La lutte contre le sexisme met le turbo

En Socialie, la République est à la fois un terrain d’expérimentation et une vaste plaine de luttes essentielles, permanentes, et homériques. Cependant, tous les combats ne sont pas bruyants, et les plus déterminants sont parfois les plus discrets. Après le combat contre ceux qui polluent et qui réchauffent, après celui contre les pervers polyphobes qui grouillent aux extrêmes, le nouveau combat républicain qui se profile à l’horizon est évidemment celui contre le sexisme. Et il va pulser.

Jusque dans les années 80, le sexisme était cette très mauvaise habitude du gros lourd à considérer qu’une tâche ne pouvait être réalisée que par un homme, ou que par une femme, ou que certaines attitudes et certains comportements ne pouvaient être autorisés que pour un sexe précis, et que tout manquement devait être critiqué le plus vocalement possible. Lutter contre le sexisme équivalait assez bien à réclamer une égalité de droit entre hommes et femmes et à lutter contre les momies desséchées de siècles dépassés, les machos ridicules, les homoncules aux frustrations ou aux problèmes psychologiques évidents, et contre certaines habitudes que la société cautionnait de moins en moins.

Depuis, les choses ont bien changé.

L’égalité en droit des hommes et des femmes étant acquise par les textes de loi, la constitution et les mœurs de la très grande majorité, le combat contre le sexisme s’essouffle un peu et se cantonne souvent à hurler contre des inégalités, notamment salariales, là où, après analyse, la parité régne pourtant déjà.

Cependant, en France, la lutte continue de plus belle. Et avec l’arrivée au pouvoir du Socialisme Officiel, une oreille attentive a été trouvée pour tous les nouveaux problèmes que peut bien poser une société qu’on a décidée résolument sexiste.

peurÀ présent, plus un mois ne s’écoule sans qu’on découvre, effaré, que ce sexisme est mis à toutes les sauces, dans toutes les attitudes, dans toutes les conversations et dans tous les objets du quotidien. Des rasoirs roses aux tampons hygiéniques, l’un ou l’autre collectif monte au créneau pour hurler à l’abominable discrimination sexiste qui fait du mal. Dans ce monde de richesses, on a les combats qu’on peut.

Dès lors, tous les domaines, tous les marchés, tous les objets sont ouverts à la chasse. Prenez n’importe lequel, tortureztriturez-le sous tous les angles, interrogez les bonnes personnes autour de vous, et — c’est magique — il avouera son sexisme dans des spasmes de remords.

petit facepalmCela marche terriblement bien avec le Jeu Vidéo par exemple. Et ce, même si la moitié des joueurs sont en fait des joueuses (eh oui), certains ont décrété que ces jeux sont sinon machistes au moins sexistes, point. Partant de là, qu’attend-on encore pour légiférer contre cette abomination ? Ou, plus exactement et comme le proposent deux députés (évidemment PS), orientons les subventions vers ces jeux qui respectent bien la parité et le vivrensemble sexuel !

jesus petit facepalmDans la communication des administrations aussi, on trouve du bon gros sexisme bien gras ! Oui, même dans les entités d’Etat, il faut batailler pour que chaque terme ne soit pas lourdement chargé de ses moches a-priori sexistes qu’un-e bon-ne féminazi militant-e féministe repèrera tout de suite et qui suffira à jeter l’opprobre sur l’administration fautive ! Heureusement, la République a institué un « Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes », indispensable et très peu coûteux, dont l’essentielle mission permet de produire un petit guide pratique pour éviter les bévues sexistes et porter la pignole intellectuelle au rang d’art millimétré.

Vous l’avez compris, les exemples abondent. C’est même une cataracte si, comme les anti-sexistes de combat, on commence à chercher un peu tous ces domaines où leur lutte va pouvoir s’étendre à coups d’anathèmes, de boycotts, de pétitions, de sonnettes d’alarme tirées et de boucliers levés.

small double facepalmIl serait dommage, cependant, de ne pas profiter de ce petit tour d’horizon pour évoquer rapidement le douloureux problème de la Ville. Car oui, vous ne le saviez pas (encore que vous pouviez vous en douter puisque j’en ai parlé ici), mais la France a mal à ses Villes bien trop masculines et machistes.

Et si la Ville elle-même est bel et bien machiste, la Ville durable l’est encore plus, comme en témoigne une palpitante étude menée par un brillant chercheur du CNRS avec vos sous, et que je vous ferai grâce d’éplucher ici (mais allez y jeter un œil, c’est édifiant).

Maintenant, pour bien prouver le sexisme, voire la méchante domination patriarcale qui le sous-tend, quoi de mieux que tendre quelques pièges ? Par exemple, on pourra essayer de choper l’une ou l’autre célébrité de l’Open Source (Linus Torvalds, par exemple) en flagrant délit d’agression sexuelle, et peu importe si la situation et l’allégation sont montés de toute pièce : le but n’est pas l’observation objective des faits, mais la dénonciation musclée d’une abominable inégalité, véritable agression

feminisme

Tous ces cas ont quelques points saillants en commun. Ainsi, le contribuable paye pour ces « études », ces « recherches », subventionne ces « associations » et ces « collectifs » qui dénoncent, qui trouvent, qui pointent du doigt ce méchant sexisme. Magie de l’État et de la coercition, même lorsqu’on est parfaitement en opposition aux idées des uns ou des autres, que ce soit pour des raisons utilitaires (l’argent serait mieux employé ailleurs) ou des raisons idéologiques (l’argent devrait aller soutenir des recherches opposées), à tort ou à raison, on se doit de les financer, fusil à la tempe oblige. Où est la moralité d’une République qui impose ainsi les vues d’un petit nombre à tous les autres au prétexte que ce petit nombre détient la vérité, dixit lui-même ?

D’autre part, l’État finance ainsi des recherches, des actions et des collectifs dont le résultat permet de justifier plus de dépenses de l’État : ici, on décrète un problème (la ville est sexiste, la ville durable l’est encore plus, les jeux vidéos seraient sexistes, la communication encore plus) en multipliant les exemples plus ou moins habiles pour le confirmer, puis, pour le résoudre, on en appelle à un changement ou une remise en question qui nécessitera évidemment l’implication de tous qui ne s’obtiendra au final que par l’État.

fascism - socialism

La boucle est bouclée : l’État finance pour qu’on invente ou qu’on « découvre » des problèmes qu’il sera à même de résoudre, à la condition commode qu’on augmente ses prérogatives. Dans la foulée, il crée ainsi une multitude d’agressions, d’agresseurs et une foule encore plus grande de victimes, instituant la lutte de tous contre tous et pratiquant avec brio l’adage « diviser pour mieux régner ».

