Bartolone, l’Île-de-France et le « 93xit »

Cela faisait longtemps qu’on n’avait plus entendu les gémissements plaintifs de l’actuel président de l’Assemblée nationale. Heureusement, l’actualité lui donne enfin l’occasion d’émettre ces petits couinements stridents sans lesquels il n’existerait pas vraiment : en pleine forme, Claude Bartolone revient donc nous entretenir sur la météo, la télé, la politique, la vie, la grande, la belle, celle qu’il mène et qu’il nous fait partager dans un entretien radiophonique pulsant de cuistrerie.

C’est France-Info qui aura eu les bonnes grâces du fier Marquis de Seine-Saint-Denis, et qui nous propose donc une interview à bâtons rompus, cassés, mâchonnés et découpés. Et sur le sujet de l’actuelle canicule estivale, il n’y a pas que l’asphalte et l’air qui soient chauffés à bloc : Claude, à peine le gros micro mou saisi, s’embarque dans l’habituelle propagande climato-réchauffiste, à laquelle il ajoute sa célèbre Magic Touch™ de n’importe quoi aspergé avec vigueur :

« On voit bien que lorsqu’on parle de transition énergétique, eh bien là on voit ce que pourrait redonner ce dérèglement de la planète avec heu des pics de heu chaleur de plus en plus importants, une dérèglementation du climat avec toutes les conséquences que cela peut avoir. »

Et voilà, nous sommes à peine à 30 secondes d’échanges qu’il envoie déjà une bordée de 155mm de son Yamato personnel à l’attention des journalistes et des auditeurs à peine réveillés. Ce type n’a aucune pitié et nous inflige donc une dérèglementation du climat qui l’enquiquine beaucoup et justifie amplement, selon lui, qu’on oblige les véhicules à contourner Paris, voire toute sa banlieue, pour assurer à la métropole une léthargie paisible dans une atmosphère virginale.

confused - wtf - whatLe journaliste en face de lui, passablement amoindri par l’impressionnante salve de conneries débitées à rythme soutenu, ne parvient pas à lui faire comprendre qu’une nouvelle sanction des véhicules polluants revient à pénaliser les moins riches ; Claude, chaud boulette, embraye sur les miyons de réfugiés climatiques (35, mon brave monsieur, 35 !) qu’il y aura inévitablement à la fin de l’année – il tient sans doute ses chiffres de l’ONU – et que ce sont les plus pauvres qui ont des maisons passoires et qu’il faut donc agir contre le réchauffement, voilà voilà, circulez.

Apparemment, l’angle choisi est de les tabasser de taxes et d’interdictions, donc. Subtil. On comprendra surtout qu’en malaxant avec vigueur tous les mots-clés actuels sur le climat, la chaleur et les efforts qu’il faut tous faire pour un avenir riant, Bartolone prête ici allégeance à son patron François dont l’hippopoconférence de fin d’année ne peut surtout pas foirer. C’est un bon soldat, le Claude.

En outre, s’il a daigné venir parler au peuple, ce n’est pas pour s’entretenir de ces broutilles climatiques ni même des enquiquinements passagers de la SNCF avec ses horaires qui se ratent et ses voies qui se dilatent au point d’embrouiller le politicien dans le nom des stations, mais bien de sa campagne électorale pour les régionales, puisqu’il entend bien devenir le prochain patron de la Région Île-De-France.

Petit souci, cette campagne débute avec la parution d’un rapport de la CRC, la Chambre Régionale des Comptes, particulièrement accablant sur sa gestion du département de Seine-Saint-Denis entre 2008 et 2012.

Et lorsqu’on épluche le rapport, on comprend qu’il va être compliqué pour le candidat à la présidence de région de faire oublier sa gestion calamiteuse.

Ainsi, prétextant en 2010 un « budget de révolte » (cf 4:00 dans la palpitante interview) pour rouspéter contre une dotation plus faible de l’État aux fastes de son département, il n’hésite pas à engager les dépenses à hauteur de ce qu’il estime être du et non à celle de ce qu’il a reçu. Comme c’est mignon et tellement dans l’air du temps que de dépenser bien plus que ce qu’on a en se présentant comme un héros de la lutte anti-austérité (qu’on n’aura donc pas subie). En définitive, ne vous inquiétez pas, ce « budget de révolte » ne sera payé que par le contribuable (national ou départemental, Bartolone s’en fout).

bartolone et les emprunts toxiques

Et tant qu’à parler d’austérité, n’oublions pas le petit personnel. Bien qu’un cabinet de président du Conseil ne puisse en théorie excéder 11 personnes, la CRC a découvert à la suite d’une enquête minutieuse (historique des recrutements, fiches de paie, organigramme sur l’intranet, …) que le cabinet a compté jusqu’à 14 personnes. Et cette petite entorse aux règlements au niveau du cabinet se retrouve, sous une autre forme, à tous les étages de l’administratif local : on apprend ainsi que les agents départementaux de la Seine-Saint-Denis ont un temps de travail réduit (28 heures par semaines pour les assistants sociaux, environ 27 h 30 pour les éducateurs, un peu plus de 27 heures pour les agents des collèges). Si Bartolone ne fait, en l’espèce, qu’hériter d’une situation précédente ultrafavorable, il n’a rien fait non plus pour ramener toutes les équipes aux 35 heures légales. Quant à la facture de l’écart représenté aux 35 heures (évaluée à 22 millions d’euros par la CRC), elle restera à la charge de … devinez qui ? Du contribuable, évidemment.

Les exemples s’accumulent dans le rapport, comme celui d’emplois qui, s’ils ne sont pas fictifs, semblent bien douteux et dont la portée effective, en terme de productivité, laissent songeur. En définitive, cette liste de reproches assez longue brosse un tableau bien sombre d’une gestion qui « manque de fiabilité et de transparence » selon la CRC, aux bidouilles comptables qui ont pu altérer « la sincérité des budgets ».

Bartolone, scotché à son téléphonePour un élu comme Claude Bartolone, c’est finalement sans surprise lorsqu’on se rappelle qu’il est directement responsable d’avoir contracté des emprunts toxiques dont le département n’est toujours pas dépatouillé (et loin s’en faut). Faut-il rappeler qu’à ce titre, et malgré les dénégations consternantes de l’élu, le département qui avait attaqué Dexia s’était retrouvé débouté de ses demandes ? Faut-il rappeler que tout montre que les élus qui ont contracté ces emprunts délétères étaient parfaitement au courant des catastrophes potentielles dans lesquelles ils engageaient leurs collectivités territoriales ?

Et tant qu’on y est, comment ne pas dresser un parallèle (que certains trouveront, soyons certain, hardi) entre la situation financière catastrophique dans laquelle il laisse son département, laissé des années aux mains inaptes de communistes pour tomber dans celles, moites et dispendieuses, d’un socialiste sans honte, et la situation d’un pays européen en pleine tourmente, passé de communistes en socialistes divers et qui ont accumulé les déficits et les gabegies ? Alors que le Grexit (la sortie de la Grèce de la zone euro) n’a jamais été aussi proche, comment ne pas voir se profiler comme un « 93xit », ou, au moins, une faillite retentissante d’un département aux abois ? Décidément, cela présage d’un avenir rebondissant pour la région Île-de-France si elle tombait dans l’escarcelle du frétillant Claude.

La réalité n’est décidément pas bisou pour le candidat à l’élection régionale : sa gestion complètement approximative, ses décisions basées sur l’émotionnel et non le rationnel, quitte à tortiller le sens des mots et des lois pour parvenir à ses fins politiques personnelles, tout ceci lui revient maintenant dans le pif avec une vigueur presque réjouissante. Le timing est impitoyable puisqu’on est précisément au moment où le personnage s’élance à l’assaut du niveau de pouvoir supérieur, mais il est aussi nécessaire puisqu’il permettra de rappeler ce que valent vraiment nos « hommes de responsabilité » lorsqu’on leur fournit le pouvoir et les robinets à pognon. On peut raisonnablement douter que ceci aura un effet quelconque dans la mémoire de l’électeur, particulièrement fugace, mais le rappel reste toujours utile.

Notons que pour finir son interview, Bartolone, probablement frappé d’une rare lucidité, explique vouloir sauver « Les Guignols ». Faut-il y voir enfin un désir de reconversion à sa portée ?

panda

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires280

      1. Aristarkke

        Ça m’étonnerait que votre bestiau personnel ait du loisir comme cela sur sa gégène à pédales dans son ergastule… 🙄

        1. Pheldge

          Pour entraîner le mouvement de la roulette, et autres fraises, il faut bien que quelqu’un pédale ! Lequel pédalage permet de « refaçonner » les fessiers ! tout le monde y gagne, c’est du travail d’équipe 🙂

            1. Aristarque

              Eh bé!
              Pas étonnant que les Anglos-Saxons soient réticents à accueillir un pro au top de la guerre 14…

  1. Aristarkke

    C’est de transition tout court dont le 9.3. a besoin d’urgence, surtout quant aux guignols qui encombrent sa direction politique…

  2. Aurélien

    Quand je l’ai entendu, je savais que Hashtable allait réagir ! Vu son culot, sa hontectomie a dû très bien se passer…

  3. Aristarkke

    Saleté de climat qui fait rien que de ne pas obéir aux gentils écolo-soces constructivistes grançais qui veulent notre bien et surtout le pognon le constituant…

  4. Fll

    Et le pire, (si jamais, par miracle il se retrouverai au tribunal) il serait jugé responsable, mais pas coupable …
    Comment rendre tout ces tocards responsable de leurs actes ?
    CPEF …
    D’ailleurs, ce matin, rien de ces infos sur les chaines d’informations. C’est juste une honte ce qui se passe.

