Les métiers à tisser et Google détruisent nos emplois !

On le sait : l’enfer est joliment carrelé par les produits de multinationales capitalistes, dont la majorité est américaine parce que c’est la nationalité actuelle du Grand Satan. Alors quand, en plus d’être américaine et capitaliste, la multinationale est en position dominante, on fera tout ce qu’il faut, surtout en France, pour lui tailler un costard, aussi étroit que possible.

C’est ce à quoi s’emploient déjà tout un rang de politiciens chevronnés et de juristes patentés prêts à dégainer de la loi ad hoc pour découper en morceau le moteur de recherche qui, en plus de dominer de la tête et des épaules le marché de la recherche sur internet, se double d’un fieffé optimiseur fiscal, ce qui le classe immédiatement dans les pires engeances que la Terre ait portées, à parité avec le virus Ebola, la bière tiède et les bus municipaux.

bus municipaux - stop global warming leave your car use public transport

Grâce au fin travail d’analyse de nos sénateurs, on avait en outre découvert, stupéfait, que Google favorisait honteusement ses propres services au lieu d’aller faire gratuitement de la réclame pour les services concurrents, comme tout Innocent au pays des Bisous était en droit de le réclamer.

Et dernièrement, certains économistes se sont même lancés eux aussi dans la chasse à l’argumentaire anti-Google. Parmi ceux-ci, on peut citer Pascal Perri qui a sorti sa petite calculette et ses post-its pour prouver de façon définitive et pas du tout idéologique que Google, en plus d’être une multinationale américaine en position dominante, en plus d’optimiser méchamment ses impôts avec succès, et en plus de ne pas faire de cadeaux à ses concurrents, serait aussi responsable de freiner la création d’emploi en France.

Pour Perri, c’est très clair, comme Google est « en situation de monopole », non seulement il facture sa publicité (oui, c’est sale, mais c’est comme ça) mais en plus peut-il le faire en profitant de sa situation et en facturant donc ses services entre 10% et 40% plus cher. Ceci entraînerait un renchérissement d’environ 5% des produits. L’auteur de l’imposante étude qui tient bien la route déclare même avec un aplomb assez phénoménal :

« Nous avons fait un calcul sur 150 produits et quand on les agrège, on arrive à 1 milliard d’euros que l’on pourrait rendre au contribuable. »

Zip zoup, et voilà un beau milliard, mes enfants. Vous ne voyez pas le lien entre les recherches Google et le contribuable ? Attendez, vous allez voir, c’est très simple : il faut simplement introduire une bonne petite régulation de derrière les fagots qui imposerait obligerait Google à placer ses offres commerciales au même niveau que celle de ses concurrents (autrement dit, à saboter son outil), et, pouf, la concurrence arrivant, cette régulation permettrait la création de 15.000 emplois en France. Voilà, tagada tsoin tsoin, c’était plutôt simple, vous ne trouvez pas ?

Sauf, bien sûr, qu’il n’y a pas de monopole de Google, tout juste une position dominante. La distinction est importante puisque dans cette dernière, personne n’impose Google si ce n’est le marché. Google n’a forcé aucun commerçant à passer par lui et s’il doit sa position dominante, c’est tout simplement parce qu’il est meilleur. Mais comme il n’empêche absolument personne de faire exactement comme lui (tenez, prenez Quaero pffrt pardon excusez moi je déconne, prenez plutôt Bing ou, pour rester français, Qwant), ce n’est pas un monopole, du tout.

Et bien évidemment, le calcul farfelu qui aboutit tant au milliard d’euro qu’aux 15.000 emplois créés ex nihilo par une concurrence aussi hypothétique qu’évanescente semble oublier tous ces emplois créés justement par l’actuelle situation du marché, qui se trouveraient affectés directement ou indirectement par toute nouvelle régulation de Google, et qui se passeraient probablement de l’abominable tripotage qu’on nous propose ici et dont tout indique qu’il s’agit encore une fois d’un bon gros protectionnisme de tâcheron baveux.

oss 117 nouvelles technos

Eh oui, encore une fois, l’état d’esprit bien Français refait surface : une innovation particulièrement fructueuse bouscule l’une ou l’autre corporation, qui s’en remet aux pouvoirs publics et à l’opinion correctement polarisée pour claquer le faquin qui ose lui faire des misères. Pour cela, on utilisera l’arme toujours efficace de la peur :

– On ne peut pas laisser Jacquard et ses métiers à tisser s’installer dans le pays ! Ils vont détruire le métier de tisseur !
– On ne peut pas utiliser une pelleteuse mécanique, malheureux ! Cela va supprimer trop de postes de cantonniers ! Mieux vaut creuser avec une petite cuillère, tiens !
– On ne peut pas laisser Google à sa position dominante (qu’on appellera monopole, pour choquer l’honnête homme et le nigaud inculte) ! Il freine la création d’emploi chez nous ! Nos emplettes sur Google tuent nos emplois, sus au vilain moteur !

Moyennant quoi, une fois le « frein Google » éliminé, on pourra retourner à nos petites cuillères de terrassement et nos métiers à tisser pré-Jacquard, pour s’assurer en France un plein emploi réjouissant.

Ceci posé, et une fois la belle « analyse » de Perri prise pour ce qu’elle est donc (un énième combat néo-luddite), on doit admettre que tout comme les métiers Jacquard qui firent des dégâts chez les Canuts ou les automobiles qui décimèrent les palefreniers, Google et, de façon plus générale, les technologies de l’information modifient profondément le paysage de l’emploi, en France et dans le monde.

De ce point de vue, la démocratisation galopante de l’information modifie de façon profonde le comportement des individus, et, comme le souligne Philippe Silberzahn dans un récent article, met par contraste en exergue violente les vieilles habitudes et les règlementations surannées qui imposent une structure de prix dépassée. Autrement dit, on n’est encore qu’au début des gains de pouvoir d’achat et de productivité que permettent ces technologies, et les professionnels touchés vont sans doute devoir faire preuve d’une capacité d’adaptation remarquable tant la rapidité des changements induits est importante.

Il est d’ailleurs particulièrement intéressant de voir les réactions, souvent outrées ou au moins agacées, des professionnels directement concernés par ces évolutions. Je m’attends d’ailleurs à leurs longs commentaires chiffonnés indiquant par le menu pourquoi tout ce qui est raconté ici (ou dans d’autres colonnes) est à la fois méchant, faux et caricaturalement simpliste, le tout en noyant l’ensemble dans l’expertise et la jargonite qui permettent de bien faire passer le message qu’ils ont raison par argument d’autorité et que non, leur métier n’est pas synthétisable à quelques informations glanées sur les intertubes, scrogneugneu d’abord.

IBM Watson by Clockready - CC BY-SA 3.0

Pourtant, ils auront tort. Bien sûr, pas tout de suite, sur le court terme. Mais sur le long terme, c’est inéluctable et c’est précisément ce qu’on observe partout où ces technologies démocratisent à grande vitesse l’accès à l’information : la création de valeur n’est progressivement plus dans l’application d’un savoir ou d’une expérience ; elle se niche de plus en plus loin de ce qui est faisable par une machine, par un automatisme, eux-mêmes de plus en plus capables. Par exemple, s’il est pour le moment un tantinet risqué de se fier à une machine pour poser un diagnostic médical (à tel point que certains pays lancent des campagnes pour inciter les gens à ne pas « googler » bêtement leurs symptômes), il n’en reste pas moins vrai que les pas de géant réalisés par des projets comme Watson d’IBM en matière d’oncologie par exemple indiquent clairement le chemin qui sera suivi, dans ce domaines et dans les autres.

Dans ce contexte, il sera particulièrement intéressant de voir les stratégies personnelles qui se développeront devant ce changement profond de paradigme. On peut espérer que beaucoup d’individus comprendront les enjeux, et adapteront leur façon d’agir en embrassant ce changement fondamental. En France et comme le démontrent les petites études de notre « économiste » Perri, on pourra en revanche s’attendre à une belle vague de luddisme, poussée par des corps de métiers toujours plus nombreux luttant par la régulation forcenée pour une survie ancrée dans un passé de plus en plus difficile à justifier.

Forcément, ça va bien se passer…

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires322

  1. Aristarkke

    L’ insertion de publicité est encore du domaine de la volonté entière des chefs d’ entreprises. S’ils estiment que malgré le prix a payer en rançon d’ une visibilité importante et probablement plus élevée qu’ailleurs, cela reste rentable, ils ont toujours le choix d’arrêter… Quant au sophisme du prétendu scandale que ce soit le consommateur qui paie la pub! Si c’est reconnu pour la pub, pourquoi ne pas le reconnaître pour les impôts et taxes du niveau de l’ entreprise???

  2. Nyamba

    On appréciera de quelle manière M. Perri emploie le terme contribuable, quand il lui était possible de choisir parmi « client », « utilisateur », ou encore « consommateur ». L’art de mélanger les sousous et les popoches quand ça sert la cause…

    1. Pat

      Moi j’aime bien le conditionnel : « 1 milliard d’euros que l’on POURRAIT rendre au contribuable. » Si ce milliard d’euros existait, il est certain que le contribuable n’en verrait jamais la couleur.

  3. NicolasPimprenelle

    Etes-vous en train de nous expliquer que dans un avenir plus ou moins proche, tout ce que l’Etre Humain peut faire sera fait par une machine, en mieux, et si c’est le cas d’après vous, quel est l’avenir économique (et l’avenir tout court d’ailleurs) de l’Etre Humain sur cette planète ?
    Sans vouloir jouer les has Been, hein …

      1. NicolasPimprenelle

        Bien sûr, mais j’ai juste poussé un peu plus loin la réflexion.
        Vous évoquez un changement de paradigme économique là où moi je vois un changement de paradigme tout court … mais plus global.
        Après nul ne peut prédire l’avenir mais cette hypothèse reste imaginable.

          1. Pat

            Non, non. H16, de son vrai nom IA16, n’est que la version 16 d’une application d’intelligence artificielle, tournant avec l’option ultra-turbo-libérale.

