blog : Calvin, laissé ici, il y a trois ou quatre jours. La prochaine fois, je mettrai un smiley bien qu’ honni par Bonsaï qui n’ entend guère pour autant l’ ironie de textes qui s’ en dispensent selon son voeu. Et rassurez-vous, d’ aucuns peuvent témoigner que lorsque fôte, je commets, j’ en suis marri à me recouvrir de cendres publiquement en pénitence. 😉

          1. RBF

            Nan t’inquiète, je ne suis pas si grincheux que je n’en ai l’air.

            Et la philososophie, c’est n’est non plus ma tasse de thé, je préfère les sciences.

            A la limite je comprends mieux les smilies qu’un belle phrase, pardonne mon ignorance.

  15. NicolasPimprenelle

    Vous avez bien raison sur le fait que les français ont les élus qu’ils méritent.
    Je l’ai répété plusieurs fois, sur ce blog notamment.

    Sur un autre plan, je plussois également sur la « professionnalisation » du la fonction élective.
    Pour l’anecdote, au cours de ma carrière j’ai connu des élus qui demandaient, comme les agents, une prime de fin d’année.
    Il avait fallu leur expliquer avec moult arguments juridiques que cela n’était absolument pas possible.
    Ils n’ont pas compris pourquoi, d’une part, et d’autre part ils ont demandé comment modifier la réglementation afin de prévoir ce versement.
    Les élus locaux se comportent réellement comme des petits rois.
    Récemment, un maire de ma région n’a toujours pas compris comment il était possible que la justice l’ait condamnée à l’inéligibilité pour abus de pouvoir, alors qu’il modifiait le PLU afin de rendre constructible un terrain pour y faire construire son nouveau magasin …

    Il est toutefois possible que lorsque l’argent des autres sera épuisé, on puisse s’attendre à une prise de conscience collective … et encore, ce n’est même pas certain …

  16. Dominique

    Vieux slogans enc.. euh eculé!favorable a aller voter « voter c’est abdiquer,voter c’est etre dupe »..ah non m..!cui-la c’est Elisée Reclus,bien bon homme il fut!
    Alors le slog c’etait,un bout seulement « voter participe au fruit de l’expansion de la nation »le fruit?quel fruit?la poire!la poire allant voter! (Zo d’axa;pas tellement connu ce bon homme!contemporain de Reclus,Mirbeau,lui allant a la pêche 😉 )
    Fruit d’la nation..pfttt!usufruit ouais!vampire!sangsue!moi,d’abord,j’voterai quand on sera dans une a-cratie!

  17. marvelal

    Bon, j’y ai été quand même, je n’avais pas besoin de mettre quelque chose dedans, l’enveloppe était marron clair couleur de merde en elle même et je l’ai évacuée dans l’urne par les ‘voies naturelles’. A partir du moment où tu signes le registre, c’est que c’est compté ! On ne peut pas nier plus de 50 % d’enveloppes vides ou de bulletins spéciaux H16 alors que si tu n’y vas pas on peut te les ‘chier’ (les enveloppes) dessus.

      1. LaVitreCassée

        Les « courtisans de popularité » comme disait F.Bastiat dans « l’état »… Promettre pour se faire élire, en sachant qu’on ne pourra pas « tenir »!

  18. David

    Pendant que les retraites servies par les régimes généraux baissent, les députés se votent une hausse de leurs retraites.

    Alors que des millions de gens galèrent pour trouver ou garder un salaire, les députés repoussent une proposition de baisse de 10 % de leurs indemnités (dont une grande partie ne fait l’objet d’aucun impôt, car non-considérées comme un salaire).

    Après avoir voté une diminution de la durée d’indemnisation chômage du régime général pour le vulgum pecus, les députés SE votent (ce sont eux qui font la loi, hein ?) un doublement de leur durée d’indemnisation ; alors même qu’ils ne cotisent que des clopinettes (27,57 €, cf : http://www.ifrap.org/emploi-et-politiques-sociales/un-point-sur-lallocation-chomage-des-deputes).

    etc.

    Ca va durer encore longtemps ?

    Pendant combien de temps allons-nous permettre aux « élus » de SE voter leurs propres rémunérations sans aucun contrôle ???

      1. Duff

        C’est pourtant clair : Tous les candidats aux élections ne sont pas à foutre dans le même panier. Localement il y avait de l’enjeux chez moi bien qu’on ne connaisse pas les attributions exactes de ces futurs élus. Cette élection est un foutage de gueule intégral mais pour quelques raisons purement locales, je me suis rendu aux urnes pour voter pour la première fois depuis 3 ans pour un parti – une coalition pour être précis – opposée au gouvernement actuel. Je pense que l’abstention modifie les discours politiques plus vite que le vote (hors blanc et nul) mais qu’à terme ça se paie. Arme délicate dans l’utilisation..

        1. LECOMTE René

          Moi, idem. Dans mon canton, un agriculteur, vraiment droit dans ses bottes et qui ne se fait pas d’illusions sur ses futures attributions, mais avec un bon sens du terroir, sachant qu’il devra se battre contre tous les travers des diverses administrations, d’une part, et une énarque, du camp du bien forcément, avec emploi à Bercy, et qui explique que le haut débit est nécessaire pour gérer son canton à distance par mail (bonjour la proximité, la pauvre, elle est obligée d’habiter Paris à cause de son petit job).
          Résultat, notre crâne d’œuf est admise au second tour, pour moins de 100 voix. FN éliminé avec la règle des 12,5 %, à un poil près.
          Nos moraliste du camp du bien, si sûrs d’eux, savent-ils ce qu’est la honte ?