    1. Deres

      Le problème est que normalement, ce sont les élections qui devrait les éjecter. Mais la conjonction de la prime au sortant plus le clientélisme plus la grande quantité de fonctionnaires aux ordres fait que cela ne bouge pas beaucoup, bien au contraire. Si vous y ajouter le cumul des mandats et les placards dorés fictifs de la République et des partis, vous comprenez qu’à partir d’un certain niveaux, ils sont indéboulonnables.

      Regarder les élections de 2017 qui se préparent. Juppé y croit vraiment alors qu’il a été déjà condamné pour emplois fictif. DSK tente aussi un come-back alors qu’il a des casseroles de niveau international sans parler de sa corruption évidente.

      1. albundy17

        Ce serait drôle que le vote blanc soit comptabilisé. M’enfin, ils ne sont pas stupide à ce point

        1. theo31

          Message signale. :S

          Ensuite, un électeur degoche qui vote pour un politicard honnête, c est demander à un croco de devenir végétarien.

              1. gameover

                Ah ? Des électeurs feraient le déplacement jusqu’à un bureau de vote pour mettre une enveloppe vide et ça ne signiferait rien ?
                Juste pour toi ça ne signifie rien, nuance, mais cela est-il étonnant.

                1. Bonsaï

                  Ce que tu proposes comme interprétation, c’est une signification allusive au deuxième degré, un sens subliminal.
                  Le vote blanc signifierait par exemple qu’aucun des choix proposés ne convient à l’électeur. Il pourrait aussi s’agir d’un symbole de révolte, de résistance, d’opposition à l’autorité qui propose le vote. Plus trivialement, il s’agit peut-être d’électeurs qui n’ont rien compris au choix proposé et qui le manifestent de la sorte.
                  Bref, au premier degré un vote blanc signifie qu’on ne répond à aucune des questions posées. Et par conséquent on ne dit rien sur le sujet de la votation.
                  Je passe rapidement sur la sémantique de ta conclusion, celle-ci ne concernant pas l’enjeu principal du propos…

                  1. gameover

                    Tu divagues. Tu commences par dire que ça ne signifie rien puis tu pars dans un monologue en supputant des pensées…
                    On va t’appeler Jeanne d’Arc si ça continue.

                    1. theo31

                      Le vote blanc est la découverte que le père Noël n’existe pas et que la dilatation des voies n est pas celle des voisins.

                    2. Bonsaï

                      Ma position est claire : à priori, un vote blanc ne veut rien dire. C’est donc toi qui fait ta Jeanne d’Arc.
                      En bonne camarade, j’essaye de t’aider à interpréter les voix que tu entends : « des électeurs feraient le déplacement jusqu’à un bureau de vote pour mettre une enveloppe vide et ça ne signifierait rien ? ».
                      Dans la boucle, on ne sait pas lesquels sont le plus atteints, ceux qui se déplacent avec une enveloppe vide (ou un bulletin blanc) pour la déposer dans l’urne ou ceux qui trouvent un sens à ce non-sens.

              2. albundy17

                Bonsaï, se retrouver sans gouvernement serait un début, non ? la Belgique fut inintéressante, je trouve

                1. albundy17

                  Whaaa ! Comprendre la Belgique fut intéressante ! (putain de rosé, le Matéus du Portugal est vraiment sympa)

                  1. Bonsaï

                    Etonnante expérience de déni de démocratie qui avait pourtant passé comme une lettre à la poste. Les voies de l’UE ne sont pas si impénétrables, ça comme à bien se dessiner…
                    Il faut dire que je suis suisse et que chez nous, les sujets de votations c’est le peuple qui les propose !

                  1. albundy17

                    on a besoin de toi !

                    Moi je dois sourcer mais tu en es dispensés, je plie :

                    .lemonde.fr/argent/article/2014/02/25/bitcoin-un-site-ferme-le-cours-plonge_4372918_1657007.html

                    .undernews.fr/hacking-hacktivisme/evolution-market-le-blackmarket-drogue-sevapore-32-millions-deuros-voles.html

                    .liberation.fr/economie/2015/03/18/evolution-le-supermarche-internet-de-la-drogue-s-est-evapore_1223345

                    .clubic.com/humour-informatique-geek/live-japon/actualite-686620-live-japon-bitcoin-furansujin-gril.html

                    .20minutes.fr/high-tech/1309930-20140227-20140227-mtgox-mark-karpeles-entrepreneur-francais-coeur-scandale-bitcoin

                    Tu sais Google, ta mémoire infaillible.

                    Ha ben oui, ça n’a pas disparu, t’es adepte de l’arnaque

                    Je ne parlerais pas du mec qui a perdu sur un coin de disque dur ses bitcoins, ce con a perdu son pc et n’est du coup pas millionnaire. M’enfin, avec ta mémoire d’éléphant (google), au pire le taulier te rafraichira la mémoire

                    1. Black Mamba

                      Après tu t’étonnes que certains soient agressifs, tu ne fais pas non plus dans la finesse …

                    2. gameover

                      albundy, on ne peut pas sourcer quelque chose qui n’existe pas. Va donc sourcer qu’un vaisseau intergalactique de classe 4 n’a pas atterri sur la Terre dans la nuit du 5 au 6 avril 2015.

                      Sinon j’ai le regret de te faire savoir qu’un vol n’est pas une disparition. Si tu laisses traîner ton porte monnaie n’importe où, que l’argent soit en billets ou en numérique, c’est un vol, pas une disparition. C’est comme si tu donnais le code de ta carte bleue. Je me doutais bien que tu allais ressortir MtGox !

                      je pensais aussi à cet abruti qui a balancé le disque dur de son ordi : c’est comme si tu disais que l’argent de ton compte en banque a disparu parce que tu as perdu le code de ta carte bleue.

                      Les bitcoins dont tu parles n’ont pas disparu, ils sont toujours dans la blockchain au bitcoin près. Un billet peut brûler… pas un bitcoin. Un bitcoin ne disparaît pas : on peut même les suivre dans la blockchain

                      Bien à toi. Bisous.

                    3. albundy17

                      BM, , la finesse, c’est pas mon rayon, c’est sans doute pour ça que par masochisme j’aime bien GO, plutôt que les avachis a oui amen. Marrant ton changement de comportement récent d’ailleurs mais c’est vrai que je ne suis pas doué pour le beau sexe.

                      Go, , tu n’as pas besoin de sourcer des trucs qui n’existent pas, vu que tu ne parles que de trucs qui sont gravés dans la pierre… enfin la tienne.

                    4. albundy17

                      « tu as perdu le code de ta carte bleue. »

                      Je ne comprends pas, si je perd mon code cb je ne peux plus aller voir mon banquier et revoir mon pognon ??

                    5. Black Mamba

                      Pour le cas du code de la carte bleu cela t’as l’air bête comme exemple et bien non …
                      Tout dépend où tu te trouves, image que tu es dans un pays étrangers tu perds ce foutu code tu l’as dans le baba car le service que tu avais dans ton pays d’origine tu ne l’as plus dans ce pays tes vacances deviennent un cauchemar … Si tu n’as personne dans ton pays d’origine à qui tu auras pris la peine de donner accès à ton compte pour te dépanner, ta banque envoie paître …
                      Déjà cela vécu pour ma fille, heureusement que j’avais prévu le coup même si sur le moment elle avait trouvé cela stupide et paranoïaque de ma part …

                    6. Black Mamba

                      Ne rigoles pas … C’est vrai , anecdote à mettre en parallèle avec la perte du disque dure.

                    7. gameover

                      Albundy 5/07 5h41
                      « Je ne comprends pas, si je perd mon code cb je ne peux plus aller voir mon banquier et revoir mon pognon ?? »

                      A l’origine c’est toi qui parle d’argent disparu en référence au gars qui a mis son ordi à la décharge (il a perdu ses codes).
                      Pour montrer l’ineptie de ta remarque je disais que considérer cet argent disparu c’était comme si tu disais que ton argent à la banque a disparu parce que tu as perdu le code de ta carte bleue.

                      Tu nous dis là que tu ne comprends pas. C’est bien, ça prouve bien que même pour toi c’est une ineptie : un code égaré ou oublié n’est pas une disparition d’argent.
                      Bien que pour le bitcoin il faudra que tu le tetrouves toi-même, personne ne te le ré-éditera.

                    8. Black Mamba

                      A aussi ! Un compte bancaire peut être vider sans que son propriétaire se rende compte , j’ai eu exemple dans mon village plusieurs comptes avaient été vidé mais le scandale n’a pas été relayé par la presse , cela ferait une très mauvaises publicité de savoir que même les banques ne sont pas infaillibles, leur système peuvent être sauté …

                    9. albundy17

                      Ça ne disparait pas de la planète, je suis totalement rasséréné.

                      Maintenant, je ne suis pas trop sûr non plus du coté ou penche la balance de l’ineptie, Go.

                      BM, j’en ai autant auprès des banques, pas besoin de se concentrer sur ton village c’est monnaie courante que ces pillages de comptes.

                    10. Black Mamba

                      Je me suis concentrée sur mon village car l’affaire avait été curieuse, j’ai eu l’information par hasard, un bruit qui courait , on eu la preuve sur un journal local, plus les dire d’un gendarmes, l’affaire a vite été étouffé … Il s’agit de ne pas faire peur aux moutons, des petits malins doués en informatiques qui pillent tranquillou sans être inquiété .

