Malgré tout

Les attentats parisiens furent à nouveau l’occasion d’être témoins de barbaries qu’on ne croyait pas possibles dans nos pays. Certes. Mais pas seulement.

Les semaines et les mois qui viennent seront certainement l’occasion de faire un bilan détaillé des horreurs, des responsabilités, des impacts géostratégiques, politiques, économiques de ce qui s’est produit ce vendredi 13 novembre. L’impact sur la société française, qui avait eu bien du mal à se remettre des attentats de Janvier 2015, est déjà palpable.

Cependant, il serait dommage de s’arrêter à ces inventaires et ces analyses, en oubliant cette petite page, têtue, de charité qui se cache discrètement derrière et qui fut écrite dans cette période tragique.

Sur cette page, on y lira les réactions immédiates de ceux qui vinrent, spontanément, à l’aide de ceux qui étaient blessés. On y trouvera l’histoire de ces Parisiens qui ouvrirent leurs portes pour accueillir ceux qui en avaient besoin, celle de ce hashtag #Porteouverte sur twitter.

On y trouvera aussi l’organisation spontanée des réseaux sociaux pour retrouver les personnes disparues, qui n’ont pas donné de nouvelles, de ce hashtag #RechercheParis, plus triste, qui permit l’établissement de la liste des victimes,

On y évoquera peut-être l’apparition de cette application Facebook dédiée.

facebook alerte attaques terroristes

Il y aura peut-être quelques lignes pour le mouvement de soutien spontané, massif et mondial, de tant d’individus, de gouvernements partout sur la planète, chacun autant de preuve s’il en est qu’on a pas besoin de forcer les gens à réagir avec humanité.

Ces attentats tragiques ont donc largement montré, pour qui veut regarder, que la plupart, l’écrasante majorité des humains se comporte normalement, c’est-à-dire avec bienveillance et compassion à l’égard de son prochain en détresse. Ce message, simple et réconfortant, ne doit surtout pas être noyé dans la masse des autres messages, inquiétants, agressifs ou négatifs que ces événements abominables poussent les uns et les autres à produire, interpréter et relayer.

Mieux encore, cette vérité, que chaque catastrophe précédente illustre et illustrera encore, devrait faire réfléchir ceux qui ne voient dans les hommes que des individus irresponsables, illogiques et superficiels, de ceux à qui on ne peut jamais faire confiance : alors même que la situation, dramatique, aurait commandé à chaque personne présente la plus élémentaire des prudences, il s’est trouvé des individus charitables qui sont spontanément venus en aide et qui ont même naturellement ouvert leurs foyers à de parfaits inconnus, à des étrangers (alors qu’au passage, actuellement, aux termes de la loi, ces mêmes personnes secourables ne sont jugés ni suffisamment saines ni suffisamment responsables pour être autorisées à disposer des moyens de se défendre elles-mêmes.)

Malgré tout, et heureusement, les hommes de bonne volonté sont toujours plus nombreux que les autres.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires88

  1. Calvin

    C »est vrai que les médias et les politiciens abusent de la fibre anxiogène. Dans la ligne droite de leur stratégie : nous forcer à remettre notre responsabilité aux autres.
    Oui, il y a une vrai chaîne humaine, faite de confiance, de charité, d’entraide et d’échange.
    En y ajoutant la vigilance et la fermeté, nous n’avons presque pas besoin de nos maîtres.
    Merci h16 pour ce billet optimiste.

  2. Black Mamba

    Oui, une lueur d’espoir brille dans ces jours pluvieux …
    Petite pensée pour les Bruxellois qui sont en Etat d’alerte maximale …

  3. Nicolas Renard

    Le contraste est saisissant entre cens gens spontanés et humains, et nos politicards prétendant nous protéger de tout et y échouant lamentablement. J’espère que les Français réaliseront qu’il est bien plus efficace d’être autonome que de s’en remettre à des assoiffés de pouvoir, surtout en matière de sûreté.

