Valls : « La France a désormais un cadre sécurisé contre le terrorisme »

Vendredi 13 novembre, c’était la journée de la gentillesse. Cependant, ce soir-là, à Paris, ce qui devait arriver arriva : certains ont rangé les Bisounours et sorti les kalachnikovs.

À la différence notoire du 7 janvier dernier, qui avait plongé le pays dans la guimauve politicienne et les jacasseries mièvres d’une presse éberluée, cette fois-ci, tant les journalistes que les élus semblent avoir compris, enfin, que le pays était confronté à une véritable menace, permanente et concrète. La stupeur des événements passée, ils n’hésitent plus à parler de guerre et à décréter l’état d’urgence (dont on peut d’ailleurs critiquer la pertinence), version à peine édulcorée de loi martiale qui sied comme un gant aux déclarations chevrotantes d’un président un peu secoué par son évacuation rapide du Stade de France.

Ceci posé, l’abasourdissement de la classe jacassante n’est que de courte durée, et une fois son soliloque frénétique repris, une fois admis qu’un conflit est en cours, les habitudes reviennent au galop. Après l’abomination de l’attentat, on en subit un autre, plus feutré mais bien réel, celui des politiciens et des journalistes dès qu’ils ouvrent le bec pour éviter soigneusement la moindre analyse. Impossible alors de seulement constater l’échec cuisant de l’État dans ses prérogatives régaliennes. Pas une ligne n’aura été pondue pour rappeler le petit tweet de Valls, en juillet, fanfaronnant sur sa belle Loi Renseignement :

Progrès décisif, mais personne ou presque pour noter son bide complet.

Personne pour noter que l’attentat est intervenu alors que les dispositions sécuritaires étaient renforcées dans le cadre de la COP21, ce qui constitue encore un autre type d’échec cuisant. Et, à ce dernier sujet, personne pour noter l’incroyable différentiel de moyens déployés pour combattre ce qui n’est encore qu’hypothèses pendant que des gens se font massacrer par des balles très concrètes.

Dès lors, personne pour rappeler l’omniprésence de l’État sur les routes de France pour éviter les carambolages, interdire les vitres fumées et taxer les cabanons de jardin, et son absence pour prévenir, ou au moins mitiger les événements dont la capitale a été le témoin. L’État règlemente tout (parce qu’apparemment, les terroristes seraient gênés par des décrets, des interdictions et des lois plus sévères), l’État est partout, mais il est aussi dilué à l’extrême, et n’est donc plus efficace nulle part.

Très concrètement, on n’a pas arrêté de diminuer les moyens de ce qui nous protège, au profit de ce qui nous espionne, nous sanctionne, nous traque, nous taxe et nous ponctionne, et le résultat est celui qu’on observe : on est très bien ponctionné, fort bien sanctionné, mais plus du tout protégé. L’État gendarme a laissé place à l’État policier, et les forces de l’ordre, quand elles ne sont plus utilisées pour régler des radars, le sont pour fermer une rue quand un député promène un ministre.

Bien joué.

Epic Fail

En réalité, depuis Charlie, depuis les incidents du Thalys, et finalement, depuis plusieurs mois, plusieurs années même, rien n’a réellement changé : on savait tous, confusément, qu’il y aurait un ou plusieurs autres attentats, mais tout le monde (journaliste & politicien) semble avoir été surpris (sidéré, même). Il surnage une impression persistante d’impréparation chronique, de gestion à la va-vite ou à l’impro.

Cette impréparation se traduira d’ailleurs dans les prochaines heures, par ce que les gouvernants pondront comme remarquables mesures pour éviter un nouveau carnage : on peut presque parier que, tout comme pour les attentats de janvier, certains envisagent sérieusement de remettre une couche de laïcité ou de niaiseries vivrensemblistes un peu partout à commencer par les écoles, parce que cela a furieusement bien marché. Dès les prochains jours, sentant la menace planer sur le pays, la police continuera à protéger quelques VIP, et à persécuter les automobilistes. Parce que bon.

Mieux encore : soyez certains que la réponse des autorités sera de renforcer le contrôle… des citoyens. Ce qui n’a pas marché n’ayant été dénoncé par personne ou presque, vous en aurez double dose. Et moyennant quelques appels lacrymaux à l’unité, avec une solide exhortation à dénoncer toutes les abominables récupérations politiques, ça passera comme sur du velours.

something terrible has happened - we must rally behind our corrupt gvt

Pourtant, les services de renseignement français sont loin d’être inaptes. On sait renseigner et se renseigner. Seulement voilà, il y a des mesures qui protègent les individus et des mesures qui protègent les politiciens. Or, le gouvernement en choisissant les moyens visibles et idiots, les agitations inutiles et les discours grandiloquents, a clairement opté pour les mesures qui les protègent eux, mais pas les individus.

Les mesures qui protègent les individus, comme construire des prisons (la France en manque cruellement), ramener l’ordre et la loi dans les cités de non droit, infiltrer les réseaux, faire du renseignement de personnes (profilage, recoupements), et… laisser les citoyens s’armer, ces mesures ont deux problèmes : elles prennent du temps et des moyens humains, et même en les mettant en place demain, ne porteraient leurs fruits que dans plusieurs années. En outre, le politiquement correct qui englue toute la vie politique française empêche complètement d’y penser. Chacune de ces mesures vient heurter, violemment, le petit chaton qui ronronne dans le cœur de l’individu de gauche, le cerveau consciencieusement lavé par des années de collectivisme et une transformation achevée en petit mouton aimable et manipulable à merci.

En vertu de quoi, si quelque chose doit changer, ce ne sera pas dans le bon sens : le peuple a, malgré tout, choisi ses dirigeants et il s’en est choisi de bien piètres, arrivés là à force de magouilles, connivences, combines, entourloupes, mensonges, compromissions et abandons.

De ce point de vue, tout se déroule donc comme prévu.

liberté et sécurité

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires390

  1. Le Gnôme

    Il y en aura d’autres, et les déclarations martiales à l’usage des gogos continueront.

    Si ces clampins plutôt que de filer du pognon en pure perte en politiques de la ville et subvention à des associations foireuses avaient laissé la liberté d’entreprendre, procurant ainsi du boulot à des jeunes qui se seraient intégrés sans problème, car la mixité sociale dans le travail est bien plus efficace que dans une ville, si ces abrutis n’avaient pas essayé de pousser jusqu’au bac des gens qui s’emmerdaient royalement sur les bancs de l’école et avaient favorisé l’apprentissage dans des métiers qui manquent cruellement de main d’oeuvre, il y aurait peut être eu moins de radicalisation, et peut être moins d’attentats.

    Mais il aurait fallu laisser de la liberté, et ça, pour l’Etat, c’est un gros mot.

      1. Duff

        J’ajouterais la faillite totale de notre politique étrangère qui depuis la sage décision de Chirac de ne pas soutenir les américains en Irak enchaîne les conneries. C’est tout de même un comble que ce soit Poutine qui soit le seul dirigeant un peu clairvoyant et qui a réagi dès lors que les intérêts russes venaient à être menacés par la politique de gribouille et guerrière du prix Nobel de la paix… Faudra se pincer quand calmement on repensera à toute la séquence dans quelques années.

        1. trucmuche33

          Ce pauvre Poutine est lui aussi complètement à la ramasse en soutenant Assad qui est le premier responsable du bordel syrien. Il ferait bien de se débarrasser rapidement du givré de Damas, si il ne vaut pas s’enliser en Syrie comme l’URSS s’est enlisée en Afghanistan.

          1. gameover

            Non le premier responsable du bordel syrien c’est l’occident.
            Comme l’occident est aussi responsable de la chute de tous les régimes qui ont mené à des guerres et à la chienlit : Irak, Afghanistan, Lybie… Dégommer un dirigeant : check, mais rien à mettre à a place.
            C’est pire avant qu’après.
            Sadam arrivait à tenir son pays alors que son parti ne représentait que 10% de la population.

            1. Caton

              Saddam arrivait à tenir l’Irak parce que les sunnites ne représentent que 10% de la population. Même chose pour Assad et la Syrie. La démocratie c’est mignon, mais en présence de deux ethnies qui se détestent cordialement, ça se termine rapidement en génocide de la minorité. Dans ces pays-là, seule une dictature de l’ethnie minoritaire peut fonctionner, car l’ethnie majoritaire sait parfaitement qu’il y a des limites aux sévices que la dictature peut leur imposer.
              Si BHL lit cela il va nous faire une syncope… pourvu qu’il le lise.

              1. john

                C’est quoi BHL ?
                Vous parlez du truc qui nous sert de boite à bruits et dont tous les merdiats se font échos alors qu’il n’a pas la moindre légitimité (officielle, professionnelle, ou autre) à parler ?

            2. trucmuche33

              C’est comique de voir le nombre de francais en faveur d’Assad et Poutine.

              Vous ignorez probablement tout de ce qui a amené les syriens à se révolter, comme par exemple une gestion désastreuse de l’agriculture qui a fait perdre 85% du cheptel syrien.

              Une telle hécatombe en France aurait eu des conséquences assez proches.

              Vous confondez allègrement les cas divers pays que citez et les mettez tous dans le même sac, ce qui dénote une ignorance phénoménale de l’histoire.

              L’Afghanistan ca a commencé avec les troupes Russes, désolé que vous l’appreniez si tard.

                1. Aristarkke

                  Donc ta phrase dans ton commentaire de 15H06 est mal goupillée, comme le soulignait Petit Arbre. Nous sommes d’ accord que le pire qu’était avant l’ était finalement moins que maintenant où plus rien ne tient et où c’est la guerre en plus du chaos.
                  A noter qu’islam et démocratie (à la mode européenne théorique) ne vont pas ensemble puisqu’ aucun de ces pays dominés par cette religion n’a un gouvernement librement choisi parmi un éventail possible.

                  1. raul87

                    Je tiens à vous préciser que l’islam est une religion démocratique: le prophète avait recommandé pour sa succession de réunir les sages de la communauté et de choisir les meilleurs d’entre eux pour lui succéder: il n’a pas privilégié les liens du sang. On est loin de la dictature. Voilà, c’était pour préciser, faites attention à ne pas répandre de bêtises…

                1. Duff

                  Pour avoir des amis mariés à des russes poutinolâtres il est vrai que les critiques envers le maître du Kremlin – notamment sur les doutes qu’on doit avoir sur son caractère démocrate – pèsent pas lourd en Russie. Sa popularité et sa défense des intérêts russes, une population avec 20% de musulmans soit dit en passant, devraient faire réfléchir à l’ouest alors que les pays anglo-saxons et la France sont gouvernés par des tocards impopulaires. Quand on aime la démocratie, la liberté, il est naturel de critiquer Poutine, moins de se croire franchement mieux lotis.

              1. Honorbrachios

                @ trucmuche 15h30: et pour plussoir Gameover, poutine, assad etc… sont pas gentils ? ET alors? En quoi ça nous concerne : EN RIEN.
                Et surtout on ne donne pas des blames aux uns et fait des bisous aux autres (exemple les saouds) quand rien ne les distinguent sauf les merdias qui te disent lui il est gentil et pas lui. En plus, les syriens, lybiens, irakiens, ne posaient aucun problèmes à la france avant les interventions stupides de nos crétins gouvernementaux, ce qui n’est plus du tout le cas

              2. ca-suffit

                Puisque vous faites appel à l’histoire, Churchill a su rencontrer et s’organiser avec Staline pour abattre Hitler. Mais n’est pas Churchill qui veut.
                Assad, comme Poutine menacent-ils la France, ou même l’Europe? NON
                Ergodan que Merkel choisit comme interlocuteur privilégié et Daech?
                OUI

                1. Duff

                  Le temps donne raison à Margaret et à Ronald. Les vilains canards des années 80 qui torturaient le politiquement correct sévissant en France. Angela, on va en reparler mais en 2015 son bilan s’est lourdement assombri.

                2. john

                  Churchill (notamment) avait très bien vu que Staline était une crapule. Nos gouvernants-tocards n’ont rien vu venir de la menace musulmane extreme lorsqu’ils ont combatu Kahafi, Sadam, Assad et autres.