Vous aviez goûté au combat anti-racisme ? Vous aviez aimé la lutte contre les pollueurs ? Vous adorerez la lutte contre ce sexisme niché partout, tout le temps.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires266

  1. Aristarkke

    Comme il est (très) difficile de résoudre les problèmes réels, inventons-en des sur mesure pour continuer la lutte. Très important, cela comme concept, la lutte permanente…

    1. m

      Vieux comme le monde, comme les politiques sont incapables (voir même, ça leur est impossible après avoir renoncé aux droits régaliens) de traiter avec efficacité les problèmes de la nation, ils inventent des conneries auxquelles ils s’empressent de porter remède pour nous (se) donner l’illusion qu’ils travaillent au bien commun.

      Face à cela; que faire?

      1. LAURENT

        RIEN à part se casser de ce pays. Il s’effondrera il n’y a rien à faire contre. Seulement 1 à 3% de la population du pays a conscience de tous ses problèmes et se demandant comment s’en protéger… Tous les autres sont trop con pour en avoir conscience ou bien refuseront de le voir.

        1. honorbrachios

          Meuh non, les soces, c’est : tiens mon verre est à moitié vide?! C’est un mankagagner!
          Vite, une loi instaurant un prélèvement sur les bouteilles des autres pour résoudre l’injustice de mon verre

      1. Val

        La féministe socialiste : j’en ai moins que les mecs optimistes et pessimistes , c’est non seulement pas juste , mais en plus c’est sexiste !!

    1. bob razovski

      toujours mode socialiste :

      – le verre est à moitié plein, c’est un mankagagner

      – le verre est à moitié vide, combattons l’évasion fluidscale

  2. Le Gnôme

    Nous sommes dans des temps où il faut tout dénoncer, le racisme (mais il parait que les races n’existent pas), la bouffe, l’alcool, le tabac, la religion, le sexisme, la pollution, l’agriculture, l’industrie.

    Est il possible qu’un jour, on nous foute la PAIX. Je n’ouvre même plus un journal tant la propagande est effrénée et les tentatives de décervelage omniprésentes. Celle pour COP21 étant à l’heure actuelle au sommet. Faites pénitence, nous allons tous mourir.

    1. Calvin

      Le réchauffement climatique conduit au sexisme le plus inavouable.
      En effet, plus il faut chaud et plus les femmes se dévêtent. Et plus, elles sont dévêtues et plus le machisme s’exprime.
      C’est de la science.

        1. doumet

          Vraiment, y’en a qui ont du temps à perdre dans des études statistiques… Ne serait-il pas plus simple de dire que faire du sport (en chambre) semble moins naturel quand il fait 40°, alors que quand il fait -10 on a envie de se tenir au chaud sous la couette ?

    2. Danny

      Le zèle répressif de certaines épouvantables gorgones n’est plus à démontrer tant il est caricatural. Et très franchement Calvin, je ne souhaite pas voir Corinne Lepage se dévêtir.

      Voilà en substance ce qu’a déclaré dimanche sur France Inter l’ancienne ministre de l’Environnement de Jacques Chirac :

      « Moi je suis un grand défenseur de la liberté d’expression ; dès lors, si il y a des gens qui ont envie d’être climatosceptiques, c’est leur affaire (…) je pense quand même qu’à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un contexte climatosceptique, pour que dans quelques années ils portent la responsabilité au moins morale de ce qu’ils auront fait. »

      Il y a fort longtemps, innocent, je me faisais une autre idée de la femme. Ce temps est bien révolu.

      1. Calvin

        A la limite, je pourrais être d’accord avec ses propos, s’ils vont dans les deux sens.
        Lorsque la folie de la lutte contre le CO2 aura prouvé son inanité économique, écologique et scientifique, il faudra que ces escrocs (élus, capitaines d’industrie verte, militants acharnés) paient.
        Et qu’ils soient traduits en justice, lourdement sanctionnés et qu’ils rendent leurs honteuses commissions.

        1. Deres

          Pour moi, le gros souci est que l’introduction de l’idéologie dans l’écologie fait qu’il est devenu vraiment impossible de savoir rationnellement la vérité. A peu près tout ce qu’on lit est de mauvaise foi dans un sens ou dans l’autre.

      2. Adolfo Ramirez Jr

        C’est tout l’avantage des réchauffistes : S’il ne se passe rien, ce sera grâce à leur travail acharné, et ils pourront aller en jet privé donner des conférences à 100 k€ sur toute la planète sauvée.
        S’il se passe quelque chose, c’est forcément la faute des sceptiques, pas de leur solutions iniques ou de l’absence même de solution réelle face à l’ampleur du problème.

      3. Pat

        Moi je suis un grand défenseur de la liberté d’expression ; dès lors, si il y a des gens qui ont envie d’être climatocrédules, c’est leur affaire (…) je pense quand même qu’à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un contexte climatocrédule, pour que dans quelques années ils portent la responsabilité au moins morale de ce qu’ils auront fait.

    3. Superseb34

      Excellent le fait de dénoncer le racisme quand les races n’existent pas !

      Et en lisant le torchon du CNRS j’ai pensé à la même chose : il reproche à la ville d’être machiste parce qu’elle ne tiendrait pas compte des choses importantes pour les femmes, à savoir aller chercher les gamins à l’école, etc. Donc il combat le sexisme en enfermant les femmes dans leur rôle traditionnel de mère.

      Mais le type, payé avec nos impôts, n’a pas vu sa propre contradiction.

      Ce pays est foutu.

  3. gameover

    Bon, les filles du blog, est-ce que vous avez envoyé vos culottes tachées de sang à vos députés ?

    (pour celles qui en mettent bien sûr… et celles non-atteintes par la limite d’âge)

          1. Aristarkke

            Moi, je militerais bien pour que la baisse de TVA frappe savon à barbe, rasoirs et lames avec les blaireaux. D’ accord, j’ai pris l’ option barbe d’ aède mais je soutiens ceux de mes frères qui se sentent condamnés à raquer pour ne pas subir la loi de la nature…

            1. Beldchamps

              Nous aussi avons nos instruments de torture. Paraît qu’ils coûtent plus cher en plus, notre assiette étant plus élevée, l’égalité s’obtient avec un taux TVA plus élevé pour vous Messieurs ! (Mauvaise) foi de matheuse ! D’autant que certains jugeront que la valeur ajoutée du rasage est plus importante chez les hommes…

              1. Pheldge

                la valeur ajourée ajoutée du rasage est loin d’être négligeable chez les représentantes du beau sexe 😉 enfin, c’est mon humble avis …

                    1. Bonsaï

                      C’est clair que pour traiter d’un sujet aussi pointu que la répartition comparative du système pileux chez l’homo sapiens du 21ème siècle, il nous manquerait encore quelques doctes experts…

  4. dede

    « très mauvaise habitude du gros lourd à considérer qu’une tâche ne pouvait être réalisée que par un homme, ou que par une femme »

    Oui mais tout de meme, si les femmes ont des pieds plus petits que les hommes, c’est bien parce que c’est plus pratique pour faire la vaisselle, non?