            1. Mickey Mahousse

              Je vois toutefois – et plus généralement – une certaine contradiction entre deux séries d’analyses lues sous la plume de notre bon prélat, M. de Seize, chacune étant en quelque sorte exclusive de l’autre :

              – d’un côté, le progrès scientifique, tenant essentiellement aux « miracles » du numérique, destiné à gérer et améliorer de façon presque inconcevable aussi bien l’industrie que la médecine et, finalement, tout ce qui est imaginable de l’activité humaine

              – de l’autre, la catastrophe qui nous attend just round the corner avec l’effondrement banco-financier tellement prévisible qu’il en devient amusant …

              (Ce matin, je passe à mon DAB, et après plusieurs longues dizaines de secondes, la machine répond « désolé, nous ne pouvons donner suite à votre demande »… hmmm?… ça y est ? Sie kommen? le chyprage a commencé ?… je fonce au guichet, et vu ma tête – quand je ne suis pas mon « sunny self », et que l’on me contrarie, j’ai une certaine ressemblance avec Gengis Khan un matin de gueule de bois – le guichetier se lève et se confond en excuses, « Machine hors service, Monsieur, navré! »…. ça va, ce n’est que Santorin…)

              Voui, donc, parenthèse refermée : si l’effondrement susdit se produit, comme j’en ai la conviction intime – genre « by the pricking of my thumbs » – le progrès numérique aura reçu un grand coup de gummi derrière les oreilles, et Google ne sera plus qu’un souvenir… alors, n’est-ce pas… un de mes grands regrets sera de ne plus pouvoir fréquenter Monseigneur – sa pompe et ses oeuvres – et la touchante petite cohorte de ses admirateurs…

    1. Les Charcuteries Olo

      Les soces devraient en rêver: 100% de temps libre ! On pourra ceuillir des fleurs, aller donner à manger aux licornes roses, tirer des feux d’artifice et.. lancer des confettis !

          1. MadeInCH

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Licorne_rose_invisible
            .

            « Les Licornes roses invisibles sont des êtres d’un grand pouvoir spirituel. C’est ainsi qu’elles sont capables d’être à la fois roses et invisibles. Comme dans toutes les religions, la croyance dans la Licorne rose invisible est fondée à la fois sur la logique et sur la foi. Nous croyons sur la seule base de notre foi qu’elles sont roses, mais nous savons de façon logique qu’elles sont invisibles, justement parce que nous sommes incapables de les voir. »

            — Steve Eley, Manifeste

    2. RBF

      L’automatisation remplace les petites mains par des métiers de programmeurs, de techniciens de maintenance, d’électriciens, de monteurs, de câbleurs, etc…

      Le bilan sur l’emploi n’est peut-être pas en faveur de l’automatisation, mais tout n’est pas si noir. De plus l’automatisation remplace des métiers idiots par d’autres un peu plus nobles, un peu plus en phase avec le niveau d’instruction qu’ont maintenant les gens.

      Quant au fait de savoir si une machine travaille mieux qu’un humain, dans beaucoup de cas c’est incontestable.

      PS: je suis automaticien de métier.

      1. Caton

        De plus l’automatisation remplace des métiers idiots par d’autres un peu plus nobles, un peu plus en phase avec le niveau d’instruction qu’ont maintenant les gens.

        Je crains qu’il n’y ait une contradiction dans cette phrase: malgré les efforts gouvernementaux incessants de ces quarante dernières années, le niveau d’instruction actuel est peu compatible avec un métier « noble ».

          1. Caton

            A l’exception de l’Inde et de la Chine, où de toute manière l’accès à l’instruction est réservé à une minorité, ma remarque s’applique malheureusement à l’échelle mondiale.

            1. Eh bien non. L’accès à l’instruction n’a jamais été aussi facile, peu cher et démocratisé, et des millions de gens sortent de l’illettrisme tous les jours, de plus en plus, y compris en Afrique, y compris en Océanie, y compris en Amérique du Sud.

              1. Caton

                Ce ne sont pas les informations publiées par l’UNESCO. Si l’analphabétisme fonctionnel diminue en effet dans le monde, si un quart des pays sont en passe d’atteindre l’objectif d’une éducation primaire universelle, en termes de formation secondaire ou supérieure ce n’est pas le cas. Oh, les études universitaires d’économie marxiste sont accessibles presque partout le monde… mais pour former des ingénieurs, c’est un peu plus difficile.

                1. Comme vous y allez. On passe de « élever le niveau » à « former des ingénieurs ». Avant de « former des ingénieurs », il faut avoir des gens qui savent lire. On accroît d’abord le nombre de ceux-ci avant d’augmenter le nombre de ceux-là.

                  Merci de confirmer mes informations, cependant 🙂

                2. vegeta

                  Ce qui manquent à beaucoup d’Etat du « tiers-monde » ce ne sont pas les cerveaux mais la logistique (machines, laboratoires etc)

    3. gameover

      « quel est l’avenir économique (et l’avenir tout court d’ailleurs) de l’Etre Humain sur cette planète ? »

      Oui c’est vrai, je vois bien les machines commander sur Amaeon le dernier iPhone ou discuter des perfos de la dernière Ferrari ou regarder le championnat du monde de Formule I à la télé…

  4. René de Sévérac

    Google énerve parce qu’ils sont géniaux; un exemple,
    plutôt que de faire payer les « end-users » de téléphones, ils vendent les API (application programming interfaces) d’Androïd. Vous voyez d’ici la simplicité et le bénéfice !
    A chaque mise à jour de Windows, je me retrouve à faire un nettoyage de tous les « avantages » qui m-ont été offerts -et souvent il s’agit de concurrents de Google- pour la recherche intuitive !
    Vous voyez qu’il y a des gens favorables aux thèse de nos gouvernants !
    Evidemment, quand on est bon, comment s’étonner que pour l’optimisation fiscale …

    Toujours mes félicitations, H16

    1. Laurent

      Géniaux, géniaux… ils ont surtout su tirer parti d’UNE idée géniale, le Page Rank, et le monétiser au prix fort grâce à Adwords et Adsense. Pour le reste, il y a énormément d’essais et de déchets. Et beaucoup de boulot, il faut le reconnaitre.

      Entièrement d’accord avec ce billet, brillant comme presque* toujours.

      * Quand ça parle d’armes, je décroche, j’avoue 🙂

      1. Fll

        Etonnamment, c’est plutôt la qualité des résultats à une requête que je mets en avant, plutôt que le page rank. Parce que tous les moteurs de recherches font de la page rank, mais les résultats sont à chier … comme quoi, la qualité … 🙂

        1. Adolfo Ramirez Jr

          J’ai Bing installé d’office au bureau, et franchement y a pas photo. Le but d’un moteur de recherche c’est de trouver, avec bing c’est moi qui doit chercher sur 10 pages où est le résultat, parmi 50 000 références inutiles. Et j’ai beau avoir paramétré bing en français, seuls les résultats anglophones viennent.
          Bref je n’utilise Bing que pour trouver la page d’accueil de google pour y faire ma recherche. Mouhahahaha

        2. Laurent

          Le Page Rank est à la base de la pertinence des résultats de recherche de Google. Depuis, il a été amélioré, l’algorithme prendrait en compte plus d’une centaine de paramètres.

    2. Pat

      Dans le même genre : « Game of Thrones » victime de son succès mondial a été extrêmement piraté. Le producteur (HBO), au lieu de se lamenter de ce mankagner horrible, en a surtout conclu que les produits dérivés allaient rapporter une fortune.

    3. theo31

      « Google énerve parce qu’ils sont géniaux »

      Non, c’est parce qu’ils sont américains. Idem pour Amazon. Revel rappelait en 1970 que la France n’éditait pas plus d’ouvrages nouveaux qu’en 1860 et que les statistiques sur les bibliothèques françaises étaient tout simplement impossible à obtenir quand on pouvait les avoir même en Espagne franquiste. Pendant que les Anglais, les Allemands et les Américains publiaient au taquet, que faisait-on en France ? Ca se branlait sur Mao et le Ch(i)e. Un demi siècle plus tard, rien n’a changé : l’élite est toujours aussi débile.

          1. Calvin

            Il confirme que l’Etat affirme que les firmes nous prennent pour des infirmes.
            Alors qu’en réalité, l’Etat déforme les mots pour que nos actes soient conformes à ses lubies informes.

  5. Le Gnôme

    Les plus anciens d’entre nous se souviendront des inquiétudes outrancières qui étaient de mise à l’égard d’IBM à la fin des années 60 et début des années 70 tant la domination de cette firme était écrasante sur le marché des orinateurs. Je ne rappelle pas non plus la position de Kodak sur le marché de la photo. Il n’en reste rien aujourd’hui et rien ne prouve qu’il n’en sera pas de même pour Google dans vingt ou trente ans.

    Le polititien, plutôt que de brider ferait mieux de favoriser les éventuels concurrents, mais sa nature est d’interdire ce qu’il ne connaît pas. Si le politique avait existé du temps de la préhistoire, il aurait interdit le feu, bien trop dangereux.

    1. Bonsaï

      A l’époque le politique s’appelait le Sorcier, et pour le feu il faisait comme si c’était lui qui l’avait inventé.
      Un peu comme Google + qui va finir par nous faire croire qu’il a tout inventé quand il aura rassemblé toutes les pièces du puzzle…

      1. gameover

        Non le Sorcier était le religieux et ça n’a pas changé.

        Toi t’as une dent contre google depuis qu’ils t’ont supprimé ton blog !

        1. Bonsaï

          Personne n’a supprimé mon blog que je sache.
          Et c’est en toute connaissance de cause que je me sacrifie pour la science en étant hébergée chez blogspot, (lequel est un fief de Google, comme chacun sait).
          Sorcier, religieux, petite nuance sémantique qui ne devrait pas trop te déranger…

          1. Calvin

            Dans l’histoire des tribus humaines, il y a bien deux personnages clés :
            Le sorcier (ou religieux) qui cherche l’emprise des âmes,
            Le chef (ou politiciens) qui recherche le pouvoir matériel.
            Tout est (mal) parti de là.

            1. Bonsaï

              Soyez moins naïf, jeune Calvin : l’âme humaine est plus complexe qu’il n’y paraît. Ainsi un chef (ou un sorcier) peut revêtir l’aspect inoffensif d’une maman, de votre alter ego Hobbes, voire de votre copine Suzie.
              A chacun ses velléités de captation du pouvoir.