    1. Aloux

      C’est exactement à ça que m’a fait penser la fin du billet sur l’illégalité pour ces bons citoyens, humains et responsables, de s’armer pour se défendre. L’écrasante majorité des gens sont simplement humains, prêts à aider leur prochain et sans malice, mais vivent dans un système politique qui sélectionne consciencieusement à chaque étape du cursus honorum les plus menteurs, les plus égoïstes et les plus lâches, et aux sociopathes qui restent à la fin de l’écrémage, on confie des responsabilités et un pouvoir énorme sur la vie de chacun.
      On construit un système où les soi-disant « responsables » n’ont jamais à rendre de compte, même quand ils prennent des décisions aux limites de la haute trahison, et on s’étonne qu’ils n’arrivent pas à concevoir le citoyen autrement que comme un grand dadais un peu bête, égocentrique et surtout… irresponsable, ce qui en dit finalement beaucoup sur leur propre profil psychologique.
      Je l’ai déjà dit et j’en suis de plus en plus convaincu, réduire le Parlement à une centaine de citoyens tirés au sort peut paraître incroyable et posera peut-être certains problèmes inédits, mais constituerait dans l’ensemble un énorme progrès par rapport à la situation actuelle.

  4. nordyck

    Merci pour cet article plein d’ optimisme pour l’ Humanité, qui est en chacun de nous, pour peu qu’on le veuille !
    Et tout en restant lucide. Bonne soirée à tous.

  5. yoananda

    très bon billet qui met en valeur le fondement même du libéralisme.

    Même si la solidarité spontanée n’est pas une constante. On peut se souvenir des scènes de pillage après le passage de l’ouragan Katrina.
    Il serait intéressant d’étudier les conditions sociologiques de la solidarité spontanée.
    Je suppose qu’une règle serait qu’elle est proportionnelle au sentiment d’empathie. Je pense que ce sentiment est lui même proportionnel au nombre de points communs qu’on a avec une personne : la nationalité, la race, le niveau social, la ville (qui sont les plus visibles) et ensuite, les convictions religieuses, politiques, la culture …
    Si certains ont des références de travaux sur la question, je serais intéressé.

    1. Bonsaï

      Je pense au contraire que le sentiment d’empathie est un phénomène universel qui ne relève pas de l’appartenance à un même groupe, ni à une même espèce. Il s’agit plutôt d’une émotion de nature abstraite ou philosophique concernant la condition du vivant.
      On a pu voir dans les années 70 un reportage sublime montrant une antilope blessée à mort par un crocodile, être protégée dans ses derniers instants par un hippopotame. Après avoir fait fuir le caïman, il avait ouvert ses grandes mâchoires au-dessus de l’antilope agonisante pour la protéger du soleil et se penchant avec douceur, comme s’il voulait partager son souffle avec elle…

      1. yoananda

        si l’empathie était la seule règle, alors le crocodile aurait du lui même en avoir pour l’antilope et se sacrifier lui même plutôt que sa propre victime.

        c’est démontré scientifiquement que les noirs ont plus d’empathie pour les noirs qu’envers les blancs et vice-versa.

        on ne peut pas faire d’une anecdote la seule règle universelle. Je suis sûr que vous n’avez pas eu beaucoup d’empathie pour les jihadistes qui se sont fait dézinguer par le RAID. Votre empathie a des limites, elle en aura toujours.

          1. yoananda

            je suis végétarien. Mais peu importe.

            Prétexter que des hippos ont eu de l’empathie pour une gazelle, c’est oublier qu’ils n’en ont pas eu pour le croco qui est condamné a mourir de manière encore plus horrible que la gazelle s’il ne se nourrit pas !!!

            Les hippo ont eu de l’empathie parce que précisément, ils ont plus de points communs avec la gazelle que le croco.

            C’est exactement ce que je disais.

        1. Bonsaï

          L’empathie dont je parle est une forme de compassion affinée que les vivants peuvent avoir les uns envers les autres, sans critère d’appartenance à une espèce ou à une race.
          Peut-être vous est-il déjà arrivé de sauver un insecte qui allait se noyer dans votre verre ? Il s’agit là d’un phénomène précieux, parce que rare dans un monde luttant pour la survie.

          1. yoananda

            d’ailleurs, je réalise que j’ai oublié un critère important d’empathie, la proximité cognitive.

            Ce n’est pas le seul facteur bien sûr mais il existe la tendance à ce que les gens se regroupe spontanément par « QI similaires », et s’entraident et coopèrent mieux parce qu’ils ont une capacité de compréhension du monde similaire.

            Plus le fossé cognitif est grand et plus vous aurez de mal à faire cohabiter les personnes.

            C’est l’une des limites du libéralisme qui ne prends pas en compte ce facteur.

            La méritocratie c’est super, mais sur le long terme ça signifie la mort économique, sociale, si ce n’est physique des moins intelligents.

            C’est un angle mort dans le libéralisme qui s’explique bien : les libéraux font partie des QI supérieurs (ils sont ceux qui sont favorisés par la méritocratie évidement), ce qui les met en retrait de la masse et les handicape socialement parlant. Ils sont paradoxalement enclins naturellement à nier le rôle du QI … qui justement est le facteur principal qui les exclue ! C’est un simple mécanisme de survie sociale.

