Snowden : les rapports de forces commencent à changer

L’avantage avec les lois floues votée par une bande de députés pleutres et trouillards, c’est qu’elles offrent déjà pas mal de latitudes d’interprétation pour faire un peu tout et n’importe quoi. Si on y ajoute les amendements de sénateurs veules et pétochards, c’est carrément open bar sur les libertés des citoyens. Heureusement, la Patrie des Droits de l’Homme est au-dessus de ça.

Et c’est donc à pas guillerets qu’elle se lance dans la belle aventure de mettre en pièce la vie privée de ses citoyens, par le truchement d’une Loi Renseignement aussi pratique … que floue, justement. C’est ainsi qu’on découvre, écœurés mais pas surpris, les manœuvres bien visqueuses de nos sénateurs, collectivistes assumés ou inconscients, pour étendre les effets de la loi bien au-delà des domaines pourtant déjà vastes qu’elle couvrait déjà.

Cette fois-ci, nos petits amis l’ont donc tripoté discrètement pour justifier l’utilisation des outils de surveillance envisagés même dans le cadre de la lutte contre la contrefaçon. Oh ! Et dire que ces benêts de citoyens croyaient que cette loi se contenterait de lutter contre le terrorisme ! Qu’ils sont naïfs ! Et non, ce n’est pas un poisson d’avril. Et oui, bien sûr qu’on va profiter de cette loi pour y inclure la « défense » ou la promotion des intérêts économiques et scientifiques de la France ! Quand on voit la liste des domaines couverts, on comprend qu’à part la chambre à coucher (et encore), le Français post-Loi Renseignement n’aura pas grand chose à envier avec l’Allemand de l’Est pré-Chute du Mur : en plus d’une évidente mais floue sécurité nationale, on trouve les « intérêts essentiels de la politique étrangère et l’exécution des engagements européens et internationaux », les « intérêts économiques et scientifiques essentiels », la « prévention du terrorisme » (en quatrième position seulement), ainsi que de la criminalité, de la délinquance organisées, des violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publique (incluez « manifestations avec poussettes », je suppose), et bien sûr l’indispensable prévention de « la reconstitution ou du maintien de groupement dissous en application de l’article L. 212-1 » (i.e. les groupements politiques du Camp du Mal dissouts par le pouvoir). Il ne manque plus que la prévention des actes délictueux en voiture ainsi que celle des actes répréhensibles en matière de mangibougisme et on aura à peu près fait le tour.

jon-hamm-facepalm

Il devient difficile d’ignorer l’espèce de surenchère malsaine dans laquelle se sont lancés l’exécutif et le législatif français. Pendant que le premier réclame de la coercition, de l’interdiction et de la régulation aussi fort qu’il le peut, le second les lui accorde à un rythme jamais atteint jusqu’à présent, le tout sous les yeux médusés d’une frange des citoyens un minimum conscients, et l’impavidité presque cadavérique d’une presse nationale subventionnée le petit doigt sur la couture.

Edward_Snowden_2013-10-9_(1)_(cropped)Dès lors, on ne peut que s’interroger sur l’optimisme assez spectaculaire dont fait preuve Snowden dans sa dernière tribune, parue très récemment. Dans cette dernière, il note l’évolution rapide de l’opinion mondiale vis-à-vis de cette surveillance généralisée mise en place par les différents gouvernements, et en premier chef l’américain auquel il est directement confronté : pour lui, en seulement deux années, on est passé d’une situation où il était considéré comme un traitre à sa nation, à une situation où le public, averti des pratiques de la NSA, prend conscience de l’espionnage permanent auquel il est soumis, et se déclare de plus en plus ouvertement contre.

Et s’il convient aisément qu’en dehors des États-Unis,

« les chefs des services secrets en Australie, au Canada et en France ont exploité des tragédies récentes afin d’essayer d’obtenir de nouveaux pouvoirs intrusifs, malgré des preuves éclatantes que ceux-ci n’auraient pas permis d’empêcher ces attaques »

… montrant en cela que l’opinion reste facilement manipulable par des événements dramatiques, il termine tout de même en notant de façon optimiste que

les rapports de forces commencent à changer. Nous assistons à l’émergence d’une génération post-terreur, qui rejette une vision du monde définie par une tragédie particulière.

(Les gras sont de moi.) Devant les gesticulations sénatoriales évoquées en début de billet, les déclarations de Snowden peuvent paraître surprenantes. Et pourtant, il n’a pas tort.

shocked lolcat

Il n’a pas tort, parce qu’en effet, de plus en plus de citoyens se rendent bien compte du décalage énorme qu’il y a entre les motifs invoqués par ces lois d’espionnage et les motivations réelles de ceux qui les poussent.

Il n’a pas tort parce qu’en effet, certains politiciens, sentant le vent tourner en faveur d’une lutte contre ces dérives, prennent la parole et montrent un courage qu’on n’aurait pas imaginé il y a quelques années de cela.

Il n’a pas tort parce qu’à mesure que tous les citoyens s’informent, ils se rendent compte que l’État ne peut pas, devant l’énormité des masses de données qu’il prétend filtrer, repérer ce pour quoi il a été mandaté, et qu’il amasse donc des données pour d’autres buts, peu avouables ou carrément scandaleux.

Il n’a pas tort d’être rationnellement donc modérément optimiste parce qu’en réalité, l’État perd pied : il veut tout contrôler, mais il est coincé entre deux réalités. D’un côté, il ne peut par nature réagir aussi vite qu’il le voudrait à l’introduction de technologies et de méthodes toujours nouvelles, toujours plus sophistiquées, à la myriades de contournements que des millions de cerveaux indisciplinés s’emploient à trouver contre les moyens, forcément limités, dont il dispose. L’État obèse n’est ni suffisamment souple, ni suffisamment agile ou léger pour bondir sur chaque nouvelle idée qui vise à se passer de lui ou à le contourner. Et de l’autre côté, il doit donner le change pour justifier son existence et des ponctions toujours plus grosses, tout en garantissant (ou en faisant semblant de garantir) la sécurité et l’intégrité des citoyens qui l’ont désigné responsable.