            2. Bruno

              En fait depuis Dumézil, on en compte trois:
              En poussant ses raisonnements, voir son livre le plus aisé d’accès, Jupiter Mars Quirinus (1941), il formalise la théorie des trois fonctions (souveraineté et religion, guerre, production), tripartition qui se retrouve dans le vocabulaire, l’organisation sociale et le corpus légendaire de tous les peuples indo-européens (selon l’inévitable Wiki)

  6. Gerldam

    Quand on pense que ces attardés s’autointitulent « les forces de progrès » alors qu’il n’y a pas plus conservateur que ces fêlés du chapeau, on essuie une larme. Déjà notre gand Frédéric Bastiat fustigeait les empêcheurs d’éclairer en rond, dans son excellentissime « Pétition des fabricants de chandelles ». On peut gager que non seulement nos donneurs de leçons n’ont pas lu Frédéric Bastiat, mais, pire, ils n’en ont jamais entendu parler.

    1. Pat

      Moi qui suis lyonnais d’origine, je peux témoigner : les métiers à tisser ont ruiné la ville de Lyon. Elle n’a été sauvée in-extremis que par la lutte acharnée des masses laborieuses, alors qu’un gouvernement responsable aurait dû, et facilement pu, interdire ces machines diaboliques.
      Vade Retro, Goglanas !

  7. royaumont

    On a vraiment un Perri pathétique, tien ! Il fait des efforts démesurés et vains pour soutenir la « pensée officiel ».

    Dire que l’eau courante a tué les porteurs d’eau, l’électricité a rendu inutile les allumeurs de réverbères… Pour résoudre le chômage, retournons au moyen-âge !

  8. Grenouille Bouillie

    Tous ces discours dissimulent mal le désir de reprendre le pouvoir. Le monopole del l’information qu’avaient les puissants a volé en éclat grâce à Google. En 1970, comment faisiez vous pour trouver des images ou des écrits sur le thème « François Hollande est un crétin »?

    Alors la tentative maladroite d’imposer Google, c’est en fait une façon de clamer « n’oubliez pas, c’est encore nous les chefs ». Sauf que non, en fait. Au quotidien, les journalistes officiels, les hommes politiques, les économistes, les experts on de moins en moins de pouvoir.

    1. Beldchamps

      Sauf que l’information justement, même si elle existe, il faut aller la chercher. Comme en statistiques, les « données » sont tout sauf données, on prend uniquement ce qui nous convient. Il y a une grande part de subjectivité dans le choix de la source d’information. Voilà pourquoi je pense que le camp du bien se fissure aussi lentement, mais sûrement. (NB : j’adore votre blog !)

  9. Aristarkke

    Ah ces luddistes! Toujours prêts à maintenir les autres dans le servage et la pénibilité maximale du travail. Tout cela pour le soi-disant souci de leur éviter les affres du progrès qui causerait du chômage infini. Notons que si une telle proposition était vraie, le taux de chômage devrait être incommensurable depuis au moins deux siècles à partir du décollage de la révolution industrielle.

          1. Nyamba

            Je soutiens l’Ancien : c’est le progrès qui causerait du chômage infini. Les affres n’en ont rien à faire, du chômage, elles.
            C’est juste une impression ou c’est la journée de l’entêtement face à l’adversité ? 🙂

            1. Black Mamba

              Soit! Je m’incline face à votre jugement.
              Je le taquine 😉 pour une fois que j’ai l’occasion de le coincer, je ne vais pas bouder le plaisir.

              1. Nyamba

                Le coup du « problème entre la chaise et le clavier » sera difficilement égalable, aujourd’hui… M. Hash mène au score, mais la journée est encore longue !

                1. Black Mamba

                  Oui, j’avoue que je ne suis point douée sur la forme,
                  Je constate que Madame est bien aigrie aujourd’hui ,bien plus que de coutume!

          2. Aristarkke

            Allons Ma Mie, ne dîtes pas n’importe quoi à propos d’un texte en commentaire appuyant celui de notre hôte fustigeant la position luddite ou malthusienne du progrès générateur de moult inconvénients dont un chômage énorme, uniquement pour me contrer gratuitement à défaut de gracieusement. Dire que ce sont les angoisses, la peur du progrès qui seraient cause du chômage est une ineptie dont je suis encore en état de me garder. C’est bien le progrès en tant que tel qui est perçu par ces gens comme géniteur du chômage et non pas la peur du progrès qui en serait la génitrice. 😥

            1. Pheldge

               » une ineptie dont je suis encore en état de me garder … » c’est terrible , il ne réalise même pas la gravité de son état …
              Tu es un plaidoyer vivant pour l’euthanasie active mon pauvre ami 🙂

                  1. Aristarque

                    Staziréenne, ma Mie, vos fiches n’indiqueraient-elles pas que ce futur vieillard quoiqu’encore jouvenceau qui, du col se hausse devant une couronne de cheveux gris, auréole de la Sagesse, n’aurait-il pas,dans les faits, deux fois vingt cinq ans plutôt qu’une ?

                  2. Pheldge

                    MDR 🙂 merci de m’ouvrir les yeux ! je vais écrire un bouquin : « comment j’ai échappé à l’IVG » 🙂 je vous enverrai un exemplaire dédicacé 🙂

                    1. Aristarque

                      Merci pour l’âge réel d’Idéfix. Je le voyais de mémoire dans le tout début de la cinquantaine alors qu’ Il n’est que 10% plus jeune que moi, en fait… (Moi j’ai l’âge de la DS et lui de la Type E)

                    2. Pheldge

                      Vos neurones sont-ils tellement rongés par la dégénérescence pour l’un et les abus de « potions magique » pour l’autre que vous êtes incapables d’identfiier Diabolo , le complice de .l’infâme Satanas ?

                    3. Black Mamba

                      Votre constance, votre manque d’originalité, vos radotages font que tout naturellement le surnom d’Idéfix vous sied à merveilles.

                    4. Pheldge

                      Vous avalâtes un dictionnaire au petit déj ? une telle profusion de mots, qui plus est correctement orthographiés, un vouvoiement inhabituel, de la part d’une qui manie la parole acide mieux que le sabre … De là à penser que l’usurpé devient à son tour usurpateur … 🙂

                    5. Black Mamba

                      Élever mon langage me coûte bien plus que je ne saurai le dire mais je devine fort bien que mes diverses personnalités vous n’y croyez point .
                      Sur ce je ne vous salue pas !

              1. Aristarque

                Un octogénaire plantait.
                « Passe encore de bâtir ; mais planter à cet âge ! »
                Disaient trois Jouvenceaux, enfants du voisinage :
                Assurément il radotait.
                « Car, au nom des Dieux, je vous prie,
                Quel fruit de ce labeur pouvez-vous recueillir ?
                Autant qu’un patriarche il vous faudrait vieillir.
                À quoi bon charger votre vie
                Des soins d’un avenir qui n’est pas fait pour vous ?
                Ne songez désormais qu’à vos erreurs passées ;
                Quittez le long espoir et les vastes pensées ;
                Tout cela ne convient qu’à nous.
                (…)
                Mes arrière-neveux me devront cet ombrage :
                Eh bien ! défendez-vous au sage
                De se donner des soins pour le plaisir d’autrui ?
                Cela même est un fruit que je goûte aujourd’hui :
                J’en puis jouir demain, et quelques jours encore ;
                Je puis enfin compter l’aurore
                Plus d’une fois sur vos tombeaux. »
                Le Vieillard eut raison ; l’un des trois Jouvenceaux
                Se noya dès le port, allant à l’Amérique ;
                L’autre, afin de monter aux grandes dignités,
                Dans les emplois de Mars servant la République
                Par un coup imprévu vit ses jours emportés ;
                Le troisième tomba d’un arbre
                Que lui-même il voulut enter ;
                Et, pleurés du Vieillard, il grava sur leur marbre
                Ce que je viens de raconter.

  10. titi18

    Attention ceci est complètement hors sujet (Quoique, tout se tient, la société est un tout)

    Bonjour, je travaille dans une université (avec forte composante scientifique, je parle des vraies sciences, appelée parfois « sciences dures » pour les distinguer du fouillis de diverses « sciences » sociales) et je reçois ce document, expliquant quels seront les développements futurs de notre université. Voici le début du document, accrochez-vous, c’est du lourd :

    Première partie
    Axes stratégiques de l’Université XXX
    Dans le cadre du contrat quinquennal, l’Université XXX prépare son volet spécifique, dans une démarche ouverte et collaborative associant ses composantes, […] ainsi que ses partenaires de l’université XXX, que ce soit les organismes nationaux de recherche ou les universités et écoles.
    Ce travail a permis de définir les priorités sur lesquelles notre université souhaite s’engager dans les années à venir […]
    1. PREAMBULE
    2. LE « LABORATOIRE DE LA SOCIETE DE DEMAIN » : UNE UNIVERSITE SOCIALEMENT RESPONSABLE
    2.1. LA RECHERCHE, LA FORMATION ET LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L’UNIVERSITE
    2.2. LA VALORISATION ET LA MISE EN OEUVRE D’EXPERIMENTATIONS
    2.3. L’EGALITE ACTIVE
    2.4. LA RECONNAISSANCE DES ENGAGEMENTS DES ETUDIANTS ET PERSONNELS
    2.5. L’APPORT DE L’EXPERTISE DES SCIENTIFIQUES AUX DEBATS DE LA SOCIETE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA REFLEXION ETHIQUE
    3. TROIS ENJEUX MAJEURS
    3.1 LE DEVELOPPEMENT DURABLE
    3.1.1 Une contribution forte à la recherche au service du développement durable
    3.1.2 Former des citoyens et professionnels responsables
    3.1.3 Construire le campus de demain
    3.1.4 Le campus comme terrain d’expérimentation et de développement

    Le même jour je reçois ce mail :

    « Bonjour,
    Le thème de la fête de l’Université était «Les années 30» […]
    3 expositions couvrant ces années riches en évènements sociaux sont actuellement visibles à la cafétéria […].
    – Le Syndicalisme de 1920 à 1936
    – Les Accords de MATIGNON
    – La guerre d’Espagne
    […] »
    Voilà voilà, je me sens un peu assommé, alors je viens me soulager en partageant ceci avec vous mes chers….