            1. Dr Slump

              Pardon de le dire ainsi, mais t’as rien compris malgré toutes les connaissances que tu exprimes ici. Les gens qui étaient présents au moment du carnage à Paris ne se sont pas posé la question de leur proximité cognitive, leur appartenance, leurs opinions ou leur QI: pris par le danger du moment, alertés et inquiets pour la vie de gens qui leur étaient parfaitement inconnus, ils ne leur sont pas moins venus en aide.

              Certains n’ont sans doute pensé qu’à sauver leurs fesses, mais il y en a toujours une plus grande proportion qui portent secours aux autres, et c’est bien ce qui fait que le monde continue de tourner.

              1. yoananda

                le QI bien sûr que non dans le cas présent ! tu n’as peut-être pas remarqué que j’ai élargi le débat à d’autres situation que les #PortesOuvertes, non ?

                Je suis parti du constat que la solidarité existe bel et bien, mais pas en tout temps en tout lieu. J’ai ensuite essayé d’en cerner les contours car il est évident qu’elle n’est pas systématique, que ça dépends des situations, des personnes, de l’ambiance et … (c’est, il me semble, important) des affinités mutuelles : point généralement oublié dans notre société « des droits de l’homme » et surtout universaliste.

                Ma digression sur le QI s’inscrit donc dans une réflexion plus générale sur les facteurs de compassion / coopération qui s’expriment de manière différenciée selon les situations.

                Mais avant d’aborder quels en sont les déclencheurs, il faut déjà examiner quels sont ces facteurs ! non ?

                Exemple un peu simpliste : Le nationalisme en général, tout le monde s’en fou, sauf en tant de guerre (et sauf au FN lol), pour ne citer qu’un exemple.
                Le QI ne joue, comme j’ai pris soin de la préciser il me semble que sur le long terme.
                Etc…

                Pour revenir à ta critique : Ça me semblait tellement évident que les gens n’avaient pas été accueillis sur un critère de QI que j’ai cru inutile de le préciser !!!

              2. yoananda

                Dans le cas présent, je n’ai pas tous les éléments pour dire avec précision quels ont été les ressorts de la compassion, et à la rigueur, ce n’est pas le plus important.

                Comme la fait remarquer notre hôte, la générosité spontanée existe bel et bien, et n’a pas forcément besoin d’être encadrée, imposée, subventionnée par un état socialiste … 😉

                Je dis juste qu’il ne faudrait pas non plus tomber dans l’excès de croire qu’elle est systématique et universelle.

                Dans quelle mesure peut-on compter sur elle ? peut-on s’appuyer dessus pour justifier un système politique ? telle est le sens de mes réflexions … j’essayais d’initier le débat.

                C’est visiblement raté vu les réponses qui m’ont été faites …
                Tant pis. J’aurais essayé. Je n’ai pas bénéficié de beaucoup de compassion / solidarité pourrais-je dire si je voulais être terminer sur une note ironique.

                1. Bonsaï

                  Au contraire, tu a été accompagné et entendu ! Mais si tu préfères regagner ta coquille d’escargot…
                  Pour reprendre tes propres termes, je dirais que la compassion est une tendance universelle des êtres vivants, bien qu’elle ne puisse jamais être systématique. Par essence, c’est un phénomène stochastique sur lequel il ne faut pas compter. Ce n’est pas pour rien que le bouddhisme en fait un des bénéfices de longues années de méditation, bien que les animaux eux-mêmes sachent parfois faire preuve de compassion, comme on l’a vu plus haut.
                  Cependant, pour « justifier un système politique » il faudrait avoir affaire à une société de sages sur une exoplanète qui en serait à un stade de civilisation un peu plus avancé que nous le sommes !

                2. Dr Slump

                  @Yoa

                  Je crains que tu ne te prennes un peu trop la tête, si tu permets le tutoiement (on se croise ici et là sur les interouèbes 🙂 ).
                  Si par malheur tu te retrouvais dans une situation de crise ou de danger, tu ne te poserais pas toute ces questions, parce qu’elles seraient alors futiles et le cadet de tes soucis. Et par conséquent, ces questions n’ont aucune importance en règle générale.
                  Le fait que tu te les poses montre ton souci à ce sujet, et qu’il y a des choses auxquelles tu tiens. Tu ne peux forcer les autres à avoir le même souci, et on s’en fout, ce qui compte c’est ce que tu crois et ce que tu fais, parce que je crois que tous nos efforts individuels, même s’ils paraissent vains, finissent toujours par porter leurs fruits. Tout ce que tu fais qui va dans le sens du bon, juste, et du beau finira par être rétribué d’une façon ou d’une autre.
                  Cela ne doit évidemment pas nous faire croire qu’on vit dans un monde de bisounours, mais, encore une fois, c’est bien grâce à la bonne volonté de la majorité des humains que la vie sur terre reste possible. Dans le cas inverse, ce serait déjà l’apocalypse, l’armageddon, ou que sais-je!