Et confronté à ces deux positions, il se prend les pieds dans ses propres lois, notamment celles issues du désir d’endormir la méfiance des citoyens à son égard. La transparence dont les politiciens se gargarisent est maintenant un motif légitime pour chercher à savoir ce qui se passe dans le ventre du Léviathan. C’est même une raison officielle reconnue par l’administration d’accéder aux données publiques, ce qui donne de croustillantes situations où l’État doit alors tout faire pour – par exemple – cacher ses partis pris dans le calcul de l’impôt

Oui, Snowden n’a pas tort : les citoyens changent doucement de point de vue concernant ce qu’ils tolèrent de la part de l’État. Certes, en France, la soumission est telle qu’il faudra encore du temps pour que se remarque un réel mouvement de défiance contre l’État. Mais là encore, l’attitude habituelle de tout l’appareil étatique français pourrait aider à déciller les yeux des Français : en effet, l’administration, son énarchie et sa brochette de politiciens maintenant très détachés du peuple ont largement acquis des réflexes de survie typiques des castes en fin de règne, comme le culte du secret, l’espionnage du peuple et les tentatives pathologiques de contrôle…

Autrement dit, oui, la France va au devant d’une tempête d’espionnite, de contrôles, de régulations malsaines et de lois invasives. Mais chaque jour qui passe, cette espionnite, ces contrôles et ces régulations que l’État met en place semblent plus ridicules, plus inutiles et plus délétères pour l’État lui-même. Oh, l’agonie sera sans doute longue et pénible, mais la fin de l’État obèse est inéluctable.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires190

  1. Semaphore

    La (bonne) exécution des engagements internationaux de la Grance! Comme si le pouvoir grançais était en ce cas un parangon de vertu!!! 😥

    1. Bonsaï

      Le texte de l’article n’arrête pas de sautiller au rythme du gif animé.
      Cela ferait-il partie du programme destiné à rendre les gens mûrs pour l’asile ?

        1. bibi

          Le problème n’est pas le gif qui fonctionne très sous Gopher et tous les navigateurs.
          Le problème c’est d’avoir utiliser une extension resize qui est différemment traitée selon les navigateurs.
          On a juste la vérification du premier principe de l’informatique Garbage In Garbage Out plus connu sous le nom de GIGO.

            1. bibi

              Il y a un resize dans le src de l’image .gif?resize=357%2C200 mais qui n’est pas présent dans le href du lien.

          1. Bonsaï

            Voilà une explication simple et détaillée qui a l’air pro.
            Parce que le coup de bluff du marchand qui accuse le client de la qualité douteuse de ses produits, ça ne tient la route qu’un court instant, sous l’effet du choc.
            Après tout, pourquoi le même navigateur lirait-il pendant des mois un blog, et puis tout à coup un petit gif serait plus fort que lui ?

              1. Bonsaï

                J’étais sans doute déjà familière avec l’informatique quand tu faisais encore pipi au lit.
                En plus, t’as vu la tête du gif ? Même pas une animation Flash, et là je m’y connais un peu, étant donné que j’en ai programmé pas mal il y a quelques années.
                Alors, arrêtez de prendre les gens pour des pommes sans connaître leur background.

                1. Black Mamba

                  Pourtant vous vous plaignez régulièrement de vos problèmes informatiques, il y a de quoi douter de vos capacités en la matière.

                2. Sémaphore

                  Waouh!!! Mais c’est que l’ effet du bronze coulé récemment sur la cime du petit arbre par un veliboraptor facétieux produit déjà des effets palpables!!!

                  1. Pheldge

                    Et ne parlons pas du mésusage du vibroraptor en mode turbo … 🙂 qui altère un peu la santé mentale , et selon la faculté de médecine, altère l’eau dix Sion ! 🙂

      1. Pheldge

        Raahhhh Bonzaille , tu fais ta pénible encore ? installe un autre navigateur sur ton ordi. Tu vas sur Opera ou Firefox et tu lances l’installation. T’auras un navigateur de plus auquel tu pourras te familiariser à ton rythme ralenti ( hé oui, le Bonzai c’est ça !) et tu pourras voir ce que ça donne ! Raahhhh 🙂

              1. Aristarkke

                Meuh non! Je pencherais plutôt pour Marie Louise Elizabeth d’ Orléans, fille de Philippe d’ Orléans, le régent… Question âge présumé, cela colle un peu mieux…

                1. Pheldge

                  Parce que pour les « questions d’âge » faut dire que tu bats tous les records ô ancêtre vénérien vénéré ! 🙂

      2. gameover

        Internet c’est magique… Il y a de grands moments de rigolade tels que ci-dessus… ça se mange sans faim !

  2. Sémaphore

    Certains hommes politiques qui retrouvent un certain courage ont peut-être (probablement) le sentiment qu’il va convenir de suivre leurs mandants puisqu’ils sont leurs chefs respectifs… Et que des bruits d’ aiguisage commencent à se faire entendre dans les granges de la Grance profonde… Il n’y a pas que le calibre 12 qui puisse être dangereux pour la survie…

  3. bob razovski

    « Oh, l’agonie sera sans doute longue et pénible, mais la fin de l’État obèse est inéluctable. »

    Finalement, ce pays pourrait ne pas être totalement foutu. 😉

    1. Les Charcuteries Olo

      Et puis ça va faire un peu comme se retrouver avec une baleine morte sur une plage..

      1. hugeus

        tu veux dire que ça va puer un certain temps, et que l’endroit sera infréquentable car y pulluleront les mouches et autres rats qui se boufferont entre eux pour avoir les derniers morceaux ?

        1. Nyamba

          … jusqu’à ce que la charogne explose, dans un grand moment de partage général de petits bouts sanguinolents. Miam !

            1. Popeye

              Je me rappelle avoir vu un jour sur le Net une vidéo où justement une baleine échouée explosait à cause de la pression croissante des gaz de décomposition.
              Spectacle fort peu ragoutant. Voire totalement gore.

                1. Scarlet Pimpernel

                  Le cercueil de Guillaume le Conquérant explosa de la même manière…. sympa, non ? et pulver reverteris, certes, mais par le stade liquide et gazeux d’abord…

                  1. Pheldge

                    Il est conseillé d’éviter le confinement , d’où le plombage dans certains cas … hein papy Aristarque ? la plomberie, ça te cause ? 😉

          1. Aristarkke

            C’est vrai que les tortues marines mangent de tout dont la chair. Prévoyez juste le délai pour le voyage préalable à vos agapes. Un demi tour de terre est plus facile à dire qu’à faire…

      2. Dahu

        Une baleine morte qui échoue sur une plage, devant un couple qui campe, puis qui se déplace la nuit… Ca me rappelle un film d’horreur australien 🙂

  4. figarocifigarola

    Il suffit pourtant de papoter 10 minutes avec n’importe quel citoyen lobotomisé pour penser que la révolte n’est pas pour demain. Il faudrait commencer par plastiquer Sciences Po et l’ENA. Ce serait un bon début…

    1. albundy17

      et l’afp, bien que ça demanderait aux journalistes de devoir écrire des articles

        1. nice-olivier

          Ce n’est égoïste!!! C’est juste que ça coupe les vivres aux gabegies étatiques et sociales!!! 🙁

      1. Golum

        Je sous-signé Golum, renonce par la présente à l’ensemble de mes droits Français. Je rends ma carte vital, mes points retraite, renonce également à ma Nationalité, à mon nom. En échange de quoi l’Etat Français en vertu des lois de libre concurrence Européennes me décharge de l’ensemble des taxes sur le sol Français et jure solennellement de ne pas me pourchasser à l’autre bout du monde pour m’extraire mes derniers sous.