                  2. albundy17

                    @BM: Dans mon ex commune, il y avait eu un truc rigolo aussi: Un ami, entrepreneur, dont la société grossissait de façon exponentielle, avait recours au crédit agricole pour ses besoins de développements. Tout les voyants au vert, le CA à tout à coup invalidé une ligne de crédit, boite asphyxié en très peu de temps, cédée pour le franc symbolique, et vannes du CA rouverte.

                    Bon, l’acquéreur au franc symbolique était le patron de l’agence CA, quand ça a commencé a faire des vagues il s’est barré avec, dixit une caissière (oui ça existait encore à l’époque) 3 cartons de billets.

                    On a plus eu de nouvelles après.

  5. Aristarkke

    Je vous trouve bien acrimonieux quant aux ambitions légitimes de Clodo B. Les Grançais ayant réussi à élire comme président de la Ripoublique un président de conseil général tout aussi dépensier que lui, Clodo B peut envisager son à venir sereinement… 🙄

    1. Black Mamba

      Il n’y a rien qui empêche un homme politique de gravir les échelons en dehors de ses compères …
      S’il gène personne de haut placé, sa place est toute faite ..

  6. Bof

    Ce type est l’archétype du politicien français coupé de toute réalité: sociale, économique, culturelle,…
    Puisqu’il veut combattre les « dérèglements », qu’il disparaisse de la scène. Il est une source de n’importe quoi bien plus efficace que tout le CO2 de la planète (qui n’a jamais déréglé quoi que ce soit, lui)

          1. Peste et coryza

            Donc on sait où est passé une partie de l’argent du prêt…
            Mais qui oserait atteindre un tel personnage que ce Bartolone ? il a le CV en béton armé, jusqu’au coup de pouce fraternel.

  7. Aristarkke

    C’est étonnant de la part d’un tenant de la loi renseignement. Au téléphone, Clodo B semble redouter d’ être entendu. Aurait il qq chose à cacher???

    1. albundy17

      Il y a eu un dessin humoristique il y a peu, sarko utilisant la même méthode et obama déclarant du style: ce con en est encore à la lecture sur les levres

  8. royaumont

    Il a tout pour être une star sur ce blog, Cloclo. Calamiteux comme les 12 plaies d’Egypte, ambitieux, vaniteux, menteur, hâbleur et avec une maîtrise supérieure des âneries toutes faites du langage officiel en vogue.

    La dérèglementation du climat est un must ; contre le, forcément terrible, réchauffement-refroidissement-changement climatique en cours, IAKA règlementer.

    1. gameover

      La déreglementation du climat ce n’est même pas un lapsus, il le répète 2 ou 3 fois. J’ai l’impression que ce gars ne sait même pas de quoi il parle : un discours convenu, un bingo des réunions : une liste de mots à placer dans la conversation.

      1. Dr Slump

        « une dérèglementation du climat avec toutes les conséquences que cela peut avoir. »
        A la lecture de cette perle, (je ne lui ferai pas l’honneur d’appeler ça une « couleuvre »), j’ai hésité une seconde entre le facepalm standard et le fou rire.

        Ce fichu climat est décidément bien trop libéral, il faut cesser cette dérèglementation destructrice d’îles paradisiaques, de paillotes et d’ours blanc. Il faut encadrer le climat, crénomdidjû!

        La France: à l’avant-garde du lyssenkisme léthal depuis 20 ans.

      2. Nocte

        10 minutes à me dire : mais qu’est-ce que c’est que ce charabia et ces tentatives pathétiques de rapports douteux comme l’Ecologie et la crise Grecque (et le futur de la France : « on peut vivre avec 4% de déficit mais pas avec 4 degrés de plus »), ou les pauvres Français roulant avec des voitures sans clim et un moteur polluant et les « réfugiés climatiques », la justice sociale, et l’égalité sociale…

        comme tu dis : une liste de mots à placer…

    2. hugeus

      Oui, c’est collector…
      Salaud de climat, qu’obéit pas aux règlements, salaud !
      Peut-être qu’il existe un Code du climat, connu des seuls soces, ça ne m’étonnerait qu’à moitié.

    3. Aristarkke

      Les plaies d’ Egypte n’ont été que dix, ce qui a été suffisant pour faire plier Pharaon. Maintenant pour donner une idée convenable du désastre d’administration par Clodo B, pourquoi pas, après tout?…

  9. Patatrac

    « Comment rendre tous ces tocards responsable de leurs actes ? »

    On pourrait commencer par ne pas les réélire. Mais tant qu’une gestion même calamiteuse, d’un département ou d’une commune n’a pas d’impact sur l’électeur Lambda, alors tout va bien, et Mr ou Mme Lambda se contrefichent de qui paye. It takes two to tango….

    1. ironbooboo

      Les commentaires sont souvent durs pour les électeurs sur ce blog. C’est très injuste car objectivement on est coincés avec des cloclo bartoc un peu partout en France.

      La politique est devenu une façon comme une autre de défendre des intérêts personnels. Chez moi j’avais le choix entre l’équipe sortante calamiteuse qui nous a bloqué l’artère principale pour la paver (ou l’inverse j’ai oublié, ça ce fait beaucoup chez moi le pavage/dépavage/repavage/redépavage etc …) ou un soce qui avait pour objectif réel d’empêcher l’ouverture d’un B&B qui aurait concurrencé son hôtel.

      J’ai le choix entre deux équipes d’escrocs de calibres similaires et si je m’abstiens on m’ignore. Je fais comment pour voter intelligemment moi dans tout ça ? ^^

      1. paf

        bah tu peux pas.Et donc mecaniquement ceux qui le font en connaissance de cause sont des idiots, des innocents ou juste des suiveurs, qui ont bien appris que voter c’etait Le Bien, ne pas voter Le Mal et n’ont pas rallume leur cerveau depuis.

  10. Pere Collateur

    Faut le comprendre CloClo. Ca fait des années qu’il souffre de son problème de telephone collé à l’oreille. Il n’arrive plus à dormir. C’est donc logique qu’il prenne des décision à la con.

    La solution du CCC: Un coup de pied dans le cul et RDV dans les poubelles de l’histoire. Il y sera en bonne compagnie…

  11. yoananda

    Et donc ? Il est inquiété le Barto ou il va continuer son petit bonhomme de chemin tranquilou-pépère ?
    J’ai comme l’impression que c’est la 2ème alternative, ce qui révèle qu’au final, comme dans le cas Grec, que le mal est plus profond.

    1. Peste et coryza

      Tu veux mettre qui à la place ?
      Et puis, faut pas oublier que l’age moyen de l’électeur est de 53 ans environ…. et les vieux ça vote. A Grenoble, ça demande encore Carignon…

      Pour changer la classe politique, faudrait peut être rétablir la retraite à 60 ans et limiter le nombre de mandats… histoire que renouveler un peu les tronches au JT.

      Le problème des emprunts Dexia, c’est autre chose… le contribuable va encore payer, les impôts locaux vont exploser, et si tu avais un petit revenu, une baraque et que tu étais juste, et bien tu vas peut être perdre ta maison…
      Un moyen de responsabiliser Barto et sa clique serait qu’ils remboursent avec leur propre pognon.

      1. Je vous l’ai déjà dit : vos chiffres sont faux. L’age moyen de l’inscrit est de 42 ans, de l’électeur 50 ans, et il baisse.

            1. Oui, ces chiffres datent un peu. J’avais trouvé des plus récents (après 2012, et la vague d’inscription pour la présidentielle) qui disaient : inscrits 42 ans de moyenne, électeurs 50 ans.

      2. theo31

        Il faut changer la classe politique, c est bien une réflexion d esclave qui ne peut vivre sans un maître.

  12. Olivier R

    Ah heureux climat qui malgré tous les efforts de nos cher étatistes ne pourra jamais être réglementé!!

  13. Lorelei

    S’il est élu Président de région, il en profitera pour renflouer son département avec l’argent de la région.
    Et il se présentera quand même à l’élection et ceux en face de lui ne valent pas mieux.
    Et maintenant les députés détricotent les projets de lois sur la modification des régions, comment pourraient-ils abandonner leurs privilèges ?
    Et sous couvert de démocratie et de simplification, ils en auront toujours plus dans leurs poches.

  14. gameover

    « la SNCF avec ses horaires qui se ratent et ses voies qui se dilatent… »

    … c’est la vanne qui a provoqué le retard de ce matin ? 😀

    1. royaumont

      Y-a les rails, qui se dilatent
      et la voie, qu’est pas droite

      Autre excuse de M Pepy : les caténaires se dilatent, donc ne sont plus tendues, ce qui perturbe l’alimentation électrique des rames.

      Si, il a osé.

        1. ironbooboo

          Pepy aurait dût jouer James Taggart dans l’adaptation d’Atlas Shrugged, il est calibré pour le rôle (quand il n’est pas dilaté bien sûr).

          Apparemment ils ont dépêché des agents pour retendre les caténaires. On parie que la tension les brise quand la température redescend ? ^^

          1. Aristarkke

            Faire travailler des agents SNCF de voie dans un cagnard pareil ? C’est de la blanche moquette colombienne extra vierge qui vous fait planer pareillement??? 🙄

            1. royaumont

              Enfin, voyons, ça fais longtemps que les vrais travaux sont sous-traités à la SNCF.
              CE sont des société privées qui assurent l’entretien, et leur salariés ne sont donc que des collabo du grand capitalisme apatride.

              Il peuvent rôtir.