              3. Aristophanedecarotte

                empathie, empathie..il suffit de voir la vidéo des gens écrasant les fleurs et les bougies qu’ils venaient de déposer, se marcher dessus les uns les autres parce qu’un pétard avait explosé non loin de là….

            2. Val

              @yoananda Le QI , valeur bien réductrice , il existe bien des formes d’intelligences . Ainsi un type bardé de diplômes peut être doté d’une certaine agilité intellectuelle , mais être pourtant un parfait abruti sur bien des aspects . Un autre , d’une grande intelligence humaine mais totalement dénué de logique . On peut multiplier les exemples à l’infini . L’intelligence des mains (travail manuel ) , artiste ,spiritualité etc Pour moi autant de personnes , autant d’intelligences . Donc pas de problème avec le libéralisme .

              1. yoananda

                Ça ne change strictement rien.
                Prenons un exemple, disons qu’il y a 2 mesures importantes, le QI et le QE.
                Alors on aura des gens qui ont un haut QI et un haut QE, d’autres qui n’ont qu’un haut QI, d’autre un haut QE et enfin d’autre, rien du tout.
                On aura donc toujours des inégalités cognitives.Sachant qu’en plus, ce n’est pas moi qui le dit mais la science, elles sont héréditaires.

                C’est pas de bol mais c’est ainsi. Si on est moins bon dans un domaine, absolument rien ne garanti que la nature nous ai gâté ailleurs pour compenser. C’est même l’inverse.

                Il se trouve que le QI est une bonne mesure car il est corrélé fortement à la réussite sociale, économique. Il est corrélé négativement à la violence. Etc…

                Justement, ce qui nous empêche en général de voir ces « injustices » c’est ce que j’expliquais la seggrégation naturelle qui se met en place. Les gens se regroupent par affinités et côtoient des gens qui leur ressemble.

                Si vous avez l’occasion de partager des tranches de vie avec des gens qui ont plus de 15 points de QI de différence que vous, vous verrez que le différentiel est énorme (que ce soit dans un sens ou dans l’autre).

                1. Tout cela est bel et bien bon, mais les marques d’empathie dont il est question n’ont que très peu à voir avec les affinités sociales. Les unes s’expriment sur l’instant, les autres admettent l’analyse des paramètres que vous suggérez. Bref, on est en plein hors sujet.

            3. Beldchamps

              Même si ce n’est pas politiquement correct, je te rejoins Yoananda. J’ai en mémoire le type tombé sur les voies du métro dans un pays nordique, et son « prochain » l’a dépouillé de son portefeuille au lieu de le secourir. A l’opposé : la consultation des généralistes dure plus longtemps avec leurs patients CSP+, comme eux. Je sais bien que ce sont des exemples, ça n’en fait pas une théorie, mais ça illustre l’importance de la proximité dans la compassion, importance qui doit être dégressive selon l’urgence de la situation.

    1. Aristophanedecarotte

      c’est évident. Mais même quand ils ne mentent pas et annoncent la couleur , on ne veut pas voir.

      Propos de l’ima oubrou a bordeaux lors de la remise de sa légion d’honneur « honneur et patrie  » et rapportés dans la feuille de choux de la ville de bordeaux:

      «  » »L’Islam touche à tous les domaines de la vie. Comme le veut le Coran, C’est un Etat, c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie où il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam… La politique des Musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge » » » » »

        1. Aristophanedecarotte

          oui merci j’avais lu lorsque vous aviez déja mis le lien. Quelles en sont vos conclusions ?

          A bourdin lui demandant dernierement si il était musulman républicain il répondit: je suis un musulman ordinaire.

          toujours ce double langage.

            1. gameover

              Le parasite du paludisme est principalement transmis, la nuit, lors de la piqûre par une femelle moustique du genre Anopheles, elle-même contaminée après avoir piqué un individu impaludé.

              Si tu te trouves dans un zone contaminée et qu’un moustique se pose sur toi tu prends ta loupe pour déterminer l’espèce et le sexe ?

