L’administration colonisatrice

Même en période de deuil, d’état d’urgence et de menace terroriste, il y a des gens qui ne reculent devant absolument aucune vilénie et refusent de participer au vivrensemble. Certains vont même jusqu’à bafouer la loi pour organiser leur sordide commerce au nez et à la barbe des autorités et de cette protection sociale que, pourtant, le reste du monde nous envie.

Comme souvent, l’histoire se déroule loin des caméras et des micros, dans ces petits villages à l’écart de cet indispensable contrôle social qu’on connaît si fort dans ces grandes villes exemplaires, et qui permet à chacun de rester synchrone avec ce que toute la société attend de lui. Cette fois-ci, il s’agit du petit bourg de Parennes, 500 habitants dans la Sarthe, et c’est à cet endroit que Marielle, la gérante du Sporting Bar, a dépassé toutes les bornes des limites, a fait voler en éclats le vivrensemble et a violenté les lois républicaines.

oooh filocheMarielle, sans vergogne, a employé sans les déclarer cinq personnes le samedi 7 juin 2014, jour de la fête du village. Elle était en réalité en récidive puisque le 31 mai précédent, des gendarmes — venus vérifier la bonne tenue du bar à la demande du maire — remarquent une jeune femme qui prépare un café derrière le comptoir alors qu’après vérification, le bar n’a pas enregistré le moindre salarié. Bien évidemment, l’explication de la patronne (« Mais c’était seulement ma fille qui se faisait un café ») ne dupera personne, et pas les fins limiers de notre gendarmerie nationale qui reviendront donc ce 7 juin fatidique où ils ne pourront que constater la présence de cinq dangereuses paires de bras supplémentaires aidant Marielle sans la moindre honte.

Trainée au tribunal pour travail dissimulé, l’impétrante arguera par la voix de son avocat qu’il ne s’agissait que d’amis et de proches venus donner un coup de main pendant la fête de village, et que ces derniers, n’étant rémunérés que par un bon repas offert par la patronne, ne sont en rien des salariés du bar.

La justice en décidera autrement et la jugera coupable tout en la dispensant de peine, cette dernière étant laissée en pitance à l’URSSAF qui aura toute latitude pour lui coller une amende pouvant monter jusqu’à 55.000€, ruinant ainsi Marielle.

Or, si de nombreuses précédentes affaires du même style sont une indication de ce que décidera l’URSSAF, tout porte à croire que le sort funeste du bar est scellé : non, décidément, comme le titre Ouest-France, les amis de la gérante n’auraient vraiment pas dû l’aider.

filoche m'enfin

Si cette aventure doit nous apprendre quelque chose, c’est que le vivrensemble s’arrête là où commence le fisc et les cotisations sociales. Eh oui : en France, la protection sociale est d’une importance absolument capitale qui mérite amplement de ruiner quelques artisans et créer quelques nécessiteux (on ne protège pas l’omelette républicaine sans casser quelques œufs, je suppose).

Et alors que certaines urgences sociales (déjà largement vraies en 2014, encore plus actuellement) se dégagent assez nettement, comme par exemple empêcher les atteintes directes aux biens et aux personnes, la multiplication des exemples navrants comme la mésaventure de Marielle montre pourtant qu’on choisit d’occuper les forces de l’ordre à ce genre de tâches, qui s’ajoutent à la traque des automobilistes frôlant le 53 km/h sur les tronçons limités à 50, ainsi qu’à une guerre sans merci contre la drogue pourtant contre-productive et largement perdue.

Que voulez-vous, les autorités ont décidé depuis longtemps qu’il ne sert à rien de résoudre les problèmes et que les administrer suffit amplement ; à chaque difficulté, on trouvera une administration pour y répondre, et si elle n’existe pas, on la créera, comme l’illustre parfaitement ce tweet :

De nos jours, en cas de pépin, Les énarques, les ministres, les politiciens, les partis se réunissent et font de grosses et de petites commissions pour savoir quoi penser. Et pendant qu’ils sont réunis, l’administration, elle, administre. Et pour administrer, elle ne fait que ça, à fond les ballons, dans tous les sens et plutôt deux fois qu’une. Elle administre le travail, et elle administre le chômage. Elle administre la santé, bien évidemment, et ne peut s’empêcher d’administrer la maladie, son traitement et sa prévention. Elle administre ce que vous avez le droit de porter comme vêtements, tout comme elle administre vos repas, en qualité et en quantité. Elle administre votre religion, et votre athéisme le cas échéant. Elle administre ce que vous devez apprendre, savoir et enseigner. Elle administre vos comptes en banque, vos transactions, vos dépenses et vos gains. C’est aussi elle qui administre vos déplacements et une bonne partie de vos loisirs. Et pour vos rapports sexuels, ne comptez pas la tenir à l’écart, elle administrera ça un jour, soyez-en sûrs.

