Plan racisme et petits fours

Il fallait bien au moins ça : vendredi dernier, alors que le pays se remettait à peine du vote en première lecture de la Loi Renseignement, Manuel Valls présentait à Créteil un vaste plan de communication destiné à mobiliser les médias sur d’autres questions que l’économie, le chômage, le respect de la vie privée ou l’effondrement du système de santé ou d’éducation en France. Et comme sujet principal de diversion, le premier ministre a choisi la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Normal : pour notre tremblotant premier ministre, le racisme n’a jamais été aussi fort dans le pays. À l’écouter, des hordes barbares n’ont jamais été autant prêtes à déferler sur la nation que maintenant : pour lui et grâce au Gouvernotron 2000, un instrument de mesure extrêmement avancé et particulièrement précis, « le racisme augmente de manière insupportable dans le pays », ce qui l’a même poussé à déclarer, tout de go :

« C’est ce que j’ai voulu résumer à la tribune de l’Assemblée nationale, le 13 janvier, en disant simplement que les Français juifs ne devaient plus avoir peur d’être juifs. Et que les Français musulmans ne devaient plus avoir honte d’être musulmans. »

Quant aux chrétiens, en revanche, ils peuvent continuer à fouetter silencieusement. Ça tombe bien : c’est ce qu’ils savent d’ailleurs faire le mieux, rester silencieux, grâce à une presse qui saura se garder de relayer les éventuelles remarques qu’ils pourraient faire à ce sujet, ou qui, le cas échéant, montrera par d’habiles sous-entendus que pour ces catégories-là, le problème n’existe pas ou est très grandement exagéré, allons allons, ne nous emballons pas :

De toute façon, on ne les écoutera pas, parce que Manuel et sa clique ont du giga-pain sur la méga-planche : selon le commode Observatoire de l’Islamophobie, au premier trimestre de cette année, 226 actes anti-musulmans ont été recensés, soit six fois plus que sur la même période de l’an dernier. Quant aux actes antisémites, leur nombre a doublé l’an dernier par rapport à 2013. Pour les statistiques concernant les cimetières profanés ou les églises brûlées, nous attendrons sagement (et silencieusement, bien sûr) le décompte officiel que le Ministère de l’Intérieur tient probablement à jour scrupuleusement. Il sera relayé par toute la presse, promis juré.

Comme on le voit, tout ceci justifie apparemment que le gouvernement, premier ministre en tête, se mobilise comme un seul homme pour lutter contre ce nouveau fléau qui serait lié, d’après la fine analyse de Manu, à « une France travaillée par le populisme ». Alors, comme il y a « urgence à passer de l’indignation – trop souvent insuffisante – à l’agitation l’action », Manu la bricole a dévoilé le plan B. Pour rappel, le plan A, c’était celui qui consistait à avoir du changement maintenant avec (enfin) une France apaisée, mais comme ce plan a explosé en vol quelque part entre mai 2012 et janvier 2015, et à plusieurs reprises, il a fallu improviser.

valls lutte contre le racisme

Ce qui ne veut pas dire qu’on va simplement faire comme d’habitude, c’est-à-dire distribuer un dossier de presse et quelques petites brochures colorées, organiser une ou deux conférences de presse avec buffet, petits fours et quelques personnes impliquées dans la Grande Cause devenue Nationaââale pour l’occasion. Non. Cette fois, et comme la France n’est pas encore tout à fait à 100% de dette par rapport à son PIB, on va mobiliser 100 millions d’euros de la poche des autres (youhou, c’est de vous qu’il s’agit !) sur trois ans.

Bien évidemment, le site gouvernemental ne s’étend pas des masses sur les différentes affectations de tous ces beaux millions trouvés on ne sait trop où dans un budget en déficit de plusieurs dizaines de milliards, mais on comprend de toute façon qu’à part asperger encore un peu plus quelques unes des associations amies déjà largement subventionnées, créer l’inévitable commission Truc ou demander un rapport Machin, et – bien sûr ! – cramer le reste en communication sur papier glacé, il n’y a guère d’autres choses possible pour nos dirigeants ; soyez d’ailleurs assuré que si combattre le racisme ou l’antisémitisme efficacement consistait à produire des boules de gomme, le gouvernement s’y serait déjà mis. Et avec 33 millions d’euros par an, mine de rien, on peut faire pas mal de boules de gomme trucs… En matière de lutte contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme, bien sûr, mais aussi, et surtout, ne l’oublions pas, en matière de publicité, de conférences de presse, de petits fours et de brochures colorées, qui sont ici le nerf de la guerre de l’opération ministérielle du J’Occupe Le Terrain Avec Ma Nouvelle Marotte.

Accessoirement, on va renforcer les sanctions, notamment en passant dans le domaine pénal ce qui avant était du domaine de la presse. Cela ouvre la voie à d’intéressantes perspectives, comme la comparution immédiate, et la possibilité de mettre les suspects en garde à vue. Oh, que voilà bonne nouvelle qui va donner une nouvelle latitude aux parquets ! De l’aveu même d’avocats spécialisés, cela donnera l’occasion aux procureurs, en fonction des tribunaux, de choisir de réprimer plus fortement certains délits que d’autres, ce qui pourrait porter atteinte à la liberté de la presse. Franchement, est-ce bien gênant, au point où nous en sommes ? Mieux : n’est-ce pas l’effet recherché ?

Ah, décidément, toute cette jolie communication, toute cette agitation citoyenne et musclée, le tout pour un prix modique et un impact sur le monde réel encore plus modique, ça me rappelle quelque chose … Ah oui, c’était il y a bien longtemps, il y a facilement deux mois, moment qu’avait choisi Taubira pour … renforcer l’arsenal antiraciste. Doit-on voir dans la récupération de Valls une nouvelle disgrâce pour la Garde des Sceaux ?

taubira vite renforcons arsenal antiraciste

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires217

  1. Le Gnôme

    C’est hallucinant. 100M pour l’antiracisme, quelques myards promis par notre présigland hier pour les d’jeuns, du fric par ci, du flouze par là comme s’il en pleuvait, comme si le déficit était une abstraction et la dette une illusion. Le monde où vit le politique est un monde parallèle où le brouzouf pousse sur des arbres..

    Et on se gausse des Grecs, nous serons les prochains sur la liste.

    1. Black Mamba

      Oui, nous serons en effet sur la liste, le peuple est étouffé par cette augmentation sans fin des impôts, notre économies essoufflées par les taxes et là on nous parle qu’il faut encore arroser de notre pognons des chimères …
      Raz le bol …
      Ces dirigeants, tous confondus, ne pensent qu’à leur image, aux prochaines élections, il faut arroser leurs électeurs parasites tant pis pour la classe des travailleurs , et oui nous sommes minoritaires face à la horde de parasite qui profite des largesse de l’Etat .

      1. Adolfo Ramirez Jr

        à part la Grèce, le Portugal, l’Irlande et l’Espagne repartent sur de bons voire très bons rails. Il n’y a que nous pour suivre le chemin inverse, alors que « l’affreuse austérité » à montré ses effets.

    2. Kuing Yamang

      On nous dit que les races n’existent pas. Dès lors, je ne comprends pas pourquoi on consacre des millions pour lutter contre le racisme.
      C’est comme si on nous disait que les licornes n’existent pas, mais qu’on va quand même dépenser des millions pour lutter contre les dégâts qu’elles font dans les cultures agricoles. Mais bon, j’ai peut-être raté un épisode.

          1. Taisson

            @Higgins,
            Oui, mais le message à retenir est: « on à pas fini de vous raconter des histoires »…La chaîne officielle de la Boboïsation du pays nous l’affirme cyniquement!!

        1. Kuing Yamang

          Oui mais on ne peut pas classer (arbitrairement ou pas) quelque chose qui n’existe pas. SI les races n’existent pas, le racisme non plus, il n’a aucun fondement, c’est donc un faux problème, du vent quoi, aussi il est inutile de dépenser du fric pour ça, voire même que les politiciens en parlent.

          1. gameover

            Les races posent effectivement un problème insoluble au socialisme puisqu’il ne peut y avoir égalité des hommes puisque des différences sont l’essence même des inégalités. Il est donc préférable de nier ce qui pose problème et donc niveler par le bas.

            Et pourtant on peut être inégaux sans pour autant qu’il y ait de supériorité.

            Quel est le con qui nous a pondu cette devise pour la république ?

