Des délais de paiement qui s’allongent…

Bon, c’est la reprise, c’est clair, c’est évident, Michel Sapin l’a dit (donc c’est vrai), et même si Christine Lagarde est obligée de tempérer quelque peu l’optimisme débordant du gouvernement en admettant que si « nous sommes dans un processus de reprise », apparemment, son « rythme décélère », il n’en reste pas moins que les lendemains vont bientôt chanter, foi de Hollande.

Ou disons, siffloter. In petto.

gifa innocent whistling

Il apparaît cependant que tout ne se déroule pas exactement comme prévu. Depuis quelques temps en effet, on note des petits soucis de trésorerie au sein des entreprises françaises. On apprenait ainsi, au début de l’année, que les délais de paiement que s’octroyaient certaines entreprises au détriment de leurs fournisseurs constituaient une raison fréquente de la faillite de ces derniers (pouvant expliquer jusqu’à un quart de ces faillites), à tel point qu’une médiation inter-entreprise avait été mise en place il y a cinq ans, et que cette dernière en a profité pour créer cette année un indicateur des retards de paiement.

Outre les cas dramatiques où les entreprises, ne recevant pas leurs dus à temps, finissent par calancher, le problème des délais de paiement est assez aigu dans le pays qui se classe maintenant comme championne en Europe dans cette douloureuse catégorie. Au total, ce sont 10 à 13 milliards d’euros qui manquent aux trésoreries des entreprises pour réduire ces retards et les ramener aux délais légaux (45 à 60 jours selon les cas).

Devant ce constat, on n’avait pas non plus été très surpris de voir les efforts plus ou moins soutenus de Bercy (et plus exactement la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, la célèbre DGCCRF) pour combattre ces délais de paiement, en multipliant joyeusement les contrôles : eh oui, mes petits amis, il faut bien comprendre que si l’une ou l’autre entreprise a des problèmes de trésorerie et qu’elle ploie déjà sous une imposante paperasserie et des douzaines de cerfas rigolos et colorés à remplir pour bien rentrer dans les clous d’une législation foisonnante, alors la solution trouvée par notre équipe ministérielle consiste à leur tomber dessus en rajoutant dans le mix l’un ou l’autre inspecteur, une bonne louchée de contrôles et, à la fin, une solide amende. Parce que rien ne sent plus l’aide aux entreprises qu’une bonne grosse amende des familles.

En mars, c’était donc décidé, Bercy allait lancer une offensive sérieuse et courageuse contre les méchants délais. Encore une fois, du chaton libéral fut consciencieusement pilé pour favoriser les forces spirituelles et les coups de pieds occultes, et, plus pragmatiquement, Bercy lança une batterie de mesures accompagnées d’un décret sur « la transparence des délais de paiement » dont la sortie, attendue, était prévue au courant de l’été, et qui demandera aux entreprises, outre le fait de passer aux factures électroniques, d’inclure dans leur rapport de gestion des données relatives aux délais de paiement.

gifa cat out looking

Bien évidemment, nous sommes en France et le décret a donc pris un peu de retard, mais ne devrait plus guère tarder. Au point que Le Figaro évoque le lancement d’une vague de contrôles carabinés ciblés, alors que la seconde édition de l’indicateur vient de paraître … et qu’il n’est pas bon du tout : selon les chiffres, les délais de paiement sont au plus haut depuis dix ans.

Zut et flûte, si reprise il y a (dixit Lagarde), si la tendance est là (dixit Sapin), si on sent bien que ça frémit (dixit Macron), côté paiements, … ça ne rentre pas. Les particuliers, par exemple, continuent de demander des délais à Bercy, et si c’est vrai pour les particuliers, ça l’est encore plus pour les entreprises.

Or, dans ces entreprises, comment ne pas se rappeler que l’une des plus grosses, c’est l’administration de l’État ou des collectivités territoriales. Dans un article du Monde consacré à la question, on ne peut s’empêcher de noter la citation d’un fournisseur, confronté à la mauvaise grâce avec laquelle une mairie s’acquitte de son dû :

« Nous avons un marché avec une ville de l’Est. Fin avril, ma facture datée du 21 janvier n’avait toujours pas été payée. (…) l’architecte avait transmis ma facture avec un retard de 45 jours. S’y est ajouté celui de la ville. Nous dépendons des cabinets d’architecture ainsi que des services comptables des collectivités qui inventent constamment de nouvelles règles… »

Roooh. L’État, si mauvais payeur ? Les collectivités territoriales, âpres au paiement ? Les organismes sociaux, débordés et complètement à la ramasse dès qu’il s’agit de payer, au point que certains jeunes retraités ne touchent rien pendant des mois ? Allons. Tout le monde sait que c’est une grosse exagération. Et tout le monde sait (à commencer par le gouvernement) qu’avec quelques bonnes petites amendes, tout va bien vite rentrer dans l’ordre.

Non ?

gifa no no no trop horrible

Bref, on peut tortiller les choses comme on veut, mais il apparaît bien deux choses distinctes qui vont dans le même sens.