Bref, l’administration s’occupe de vous, partout, tout le temps. Et le plus beau, c’est qu’elle le fait sous les applaudissement d’une population largement acquise à sa cause pourtant délétère et vendue dans le packaging du Service Public (que le monde gnagnagna). Autrement dit, le pays s’est lentement mais sûrement laissé coloniser par sa propre administration, et croit s’en trouver très bien, oubliant dans un déni qui tient plus du problème psychiatrique que d’un lapsus mémoriel fortuit que tout ceci finit par avoir un coût exorbitant.

Dans cette optique, les mésaventures de Marielle et de toutes les autres victimes de l’administration en folie, depuis les mamies-bingo jusqu’aux familles jetées à la rue par le RSI, s’expliquent très bien : le colonisateur n’a que faire des jérémiades des colonisés. Ces derniers sont là pour assurer aux colons une vie agréable et sans souci, doivent les servir sans broncher et lorsqu’ils rechignent, il est de la plus haute importance d’affirmer son pouvoir, violemment s’il le faut, afin de dissuader les autres colonisés de se rebeller. À l’aune de cet éclairage, l’actuel état d’urgence s’inscrit donc dans la continuité de cette lutte sans merci entre les administrations et les administrés. Seul point positif : ces administrations ont tant grossi qu’elles ont acquis une inertie énorme.

Dès lors, on peut conclure avec certitude que, oh oui, nous irons à la dictature, mais rassurez-vous : on le fera très doucement.

valls dictateur

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires475

  1. hop hup

    A partir de ce samedi soir, minuit, et jusqu’au 13 décembre inclus, tous les magasins de la grande distribution en région parisienne ont reçu pour consigne d’enlever de leurs rayons tous les combustibles domestiques ainsi que les produits pétroliers.

    S’il est facile de se passer pendant quelques temps d’alcool à brûler, de white spirit, d’acétone ou d’allume feu, c’est un peu plus compliqué pour le pétrole de chauffage, surtout en cette période où les températures sont proches de zéro. Si vous vous chauffez à l’aide d’un poêle à pétrole, un conseil, profitez de cette journée pour faire quelques réserves afin de tenir jusqu’au13 décembre.

    le délire ultra sécuritaire continue a force de vouloir tout protéger on finit par ne plus rien proteger

    1. Dr Slump

      On emmerde surtout les honnêtes gens au lieu de s’occuper sérieusement des bandits. Le plus frappant est de constater que l’état traque plus les exilés fiscaux et sociaux (les libérés de la SS) que les terroristes.
      On voit clairement où est son intérêt.

    2. Alzheimer

      Tous les camping-cars avec un réchaud à gaz sont donc interdits de circulation, a fortiori de recharger une bouteille vide.
      On pulvérise les niveaux de connerie intergalactique là !

  2. kekoresin

    Salut à tous en cette venteuse nuit de novembre rendue humide par un dérèglement climatique causé par les méchants citoyens qu’il faut s’empresser de punir à grand coups de taxes dans ta gueule!

    Le RSI est depuis longtemps mon petit Daesh perso qu’il me faut combattre. Comme beaucoup qui partagent le maquis avec moi, la résistance n’aura d’issue que la libération ou la mort par la ruine et la déchéance proclamée par des juges acquis à la cause étatique et à la paix sociale (enfin celle du plus grand nombre). Je suis en train de monter une LTD (Limited) au Royaume de sa majesté, qui devrait me permettre d’échapper quelques temps à la Gestapo socialiste. Je serai libéré des cotisations sociales du système mafieux français, c’est déjà ça. Mon expert comptable subit des pressions inimaginables de la part de l’armée d’occupation administrative de notre dictature à la douceur de vivre qui s’estompe vitesse grand V.