            1. Adolfo Ramirez Jr

              Ils nient des lois aussi fondamentales que celles de la génétique.

              Je vois bien ici au Pérou, dès que les péruviens mangent quelque chose à base de lait, ils ne le digèrent pas, à cause du lactose. Les européens par contre ont développé une adaptation qui leur permet d’en manger même adulte.
              Par contre moi je ne digère pas les poivrons alors qu’eux en mangent à chaque repas.
              Chacun est adapté au milieu dans lequel il vit, cela créé des races, mais ne veut pas dire que l’une est supérieure à l’autre.

            2. Flash

              On est passé de l’indifférence aux différences (= peu importe nos différences) au déni des différences (= nous sommes tous pareils).

              Autant je conçois la première approche, qui me paraît saine, autant la seconde m’inquiète.

            3. Jeff84

              L’égalité au sens de la DDHC n’a jamais voulu dire égalité de fait, mais égalité de droit, ce qui n’a absolument rien à voir. Ce sont les socialistes qui ont perverti la devise de la république.

      1. Théo31

        +1000

        Les antiracistes sont les obsédés de la race/ethnie/couleur de la peau/etc. On ne peut pas dire que les races n’existent pas et prôner le métissage en même temps.

        En revanche, ces proxénètes ne crachent pas sur le pognon gratuit, d’où qu’il vienne.

    3. Woodi

      Il faut vraiment espérer que l’on soit « les prochains sur la liste » pour nettoyer à sec tout ce bordel. Mais l’imagination des gouvernants est sans limite et je suis très pessimiste sur l’éventualité d’un dénouement salutaire. Ça peut durer encore 20 ans à bricoler des budgets à la petite semaine. C’est sans limite.
      Et si vous voulez me remonter le moral, vous êtes les bienvenus. 😉

    4. Higgins

      Nous assistons en direct à la création d’un délit d’opinion. Inquiétant. C’est d’autant plus imbécile comme mesure que ça n’empêchera aucunement ceux qui se prétendent ouvertement racistes de le rester. Un peu comme la loi sur le renseignement qui n’aura aucun impact sur le terrorisme.
      Va falloir surveiller de près les blagues douteuses et éviter de posséder des ouvrages subversifs comme « Tintin au Congo » (sauf si on est un chercheur agréé par le campdubien).
      Je rêve d’un premier amendement à l’américaine.

      1. Flash

        Vous rêvez debout. On liquide la liberté de la presse et la liberté d’expression.

        La presse est tenue par les couilles par les subventions.
        On a du délit d’apologie du terrorisme et de l’anorexie, du blocage administratif, de la boîte noire, du délit d’opinion divers et variés.

        Un dictateur arriverait au pouvoir qu’il n’aurait pas à changer une virgule dans nos lois pour faire régner la terreur. Il n’aurait qu’à appliquer strictement le droit……….

        1. Higgins

          Sur la vacuité des journaleux nationaux, le billet de Philippe Bilger sur son voyage à Béziers est à lire: http://www.philippebilger.com/blog/2015/04/exploration-en-territoire-bitterois-.html

          Sinon, sur le texte de loi sur le renseignement, un point de vue intéressant sur l’Opinion: « …Le texte du gouvernement, qui a déjà été amendé par la commission des lois, intègre probablement aussi des demandes formulées par les services du ministère de l’intérieur visant à régulariser des pratiques existantes, mais « a-légales »…Le texte présenté renforce ce contrôle, avec la création d’une commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). L’une des questions soulevées par les critiques est celle du rôle du juge et du contrôle juridictionnel. Nous aimerions insister sur l’idée que le renseignement relève de la police administrative – c’est une activité de prévention – et non de la police judiciaire. A ce titre, il relève du juge administratif, donc du Conseil d’Etat et non des juges des magistrats de l’ordre judiciaire. C’est une tradition française parfois mal comprise, que le Conseil constitutionnel pourra confirmer s’il est saisi de la loi votée. » (http://www.lopinion.fr/12-avril-2015/espionnage-democratie-couple-en-permanence-tension-23210)

          Pour ma part, je considère que le Liberté n’est pas sécable.

      2. DoM P

        Puisqu’on vous explique, depuis des années, que le racisme n’est pas une opinion, mais un délit ! Faudrait que ça rentre, tout de même ! Z’êtes belge, ou quoi ?

  2. Charles

    Ils cherchent à distraire l’opinion devant leurs échecs, ils ne savent rien faire alors ils cherchent à faire du marketing, domaine préféré des bulots.

  3. Royaumont

    Lutter contre le racisme, ça c’est du projet politique à la hauteur de la situation. C’est vrai, dire qu’on est en train d’importer tout les conflits du monde, c’est pas bien, c’est raciste. Dire qu’une telle masse de population (on parle de 500 000 personnes), pas tout à fait pacifique, ça ne représenta aucun danger. On a le choix entre leur donner des moyens de subsistance, à grands coups de milliards ou accepter qu’ils se servent, faute de pouvoir le leur interdire : c’est pas du tout inquiétant comme alternative.
    En plus, Manu coup-de-menton est totalement crédible, c’est bien connu, le PS n’est pas raciste, il ne pratique pas de racisme de classe, il ne désigne jamais de coupables comme les riches, indépendants, libéraux, chrétiens, etc… Ces groupes sont écoutés et respectés, c’est facile à voir. Et puis, le racisme de classe et le racisme éthnique, c’est pas pareil. Parce qu’on vous le dit.

    Avec ce bidule, au mieux ce sera 100 millions cramés en communication idiote, au pire cela renforcera l’arsenal répressif et arbitraire d’un état en pleine dérive totalitaire.

    1. Flash

      Les roms sont-ils des êtres humains?

      Visiblement non, puisque le même Gouvernement s’indigne contre le méchant racisme et le méchant antisémitisme et fait, par ailleurs, la chasse aux roms.

      Si je pars du principe qu’ils sont cohérents et qu’ils croient à leurs principes, que leur lutte contre le racisme est sincère, alors la chasse aux roms est une incongruité totale.

      Alors que si je pars du principe que ce sont des menteurs, des hypocrites et des lavettes, la vérité se fait jour : les gars sont probablement plus racistes que le français lambda, mais se parent des manteaux de la vertu quand cela peut leur être utile, leur permettant de prêcher la bonne parole et de dénoncer l’ennemi.

      1. Karamba!

        Que considérez-vous comme une chasse aux roms? Vous voulez dire faire respecter laborieusement une décision de justice qui consiste à libérer une propriété privée qui est occupée illégalement? Une vraie chasse aux roms impliquerait de virer du territoire tout contrevenant (mendiant, voleur…) qui ne respecte pas les accords de Schengen (libre circulation du moment où l’on a les moyens de sa subsistance). Et là en revanche on est dans la démission absolue (avec pour seule exception Leonarda et sa petite famille qui restent un cas spécial médiatisé).

        1. Flash

          Le harcèlement dont fait l’objet les roms est improductif. Détruire leurs bdionvilles pour les virer 500 mètres plus loin est une perte de temps et d’énergie.

          On peut aussi les renvoyer dans leur pays. Ils reviendront, ils reviennent déjà. La Roumanie n’en veut pas. On peut s’amuser longtemps à ce petit jeu de retour à l’envoyeur.

          Alors quoi? On continue comme ça éternellement?

          1. « Le harcèlement dont fait l’objet les roms est improductif. »
            Oui bon faudrait voir à pas verser non plus dans l’angélisme. S’il y a un harcèlement, il correspondrait assez bien au harcèlement que certains d’entre eux font subir aux populations installées.
            Encore une fois, si la justice et la police faisaient leur travail (ou pouvaient le faire, disons), il n’y aurait pas plus de harcèlement (ni d’un côté ni de l’autre) que de beurre en branche.

            1. Caton

              Il serait plus simple de laisser aux gens le droit de se défendre et de défendre leurs biens. La police intervient en quelques minutes quand les secondes comptent, quant à la justice, elle prend des années…

            2. Flash

              H16, le harcèlement des uns n’est pas exclusif du harcèlement des autres.

              Les roms sont une population à problème? Oui.
              Les roms font l’objet d’un acharnement improductif et inefficace? C’est également vrai.

              La Police n’a pas à jouer les déménageurs. Ils ont à lutter contre les cambriolages et les réseaux mafieux. Qu’un rom qui vole soit arrêté et condamné, je dis oui. Qu’on s’amuse à leur détruire 4 fois dans l’année leur bidonville pour un résultat nul, puisqu’ils vont 500 mètres plus loin, je suis réservé sur l’utilité de la démarche.