                  1. Pheldge

                    Ah non ! ça fait 16 ans que je n’ai pas eu de marché avec une collectivité Région/ département /commune/ comm de comm ! après avoir quasiment tout raflé , j’ai été mis à l’index par mes confrères jaloux . Donc je suis désintoxiqué du pognon gratuit.
                    Et malgré un article surprise de la « loi à la cron » de M. Macron, qui remet les choses à plat, je n’ai aucunement l’intention de replonger ! 😉

                    1. Pheldge

                      Ce n’est pas une question de normes, c’est qu’une nouvelle « liste d’aptitude » a été constituée, dont h’ai été exclu, sans justifications.
                      J’aurais du accepter de coucher peut être … 🙂

                    2. albundy17

                      dans les normes, le ti’punch est exclu ? 😛

                      Moi aussi je souffre, pour que mes clients bénéficient des primes « écolo » (et dieu sait qu’ils aiment ça malgré que les machines ont grimpés de 35 % depuis ces primes) je dois faire des stages pour apprendre comment installer ce que j’installe depuis des années.

                      Une semaine à chaque fois (pas gratuit, hein, sans parler que ces stages petits fours moisi me coupent une semaine de mon ca), mais là ils ont fait fort, un stage par technologie de matériels, ça me fait déjà un mois pour ce que je pose habituellement.

            2. ironbooboo

              @ Aristarkke :

              J’ai trop peur voyons. Vous imaginez vous, consommer un produit qui n’a pas obtenu son certificat NF ??
              C’est un coup à se choper des nano-particules ça !

      1. Abbey Road NW8

        C’estt l’excuse que m’a fournie un contrôleur Mardi dernier dans le train.
        Bilan de mon voyage : TGV : 45 mn de retard + Intercité (le suivant car j’ai évidemment raté celui qui était prévu initialement) : 1h. Joli combo !
        La SNCF m’avait gentiment prévenu : conditions climatiques EXCEPTIONNELLES et m’avait conseillé par mail + SMS – merci, j’y avais vraiment pas pensé – d’emmener une bouteille d’eau.
        Gare du Nord, la moitié des trains étaient annulés ou retardés. Il y avait 4 voyageurs au m² et l’affichage était défaillant.
        Le train que j’ai pris a été affiché 5 mn après son horaire officiel. Il est parti avec 20 mn de retard. Je n’ai pas pu trouver de place assise et j’ai voyagé debout avec d’autres voyageurs pendant la moitié du trajet, soit 1h30 environ puisque le train a roulé à vitesse réduite et est arrivé avec 1h de retard.
        J’étais dans la voiture de tête et la porte donnant sur la motrice fermait mal.
        Un 1er agent n’a pas réussi à la verrouiller et est allé en chercher un autre qui a fini par réussir à bloquer la porte avec les moyens du bord. Il nous a dit de ne pas y toucher. Tu m’étonnes…
        Ah oui, pas de clim sur les plateformes, bien sûr…
        On va dire que je fais une fixette sur la SNCF mais je suis malheureusement obligé de les subir régulièrement…

        1. Bonsaï

          Ah! le charme du tiers-monde, les colonies, les voyages à la dure : ça forme la jeunesse et ça permet de passer pour un héros en rentrant au pays chez soi le soir !

  15. Laurent

    Ceux-là même qui avaient la finance pour ennemie, faisaient contracter des emprunts toxiques à leur collectivité. En même temps ! Sans les main !
    Et le pire c’est que ça aurait pu marcher !
    A la TV ils nous auraient expliqué l’emprise inacceptable du grand capital, que s’enrichir facilement c’est mal, que le diable se cache dans la spéculation…

  16. Gerldam

    Un 93xit ne serait que justice tant ce morceau de notre territoire que d’aucuns croient en France semble plutôt avoir sa place en Afrique. Transportons donc le 93 au milieu du Sahara et envoyons-y Cloclo Barto avec!

    1. albundy17

      C’est à cause du règlement climatique, il est normal qu’il y est un déplacement de population. L’arctique est encore bien blanc, si ça vous tente

      1. Gerldam

        Pas besoin d’aller au nord; il suffit d’aller à l’est: Pologne, Tchéquie, Hongrie sont encore européennes.

          1. Patatrac

            Partez-donc de Vienne et dirigez-vous vers Prague. Les chemins ne sont en effet pas sûr, les brigands rôdent au coin du bois, certains se déplacent encore à cheval. N’allez pas trop loin au Nord, vous vous retrouveriez à Cracovie, un infâme bas-fond pullulant. En rebroussant chemin et faites un crochet et passez par Brno, les habitants, encore habillés de peaux d’ours (qu’ils ont piquées aux russes avant leur retraite de 1989), vous donneront une grande tape sur l’épaule pour vous recevoir, avant de vous dépouiller de tous vos biens. En poussant vers la Hongrie, grosso modo vers le sud, peut-être vous arrêterez-vous à Nitra, en Slovaquie, qui fut le fief de la Grand-Moravie, vous y verrez des hordes de migrants hurlant à la mort, comme les loups, car leur rêve est d’immigrer dans un pays socialiste, comme la France, un système qui leur manque tant et plus. Evitez Györ ou Komarno, avant d’aller à Budapest. Sinon, rallumez votre téléviseur…

  17. cherea

    C’est assez incroyable comment ces politiciens peuvent gérer de manière catastrophique l’argent public mais s’en tirent merveilleusement lorsqu’il s’agit de leurs finances privées:

    http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Visitez-la-maison-de-Claude-Bartolone-602549

    et aussi pour trouver un boulot à leur femme, comme collaboratrice, qui doit être celle qui a apporté son expertise financière lors des emprunts contractés auprès de Dexia.

    Les élus locaux devraient être solidaires à titre personnel des prêts qu’ils contractent au nom de la commune qu’ils administrent.

    Enfin par sûr que Barto Simpson soit solidaire de H16 si celui-ci doit s’arrêter.
    J’imagine bien le #jesuish16 sur son twitter.

    1. Laurent

      Votre lien est une pépite !

      Extraits de la fiche du cabinet d’archi :
      « La notoriété du client conditionne une relative discrétion de la façade principale sur la rue…
      Ces contraintes façonnent largement la relation à la rue qui souhaite exprimer modestie…
      Ce promontoire lui offre une vue imprenable sur Paris…
      Ce secret désir de Paris structure verticalement l’organisation générale interne de la maison….
      Si la commande sur rue bridait la libre expression, une large quête de vue et de lumière était attendue côté jardin, plein ouest et face à la banlieue et Paris. »

      Grandiose ! A l’image de l’homme : on mime la modestie côté rue, on s’éclate côté jardin.

      1. tschok

        « Ce promontoire lui offre une vue imprenable sur Paris… »

        Cet homme aime les perchoirs, dans le charme discret de la bourgeoisie.

      2. ironbooboo

        « A l’image de l’homme : on mime la modestie côté rue, on s’éclate côté jardin. »

        A l’image des hommes politique : on se paie la tête des gens (avec leur argent bien sûr)
        380m² dans Paris, mais avec une façade discrète hein ! Faudrait pas que les gens s’imaginent à quel point je suis blindé, je suis socialiste quand même.

        Comme s’il trompait qui que ce soit. Rien que la surface, 380m², c’est hors de prix même en province, alors à Paris …
        Encore un combattant de la finance qui dort sur son butin de guerre quoi.

        1. Nocte

          Etant un butin de guerre (le camp du bien contre l’empire capitaliste bouffeur de chaton), tout cet argent n’est plus sale : le socialisme lave plus blanc que blanc le pognon des autres, et j’en veux pour preuve que tu n’en vois plus jamais la couleur quand ils se sont servis.

    2. Aristarkke

      Huchon, lui, ne savait pas que sa femme travaillait dans l’agence de pub/communication employée exclusivement par la région IDF… Elle a dû se faire embaucher sous son nom de jeune fille… Ce doit être pour cela qu’il n’est pas informé…

  18. Pheldge

    Ce qui est particulièrement tragique, c’est que tous ces cadors de la politique, sont persuadés 1/ de détenir la Vérité 2/ d’œuvrer pour le bien de tous … Ils sont à ce point détachés du réel qu’ils ne réalisent même pas le décalage qu’ils ont.
    Je suis sûr que Bartolone a planté le 9 – 3 en toute bonne foi, persuadé de travailler pour le bien et le salut collectif !
    Et je n’ai que peu d’espoir dans les « nouvelles générations » qui n’ayant rien connu d’autre que le socialisme, n’imaginent même pas qu’un représentant du « camp du bien » puisse se tromper, ou faire d’énormes conneries, ni qu’il existe des alternatives à l’augmentation chronique des dépenses publiques, locales ou nationales.
    Y’a des jours, où je ne devrais pas regarder d’ordinateur, et faire de la musique, tranquille dans mon coin … 🙂

    1. gameover

      Qu’il ait été de bonne foi au début c’est possible, c’est le problème avec les positions dogmatiques. Inconsciemment c’est inacceptable de supposer que l’on ait pu se tromper et notre cerveau transforme les informations pour qu’elles nous soient acceptables… regarde yoananda, inconsciemment il a même effacé son blog… et ne s’en est même pas rendu compte puisqu’il l’a conservé en lien dans son pseudo 😀

      1. Pheldge

        🙂 Sacré GO ! toujours un petit compliment, une délicat attention pour les dames, un mot aimable 😉
        mais bon, des fois c’est drôle aussi !

        1. Bonsaï

          Delikat l’attention, alors !
          Tant il est vrai qu’ici c’est un peu l’esprit « camp d’entraînement militaire » qui prédomine…
          Mais ne fléchissons pas l’attention pour autant : j’ai vu qu’une série de nouveaux commentateurs (parmi les plus loquaces) ont de sérieux arriérés avec l’orthographe. Veillons donc à préserver le standing du blog.
          A bons entendeurs, salut !