La première, c’est que les délais de paiement des entreprises et des particuliers continuent de s’agrandir. Ceci n’a jamais été un signe de bonne santé économique ; bien sûr, on peut mettre cet allongement en partie sur le dos de la superbe simplification administrative qui a frappé la France de plein fouet depuis que le gouvernement s’est emparé de cette tâche, mais on ne peut pas évacuer que la plupart des contribuables et des entreprises sont honnêtes (en dépit des incitations toujours plus nombreuses à prendre le maquis), et que s’ils sont de plus en plus nombreux à demander des délais les uns aux autres et, ultimement, à Bercy, c’est peut-être que leurs affaires ne vont pas trop bien. La reprise semble un peu illusoire…

La seconde, c’est que les délais de paiement augmentent pour tout le monde, et donc par voie de conséquence, pour Bercy lui-même, et que cette situation permet d’illustrer exactement ce que « monopole de la force » veut dire. Parce qu’une chose est limpide : quelles que soient vos capacités, là où une négociation est toujours possible avec vos créanciers, il n’en ira jamais de même avec Bercy qui pourra toujours utiliser l’argument ultime, celui de la force, pour vous extorquer ce qu’il jugera être son dû.

Et s’il le faut, il fera modifier la loi pour ça.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires199

  1. Le Gnôme

    Sentez vous le fumet de décomposition du cadavre qui s’accentue de jour en jour ? Que l’Etat paye mal, que les collectivités payent en retard n’est pas nouveau compte tenu du parcours invraisemblable des factures à régler. Cela n’est rien à côté des hôpitaux qui mettent parfois un an à régler des factures.

    Bon, ces gens ne risquent pas l’amende, contrairement aux entreprises. J’appelle ces amendes le coup de grâce pour faire cesser l’agonie du malade. La courbe du chômage n’est pas près de s’inverser.

    1. Black Mamba

      L’année dernière j’ai traînée pour payer la taxe d’habitation … Au bout de quelques mois de retard , l’administration s’est adressée à White Panda qui est mon employeur de faire des prélèvements sur mon salaire pour régler la dite taxe … Étant donné que c’est moi qui réceptionne le courrier j’ai aimablement refusé le dit prélèvements … J’ai tout simplement dit que je n’avais reçu le moindre relancement de leur part et que c’était fort du café de faire un prélèvement sur ma paye … Que je paierai lorsque j’aurai reçu de leur part un avis de paiement … Il a fallu encore un mois pour que l’administration m’envoie cette avis … Donc j’ai payé avec 6 mois de retard 😈
      C’était mon petit coup de poing sur la table lorsqu’ils nous ont réclamé 30 000 euro d’ IR en plus .

    1. Martel

      Quelle mauvaise idée.
      Il y a pas pire argent perdu qu’argent donné à l’état de ce pays.

      Y’a pourtant de vrais secteurs sérieux qui en aurait bien besoin

      1. Kazar

        C’est une évidence !!! Mais il y a encore des simples d’esprits qui se laissent arnaquer, et dieu sait que les simples d’esprits, ce n’est pas ce qui nous manque dans ce gouvernement…

        1. Pheldge

          C’est pas beau d’être médisant à ce point ! la potion du Pr Mammadou Troré, homme de sciences officielles mais aussi Grand Spécialiste International de l’occultisme, qui permet de reproduire magiquement les billets de 500 € , ça marche vraiment ! Envoie moi une liasse de 20 par la poste et je t’en renverrai 2 !

            1. Pheldge

              Toubab Caton, donne moi ton 06 et je transmettrais au Professeur qui te rappellera personnellement pour une consultation gratuite. Présentement ! Ah oui !

      2. kekoresin

        En même temps, au vu de la situation éclatante de la Fraônce, on peut toujours essayer la magie ancestrale africaine! La juju luck mon frère, la croissance de retour en moins de 48h et en bonus, le succès garanti avec les femmes (même les actrices j’te dis). Bon, on commence par les gonzesses et on voit après pour la croissance…mais ça s’ra plus cher mon p’tit Fanfan!

  2. Higgins

    Inquiétant mais absolument pas surprenant. Je cherche vainement un frémissement positif autour de moi. De ce que j’en vois, j’ai le sentiment qu’on est plutôt en mode panique surtout chez les retraités disposant quelques liquidités. Ce matin, sur le véhicule d’un artisan, je lisais un papier où ce dernier implorait la clémence des brigades imbéciles de la répression du stationnement, papier où il indiquait qu’il n’avait, lui, plus les moyens de payer 15 euros de PV. J’ai failli prendre le papier en photo. L’intéressé manifestait par ailleurs son opposition totale au racket institutionnel qu’est le RSI, plus sûr moyen vers la faillite pour une TPE.

    1. gameover

      Oui j’ai vu qu’ils vont être vendus à l’Egypte… comme pour les rafales, avec un super crédit fournisseur par l’intermédiaire de la COFACE que l’on renflouera avec l’argent du tribuable.

      1. royaumont

        Donc on va prêter de l’argent à l’Egypte pour qu’elle achète nos bateaux…
        Ce pays étant encore plus endetté que la Grèce, ça promet pour l’avenir.

        1. Higgins

          Je ne crois pas que ces commentaires soient à la bonne place. Ils s’adressaient plutôt à Popeye.
          Sur le fond , c’est un marché de dupes (les dupes, c’est nous) puisque les égyptiens n’ont pas le premier brouzouf pour financer ce genre d’achat. Les saoudiens ont du prêter de l’argent et la COFACE garantisse le tout. La commission des finances du Sénat le sous-entend à mots couverts.

            1. Deres

              L’important, c’est que cela fait classe dans les réalisations de Flamby. Tout peut bien s’effondrer en 2018, si il est réélu, ce n’est pas grave. Les hommes politiques tapent dans al boîte de conserve pour la repousser après la prochaine élection. Après, ils verront bien et si cela se trouve, ce ne sera même pas leur problème si jamais ils perdent … ce qui facilite leurs critiques en vu de l’élection suivante ! Ils ont donc tout bénéfice personnel à sacrifier le futur au profit du présent.