        GOLUM

          1. Adolfo Ramirez Jr

            Je suis Français par mes aïeux, pas par l’Etat. Etre Français n’implique pas que je lui doive quelque chose.

        1. MadeInCH

          L’état français annonce formèlement que aucune validité n’est reconnue à la lettre dudit Golum, car aucune loi n’existe permetant à l’esclave au citoyen de s’affranchir sortir imprudemment de la soumission la sécurité imposée offerte par l’état.

    2. arna

      A Science Po tout n’est pas encore perdu, on peut se permettre d’être libéral sans trop se faire casser la gueule et pas mal d’élèves approuvent l’idée que notre État est juste un obèse devant sa TV regardant Dallas. Par contre l’ENA, de ce que j’ai entendu, c’est une véritable nomenklatura à abattre

      1. bibi

        Si l’état français regardait Dallas on pourrait exploiter du gaz de schistes, l’état grançais il regarde plus belles la vie parce que Dallas c’est pas bisou du tout, avec tous ces texans blancs armés jusqu’aux dents qui jonglent avec des millions dans l’état de George Bush, dans le seul but de faire toujours plus de profit en se moquant de Gaïa.

        Dallas c’est tout sauf socialo écolo bobo compatible comme série, la preuve on y voit des gens travaillaient dur dans un ranch et être heureux et reconnaissant envers leur charismatique patron le dur mais juste Jock Ewing PDG et fondateur de la Ewing Oil on est bien loin de Lindon et de la loi du marché.

      2. Adolfo Ramirez Jr

        vu sur VDM:
        Aujourd’hui, stagiaire non-rémunéré, j’ai dû expliquer au nouveau stagiaire rémunéré tout droit sorti de l’ENA, comment faire un copier-coller sur un document Word. Trois fois de suite. VDM

  5. Julien

    A l’exception du fait que là où les US tendent à revoir leur copie du patriot act; nous on prend le chemin carrément inverse.
    En fait, il faudrait presque que le mouvement s’accélère pour que les dérives soient flagrantes aux yeux d’une majorité, et là où je positive, c’est que c’est effectivement le cas.
    Tant qu’on est loin de l’assiette, on peut encore se dire de loin « ça a l’air appétissant », mais une fois qu’on a le nez dedans, là on ne peut que constater que « c’est de la m… ». Laissons les donc nous rapprocher de cette fameuse assiette, ça ne fera qu’ouvrir les yeux de ceux qui actuellement ne voient que le côté appétissant.

    1. albundy17

      Le patriot act était à durée limitée, l’europe prend le relai, france en tête de peloton

      1. Calvin

        Le successeur du Patriot Act est à durée illimitée.
        En revanche, les yeux commencent à s’ouvrir là-bas : ils s’y sont repris à deux fois.

  6. albundy17

    H16, je crois bien que c’est l’article le plus optimiste que j’ai pu lire de votre part.

    Je me demande si Ron Paul n’est pas aussi écouté sérieusement que Paul Craigs Roberts, m’enfin faut un début à tout.

    Après, la france ayant un décalage temporel d’une quinzaine d’années vs les states en matiere de bidules qui facilitent la vie, je me pose la question du temps qu’il faudra pour avoir un politique dénonciateur qui ne se fera pas interner comme Chardon. (Si quelqu’un a des nouvelles…)

    1. Jiff

      Ça ira sans doute beaucoup plus vite, à la prochaine action terroriste sanglante, les gens rapprocheront les dépenses et l’absence de résultats; à ce moment-là, ça risque de fritter dur (surtout avec les familles des victimes.)

      1. Calvin

        Non, les élus diront que la loi est bonne, mais qu’on n’a pas ASSEZ mis de moyens.
        Rallonge budgétaire.
        Fail.
        Rallonge budgétaire.
        Fail.
        Rallonge budgétaire.
        Fail.
        Rallonge budgétaire.
        Fail.
        ……

        1. royaumont

          vu sur contrepoint :
          « Les socialistes ont ce talent rare, de pouvoir faire dérailler les trains en gare rien qu’en les regardant. »

      2. albundy17

        Je crains que non, ça fait un paquet de moment que le pognon arrose les intelligent du systeme, et les seuls ayant jamais ralé sont les mêmes.

        La seule issue est sans doute que ça s’écroule sous son propre poids, comme l’union soviétique en 90

        1. Jiff

          « La seule issue est sans doute que ça s’écroule sous son propre poids, »

          Il-y-a aussi des chances pour que ça arrive, parce que le pognon commence à se faire rare et les rentrées prévues ne sont plus au rendez-vous.
          Par exemple dans mon entourage, c’est fou le nombre de professions libérales qui ont levé le pied (inutile de dire que femmes et enfants apprécient hautement:)

          @Calvin

          C’est le risque, mais auront-ils assez de pognon pour faire ce qu’ils disent (parce qu’entre ce que le renseignement nous serine en public et la réalité, il-y-a un gouffre béant.)

          1. deres

            Le socialisme ne s’écroule que quand il en vient à manquer de l’argent des autres. Mais attention, il peut aller très loin dans la spoliation. Ce n’est donc pas dans notre intérêt de le laisser aller dans le mur car je vous rappelle que le socialisme sachant que nous sommes dans la même voiture … Ces lois anti-libertés sont justement des préludes. Ce sont les instruments qui permettront la répression de demain rendant possible une spoliation plus importante. Le timide ras-le-bol fiscal de 2014 n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Ils ont appris de cette expérience. Les hausses de prélèvements continuent donc de plus belles mais en beaucoup plus discret et en encore plus ciblé. Et les moyens de faire taire ceux qui se rebellent sont en préparation.