      1. MadeInCH

        Et bio!
        N’hésitez pas à récolter votre vomi et à l’épandre sur votre compost.
        C’est pleins d’éléments naturelement chimique utiles.
        .
        Note interne:
        Taxer les jardins et pousser tout le monde dans des apparts subventionnés.

        1. Pat

          Réponse à la note interne : classer les jardins en « espaces naturels sensibles ». On aura alors :
          La redevance départementale sur l’aménagement de ces espaces
          La taxe départementale sur ces espaces
          (et non, je ne connais pas la différence entre les deux. Mais on s’en fiche, c’est le résultat qui compte)

          1. Adolfo Ramirez Jr

            En fait on taxe l’ensemble des constructions du département où qu’elles soient pour financer l’achat et la gestion des ENS.

    1. royaumont

      Votre université est dirigée par un énarque ? Pour être aussi sentencieux et parvenir à concentrer autant de co****ies en si peu de mots, il faut avoir une formation spéciale.

      1. Mickey Mahousse

        Un énarque ? nan, je ne crois pas, pasque quelque basse que soit mon estimation de leur intelligence, je ne pense pas que – même par cynisme carriériste – ils arrivent à un tel niveau de sottise convenue…

        Je vois là, plutôt, la bouillie du représentant syndical écolo-conscientisé, collectionnant les poncifs, pour se donner le genre « citoyen allant vers un avenir réminiscent »… le collier de barbe serait un « plus », naturellement… même chez le genre 1….

        Contra mundum !!!

        1. Aristarque

          Je proteste, Ami Werther,
          Il est farpaitement possible de porter la barbe sans être un représentant syndical ou un écolo-machin-truc-bidule-courant alternatif ni même un marcheur vers un avenir réminiscent!
          Je le démontre tous les jours ici-même! 😉

  11. Poupette

    La part de marché du moteur de recherche de Google n’est que de 95,47% en France d’après le Blog du Modérateur, donc oui, arrêtons de jouer avec les mots, c’est loin d’être un monopole !

    1. Deres

      Google est ultra-dominant en France, mais ce n’est pas le cas partout. Bing est beaucoup plus utilisé aux USA et en Chine, Google n’est pas dominant. Pour des entreprises mondiales, le marché est mondial.

    2. Pat

      Libre à vous d’utiliser un autre moteur de recherche, ou si vous faites de la publicité, de ne pas faire appel à Google. Il n’y a aucune contrainte de type monopolistique dans leur succès.

    3. gameover

      Bon, je disais plus haut que c’était prendre les gens pour des cons que de parler de monopole de google mais il semble bien qu’on les prenne pour ce qu’ils sont. Fermez le ban.

  12. Buck Danny

    Défendre Google quel courage ! C’est vrai que cette pauvre petite entreprise est menacée de toute part !

    En tant que libéral, la position ultra dominante de Google devrait pourtant vous inquiéter. Je suis d’accord avec vous, Google n’a pas volé cette place. Google est le meilleur dans ce qu’il fait c’est entendu. Pourtant l’absence de tout concurrent sérieux me paraît gênant.

    Surtout quand Google se fait de plus en plus intrusif dans la surveillance de ses utilisateurs, le flicage de nos mails, etc.

    Surtout quand Google se fait le relais idéologique du progressisme gauchiste en mettant des messages pro mariage gay sur Google Irlande.

    Surtout quand Google va mine de rien livrer sur simple demande d’un gouvernement toutes les infos qu’il peut posséder sur un de ses utilisateurs.

    Google est une menace potentielle pour les libertés individuelles au moins aussi grande qu’un Etat omnipotent, avec lequel d’ailleurs il n’a aucun complexe à collaborer.

    1. gameover

      « En tant que libéral, la position ultra dominante de Google devrait pourtant vous inquiéter. »

      Mettre tout ça dans la même phrase… chapeau !

    2. Bonsaï

      En réalité, Google est devenu Big Brother.
      Il connaît en effet tout de nos vies privées, de nos goûts et de nos agendas. Il étend sa toile sur nos blogs (blogspot lui appartient), les réseaux sociaux, etc…
      D’ailleurs j’ai remarqué que dans un monde qui semble pourtant en expansion, les réponses de Google à une question précise semblent avoir diminué depuis quelques années.
      Autrefois on avait droit au Google international, maintenant il se fait « national » pour avoir l’air plus proche.
      Bref, entre Google qui rabat le troupeau et Wikipédia qui fournit le fourrage traficoté, on n’est pas sortis du guet-apens !

      1. Calvin

        Je préfère que ce soit les sociétés privées qui connaissent mes habitudes que les États.
        Les premiers me noient de pub, certes, mais ils ne me jugeront pas, et n’ont pas de flingue chargé comme les seconds.

        1. Poupette

          Les états se servant larga manu dans cette manne de données volontairement cédées, et faisant pour beaucoup dans la surenchère de surveillance intérieure comme extérieure, même si je vous suis sur la théorie, en pratique c’est pas aussi simple que ça

      2. Deres

        Pas tout à fait. Big Brother sous-entend une volonté totalitaire avec un objectif maléfique très clair. Je ne pense pas que cela soit le cas de Google. Ils veulent surtout innover et rester à la pointe de l’innovation. Les fondateurs de Google ne se rêvent pas en maître du monde. Le fait d’avoir des versions locales veut surtout dire qu’ils ont acceptés les demandes locales et ne cherchent au contraire plus à imposer un modèle américain. C’est vraiment une entreprise commerciale qui se soumet aux demandes des états et des clients.

        Et rien ne nous oblige à participer à tout cela. Il est tout à fait possible d’utiliser des sociétés concurrentes pour tous les services (mail, photos, agenda, contacts, …) afin d’empêcher les sociétés de croiser les données.

      3. Pheldge

        Quand tu parles du Gay tapant , tu viserais pas Gay movère , par le plus grand des hasards ? parce que pour taper, ça oui, il cogne ! et dur ! 🙂

      4. Karamba!

        N »empêche que Google + est toujours un four niveau réseau social… pas terrible pour un big brother qui a la main mise sur les Internet.

      5. gameover

        Petit arbre, pour avoir des réponses non localisées et pour que google.com ne te redirige pas automatiquement sur ton pays d’IP (google.fr ou google.ch…) il suffit de taper soit un autre pays soit google.com/ncr
        NCR signifie No Country Redirection.

        A droite en bas de la page google.com il y a un lien pour revenir en fr ou ch etc…

        Mais bon tu le savais déjà vu que tu faisais déjà de l’informatique quand BM pissait au lit…

              1. Aristarque

                Ce que c’est que d’être alcolisée de trop bon matin. Quand arrive l’apéro de Kékoraisin, c’est le ballon qui fait déborder la goutte…

        1. Bonsaï

          Ah! sympa, je ne connaissais pas. Merci pour le tuyau !
          Finalement, on devrait s’associer pour monter un cabinet d’investigation.
          Genre « la Grande Brute et le Petit Poucet » …

            1. Black Mamba

              Hum ! ..à mon humble avis, il faut investir sur des variétés d’arbres plus grand aux essences précieuses si tu espères faire du profit.

                1. Black Mamba

                  Mais qui dit subvention dit aussi mauvaise qualité du travail et du service après vente, ton affaire va couler et disparaitre.

        2. Aristarque

          Sois longanime avec Petit Arbre!
          Elle a assez de circonstances exténuantes en sa faveur.
          Déjà qu’elle n’ est pas bien grande et doit attendre ses hormones de croissance de la part du véliboraptor qui passe par hasard au dessus d’elle!
          En plus, elle est de la Suisse (le pays où on te comprends vite du moment que tu expliques lentement);;; 😆

      1. Deres

        Ils ont échoué face à Facebook.
        Ils sont passé à côté des échanges entre personnes (ebay, leboncoin, …)
        Ils ont raté le crowdfunding (kickstarter)
        Ils sont complètement absents des services d’échanges de services.
        Ils envoient beaucoup de clients à Amazon et aux autres vendeurs sans les concurrencer.
        Pour la publicité ils utilisent des services tiers dont ceux de Critéo.

        Au final, ils sont très puissants mais pas si hégémoniques que cela …

    3. Aristarkke

      Drôle d’ hypothèse. Dans une compétition où il y a plus d’un candidat et à moins d’une chimérique égalité parfaite entre tous ces compétiteurs, il y a forcément l’ un d’ entre eux qui sera le premier du lot à un moment donné. Google n’a pas été le premier à créer un moteur de recherche ni le dernier non plus. Il se trouve, d’ expérience quotidienne, qu’il parait être le plus pertinent dans ses réponses aux questions, notamment quand vous lui soumettez une demande très précise avec moult occurrences à respecter. Comme le fait remarquer H16, Google ne s’oppose pas à ce que d’ autres moteurs le concurrencent et essaient de le surpasser partiellement ou totalement. C’est pourquoi,en tant que libéral, cela ne me gêne pas que Google soit actuellement le dominant dans une compétition qui reste ouverte puisque le credo libéral est que tout travailleur reste propriétaire de sa force de travail, de ce qu’il crée et qu’il a donc toute légitimité de profiter de ses résultats parce qu’il est considéré par une clientèle non captive et/ou non assujettie comme étant actuellement le prestataire le meilleur dans l’industrie du moteur de recherche.

  13. Karpon

    Bof….
    Je n’utilise jamais Google…
    Bof, je ne mets jamais à jour mon Windows, pour la bonne raison que je ne l’utilise pas…
    J’ai créé un jour un adresse Google, je ne l’utilise pratiquement jamais. Juste un message il y a quelques jours pour me dire je ne sais plus quoi, qu’ils avaient amélioré leurs service ou un truc du genre, ce dont je me fous complètement…
    Après, pour ceux qui trouvent qu’ils ne sont pas assez espionnés, c’est leur affaire. Moi, la discrétion, j’aime bien…
    Malgré toutes ces limitations, j’arrive quand même à lire H16 !
    Et j’en suis ravi….