                1. gameover

                  L’amalgame est un mécanisme de défense naturelle. Tu ne peux pas demander aux gens de faire de la discrimination puisque d’une part c’est interdit et que d’autre part c’est très compliqué pour le citoyen epsilon : cela nécessite d’étudier et de comprendre.
                  Il y a certainement des Rotweillers gentils mais le mécanisme de défense basique c’est de les considérer tous comme méchants.

                  1. « c’est très compliqué pour le citoyen epsilon : cela nécessite d’étudier et de comprendre »
                    a/ ce qui n’affranchit en rien de le faire
                    b/ ce qui est la mission évidente de ceux qu’on désigne comme leader, normalement
                    c/ ce que je fais ici et d’autres ailleurs.

                    Bref, dire : « ah mais oui les citoyens sont cons, donc bon n’en parlons pas », pas ici.

                    1. Pheldge

                      Hache, moi je m’attends à un effet « retour de balancier » , c’est à dire après avoir bouffé du padamalgam, avec la réussite qu’on a vue, il y a certainement bien des citoyens qui , à l’instar du président normal et audacieux, vont changer radicalement de point de vue, et donner à fond dans le « tous pareils ».
                      Avec en plus le sentimement d’amertume de ceux qui ont été trompés.

            2. Kazar

              Navré, quand le chef d’Etat de la Turquie, Erdogan, déclare que le terme d’islam modéré est horrible et qu’il n’y a pas d’islam modéré, que l’islam est l’islam, ce n’est plus juste un imam isolé, c’est le dirigeant d’un pays de 75 millions d’habitants que les tarés qui nous gouvernent voudraient faire entrer dans l’UE, alors les subtiles différences en salafisme et wahabisme me semble dépassées.

              “PM Erdogan: The Term ‘Moderate Islam’ Is Ugly And Offensive; There Is No Moderate Islam; Islam Is Islam,” from the MEMRI Blog (thanks to Mackie):

              Speaking at Kanal D TV”s Arena program, PM Erdogan commented on the term “moderate Islam”, often used in the West to describe AKP and said, “˜These descriptions are very ugly, it is offensive and an insult to our religion. There is no moderate or immoderate Islam. Islam is Islam and that’s it.”

            1. Duff

              Vous m’avez fait le même coup sur mon blog avec la TAKÏYA. Le double discours ne concerne qu’une infime minorité des musulmans qui prêchent pour un islam rigoriste qui a tout à voir avec un mouvement sectaire. J’entends les arguments d’islamologues qui s’appuie sur la non séparation du spirituel et du temporel dans l’islam qui existerait dans le christianisme sauf que je ne suis sensibles qu’aux faits: Des millions de maghrébins sont parfaitement français et fier de leur pays à plus forte raison qu’ils passent du temps au Maroc en Algérie ou en Tunisie. Certains sont musulmans et pratiquent le ramadan et so what? Le vrai danger c’est le clientélisme politique qui ferment les yeux à dessein sur le communautarisme extrémiste qui a des racines et une évolution dans le temps bien décrite par Philippe Fabry il y a quelques jours, lisez cet article plutôt que de nous débiner les arguments pauvres assénés par des nostalgiques à tendance xénophobes.

              http://www.historionomie.com/archives/2015/11/17/32885840.html

              1. Et je le redis ici : l’islam est une religion qui existe depuis 1500 ans. On ne peut pas expliquer ce fait indéniable si on restreint son analyse à une vision extrêmement étroite de l’islam sur le seul wahabisme, par exemple.

                1. Duff

                  Ce que l’on peut résumer en un constat simple : Aucune religion autre qu’un mouvement sectaire et fermé ne peut prospérer en invitant ses adeptes à combattre autrui, faire la guerre, tuer, mutiler.

                  Tout comme les catholiques ont fait la peau aux renégats et protestants, le monde musulman est en guerre à cause d’un ou plusieurs schismes. Des puissances fortunées ont les moyens d’exporter ce conflit en occident aussi par la faiblesse extrême de ces pays et de la gestion calamiteuse d’une décolonisation foireuse tout autant foireuse que cette même colonisation : Logique que dans tous éléments internes et externes avec l’histoire commencée au XIXème siècle et récente ce soit la France, et son président aux paquerettes qui soit visée. Point.

                  1. « Aucune religion autre qu’un mouvement sectaire et fermé ne peut prospérer en invitant ses adeptes à combattre autrui, faire la guerre, tuer, mutiler. « 
                    Voilà.