            1. deres

              D’ailleurs, la fameuse lutte contre les fraudes est surtout un mécanisme pour augmenter les impôts et éviter les reversements. Elle est d’ailleurs toujours évoqué comme une nouvelle recette quand il y a une nouveau trou budgétaire. La quantité de redressement fiscal est aussi en très forte augmentation. Les premiers redressements associés au CICE ne devraient non plus pas tarder.

              1. Adolfo Ramirez Jr

                Ces redressements vont couler les entreprises, ce qui mettra les gens au chômage, et accélérera la chute de l’état. En plus les salariés vont bien se rendre compte que c’est l’état qui met les entreprises en difficulté avec les contrôles à répétition.

                1. Jiff

                  « En plus les salariés vont bien se rendre compte que c’est l’état qui met les entreprises en difficulté avec les contrôles à répétition. »

                  Perso, c’est justement la première chose que je ferais si ma société devait calancher à cause du fisc, dire les choses telles qu’elles sont au personnel (et un petit quelque chose me dit que je ne suis pas le seul dans ce cas.)

                  1. Pheldge

                    Et tu t’apercevras qu’ils s’en foutent ! le patron social, proche de ses salariés, c’est un mirage, une voie à sens unique tout au plus …
                    Et quand tu comprends que tu es tout seul, c’est cette déception qui fait le plus mal.

                    1. gameover

                      « …le patron social, proche de ses salariés,… »

                      L’entreprise n’a aucune responsabilité sociale… juste des charges du même nom !

                    2. Pheldge

                      GO, dans une petite structure il y a inévitablement une proximité qui se crée. Et pas de DRH … alors que tu appelles ça du paternalisme ou du patronat social comme c’était à la mode dans les années 70 , c’est pareil.
                      Mais bon les TPE ça doit pas être ton monde.

                    3. gameover

                      « …il y a inévitablement une proximité qui se crée… »

                      Il y a une proximité… par principe, mais tu mélanges collaboration et responsabilité. La collaboration c’est dans les deux sens car l’intérêt est commun, direct ET immédiat et la reconnaissance aussi (dans les 2 sens) grâce à justement la proximité du décideur.

                      Dans les structures plus importantes ça existe aussi au niveau des subdivisions. C’est pour cela que l’on attache de plus en plus le bonus au travail de l’équipe. Je travaille dans de telles conditions et je peux te dire que c’est ton intérêt que tes collègues ne fassent pas de conneries. Après il suffit juste de bien identifier qui est le décideur.

                    4. Pheldge

                      Et moi j’ai suffisamment travaillé dans des petites structures pour savoir que souvent, pour faire avancer les choses, éviter les blocages , parce que ce qui compte c’est de faire le boulot dans les délais, eh bien il faut mettre de l’huile dans les rouages .
                      Tu ne peux pas y aller rien qu’avec de l’autorité , de la mise en cause des responsabilités , menaces etc … c’est un autre monde la TPE , GO . Ou les genres se mélangent.

                    5. gameover

                      Tu t’es perdu en route Pheldge… et tu confirmes que l’entreprise n’a pas de responsabilités sociales.

                    6. Pheldge

                      GO, t’es gentil, mais t’es pénible aussi ! où ai-je écrit que « L’entreprise a une responsabilité sociale » où ça ?
                      j’ai utilisé l’expression « patron social » en vogue dans les années 70, pour décrire un paternalisme fréquent dans les TPE , et répondre à Jiff que c’était à sens unique,et qu’il n’y avait aucun retour à espérer. Quand une TPE va mal, c’est rare, très rare que les salariés acceptent des sacrifices, même pour sauver la dite boîte. C’est tout ce que je voulais dire.

                      La prochaine fois, je développerai plus, et mettrai des sous titres pour tes zigues ! 🙂 Raaahhh ! 😉

                      Aujourd’hui ( enfin, hier 😉 avec mon décalage …) vous vous êtes mis à deux pour me courir sur le haricot ! ZailleBon que elle a fait cha chochotte chuisse et tézigots ! Il manque que la Berline Teutonne Guyanaise et le tableau sera complet ! 🙂 🙂

                    7. gameover

                      Pheldge : tu as balancé l’expression « patron social » dont le seul sens connu est celui qui à l’époque (1972) avait fait du bruit au CNPF lors du discours d’Antoine Riboud PDG de BSN devenu Danone depuis.

                      Ce concept tente de définir la responsabilité de l’entreprise vis-a-vis de la société et de ses salariés et c’est comme cela que cette expresssion est connue dans les relations humaines au sein de l’entreprise indépendemment de sa taille.. Maintenant libre à toi de redéfinir cette expression mais va au fond des choses et tu verras que la proximité t’amènera à la responsabilité… sinon ta proximité c’est du vent.

                      Tu trouveras plus d’info sur le net en googlant :

                      discours antoine riboud « patron social »

                      Il y a 2 façons de considérer l’entreprise et celle là est socialiste. Et le moite-moite n’existe pas car l’entreprise ne choisira jamais entre sa survie et celle de ses salariés… c’est un non-sens, no way, dead end…

                    8. Pheldge

                      Que je m’ai mal essprimé, que je m’ai pas assez m’éclairé , soit ! Mais je suis esbaudi de te voir dès potron-minet derrière ton clavier ! tu as quand même saisi le fond de mon message ?

                    9. gameover

                      Bah Phledge je dois dire que ton message de 20h06 tenait du gloubiboulga : le patron social qui finit seul abandonné de tous ayant la bouteille et sa cyrrhose pour seuls compagnons (j’en rajoute un peu façon Zola)

                      C’est pourquoi mon premier message était juste un recadrement du coté « social » …

                      Le fond de ton message : oui, que le coté social n’est qu’un mirage, car il semblait que pour toi il n’y avait pas de retour… alors qu’en fait c’est un mirage car ça ne peut pas exister (moment du choix).
                      Néanmoins ils peuvent collaborer mais c’est parce qu’il y a un contrat et que c’est dans l’intérêt des 2 parties que ça se passe bien (avec un bémol tout de même car ceci concerne le cas d’un contrat librement établi, ce qui n’est plus le cas)

        2. royaumont

          « La seule issue est sans doute que ça s’écroule sous son propre poids » : oui et j’espère que les enarques et autres parasites du même genre seront ensevelis en dessous.

            1. Jiff

              N’exagérons rien, les cafards survivent aux irradiations nucléaires, pas les énarque (et comme un de leurs lieux de villégiature est en Normandie…) 😉

          1. albundy17

            Tu rêves, ils se constituent depuis au moins 40 ans de très gros matelas douillet avec ton fric

        3. libex

          Le problème en France c’est que nos aïeux ont travaillé dur et ont accumulé du capital.
          Notre douce France a encore beaucoup de richesses à piller.