    Autour de moi, je constate une lassitude qui se transforme souvent en agressivité chez les chefs d’entreprises. Seulement voilà, ils se laissent tondre encore docilement. Ils disparaissent sans trop de bruit, chacun occupé à plein temps à sa propre survie. Pire, ils se disent un de moins, ça permet de se partager les restes de plus en plus maigres du gâteau. Et ils répondent présents aux débilités pondues par des élus qui montent des structures ineptes avec leur pognon pour leur faciliter la vie, enfin version encadrement administratif serré. On les invite alors à des tas de réunions pour leur expliquer comment des élus multi-cartes appuyés par ce qu’on fait de mieux dans le fonctionnariat, les aident en promouvant leur territoire, leur régions, leur canton, leur communauté de communes, leur syndicat de branche, leur ScOT…Tous se font vampiriser et applaudissent les crétins auto-promus sauveurs de l’économie avec des résultats renversants! Et ces crétins d’élus se désoleront du chômage stratosphérique et de la disparition des entreprises sur leurs précieuses terres électorales, clamant aux étoiles froides et cruelles qu’ils ont pourtant tout tenté. Seulement, soigner une migraine par la décapitation, même avec des outils certifiés NF, n’est peut être pas ce qu’on fait de mieux pour guérir le patient…

      1. kekoresin

        Des apéros de plus en plus longs 🙂

        En plus, entre le RSI et l’état d’urgence, je dors les 2 yeux ouverts! Avec le RSI pour guetter les huissiers et avec l’état d’urgence pour mes armes. Manquerait plus que je soit désarmé quand la milice viendra m’arrêter pour négationnisme de crime climatique!

    1. Dr Slump

      La force soit avec toi mon vieux!
      J’ai des projets similaires. Pour le moment je suis salarié, mais quelque chose de sérieux semble se prépare pour permettre à ce statut de se libérer aussi de la nomenklatura de la SS.
      Il faut faire suivre les nouvelles de ce front, que les gens se rendent compte qu’on peut envoyer balader tout ces apparatchiks, et en toute solidarité!

      1. kekoresin

        T’es bien matinal Slump, corvée de croissant?!

        Possible en tant que salarié mais un brin plus compliqué. Il faut notamment que le patron soit d’accord, sachant que cet accord s’accompagne d’une rafales d’emmerdes. Il devra s’attendre à la visite des Urssaftruppen bien dressés pour remettre les brebis égarées dans le troupeau. Cela dit, ça commence a être chaud pour les petits kapos: http://www.voxfnredekker.com/archives/2013/01/12/26130282.html

        1. Dr Slump

          Non, je suis matinal de nature, et je ne travaille pas que pour le Grand Kapital ^^ . Je suis au courant à ce sujet, mais j’ai un nouveau patron, qui partage largement mes idées 8)
          De plus, le MLPS annonce le lancement prochain d’une structure privée qui permettra, selon leurs dires, de simplifier la libération des salariés. Ce n’est pas du portage, on n’en sait pas plus, wait and see.

          Et de toute façon, je me donne max 3 ans pour une reconversion dans une profession indépendante, et bien sûr enregistrée ailleurs qu’en république bananière de france 😛

          J’espère juste que tout ne va pas nous péter à la figure avant ça. Ca me ferait vraiment mal de ne pas avoir l’occasion de claquer le beignet à quelques apparatchiks!

          1. kekoresin

            Je suis au courant pour le MLPS, mais il s’agit d’après ce que j’ai compris d’une forme de portage. D’ailleurs, il monte ça avec une boite spécialisée dans le domaine. Mais bon, ça reste à voir. En tout cas, j’ai jugé qu’il était plus simple de me trouver une solution perso. Pour mes salariés je leur ai exposé la possibilité et s’ils le désirent, je me battrais pour eux. J’emmerde l’URSSaf, j’emmerde leur soit disant solidarité, j’emmerde la SS, j’emmerde les syndicats, j’emmerde les administrations dictatoriales! Vive la liberté!!!

      1. BLACK MAMBA WARRIOR

        Il s’agit de faire remonter les bénéfices vers la Société Mère et de percevoir un revenu d’elle , on est soumis aux taxations anglaises, WP souhaitait faire ce genre de montage mais son activité étant exclusivement en France, notre comptable a refusé , vu que nous avons cessé de payer la SS et la caisse de retraite, cela ne vaut pas le coup selon lui.