  5. gameover

    Dans le lien de Next Impact :
    « Le contenu sexiste de certains jeux vidéo, régulièrement dénoncé par des joueuses qui, loin des clichés, représentent en France près d’un-e joueur-se [sic] sur deux, devrait également pouvoir être signalé. »

    C’est vraiment illisible cette façon d’écrire pour respecter des parités.je me doute bien qu’ils l’ont fait exprès.

    Un joueur sur 2 est une joueuse c’est quand même plus clair.

  6. acarel

    Ou sont ces hommes qui ouvraient et tenaient les portes aux femmes ? Ou sont ces hommes qui fumaient un bon gros cigares dans le salon après le repas? Je ne vois maintenant que des hommes entre les mains de femmes hyperformater pour mener l’homme vers son déclin…Réveillez- vous, homme et restez ce que vous êtes sans vous poser de questions métaphysique.

        1. BLACK MAMBA WARRIOR

          Je suppose que tout dépend du gabarit de la dame … un poids lourd à vite fait te mettre définitivement dans un fauteuil roulant …

        2. bibi

          Vous devez vous positionner derrière la belle en montant et devant en descendant.
          Mais comme les dames sont maintenant devenues sexistes, il faudrait soit-disant nous placer toujours devant elle comme si nous hommes étions incapables de ne pas porter notre regard ailleurs que sur leur partie charnue.

          Il est bien loin le temps ou les dames savaient s’habiller et mettre en valeurs leur beauté sans tomber dans la vulgarité.

          1. gameover

            En entrant dans un resto il faut faire de sacrées acrobaties : il faut être devant pour ouvrir la porte, mais alors on se retrouve derrière… puis il faut se propulser devant pour décliner sa réservation… puis être derrière pour rejojndre la table et écarter… la chaise de madame… une vraie parade nuptiale

            1. Deres

              Pareil pour les cages d’escaliers avec des portes avant et après … Si on ouvre la porte, on se retrouve derrière, donc on est obligé d’attendre pour suivre ou de monter en parallèle. Et pour la porte du haut, la femme se retrouve devant. C’est kafkaïen.

              Une règle de bienséance rarement respectée est de laisser la meilleure place à la femme au restaurant (tourné vers la salle et dos au mur généralement). J’a souvent constaté dans des restaurants que j’étais le seul homme à l’avoir fait, tous les autres s’étant prestement mis aux meilleurs places pour mater les serveuses …

            2. bibi

              Quand vous entrez dans un lieu accueillant du public vous vous devez de précéder une lady, et comme généralement les portes s’ouvrent vers l’intérieur il n’y a pas de raisons pour que vous vous retrouviez derrière elle, et il en va de même quand vous rentrez dans la salle du restaurant vous devez rester devant signifiant ainsi à l’assemblée que c’est vous qui accompagnez madame.

              L’acrobatie dans un restaurant (en France) de nos jours ça consiste à demander et obtenir une carte sans les prix pour la dame.

          2. BLACK MAMBA WARRIOR

            « il faudrait soit-disant nous placer toujours devant elle » … bien sûr qu’il le faut !
            Crois-tu vraiment que les hommes sont les seuls à mater … nous aussi, les femmes nous aimons mater les jolis petits c*l bien charnus .

              1. BLACK MAMBA WARRIOR

                Mateuses sans H, oui, nous avons la possibilité d’observer sur un plan large en toute discrétion . J’ai raconté à WP qu’un jour une amie commune et moi, nous mations et commentions ses fessiers 😆 , il a rougi, il était persuadé que ce n’était pas le genre des femmes.

      1. Bonnie

        Il reste des femmes « comme avant » en France, autant que des hommes « comme avant », d’ailleurs. Il faut seulement se donner la peine de les chercher un peu. 🙂

        1. Pheldge

          Vous ne prétendez tout de même pas vous comparer à ce vieux fossile, ce vieillard plus que sénile, cette ruine grecque d’Aristarque ? 🙂

          1. Aristarkke

            Tu devrais te réjouir de me voir si bien conservé, au contraire. Je suis à un stade de ton proche futur, un dixième d’avance, seulement….

            1. gameover

              Un commentaire récent de Pheldge :

              « Camarade, je cotise depuis 25 ans au RSI et à la CIPAV, j’ai commencé à 32 ans »

              32+25…

              1. Pheldge

                Bon d’accord, j’ai un peu poussé … j’ai commencé à être indépendant en 92 à 31 balais … tu vas pas commencer à chipoter pour si peu , ça reste dans le bruit des mesures du temps 😀

  7. Aristarkke

    Où est la moralité d’une République qui impose ainsi les vues d’un petit nombre à tous les autres au prétexte que ce petit nombre détient la vérité, dixit lui-même ?
    C’est typiquement la démarche des Oints du Seigneur que fustige fréquemment Gave sur son blog IDS, encore cette semaine d’ailleurs, en reprise des travaux de l’économiste américain Thomas Sowell.
    Une élite s’arroge le droit de dire le bien et d’être le gourou du restant de l’humanité, pour son bien naturellement.
    A l’echelle grançaise, cela donne les regrettables lois et décrets nous interdisant ou nous prônant de faire ou ne pas faire telle ou telle action parce que répréhensible aux yeux de l’élite qui l’a décreté comme telle.
    Pourquoi???
    Parce que c’est comme cela epicétou!!!…

  8. gameover

    Perso j’avais vu dans cette réflexion sur la TVA sur les protections féminines une véritable opportunité d’engager le débat sur les taxes. Du fait que les prix sont indiqués TTC (contrairement à d’autres pays) peu se rendent compte que l’état leur prend 4000E sur leur voiture neuve, 120E annuels sur internet + mobile, sans même parler de l’électricité, de l’eau etc…
    Occasion ratée…
    Je serais curieux de connaître le montant de TVA prélevé par l’état sur la santé en général.

  9. La roussette

    N’existe t il pas en France des quartiers où la population nouvelle, importée, éduquée et formatée par des décennies socialiste, prouvent que l’égalité y est parfaite.
    D’ailleurs, des hommes en robe comme « déjà là bas » y sont un exemple!
    Heu…..(présidentiel), j’ai dit une khomery?

            1. floriska

              Quand on a plus d’argument, il reste toujours la mauvaise foi ! Hein !!! Vous auriez dû mettre votre phrase à l’imparfait dans ce cas.

      1. FacePalm

        A propos de vêtement, j’ai toujours trouvé que la mode masculine, était une injustice criante . En tant qu’homme, pas particulièrement coquet en plus, j’ai toujours jalousé le choix inouï qu’on les femmes pour mettre en avant leur plastique, là ou le choix des hommes se limite à peau de chagrin. Je propose donc de faire une loi pour imposer la diversité dans la mode masculine : a nous les tailleurs, les robes magnifiques, les slips en dentelle coquines, les bas, les soutiens-coui..es sexys, les chaussures élégantes, les bijoux fantaisie (ou pas), le maquillage, etc… pour rétablir cette inégalité indiscutable et insoutenable ! On pourrait même penser à des quotas, histoire de bien se marrer 😀 épicétou!