  14. Deres

    Petit hors-sujet pour mon énervement du jour … Fabius annonce tout fier la création d’un nouveau fond d’investissement pour le tourisme. Tout le monde applaudit cette belle initiative qui suit des similaires à peu près tous les ans. Moi, ce que je vois, c’est que ce fond aura un président avec des adjoints, un conseil de surveillance et un conseil d’administration. Autrement dit, au lieu de distribuer l’argent public (ce qui est déjà discutable) par les canaux habituels, il vient de créer une structure semi-privé ad hoc permettant au passage de créer une bonne dizaine de nouveaux placards dorés avec distribution de jetons et autres. Il est clair que tout cela coûtera plusieurs millions par an de frais de distribution …

      1. Deres

        Le but n’est clairement pas d’aider les entreprises, ça c’est la mauvaise excuse. Le vrai objectif est de créer de nouveaux placards dorés. Sinon, pour prêter à des entreprises, ce serait la BPI qui a été créé pour cela qui s’en chargerait …

    1. Bruno

      Fabius reste donc égal à lui-même. . . n’oublions pas que cet énergumène (ou devrait-on dire escroc?) nous avait promis il y a 30 ans déjà, de faire de la France socialiste le leader mondial de l’informatique grâce à son mirobolant « plan Calcul ». Pourquoi personne ne lui a-t-il demandé des comptes?

          1. Pheldge

            Alors là, je suis bluffé , après avoir âprement disputé le papy à riz, vla qu’tu t’mets à r’prendr’ l’aut ‘gars ! ma parole, on t’a remplacé la carte mère avec un processeur plus puissant ! et puis on t’a mis un SSD pour augmenter la réactivité ! bonjour l’upgrade , tu passes de la série 1 à la série 6 d’un coup ! 🙂

    1. Deres

      Le problème c’est qu’il y a plusieurs initiatives de ce genre par mois en France … La fuite d’argent public accélère au lieu de diminuer. C’est d’autant plus caractéristique qu’ils ont créé une BPI pour gérer les investissements de l’Etat et loger au passage pleins d’énarques méritants mais qu’ils se mettent maintenant à créer des structures satellites de celles-ci afin d’avoir encore plus de beaux postes. D’ailleurs les scandales Gallet et Saal n’ont fait tilter personne, mais pourquoi le ministère de la culture créent-il des établissements indépendants sur budget public dans tous les sens ? C’est clairement une facilité pour avoir des postes exceptionnels hors-cadre sans aucun contrôle … Et cela incite nécessairement les politiques et hauts fonctionnaires à la création de nouvelles entités dont il pourront bénéficier dans le futur.

  15. Karamba!

    Au moins Google par sa dimension planétaire peut se permettre d’ignorer nos boulets socialistes qui ne veulent pas tenir compte de la loi de l’offre et de la demande. En revanche les propriétaires bailleurs parisiens devront subir l’idiotie de la gauche française pour désormais fixer le prix de leurs loyers par encadrement. Mais contrairement à Google, le parisien aura voté pour confier des responsabilités aux bons à rien soviétisés et leur permettre ainsi de commettre leurs abus de pouvoir…

    1. Deres

      Et comme elle a promis de ne pas augmenter les impôts, elle augmente tout sauf les impôts. Amendes, stationnement, redevances, …

  16. Aristarkke

    Tu as raison. Elle me cherche ce matin. Serait-ce dû d’ avoir été convaincue d’ usurper WP à l’ occasion??? Restons magnanime et pragmatique. Multiplierais-je les coquilles pour l’ inciter à me corriger, ce qui ne pourra qu’être bénéfique à sa pratique future de la transmission écrite de pensées? A force de répétitions, elle devrait laisser V3g3ta croupir dans sa triste condition et s’élever bien au dessus… 😉

    1. Black Mamba

      Vous êtes trop bon et généreux, en tout cas, je vous conseille de consulter un médecin, je soupçonne un début de Bonzaïtite.

  17. Aristarkke

    Je répondais au galapiat de 10H47. Si Mélusine voulait se donner la peine de remettre de l’ ordre, elle a l’ instruction d’association nécessaire pour ce faire.

      1. Mickey Mahousse

        L’hypocoristique, des fois, Harry, tu vois : ça marche pas bien…. ceci étant, il est possible que Monseigneur soit en attente de son pré-apéritif, et que l’expectative le rende cassant ….

  18. albundy17

    Google est le meilleur pour trouver de l’information locale ou nationale, c’est bien la son moindre défaut. Pour exemple, ayant eu besoin de mesurer des T’ de l’ordre des 800, invariablement envoyé vers des sociétés européennes voire américaines louant des appareils à 4-500 euros, duck duck m’a branché sur la Chine, 5 euros livraison comprise. Le plus marrant, la pile 9 volts était comprise, et 2 ans après ça fonctionne toujours

  19. danielchaudron

    « On ne peut pas laisser (les) métiers à tisser s’installer! Ils vont détruire le métier de tisseur ! »
    Aristote ne disait pas les tisseurs, mais les esclaves. Aujourd’hui, faudrait dire les chômeurs.
    Aurait-on tort ?

  20. danielchaudron

    Collégien, on me rebattait les oreilles avec le progrès technique qui, certes, avait supprimé les cochers, mais les avait remplacés par les chauffeurs de taxis.
    Fourastié m’avait conforté dans mon gros doute avec ses « 40.000 heures » (1965, ça ne me rajeunit pas !).
    Ce qu’il n’avait pas dit, c’est que la civilisation des « loisirs » qui en découlerait serait une civilisation des dépressifs et des chômeurs (et y’en a qui cumulent).

  21. douar

    S’il n’y avait que Google.
    Quand on voit la « mobilisation » contre des projets agricoles que l’on trouve ailleurs, même en Europe:
    http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/polemique-entre-le-ministere-et-l-exploitant-1145-110295.html

    Derrière ça, toujours cette vision Malthusienne bien ancrée dans la tête de nos concitoyens. « Si je me développe, ce sera sur le dos des autres ».
    Et dire que des zélites s’y mettent (je pense à Finkielkraut par exemple).

  22. Faust

    Je serais Google, j’appliquerais un petit concept Randien qui consisterait à cesser ses services pour la France pendant mettons une semaine (un jour devrait suffire, mais c’est mieux d’enfoncer le clous), en faisant bien savoir que c’est le racket législatif Français qui en serait la cause.
    Ils perdraient bien sûr un peu de part de marché, mais quel plaisir de voir tous ces politiciens, le visage pâle, devant la fronde populaire qui suivrait.
    Plus vicieux serait de bloquer toute tentative d’usage venant d’IP de l’Administration et du gouvernement…

    De manière générale, je suis de plus en plus convaincu que le seul moyen de désactiver le potentiel néfaste des politiques et de l’Administration consiste à appliquer à 100% leurs idées, avec zèle, et ainsi leur mettre le nez dans leur caca à l’aune des conséquences.
    En résistant et contournant, nous ne faisons qu’adoucir l’impact négatif de ces mesures, en leur donnant même un semblant d’efficacité…

    1. MadeInCH

      « ainsi leur mettre le nez dans leur caca à l’aune des conséquences. »

      C’était pas moi! C’était l’élu incompétant que j’ai remplacé! Et c’est mohâ qui hérite de sa m3rde!!!

    2. Deres

      Google a bien compris qu’affronter frontalement les Etats était suicidaire. Ils ont donc complètement changé de stratégie et maintenant collabore pleinement avec les pays où ils sont implantés. L’optimisation fiscale est un autre problème car ils ne font que respecter la législation existante. L’article récent sur les frontières sous Google Maps qui dépende du pays de connexion est assez exemplaire.

    3. Tom

      Et une loi de « service minimum » apparaîtra, forçant Google a être actif pendant au moins 22h/24 sous peine d’amende.
      Position dominante, mais faut quand même que les électeurs puissent continuer à profiter de ses services.

  23. cretinusalpestris

    « Google est en situation de monopole. »

    Ce qui n’est évidemment pas le cas de la SNCF, EDF, GDF, etc. etc.

    1. Nyamba

      Ah mais ces entreprises-ci sont nobles, môssieur! Elles font dans le non-lucratif, le déficitaire, le mécontentement de la clientèle captive et ÇA, môssieur, ça c’est du vrai service public!

  24. gameover

    « …cesser ses services pour la France pendant mettons une semaine…

    Pas sûr que ce soit la bonne solution : le gouvernement – qui nous l’avait bien dit – soutenu par le peuple fustigerait le capitalisme apatride qui s’est emparé de nos institutions et lancerait un grand projet de moteur de recherche français – avec un drapeau bleu blanc rouge – financé par une nouvelle taxe sur les achats internet et un haut comité pour placer en première position du moteur les entreprises éthiques… et déréférencer le camp du mal.

    Comme dans tout projet informatique le développement serait… durable.

  25. Laurent

    Qu’ils commencent à appliquer ce beau principe à tous les monopoles français qui eux détruisent à coup sur de la valeur par dizaine de milliards et sont responsables de la perte de centaines de milliers d’emplois potentiels. Une fois les GROS problèmes réglés ils pourront s’occuper des micro problème du type google.

  26. MadeInCH

    Moi, j’aime bien fr.swisscows.ch

    Mais à côté de ça, il y a aussi gmail, Google Agenda, et tout ça bien intégré sur Androïd.
    Captif dans une cage comfortable?
    Sinon, il y a des adresses emails sur des serveurs en Russie. Je doute que les russes se fatiguent à répondre à une demande d’information (IP de l’utilisateur, par exemple) des français.
    http://www.qip.ru
    Même sans savoir le russe, et un peu avec l’aide de Google Translator (Encore eux!!!), facile de se faire une adresse email fixe à usage préci.

  27. yoananda

    Je suis bien entendu d’accord avec la création destructrice (oui dans cet ordre la ! lol) schumpéterienne mais …

    Le fait qu’au FINAL elle crée plus d’emplois qu’elle n’en détruise, au tout moins, autant, est conditionné au fait que le marché du travail (les gens quoi !) doivent pouvoir s’adapter.
    Pour cela il faut :
    * une bonne base éducative
    * du temps (a moins d’avoir un bon système de formation continue, on parle de remplacement générationnel)

    En l’occurrence en France le niveau baisse, on est en train de se faire larguer c’est tout.
    L’idéal serait de se tenir au niveau. Mais dans la mesure ou ce n’est pas le cas, une politique protectionniste est peut-être un moindre mal.

    Sinon, je suis bien d’accord avec vous sur le principe.