          1. gameover

            Oops oui, sorry pour le décalage de commentaire. Je voulais te répondre sur le RSI mais ça s’est emmêlé dans les boyaux de ma tête.
            Je cherchais pour un ami un comparatif entre diverses solutions : SARL, SAS et leurs versions unipersonnelles ainsi que le statut du responsable (Gérant, Président, Salarié, TNS) et je suis tombé sur un calcul fait par un blogueur lui-même responsable de société (MécaDyn).
            Conclusions : tous les systèmes sont devenus pratiquement équivalents. Ce qu’on ne te pique pas en cotisations sociales directes se trouve imposé à l’IS, à la contribution sur dividendes (4 taxes) puis à l’imposition sur le revenu. En final c’est 45 à 60% de taxes sur bénéfice quelque soit la solution choisie.

            http://mecadyn.over-blog.com/2014/02/sas-sarl-sasu-eurl-ou-le-dilemme-de-l-entrepreneur.html

            1. Bonsaï

              « ça s’est emmêlé dans les boyaux de ma tête. »
              Oui, c’est une nouvelle théorie qui a déjà de nombreux adeptes : l’estomac est un cerveau. GO toujours à la pointe de l’exploration scientifique !
              Question subsidiaire : pense-t-on mieux avec l’estomac plein ou vide ?

                    1. Pheldge

                      Rêve pas mon Papy, à ton âge « Qu’a no nique » , une bonne touffe, ça te coûte des brouzoufs ! beaucoup dans ton cas 🙂

                    2. Aristarkke

                      Tss, Tss, Pheldge! Si tu veux du Soylent Green de première qualité, veille à ce que je reste en forme encore longtemps…

                1. Val

                  @Le gnôme : merci pour cette explication , on comprend mieux l’immobilisme de nos dirigeants en sieste permanente . merci aussi pour l’ermite « brouteur » , you made my day 😀 !

              1. atmugh

                L’expression
                « ça s’est emmêlé dans les boyaux de ma tête. »
                n’est-elle pas copyright François Cavanna? Il me semble m’en souvenir dans « Les Russkoffs »

                1. Pheldge

                  A propos de brouteurs, et de ce grand continent plein de ressources, et de milliardaires sans héritiers, comme celui décrit par les News du Système, qu’est l’Afrique la Caucasie du sud de la méditerranée , voici une information réjouissante :
                  lecridabidjan.net/cybercriminalite___landry_la_merveille__et_son_gang_de.html

            2. Aristarkke

              Le but étant de taxer à donf, il est dans la logique du pretadateur de veiller à ce que toutes les voies soient également traitées.
              Même si ce n’est pas au même endroit et de la même façon, c’est bien le total de la rapine qui compte…

      1. gameover

        A l’origine le stationnement payant a été mis en place soi-disant pour permettre une rotation des véhicules pour faciliter le commerce et éviter les voitures ventouses… Le système de zone bleue était pourtant bien pratique pour cela. Ca faisait très longtemps que je ne l’avais plus vu… avant cet été à Epinal qui doit être une des rares villes où il subsiste.

  3. gameover

    C’est ce qui m’avait étonné en Australie, c’est pratiquement l’absence de délais de paiement. Toutes factures sont payables à réception et on considère que 8 jours c’est un maximum comme délai de traitement d’une facture entre contrôle, approbation, paiement.
    Et on ne peut même pas dire « cheque is in the mail » car les paiements se font par virement et crédit du compte dans l’heure qui suit. C’est assez pratique d’ailleurs ce type de virement quand on a un nouveau client car on peut envoyer la came le même jour que la commande avec un paiement 100% cash.
    Le même principe existe entre particuliers et pas besoin de chèque de banque car le paiement est fait dans la minute.
    Il me semble qu’en France ce sont les banques – une fois n’est pas coutume – qui gagnent à ce que le système de paiement occasionne des délais car elles gagnent sur tous les tableaux : escompte, commissions sur cartes bancaires, découverts etc…

    1. Higgins

      Oui. J’ai toujours été surpris de l’existence de ces délais, du moins de leur longueur que je qualifierais d’excessive. L’hypothèse d’un accord inter-bancaire permettant de gagner de l’argent en jouant sur tous les tableaux n’est pas à exclure. À l’heure du paiement électronique, ça n’a plus lieu d’être.
      HS mais Duff, sur son blog, reprend le superbe dialogue entendu hier matin sur BFM Business entre Stéphane Soulier, Nicolas Dose et Jean-Marc Daniel à propos du Libéralisme et de sa modernité. Qui plus est, son billet est à lire.

    2. bob razovski

      Les règlements et paiement que j’ai eu à faire à Hong Kong, c’est « au cul du camion ».

      Délai = zéro. Et tout le monde s’en porte mieux.

      Par contre, en france, l’un de mes clients était passé de 30 à 60 puis 90 jours pour enfin me sortir une formule magique : « 120 jours-fin-de-mois-le-10 ».

      Puis, ayant besoin d’un batte de baseball pour aller récupérer ce qui m’était dû, j’ai préféré fermer boutique. Je n’ai pas l’arsenal étatique d’extorsion de fond à ma disposition.

      Quant aux cocus sous-traitants de l’état… Ils s’attendaient à quoi, ces noeuds ?