          1. FacePalm

            😀 😀 😀
            ça c’est de la triche car ces hommes utilisent des vetement de femmes, a qui ils veulent ressembler.. c’est un peu le but.

            Moi je parlais de vetements vraiment fait pour les hommes (on a quand meme quelques différences anatomiques), mais qui se cantonneraient pas au jean + teeshirt ou costume + cravate.

            Comme dis petit arbre plus bas, c’est vrai qu’il y avait (légèrement) un peu plus de choix dans les 70, ou plutôt dans les 80 (les punks, les metaleux, les new-waves, les gays etc..). c’était quand même plus rigolo! Aujourd’hui c’est bien morose ! le résultat de l’égalitarisme socialiste pour tous?

            1. MCA

              Oui, imaginer H16 avec son groin (appellation officielle du masque à gaz pendant la guerre 14) et en barbotteuse à dentelle ça vaudrait le détour!

              1. Pheldge

                Une petite idée de ce que ça pourrait donner, ici : img11.hostingpics.net/pics/881946Filleh16.jpg ( je mets pas le lien complet, pour éviter la censure patronale sur ce sujet sensible …)

          1. Bonsaï

            Il suffit de remonter dans les années 60-70. La génération hippie (aussi appelée Flower Power) ne se gênait pas pour porter les cheveux longs ainsi que des tuniques brodée et des vestes en satin ! De même que d’autres attributs considérés comme plutôt féminins tels que des colliers, bagues et autres colifichets.

              1. Pheldge

                Oui, bin au collège dans ces années là, j’avais un copain qui arborait une superbe veste en peau de mouton retournée, brodée, censée provenir d’Afghanistan … Je te dis pas l’odeur ! une infection …
                Tiens faudrait demander à « Bêêêêle des Champs » son avis 🙂

                1. Beldchamps

                  Bah j’ai pas trop d’avis sur les peaux de moutons Maître Pheldge, j’aime pas trop les moutons …
                  En revanche j’adore le billet du jour, j’aimerais remercier H16 mais GO risque de me reparler de ma culotte comme vous savez, et Bonsaï …aïe aïe aïe alors j’ose pas.

                  1. Pheldge

                    Tiens, tout d’un coup, le doute Massaï, comme ils disent au Kenya ! oui, pourquoi écrire « Beldchamps » et pas Belle-de-Champs, hmmm ? Serait-on plus « champs » que « belle » ? et ne chercherait-on pas à tromper le chaland, innocent lecteur, comme mézigues ? 🙂

                    1. Bonsaï

                      La réponse court sous le sens : Bel-Ami, Philippe le Bel, etc…
                      C’est ainsi que revenant des champs, Bel travaille maintenant en ville pour une compagnie de réassurance américaine bien cotée en bourse…

                    2. Beldchamps

                      Parce que c’est déjà tellement prétentieux que je n’insiste pas, en plus c’est +court et ludique, et puis c’est aussi un pied-de-nez aux féministes qui féminisent à tort et à travers.

                    3. Bonsaï

                      C’est fou, à notre époque on ne distingue plus vraiment le travesti de la vraie femme. Et le modèle est souvent moins bien que la copie…

        1. bibi

          Vous n’êtes point obligé de vous cantonner à la mode masculine actuelle, l’avantage pour l’homme c’est qu’il peut toujours s’habiller élégamment quelque soient les contraintes en se démarquant de ses congénères, alors que dans le monde moderne il est devenue très difficile pour une femme de porter certaine tenue à cause de leur encombrement.

          La quasi totalité des vêtements femmes aujourd’hui sont soit unisexe soit à l’origine des vêtements pour homme.

          1. Pheldge

            @ bibi « il est devenue très difficile pour une femme de porter certaine tenue à cause de leur son encombrement… » ouida, en effet, les robes à crinoline, c’est pas vraiment top dans le métro ou le bus 🙂

        2. Pheldge

          Jean Paul Gaultier est là pour toi, mon ami !
          Il est vrai qu’on pourrait innover dans ce domaine par exemple en popularisant les combinaisons moulantes genre super -héros ! 😉
          mais certains esprits chagrins et d’autres envieux trouveraient ça « discriminant » …

          1. Bonsaï

            Moulant, c’est bon pour ceux qui ressemblent à une sculpture de Michel-Ange (voir Face Palm).
            Mais pour le commun des mortels, on pourra mettre quelques plissés et gilets tombants pour masquer ce début de bedaine qui semble guetter sournoisement l’honnête homme dès la quarantaine…

              1. Bonsaï

                L’un dans sa solennelle tunique de sage et l’autre dans une stricte tenue de safari avec casque colonial, ils paraissent tous deux remarquablement équipés pour le défilé printemps-été 2016…

  10. hop hup

    Des documents versés au dossier d’instruction, que France 3 a pu consulter, montrent que la chancellerie et l’association Anticor se sont concertées face aux accusations de Patrick Buisson. L’ex-conseiller de Nicolas Sarkozy a porté plainte contre Christiane Taubira pour « prise illégale d’intérêt » en 2013.

    nouvelle affaire pour le ps

    1. Deres

      Je te rassure, on n’en parlera pas. Ce n’est pas comme la relance tous les 6 mois des mêmes affaires contre Sarkozy alors qu’il a déjà eu plusieurs fois non-lieux. Et comme ils ont saisis DÉFINITIVEMENT tous ses agendas et connections téléphoniques et ceux de ses avocats sur les 10 dernières années, ce serait étonnant qu’ils n’ait pas trouvé quelque chose de croustillant qui sortira miraculeusement quelques semaines avant les élections. Souvenez vous des rumeurs de financement libyen de la campagne Sarko sorti au bon moment une semaine avant les élections de 2012. Je pense donc que les problèmes d’impôts de Médiapart vont traîner en longueur jusqu’en 2017 afin d’avoir des moyens de pression sur eux. Une telle situation est un moyen de contrôle en or pour un homme politique au pouvoir.

  11. Bonsaï

    Quel dommage en vérité d’en arriver là : la nouvelle doxa socialisante voudrait aplanir toutes les différences, ce qui est en quelque sorte l’utopie du bagne où tous les uniformes sont rayés !

    1. bob razovski

      Certes, mais il serait bon d’éviter le sens de la largeur pour les femmes, ça grossit la silhouette

      Et hop, ma petite réflexion machiste. 😉

  12. Caton

    Quand ces pouffes dénonceront l’absence de parité chez les éboueurs, les sages-femmes, les enseignants du secondaire et les constructeurs de route maniant le marteau-piqueur, je me poserai des questions sur leur honnêteté. Pour l’instant j’ai la réponse.