              3. jga

                Non, l’afghanistan ça n’a PAS commencé avec les troupes soviétiques. Ca a commencé, là aussi et déjà, avec les djihadistes. Donc Moscou a envoyé des troupes. Et les US ont armé les mêmes qu’ils tapent aujourd’hui.

                1. Aristarkke

                  L’ URSS a envoyé des troupes en 79 pour répondre à la demande du PC afghan qui était au pouvoir et faisait face(difficilement) à une rébellion armée. Sauf que l’ intervention soviétique n’a rien pacifié et a plutôt jeté de l’ huile sur le feu… Mais on ne parlait pas du tout de djihad en ces temps là… Et les Américains, dans le contexte de la guerre froide armaient les rebelles du Cdt Massoud pour nuire, évidemment, à l’ URSS. C’est malaisé de déterminer qui a commencé exactement mais il est acquis que les Russes n’ont rien gagné et se sont plutôt affaiblis un peu plus…

                  1. Chieur chiant

                    Le Lion du Panshir avec toutes ces imperfections ( au sens occidental ) aurait toujours été mieux de l’avoir comme allié que certains autres aujourd’hui, c’était un homme d’honneur, les extrémistes ne se sont pas trompés, ils l’ont éxécutés juste avant les tours jumelles, c’était un signal d’offensive…

              4. Aristophanedecarotte

                la gestion désastreuse du cheptel est générale pas qu’en syrie. Le maroc est bouffé par la brucellose.. je vous déconseille de consommer du fromage frais chez eux…

            1. trucmuche33

              Non non, aucune absurdité, et il assez symptomatique de constater que nombre de commentateurs ici rejoignent les positions du FN et d’une certaine extrême gauche anti-US, et sont par ailleurs complètement ignorants sur le plan géopolitique, avec qui plus aucune mémoire des attentats perpétrés par Kadhafi ou Hafez El Assad contre la France au Liban.

              Faut pas s’étonner d’avoir de tels problèmes en France avec des gens qui gobent la propagande russe et celle de celle de complotistes comme Meyssan.

              1. gameover

                « …ignorants sur le plan géopolitique, avec qui plus aucune mémoire des attentats perpétrés par Kadhafi ou Hafez El Assad contre la France au Liban. »

                Ah de la géographie à la Duflot !

              2. alecton

                Chic Chic Chic un gros troll baveux… qui accuse les augustes personnes ici présentes, de faire le lit du FN et des coco. Il y a vraiment des tartes qui se perdent….

                1. Deres

                  Sérieusement, depuis que l’Algérie a failli basculer dans l’islamisme suite à des élections démocratiques, on sait bien que tout changement de régime dans un pays musulman est extrêmement délicat. Mais pour faire plaisir à nos amis du Golfe, nous avons continuer à soutenir les changement de régime alors que l’expérience a montrer que nous n’arrivons jamais à contrôler le résultat. La Syrie faisant parti de « l’axe du mal », juste car c’est un allié des russes a fait que tout était bon pour renverser la gouvernement actuel, quel qu’en soit les conséquences. Et nous avons maintenant les conséquences. la vrai question est de savoir qui a touché les 30 deniers et ne s’est pas pendu ensuite ?

      1. Aristarkke

        Quand on doit faire les chèques qui alimentent la subventionnite aiguë qui étreint cet État, cela n’aide effectivement pas à penser soce…

    1. yoananda

      C’est l’analyse typiquement libérale qui est juste, mais partielle parce qu’elle oublie de voir que les gens ne sont pas interchangeables, ils ne se déportent pas d’un pays à l’autre « comme ça », et les cultures se mélangent d’autant moins qu’elles sont différentes.
      Le vivrensemble ne fonctionnera pas mieux dans un pays libéré d’un état centralisateur. Ça peut fonctionner un peu mieux en période de prospérité, c’est possible, mais la prospérité ne se décrète pas … pas plus que le beau temps.

      1. Deres

        Il faut arrêter de parler de vivrensemble. C’est une ruse pour remplacer fraternité et nous faire oublier que cela va de mise avec liberté et égalité. Pas de justice sociale et autre concept foireux là-dedans …

      1. Deres

        Et les condamnations multiples à la prison qui ne sont pas effectués ? Et les procès en terrorisme où les accusés sont laissés libres en attendant le procès ? Et ceux qui vivent de subventions alors qu’ils fomentent des complots contre le pays ? Comment être crédible face aux délinquants dans de tels conditions ? Pour eux, la France est une vaste bouffonnerie.

    2. Deres

      Flamby était certes déstabiliser mais son plan avec Etat d’urgence était déjà près. D’ailleurs il a annoncé les décisions du conseil intérieur avant celui-ci … Cet attentat doit pour lui faire parti de sa fameuse « bonne étoile » qui permettra sa réélection ! Et au bout de deux jours d’état d’urgence il demande déjà son extension à 3 mois … avec un changement de lois pour en étendre le contenu. Pourquoi ne pas avoir fait cela après les attentats de janvier puisque de toute évidence tout cela était déjà planifié ?

  2. Aloux

    Les politiciens vont surfer sur l’émotion bien compréhensible des gens, faire passer ce qui les arrange même et surtout si ça n’a pas grand chose à voir avec la choucroute (je suis prêt à parier qu’on va rapidement réentendre parler de limiter voire d’éradiquer le cash « pour lutter contre le terrorisme »), les dits gens vont s’échanger des slogans niaiseux sur les réseaux sociaux, allumer des bougies aux fenêtres et faire des grandes marches solidaires, puis dans quelques semaines, une fois l’émotion un peu tassée, la vie va reprendre son cours, avec un peu plus de contrôle, un peu plus de surveillance des citoyens, encore un peu moins de sécurité, si peu de protestations du moutontribuable, bien trop occupé à se demander comment il va payer son tiers provisionnel et rembourser son crédit immo (et d’un certain côté comment lui en vouloir ?).
    Rincez, répétez lors de la prochaine attaque.
    J’aimerais tellement avoir tort…

    1. kekoresin

      La disparition du cash est déjà dans les tuyaux nauséabonds de nos criminels institutionnalisés. Cette hausse soudaine de température aux bouts de canons de Kalash va bien entendu beaucoup aider à lubrifier les dits tuyaux. Les suppositoires de calibre 7.62 vont faire passer en douceur toutes les lois rêvées pour contrôler le troupeau, trop occupé à chercher un briquet et une bougie aux normes NF, pour bien étaler son empathie sur un bout de trottoir entre la sciure et une création anale canine. A défaut de trouver un briquet, les français pourront toujours se mettre la bougie dans le cul, il y a encore de la place entre la constitution des droits fondamentaux et le libre arbitre.

      1. john

        Personnellement depuis quelques mois, je m’y suis remis alors que je l’avais progressivement supprimé.
        Mais que voulez-vous, quand Sapin veut un truc, c’est que le contraire est bon.

    2. Nyamba

      « Les dits gens vont s’échanger des slogans niaiseux sur les réseaux sociaux, allumer des bougies aux fenêtres et faire des grandes marches solidaires »…
      Pour beaucoup, retirer une licence de tir, acheter une arme et se préparer à faire la guerre lorsqu’on n’a connu que la paix et le giron (faussement) rassurant de l’Etat-nounou, n’est pas, ne peut pas être le réflexe premier. Pas par lâcheté, mais parce que la volonté d’agresser, de répondre à l’attaque par l’attaque, ne leur est plus naturelle. C’est, par exemple, mon cas ; je commence une vie à dix mille bornes de cette folie furieuse, et après le choc et l’émotion en lisant les nouvelles, je m’accommode d’une sorte d’hébétude désespérée (la colère et la haine, malheureusement peut-être, ne viendront pas).
      Peut-être que d’ici quelques jours, la pression va retomber, et l’existence un peu miteuse, parsemée de pathétique et de frustrations impuissantes du montontribuable moyen reprendre son cours normal. Je ne le crois pas, cependant – quelque chose est définitivement brisé. C’est une chose d’être habitué aux images de mort et de carnage lorsqu’elles arrivent d’un désert de ruines au nom exotique ; mais quand il s’agit de sa propre maison, et que les disparus ont des noms familiers…
      Bref, j’espère, pour les habitués de ces lieux, que vos familles et vos proches sont sains et saufs. Courage à tous.

      1. Aloux

        Certes, je comprends le côté thérapie de groupe de ce genre d’actions, mais je ne m’y reconnais plus, pour moi c’est une façon trop facile de se dédouaner. Manifester sa solidarité avec les victimes, fort bien, même si le côté purement grégaire de ces campagnes me déplaît, mais passons, et après ? On continue comme avant jusqu’à la prochaine ?
        Depuis 2001, on a constaté le même scénario à chaque fois : le véritable danger ne vient pas de l’action terroriste en elle-même, même si elle très impressionnante, mais de la disposition d’esprit qu’elle crée au sein de la population, et des gouvernements tous trop heureux de saisir l’aubaine pour lui faire avaler des mesures castratrices et humiliantes, qu’elle n’aurait jamais accepté si elle n’avait été en état de choc, et aussi l’embarquer dans des aventures militaires mal torchées et vouées à l’échec, car on ne peut pas gagner une guerre sans objectifs clairs et réalistes. Depuis 2001, nos libertés se sont érodées comme jamais, pour quel résultat ? Vendredi 13…
        Ce qui se passe ces 15 dernières années, c’est l’évidence de l’impuissance de l’Etat, de tous les Etats, à nous protéger de ces attentats, ainsi qu’une obsession systématique d’instrumentaliser l’émotion pour accroître son contrôle sur le citoyen.
        Il ne s’agit pas de prendre une licence de tir (même si c’est une réaction possible), mais déjà de prendre conscience de cette dérive (et vu ce que j’entends depuis 2 jours y a encore du boulot), d’être bien clair dans sa tête et avec les autres sur ce que l’on défend, et d’être très vigilant sur la réponse que le gouvernement va apporter dans les semaines qui viennent. Ca me paraît vraiment le minimum, mais je pense qu’on en est encore loin.

        1. Nyamba

          C’est le sens de mon propos : les jours à venir ne seront pas au recul et au pragmatisme (ou alors, pour certains, le genre de pragmatisme qui réduit des civils à des « dommages collatéraux nécessaires »). Et je suis tout à fait d’accord avec votre dernier point.
          Le temps est à l’orage, et on est mal barrés…

      2. Deres

        Sérieusement, il y a eu un attentat à Beyrouth deux jours avant. Les français en avait réellement rien à foutre. Pas de bougies, pas de tweet, pas de profil solidaire. Et pourtant le Liban est un pays frère, un de nos anciens protectorat et il y a beaucoup de libanais ou de gens d’origine libanaise en France. Je ne sais aps si nous méritons la compassion mondiale qui a lieu.

        1. Caton

          Estimons-nous heureux que personne ne nous bassine avec la proportionnalité nécessaire de la riposte, le besoin de faire des concessions territoriales, ainsi que les affres des pôv’victimes de la colonisation du 9’3…

          1. Pheldge

            Un peu de patience, les marchands de moraline-repentante sont encore un peu sous le choc, attends qu’ils retrouvent leurs esprits …

            Ah regretté Scipion l’Africain … 😉

        1. Duff

          Trump est peut être un guignol mais quand il dit ce genre de choses, les réactions de sidération politiquement correctes en disent long sur la faillite occidentale au sens large.

  3. Pere Collateur

    Peiné, mais pas étonné de ce carnage. Et je pense qu’ici, peu on du être pris de cours par cette nouvelle.

    Maintenant, la suite est cousue de fil blanc.

    Une chtite marche blanche.
    Une chtite cellule psychologique
    Pensez à prendre votre pasDamalgame 5mg tous les soir
    Grand plan banlieue et donc cramage de milliards qu’on a pas pour un résultat même pas nul, mais franchement négatif.
    Grandes parades lacrymales.
    etc
    etc
    etc

    Pour être sur d’être totalement ridicule, je suggère à holland de positionner le Porte avion Charles de Gaulle sur la Seine près des quais ou se déroule Paris plage d’habitude.

    Ces gens ne sont pas équipé intellectuellement pour gérer ce genre de situation. Il n’y a rien à en attendre.