  19. vengeusemasquée

    Le bureau de vote est trop éloigné de chez moi vu que j’ai déménagé récemment et je ne voudrais pas polluer davantage les Parisiens en sortant mon abominable véhicule diesel. Je reste donc chez moi. Dommage. 😆

    1. Black Mamba

      Tout comme toi, je ne vais pas prendre l’avion pour aller voter et encore moins en voiture … Il faut penser à GAÏA :mrgreen:

        1. Duff

          Manu police française a rameuté toute la gauche contre le mal absolu. Ceci dit, vu l’écart et les réserves de voix, la gauche sauve sa peau au premier tour pour se faire massacrer au second. Et ceci est plaisant quoiqu’on pense de l’opposition calamiteuse.

  20. Adolfo Ramirez Jr

    Prendre un billet d’avion à plusieurs milliers d’euros pour aller voter pour des gens eux-mêmes responsables de mon exil…
    C’est un peu comme faire creuser sa propre tombe au condamné non?

  21. Pheldge

    y’a pas d’ambassade ou de consulat près de chez toi ?
    Remarque, si tu étais en délicatesse avec disons, le Fisc et tout ça, on comprendrait que tu la joues profil bas … 🙂

  22. Adolfo Ramirez Jr

    j’irai au consulat pour le 14 juillet histoire de boire un coup. Souriez, c’est vos impôts qui payent les ptits fours.
    Mais on ne vote pas au consulat pour un scrutin local, il n’y a pas de département des français du Pérou 😉

      1. Adolfo Ramirez Jr

        J’ai jamais payé d’impôt. Logique j’ai jamais trouvé de travail.

        Enfin si j’en ai payé, des impôts, à la mort de mes grands parents: taxer ce qu’il reste après une vie de ponction, pour mieux empêcher l’enrichissement d’un père de famille au RSA.

        Bref un jour j’en ai eu marre de passer mes journées entre mon ordi et ses jeux en ligne et le canapé face à ma télé. J’ai essayé ailleurs, mes parents m’ayant toujours élevé dans le doute sur l’avenir de mon pays et les mesures ruineuses que le socialisme mittérandien y a instauré. Si je ne gagne pas encore ma vie au moins j’en fait quelque chose.

          1. Higgins

            Ça doit être mieux que la Grance. Ne dit-on pas « C’est pas le Pérou » (sous-entendu, ça pourrait être mieux, comme au Pérou !).

          2. Adolfo Ramirez Jr

            La vie est moins chère, mais surtout vous payez pas des impôts pour tout ou rien. Ils ont eu de gros problèmes dans les années 80, hyper inflation, trois changement de monnaie à cause de cela… Depuis ils ont compris, des impôts légers et une monnaie stable et saine. L’économie tourne mais les politique ne viennent pas y mettre leur doigt et se contentent de détourner les budgets étatiques sans entraver la marche des petits et grand entrepreneurs.
            Niveau sécurité, c’est pas pire que la France même s’il y a beaucoup de délinquance armée (attaque de boutiques et resto à main armée, extorsion de fonds par menace, etc).

  23. nico

    « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres n’est pas victime, il est complice. »

    Georges Orwell

    1. Honorbrachios

      Mais il est conditionné comme dans « Le meilleur des mondes » – hormis le fait que ça ne se passe pas au berceau mais tout au long de sa vie, tous les jours, partout, tout le temps…donc il croit juste avoir un libre arbitre mais en fait il ne l’a absolument pas, tout est faux

  24. petit-chat

    Un article qui n’est pas mal, mais c’est les commentaires qui valent le jus, dignes de ce site.
    http://24heuresactu.com/2015/03/10/hollandie-les-taux-catastrophes-nen-finissent-plus-de-grimper/
    Un extrait du commentateur Urbon :

    … »1- Il n’est pas raciste. La preuve, il accueille n’importe qui en France, sans aucune discrimination. Terroristes islamistes, familles polygames du tiers-monde, peu importe. On peut toute fois lui reprocher d’avoir laissé à la porte quelques malades atteint du virus Ebola… Peut encore mieux faire !

    2- Il n’est pas sexiste. C’est évident, il est à l’écoute des féministes et leur donne satisfaction sur tous les points. Législation sur l’avortement, le mariage, etc. Il traîne un peu les pieds sur le GPA mais ça viendra en son temps.

    3- Il n’est pas capitaliste. Ainsi, pour faire taire les mauvaises langues, il s’est montré intransigeant avec ceux qui travaillent, non seulement en partageant équitablement leurs revenus avec la racaille des cités et autres intermittents du spectacle, mais aussi en finançant des emplois que personne ne pensait à offrir faute de rentabilité. Encore un effort et le taux de chômage permettra de faire voler en éclat cette stupide barrière qu’est le SMIC, puis de mettre en place un système d’aides sociales complémentaires du revenu. » …

  25. petit-chat

    Pour illustrer l’article :
    [img]http://www.xxximagehosting.com/images/ECNkIqbCtE/votemoutons___wJAYEhjEn7.jpg[/img]

  26. Nico 13

    Hé bien personnellement, je ne suis pas allé voter.
    C’est la première fois que ça m’arrive.
    J’ai vu cependant qu’au second tour, il y aura un duel UMP/FN.
    Du coup, j’hésite à y aller.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.