      1. negatif@hotmail.fr

        Absence également d’égalité dans la sentence judiciaire. Pour un même homicide un homme prend souvent plus cher, et une femme dans le pire des cas prend quelques mois de sursis

  13. hop hup

    L’ancien porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste a expliqué que son parti ne présenterait pas de candidats lors des élections régionales de décembre prochain parce qu’il « n’avait pas les moyens de le faire, c’est d’ailleurs un sujet, se présenter aux élections c’est devenu de plus en plus cher« . Il regrette que le prix du papier et des professions de foi soient si élevé.

    a votre bon cœur les gens

    1. BLACK MAMBA WARRIOR

      Pourquoi tu ne fais pas d’abord un commentaire sur le sujet du jour H16 avant de nous jeter tous les jours tes hors sujets sur l’écran ?

  14. Larebil

    Puisqu’on vous dit qu’il n’y a aucune différence entre les hommes et les femmes, il faut donc que la société entière fonctionne sur le principe de la parité. Par exemple, je propose que l’équipe de France de football soit mixte, qu’il n’y ai plus de toilettes réservées aux hommes et aux femmes, qu’il n’y ai plus de concours de type miss monde mais uniquement du plus bel humain, qu’une femme puisse devenir ministre même si elle est incompétente (zut, c’est déjà le cas), …

    1. Royaumont

      M-F Garaud disait qu’elle croirait à l’égalité lorsqu’elle verrait une femme incompétente à un poste important.
      Depuis, on a eu Cresson, Royale, Belcassem, Dati, Touraine, El-Khomri, Taubira, Filipetti, Pellerin, Duflot etc…

          1. Calvin

            Je vois très bien qui est MF Garaud (encore que je parle d’un temps que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître), mais la citation me semble être plutôt de François Giroud (maudit smartphone – cf plus haut).

    2. Calvin

      Pas d’accord pour les toilettes !
      Moi, parfois, je vais voir la maîtresse et je lui dit :
      « Aujourd’hui, je me sens plus fille que garçon. Je souhaite donc utiliser les toilettes des filles. »
      Vive la théorie du genre !

      1. Pheldge

        Vive le WC « Allah Turc », le seul qui abolit définitivement toute discrimination sexiste, le seul accessible sans distinction aux porteurs de djellabas ou de burqas !

      2. Val

        @Calvin à propos de toilettes : petite anecdote vécue : ds la boîte où bossait mon mari un type avait décidé de changer de sexe, et donc est devenu « une femme » , enfin Martin et devenue Martine et s’est mise à porter des jupes . Le truc ne posait pas vraiment de problème mais il y a eu discussion pour savoir où il/elle allait aller aux toilettes. Finalement les femmes l’ont accepté(e) .

    3. mifn23

      dans le même registre on ne doit plus parler de « race » pour l’humain,ce n’est pas bon pour le vivrensemble qu’ils disent (ce ne sera que pour les zanimaux???)donc bientôt on ne pourra plus utiliser le mot sexe pour différencier une femme d’un homme ,ils vont bien nous trouver un mot alambiqué pour ça…

  15. hop hup

    Alors que la Commission européenne a annoncé l’arrivée de 3 millions de réfugiés dans l’UE d’ici la fin de l’année 2017, Pierre Moscovici a voulu se montrer rassurant sur les conséquences économiques de cette vague migratoire inédite. « Contrairement à l’idée reçue que l’Europe serait envahie et que ce serait une source de coûts considérables, l’afflux de réfugiés et de migrants a un impact positif sur la croissance », assure Pierre Moscovici. Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières estime que les réfugiés vont apporter un gain de 0,2% à 0,3% de croissance aux pays membres de l’UE .

    c’est pas le contraire qu’il veut dire un trou de plus dans les finances

    1. Deres

      Les coûts instantanée étant pris en charge par l’Etat donc le déficit, cela entraîne mécaniquement une hausse du PIB sur l’année courante mais une baisse les années suivantes car ce n’est pas un investissement mais une dépense à fond perdus. C’est exactement la parabole de la vitre cassée. Pire dans un pays comme la France, ces réfugiés vont directement aller dans les catégories de personnes récupérant plus de l’Etat qu’elles ne lui apportent, donc la dépense et les pertes seront même pérennes …

    2. Gerldam

      Le vrai problème de 3 millions de « réfugiés », dont pas la moitié le sont vraiment, cest qu’ils sont musulmans et qu’ils se reproduisent vite.

      1. MCA

        S’ils ont laissé les femmes au pays, il va leur falloir beaucoup d’imagination pour se reproduire, mais bon, avec les évolutions de la science je m’attends à tout dans un délai record… clonage?

    3. claribelle

      Ah mais attention. Notez que la moitié de ces « réfugiés » ne sont pas du tout des réfugiéEs… Où est la parité ? Que font les féministes ? Comment acceptent-elles que les réfugiés soient à plus de 75% des hommes ? Il y a un combat à mener, là…

  16. Bonsaï

    Grandeurs et décadence, quand on pense que c’est la France qui a inventé l’art et le concept de la galanterie, dont fort heureusement ce noble site conserve encore quelques pratiquants…
    Ah ! cette subtile manière de chasser tout en se faisant passer pour la victime, une vraie preuve de civilisation :

    « La première influence est celle de la courtoisie qui se développe à partir du XIIe siècle dans des cours comme celle d’Aliénor d’Aquitaine ou Marie de Champagne (cette dernière fut le mécène de Chrétien de Troyes). Les poètes médiévaux, troubadours et trouvères, qui écrivent pour des femmes de haut rang chantent les mérites d’un nouvel art d’aimer. Il s’agit de faire honte aux pratiques brutales de certains hommes (enlèvements) et de les conduire non seulement à respecter les femmes mais même à les considérer comme leurs suzeraines naturelles, sur le modèle des rapports féodaux. Le chevalier se doit d’être au service de sa dame en toutes circonstances. » (Wikipedia)

  17. JiJiBé

    Nième représentation du toujours même spectacle aussi désolant que désopilant.
    La scène politique qu’ils appellent çà. Ces sinistres cabotins ne font jamais relâche.

    Spectacle permanent allant du western spaghetti à l’Anouilh (sponsorisé par la marque pasta Gare aux falots).

    Et le plus énervant pour nous, être contraints de financer ces misérables représentations et d’en être les abonnés obligés aux fauteuils d’orchestre.

    Déjà que notre dramaturge à nous, la Nouille, nous inflige au quotidien le « Pauvre Bitos » et le « Bal des voleurs ». Mais attendons patiemment le prochain tableau, « La culotte ».
    Avec accompagnement musical de Leoncavallo…pauvre Paillasse.

  18. Kloupa

    Puisqu’en matière de racisme, il suffit de supprimer les « races » de la constitution, pourquoi ne pas supprimer les « sexes »? Tout le monde castrat, ou du moins, asexué, pour ne pas heurter ceux qui seraient « castrat »…On se gargarise de mots et de pensées, comme dirait « Le Canard », on n’arrête pas de se masturber intellectuellement. Et surtout au PS!