      1. theo31

        Ah ben non. Ce n’était pas des journalistes, et il y avait peut-être des électeurs du FN parmi les victimes. Ils n’auront pas droit au macaron Je suis Charlie. Pour le kampdubien, toutes les morts se valent pas.

      2. Pere Collateur

        On verra bien… De toute façon pour ce que CA vaut…

        J’ai cru entendre qu’était envisagé l’annulation des élections régionales; celles qui promettait à nos socialos une peignée monumentale. Curieux de voir si ça va se concrétiser ça…

        Ah oui, dans ma liste j’avais oublié un point:

        C’est la faute au FN 😉

        1. Aristarkke

          Dans pas longtemps, ce sera la faute aux Belges qui font rien que de pas contrôler soigneusement et coller aux basques de leurs chances pour la Belgique, à Molenbeek-Saint-Jean et ailleurs. C’est pas comme chez nous, hein, de voir pareil laxisme…

                1. Bonsaï

                  Ah! cher H16, quelle érudition : la moindre petite allusion et hop, vous nous sortez la carte ad hoc qui va bien avec !
                  Vous êtes un magicien dans la plus élégante des traditions…

                  (Et je me vante d’être une spécialiste de la question. Après avoir été nourrie au lait maternel et aux contes de fées, j’ai aussi beaucoup pratiqué Magic (TM), l’inoubliable jeu des Wizards of the Coast…).

                    1. Charles Maurice

                      Marrant d’ailleurs de lire sur CP une certaine Akashi tranfuge du site fawkes news venir faire la morale des « pas-assez-liberaux-donc-pas-libéraux…

          1. Beldchamps

            Si si ! J’ai entendu un « expert » sur pravda 1, hier, la faute à Poutine, parce que les Russes ciblent en priorité les potes de Fabius d’Al Nosra mais ne frappent pas assez Daech.

  4. Pat

    « le peuple a, malgré tout, choisi ses dirigeants ».
    Soyons sérieux, le peuple n’a rien choisi du tout. Notre système électoral fonctionne comme un tirage au sort entre partis tous très minoritaires. Avec ce système, le peuple aura choisi seulement quand un parti obtiendra en votes au premier tour (et sans triche, ni coercition) 50% des inscrits. Le système électoral est pourri, le système tout court est pourri.

    1. « Soyons sérieux, le peuple n’a rien choisi du tout.  »
      Allons.
      Je suis ok pour dire que Hollande & Cie ne sont pas les représentants majoritaires parce que cette majorité n’existe pas (trop peu d’électeurs se déplaçant, trop de votes nuls, trop de non inscrits) mais ils ne sont pas arrivés là par hasard non plus. Il faut arrêter de se dire que zut et zut, nos dirigeants sont bien plus pourris que le peuple qui ne serait même pas complice.

      À d’autres.

      1. Pat

        Ah oui ? Si on vous donne le choix entre la pendaison, la guillotine ou une balle dans la nuque, que vous choisissiez ou non votre sort, je ne dirai pas que vous êtes complice de votre bourreau.

        1. gameover

          Si quelqu’un vous prend en otage et qu’il dit qu’il vous libérera après que vous ayez tué un de vos enfants selon votre choix : vous faites quoi ?

        2. Sauf que ce n’est pas le choix qui a été demandé, là. Les comparaisons foireuses ne forment pas un raisonnement.
          Il y a eu 18 000 668 personnes qui ont voté Hollande.
          Pas 3, pas 24, 18 putains de millions. 16 millions ont voté sarko. Ca nous fait 34 millions d’abrutis.

          1. seldoon182

            Je suis d’accord avec Pat. Si le plus beau geste politique pour toi h16, c’est de mettre un bulletin dans l’urne tous les 5 ans parce que tu est dans l’obligation de délégué ton pouvoir politique, ça s’appel de la soumission.

              1. seldoon182

                Je ne suis pas atteint par le gène LRRK2 à ce que je sache donc oui j’ai bien compris. Le problème de tes propos c’est que tu appel à ne pas voter, mais de l’autre coté tu propose rien de concret. C’est de la critique non-constructive.
                « La critique est aisée, mais l’art est difficile » – Philippe Néricault Destouches
                Je prendrais le temps de lire les archives. Cordialement.

                  1. gameover

                    Ah oui je n’ai pas trop le temps non plus. Tu pourrais me faire un CD audio ou un MP3 du site pour la voiture ?
                    Et si j’osais je demanderais bien aussi un choco et un Mars 😀
                    Merci.

          1. Duff

            La dette il avait prévenu que ce serait tueur dès la campagne 2007. En réponse logique, il n’y avait 1 gramme de libéralisme dans son programme surtout en 2012. Un tocard de plus qui n’arrive même plus à avoir une élocution le rendant intéressant : On s’emmerde et on dort en le regardant, une vrai purge pour tous ceux qui se désespèrent des discours collectivistes tenus par les leader de gauche ou de la droite.

            1. Deres

              Sur plein de forum, j’ai vu beaucoup de réaction disant que l’on ne peut pas agir à cause du manque d’argent causé par les allemands qui nous empêche de dépenser en toute détente. Toujours la faute des autres au passage. Dans leur esprit, YAKA faire 10% de déficit et tous les problèmes seront résolus. Misère. Ils ne comprennent aps que c’est justement nos déficit récurrents et la dette actuelle qui nous lient les mains … Et notre soumission aux etats du golfe vient en grande partie de notre besoin de leur argent sale à cause de la mauvaise gestion chez nous. remarquer bien que les allemands refusent certaines ventes d’armement aux saoudiens comme leurs chars de combat. Chez nous, c’est open bar dans le catalogue …

                  1. culdemacaque

                    On peut très bien exprimer son rejet de la politique actuelle sans s’être déplacé aux urnes lors des précédentes élections.
                    Vote blanc ou abstention quelle différence après tout?
                    Celui qui s’est déplacé au bureau de vote pour mettre Heckle et Jeckle dans l’enveloppe aurait plus de légitimité à se plaindre par rapport à un autre qui avait autre chose à foutre un dimanche du mois de mai ? (Tonte de la pelouse, bricolage ou glandage dans un canapé)

    2. estienne

      En effet, le peuple n’a pas d’autre choix qu’entre les 2-3 clowns autorisés par le régime des partis. La démocratie est confisquée depuis trop longtemps pour que les gens lucides se déplacent encore. Vont encore voter ceux qui vivent du parti … et ceux qui n’ont rien de mieux à faire.

      1. Aristarkke

        Et ceux qui n’ont toujours pas compris que les étiquettes droite/gauche/centre ne recouvrent plus qu’une mélasse soce en profondeur, la saveur apparente étant la seule variable notable des produits en offre. Et croyez moi qu’il y en a encore de gros paquets pour imaginer que la drouate à la Sarko ou à la Juppé va bouleverser le paysage en reintroduisant de la liberté économique, une fiscalité moindre, des économies sur les dépenses et ainsi de suite…

        1. Deres

          Oui, ce sont tous des Etatistes pures dans l’assiette. Avec la gauche on a droit en plus à un peu de sauce sociétale, avec la droite un peu de sauce sécurité sorti de vieux pots moisis. Mais c’est fondamentalement la même viande pourrie.

          1. Bonsaï

            Marre de la gauche et de la droite et de la politique en général ?
            On vous donnera donc de la pratique religieuse, cinq prières par jour, pas de cochon et un Allah pour tous…

        2. john

          « Et croyez moi qu’il y en a encore de gros paquets pour imaginer que la drouate à la Sarko ou à la Juppé va bouleverser le paysage en reintroduisant de la liberté économique, une fiscalité moindre, des économies sur les dépenses et ainsi de suite… »

          Je confirme …

  5. Val

    J’avoue avoir eu une pensée/action pas du tout bisou : youp la la ce weekeed j’ai une ouverture pour foncer sur les routes , j’ai branché mon waze et hop là , ça décoiffe , mon 3.0 était un peu calaminé , il m’a dit merci . Et dire qu’il faut des terroristes pour nous apporter (temporairement) un peu d’air … Et c’est la que je me suis dit qu’il y avait vraiment qq chose de pourri ds ce modeste pays : un acte terroriste m’a ponctuellement donné plus de liberté , totalement contre intuitif , mais réel . Les terroristes ordinaires ont sorti la tête au dessus des radars et ont gêné le tyran étatique qui nous contraint. Ce dernier ne sera distrait que temporairement malheureusement et reprendra sa domination abusive ordinaire , soyons en sûrs … mais bon , répit bon à prendre !

    1. bob razovski

      En effet !

      J’en suis à espérer que du chaos à venir découle enfin une anarchie de bon aloi.

      Puisqu’à n’en point douter, ce qui nous attends, c’est le chaos, comme dans tout régime fasciste qui se respecte.

    2. Aristarkke

      Mouais. Evitez de vous illustrer sur l’ A6 en montant sur Paris à la séparation A6A et A6B et où se joint l’ A10, un poil en amont, là ou il y a une zone (environ 1500m) à 90 intercalée entre deux tronçons à 110.Ce Jeudi et vendredi matin, Coyote bipait à donf mais n’étaient visibles que les motards en comité d’ accueil mais pas les releveurs probablement planqués dans un petit bosquet de rien du tout qui traîne en bordure du tronçon A10… Vraiment bien planqués parce que j’ai habituellement l’ oeil entraîné…

        1. Aristarkke

          J’aurais dû préciser que la nouveauté était la réapparition d’ un comité d’accueil.. Il y a assez souvent une voiture stationnée avec radar embarqué mais sans interception au delà qui faisait, qu’habitué, tu passes éventuellement aisément de 110 à 90 en cas de besoin. Cela doit être pour contrer les « chauffards » en VS ou VU, inidentifiables sauf auto-dénonciation… D’ autre part, depuis cinq à six semaines, l’ embranchement entre A6 A et A6B au niveau de Villejuif a perdu tout intérêt à cause de la pose de plots plastiques sur les zébras qui empêchent concrètement de rouler dessus et de se faire gauler joyeusement par les pandores qui y collectaient des prunes, en veux-tu en voilà (jamais compris qu’ils pouvaient gauler des franciliens à répétition alors qu’ils montaient la garde jusqu’à deux à trois fois PAR jour!…

      1. Higgins

        Oui. Je connais le coin, un vrai piège à PACPMDLADII (Piège À Cons Pour Militaire De L’Armée Des Indes Isolés). Voilà une action « positive » pour la sécurité routière typique d’un pays qui sombre. S’il faut rouler à 90 à cet endroit (il y a peut être une raison valable mais j’ai un énorme doute), que les flics se montrent et le résultat recherché sera obtenu. Dans le cas contraire, c’est, comme d’habitude, du très grand n’importe quoi.

  6. Dr Slump

    Ce Manolo, quel comique, un humour aussi ravageur, à l’égal d’un Dieudonné, devrait être interdit par le conseil constitutionnel! Il est impayable, à quand sa prochaine tournée?

  7. Peste et coryza

    Les dernières déclarations parlent d’elles même :
    Anne Hidalgo est son « attaque du vivre ensemble », Valls et son « on est en guerre » (on est en guerre depuis 2001, banane !), LR et son « attentats qui font monter le FN », « cétroporible ! », etc…

    Tour ça est pathétique :
    Je comprend que des bombes qui pètent et des gens qui meurent, ça choque, mais c’est le lot commun de toutes les guerres.
    128 morts en France pour l’instant. Combien chez les peuples avec lesquels nous sommes (et avons déclaré) en guerre : afghans, syriens, etc…
    200 russes sont dézingués dans leur avion, RAF. 50 libanais explosés vendredi, à cause d’un m*rdier que nous avons créé ? RAF.
    1 an que nous bombardons l’EI… et ils ne réagissent que maintenant ?

    Les français devraient se rappeler que la guerre, c’est sale, ça tue, et pas seulement chez l’ennemi.

    Rappelons également les déclarations de Fabius et de Hollande et leur aide au front Al Nosra. L’EI, pour sa part, est une création de nos chers amis et alliés, les Saouds et le Qatar….

    Moralité :
    Le bolet de Tulle et de sa clique n’ont aucune honte.