      1. scrooge

        Ces délais datent de l’époque où les écritures étaient reportées à la plume d’oie d’un livre vers un autre et où les mouvements de fond se faisaient avec des charettes sur des routes mal pavées. Nos banques travaillent toutes à l’international et s’adaptent parfaitement à des méthodes de paiement très rapides, voire les inventent quand l’environnement légal le permet. Aux US on photographie les chèques qu’on fait avec son mobile et le paiement est transféré sous 3 jours à la personne désignée (« l’original » papier n’a jamais quitté votre poche, la copie électronique étant la « vraie » preuve. Beaucoup d’avantages dont le fait qu’il est impossible d’émettre un chèque sans provision car la banque vérifie votre encours dès l’emission et réserve cet argent et très difficile d’utiliser un chéquier volé car la même application mobile permet de faire opposition immediatement. On peut y ajouter des frais très faibles de traitement pour la banque).
        Les banques gagnent au système actuel en France jusqu’à un certain point. Tant que le système tourne normalement c’est une assez joli machine à générer des prêts ou découverts donc des intérêts. Par contre quand le système s’enkylose comme c’est le cas actuellement, on peut supposer que les défauts vont se multiplier et donc que le bel argent ne sera pas remboursé aux dites banques.
        Sur le fond de l’article il serait beau que les services de l’état donnent l’exemple et s’engagent à rembourser les fournisseurs dans les délais légaux. Il est bien sûr plus tentant de flanquer des amendes aux entreprises et sans doute politiquement plus porteur.
        Je suis quand même toujours aussi sidéré de voir notre incapacité à faire appliquer les lois (45 et 60 jours) de façon simple, rapide et peu coûteuse. Une loi de ce type sans un « radar qui flashe » ne sert strictement à rien.

        1. gameover

          Ah la loi !
          Le problème c’est que comme d’hab on prend le problème à l’envers et on essaie de résoudre une conséquence. Combien de pays ont besoin d’une telle loi pour raccourcir les délais de paiement ? Wah… des paes peuvent vivre sans ? Oh wait…
          Croyez vous que si on faisait une loi pour que tout le monde soit beau ça marcherait ?

            1. Kazar

              Excellente idée, et comme rien de plus subjectif que la beauté, on pourra avoiner à tours de bras. Sans parler des différences de critères de beauté entre les blancs, les noirs, les jaunes, les marrons, etc. De quoi faire un belle usine à gaz.

                1. Pheldge

                  Camarade Kekoresin, tu as laissé passer l’ignoble, et inadmissible « usine à gaz » ! comment as-tu pu,Camarade, toi ? Tu es complice de ce fasciste ? C’est très grave, je ne sais pas ce que le Camarade Suprême ( aka le Patron, que mille fleurs jalonnent son auguste parcours ) décidera à ton sujet, mais attends toi à une lourde sanction …

              1. sam00

                Oh non Kazar, s’il vous plais leur donnez pas de mauvaises idées …
                Déjà, ils veulent supprimer le mot race de la loi :
                http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/30/97001-20150930FILWWW00176-le-front-de-gauche-veut-supprimer-le-mot-race-de-la-loi.php

                Si ça continue après, il vont vouloir aussi supprimer les mots couleur, origine, teint, dialecte, religion, tradition, etc …
                Punaise, ça va pas être simple d’écrire tout en respectant la loi si ça continue à ce rythme …

            2. scrooge

              Les lois existent déjà pour que tout le monde soit bon, soit gentil, soit éco compatible et fisco tondable alors pourquoi pas beau (surtout intérieurement). Comme disait Devos ils veulent me taxer sur mes signes extérieurs de richesse alors que ma richesse est intérieure. Je pensais simplement qu’il n’y a rien de pire pour un état que de produire des lois qui ne soient pas respectées. C’est un phénomène qui accompagne une trop grande quantité de texte et une insignifiance avérée du contenu de ces dits texte. L’absurde et l’important se mélangent et les contrôles portent au petit bonheur quand contrôle il y a. Je pense plus précisement que l’intensité des contrôles s’éloigne au fur et à mesure que le dit contrôle ne remplit pas les caisses de l’état.

          1. Higgins

            Magnifique formule: « on prend le problème à l’envers et on essaie de résoudre une conséquence ! »
            C’est la formule secrète de l’énarchie. Pas étonnant que ça merde salement.

  4. Villon89

    N’oublions pas aussi certaines enseignes de la grande distribution qui sont capables de vous déclarer en face à face et en toute impunité qu’elles ne vous paieront pas car dans peu de temps votre entreprise aura disparu et leurs factures passeront en pertes et profits. C’est du vécu !
    Personnellement, j’ai résolu le problème, je ne travaille qu’avec des bons payeurs! (Donc surtout pas l’Etat)

    1. gameover

      C’est justement les délais de paiement qui ont permis à la grande distribution de se développer en france, comparativement avec d’autres pays dans lesquels ce système est presque absent.
      Avec à l’époque des délais de paiement de minimum 90 jours les produits ont été achetés et revendus au moins une dizaine de fois avant qu’ils ne soient payés et 3 mois de CA ça paie largement la construction du magasin… payé lui aussi avec un délai.
      Les gestionnaires d’hyper sont avant tout des sociétés financières et ce n’est pas étonnant qu’ils ne fassent que 2% de marge.

  5. bob razovski

    Ha..le sapin…

    Qui pérorait hier devant les micro mous, tel le con ni fait ni à fère des sommets, que les repentis fiscaux rapportaient des myards et que justement, ces myards servaient à dispenser du paiement de l’impôt les plus modestes. Il y voyait un sens moral…

  6. royaumont

    L’état paie avec retard, comme il représente 57% de la dépense, beaucoup d’entreprises dépendent de lui. Payées en retard, elles ne peuvent donc régler leur factures qu’avec retard, en particulier pour tout ce qui est taxes, impôts, prélèvements, etc… Donc l’état est payé avec retard, ce qui se répercute sur ses paiement, et ainsi de suite.
    Le serpent se mord la queue, ou, comme disait Saint Jean-Paul II, le diable se dévore lui-même.