        1. kekoresin

          C’est surtout que ton comptable a les foies et qu’il ne peut pas te dire qu’il reçoit des ordres au pays de la liberté!

          D’autres comptables ont rejoint le maquis pour résister à la dictature étatique. Depuis que l’Europe a condamné la France en ce qui concerne les 20% d’abattement auxquels donne droit l’agrément des experts comptables, c’est un peu plus simple pour eux. « la suppression de plusieurs avantages fiscaux pour les adhérents d’organismes de gestion agréés (notamment la suppression de la réduction d’impôt pour frais de comptabilité et l’application du délai de reprise de droit commun) ; ». Loi de finance 2015 – sans préciser que la France s’est faite bâcher par l’UE!

          1. BLACK MAMBA WARRIOR

            Oui, je sais que notre comptable il a la frousse, il préfère ne pas trop se faire remarquer déjà qu’il chie dans son froc quand on lui parle de notre combat contre la SS. Enfin, bref, il est tout de même mieux qualifié que le précédent qui laissait notre entreprise couler en nous disant qu’on avait aucun intérêt à quitter le statut BNC .

            Je te souhaite une bonne continuation et que la « Force soit avec toi » :mrgreen:

            1. kekoresin

              Sous traitant chez Disney ou cousin de George Lucas? 🙂 🙂

              Merci, BMW et bon combat à tous. Résistez, résistez, résistez de toutes vos forces. Vous vous sentirez vivants. Vous transformerez vos frustrations en joie de vivre. Vous transformerez le fond des chiottes en horizons lointains. Vous ne plierez plus devant les petites mains de la mafias. Vous ferez changer de camp la peur. Rester obéissant au système est aujourd’hui plus risqué que de lui résister.

              Bon dimanche à tous et que l’Apéro soit avec vous!

      2. kekoresin

        Déjà, je tutoie tout le monde, donc ne te vexes pas d’en faire partie 😉

        Je tiens d’abord à signaler aux yeux de Moscou qui nous surveillent de près pour mieux défendre la démocratie, que je n’incite personne à quitter la SS (que le monde gnagnagna). Çà vaut aujourd’hui 5 ans de tôle et 75000 reuro de vexation pécuniaire dans ton cul. C’est le tarif pour un viol ou un braquage, l’amende en prime. Ça en dit long sur l’état de décrépitude de ce pays!!!

        Bref, la LTD se monte très facilement (on est pas en Grânce) pour une somme modique. En gros tu montes ta boite au RU et ta boite en Grânce devient la filiale. Comme l’activité se situe en socialie, tu payes tes impôts ici. Pas question de faire de la fuite fiscale parce que le fisc, c’est autre chose que le RSI. Avec eux, c’est pas quelques otages mais direct Ouradour! Après, c’est juste un jeu d’écritures comptables qu’il faut adapter selon l’entreprise. Au RU, pas de bénef, pas d’impôt. Ça change du marécage français! Niveau risque, c’est bien plus sur que d’aller au contact direct. C’est un montage 100% légal pour peu qu’on ne cherche pas à berner le fisc. De plus en plus de société françaises utilisent ce montage. So far, so good même s’il faut persuader son expert comptable de te suivre. Comme la maison mère est au RU, pas de charges « sociales » pour les gérants. Pour les salariés, ça ne change rien sauf à prouver qu’ils travaillent principalement outre Manche et même là, c’est aléatoire. L’état cherchera certainement une parade, sauf que le droit européen les fait bien chier. En tout cas, tout ce qui peut permettre de s’échapper du clapier est bon à prendre.

        Ha oui j’oubliais, tu peux domicilier ta LTD dans n’importe quel pays du Commonwealth mais je te conseille d’éviter les endroits exotiques genre Seychelles parce que là, tu te feras plein de potes à la brigade financière 🙂

        1. FacePalm

          Tu m’interres la kéko, ça fait un moment que je me pose la question aussi. Mais moi j’ai même pas besoin de garder ma boite en france, vu que j’ai pas de salarié, et que mes clients sont au US. Si je monte ma boite au RU, ya pas de charge sur mon salaire coté RU? Et donc si je prend tout en salaire, ya pas d’impot sur les benef ?

          Un chti lien eventuellement vers des sites explicatifs! MERCI d’avance!