              1. « Les roms font l’objet d’un acharnement improductif et inefficace? C’est également vrai. »
                Non, justement. Lorsqu’une propriété privée est occupée par eux, qu’il y ait ou non cambriolage ou mafia, ça ne change rien, c’est bel et bien à la police d’agir pour les expulser. La propriété est un droit fondamental. Et s’ils s’estiment harcelés, c’est parce qu’on les retrouve systématiquement sur des lieux où ils n’ont pas le droit d’être. Et le fait qu’ils voient leur bidonville détruit 4 fois de suite est un problème qu’ils doivent régler eux. Si ma maison est envahie 4 fois de suite par le même individu, je m’attendrais à, 4 fois de suite, virer l’individu en question et le problème provient de cet individu, pas de l’acharnement que j’aurai à récupérer mon bien.

                Du reste, si l’expulsion était systématique et rapide,
                a/ ils n’auraient pas le temps de construire leur bidonville
                b/ ça finirait par se savoir et ils ne viendraient pas ou, alternativement, ne s’installeraient pas sur les lieux privés.

              2. Taisson

                @Flash
                Prends les donc chez toi, comme ça il n’y aura plus de « harcèlement » …
                Condamnés, puis aussitôt relâchés, Ou alors, carrément le procureur local demande aux parties lésées de ne pas porter plainte…(vécu près de chez moi) .
                Sans parler de l’utilisation systématique des mineurs pour endosser les délits..
                Désolé pour ces gens, mais quand dans le pays d’où ils sont issus, plus personne n’en veut ni ne les supporte, il y à tout de même des questions à se poser ??
                Leurs règles de vie communautaires sont considérées comme de la délinquance quasiment partout !!
                Quand à utiliser la police pour les évacuer des propriétés privées, c’est déjà très difficile à obtenir, mais il n’y à pas d’autre moyen, puisque toute action individuelle est interdite, et sévèrement réprimée.
                A part les adopter individuellement, il n’y à pas de solution…
                Mais il semble qu’à part pour leur distribuer l’argent des autres, il n’y à pas beaucoup de volontaires !

                1. Bruno

                  A propos des Roms.
                  La remarque sur les cueilleurs chasseurs est fort juste.
                  Vu de Sirius, la question serait apparue il y a de l’ordre de 5000 ans. Quand tous les groupes humains en étaient encore là en Europe, et nomadisaient au gré des saisons et des variations de ressources. Avec les premiers agriculteurs et sédentaires, l’espace de libre vagabondage et de cueillette sauvage s’est restreint progressivement, sur des siècles. Puis tout le monde a fini par s’y mettre. Tout le monde ou presque. Sauf les Roms justement.
                  La même séquence s’est rejouée en accéléré en Amérique du Nord en deux siècles. Les barbelés ont poussé sur la Prairie, les bisons furent mitraillés, et lorsque les Sioux s’attaquèrent aux vaches, on finit de les génocider en les parquant dans des portions de désert inhabitable.
                  Le problème est que l’Europe est trop petite, sur peuplée et sans désert type western.
                  Il est indémerdable à vue humanitaire. . .

                  1. yoananda

                    Bruno, ce n’est pas que le nomadisme qui est en cause …
                    Ils sont nomade en Mercédes avec des camping car qui coûtent aussi cher qu’un appart. Et tu m’expliques qu’elle est leur source de revenu pour se payer tout ça ?
                    Y a une grosse hypocrisie sur la question, du genre l’éléphant au milieu du couloir dont personne ne parles.

                  2. gameover

                    Bruno, si bien sûr qu’il y a des espaces inhabités en europe. Vous devez amha habiter en ville. Rien qu’à coté de chez moi, dans le Morvan il y a des dizaines de km2, mais bien sûr que si vous voulez être proche de la civilisation pour disposer des commodités (énergie, commerces) et aussi pour pouvoir chaparder, c’est pas ça qu’est ça. Et il y a ainsi des milliers de km2 en france pour des nomades…

                    1. Flash

                      Il existe même des villages abandonnés. Pourquoi ne pas les y mettre? Ils seraient logés en dur, avec une nuisance minime pour l’entourage. Ils pourraient devenir éleveurs ou agriculteurs.

                      Bien sûr, il faudrait qu’ils acceptent. Et certains crieraient à la déportation. Sans compter les soucis d’égalité de traitement (pourquoi filer une baraque à un rom plutôt qu’à un SDF?).

                    2. Adolfo Ramirez Jr

                      J’avais vu un reportage, justement dans un coin paumé style morvan, les roms ramassaient les champignons en forêt pour les revendre… Et la gendarmerie les saisissaient pour les détruire, la cueillette en quantité étant interdite… Ils sont moins emmerdés quand ils chapardent que quand ils travaillent!

                    3. Nemrod

                      Euh, les coins paumés dont vous parlez sont quand même des propriétés privées.
                      Ca ne s’arrête pas à vôtre jardin la propriétés privée.
                      y a des forêts de 1000 ha qui ont un propriétaire.
                      On vous l’avait pas dit ?

                    4. gameover

                      Nemrod, ce sont en majorité des forêts communales ou domaniales, donc à tout le monde et à personne…

                      Flash, pour ce qui est des villages abandonnés, loin de moi l’idée de vouloir les sédentariser.

                      Sinon, avec la prescription trentenaire l’occupation vaut propriété et certains feraient bien de se méfier ! D’où certainement les expulsions…

      2. Théo31

        Les Roms sont des socialement proches apatrides. Pour un socialiste, un apatride est un ennemi mortel qui refuse de rentrer dans les petites cases de sa vision du monde. Et un socialement proche est avant tout un concurrent du socialiste pour la spoliation. Et comme ils n’ont pas la chance d’être du bon côté, ils s’en prennent plein la tronche.

    2. Fifou

      @ Royaumont, le meme Manolo s’etait illustre sur une video encore trouvable sur internet quand il reclamait plus de « whites » et de « blancos » dans les rues d’Evry car il y avait trop de noirs et d’arabes sur les images. Il devrait commencer par se mettre en taule lui-meme ca nous ferait des vacances

      1. royaumont

        Si elle est un jour visible, c’est de l’epic fail de concours.
        Attention, ceux qui la diffusent risquent une lettre de cachet (en attendant de rétablir la loi des suspects, ce qui est en bonne voie).

        1. Fifou

          elle est regulierement supprimee sur youtube et dailymotion mais elle revient. Par contre beaucoup d’articles existent sur liberation, le monde, figaro etc… c’etait en 2009 il suffit de chercher sur google Manuel Valls whites blancos

              1. Black Mamba

                Camp du Bien, camp du Bien !!!
                C’est vite dit ! il est vrai comme un bon nombre de chance pour la France j’ai pu bénéficier du système maintenant que je suis dans la catégories dit de « riche » pourtant moins que Monsieur le Président, ses ministres et ses députés, je me rends compte combien le peuple français est saigné pour faire vivre la racaille qui n’est même pas foutu de respecter la France, ces contribuables, sa police et sa justice …
                Je suis en train de lire La France Orange Mécanique » la deuxième édition de Laurent Obertone, je suis dégoutée , le premier soir que j’ai commencée à lire ce livre je suis alleé vomir mais pour de vrai … La justice française laxiste, les médias et le gouvernement aveugle me dégoûtent .

      2. voleurdufeu

        Là, pour une fois, M. Valls avait une excellente idée. Déménageons tous les ministères à Evry, à Trappes, à Sarcelles, à Saint-Denis, cela créera de la diversité sociale. Et en plus, avec un coût de l’immobilier moins élevé, l’Etat fera des économies. De grandes chaînes d’hôtels internationales rachèteront les hôtels XVIIIème du 7ème arrondissement: bon encore pour le tourisme de luxe et l’accession de Paris au statut de capitale internationale. En plus, nos fonctionnaires seront au contact de la vraie vie…

        1. Calvin, 8 ans

          Très bonne idée.
          Puisque l’Etat veut de la mixité sociale et mettre fin à l’apartheid, qu’il montre l’exemple.

        2. Grand Coeur Malade

          Non, ils ont eu un autre plan beaucoup plus maliun.

          Ils ont pris les grandes écoles comme Polytechnique, Les Ponts, et ils font le forcing pour les Mines. Tu envoie l’école (forcément élitiste) à Pétaouschnok, tu récupères les bâtiments, et ni-vu ni-connu, tu as de superbes locaux en plein centre de Paris.

