Valls admet le tabassage fiscal, mais ne compte pas y remédier.

Fin 2013, à l’approche des municipales 2014, on pouvait entendre quelques vagues regrets monter de la part d’un gouvernement qui sentait bien que la populace en avait ras le bonnet rouge des vexations fiscales. Chaque membre du gouvernement avait alors fait assaut d’imagination pour expliquer le besoin, forcément républicain, d’un vrai bon gros consentement à l’impôt. Comme par hasard, à l’approche des régionales 2015, on assiste, pas franchement étonné, au même petit couplet bonimenteur, avec les variations éventuelles du moment.

Et c’est à Valls, le seul Manuel d’un gouvernement d’intellectuels épatants, que revient donc la tâche d’expliquer avec le minimum de componction feinte les conséquences désastreuses des derniers efforts des socialistes pour aspirer l’argent des poches des contribuables. Lors d’un débat organisé par le Club de l’Économie du quotidien Le Monde (ne riez pas — après tout, cette rédaction a bien une page « Idées »), il a clairement convenu que le tabassage sans précédent des contribuables et des entreprises en France a provoqué comme des tensions entre ceux qui donnent, ceux (comme lui) qui distribuent, et ceux (comme lui) qui touchent.

En sabir politicien, cela donne ceci :

« Il y a eu une augmentation de la fiscalité au cours de ces dernières années – je ne parle pas uniquement depuis 2012 – pour les entreprises comme pour les ménages, à peu près équivalents, 20 milliards entre 2010 et 2012, un peu plus de 20 milliards entre 2012 et 2014 qui a, je crois, créé une forme de rupture entre les Français et l’impôt. Je pense que ce choix a pesé lourdement sur l’activité économique […] et ça a été un choc fiscal pour les gens, ce qui explique beaucoup de la rupture entre cet exécutif et d’une manière générale les responsables politiques et les Français. »

Si les élections régionales n’étaient pas aussi proches, si les performances prévisibles du Parti Officiellement Socialiste n’étaient pas si catastrophiques, il va de soi que ce discours n’aurait jamais été tenu. Cependant, ne boudons pas notre plaisir de noter plusieurs éléments importants : d’une part, le premier ministre admet, même si c’est très implicite, que les impôts ont continuellement augmenté, et plus encore que sous Sarkozy dont la liste des créations fiscales était pourtant déjà fort joufflue. Eh oui, le fameux changement fut en fait le passage par la démultipliée fiscale. Et merci François.

gifa panda oh no facepalm

D’autre part, le socialiste actuellement en charge des petits coups de menton admet finalement qu’il y aurait bien un lien entre le fait de cogner comme un sourd sur les contribuables et les entreprises et ne pas avoir, en retour, une activité économique florissante. On pourrait être presqu’ému de voir ainsi les premiers pas tremblotants, mal assurés, et aussi remplis d’espoir que de risque de chute d’un premier ministre dans la découverte de l’économie de base, mais oh là, mollo, ne nous emballons pas ! Tempérons notre émotion en nous rappelant que notre tremblant ami socialiste est encore très loin de la conclusion logique qu’une baisse des impôts pourrait avoir des effets bénéfiques sur l’activité économique. Oui, le signal d’alarme du passage à niveau de la compréhension économique a retenti, la barrière du raisonnement logique s’est lentement abaissée, mais le train de la déduction cartésienne ne passera pas.

valls - les impôts et l'activité économique

Oh, bien sûr, le gouvernement aura beau jeu, à présent qu’il prétend s’être imbibé de réalité économique, de rappeler toutes les belles baisses d’impôts qu’il est en train de négocier aux petits oignons pour certaines catégories de contribuables, pendant qu’en parallèle, les taxations les plus invraisemblables continuent de s’abattre sur le pays, puisqu’après tout, dans le langage de Bercy, une taxe n’est pas un impôt…

Il n’en restera donc pas moins que, oui, enfin, un politicien a avoué avoir commis une petite boulette économique qui est en train de plonger lentement le pays dans le chaos. On pourrait presque se contenter de cet apparent courage si une autre information ne venait pas en collision frontale avec les balbutiements du premier ministre faussement contrit de voir les dégâts que lui et sa clique ont causés.

On apprend en effet que, pendant que Valls tente de calmer les contribuables, les administrations font tout, elles, pour les agacer au plus haut point.

gifa cat facepalm

Bon, bien sûr, ce n’est pas exactement dit comme ça, mais c’est cependant exactement comme ça qu’il faut le comprendre : dans une note interne de la direction départementale des finances publiques des Alpes-Maritimes révélée par France Bleu Azur, il est demandé que les agents aux guichets appliquent quelques méthodes simples toutes destinées à repousser les contribuables hors des guichets et vers les intertubes où, entre deux lolcats, devraient se trouver les renseignements qu’ils étaient venus chercher.

Ainsi, il faudra « limiter très fortement le traitement en direct du contentieux », et renvoyer le contribuable (qui est, pour rappel, le patron, ou, au moins, le client puisque c’est lui qui paye) vers le site officiel. Le but est de bien faire comprendre à ces envahissants mammifères que le traitement de ses ennuyeuses réclamations n’est certainement pas plus rapide lorsqu’il se déplace, au contraire. De la même façon, il faudra « éviter la facilitation de la délivrance des documents papier sans attente », ce qui risquerait de désengorger bêtement les files d’attentes.

Eh oui : le contribuable est un imbécile qui est venu jusqu’au guichet et s’est tapé une attente pour essayer de comprendre quelque chose aux invraisemblables débilités du formulaire mal écrit, confus et rébarbatif que l’administration lui a torché entre deux gueuletons, et ça, ça nous mobilise de l’agent des impôts inutilement, à ne pas aller recouvrir des taxes, à ne pas contrôler ci ou ça. Bref, si on veut tenir l’objectif de supprimer 40% de guichets, il faut bien dégoûter le client du service public. Et en attendant, on fera tout pour augmenter stratosphériquement son impôt-temps, cette taxe ignoble sur la vie que les pauvres paient si cher.

Tout ceci n’a rien d’un hasard.

Lorsque Valls feint de découvrir que les Français croulent sous l’impôt, c’est qu’il sait pertinemment que ce tabassage fiscal est électoralement catastrophique et socialement très dangereux en rapprochant tous les jours un peu plus le pays d’une situation de blocage où les contribuables, exsangues, ne pourront plus payer. Lorsque les trésoreries tentent de diminuer le nombre de leurs guichets, c’est essentiellement parce qu’offrir internet pour seule interface avec des gens réels évite aux agents, en première ligne devant ces contribuables, d’être confrontés à une grogne qui devient de plus en plus physique.

Au vu de ces éléments, il n’y a plus à douter : la France apaisée de François Hollande est une réussite.

hollande ceux qui attendent plus rien

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires255

        1. Black Mamba

          Les Caisses de Retraites, il ne faut pas oublier que les forces vivent payent chèrement pour les retraités qui vivent de plus en plus longtemps…

            1. Black Mamba

              Le souci est que certaines personnes ne cotiseront jamais pour le système et percevront un jour … Et je compte aussi les fonctionnaires qui sont une charge de plus en plus importante, le nombre de ses retraités ex fonctionnaires sont trop lourds pour la société.

              1. Fastnet

                Pour un droit à la retraite identique public/privé !
                Les fonctionnaires ont la sécurité de l’emploi et une retraite sur les six derniers mois de traitement !?
                Avec un avancement automatique sans relation avec les efforts (!) fournis aux cours de la « carrière » !

            2. Aristarkke

              Non, ceux qui meurent à avant l’ âge de la retraite ont cotisé pour rien, sauf éventuellement quelques droits accessoires aux veuves officielles. En acquisition de patrimoine, il en va autrement…

              1. Fastnet

                C’est sûr !
                Mais une retraite par capitalisation/fond de pension ?
                Ces fonds de pensions sont les pires hyènes capitalistes qui provoquent les pires crises !
                Et je n’ai pas envie de retourner travailler parce que mon fond de pension a fait une mauvaise opération !
                J’ai vu comment ça fait avec des amis anglais de mon père !

                1. gameover

                  @ Fastnet : ouais c’est vraiment tropinjuste, les amis anglais de ton père ont fait des mauvais choix mais c’est la faute des autres. Des hyènes capitalistes ? Je suis sûr que tu pourrais être bien pote avec Besancenot.