          1. kekoresin

            Achtung baby, les impôts c’est autre chose. Si tu réside moins de 6 mois en socialie tu n’est pas redevable de l’impôt. Sinon…Pour ta domiciliation de société, tu es libre de faire ce que tu veux. Tu montes ta boite au RU par exemple et si bénefs, tu seras imposé là-bas. Pour ton revenu, c’est en France si tu y es plus de 6 mois. CQFD. L’avantage: pas de charges sociales et jonglage possible entre les deux impositions, entre bénefs et reversement de dividendes…

            1. FacePalm

              Merci Beaucoup Keko, je vais etudiez le site : Je vais abuser encore avec 3 questions:
              1) est tu passé par la société en question? si oui content?
              2) je ne pige pas trop le comment me remunerer : si c’est des dividendes, c’est comme ici sorti, apres IS sur le benefice net (et donc IS superieur a la premiere tranche francaise), sinon puis je me faire un salaire (donc qui passe en charge comptablemen avant le beneft), sans payer de charges sociale ni francaises ni anglaise? Bien entendu apres je paye l’IR en france (mais si ya plus que ça, c’est avantageux)
              3) quid de la compta anglaise? cout à peu pres équivalent a un comptable français?

              1. kekoresin

                Je ne suis pas passé par cette société mais c’est assez détaillé, tu y trouveras toutes les réponses. Pour la rémunération, c’est juste un jeu d’écritures. En gros, tu te rémunère via la LTD et tu te débrouilles pour y avoir un minimum. La LTD ne doit pas faire de bénef, car pas de bénef = pas d’imposition anglaise. La compta doit être résumée au strict minimum, à la portée d’un expert comptable français. En Angleterre, pas besoin d’être agréé pour ce faire. Quant aux dividendes, ils constituent de facto la rémunération du gérant. Le gérant générant son CA en France, c’est l’impôt sur le revenu français qui prime. Pour l’IS, si ta filiale française dégage des bénefs, alors l’IS s’appliquera en France. Encore une fois, le gain sur l’IS ou sur le revenu est pratiquement nul sauf exceptions, mais fini l’affreux RSI. Il faut quand même s’attendre à payer un peu plus en terme d’IS puisque sans charges, le résultat sera supérieur donc tu payeras un peu plus d’impôts.

                Cela dit, le solde net est largement + intéressant. La couverture assurance est plus avantageuse. Les cotisations retraites c’est quand tu veux et à hauteur souhaitée avec réversion 100% garantie sans conditions, la récupération se fait sous forme de rente ou de capital et en cas de décès des deux parents, réversion sous forme de rente sur 25 ans aux enfants. Enfin, une petite prévoyance en cas d’incapacité te couvrira bien mieux que le RSI, surtout que quand le RSI te paye ta prévoyance, il n’oublie pas de te réclamer les cotisations toujours supérieures à la réversion. En gros, si tu tombes malade, ton revenu sera négatif!

                Voilà FP, j’espère que ça te sera utile!

                1. FacePalm

                  Merci encore, va falloir que je te paye un apéro! 😉
                  J’ai epluché le site, et j’ai bien compris l’IS (peu de benef = peu d’impot bien sur) .Dans mon cas je pense pas garder ma SAS (ex SARL) en France, mais la fermer et utilser que la LTD (je ne vend que du service, avec peu achat de materiel, et a des clients US, donc je vois par pourquoi je me fairais ch.. avec l’administration française qui invente un impôt ou une taxe nouvelle par semaine). Cependant ce que je pige toujours pas , c’est comment je me rémunère sans charges sociales? Si je gagne 100e sur la LTD, je peux me verser un SALAIRE de 99e sans payer de charges sociales NI en france, NI au RU (libre a moi, bien sur, d’en depenser une partie en amont en prevoyance, retraite et mutuelle PRIVEES) ???

                  Si c’est ca, je crois que d’ici 6 mois j’ai une LTD : ca devrait quasiment doubler mon salaire avec une meilleure retraite + mutuelle, de quoi largement t’expedier une bouteille produite en ecosse 🙂 🙂 🙂

                  1. kekoresin

                    T’as tout compris, sauf pour l’apéro. Tu vas y laisser tout ton bénef 🙂

                    L’Écosse est ma deuxième patrie. J’y suis allé plusieurs fois en camping sauvage. Temps peu clément mais de bons produits pour survivre aux éléments!