  7. Golum

    Si l’on en croit BFM, la France attire en ce moment même des investissements du monde entier….

    Si la fin de l’Etat obèse est inéluctable je pourrais parier qu’il aura la délicatesse de ne pas encaisser les responsabilités et surtout, d’entrainer les citoyens dans sa chute.

    Un bon matelas de con-citoyens en décomposition servant d’engrais pour la repousse des bébés larves de fonctionnaires.

    Oui, l’Etat est bien une grosse mouche qui pond ses œufs de partout:
    Vos frigo, votre banque, vos mails, rien n’echappe à son appétit de reproduction.

    Avez vous déjà entendu les dents de ces petites larves claquer d’appetit ?
    Essayez avec un bout de poisson au soleil. Vous aurez alors des larves de Bercy chez vous…..

    1. deres

      L’Etat français fait ce qu’il sait faire pour lutter contre la crise : distribuer du pognon tout azimut. Donc effectivement, les étrangers se radinent pour participer à la distribution. Le fait que l’Etat ait détourné tout l’argent de l’investissement vers la BPI fait qu’il suffit des bonnes relations pour lancer un projet en France maintenant. Et les subventions locales s’y additionne plus les aides à l’embauche. Mais tout cela est temporaire et dès que les aides cesse, les étrangers se barrent.

    1. royaumont

      Il y a de cela. J’ai comme même l’impression assez nette d’une guerre larvée entre l’état et le pays.
      Si l’état perd, on peut s’en sortir.
      Si l’état gagne, le pays disparaît, et l’état aussi, privé de tous subsides. Donc l’état perd.
      Cet état est foutu, nous, nous avons encore une – petite – chance.

      1. Jiff

        « nous, nous avons encore une – petite – chance. »

        J’en doute, entre la fuite des jeunes diplômés (qui, soit n’auront pas envie de revenir, soit, plus probablement, construirons leur vie à l’étranger) et celle des créateurs & entrepreneurs, même si l’état s’écroule, le substrat de base ne sera plus là.

  8. Karamba!

    La pertinence de l’Etat socialiste me laisse sans voix. Fliquer ces salauds de contribuables qui alimentent sa trésorerie au nom de la sécurité nationale et laisser circuler sans contrôle les paisibles gens du voyage au nom de l’égalitarisme.

    1. Caton

      C’est logique pourtant. Pierre qui roule n’amassant pas mousse, il n’y a pas d’épargne à chyprioter chez les paisibles gens du voyage.

  9. Kloupa

    Et surtout, le pouvoir étatique, qui n’est plus démocratique en France depuis belle lurette, mais assis sur le pouvoir de l’administration, l’énarchie en tête, est dans un tel état de décomposition, qu’il est près de calancher.
    Ce n’est pas pour rien, qu’au lieu de réformer ou de supprimer l’ENA, le rapport Attali, propose de réformer…Polytechnique.

  10. Pheldge

    Perso, j’ai transmis quelques lien vers des billets du site traitant du sujet, à certains de mes cousins … l’un d’eux, prof ( mais bon ici à la Réunion, un prof a un salaire de cadre sup avec les 53 % de majoration ) et certainement électeur du Flamby , qui a pris le temps de m’appeler pour me dire que « mes commentaires politiques ne l’intéressaient pas » ! les autres ? pas de nouvelles ! alors l’optimisme du taulier, je le partage, comme le rhum, avec modération 😉

      1. Calvin

        Cette fous, ils sont allés un peu loin et fort dans le n’importe quoi.
        Mais attention aux sondages, parmi ceux opposés, il y a les cocos qui pensent que cette réforme va trop loin vers l’autonomie et ils sont contre. Ils veulent une application stricte sans la moindre variation.

        1. Jiff

          Là n’est pas la question; ce qui est remarquable, c’est que la base a jeté ses syndicats.

      2. Pheldge

        Il ne s’agissait pas seulement de la réforme des collèges , mais aussi de ma moi sur le renseignement … et c’est ça qui m’inquiète: ils ne sont pourtant pas cons, mais ils refusent de réfléchir , d’accepter de se poser des questions.Ils boivent la bonne parole officielle distillée par mediapart ( en très petites minuscules ) France 2 , radio bolcho etc … la lobotomie est effective, et quand je pose des questions, je passe pour un Martien 🙁
        Vite un CERFA bobo , gros bobo 🙂

  11. Poupette

    Ne vous fatiguez pas, il n’y a eu que la gauche de la gauche (option libertaire, écolo, puis un peu tradi) aux manifestations contre ce projet, et ce sont les seuls qui se bougent au niveau législatif et utilisent leur réseau à plein (sans grand succès pour le dernier point).Vos lecteurs comme ceux de Contrepoint ou d’ailleurs n’ont même pas relayé les discours des entrepreneurs du numérique.
    François Hollande a pour lui son image de faiblesse, personne ne veut croire qu’il ferait vraiment passer un truc dangereux.
    Si Sarko ou a fortiori n’importe quel parti classé aux extrêmes avait proposé ce projet les réactions auraient été massives.
    La vérité c’est que votre lectorat comme la plupart des autres communautés s’en cogne, il reste totalement passif à râler derrière son clavier et à constater les dégâts en chouinant que le pays est foutu. C’est pareil pour tous les internautes, qu’ils soient pour les partis traditionnels ou qu’ils d’auto proclament « anti système » (ces derniers pour beaucoup soulagés au fond d’être sûrs à présent qu’à l’avenir ils ne pourront toujours que constituer des minorités d’idiots utiles, ce qui est quand même bien confortable). En pratique personne ne s’est bougé ne serait-ce que pour relayer les papiers imparables comme les avis de l’INRIA, qui devraient pourtant convaincre que ce n’est pas une affaire de hippies. Pas reçu un seul mail en capslock couleur et !!!! , ni de ma belle-mère anti ondes ni de mon tonton qui me fwd tout ce qui se passe dans la  » fachosphère » . Sur tous les forums le sujet est inexistant.
    Pour tous le conditionnement TF1/France TV et la trouille des terroristes jouent à plein. et mènent à l’absence totale de réflexion ; les gens paniquent sans même se demander si quand même, une loi que même Dupont Aignan trouve liberticide ça vaudrait ptêt le coup de se renseigner et éventuellement se bouger pour qu’elle ne passe pas…
    Les élus communistes et UMP en ont plus fait pour nos libertés que n’importe qui d’autre sur ce coup (même si je ne suis pas dupe du jeu éponyme) et tout le monde trouve ça OK, logique.
    Tu m’étonnes que les assureurs soient riches, il suffit de citer des risques potentiels et personne ne lit les petites lignes.
    Quant à ceux qui me rétorqueront qu’il n’y a pas d’autre solution que de se casser ailleurs, qu’ils se renseignent sur les lois en préparation dans les pays les plus démocratiques, ça pue environ partout.