    1. DoS

      Question de normalité et de pourcentage. Notre mode de fonctionnement est Étatique. Les 3/4 des entreprises sont directement dépendantes de l’Etat.
      Quand l’état va déposer le bilan, l’ensemble de l’économie va s’effondrer. Nous ne produisons plus de biens tangibles mais du service. Ca risque d’être sportif.
      Une petite provision de pièces d’argent est une bonne solution. Un wallet Bitcoins permettrait également de se barrer illico le moment venu….car la bise arrive.
      Winter is coming !

      1. MadeInCH

        Lorsque plus de jus/connection au Wired, ta wallet, ben…
        Petites pièces d’argent, d’or, de plomb chemisé, de haricors en boites, de raviolits précuits (mangeable crus) et spaghouzes, ça peut aider.
        Et quelques talkiews-walkies pas cher, ça permet de communiquer avec le guetteur placé à 40 mètres.
        Et des batteries pas rechargeable, achetées en action et stockée au congélo en attendant que, espéront, elles ne servent jamais.
        Et des briquets. Et des allumettes. Et des cigarettes. Comme monnaies d’échanges à la place des pièces, c’est pas mal.
        .
        http://dilbert.com/strip/2015-09-18
        .
        http://dilbert.com/strip/2011-07-31
        .

  7. Gerldam

    Ce qui est, de loin, le plus inquiétant, c’est la dernière phrase: « et le cas échéant, fera modifier la loi ». Ces suceursde sang ne s’arrêtent en effet devant rien pour faire rendre gorge aux récalcitrants, quitte à mettre l’entreprise sur la paille et ses employés directement à Paulemploi, quitte à tricher avec la loi avec le fameux « abus de droit » qui permet tous les abus, justement.

  8. lvpc (@lvpc_be)

    Et j’ai une mauvaise nouvelle pour vous, les gars. C’est avec ce pognon-là qu’il comptait financer la baisse de 2 mds d’impôts. Vous vous en tirerez bien s’il ne vient pas vous réclamer les in-con-tour-na-bles frais destinés à payer le notaire.

  9. Petitpatapon

    Dans une précédente loi, il était prévu qu’un créancier, qui n’aurait pas facturé à son débiteur les intérêts de retard prévus dans ses documents contractuels, puisse se voir redressé fistalement sur les sommes non perçues. Je ne sais si la règle est encore d’actualité, mais j’avais trouvé ça particulièrement pervers.

    1. gameover

      arghhhh ! le mankagagner !
      C’était censé casser la toute puissance du client sur les conditions de paiement avec le client téléphonant à son fournisseur : « c’est quoi ces pénalités de retard que vous m’avez collées? », le fournisseur répondant : « c’est pas de ma faute cher client, c’est l’état qui m’oblige sous peine d’amendes »

        1. Caton

          Lorsqu’une agence de notation ne ment pas sur la solidité financière d’un état, ça se passe assez mal pour eux (Egan-Jones par exemple). La notation financière de la France n’a aucun intérêt.

  10. René-Pierre Samary

    Une amie, qui fait des traductions pour l’administration judiciaire, est réglée avec un délai de six mois au minimum. Le moins qu’on puisse dire, à propos de l’inquiétude qu’ils manifestent à l’égard des délais de paiement entre les entreprises, c’est qu’ils sont gonflés.

      1. Higgins

        Le ministère de la Justice et le ministère de la Défense sont les premières victimes désignées de l’incurie de l’État en matière financière. On en voit les conséquences pour l’un (délais extraordinairement longs en matière de paiement voire cessation pure et simple – je citai à nouveau ce TGI qui ne peut plus payer la Poste depuis le mois de mars alors que ce n’était que septembre en 2014 -;et pérennisation faute de mieux des statuts précaires des auxiliaires de justice), sous-équipement chroniques pour l’autre (au minimum. Bien des gens refuseraient de travailler dans les conditions de certains personnels militaires). Je peux affirmer que dans les deux cas, les responsables se passeraient bien de ce genre de soucis.

    1. Adrien

      Une proche qui travaille dans un service administratif public d’un grand ministère régalien n’a officiellement plus de crédits depuis cet été pour les factures qu’elle doit régler et les remboursements internes qu’elle doit effectuer. Bah comment tu fais ? que je lui demande. Ben je fais trainer, je baratine les gens, je leur dis que ça arrive, qu’elle me répond.

  11. yoananda

    Rien n’est parfait, et aucun pays n’est idéal, mais, la particularité française, c’est qu’on a un pays avec des atouts énormissimes, et qu’on voit bien que les choses s’améliorent sans cesse jours après jours, dans tous les domaines.
    Comme nous le disent sans cesse nos gouvernants d’ailleurs !

  12. Peyreloubes

    Petite astuce: Il y a quelques années, le fisc me tarabuste pour mes versements de TVA. Je prends toute ma compta sous le bras, 2/3 classeurs, et je lui pose sur la table. Mon inspecteur fait un gigantesque bond en arrière sur son fauteuil roulant comme s’il avait vu le diable. Reprenez çà me dit-il, hystérique. Je n’ai compris qu’après. S’il avait ouvert un seul classeur, toute la procédure tombait à l’eau pour vice de procédure. Il faut que le fisc vienne vous saisir vos documents, avec un reçu en bonne et due forme. Et encore mieux à essayer, vous laissez les documents sur le bureau et vous partez. Là ce serait sans doute la cata, pour eux. (détention illégale de documents etc etc. ) Si ça peut vous servir…………(De plus, ils s’étaient trompés, il me devaient 700 francs- 100 euros env.) Il existe un excellent livre : Manuel de résistance aux huissiers Gilles Chiaro Editions Max Milo Vous apprendrez comment les huissiers tournent les lois en leur faveur.