      1. yoananda

        Dans ce cas, le socialisme redistributif, les taxes gargantuesques, le clientélisme sont une réponse adéquate. Les machine produisent, on partage « équitablement » de manière de plus en plus indépendante du travail fourni en amont. C’est la fin de la méritocratie. Hollande est donc parfait dans le job, il partage même avec les autres pays.

    1. gameover

      « En l’occurrence en France le niveau baisse, on est en train de se faire larguer c’est tout.
      L’idéal serait de se tenir au niveau. Mais dans la mesure ou ce n’est pas le cas, une politique protectionniste est peut-être un moindre mal.

      Est-ce que ce n’est plutôt la politique protectionniste qui ne motive pas les gens à avoir une bonne qualif… vu que tu étudies ou pas, tu travailles ou pas… il n’y a guère de différences pour une personne avec un QI moyen donc de 100.

      1. MadeInCH

        Pas forcément.
        Protectionnisme, face à l’Extérieur.
        Libéralisme à l’intérieur.
        Et même dans un système dirigiste, si il est honnête (!Ahem! Keuf keuf !!!) il doit remarquer les « bons éléments » et leur donner des postes adaptés à leur capacités.

    2. Fll

      FBI (fausse bonne idée)
      Si on prends un môme d’aujourd’hui, 3/4 ans, il sait se servir d’une tablette, d’un IPhone, de la télécommande, ainsi que de tout autre appareil du quotidien.
      Si cela devient une norme, tout le monde s’adapte.
      Alors qu’en prenant des énarques, on a seulement une bande d’ânes battées qui jouent avec des mulots, utilisent des firewall libre office et ne savent que faire des parties de cartes durant leur boulot.
      Tu crois vraiment que l’on a du former les gens à utiliser une roue ? qd ca facilite la vie, c’est adopté.

      1. gameover

        Je parle de qualification, pas de dextérité à manipuler le mulot…

        Si on détruit des emplois non qualifié style petite main, il peut y avoir compensation si on crée à la place des emplois qualifiés dans la maintenance, le SAV ou je ne sais quoi…

        Mais pour cela il faut avoir une instruction de base correct.

        Ma fille tombe en panne de voiture il y a quelque temps. je la géolocalise et elle était pas loin de Midas et vu les symptomes (voyant batterie qui s’allumait de temps en temps mais de + en + souvent) je lui dis de juste faire retendre sa courroie d’alternateur… Ces abrutis ont voulu lui vérifier la tension de charge et lui ont flingué l’alternateur… et c’est souvent comme la même dans l’industrie ou l’informatique : quand je vois les manips que font certains je me demande si un jour ils ont vraiment appris quelque chose et ça concerne tous les niveaux : des ingés méca incapables de déterminer un moteur ou de faire un calcul simple de RDM. Le niveau de dessinateurs méca est affolant : ils savent utiliser le logiciel mais sont nuls en méca ou en usinage.

          1. Calvin

            Elle a pu prendre la voiture de GO.
            Hypothèse étayée par le fait qu’il connaissait les symptômes.
            De fait, il a attendu que sa fille utilise sa propre bagnole et qu’elle tombe en panne.
            Abavala, le père indigne !

            1. Aristarque

              D’autant plus indigne qu’il maintient de facto sa progéniture de genre 1 dans la domination technologique (celle de manier différents outils qui est à peu près la seule suprématie qui nous reste) du genre 2. Un vrai sexiste. Et comme cela, d’ailleurs, c’est Fifille qui paie la note du garagiste au lieu de Papa… Ah l’infâme, Ah le coquin!

            1. Aristarque

              En tant qu’entreprise, jamais aucune pub pour des applis de géolocalisation avec puces greffables sur le véhicule ne serait parvenue par fax ou internet sur le bureau ???

      2. yoananda

        Il ne faut pas confondre l’usage et la conception. Il faut un niveau de plus en plus élevé pour fabriquer et obtenir un job pour ces objets d’usage courant qui masquent une complexité de plus en plus grande. Et même facebook qui est accessible a tout le monde et facile d’usage se révèle être bien plus difficile à dompter qu’il n’y paraît. Peu comprennent les conséquences d’être sur un réseau social… on perds la maîtrise de sa vie sans même comprendre comment ni pourquoi ! et après on se plaint « mais on n’est plus en démocratie », alors qu’on a tout fait pour la saboter en amont.

        Donc, non, le niveau cognitif requis est en augmentation et non, la population ne suit plus, ou du moins, plus difficilement avec l’arrivée des technos « intelligentes » (le microprocesseur, pour simplifier)

        1. gameover

          « le niveau cognitif requis est en augmentation…. la population ne suit plus »

          Niveau requis pour quoi faire ? Pour utiliser des produits ? Même pas. Tout le monde sait utiliser un GPS, un régulateur de vitesse, un four à micro-ondes… Pour fabriquer des produits ? Les µP sont de plus en plus faciles à mettre en oeuvre il suffit de lire la DataSheet et suivre le brochage. Idem pour les systèmes de vision. Les sous-équipements fonctionnent en mode objet comme des modules, il est inutile de savoir comment ça se passe à l’intérieur. C’est une autre forme de la division du travail.

  28. Hipparchia

    J’aime bien le titre, on dirait du Aristote. « οὕτως αἱ κερκίδες ἐκέρκιζον αὐταὶ καὶ τὰ πλῆκτρα ἐκιθάριζεν, οὐδὲν ἂν ἔδει οὔτε τοῖς ἀρχιτέκτοσιν ὑπηρετῶν οὔτε τοῖς δεσπόταις δούλων. » (Aristote, Politique, livre I, 1253b) qui dit en substance : si les navettes pouvaient tisser d’elles-même le maître n’aurait plus besoin d’esclaves.

    Les petits cris d’orfraie de ceux qui aiment l’esclavage me feront toujours bien rigoler.

      1. Calvin

        Si, elle a bien fait : à Marseille, les navettes ont une autre signification.
        (Je ne parle pas des bateaux à l’arrêt, mais de douceurs.)

        1. Aristarkke

          Éclaire donc le Flamand septentrional! J’ai par avance un peu peur de ce que je vais lire, vu la précocité du galapiat. Mais pour augmenter ma connaissance, n’est-ce-pas ???

    1. Bruno

      C’est vrai que les sociétés esclavagistes, comme celles de l’Antiquité, l’Islam, le communisme et autres socialismes, ne sont pas intéressées par la robotisation ou l’usage d’énergies autres qu’animale ou humaine.
      L’invention de la turbine à vapeur (sous le nom d’éolipyle) par Héron d’Alexandrie au début de notre ère ne fut reçue que comme un gadget scientifique amusant.
      Les humains, surtout s’ils sont correctement formatés (pour preuve, dans les démocraties populaires ils votaient à 99% en faveur de leur servitude, et je viens de voir que 60% des femmes algériennes sont contentes d’être rossées), sont les meilleurs, les plus intelligents et les plus conciliants des robots

      1. gameover

        Mouais, dire que l’éolipyle est l’ancêtre de la machine à vapeur c’est comme dire que le pet est l’ancêtre de l’avion à réaction….

          1. Mickey Mahousse

            c’est dans Stalky and Co, qu’il y a une amusante histoire de méthane… Ce n’étaient pas des écolos, seulement des élèves d’une petite public-school qui s’ennuyaient….

      2. Hipparchia

        Vous faites un faux procès à Aristote. cf « φύσει δ’ οὐθὲν διαφέρεινν· διόπερ οὐδὲ δίκαιον· βίαιον γάρ. » Ibidem.

        Je ne traduis pas, tout le monde comprend.

        1. voleurdufeu

          Dans le passage que vous citez, Aristote ne fait qu’exposer les opinions reçues. La sienne propre apparaît plus loin :
          [1255α] ὅτι μὲν τοίνυν εἰσὶ φύσει τινὲς οἱ μὲν ἐλεύθεροι οἱ δὲ δοῦλοι, φανερόν, οἷς καὶ συμφέρει τὸ δουλεύειν καὶ δίκαιόν ἐστιν.
          Je traduis seulement pour Calvin, puisqu’on a suppriméle grec à l’école primaire: ´que certains par nature soient libres, et d’autres esclaves, c’est ce qui est évident, à ces derniers convient l’esclavage, et il en est juste ainsi.´
          NB: préférez l’édition Ross, elle est moins fautive. Et merci de nous faire faire un peu de grec de temps en temps.

          1. Hipparchia

            Je maintiens que la relation qu’entretient Aristote avec l’esclavage est beaucoup plus ambigüe que le simple esclavage par nature.

            Si vous faites référence à « λέγω δὲ περὶ τῆς καλουμένης χρηματιστικῆς. », l’angle est bien plus large qu’un résumé des opinions au sujet de l’esclavage.

            1. Val

              Ce blog est un régal : ça commence par de l informatique , on embraye sur l orthographe, puis GO nous fait un diagnostique de mécanique auto et ça finit en philo en grec ….. merci à tous ! Ça fait oublier la bêtise ambiante de nos etites et on se prend à penser que finalement ce pays est loin d être fichu.

      3. Bonsaï

        Vos statistiques bidon sont irrecevables en tant qu’argument. D’où sortez-vous donc que 60% des femmes algériennes … etc. ?
        Cette manie de sortir des chiffres inventés de son chapeau en croyant donner du poids à un discours est malheureusement trop courante de nos jours, même chez certains journalistes ce qui est un comble.

          1. gameover

            Tu aurais entré dans le méchant google juste « 60% des femmes algériennes » avec les guillemets… et la 1ère réponse datant du 10 juin 2015 est « Près de 60% des femmes algériennes estiment que le mari a le droit de frapper son épouse  »

            Perso je ne l’avais pas googlé car ça ne m’étonne pas… mais je l’ai fait pour toi, chienne ! 😀

              1. Pheldge

                rhaaahhh ! arrête de lutter Zayebon, GO a mis un smiley ( exceptionnel chez lui ) et c’était pour parodier le ton qu’est supposé prendre le mâle du pays en question pour s’adresser à une de ces sous-créatures (là-bas) appelées les « femmes » 🙂

                Pourtant, la pleine lune, elle est finie ? pourquoi alors que les femmes elles sont susceptibles à ce point, hein ? pourquoi ?