                    Il appartient aux tenants d’autres thèses d’exhiber un exemple concret d’idéologie (religieuse, politique, etc…) qui impose à ses adeptes ce genre de fermeture d’esprit (pour le dire gentiment) et qui tient malgré tout dans le temps pendant des millénaires. Bon courage.

                  2. Higgins

                    Sauf que les catholiques et autres protestants, ce faisnt, ont contredit les souhaits du Christ. On peut discuter à l’infini sur ce sujet mais il’es légitime et logique d’attaquer quelqu’un qui fait le contraire de ce qu’il prêche. Je crois que les églises chrétiennes en ont tiré les leçons ce qui a contribué à leur évolution d’autant plus qu’elles n’exercent plus de pouvoir temporel contrairement au Moyen-Age.
                    Le problème est différent avec l’Islam. Trop de sourates appellent à tuer et à massacrer l’infidèle ou à lapider la femme infidèle. Ceux qui mettent en oeuvre ces sourates ne font qu’appliquer le Coran. En l’absence de référence reconnue à l’instar du Pape, chacun y va de on interprétation. C’est ce qui pose problème. Hier soir, une amie de ma fille aînée, qui rentrait seule du cinéma, a été abordée par deux « croyants » qui lui reprochaient sa tenue incorrect (jean, chemisier, pull et manteau). Dotée d’un fort caractère, elle a envoyé paître les deux impétrants a’sa manière mais s’est faite raccompagnée pour rentre chez elle après l’incident (ça s’est passé dans une très grande ville française).
                    Je partage néanmoins en partie le raisonnement de notre hôte quand il fait le lien entre la chute du communisme et l’irruption de l’extrémisme islamique. J’ai cependant bien peur qu’il faille plus de 80 ans pour s’en démettre.

                2. Val

                  @H16 , j’ai lu l’article que vous citez sur atlantico , passionnant en effet. Il n’en reste pas moins que 1500 d’histoire ont plus tôt prouvé la difficulté des musulmans à cohabiter pacifiquement avec les autres. L’islam lui même et pas seulement ses dérives ou hérésies porte en elle la violence de son prophète qui était un chef de guerre , le coran est truffé de sourates guerrières . L’islam est politique et juridique par essence même.
                  Disant cela je sais regarder en face les hérésies et dérives du christianisme qui furent (et sont encore) légions . Comme l’a bien décrit F Lenoir et d’autres , le catholicisme a déraillé pdt de nombreux siecles en se mêlant de politique . Il a eu lui aussi des phases guerrieres terribles.
                  Disons que le christianisme est plus « aidé » que l’islam car son prophète était plutôt un être pacifique même s’il était révolutionnaire ds ses idées et Jesus a toujours refusé les tentations politiques .
                  Ma vision : le socialisme et le communisme sont des dérives totalitaires « classiques » issues du christianisme , perversions des valeurs portées par le christianisme.
                  Le terrorisme , l’intégrisme religieux sont les dérives « classiques » de l’islam .
                  J’imagine que le boudhisme et l’indouisme ont aussi leurs dérives mais je ne connais pas assez ces religions/philosophies pour en parler.

                  1. C’est sur Contrepoints, pas Atlantico (ou alors, vous n’avez pas lu le bon 😉 ).

                     » la difficulté des musulmans à cohabiter pacifiquement avec les autres » : bof. Pas plus que les autres.
                    « le boudhisme et l’indouisme ont aussi leurs dérives  » : oui.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Conflits_intercommunautaires_en_Inde (avec des pogroms … anti-musulmans, comme quoi, ils ne sont pas toujours du même côté du manche)
                    http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/l-inde-leve-le-tabou-d-un-terrorisme-hindou-17-01-2011-1112_118.php
                    Etc…

                    1. Duff

                      @zelectron autant on peut être d’accord sur les méfaits du socialisme autant je ne vous suis pas sur l’islamisme. Je n’ai aucune excuse pour l’EI ou Daech et le radicalisme qu’on a laissé par clientélisme électoral laissé se développer sur notre sol. Mais tous ces cons d’élus sautent sur leurs chaises comme des cabris « la république, la république » ce que j’aime moi c’est la démocratie et ses valeurs ne sont plus défendues y compris face à quelques barbus aussi sectaires que déterminés. Voyez-vous l’affirmations des valeurs démocratiques dans les mesures sécuritaires du gouvernement? Rien nada, rien n’augure un traitement du mal à la racine, j’en ai donc rien à secouer des imams salafistes dont l’expulsion ne changera rien: ils seront aussitôt remplacés. Comme beaucoup vous confondez causes et conséquences.
                      cdlt

                  2. Duff

                    L’islam s’est mélangé avec le christianisme visitez l’Espagne de toute urgence. Je l’ai fait en 1994.