          Et donc paf, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche reste à Paris, pendant que les chercheurs, eux, font de la mixité sociale à un endroit tellement excentré que le RER, une fois il passe, une fois il passe pas.

          1. Calvin, 8 ans

             » le RER, une fois il passe, une fois il passe pas.  »
            Et ça, c’est seulement les quelques jours où il n’est pas en grève.

            1. Deres

              Je te rassure, pour Polytechnique, ils vont leur construire à grand frais un métro dédié qui desservira leur campus … Et comme ils se sentaient seuls, ils vont carrément construire une ville autour. Et le tout pour moins de 20 milliards. C’est pas cher, etc …

                1. Deres

                  Comme pour tous les projets, la justification obligatoire de la desserte en transport est un pur foutage de gueule. C’est bien desservi car il y a à moins de 10 km des routes et des voies ferrés. Voilà. C’est cela une étude d’impact en France …

  4. Martin T

    Notre « Ramirez police française » lutte contre le chômage avec 100 millions, mais pas n’importe lequel, le chômage de tous les « orphelins » des départementales à recaser d’urgence ben oui, faut regrouper ses forces avant le congrès de juin…Le PS est tellement plus important que l’avenir du pays: « Ma petite entreprise socialiste ne connait pas la crise ».

  5. Royaumont

    Pendant que Manolo jouait les matamors, Flanby-la-blagounette allait se ridiculiser sur Canal.
    Malgré un public acquis, il semble qu’il ait été particulièrement nul, c’est à dire encore pire qu’à l’accoutumé.

      1. Grand Coeur Malade

        C’était tellement navrant que j’ai fini par perdre mon sang froid et passer du temps à blogger dessus. Du mensonge de qualité industrielle, produit en quantité industrielle.

        Mais le passage le plus gigantesque, c’était à 81 minutes et 50 secondes. Tellement hénaurme que ça sera un autre article demain.

    1. Higgins

      Pour répondre aux interrogations de notre hôte sur les actes anti-chrétiens dans ce pays, c’est là: « Le ministère de l’Intérieur a dénombré, en 2014, 807 atteintes aux lieux de culte et aux sépultures dont 673 à l’encontre de sites chrétiens. » (http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/20/01016-20150420ARTFIG00009-pres-de-deux-lieux-de-culte-ou-de-sepulture-chretiens-profanes-chaque-jour-en-france.php)
      Deux par jour, excusez du peu. Y’a du boulot pour Manu la mâchoire.

        1. Kazar

          Oui, on le devine à la lecture de certains passages 😉
          Pour le reste, comme souvent, rien à redire, on promet des millions, dont une partie après les élections, parce que les promesses ne coutent rien. Pendant ce temps, c’est l’invasion en Italie, et pour payer le coût de la submersion par l’Afrique, on va emprunter encore et toujours et nous payerons, encore et toujours…
          Tien ça me rappelle le sketch des Inconnus sur Abel Chemoul : « un jour il a dit, demain je me lèverai et il fera beau, bon il est allé un peu trop loin », voilà c qu’on nous prépare avec la combinaison de la loi sur le renseignement et de la loi antiracisme, la fin de la liberté d’expression.
          Profitez en encore un peu, et allez donc jeter un œil sur les vidéos de Boris Le Lay sur Youtube, avant qu’il ne soit censuré, ce qui ne saurait tarder.

          C’est un identitaire breton : https://www.youtube.com/watch?v=_kQlQtXtNu4

      1. royaumont

        @Higgins 20 avril 2015, 10 h 34 min

        Pourquoi du boulot pour Manolo coup-de-menton ? Les chrétiens sont coupables ou complices, jamais victimes, par définition.
        C’est comme pour les migrants jetés à la mer par leur compagnons de bord : « il ne faut rien exagérer, ce n’est pas si grave ».

      2. Kuing Yamang

        Personne n’a encore eu l’idée de faire de la mixité sociale dans les cimetières et de la rendre obligatoire ? En mélangeant les gens dans les caveaux, fini les carrés machin ou truc, tous mélangés ?

          1. Kuing Yamang

            Oui mais ce n’est pas encore obligatoire, le mourir-ensemble. Ou plutôt dans ce cas, le reposer-ensemble (ça fait plus bisou comme terme).

            1. Grand Coeur Malade

              Le plan actuel, si j’ai bien compris, c’est de mélanger les gens *avant* leur mort. Le don d’organe est obligatoire maintenant. Comme ça, ça sera « Ci git Kevin Dupont, mais cassez pas la tombe, il y a des bouts de Mohammed Benichou dedans (le foie, un peu de rate, et une oreille) »

    2. Before

      Bon, faut quand même remarquer qu’il y a légèrement plus de cimetières chrétiens en France que d’autres confessions…
      Toutes les profanations ne sont donc pas forcément anti-chrétiennes.
      Pour les églises, c’est probablement différent, le symbole est plus évident.

            1. Flash

              J’avais mis entre crochets diverses options (du type « insérez ici une référence à l’Inquisition, au Moyen-Âge, à la Manif pour Tous, à l’avortement »).

              Le chrétien est le bourreau dans la mythologie socialiste.

      1. Higgins

        Je n’aime pas trop l’appellation « cimetière chrétien ». Les cimetières sont avant tout des…. cimetières. Dans un pays de traditions chrétiennes, n’en déplaise aux tartuffes au pouvoir, il est logique d’y voir beaucoup de croix. De là à déclarer que seuls des chrétiens y sont enterrés, il n’ y a qu’un pas à franchir par les imbéciles. Ils le font avec toute la béatitude du crétin.
        Dans certaines régions de France, les cimetières protestants sont, ou ont été longtemps, distincts des cimetières « catholiques ». C’est le cas en Vendée (du moins dans le bocage qui recèle quelques nids de « parpaillots » assez anciens: http://www.museeprotestant.org/notice/musee-de-la-france-protestante-de-louest/) ou dans certains coins des Deux-Sèvres et des Charentes où Tonton, lorsqu’il a accédé aux affaires en 81, a donné l’autorisation aux protestants d’enterrer leurs morts dans des cimetières particuliers. C’est ainsi que sur certaines petites routes, on peut voir de petits carrés avec quelques tombes au détour d’un virage.
        Le plus souvent, les carrés « spécifiques » étaient simplement liés au fait que les populations concernées étaient de population faible.
        Par respect pour tous les morts, quels qu’ils soient, arrêtons de faire cette distinction idiote sauf dans les cas vraiment avérés.

        1. Grand Coeur Malade

          Les obsèques restent quand même à 70% religieuses, même si c’est en baisse. Pas mal de gens qui n’ont jamais mis les pieds à l’église préfèrent quand même un enterrement religieux, parce que « on sait jamais ».

          De toutes façon, si les symboles qui sont cassés sont les croix, l’agression est clairement anti-chrétienne.

          1. Higgins

            Il ne faut pas exclure la bêtise dans sa plus simple expression, elle-même encouragée et/ou générée par la « passivité active » de certains responsables politiques.

            1. Grand Coeur Malade

              Ah mais ça n’est pas incompatible. On peut être anti-chrétien et con comme un balai. Je pense même que pour aller nuitamment renverser des croix plutôt que de se faire un bon petit « Chuck vs. the Living Dead » (ce qui est un traitement plus sérieux du sujet, on en conviendra aisément), il faut avoir la cervelle décalée de plusieurs bon mètres d’avec la boîte crânienne.

  6. Beldchamps

    Pour apaiser les tensions, *anal + a expliqué il y a quelques semaines que c’était aussi la faute des cathos parce que les cathos convertis formaient un substrat fertile pour les terroristes.

  7. Fifou

    C’est mal gere et ca va finir en fiasco parce que c’est encore gere par nos politichiens, mais le sujet n’est pas idiot. Il y a une montee de haine et d’intolerence dans la societe civile.
    Ce n’est pas sot en soit de vouloir faire prendre consience et travailler le phenomene en amont plutot que de continuer a laisser pourrir et attendre des catastrophes

    1. Flash

      En liquidation la loi sur la liberté de la presse? En la vidant petit à petit de son contenu? En promettant garde à vue et comparutions immédiates à ceux et celles dont l’expression ne conviendrait pas?

      La taule pour tous : cela permettra de mettre un frein à la haine, indubitablement !