          1. Pheldge

            Ouais, justement : la-police-va-mal/comment-page-1#comment-500790 ou comment je me couvre de gloire 😉

            Heureusement que Harry ( dit cul ) ne tue pas ! 🙂

      2. albundy17

        « Inconsciemment c’est inacceptable de supposer que l’on ait pu se tromper et notre cerveau transforme les informations pour qu’elles nous soient acceptables…  »

        mdr

        1. Beldchamps

          Tout à fait, ça s’appelle la dissonance cognitive, ça met les gens dans une vraie souffrance quand on les place devant leurs incohérences et leurs erreurs , c’est pour ça qu’ils fuient en interprétant la réalité.

          1. albundy17

            le mdr concernait le fait que se soit le GO qui mentionne ce fait. Une introspection ? non, ne rêvons pas.

            Et arrêtez de parler stop loss, déjà qu’il fait chaud, le pauvre…

            1. Beldchamps

              Ah, désolée, pardonnez ma maladresse je ne connais pas l’historique de vos échanges, d’où mes blagues toutes pourries sur les stop less que vous avez déjà vues des centaines de fois.

              1. gameover

                no worries.
                Merci d’avoir rappeler la dissonance cognitive. C’est important d’attiser la curiosité de certains pour leur permettre de mettre un nom sur cette affection qui je pense atteint plus ou moins consciemment tout le monde et à des degrés divers.
                C’est d’ailleurs ceux qui vous diront que non ça ne leur arrive jamais qui sont le plus atteint. Ca m’est arrivé une fois et ça m’a glacé le sang quand je m’en suis rendu compte.
                Le fonctionnement du cerveau c’est super intéressant.

      3. Aristarkke

        Il y en a bien qui ont cru que les stop loss fonctionneraient en toutes circonstances. Vu le nombre de crashes qui s’en est ensuivi, il semblerait que ces parachutes se soient mis en nombre en torche…

  19. Adrien

    S’il soutient les Guignols, allant même jusqu’à s’étonner qu’il n’y soit pas représenté, c’est sans doute qu’il s’est rendu compte qu’il a un gros défaut de notoriété (en gros personne ne sait qui sait) et que le rapport bénéfice/risque lui paraît favorable dans le cadre de sa campagne pour les régionales.

    Pour le reste, c’est business as usual. Il n’y a aucune raison que ça change.

    1. Aristarkke

      Quelqu’un peut me rappeler ce que disait Petit Arbre contrarié dans son développement quand à la dureté qui devrait être la règle à propos de la dérèglementation hauretaugraffikke?

          1. Pheldge

            Pour être « mur » mon papet, il faut du sable du ciment , des moellons ou des parpaings ! par contre pour être mûr, et bien, je connais un petit rhum arrangé … hmmmm 🙂

  20. des veaux qu’y disait l’vieux

    bah vous savez, la gestion calamiteuse comme argument negatif d’une campagne électorale n’a d’impact que si le bon peuple a un peu de mémoire. Regardez la prochaine embrouille heu pardon élection presidentielle, comme c’est parti ce sera la bataille des deux S le petit S et le SK (mais non le S c pô pour Sofitel enfin si un peu quand même), alors vous voyez bien que ce pays est foutu

  21. Bonsaï

    Bartolone est l’archétype du politicien filou et profiteur.
    Parti de rien, devenu millionnaire on ne sait trop comment, il n’a même pas l’élégance d’être drôle. Toujours pontifiant et volubile, il aime disserter sur tout et rien, afin que tout le monde puisse admirer l’étendue de son savoir ainsi que son importance.
    Pathétique.

  22. Le Gnôme

    Je suis désolé, une bartolonite purulente m’a empêché d’aller jusqu’au bout, ce n’est pas possible d’entendre tout ça d’un seul coup. Il devrait être mis en examen pour mise en danger de la santé mentale d’autrui.

    1. nemrod

      La bartholinite existe bel et bien, il s’agit d’une inflammation des glandes de Bartholin indispensable à la lubrification vaginale…
      Il semblerait que la prochaine étape évolutive ferait reculer ces glandes de l’avant vers l’arrière afin que le moutontribuable puisse survivre au pilonnage antinaturel de Bartolone et ses sbires.
      La nature est bien faite.

  23. Fll

    HS, mais en même temps, tellement dans le ton…

    L’Assurance maladie va freiner la hausse de ses dépenses. Sur « BFM-TV » et « RMC », Marisol Touraine s’est félicitée ce vendredi 3 juillet des « économies » programmées par l’Assurance maladie pour son budget 2016 : « nous allons engager 3,2 milliards d’euros de dépenses en plus pour la santé des Français. Donc il y a des économies, (…) nous maîtrisons nos dépenses », a-t-elle affirmé.

    On maitrise nos dépenses supplémentaires en fait, je pense que c’est ce qu’elle voulait dire …

    En fait, je suis pour l’euthanasie 🙂

      1. albundy17

        « C’est qui qui  »

        On dit c’est ki ki, le kiki de tout les kikis.

        Désolé, les ravages de la pub.

        Ils vont faire aussi des économies sur les ALD, bien que MST ait été outré d’apprendre cette idée, ou qu’elle ait été divulgué.

        Chose bizarre pour les économies (de la SS), un traitement anti coagulant se présentait avant en boite de 100 comprimés, et maintenant en boite de 30 pour le même prix. A moins que ce ne soit contrebalancé par le 1 euros par boite, allez savoir.

    1. RBF

      Marisol Touraine est une cruche. Elle rate tout ce qu’elle entreprend et elle arrive encore à se féliciter. Elle va planter l’assurance maladie et c’est tant mieux. Le problème, c’est l’ardoise qu’elle va laisser avec ses conneries.

      Et pour information, elle n’en a rien à branler de la santé des Français. Ce qui l’intéresse en premier lieu, c’est leur pognon.

    2. royaumont

      Euthanasie, la mort douce. Pourquoi douce ? Dans son cas les méthodes de sa clientèle électorale seraient plus méritées, comme la lapidation ou la flagellation.

    3. Calvin

      Parmi les dépenses qui vont être traquées, il y a le recours aux… taxis !!
      Les bisous vont pleuvoir sur la Sécu.
      Comme Uber a plié, on verra si la Sécu va plier.

    1. Pheldge

      Et contrairement aux camions, on ne peut pas dégonfler les pneus …
      Aristarque qui a un peu de sang belge me souffle « t’es con ou quoi, c’est d’en haut que ça bloque , pas en bas !! » 🙂

    2. Adolfo Ramirez Jr

      Des champions du monde. Sérieusement.

      pour 10% du prix des travaux, ils m’embauchaient, je faisais les vérifs et j’allais à la pêche le reste de l’année.

      1. Adolfo Ramirez Jr

        La première chose que je ferais si j’achetais une voiture : contrôler les dimensions pour vérifier que ça rentre dans mon garage.

        1. Pheldge

          Tu peux aussi faire comme le héros du jour : tu achètes la viture de tes rêves, et tu fais construire, par les copains de la princesse Ohprédla , qui te feront un prix d’ami, la maison qui va avec ( et donc autour )

            1. Adolfo Ramirez Jr

              J’aurais dû faire militant socialiste plutôt que de faire des études et de me retrouver au chômage.

              Commencer à l’UNEF comme Bruno Juliard. Me faire canoniser par Delanoë comme Juliard, par contre, ça non.
              Puis obtenir des diplômes de complaisance à la Fac comme un peu tout le monde.
              Obtenir un emploi fictif à l’IGAS comme Hidalgo, et prendre ma retraite à 50 ans sans jamais avoir écrit un seul rapport.
              Enchaîner les mandats, voire les cumuler allégrement, laissant des finances exangues à la ville pour passer au département, puis à la région après avoir ruiné le département. En parallèle, un ou deux mandats de député. Et ensuite, persuadé par mon ego surdimensioné que je suis indispensable autant qu’infaillible, sucer tout de qui passe pour devenir ministre comme Placé.

              Matériellement, je me porterais beaucoup mieux que maintenant 🙂

  24. thom__yorke

    Mon Dieu cette interview… Un mélange d’idioties, d’hésitations, de mots-clés (je crois que son bingo est plein), de statistiques hasardeuses (les réfugiés climatiques me ramènent à votre dernier ouvrage H16…).
    Mais comment fait le journaliste pour garder son sérieux ?
    Bref, pour son département, comme d’habitude une cour des comptes pointe le doigt où ça va pas.
    Comme d’habitude cela ne sera quasiment jamais relayé par les médias.
    Et comme d’habitude rien ne sera fait…

    1. Calvin

      Le journaliste garde son sérieux, parce que ces mensonges assénés mille fois sont devenus des vérités dans les médias.

  25. Guillaume_rc

    Petite précision sur Bartolone et le 93.: Ce département est le plus riche de France, juste après le 92.

    Bon à savoir car Barto (et la gauche/la presse) en général joue en permanence les pleureuses. Et c’est vrai qu’il y a des coins où je ne mettrai pas les pieds.

    Mais le 93 comprend aussi des communes riches et de plus en plus de grosses boîtes. Les ressources ne manquent pas.

    Ce qui rend encore plus pitoyable sa gestion calamiteuse…

    1. gameover

      Oops… il est 82ème dans le classement du JDN.
      Bon vous allez dire qu’il y a plein de revenus pas déclarés ?

      1. Kazar

        Il semble que le problème vienne de la définition du terme « riche ». Dommage que Guillaume ne cite pas sa source.

        1. vegeta

          Kazar n’oublie jamais que l’immigration est une chance, et une richesse, inestimable pour la France.