    1. « chez les peuples avec lesquels nous sommes (et avons déclaré) en guerre »
      Justement, le souci est que la France n’a déclaré la guerre officiellement à personne. Les journalistes et les politicards, éberlués, se réveillent à cette dure réalité : ah bah tiens, on est en guerre ! Sapristi ! On nous l’avait caché !

      1. MCA

        « La France n’a déclaré la guerre officiellement à personne »,… heuuuuu..comme s’il était nécessaire de déclarer la guerre pour la faire.
        D’ailleurs tous ces pays coalisés ne font pas la guerre, ils apportent la « démocratie » à des pays ingrats qui préfèreraient vivre suivant leurs habitudes ancestrales sous forme clanique bien souvent… j’ai tout compris?

        Quand vous dites un peu plus haut : « le peuple a, malgré tout, choisi ses dirigeants »; non! non! et re-non! nous avons choisi entre maintenir Sarko et virer sarko, nuance . Je le disais une fois précédente, ce ne sont pas les candidats du peuple mais les candidats des partis. Ceci empêche un individu compétent en gestion politique, altruiste et ayant pour motivation de faire avancer ce pays de se porter candidat par le verrou des parrainages.

        Il n’y a pas et il n’y a aura jamais plus de solution par les urnes. En démocrate convaincu, il ne reste plus que l’abstention, le vote blanc, le vote nul, et comme je le disais, la pêche ce jour là. En non démocrate c’est une autre affaire…

        Allez, histoire d’aller un peu plus loin:

        -sur quels critères votent les français?
        -sur quels critères votent les françaises?
        -sur quels critères votent les français(es) d’origine étrangère?
        -une démocratie directe est-elle viable dans ce pays? si oui, comment l’imposer puisque le système est verrouillé?
        -le peuple est-il capable de se gouverner lui-même sans élus « représentatifs »?

        1. « comme s’il était nécessaire de déclarer la guerre pour la faire. »
          C’est pas le propos. Ici, le propos est de montrer qu’il n’a jamais été expliqué au peuple qu’on engageait des moyens en son nom et que ça pouvait faire des dégâts ici.

          non! non! et re-non! nous avons choisi entre maintenir Sarko et virer sarko, nuance
          Et vous avez choisi Hollande.
          Désolé, mais s’il y avait eu 90% d’abstention, l’argument se tiendrait. Mais pas là.

          « En démocrate convaincu, « 
          Nul n’est parfait.

          1. ca-suffit

            Oui, mais le problème est qu’il n’y aura jamais 90% d’abstention. Alors, on fait quoi?
            On attends passifs la fin des temps, l’explosion du système monétaire, ou on rebat les cartes en votant subversif aux présidentielles, puis contre pouvoir au législatives? Ce ne peut être pire qu’aujourd’hui.
            De toutes façon, la maison France est tellement verolée de toutes parts qu’il est nécessaire de l’abattre avant de la reconstruire.

            1. « il n’y aura jamais 90% d’abstention »
              Oh probablement non, en effet, mais au moins, ne vous livrez plus à cette mascarade.

              Quant au reste, vous pouvez tenter l’exil, l’exil intérieur, les méthodes de résistance active et passive (cherchez les billets à ce sujet sur le blog).

              1. ca-suffit

                Perso,je préfère jouer l’aiguillon sans prétention dans la mascarade plutôt qu’en être l’éternel dindon.
                Pour l’exil intérieur et la résistance passive, c’est fait depuis longtemps.

          2. Calgon

            Moi, ce qui me chagrine, c’est qu’en imaginant un joli 99% d’abstention, il se passera quoi ? hein ? concrètement ?

            Parce qu’on a déjà actuellement plus de la moitié d’abstention/votes nuls (je préfère pour ma part le vote nul avec le bulletin « bande d’enculé » qui a au moins le mérite de me permettre de m’exprimer) donc on est déjà sur des élections non représentatives.

            Ben moi je pense qu’avec 99% de votes blancs/nuls/basent, il ne se passera rien, que dalle, nada … on évoquera ce chiffre rigolo juste pour l’anecdote (et encore) et vite vite vite, on passera à l’info intéressante : le guignol officiel sera toujours élu avec 55% des votes exprimés (sur les 1% retenus donc) et roule la galère … La belle affaire !

            1. Deres

              Le chiffre de 99% est purement rhétorique. En effet, il y a 600 000 élus en France et 925 000 candidats rien qu’aux élections municipales. Et tout cela pour 45 millions d’électeurs … En comptant les familles et les proches, il y a au moins 5% des français directement intéressé au porte-feuille par les élections. Donc le taux d’asbtention ne pourra jamais dépassé 95%. Et encore, je ne compte pas les membres actifs des partis qui espèrent un retour sur investissement à plus long terme.

    2. kekoresin

      En état de guerre, il faut accepter le fait de devoir fusilier nos ennemis. Le mieux que puisse faire ce qu’est devenue la France, c’est de créer des associations pour remodeler les esprits malades avec l’aide de psychologues agréés par la préfecture. Le hic, c’est que si ça fonctionne plutôt pas mal sur les ovins, le dressage est plus compliqué avec les fauves!

      1. Laurent

        Effectivement les moyens d’élimination de l’état islamique sont connu : extermination de masse y comprit femme et enfants de tout ceux en contact de près ou de loin avec cette organisation. La Méthode utilisée en Tchétchénie par les russe en somme ou par Staline à de nombreuse reprises contre les récalcitrants de l’URSS. Quand nous en serons là le monde n’aura plus besoin de haïr l’état islamique, nous les aurons remplacé.

        1. kekoresin

          Je ne suis pas pour l’état de guerre, c’est une déclaration quasi unanime de nos clowns en charge ou en attente d’une saine alternance! Un état de guerre nécessite de faire la guerre (merci encore Sieur de Chabannes). La guerre implique une action armée et violente. Mon propos est justement de dénoncer les politiques qui parlent à tort et à travers et qui n’ont rien su faire d’autre que de mettre en place des niaiseries couteuses ou des lois qui touchent aux libertés des victimes potentielles, au lieu d’être implacables avec les ennemis de la nation. Et on les retrouve en pleine campagne de com, entre pleurniche et posture martiale déblatérant devant des caméras gourmandes les inepties habituelles.

          Quand à l’URSS mon cher Laurent, nous y sommes déjà, avec comme goulag une bureaucratie punitive à tous les étages, une armée de fonctionnaires aux manettes et un état spoliateur qui contrôle les médias de masses. Et puis pourquoi massacrer son peuple alors que d’autres peuvent le faire à leur place sans éclaboussure sur la cravate parlementaire!

    3. Bonsaï

      On voit là l’immense potentiel de nuisance d’un personnage falot et grassouillet, dissimulant ses pensées secrètes sous un abord jovial. Si le Toxique de Tulle s’était contenté de gouverner en son château, entre ses coquines et son armée de cuisiniers, la France serait passée sous les radars.
      Mais non, Monsieur voulait aussi jouer à la guéguerre, montrer ses petits muscles grassouillets et ses machiavéliques ambitions stratégiques.
      On a vu…

      1. john

        Le problème c’est pas BHL. Nos avis ne valent pas mieux que le sien fondamentalement. Le problème ce sont les journaleux qui relaient ses élucubrations alors qu’il n’a pas de légitimité à être plus entendu qu’un autre.

        Pourquoi est-ce BHL qu’on entend sur le sujet, plutôt que des personnes issues du moyen orient, ou au moins ayant une bonne connaissance de celui-ci, et des religions environnantes ??!?
        Je vais pas donner de noms, mais il y en a.

    4. Deres

      128 morts, cela doit être facilement la moyenne quotidienne en Syrie …
      Je syuis trop optimiste même : 250 000 / 4 ans / 365 jours = 171 morts par jour

  8. Martel

    Bien.
    On sera encore plus contrôlés, fichés, dénués de liberté, enrichis de nouvelles réglementation débiles, de plus en plus de simple numéros parmi un long registre si on a le malheur d’être innocent ou simplement liquidé si on a le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

    Comment en somes-nous arrivé là en fait ?

    1. Peste et coryza

      La paix et le confort, tout simplement.

      Marc Aurèle en avait fait l’expérience : la paix, le confort et l’oisiveté font mollir les gens.
      Une vie rude forge des hommes rudes. Une vie baignée dans le pognon et la facilité forge des bolets de Tulle.
      Or quand on veut faire la guerre, mieux vaut avoir Conan le cimérien que Conchita wurtz.

      Les romains de l’époque, en pax romana, baignant dans le pain et les jeux, n’ont pas vu que les germains (à l’époque, le germain est un type que l’on craint partout, et pas pour ses produits deutch kalitat) se regroupaient.
      Une vague de peste noire après, les germains attaquent. Les forces armées impériales sont laminées par l’épidémie, et les gens survivants ne veulent pas combattre… la guerre, c’est trop risqué…

      Mais tout n’est pas désespéré : après tout, avec les défaites de Carbo (qui avaient laminés les effectifs de l’armée citoyenne romaine), certains généraux (Marius) avaient réussi à transformer des paysans, des esclaves, des affranchis et des ados en une armée efficace capable de porter 50 kilos de paquetage pendant des jours, et surtout à poutrer les cimbres et les teutons, alors en large supériorité numérique.
      Marc Aurèle lui même avait montré l’exemple en vendant ses biens personnels, et en laissant ses manuscrits de philo pour le glaive et les sombres forets de Germanie.
      Vous voyez Hollande délaisser l’Élisée pour enfiler un treillis et aller soutenir les troupes ?

      La France a plein de chômeurs, donc plein de soldats potentiels. En même temps, qui est prêt ici à verser son sang pour François Hollande ? Pour un De Gaulle, Ok, mais pas pour le bolet de Tulle et sa clique.

    2. Aristarkke

      Cazeneuve ne va pas manquer de le souligner. Dommage que le nouveau tour de vis sur les armureries était trop récent pour être pleinement opérationnel parce que sinon, pas de Vendredi 13 (les terroristes respectent scrupuleusement les lois et décrets de la République, y compris dans les zones de non-droit, bien entendu)

  9. Ribus

    Votre analyse de l’action de l’État contre les citoyens ces derniers mois est tout à fait juste. Je pense qu’il faut conseiller à ceux qui nous entourent de s’éloigner des postes de télévision : attention, avis de propagande à très haute dose !

    Dans le même temps, il faut rester vigilant et suivre pas à pas les « décisions » à venir. Hollande n’a pas fait de déclaration solennelle au peuple français à la télévision et s’est contenté d’allocutions. C’est un signe de plus de sa haine rentrée contre nous.

    Il a décidé de réserver cette déclaration aux parlementaires réunis en congrès. A suivre donc de près et il faudra lire entre les lignes. Je crois que les coups foireux vont partir de là.

    L’oligarchie sent que çà peut basculer très vite car chaque jour le voile se lève sur sa trahison. Valls a déjà décidé de changer de discours en moins de 24 heures. Ils vont tous devenir subitement des patriotes mais là aussi, il y a de la contrefaçon.

    Il faut aussi rester concret : l’observatoire de la christianophobie et le salon beige ont lancé une pétition au président de la République intitulée «  Fermez les mosquées salafistes ! ». A signer donc et à relayer même si on n’est pas un catholique pratiquant ; seul, le résultat compte.

    1. Nyamba

      Fermer les mosquées ? Vous voulez dire, en gros, censurer leurs porte-paroles ?
      Ils se prennent déjà pour des victimes, et se terrent comme des cafards – et vous voulez les encourager à davantage de clandestinité ?

      1. Pheldge

        Nyamba, il nedit pas « Fermer les mosquées », mais « Fermer les mosquées salafistes » … bon, ça fait une petite différence.
        Mais bon, je pense que c’est surtout aux musulmans de gérer ça et de faire le ménage. Je suis naïf , non ?