    1. Deres

      C’est déjà le cas. Le gros du travail du parlement en 2012 et 2013 a été la chasse a toute forme sexuée dans la loi. Tous les articles ont été modifiés pour mettre des « e » entre parenthèses partout et supprimer les notions de père de famille. J’aimerais bien voir la facture de ce travail ESSENTIEL ayant mollement occupé 574 députés et 348 sénateurs plus leurs quelques milliers de collaborateurs et petit personnel pendant de nombreux mois … Facilement 100 ou 200 millions au bas mot. Cela a aussi bien occupé els conseils d’états et constitutionnel pour les contestations inévitables.

      A j’oubliais que tous les CERFA ont aussi été modifié dans l’URGENCE pour les rendre asexués, avec les fameux « e » et le plus important pour supprimer la notion de « mademoiselle ». Les anciennes versions seront surement recyclés par tonnes entières. Et tous les logiciels administratifs ont été modifiés suite à ces décisions importantes et qui ne pouvait pas attendre.

      On voit bien que l’administration est à l’os dans ce pays. Le lean management dans toute sa splendeur. Impossible de rien changer car il n’y a strictement aucun gaspillage …

        1. Deres

          Ce n’est plus complètement une administration si ce n’est en esprit. Mais je vous rassure, bientôt la loi étendra cette interdiction du terme aux entreprises privés. Toute cette discrimination des catherinettes est trop intolérable pour le vivrenesemble

  19. Royaumont

    Si j’ai bien compris la stratégie du gouvernement, il s’agit de prendre un problème bien consensuel, de le monter en épingle et de s’agiter frénétiquement autour pour faire croire qu’on fait quelque chose d’important et de bien.
    Avec leur talent incomparable pour transformer n’importe quel sujet en patate chaude, je suis impatient de voir la suite.
    Si j’en juge par les premiers éléments de comm’ rencontré, on va tout droit vers l’accumulation de caricatures et de clichés grotesques. Au final, ça va créer des crispation là où il n’y en avait pas.
    Chapeau les artistes.

  20. ca-suffit

    “Lutter contre le sexisme équivalait assez bien à réclamer une égalité de droit entre hommes et femmes“
    H16 est tombé dans le panneau. Le féminisme n’a jamais revendiqué, avec l’hystérie que l’on connait, une égalité homme-femme, mais que soient donné aux femmes les quelques avantages qu’avaient les hommes, sans pour cela renoncer à céder le moindre de ceux qu’elles avaient sur l’homme. Ce n’est qu’une lutte pour le pouvoir, comme tant d’autres.
    Bon, je pars bosser…

    1. « Le féminisme n’a jamais revendiqué, avec l’hystérie que l’on connait, une égalité homme-femme, »
      Pardon, mais si.
      Ensuite, comme l’écologie, le féminisme a été récupéré par les marxistes et autres.

      1. ca-suffit

        Cher hôte, si vous nous parlez de Léon Richer, le fondateur du féministe et leader au XIXe siècle, .vous avez raison.
        Mais cela n’aura pas duré longtemps. Dès le début du XXe siècle Madeleine Pelletier dénigrait ses quelques soutiens masculins. La plupart des associations féministes mettent en place des mesures restrictives et statuts assurant le pouvoir politique aux femmes. Les hommes n’y étaient tolérés que comme simples militants, uniquement parce c’est eux, à l’époque, qui détenait l’argent nécessaire aux publications.
        Puis viens la vraie rupture, dans les années 1970, avec le MLF., la non-mixité, l’interdiction d’utilisation du terme féministe pour les hommes qui ne sont plus que “sympathisants“
        La suite n’est que soif de pouvoir et d’argent public comme vous l’avez dit.
        Le combat pour la seule égalité date donc du XIXe siècle…..

        1. Beldchamps

          Les socialauds ont usurpé la notion d’égalité en droits pour la notion d’égalité pour tous. La vidéo de Najat m’avait scandalisée (lien dessous).
          Franchement remplacer égalité en droits par « égalité. », c’est %#*•~ .
          Sur les retraites, on fait comment pour tenir compte du fait qu’une veuve vive plus longtemps que son mari ? Et touche donc une retraite plus longtemps, en ayant moins cotisé bien sûr …
          Sur les tâches ménagères, si notre équilibre avec Herr Schön c’est 2/3 1/3, Najat va intervenir ?

          1. Pheldge

            Pour les tâches ménagères , étant abominablement opprimée par un sale tyran machiste, vous devriez avoir le DROIT de porter plainte, et l’odieux contrevenant devrait être lourdement condamné, pour ses fautes impardonnables !
            Mais bon, la Najat, elle est passée à plus important maintenant: le sabotage définitif de l’instruction des générations futures, et pour distraire les députés, elle fait des effets de décolleté :
            http://www.linternaute.com/actualite/politique/1256809-najat-vallaud-belkacem-et-son-soutien-gorge-indignation-sur-twitter/

            1. Beldchamps

              C’est malin de sa part, elle savait qu’elle n’allait pas manquer de provoquer des reproches sur sa tenue vulgaire, le meilleur moyen de se faire passer pour une pauvre victime de la bassesse des jaloux et des haineux.

  21. hop hup

    Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin 1937, est mort à Paris, dans la nuit du 9 au 10 novembre. Il faisait le lien entre deux générations d’intellectuels, celle des Sartre, Aron et Foucault et les …

    je vais reprendre 2 fois des pâtes et de la sauce au bleu

  22. Deres

    Se placer du côté des redresseurs de tort et de l’opposition, donc de la critique est beaucoup plus facile que l’action concrète. C’est aussi cette stratégie qui est visé par le PS aux régionales. Critiquer son adversaire pour ne pas montrer son bilan (passé) et son propre programme (futur) ainsi que ses divisions internes (présent).

    http://www.lesechos.fr/elections/regionales/regionales-2015/021467307737-regionales-le-ps-passe-a-la-deuxieme-phase-de-sa-campagne-1173965.php

    C’est d’ailleurs exactement la stratégie de Flamby pour 2017. Espérez gagner grâce au « Tout sauf Sarkozy » au premier tout et « Tout sauf Marine » au deuxième. Tout comme le socialisme est une forme « soft » du communisme, on voit bien qu’il vise une forme « soft » d’une élection à candidat unique. Ceci dit rien ne l’empêche d’utiliser au maximum la justice et les médias aux ordres pour faire pleuvoir els affaires juste avant les élections …

      1. aristophanedecarotte

        non pas tout à fait mais cela m’horripile de voir certaines dames me faire un oeil noir quand je tiens la porte croyant que c’est sûrement de la drague ou un début de harcèlement ……et passer ainsi sans même esquisser un sourire..

        1. Bonsaï

          Il est vrai que c’est là le comble de la mauvaise éducation !
          La moindre des choses que l’on puisse faire si un gentleman vous tient la porte, c’est de le remercier et si possible, de lui adresser un gracieux sourire qui lui fasse chaud au cœur pour sa bonne action.