                  1. Fastnet

                    Pour Besancenot c’est pas du tout ma philo ! Il est postier fonctionnaire ! Quelle horreur !
                    J’ai voté une fois, la première, pour un écolo mais c’était en 1976/78 !

                2. theo31

                  « Ces fonds de pensions sont les pires hyènes capitalistes qui provoquent les pires crises ! »

                  Des noms, des dates, les lieux des batailles et le nombre de morts, juste pour rire !!!!!!!

                  1. Fastnet

                    Je n’ai pas de dates …
                    Mais ces fonds de pensions cherchent a investir dans des entreprises rentables (normal) mais cherchent rendement de 15 à 20 % !
                    Donc opèrent des découpes, des licenciements et assèchent les trésoreries ce qui est un comportement de prédateur (hyène)

                    1. gameover

                      @Fastnet 22h38

                      Tu veux dire que les gens qui gèrent ces entreprises sont bêtes au point de détruire de la valeur ?

                      Ceux qui vendent aux hyènes sont bêtes au point de vendre 50 un truc qui vaut 100 ? Waouh !

                      Et les hyènes à leur tour revendent 200 à des gens très bêtes 200 un truc qui vaut 100. Waouh !

                      Décidément tu viens nous répéter ici les pensées de tes amis socialistes sans même faire un effort de compréhension.

                      Tu seras bienvenu de nous donner des exemples. J’ai hâte de connaître ces bonnes affaires, Je veux en être !

                      Accessoirement, si c’était vraiment le cas, je me demande bien de quel droit tu pourrais interdire à quelqu’un de faire ce qu’il veut avec sa propriété.

                    2. theo31

                      Pourquoi les députés socialistes refusent-ils de cotiser à la retraite par répartition, eux qui pourfendent la finance apatride à tout bout de champ ? Pourquoi la capitalisation est-elle réservée aux gens de l’Etat et pas aux sans dents ?

                  2. TagadaTsoinTsoin

                    Je suis en Australie et je cotise comme tout le monde à un fond de pension privé.

                    L’Australie est un pays faible économiquement et qui ne tient sa survie qu’aux investissements des chinois. Stratégie à court terme et naïve, typiquement australienne (lisez The Lucky Country). Le léger problème c’est que lorsque la Chine bât de l’aile, c’est l’Australie qui plonge (regarder donc l’évolution du taux AUD/EUR pour rire. Enfin pour vous, moi je ne rigole pas de perdre du fric).

                    Donc le mois dernier on a reçu un courrier du fond de pension pour nous expliquer que ceux qui avait mis quelques % de leur retraite dans la case « rapporte beaucoup dans 30 ans mais risque de disparaitre dans 1 ans », ben ils l’ont dans l’os.

                    Voilà. Le système français est peut être pas forcément performant, mais il évite aux octogénaires d’aller faire la plonge dans un restaurant pour se payer une facture d’électricité à la fin du mois…

                    1. Lol. Surtout ce passage « ceux qui avait mis quelques % de leur retraite dans la case « rapporte beaucoup dans 30 ans mais risque de disparaitre dans 1 ans », ben ils l’ont dans l’os » qui semble soigneusement éviter d’évoquer la responsabilité personnelle.

                      À votre tour, je vous conseille « Retraites plombées » de Delaury et Wauters. C’est particulièrement explicite et ça remet bien les idées en place, avec des vrais chiffres et pas des impressions.

                    2. Val

                      @TagadaTsoinTsoin, +1 , sauf que (rien ne) tout nous dit que le système français nous enverra faire la plonge aussi à 80 balais et on aura tellement cotisé pour les babyboomers que nous n’aurons rien pu capitaliser pour nous … bref , en matière de retraite , pas de martingale magique . Ce qui malsain dans notre système est qu’on fait payer Jacques pour assurer les mich*s de Paul . Il est à noter que Paul de la Fonction , lui , a une retraite par capitalisation en prime , Paul sait ce qui est bon pour lui , soyez en sûr

                    3. Aristarkke

                      Si dans un an la France plonge parce que les créanciers qui lui baillent les fonds pour assurer son train de vie vitaminé prennent subitement peur devant sa désinvolture économique, le risque de retrouver des octogénaires faisant la plonge ou mendiant dans les rues ne sera pas nul en dépit du MSGQLMENE, en Australie aussi. Si on part du principe sain que l’on ne peut que redistribuer que ce que l’ on a, évidemment…

                    4. gameover

                      @ TagadaTsoinTsoin 6h54
                      1- Je passe sur le fait que tu souhaiterais que l’état intervienne pour protéger ceux qui prennent des risques.

                      2- « regarder donc l’évolution du taux AUD/EUR pour rire. Enfin pour vous, moi je ne rigole pas de perdre du fric »

                      Si tu perds du fric c’est donc que tu es un travailleur détaché payé en euro. Perso, vu que mon employeur ne voulait pas me payer mon indemnité d’expatriation (90E par jour soit 2700E par mois) en AUD j’avais demandé son indexation sur la parité EUR AUD et j’avais bien fait car ça m ‘a permis de récupérer une bonne quinzaine de % sur la durée de mon détachement, Malgré une très bonne proposition de contrat en local à 6 chiffres et plein d’avantages je ne suis pas resté à cause justement de la dépendance de l’économie (et des prix) aux MP et du socialisme ambiant (Julia à l’époque).

                      Si tu n’as pas prévu d’indexation, tu as fait un mauvais choix, ne te plains pas, c’est ta décision… et retour au point n°1

                      Si tu n’es pas travailleur détaché, alors tu ne perds pas de fric si tu es payé en AUD. Au contraire la variabilité du taux en rendant plus cher les importations ne peut que développer la production locale et c’est sain même si le yoyo depuis quelques années doit être décourageant pour les entrepreneurs locaux.

                    1. gameover

                      @Val
                      Enron n’était pas un fonds de pension. C’est une entreprise qui s’est cassé la gueule comme des dizaines de milliers d’autres sauf que dans ce cas là il y a eu malversations et gros capitalisme de connivence vu que son dirigeant si mes souvenirs sont bons avait dû être secrétaire ou sous-secrétaire à l’énergie et la certification des comptes était bidonnée (Andersen).

                3. Aristarkke

                  Parce qu’avec la SS et consorts, tout baigne dans l’huile dans ce pays??? Là où un euro épargné de force ne donne pas droit à la même retraite suivant les régimes d’un pays pourtant égalitaristes??? Là où des régimes spéciaux permettent de partir plus vite en retraite avec une durée de cotisation moindre et une retraite plus importante??? Là où on renfloue ces régimes de nantis en tapant dans la caisse des régimes des pauvres parce qu’ils sont en apparence mieux fournis en pepètes quoique divisé par le nombre d’ayants droits… Stop ou encore ???

                    1. Aristarkke

                      Vous vous gaussez??? Les régimes spéciaux sont notamment ceux des fonctionnaires et de nombre d’assimilés type SNCF ou RATP. Dans le genre, il y avait aussi autrefois, le régime des mineurs extrêmement avantageux mais pas que pour les mineurs de fonds et de loin!!! Ces régimes sont tellement explosifs que l’ Etat ne provisionne rien dans ses prévisions futures de besoins budgétaires. Alors rêver qu’on étende pareille gabegie à tout le monde, cela révèle surtout la qualité de la moquette fumée. Sympathique pour ceux qui reçoivent, beaucoup moins pour ceux qui cotisent…

                    2. Aristarkke

                      Allez faire un tour sur le blog d’ Eric Verhaeghe et lisez les longs articles consacrés par icelui sur l’ arnaque de la SS depuis sa constitution. Cela ne sera pas du temps perdu. Nota, ces articles sont en ligne avec d’ autres issus d’ autres auteurs, à commencer par Bastiat qui avait deviné ce qui était très probable de survenance lorsque l’ Etat se mêlerait de gérer la prévoyance…

                    3. Pheldge

                      Fastnet, réfléchis un peu renseigne-toi lis un peu, re-réfléchis , en essayant de comprendre et de mettre de côté ces idées toutes faites sur le grand capital international apatride maçonnique et sioniste les méchants, cruels et inhumains fonds de pension ( américains, ça va de soi …) dont le seul but est de piller l’économie ( seule source de leurs odieux profits ) pour ruiner les masses populaires laborieuses et prolétaires, afin d’imposer la dictature du libéralisme sanglant !