          1. bibi

            Bon courage pour trouver des infos, parce que si il y a bien une chose difficile à trouver dans ce pays ce sont des données.
            Quand vous pensez que sur ReMax USA vous avez accès pour chaque code postal à ce genre de données avec des revenus distribués en 20 tranches de 10K ainsi que le revenu médian d’un foyer, moyen d’un foyer, et par habitant ça laisse rêveur, le tout évidemment accompagné d’une prospective à 5 ans histoire d’avoir une idée de l’évolution des revenus du quartier ou vous envisagez d’acheter ou de louer.

  26. DoS

    J’aurais voulu être anarchiste,
    Pour pouvoir faire mon numéro,
    Et pour montrer qui je suis,
    Pour afficher mes valeurs,
    Et offrir un monde meillllleur.

    Mais hélas c’est pas possible,
    Car dans ma vie j’ai pas de choix,
    Le communisme me possède,
    Désormais, je n’ai plus de voix.

    Et que celui qui m’entend,
    L’apprenne à ses dépens,
    Demain ne sera pas rose,
    Il sera rouge sang.
    Désolé pour ma pathetique prose.

  27. Coup de pied occulte

    La synthèse entre le réchauffement climatique et la présentation des comptes du 93… La hockey cross, ça marche apparemment aussi en comptabilité publique.

    Ce type serait capable de plaider un partenariat public/privé entre la COP21 et la reine des Neiges. « Et maintenant, je vous demande Mesdames et Messieurs les députés, de faire un tonnerre d’applaudissements pour Olaf, qui nous fait l’immense honneur de sa présence à l’Assemblée Nationale pour nous parler du réchauffement climatique ! »

  28. Kazar

    Mais puisqu’on vous dit que tout va bien !!! En vrac :

    – même si on sauve la Grèce, sa croissance vient d’être révisée de 2,5 à 0%, et elle aura besoin de 36 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2018, trois fois rien ;
    – d’après Malek Boutih, député PS que je n’affectionne guère, il est à craindre que la dérive islamiste en France ne se transforme en phénomène de masse, et si même lui le dit, brrrr ;
    – notre dette continue à exploser, avec 50 milliards de plus au 1er semestre et 97,5% du PIB ;
    – sur le plan international, un accord avec l’Iran va être conclu sur le nucléaire contre l’avis d’Israël ;
    – la Bourse chinoise a perdu 30 % en un mois, une paille.

    Franchement, vivement les vacances, surtout quand tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes 🙂

    1. Laurent

      On peut noter l’objectivité de Boutih sur ce coup-là. Son rapport est honnête, et donc d’autant plus inquiétant. Au moins, les gouvernants savent…

    2. royaumont

      Tu oublies les 500 000 clandestins qui attendent de pouvoir passer chez nous, les tensions avec la Russie qui pourraient encore s’envenimer et quelques broutilles du même tonneau.

      1. Black Mamba

        Je ne serais pas étonnée que ces lettres seront adressées à ceux qui comme mon foyer fiscale a fait effort pour réduire le train de vie, soit une baisse de 40% sur l’impôt de revenue par rapport de l’année précédente …
        C’est de la communication et rien d’autre, le gouvernement n’a fait aucun effort pour baisser l’impôt sur revenu des Français …

    1. thom__yorke

      Là faut arrêter la mascarade. Jetez-moi tout ça et laissez proposer par l’enseignement supérieur des concours d’admission. Ça évitera les 80% d’échec en 1ère année dans certaines filières…

    2. royaumont

      On les prépare tôt. Au brevet, cet année, les consignes de correction sont telles qu’un élève qui se présente est quasi-assuré d’avoir la moyenne à l’épreuve.

      Je n’exagère même pas : en-dessous de 6/20, les copie ont droit à une seconde correction pour les remonter un peu. Au final, un jury « réexamine » toutes les copies ayant moins de 8.

    3. Patatrac

      Ce qui vous laisse imaginer leur niveau lorsque ces jeunes personnes se présenteront sur le marché du travail…. Pour info, seuls 20% d’une classe d’âge accède au cursus universitaire en Suisse, à peu près la même chose en DE, AT.

  29. vegeta

    8 bébés tués = 9 ans de prison

    qui dit mieux ? elle est trop belle notre noble justice humaniste et éco-citoyenne pour le développement durable.

    1. Caton

      Tiens, ça me fait penser… j’ai une collègue enceinte, il faut que je lui achète un autocollant « bébé à bord » pour son congélateur…

      1. Les Charcuteries Olo

        Et si ça lui plaît pas, dites-lui que c’était juste pour jeter un froid; canicule oblige..

          1. Bonsaï

            Bibi, vous êtes un sorcier !
            (Vous avez vu, je vous ai passé de la pommade fait un peu de pub. En début d’après-midi, adresse à Aristarque concernant les gifs sauteurs dont vous êtes le spécialiste incontesté).

              1. Bonsaï

                Attends, il l’a bien mérité. Il m’avait courageusement dépannée en diagnostiquant le problème, alors que H16 m’accusait d’avoir un navigateur datant de l’âge des cavernes !

  30. Aristarkke

    Dites, Patron ? Que se passe-t-il pour que le texte de votre blog ait la danse de St Guy sur mon écran de smartphone ? La « canicule »ou les feuilles mortes à moins que ce soit l’ effet CDRom ?

    1. Bonsaï

      C’est encore la faute d’un gif sautillant, dont Bibi avait fait l’impeccable analyse récemment (les navigateurs ne les interprétant pas tous de la même manière). J’ai le même problème, mais maintenant je me tiens coïte pour ne pas charger la barque…
      Stoïquement, dès que le roulis commence, je fais un aller-retour sur un site voisin de mes favoris. Et tout redevient stable. Mais la gymnastique est épuisante avec cette canicule !

  31. john

    Question total hors sujet

    @H16

    Comme vous avez l’air assez interessé par la question des monnaies numériques, au vu des articles précédents, pourriez-vous indiquer les monnaies que vous suivez avec intérêt ?

      1. Bonsaï

        Fais donc l’intéressant … par chez vous, avec la petite brise de mer rafraîchissante, voire la petite ondée bienveillante, c’est du gâteau.
        Dans nos contrées, la température outrepasse outrageusement les réglementations en vigueur et les thermomètres frisent le KO technique.

        1. Pheldge

          Je ne pouvais décemment pas laisser passer ça ! j’aurais failli à la réputation qu’on me prête …

  32. Duff

    Ha le CG du 9-3 avec le vilain méchant climat trop chaud, on n’a ptet pas un rond mais les zoé électriques circulent partout avec des gentils agents (qui fument dedans) trop occupés pour voler (à plusieurs) au secours des gentils habitants…

  33. albundy17

    Pour le 9.3, une opération pilote peut être ?

    .express.be/business/fr/economy/la-finlande-sera-le-premier-pays-europeen-a-introduire-un-revenu-de-base-inconditionnel/214356.htm

    C’est marrant, ce sont les fonctionnaires qui ralent le plus

  34. acarel

    Le 93 a mis des animations théâtrales en place pour occuper toute une jeunesse qui rêve de devenir des stars.
    Ca occupe pas mal de monde pendant 2 ans et ensuite vous allez voir « les misérables » (en play back) et vous voyez Jean Valjean un peu, hum hum…adapté à la population du coin …

  35. gameover

    HS
    Après enquête, on vient de comprendre pourquoi la SNCF était toujours en retard, il semble que ses cartes de france ne soient pas à jour. Lors de la diffusion d’une carte de couverture wifi on s’est rendu compte que pour la SNCF Le Havre était situé entre Deauville et Caen… et que Antibes et Cannes sont déjà submergées par les eaux (réchauffement climatique, toussa)

    http://www.universfreebox.com/UserFiles/image/sncf-wifi.PNG

  36. Quiet Desperation

    Le 9.3 s’étend sur le territoire :

    Attendu depuis des mois, le rapport sur «la situation des migrants dans le Calaisis» (consultable sur le Net : ssf-fr.org/offres/doc_inline_src/56/Rapport-Calais-Vignon-Aribaud.pdf) vient d’être remis à Bernard Cazeneuve. Fin août 2014, le ministre de l’Intérieur avait chargé Jérôme Vignon, président de l’Observatoire national de la pauvreté, et Jean Aribaud, préfet honoraire et ex-préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, de cette mission sur le terrain.

    Pour trouver des «solutions réalistes sur les plans budgétaire, juridique et européen», les deux hommes ont dû dresser parallèlement deux états des lieux: analyser les phénomènes migratoires dans le Calaisis et leur évolution, en approfondissant les parcours et motivations des populations migrantes, et évaluer les dispositifs de prise en charge des migrants, mis en place au fil des années, tant sur le plan sanitaire et social que sur la gestion de l’immigration irrégulière et les réponses apportées.

    Sur la question de l’immigration, Jean Pierre Raffarin (« Preuve par 3 » sur Public Sénat du 16 juin visible sur Public Sénat) préconise que les migrants puissent être mieux répartis sur l’ensemble du territoire français, notamment dans les zones de désertification rurale. La réussite de l’intégration dépend de l’accueil : « l’étranger, au lieu de venir déranger, vient sauver un territoire et participe à une dynamique », par exemple pour résoudre le déficit démographique du monde rural.

    Il rejoint donc parfaitement le concept de CMA (Centres de Mise à l’Abri) sur tout le territoire français des duettistes Vignon et Aribaud….