          1. Dr Slump

            La galanterie, c’est formidable. Chevaleresque, plaisant, agréable autant pour le chevalier que la rombière. Pardon, pour la dame. Cela dit, en cette nouvelle ère d’égalité sur tous les plans, j’attends qu’une dame me tienne la porte avec une égale galanterie. Et m’offre des fleurs. Et me paye le resto.

            Une femme ne saurait être féministe si elle ne se considère pas comme l’égale de l’homme, et donc, si elle ne se comporte pas avec lui comme elle lui demande de se comporter avec elle.

            Vivement le règne de l’homme-objet. Que je sois entretenu, à mon tour.

            1. Pheldge

              « Vivement le règne de l’homme-objet » ? Ah mon pauvre, si tu savais … tu n’es pas poursuivi, harcelé par des hordes de harpies en furie, toi ! mesure l’immensité de ton bonheur tranquille 🙂

                1. BLACK MAMBA WARRIOR

                  Pour les fleurs , il fut étonné … Je lui ai dit c’était pour toutes les fois où il oublie de m’en offrir … Comme ça, il n’avait plus qu’à m’offrir à son tour ce qu’il aurait aimé que je lui offre :mrgreen:

                    1. Beldchamps

                      Je déteste les fleurs, à chaque fois qu’un homme m’en a offert, c’était toujours pour une raison précise, aucun élan de spontanéité romantique. En fait les fleurs c’est comme les bagues : il y a différentes tailles selon la bêtise à pardonner, le budget de Monsieur et le prix accordé à la femme.

        2. negatif@hotmail.fr

          Pareil j’ai souvent voulu laisser passer des femmes parce que logiquement devant moi, et comme je tombe sur des greluches sans l’once d’une jugeotte elles insistent pour que je passe avant elles.
          Comme quoi une femme moderne n’est pas plus « évoluée » intellectuellement parlant, malgré les apparences.

          Y a des baffes qui se perdent

    1. bibi

      Les mots me manquent pour qualifier l’ironie qu’il y a, à voir une ancienne député européenne demander la création d’un fichier recensant les déviants un 9 novembre.

      1. Calvin

        De surcroît ancienne avocate.
        Elle est passée du côté des procureurs cyniques.
        Mais bon, la CNIL va veiller au grain.
        Humpf… Grrr… Mouais… Bref…

  23. JiJiBé

    « Selon les Français, il existe trois sexes : les hommes, les femmes et les membres du clergé »

    La glose est d’un British (Sydney Smith), on peut donc le croire sur parole !

  24. douar

    L’étude du chercheur du CNRS sur la ville durable, rigolote tout plein, montre néanmoins que les demandes des femmes ne sont pas franchement éco-compatibles et toussa: elles privilégient la voiture individuelle pour diverses raisons, elles continue, à vouloir des rues éclairées la nuit.
    Au final, je trouve plutôt ça réjouissant.

  25. Deres

    Stratégie classique de l’incompétence. Quand on est incapable de faire son travail, on essaie de faire celui du niveau au dessus (macro-management) et celui du niveau en dessous (micro-management) pour cacher son inaction et ses échecs dans ses attributions. Flamby se concentre sur la COP21 et la politique étrangère comme si il était président de la planète et qu’il devait la sauver. Et il avec ses équipes de com’ il doublonne tous les ministères et fait des déplacements dans tous les chefs-lieux. Par contre, au niveau national c’est le néant avec un marasme économique affligeant au bout de 5 ans de comédie.

    http://www.lesechos.fr/paris-climat-2015/actualites/021466096882-cop-21-francois-hollande-fait-le-forcing-1173740.php

  26. LiberalLib

    J’appelle ça le marxisme généralisé, toujours le même mécanisme :

    1. On sépare la population en 2 sur la base d’un critère quelconque;
    2. On décrète que la catégorie A est honteusement opprimée par la catégorie B;
    3. On passe des lois partisanes favorisant les A;
    4. L’injustice flagrante crispe une partie des B, l’autre partie devient plus royaliste que le roi croyant être épargné en se soumettant (syndrome du collabo);
    5. Les relations entre les A et les B (qui jusque-là étaient paisibles voire fructueuses) se dégradent;
    6. L’Etat s’empare du problème (qu’il a créé) pour le « résoudre » avec encore plus de lois partisanes.

    Illustrations (A/B): employés/patrons, pauvres/riches, consommateurs/fournisseurs, femmes/hommes, noirs/blancs, locataires/propriétaires, musulmans/chrétiens, gays/straights…

    La liste est potentiellement infinie. L’aboutissement ultime me semble être l’environnementalisme qui parvient à placer tout le monde dans la catégorie B (les oppresseurs) et justifie des taxes et des lois liberticides sans fin.

    1. Val

      @liberallib bien vu ! et la peste soit des patrons-riches-fournisseurs-hommes-blancs-propriétaires-chrétiens-straights , ils le font vraiment exprès et en plus il y en a plein ce blog

  27. FacePalm

    +1, et j’ajouterais les militaires, les balayeurs, les maçons, les couvreurs, les pilotes, les plombiers, les electroniciens, les informaticiens, les routiers, les livreurs, les standardistes, les hotesses d’acceuils, les infirmières, les vendeuses de pret a porter ou de parfums, les « auxiliaires de vie », les nounous etc, etc, etc… C’est juste parfaitement grotesque!

  28. Petitpatapon

    Je viens de recevoir une invitation à un colloque organisé par un organisme para-public qui a, semble-t-il, encore des sous pour organiser des sauteries avec petits fours. Visiblement, ils ont bien lu le nouveau petit guide pratique, l’excuse de l’évenement est « Accompagner les chef-fes d’entreprises (..) vers la multi-performance ». Perso j’en ai vomi sur mon clavier..

  29. JiJiBé

    Exact ! Ils en sont même arrivés à opposer les schtroumps aux schtroumps, c’est dire !

    Puisque c’est ainsi je vais aller m’en schtroumpfer une. Mais non, pas une schtroumpfette.

  30. DoS

    Attention: Interdit aux moins de 18 ans

    Remarquons la similitude avec 1984, encore une fois.

    L’autre jour (pour de faux) je revenais de boite de nuit avec une belle donzelle, celle ci a explosé 2 fois lors de la copulation. Un implant aux fesses et un dans les seins. Elle avait en revanche une chirurgie labiale parfaite. (du bas)

    Eh oui, la femme moderne se comporte en objet.

    L’homme dans ce bordel ? Il est obligé de suivre. Il fait un implant de bite de poney. Seul organe pouvant répondre à la demande….

    Bref, ce sujet chaud brulant et à prendre avec un bon gros préservatif. Même 3, pour ne pas salir celui du milieu.

  31. Jules

    HS : Enfin une arrestation à Moirans ! Il s’agit d’un quenellier qui a eu l’outrecuidance de proposer la spécialité lyonnaise à Manu lors de sa visite.