                    1. FacePalm

                      Merci énormément Keko!!!!
                      Au vu de tes (Huggy les) bons tuyaux, je crois que je vais approfondir très très très sérieusement le sujet de la migration de ma modeste SAS en LTD !!!!
                      Grâce à toi, je vais très certainement, augmenter largement mon salaire (en « travaillant moins pour gagner plus »), contribuer à assécher le Léviathan, envisager ma retraite et ma couverture santé de façon plus turbo-libérale, et retrouver enfin un peu d’optimisme. Je vous tiendrais au courant, au travers de ce havre de liberté, et ne manquerais pas de contribuer « liqueuresement » à ta réputation apérotesque pour fêter ma libération fistale…
                      Bises respectueusement libérales ! 😉 et MERCI encore !
                      A ta santé … et celle de notre hôte!

            2. LM

              Merci beaucoup ! Je vais étudier la question en détail. Moi j’ai une (et bientôt 2) SAS. Il faut donc que je monte vite cette holding au UK.

        2. Calvin

          Merci pour ton combat pour la liberté.
          Ce sont de petits cailloux blancs, par ci, par là, mais bout à bout, cela trace des sillons qui vont faire tomber le Léviathan.

          1. kekoresin

            Merci Kleine Calvin. Je me suis en fait aperçu d’un truc tout bête. Quand tu montres les dents, quand tu les fait chier à mort, c’est là que t’as le moins d’emmerdements. Les cibles plus faciles sont nombreuses et la SS et autres escrocs étatiques répondent à une loi universelle, celle du moindre effort. Capturer des moutons dociles est plus facile pour eux que de courir après les bouquetins 🙂

        3. gameover

          Keko, voir les problèmes de Ryan Air.
          Ce qui m’étonne surtout dans la position de l’URSSaf c’est que les travailleurs détachés (dans un autre pays) sont toujours couverts par l’URSSaf à laquelle ils cotisent et que les pays d’accueil ne s’en offusquent pas et n’obligent aucunement ces salariés à adhérer à leur système national. Ayant travaillé dans une bonne dizaine de pays, ça ne m’est jamais arrivé.

          1. kekoresin

            Ryan Air refuse de respecter les règles françaises pour son volet activités en France. Ici pas question de déroger avec le droit imposé à mon grand regret du reste. Ryan Air joue avec le fisc français et la règlementation sur le travail. Pas question de suivre sur ce terrain. La LTD me permet simplement un joli bras d’honneur au RSI de façon légale en tant qu’entrepreneur. Je ne peux par exemple pas affilier mes salariés au système anglais vu que mon activité se situe en Grance…

  3. Bonsaï

    Début des pitreries de la COP21. A tout seigneur tout honneur, c’est Nicolas Hulot qui dégaine avec sa March4Me :
    « Les événements ont contraint le gouvernement pour des raisons purement de sécurité à annuler cette marche, qui était la manière la plus évidente pour les citoyens qui ne sont pas forcément mobilisés en permanence sur ce sujet là d’exprimer leur exigence vis à vis des chefs d’Etat qui vont être à Paris le lendemain de ne pas laisser le phénomène climatique nous échapper. Ces marches pour la France sont interdites. Elles vont avoir lieu puisque c’est un enjeu universel –le monde va être à Paris mais va aussi observer Paris- dans le monde entier. L’idée, c’est de donner aux citoyens, pour ne pas trop les frustrer, des alternatives pour pouvoir manifester leur volonté, leur conscience et leur engagement. On leur offre deux outils. Le premier, c’est une sorte de bourse via notamment Facebook qui permet aux gens de trouver quelqu’un dans le monde qui va marcher en leur nom. Quelque part, à Berlin, New York ou Bogota, quelqu’un pourra marcher pour moi, pour vous. Il faut aller sur le site march4me.org et suivre les indications. »
    (in Paris-Match)

    1. MCA

      Oui, la réponse par les pieds face à l’impuissance, on connait.
      D’autres prient, chantent, déposent des bougies, lâchent des ballons, signent une pétition, font un sitting enfin bref, surfent sur l’insignifiance avec la bonne conscience d’avoir œuvré utile.
      Ainsi va la vie, que des réponses adaptées aux problèmes…

      Vous remarquerez que je n’ai pas cité ceux qui écrivent sur un blog….:o))))

      1. Aristophanedecarotte

        pas que..
        en dordogne descente dans une ferme bio répertoriée et connue par l’office du tourisme par des flics qui ont pompé tout l’intérieur du disque dur