  12. cherea

    C’est absolument dingue à quel point notre état est entièrement à rebours de la « botte souveraine de la réalité » selon l’expression consacrée ou encore du fameux « Zeitgeist » (esprit du temps).

    Cependant j’ajouterai que la loi renseignement intérieur est dans les cartons depuis longtemps et que les services de l’état français ont tout de même pas mal anticipé le coup: je m’explique, la loi entre en vigueur au moment où s’éteint le Patriot Act et son système de collecte qui fournissaient en informations les services alliés. Je ne verrai qu’un seul point positif à cette loi qui est une certaine prise de distance et d’indépendance vis à vis des services américains et c’est bien le seul, qui ne vaudra jamais tous les désavantages qu’engendre ce système de collecte.

        1. bibi

          Le plus simple si vous êtes pressé c’est un pays dont vous parlez une des langues usuelles, dans le quel vous pouvez travaillé sans avoir besoin de (trop) papier qui n’est pas dans la zone euro et qui n’a pas mangé de poisson.
          Suisse, UK, Norvège, Danemark, Islande, Liechtenstein, …
          Sinon prendre son mal en patience pour satisfaire les exigences demander par le gentil état nounou auquel vous voulez vous soumettre.

          1. Black Mamba

            « Sinon prendre son mal en patience pour satisfaire les exigences demander par le gentil état nounou auquel vous voulez vous soumettre. »
            Certains citoyens ne veulent surtout pas que cela change, c’est si bon de ne se préoccuper de rien.
            Cette semaine, j’ai discuté avec des connaissances qui avaient leur fils en PVT au Canada, ils étaient malheureux car c’est trop loin, ils se plaignaient qu’il avait du travail mais ne gagnait pas des masses, sa situation leur semblait très précaire. J’ai essayé en vain de leur faire comprendre que c’était une chance extraordinaire pour leur fils, j’ai dû passer pour un monstre sans cœur à leur yeux, je n’avais aucune compassion pour leur « chagrin ».

    1. Pheldge

      Nembutal + Fentanyl par exemple ! c’est une des solutions utilisées par certains Etats US qui ont conservé la « Death Penalty » …

      1. MadeInCH

        Mega extra surdose de somnifère concentré.
        Pas efficace? C’est qu’il reste du sang.
        Sinon, il y a les Kevorkian Chair, ou le scuicide par monoxide de carbone, Ou bien un système de rerespiration, mais sans allumer l’alimentation en oxygène. Ou bien un masque à gaz, avec une bonbone de gaz neutre sur l’entrée d’air.

  13. Duff

    Snowden a peut être raison mais en attendant on ne se débarrasse pas du collectivisme comme ça, comme le sparadrap du capitaine Haddock.

  14. hugeus

    Certain que de plus en plus de français ouvrent les yeux.
    Mais de là à passer à la résistance, même passive…
    On se sent bien seul !

    1. Hum. Vous n’avez pas compris : c’était, à l’époque, un poisson d’avril. En pratique, la lutte contre la copie privée est bien, maintenant, un des objectifs de cette Loi Renseignement.

  15. Nyamba

    (…) la fin de l’État obèse est inéluctable.
    Oui, mais à quel prix ? 🙁
    En attendant, je relisais hier soir l’article Wiki sur les théories du complot. Ces dernières émergeraient d’autant plus que la confiance envers les institutions périclite. Quand je vois le nombre de mes contacts FB qui se mettent à poster dans tous les sens des articles de sources alternatives (vous me direz, moi je fais bien dans Contrepoints donc bon… bref), je me dis que même si le bordel actuel se termine un jour, il y a encore tout un monde d’emmerdes collectivistes à découvrir. Youpi, les gens se posent des questions ?

    1. Nocte

      Sources alternatives ? Quand on voit la qualité de la presse française… aucune analyse, source quasi unique (afp, coup de putes entre politocards) on nous assène ce que nous devons savoir (et être contradicteur est mal avisé), je comprends, que les gens se détournent de ceux qui sont censés nous informer (et puis bon, honnêtement, le côté « t’as pas de carte de presse, tu fermes ta gueule », je suis fan.)

    2. gameover

      Nyamba, j’avais lu un truc un peu dans le même genre et ça m’avait fait changer d’idée sur les complotistes dont je voyais un peu trop le coté bête et méchant.
      En fait ce sont des gens qui recherchent comme nous une source alternative d’informations…. donc c’est des copains !

      1. Calvin

        Ouais, mais ils ne cherchent pas au bon endroit.
        Et le mot ultra libéral étant connoté complot, ils passent à côté.

      2. Nyamba

        Le souci c’est qu’une fois pris dans l’engrenage d’une théorie – de Roswell à la fumette qui lutte contre le cancer, en passant par les groupes occultes travaillant à la domination mondiale – on n’en sort plus qu’avec une solide base critique (ou alors on n’en sort pas et on est convaincu d’avoir trouvé La Vérité. C’est mon cas, d’ailleurs : je suis convaincue que « Pas Faire Chier Son Prochain » est la clé ultime de la paix sur terre.).
        Je n’ai pas la prétention de juger de la pertinence des sources en question (même si parfois, c’est dur de laisser courir, bordel…), ni de la démarche de ceux qui cherchent des réponses autres que celles qu’on leur recrache, au contraire ; je me dis juste qu’on est mal barrés, avec tout ce qui traîne comme conneries sur Internet et qu’un nombre hallucinant de personnes gobe avec bonheur. Les gens ont besoin d’avoir foi en quelque chose, et sont prêts à la trouver n’importe où. People will be people, et tout le tralala ; ça ne me poserait aucun problème si j’étais sûre de pouvoir continuer à vivre comme je l’entends… sauf que…
        Bon, le truc positif, c’est que j’ai trouvé mon camp. Certes, les ultra-turbo-néolibéraux, suppôts de Satan et sources réjouies de toute la misère du monde, dévoreurs de pauvres enfants malades et exploiteurs de veuves de travailleurs sacrifiés sur l’autel du Profit, ont mauvaise presse. Mais, chance ! je me fous complètement de l’avis de cette dernière…

        1. gameover

          Perso ça me rend plutôt optimiste qu’il y ait des théories complotistes, ça évite la pensée unique même si on ne peut pas dire que ça procède d’un esprit critique développé…

          D’autre part, coté poule ou oeuf, je pense que les brebis étaient égarées avant d’aller sur ce chemin… donc c’est juste de la récup’.