  32. JiJiBé

    « Il n’est rien de pire dans le monde qu’une femme, si ce n’est une autre femme mais s’il n’est pas possible de vivre avec ces pestes, il n’est pas possible non plus de vivre sans elles ».

    J’ignore s’il est de carotte mais c’est bien d’Aristophane.

    Et puis tiens, extrait de mes notes ceci :
    « On ne naît pas femme, on le devient ! C’est l’ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat qu’on qualifie au féminin ».

    C’était pour faire avancer cet énigmatique sexyschmilblick, et puis pas de hooouuuuu, ce moment de lucidité est de la respectable Simone de Beauvoir.

        1. JiJiBé

          Le « tout à fait » s’adressait aux deux commentaires ci-dessus.

          Dévouée et soumise à un homme mais des amants ce qui faisait dire à une autre de ces dames : la personnalité des femmes est toujours à deux, tandis que celle de l’homme n’a que lui-même pour but.

      1. DoS

        La superficialité du socialisme me dégoûte, je préfère prendre les choses en profondeur. Ces sujets ne devraient même pas être en débat.

        Mais hélas, je n’use ni n’abuse de drogues. Cela m’epargne de la souffrance et me permet de respirer relativement bien.

        Il est vrai qu’en ce moment j’ai un coup de pompe. Besoin d’une vidange. Probablement.

  33. yoananda

    C’est la même chose dans le racisme, maintenant, on lutte contre le « micro-racisme ».
    Exemple : vous défendez la cause noire, mais si vous le faites en coupant la parole à un noir, vous êtes un raciste.
    C’est le « micro-racisme ».

    Maintenant, on a aussi le « micro-sexisme ».

    J’avais lu un jour un texte ultra chiadé sur « l’objectivation masculine ». En gros, si une femme vous fait bander, vous êtes un sexiste !
    Magnifique, non ?

    Très bon article sinon.

    1. Beldchamps

      Pfff … Elles sont désespérantes. C’est toujours pareil : culpabiliser les hommes ne fait que castrer l’homme moyen, sans effet sur les vraies cibles irréductibles ou proches des psychopathes, imperméables à toutes ces fadaises. Du coup elles n’ont plus d’hommes, des vrais qui fleurent bon la testostérone, ni pour les défendre (s’en fichent vu qu’elles sont assez fortes pour ça, aheum ) ni dans leur lit ! Elles finiront tellement en manque qu’elles craqueront pour un bon vieux macho, leur ennemi juré, bien fait pour elles !

      1. yoananda

        http://antisexisme.net/2013/08/13/objectivation-1-2/

        http://antisexisme.net/2014/01/12/lobjectivation-sexuelle-des-femmes-un-puissant-outil-du-patriarcat-le-regard-masculin/

        http://antisexisme.net/2015/02/27/dissociation/

        Les hommes, du moins les rescapés, vont chercher des vraies femmes dans les pays de l’est (échange de bon procédés) : elles sont belles, intelligentes et … « pas françaises » (pas compliquées/chiantes comme des françaises)

        1. Beldchamps

          Wahou ce site est dingue, il éduque les jeunes filles dans la haine des hommes, c’est tellement facile. Moi aussi j’ai expérimenté qu’on se fait nettement plus siffler et draguer quand on porte une jupe, ça m’avait énervée parce qu’on a l’impression de se balader avec un panneau « allez-y je suis open ». C’est en discutant avec les hommes et en voyant leur mine effarée devant mon raisonnement que j’ai compris.

          1. yoananda

            oui c’est le jeu de la séduction, différent selon les climats et les mentalités.

            Mais si on va dans « l’objectivation » il va se passer 2 choses :
            * on va castrer les hommes, puisqu’ils ne pourront plus désirer le corps de la femme
            * les hommes vont se venger et dénoncer l’objectivation féminine qui, si elle ne s’arrête pas sur le physique masculin regarde plus son porte monnaie (son statut social) et découpe tout autant l’homme, mais d’une manière différente.

            A ces petits jeux, tout le monde est perdant, sauf les trans et autres asexués semi-monstrueux comme Fourest.

            1. Beldchamps

              Oui, les hommes vont se retourner contre les femmes, leur nature va revenir violemment au galop sans crier gare. Elles se diront alors qu’elles ne sont pas allées assez loin dans leur combat … 😀

              1. yoananda

                j’espère qu’il y aura des personnes intelligentes des deux bords pour comprendre qu’on est DIFFÉRENT mais complémentaire, et que c’est toute la beauté de la chose.
                Sinon autant vivre chacun dans son coin.

                1. negatif@hotmail.fr

                  Euh non, crois en mon expérience en tout cas dans les blogosphères, c’est dire à quel point mon désespoir est criant vu le paquets de neuneus qu’il y a

      2. yoananda

        Les femmes font des bébé toutes seules et bientôt, les hommes jouirons tout seul grâces au machines qui baisent mieux que les premières (puisqu’elles savent mieux comment le mâle fonctionne) …

  34. Moggio

    Votre avant-dernier paragraphe et celui juste avant sont essentiels : lorsque le financement sur fonds publics (par le contribuable) d’une diversité d’activités conduit à terme à une amplification de l’interventionnisme. Sur le sujet, l’Institute of Economic Affairs a publié trois textes sur l’activisme politique (ONG, associations, « charities »…) financé par les pouvoirs publics (au niveau local, national, européen et international) conduisant à terme à plus d’interventionnisme :

    http://www.iea.org.uk/publications/research/sock-puppets-how-the-government-lobbies-itself-and-why

    http://www.iea.org.uk/publications/research/euro-puppets-the-european-commission%E2%80%99s-remaking-of-civil-society

    http://www.iea.org.uk/publications/research/the-sock-doctrine-what-can-be-done-about-state-funded-political-activism

  35. gameover

    HS
    Un attentat contre des militaires déjoué à Toulon

    « Désireux de passer lui aussi à l’action, Hakim a songé dans un premier temps à acheter une arme à feu, peut-être de type kalachnikov, avant de renoncer à ce projet faute de disposer de relais dans le milieu délinquant local.
    Obstiné, il a donc entrepris de passer commande, via Internet, pour se procurer depuis la Chine un poignard «commando» ainsi que deux cagoules qui devaient être livrés à son domicile.
    Le port militaire abrite la majeure partie de la force d’action navale, y compris le porte-avions Charles-de-Gaulle ainsi que les sous-marins nucléaires d’attaque. Près de 12.000 personnes travaillent pour l’arsenal.  »
    __________
    Ouf on a eu chaud ! Faudrait arrêter de diffuser Rambo à la télé !

  36. Bonsaï

    En effet, même le grotesque n’arrête plus les officiels. On a entendu cette nouvelle débile sur tous les canaux, l’angoisse absolue, le comble de la terreur : un couteau et une cagoule ! Combien ce benêt va-t-il prendre pour ce délit ?

Laisser un commentaire