        1. Nyamba

          J’ai bien lu, juste eu la flemme de répéter (et ça ne change pas la teneur de mon propos).
          Quant à qui doit gérer le bordel… on peine à dépasser le stade du bain de sang, donc, question gestion, je ne vois pas trop…
          « Stopping a battle is much harder than starting it. Starting it only requires you to shout ‘Attack!’ but when you want to stop it, everyone is busy. »
          On n’est pas sortis de l’auberge…

        2. Caton

          Naïf ? Oui. Les mahométans modérés étant les seuls aptes à différencier un mahométan très pieux et un mahométan extrémiste, on pourrait s’attendre à ce qu’ils nettoient eux-mêmes leur communauté. Qu’ils ne le fassent pas incite à penser que le mahométan modéré est une créature mythique sans existence réelle.

          1. Pheldge

            Je lisais hier dans l’interview de Brighelli dans le Figaro comme l’a très bien dit Ferhat Mehenni, qui en sait plus long que vous et moi sur l’extrémisme religieux de ses coreligionnaires, «l’islam, c’est l’islamisme au repos ; et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement». Aux autorités musulmanes de faire leur aggiornamento. Mais à mon humble avis c’est plus un voeux pieux , ou une incantation qu’autre chose, car ce n’est pas le CFCM qui va faire quoi que ce soit !

          2. yoananda

            Précisément. J’attends de voir comment « ils » vont lutter contre l’islamisme radical … j’attends de les voir se plonger dans le Coran pour l’expurger des verset jihadiste, et présenter leur version révisée, qui fera 3 pages, puisque même les verset tolérants sont une forme de conquête « douce » …
            pffffff

          3. Higgins

            La communauté musulmane française est, à ma connaissance, plutôt silencieuse sur ce sujet en dehors des inévitables craintes en matière d’amalgame. C’est ce qui m’inquiète le plus. Je n’ai pas entendu de prises de position formelle sur ce point ou, s’il y en a eues, les médias en ont peu fait cas.

          4. Deres

            L’individu de base a peu de contrôle sur sa communauté. Tout comme on devrait faire un procès à nos dirigeants, du côté musulmans, ce sont les responsables qu’il faut prendre à parti. Pas le quidam moyen qui la plupart du temps ne demande rien à personne mais que l’on bombarde de directives et de « messages ».

      2. Ribus

        On demande une décision de l’exécutif qui vise à fermer des centres de propagande djihadistes. Cela peut se faire par un simple décret du président de la République. Nous, citoyens, n’avons pas à faire le tri.

        1. Deres

          Flamby est ne train de consulter Julie pour savoir si elle a retrouvé ses c***, mais impossible de mettre la main dessus. Pas de décret tant qu’on ne les retrouvera pas. Il les a peut être oublié dans l’appartement de la rue du Cirque ?

      3. Deres

        Cela fait juste dix ans qu’on en parle de fermer les mosquée dangereuses et de virer les imams étrangers… On a encore une guerre de retard … C’est bien trop tard maintenant qu’ils ont convertit à leur cause des centaines ou des milliers de gens …

  10. Bonsaï

    De toute évidence, il n’y a aucun moyen d’empêcher un kamikaze de se faire sauter dans une foule, entraînant avec lui de nombreuses victimes.
    Là où il aurait fallu être suspicieux, les gouvernements européens avec Merkel en chef de meute ont ouvert tout grands leur bras, puisqu’ils ont déjà décidé d’abolir leurs frontières ! Le simple citoyen l’avait déjà pressenti avec horreur, ces flots ininterrompus de migrants peuvent cacher dans leurs rangs quelques loups déterminés au carnage…
    On constate donc encore une fois que les minables qui sont actuellement au pouvoir n’ont aucune perspective géopolitique, aucune notion de stratégie, aucune culture historique. Contrairement à Poutine, dont il était question plus haut.

    1. theo31

      « puisqu’ils ont déjà décidé d’abolir leurs frontières ! »

      Les 168 morts d’Oklahoma City, c’était pas des Pakistanais. Et le carnage au gaz sarin au Japon non plus.

      Les islamistes massacrent majoritairement des musulmans.

      1. yoananda

        L’écrasante majorité des musulmans tués dans le monde (je ne sais plus si c’est 95% ou 80% mais peu importe) le sont par des musulmans.
        Pourtant ils nous en veulent à nous.

        1. Bonsaï

          Toujours se souvenir que c’est une religion conquérante et prosélyte, comme le christianisme l’était encore il y a quelques siècles.
          Si vous, vous avez déjà oublié les Croisades, d’autres les ont encore en mémoire…

          1. Caton

            Apparemment, vous, vous les avez oubliées. Les croisades avaient pour objet militaire de couper la voie de communication entre le califat et les armées ayant conquis l’Afrique du nord et la péninsule ibérique. Il s’agissait d’un mouvement purement défensif. Pas d’armée de conquête mahométane, pas de croisade.

            1. Bonsaï

              L’objectif des premières croisades était de rouvrir la route vers les lieux saints, occupée depuis le 9ème siècle pas les Arabes.
              Donc,il s’agit bien de tentatives de reconquista, comme ce sera le cas plus tard en Andalousie notamment.

              1. Caton

                Pouvez-vous prendre une carte du bassin méditerranéen et m’indiquer par où pouvait passer une telle route, sachant que la péninsule ibérique, l’Afrique du Nord et l’empire ottoman étaient assez peu catholiques…

                  1. Caton

                    Un coup d’œil à une carte du bassin méditerranéen vous fournira la réponse.
                    Les deux routes terrestres possibles entre l’Europe et la terre sainte passent soit par le Maghreb et le Sinaï, soit par les actuels Turquie, Syrie et Liban. Impossible donc de rouvrir une route terrestre en débarquant en terre sainte.
                    La route maritime était quant à elle fermée par les pirates barbaresques basés à Alger et Tunis. Seule une flotte fortement armée avait une chance de passer.
                    En conclusion, non, les croisades n’avaient pas pour objectif de rouvrir une quelconque route, mais bien d’en fermer une.

              2. Deres

                Oui, mais car les pèlerins chrétiens qui avaient droit de passage jusque là l’ont perdu suite à la défaite des arabes par les turcs moins tolérants. Et qui ont soumis les chrétiens locaux en esclavage plus massacre au passage. C’est donc bien un acte défensif à l’origine, il ne faut pas déformer l’histoire.

            1. Calvin

              Il y a eu es explosions de joie dans de petites villes où les habitants sont restés enfermés et où la police ne veut pas prendre de main courante.
              Des jeunes nazes, certes, mais c’est moche.

            2. trucmuche33

              Ah oui, donc, selon vous, ca représente le point de vue de la majorité des musulmans en France. A l’évidence, vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère.

                1. Charles Maurice

                  J’attends les directs journalisteux des « quartiers » padamalgam avec des pignoufs derrière qui se passent le doigt sur la gorge…

    2. barbatruc

      D’ autant que l’ EI avait prévenu qu’il mêlerait ses hommes aux réfugiés. Tout le monde a entendu ça. Il fallait prendre ces criminels au sérieux, ce qu’ils profèrent, ils le font. Même si il y avait un risque si minime soit-il pour nos propres populations, il fallait refouler l’ensemble des réfugiés.

      Désolé ça ne va pas dans le sens de ce que l’on entend en ce moment, mais tant pis.

      Je préfère voir des réfugiés sincères refoulés plutôt que voir des compatriotes massacrés.

      Visiblement, et au plus haut niveau on a préféré prendre ce risque insensé , chacun en tirera les conclusions qu’il voudra.

  11. kekoresin

    Hier, une amie s’est faite verbalisée pour avoir mordue avec un de ses pneus un petit rond point peint en blanc sur la chaussée. Elle a crue à une blague mais nulle caméra cachée et pas la moindre trace de sens de l’humour du motard. 90€ la blagounette. Voilà, nos forces de police sont en alerte rouge et l’état promet le zéro tolérance pour les moutons affolés en laissant la porte de la bergerie grande ouverte aux loups. Un petit prélèvement dans le troupeau de temps en temps permet aux bergers de faire une tonte bien rase sans bêlements crispants.

    1. gameover

      Ouais mais Keko, ça commence comme ça, tu mords une ligne blanche puis si rien n’est fait tu débarques au Bataclan avec la kalach en bandoulière… y a des statistiques là dessus 😀

    2. Deres

      Je me méfie du témoignage des gens : ils minimise toujours leur torts et se cachent derrière une injustice. La mauvaise foi est bien souvent la règle. Mon expérience personnel est que les flics ne sont pas si cons que cela. Je me suis déjà fait attraper plusieurs fois sur de petites erreurs et ils m’ont juste sermonné.

      1. john

        Les flics font ce qu’on leur dit. Si on leur dit d’aller « faire du PV », ils font du PV. Pas de guettée de coeur, alors ils le font rapide et mal fait, pour pouvoir ensuite faire leur vrai métier.

  12. RBF

    Superbe billet dominical, dont je partage complètement le contenu.

    Pour nous coller des prunes, alors là ils sont forts. Et nous comme des cons, on continue à se lever le matin pour aller au charbon…. Et pour se faire allumer à 55 km/h au lieu de 50 histoire d’engraisser ces monarques, car l’impôt ne suffit pas manifestement.

    Celui qui chôme ne risque au moins pas de se prendre une prune.

        1. Pheldge

          J’en connais certains, je ne donnerai pas de noms, qui n’ont pas besoin qu’on les arrête pour « se prendre une prune » ( je ne vise personne mais y’a des amateurs d’eau de vie ). Et même que ça serait plutôt le contraire, qu’on devrait les arrêter de se prendre des prunes …

        2. RBF

          Dans l’exercice de nos fonctions, en 6 mois:

          – Ma femme prise à 117 km/h pour 110 sur l’A36, retenu 111. Prune de 45 euros.
          – Encore ma femme, radarisée à 56 km/h à 500 mètre de notre maison, retenu 51 km/h. Re-prune de 90 euros.
          – Moi cette fois, sur la RCEA. Radarisé et retenu à 94 km/h pour 90.
          – Encore moi, sur la N19. Radarisé à 99 km/h pour 90, à un endroit où il n’y avait strictement rien.

          Mon dieu que nous sommes dangereux, ma femme et moi. Mais ils se gardent bien de nous retirer le permis. Les prunes, c’est bien plus juteux.

            1. john

              Meme expérience. Je ne perds plus de points. Pour pas perdre ses points, c’est simple, il faut surveiller les képis, pas le danger.

              J’en arrive cette situation idiote où je me mets à freiner en pleine ligne droite, tout seul sur une 3 voies, à scruter attentivement mon compteur de vitesse et guetter d’éventuels panneaux scélérats qui me dicteraient de réduire ma vitesse par « sécurité ». Et quand un arrive un enchainement de virages dangereux, je suis tout détendu, je peux enfin me relacher, car là, il n’y aura aucun contrôle, car trop dangereux, et que donc les gens réduisent naturellement leur vitesse (donc pas de monnaie à récolter).

          1. Diogène

            Un bon moyen d’éviter les prunes. Faites comme moi, vendez votre voiture, et prenez des taxis. Ou mieux encore: restez dans votre tonneau, à prendre le soleil. Ou à écouter la pluie.

    1. MCA

      Hein? s’il roule à 55 c’est le même tarif, ou alors on ne m’a pas tout dit.

      Un peu de HS, ça défoule:

      Les radars sont là pour nous forcer à ralentir car la vitesse tue paraît il.

      Question : comment les élus qui nous bassinent avec cette excuse pour en installer toujours un peu plus peuvent ‘il croire en leurs propres propos sachant qu’ils budgétisent un an à l’avance les rentrées d’argent que ces radars vont occasionner. Ils savent donc très bien que les vitesses arbitraires ne sont pas respectables et que le tiroir caisse va se remplir.

      Vous avez dit ….sécurité?

      1. Higgins

        La multiplication des radars devraient avoir pour corollaire une baisse sensible des infractions constatées accompagnées d’une baisse non moins sensible des amendes distribuées. Je ne crois pas que ce soit le cas. Le problème est donc ailleurs et les radars ne sont donc que des pompes à fric.

        1. MCA

          @Higgins

          C’est exactement ce que j’ai écrit à mon député, je ne vous dis pas la bordée d’injures en retour me traitant d’irresponsable (pour faire court). Pensez donc 4000 morts (ce qui évidemment est de trop).

          Mais bon, au moins j’ai eu le sentiment de l’avoir indisposé et fait travailler un peu (on a les petites joies que l’on peut).