                NB: je m’entraîne à écrire comme Flanby il parle 🙂

                1. Nyamba

                  Hum, vous généralisez, là. J’avoue que je suis un peu surprise moi-même de certaines réactions épidermiques. A moins que le second degré ne m’échappe, ou que je n’aie raté des joutes épiques dans quelque précédent billet, je trouve que ça feule pas mal dans le fil de commentaires, ces jours-ci. Entre Bonsaï et GO qui s’asticotent, Mrs. BM qui vous boude, GO et vous qui vous cherchez des poux, bon sang mais que s’passe-t-il, ici ?
                  Ah, ces communautés humaines…

                  1. Pheldge

                    Comme tu le sais, ô compatriote expatriée, le tort tue et le tu pique 😉
                    J’ai un côté très taquin, je suis pétri d’humour Hara Kiri , Reiser, alors j’essaye d’égayer un peu les commentaires ,par quelques remarques bien inspirées … en me moquant allègrement du des vieux et de la des handicapés mentaux 🙂
                    mais de là à parler de fixation …c’est très exagéré 😉

                    1. gameover

                      @ Bonsaï

                      Désolé pour toi si tu es imperméable à l’humour circonstancié mais je suppute que ça t’a encore une fois permis d’échapper à ton auto-critique sur tes affirmations dénuées de fondement.

                      « Sinon, en ce qui concerne l’attitude des uns et des autres dans les pays arabo-musulmans et berbères,… »

                      lol^2… l’étude parle des autochtones entre eux.
                      Vis-a*vis des étrangers les incivilités ne se produisen pas quand on est dans leur milieu familial mais uniquement dans l’espace public… ou alors tu es ce qu’on appelle une leila (grand-mère). Une femme normale se prend au moins 10 mains aux fesses à l’heure au Maroc (MAF/H).

                      Il y a aussi une grande différence entre différents pays, du plus pire au moins pire : Algérie, Maroc, Tunisie. Dans ce dernier le taux de 60% décrit plus haut descend à 30% suivant une étude MICS sur la Tunisie.

                    2. Bonsaï

                      @Gameover 13:41
                      J’aurais pensé que tu aurais su profiter de cette nouvelle intervention dans ce fil pour esquisser une forme quelconque d’excuse, fût-elle approximative.
                      Mais non tu préfères rester coincé dans ton autisme et ta suffisance.
                      Quand au sujet qui te passionne tant, voici quelques nouveaux éléments :
                      J’ai visité tous les pays du Maghreb sauf la Lybie, de même que l’Egypte et le Liban.
                      J’ai vécu une année en Algérie. Par ailleurs, j’ai fait une méharée dans le Hoggar pour visiter des tribus touareg. J’étais toute seule avec mon guide targui et nos deux chameaux. Deux nuits de bivouac à l’aller, deux nuits pour le retour à Tamanrasset, le guide faisait la popote.
                      Et jamais personne ne m’a « mis la main aux fesses », comme tu le formules si élégamment. Je précise qu’à l’époque je n’avais pas 120 ans, mais la trentaine.
                      Voilà, si tu as besoin d’informations complémentaires, je reste à ta disposition.
                      Nota bene : je n’ai jamais fait du tourisme de masse. C’est peut-être le secret de la rencontre réussie avec un peuple.

                    3. Bonsaï

                      @Gameover, 13:41
                      Une vieille dame ne se dit pas leila mais Lallah, ce qui est un titre honorifique signifiant grand-mère, aïeule, etc.
                      En ce qui concerne le point de départ de cette discussion, à savoir les assertions de Bruno, tronquées à partir d’une statistique, elles sont l’exemple typique d’un manque de rigueur scientifique manifeste et/ou d’une volonté de manipulation.
                      Invoquer une statistique qui dit que « 60% des femmes x pensent que les hommes ont le droit de frapper leur femme » pour affirmer sans rire que « 60% des femmes x sont battues par leur mari » c’est typiquement de l’escroquerie intellectuelle.

                    4. gameover

                      @ Bonsaï 14 h 57 ci-dessus.

                      Ce phénomène de MAF (main aux fesses – je n’ai pas à être élégant ou pas, j’appelle les choses par leur nom) ne se produit que dans la foule (souk, couloirs, transport en commun…) et même quand il y a de la place ils se mettent dans une situation pour « frôler » voir coincer les femmes.
                      Culturellement c’est assez facile à expliquer à cause des interdits. D’ailleurs je ne suis pas étonné que des journalistes se soient fait pratiquement violer pendant les printemps arabes… mais tu n’as pas dû en entendre parler. Même en France ils reproduisent ces mêmes comportements en y ajoutant en plus des mouvements de langue et un langage coloré car la femme qui ne « veut pas » est une pute et celle qui « veut » aussi. Mais c’est bien si tu as pu y vivre un an sans t’en rendre compte. Sinon, malgré ton offre, je ne pense pas que j’irai chercher des informations vers toi… j’irais même jusqu’à dire que tes absences de conseil pourraient mettre des gens en danger dans ces régions.

                      @ Bonsaï 15 h 24 ci-dessus

                      Sur leila : j’ai retranscrit de la phonétique et d’ailleurs le prénom peut s’écrire comme cela mais il y a effectivement 5 ou 6 écritures différentes pour ce concept. C’est assez croquignolet de vouloir faire de l’orthographe d’une lanque retranscrite. L’arabe est une langue consonantique c-a-d que les voyelles ne modifient pas la prononciation des consonnes. Mais tous ces mots veulent dire en gros « début de la fin » donc quand ça s’applique à une personne c’est une grand mère, quand ça s’applique au jour/ nuit c’est le crépuscule mais ça peut être aussi la naissance comme étant la fin de la gestation (il me semble pour ce dernier).

                      Là où tu n’as pas tort c’est que les 2 « l » donnent un son lourd avec la langue contre le palais alors qu’un « l » simple donne un son plus léger avec la langue en appui vers les dents du haut Mais bon, pour des gens qui ne parlent pas arabe c’est d’aucune utilité de le transcrire avec 2 « l »

                      Sur le sondage : il semble que tu n’as pas lu la méthode. La façon indirecte de poser la question AUX FEMMES permet de connaître le niveau d’acceptation de ces femmes vis-a-vis de la violence circonstanciée. Une femme dira plus facilement que c’est normal d’être battu dans certaines circonstances plutôt que de reconnaître qu’elle même est battue puisqu’elle reconnaîtrait ainsi sa faute.
                      Et du coup tu passes à coté de 2 choses : la première c’est que si la question était posée aux hommes ce serait encore pire (le bourreau est rarement plus complaisant que sa victime) et 60% doit donc être considéré comme un minimum de femmes battues car il y en a 40% qui ne trouvent pas ça normal mais qui le sont certainement (battues).
                      La deuxième chose qui t’échappe c’est que la femme n’a que deux choix : se comporter comme le monsieur il dit ou alors être battue, l’un en final ne valant pas mieux que l’autre (des bleus au corps ou des bleus à l’ame) et c’est donc certainement 100% (ou pas loin) des femmes qui seraient battues si elles adoptaient un comportement libre.

                      Voilou, c’était la taille du matin… bonne journée !

                    5. Bonsaï

                      @ Gameover, 16 juin, 7:47

                      L’art de brasser du vent et de couper les cheveux en quatre : ce matin notre ami aura donc inventé un nouveau concept, le « phénomène du MAF » (MAF = main aux fesses),
                      Soit tu souffres de quelque névrose obsessionnelle, soit tu appliques joyeusement ce vers du poète persan (dont tu te feras un plaisir de retrouver le nom) :
                      La vie ici-bas n’est que jeu et passe-temps ».

                  2. Black Mamba

                    Petite Nyamba , au fil des jours des clans, des amitiés se sont formés :
                    – GO et BM
                    – Bonzaï et Phedge
                    Dans un accord silencieux, nous venons à la rescousse de nos partenaires respectifs en cas où celui-ci est en déperdition.
                    Si tu suis le raisonnement, tu as oublié de mentionner la rivalité entre le petit arbre et moi.
                    Mais de temps en temps, lorsqu’il s’agit de l’honneur de la gente 1 , une alliance de courte de durée peut se mettre en place .
                    Dans le cas présent , je suis offusquée de la manière peu cavalière dont mon partenaire a traité Bonzaï .
                    Donc la réponse de Bonzaï était appropriée.

                    1. Pheldge

                      Tu sur-réagis ! GO prenait le ton d’un homme du pays en question quand il veut être dur et méprisant avec une femme. En islam, le chien est une créature vile et méprisée … « chien d’infidèle » par exemple, expression connue.
                      C’était peut être insuffisamment enrobé de bisous, mais bon, c’est GO 😉

                    2. Black Mamba

                      Venant d’un individu de sous-espèce de votre acabit, je ne m’étonne guère de votre raisonnement .

                    3. Pheldge

                      @ BM 9 h 01 : « Venant d’un individu de sous-espèce de votre acabit «  Tout de suite les grands mots ! et dits méchamment ! un petit smiley aurait facilement fait passer le message, là, c’est insultant !
                      Encore une fois, je taquine et me moque gentiment de certains « travers apparents » liés aux commentaires, ou au pseudo et à l’image qu’on veut donner à travers lui. Mais je ne cherche jamais à être blessant. Là … c’est le cas, vous valez mieux que ça !

                    4. Bonsaï

                      Je ne peux que m’incliner devant votre plaidoirie, Maître Mamba. Sauf que de ma part il n’existe pas de rivalité envers vous sinon celle, légitime, de devoir répondre à des attaques ponctuelles.
                      Sinon, en ce qui concerne l’attitude des uns et des autres dans les pays arabo-musulmans et berbères, il faut se débarrasser de certains mythes. Pour y avoir vécu un certain temps, je sais que quand une dame sait se faire respecter avec dignité, on lui baise la main !

                    5. Black Mamba

                      @Pheldge 13 juin 2015, 10 h 06 min
                      Le petit cancrelat est blessé !
                      Pauv’ chou ! Snif ! Snif !

              1. gameover

                @ Hipparchia

                Rhoooo… mais jeuxvideo.com c’est du sérieux !

                Bon, sinon les MiCS sont des surveys fait sous l’égide et édités par l’UNICEF. Celui dont on parle là est le MICS4 qui n’est pas encore sur le site de l’UNICEF mais le précédent, le 3 y est.