  13. DoS

    Ça mérite The naughty spoon !
    Si seulement la France avait encore la forme d’une belle Marianne.

    Hélas, nous glissons dans l’informe, l’infâme, j’ai nommé le socialo-ecolo-fascisme-neo-communiste à la sauce pseudo neo-liberale (libéral selon macron).

    Ah bon, le socialisme est pour des valeurs libérales ?
    Pour le respect des droits de l’homme, de la propriété touça, touça ?!

    Pour le respect du travail et de l’argent des autres ?

    Bah, non. Merde. Bon, on continue de regarder en bavant ces connards qui détruisent notre pays ?

    Ou quoi ?

    1. bob razovski

      « Ah bon, le socialisme est pour des valeurs libérales ?
      Pour le respect des droits de l’homme, de la propriété touça, touça ?! »

      je vais jouer l’avocat du diable :

      Il n’a pas été question de « Libéralisme = socialisme » mais de « Libéralisme = de gauche ».

      Le piège étant dans l’hémiplégie droite / gauche (disait Raymond Aron).

      la gauche ne signifie rien en soit, la droite non plus. Nous sommes bien placés (*) pour le savoir. En France, qu’on soit de droite ou de gauche, on est socialiste.

      Et le socialisme ne peut avoir des valeurs libérales, puisque c’est son exact contraire. Donc, non, en france, le libéralisme n’est pas une valeur de gauche, pas plus qu’une valeur de droite.

      (*) dirait JV une fois intronisé 😉

      1. DoS

        Donc, pour faire simple:

        Le socialisme de gauche et de droite est contre:

        La liberté, les droits de l’homme, la propriété, l’individu, l’argent, le cash, le travail, l’entreprise, la vie….etc

        C’est pour cette raison que le Français veut voter FN ou PC (en toute logique, hum)

        La société civile est impuissante face à ce léviathan qui pourtant sort complétement de la légalité, puisque contraire aux éléments évoqués.

        Il n’y a aucun débat en France pour dénoncer cela, puisque les médias sont corrompus.

        Finalement, il s’agit de DICTATURE, simplement. Oublions socialisme.

        A la rigueur une dictature néo-libérale : c’est de la fot’ au Kapitalisme, aux méchantes banques, blabla ?!

        Le pov’ Hollande va pourtant nous la mettre jusqu’au bout, là, comme ça, en douceur. Avec sa petite voix gluante et chevrotante.

        1. bob razovski

          « C’est pour cette raison que le Français veut voter FN ou PC (en toute logique, hum) »
          En effet, c’est pour goûter deux nouveaux parfum du socialisme décomplexé : L’international socialisme et le national socialisme.

          Miam… :mrgreen:

  14. christophe15

    C’est un cercle vicieux effectivement.
    Actuellement ma boite attend plus de 200k€ de la CAF et un bon paquet de différentes administrations (CG, CD etc…). On sait bien qu’on n’aura rien avant le mois de mars prochain soit un an de retard de paiement au minimum.
    Donc on fait tourner en bourrique les fournisseurs car on privilégie les salaire du personnel, l’ursaff, la tva et autre truc ou un huissier sonne à ta porte très rapidement.

    Donc je comprend bien que certains de nos fournisseurs fassent de même avec les autres etc…
    Quand l’état est omniprésent et même pas foutu de payer ces facture en temps et en heure ça se répercute sur l’ensemble de la société.

  15. Lambda Expression

    Entendu ce matin d’un sénateur bedonnant a l’initiative sur l’idée funeste de taxation de l’économie du partage, du makagagner et toussa : « R&B représente 8% de  »
    Ma première rigolade, la journée commençait bien. Mais put1 ça fait grave peur…..

    1. Higgins

      Il semblerait que Larché veuille taxer au porte-feuille les sénateurs trop souvent absents. La douloureuse pourrait se monter à plus de 4000 euros/mois (au passage, on notera que la sinécure est bonne au palais du Luxembourg).

  16. Lorelei

    On travaille avec quelques mairies et hôpitaux. Les sommes ne dépassent jamais quelques centaines d’euros, il est vrai. Les factures sont payées à 45 jours pour les mairies et 60 jours pour les hôpitaux.
    Quant aux petites entreprises, elles essayent d’être bon payeur avec règlement comptant de plus en plus souvent.
    On a toujours ceux qui se font tirer l’oreille et ce sont toujours les même depuis des années.

  17. kekoresin

    On peut toujours pondre des lois au kilomètre dans ce pays géré comme une zoo en faillite. Le problème c’est qu’il y a une crevasse froide et profonde entre la loi et son application. Si une petite boite décide de réclamer son du par voie légale, le dépôt de bilan sera effectif bien avant qu’un magistrat ait fait un rond de café sur la page de garde du dossier! Quant aux défauts de paiement de l’état ou de l’un de ses innombrables représentants qui méprise l’entreprise par habitude ou par son éducation gauchisante, il n’y a ni responsable, ni coupable à désigner, juste un assemblage de pustules suintantes qui compose un étrange et implacable golem de morve. Nul coup d’épée séculaire ne saurait atteindre ce corps mou qui englue ses victimes qui meurent sans bruit dans ses excrétions nauséabondes. Bon appétit! Apéro!