                  1. Higgins

                    Un des premiers systèmes de retraite par répartition a été mis en place sous Colbert au profit des marins du Roy. Il prévoyait l’octroi d’une retraite pour ces braves hommes à partir de l’âge de 60 (ou 65) ans. Il avait été établi à partir des tables de mortalité du moment. Il était extrêmement viable car seul 1% de la population concerné atteignait cet âge. Rien à voir avec notre époque où les progrès de la médecine (et du reste) ont fait exploser la durée de vie moyenne. Aucun système par répartition n’est viable à l’aune de ce simple paramètre sauf à ruiner ceux qui l’alimentent.
                    Pour un système par capitalisation (ou assimilé), il est tributaire de la bonne marche de l’économie. Quand celle-ci patine, comme c’est le cas actuellement, ça grippe un peu. Il n’empêche que ce système reste l’aiguillon le plus efficace pour remettre la machine en route. Toute intervention de la puissance étatique a des effets pervers infiniment plus dommageable que les bénéfices attendus.

                    1. gameover

                      La viabilité ou non viabilité vient seulement du calcul actuariel qui devrait moduler les cotisations et le montant des retraites suivant l’espérance de vie.

                      Mais on aurait dû alors dire clairement aux cotisants que leur cotisation aurait dû être multiplié par 9 quand la durée « en retraite » a été multipliée par 9 : 2 ans dans les années 60 et 18 ans maintenant.

                      … et dire aussi que le montant des retraites n’était pas garanti, et là ce sont les gens eux-mêmes qui en aurait conclu que le système n’était pas viable.

          1. René-Pierre Samary

            Il ne passera pas. Le Grand Orient veille. Son Grand Maître, Daniel Keller, en appelle au « Front républicain » en demandant aux « républicains » et aux socialistes de faire barrage au second tour des élections régionales au Front National en sacrifiant leurs « idées » sur l’autel de l’intérêt général.

    1. sam00

      Ah le CICE, c’est magique ce truc!

      Dans la boite où je bosse, ça nous rend 75000€ de crédit d’impôt (ne pas oublier le décalage de tréso que ça implique) … et pendant ce temps, la boite verse 150000€ de taxe sur les salaires …

      Faire simple, c’est pas facile :-/

      1. albundy17

        Les TPE ne disposant pas d’usine juridique pour mettre en place le CICE ont vu leurs taxations diverses augmenter de 28 % en 2014

        1. bulltrap

          Bien vu, le CICE créé de l’emploi, et accessoirement permet de recaser les anciens de Bercy en consultants aidant leurs entreprises clients à palper le CICE via leur réseau.

      2. Deres

        Et comme c’est une avance de trésorerie par une banque, celle-ci se met les intérêts dans la poche. 3% de 75 000 euros, cela fait 2 250 euros sans prendre aucun risque ou presque. Ben oui, son ennemi, c’est la finance !

    2. Deres

      Cela ne compense même pas les hausses tout azimut des années précédentes … Au final, les prélèvements obligatoires augmentent tous les ans. Et la faible croissance française est majoritairement constitué de croissance publique avec souvent une décroissance du privé.

    1. Gerldam

      Je subodore que les deux bouts de phrase n’ont pas été prononcés en même temps. Ou alors, il est encore plus débile que je ne pensais.

      1. Aristarkke

        Quand il entrera dans le néant, il n’y sera pas dépaysé… (librement inspiré de Winston C.)

          1. Aristarkke

            Oui, vous avez raison. Winston, c’est le taxi vide qui s’arrête devant le 10 Downing Street et duquel Clément Attlee descend.

        1. Le Gnôme

          Je crois que c’est de Clemenceau à propos de Félix Faure. Il a dit aussi: Il se voulait César, il a fini Pompé(e).

    2. Deres

      Je rappelle que la slogan de la « France apaisée » de Flamby est un pur plagiat de la « France unie  » de Mitterrand. Tout comme ses « 60 engagements présidentiels » ne sont qu’un remake des « 100 propositions pour la France » de 1981, en en reprenant certaines dans le texte ou presque … Ce type est vraiment au niveau du conseil général de la Corrèze et n’invente strictement rien.

  1. Higgins

    La citation de Normal 1er en fin d’article resume parfaitement le personnage. Dans le Larousse illustré, au mot rien, il y a sa photo afin d’illustrer le concept.

    En ce qui me concerne, vu le tabassage fiscal auquel je suis soumis (pour info, IR multiplié par deux au minimum), j’ai tout mis sur off.

      1. Black Mamba

        Pour moi une baisse de 45% du revenu pour une diminution de 60 % de l’IR …
        Je ne pourrais pas faire mieux

  2. Calvin

    On comprend pourquoi les élus préfèrent diminuer le nombre de contribuables en chargeant plus ceux qui payent : cela fait moins de réclamations.
    D’ailleurs, de fait, ni les pauvres, ni les chômeurs, ni les Jean du Voyage, ni les RSA-istes ne réclament quoi que ce soit.
    La France est apaisée, les banlieues sont apaisées. Ou à peu près.

      1. Calvin

        Moi, quand j’avais écouté Hollande en mai 2012, j’avais entendu : « désormais, la France est à baiser. « 

  3. Aristarkke

    Certes, le raisonnement logique s’ est abaissé à peanuts dans ce gouvernement mais c’est surtout la barrière qui s’est abaisséE puisqu’elle subit cette action elle-même. Merci Mélusine… 😛

  4. Kazar

    Cela nous rappelle qu’il est indispensable de tout faire pour limiter au max le paiement d’impôts et taxes, puisque la seule chose qui les stoppera est l’absence d’argent des autres. De toute façon, de nombreux fonctionnaires s’en fichent, pour eux le contribuable n’est qu’une vache à lait qui justifie leur existence et les fait vivre, évidemment particulièrement dans l’administration des impôts…

    1. Caton

      Voilà. J’attends qu’une trésorerie soit incendiée avec son personnel. Cela ne saurait tarder.

      1. Gerldam

        Cela changera des voitures incendiées par des gens que la police connait mais n’arrête pas pour éviter que le quartier ne s’embrase (jolie formule de journaliste).

      2. Aristarkke

        Ce doit être pour y parer que l’ administration des impôts désire limiter la venue des gentils administrés in situ. Si déjà, il y a de la bronca sur la Côte d’azur peuplée surtout de retraités, qu’est ce que cela va donner dans des départements riches en chances….

    2. Deres

      Pour la n-ième fois, il ne faut pas confondre les fonctionnaires et le système étatiste interventionniste généralisé, succédané français de collectivisation communiste. Les fonctionnaires font normalement au mieux pour leurs petites personnes en s’adaptant aux règles idiotes que le système leur impose. Tout comme le fait chacun des français croulant sous les réglementations et les taxes comportementales, que ce soit les artisans, les taxis ou les poseurs de panneaux photovoltaïques ou d’éoliennes..

      1. Julien

        Ils font tellement au mieux pour les petites personnes que l’absentéisme de la fonction publique explose, particulièrement depuis la fin du jour de carence. Plus de 50% des agents des régions ont eu un arrêt maladie au cours de l’année dernière, à ce stade là c’est de l’art. Au point que dans certaines mairies, ils instaurent même une « prime de présence » pour ceux qui viennent travailler, je crois que c’est ici que l’info avait été relayée.
        Donc non, autant il y a des fonctionnaires à qui on ne peut rien reprocher côté investissement (dans les hopitaux, la police, etc. pas mal de gens ont à peine le temps de prendre des congés), autant dans certaines unités le parasitisme est roi, et j’ose penser que ce phénomène est majoritaire quand je vois combien il est difficile d’aller à un bureau des impôts ou un centre pôle emploi à des heures pourtant raisonnables…

        1. Lorelei

          On devrait envoyer ou la Médecine du Travail ou des inspecteurs du travail dans les administrations. Etre malade ou absent à ce point-là, ce n’est pas normal. Les conditions de travail doivent être intolérables pour avoir un tel absentéisme.

          1. Val

            euuh Lorelei , « Les conditions de travail doivent être intolérables pour avoir un tel absentéisme » : c’est une blague ??? C’est juste le fonctionnement normal des administrations . L’autre jour je discutais avec une aimable petite qui travaille en mairie et qui vient d’avoir un enfant . Le petit avait 3 mois et le lui demande donc si elle a repris le travail . Elle me dit que non qu’elle « prend » 6 mois de congés en plus . Devant ma mine interloquée de turbo libérale n’ayant connu que le privé elle me dit un peu gênée : c’est comme ça , tout le monde fait ça à la mairie … oui tout le monde … sauf …. sauf … bon sauf les clients de ces **$$@@@####

            1. Calvin

              C’est du second degré, lorelei m’a précédé.
              Quoique… je suis sûr que le harcèlement au travail est plus courant dans le public que dans le privé. Mais c’est un autre problème.