          Je me suis par la même occasion rendu compte que le député était un animal doté d’une conscience à géométrie variable:

          France, le bilan annuel :

          Alcool : 49 000 morts
          Tabagisme: 73 000 morts
          Suicides : 10 300 morts

          Une bagatelle de 132 300 morts par an à essayer d’éviter.

          Et bien ces genres de morts ne semblent dignes d’intérêt et ne semblent pas troubler son sommeil, allez savoir pourquoi?

          Un mauvais esprit (dont je ne suis pas) dirait:

          Alcool=taxe,
          tabac=taxe,

          tiens..suicides= pas taxes? alors, ceux là ont certainement des chances qu’on s’occupe de leur cas.

            1. Dr Slump

              N’empêche, vivre est taxé, jusqu’à sa mort, puisque mourir est taxé aussi! On peut même pas reposer en paix, faut encore payer le loyer au cimetière! Pour ça, je suis pour la méthode hindoue, pour ainsi dire des plus naturelles: qu’on laisse ma dépouille dans la nature, les charognards se chargeront de faire leur travail de nettoyage.

  13. yoananda

    Tout à fait.
    Ce qui me sidère, ce n’est pas les attentats, mais le moquage de face des politiciens et pire, qu’aucun journaliste ne le relève.
    Conclusion : ce n’est que le début. Il y aura encore beaucoup d’autres tueries.

      1. yoananda

        L’état d’urgence à bon dos, ça fait des lustres que la presse n’a plus aucun esprit critique. Ça ne date pas d’hier. Ça fait des années qu’elle est en coma avancé.
        J’ai même cessé de m’en plaindre tellement c’est flagrant et énorme et surtout quotidien. C’est usant de dénoncer ça, ça ne s’arrête jamais, ça ne fait qu’empirer.

      2. Higgins

        Les autorités peuvent prendre toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de tous médias (article 11). Bon, pour la presse, il y a longtemps que c’est fait. Ce sont les blogs qui ont du soucis surtout si l’état d’urgence est prolongé (plus de détail sur le blog de Gilles Devers, avocat).

        1. MCA

          Ils peuvent bien assurer tout le contrôle qu’ils veulent sur les médias, ça fait au moins 5 ans que je ne regarde plus la télé ni n’achète de journaux, ils ont beaucoup de mal à me manipuler par ces canaux de diffusion.

          Et je ne dois pas être le seul car la presse écrite est sous perfusion étatique tellement elle croule sous les lecteurs, quant à la télé, notre Fleur nationale veut taxer les Box pour financer des torrents de niaiseries télévisées qu’elle finira par être la seule à regarder.

          On rigole bien dans ce pays, il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder la mouche se débattre dans son verre d’eau

  14. kekoresin

    Voilà ce que Bruno Leroux, pilier de bar du PS depuis des années, grand idéologue du vivrensemble dans un état policier mais de gauche, disait à propos des tireurs sportifs:
    « J’ai le sentiment de faire reculer ces fêlés de la gâchette, ces fêlés des forums sur Internet qui n’ont d’échanges que sur leurs armes à feu, très certainement parce qu’ils sont incapables de parler d’autre chose. »
    Il vient de déclarer que les armes détenues légalement pourront être confisquées sans préavis ni justification par les forces de l’ordre. Après votre patrimoine, après vos économies (voir FMI) voici que Bruno et ses amis parasites vont finir l’émasculation des citoyens. Je pense que comme sous Pétain, la possession d’une arme à feu sera punie de peine de mort. Cela va forcément « embêter » ceux qui tiennent à la vie et fera sourire ceux qui ont de toute façon choisi de mourir au nom d’Allah et qui, curieusement, ne passent pas par une autorisation préfectorale pour aller chasser ou tirer dans un stand!
    Si la connerie avait une quelconque valeur, on serait la première puissance économique mondiale…

    1. Higgins

      La confiscation des armes à feu est possible en application des règles inhérentes à l’état d’urgence Voir sur le blog de Gilles Devers pour les détails. Cet état d’urgence ne peut excéder 12 jours. Pour être reconduit, il faut une loi et j’ai entendu ce matin que Normal 1er avait l’intention de le reconduire.

      1. Dr Slump

        Ah bon hein? Et on aurait tort de prendre Hollande pour un fada mou. C’est de ce genre d’apparatchik, modèle de bureaucrate méprisant les réalités concrètes que peuvent provenir les plus redoutables décisions.

        Et d’ailleurs Hollande est, encore une fois je me répète, le président français le plus agressif, qui a le plus eu recours aux opérations spéciales pour des exécutions à l’étranger. Les opérations Mal-E, Centre-à-Fric, Scie-Rie, etc, confirment le portrait.

        Cela ne me rassure pas sur les suites qu’il va donner à cet état d’urgence, qui pour moi n’a aucun lieu d’être, et n’a aucune utilité dans ce contexte. On en pas en guerre civile, merde! Du moins, pas encore?

        Je crois que je vais devoir m’armer au plus vite et par tous les moyens.

      2. Deres

        Il l’a dit immédiatement. C’était donc prévu d’avance … Il doit avoir une idée derrière la tête. Pourtant en deux jours, les arrestations pleuvent donc pourquoi ont-ils absolument besoin de 3 mois ? Pour couvrir les élections et la COP21 ? Comme c’est pratique de se passer de l’aval de juges … Ils doivent déjà être en train de vérifier si Sarko n’avait pas loué cette Seat noir lol.

  15. Bonsaï

    Aux dernières nouvelles, on apprend que le numéro du passeport syrien de l’un des kamikaze avait été relevé à la frontière grecque, à l’occasion du « flux des migrants ».
    Et voilà, merci Madame Merkel…

    1. kekoresin

      Il parait que les frontières ne servent à rien, c’est pour cela que Zizi Rider et sa clique de pieds nikelés ont décider de les fermer! Les cales sont remplies à ras bord, vite une rustine 🙂

      1. Deres

        Surtout de tout mettre sur le dos de Merkel et donc des allemands. C’est tellement plus simple. Notre zizi rider ne s’est pas beaucoup défendu dans cette affaire, heureux qu’il était de passer à la télé.

    1. bob razovski

      Une branlée aux élections n’a jamais fait reculer la mauvaise herbe, le dogme, le néfaste.

      Simplement, il reviendra par la fenêtre car il est persuadé, à l’instar de perrichon, d’être en mission pour l’humanité.

    1. Black Mamba

      C’est pas sûr qu’ils soient tous morts … L’Etat régalien a merdé sur toute la ligne … Ils n’ont pas été foutu de les intercepter alors qu’on était déjà en plan vigipirate …certains terroristes ont très pu s’échapper …

            1. gameover

              J’avais vu un film il y a quelques années dans lequel le héros faisait son pain d’explosif vite fait dans sa cuisine avec ce qu’il y avait sous l’évier.
              J’ai essayé c’est sympa pour enlever des souches d’arbres. J’avais essayé avec un pétard comme détonateur car sinon c’est pas folichon.

                1. gameover

                  Non P&C, celui indiqué par Caton juste au dessus…

                  Et perso le jus d’orange c’est au frigo e l’essence dans un abri dehors… pas sous l’évier !

                  1. Peste et coryza

                    Je dis cela car : Concentré de jus d’orange => cyclohexane.
                    Cyclohexane + essence (apporte plein de trucs, dont le naphtalène) = napalm artisanal. Ajoute des acides gras (acide palmitique <= acide gras majeur de l'huile de palme), et tu as du vrai napalm.

                    Avez vous déjà essayé le vinaigre avec la levure chimique ?
                    Je m'en servait comme carburant pour fusées artisanales…

              1. Caton

                Oh, ce n’est pas difficile à faire. Mais c’est un explosif primaire, et la réaction est violemment exothermique, il faut un système de refroidissement de compétition pour maîtriser la chaleur. En cas de loupé on saute avec.

      1. Aristarkke

        Du 11me arrdt à Montreuil, il n’y a pas loin. En soirée avancée, il faut compter un bon 1/4 d’ heure sauf à se coincer dans un embouteillage malencontreux et faiblement probable à ce moment. Si les gusses roulaient normalement à la mode parisienne, c’est quasi impossible à remarquer en l’ absence de barrages…

  16. Bonsaï

    Petit rappel que le gouvernement ne risque pas de faire lui-même : le huitième homme court toujours…
    (le communiqué de Daesch, toujours précis, fait également mention de huit guerriers).

  17. theotimedesavoie

    Certainement, mon commentaire sera censuré, mais je savoure l’ironie de voir l’anarcho-capitaliste H16 devoir constater l’ampleur de la catastrophe à laquelle nous a conduit une politique immigrationniste insensée!

    1. Moi, je savoure votre commentaire qui montre que vous ne comprenez rien ni à l’anarcho-capitalisme, ni à ma position, ni même à la politique et au libéralisme en général.

      Quant à l’ampleur de la catastrophe, je crois que vous ne la voyez même pas. Vous n’êtes pas équipé pour.

      1. Duff

        Discours classique cependant des conservateurs qui sont persuadés de dire quelque chose de plus sensé que les socialistes alors que ça aboutit à la même merde. Pour avoir interagi avec Théo, je sais qu’il a bon fond, je le blâme pas, mais il se plante et ne veut reconnaître ses erreurs d’appréciation, moi j’ai fait ce pas parce que vous pouvez à tout moment me brandir à la figure des commentaires tenus ici il y a quelques années défendant Sarkozy. C’est pas aujourd’hui que je vais blâmer Casevide Valls ou Hollande alors que Sarkozy a bombardé la Libye et que je trouvais pas si con à l’époque…

        1. Merci.

          S’il a bon fond, il comprendra que m’attaquer de front directement au lieu d’essayer de comprendre les arguments n’est pas la bonne méthode ici.

          1. Duff

            J’ai fini par le comprendre, espérons qu’il suive ce chemin on s’en fout de l’impact pour la société, c’est d’abord pour soi qu’il faut suivre ce chemin.

              1. Duff

                L’ouverture d’esprit, je m’y efforce, j’ai parmi mes ami des gens qui savaient dès juillet 2007 que les subprimes allaient tuer le système bancaire US. J’ai vu ensuite la médiocrité des politiciens de droite guère moins aux fraises que ceux de gauche. Je me suis centrisé. Théo, faites-en de même, même plus charismatiques au sens bonapartiste du terme, les politocards de droite ne valent pas un clou. Ils ne feront que vous décevoir.

      1. theo31

        Notre ami ignore que tout individu a le droit naturel de migrer. Et que sans mouvements migratoires, l’homme aurait disparu de la surface de la terre depuis belle lurette.

        Un salarié qui part bosser à 10 km de son domicile est un migrant : il part exercer ses talents sur la propriété d’autrui. De telles évidences n’arrivent jamais à franchir le cortex des socialistes.

        1. Caton

          Le droit naturel de migrer, ça ne fonctionne qu’en l’absence d’état-providence. Supprimons toutes les « aides sociales » qui ne font qu’asservir ceux qui les reçoivent et spolier ceux qui les payent, et on en reparle.

          1. Val

            @Caton +1 et cela doit s’accompagner d’un état qui fait respecter le droit local de la même manière sur tout un chacun avec calme, efficacité et fermeté. Justice régalienne que notre état, dans sa situation de totale déliquescence, ne peut absolument plus exercer. Cette justice d’état si nécessaire qui permet la liberté .

                1. Peste et coryza

                  Les problèmes posés ne sont pas les même…
                  Intégrer un individu est possible, pas un peuple.

                  Et oui, ils font la vaisselle aussi.

        2. gameover

          « Et que sans mouvements migratoires, l’homme aurait disparu de la surface de la terre depuis belle lurette. »

          C’est la raison d’être de la politique migratoire de l’Australie.
          Je me suis pas mal baladé en long en large et en travers dans ce pays, surtout dans l’intérieur des terres et j’ai pu me rendre compte des ravages de la consanguinité même chez les non-arborigènes. Quant aux arborigènes ils frisent déjà la débilité et tous ceux qui ne se seront pas mélangés auront disparus dans deux générations.