      1. FacePalm

        et l’astuce du titre dans Google ne semble pas marcher pour lepoint.
        D’un autre coté, lire du FOG , ça va être très dur de s’en priver, mais on devrait y arriver 🙂

  4. FacePalm

    Bon vu qu’on est tous fébriles, en attendant notre pain quotidien du dimanche, je vais faire un petit de HS. En attendant d’aller au club de tir, je regarde avec le fiston et sa mère un film (français) « Le renard est l’enfant. » : C’est juste consternant, chacun de nous 3 s’ennuie à mourrir, ( dis papa on en met un autre, arrete, c’est ennuyant x 10 !), le film est niais, plein de poncifs d’écolo de salon (ouin les méchants hommes veulent tuer les gentils renards), la voix off de la fillette doit avoir 40 ans, les plans sont pas raccords, il n’y a un scenario de film de vacance, une musique à 2 francs, mais c’est payé avec vos impôts, pour l’exception culturelle monsieur !

    Ca doit être du french bashing aigu, mais chaque fois que je retente un film pour les enfants (ou même pour les grands) récents de fabrication française, j’ai une brusque envie d’envoyer la télé par la fenêtre et je pense avec dégout à notre ministère de la culture que le monde entier nous envie !!!
    C’est juste moi ou bien ? parce que sur Allociné, les gens trouvent çà plutôt bien…
    Dans le style je vous conseille aussi « Le roi et l’oiseau », on a pas pu tenir plus de 10 minutes.

    1. BLACK MAMBA WARRIOR

      Je suis dans le même cas que toi, les films françaises , je les trouve indigeste , bien des fois WP tente de me faire visualiser un de ses films qui semble avoir une très bonne critique et il remarque que moins de cinq minutes, je lui demande « C’est une production française n’est-ce pas ? » … Dans mes bons jours, je fais l’effort d’aller au bout de cette torture psychologique, dans mes mauvais jours, je change de film .

      1. FacePalm

        Ca me rassure je ne suis pas devenue totalement asocial 😉 Comme toi je détecte le film français dans les 5 premières minutes, voire même simplement dans le titre… Par contre si je regarde un film français d’avant 1985, que ca soit un Audiard, ou un simple Louis de Funès. ben très bizarrement, je trouve ça fantastiquement mieux ! J’ai pas vérifié, mais çà ne m’étonnerai pas que ça coïncide peu ou prou avec le début des subventions massive du cinéma français…

        1. BLACK MAMBA WARRIOR

          Je suis d’accord que la lobotomie cathodique diminue la douleur mais même comme çà , un film français ressent à tendance de modifier mon seuil de la douleur dans le mauvais sens …

    2. kekoresin

      Ouaip, les productions « à la française » avec auto congratulation aux Césars m’aident bien à m’endormir avec le doux sentiment d’avoir économisé une somme non négligeable en places de cinoche. Je viens de m’enfiler les revenants 2, qu’est-ce que j’ai bien dormi. J’ai eu un mal de chien à garder les yeux ouverts plus d’un épisode. Je dois être un gros crétin des Alpes car la critique était dithyrambique. Bon, faut voir la tronche des critiques, tous piochés dans les bas fonds de facs de psycho avec une carte au PS et la collec de DVD des enfoirés. Ces trous de cul trouvent que tout divertissement plus rafraichissant qu’un WE au quai Branly, est destiné aux masses vulgaires qui graissent de leurs doigt gourds la télécommande familiale avec de la bouffe 1er prix…

  5. kekoresin

    T’as tout compris, sauf pour l’apéro. Tu vas y laisser tout ton bénef 🙂

    L’Écosse est ma deuxième patrie. J’y suis allé plusieurs fois en camping sauvage. Temps peu clément mais de bons produits pour survivre aux éléments!

  6. bouju

    Quand la lettre – textes de loi, codes, règlements, normes, directives, décrets, arrêtés – servie par une bureaucratie sur numéraire, sur administrée et inefficiente (http://www.blog-emploi.com/loi-parkinson/) a pris le pas sur l’esprit voire le bon sens, et quand l’ensemble du pays reconduit invariablement ce modèle décérébré jusqu’au fin fond des villages, on peut effectivement se faire du souci pour notre avenir.

Laisser un commentaire