            2. Lorelei

              Bien sûr que c’est une plaisanterie et que je ne crois pas un mot de ce que j’écris, mais, sérieusement, si les entreprises privées avaient de tels taux d’absence et de maladie, on en penserait quoi?

              1. Patatrac

                @ Lorelei 15h03
                Lorelei, la réponse est simple : il n’y a pas de taux d’absentéisme comparable dans le privé car les employés du privé sont mus par l’appât du gain, qui comme on le sait, est aussi tueur de bactérie, prévient la grippe, dissipe les idées noires et aide à combattre les accès de déprime. Les fonctionnaires eux, ou plutôt pour certains, ne se soucient que du bien commun, de la chose publique, c’est autrement plus exigeant, plus agressif, cela use les organismes.

              2. Val

                @Lorelei ouf .. j ai eu peur . Pour le privé , c’est comme on dit N/A car un employé faisant cela serait viré assez rapidement …

        2. En fait, plus on descend l’échelon du national vers le local, plus les absences, les petits arrangements et les fumisteries se multiplient. En gros, les grands corps d’Etat se vident au profit des collectivités territoriales, ceux qui y restent bossent plus, ceux qui se retrouvent en région, en département, en mairie bossent de moins en moins.

          1. Deres

            Oui, mais ce n’est pas une question de responsabilité individuel. Mettez un bourreau de travail dans une fonction publique et il sera vite mis au pas. L’avancement se fait à l’ancienneté et pas à la bonne volonté qui n’apporte donc rien personnellement. Et la bonne volonté est « suspecte » donc sanctionné par les supérieurs et les collègues.

            C’est le système qu’il faut réformer, pas les individus qui vivent en son sein.

            1. gameover

              La bonne question Deres est :
              Le gardien d’Auschwitz est-il co-responsable de ce qui se passait dans le camp ?

              1. Pheldge

                L’expérience montre que dans la plupart des cas le petit nouveau en vient rapidement à « faire comme tout le monde » « parce que c’est comme ça », ou encore parce qu’on lui a demandé , ou ordonné … alors ton gardien, au bout de quelques mois, a fini par cesser de se poser des questions et a abdiqué toute volonté propre.
                Et voleurdufeu a très bien résumé la situation.

                1. Bonsaï

                  Pas d’accord, Dans le bon bocal de cornichons, il y a toujours le grain de poivre rare du Sichuan, le clou de girofle de la Réunion et la distinguée feuille de laurier…

        3. theo31

          Désolé, mais dans les hôpitaux et les cliniques, ça glande grave parce qu’organisation pourrie. J’ai attendu 4 heures aux urgences d’une clinique avant qu’on daigne m’examiner pour une entorse avec déchirement osseux et pourtant, il n’y avait pas foule.

          Idem pour une opération d’ongle incarné qui durait moins de 10 minutes : suis passé à 18 heures alors que l’intervention était calée à 14 heures avant d’être mis dehors comme un mal-propre. Et là encore, c’était dans une clinique.

      2. sam00

        Oui, je veux bien vous accorder le fait que tous les fonctionnaires ne sont pas des nuisibles mais il faut aussi savoir nuancer de votre côté.

        Quand un agent envoi des appels de cotisations à un mort, je trouve ça limite. Quand, ne cessant pas les relances et les menaces, la veuve lui indique l’adresse du cimetière et que le même agent envoi les relances au cimetière, je trouve que l’on peut parfaitement admettre que ce personnage est un nuisible, qu’il soit fonctionnaire ou non.

        Quand le contrôleur de la redevance télévisuelle agrafe sa lettre de menace sur ma porte d’appartement, au prétexte qu’il ne m’a pas trouvé pour faire son contrôle, je pense qu’on est plus dans le cas du « fonctionnaires [faisant] normalement au mieux pour leurs petites personnes en s’adaptant aux règles idiotes que le système leur impose » ??

        Quand le komissaire vérificateur de la police des poubelles éventre les sac d’ordure à la recherche d’un déchet non-réglementaire pour ensuite laisser les détritus éparpillés au sol, et coller une amande au propriétaire de du bâtiment comptant 7 appartements, je pense qu’on est loin de l’image d’Épinal du pauvre petit fonctionnaire gentil broyé par le système??

        Certains fonctionnaires font très bien leur travail mais sont hélas peu nombreux. La grande majorité sont aujourd’hui des parasites, voir des nuisibles et les licencier n’auraient aucun impact sur la vie du pays en terme d’administration.
        Et une frange grandissante deviennent peu à peu des petits kapo soucieux de bien faire sentir leur pouvoir.

        1. Bonsaï

          Le problème c’est que la bêtise de même que les tares congénitales sont des caractéristiques qui se répartissent de manière aléatoire dans une population. Enfin pour ce qu’on en sait dans l’état actuel de nos connaissances…

          1. Peste et coryza

            C’est aussi les conséquences du management à la performance… comme quoi cette méthode est vraiment de la m*rde.

            Ben oui, depuis que ça a été mis en place, les primes du fonctionnaire (voir le tableau d’avancement) sont directement impactées par son efficacité.
            Merci le cortinaire Sarkozyste.

            Dans le cas de mon père, c’était de pruner à mort les automobilistes qui téléphonaient en conduisant.
            Progression de 110% par gendarme exigée par le colonel, peloton de 10 gendarmes, 1100% effectuées. Mission accomplie, le colonel les a laissé tranquilles.

            Les agents de recouvrement du trésor public ont leurs primes impactées par le nombre et le montant du pognon qu’ils arrivent à récolter, voilà pourquoi ils harcèlent les morts.

                1. Peste et coryza

                  @gameover
                  Non, c’était 110% demandé, ils ont fait 1100%.
                  Pour faire simple et compréhensible, on leur a demandé d’en choper 11, ils en ont chopé 110…
                  La gendarmerie sait être efficace.

                  Ironie de l’histoire, les BRI ont été quasi toutes supprimées en France faute de budget pour l’entretien des véhicules…

                2. Pheldge

                  Et il postule comme Maître de Conférence … Il me rappelle un copain géologue post-doc comme qu’il disait qui tenait des propos du même Achab bis 🙂

              1. Patatrac

                Vous n’y êtes pas Deres, P&C indiquait subtilement qu’en France, tout est 10 fois mieux. Better, bigger, faster et pas cheaper

                  1. Patatrac

                    Sapristi… je ne pouvais croire qu’en un trait d’humour au troisième degré sur l’échelle de Calvin.. Bon…

                    1. gameover

                      Patatrac, c’était pas évident (l’humour) et surtout je doute que les flics essaient de faire 10 fois plus que ce qu’on leur demande… vu qu’ils sont en première ligne… mais dans d’autres domaines pour d’autres fonctionnaires c’est possible 😀

                    2. Peste et coryza

                      @Game over
                      1 : c’est pas la police, c’est la gendarmerie. Question qualité des personnels, c’est pas pareil.
                      2 : c’est un effet combo sur les commerciaux, notamment : tu les chopes pour la vitesse avec le radar mobile ou la voiture banalisée, et tu les prunes pour le portable.
                      3 : une jolie prime à 4 chiffres en cas de succès + les félicitations de la hiérarchie. Être dans les bonnes grâces des huiles aide à avancer sa carrière, mon paternel voulait prendre son galon sans avoir à (encore) déménager. Ce qui a été, et en plus il a fini par obtenir un commandement.

            1. theo31

              Le culte de la performance est le corollaire obligé de la sous-productivité chronique du secteur communiste.

              Quant aux morts, j’en connais 43 qui vont recevoir leur appel de versement de TVA sur leurs sépultures et des taxes sur leur succession.

              1. Scarlet Pimpernel

                et s’il s’agissait d’un couple, les joies des comorientes…. et je ne parle pas de Moroni….