        1. Fifou

          @Flash Bah c’est la tactique habituelle: on prend un probleme reel, que beaucoup percoivent, et on s’en sert comme excuse pour un arsenal de lois liberticides qui servent les interets du gouvernement
          La ficelle est grosse mais ca marche
          Cela dit, entre gens intelligents ne jetons pas le bebe avec l’eau du bain, la montee de la haine et de l’intolerence les uns vis-a-vis des autres est tres inquietante et c’est par l’intellect que l’on peut la combattre

    2. royaumont

      @fifou. « Il y a une montée de haine et intolérance dans la société civile ». Absolument. Mais les premiers responsables en sont nos incomparables dirigeants. Ils ont favorisés les communautarismes pour des raisons électorales ou idéologiques. Ils ont de même assuré l’impunité des coupables, culpabilisé les victimes, nié les problèmes et poursuivi ceux qui les dénonçaient.
      Sous couvert de lutter contre l’intolérance, ils ont en fait soufflé sur les braises, et sciemment. Le résultat est trop systématiquement catastrophique pour invoquer la simple maladresse.
      On assiste avec les rodomontades manuelesques à un nième numéro d’hypocrisie : il s’agit de faire peser sur les victimes le poids du problème et d’exonérer les coupables de leur responsabilités. Ces derniers s’offrent même le luxe de se donner le beau rôle.
      Ça va forcément bien marcher.

      1. Fifou

        @ royaumont, c’est exactement le probleme que je souleve, peut etre de maniere moins claire.
        Mais les manipulations du gouvernement ne doivent pas ecarter les consiences eclairees. Sous couvert de combattre la haine, les gouvernements la provoquent souvent, parce qu’un peuple haineux et gregaire se manipule plus facilement que des esprits libres… Ne nous laisson pas conditionner

        1. royaumont

          Vu la fréquentation de sites comme celui-ci et quelques autres, la résistance s’affermit. Tout n’est, pas encore, perdu.

  8. Before

    Bonjour,
    une p’tite demande au passage : j’aime bien les illustrations « VITE, faisons diversion », qui illustrent régulièrement vos tribunes.
    Y aurait-il moyen d’avoir une liste de liens pour les partager, une image passant souvent mieux qu’un long discours…

  9. Pere Collateur

    Punaise! En tout cas une chose est sure, dès que ces types tomberont dans les pattes des sans dents, ca va être une vrai boucherie ^^
    Cracher sur les gens comme ca, ca peut que finir dans le sang.

  10. André Rosa

    A propos de racisme et antisémitisme: la première fois que je me suis fait traiter de « sale juif », c’était, il y a quinze ans déjà, dans une ZUP de banlieue, par un jeune maghrébin…
    Je n’ai aucune ascendance juive et je suis catholique pratiquant. Mais la veille au soir j’avais été invité chez des amis juifs… Il y en a qui ont du flair!

      1. Black Mamba

        Tout à fait, en tant que chrétienne je me sens plus proche d’un juif que d’un musulman, pourtant c’est le même Dieu que nous adorons mais les pratiques religieuses diffères.

        1. Fifou

          Au contraire je dirais que les musulmans et les juifs sont beaucoup plus proches l’un de l’autre et que ce sont les catholiques qui sont un peu differents. Quand on regarde les principes fondamentaux, les pratiques musulmanes sont des Ersatz des pratiques juives avec de petites mises a jours correspondant au contexte (transmission de la religion par le pere au lieu de la mere, vendredi saint au lieu du samedi, hallal vs kasher, restrictions alimentaires sensiblement equivalentes etc…)
          Un petit malin a du creer une religion en en copiant une autre beaucoup plus ancienne et en la modifiant pour plaire aux fideles qu’il voulait enroler…

          1. royaumont

            Non, entre judaïsme et christianisme, il y a une continuité revendiquée (même si elle n’a pas toujours été bien assumée de part et d’autre). On ne parle d’ailleurs pas de conversion lorsqu’un juif devient chrétien.
            Pour l’anecdote, un fait est assez parlant. Au Vatican, il existe 2 bureaux pour le dialogue inter-religieux : un pour le dialogue entre les différentes confessions chrétiennes, un pour les autres religions.
            Le judaïsme est rattaché… au premier, et ce à la demande du grand rabbin de Rome.

            Quand à la genèse de l’islam, elle s’est construite au contact des prêtres nestoriens en exil, le tout mélangé au paganisme arabe préexistant. Là aussi, juifs et chrétiens sont mis dans le même sac, celui des dhimmis.

            1. Fifou

              Devenir Chretien n’est jamais une conversion, qu’on soit juif, musulman, ou autre.
              En regardant le detail des rites juifs et musulmans on voit bien plus de similarite qu’entre les rites juifs et chretiens (a plus forte raison les rites protestants ou anglicans)
              Si je vous dis que les journaux ultra orthodoxes d’Israel avaient efface Angela Merkel et Anne Hidalgo de la photo de la manif Charlie pour ne pas faire apparaitre de femmes en premiere page ca vous ferait penser a quelle autre religion?
              Quand au fait que l’Islam mette les juifs et les chretiens dans le meme sac c’est normal, c’est un moyen d’exister. Encore une fois je pense juste qu’un petit malin s’est fait prophete en creant une religion, et que pour les rites il est alle copie ce qui existait deja ailleurs sur place…

              1. Black Mamba

                « Encore une fois je pense juste qu’un petit malin s’est fait prophète en créant une religion, et que pour les rites il est allé copie ce qui existait déjà ailleurs sur place… »
                Je suis entièrement d’accord avec vous … quand on voit à notre époque qu’un certain Peillon veut faire sa propre religion …

              2. Grand Coeur Malade

                En fait, à en croire quelques sources que j’ai lues récemment, mais que je n’ai pas sous la main, ce serait encore plus marrant que ça.

                De mémoire, les proto-islamiques auraient envahi Jérusalem vers 600-620 avec l’aide de certaines factions juives messianiques, qui se servaient d’eux comme de piétaille. Sauf que les juifs leur avaient promis l’arrivée du Messie et la reconstruction du temple de Jérusalem, et quand ça a fini par continuer à ne pas se produire, les arabes ont zigouillé leurs anciens amis juifs, et sont repartis chez eux plus au sud.

                Mais entre temps, les éléments religieux étaient devenus un moyen de contrôle important. Donc on prend les textes, et on déménage toute cette histoire de Jérusalem à La Mecque, et remplaçant le temple de Jérusalem par la Kaaba. Le retour piteux de Jérusalem a été remplacé par une belle histoire d’hégire « en local ». Ca explique assez bien tout un tas d’épisodes moyennement cohérents autrement.

                Au final, le coran aurait été rédigé dans sa forme plus ou moins définitive environ 2 siècles plus tard, pour consolider le pouvoir des premiers califes. Ce serait plutôt eux qui auraient introduit les aspects « romantiques » de la vie du prophète pour justifier leur appétit de très jeunes filles. Avant çà, Mohammed aurait été vu plus comme un chef de guerre qu’un prophète.

                J’ai lu tout ça il y a longtemps, je raconte sans doute pas mal de bêtises (à supposer encore que mes sources aient été fiables).

              3. Adolfo Ramirez Jr

                Les premiers musulmans priaient vers Jérusalem et non vers la Mecque… Et Mahomet à pas mal traîné avec des marchands Juifs et des Chrétiens qui venaient prêcher.

                1. lafayette

                  Mais le grand problème dans toutes ces religions c’est que Dieu est passé au second plan, après les textes. C’est dire que toute la belle philosophie du religieux tourne à l’adoration matérielle plus qu’aux respects mutuels.

          2. Lerouleguy

            J’ai 45 ans et suis catholique pratiquant. Lorsque j’avais moins de 10 ans, je me souviens que nous ne déjeunions pas avant la messe ou bien il fallait avoir manger 2 heures avant pour recevoir le corps du Christ. Le vendredi, c’était poisson etc… Nos traditions se perdent et sont oubliées par beaucoup et encore plus par les familles non pratiquantes. Le problème est que ces traditions ayant été bafouées laissent la place à d’autres religions plus traditionnelles et invasivent au même titre que n’obligeant pas ces émigrés à se conformer à nos traditions, à défaut ils nous imposent les leurs.

        2. Caton

          Non, ce n’est pas le même dieu. Dans le polythéisme arabe primitif, le dieu lunaire — à l’origine du croissant — est Bel, un avatar de Baal Hammon.