  16. Dr Slump

    « Certes, en France, la soumission est telle qu’il faudra encore du temps… »

    La Franchouille ayant généralement 2 longs trains de retard sur ce que se passe aux USA, il faudra certes looongteeeeeeeemps avant que la tendance change. Entre 5 et 10 ans, facile.

    Comme pour les mesures économiques à prendre, le virage de l’ère internet qu’on attend toujours que l’état intègre de manière sensée (cad en arrêtant de pondre des lois anti-uber, anti-amazon, anti-bnb…), et j’en passe.

    Pour moi, changement de tendance ou pas, ce pays est de toute façon foutu.

  17. Golum

    L’Europe, la BCE, Mosco, Sapin et Mario sont dans un bateau, ils déclarent en coeur, (un rire fou de coincé, les cheveux en batailles, les yeux rouges et humides de vices:)

    Nous sommes tous et toutes la « Grèce » de quelqu’un. (Ça craint à la plage en été)

    Bah, renflouons la barque pour l’aider un peu à couler plus vite dans « dorribles » souffrances.

    Ça me fait penser d’un coup, Hollande de 2012 qui voulait mutualiser la dette, finalement il avait le droit de dire ces conneries ignobles.

    1. royaumont

      Mosco, Sapin et Mario sont dans un bateau. Le bateau coule.
      Lequel s’en sort ?

      Sapin, car il sait faire la planche.

      (ok -1)

      1. bibi

        Il s’en sortent tous Mario le super plombier colmate la brèche avec des euros mâché fraîchement imprimé et il appelle son pote hélicoptère ben pour qu’ils viennent les treuiller.

  18. Golum

    Je pense à un truc positif. Cette loi sur les renseignements est bien:

    L’Etat, Bercy et les autres vont enfin savoir qui ils sont.
    360 taxes/an par exemple, ils ne le savaient pas avant le livre d’Agnes de l’IFRAP.

    Comment peut on voter des trucs sans savoir exactement ce qui existe déjà ?
    Ces gens ne sont plus crédibles.

  19. Christophe

    Grosse erreur de la part de Snowden qui malgré son expérience « du dedans », n’a toujours pas compris les ressorts… profonds… de l’âme humaine.

    -donnez moi les ressources (la possibilité matérielle) je trouverai toujours le moyen de les utiliser (y compris pour faire du mal)

    L’organe créé la fonction si j’ose dire.

    Un seul exemple : quelques heures après le vote du American Freedom Act (appellation orwélienne) qui était censé couper les ailes de la NSA… Le DOJ a donné l’ordre de passer outre.

    C’est documenté, tout le monde s’en fout, et ça passe comme une lettre à la poste et vient totalement détruire l’argumentation de Snowden (lisez article sur Zerohedge).

    C’est normal. C’est dans la nature des choses.

    Pourquoi voulez vous que les cinglés américains abandonnent un tel intrument de pouvoir ?

    Les technologies existent. On sait faire… Et vous croyez qu’une « loi » pourra interdire les écoutes, les limiter ? Ou qu’une nouvelle « génération » l’empêchera ? Avec ses « likes », ses « apps » et son esprit 3.0 ?

    Quelle fumisterie !

    Revenons aux fondamentaux : si la NSA n’avait pas eu un budget illimité… il n’y aurait pas ces écoutes généralisés.
    Point barre.

    L’Etat « obèse » dont vous parlez n’existe que par… l’excès de nourriture (la thune) qu’il absorbe.

    Vous voulez efficacement limiter les abus de l’état, les abus de « droit », et toutes les saloperies dont l’homme est capable ?

    Limitez les ressources à sa disposition.

    Seul l’état « modeste », lui redonnera l’humilité dont nous avons besoin. Et qui nous protégera.

    Les saloperies continueront, bien entendu, mais à une échelle moindre.

    1. Il va vraiment falloir songer à utiliser le carriage return normalement.
      Quant à la monomanie, elle me semble incurable.

      1. Black Mamba

        La monomanie doit s’expliquer :
        Christophe est une intelligence artificielle qui fait ses premiers essais dans la communication… il répète les essaies pour une étude comportementale .

      2. Christophe

        C’est vrai. Mais l’éducation c’est l’art de la répétition, n’est-ce pas ?
        😉

        Je pourrais me cacher, en changeant de pseudo. Ce ne serait pas très sport.

        J’espère toujours convaincre.

        Plus le nombre de gens de bien comprendront et pratiqueront la logique « Atlas Shrugged », plus nous parviendrons à combattre -réellement et pas juste avec des mots- l’état.

        1. Oui mais non. D’une part, tu vas faire un effort pour éviter de faire des doubles retours chariot partout. D’autre part, tu ne peux pas systématiquement ramener *tous* les sujets à ce qui te préoccupe toi. Enfin, il faudra aussi faire un effort pour bien comprendre que la France n’est pas l’alpha et l’oméga de ce qui se passe dans le monde.

          1. Golum

            J’ai qu’un mot à dire:
            H16 President (bon ça fait 2) !

            Imaginez mon cher H, si vous deveniez vraiment méchant et pas bisou compatible, vous seriez vraiment une menace difficile à éliminer.

            D’ailleurs cela est valable pour les libéraux en général (pas d’amalgame on a dit!), il y a aujourd’hui tellement de gens compétents, intelligents que j’enrage de voir notre pays ramer à l’envers.

            Ceci dit j’aime bien chrichri d’amour, même si je n’ai plus besoin de lire ses posts.

            1. Golum

              J’ai une excellente idée !
              Si, ça m’arrive des fois.

              Parlons un peu des forces du mal:

              Contribuables associées, institut coppet, Ifrap, libertarien TV, serge federbusch, nicolas doze, contrepoints, libre.org, les évadés de la sécu, etc….

              Imaginez ces groupes chacun dans leur coin. Il suffirait, comme pour les Pokémon de les regrouper tous, de les unir, et d’aller faire toc toc à l’Elysée:

              t’es viré du c…

              (Sinon, je m’excuse de polluer votre blog avec ma présence, je n’arrive pas à décrocher. Vite, une loi pour interdire les blogs et les addictions de mots!)