  5. figarocifigarola

    Chers tous et chers suiveurs fideles de ce blog rafraichissant je voulais poser une simple question aux erudits que vous etes. N’y a-t-il a vos yeux vraiment aucun parti meme infinitesimal qui reprenne a leur programme les theses si cherement evoquees ici du « moins d’etat-foutez-nous la paix »
    Ps : pardon pour les accents. Smartphone 1.0…

    1. Deres

      La dernière fois que des libéraux ont collaborés avec la droite pour la faire gagner, Madelin est entré au gouvernement. Mais il a démissionné trois mois après quand on lui a expliqué que le programme llibéral, c’était juste pour les élections et que maintenant aux manettes il fallait faire dans l’interventionnisme systématique comme d’habitude.

      1. Duff

        oui mais non. Madelin en 95 a soutenu un Chirac avec un programme étatiste 100% pur jus socialiste. Il a certes été cohérent en démissionnant mais il pouvait largement se douter avant de la suite inéluctable. En 1986 quand la droite un poil plus libérale (faut voir après quoi elle arrivait au pouvoir, les nationalisations du « changer la vie » via un collectivisme zélé de 1981) Madelin en jeune loup ambitieux et carriériste s’était prêté avec un certain talent aux ignominies qu’un pouvoir dirigiste et paternaliste peut exiger. Je le préfère nettement plus depuis qu’il a recouvré sa liberté de ton et d’analyse comme tous les mardis matin sur BFMB.

        1. Duff

          Vous connaissiez 1984, n’oubliez pas le libéral de 1986 qui veut aider les journalistes français ainsi que madame Michu qui pourra interroger tous les 578 derniers prix Nobel de Physique pour se faire confirmer que le nuage s’est naturellement désagrégé en tentant de franchir le Rhin. Autre époque, autre mœurs me diront certains. Peut être…

  6. Pere Collateur

    Je me demande ce que ca va être quand ils commenceront à avoir une vague idée de ce qu’est la courbe de Laffer?

    Et il est très probable que si jamais ils captent à quel point les gens sont passé en mode économie de guerre, on ait quelques bulbes socialistes qui fassent un gros « Pouf »…

    1. Calvin

      Quand ils apprendront qu’il y a une courbe de Laffer, Hollande promettra qu’il l’inversera !!

      1. Deres

        C’est ce qu’ils sont en train de faire en réalité. La position du point haut de la courbe de Laffer dépend fortement du montant des sanctions et des chances de se faire prendre comme le montre beaucoup d’études théoriques. Donc ils continuent à augmenter les impôts tout en luttant encore plus intensivement contre la fraude et l’optimisation fiscale. En particulier en luttant contre l’utilisation du cash, en rapatriant de force l’ragent à l’étranger et en assommant toutes les niches fiscales non utilisés par les politiques (qui n’ont plus d’enfants à charge par exemple amis beaucoup d’immobilier…)

        La suite logique est de lutter contre les tentatives de décroissance. Il faut s’attendre à de gros contrôle fiscaux et des mesures de rétorsion en cas de diminution de son activité. Le fisc considérera bientôt que cela cache nécessairement une fraude quelque part avec un retournement classique de la charge de la preuve.

    2. Higgins

      Je pense qu’ils savent très bien ce qu’est cette courbe mais leur logiciel interne les rend incapable de l’appréhender et d’en voir les conséquences.

  7. Caton

    Le budget 2016 c’est aussi 24 miliards de taxes et impôts de plus qu’en 2015. Manolita ne fera pas rien, il va empirer les choses. Comme d’habitude.

    1. Aristarkke

      En fait, ils ont baissé le pourcentage de la hausse pour hausser la baisse du restadepensé des contribuables afin qu’ils soient délivrés de la tentation de le consommer à leur manière…

    2. Deres

      Oui et comme ils prévoient 1.5% de croissance, cette hausse de 1% des prélèvements sera présenté comme une baisse en volume historique alors qu’elle sera négligeable (quelques point de %) devant les hausse en volume supérieure à 1% des 5 années précédentes …

    3. Scarlet Pimpernel

      A propos de Valls :

      « Tes discours, jeune homme, ressemblent aux cyprès ; ils sont grands et élevés, mais ne portent pas de fruits »

      sinon taxatoires….

      1. Val

        @hb variante sur le même thème , mt 7:17 « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. »

          1. Pheldge

            « le Grec était bien antérieur… » et dire que quand je l’appelle « le vieux fossile en bullant » , il trouve que j’exagère !

            1. Aristarkke

              Il dit simplement que tu le suis de près comme la mort suit le cavalier blême (Apocalypse ou Révélation 6:8)

              1. Pheldge

                Ton l’amour il suit le cavalier bleu ? c’est ça que t’essaye de nous faire comprendre , entre deux sanglots , ahhh mon pauvre ! et tu ignorais ton infortune ? que sa révélation elle t’a presque causé une crise d’apoclyplexie ? ahhh mon pauvre vieux !
                Faut te faire une raie zon ! ( comme la prix du même métal )
                Ahhh et dire que tu le traitais comme un ami, ce perfide soudard briseur de ménage … 😀

                1. Scarlet Pimpernel

                  Attends un peu, Pheldge, le Maure de Venise, c’est toi ou à peu près… si je dois pécho une Desdémone, ce sera la tienne !

                  1. Bonsaï

                    Ouh! là, ça craint.
                    Ces gentilshommes des Isles sont-ils bien formés au duel à la régulière ? Car la seule joute verbale serait dans ce cas extrême comprise comme un affront envers la dame…

                  2. Pheldge

                    Quand je mourirai , ce sera assis , et même qu’on m’appellera le maure mort assis … ( version musicale , le maure mort en si etc … avec la version menuisier et la scie -chien fidèle, en passant- und so Werther comme qui disent les teutons 😀

      2. theo31

        « Dans la maison du peuple communiste, toutes les briques sont égales, mais celles qui sont en dessous doivent supporter le poids de celles qui sont au-dessus »

        M. Boulgakov

  8. Calvin

    Jamais Valls n’acceptera d’admettre qu’il s’est planté. Et ce n’est pas un procès d’intention, c’est de la pure logique : il n’y a rien qui diffère fondamentalement Manuel des autres débiles socialistes, absolument rien. Son aveuglement militant l’empêche de voir la réalité, comme un communiste refuserait de voir que son parti est fondamentalement le même que celui qui figea la Russie dans la pénurie ou le Venezuela dans la merde.
    — petit détournement de la pensée du Maître (que son Nom soit sanctifié et que son Règne vienne) —

    1. Peste et coryza

      Maxime de tout politicien :
      « si j’ai fait une clownerie, la dernière chose que je ferai est de l’admettre » !

        1. Pheldge

          C’est une légende cette histoire de filouterie : il nous l’a dit , en nous regardant droit dans les yeux, qu’il n’avait pas de compte en suisse .
          C’est encore un coup de Sarkozy qui avec son argent de Kadhafi a sournoisement ouvert un compte bien garni avec la complicité de l’ex Mme Cahuzac. Voilà la vérité qu’on nous cache ! farpaitement 🙂

      1. Val

        @seldoon euuh justement ils ont tout du socialisme , c’est bien la seule chose sur laquelle ils n’auront pas menti.

  9. Olivier Vitri

    Excellent billet. Quant à la note (tordante) aux ponctionnaires des impôts occasionnant «(…) la suppression de 40 % des agents d’accueil, pour faire des économies» : c’est déjà ça de gagné. De quoi se plaint-on ici ? Certes, suppression en frontal seulement. Le Choc de complications va-t-il les recycler au Webmastering ?
    Et se déplacer aux impôts ? Mais diantre, pourquoi faire ? Constater les ravages de la neurasthénie ? Votre temps ne vaut-il pas plus cher ?
    Je n’ai pas mis les pieds dans l’un de ce beaux lieux depuis au moins 10 ans, mais me souviens parfaitement du dernier entretien pour une négociation de délai de versement d’un reliquat de TVA (la C.A. Douze); tout ce que j’avais obtenu du camarade-agent fut «les Services de l’État ne sont pas vot’ banquier».

    Ah. Make my day Comrade.

    1. Caton

      Il y a environ trois mois j’ai constaté que le deuxième tiers n’avait pas été imputé correctement, et le fist exigeait donc que je le paie une deuxième fois — plus 10%. Le ponctionnaire a bien admis l’erreur mais pas que je ne paie pas ces sommes indues : « vous gagnez plus que moi, vous avez les moyens de payer. On vous remboursera. »
      J’avais le miel, les quatre piquets, la corde, mais impossible de trouver une fourmilière…

        1. Peste et coryza

          Pourtant, ce n’est pas ce qui manque en Foret de fontainebleau…
          Il y a même les grandes rousses à acide formique.