        3. Grand Coeur Malade

          C’est pas si clair que musulmans et chrétiens adorent le même Dieu. Chez les chrétiens, Jésus est Dieu. Chez les musulmans, une telle pensée mérite la mort.

          Et puis les deux ne parlent pas pareil. « Celui qui n’a jamais péché, qu’il lui jette la première pierre » d’un coté, « Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ».

          Pour être d’accord avec vous, il faudrait que j’admette aussi l’idée que les militants du FN et du PS ont les même valeurs, puisqu’ils parlent tous de la France. Ce que je veux dire par là est que le sens qu’on donne aux mots importe plus que leur orthographe.

          1. lafayette

            Jesus est le fils de dieu pour les chrétiens alors qu’il n’est qu’un des nombreux prophète pour l’islam. Sauf que Mahomet serait le dernier pour l’islam (ou le premier). Ceci dit depuis 1500 ans on a empêché la refonte de nouvelle religion, c’est déjà un exploit.
            Mais sous prétexte de réchauffement climatique le nombre pèlerin annonçant la fin du monde augmente, est-ce un signe que Dieu va venir nous en raconter une nouvelle?

            1. gameover

              Sans déconner les religions polythéïstes c’était quand même la classe… c’était les dieux qui se faisaient la guerre entre eux pour nous être agréables… Pi si le dieu de l’amour avait une dent contre toi, celui des semailles pouvait t’avoir à la bonne… 😀

              1. lafayette

                dans le polythéisme l’avantage c’est que dès que tu veux taper ton prochain tu choisi un dieu différent et voilà une excuse à la violence tout faite. Le monothéisme vise à éviter ces excuses, mais du coup il y a plusieurs religions, un peu comme si on change les règles mais pas le fond du problème.

    1. Fifou

      Un ami a moi, iranien, s’est fait traiter de sale juif, dans le 16e, dans le metro recemment, par une femme tres propre sur elle. tout arrive…

    2. gameover

      Je comprends bien que des gens aient besoin de se rattacher à une croyance pour traverser les épreuves de la vie mais je ne peux m’empêcher de penser que être croyant et être libéral c’est un peu antinomique puisque la religion est l’ennemi de la liberté individuelle, pire à mon avis que l’état.

  11. Calvin, 8 ans

    Une remarque sur le titre, h16.
    Le terme de « petits fours » me semble loin d’être un détail !
    Certes, il fait bien référence aux plans comm communément prisés dans la République Irréprochable d’Avec Vos Sous, mais d’aucun pourrait valsciller à l’évocation d’Heures les Plus Sombres…

    1. Kazar

      La solution, c’est une société américaine qui la commercialise : des balles lubrifiées à l’huile de porc, pour empêcher les âmes des islamistes d’aller voir Allah. Et ce n’est même pas une blague !!! Bien sûr, aux USA, il y a la liberté d’expression, pas possible de faire ça en France.
      http://www.silverbulletgunoil.net/index.html

        1. gameover

          « …ça a le mérite de mettre le débat au niveau de l’adversaire ».

          Oui c’est pas plus bête et c’est assez intelligent de jouer avec les peurs de l’adversaire. Le cheval de Troie c’était déjà un peu ça.

  12. lafayette

    Bon le chrétien il en a toujours voulu plus, quand on lui colle une baffe, il tend l’autre joue, c’est interminable il y a toujours une joue qui ne ramasse pas en même temps.

      1. Flash

        Appel à la violence et à la haine religieuse. Il mérite la taule, le Guy Gilbert. Ils vont filer doux, les déviants.

        (En tant qu’opportuniste, je prépare ma reconversion dans la police politique.)

    1. MadeInCH

      Une de mes connaissance citait sa mère:
      « Il est dit qu’il faut tendre l’autre joue. Mais il n’est pas dit ce que l’on doit faire après! »

      1. Grand Coeur Malade

        « Il fit un fouet avec des cordes et il les chassa du temple, ainsi que les brebis et les boeufs » — Jean 2:15.

        En fait, il y a un vrai problème pour le chrétien. D’un coté, un des plus grand apôtres, Paul, a commencé sa carrière en massacrant des chrétiens à la façon du tas islamique. Ca, même Manu le chimique et Flandouille n’ont pas osé. J’essaie d’y penser quand ils m’énervent trop.

        D’un autre coté, Damas, ces deux là, ils n’y vont jamais.

  13. Karamba!

    Avec ces 100 000 millions d’euros, combien d’élus socialistes qui avaient perdu leur boulot vont en retrouver un dans une association antiraciste?

    1. David

      Oui, quelle étrange coïncidence, ces 100 millions d’€ qui apparaissent comme par magie juste après la défaite électorale du PS, pour financer des officines auxquelles émargent de nombreux … socialistes. Quel heureux hasard, tout de même !

  14. Estienne

    Gouvernement de dangereux nuls, moralement et intellectuellement, voulu par une population majoritairement …

    Ce pays coule depuis 35 ans, pourquoi cela changerait-il en 2017 ?

  15. Golum

    Au pays des 50 nuances de rouges, peut on être autre chose que ce à quoi l’Etat nous destine ?

    – « Mon petit tu seras donc socialiste, ta religion laïque t’imposera de te coucher devant celles des autres. Et puis ta gueule, c’est comme ça. »

    (Mouvement nerveux du menton, regard méchant du petit Franco)

  16. Dr Slump

    Eh ben, ils envoient du débit en ce moment! Je peux me tromper, mais j’ai mon petit doigt qui me chuchote qu’ils sont de plus en plus nerveux au gouvernement, et qu’ils prennent les devants au cas où le FN ferait un score au-dessus de l’acceptable lors de prochaines élections, disons, pour des présidentielles, ou des législatives…
    Et si une majorité d’extrémistes FN tueurs de juifs et de musulmans venaient à s’imposer démocratiquement par les urnes, ils formeraient alors un gouvernement de « coalition nationale », soutenu par force manifs et mouvements de « protestation » tendance cégétistes, zadistes, et autres mouvements « républicains » du camp du bien. Bref, ils feraient un coup d’état, quoi, comme en Suède.

    1. beldchamps

      le plus drôle c’est que ValSS passe son temps de PM à répéter que le parti qui sort en premier dans les urnes n’est pas démocratique. Cherchez l’erreur …

  17. yoananda

    Je suis mitigé par ce genre d’article …
    Évidement que toute cette affaire n’est que l’arbre qui cache la forêt. Mais …

    D’abord, on pourrait rétorquer que cet article est quasiment un procès d’intention. Je veux dire pour quelqu’un qui ne connaît pas la ligne éditoriale de ce blog, ce ne sont que des craintes qui sont exprimées. On est censé faire confiance aux juges dans l’application des nouvelles lois. Il ne faut pas oublier qu’on parle du camp du bien. C’est un peu plus compliqué si on veut défaire leur rhétorique.

    Ensuite, et c’est plus grave, le fond n’est pas du tout abordé. D’abord sur les raisons de la montée de l’antisémitisme et du racisme, ensuite, sur le rôle du gouvernement dans tout ça. Il y aurait pourtant beaucoup à dire, mais ça oblige à sortir de la zone de confort des petits articles acidulés.

    1. Allons. Le fait que l’argent sort d’on ne sait où et va on sait très bien à qui, ce n’est pas un procès d’intention. Le fait que ce ne soit que de la com, ce n’est pas un procès d’intention. Le fait que cela va servir la popotte du PS immédiatement, et que cela servira à casser les pattes des futurs candidats FN, ce n’est pas un procès d’intention.

      Pour le reste (le fond : pourquoi y a-t-il une montée du racisme), je l’ai moult fois abordé. Le billet est déjà long pour ce format. Rien ne vous interdit d’écrire ce que vous voulez à ce sujet, du reste.

      1. yoananda

        Vous prêchez un converti. Mais vu la mauvaise foi du « camp du bien », ils peuvent écarter vos arguments d’un revers de la main. Ceci dit, je ne prétends pas faire mieux non plus, c’est très compliqué de démonter leur rhétorique.

        Je lis ce blog régulièrement pourtant, et je n’ai jamais vu, ce que moi j’entends par « fond », abordé. J’ai peut-être loupé l’article en question mais j’en doute. Ceci dit, je ne vous jettes pas la pierre car j’ai justement quasi-arrêté de parler du fond, puisque ça devient trop risqué de le faire en public.

        Peut-être que je chipote trop ! on marche tous sur des oeufs.