                    Face à la beauté magistrale de ce que j’ai vu à Cordoue, Grenade notamment l’Alhambra on mesure l’obscurantisme navrant qui gagne les têtes en occident.

                    1. zelectron

                      @Duff, ce qui excuse daech, n’est ce pas !
                      Je vous prête une pensée qui n’est pas la vôtre à l’instar de celle que vous imaginez (fort mal) être la mienne. Tenez vous le pour dit !

                    2. zelectron

                      Ils sont rarissimes pour ne pas dire inexistants les musulmans à prôner le djihad contre le djihad !

                      2 000 Nigérians brutalement assassinés en janvier durant deux jours
                      91 Camerounais tués en un jour en février
                      137 Yéménites tués dans une seule journée de mars
                      147 étudiants Kényans sauvagement assassinés en un seul jour en avril
                      146 Syriens assassinés en une seule journée de juin
                      162 Irakiens tués en un seul jour en juillet
                      126 Irakiens tués en trois jours en août
                      145 Nigérians assassinés en septembre en un seul jour
                      219 Russes et 102 Turcs assassinés en octobre
                      43 Beyrouthiens tués la veille de l’attaque parisienne en novembre
                      132 Parisiens tués en novembre (chiffres Chris Campbell.)

              2. Aristophanedecarotte

                .désolé mais bon l’accusation d’islamophobie ça va un moment…les faits sont là. Après que le but du wahhabisme soit que justement nous faisions l’amalgame dans la peur ou la répression je veux bien mais à un moment donné il va falloir trancher car on s’aperçoit que les diverses variantes de l’islam sont poreuses entre elles. La communauté gitane aussi est constituée de groupes et sous groupes s’entredéchirant mais elle se ressoude devant « l’autre », celui qui n’en fait pas partie.

                « Certains sont musulmans et pratiquent le ramadan et so what? » »

                so what? demandez aux enseignants les conséquences sur les enfants musulmans pendant ce ramadan.

                L’islam n’est pas miscible dans une france républicaine et laïque tant qu’elle n’aura pas fait son concordat

                1. zelectron

                  L’islamophobie, comme toutes les phobies en général, requiert les (bons) soins d’un spécialiste (fort coûteux) ce qui va aggraver dans une proportion inimaginable le déficit de la « secu » pas « FD » (loin de là) il faut dire anti-islamiste et ça, c’est autorisé 🙂 Ceci est curieusement non relevé par nos académiciens émérites; on ne peut pas demander à tout le monde d’avoir quelques notions d’étymologie !

  6. Pheldge

    Patron ( toi qui est éther Niel *, et seing des prix ) ça va pas ? tu as choppé la fièvre ? tu veux un câlin ? 😀
    Blague à part, ça s’appelle faire preuve d’humanité, et je crois que c’est encore assez répandu …
    On me pardonnera de revenir à des considérations pratiques, mais j’attends avec circonspection, de voir comment cette vague de sentimentalisme et d’altruisme qui prend la suite de la vague d’effroi et de stupeur, va se traduire dans les urnes.

    * éther Niel ? free, bien sûr 🙂

  7. bibi0001

    SAFETY CHECK – Saviez-vous que l’application est israélienne?
    Ce que peu de gens savent, c’est que si près de 5 millions de Français ont pu rassurer efficacement leurs proches durant les événements survenus ce week-end à Paris, c’est grâce à une technologie israélienne développée par les ingénieurs de Facebook Tel -Aviv. Imaginée suite au tremblement de terre et au tsunami qui avaient frappé le Japon en 2011, cette technologie était en cours de finalisation depuis mars 2015, les ingénieurs de Facebook Tel-Aviv travaillant sur le projet depuis des mois.

    Qui sont les initiateurs de l’application ?

    Roy Tiger et Adi Soffer-Teeni dirigent le centre de recherche et de développement de Facebook Israël. Ils ont mené le projet Safety Check à son terme et travaillent actuellement sur la réalisation de internet.org, une technologie qui donnera un accès à Internet aux régions les plus isolées de notre planète Terre.

    http://www.lepetitjournal.com/tel-aviv/accueil-tel-aviv/actualite/230963-safety-check-saviez-vous-que-l-application-est-israelienne

      1. gameover

        Peut être qu’un peuple qui ne se sent pas en sécurité a intérêt à développer beaucoup de collaboratif pour survivre. Mais ce n’est pas de l’empathie, c’est juste un calcul (waze est israélien aussi il me semble).