    2. deres

      Il est bien clair que dans les administrations, l’organe crée la fonction et non l’inverse. Donc détruire la raison d’être d’une administration ne conduit jamais à sa destruction. On peut citer l’HADOPI en exemple dont les objectifs ont été vidés mais qui continue tranquillement avec le même budget à faire on ne sait quoi exactement. Un exemple encore plus cruel mais très parlant sont les camps de la mort cambodgien. Leur utilité d’origine, certes horribles mais très classique suite à une révolution, était d’éradiquer les contre-révolutionnaires possibles. Le souci a été qu’après avoir réalisé avec brio cette mission, il leur fallait trouver de la viande fraîche pour continuer à exister et donc exterminer la population sans discernement juste pour faire du chiffre. Une administration sans travail ne disparaît jamais, elle se crée toujours son propre travail et se prétend même rapidement complètement débordé.

      1. Scarlet Pimpernel

        « Une administration sans travail ne disparaît jamais, elle se crée toujours son propre travail et se prétend même rapidement complètement débordé. »

        Il faut lire « Messieurs les ronds-de-cuir » du bon Courteline….

    1. Pheldge

      Enfin un esprit éclairé qui sait recentrer la discussion sur les choses essentielles !
      Raahhh , m’enfin ! 🙂

    2. Golum

      Négresse, c’est magnifique, historique, sensuel, érotique, félin. Bref que dire d’autre ?

      Place du flan ou rue du flan, ça fait plus tache de caramel, non ?

    1. Golum

      Vous savez quoi, les Taxis sont très cons. Plutôt que de faire développer une App et de rentrer dans la danse, ils préfèrent faire des procès.

      Cela veut clairement dire qu’ils ne sont pas compétitifs, donc, pas honnêtes.

      Une connaissance était bourré l’autre jour, il avait son App Uber, il a cliqué sur le bouton (il pouvait plus parler le pauvre….), et a réussit à regagner son lit !

      CQFD

  20. Adrien

    HS, mais nouvelle démonstration du politisme de connivence entre copains et coquins :

    Interrogé en conférence de presse (…), Jean-Michel Baylet, président du parti Radical de gauche, se déclare prêt à revenir au gouvernement. (…) [Il a été] battu pour la présidence du conseil général de Tarn-et-Garonne en mars dernier aux départementales (…) « Si le président de la République considère que je peux apporter ma pierre à l’édifice et que je fais partie des gens d’expérience pour un gouvernement de combat à l’approche des présidentielles, pourquoi pas », a répondu l’ancien secrétaire d’Etat aux collectivités locales.

    Y’a bon la Raie Publique.

      1. Pheldge

        Il mérite une médaille ! ou bien il faut l’empailler, le mettre sous cloche , avec le dernier électeur de Flamby , celui qui est prêt à revoter pour lui ! 🙂

          1. sam00

            L’Assemblée Nationale est toujours l’otage de Thomas Thevenoud qui est encore député.
            Pensons à elle, ne l’oublions pas.
            😉

    1. Oh, la Loi Macron est encore plus restreinte que prévue. Zut alors ! On n’avait pas du tout prévu ça !

      1. Jiff

        Le lien sur « les dépités vont replancher sur la loi macron » est encore plus savoureux (pas tout lu parce que pas abonné): « Impossible pour la majorité PS d’accepter certaines mesures ajoutées par les sénateurs centristes et Républicains, comme l’instauration de trois jours de carence pour les fonctionnaires en cas de maladie, la création d’accords d’entreprise permettant de contourner les 35 heures ou la réduction du nombre de critères de pénibilité. Ces éléments passeront à la trappe lors de la nouvelle lecture en séance à l’Assemblée, prévue … »

        Ça va encore roxer dans l’hémicycle 🙂

        1. Adrien

          Y’a aussi une brève concernant je ne sais quel parlemamantaire PS qui assure que « le recours à l’article 49-3 est tout à fait adapté » pour faire passer les lois (je cite de mémoire, je n’ai pas retrouvé). Le type doit chercher à se placer dans le prochain gouvernement avec Baylet, sans doute.

          1. MadeInCH

            Le Guen?
            Pat Le Guen?
            Le régisseur du Club Dorothée?
            Celui qui c’était révolté et avait pris le Club en otage pour faire son émission??? 😀
            (Ils savaient se foutre de la gueule du monde, et leur propre gueule, à cette époque!)

  21. Pheldge

    Ca va rien roxer du tout ! ils vont s’unir comme un seul homme, socialos de tous bords pour lutter contre l’infâme Grand capital et son âme damnée le Grand Satan Libéral ! Frondeurs , pseudo réformistes , fondamentalistes et autres fromagers vont se gratuler le c.n , enfin vous devinez 😉 🙂

    1. Jiff

      D’abord, on ne dit pas « socialos », mais « socialauds »; ensuite, je pense tout de même que ça va roxer parce qu’on sent poindre une « légère » dissension dans le « kandubien », qui pourrait même virer au déchirement…

  22. Jean-Charles DUBOC

    Un peu d’optimiste dans une marée de lois liberticides !…

    Enfin, pour l’instant je ne suis pas encore interdit de bloguer et j’en profite pour rappeler une affaire peu connue : le détournement des milliards de la Division Daguet en 1991 :
    http://www.alerte-ethique.fr/

    Le plus extraordinaire est que la « Loi Renseignement » censée lutter contre le crime et les pouvoirs mafieux n’a absolument aucune utilité pour alerter le pouvoir politique et les fonctionnaires de « Valse à Trois Temps » sur un détournement de fonds publics de 7 milliards d’euros !…

    Une loi sourde, muette et aveugle quand il s’agit d’une affaire révélant l’authentique Grand banditisme de certains de nos Politiciens…

  23. vegeta

    « Ils étaient pourtant connus dans la littérature scientifique depuis 1982 pour les premiers et 1994 pour les seconds. »
    Depuis 1982, donc on peut en déduire que Sanofi était au courant …

    1. Et pas qu’eux. Tout le système savait. Sanofi, à la limite, c’est un moindre mal. Ceux qui prescrivent, ceux qui auscultent, ceux qui cachent les dossiers, là, c’est un ordre de magnitude pire à mon sens.

      1. gameover

        « …dossier médical,…dégât des eaux…incendie. »

        Abavala le réchauffement climatique…

    2. albundy17

      dans quelques années on parlera (peut être) du vaccin contre le HPV, en GB ça commence à s’apercevoir que c’est une belle merde.

      Pendant ce temps, en france, ça commence à demander la vaccination des 9 ans.

      1 milliard d’euro annuel, ça fait oublier les quelques colatéraux

Les commentaires sont fermés.