          1. Caton

            Trop loin de la trésorerie. Les vapeurs de diesel dans le coffre rendraient le ponctionnaire impropre à la consommation par les fourmis.

      1. gameover

        C’est marrant cette habitude des gens des impôts de comparer la situation des contribuables et la leur propre. Ca me rappelle un huissier du trésor il y a quelques années avant 2000. Je n’avais pas déclaré les plus values sur une vente d’une société (à des suisses déjà…) et je devais quelques dizaines de milliers de francs au fisc.
        Devant son insistance à vouloir m’envoyer un camion pour me saisir je lui ai dit que je réglerai la taxe le mois prochain, chose qu’il devait entendre souvent, mais j’étais sérieux.

        – M’enfin, si vous pouvez régler le mois prochain, c’est que vous avez l’argent et vous pouvez donc régler maintenant.
        – Euh, non, votre taxe là ce n’est qu’à peine la moitié de ma paie
        – (incrédule) Mais bien sûr, si votre patron embauche, appelez moi

        Quel con, il a fallu que je lui montre ma feuille de paie et je vous passe tous les poncifs.

        1. albundy17

          Cette année, ma belle doche s’est vu proposer par son CDI de vendre sa maison pour payer les impôts locaux, maison désormais trop grande pour elle vu que ces 5 gosses n’y habitent plus.

          1. Pheldge

            Comment ? une « maison désormais trop grande pour elle » ? mais vite, qu’on lui envoie illico, une famille de réfugiés climatiques fuyant le méchant islamisme de là bas gentils migrants ! Cette ignoble égoïste ne doit plus rester seule un jour de plus !

          2. Calvin

            Oui mais ça c’était avant la crise des migrants. Désormais, ils conseillent d’héberger des Inconnus quand la maison est trop grande.

              1. Scarlet Pimpernel

                Calvin, en général, grille les autres, n’est-ce pas ? ayons une pensée pour Servet….

  10. Aristarkke

    Il fut un temps que les moins de cinquante cinq ans n’ont pu connaître où le Président de la République avait pour fonction principale d’ inaugurer les chrysanthèmes… Ce matin, Peak de la Faribole renoue avec cette auguste occupation essentielle dans ses prérogatives. Il est vrai que la Grance est apaisée et abaisséE (comme la barrière)…

      1. Pheldge

        Justement y’a pas de problème , grâce à Najat, il y a crise en thème latin ,crise en thème grec, crise en thème allemand … 🙂

    1. Scarlet Pimpernel

      Je me suis littéralement forcé pour écouter son oraison de mauvais prêtre, qualifiée naturellement « hommage républicain » : mais ce ton laïcard, geignard, genre chrétien de gauche, insupportable… le vide des lieux communs les plus éculés… les mots les plus creux, les plus dépourvus de sens… Minable, incroyablement… on était loin, à des années-lumière, de Bossuet… Espère-t-il vraiment remonter dans les sondages avec des exhibitions aussi pitoyables ?

  11. Le Gnôme

    Je n’utilise plus que le tube pour mes relations avec les impôts, et je trouve que ça se passe bien. Le dernier coup, il m’avait collé la taxe télé alors que je n’ai plus cet instrument diabolique depuis 1978. Une réclamation internet, une réponse prompte, et un remboursement rapide. Rien à dire.

    Et dans les affaires, j’ai toujours préféré avoir affaire aux impôts qu’à l’URSSAF. Ces derniers étaient complètement à l’ouest. Vous me direz que j’ai peut être eu de la chance.

    1. Gerldam

      Je confirme: on obtient un assez bon service via internet des impôts. Ils vont même parfois jusqu’à vous donner leur numéro de téléphone direct dans un mail. Comme ils sont au chaud dans leurs bureaux bien loin des « clients » venus réclamer, souvent bruyammment, ils vous expliquent poliement, soit que vous vous êts trompé, soit l’inverse. La dernière fois, j’en fus stupéfait: après m’avoir dir que je faisais erreur (réflexe pavlovien, il a admis, après un temps de réflexion que..euh, ben non, en fait c’était eux (jamais moi) et que je devais payer le montant que j’avais calculé.

    2. Olivier Vitri

      Je plussoie. J’ai mis 2 ans à faire comprendre à l’URSS des Affaires Familiales que le compte qu’ils s’acharnaient à pomper était clôturé. Le tout fut largement agrémenté de mises en demeure en bonne et dure forme, prunes vexatoires à l’appui (avec courriers de demandes de remise gracieuse à au moins 4 reprises… moui, peut être plus — j’ai stoppé le body count à un moment donné).

  12. Infraniouzes

    Pourquoi s’affoler chers amis ? Les socialo-communistes vont céder la place pour la bonne raison qu’il n’y aura bientôt plus d’argent à distribuer, la seule chose qu’ils savent faire (mal). Le malheur c’est que, quand les caisses seront de nouveau pleines grâce à la méchante droite libérale, ils vont revenir au galop pour distribuer l’argent des autres avec la maestria qu’on leur connait. Ainsi va la vie….

    1. Val

      @Infraniouzes  » à la méchante droite libérale » ?? : où ça la méchante droite libérale ? j’ai dû rater qq chose , Margaret et revenue des morts réincarnée en qqn de chez nous ??

      1. bob razovski

        oui, en effet, çéoudonc la « droite libérale » ?

        Je dirais plutôt « les socialo-communistes vont céder la place aux socialo-conservateurs, voire pourquoi pas aux socialo-nationalistes…  » Mais de Libéraux, il n’est point question.

        1. Samuel Grubert

          Objection votre Honneur..!!!. On dit ‘national socialiste’, et, comme les deux autres partis, il leur faut une belle armee de fonctionnaires…

    1. Deres

      Non, c’est juste que si la croissance revient, du pognon frais en plus arrivera naturellement dans les caisses sans même augmenter les impôts. C’est ce qu’ils ont faut pendant toutes les 30 glorieuses. Il n’y a qu’à distribuer le surplus. D’ailleurs, vu les augmentations d’impôts de ces dernières années, si la croissance revient par miracle, les prélèvements vont exploser, par exemple avec la valeur importante de l’impôts sur les bénéfices des sociétés. Ce genre d’impôt n’est pas proportionnel du tout à l’activité.

        1. Deres

          1% de prévu cette année juste avec la baisse de l’essence, de l’euro, des taux d’intérêts et tous les contrats juteux avec les pays du Golfe qui achète notre soutien pour massacrer tranquillement en Syrie et au Yémen. Il faut leur reconnaître que ce sont de bons VRP, notre moralité étant vendu à bon prix, le prix du sang des autres.

  13. Olivier Vitri

    [A notre aimable hôte : dès qu’un post inclue le mot «PS», le commentaire est soumis à modération ?]

              1. Scarlet Pimpernel

                Remarque, dans « Sylvain et Sylvette », le renard a déjà traité le sanglier d’ongulé…. c’est de ton âge…

                  1. Scarlet Pimpernel

                    Farpaitement ! j’adore aussi Bob et Bobette, Jo Zette et Jocko, Qujcke et Flupke, un tropisme belgicain, quoi…

      1. Olivier Vitri

        Simple stagiaire… inclut aurait été plus mieux en effet… Mince : pas d’édition possible chez Hashtable… posté, c’est gravé !

      1. Pheldge

        Ô patron vénérien euh véner vénéré , à propos de quomodo et tout ça, j’ai purgé mon penne, ou bien j’ai droit à une petite prolongation de derrière les faggots ? 😀
        Ou peut-être faut-il faire intervenir le plombier grec, pour me faire une réparation de conduite …

            1. Bonsaï

              C’est qui ce nouveau dieu égyptien Akismet ? Ce serait donc le copain de Spam ?
              Moi qui pensais qu’il n’y avait qu’un seul boss ici, le Boss !

      2. Olivier Vitri

        Décidément, je suis en petite forme aujourd’hui… réception récente de la taxe foncière certainement…

  14. gameover

    On en parlait hier… les communes qui paient pour les communes endettées.
    Un article du Figaro qui montrent que le mariage des régions suit le même chemin.

     » Dans plusieurs cas, la fusion des régions va revenir à «marier» une collectivité à l’endettement modéré à une autre où la dette explose. Et ce ne sera pas à l’avantage de la plus vertueuse des deux.

    Accessoirement il y a une infographie avec l’endettement des régions and the winners are… Paris (141%) et Lille (128%)

    Midi-Pyrénées va passer de 28% à 70% après son mariage avec Languedoc Roussillon. Lien suit.