    1. Caton

      La situation pourrait être plus grave… en Côte d’Ivoire, leurs factures de 2010 n’ayant toujours pas été réglées, les fournisseurs de l’état ont décidé de se passer de sa clientèle… et ont donc été immédiatement arrêtés.

      1. Aristarkke

        Pourtant Peak de la Faribole avait eu l’élégance de lui faire (à la C.Ivoire)remise gracieuse des prêts que la Grance avait consenti à ces planteurs de caféiers et d’ananas. A moins que ce bel et bon argent n’ait servi qu’à payer les factures de 2009???…

  18. Lacoinche

    Actuellement, la France doit trois cent millions à la Suisse pour la rétrocession d’une partie des impôts des frontaliers. Selon les accords signés, cela devait être payé avant le 30 juin 2014!
    C’est chaque année la même chose,et la France ne page, à la fin de l’année que sous la menace.

  19. Calvin

    Lorsque l’Etat ne paye pas un fournisseur privé, il peut se dire que ce dernier aura lui aussi des difficultés à payer ses propres fournisseurs…
    Ben, il suffit à l’Etat de contrôler seulement ceux qu’il ne paye pas pour maximiser ses contrôles et donc ses amendes.
    Ce pays est génial !

  20. RBF

    La France doit 300 millions d’euros à la Suisse (rétrocession d’une partie des salaires des frontaliers) qu’elle aurait dû payer avant le 30 juin, nous sommes le 30 septembre, ça fait déjà 3 mois de retard !

    En 2013, Bercy avait réglé la note juste avant Noël, soit 6 mois de retard. Depuis l’ère socialiste, seule l’année 2014 s’est à peu près bien passée, avec seulement un mois de retard !

      1. Caton

        Pas tout à fait, quand même… Le premier indique que la France doit 300 millions d’impôts, le deuxième parle de la même somme en rétrocession d’impôts et le troisième, toujours la même somme, en rétrocessions de salaires. Au total, la France devrait donc 900 millions à la Suisse. Ou alors certains commentaires sont inexacts?

      2. RBF

        Désolé, mais en semaine je n’ai pas le temps de lire tous les commentaires, travail oblige.

        @Caton => C’est une rétrocession de salaires, pas d’impôts (4.5% des salaires bruts).

  21. Pheldge

    Euh, un peu HS, mais surtout en retard, à cause que rapport à le billet de hier : saveiz-vous que notre brillante et cultivée, chaque fois qu’elle se rend au parlement européen de Strasbourg va jeter une pièce dans le fleuve ? pourquoi me direz-vous? eh bien , Fleur paie le Rhin ! 😀

      1. Pheldge

        Ouais, la Martine, celle qui écrit des poèmes à Manu : « allez pleure pas Manu, tu sais tu m’fais d’la peine, une réforme de perdue c’est dix coquins qui r’viennent ! » 😉

        1. gameover

          Elle a eu une idylle avec Julio Iglesias mais pour des raisons bien compréhensibles elle ne s’est pas mariée avec… à cause du nom de famille de Julio…

          1. Pheldge

            C’est donc en souvenir de Julio , qu’aujourd’hui elle nous entonne : « Manuel ahhhhh …. » de sa voix du Nord , qui vaut de l’or picard !

            NB: mais où est donc l’or picard ? 🙂

              1. Calvin

                Étonnant, ces femmes qui gardent le nom de leur premier mari, même et surtout en remariant.
                Bon, pour Valérie, j’aurais compris qu’elle renonce à porter le nom d’un autre pays…

  22. Val

    Bon je vois que l’état tient son cap , droit vers le mur coco tant vénéré . Prochaine étape après les délais de paiement : il faudra passer à la caisse pour être payé, on connait la musique , tout va bien . On rêverait qu’ils innovent un peu au niveau du scenario , ça devient lassant lassant lassant … pas étonnant que les spectateurs se barrent .

    1. tabbehim

      😀
      si personne ne se fait tuer par H16 avant la fin de la semaine, en lui rappelant que la France doit 300.000.000€ à la suisse pour une raison connue des frontaliers, il nous sortira peut être un billet de fou remplit de LOLcat sur le sujet 😀

        1. tabbehim

          c’est comme la roulette russe, on appuie sur laisser un commentaire, et on regarde qui meurt 😉
          Pour ce qui est de l’article, les retards de paiements des entreprises se font généralement monnaie courante dès que ça touche un abcès étatique 😉
          les meilleurs mauvais payeurs doivent aussi être ceux qui font partie du capitalisme de conivence de nos copain coquin politicard 🙂

    2. Les Charcuteries Olo

      300M ? Qu’ils nous donnent le quart d’une frégate à la place et on en ferait un ferry-boat pour traverser le Léman (parfait aussi pour tirer des feux d’artifices ..)

      Geneve a compris: Impot à la source pour les frontaliers.

  23. hop hup

    La chanteuse Zazie, pseudonyme d’Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes, qui se dit « privilégiée », est prête à aider des réfugiés et demande au président de la République d’ouvrir l’Élysée à des familles en détresse. Un vœu pieux ?

    Dans une interview récente accordée au journal Le Parisien, Zazie demande au président de la République d’accueillir personnellement des migrants, afin de donner l’exemple aux Français.