  8. Val

    Merci pour ce post . Il y a effectivement des raisons d’espérer . C’est l’occasion pour moi de constater la singularité de notre pays pour lequel j’éprouve un profond attachement de même qu’un profond agacement . Mais la singularité de ce pays ne vient pas de la, c’est mon pays , malgré tout et c’est normal que je le regarde.
    La singularité vient du regard des autres . Je suis toujours éberluée de l’attention que nous portent les autres et je l’ai constaté partout ds le monde . Tout le monde a quelque chose a dire sur nous : on nous aime , on nous deteste , on nous « calcule » , on se compare à nous , on nous moque , certains nous prennent comme référence ,notre hymne national , pas franchement peace & love est chanté partout , nos écrivains sont connus partout, nos artistes aussi . Cette singularité m’étonne profondément . Elle est me fait plaisir , mais à bon compte , je n’ai rien fait que naître ici.
    Elle me gêne aussi car l’humanité nous met à part , on a une sorte de traitement spécial .
    Une connaissance libanaise disait avec justesse que l’attentat perpétré la veille 12/11 , un des plus sanglants depuis 1990 n’avait pas eu le moindre retentissement comparé au nôtre.
    Par ailleurs , pas de tohu bohu pour les 200 morts russes non plus.
    Bref , je ne sais pas trop quoi faire avec tous ces ressentis, profil bas peut être , pour changer .

    1. gameover

      Attention quand même : ce que nous renvoie nos medias, c’est notre nombril.
      Le traitement des infos que tu cites a été différent dans d’autres pays (cf chaînes internationales)

  9. carpe diem

    Vu la photo du pédalo flambyste sur la cour pavée. La plaque d’égout a été masquée. Cela résume bien pour moi, la doctrine socialiste, photoshoper les plaques d’égout pour ne rien voir. Une politique hors sol. en 2017, j’espère qu’il tombera dedans avec tous ses sbires. La plaque d’égout c’est la réalité, on a beau la gommer on se la prend en pleine gueule.
    Et totalement hors sujet par rapport à cet excellent billet : je vais envoyer un mail bien senti à ce crétin de barroin, qui, dans une grande envolée lyrique, ne trouve qu’une chose à propose : interdire les crèches dans l’espace public. Gros (très gros) cornard.

  10. bibi

    Même si vous l’avez déjà mentionné dans un autre billet, on peut aussi noter l’arrêt immédiat de la grève des médecins libéraux, et qu’ils se sont présentés d’eux même dans les hôpitaux publics pour venir en aide aux blessés.
    Mais il est vrai que l’on en attend pas moins de la part de médecins et de l’ensemble du personnel soignant que d’être humain.

  11. René-Pierre Samary

    « les hommes de bonne volonté sont toujours plus nombreux que les autres. »
    Le nombre ne fait rien à l’affaire.
    La Pape, combien de divisions ? demandait le moustachu.
    Si nous sommes en guerre contre le terrorisme, il serait plus avisé d’appliquer les lois de la guerre. C’est bien mignon de pleurer les morts et les blessés innocents, mais cet apitoiement fait rigoler des fanatiques qui n’en ont aucun. Eux sont en guerre, et chaque victoire leur démontre que leur dieu les soutient, de même qu’ils soutiennent leur dieu en remportant ces victoires.
    La peine de mort, rapidement exécutée, pour les terroristes, voilà le seul langage qu’ils pourraient comprendre. Il suffit d’un peu de volonté, pas forcément « bonne », mais efficace. Je suis sûr que la majorité des musulmans modérés approuveraient. Qu’est devenu l’instinct de conservation dans nos sociétés décadentes ? Elle consiste en des pleurnicheries de bonnes femmes, alors qu’il faut des hommes.

  12. JMT

    Après tout cette entraide cette empathie ce n est qu’un comportement normal dans notre société (oserais je dire judéo chrétienne) occidentale; enfin, c’était, jusqu’à il y a quelques décennies. Et on en est à presque trouver cela exceptionnel, remarquable. Vraiment drôle d’époque. Drôle de société !

      1. Pheldge

        H24 ? c’est le grand frère à H16 , c’est bien ça ? dans la famille H, donnez- moi le Père , le Fils et n’oubliez pas de me retrouver le sain d’esprit* ! 😀

        * Ô Patron, (roi d’essieux tout puissants ), c’est que d’l’humour, hein, je vais pas me faire étadurgencer …

Laisser un commentaire