    • Tous ces excellents Français hors sol, du monde politique comme des haufonx… implantant les germes de la guerre civile, avec des gens inassimilables, célibataires mâles entre 20 et 35 ans, musulmans pour l’immense majorité (comme ceux qui avaient jeté à l’eau les non-musulmans lors de la traversée…) et qui réclameront très vite le regroupement familial…et les aides qui vont avec… dans un pays ruiné…

    Raffarin se présente volontiers en ancien « rocker »… et ça va roxer, en effet…

    Les Stones, rockers sans pareils, avaient une sorte de prescience :

    youtube.com/watch?v=rLx4xJdCcZ4

    Gimme Shelter :

    Oh, a storm is threat’ning
    My very life today
    If I don’t get some shelter
    Oh yeah, I’m gonna fade away

    War, children, it’s just a shot away
    It’s just a shot away
    War, children, it’s just a shot away
    It’s just a shot away

    Ooh, see the fire is sweepin’
    Our very street today
    Burns like a red coal carpet
    Mad bull lost it’s way

    War, children, it’s just a shot away
    It’s just a shot away
    War, children, it’s just a shot away
    It’s just a shot away

    Rape, murder!
    It’s just a shot away
    It’s just a shot away

    youtube.com/watch?v=pMCPXZ8fjm4

    The fields of Eden Are full of trash And if we beg and we borrow and steal
    We’ll never get it back People are hungry They crowd around
    And the city gets bigger as the country comes begging to town

    We’re stuck between a rock And a hard place
    This talk of freedom And human rights Means bullying and private wars and chucking all the dust into our eyes

    And peasant people Poorer than dirt Who are caught in the crossfire with nothing to lose but their shirts
    Stuck between a rock And a hard place Between a rock and a hard place
    You’d better stop put on a kind face Between a rock and a hard place

    Give me truth now Don’t want no sham I’d be hung drawn and quartered for a sheep just as well as a lamb
    Stuck between a rock And a hard place Between a rock and a hard place You’d better stop

    Put on a kind faceCan’t you see what you’ve done to me

          1. albundy17

            J’ai connu sur ton ile un importateur de fleurs, belle affaire, il a laissé seule sa femme avec les enfants pour un virage, c’est con, non ?

    1. Dr Slump

      Et pendant ce temps-là, on en fait des caisses à propos des guignols de l’info. La question n’est pourtant pas difficile: plus besoin d’eux, ils sont maintenant au pouvoir, et c’est un cirque permanent.

  37. Quiet Desperation

    Je chasse, et ne braconne pas.. le premier LP de ma vie, circa 1966, c’était Aftermath… et si j’écoute davantage de classique (Bach essentiellement) que de rock, au stade actuel de la course de mes ans, je garde encore un coin de tendresse pour ces très vieux jeunes hommes… et les deux titres cités, anciens déjà, ont quelque chose d’étrangement prémonitoire…

    1. Dr Slump

      Je ne vois pas le problème avec le braconnage, si c’est pour se nourrir. D’ailleurs, poser des collets, tirer du petit gibier, peler un lapin ou vider un sanglier, j’aimerais bien apprendre tout ça. Je trouve que cela devrait faire partie de l’éducation de tout homme.

      1. Mickey Mahousse

        Braconnage ?

        Quand ils arrivèrent à mon camp, sur les bord de la Munyamadzi, il était encore vivant, bien que j’aie été incapable de comprendre pourquoi.
        Il était midi, en cette saison sèche de la Zambie, où tout être raisonnable est à l’ombre, même moi, sous le frais feuillage d’un arbre à saucisses, tenant dans ma main douteuse une bouteille de Lion Lager qui transpirait sa condensation.

        Les affaires étaient calmes à la rubrique « désastres », et, pour la partie « destruction d’animaux dangereux et répression du braconnage », je n’étais pas surmené. Mais il y avait, hélas, la paperasserie en cinq exemplaires, et je venais de passer trois jours à préparer les rapports d’abattage et dresser l’inventaire de l’ivoire et des trophées confisqués, qui n’attendaient plus que le passage du véhicule du Commissaire pour être acheminés à qui de droit.
        Mes trois assistants étaient en train de faire leur tournée à bicylette, et je ne les attendais pas avant après-demain, ce qui ne laissait plus au camp, outre moi-même, que le vieux Silent et un boy de cuisine, chargé de l’eau et du bois.

        C’est Silent qui les aperçus en premier, à cinq cents mètres, traversant une zone dénudée : deux Awiza, portant sur leurs épaules une perche qui soutenait une forme prise dans une vieille couverture. Pas besoin de se demander ce que contenait la couverture. Mes petites vacances étaient bien finies…

        Quand ils déposèrent leur fardeau et ouvrirent la couverture, même votre serviteur, qui peut joyeusement manger son sandwich sur la carcasse avancée d’un éléphant mort, eut un haut-le cœur. Le pauvre type avait dû passer son week-end dans un hachoir à viande, position rapide…. S’il n’y avait eu les yeux, brûlants, qui me considéraient sans ciller, j’aurais dit que le meilleur médicament pour lui, c’était une pelle…. Il n’était pas seulement vivant, il parlait aussi…

        L’Africain de la brousse est une sorte de défi à la médecine : convainquez-le qu’on lui a jeté un sort, et il mourra dans vos bras en 3 ou 4 jours. Mais j’en ai connu qui avaient été ouverts de l’aine à l’épaule par la corne d’un rhino, ou qui avaient eu les intestins transpercés par les défenses d’un éléphant, et qui, au bout de quelques semaines, se retrouvaient sur pied, sans traces autres que les cicatrices, malgré des blessures qui auraient fait tourner de l’œil à un Inquisiteur espagnol de la grande époque.

        Dans le cas d’espèce, et si la moitié de son visage semblait avoir largué ses amarres pour pendre de façon désordonnée, il me paraissait familier, et je le reconnus finalement pour un habitant du village voisin, dont le nom était Chisi.

        Silent m’apporta le gros sac médical et, avec l’aide du garçon de cuisine qui avait déjà fait bouillir de l’eau, nous entreprîmes de commencer les soins, tandis qu’il nous racontait son histoire.

        Une heure après l’aube, il était parti avec son fils de six ans, Ntani, pour faire la tournée de ses collets à perdrix. Bien que je sois chargé de réprimer le braconnage, je ne disais rien pour ces petites infractions lorsqu’elle n’ont pour but que la casserole familiale, et pour autant que le fil ne soit pas métallique.
        Abordant une zone herbue, un vlei, desséché par l’hiver, ils y entrèrent, Chisi en tête, portant sa sagaie, tandis que le gamin suivait.

        Pendant que je versais un désinfectant dans un trou de son bras, pour voir le liquide fuir par un autre trou, Chisi continuait son récit, sa voix parfaitement calme bien que la douleur ait dû être intense, l’effet de choc ayant disparu. Au troisième collet, une grosse pintade s’enfuit en les voyant arriver, le collet et son piquet encore accrochés au cou. L’enfant se précipita à sa poursuite, dans les herbes hautes, sous l’œil amusé de son père.

        Il y eut un cri stoppé net, quelques mouvements des herbes, puis silence : Chisi s’élança, la sagaie haute, pour tomber sur un léopard qui tenait son fils les crocs plantés dans le cou. Le léopard lâcha l’enfant et se précipita sur l’homme, qui réussit à lui enfoncer sa sagaie dans le flanc mais trop en arrière.

        L’animal planta ses crocs dans le bras de Chisi et ses pattes arrières et leurs terribles griffes se mirent à mouliner le ventre et les cuisses de la victime. Une patte avant se planta dans le visage et tira vers le bas, lacérant la moitié de la face…

        Il finit son histoire, juste comme j’achevais de remettre quelques mètres d’intestins dans la cavité abdominale, saupoudrés d’antiseptique, en priant pour que cela suffise…

        Il était resté étendu, sonné et effondré à coté du corps de son fils, les mouches commençant à grouiller sur son corps. C’étaient les deux Awiza qui les avaient trouvés, en observant le vol concentrique des vautours et en venant aux nouvelles.

        Vers le milieu de l’après-midi, les secours de ma science étaient épuisés, après une injection de pénicilline et une autre de morphine, il ne restait plus qu’à attendre l’ambulance de l’Administration des Chasses qui le conduirait au dispensaire à une cinquantaine de km de là, où un vrai docteur, un Hindou, s’occuperait de lui. J’aurais pu l’emmener moi-même, s’il n’y avait pas eu un travail à terminer…

        Des trois choses les plus déplaisantes que je connaisse, sortir un léopard blessé dans la savane haute, vient incontestablement au premier rang. De fait, c’est ma conviction personnelle, basée sur des expériences dont je me serais bien passé, qu’il n’y a pas plus dangereux voire mortel, dans la catégorie des Big Five, que de finir un léopard, blessé sans être incapacité.

        Les Grands Garçons – Eléphant, Buffle, Rhino – peuvent, de par leur taille, être repérés à temps pour être mis hors d’état de nuire, en général. Même le Lion, qui peut vous tuer facilement s’il arrive à portée, trahira sa charge par un grognement, vous donnant une idée de l’endroit d’où il arrive.

        Mais pas le léopard… il ne vous concède pas le moindre avantage, se réservant de vous assaillir de si près qu’il est sûr de son coup, ou alors, il ne se lance pas. Ayant le plus parfait des camouflages naturels, il est invisible avant de devenir un éclair doré de pure malfaisance, mordant et griffant avec une telle rapidité que des cas sont authentifiés tel celui où un léopard a attaqué et grièvement blessé 7 hommes armés puis s’est fondu dans la savane, avant que quiconque ait pu faire autre chose que saigner….