    Tandis que le journaliste lui demande si elle est prête à recueillir certains réfugiés qui affluent en Europe, à l’image de Charles Aznavour ou encore d’Éric Cantona, la coach de l’émission The Voice répond sans détour : « Bien sûr. » Avant d’enchaîner sur le sujet : « Cette prise de conscience devrait commencer par un réveil des individus. De tout le monde. Le président pourrait prendre deux ailes de son palais et y mettre deux familles. Ça aurait valeur d’exemple. » […]

    Zazie, qui n’a jamais caché ses sympathies pour la gauche française, ne se dit pas pour autant déçue par François Hollande, à qui elle avait donné sa voix en 2012. Elle regrette simplement que la gauche oublie parfois ses valeurs, estimant qu’elle pourrait être « plus sociale ». «J’aurais bien aimé que ce soit Martine Aubry à sa place, reconnaît-elle dans Le Parisien. J’avais voté pour elle à la primaire socialiste. Elle avait un côté maman, proche des gens… »

    pourquoi elle les accueilles pas directement des ses châteaux de de varennes et de le lay que sa famille possède au lieu de demander a d’autres de les héberger hein ?

    encore une scocialiste pur surcre celle la

    1. Val

      @hop hup Martine Aubry : « côté maman, proche des gens » ??!!??? WTF on ne doit pas avoir la même expérience des « mamans » et « des gens » … les mamans que je connais ne carburent pas à l’alcool et je me sens aucunement proche de cette mégère frelatée. A la fois , on ne peut pas demander à Zazie d’avoir inventé le fil à couper les têtes .

    2. Caton

      Pour les châteaux, c’est Varennes, Lays-sur-le-Doubs, et Terrans, il ne faut pas oublier le troisième, c’est le plus beau. Mais le père d’Isabelle n’est pas l’aîné, le baron de Truchys de Varennes c’est l’oncle d’Isabelle, François, qui a épousé Marie-Hélène de Faubournet de Montferrand, et dont le fils, Emmanuel, dirige le groupe Revue Fiduciaire. Donc elle ne peut pas y inviter qui que ce soit.

      1. Lark on the Wing

        La sœur cadette de Léa Salamé, Louma, qui a épousé en juillet 2011 le comte Raphaël de Montferrand, est chargée de la communication à l’Agence France-Muséum.

        Raphaël (de Faubournet) de Montferrand est le fils de l’ambassadeur de France Bernard (de Faubournet) de Montferrand, né le 6 août 1945 à Caudéran (Gironde). Cet énarque du Quai d’Orsay a notamment été ambassadeur à New Dehli, La Haye et Tokyo, ainsi que le conseiller diplomatique du Premier ministre UMP Édouard Balladur (1993-1995) directeur de cabinet du ministre de la Coopération Michel Aurillac (1986-1988). Évidemment membre du Siècle, il préside, depuis 2013, l’influente Société des Cincinnati de France et Platform, le regroupement des Fonds régionaux d’art contemporain (Frac).

        Par sa mère, Catherine Bellet de Tavernost, Raphaël de Montferrand est notamment le neveu de Nicolas de Tavernost, membre du Siècle et président de M6 depuis 2000.

        Small world…

          1. Pheldge

            Non, tu ne t’es pas trompée ! nous allons avec diligence transmettre tes coordonnées et ton acte de contrition spontané à Bercy qui prendra contact avec toi pour le règlement des pénalités diverses. 🙂

  24. Bonsaï

    A Cerf :
    Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un brochet -je répète- c’est enregistré – avec les intérêts qui vont avec !
    Il va sans dire qu’une confortable commission est déjà prévue pour vos bons offices d’intermédiaire.

  25. Bernard

    Il faut prendre exemple sur les banques qui vous débitent un chèque deux jours avant que vous l’aillez signé et qui vous en encaisse un 3 jours après que vous l’aillez posé.

    1. gameover

      Ah un adepte de BM comme si la conjugaison du verbe avoir n’était pas déjà assez épicée.
      Pour ce qui est des chèques, il doit y avoir bien longtemps que vous n’êtes plus bancarisé, il n’y a plus de date de valeur depuis quelques années déjà dans les principales banques…

        1. Bonsaï

          Yep! Calvin, si tu as des attaché-case à faire passer de l’autre du rideau de l’euro, n’hésite pas à me faire un signe discret. J’ai en effet quelques débiteurs et autres galants qui ne demandent qu’à me faire plaisir…

  26. gameover

    HS exclusif :

    La France doit 300 millions de CHF à la Suisse.

    http://www.bilan.ch/thierry-boitelle/questions-fiscales/les-milliards-des-frontaliers-des-impots-convoites

    En théorie les revenus des frontaliers devraient être imposés en Suisse mais suite à un accord qui date de 1973 puis de 1983…etc…, ces revenus sont imposés en France qui reverse 4.5% de la masse salariale à certains cantons suisses.

    EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-EXCLU-

      1. Pheldge
  27. gameover

    HS

    Clin d’oeil : Le mot de passe du réseau WiFi de l’Elysee en clair sur France 3

    http://www.universfreebox.com/article/31719/Clin-d-oeil-Le-mot-de-passe-du-reseau-WiFi-de-l-Elysee-en-clair-sur-France-3

    Ca me rappelle qu’en déplacement chez un client on m’avait donné le mot de passe du wifi de l’entreprise… le client m’indiquant que j’avais même accès à une imprimante wifi.
    Super, en scannant le réseau j’avais même accès à toutes les imprimantes, tables traçantes et aux photocopieurs et à la mémoire des documents scannés et à quelques smartphones et aux racines des serveurs.
    Dans un tel cas il vaut mieux ne rien dire car ça pourrait se retourner contre vous.

    1. Bonsaï

      En fait, tout ce beau monde s’est trompé en répétant une erreur de frappe : en réalité il s’agit de 900 ME que la France nous doit pour l’assurance des frontaliers (intérêts non compris) !

Laisser un commentaire