      1. Pere Collateur

        A l’est ca a pas mal déconné aussi: Même la sage Alsace a chié de la dette comme un gros pachyderme incontinent… Je comprend mieux pourquoi les champenois ralent…

  15. carpe diem

    Ce que je trouve particulièrement pervers et qui présente un effet dévastateur dans la population, c’est l’augmentation cachée. Dans ma commune, on se glorifie de n’avoir pas augmenté le taux des taxes locales, mais oh surprise! oh bande d’enfoirés! on m’a collé 200 euros de plus sur ma taxe d’habitation. Motif, nous sommes deux avec un tout petit salaire et les seuils de plafonnement ont été changés. Pareil pour le petit grand père d’a côté, au moins 300 euros de plus : on lui a tout bonnement sucré la demi part supplémentaire de veuf, il a une toute petite retraite et saura voter comme il se doit. J’en passe et des meilleures. Le plus dur à avaler, c’est que des abrutis puissent penser que nous sommes assez cons pour ne rien remarquer, c’est une humiliation permanente qui fait monter la grogne de façon significative chez les gens que je côtoie.

    1. Aristarkke

      En attendant, la médiathèque de Beaurepaire est en carafe. Voilà-t-y-pas que le financement de cette petite folie (budget de construction de 4,4M€- terrain gratos fourni par la commune) a été jugé hors de proportion avec les capacités financières de la communauté de communes du coin, notamment en regard de son endettement actuel. Idem pour le budget de fonctionnement où le nombre de personnels n’était pas négligeable. Les comptables aigris sont contre la Kultur et la propagation de la Lectur que les représentants des zelus entendaient favoriser (sans rire)…
      On dirait que les déboires d’Aurignac commencent à effrayer les zélus avec ces bruits d’ aiguisement qui courent les campagnes…

  16. carpe diem

    Totalement hors sujet : je viens de faire établir une carte grise à mon nom. sur le formulaire on me demande si je suis d’accord pour que mes données email, téléphone et autres soient transmises à des organisme divers et variés. Conclusion : ils vendent les fichiers et se font du fric avec notre vie privée. J’ai coché « non » est-il besoin de vous le préciser?

    1. gameover

      Oui depuis la LOPPSI en 2011 l’état vend ces données mais uniquement quand ça sert à faire de la prospection.
      Ce fichier était à disposition gratuitement jusqu’à maintenant (je l’utilise) pour faire matcher le numéro d’immatriculation et les caractéristiques du véhicule (type exact, mais pas d’autres mentions) et c’est intéressant pour non seulement les vendeurs de pièces sur internet (oscaro) mais aussi pour le particulier car ça évite des erreurs de commande…
      … mais ça ne va pas durer car l’état veut même vendre ces données.

      http://www.nextinpact.com/news/90671-l-etat-veut-monetiser-davantage-fichier-cartes-grises.htm

    2. Peste et coryza

      Dis leur d’aller se faire voir chez les grecs.
      De toute façon, ils les ont déjà… mais ça les force au moins à travailler un peu pour les obtenir.

    3. Taisson

      @carpe diem,
      Pour continuer dans le H.S., Le fait que l’on nous demande notre accord pour l’utilisation des données « carte grise » me semble plutôt un progrès. En effet, j’ai remarqué qu’à chaque nouvelle immatriculation, je reçoit par courrier nominatif des publicités de diverses marques d’autos !!
      Et tout ça depuis des lustres, en tout cas, déjà bien avant que l’informatique ait atteint le niveau actuel…Je pense que les fichiers sont vendus depuis toujours aux professionnels de l’auto, et qu’aujourd’hui, l’administration cherche simplement des « clients » supplémentaires….Quand à la vie privée, pour l’état ce n’était déjà pas essentiel, mais c’est devenu quasiment une déviance perverse pour le monde socialiste…!! J’ai bien peur que la case à cocher ne soit qu’un leurre.

  17. LaVitreCassée

    Bon article, comme toujours…

    Je m’autorise un hs sur « l’affaire » Philippe Verdier, puisque le Mr est en procédure de licenciement :

    http://www.ozap.com/actu/france-2-philippe-verdier-en-procedure-de-licenciement/481118

    M’est avis que la nomination (récente) de Stéphane Sibon ( petit « ayatollah » écolo et accessoirement ancien conseillé de Cécile Duflot ^^) n’y est pas étrangère…

    http://www.lexpress.fr/actualite/medias/stephane-sitbon-une-eminence-pas-tres-cathodique_1689927.html

    Pas très « Charlie » tout ça !!!

    1. bob razovski

      Un commentaire vaut son pesant de stupidité, relevé à la suite :

      la liberté d’expression ce n’est ni « dire n’importe quoi parce que l’on peut » ni « dire le contraire des gens qui ont la connaissance ».

      C’est beau, c’est beau ! Dire qu’il doit y avoir quelqu’un derrière cette phrase…

      1. Aristarkke

        Trop de liberté tue la liberté, c’est bien connu… Supprimons la puisque certains risquent d’en faire mauvais usage…

  18. Val

    Ce qui m’a fait le plus hurler dans l’intervention de Valls c’est ce qui a suivi :
    « Interrogé pour savoir s’il le referait de la même manière, le premier ministre a répondu: «Ah non, bien évidemment». » (figaro)
    Pour moi c’est ça le pire , ces con***ds font des sal***eries au kilomètre et en plus ils s’excusent . C’est le salopard qui vient voler la grand mère en lui cramant les doigts de pieds et qui dit « pardon mamie, désolé , je ne savais pas que tu avais la plante des pieds si sensible, la prochaine fois je ferai autrement juré  » . Ils sont à vomir.

      1. Peste et coryza

        Pour démissionner ou admettre ses fautes, il faut avoir un soupçon d’honneur. Valls montre qu’il n’en a pas.

          1. Peste et coryza

            Quoi ? J’ai reconnu que je suis un buse en maths, je n’ai jamais aimé ça… et je ne connais rien au droit.
            Je n’ai réalisé l’utilité de la trigonométrie que lorsque j’étais plombier, et celle du calcul matriciel que lorsque j’ai eu à faire des ACP.
            Et à 20 ans, je trouvais que les idées de Besançenot étaient pertinentes. J’ai même voté Ségo à la présidentielle…

            Mais je travaille à m’améliorer…

            1. Val

              Woula P&C , ça , c’est un parcours pas commun ! Chapeau bas , Go tu devrais faire gaffe à tes fe**es , ce gaillard a un sacré potentiel et je pense ce que je dis

                  1. gameover

                    @ HB
                    Il y a 2 façons de lire mon commentaire et tu choisis la pessimiste. On peut aussi y voir de l’espoir en pensant que ça pourrait être pire 😀

                    1. Pheldge

                      Ah, tu fais donc tienne, cette maxime de Nigo 1er : « c’est moins mal que si c’était pire ! » 🙂

                1. Val

                  @Go comme dirait l’autre : excusez le il est comme d’habitude 😉
                  bon c’est comme ça qu’on t’aime

              1. Beldchamps

                T’inquiète P&C, j’en connais ici (dont quelques ténors …) qui étaient de gauche dans leur jeunesse, au moins tu connais leur mode de pensée, peut-être la littérature associée, contrairement à moi qui n’ai jamais ouvert un bouquin de Marx.

                  1. Beldchamps

                    Non, j’ai de la mémoire pour 2 repentis qui se reconnaîtront. Je ne fais pas dans la délation.

                    1. Scarlet Pimpernel

                      Qui n’est pas communiste à 20 ans n’a pas de coeur,
                      Qui l’est encore à 40 n’a pas de tête….

                      Dans mon cas personnel, tradition familiale et toussa, je me sentais à gauche à 17 ans… à 19, j’étais à Occident, comme « Mado » : des lectures, des rencontres… et à 60 largement passés, je n’ai pas honte du jeune homme que je fus…

                    2. Peste et coryza

                      @GO
                      Tu me détestes ou quoi ?

                      Tu en veux une autre : j’ai appris à parler anglais… lors d’une mission en Hongrie !
                      En 4 mois, j’ai fait plus de progrès que dans toute ma scolarité.

                      @HB
                      N’oubliez que je suis dans la recherche publique. Ne pas être socialo dans ce milieu, ça peut tuer ta carrière si ça se sait. C’est pour ça que tout le monde cache ses allégeances réelles, et ne les révèle que une fois devenu fonctionnaire titulaire.
                      Et encore, c’est la science. En humanités, c’est bien pire.