        Une fois, au Botswana, j’ai essayé de provoquer la sortie d’un léopard d’une petite touffe de savane, en la criblant de plombs de 6 avec un fusil : j’y ai passé une boite de 25, sans aucun effet, alors que j’étais certain que nombre de plombs devaient le toucher.
        A la fin, j’ai décidé qu’il devait être mort de sa blessure de panse. Mais, comme j’avais appris à mes dépens qu’il ne fallait pas faire ce genre de déduction aventureuse avec les léopards, je rentrai dans la savane avec la prudence du type qui veut désamorcer une bombe A. Et bien ai-je fait…

        Je l’ai tué, avec beaucoup de chance, d’une décharge de chevrotines tirée de la hanche à moins de 2 mètres. Nous avons retrouvé, en le dépouillant, pas moins de 70 grains de plomb de 6 sous la peau…. Mon client s’étant plaint de ce que j’avais gâché son trophée en le touchant à la tête, je ne vous répéterai pas ce que j’ai répondu….

        Silent et moi, guidés par les deux Awiza, arrivâmes au vlei vers 4 h et demie : il fallait régler cette affaire, avant que quelqu’un ne tombe sur le léopard, ou que celui-ci ne se lance dans les affaires au nom de la libre-entreprise.
        Les mangeurs d’hommes spécialisés sont assez rares, et celui-ci ne faisait pas exception, ayant tué l’enfant par surprise, presque par réflexe, alors qu’il devait se rapprocher de la pintade qui l’avait attiré par ses cris. Théorie bien sûr, mais il n’y avait eu aucun cas d’attaques de léopard depuis plus d’un an. De toutes les façons, il fallait régler cette affaire… C’était, entre autres, ce pour quoi je recevais un salaire… curieuse façon de s’enrichir….

        J’arrêtai la voiture à 200 mètres du vlei, Silent descendant avec moi, porteur du sac à malices. Afin d’éviter toute ambiguïté, je précise que je suis très, très, très douillet, et que je refuse absolument d’avoir la gorge arrachée, le visage défiguré, et mes intérieurs sortis de leur case normale. En prévision de ces charmantes surprises, je conserve divers trucs et engins dans le sac à malices….

        Le premier est un blouson de cuir qui n’a rien de Renoma, et auquel j’ai consacré une journée entière à y river des morceaux de solide formica. Le second, est un antique hausse-col en cuir, très seyant, surplus des US Marines, qui me vaudrait la vice-présidence de n’importe quel gang de New-York. Il était censé protéger des coups de sabre la nuque et le cou, et j’y ai rajouté des plaques d’acier, non pas que je n’aie pas confiance dans les fournisseurs de la Marine, bien sûr… J’avais aussi, dans le temps, mon vieux casque de rugby, mais un indigène me l’a volé une nuit… Bah, l’essentiel est que moi, je sois encore à l’inventaire….

        Silent vérifie le matériel dans le sac, tandis que tu enfiles le blouson, puis le hausse-col. Tu ne prends pas la 375 HH, c’est une affaire, disons… intime… alors tu sors le vieux fusil à pompe Winchester modèle 12 de sa gaine. Tu pousses 6 cartouches dans le magasin, tu en montes une dans la chambre, et tu en remets une dans le magasin.
        Tu ne penses pas aux marques de dents dans le bois de la pompe, qui te rappelleraient des mauvais souvenirs de ce genre. Comme tu ne trouves pas d’excuses pour lanterner encore un peu, tu te diriges vers le vlei, et l’herbe haute, te sentant un peu comme un gladiateur qui attend que la porte s’ouvre….

        Tu n’as pas emmené Silent, qui fait la gueule maintenant, parce que l’herbe est trop épaisse et que tu veux pouvoir en une fraction de seconde tirer dans n’importe quelle direction. Il aurait mauvaise mine après avoir reçu une décharge de chevrotines à bout portant… et les bons porteurs de fusils sont si rares…

        Les cinquante premiers mètres te prennent une demi-heure. Tu tiens le fusil bien en arrière de la hanche, afin que le léopard ne puisse se mettre entre le bout du fusil et toi. Le noyer de la crosse est glissant de transpiration. Chaque pas est fait avec une lenteur infinie, sur le bord des semelles. La visibilité est de 2 à 3 mètres, il est donc inutile de chercher à apercevoir le léopard, il faut seulement tâcher de voir le mouvement dans l’herbe quand il chargera.

        Oh, pas de doute, il va charger, il est de façon certaine dans les herbes, léchant sa blessure. Tu suis la piste laissée par Chisi lui-même puis ses porteurs, et tu atteins l’endroit de l’attaque : beaucoup de sang artériel, ce qui signifie que le gamin s’est vidé, au lieu de mourir la nuque brisée. A coté, c’est l’endroit où Chisi a été attaqué : les traces de sang du léopard laissent à penser qu’il a été sérieusement touché et que, peut-être, il est déjà mort.

        Tu penses qu’au moins, tu as une piste facile à suivre, et que l’animal doit avoir des réactions ralenties… Ouais… attends une minute… tu es plus malin que ça… attends toi au pire, et tu n’auras pas de mauvaises surprises.

        Le soleil commence à descendre au moment où tu découvres dans l’herbe, à une trentaine de mètres, l’endroit où l’animal s’est couché… flûte… il s’est encore déplacé, et les ombres ne vont pas te faciliter la tâche, mais il perd un mince filet de sang, et il faut que tu te dépêches un peu avant que la nuit ne tombe…

        Un pas… tu te retournes… tu écoutes le moindre bruissement d’herbes… il te faut savoir d’où il vient si tu veux pouvoir faire écran avec tes plombs… Encore 20 mètres…

        Et soudain, tu sais… tout a ralenti, sauf ton cœur…. Hypnotisé, tu regardes les herbes à droite… Y a-t-il eu un bruit inconsciemment perçu ? Tu ne vois toujours rien, mais tu sais qu’il est à droite de sa propre piste, te guettant au passage… tu sens ses yeux sur toi… tu fais pivoter lentement le fusil vers ces herbes… la sueur coule sur ton visage… Et maintenant ?

        Pas eu de décision à prendre : l’animal a décidé pour toi, et il est déjà en l’air, en route vers ton visage, sa gueule déformée par les crocs à nu, les pattes de devant recourbées sur des griffes énormes. En dépit de sa vitesse, tu as le temps d’admirer sa fourrure et son élégance… mais déjà le Winchester crache et la gerbe désintègre la patte gauche qui se tendait vers ton visage. La pompe amène instantanément une autre cartouche, et un trou de la taille du poing apparaît à la jonction entre le cou et le poitrail, lui faisant effectuer un salto arrière et retomber, désarticulé, sur le dos, à un mètre devant tes pieds…

        Sans hésiter, tu lui remets une autre dose de chevrotines dans le poitrail : dommage d’abîmer un aussi beau pelage, mais le trou dans sa peau sera plus facile à réparer que s’il était dans la tienne….

        Une cigarette sera merveilleuse, quand tu auras tété l’eau de la gourde souple qui se trouve dans la Land…
        Tu siffles pour appeler Silent, et tu enlèves blouson et hausse-col. Tu racontes à Silent, en buvant à la régalade, les évènements sous leur jour le plus flatteur, pour qu’il ait l’honneur d’avoir un Bwana dont on peut encore enjoliver les histoires.

        Tu charges le léopard dans la Land, et en montant sur le siège conducteur, tu remarques que ton short est vraiment trempé sur le devant : tu as dû renverser de l’eau dessus en buvant trop vite… ouais, c’est sûrement ça….

            1. Dr Slump

              Alors beau travail, et bon choix de l’auteur. Je ne sais pas si c’est du vécu, mais n’importe, à côté de ça Joseph Kessel peut aller jouer aux fléchettes dans le premier « hole in the wall » de Londres. J’en ai croisé un, un jour au Gabon, à qui un éléphant de la forêt avait fait tâter ses défenses, après l’avoir jeté en l’air… ça relativise nos petites peurs…

              1. Mickey Mahousse

                J’ai une autre trad d’une aventure du bon Pete avec un éléphant de forêt : PHC fut game warden et PH à différentes périodes de sa courte vie… mais ce sera pour une autre fois, je ne veux pas abuser du Blog de M. de Seize (lequel seize
                est, au reste, un excellent calibre) avec mes petits HS…

  38. Pheldge

    Tiens , cadeau : youtu.be/_Kmlk5ll3oE et youtu.be/wzKd0aiaK4c . La seconde vidéo est un extrait du film « Hail Hail rock’n Rol »l offert par Keith à Chuck Berry ( béni soit-il ) pour ses 60 ans, vers 86 … avec Clapton comme side man. Je détiens des heures ( je n’ose pas dire des jours 😉 ) de vidéos , de concerts etc …
    De voir ces gars s’amuser comme ça passé 70 ans est de bon augure …
    Extrait avec Buddy Guy youtu.be/wzKd0aiaK4c

  39. Karamba!

    Bartolone, le mieux c’est qu’il arrête la politique et qu’il entreprenne un suivi psychiatrique.

            1. albundy17

              De la ricine ??? Walter White disait que ça met plusieurs jours à agir, et dans « le coup du parapluie » c’est instantané !

  40. vegeta

    La garde à vue des deux patrons d’uber a du être très chaude quelques propos qui ont peut être étaient dit, par la police,  » bande de terroriste, traitre à la nation, voleur, capitaliste sans foi ni loi, agent américain, un accident est si vite arrivé … »

    1. Je laisse passer ce commentaire, pour bien montrer qu’il y a encore des efforts d’orthographe à faire.

      1. albundy17

        Je me sais limitées, mets je fais des ephorts, c’est horrrible, mais je comprend le dileme (cool ce soir tu ziva, ze vais me faire virer arghhhh ma drogue h16 qui va sbarrer !

Les commentaires sont fermés.