        1. gameover

          « On est censé faire confiance aux juges dans l’application des nouvelles lois. »

          Tu as dû louper un épisode : ce sont les nouvelles lois (sécurité) qui se passent des juges.

    2. Roi Heenok

      Au contraire, j’aime bien ce genre d’article qui me change de la télépathie/procès d’intention/psycho-socio-couillonnerie qui consisterait à « décrypter » (les télépathes, des freudiens aux bourdieusards, adorent ce mot) les changements dans la société.

      La montée de l’antisémitisme, on sait tous d’où elle vient. Certes il y a le militant front de gauche convaincu, mais il est là depuis un moment et heureusement se raréfie. On peut saupoudrer avec quelques restes de papi FN qui représente 5% des votants du parti de la fifille. Ils n’expliquent pas une hausse au cours des, disons, trente dernières années.

      Quant au racisme, c’est une notion tellement vague chargée de tellement de connotations foireuses qu’on ferait mieux de bannir ce mot d’une discussion civilisée. Rappelez vous Goebbels et Bernays : les mots ne sont pas toujours neutres. Et lorsqu’on sait que ce mot a été spécifiquement inventé par le trublion Trotsky pour faire passer certains adversaires sous un mauvais jour dans sa propagande.

        1. Roi Heenok

          Cela va même plus loin que ça.
          Comprenez que tout aussi bien la code noir de Colbert et la déclaration d’abolition de 1848 ont toutes deux été rédigées sans faire appel au mot magique racisme, ni même à une périphrase.

          La corruption du langage existe bel et bien. Et « racisme » est un cas d’école.

        2. David

          SOS Racisme : « On ne rappellera jamais assez le parallèle que Jean Baudrillard avait dressé entre cette association et SOS Baleines, dont le combat est de sauver les baleines. Finalement, le but poursuivi par SOS Racisme n’est-il pas de sauver le racisme ? »

          Charles Consigny dans Le Point : lepoint.fr/invites-du-point/charles-consigny/consigny-le-plan-a-100-millions-contre-le-racisme-est-une-folie-20-04-2015-1922783_1449.php

      1. yoananda

        Je n’ai pas bien compris le premier paragraphe. Je parle de sociologie, voire de physique sociale. Il y a tout de même des travaux sérieux de nos jours (bon … pas en France il est vrai, il faut aller dans la littérature anglo-saxone pour ça).

        2ème paragraphe : précisément !! C’est une partie du « sujet de fond » qui n’est abordé qu’a mot couvert (très couverts). Et pourtant, c’est bien ça qui au final va faire l’histoire. Si on n’est même pas capable d’en parler, alors on ne fera que subir.

        3ème paragraphe : tout à fait. On est en permanence dans la novlangue avec les socialo. Le choix du mot racisme n’est pas anodin, pas plus que ce qu’ils mettent ou ne mettent pas dedans. Rien que la dessus, il y aurait beaucoup à dire. Et on serait plus proche du « fond ».

      2. royaumont

        95 % des actes antisémites viennent de populations d’origine musulmane. Les 5% qui restent sont des querelles de voisinage.
        La hausse de la population musulmane et la hausse de sa pratique religieuse explique à elle seule la hausse des actes antisémite.
        C’est politiquement incorrect mais très réel.

            1. Non. C’est débile. Soit on veut dire « maghrébins » et dans ce cas, on dit maghrébins, soit on dit moyen-orientaux, qui peut aussi se comprendre, soit on donne le nom d’un pays, à la limite, voilà qui est une indication géographique claire. Mais musulman, non, désolé, ça ne veut rien dire parce qu’on en trouve depuis l’Indonésie jusqu’en Afrique noire ou en Chine en passant par les pays slaves ou les Balkans…

          1. royaumont

            Oui et non. Si on parle d’origine ethnique, ça n’a pas de sens, c’est certain. Si on considère que la religion musulmane est un creuset culturel, ça a plus de sens. Ceux d' »origine musulmane » sont dans une filiation culturelle marquée par l’islam et ses préceptes. Ils ne pratiquent plus forcément la religion, mais restent marqués par la culture qu’elle véhicule.
            Je reconnais que l’expression est un pis-aller.

            1. Y’a quoi, culturellement, comme lien entre un musulman d’Indonésie, un Chinois, un Malien ou un Croate ? D’autant que très concrètement, ce ne sont pas des Chinois ou des Indonésiens qu’on parle… Donc oui, gros pis aller.

              1. Dr Slump

                Eh bien, culturellement, un musulman malien, indonésien et pakistanais ont en commun… l’islam. L’islam, une religion suffisamment exhaustive dans les lois, contraintes, interdits et commandements, et ce dans les domaines essentiels de la vie du musulman, à savoir sa vie sociale, familiale, matérielle, politique et même intime, pour qu’un musulman pratiquant moyen du pakistan ait au moins autant en commun avec un musulman indonésien ou français, qu’un chinois moyen avec un coréen moyen.
                Pour les musulmans, tout ceux qui sont de leur religion appartiennent à la umma, et pour l’islam, tout ceux qui n’en font pas partie sont à convertir, ou à conquérir, ou à tuer s’il y a refus. Je crois que c’est assez totalitaire et assez « homogénéisant » pour considérer qu’il y a, même si l’expression est approximative, une « culture » musulmane. On devrait peut-être parler de loi musulmane. Peut-être faudrait-il trouver ou créer le terme adéquat.

                1.  » culturellement, un musulman malien, indonésien et pakistanais ont en commun… l’islam. »
                  Ben comme un chrétien de France a la même religion avec un chrétien d’Argentine ou du Japon. Mais je peux vous assurer que ça s’arrête là et que ça ne constitue pas une « origine chrétienne », hein. Je maintiens qu’origine musulmane est dépourvu de sens et, outre provoquer un peu l’hilarité, ne fait qu’accumuler des concepts flous et vagues sur des sujets qui en sont déjà bien trop pleins.

                  Les mots sont déjà largement travestis par les journaleux et les socialauds, pas la peine d’en ajouter non plus.

                  1. Dr Slump

                    Sauf qu’un chrétien de nos jours, à moins d’être un intégriste, n’est en rien comparable avec un musulman pratiquant. Comparer le christianisme contemporain et l’islam, immuable et parfait, c’est un peu comme comparer la social-démocratie avec, disons le maoïsme. Bien sûr un malien n’est pas très proche culturellement d’un indonésien, mais si les deux sont musulmans convaincus, alors ils partagent une même nation, qui est l’islam. Leur communauté de religion surpasse tout autre critère de différenciation, culturel ou non. Regardez d’ailleurs à quel point les pakistanais ont tellement bien assimilé la conquête musulmane, que ces indiens ont fait sécession d’avec l’Inde pour créer un état différent, aujourd’hui culturellement bien plus proches des arabes que des indiens, polythéistes, mangeurs de porc, adorateurs d’idoles, et j’en passe. Je suis conscient que ce n’est pas une règle absolue et systématique, mais à mon avis c’est assez parlant.

                  2. Dr Slump

                    Oui, je suis d’accord avec vous pour l’expression « d’origine musulmane ». Je rebondissais juste sur la notion de « culture musulmane », qui ne me choque pas.

                2. bibi

                  C’est d’ailleurs pour ça que les djihadistes tuent majoritairement des musulmans.
                  Un chiite et un sunnite c’est pareil parce que ce sont des musulmans et un catholique et un protestant aussi parce que ce sont des chrétiens.
                  Il faut être sérieux deux minutes.

                  1. Dr Slump

                    Relisez-moi et citez l’endroit où j’affirme que chiite et sunnite c’est pareil. Mais cela dit, c’est vrai! Leur seul différend est une querelle d’héritage, pour le reste ils pratiquent la même religion, avec les mêmes interdits, les mêmes commandements. Les raisons pour lesquelles ils s’entretuent sont les mêmes que celles pour lesquelles ils tuent des « mécréants ». Donc ils procèdent bien du même creuset religieux, qui est un facteur culturel indéniable. Votre contre-exemple est donc caduque: ce qu’on appelle l’exception qui confirme la règle.

                    1. Dr Slump

                      Wouarf, j’ai l’air de me contredire :mrgreen:
                      Sérieusement, il se fait trop tard pour poursuivre sur ce genre de polémique qui termine généralement en pugilat, bonne nuit!

          2. Flash

            J’aime polémiquer, veuillez me pardonner. Toutefois, être d’origine maghrébine ou turque, c’est très probablement être musulman (les statistiques oscillent entre 98 et 99,8% de musulmans dans ces pays…).