                Page 162 :

                 » La démarche adoptée consiste à demander à l’ensemble des femmes âgées de 15 à 49 ans s’il est «justifié qu’un homme batte sa femme» dans des situations bien précises6. La perception de la brutalité chez la femme permettrait à cet égard de cerner la perception de la violence conjugale dans la société et des rapports hommes/femmes. L’acceptation de cette pratique est un élément révélateur de la banalisation et de l’existence de ce phénomène ainsi que de la subordination de la femme. Les résultats de l’enquête MICS3 font ressortir que plus de deux femmes sur trois acceptent qu’un mari puisse battre sa femme pour au moins une des raisons suscitées.  »

                Je mets le lien dans le message qui suit vu que le boss dort tard le samedi.

                1. Mickey Mahousse

                  Dans Malaparte (« La Peau » ?) il y a cette histoire de la « démocratisation » apportée au Maghreb des années 40 par la présence de l’armée US, dont un général yankee se glorifiait ainsi :

                  « Avant, la femme suivait à pied l’homme sur son bourricot : depuis notre arrivée, c’est la femme qui passe devant ! » et de se féliciter de l’esprit de galanterie ainsi introduit dans la vieille société patriarcale arabe…

                  A quoi un goumier glissa à Curzio : « c’est uniquement à cause des mines non signalées »….

                  Se non e vero….

      4. Numéro 19

        Cela tient à l’équation du vote en démocratie populaire: vote obligatoire + enveloppes suffisamment fines pour laisser paraître la couleur du bulletin + bulletin pour le camp du bien sur fond rouge et pas les autres = 1% de héros à durée de vie limitée, de fous, d’erreurs de décompte, ou d’affichage de démocratie + 99% de satisfaits.
        Et ça, c’est quand le vote est secret.

  29. Mickey Mahousse

    « Passe encore de bâtir ; mais planter à cet âge ! »

    C’est ce que je disais à un ami de mon âge, qui a eu deux enfants à 45 ans passés… un géniteur implacable…

    Moyennant quoi, bien que retraité, il rame toujours et trime pour assurer les études et l’avenir des chers petits.

    Pour ma part, n’est-ce pas, suave mari au magnum…. comme disait Willy…

      1. Pheldge

        Ça tombe bien que tu parles de l’Anis Werther, passe que le mien c’est bientôt , dans 15 jours … préparez les cadeaux ! BM va me faire une super tarte à la crème 🙂

        1. Black Mamba

          Pour une vie plus longue et prospère ne compte pas la dessus, et si c’est le cas, je te conseille de le jeter, j’aurais généreusement versé du poison.

        2. Pheldge

          Je suggérais simplement qu’elle m’entartrât … mais bon, elle est braquée, et refuse de comprendre la plaisanterie, même à mes dépens … triste !

          1. Black Mamba

            La plaisanterie m’est venue à l’esprit mais ce serait vous faire trop d’honneur que de gâcher ainsi la nourriture.

          2. Mickey Mahousse

            mon cher Lovelace réunionnais, je me permets…. à mon âge et avec mon expérience, n’est-ce pas -… de te fournir le lien suivant, lequel devrait sans aucun doute te permettre, et à moindre prix, de remonter des abysses ta cote d’amour auprès de certaine dame exotique :

            De son propre aveu, elle aime les sacs à main, et ceux-ci unissent à l’esthétique bauhaus un côté utilitaire certain, qui ne pourra que la charmer. Au surplus, cette triplette servira à la famille…

            encheres.catawiki.eu/kavels/2187553-lot-van-3-gasmaskers-wo2

            1. Bonsaï

              Suis allée jeter un coup d’œil pour me faire une idée.
              C’est effectivement tout à fait de saison, très seyant, très hype…
              Sans conteste vous avez le goût très sûr, chevalier !

              1. Mickey Mahousse

                Rien n’est trop beau pour notre BM… à propos de poison, et quand je parlais supra de « Voisin », je pensais à Gabriel, et pas à Catherine Deshayes, n’est-ce pas….

                1. Pheldge

                  Merci pour l’info, ami qu’es mahousse , mais je pense que ça ne sera pas suffisant … essaye de m’en trouver un avec de la verroterie ! il parait que les feuhmeuh ça les fait craquer ! 🙂 demnde à Adjani, Deneuve et tout ça 😉

  30. Jiff

    @Laurent
    Ce que tu énonces, ne serait-ce justement pas la vérification du vieil adage qui dit que le génie c’est 1% d’imagination et 99% de transpiration ?

    1. Charles

      Lire des 20 romans à deux balles (BHL es tu là ?) OU lire 5 livres instructifs en 1 an, c’est incomparable en quantité. Cette étude est bidon.

      1. vegeta

        Charles, tu aS en parti raison car les études ne prennent pas en compte le temps de « recherche » sur internet mais cela donne une certaine indication…

  31. Mickey Mahousse

    ACTUALITE Flash Actu
    Par LeFigaro.fr avec AFP Mis à jour le 12/06/2015 à 18:38 Publié le 12/06/2015 à 18:34

    Plus de 80 policiers de deux compagnies de CRS se sont faits « porter pâles » alors qu’ils devaient assurer la sécurité du déplacement du président de la République aujourd’hui à Nantes.

    D’autres compagnies ont été appelées en renfort pour assurer la mission. Lors d’un autre déplacement de François Hollande fin avril à Brest, 44 fonctionnaires de la CRS 13 de Saint-Brieuc, sur 74, étaient portés malades.

    Le directeur général de la police nationale, Jean-Marc Falcone, avait alors fait part de son mécontentement et rappelé aux CRS « l’impératif de sécurité ».

    Quand les Prétoriens commencent à désobéir….

    1. Deres

      C’est juste une clientèle qui rappelle à ses patrons qu’il ne faut pas oublier de payer ses clients … En cas de manque d’argent, les CRS seront les derniers fonctionnaires pour les problèmes de paiements. Ce petit problème de négociation va être réglé au dépens des autres policiers et donc de la protection des citoyens normaux.

      On a aussi vu un article sur les négociations sociales à l’Elysée ans le figaro …
      « Les plus de 800 salariés auraient réalisé plus de 85.000 heures supplémentaires en 2013. ». Joli complément de revenu avec 100 heures supplémentaires par tête par an soit dans les faits ils sont passés aux 35 h entièrement en hausse de salaire !

  32. greg

    Je me demande à quoi va ressembler le futur dans un demi siecle, si disons 20 % de la population est active (et encore c’est optimiste) comment va-t-on nourrir, loger et distraire le reste? Tous Rmiste, tous fonctionnaires?
    Ces 20% d’actifs seront triés comment? Seront-ils largement plus riches que les autres? Ressembleront-ils à une super classe moyenne qui travaille dur pour pas grand chose?
    Oh mince on est déjà dans cette situation

    1. Alzheimer

      Bin, c’est 200 seniors ayant réussi à sauver 800 bébés, garçons et filles, dans une maternité. Seuls rescapés sur Terre de la folie ambiante.
      Les vieux décident de nourrir ces enfants pour assurer la survie de l’espèce humaine.

      1. greg

        Il y a beaucoup de vrai dans cet article même si je ne pense pas que la robotisation puisse créer des terres agricoles si facilement et faire baisser le cout des matières premières (y compris avec des robots recycleurs)
        Mais une terre peuplée à 90% de hippies bien nourris et bien logés ou de stars du divertissement ça a un coté terrifiant. On va droit dans une société à la « idiocracy » sauf qu’il y aurait des machines pour relever le niveau. Même si une telle société était non violente elle me terrifierait.
        Et puis si tout le monde peux se loger et manger sans forcer ca devrait faire exploser la natalité non?

        Sinon pour en revenir au thème principal je fais aussi parti de ceux qui pensent qu’une ultra-majorité des jobs peuvent être robotisés et le secteur médical a un potentiel énorme. Mon épouse forme des futures infirmières et pas mal d’entre elles sont des dangers publics: pas d’hygiène, raccourcis dans les procédures, pas de contact humain voire mépris des personnes âgées.
        Un robot n’oubliera jamais de se laver les mains après avoir fait sa vidange.

        Quelques docteurs compétents, quelques vraies infirmières, un peu de psychologues et un bataillon de robot, voila l’hôpital où j’aimerai être soigné si besoin.

        1. gameover

          Comme dit zelectron ci-dessous il va y avoir du boulot pour fabriquer des vaisseaux intergalactiques de Classe Aurore de 4.5km de long, 1.1km de large et 600m de haut…

        2. « une terre peuplée à 90% de hippies bien nourris et bien logés ou de stars du divertissement ça a un coté terrifiant. »
          Vous n’avez pas compris l’objet de l’article, alors. Il présente un scénario du pire, et même dans ce « pire », l’humanité s’en sort nettement mieux que maintenant. Partant, comme le pire n’est heureusement pas certain (voire, comme ici, assez improbable), on peut attendre un scénario moyen bien plus proche de ce qu’on connaît actuellement.

  33. robert

    Il me semble que la faisabilité est l’élément manquant.
    On peut avoir raison en théorie mais tort en pratique tout simplement parce que d’un point de vue pratique ce n’est pas faisable (le crible d’érastothène versus RSA est un bon exemple).
    J’admet bien volontiers que la force brut est une solution qui repousse sans arrêt, du fait de la loi de Moore, cette limite de faisabilité, mais d’une part ca ne l’empêche pas d’exister et d’autre part, le seule vraie question est de savoir où se situe cette limite par rapport au problème posé.
    Pour ce qui est de la surveillance étatique, nous sommes extrêmement surveillé mais de façon très inefficace, ce qui, malheureusement, est une forme de garanti de la mise en place d’un système totalitaire (ou au moins une tentative, pour le bien de tous évidemment)

  34. Dahu

    Mouarf, j’ai tapé mon nom dans qwant, et non seulement il me sort toutes les photos de mes collègues sauf la mienne, mais en plus il n’est même pas foutu de trouver le moindre article que j’ai publié dans des journaux scientifiques… La seule chose qu’il trouve, c’est ma page linkedin, le reste ce sont des résultats concernant des gens ayant un nom différent.

    Woah, on se croirait en 1995 à l’époque où il fallait soit même écrire à Yahoo pour être référencé ! Désolé, je retourne sur google…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.