            1. Pheldge

              Psssst , c’est l’état d’urgence , faut surveiller son langage, y’a des mots , des noms à éviter, sinon, le Patron va se retrouver fissa vite fait au cachot, et si vous, vous pourrez vous contenter de lui envoyer des oranges, moi, ça sera des letchis, et ça va me coûter bonbon, alors merci de faire attention … 🙂

                  1. Beldchamps

                    Sérieux pour une fois. Hier je me suis sentie honteusement libre, heureuse de ne pas avoir été canardés avec mon mari. Aujourd’hui je suis privée de piscine. Demain je vais moins rigoler, on va reprendre les transports en commun parisiens.

                    1. Caton

                      J’ai depuis longtemps adopté des horaires décalés, je suis au bureau avant 7 heures du matin et si je ne peux pas être parti pour 16 heures, j’attends 21 heures. Cela réduit fortement les risques.

              1. Caton

                Bof. Z’ont mon nom, mon adresse et ma fiche P4, qu’ils viennent directement me voir. Quand à Taubira, j’ai commencé tôt, certes, mais ce n’est pas ma faute si elle n’a rien entre les deux oreilles. En plus j’ai un alibi, neuf mois avant sa naissance je ne connaissais pas sa mère.

            2. Bonsaï

              D’autant qu’il y a moins d’arbres en Australie qu’en Guyane française (tiens, encore une colonie, matrice idéale de terroristes en puissance !).
              Dans ce cas précis, il conviendra donc d’utiliser le terme phonétiquement proche « aborigène » (originaire de).

            1. Pheldge

              Dans le cas de la ci-devante Bonzaille, GO, t’aurais même pu dire « l’arbre au régime », que je me suis laissé dire que c’était justifié … 😉

          1. Dr Slump

            Sans doute. Maintenant il faudrait déterminer comment les aborigènes en ont été réduits à cette consanguinité. Que leur inadaptation ou leur incapacité à se mêler à une culture étrangère à la leur soit fondée ou pas, ils étaient au départ sur leur terre, et se sont retrouvés contraints de se plier à des règles, des lois et des moeurs qui n’étaient pas les leurs.

            Leur histoire est en fait très comparable à celle des amérindiens, et ils ont subi curieusement les mêmes exactions, qui consistaient entre autres à séparer les enfants de leur famille, bannir leur noms et interdire leur langage, pour leur imposer une éducation britannique.

            La culture aborigène est par ailleurs loin d’être débile, et était très bien adaptée à l’environnement australien.

            1. gameover

              Je dis bien que cette consanguinité n’est pas spécifique aux aborigènes car elle existe aussi dans des villages reculés habités par des gens implantés seulement depuis 1860.
              Cette consanguinité vient simplement de l’éloignement des communautés les unes des autres et des déplacements restreints.
              Dans des villages reculés (même civilisés) il y a toujours eu des beurdins et quand on remonte dans leur généalogie on trouve toujours des croisements de mauvais aloi.
              Ca devient rare et justement grâce au brassage de population induit par les déplacements facilités par le transport.
              On fait la même chose avec les animaux. Ca accroit la résistance du cheptel.

                1. luc

                  Je répondais à deux points.

                  1/ HHH prouve bien que l’immigration n’est pas un droit naturel, quoiqu’on pense de la suite de son raisonnement, et c’est à ma connaissance le libéral qui a le plus évoqué cette question.

                  2/ Migrer n’est pas nécessaire pour survivre. Ça fait un bout de temps que nous ne sommes plus des chasseurs-cueilleurs. –> Dupâquier

                  1. « Migrer n’est pas nécessaire pour survivre. »
                    J’avoue qu’avec la situation actuelle dans certains pays, c’est une affirmation plutôt hardie.

                    1. luc

                      C’est mal dit en effet, disons plutôt que la survie n’implique pas nécessairement la migration. Exemple la France (cf. Dupâquier).

                    2. luc

                      Benoît XVI parlait aussi de droit à ne pas émigrer : c’est surtout lui qui est mis à mal avec les événements actuels dans « certains pays ».

                  2. theo31

                    Une bonne grosse guerre, une belle épidémie de peste ou un tremblement de terre de magnitude 9 et on en reparle.

                    En attendant, les cent millions de morts du communisme auraient aimé avoir le droit naturel de migrer pour survivre.

              1. Dr Slump

                Là je suis surpris. Je commençais justement à être convaincu que c’est justement une nécessité vitale, et donc un droit naturel, non pas de « migrer » comme on le dit aujourd’hui dans notre monde cloisonné de frontières, mais de se déplacer à la surface de globe. Tout être vivant se déplace, en marchant, nageant ou volant, et cela est devenu complètement interdit d’aller où l’on veut quand on veut dans le monde.

                En bon anarchiste, on devrait soutenir le droit d’aller n’importe où dans le monde sans autorisation préalable, vous ne croyez pas?

                1. « Droit naturel », c’est un concept très spécifique. La liberté de mouvement est un droit positif issu des droits naturels.

                  « on devrait soutenir le droit d’aller n’importe où dans le monde sans autorisation préalable »
                  Oui et non. Oui dans les endroits qui ne sont pas déjà appropriés.

                  1. Dr Slump

                    Oui, les propriétés privées. Mais les nations se comportent comme si, à l’intérieur de leurs frontières, c’était leur propriété. L’état souverain, c’est ça non? Et qui décide seul ceux qu’il laisse pénétrer sur « son » sol ou non.
                    Décider des lois de son pays autorise t’il un état à en interdire l’entrée?
                    L’idée d’une planète, d’un globe terrestre découpé en territoires clôturés que nul ne peut même traverser librement me casse positivement les pieds.

                    1. Soit on parle état souverain, soit on parle anarcho-capitalisme. Dans ce dernier cas, il n’y a pas d’état souverain.

                  2. luc

                    « dans les endroits qui ne sont pas déjà appropriés » C’est de là que part HHH dans sa démonstration, il me semble : les terres sont toutes appropriées aujourd’hui, et les terres de l’État appartiennent à ceux qui le financent : ses habitants…

                    Il dit cela mieux que moi.

                    1. Vous argumentez sur deux plans à la fois : l’idéal, où on peut imaginer ce qu’on veut, et la réalité, où il faut faire avec. Ce genre de discussions ne peut mener à rien.

                    2. luc

                      C’est ainsi que je comprends néanmoins : « l’idéal, où on peut imaginer ce qu’on veut ». C’est bien de la réalité dont parle HHH.
                      Ai-je mal compris ?

                      PS : Je vous remercie de l’attention que vous portez à mes messages : bien que non commentateur habituellement, je suis votre blogue avec assiduité !

                    3. Ce que je veux dire est que la réponse de HHH est la propriété privée. Il a raison. Mais actuellement, vous faites comment pour vous placer dans une société sans état ? Moi, je veux bien, mais l’état, lui, il ne veut pas trop.

                      Il faut d’abord résoudre ce problème-ci avant de s’attaquer à cette question-là. Du reste, on vous a déjà répondu selon cette ligne ici : http://h16free.com/2015/11/15/42582-valls-la-france-a-desormais-un-cadre-securise-contre-le-terrorisme/comment-page-1#comment-523280

                    4. luc

                      D’accord, je comprends mieux votre position 🙂

                      Dans le cas où un État est toujours présent, la réponse de HHH est décrite dans son livre Democracy, The God That Failed, et particulièrement dans ce chapitre : https://www.lewrockwell.com/1970/01/hans-hermann-hoppe/on-free-immigration-and-forced-integration/

                      « What should one hope for and advocate as the relatively correct immigration policy, however, as long as the democratic central state is still in place and successfully arrogates the power to determine a uniform national immigration policy?

                      The best one may hope for (…) is that the democratic rulers act as if they were the personal owners of the country and as if they had to decide who to include and who to exclude from their own personal property (into their very own houses). 

                      (…)

                      More specifically, it means distinguishing strictly between “citizens” (naturalized immigrants) and “resident aliens” and excluding the latter from all welfare entitlements. It means requiring as necessary, for resident alien status as well as for citizenship, the personal sponsorship by a resident citizen and his assumption of liability for all property damage caused by the immigrant. It implies requiring an existing employment contract with a resident citizen; moreover, for both categories but especially that of citizenship, it implies that all immigrants must demonstrate through tests not only (English) language proficiency, but all-around superior (above-average) intellectual performance and character structure as well as a compatible system of values – with the predictable result of a systematic pro-European immigration bias. »

                    5. « The best one may hope for (…) is that the democratic rulers act as if they were the personal owners »
                      Bon. Et quand ce n’est pas le cas, qu’ils s’en foutent et pire, qu’ils font de la politique politicienne ?

                    6. luc

                      PS : Désolé, je pensais avoir raccourci la citation pus que cela. Vous pouvez la supprimer si vous le voulez, il suffit d’aller voir la dernière partie de l’article que je citais.

                    7. luc

                      « Et quand ce n’est pas le cas, qu’ils s’en foutent et pire, qu’ils font de la politique politicienne ? »

                      Ça ne peut qu’aller mal, je suppose ? Comme pour la plupart de leurs choix politiques d’ailleurs, votre blogue le prouve assez amplement je pense…

            1. luc

              Parce que si le choix était laissé aux propriétaires parisiens plutôt qu’à l’État de décider qui peut venir, ceux qui veulent faire venir ces gens en porteraient seuls la responsabilité.

          1. theo31

            « elle a été ethniquement stable jusque très récemment »

            Il est loin le temps où 90 % d’une population étaient attachés à la culture de la terre et l’Etat ne pratiquait pas le social-clientélisme.

            1. luc

              Pas si lointaine dans le temps, mais bien trop lointaine aujourd’hui.

              L’attachement à sa terre me semble être un bon ferment pour le libéralisme, hélas.

              1. Peste et coryza

                L’attachement à la terre est juste le socle indispensable à notre société.
                Pas de production agricole et industrielle sans sédentarité… et comme tout le reste est assis là dessus.

          2. Deres

            Les terres étaient déjà occupés en France. Donc un migrant se serait retrouvé bien idiot en arrivant … On voit bien par contre l’appel d’air que fut la colonisation américaine pour justement la paysannerie pauvre. Les migrations actuelles sont fortement favorisés par d’un côté les incitations par chez nous et de l’autre le b*** que nous foutons ou laissons chez eux.

  18. brunoarf

    A propos des djihadistes infiltrés au milieu des migrants :

    Parmi les terroristes de Paris, il y avait des djihadistes qui étaient arrivés en Europe, infiltrés parmi les migrants.

    Par exemple, le Syrien Ahmed Almuhamed était âgé de 25 ans. Ahmed Almuhamed est d’abord entré en Grèce, sur l’île de Leros, infiltré au milieu des migrants. Le 3 octobre, il a été enregistré par la police grecque.

    Ensuite, il est passé en Macédoine, puis en Serbie le 7 octobre. Il a séjourné avec les autres migrants dans le camp de réfugiés de Presevo, en Serbie. Il a déposé une demande d’asile. Ensuite, il est passé en Croatie, en Slovénie, puis en Autriche.

    Parmi les terroristes de Paris, des sources gouvernementales grecques viennent d’indiquer qu’un deuxième suspect était arrivé lui-aussi par la Grèce.

    Lisez cet article :

    La piste syrienne.

    La piste syrienne est l’une des hypothèses de travail privilégiées par les enquêteurs. Les terroristes qui ont pris en otage des spectateurs du Bataclan ont « évoqué la Syrie et l’Irak », a expliqué le procureur de Paris. Un passeport syrien a été retrouvé près de l’un des auteurs des attaques du Stade de France, ce qui pose la question d’un éventuel séjour en zone de jihad d’autres membres du commando et leur entraînement.
    Le détenteur de ce passeport est « né en Syrie en septembre 1990 », selon François Molins, qui précise qu’il n’était pas connu des services de renseignement français. C’était un jeune homme arrivé à Leros sur un petit bateau en provenance de Turquie avec un groupe de 69 réfugiés et ses empreintes ont été prises par les autorités grecques, selon la police grecque. Il « a traversé l’île de Leros le 3 octobre 2015, où il a été identifié conformément à la réglementation européenne », a déclaré le vice-ministre grec chargé de la police, Nikos Toskas.

    http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/021477662318-attentats-ce-que-lon-sait-sur-lenquete-1175158.php

    1. « Parmi les terroristes de Paris, il y avait des djihadistes qui étaient arrivés en Europe, infiltrés parmi les migrants »
      Et parmi les terroristes de Paris, il y avait des djihadistes qui étaient Français, nés Français, de parents français.
      Conclusion : la piste française
      Il semble que la France comprenne un nombre incompressible de trous du culs. Heureusement, ils vont bientôt être boutés hors de France grâce à la politique anti-trouducs de Valls, qui pourra montrer le chemin en s’auto-éjectant du pays.