            « Origine musulmane » est un raccourci, toutefois on comprend assez bien qu’il s’agit des personnes d’origine maghrébine.

        1. fifou

          euh « 95 % des actes antisémites viennent de populations d’origine musulmane. Les 5% qui restent sont des querelles de voisinage » la source de ces statistiques si precises?

    3. Taisson

      @yoananda
      « On est censé faire confiance aux juges dans l’application des nouvelles lois ».
      Très bonne blague! J’espère que c’est du second degré ! Quiconque en a eu besoin ou a eu à faire à cette corporation que la loi interdit de qualifier sans tomber dans l’insulte, n’a plus la moindre confiance!
      Quand à la montée de l’antisémitisme, tous les « sans dents » comme moi savent quelle communauté la porte… La « montée » du racisme n’est que le résultat du « vivrensemble » imposé. Il faut vraiment avoir fait des études très longues pour ne pas vouloir comprendre !
      Il y aurait en effet beaucoup à dire, mais c’est interdit !
      Et personne ne sait combien de temps seront encore tolérés les articles « acidulés »…

      1. yoananda

        C’est du second degré bien sûr, mais il n’en reste pas moins que c’est la logique du « camp du bien », c’est la logique qui s’impose à nous dans la pratique, par la pression sociale.
        Imaginez être face à Valls ou un gauchiste ou un socialo, il pourrait vous rétorquer ça, que vous faites le jeu de la défiance, de monter les gens les uns contre les autres, que vous noircissez le tableau, etc…
        Et d’une certaine manière, ils ont raison, c’est imparable.

        C’est ce que j’essayais d’expliquer.

  18. Michel

    Ce plan n’est pas de la diversion, ces blaireaux incapables sont des fanatiques. Leur médiocrité les pousse à voir le monde de manière binaire racistes/antiraciste.

    Et la seule façon qu’ils ont d’exister à leurs propres yeux c’est de faire de la surenchère dans l’antiracisme.

    Il ne faut pas sous estimer les abrutis.

  19. bibi

    Première question :
    Est-ce du racisme que de dire : « Je n’aime pas les riches, je n’aime pas les riches j’en conviens! »
    Deuxième question:
    Est-on en droit de s’interroger sur l’utilisation du mot riches par son auteur en lieu et place de juifs car nous savons tous qui sont les riches n’est-ce pas?

    1. royaumont

      « Je n’aime pas les riches, je n’aime pas les riches j’en conviens! » est ce qu’on peut appeler du racisme de classe.
      La sélection des boucs émissaires se fait sur des critères différents par rapport au racisme ethnique. A part ça, c’est fondamentalement la même chose, la même logique, les mêmes éléments de langage.

      De ce point de vue, le PS est le parti le plus raciste de France, et donc pas forcément le plus crédible quand il s’agit de lutter contre.

  20. john

    Dès fois je me dis que ces histoires de « racisme et antisémitisme » doivent cacher des histoires de pognon. Tous ces petits millions payés avec l’argent du contribuable vont très vite rejoindre des poches bien opaques à travers des associations lucratives sans but qui reversent le pognon en emplois fictifs et dépenses bidons diverses et variées. Et comme c’est pour le Bien, personne n’ose regarder de trop près, pour ne pas être taxé de faire parti du camp du Mal. Après tout, Harlem Desir par exemple n’a t’il pas été condamné pour emploi fictif ? Mais nous sommes en France, et malgré les condamnations, personne ne demandera des comptes ! Surtout pas les journalistes, qui vont plutôt relayer le message du gouvernement comme un seul homme.

    Notez au passage que parler d’antisémitisme quand on l’associe au mot racisme, c’est précisemment du racisme, puisqu’il s’agit de distinguer une « race à part », pour mieux la protéger, alors qu’on dit précisemment vouloir les mettre toutes sur un pieds d’égalité … Un journaliste pour le faire remarquer ? Non.

  21. calc8

    Billet très juste, comme d’hab.
    Manque un criant CPEF en fin de billet ; mais on avait compris…

    Donc, si tout bien compris, si je suis musulman, juif, basané ou noir (pardon BM), je ne serai jamais accusé de racisme ;
    Si j’appartiens au monde la presse, de la justice ou du monde syndical, je ne serai jamais accusé de délit d’opinion ;
    Si je suis encarté gauchiste, député, travaille dans une assoc vivrensemblesque ou porteur d’un tee-shirt du Ché, je n’aurai jamais de problème pour obtenir le petit chèque d’Aide Solidaire De La France Qui Progresse et j’aurai même le droit d’oublier de payer quelques factures d’eau ou d’électricité ; le compte bancaire en Suisse reste limite mais on admirera ma discrétion.

    Par contre, si je suis blanc, catho, manifpourtousien, ça craint. Aaargg, pas de bol… je suis donc pleinement « surveillable », probablement homophobe, certainement trop riche, inconsciemment raciste, petit bourgeois qui s’ignore, honteux propriétaire, bref une raclure à éliminer au roundup. Bah, il suffira de planter le régime des retraites pour rapidement me faire tomber… Ah, en plus, autre tare, je suis indépendant, inscrit au RSI ; voilà qui couronne le tout. Coluche disait; pour des gens comme ça, ce sera très très dur !

    1. john

      S’il n’y avait que les petits blancs catho bourgeois pour payer la facture, ce serait cool. Malheureusement, à part quelques petits protégés, les systemes socialistes, par l’inertie qu’ils génèrent, entrainent tout le monde vers le fond quelque soit la couleur ou la religion ou le fric.

      1. Aristarkke

        Celui qui est sur le pont a probablement l’impression qu’il plongera moins profondément que celui qui est déjà à fond de cale.

    2. Black Mamba

      Je suis catholique, partisane de la Manif pour tous, je suis homophobe, chance pour la France provenant de famille pauvre, plus de 10 ans j’étais dans l’illégalité, je me suis embourgeoisée, je suis qualifié de riche, j’ai rejeté ma propre race, et oui , j’ai une forte concentration de mélanine dans la peau, je suis black pourtant je me sens très proche de toi 😉 malgré mon hérédité.

      1. calc8

        En tant que compagnon d’infortune, ramant dans la même galère, prenant les même coup de fouet, je t’embrasse de tout coeur, chère BM…

      2. MadeInCH

        L’on dit souvent « Français par le sang reçu (des parents) ou versé (combattu pour la France) ».
        Perso je rajouterais « Par l’effort et l’amour de la France ».
        .
        C’est un vil natio estampillé waciste qui le dit.
        .
        Bienvenue parmis nous.

  22. Marabout

    Notons que les deux premiers épisodes de la saison 5 de My Little Pony –en cours– montrent les héroïnes poneys, licornes et pégases débarquant dans une société où règne « l’Égalité la plus parfaite » et où tous les gens sont « heureux ». Évidemment, l’élite dirigeante s’affranchit des règles qu’elle impose…

    1. bibi

      Mais c’est n’importe, c’est une honte, qu’il faut couper les ailes des Pégase et la corne des Licornes, pour ne pas stigmatiser le Little Pony, et on en a rien à foutre que même Little Pony ne soit pas d’accord parce qu’il est bien content que Pégase l’amène au desus de la grisaille ambiante, et qu’il joue a des jeux rigolos avec la corne de la Licorne.

      Pour enlever la corne de la licorne sans qu’elle ne souffre trop un Comité Théodule sera crée et doté de 50M il sera présidée par le Dr Scholl, quand à savoir comment couper les ailes de Pégase un autre un Comité Théodule sera créé lui aussi doté de 50M et sera présidée par Ségolène Royal qui verra là une occasion de se venger de Pégase qu’elle a déjà tenté de faire disparaître, dans un combat que seule la folle du Poitou pouvait nous offrir.

  23. Flo

    La N118 que coupe la fabuleuse D36 qui dessert aussi le CEA. Curieusement (?) à 2×1 voies en Essonne et qui passe soudainement à 2×2 sitôt entrée dans le 78 alors qu’elle débouche (et reçoit) sur des axes bien plus importants coté 91.
    Cela sans même parler de la minimegapole qu’ils sont en train de construire sur le plateau.
    Ça promet.

  24. Bonsaï

    Très fort, le test de l’aquarium : on augmente ou on baisse subtilement la température du milieu ambiant, et on teste les réactions. Solide comme un roc, celui qui ne sait pas changer de stratégie …

Laisser un commentaire