                    3. gameover

                      @ P&C

                      « j’ai appris à parler anglais… lors d’une mission en Hongrie !
                      En 4 mois, j’ai fait plus de progrès que dans toute ma scolarité.

                      Le problème c’est que tu n’as même pas compris pourquoi tu as fait ces progrès et c’est cela que je trouve affligeant chez toi : tes capacités d’analyse.

                  2. Pheldge

                    Je pense m’être à plusieurs reprises, vanté de mon passage à la fête de l’Huma … à 13 ans, collégien sagement accompagné par de jeunes profs idéalistes des années 70 …

  19. akaLeLoup

    Pas d’accord avec toi sur le sujet de la direction départementale des finances publiques des Alpes Maritimes, visant à rediriger les contribuables vers les services internet :
    1) C’est ce que font toutes les boîtes privées, pour faire des économies et parfois même améliorer l’expérience client
    2) Si ça permet effectivement de faire des économies, je ne vois pas bien comment on (et surtout toi) pourrait être contre !

    Il y a certes des limites potentielles :
    – contribuables dissuadés à tort, pour des démarches qui ne peuvent se faire que sur place (-> situation pire qu’avant)
    – baisse de la fréquentation pas suivie d’économies réelles ou d’augmentation de la qualité du service
    – processus internet mal foutus, qui deviennent plus compliqués que la version in situ

    Mais ce n’est pas parce qu’il y a un risque d’EXECUTION ou un risque d’absence d’économie qu’on doit rejeter le principe à mon sens.

    Bref, je trouve l’approche très bien, faut juste être vigilant sur la manière et sur les résultats. S’agissant de l’Etat, effectivement il y a de quoi s’inquiéter 😉

    Par ailleurs, cet article illustre un autre truc intéressant : la lenteur de l’Etat pour procéder à des économies liées au progrès technologique. En effet, pourquoi diable n’est-ce pas fait partout, sur tout le territoire, depuis longtemps, et sur tout le périmètre étatique ? Les sites impots.gouv.fr, ameli, et autres CAF existent depuis belle lurette, ce n’est que maintenant qu’ils comptent faire des économies ?

    Ceci permet de reposer cette éternelle question : eu égard aux progrès technologiques foudroyants arrivés depuis 50 ans, pourquoi la dépense publique ne baisse-t-elle pas drastiquement (hors redistribution) ? Je crois que l’article donne une partie de la réponse.

    1. « 2) Si ça permet effectivement de faire des économies, je ne vois pas bien comment on (et surtout toi) pourrait être contre ! »
      Personne n’est contre les économies, et surtout ici.
      En revanche, pour un service public, la façon de procéder est honteuse. On ne doit pas décourager les contribuables une fois qu’ils sont arrivés, mais bien tout faire pour qu’ils ne viennent pas en premier lieu. Encore une fois, ils ont inversé la charrue et les bœufs. Comme tu le dis :

      « limites potentielles : – contribuables dissuadés à tort, pour des démarches qui ne peuvent se faire que sur place (-> situation pire qu’avant) – baisse de la fréquentation pas suivie d’économies réelles ou d’augmentation de la qualité du service – processus internet mal foutus, qui deviennent plus compliqués que la version in situ »
      Or, regardons froidement : contribuables dissuadés à tort, c’est une évidence que ça va arriver. Pas d’économies réelles : guess what ? … Processus internets mal foutus ? Non, impossible. Ahem.

    2. deres

      Les fonctionnaires sont employés à vie et ont un corps d’appartenance empêchant tout mouvement (et les syndicats gardent jalousement les quelques portes). Donc quand un technologie rend un métier inutile, il faut environ quarante ans pour que le dernier fonctionnaire de ce corps parte à la retraite … Et pendant ce temps là, il faut embaucher de nouveau fonctionnaire qui maîtrise les métiers associés à la nouvelle technologie. Quand à ceux devenus inutiles, ils se créent spontanément du travail par simple application de la Loi de Parkinson.

  20. gameover

    HS
    h16 je ne sais pas si tu as écouté la dernière interview sur Thinkerview des journalistes qui ont fait l’enquête sur le Crédit Mutuel mais l’interviewer est affligeant et je trouve malheureux que ton logo soit en tête de l’émission.

      1. Val

        @Pierre , ouaip , et pendant ce temps la , la prof d’anglais de ma fille (jugée par la prof en question -à tort- billingue) a une classe indifférenciée, la prof leur a dit qu’elle ne jugera pas en fonction du niveau mais de la progression …….. bienvenue dans le monde égalitaire de papa staline . Bientôt la même en maths ??? bientôt la prime à la nullité

        1. Peste et coryza

          Il y a encore des filtres :
          – fin de 1ere année de fac (50% d’écrémage tout de même !)
          – prépas
          – concours médecine

          Toute cette histoire est comme les notations à points rouges ou verts.
          Au bout du compte, le couperet tombe, et on dira aux chers élèves. « Vous valez ça… et ça, c’est insuffisant. Vous ne saviez pas ? Tans pis, bienvenue dans le monde des adultes ».

          Juste pour se détendre :

  21. DoS

    J’ai la solution !

    Nous savons que les élus et fonctionnaires sont payés par notre argent.
    Que ces gens sont donc par conséquent à notre service. Corps et âmes.

    Je propose le conscientisator.

    Une puce implantée derrière la nuque qui émet des décharges directement dans la colonne vertébrale.

    Ainsi, si l’élu fonctionnaire, par un curieux hasard, ou une mauvaise habitude, voulait profiter de notre gentillesse….PAF ! Une petite décharge.

    Il ne faudrait pas longtemps à notre élu pour comprendre le sens du mot respect des valeurs et des autres. (Au pire, si il est obtus, ne boudons pas notre plaisir….)

    C’est cela la racaille. Rien de plus, rien de moins.

    1. Pheldge

      Moi je vois plutôt arriver le « rééducator » : un taser implanté qui te balance des grosses décharges quand tu te comportes mal : tu râles pour tes impôts, tu critiques le gouvernement, tu discrimines les minorités opprimées … un peu comme chez Zorglub ! le socialisme aura enfin son homme nouveau !

      1. DoS

        Dans ce cas je demande la dose maximale. Il faudra me détruire complètement. Je ne pourrais plus contribuer au bonheur des autres….mon individualité sera détruite, la collectivité disparaîtra. C’est en gros le mea culpa de Valls. Il comprend trop tard. C’est fucked up.

  22. Samuel Grubert

    Je reviens sur la notion ´d’impôt-temps’, si cher a notre Taulier H16… Et il a raison. …
    C’est l’un des meilleurs baromètres du degré de collectivisation d’une société donnée.
    J’ai une amie qui est partie voir sa famille cet été , à Puerto la Cruz, au Venezuela (elle a eu de la chance, elle a pu repartir…)…elle me racontait qu’il lui avait fallu plus de 3 h de queue pour ressortir du supermarché avec un seul paquet de lessive (ce jour la, il y avait de la lessive dans CE supermarché…).
    Et bien sûr, elle a dû laisser ses empreintes digitales à l’entrée du magasin…les profiteurs capitalistes sont partout, et la ´guerra economica’ contre cette belle aventure de révolution bolivariana bat son plein.
    Les gens sont si méchants, Verdad ? Au cas où vous ne seriez pas au courant, la Terre entière (sauf Cuba) a déclaré la guerre économique au Venezuela…voir tous les discours enflammés du lamentable Maduro…
    Une ménagère passe entre 7 et 8 heures en moyenne par semaine pour essayer – je dis bien essayer -de remplir son frigo…ils ont même inventé un mot, ‘bachaquear’, du nom d’une fourmi processionnaire du coin, pour désigner l’acte de faire la queue pendant des heures…voyez les articles édifiant à ce sujet sur le site de El Universal (Venezuela, pas Mexico)…
    Sorry, mais en France,sur ce point, vous êtes encore des Rookies…sans vouloir vous offenser bien sûr…

    1. Black Mamba

      Je veux bien te croire , hier j’ai réussi à faire en moins de trois heures (trajet compris , soit une heure allé retour) le passeport, le permis de conduire et la carte d’identité pour mon fils … Chaque dossier de renouvellement était dans trois lieux différents … Le charme de l’administration française , surtout que chaque document sera traité par la préfecture … 🙄

Les commentaires sont fermés.