      1. Duff

        Admettre ça, c’est faire 99.9% du travail préalable avant de proposer un truc valable.

        C’est vraiment la conclusion de mes lectures parfois effondrées de twitter avec ce flot de commentaires affligeants sur notre modèle social, notre diplomatie ou la récup’ facile et hideuse dont nos fachos anti-Maghreb sont capables.

        Sale week-end.

  19. theotimedesavoie

    Pas sûr d’avoir la possibilité d’un droit de réponse ici, tant la censure est extrême, mais j’essaye :
    1/ je suis moi-même immigré. L’immigration est toujours tragique.
    2/ le seul vrai droit naturel est de vivre prospère et en paix sur la terre de ses ancêtres
    3/ l’immigration arabo-musulmane en Europe crée des tensions culturelles qui aujourd’hui nous amènent tout droit à l’apocalypse
    4/ mais on a toujours le droit d’être aveugle face à la réalité!!!!!

    1. a/ la censure, c’est exercé par un Etat. Ici, vous êtes chez moi et j’ai le droit de vivre prospère et en paix sur mon blog. Si votre commentaire est ok, il passe, et si j’en décide autrement, il ne passe pas. Si vous êtes tout chiffonné de ça, ouvrez un blog, exprimez-vous, vous en avez encore le droit et votre liberté d’expression n’est pas atteinte. Mais le coup du « oh on me censure », c’est le marqueur typique des incultes qui ne comprennent pas les notions qu’ils manipulent.
      b/ nous sommes tous immigrés, suffit de remonter assez loin, rien de nouveau à ça. C’est trivial.
      c/ tant que vous ne comprendrez pas que les tensions machin truc sont exclusivement liées à des problèmes de police & justice traditionnels + un état nounou redistributif mortifère, vous continuerez, aveuglément, à débiter les conneries sur la religion qui n’est qu’un pur prétexte. C’est un prétexte très efficace (il marche pour les terroristes, et il marche pour tous les gogos qui tombent dans le panneau), mais ça reste un pur prétexte. On peut parler IRA ou Sentier lumineux par exemple, pour rire.

      A présent, vous m’aviez fait comprendre (à plusieurs reprises) que vous ne vouliez plus revenir, tout triste étiez vous de ne pouvoir débiter vos bêtises sans limite. Je ne vous retiens pas.

    2. paf

      Je suis aussi immigre (pas en fRance) et ca n’est pas tragique du tout puisque ca m’a sauve.Ce qui est tragique c’est d’echouer en france.
      Vos points 3 et 4 sont rigolos puisque j’imagine que vous aimeriez qu’on arrete totalement toute immigration, ce qui ne changerait rien aux attentats.
      Plutot que de vous palucher sur des phantasmes peut-etre vous pourriez penser a etre constructif.

    3. gameover

      Les points 1/ et 2/ sont contradictoires !
      Vous devriez en tant qu’immigré vous déchoir de votre nationalité et retourner sur la terre de vos ancêtres.

  20. Bonsaï

    Cette histoire de passeport opportunément retrouvé à côté des cadavres de réputés djihadistes rappelle étrangement semblable scénario, déjà abondamment observé dès le 8 janvier de cette même année.
    Règle numéro un lors de l’instauration d’un régime d’exception pour une durée indéterminée : faire le tri dans les informations et se fier plus à son propre instinct qu’aux explications gracieusement fournies par les membres du gouvernement !
    L’Histoire démontre en effet que les adeptes de la « théorie générale de la conspiration » ont souvent eu raison avant les autres…

    1. Deres

      Sujet archi débattu. Un terroriste a toujours ses papiers sur lui en cas de contrôle avant son acte car sinon cela compromettrait le plan. D’ailleurs j’ai vu quelque part qu’une des deux voitures avait été contrôlé en venant de Belgique.

  21. Adolfo Ramirez Jr

    Daesh n’existe que parce qu’on le laisse exister. Comment une organisation terroriste peut elle s’emparer d’une portion de territoire aussi vaste et stratégique en si peut de temps?
    Les Russes viennent seulement d’entrer dans le bal mais leur priorité est de sauver Bashar.
    Les Irakiens se débandent dès que DAESH leur fait « bouh!! »
    Les Turcs écoulent les stocks de pétroles et revendent des canots pneumatiques à prix d’or. Sans oublier de buter quelques Kurdes au passage.
    Les pétromonarchies financent, ils adhèrent à la même vision du monde.

    l’OTAN, pendant ce temps; tergiverse, balance quelques bombes au p’tit bonheur la chance,essaye de ménager la chèvre sunnite et le chou chiite, et reçoit l’afflux de migrants dont aucun pays proche culturellement ne veut. Les actions menées ne sont qu’un aveu d’impuissance.

    Tapons sérieusement du poing sur la table, les jihadistes nihilistes ne peuvent pas durer.

  22. Higgins

    Personnellement, je considère que la première mesure qui aurait du être prise par l’exécutif et le législatif aurait d’être une démission pure et simple avec renvoi devant les électeurs pour la suite et, évidemment, renoncement complet de la part de ces parasites à toute fonction publique (bon, là, je rêve un peu). La faillite est totale et sans appel eut égard aux perspectives ouvertes depuis janvier 2015. Le pouvoir actuel est en cause ( si on suit la détestable et malsaine attitude du pouvoir législatif, il devrait y avoir à peine une centaine de parlemantaires au Congrès demain, il n’y avait bien qu’une cinquantaine de députés en séance pour voter la motion Ayraud sur la CSG) pour la stupide action menée en Syrie mais également le précédent qui a ouvert la boite de Pandorre avec la Lybie.
    Je suis extrêmement réservé quant à l’instauration de l’état d’urgence qui m’apparaît plus comme étant de la gesticulation politique que comme une mesure de bon sens. l’État, au sens léviathan du terme, m’apparaît suffisamment armé, il le montre dans plein de domaines, pour faire face à ce type de menace. Le scénario était hélas écrit d’avance (allez jeter un coup d’œil que le blog de Michel Goya « Au fil de l’épée » et son billet en date du 25 octobre).
    Si nous sommes vraiment en guerre (c’est ce que je pense depuis bien longtemps, ayant quelques accointances avec l’EM de l’armée des Indes), il nous faut assumer pleinement la situation aussi désagréable soit-elle. L’ennemi doit être clairement désigné et si nous devions prendre exemple, nous qui nous proclamons démocrate, inspirons-nous plutôt du comportement anglais durant la dernière guerre que celui de l’État français fin juin 40.

    1. Deres

      Vous me faites rigoler. Avant l’attentat, la grande affaire politique qui occupait les socialistes était la distribution des placards dorés que sont le conseil constitutionnel et le conseil d’Etat en vue de la déroute de 2017. Fabius est très bien placé. D’ailleurs Roland Dumas, y est depuis bien longtemps, etv donne des leçons à tout le monde. C’est à l’image du système politique français qui n’a aucun compte à rendre.

  23. lxy

    Ca ne fait pas avancer le schmilblic, mais ça défoule. D’un côté on traîne devant un tribunal E. Zemmour qui a eu le malheur de dire que la majorité des détenus en France étaient issus d’Afrique du Nord ou du Centre alors qu’au Bourget des imams font des prêches délirants d’un autre âge sans être le moins du monde inquiétés pour leurs propos.
    Néanmoins le problème n’est pas là. Il est établi que le profl de « nos » terroristes, c’est un mélange aux proportions variables de psychopathie, de déracinement familial (Kouachi et Coulibaly, enfants de la Dass !), de petite ou de grande délinquance et d’un peu d’islamisme pour pimenter le tout. Combien de morts et de souffrance il a fallu avant de neutraliser les grands psychopathes de notre Histoire ?
    Evidemment quand le seul horizon d’une vie c’est de compter ses Rtt ou ses points bonus chez Groupon, la rencontre avec l’histoire tragique est un choc.

    1. Higgins

      J’entendais ce matin sur France Culture (« L’esprit public ») un invité déclarer que la plupart de ces personnes s’étaient également « cramés » (c’est l’expression qu’il a employée) le cerveau en fumant des substances illicites ce qui n’a pas du améliorer leur capacité de réflexion et de jugement. Ceci dit, la remarque me semble très juste.

  24. Bonsaï

    Premières interrogations de la presse internationale : pourquoi Présiflan n’a-t-il pas daigné se rendre au G20, qui se tient aujourd’hui même à Antalya en Turquie et où son absence a été très remarquée.
    Les chefs d’Etat présents ont pourtant tenu à faire une minute de silence en hommage aux victimes des assauts de vendredi à Paris.

    1. marielallier

      Notre bon mètre vient de comprendre qu’il est aussi sur la liste. Sa peur lors de son premier discours après la bombe était visible.

      Habitué depuis quelques mois à s’exhiber chaque fois qu’une manifestation pet-de-lapin avait lieu quelque part en France, il va très probablement réduire la voilure et éviter de prendre aussi souvent l’avion. La video de l’airbus russe est assez parlante.

  25. Nathalie MP

    Je suis totalement en accord avec cet article. On peut le partager largement et à répétition, car non seulement nos dirigeants sont des politiciens qui se protègent, mais en plus ils ont un large public qui apprécie le discours politiquement correct sur la sécurité.

  26. Calvin

    Le drame de la séquence entamée, c’est que plus la Loi Renseignement montrera son inefficacité, plus les élus réclameront plus de moyens, plus d’yeux numériques, plus d’oreilles digitales, plus de contrôles de nos armoires.
    La majorité réclamera cette sécurité illusoire et à chaque drame, on les entendra dire : « mais pourquoi ? Pourquoi sont – ils si trop méchants ? »

  27. hop hup

    Hollande veut que l’état d’urgence dure trois mois
    François Hollande veut prolonger l’état d’urgence pour trois mois. Selon les informations du Figaro confirmées par le Lab, le projet de loi permettant cette prolongation sera présenté mercredi en conseil des ministres, avant d’être examiné par le Parlement. Actuellement, la prorogation de l’état d’urgence au-delà de 12 jours ne peut être autorisée que par une loi, votée par le Parlement, qui en fixe sa durée définitive.

    tout mou 1 a décider d’aller encore plus bas que le fond de l’ocean

    1. Higgins

      je suis curieux de savoir combien de clowns à roulettes vont être présents dans l’hémicycle pour ce vote. L’autre jour, pour l’amendement Ayraud sur la CSG (qui modifie un tantinet la notion d’impôt sur le revenu), ils n’étaient qu’une petite cinquantaine.

  28. zelectron

    nous avions tissé un réseau de relations entre les différents services « spéciaux » européens qui avait l’avantage d’être plus réactif que n’importe quelle procédure administrative actuelle… ce travail de fourmi avait pris plusieurs années… l’administration moumou a tout détruit en plaçant des fonctionnaires (zélés)….fonctionnaires (avachis)…..le métier s’est perdu…il n’y a plus que 007 au cinéma….!!

  29. Black Mamba

    J’ai vu que Anonymous a décidé de traquer le Daesh …
    Peuvent – ils être plus efficace que le gouvernement français ?
    Je suis pour la Loi du Talion , mais je pense que leur action va plus ressembler à un caillou jeté dans la marre …

    1. Calvin

      Ils se battent sur le plan informatique, donc pas un gros impact.
      C’est un peu comme la NSA avec moins de légitimité mais plus de discernement.

  30. Jojo

    je suis d’accord avec la majorité de l’article. Bravo, bien dit. Mais bon, dire que personne ne s’est élevé contre la Loi Renseignement, ce n’est pas vrai !

Laisser un commentaire